Issuu on Google+

1

Bleu

Rouge

Noir

Jaune

RUGBY

CYCLISME

TENNIS

DAVID, UN GOLIATH CHEZ LES BLEUS

MOREAU : « AUJOURD’HUI, J’AI PEUR »

GASQUET, MATHIEU, SANTORO : BYE BYE DUBAÏ

(Page 12)

(Page 9)

(Page 10) Christophe Moreau, le champion de France, est très pessimiste quant à l’issue du conflit UCI-ASO, et plus largement sur l’avenir de son sport. (Photo Fred Mons)

MARCOUSSIS. – Yann David (à gauche) secondera Yannick Jauzion dimanche au centre de l’attaque alignée contre l’Italie. (Photo Jean-Louis Fel)

*63 ANNÉE - N 19 604 0,85  e

o

France métropolitaine

DUBAÏ. – Lors d’une journée noire pour les Français, Paul-Henri Mathieu a été sorti au deuxième tour par l’Américain Andy Roddick (6-3, 6-4). (Photo Steve Crisp/Reuters)

www.lequipe.fr

Jeudi 6 mars 2008

T 00106 - 306 - F: 0,85 E

3:HIKKLA=[UU]ZY:?k@d@k@g@a; LE QUOTIDIEN DU SPORT ET DE L’AUTOMOBILE

L’OM A UN GROS APPETIT Marseille, dernier club français encore présent sur la scène européenne, accueille les Russes du Zénith Saint-Pétersbourg, ce soir, en huitièmes de finale aller de la Coupe de l’UEFA. L’OM, efficace et séduisant en Ligue 1, a de l’ambition à revendre. (Page 3)

COMMENT LYON PEUT REBONDIR (Page 4)

LA ROMA TERRASSE LE REAL (Page 5)

Casey Stoner. (Photo Grazia Neri/Presse Sports)

Droit au but, telle est leur devise. Samir Nasri (à droite) et Mathieu Valbuena (au centre), ici opposés au Lyonnais Källström, doivent confirmer ce soir, contre des Russes qui leur réussissent dans l’ensemble plutôt bien, le bel allant marseillais du moment. (Photo Didier Fèvre)

ON REMET LES GAZ (Page 14)

paroles

de femmes mes Samedi 8 mars, à l’occasion de la journée de la femme.

L’ÉQUIPE semaine : ALLEMAGNE, 2  ;

ANDORRE, 1,05  ; DOM, 1,4  ; AUTRICHE, 2,10  ; BELGIQUE, 1,5  ; ESPAGNE, 1,90  ; GRÈCE, 2,2  ; ITALIE, 1,75  ; IRLANDE, 2  ; LUXEMBOURG, 1,5  ; PAYS-BAS, 2,2  ; PORTUGAL CONT., 2 .

Bleu

Rouge

Noir

Jaune

Rouge

MOTO

Bleu

Rouge

(Page 7)

Jaune

Bleu

Jaune

LUYINDULA : « LE DANGER EST LÀ »

Noir

Noir

MADRID. – Taddei a été l’un des artisans de la qualification de l’AS Rome, vainqueur (2-1) sur le terrain du Real Madrid. (Photo Nicolas Luttiau)


2

Bleu

Rouge

Noir

Jaune

LA PAGE DEUX , ON EN PARLE AUJOURD HUI DANS «

Kirksay, du Bronx à Kazan BASKET. Tariq Kirksay est un nomade. Un aventurier. Né dans le Bronx, à New York, ce naturalisé Français passé par Nancy est aujourd’hui exilé aux confins de la Russie. À vingt-neuf ans, il a posé ses bagages à Kazan, capitale du Tatarstan. Après des débuts chaotiques, qui ont coûté sa place à l’entraîneur, l’équipe campe à la cinquième place de la Ligue russe. Loin, bien loin du CSKA Moscou. Mais Kirksay peut rêver d’Europe : Kazan est toujours en lice pour remporter la Coupe ULEB. Avec en point de mire toujours l’équipe de France du nouveau sélectionneur Michel Gomez… (Page 13)

7’’33

ATHLÉTISME. Avec cette marque, le Cubain Dayron Robles (notre photo) est le meilleur performeur de l’hiver en salle, sur 60 m haies. À trois dixièmes seulement du record de Colin Jackson (7’’30 en 1994), le Cubain fait trembler le champion du monde Liu Xiang, qui l’affronte ce week-end à Valence, lors des Championnats du monde en salle. Nos trois experts – Stéphane Caristan, Renaud Longuèvre et Olivier Vallaeys – décryptent le phénomène et lui donnent l’avantage. (Page 11)

BASKET. Miami Heat - New Jersey Nets. L’affiche NBA se jouera au Palais omnisports de Paris-Bercy, le 9 octobre prochain, dans le cadre de la tournée européenne d’avant-saison des formations de la ligue américaine. Faute de joueurs français dans l’effectif (à moins que Mickaël Pietrus, libre à l’intersaison, ne signe avec l’équipe floridienne), l’intérêt se portera sur Dwyane Wade, qui devrait être un des piliers de l’équipe des États-Unis aux JO de Pékin. (Page 13)

L’ÉDITO

LES QUESTIONS

L’aventure européenne prend fin

Albeau, nouveau record

Revoilà Pi !

La NBA à Paris cet automne

»

BADMINTON. Sera-t-elle à l’heure anglaise ? Pi Hongyan, finaliste du All England l’an passé, revient sur la terre de ses exploits, à Birmingham. « Ce tournoi a été pour moi une renaissance », souligne la numéro 1 française, tête de série n° 6. Fatiguée et en manque de repères, la joueuse espère rééditer sa performance. (Page 12)

VOILE. Avec une vitesse moyenne de 49,09 nœuds (91,90 km/h) sur 500 m, Antoine Albeau a établi hier, le long du canal de Sainte-Marie-dela-Mer, un nouveau record du monde de planche à voile. Mais le Rochelais n’entend pas s’arrêter là : il devrait viser aujourd’hui les 50 nœud (92,6 km/h). (Page 12)

Valentino Rossi redeviendra-t-il champion du monde de moto GP cette année ?

Bortolami titulaire face aux Bleus

Pour voter, connectez-vous sur www.lequipe.fr. entre 6 heures et 22 heures ou envoyez OUI ou NON par SMS au 61008 (0,34 euro + coût de 1 SMS).

RUGBY. Marco Bortolami est de retour. Le sélectionneur du quinze italien, Nick Mallett, a décidé de titulariser le deuxième-ligne et ancien capitaine de l’équipe, dimanche, face à la France. Blessé, il n’avait pas pu jouer les deux premiers matches du Tournoi des Six Nations. Mais il était entré en cours de deuxième période à Cardiff, il y a deux semaines. (Page 9)

AINTENANT que Lyon a plié les gaules en Ligue des champions, il nous reste heureusement un bon motif de nous passionner pour la suite de la compétition en suivant le parcours du plus français des clubs étrangers, Arsenal… Ce nom, qui existe des deux côtés de la Manche, mais fait surtout le bonheur des

TABLEAU DE BORD FOOTBALL Ligue 1 Classement Pts J. G. N. P. p. — — — — — — 1. Lyon 55 27 17 4 6 51 2. Bordeaux 52 27 15 7 5 46 3. Nancy 45 27 11 12 4 29 4. Marseille 42 27 11 9 7 37 5. Le Mans 40 27 12 4 11 32 6. Nice 39 27 9 12 6 24 7. Monaco 37 27 10 7 10 29 8. Lorient 37 27 9 10 8 23 9. Valenciennes 36 27 10 6 11 32 10. Saint-Étienne 36 27 10 6 11 30 11. Strasbourg 35 27 9 8 10 27 12. Caen 35 27 9 8 10 29 13. Auxerre 35 27 10 5 12 25 14. Rennes 34 27 9 7 11 27 15. Lille 32 26 6 14 6 26 16. Lens 32 26 8 8 10 29 17. Paris-SG 31 27 7 10 10 24 18. Toulouse 29 27 6 11 10 24 19. Sochaux 28 27 6 10 11 23 20. Metz 15 27 3 6 18 16

7 -2

Paris

2

Rennees

10 3

Orlrlééans a Nante tes

10 1

6 -2

7 -2

Besan sanççonn

Biaarritzz

11 1

Perpignan pignan 10 2

TENNIS

Eurosport 90 min Rediff. à 14 h 30

12.00 Eurosport 60 min Rediff. demain à 15 h 30

12.00

N Nice

9 7

Marseille

Ligue des champions H. Tour principal. 5e journée. Groupe 1. Kiel (ALL) - Ivry.

SAUT À SKIS

Sport + 90 min Rediff. demain à 7 h 30

19.30

JOUR DE SPORT 10 3

Ajaccio

Canal + Sport 95 min

6. La Matinale sport. 10. Le Journal en continu. 18. L’Édition du soir. 22.30 L’Édition de la nuit.

19.30

Eurosport 45 min

Coupe du monde. HS 138. Qualifications. À Lillehammer (NOR).

10 3

INFOSPORT

Rediff. à 2 h 25 Canal+

HANDBALL

19.40

Invités : Gilles Simon, Rai, Bernard Lama.

TOUT LE SPORT

Canal + Sport 65 min

20.10 France 3 8 min

FOOTBALL  À 9 heures : Journal des sports.  De 10 heures à midi (et à 15 heures) : Carrément sport.  À midi, 14 h 30 et 15 h 30 : Question de sport : Ben Arfa, Benzema et Nasri doivent-ils être transférés ?

 À 17 heures : JT Équipe.  À 20 heures : RTL foot. Pour écouter RTL-L’Équipe, connectez-vous sur les sites Internet www.rtl-lequipe.fr, www.lequipe.fr ou www.rtl.fr et téléchargez, si besoin, le logiciel Windows Media Player 11 pour Windows ou le logiciel Quick-Time 7 pour Mac.

20.40

Coupe de l’UEFA. 8 es de finale aller. Marseille - Zénith Saint-Pétersbourg (RUS).

MAGAZINE

M6 115 min

22.30

FOOTBALL

22.45

Coupe de l’UEFA. 8es de finale aller. Anderlecht (BEL) - Bayern Munich (ALL).

LE COIN DES RADIOS France Info. À .8 et .38 de chaque heure, chronique sportive. 5.16 et 6.48 Europe 1. Journal des sports. 5.30 et 6.45 RTL Sports. 8.50 RTL. On ne pouvait pas le rater, invité Bernard Lama. 16. RMC. Luis attaque. 18. RMC. Moscato Show. 18.30 Sud Radio. Rugby & Compagnie. 18.53 RTL. Mégasports. 19.20 France Bleu. Journal des sports. 20. RMC. Intégrale Foot. Coupe de l’UEFA. 20. Europe 1. Europe Sport. 20. RTL. RTL Foot. 23. RMC. After Foot. À voir. Intéressant.

Eurosport 60 min

22 h 30, C l’heure du rugby.

6.30 Édition du matin. 10. Édition de la journée. 11. Question de sport : « Le transfert de Benzema, Ben Arfa et Nasri est-il inéluctable ? » (rediff. à 14. et 16.). 18.30 La Grande Édition (rediff. à 19.30 et 20.30). 19. La Page rugby (rediff à 20., 21., 22. et 0.15). 21.30 Édition de la nuit.

Sport + 60 min

16.05

NHL. Carolina-Atlanta.

Grenoble bl

Monntpellier

7 0

10.30

Coupe du monde. Sprint 10 km H. Sprint 7,5 km F à 13 h. À Khanty-Mansiysk (RUS).

HOCKEY SUR GLACE

5 -1

T Toulouse e

Sport + 90 min

Ligue des champions. 8es de finale retour. Les rencontres de la soirée d’hier.

5 -1

Dimanche débute la saison MotoGP, en nocturne

09.30

FOOTBALL

3 -2

Borddeaaux

7 0

Sttrrassbour bourg

7 -1

-2

AGENDA

Tournoi ATP de Dubaï (EAU). Quarts de finale. Reprise à 16 heures.

Dijjoon

Lyoonn

3 -4

-3

CChâlonsen Champpagnne een-Champ ne

ClermontCl Ferrandd 5

4 -5

6 1

19 heures : Anderlecht (BEL) - Bayern Munich (ALL) 20 h 45 : Marseille - Zénith Saint-Pétersbourg (RUS) 20 h 45 : Fiorentina (ITA) - Everton (ANG) 21 h 5 : Leverkusen (ALL) - Hambourg (ALL) 21 h 5 : Tottenham (ANG) - PSV Eindhoven (HOL) 21 h 30 : Benfica (POR) - Getafe (ESP). 21 heures : Glasgow Rangers (ECO) - Werder Brême (ALL) 21 heures : Bolton (ANG) - Sporting Portugal (POR).

BIATHLON

Metz et 4

7 0

Poitierss

La Rocheelle l Limoges Limo

9 1

AUJOURD’HUI

Direct 8 105 min Rediff. demain à 17 h 50

À ne pas rater Les cases bleues correspondent aux retransmissions en direct.

AUJOURD’HUI

 BADMINTON ALL ENGLAND CHAMPIONSHIP à Birmingham (GBR), jusqu’à dimanche.  BASKET EUROLIGUE H. – Top 16 (4e journée).  BIATHLON COUPE DU MONDE à Khanty Mansiysk (RUS), jusqu’à dimanche.  CYCLISME TOUR DE MURCIE (ESP), jusqu’à samedi.  ESCRIME COUPE DU MONDE H et F à SaintPétersbourg (RUS) et à Stockholm (SUE), jusqu’à dimanche.  FOOTBALL COUPE DE L’UEFA (8es de finale aller). – Voir tableau de bord  GOLF CIRCUIT AMÉRICAIN H. – Pods Championship à Tampa Bay (USA), jusqu’à dimanche. CIRCUIT EUROPÉEN H. – Open de Malaisie à Kuala Lumpur, jusqu’à dimanche.  HANDBALL LIGUE DES CHAMPIONS H (2e tour, 5e journée), jusqu’à dimanche. – 19 h 30 : Kiel (ALL) - Ivry (Sport +).  TENNIS TOURNOIS ATP de Dubaï (EAU) et Las Vegas (USA), jusqu’à dimanche. TOURNOI WTA de Bangalore (IND), jusqu’à dimanche.  TIR À L’ARC CHAMPIONNATS D’EUROPE en salle à Turin (ITA), jusqu’à samedi.

DEMAIN

 ATHLÉTISME CHAMPIONNATS DU MONDE en salle à Valence (ESP), jusqu’à dimanche.  BASKET PRO A (21e journée), jusqu’à samedi.  FOOTBALL LIGUE 2 (27e journée). – 20 heures : Amiens-Angers, Bastia-Niort, BrestDijon, Châteauroux-Guingamp,Le Havre AC Ajaccio, Libourne-Saint-Seurin- Gueugnon, Reims - Boulogne-sur-Mer, SedanMontpellier (Ma Chaîne Sport) ; 20 h 30 : Clermont-Troyes (Ma Chaîne Sport).  NATATION GRAND PRIX DE SUÈDE et COUPE DU QUÉBEC, jusqu’à dimanche.  RUGBY SUPER 14 (4 e journée), jusqu’à dimanche. TOP 14 (13e journée), jusqu’à samedi.  SAUT À SKIS COUPE DU MONDE à Lillehammer (NOR).

SAMEDI

 BOXE CHAMPIONNAT WBA/WBC/WBO des lourds-légers : Haye (GBR)- Maccarinelli (GBR). CHAMPIONNAT UNIFIÉ WBA/WIBF/UBC/WBC des super-légers femmes : Anne-Sophie Mathis - Ana Pascal (PAN), à Metz.  COMBINÉ NORDIQUE COUPE DU MONDE (finales) à Oslo, jusqu’à dimanche.  FOOTBALL LIGUE 1 (28e journée). – Voir tableau de bord.  HANDBALL

COUPE DE L’EHF H (quarts de finale aller). – Dunkerque - FCK Copenhague (DAN) D1 H (19e journée), jusqu’à dimanche.  RUGBY TOURNOI DES SIX NATIONS (4ejournée). – Irlande-Galles, Écosse Angleterre.  PRO D 2 (9e journée, match en retard).  SKI ALPIN COUPE DU MONDE H (slalom géant) à Kranjska Gora (SLV). COUPE DU MONDE F (descente) à Crans Montana (SUI).  SKI DE FOND COUPE DU MONDE à Oslo (NOR).  VOLLEY-BALL COUPE DE FRANCE H (demi-finales et finale) à Paris-Coubertin, jusqu’à dimanche. – 15 h 30 : Cannes-Beauvais ; 18 heures : Tours-Montpellier.

DIMANCHE

 CYCLISME PARIS-NICE, jusqu’au 16 mars. MILAN-TURIN (ITA).  FOOTBALL LIGUE 1 (28e journée). – Voir tableau de bord.  MOTO GRAND PRIX DU QATAR. – 21 heures : course MotoGP (Eurosport)  RUGBY TOURNOI DES SIX NATIONS (4ejournée). – 16 heures : France-Italie. PRO D 2 (9e journée, match en retard).  SKI ALPIN COUPE DU MONDE H (slalom), à Kranjska Gora (SLV). COUPE DU MONDE F (super-combiné), à Crans Montana (SUI).

Photo Pierre Lahalle / L’Équipe

Ce soir, 19 h 00 Avant le match France - Italie de ce week-end, Yannick Nyanga, le troisième-ligne du Stade Toulousain, est l’invité de Philippe Fleys.

Les experts de l’info sportive sont sur Disponible sur

PAGE 2

, le câble, par ADSL et sur www.lequipe.fr

JEUDI 6 MARS 2008 Bleu

Rouge

Noir

Jaune

Rouge

9 C Caen

Brestt

HUITIÈMES DE FINALE

Circuit européen. Open de Malaisie. 1er jour. À Kuala Lumpur.

Sedan edann

Mardi

Manchester United (ANG) - Lyon, 1-0 FC Barcelone (ESP) - Celtic Glasgow (ECO), 1-0 FC Séville - Fenerbahçe (TUR), 3-2 (2-3 t.a.b.) AC Milan - Arsenal (ANG), 0-2 RESTE À JOUER Mardi 11 mars : Inter Milan (ITA) Liverpool (ANG) En gras, les qualifiés pour les quarts de finale.

Bleu

Rouge

9 5

10 5

AAmiens miens i 7 Rouen 2

9 2

Hier

FC Porto (POR) - Schalke 04 (ALL), 1-0 a.p. (1-4 t.a.b.) Real Madrid (ESP) - AS Rome (ITA), 1-2 Chelsea (ANG) - Olympiakos (GRE), 3-0

Jaune

Bleu

Jaune

Cherbourg erbourg

HUI TI ÈM ES DE F INA LE RETOUR

Diff. — +27 +20 +11 +9 -3 +4 +1 -4 +5 +2 0 -7 -10 -6 +3 -2 -3 -7 -9 -31

Coupe de l’UEFA

GOLF

avec 6 -1

c. — 24 26 18 28 35 20 28 27 27 28 27 36 35 33 23 31 27 31 32 47

Noir

Noir

Lille

Ligue des champions

PROCHAINE JOURNÉE (28e). – Samedi 8 mars, 17 h 10 : Rennes - Paris SG (Canal +) ; 20 heures : Auxerre-Lens, Caen-Lorient, Nancy-Monaco, Nice - Le Mans, Strasbourg-Metz, ToulouseSochaux, Valenciennes-Lille (ces sept matchessur Foot +) ; dimanche 9 mars, 18 heures : Marseille - Saint-Étienne (Canal + Sport) ; 20 h 55 : Lyon-Bordeaux (Canal +).

TÉLÉVISION 9 4

OUI.................................................. 42 % NON ................................................ 55 % Ne se prononcent pas ................... 3 % (nombre de votants : 71 341) Selon le résultat de vos votes sur www.lequipe.fr et par SMS.

(Photos Victor Pogontev/Teamshoot, Jean–Pierre Durand/L’Équipe)

FRENCH CONNECTION

LA MÉTÉO

Arsenal va-t-il gagner la Ligue des champions ?

NATATION. Le meeting d’Austin ne figurait pas à son agenda. Mais, lundi soir, le coach de Michael Phelps, Bob Bowman, a finalement décidé de l’y inscrire. Pour y disputer une seule course : le 200 m 4 nages. De quoi intriguer les journalistes locaux, qui clament déjà que l’Américain est venu rafraîchir son record du monde sur la distance (1’54’’98). Hier, Bob Bowman tempérait leurs ardeurs : « Il est en période de gros travail et on n’attend rien de cette compétition », assurait-il. (Page 11)

club certes aisé, mais où l’on n’a pas l’habitude de jeter l’argent du mercato par les fenêtres. En gros, Arsenal a pour méthode de détecter les jeunes talents partout où ils se trouvent et de favoriser leur épanouissement dans le jeu. Ainsi, c’est avec une moyenne d’âge de vingt-quatre ans que les Gunners sont allés flinguer les Milanais. Pour mener sa politique, Wenger dispose évidemment d’une équipe d’observateurs toujours aux aguets. Par exemple, l’an dernier, ils ont déniché un Norvégien de seize ans, Havard Nordveit, et il y a peu un Anglais de quinze ans, Luke Freeman. Enfin et surtout, il y a Arsène, arrivé au club en 1996 et qui a pu y faire valoir ses méthodes, parce qu’il s’est occupé de tout et continue de le faire, depuis le nouveau stade jusqu’aux comptes financiers. Sans oublier, évidemment, le recrutement, l’entraînement et la sélection de l’équipe, qu’il dirige sur le banc. Du même coup, on voit tout de suite pourquoi l’hypothèse d’une venue à Lyon de cet homme providentiel est hautement improbable…

canonniers footballeurs de là-bas, sert de surcroît quasiment de prénom à son manager général, Arsène Wenger. Arsenal, qui vient d’éliminer l’AC Milan, tenant du trophée européen, en allant le battre 2-0 chez lui, au stade Giuseppe-Meazza, ne possède pas moins de six joueurs français dans son effectif : William Gallas son capitaine, Gaël Clichy, Bacary Sagna, Abou Diaby, Armand Traoré et Mathieu Flamini. Ce qui, avec Wenger lui-même et Gilles Grimandi, son chef recruteur que l’on appelle « scout » au pays de Baden-Powell, fait une jolie colonie londonienne. Et puisque Lyon, notre abonné désormais absent, en est à s’interroger sur ce qui lui manque à l’échelon supérieur, on ne risque rien à se pencher sur les méthodes d’Arsenal, ce

D’HIER

Phelps en vedette

FOOTBALL

M

DU JOUR

HANDBALL. Défaits par Gummersbach (30-25), plus concentré et plus appliqué, les Montpelliérains sont éliminés de la Ligue des champions. Il faut dire qu’ils avaient la tête ailleurs, hier soir. Les esprits déjà tournés vers leur duel au sommet, samedi, à Chambéry. Menacés par leur dauphin en Championnat, qui pointe à deux unités, ils doivent inverser la dynamique. « Souvent, après un match difficile, nous savons réagir, observe Franck Junillon. Si nous gagnons là-bas, nous serons champions. » (Page 13)


3

Bleu

Rouge

Noir

Jaune

FOOTBALL COUPE DE L’UEFA (huitièmes de finale aller)

MARSEILLE - ZÉNITH SAINT-PÉTERSBOURG

Marseille reste unique Désormais seul club français européen, l’OM, en redressement sur tous les plans, cultive encore ses travers. Quatrième de la L 1 après avoir été potentiellement relégable en début de saison, et disposant d’une attaque qui crache actuellement le feu, avec Niang et Cissé aux avant-postes du classement des buteurs, Marseille est sportivement sur une courbe ascendante. Désormais seul représentant français en Coupe d’Europe, l’OM est-il en train de s’acheter une conduite ?

des semaines une prolongation de son contrat. Du côté du joueur, on s’agace de voir Lyon et Benzema manifester plus d’empressement à régler le dossier. Mais Samir Nasri ne fera pas jouer la clause de stabilité (en fin de contrat en juin 2009, il pourrait partir cet été en versant au club l’année de salaires restants). On s’achemine clairement vers la

solution suivante : prolongation du contrat avec une clause qui permet au joueur de partir au terme de chaque saison.

DES COMPTES ENFIN POSITIFS Si Marseille avait raté l’après-Drogba (déficit en juin 2005), financièrement, l’après-Ribéry a été réussi

(plus 14,2 M en juin 2007), mais, sans ce transfert, l’OM aurait été en déficit. Et depuis l’arrivée de RLD au club, c’est seulement la deuxième fois que les comptes sont positifs. Depuis 2005 toutefois, l’importance des déficits se réduit régulièrement, avec néanmoins des points négatifs : une masse salariale colossale (43 M) et des recettes marketing

qui ne sont pas en rapport avec la notoriété du club.

LE RÉVEIL DE RLD Onze ans après son arrivée, l’actionnaire principal de l’OM a fini par comprendre qu’il devait installer aux postes cl és des hommes de confiance. Vincent Labrune, son porte-parole, est devenu président

du conseil de surveillance. Et Antoine Veyrat, venu de Louis-Dreyfus Collectivité, a succédé à Thierry de La Brosse au poste de directeur général. Alors que RLD goûtait jusqu’ici les attelages conflictuels (MarchandCourbis, Tapie-Dubiton, Diouf-de la Brosse), il joue désormais la carte de l’homogénéité.

EN VENTE OU PAS ? Le feuilleton de la vente du club nourrit des rumeurs à un rythme régulier, comme récemment à propos d’un dossier qui aurait été présenté par un fonds de pension améric a i n d a n s l eq u e l f ig u r e r a i t Jean-Michel Roussier (ex-président délégué). En réalité, aucun dossier

n’est parvenu aux avocats chargés de la vente. Et le discours de Vincent Labrune, le porte-parole de RLD, est le suivant : « Actuellement, la priorité, c’est la poursuite du redressement sportif du club en vue de ramener un titre. » En clair, il ne sera pas question de vente du club, au moins jusqu’à la fin de saison. DOMINIQUE ROUSSEAU

MARSEILLE –

de notre envoyé spécial LA PLUPART DES VOYANTS de l’OM sont actuellement au vert. Marseille est le dernier club européen en course, il file grand train en L 1 depuis janvier, vient d’afficher des comptes positifs pour 2006-2007, s’est restructuré avec les arrivées de Vincent Labrune (président du conseil de surveillance) et Antoine Veyrat (directeur général). Mais l’OM pratique une perpétuelle course à handicaps, les siens. Le jour où il aura fini par apprendre de ses erreurs, ce sera une encyclopédie. Revue de détail d’un club qui s’ingénie à ne rien faire comme les autres.

LE TARDIF EFFET GERETS

Forts en russe

ZÉNITH SAINT-PÉTERSBOURG

Depuis 1991, l’OM a rencontré à neuf reprises des clubs de Moscou ou Saint-Pétersbourg. Souvent avec succès. 10 et 24 avril 1991 (demi-finales de la C 1) : Spartak Moscou - Marseille (1-3, 1-2). – C’est la deuxième participation de Marseille aux demi-finales de la Coupe d’Europe des clubs champions, après l’élimination à ce stade, l’année précédente, contre Benfica (2-1, 0-1). L’OM a pris une large option pour la finale en remportant le match aller à Moscou. Il mène 2-0 à la pause, grâce à Abedi Pelé et Papin, Vercruysse portant le score à 3-1 en fin de rencontre. Au retour à Marseille, même scénario. L’OM souffre en seconde période mais l’emporte (2-1), se qualifiant pour sa première finale, qu’il perdra à Bari contre l’Étoile Rouge (0-0, 3-5 aux t.a.b.). 3 et 17 mars 1993 (phase de poules, C 1) : CSKA Moscou - Marseille (1-1, 0-6). – La double confrontation contre le CSKA Moscou, dans la phase de poules qui qualifiait alors pour la finale de la Ligue des champions, n’aura été qu’une très mauvaise farce. Dans L’Équipe Magazine du 21 janvier 2006, l’ancien joueur marseillais Jean-Jacques Eydelie (qui avait participé aux deux rencontres) évoquait un produit injecté à l’aide de seringues par le staff de l’OM dans les bouteilles d’eau des joueurs russes au match aller (1-1). Le retour à Marseille ne fut qu’une mascarade, les joueurs du Spartak étant malades, victimes d’une boisson trafiquée bue avant la rencontre. 20 octobre 2005 (phase de poules, C 3) : CSKA Moscou - Marseille (1-2). – Vainqueurs en août de la Coupe Intertoto contre la Corogne (0-2, 5-1), Marseille entamait, à Moscou, la phase de poules contre l’autre favori de son

groupe. Ce fut une victoire très maîtrisée pour l’OM, qui a mené 2-0 sur des buts de Lamouchi et Niang. Barthez a été décisif, arrêtant un penalty et réalisant plusieurs parades en fin de rencontre. Marseille éliminera ensuite Bolton en seizièmes de finale (0-0, 2-1) avant de retrouver un autre club russe en huitièmes, le Zénith Saint-Pétersbourg. 9 et 16 mars 2006 (huitièmes de finale de la C 3) : Marseille - Zénith Saint-Pétersbourg (0-1, 1-1). – À Saint-Pétersbourg, sur un très mauvais terrain, Marseille ne réussit pas à inverser la tendance du match aller. Au Vélodrome, le Zénith s’est baladé, Barthez a contenu le score à 0-1 dans un match où Ribéry et Albert Émon (alors entraîneur adjoint) se sont fait expulser. Au retour, c’est Carrasso, remplaçant de Barthez, blessé, qui prend un carton rouge en fin de match, après avoir encaissé un but casquette. Dans l’effectif actuel, Carrasso, Taiwo, Cana, Oruma, Nasri et Niang ont participé à l’une ou l’autre de ces deux rencontres. 13 et 21 février 2008 (seizièmes de finale de la C 3) : Marseille - Spartak Moscou (3-0, 0-2). – L’avance du match aller, où l’OM a marqué à trois reprises en moins de vingt minutes, est confortable (3-0). Pourtant, il y a deux semaines, à Moscou, le Spartak est revenu, à six minutes du terme, à un but de la prolongation. La qualification de l’OM, logique, s’est donc accompagnée d’un ouf de soulagement. Bilan de Marseille contre les clubs russes : 9 matches, 5 victoires, 2 nuls, 2 défaites.

AUJOURD’HUI

De l’eau dans le gaz Anatoli Timochtchouk, excellent milieu défensif ukrainien, a été acheté par le Zénith, grâce aux fonds publics du géant gazier Gazprom. IL N’EST NI BRÉSILIEN ni attaquant. Il est ukrainien et milieu défensif. Et pourtant, il vaut très cher. À vingt-huit ans, Anatoli Timochtchouk représente le transfert le plus important de la jeune histoire du football post-soviétique. Environ quatorze millions d’euros pour passer, il y a un an, du club ukrainien du Chakhtior Donetsk au club russe du Zénith Saint-Pétersbourg, alors futur champion de Russie. Son contrat porte sur quatre saisons et son salaire annuel est estimé à 2,5 millions d’euros. En Russie, ces chiffres ont ému l’opinion publique. Des voix se sont élevées, notamment celles des retraités qui touchent une modeste pension, pour dénoncer l’afflux de fonds publics en direction d’un club professionnel. Gazprom, géant gazier contrôlé par l’État, principal fournisseur de la France, est partenaire du Zénith de Saint-Pétersbourg, ville du président russe Vladimir Poutine. Que les oligarques se fassent plaisir en

rachetant les clubs moscovites, après tout, c’est leur fortune ! Mais s’agissant de Gazprom, il y a de l’eau… dans le gaz.

Mauvais garçon devenu capitaine L’argent du transfert de Timochtchouk a rempli les caisses du Chakhtior Donetsk, à l’est de la région minière, prorusse, de l’Ukraine. Le milieu aux longs cheveux blonds, qui possède une formation universitaire, y a joué pendant neuf années. Et il est le poumon de la sélection ukrainienne, quart-finaliste de la Coupe du monde 2006 sous la direction d’Oleg Blokhine. Avec ses jambes de grand faucheux qui occupent l’espace et ratissent quantité de ballons, ses courses incessantes et son attirance pour les duels, la densité de son jeu est telle que Timochtchouk fait l’effet d’un monstre physique. Impression démentie par ses mensurations : 1,81 m pour 70 kg.

Gerets : « Ils jouent à la limite »

Le Zénith est nerveux

MARSEILLE –

LE ZÉNITH SAINT-PÉTERSBOURG n’est pas tout à fait un inconnu pour l’OM. Il y a deux ans tout juste, l’équipe russe était déjà venue au Vélodrome pour disputer un huitième de finale aller de la Coupe de l’UEFA. Elle s’était imposée 1-0 avant d’assurer sa qualification pour les quarts de finale la semaine suivante, chez elle (1-1, lire par ailleurs). Elle s’appuyait à peu près sur la même ossature de joueurs. Pourtant, le club, lui, a bien changé en deux ans. Désormais entraîné par le Néerlandais Dick Advocaat, le Zénith est devenu un grand du football russe. Sponsorisé par Gazprom, le géant du gaz, son budget tutoie les 100 millions d’euros et il va bientôt disposer d’un stade ultramoderne de 60 000 places. Premier résultat de cette montée en puissance, le club a été sacré la saison dernière champion de Russie en devançant le Spartak Moscou, récente victime de l’OM, et ses ambitions en Coupe de l’UEFA sont ouvertement

de notre envoyé spécial « QUE SAVEZ-VOUS du Zénith Saint-Pétersbourg ? – Ils prennent pas mal de cartons rouges, même dans les matches amicaux. Ils jouent à la limite. C’est autre chose que le Spartak Moscou, une équipe plus joueuse et moins physique. Le Zénith a une discipline tactique plus grande encore que celle du Spartak. Il n’a pas été champion pour r i e n ! J ’ a d m i r e l e c a p it a i n e , Timochtchouk, depuis longtemps. Il a

une qualité de jeu, une intelligence qui sont assez extraordinaires. – Vous vous attendez à un match fermé ? – Je me suis trompé contre le Spartak Moscou. On attendait une équipe qui venait pour défendre et ils ont fait le pressing. Le Zénith ne va pas que défendre, c’est une équipe qui veut certainement marquer, parce qu’un but à l’extérieur est extrêmement important dans cette compétition. Et je connais l’entraîneur, Dick Advocaat, je sais qu’il n’aime pas seulement défendre.

– Une des clés, ce sera de rater moins d’occasions que contre Auxerre ? – Je serais content si on avait la moitié des occasions qu’on a eues samedi dernier. Ça serait une bonne chose. La qualité de nos attaquants est là, ils sont en pleine confiance. Nous avons eu six ou sept occasions de buts contre Auxerre sans marquer. C’est un point négatif mais, d’un autre côté, on est maintenant capables de se montrer très dangereux, alors qu’il y a quelques mois, ce n’était pas possible. » – D. Ro.

JEUDI 6 MARS 2008

L’entraîneur néerlandais du Zénith, Dick Advocaat, l’a fait capitaine. Timochtchouk possède en effet un sens aigu de la discipline qui est étranger au talentueux – mais fantasque – attaquant Andreï Archavine. Ses rares boulettes sont sans grave conséquence, comme ce passeport oublié mardi chez lui, retardant le vol pour Marseille. Autrefois, on avait pourtant collé une réputa t i on d e m a uva i s ga r ç on à Timochtchouk. Expulsé pour avoir réagi aux invectives d’un adversaire lors d’un match des 15 ans contre la Turquie, il s’était fait traiter « d’ennemi de l’Ukraine et de déséquilibré » par ses entraîneurs. Selon Advocaat, il n’est aujourd’hui « que » le deuxième meilleur joueur du Zénith. « Le plus fort, affirme-t-il, c’est Constantin Zyrianov », également milieu défensif. Il y aurait donc encore plus cher que Timochtchouk sur les bords de la Neva. – J.-L. G.

affichées. « On a éliminé au tour précédent le troisième du Championnat d’Espagne (Villarreal), alors je ne vois pas pourquoi on ne battrait pas le quatrième du Championnat de France », fanfaronne ainsi Dick Advocaat. Sauf que la double confrontation avec les Espagnols a sans doute révélé un des gros défauts du Zénith actuel : son manque de sang-froid et sa grande tendance à s’énerver à tout bout de champ. Les Russes ont fini le match retour à neuf contre onze, après la double expulsion de Chirokov et de Sirl, et sans leur entraîneur, prié par l’arbitre de regagner lui aussi prématurément les vestiaires. Ils seront tous trois absents ce soir. Dans le même registre, le Zénith a disputé la semaine dernière un match amical à La Haye, aux Pays-Bas (1-0), et n’a rien trouvé de mieux que de terminer à nouveau en infériorité numérique, trois joueurs ayant hérité d’un carton rouge. Qu’en sera-t-il au Vélodrome ? – J.-P. Riv.

Anderlecht (BEL) - Bayern Munich (ALL) (19 heures) Marseille - Zénith Saint-Pétersbourg (RUS) (20 h 45) Fiorentina (ITA) - Everton (ANG) (20 h 45) Leverkusen (ALL) - Hambourg (ALL) (21 h 5) Tottenham (ANG) - PSV Eindhoven (HOL) (21 h 5) Benfica (POR) - Getafe (ESP) (21 h 30) Glasgow Rangers (ECO) - Werder Brême (ALL) (21 heures) Bolton (ANG) - Sporting Portugal (POR) (21 heures) Retour : mercredi 12 et jeudi 13 mars. QUARTS DE FINALE (tirage au sort du tableau avec les demi-finales vendredi 14 mars, 13 heures, à Nyon, SUI). – Aller : jeudi 3 avril ; retour : jeudi 10 avril. DEMI-FINALES.– Aller : jeudi 24 avril ; retour : jeudi 1er mai. FINALE.– Mercredi 14 mai, à Manchester (ANG), City of Manchester Stadium.

Stade-Vélodrome

En direct sur M 6

20 : 45

Marseille

Zénith St-Pétersbourg

Arbitre : M Ki M. Kircher cher h ((ALL) (ALLL))

3

5

25

11

Ti Taiwo

Kim

Ricksen ckse 44 Timochtchouk htcho 88 10 D. Cis Cisssé Goorcchhkkkov ov Ar havvine Archav i

Niaang 7 Be. Chey Cheyrou 32 Be

Givvett

30

22

Mannndan dannnda da 5

J.. FFatyy 24

Bonnart onnar

9

Nasrii Na caap. p

17

Mbam Mbami

4

8

PPogrebnniak

18

16

M fe Malaf feev ev

Kriizaaanaac Kr

Zyrianov ianov

28

20

22

V lbbuena Valbuena b

Faizouline zouli

Anioukov niouk cap cap.

Remplaçants : C. Carrasso (g.) (1), Krupoviesa (23), R. Zubar (15), Kaboré (20), Oruma (8), Ziani (6), Zenden (10). Entraîneur : É. Gerets (BEL). Absents : J. Rodriguez (cheville), Akalé, Grandin (non qualifiés), Maté (g.), L. N’Diaye (choix de l’entraîneur). Suspendu : Cana. Suspendus au prochain avertissement : Mandanda, Nasri, D. Cissé, Niang.

Une charnière Faty-Givet En l’absence de Cana, suspendu, Faty devrait rentrer en défense centrale à côté de Givet. Même s’il n’a pas été très prolixe sur l’équipe, on peut penser que Gerets reconduira son quatuor offensif habituel. Kaboré (cheville) revient dans le groupe, comme Zubar. Grandin et Akalé ne sont pas qualifiés pour cette Coupe d’Europe. – H. F.

Remplaçants : Contofalsky (g.) (1), Lapin (40), Radimov (2), Lee Ho (17), Denisov (27), Ionov (57), Hubocan (14). Entraîneur : D. Advocaat (HOL) (suspendu de banc). Absents : Lombaerts, Dominguez, Tekke. Suspendus : Chirokov, Sirl. Suspendus au prochain avertissement : Anioukov, Kim, Pogrebniak.

Advocaat en tribune Souvenir du match retour contre Villarreal au tour précédent, Dick Advocaat, suspendu, suivra le match des tribunes et deux de ses joueurs, expulsés en Espagne, seront absents. Il s’agit du Russe Chirokov et du Tchèque Sirl. Si on ajoute que le Belge Lombaerts, l’Argentin Dominguez et le Turc Tekke sont blessés, l’entraîneur néerlandais n’aura guère à se creuser les méninges pour former son équipe. – J.-P. Riv.

Prix des places : de 25 à 60

PAGE 3 Bleu

Rouge

Noir

Jaune

Rouge

Djibril Cissé et l’OM ont déjà eu affaire à des Russes au tour précédent. Ils avaient pris soin de se mettre à l’abri à l’aller (3-0) avant de souffrir sur le terrain du Spartak Moscou de Titov et Kovac (0-2, notre photo). (Photo Alain Mounic)

Bleu

Rouge

À l’intersaison, Ziani et Zenden étaient les têtes de gondole du recrutement. Aujourd’hui, Valbuena et Mandanda sont les nouvelles vedettes de l’équipe et Kaboré se montre prometteur. L’opération rajeunissement est donc une réussite. Elle permet aussi au club d’espérer de fortes plus-values sur la revente de ses joueurs. Le prochain départ sera sans doute celui de Samir Nasri. Son agent (Jean-Pierre Bernès) et le club négocient depuis

Jaune

Bleu

Jaune

SAUVÉ PAR LES JEUNES

Noir

Noir

Depuis son arrivée aux commandes (10e journée de L 1), Marseille tourne à 1,94 point par journée. S’il était arrivé à l’intersaison, à ce rythme, Marseille serait à égalité avec Bordeaux à la deuxième place. Gerets a donc sous ses ordres un effectif qu’il n’a pas choisi, dans un club où la durée de vie moyenne d’un entraîneur est de seize mois depuis 1932. Mais alors qu’un changement sur le banc est rarement rémunérateur, Marseille a fait le bon choix. Gerets allie poigne de fer et séduction, il a fédéré l’effectif, instauré une concurrence bénéfique. Car la plupart des postes sont désormais doublés à un niveau qui permet au club d’espérer viser la troisième place, synonyme de tour qualificatif à la Ligue des champions. Il cultive une apparente différence, usant de quelques bons mots, mais, en réalité, le technicien belge est totalement en phase avec Pape Diouf et José Anigo.


Journal l'équipe du 6 mars 2008