Page 19

Schéma 2 : Les ARN-archaïques constitués du BAAYIODUU-archaïque sont intégrés dans une structure membranaire et constituent les premières entités autoreproductibles vivantes.

ARN-archaïque aminoacide

aminoacide

Kr – BAAYIODUU archaïque

aminoacide

aminoacide

Il n’est pas explicitement dit que la première unité auto-reproductible vivante soit une structure dotée d’une membrane, du type des coacervats par exemple. Néanmoins, la suite de l’évolution se fonde sur des entités auto-reproductibles à structures membranaires, et l’analyse sémantique du vocable UUDIII indique clairement la présence d’une ‘forme délimitée’ : -

La dépendance permanente a une forme délimitée Dépend en permanence d’une forme délimitée Dépendant d’une forme délimitée Dépendant d’une limite corporelle Dépendant de la morphologie

4.3. Analyse sémantique du vocable UUDIE Bien que cela ne soit pas dit textuellement, nous pouvons voir graphiquement sur le schéma Oummain S731-f3e, une flèche indiquant l’influence de BB sur ces « protomolécules organiques » et les « organismes primigènes » qui sont aussi les premiers êtres vivants auto-reproductibles.

(photocopie couleur extrait du document d'origine - les légendes ont été traduites - S731-f3e) © Denocla 01/09/2003 - mai 07– « Genèses : l’Univers, le Vivant, l’Homme»

19

Denocla-T3-Cosmologie-Vivant-Homme  

TOME 3 Denocla-T3-Cosmologie-Vivant-Homme

Denocla-T3-Cosmologie-Vivant-Homme  

TOME 3 Denocla-T3-Cosmologie-Vivant-Homme

Advertisement