Page 4

Mot du ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune C’est avec grand plaisir qu’à titre de ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune, je m’adresse à vous, passionnés de la pêche au saumon. Je suis heureux de réaffirmer la volonté de mon gouvernement de travailler en étroite collaboration avec tous les organismes concernés par la faune et ses habitats. En 2008, mon ministère s’est doté d’un plan stratégique pour déterminer les défis importants à relever d’ici 2011. La mission que s’est donnée le Ministère est d’assurer la conservation des ressources naturelles et du territoire tout en favorisant la création de richesse par leur mise en valeur. Cette mission s’accomplira, bien entendu, dans une perspective de développement durable et au bénéfice des citoyens. Voici trois des orientations stratégiques qui ont été retenues : • optimiser la mise en valeur des ressources naturelles et du territoire; • assurer la conservation et le renouvellement des ressources naturelles; • instaurer une gestion intégrée et régionalisée des ressources naturelles et du territoire. En matière de connaissance et de gestion des ressources fauniques, le gouvernement libéral a fait preuve d’un réel leadership au cours des dernières années, et ce, tant sur le plan national qu’international. J’ai l’intention de poursuivre ces efforts concertés qui garantissent le succès de nos interventions. Ainsi, le 30 janvier dernier, j’ai annoncé un réinvestissement annuel de près de quatre millions de dollars pour la mise en valeur et la conservation de la faune. Ce réinvestissement est rendu possible grâce à la révision des tarifs des permis et des droits liés à la pratique de la pêche, de la chasse et du piégeage. Réclamée depuis longtemps par les partenaires du milieu faunique, cette révision tarifaire permettra la mise en œuvre de plusieurs projets dont les retombées positives devraient se faire sentir principalement dans les régions. Par ailleurs, le Règlement de pêche du Québec (1990) a récemment été modifié et entrera en vigueur le 1er avril 2009, tout comme la nouvelle tarification. Les nouvelles règles établies à l’égard de la pêche au saumon comportent une série de modifications susceptibles de solutionner des problèmes de gestion et de protection que les gestionnaires de rivière et les saumoniers eux-mêmes dénonçaient depuis plusieurs années. S’étant avérés difficiles à comprendre et, par conséquent, difficiles à appliquer sur le terrain, certains éléments réglementaires ont donc été corrigés. Enfin, j’entends poursuivre les efforts d’acquisition de connaissances sur le saumon atlantique afin d’améliorer et d’élaborer des approches de gestion toujours plus innovantes et garantes de la pérennité des populations de saumon atlantique présentes au Québec. Comme vous pouvez le constater, ce ne sont pas les projets qui manquent et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que je compte me consacrer au mieux-être de notre belle faune québécoise. Bonne pêche!

Serge Simard Ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune

Magazine Saumon 83  
Magazine Saumon 83  
Advertisement