Page 7

En effet , l'inj on ction fo nd a mentale d e la m odernité a i'ti' surt o ut théorisée comme une liberté des choix d t' cr éation , m ai s su r to u t sous le signe d t' la r évolution N d t' la r évolte co n tre da nr-iens mod èles. E Ut' a i'ti' p e r çue , d a n s un e sp r-it a n arr- hi ste , comme infr a ct ion , co m me pe rversio n et co mme d estru ction , so us It' paradigm e d t' Dada . Ou hi en t'Ut' a i'té p r êch ée, da ns un es p r-i t tot alitaire , comme l'uniqu e voit' v éri t a ble : Si ne Sur-r éali srne , t'te. e tc . nulla sa lus. .le préfhe p enser d esor-mais la Iibert é du cr éateur comme une souve ra ine té : non seu lemen t celle d 'accepter o u dt' r efu se r le s ca n o ns reçus (q u i d emeu r ent a in si la r éf ér en ce ultime , la v ér-itab le loi), mais su r to u t ce lle d t' dicter sa proprt' loi, d e choisir se s p rop res r èglt's dt' con struction , ico nocl a st e s ou n o n , r igo u r e use s o u n on . L'exemple des gran ds a ut eu rs d t' l' O ulip o me se mb le ècIa ir a n t d a ns ce se ns . Cela co r r e spo nd à la d ive r sité des prat iques d e n o t r e ép oq ue , et à son Zeitgeist d èmocr atiqu e.. .

247

Tutti-Frutti’s Zeitgeist  

Bernardo Schiavetta

Tutti-Frutti’s Zeitgeist  

Bernardo Schiavetta

Advertisement