Issuu on Google+

1- 05

MAGAZINE Depuis 15 ans:

Une longueur d’avance

Simplement parfaite La nouvelle lance A9 La révélation d’un champion Bormio 2005: pistes parfaites, sans neige naturelle Bien implanté, et flexible Ce n’est qu’en tenant bien debout que l’on peut lever les bras au ciel. Les 15 ans de TechnoAlpin Sans frontières L’avantage de “jouer sur son terrain”, à chaque coin de la planète


Image de couverture: Tête de la lance A9

TechnoAlpin AG/Spa - Kopernikusstraße 6 A - I-39100 Bozen / Via Copernico, 6 A - I-39100 Bolzano - Tel. +39 (0471) 550 550 - Fax +39 (0471) 200 441 - info@technoalpin.com Austria GmbH - Stadlweg 25 - A-6020 Innsbruck - Tel. +43 (0512) 341 501 - Fax +43 (0512) 341 501-4 info@technoalpin.at Deutschland GmbH - Unterfeldring 27 - D-85256 Pasenbach - Tel. +49 (08139) 995 225 - Fax +49 (08139) 995 226 info@technoalpin.de Schweiz AG - Aschoren - Postfach 43 - CH-6454 Flüelen - Tel. +41 (0)41 874 50 00 - Fax +41 (0) 41 874 50 05 - info@technoalpin.ch France S.A.R.L. - 46 A Chemin du Moulin Carron - F-69570 Dardilly / Lyon - Tel. +33 (0) 437 497 959 - Fax +33 (0) 437 490 022 info@technoalpin.fr Canada, Snow Experts Inc. - Box 42 Pemberton BC - Canada VON 2LO - Tel. +1 (604) 219 8240 - Fax +1 (604) 894 9450 technoalpin@telus.net USA Inc. - 2065 Mahre Dr. - Park City - Utah 84098 - Tel. +1 (435) 649 6610 - Fax +1 (435) 649 7572 - info@technoalpin.us East Europe s.r.o. - Riecˇna 31 - 01004 Zilina - Slowakische Republik - Tel. +421 (41) 700 2644-5 - Fax +421 (41) 700 2646 - technoalpin@technoalpin.sk Alex - Sofia - Bulgarie - Casli SA - División Nieve - Madrid - Espagne - Glassey s/a - Martigny - Suisse - Hae in Commerce Co., Inc. - Seoul - Korea Monte N. Nulikas & Co. - Veria - Grèce - Kessu OY - Helsinki - Finlande - Skiare Pty Ltd - Brisbane - Australie - Snowtech AB - Sunne - Suède TechnoAlpin - Brasov - Roumanie - TechnoAlpin Liaison Office - Tokyo - Japon - Tehnounion - Ljubljana - Slovénie - TechnoAlpin Russia - Moscou - Russie COLOFONE: Éditeur: © TechnoAlpin AG/Spa · Via Copernico / Kopernikusstr. 6 A · 39100 Bolzano/Bozen · Haut-Adige/Südtirol/South Tyrol · Italie/Italien/Italy Tél. +39 0471 550 550 · Fax +39 0471 200 441 · info@technoalpin.com · www.technoalpin.com · Concept et contenus: Dott.ssa Irmi Prader · Rédaction: TechnoAlpin · Design graphique: dv media, Bressanone · Impression: Satzzentrum, Bressanone · La reproduction est autorisée uniquement en indiquant la source et l’accord exprès de l’éditeur.


INDEX

TECHNIQUE

PRATIQUE

VIE

15 ANS

DANS LE MONDE

La nouvelle A9 Technologie parfaite pour votre avance Adapter plutôt que remplacer La vanne XE, et ses multiples possibilités Efficacité = M12 system Exploiter les ressources ensemble

4 5 6

Championnats du Monde de Bormio 2005 Superbes performances Un regard vers l’automne Les interventions de fin de saison

7 9

Bormio 2005 L’événement phare de la saison Une rencontre entre amis Le calendrier des rendez-vous aux salons TechnoAlpin 2005 Le savoir-faire qui fait la différence Journées de formation technique et visites des clients

11 12 12

Implantation sur le territoire et flexibilité La clé du succès des snow expert

14

L’avantage de “jouer sur son propre terrain”! Toujours à votre disposition! L’équipe internationale de TechnoAlpin

18 20

Continuité et avons Marquer son époque, c’est savoir se tourner vers le futur. Si, au cours des 15 dernières années, TechnoAlpin est devenu leader mondial du secteur, c’est grâce à la confiance que vous avez témoignée à la technologie et aux «snow experts». Pour nous, cela signifie beaucoup et, chaque jour, c’est un nouvel encouragement à continuer avec enthousiasme. Au cours des mois derniers, nous nous sommes consacrés au maximum à la conception de nouvelles solutions associant efficacité, prix, qualité et quantité de neige. Le résultat: Ce sont la nouvelle lance A9, la vanne XE et le M12, que nous vous présentons à partir de la page 4. Laisser sa marque, être toujours en avance et réussir à conserver cet avantage: voilà des facteurs qui sont étroitement liés à l’implantation sur le territoire et à la flexibilité d’une entreprise. Pour cela, nous allons évoquer nos débuts et feuilleter avec vous l’album des souvenirs, en insistant sur le grand événement de l’hiver dernier: les Championnats du Monde de ski alpin, organisés par la FIS à Bormio, dont nous avons été le fournisseur officiel. L’ingénieur Canclini, directeur technique et responsable de l’enneigement par passion, nous accompagnera dans une intéressante visite «dans les coulisses». Un lien sain avec le territoire et la volonté de toujours aller de l’avant sont des caractéristiques que nos collaborateurs partagent aussi. En définitive, ce sont eux qui représentent notre avantage et le vôtre pour le futur. Nous sommes donc heureux de vous présenter les personnes et l’organisation qui se trouvent derrière TechnoAlpin. Votre confiance est notre motivation pour le futur! La Direction de TechnoAlpin Erich Gummerer Walter Rieder Georg Eisath

2 3


TECHNIQUE

Photo: Tête de la lance A9 · A9 dans les Dolomites et à Bormio

La perfection! La toute nouvelle lance A9 est parfaitement capable d’affronter des températures extrêmes, des conditions de vent rigoureuses et de répondre à nos exigences de qualité de neige. Comme les athlètes de haut niveau, qui doivent s’entraîner toujours plus durement pour conserver leur place au sommet, les ingénieurs TechnoAlpin se sont concentrés sur l’amélioration de la technologie de nos lances. Dans son segment de marché, la A9 vise le meilleur. Aux yeux de l’observateur, la caractéristique la plus évidente est la tête arrondie de la lance: elle se compose d’une pièce moulée en aluminium, où sont appliqués 8 gicleurs à eau fixes, 6 réglables et les nucléateurs. “L’essentiel est invisible pour les yeux”: cette phrase de Saint-Exupéry peut servir à définir également les mécanismes internes de la tête de la lance; en effet, elle recèle un système spécial d’amenée d’eau anti-congélation qui la protège même en présence de conditions extrêmes. Les gicleurs d’une nouvelle conception augmentent la résistance au vent et produisent une augmentation de la portée qui, à son tour, a un effet positif sur le processus de cristallisation et, donc, sur la qualité finale de la neige.

La nouvelle structure mécanique confirme aussi incontestablement le choix de la qualité: le tuyau de la lance est en aluminium, tandis que le point d’oscillation a été déplacé vers le haut, permettant ainsi au tableau de commande et aux dispositifs de contrôle d’être intégrés dans la structure. Ainsi, l’espace nécessaire se trouve réduit et la nouvelle A9 est plus compacte. A9 est donc synonyme de plus grande résistance au vent, d’augmentation de la portée, d’optimisation de la qualité de la neige, de réduction du poids total et d’excellente maniabilité. Le commentaire de Ernst Thurnes, exploitant du domaine skiable de Serfaus (AUT): „Au cours d‘hiver dernier j‘ai utilisé 10 éléments A9V et je suis très satisfait. J’ai constaté qu’ils ne gèlent pas et je peux vous assurer que c’est une vraie nouveauté pour une lance d’enneigement, vu les conditions extrêmement variables du vent et l’eau très froide (0,5°C). Je peux vous le garantir, car j’ai eu l’occasion d’essayer bien d’autres marques. En plus, la qualité de la neige est exceptionnelle: c’est vraiment un produit très réussi!“


TECHNIQUE

Photo: La vanne XE parfaitement intégrée dans l’environnement.

Champion du monde de combiné! Universelle, personnalisable aussi, et avec un excellent rapport qualité/prix. Voici la meilleure description de la dernière génération de vannes TechnoAlpin: la XE. La réalisation d’un système modulaire à un prix extrêmement avantageux, qui saura évoluer au rythme des exigences du client, en complétant éventuellement des solutions existantes: voilà l’objectif déclaré dans le développement de la vanne XE. Le résultat est une vanne très maniable et de petites dimensions, pouvant être ouverte et fermée manuellement ou électriquement. L’aspect le plus important est certainement de pouvoir à tout moment passer d’un mode d’action à l’autre, sans avoir besoin de modifier la vanne. Il est possible, pour un domaine skiable, de commencer avec quelques enneigeurs mobiles, manuels ou automatiques, avec leur vanne manuelle XE. Puis, l’équipement s’agrandit, il est automatisé ou remplacé par des enneigeurs fixes. Sur la vanne XE, sans aucune modification, on pourra facilement et rapidement monter un moteur XE ou alors, s’il y a déjà un moteur E, ce dernier pourra être branché sur la vanne. La vanne motorisée XE installée dans chaque regard représente le plus haut niveau de l’automatisation. Structure: Le corps de la vanne XE se compose du système déjà éprouvé de cône de fermeture et logement, entrée et sortie d’eau vers le générateur de neige et un arbre à filetage fin, permettant le réglage précis de la quantité d’eau.

Au cas où la vanne serait actionnée à l’extérieur du regard, l’arbre fileté s’allongera vers le haut. La plaque d’un adaptateur servant de support et de guide aux éléments de transmission est positionnée sur l’arbre. La vanne XE permet trois modes d’actionnement: manuel, avec le levier qui doit simplement être bloqué vers le haut, électrique, grâce au moteur E ou bien avec le nouveau moteur léger XE. Vanne XE avec moteur XE: légère, flexible et maniable Le moteur XE représente une évolution du moteur E et il est caractérisé par sa structure légère, sa maniabilité et ses fonctionnalités. Les éléments qui le composent ont été spécialement conçus pour en réduire le poids de plus de 50 %. La vanne XE avec installation fixe du moteur XE, dotée de raccord camlock, peut être déplacée d’un regard à l’autre et utilisée pour le réglage de la pression de l’eau. Dans ce cas, le raccord aux regards doit être muni d’un clapet à bille. La vanne XE complète peut être utilisée lorsque quelques unités mobiles ont besoin d’être combinées avec un grand nombre de regards. Dans les installations fixes, il convient d’équiper chaque regard d’une vanne XE fixe, qui pourra être actionnée avec le moteur E déjà présent ou avec le moteur XE. La vanne XE de TechnoAlpin représente un nouveau et important progrès dans le domaine de la flexibilité, de la simplicité et de l’économie.

4 5


TECHNIQUE

Photo: M12 automatique

Efficacité = M12 système L’augmentation du rendement est un objectif quotidien. On peut l’obtenir de deux façons: en optimisant les performances avec l’emploi des mêmes moyens, ou bien en minimisant l’emploi de moyens en conservant les mêmes performances. Avec M12, TechnoAlpin a conçu une solution alternative, qui ne ménage ni les performances, ni la qualité des matériaux employés, mais plutôt redistribue les ressources présentes, en obtenant une rigoureuse réduction des coûts. Ces ressources s’appellent air et commandes. Pour l’alimentation, M12 système exploite l’air centralisé; pour cette raison, chaque machine n’est pas dotée de compresseur autonome. Le contrôle de l’appareil se fait lui aussi par une unité de commande centralisée et le générateur de neige ne dispose pas de son propre tableau de commandes. De cette manière, les deux éléments deviennent superflus. Avec le nouveau M12 système, nous avons visé résolument le segment des installations mixtes, pour répondre à une exigence précise de la clientèle qui réclamait une machine à hélice compacte et de petites dimensions et pouvant être employée là où la lance d’enneigement produisait trop peu de neige, où les conditions du vent limitaient l’emploi des lances et où les grands canons sur tourelle n’étaient pas nécessaires. M12 système peut facilement être intégré dans une installation de lances centra-

lisée ou bien mis en fonction comme système autonome. Quant à la structure des turbines, M12 system s’insère parfaitement dans la classe M. Les technologies TechnoAlpin déjà éprouvées, comme les gicleurs Quadrijet, la couronne spéciale de gicleurs, le moteur à turbine externe, etc. se retrouvent dans le M12 système. Le génerateur M12 système a ètè conçu pour être monté sur toutes les constructions (tours, bras ou châssis existantes. Pour les utilisateurs d’installations d’enneigement autonomes, le modèle M12 est réalisé également dans les versions automatique ou standard, sur tourelle, sur bras ou mobile.

Données techniques de M12 Hauteur totale Hauteur de travail Poids générateur de neige Puissance électrique Pression mini eau Pression max. eau Gicleurs eau fixes Gicleurs eau variables Nucléateurs

5,25 m 4,5 m 450 kg 9 kW 8 bars 40/50 bars 4 8 4

Données techniques cernant le modéle M12 systéme sur tourelle-lift de 3 mètres.

Efficacité = performance / intrants. M12 système, le dernier-né de la classe M, optimise ce rapport d’une façon impressionnante, grâce à l’alimentation d’air et aux commandes centralisées.


PRATIQUE

Photo: L’ingénieur Canclini, ...alors que l’assurance de la neige est d’une importance fondamentale pour le succès de l’événement.

Championnat du Monde de ski Bormio 2005, un défi gagné avec brio On se souviendra de Bormio 2005 comme du Championnat du Monde de ski sans un seul flocon de neige naturelle. L’ingénieur Pasquale Canclini, directeur technique et responsable des pistes de Bormio, nous révèle comment les épreuves ont pu, malgré tout, se disputer dans les meilleures conditions. Les championnats du Monde de Bormio ont eu lieu il y a un mois à peine. Rétrospectivement, comment voyez-vous cet événement ? P.C.: On a beaucoup écrit et discuté sur les aspects de l’organisation. Cependant, ce qui restera dans les mémoires, c’est l’émotion devant des épreuves disputées sur des pistes parfaitement enneigées, sans un seul flocon de neige naturelle. C’est la confirmation de ce que nous avons toujours pensé: l’élément primordial pour une manifestation de ce niveau, c’est l’assurance d’avoir de la neige. À la rigueur, si une remontée mécanique s’arrête, on pourra toujours se servir d’un hélicoptère pour transporter l’athlète au portillon de départ. Mais si des fleurs commencent à pousser sur la piste, c’est l’épreuve de ski qui ne peut vraiment pas être disputée. Quel a été le défi le plus astreignant de ces Championnats ? P.C.: Au cours de ces 2 dernières années, ce sont les travaux de l’énorme chantier qui ont représenté l’épreuve la plus difficile. Les rythmes étaient très soutenus car, en peu de temps, il fallait réaliser une installation d’enneigement d’extraordinaires dimensions. Et puis, l’automne dernier Mère Nature nous a mis face au défi le plus difficile: pendant tout le mois de décembre, nous avons eu des températures extrêmes, alors que le “moment clou” approchait. Cependant, nous n’avons jamais douté une minute de pouvoir préparer parfaitement les pistes.

Au contraire, le 29 décembre 2004, donc un mois environ avant le début des Championnats, nous avons démontré pour la première fois au monde entier, avec la descente de la Coupe du Monde hommes, ce que mon équipe d’enneigement et notre installation TechnoAlpin étaient capables de faire: en moins de 48 heures, nous avons produit 100.000 m3 de neige, et à des températures de bulbe humide de -2°! Quels investissements ont été faits pour les Championnats du Monde ? P.C.: C’est depuis 1982 que Bormio travaille avec l’enneigement technique. Cette année-là avait été posée la première ligne d’enneigement à haute pression de Larchmont (1 km). En 1984, sur la piste Stelvio, a été installé l’équipement à haute pression de Valteco, en vue des Championnats du Monde qui devaient avoir lieu l’année suivante. En 1988, nous avons acheté des machines Lenko et, de 1990 à 2000, nous avons étendu le réseau des conduites et augmenté la puissance des pompes. En 2000, à Melbourne, il fut décidé de disputer les Championnats du Monde à Bormio et la SIB (Société Installations de Bormio) décida un investissement de 30.000.000 Euro pour ce domaine skiable, dont 8.000.000 Euro rien que pour l’enneigement. L’étape suivante était de “confier” cette énorme somme d’argent aux meilleurs experts de l’enneigement présents sur le marché. Pour être sûrs de notre décision, nous avons mené de

6 7


Photo: Des conditions d’enneigement parfaites, et pas seulement sur la piste de compétition.

nombreux tests pendant deux saisons de suite. Les critères de choix étaient les suivants: il fallait que ce soit, dans tous les cas, une installation mixte, les canons devaient surtout travailler à des températures marginales, la structure devait être fiable et flexible, le service d’assistance à la clientèle devait être qualifié et garantir la rapidité d’exécution. Enfin, le fournisseur devait être une entreprise primaire. Alors nous essayé les générateurs de neige de chez Lenko, Nivis, Snowstar, Sufag, TechnoAlpin, Wacht et York en ce qui concerne le rendement à des températures marginales, le débit d’eau, la qualité de la neige, le poids et la résistance au soleil. Les résultats ont été absolument favorables à TechnoAlpin, les seules installations à même de produire constamment une neige de haute qualité, même à +2° C. Ainsi, nous nous sommes immédiatement occupés de l’agrandissement de l’installation avec l’aide de TechnoAlpin. Voici une comparaison entre les performances d’alors et celles d’aujourd’hui:

Débit des pompes Réservoirs d’eau Conduites eau Conduites air Regard Enneigeurs

1982 108 m3/h 1.700 m3 1 km 1 km 20 16

2005 432 m3/h 13.000 m3 25 km 20 km 300 160

Vous pensez que cet effort économique a été récompensé ? P.C.: Absolument (et il rit en le disant). Dès que les travaux ont été terminés, j’ai pensé que l’installation était excessive pour les besoins et je me suis dit que nous n’aurions jamais exploité son potentiel au maximum. Mais je me trompais, et comment! Aujourd’hui je suis pleinement satisfait de cette installation, sinon nous n’y serions jamais arrivés.

Pensez donc que pour les épreuves de la Coupe du Monde, qui se sont disputées fin décembre, nous avons produit environ 100.000 m3 de neige en 48 heures et, par la suite, encore 300.000 m3 pour les championnats du Monde, et que pendant 70% environ du temps nous avons travaillé à des températures marginales. Mais ce n’est pas tout: en effet, nous ne nous sommes pas contentés de présenter la piste de compétition Stelvio parfaitement enneigée, nous voulions aussi offrir à nos hôtes des conditions optimales. Nous avons donc enneigé également les autres pistes avec 300.000 m3 de neige, qui à ce jour (11 mars 2005, N.d.R.) sont encore en parfait état. Et cela, même si Bormio est la localité de sports d’hiver qui, au niveau italien, a reçu le moins de neige, d’après ce qu’indique le site www.skiinfo.it. Au cours de toute la saison, nous n’avons même pas réussi à avoir 50 cm de neige naturelle à 2.000 mètres d’altitude. Quelle a été l’opinion de la FIS ? P.C.: Les représentants de la FIS nous ont complimentés personnellement pour les excellentes conditions d’enneigement de la piste Stelvio. Je désire moi aussi remercier toute l’équipe des techniciens de l’enneigement, un team splendide qui peut s’enorgueillir de 23 (!!) ans d’expérience dans le secteur et qui, en collaboration avec TechnoAlpin, a vraiment réalisé du très bon travail! Quel conseil pourriez-vous donner après l’expérience des Championnats du Monde ? P.C.: Une manifestation de cette importance est la combinaison de nombreux détails. Cependant, bien des aspects sont secondaires, alors que l’assurance de la neige est d’une importance fondamentale pour le succès de l’événement. Mon conseil à ceux qui s’occupent de l’organisation est de choisir le bon partenaire pour l’enneigement. Dans ce cas, “bon” signifie fiable à tous les points de vue et à même de garantir un service excellent et ponctuel. Avec TechnoAlpin, j’ai fait le bon choix.


Photo: Interventions de fin de saison (Davos-Jacobshorn, Suisse)

Un plongeon dans l’été Qu’est-ce qu’un plongeur et un responsable de l’enneigement ont en commun ? Dans les deux cas, la performance mène à un épilogue brillant. Les travaux effectués avec soin et minutie en fin de saison feront économiser du temps précieux en automne.

La saison de la neige touche à sa fin et, déjà, on prépare les premières installations pour la pause estivale. Si l’on effectue scrupuleusement les interventions qui s’avèrent nécessaires au printemps, le redémarrage lors du prochain hiver sera facilité. Le secteur du service assistance clientèle des snow experts a préparé pour vous une liste des contrôles à effectuer. Interventions générales: Tous les éléments branchés sur le réseau d’alimentation ou sur le réseau électrique doivent être débranchés afin d’éviter tout dommage provoqué par la foudre. Il ne suffit pas d’éteindre l’interrupteur, mais il faut que toutes les prises soient débranchées et que tous les câbles de branchement, y compris les branchements à la terre, soient déconnectés. Station de pompage: • Couper toutes les entrées et les sorties analogiques et numériques ainsi que toutes les prises du tableau de commande • Éteindre et débrancher les composants suivants: transmetteur de pression, courantomètre, compteur du débit, indicateur de démarrage lent, convertisseur, amplificateur, interrupteur automatique, interrupteur de sécurité...

• Débloquer les conducteurs de terre • Effectuer l’entretien de la station de pompage comme le prévoit le manuel Conduites mobiles et points de branchement: • Couper tous les répétiteurs, les prises d’eau Hydromat et le chauffage Générateurs de neige: • Nettoyage des gicleurs encrassés (un conseil: utilisez du vinaigre pour éliminer le calcaire!) • Contrôle des nucléateurs • Nettoyage des filtres à eau et à air • Contrôle du chauffage • Test rapide afin de repérer d’éventuelles fuites d’eau • Vérification de la solidité et du bruit de toutes les parties mécaniques en mouvement • Essais de pression dans les tuyaux d’eau flexibles • Séchage et enroulement des tuyaux d’eau flexibles • Couverture des équipements fixes avec des bâches vertes Pour toute information, notre équipe d’assistance à la clientèle est à votre service. Hotline service assistance clientèle +39 0471 550 534

8 9


growag Mit Sicherheit aus guten Händen

GROWAG, UNE ENTREPRISE TEXTILE RICHE DE TRADITION Il n’y a pas beaucoup d’entreprises qui s’occupent de fil en dehors de l’industrie textile. Et voilà comment, déjà en 1886, la maison growag Feuerwehrtechnik AG de Grosswangen, en Suisse, a su saisir l’occasion au vol... en donnant du “fil à retordre” à la concurrence. Le secteur textile, le vrai cœur de l’entreprise Dans les ateliers de retordage et de tissage, où les fils sont tressés et noués, des milliers de kilomètres de fil blanc sont travaillés. En réalité, tout ne tient vraiment qu’à un fil très fin. En effet, au début le fil est enfilé dans la machine à retordre et retordu avec d’autres brins, de 2 à 12. Les roquets de fil enroulé arrivent ensuite au secteur tissage et sont immédiatement insérés dans l’un des cinq métiers. Chaque machine est capable de produire jusqu’à 100 mètres de tissu tubulaire par jour, de diamètre et qualité différents.

Cela veut dire, en gros, une production de plus de 300.000 m par an. Suivant l’utilisation (anti-incendie, industrielle ou enneigement), à la fin du processus de production, le tissu est soumis au procédé de vulcanisation dans l’atelier de gommage (union par pression de vapeur). Plus de mille utilisations Le domaine d’utilisation des tuyaux growag est pratiquement illimité. En effet, on les retrouve dans les casernes de pompiers, dans l’industrie, dans l’agriculture, naturellement dans le secteur de l’enneigement technique et même dans l’armée. Un exemple: un tuyau growag est utilisé également dans les lanceurs Ariane IV et V. La certitude d’être en de bonnes mains Dans le domaine de l’enneigement, un parfait état de fonctionnement est une condition essentielle. Nos tuyaux pour la neige résistent à une pression de service allant jusqu’à 64 bars; c’est une donnée qui est confirmée par des contrôles officiels et documentés. Les tuyaux growag et une installation d’enneigement TechnoAlpin: une solution parfaite sous le signe de la sécurité totale.


VIE

Photo en haut: À Bormio étaient également présents les joueurs de cor suisses (sur l’image, Bormio 3000) Photo à gauche: Délégation en provenance de Bansko · l’entrée du stade des Championnats · Une sympathique photo d’un groupe d’américains et de grecs · Nos amis d’Espagne

TechnoAlpin aux

Championnats du Monde de Bormio – Highlights • Invités par TechnoAlpin, environ 200 clients en provenance d’Italie, Autriche, Allemagne, Suisse, USA, Canada, Suède, Norvège, Bulgarie, Roumanie, Slovénie, Croatie et Grèce ont pu vivre à Bormio et en Haut-Adige des journées riches d’émotion. • 11 sur les 19 manifestations dans le cadre des Championnats ont eu lieu sur la neige de Techno Alpin. • 160 générateurs de neige TechnoAlpin ont produit 700.000 m3 de neige, indispensables pour assurer d’excellentes conditions d’enneigement sur la piste de compétition “Stelvio” et sur le reste du domaine skiable. • Bode Miller a dignement fêté son premier or mondial, en compagnie d’un groupe de clients Techno Alpin du Haut-Adige.

10 11


Rendez-vous aux salons TechnoAlpin 2005

“L’hiver n’est pas une saison, c’est plutôt un devoir.” Sinclair Lewis, prix Nobel de littérature

1 INTERALPIN, Innsbruck, du 6 au 8 avril Rendez-nous visite! Nous sommes au pavillon 2 A, stand 2A 00. 2 NSAA Scottsdale / Arizona: du 19 au 22 mai 3 Ski & Board Salon, Moscou: du 3 au 5 novembre Mars 2005: Des clients arrivant de Chine, Iran, USA, France, Espagne et Russie se renseignent sur les technologies d’enneigement les plus récentes directement à Bolzano. Décembre 2004: TechnoAlpin & Kässbohrer:

Journées de formation technique sur le Mont Arber, en Allemagne Début décembre, 130 exploitants d’installations, techniciens de l’enneigement et responsables des pistes ont participé à une réunion d’information “sur le terrain”. Les participants ont pu suivre des exposés sur la qualité de la neige pour chaque type d’utilisation (rapporteur: Georg Eisath, Président de TechnoAlpin), sur les nouvelles directives en matière de téléphérage (rapporteur: Günter Troy, responsable des ventes pour l’Allemagne de Doppelmayr), sur la sécurité du travail lors de la production de neige (rapporteur: Arno Schweiger, expert de la sécurité du travail), dans le domaine d’application des différents PistenBully (rapporteur: Wolfgang Lutz, responsable des ventes zone de Kässbohrer) et sur la planification et la construction de parcs d’amusement (rapporteur: Reto Sporrer, Lionhead Consulting).


TechnoAlpin: partenaire officiel pour la technologie du “Deutscher Skiverband. Depuis cette année, deux machines à hélice M20 mobiles, complètement automatisées, secondent le Deutscher Skiverband, la fédération allemande de ski, pour la Coupe du Monde et la formation des nouvelles recrues. L’équipe allemande de ski alpin avec Georg Eisath (Président de TechnoAlpin) et Harry Gall (Directeur de TechnoAlpin Allemagne) lors de la livraison à Ingolstadt.

Une image uniformisée pour le team international de TechnoAlpin L’unité et la force de TechnoAlpin ne se manifestent pas seulement par la présentation de nouveaux produits, mais aussi grâce à l’aspect extérieur: en effet, le team de vente adopte la même tenue de ski dans le monde entier.

12 13

Mars 2005 - Saalbach-Hinterglemm: 40 clients italiens enthousiastes par la place des Championnats du Monde en 1991. Sljeme, 20 janvier 2005: Succès total pour le début de la Coupe du Monde Žiljak Drago, directeur du domaine skiable de Sljeme, est pleinement satisfait des résultats: “La piste était très compacte, mais pas glacée et, selon la FIS, elle aurait pu tenir à bien d’autres descentes. Malgré les conditions météorologiques extrêmes de décembre et de début janvier, avec des températures de -1°C et une humidité de l’air allant jusqu’à 60-70% (!), grâce à notre installation TechnoAlpin (21 unités M18 mobiles, 12 lances, stations de pompage à 250 m3/h, système de gestion ATASS), nous avons réussi à produire une neige d’excellente qualité. Notre premier slalom de Coupe du Monde a été un vrai succès!”


15 ANS

15 ans de TechnoAlpin: l’histoire d’un succès Depuis 15 ans TechnoAlpin indique la tendance sur le marché mondial de l’enneigement technique. Dans cet entretien, le Président et fondateur de TechnoAlpin, Georg Eisath, nous illustre le chemin qu’une entreprise de petites dimensions du Haut-Adige a parcouru pour arriver au sommet international dans son secteur. C’est ainsi que nous avons saisi les bons “indices” et que tout commença... G.E.: En tant qu’exploitants d’installations sur le domaine skiable de Obereggen, Walter Rieder et moi-même n’étions absolument pas satisfaits des solutions adoptées pour l’enneigement technique. C’est ainsi que, dès 1983, nous avons décidé de travailler au développement et à la fabrication de machines. Les années décisives vont de 1988 à 1990, et elles furent caractérisées par des chutes de neige très faibles: il y avait de fortes pressions de la part des clients et nous n’arrivions plus à satisfaire à toutes les demandes. En fin de compte, déjà à l’époque nous opérions avec une gamme complète qui allait des installations pour la production de neige, avec leurs accessoires, jusqu’aux regards, aux points de raccord et aux stations de pompage. Devant la croissance continue de la demande, nous nous sommes trouvés à un carrefour: nous devions choisir entre commencer à gérer notre activité comme une entreprise professionnelle ou bien continuer notre route. Nous avons choisi la première solution et c’est ainsi que TechnoAlpin est né... La marque “TechnoAlpin” G.E.: L’entreprise prend son nom d’un rapprochement de termes que, Walter Rieder et moi-même, avions choisis afin de définir les aspects les plus importants de notre activité: techno-

logie, montagnes et Alpes. TechnoAlpin est la combinaison que nous avons préférée. Le rôle irremplaçable des collaborateurs dans notre parcours d’entreprise artisanale à leader mondial du marché G.E.: Les principaux objectifs d’alors sont toujours les mêmes: 1) créer une organisation à même d’apporter la stabilité mais, en même temps, caractérisée par un maximum de flexibilité; 2) augmenter le chiffre d’affaires et faire de TechnoAlpin une marque connue. Au cours de toutes ces années, nos collaborateurs ont été le vrai cœur de notre organisation. Nous avons toujours misé sur un personnel très jeune (45% a moins de 30 ans), hautement qualifié et flexible, et cela a contribué d’une manière décisive à la création de l’image de notre entreprise dans le monde entier. Un autre facteur décisif pour les ventes, ce fut la combinaison réussie de produits fiables avec un service de tout premier ordre, du projet jusqu’au service après-vente. La demande croissante sur le marché mondial a représenté un défi très important pour nous tous: en effet, l’objectif était de conjuguer l’expansion vers les marchés internationaux et l’affermissement de notre présence au niveau local, c’est-àdire sans négliger d’importantes zones commerciales comme l’Autriche, la France, la Suisse, ou l’Allemagne.


Nous avons affronté ce nouveau défi avec un grand enthousiasme et, vu les résultats, je peux tranquillement affirmer que nous l’avons également gagné! L’implantation sur le territoire: le vrai point fort des snow experts G.E.: À l’inverse de certaines entreprises qui opèrent dans notre secteur et qui, grâce à l’improvisation et à l’habileté dans la vente, se sont affirmées rapidement sur le marché et puis, tout aussi rapidement, ont disparu de la scène, notre entreprise se distingue par son implantation sur le territoire et par un comportement naturellement “conservateur”. Notre slogan est la sécurité: nous offrons des technologies éprouvées et un service excellent. Lorsque le client se met entre nos mains, il choisit une entreprise qui dans 10 ans sera encore là pour le conseiller avec la plus grande attention. Cela est vrai car “stabilité” signifie également faire des petits pas pondérés plutôt qu’un pas très long et hasardé: dans notre équipe, telle qu’elle est organisée au niveau mondial et forte de ses résultats, aucune place n’est laissée à l’absence de professionnalisme et l’approximation. Installations complètes: le défi du futur sur le marché de l’enneigement technique G.E.: Au cours des dernières années, le marché de l’enneigement technique a assumé un rôle de premier plan, en devenant même plus important que celui des remontées. Aujourd’hui, tout le secteur de l’enneigement est réparti en gros entre quatre grandes entreprises affirmées. La concurrence est donc très forte. Sans aucun doute, l’automation et la construction d’équipements complets, livrés si possible “clés en main”, représentent les points critiques. Comme cela s’est déjà produit au cours de ces 10 dernières années, ce seront surtout les compétitions de ski alpin qui conditionneront le secteur de l’enneigement technique. Pour cette raison, j’estime qu’il est important d’entamer un dialogue dans cette direction, ce qui ne s’est jamais produit jusqu’à présent.

M90, Cortina, Valzoldana, Falcade: les atouts de Georg E. G.E.: À mon avis, la meilleure “pièce” de tout le parc de machines est la Latemar M90. Il s’agit de la première grande évolution qui a rencontré un vaste succès. Je me rappelle encore très bien les premiers projets menés à terme dans les années 1988-90, comme Cortina, Valzoldana et Falcade: c’étaient tous des équipements de grandes dimensions, dotés de technologies avancées, qui déjà à l’époque disposaient de commandes automatiques pour les stations de pompage. La comparaison avec l’automobile: TechnoAlpin et la VW Golf G.E.: Si je devais comparer notre entreprise à une voiture, je choisirais certainement la VW Golf: c’est peut-être une voiture un peu “conservatrice”, mais certainement solide et fiable, dotée d’une technologie éprouvée et s’adaptant à toutes les exigences. Bien sûr, c’est agréable de voyager en Ferrari, mais uniquement sur l’autoroute, car nous savons bien que ce n’est pas une voiture pour les petites routes de montagne. Moi, je préfère la Golf: elle ne brille peut-être pas par sa vitesse, mais en revanche c’est une voiture qui vous conduit toujours là où vous voulez, quel que soit le parcours et d’une manière sûre et fiable. Dans ce sens, la “classification” de TechnoAlpin parmi les Golf me plait vraiment, et je ne la changerais pour rien au monde. Je dois cependant reconnaître que le slogan Audi “Vorsprung durch Technik”, c’est-à-dire “Le progrès à travers la technique”, se marie également très bien avec la philosophie TechnoAlpin. Grande admiration pour ceux qui se dédient au maximum à ce qu’ils font G.E.: Pour moi, ce qui compte, ce n’est pas l’entreprise, mais ceux qui y travaillent. Ce qui m’intéresse, ce sont les hommes et les femmes qui s’engagent personnellement et qui produisent des résultats. Les managers qui ne font carrière qu’avec une aide externe et à force de recommandations politiques ne me concernent pas. Dieu merci, de nos jours il y a de plus en plus de personnes auxquelles je peux “tirer mon chapeau”.

14 15


15 ANS: IMAGES

Du monde entier Photo à gauche: · 1991 le premier générateur de neige TechnoAlpin au Chili · 1992 neige technique pour la Grèce · 1991 grand intérêt pour la légendaire M90, même en Slovaquie


Photo en haut:

1988 WI.TE sur le Pisten-Bully 1997 baby automatic on tower 1998 expansion vers la Nouvelle-ZĂŠlande 1991 orgueil ďŹ nlandais 1999 Japon, excellente acquisition 16 17


DANS LE MONDE

Photo: Sièges et partenaires TechnoAlpin (pour les adresses exactes, voir page 2)

L’avantage de toujours être “sur son propre terrain” Que ce soit en Italie, France, Scandinavie, USA, Russie, Chine ou Australie, avec TechnoAlpin tous les clients se sentent vraiment chez eux! Grâce à son organisation capillaire, TechnoAlpin est présent aux quatre coins du monde, et notre service professionnel d’assistance clientèle ne connaît aucune frontière. Au cours de sa marche vers le succès mondial, TechnoAlpin a laissé des traces de sa présence sur tous les continents: en effet, chaque jour, plus de 450 clients disséminés dans le monde entier s’en remettent à TechnoAlpin. Et cela veut dire avoir confiance dans les solutions techniques mais surtout dans les personnes, dans la structure de l’organisation et dans la solidité de l’entreprise. Management de projet, production et logistique, mise en route des installations, service après-vente, fourniture de pièces détachées: chacun de ces secteurs est la démonstration tangible de notre dévouement au client. TechnoAlpin a construit une organisation mondiale, dans laquelle chaque client se sent toujours vraiment chez lui. 20 sièges dans le monde entier TechnoAlpin est présent aux quatre coins du monde avec 20 filiales ou partenaires: chacune d’elles dispose d’une direction et d’une équipe de vente personnelles, d’un staff de techniciens et d’un entrepôt de pièces détachées. C’est la seule façon de garantir à la clientèle une assistance qualifiée, mais surtout rapide et efficace. Naturellement, lors du choix des sièges, nous avons également tenu compte des aspects

logistiques: par exemple, en Suisse, TechnoAlpin se trouve exactement au centre du pays, afin que chaque client puisse atteindre notre filiale en moins de trois heures de voiture. Toutes les filiales travaillent en contact étroit avec le siège principal de Bolzano, qui fait fonction de centre des services. Les opérations requérant une coordination internationale et permettant d’offrir des services performants à des prix avantageux, sont gérées depuis le siège de Bolzano: recherche et développement, achats, production, programmation de logiciels, projet, élaboration des offres et marketing. De Bolzano à chaque coin du monde en 4 jours seulement Dans les entrepôts de Bolzano et Pineta di Laives, environ 6.000 articles différents sont disponibles. On peut trouver en stock chaque élément de n’importe quel système d’enneigement TechnoAlpin en pièce détachée. De cette manière, nous pouvons garantir que l’article expédié par messagerie arrivera chez le client, où qu’il se trouve, en moins de 4 jours, en réduisant la perte de précieuses journées d’enneigement au minimum. Alors que l’entrepôt de Bolzano dispose de toutes les petites pièces, à Pineta di Laives les clients peuvent trouver armatures, pompes, tuyaux


Photo: Notre technicien de l’assistance Karlheinz en Nouvelle-Zélande

Photo: L’entrepôt TechnoAlpin à Pineta di Laives (BZ)

Alpinal, vannes, brides, regards, tours de refroidissement, panneaux de commandes, câbles de données, câbles en aluminium, etc. Souvent, des entreprises opérant dans le secteur des ouvrages hydrauliques et des travaux de soussol se servent aussi volontiers dans ce magasin, toujours bien approvisionné. À votre service, 24 heures sur 24 Pour TechnoAlpin, fournir un service d’assistance qualifié, cela veut dire intervenir quand le client a besoin de nous. Comme nous sommes conscients que chaque heure d’enneigement perdue se répercute sur le chiffre d’affaires, TechnoAlpin a instauré un service d’assistance actif 24 heures sur 24. Il y a toujours une personne à même de coordonner les interventions, même au niveau international, qui vous répondra au numéro de Bolzano 0039 0471 550 534. Naturellement, en matière d’assistance, le premier interlocuteur sera toujours le siège local de référence. Le logiciel de gestion ATASS (Automatic TechnoAlpin Snowmaking System) permet d’écourter encore plus les délais de l’assistance: avec l’autorisation du client, le service logiciel de Bolzano peut intervenir à n’importe quel endroit dans le monde sur n’importe quelle installation, en effectuant des mises à jour ou en faisant une analyse pré-

liminaire des erreurs avant qu’un technicien ne soit envoyé sur les lieux. Une option supplémentaire pour économiser du temps précieux. Directement chez vous! Pour TechnoAlpin, offrir un service d’assistance performant, cela veut dire écourter les temps et faire en sorte que la communication soit la plus directe possible, même avec les “hautes sphères” de la direction. Les fondateurs et patrons de TechnoAlpin, Georg Eisath, Walter Rieder et Erich Gummerer, sont responsables du secteur construction des installations, technologies et direction: ils travaillent côte à côte dans l’entreprise et sont à la disposition des clients et des collaborateurs de la même manière. Portes ouvertes Au printemps dernier, environ 300 clients et clients potentiels sont venus visiter les locaux du siège principal de Bolzano, et ils ont pu se faire une idée de l’entreprise, de ses procédés de travail et des nouveautés en chantier pour 2005. TechnoAlpin a été enchanté de l’intérêt que l’initiative a suscité.

18 19


Alain De Cian

Alexander Comploj

Alexander Stangl

Anja Berents

Arno Hafner

Astrid Torggler

Christine Wunsch

Dagmar Geis

Daniele Neri

Erich Gummerer

Erika Unterweger

Georg Eisath

Gerald Reichegger

Giorgia Cassiolari

Gregor Lochmann

Hannes Thurner

Hansi Kaufmann

Heidi Vonmetz

Heinz Viehweider

Irmi Prader

Ivan Gross

Joachim Stuefer

Juri Menegot

Juris Panzani

Karlheinz Terrabona

Klaus Bacher

Lukas Schmittner

Manfred Scherer

Marco Benvenuto

Marco Moratti

Marion Barbieri

Markus Mahlknecht

Markus Pfeifer

Martin Coser

Martin Eppacher

Martin Gamberoni

Martin Hofer

Martin Margesin

Mauro Freno

Michael Lentsch

Paolo Nardone

Patrick Peintner

Peter Rottensteiner

Philipp Schenk

Philippe Ronin

René Schiess

Robert Moaret

Robert Reider

Roberto Begliatti

Sigi Rieder

Sigrid Gummerer

Stefan Egger

Stefan Malfer

Stefan Mutschlechner Stefano Bruscagin

Stefano Cianchi

Stefano Locatelli

Thomas Möltner

Thomas Pichler

Thomas Burger

Thomas Lunger

Thomas Lutz

Umberto Marchesan Valentin Profanter

Walter Rieder

Walter Weger

Wolfgang Hanni

Wolfgang Lechner

Eberhard Gall

Manfred Huber

Ralf Behrends

Sandra Daniel

Ulrich Gall

Reto Saner

Sarah Gisler

Sascha Zgraggen

Christophe Moullin

Geir Vik

Nikki Clifford

Kirsten Kotvall

Andreas Dorfmann Christoph Brand

Franck Fontaine

Franck Tiffreau

Russell Schwartz

Markus Egger

Robert Kramberger

Alexander Reindl Annelise Kneidl

Kurt Bissig

Markus Zgraggen

Martin Kuhn

Melanie Zurbriggen

Remo Bulgheroni

Jean-Luc Rouillet

Laurent Magnette

Michael Payan

Séverine Lopez

Valérie Vacher

Katarína Jesenska

Martin Merka

Miro Patras

Rudo Machácek

Rosa López

Glassey Albert Glassey Skiare Thomas Peintner Snowtech Christer Jansson Christian Andersson

Serban Sovaiala

Tokyo Kiyohiro Kawakami Tehnounion Gregor Vehovec

Frantisek Jany Jan Duchlansky Ján Lietavec

Casli Ángel Jaraiz

Blas Olmos

Christina Gonzáles

Jesús C. Peso

Juan Francisco C. Peso Raul Garcia

Curt Boström

Jan Mangborg

Krister Blomander

Lasse Nordström

Niklas Blomander

Brasov Petre Popa

Brian Tito Alex

ALEX Akexander Mechkov Stanislava Mechkova Stefka Miteva


TA_Magazine_2005-1_francais