Issuu on Google+

Date : 08/06/2011 Pays : FRANCE Edition : Toutes Page(s) : 1

Mots : 911

507938A758609A0440611489510745BB1F052899318112D6C2EE1BD

La faune marine PAYS BASQUE Le projetd'unezonemarineprotégéeentreSaint-Sébastien et Biarritz serait fortementcompromis RégionsD'AUTRES CORRIDORS La qu'une protection terrestre. Retard ne respecte pas les réglementations faune marine L'organisation non espagnol « Sur la côte du Labourd européenneet internationale, a déclaré gouvernementale Oceana,qui seconsacre (province basque de France, NDLR), Sophie Jouan, d'Oceana Madrid. De exclusivementà la protectiondesocéans estime Nicolas Fournier, la France a nombreusesespècesd'oiseauxvivent sur dansle monde,et le Collège officiel de rempli samission.Mais l'Espagneesttrès ce site. Si ce port est construit,il auraun biologistesdu Paysbasque(Cobe) ont un en retard quant au respect de la impact sur le milieu marin irréversible.» projet qui leur tient à cœur,récemment réglementation et des conventions Pour les représentantsd'Oceanaet du présentéà Bayonne : la création d'un internationales.Elle a seulementprotégé Cobe, ce bassin aurait aussi des corridor écologique marin entre 1,3 % de la surfacemarine,bien loin des incidences considérablessur le réseau Saint-Sébastienet Biarritz, couvrant 27 10 % requis par la convention sur la Natura2000 français, face à Hendayeet 000 hectares,soit environ 35 kilomètres diversité biologiquedes Nations unies.» Biarritz, et entraînerait de graves de côtes. S'ajoutant aux zones déjà Ce couloir écologiqueet marin, s'il voit le dommagessur le littoral du Labourd.En proposéespar le gouvernementfrançais jour, permettrait d'assurer une réelle outre, sa construction et l'augmentation pour faire partie du réseauNatura 2000 protection à près de mille espèces du trafic maritime prévupar les autorités marin, un tel corridor permettrait,selon différentes, y compris certainesespèces portuairespourraient, toujours selon les les deux organismes,plus de cohérence, déjà protégéescommele grand dauphin, deux organismes,avoir desconséquences et représenteraitune avancée vers le le requin-pèlerin,l'hippocampe,le mérou, sérieusessur la pêcheet le tourisme.Le respect de la législation européenne. l'éponge,le homardet l'araignéede mer. rôle du gouvernement français La Richessedes fonds marinsOceanaparle Plus de cent communautéset habitats décisionfinale, autorisant,ou non,ce port en connaissancede cause. En 2008, marins, zones de reproduction et de extérieur de Pasajes, viendra du l'ONG s'est lancée dans une expédition croissance comprises, seraient aussi gouvernementespagnol,en collaboration dans le golfe de Gascogne,à bord du préservéspar ce corridor : par exemple avec le gouvernement basque. Iñaki catamarande recherche« OceanaRanger les groupementsd'éponges,de moules Azkarate,du Cobe, a néanmoinsinsisté ». Pendantplus de deuxmois, une équipe des zones de marnage, les dalles sur le rôle que peut remplir le de scientifiques, de plongeurs, de rocheusescouvertesd'algues,les bancsde gouvernementfrançaispour paralyserle photographeset de cameramena étudié sable,les récifs et les grottessubmergées. projet. « L'interruption de ce type de les fonds marins. Avec l'aide d'un robot Un port face aux falaises Cette projet dépenddu gouvernementbasque, sous-marin, ils ont pu recueillir des protection, a annoncéNicolas Fournier, maisaussidesgouvernementsespagnolet informations sur les habitats et les aurait également un impact sur français.Nousdéploronsqueles autorités espècesprésentesjusqu'à 300 mètresde l'économieet le tourisme.« Le corridor françaisesnesesoientpasprononcéessur profondeur.La découvertede la richesse n'impactera pas la zone de pêche, a le sujet. Nous les encourageons à des fonds marins, face aux falaises de préciséle coordinateurd'Oceana.D'autant participer au débat et à étudier en Jaizkibel et Ulia, a incité l'équipe qu'il y a de moins en moins de bateaux. profondeur les impacts que ce projet d'Oceanaà revenir deux ans plus tard Ceux qui restent bénéficieront de ce auraitsur les côtesdu Labourd.» Ricardo pour réaliser de nouvelles explorations corridor. » Une précisionimportantepour Aguilar, directeur de recherched'Oceana sous-marines.Un « maillon clé » « Cette Albert Larrousset,maire du village de enEurope,affirme que« la créationdece zone est une des plus riches en Guétharyet présidentdel'Associationdes type de corridorsn'est pasquelquechose biodiversité,avec un maillon clé qui est élusdu littoral basque: « Jesuis d'accord de nouveau. Il existe déjà de tels le Jaizkibel », a souligné, à Bayonne, avec ce projet, sous réserve qu'il corridors transfrontaliers dans diverses Nicolas Fournier,coordinateurdu bureau n'empêchepas la pêche. » Seulement mers et divers océansdu monde comme d'Oceana à Bruxelles. Les superbes voilà : la création d'une zone marine le détroit de Bonifacio, entre la Corseet falaises du Jaizkibel et d'Ulia sont, protégée risque, selon les responsables la Sardaigne, le corridor des îles du rappelons-le,des zones côtières de la d'Oceana et du Cobe, d'être fortement Pacifique, entre l'Équateur,la Colombie, province du Guipuzcoa. Or, le Pays contrariée par la construction d'un port le Costa Rica et le Panama.Il s'avère basque d'Espagneserait, selon Nicolas extérieur à Pasajes,face aux falaises de qu'ils constituenttous un extraordinaire Fournier, à la traîne par rapport aux Jaizkibel. Cette proposition est, pour le outil de conservationde la biodiversité. objectifs européensde protection de la moment, en cours d'étude Ce corridor entre Saint-Sébastien et biodiversité marine. Le Jaizkibel n'a environnementalestratégique.« Ce projet Biarritz serait l'un desplus importantset Tous droits de reproduction réservés (1/2) OCEANA

Page 1


Date : 08/06/2011 Pays : FRANCE Edition : Toutes Page(s) : 1

divers de l'Atlantique européen,essentiel pourla pêcheet le tourisme.» EMMANUEL e.planes@sudouest.fr

PLANES

Tous droits de reproduction réservés (2/2) OCEANA

Page 2


Le project d'une zone marine protégée entre Saint-Sébastien et Biarritz serait fortement compromis