Issuu on Google+

EDITION DE Forfarmers Belgique

Nº 1 2015

Bulletin Volaille

Witse Kuiper

8/9

“Un bon démarrage est essentiel” Partage des connaissances

5

Une base stable

6/7


2

Sommaire 02 Total Feed: des solutions d’alimentation pour chaque exploitation 03 Billet: Votre Total Feed Partner

Stratégie

Total feed: des solutions pour chaque exploitation

05 Le score gastrique: Partage des connaissances dans la pratique 06 Reportage: Un centre d’emballage pour une base stable 08 Reportage: Les yeux braqués sur les déjections 10 Reportage: Le savoir faire est synonyme de maîtrise 12 Actualités et conseils

“Les exploitations restantes sur le marché sont les entreprises aux prestations moyennement supérieures en termes

Le Royaume-Uni a franchi le pas dès fin

“Qu’est-ce que cela signifie pour le

2014. Et c’est au tour des Pays-Bas, de

client?”, telle est la question posée à

l’Allemagne et de la Belgique de lui

Ronald van de Ven, le directeur de

emboîter le pas à partir de juin. Dès

ForFarmers Allemagne et Belgique.

lors, toutes les entreprises apparte­nant à ForFarmers opéreront sous la Colofon Bulletin Volaille est une publication de ForFarmers. Pour de plus amples informations, vous pouvez contacter ForFarmers, Lochem : +31 (0)573 – 288 800 bulletin@forfarmers.eu www.forfarmers.be La copie des articles est possible moyennant l’autorisation préalable de la rédaction et l’indication de la source.

dénomination de ForFarmers sur le

ForFarmers Hendrix existe désormais

marché. C’est une nouvelle étape dans

depuis 2,5 ans. Qu’a apporté ce

le déploiement de l’approche One

partenariat?

ForFarmers visant une professionnali-

“De meilleurs produits et une organisa-

sation plus poussée de l’organisation,

tion plus forte et de qualité supérieure

l’uniformisation du travail et l’exploita­

offrant de nombreuses possibilités

tion optimale des économies d’échelle.

d’épanouissement à ses collaborateurs.


3

Billet

d’alimentation

ForFarmers, votre Total Feed Partner Le 1er juin, notre organisation en Belgique franchira un nouveau cap. Nous allons dorénavant continuer sous le nom ForFarmers. Une entreprise internationale forte se doit d’avoir un nom puissant qui est partout le même. ForFarmers devient par conséquent aussi le nom de toute l’organisation: aux Pays-Bas, en Allemagne et au Royaume-Uni aussi, nous serons dorénavant ForFarmers. Ce rebranding ne se limite pas à un changement de nom; il incarne tous les aspects de l’organisation qui vise l’optimisation soutenue de toutes les entreprises ForFarmers et la création d’une entreprise et d’une marque internationales fortes. Dorénavant, notre devise est ‘the Total Feed Business’. Cela signifie que nous fournissons des solutions d’alimentation adaptées à la Ronald van de Ven, le directeur de ForFarmers Allemagne et Belgique.

situation professionnelle du client. Total Feed, c’est plus qu’un aliment: ce sont aussi des matières premières individuelles, des minéraux

de techniques et d’entrepreneuriat”, déclara Ronald van de Ven.

Le rapport valeur-prix de nos produits et les performances techniques chez nos clients sont excellents et c’est ce qui importe. Par ailleurs, nous avons énormé­ment gagné en efficacité, et plus particulièrement dans le domaine de la production et de la logistique où nous avons réussi à réduire fortement les coûts. Ainsi, le nombre de camions-citernes sur les routes est passé de quelque 140 à 100, alors que la quantité

Pourquoi l’entreprise est-elle à

spécifiques, des semences de graminées et de

nouveau rebaptisée?

maïs et des engrais. ForFarmers vous apporte

“Il est important à nos yeux que notre

une connaissance, une expérience et une

entreprise porte le même nom partout

puissance d’achat d’envergure mondiale, mais

pour souligner le fait que nous formons

appliquées au niveau local et adaptées à votre

une seule et même organisation. Cela

situation. Et quelle que soit la taille que

nous consolide en interne puisque nos

ForFarmers puisse atteindre, le contact

collaborateurs s’identifient à l’entreprise

personnel reste! En améliorant les processus et

dans son ensemble, et non plus à une

les méthodes en arrière-plan, nous pouvons

seule unité. À l’extérieur, c’est un signe

mieux fonctionner en tant qu’organisation et

de reconnaissance qui va au-delà des

nos représentants et spécialistes voient leur

frontières. ForFarmers est une dénomi-

travail facilité. L’amplitude de ForFarmers

nation internationale réputée qui dit avec

permet de nous distinguer

précision ce que nous représentons.”

sur de nombreux plans, mais localement, nous voulons

Quel en est l’avantage?

faire la différence. Cela reste

“L’envergure de l’organisation devient

crucial!

plus visible, ce qui nous aide à conclure de solides contrats, tel que nous l’avons

Poultry Manager Belgique

à transporter n’a certainement pas diminué.”

Harrie Kouwenberg

>> Suite p. 4

Vous souhaitez commenter ? Courrier à: bulletin@forfarmers.eu


4

>> Suite de p. 3

sommes persuadés que la taille de notre

bien-être des animaux fassent leur

entreprise nous permet de toujours faire

apparition sur le marché, et spéciale-

mieux, en ce sens que nous pouvons

ment dans le domaine de l’élevage des

partager les connaissances présentes

porcs et de la volaille. Ce sera moins

au sein de l’entreprise et que nous les

prononcé dans le secteur des produits

adaptons toujours à la situation locale.”

laitiers, puisque l’industrie de la transformation y est bien plus active

Qu’est-ce qui démarque vraiment

avec des marques propres et autres.

ForFarmers des autres fournisseurs

Particulièrement aux Pays-Bas, nous

d’aliments?

fournirons de plus en plus d’aliments

“Notre approche Total Feed. Les entre-

sur mesure et de moins en moins de

prises évoluent, prennent de l’ampleur

produits standards. Cette allégation

et se spécialisent. Ce développement

semble contredire notre ambition de

change également la demande en

performances accrues, mais c’est

Le nouveau logo sur le site d’Ingelmunster.

aliments. Nous voulons fournir les

justement la taille de notre organisation

produits les mieux adaptés à l’exploitation

qui nous permet d’investir également

fait avec plusieurs partenaires straté-

du client. Il peut s’agir d’aliments

dans la flexibilité.”

giques dans la niche des aliments pour

complets, mais également d’aliments

jeunes animaux par exemple. Nos

complémentaires, de sous-produits ou

Quel est votre conseil aux clients

clients profitent directement de telles

des matières premières pures. Nos

souhaitant poursuivre leurs activités

formes de collaboration. Par ailleurs,

spécialistes élaborent la ration idéale

dans le secteur?

nous avons l’ambition de déployer dans

pour le client, quels que soient les

“Les exploitations restantes sur le

les autres pays les idées intelligentes

produits qui la composent. C’est là que

marché sont les entreprises aux

ayant prouvé leur valeur dans un pays.

ForFarmers se démarque.”

prestations moyennement supérieures

Ainsi, les Anglais ont beaucoup d’expé-

en termes de techniques et d’entrepre-

rience dans la commercialisation de

De quels développements devrons-nous

neuriat. Veillez donc à être professionnel

concepts de bien-être et ces connais-

tenir compte ces prochaines années?

et entrepreneur à la fois. Le professionnel

sances peuvent être très utiles pour nos

“L’expansion et la spécialisation des

est à même de fournir d’excellentes

clients sur le continent.”

exploitations agricoles ne cesseront de

prestations au niveau technique, alors

s’intensifier. Le concept de Home

que l’entrepreneur a une vision d’avenir

La société ForFarmers ne devient-elle

MiXXing (mélange sur site) gagne en

pour son exploitation afin qu’il puisse et

pas trop grande?

popularité. Et je m’attends à ce que

ose faire des choix ciblés. Et n’oubliez

“Ce qui importe, c’est que nous conti-

d’autres nouveaux concepts tournant

surtout pas de choisir vos partenaires

nuions à bien servir nos clients. Et nous

autour du développement durable et du

avec soin.”

Nouvelle organisation dans le secteur de la volaille Les filiales Broilers et Layers de

du secteur de la volaille en sa qualité de

ForFarmers, Jean-François Noël,

ForFarmers aux Pays-Bas, en

directeur des ventes Volaille. En Belgique,

Francis Verrue, Nienke van Amelsfort

Alle­magne et en Belgique sont orga­-

toutes les activités du secteur de la

et Adriaan de Bruijn, et le spécialiste de

nisées par pays à partir du 1er avril

volaille sont du ressort du directeur

la multiplication Bert Hopman de-

2015. Jusqu’à cette date, ces trois pays

national Volaille, Harrie Kouwenberg.

meurent également en fonction. Ankie

étaient gérés par une seule direction

Peter van den Dungen reste votre

Maatman a été engagé comme

centrale. Ce changement apporte

directeur de clientèle pour la volaille

directeur du marketing Volaille et, à ce

plusieurs glissements. Aux Pays-Bas,

pondeuse. Vos distributeurs et conseillers

titre, elle sera responsable de l’app­

Richard Dijkstra assumera les activités

de clientèle Poulets de chair chez

roche marketing dans les quatre pays.


5

Réunion sur le score gastrique

Partage des connaissances dans la pratique

Dans la salle d’autopsie du cabinet vétérinaire Degudap, les participants ont pu observer l’intérieur du gésier d’une poule, un exercice qui s’est révélé éloquent.

Quelque 30 éleveurs de poules pon-

pour garder les poules plus longtemps”,

c’est la raison pour laquelle il est bon que

deuses belges ont découvert début

déclare Harrie Rouschop, le spécialiste

ces connaissances soient partagées avec

février les tenants et aboutissants du

technique.

le terrain, à l’instar du score gastrique.”

d’étude informelles régionales. Ce

Fonctionnement du gésier

Élevage et démarrage

furent trois réunions particulièrement

Harrie Rouschop a donné une présenta-

Il a par ailleurs souligné l’importance

réussies lors desquelles la salle

tion sur le fonctionnement du gésier et

des conditions optimales d’élevage et

d’autopsie du cabinet vétérinaire

l’influence de l’alimentation sur celui-ci.

de démarrage. “De ce fait, les poules

score gastrique lors de trois soirées

Degudap a joué un rôle important.

“Le score gastrique nous permet de

pondent plus longtemps et produisent

prédire l’avenir du cheptel”, explique-t-il.

donc plus d’œufs. L’investissement dans

Le score gastrique est un instrument

“De cette manière, nous pouvons établir

les jeunes poules est largement amorti

unique développé par ForFarmers en

des résultats prévisibles.”

au cours de la deuxième moitié de la période de ponte.” L’atelier s’est terminé

collaboration avec Nutreco R&D et le Service de Santé Animale. C’est un

Le vétérinaire du cabinet Degudap,

par le calcul du score gastrique de poules

procédé fiable pour évaluer la santé

Reinout Renard, fut également enthou-

dans la salle d’autopsie du cabinet

d’un cheptel de poules pondeuses. “Un

siaste: “L’approche désormais choisie par

vétérinaire Degudap.

système gastrique bien développé est la

ForFarmers en reformulant la question

base d’intestins sains et d’une assimila-

de savoir ce qu’est une poule saine est

En mars, plusieurs réunions comparables

tion efficiente des substances nutritives.

un excellent développement. On en

se sont tenues aux Pays-Bas.

Et ceci est, à son tour, une condition

connaît toujours plus sur la question et


6

Reportage

Un centre d’emballage pour une base stable Quelque 40 petits et gros clients sont servis au départ du centre d’emballage.

Jusqu’en 2001, Stefaan et Hermine

l’exploitation de poules pondeuses de son

2001, quelques années après la crise de

Verhelle exploitaient un élevage

père Hervé Steenhuyse en 1998, Hermine

la dioxine en Belgique, l’occasion s’est

traditionnel de poules pondeuses à

et son mari ont consacré les 15 années

présentée de reprendre un centre

Wingene en Flandre-Occidentale. Cette

suivantes à développer l’entreprise en y

d’emballage d’une capacité de tri de

même année, les exploitants se sont

ajoutant un centre d’emballage à part

300 000 œufs par semaine, une opportu­

eux-mêmes mis au tri et à l’emballage

entière et en transformant le poulailler

nité qui suscita l’intérêt de Stefaan. “Nous

des œufs. Avec plus d’un million

traditionnel en poulailler avec jardin

étions à la recherche de possibilités pour

d’œufs traités par semaine, le centre

d’hiver. Si à l’époque ils se chargeaient

élargir nos activités autour des œufs.”

d’emballage, baptisé “‘t Munckenei”,

encore eux-mêmes de la plupart des

Vu son penchant pour le commerce,

a entre-temps apporté une solide base

tâches, huit personnes sont désormais

ce fut une chance extraordinaire. Dans

à l’entreprise. Ils ambitionnent une

inscrites dans le livre de paie.

l’intervalle, le centre d’emballage s’est

mise à profit optimale de la combinaison production et commercialisation.

développé et traite désormais 1 300 000 Différents emballages

œufs par semaine. Quelque 40 petits et

Ces éleveurs de volaille ont l’entre­

gros clients sont servis au départ de

“Ces prochaines années, nous allons

preneuriat dans le sang. Les parents

l’étable rénovée. C’est là que les œufs

reprendre un peu notre souffle”, déclare

d’Hermine figuraient parmi les plus

sont conditionnés dans une trentaine

Hermine après avoir dépeint avec

importants éleveurs de poules pondeuses

d’emballages différents et préparés

Stefaan le développement de leur

de Flandre. En 1998, le couple a opté pour

pour l’expédition. La moitié des œufs

exploitation. Ses paroles ne sont pas

un site d’élevage séparé pour contrôler

proviennent de leurs propres poules,

surprenantes. Après avoir repris

lui-même l’ensemble du processus. En

alors que l’autre moitié est achetée.


Bonne entrée en matière

Rendement plus stable

Le centre d’emballage se trouve dans le

Cela n’étonnera personne si les

prolongement des poulaillers ; les lignes

exploitants ont tous les deux fort à faire.

d’approvisionnement sont donc courtes.

Hermine a la haute main sur le centre

La combinaison de la production propre

d’emballage et l’administration, tandis

et de la commercialisation plaît énormé­

que Stefaan se charge du commerce des

ment aux exploitants. Les avantages de

œufs et de l’exploitation avicole. Leurs

cette combinaison sont utilisés autant que

journées sont logues, mais ils aiment

possible. Ainsi, les différentes tranches

leur métier. “Cela donne beaucoup de

d’âge leur permettent d’offrir des œufs

satisfaction”, avoue Hermine. “C’est

de plusieurs calibres et de répondre par

surtout l’estime des clients qui nous

ailleurs rapidement aux besoins du

va droit au cœur. Ils nous considèrent

marché. Sous peu va démarrer un projet

comme entreprise ayant une vision

7

“Le centre d’emballage fut une chance extra­ ordinaire”, selon Stefaan et Hermine Verhelle.

pour un grand détaillant d’œufs faisant

claire, tout en restant flexible et réactive.

appel à des matières premières végétales

Il est parfois compliqué d’accorder la

spécifiques. ForFarmers a développé les

même attention aux différentes activités

grand.” Stefaan de son côté rêve déjà du

aliments destinés à ce projet.

de l’entreprise, mais on ne peut relâcher

lancement sur le marché d’un concept de

la pression en périodes de pointe, surtout

marque propre à caractère local et / ou

en ce qui concerne les soins à admini­

régional, des aspects toujours plus

‘C’est surtout l’estime des clients qui nous va droit au cœur’

de travailler dans un magasin plus

strer aux poules dans l’étable.” D’un point

importants aux yeux des consommateurs.

de vue financier, le centre d’emballage

Si de nouvelles opportunités se présen-

s’est avéré un excellent choix. Sur le

tent, ces deux éleveurs de volaille entre-

plan économique, Stefaan et Hermine

prenants les saisiront sans nul doute.

considèrent le centre d’emballage et l’exploitation avicole comme deux entités

Profil de l’entreprise

Cette combinaison est également une

distinctes. Le fait que le rendement du

bonne entrée en matière auprès des

centre d’emballage soit nettement plus

Stefaan (38 ans) et Hermine (38 ans)

nouveaux clients aux dires de Stefaan.

stable que celui de l’exploitation avicole

Verhelle exploitent à Wingene en

Les acheteurs sont sensibles à la

est une différence de taille. “Les deux

Flandre-Occidentale un élevage

transparence et à une vision propre mais,

dernières années ont été mauvaises

avicole de 128 000 poules pon-

en fin de compte, tout tourne autour des

pour l’exploitation de poules pondeuses.

deuses au sol (RED-L de Vencomatic)

prix, souligne-t-il avant de poursuivre:

Le centre d’emballage apporte plus de

avec jardin d’hiver. Depuis 2001,

“C’est particulièrement important ces

sécurité au niveau de nos revenus.”

ils ont également un centre de tri

sommateurs optent pour les produits les

Rêves

1 300 000 œufs par semaine, baptisé

plus économiques.” ‘t Munckenei a quand

Comme Hermine l’a déjà précisé, aucun

“‘t Munckenei”. Hervé Steenhuyse,

même réussi à se faire une place dans ce

changement d’envergure n’est prévu dans

le père d’Hermine, s’occupe de

milieu hautement concurrentiel. Au début,

les années à venir. Tant dans l’étable que

l’établissement d’élevage de 100 000

il fallait s’y habituer, mais la réussite était

dans le centre d’emballage, ils veulent

poules situé à proximité. Outre

et d’emballage d’une capacité de

dernières années. Bon nombre de con-

au rendez-vous, d’autant plus qu’ils ont

continuer à mettre les points sur les i.

les deux exploitants, huit autres

clairement défendu leur propre produit.

Ils vont ainsi travailler avec Peter Van den

personnes travaillent dans l’entre-

Certains acheteurs demandent une

Dungen, le conseiller de clientèle chez

prise. Trois d’entre elles se chargent

gamme plus vaste, telle que des œufs de

ForFarmers, à la réduction du nombre

de l’étable et les cinq autres, du

poules élevées en plein air ou en cages,

d’œufs de seconde catégorie. “Avec notre

centre d’emballage et du transport

bien qu’ils ne choisissent pas volontai-

centre d’emballage, nous en tirerons un

des œufs. Les œufs sont distribués

rement cette option. Stefaan conclut :

avantage direct. Une diminution de 2 ou 3

auprès d’une quarantaine de clients,

“Nous souhaitons être reconnus sur le

pour cent portera rapidement ses fruits.”

parmi lesquels de gros détaillants

marché comme exploitation produisant

Hermine souhaite agrandir quelque peu

comme Lidl et Colruyt depuis peu.

des œufs de poules élevées au sol.”

le centre d’emballage. “Il est plus facile


8

Reportage

Les yeux braqués sur les déjections pour un maximum d’effet “Il faut jouer un peu avec tous les paramètres”, selon les Kuiper père et fils.

Petit garçon, Witse junior adorait déjà

attiré le père vers Loenen dans la

plus que de gestion et vous ne verriez

les poules. “J’avais ma propre remise

province de Gueldre. En 1997, son fils

pour ainsi dire plus les poulets.”

avec 30 poules. Et au terme de la saison,

a rejoint l’entreprise. “À l’époque, nous

je les revendais à nouveau à mon père.

avions 225 000 poulets de chair et un

Propreté

Witse senior le laissait faire: “C’est le

collaborateur, mais nous sommes

Pour bien faire tourner l’étable, la prise

meilleur apprentissage. L’élevage de

revenus à 180 000 poulets. C’est tout à

en charge est primordiale et doit être

poulets lui a été inculqué dès sa plus

fait faisable à deux. Et lorsque nous

très précise. Cela commence en fait par

tendre enfance.” Et cela se voit

aurons une nouvelle étable, mon fils

une étable bien propre. L’inoccupation

parfaitement aux résultats.

pourra à terme reprendre l’ensemble

est la meilleure des désinfections. C’est

à son compte”, explique Witse senior.

pourquoi l’entreprise fonctionne suivant

Witse Kuiper junior est le digne repré-

“Avant, je voulais être le plus grand aux

un planning de 7,5 semaines. “Nous

sentant de la cinquième génération ‘dans

Pays-Bas”, déclare Witse junior. “Mais

commençons toujours par un nettoyage

la volaille’. La famille est originaire de

c’est de l’histoire ancienne. Dans une

au pistolet avec une solution savonneuse

l’ouest des Pays-Bas, mais l’amour a

telle éventualité, vous ne vous occuperiez

que nous laissons agir en profondeur dans


un premier temps. Mais nous veillons

est trop élevée, nous baissons l’intensité

également à ce que tout soit bien net

lumineuse et, si elle est trop lente, nous

autour de la ferme. S’il fait propre à

l’augmentons. Par ailleurs, nous

l’extérieur, il est plus facile de garder

effectuons une sélection relativement

l’intérieur propre. Aucun animal domestique n’entre dans l’étable et nous luttons efficacement contre les parasites. Une injection d’acide propionique (propshot) est régulièrement réalisée dans le silo, au moins une fois par période”, poursuit Witse senior. Jouer

9

‘Je me promène vraiment avec une lampe de poche dans l’étable’

Lorsque les poussins d’un jour arrivent

rigoureuse au cours de la première

à la ferme, les exploitants les prennent

semaine. Cette première semaine

en charge du mieux possible. L’étable

détermine l’évolution du cheptel sur

est à bonne température (36 °C), une

la période.”

belle couche de litière les attend et la température du sol est telle que les

Lampe de poche

poussins se dispersent immédiatement.

L’attention portée aux déjections est en

‘Avant, je voulais être le plus grand aux Pays-Bas’

outre un facteur déterminant selon père et fils. C’est là que réside le savoir-faire de ces exploitants. “Nous observons les déjections de très près. Il en va de la santé des intestins de l’animal. Je me promène vraiment avec une lampe de poche dans l’étable pour examiner soigneusement les fientes. Si vous vous

À l’arrivée, l’intensité lumineuse est à

limitez à surveiller le comportement de

100% pendant 12 heures, avant de

l’animal, il sera trop tard. En cas de

décliner graduellement. “Il faut jouer un

problème au niveau des excréments, vous

peu avec tous ces paramètres”, explique

pouvez encore y remédier aujourd’hui.

Witse junior. “Si l’activité des poussins

Impossible de faire plus vite!” Astuce

Profil de l’entreprise 180 000 poulets de chair (Ross 308) répartis sur 2 sites IC moyen 1500 sur 2014: 1,150 État des coussinets plantaires: 40 en moyenne Croissance: 62 grammes Poids: 2 490 grammes Mortalité: 2,5 % Les poussins reçoivent des aliments de la gamme Forza Optima.

Cela fait 26 ans que Ruud van Wee, le technicien spécialisé de ForFarmers, inspecte l’étable des exploitants. “J’examine principalement la ventilation et les conditions ambiantes. Ici, elles sont pour ainsi dire toujours optimales”, déclare Ruud. “Tant que nous pouvons distinguer correctement les jointures de la maçonnerie sur le mur du fond en regardant l’étable sur la longueur, c’est que la ventilation est bonne”, raconte Witse junior en riant. “C’est une astuce

On fait beaucoup d’attention à l’accueil des

que nous avons apprise de Ruud.”

poussins­.


10

Reportage

Le savoir-faire est synonyme de “Il faut aussi avoir un peu de chance”, déclarent Ard et Sylvia van der Weele.

Ard et Sylvia van der Weele possèdent

ou tard cela finira par porter ses fruits.”

maison et de nouvelles granges. C’était

près de Lelystad (aux Pays-Bas) une

Ard ne pourrait formuler plus clairement

quelque chose. Mais les temps changent

exploitation de poules pondeuses élevées

ce qui se passe dans l’exploitation.

et ces mêmes 28 hectares de cultures, je

au sol et en plein air. Par ailleurs, ils

les considère maintenant comme un

louent un peu plus loin une étable où

Hobby

hobby, pour le dire crûment. Les poules

ils élèvent des poules biologiques.

Depuis qu’il est enfant, il aime les poules,

représentent l’activité principale.”

Ils réalisent de très bons résultats.

et c’est donc tout naturellement qu’elles

Quel est leur secret?

firent leur entrée dès la reprise de

L’exploitation avicole n’a cessé de se

l’exploitation de culture de son père en

développer pour devenir l’entreprise

“Je mets la barre très haut. En ce qui

1998. “Lorsque mon père a commencé ici

qu’elle est aujourd’hui. La société compte

concerne les performances techniques

au milieu des années soixante, c’était la

deux étables près de la maison, à savoir

des animaux, je vise le top. En effet, si

terre promise. De la belle argile marine

une étable de poules pour l’élevage en

vous investissez dans des animaux, tôt

fraîche, de grandes parcelles près de la

plein air et une étable à deux étages avec


propreté dès le début. La deuxième

Mesurer, c’est savoir

étape consiste à bien réceptionner les

“Nous surveillons de près le poids des

poules et à les mettre en bonne forme.

œufs et c’est la raison pour laquelle

Nos poules proviennent d’un certain

nous pesons tous les jours les palettes

nombre d’éleveurs attitrés. Générale-

pleines. Le pesage automatique des

ment, je me rends sur place à l’avance

animaux est également un must absolu.

pour me forger une meilleure impres-

Outre l’ingestion d’aliments et d’eau, et

sion des animaux. Je préconise une

la production, ce sont d’importants

production plus tardive. Il ne faut pas

piliers à mes yeux. Mesurer, c’est savoir.

vouloir être trop rapide, car cela se

Lorsqu’il se passe quelque chose, vous

répercute en fin de compte sur les œufs

pouvez agir tout de suite. Nous sommes par ailleurs attachés à une relation

‘Il ne faut pas lésiner sur les aliments’

honnête et ouverte avec le conseiller et le spécialiste technique de ForFarmers. Lorsqu’il y a un problème, nous le résolvons ensemble. Mais il faut aussi avoir un peu de chance. C’est ainsi que nous avons réussi à obtenir de bons résultats

et leur qualité. Et il va de soi que les

ces trois dernières périodes. Le tableau

schémas d’éclairage de l’éleveur et du

d’ensemble est parfait.”

couvoir ont de l’influence, tout comme la période de l’année à laquelle les opérations sont lancées.” Animal formidable Dans l’étable déambulent des poules LSL et Lohmann Brown Classic. “Je tire par-

maîtrise

­dessus tout profit des poules LSL. C’est tout simplement un animal formidable”, déclare Ard qui met tout en œuvre pour maintenir ses poules dans la meilleure condition physique possible. “Nous sommes par exemple très stricts en ce qui concerne la vermifugation, nous éparpillons du gravier pour l’estomac et de la paille de luzerne pour une santé

jardin d’hiver. Il y a trois ans, l’occasion

optimale de l’animal. À travers les

d’une étable biologique en location s’est

aliments, nous leur fournissons des

présentée. “Ce fut une opportunité

acides gras de palmiste qui donnent de

exceptionnelle où il est vraiment possible

très bons résultats d’après mon

de démontrer tout son savoir-faire.

expérience. Nous commençons par

À terme, j’aimerais reconvertir toute

alimenter le cheptel avec la ligne

mon exploitation.”

d’alimentation Maxima avant de passer progressivement aux aliments Optima.

Bonne condition physique

Il ne faut pas lésiner sur les aliments,

Pour Ard, tout commence par une

car l’investissement est payant au bout du

étable propre et la condition physique

compte. Cette approche m’a facilement

des poules. “Les bases sont jetées avec

permis de conserver le cheptel LSL

le nettoyage humide qui est un gage de

élevé en plein air jusqu’à 90 semaines.”

Profil de l’entreprise 33 000 poules au sol (Lohmann Brown Classic) 34 000 poules en plein air (LSL) 11 000 poules biologiques (Lohmann Brown Classic) 28 ha de cultures Vente sur place via un distributeur d’œufs

Résultats techniques du dernier cheptel LSL Type de logement: étable avec accès à l’air libre Poules conservées jusqu’à 89,5 semaines Nombre d’œufs par poule confinée: 436 Kg d’œufs par poule confinée: 27,5 Indice de conversion cumulé: 1,99 Pourcentage de ponte supérieur à 90% pendant 51 semaines Pertes cumulées: 6,4 %

11


Actualités & conseils

Le soja de plus en plus durable l’utilisation du soja durable. La majorité

des accords sectoriels dans ce do-

des fournisseurs de soja souhaitent

maine. Ces deux pays ambitionnent de

répondre à toutes les exigences RTRS, ce

ne plus acheter que du soja produit de

qui demande un certain temps. C’est la

façon responsable en 2015. En Alle-

raison pour laquelle le soja RTRS n’est

magne, les objectifs sectoriels d’une

disponible qu’en quantités limitées à

telle envergure n’ont pas encore été

l’heure actuelle. En revanche, du ‘soja

atteints. ForFarmers participe à des

Le soja transformé par ForFarmers dans

responsable’ conforme aux principales

initiatives dans ce pays pour arriver à

les aliments destinés aux marchés néer-

exigences RTRS est déjà disponible en

des accords semblables.

­landais et belge satisfait au minimum aux

suffisance. Ces exigences ont trait à la

ForFarmers a pour ambition de ne plus

exigences convenues au niveau européen

déforestation, aux salaires payés, à la

transformer que du soja RTRS d’ici à

en matière de ‘soja responsable’.

discrimination, au travail des enfants, à

2020 dans ses aliments.

ForFarmers a pour ambition de ne plus

l’utilisation de pesticides, aux législations

traiter que du soja RTRS d’ici à 2020.

et à l’environnement.

Lors de la Round Table on Responsible

La Fédération Européenne des Fabricants

Soy (RTRS - Table Ronde pour le Soja

d’Aliments Composés (FEFAC) a fixé des

Responsable), tous les maillons de la

directives auxquelles le soja doit répondre

chaîne du soja au niveau international

pour pouvoir porter le label ‘responsable’.

se sont accordés sur la production et

Les Pays-Bas et la Belgique ont trouvé

Agenda 24 jusqu’au 27 juillet inclus La Foire de Libramont, stand No 90.03

Brève présentation

Nienke van Amelsfort, conseillère de clientèle Poulets de chair Limbourg et la partie est de la Wallonie

Cela fait chaud au cœur”, déclare Nienke.

(de Namur à Liège).

“Il en va de même pour les clients. ForFarmers s’investit à fond aux côtés

De nationalité néerlandaise, Nienke a

des exploitants et leur offre une gamme

épousé un Belge. Le couple a acheté une

complète. Ce n’est donc pas pour rien si

maison à Edegem, en plein cœur de sa

certains clients sont fidèles à ForFarmers

zone d’intervention. Au terme de ses

depuis des années. Ce genre de relation

études à la HAS (École supérieure

est important à mes yeux et je pense

d’agriculture) de Bois-le-Duc, elle a

d’ailleurs que c’est là mon point fort. Le

0515FR

d’abord travaillé pour DLV aux Pays-Bas et

proverbe chose promise, chose due n’est

Nienke van Amelsfort a pris ses fonctions

en Belgique, avant d’être engagée par

pas un vain mot en ce qui me concerne.

de conseillère de clientèle Poulets de

Coppens en Belgique jusqu’à son récent

J’espère qu’en ma qualité

chair pour la Belgique le 1er mars de

passage chez ForFarmers.

d’interlocutrice, je pourrai dignement

cette année. Sa zone d’intervention

représenter l’organisation auprès de mes

couvre le nord des provinces de la

“Je suis agréablement surprise que

Flandre-Occidentale et de la Flandre-

l’individu est au centre des préoccupations

Orientale, certains secteurs d’Anvers, le

dans une telle entreprise internationale.

clients.”


ForFarmers: Bulletin volaille 2015 no 1