Page 1

  REVUE DE PRESSE 2014 FONDATION FRANCE-ISRAËL  

VOYAGE DES DESCENDANTS DES JUSTES PARMI LES NATIONS


RADIO SHALOM  

   

A écouter  sur  le  site  de  la  Fondation  France-­‐Israël  

 

Dimanche 27  avril   Interview  de  Pablo  Bellostas     Lundi  28  avril   Interview  de  Nicole  Guedj,  Céline  Prud’homme  et  Anne-­‐Gaële  Saint-­‐Olive     Mardi  29  avril     Interview  de  Nicole  Guedj,  Hadrien  Hartmann,  Pauline  Longhi  et  Benjamin  Michellier     Mercredi  30  avril     Interview  de  Nicole  Guedj      

   


14 N° 1487 VENDREDI 25 AVRIL 2014

France

WWW.DIRECTMATIN.FR

NICOLE GUEDJ, PRÉSIDENTE DE LA FONDATION FRANCE-ISRAËL

«UN EXEMPLE À TRANSMETTRE»

Des petits-enfants de Justes à l’Elysée. Ils seront reçus demain par

LES ACTIONS DE LA FONDATION

le président François Hollande avant de se rendre pour trois jours en Israël, notamment pour assister aux cérémonies de commémoration de la Shoah. Organisatrice du voyage pour la cinquième édition consécutive, la présidente de la Fondation France-Israël et ex-ministre, Nicole Guedj, considère que ce devoir de mémoire est crucial, surtout pour les jeunes générations.

La fondation a notamment participé au projet culturel de Google, en apportant des archives et des témoignages des petits-enfants de Justes. Des échanges de savoir.

Des rencontres sont organisées entre des personnalités qui tissent la relation entre la France et Israël. Des ponts économiques.

© P. MARTIN

Nicole Guedj organise un nouveau voyage de petits-enfants de Justes en Israël.

Pourquoi est-il important que leurs petits-enfants aillent en Israël ? Pour célébrer cette France qui s’est élevée contre la barbarie nazie et la transmettre en exemple aux jeunes générations. D’autant que les idées fondamentalistes ne sont jamais loin,

qu’elles soient portées par de prétendus humoristes ou par des terroristes. Ils seront reçus par le président Hollande avant leur départ… C’est important que le président s’associe à ce travail de mémoire et qu’il

En bref

MARSEILLE

 

UN NOUVEL HOMICIDE

© F. PENNANT/AFP

La victime a été abattue alors qu’elle s’apprêtait à monter en voiture.

La mort frappe encore la cité phocéenne, théâtre hier matin d’un

nouveau règlement de comptes. Alors qu’il sortait de son domicile situé dans la cité de La Busserine, dans les quartiers nord de la ville, un homme âgé de 25 ans est tombé dans un guet-apens. Il s’apprêtait à s’installer au volant de sa voiture lorsqu’un groupe de trois individus, qui apparemment l’attendaient, a ouvert le feu sur lui. C’est à l’aide d’une kalachnikov que les assaillants

La fondation est à l’origine de la création d’Isralink, premier réseau social dédié aux entreprises françaises et israéliennes.

l’auraient abattu. Ces derniers ont ensuite pris la fuite, leur véhicule ayant été retrouvé incendié non loin de là. Connue des services de police pour trafic de drogue, la victime avait été impliquée dans un autre règlement de comptes, datant de 2011. Ce nouvel homicide par balles, le huitième depuis le début de l’année dans le département, intervient alors que Bernard Cazeneuve, nouveau ministre de l’Intérieur, est attendu aujourd’hui sur place. •

         

COLOMIERS : TROIS OUVRIERS D’AIRBUS GRAVEMENT BLESSÉS Trois ouvriers travaillant dans un atelier de peinture de l’avionneur Airbus, à Colomiers (Haute-Garonne), ont été gravement blessés hier suite à une chute. Alors qu’ils s’affairaient sur le fuselage de l’appareil, les victimes, qui se trouvaient sur une plateforme mobile à une dizaine de mètres de haut, ont vu cette dernière s’effondrer. Ils ont été hospitalisés en urgence.

LANDES : LA JEUNE ROXANE SE SERAIT DONNÉ LA MORT Roxane, la jeune femme de 26 ans recherchée depuis mardi soir près de Tarnos (Landes), a été retrouvée morte hier matin, selon Sud Ouest. Elle se serait suicidée non loin de son domicile familial. Sans doute encore meurtrie par la mort de son frère par noyade en 2012, d’après les médias locaux, la victime était partie promener son chien dans les bois mardi. Mais ses parents n’avaient vu revenir que l’animal.

passe ce bon moment avec eux, pour parler de leur voyage, de leurs ancêtres mais aussi de leur quotidien. •

Sur L’intégralité de l’interview de Nicole Guedj, présidente de la fondation France-Israël.

Le 25 avril 2014

M.-JEANNE BOZZI

L’ENQUÊTE RELANCÉE L’affaire connaît un nouveau rebondissement. Quatre personnes

se trouvaient hier soir en garde à vue à Marseille dans le cadre de l’enquête menée sur l’assassinat de Marie-Jeanne Bozzi il y a trois ans. Ancienne maire du village de Grossetto-Prugna (Corse-duSud) et ex-élue au conseil général du département, elle avait été abattue le 21 avril 2011, sur un parking de Porticcio, par deux hommes à moto. Interpellés mercredi sur l’Ile de Beauté, les quatre suspects ont été rapatriés sur le continent pour y être interrogés. Cette avancée fait suite à la vague d’interpellations menée en 2012, qui n’avait débouché sur aucune mise en examen. •

© O. LABAN-MATTEI/AFP

Qui sont les Justes parmi les Nations ? La responsabilité de l’Etat et de certains Français, qui ont collaboré avec les nazis, a été reconnue par le président Jacques Chirac, puis par le chef de l’Etat François Hollande. Pour autant, un certain nombre d’hommes et de femmes, héros de l’ordinaire, ont, au péril de leur vie, sauvé des juifs des camps de la mort pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces Justes ont lavé l’honneur de la France. On le sait peu mais grâce à eux notamment, 75 % des juifs français ont eu la vie sauve.

Le devoir de mémoire.

M.-Jeanne Pozzi, assassinée il y a 3 ans.


François Hollande reçoit des jeunes descendants de Justes à l'Elysée

Le président a reçu de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale, juste avant leur voyage de trois jours en Israël. Le président François Hollande a reçu samedi à l'Elysée une vingtaine de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale, qui devaient ensuite entreprendre un voyage de trois jours en Israël. Il s'agit du cinquième voyage de ce type organisée par la Fondation France-Israël mais c'est la première fois que les participants sont reçus à l'Elysée.A l'occasion de la réception, le chef de l'Etat a longuement écouté les récits de ces jeunes qui n'ont souvent su que tardivement le rôle de leurs grands-parents ou arrière-grands-parents pendant la guerre pour sauver des juifs des rafles et arrestations. Saluant "ces héros du quotidien", M. Hollande a souligné combien il était "important que des vivants puissent encore témoigner" de leur action et "faire ressurgir la mémoire de cette époque". 3.000 Justes en France La présidente de la Fondation France-Israël, Nicole Guedj, s'est réjouie de ce moment "très important". "Vous faites entrer des petits enfants de Justes à l'Elysée en 2014. Eh bien, ça a du sens et j'espère que cela en aura de plus en plus parce que ça va aider à transmettre les valeurs des Justes".Elle a précisé qu'à l'issue de leur voyage en Israël, ces jeunes participeraient à la rédaction d'un ouvrage sur leur périple. Le titre de "Juste parmi les Nations", au nombre d'environ 3.000 en France, est décerné par le Mémorial Yad Vashem à ceux qui ont sauvé des juifs pendant la guerre.


Le 26 avril 2014

Hollande reçoit à l’Elysée des jeunes descendants de Justes

Le président François Hollande a reçu samedi à l’Elysée une vingtaine de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale, qui devaient ensuite entreprendre un voyage de trois jours en Israël. Il s’agit du cinquième voyage de ce type organisé par la Fondation France-Israël mais c’est la première fois que les participants sont reçus à l’Elysée. A l’occasion de la réception, le chef de l’Etat a longuement écouté les récits de ces jeunes qui n’ont souvent su que tardivement le rôle de leurs grands-parents ou arrière-grands-parents pendant la guerre pour sauver des juifs des rafles et arrestations. Saluant «ces héros du quotidien», M. Hollande a souligné combien il était «important que des vivants puissent encore témoigner» de leur action et «faire ressurgir la mémoire de cette époque». La présidente de la Fondation France-Israël, Nicole Guedj, s’est réjouie de ce moment «très important». «Vous faites entrer des petits enfants de Justes à l’Elysée en 2014. Eh bien, ça a du sens et j’espère que cela en aura de plus en plus parce que ça va aider à transmettre les valeurs des Justes». Elle a précisé qu’à l’issue de leur voyage en Israël, ces jeunes participeraient à la rédaction d’un ouvrage sur leur périple. Le titre de «Juste parmi les Nations», au nombre d’environ 3.000 en France, est décerné par le Mémorial Yad Vashem à ceux qui ont sauvé des juifs pendant la guerre.


Le 26  avril  2014    

Le président François Hollande reçoit de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la Seconde guerre mondiale à l'Elysée, le 26 avril 2014 [Etienne Laurent / Pool/AFP]

Vidéo Interview de Nicole Guedj, Lucie Giraud, Hadrien Hartmann 01 :18 Le président François Hollande a reçu samedi à l'Elysée une vingtaine de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale, qui devaient ensuite entreprendre un voyage de trois jours en Israël. Il s'agit du cinquième voyage de ce type organisée par la Fondation France-Israël mais c'est la première fois que les participants sont reçus à l'Elysée. A l'occasion de la réception, le chef de l'Etat a longuement écouté les récits de ces jeunes qui n'ont souvent su que tardivement le rôle de leurs grands-parents ou arrière-grands-parents pendant la guerre pour sauver des juifs des rafles et arrestations. La présidente de la Fondation France-Israël, Nicole Guedj, s'est réjouie de ce moment "très important". "Vous faites entrer des petits enfants de Justes à l'Elysée en 2014. Eh bien, ça a du sens et j'espère que cela en aura de plus en plus parce que ça va aider à transmettre les valeurs des Justes". Elle a précisé qu'à l'issue de leur voyage en Israël, ces jeunes participeraient à la rédaction d'un ouvrage sur leur périple. Le titre de "Juste parmi les Nations", au nombre d'environ 3.000 en France, est décerné par le Mémorial Yad Vashem à ceux qui ont sauvé des juifs pendant la guerre.


le 26  avril  2014    

Hollande reçoit à l'Elysée des jeunes descendants de Justes

Il s'agit du cinquième voyage de ce type organisée par la Fondation France-Israël mais c'est la première fois que les participants sont reçus à l'Elysée. A l'occasion de la réception, le chef de l'Etat a longuement écouté les récits de ces jeunes qui n'ont souvent su que tardivement le rôle de leurs grands-parents ou arrière-grands-parents pendant la guerre pour sauver des juifs des rafles et arrestations. Saluant "ces héros du quotidien", M. Hollande a souligné combien il était "important que des vivants puissent encore témoigner" de leur action et "faire ressurgir la mémoire de cette époque". La présidente de la Fondation France-Israël, Nicole Guedj, s'est réjouie de ce moment "très important". "Vous faites entrer des petits enfants de Justes à l'Elysée en 2014. Eh bien, ça a du sens et j'espère que cela en aura de plus en plus parce que ça va aider à transmettre les valeurs des Justes". Elle a précisé qu'à l'issue de leur voyage en Israël, ces jeunes participeraient à la rédaction d'un ouvrage sur leur périple. Le titre de "Juste parmi les Nations", au nombre d'environ 3.000 en France, est décerné par le Mémorial Yad Vashem à ceux qui ont sauvé des juifs pendant la guerre.


L’ARCHE Un  média  Fonds  Social  Juif  Unifié    

Des descendants de Justes à l’Elysée

LE 28 AVRIL 2014

Deux jours avant les commémorations du Yom HaShoah, François Hollande recevait, samedi 26 avril, une vingtaine de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. A l’occasion de cette réception, le chef de l’Etat a longuement écouté les récits de ces jeunes qui n’ont souvent su que tardivement le rôle joué par leurs grands-parents ou arrière-grandsparents pendant l’occupation nazie pour sauver des Juifs des rafles et arrestations. Saluant « ces héros du quotidien », François Hollande a souligné combien il était « important que les vivants puissent encore témoigner » de leur action et « faire ressurgir la mémoire de cette époque ». Ces jeunes doivent ensuite entreprendre un voyage de trois jours en Israël sous l’égide de la Fondation France-Israël, cinquième du genre, mais c’est la première fois que les participants étaient reçus au palais de l’Elysée. En France, environ 3000 personnes se sont vues décerner le titre de Juste parmi les Nations par le Mémorial de Yad Vashem.

Par Nathan Rivière


Hollande reçoit à l'Elysée des jeunes descendants de Justes

Le président François Hollande reçoit de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la Seconde guerre mondiale à l'Elysée, le 26 avril 2014

Les négociations israélo-palestiniennes échouent, la colonisation s’accentue Le président François Hollande a reçu samedi à l'Elysée une vingtaine de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale, qui devaient ensuite entreprendre un voyage de trois jours en Israël. Il s'agit du cinquième voyage de ce type organisée par la Fondation France-Israël mais c'est la première fois que les participants sont reçus à l'Elysée. A l'occasion de la réception, le chef de l'Etat a longuement écouté les récits de ces jeunes qui n'ont souvent su que tardivement le rôle de leurs grands-parents ou arrière-grands-parents pendant la guerre pour sauver des juifs des rafles et arrestations. Saluant "ces héros du quotidien", M. Hollande a souligné combien il était "important que des vivants puissent encore témoigner" de leur action et "faire ressurgir la mémoire de cette époque". La présidente de la Fondation France-Israël, Nicole Guedj, s'est réjouie de ce moment "très important". "Vous faites entrer des petits enfants de Justes à l'Elysée en 2014. Eh bien, ça a du sens et j'espère que cela en aura de plus en plus parce que ça va aider à transmettre les valeurs des Justes".Elle a précisé qu'à l'issue de leur voyage en Israël, ces jeunes participeraient à la rédaction d'un ouvrage sur leur périple. Le titre de "Juste parmi les Nations", au nombre d'environ 3.000 en France, est décerné par le Mémorial Yad Vashem à ceux qui ont sauvé des juifs pendant la guerre.


Les petits-enfants des Justes reçus à l’Elysée le 27 avril 2014

A l’occasion des cérémonies de commémoration de la Shoah, et pour la cinquième année consécutive, la Fondation France Israël, présidée par l’ancien Ministre Nicole Guedj, conduira en partenariat avec le Comité français pour Yad Vashem, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, la SNCF et EL AL, une délégation de petits-enfants de Justes parmi les Nations français en Israël, du 26 au 30 avril 2014.

Dans une ambiance chaleureuse, conviviale et franche, la Présidente de la Fondation France Israël Nicole Guedj a été reçue ce samedi 26 avril avec la délégation des petits-enfants de Justes parmi les Nations français, au Palais de l’Élysée, par le Président de la République François Hollande qui était accompagné de Najat Vallaud Belkacem, la Ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports. Le Chef de l’état a déjà eu l’occasion a la cérémonie du Vel d’Hiv ou lors de son voyage officiel en Israël, de dire son admiration pour ces Justes qui ont défendu l’honneur de la France et nos valeurs républicaines. Premier grand moment pour les vingt jeunes de la délégation âges de 18 a 30 ans, le Président François Hollande a demandé à chacun de raconter son histoire, celle de leurs grands-parents. Il s’est montré très proche et à l’écoute. Saluant « ces héros du quotidien », Le Président François Hollande a souligné combien il était « important que des vivants puissent encore témoigner » de leur action et « faire ressurgir la mémoire de cette époque ».


La présidente de la Fondation Nicole Guedj, remerciant le Chef de l’état, s’est réjouie de ce moment « très important ». Depuis votre élection, vous travaillez sans relâche a faire connaître une autre image de la France partout dans le monde et surtout en Israël. « Vous faites entrer des petits enfants de Justes à l’Élysée en 2014. Eh bien, ça a du sens et j’espère que cela en aura de plus en plus parce que ça va aider à transmettrez les valeurs des Justes ». Ces « Ambassadeurs de la mémoire » rendront hommage à leurs grands-parents mais aussi aux Justes parmi les Nations français, qui ont sauvé des Juifs au péril de leur vie pendant la Seconde Guerre Mondiale. A Yad Vashem, ils auront la fierté de découvrir le nom de leurs grands-parents sur le mur des Justes parmi les Nations et échangeront avec des rescapés de la Shoah, dont certains ont été protégés par leurs ancêtres. De nombreuses rencontres avec des jeunes français et Israéliens, étudiants a l’université IDC, entrepreneurs, soldats de Tsahal, seront également initiées pour pérenniser les liens indéfectibles qui unissent l’histoire des Justes parmi les Nations à celle de l’état d’Israël.

Nicole Guedj a précisé qu’à l’issue de leur voyage en Israël, ces jeunes rédigeraient un ouvrage sur leur voyage. Le parrain de ce voyage est l’artiste contemporain Gerard Garouste dont le vie et l’œuvre sont intimement liées a l’histoire de la Shoah. L’écrivaine Eliette Abecassis accompagnera la délégation pour recueillir les impressions et les émotions de ces jeunes qui reviennent chaque fois de cette découverte d’Israël et de leur passe « grandis » conscients d’accomplir un devoir de mémoire et de transmission.

Sylvie Bensaid


F. Hollande reçoit des jeunes descendants de Justes à l'Elysée Le président a reçu de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale, juste avant leur voyage de trois jours en Israël. Le président François Hollande a reçu samedi à l'Elysée une vingtaine de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale, qui devaient ensuite entreprendre un voyage de trois jours en Israël. Il s'agit du cinquième voyage de ce type organisée par la Fondation France-Israël mais c'est la première fois que les.. … Lire la page source JForum

L’histoire en rafale Le blog histoire d’Hervé Chabaud Des enfants de “Justes parmi les Nations” reçus à l’Elysée Le président de la République François Hollande a reçu le samedi 26 avril 2014 à l’Elysée une vingtaine de jeunes descendants de Justes dont les aïeux ont sauvé des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces jeunes doivent se rendre en voyage pendant trois jours en Israël. Il s’agit du cinquième déplacement de ce type organisée par la Fondation France-Israël mais c’est la première fois que les participants sont reçus rue du faubourg Saint-Honoré. Lors de la réception qui avait lieu la veille de la Journée nationale de la mémoire de la Déportation, le chef de l’Etat a entendu les récits de ces jeunes qui n’ont souvent su que tardivement le rôle de leurs grands-parents ou arrière-grands-parents qui ont choisi de sauver des juifs avant et lors rafles et arrestations.Saluant “ces héros du quotidien”, François Hollande a redit qu’il était “important que des vivants puissent encore témoigner” de leur action et “faire ressurgir la mémoire de cette époque”. La présidente de la Fondation France-Israël, Nicole Guedj, ancienne ministre, s’est réjouie de ce moment “très important”. “Vous faites entrer des petits enfants de Justes à l’Elysée en 2014. Eh bien, ça a du sens et j’espère que cela en aura de plus en plus parce que ça va aider à transmettre les valeurs des Justes”. La présidente a indiqué qu’à l’issue de leur voyage en Israël, les jeunes participeraient à la rédaction d’un livre sur leur périple mémoriel.Le titre de “Juste parmi les Nations”, on en compte environ 3.000 en France, est décerné par le Mémorial Yad Vashem à ceux qui ont sauvé et secouru des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.


JFORUM Le portail juif francophone Lundi 28 avril

F. Hollande reçoit des jeunes descendants de Justes à l’Elysée

Le président François Hollande a reçu samedi à l’Elysée une vingtaine de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale, qui devaient ensuite entreprendre un voyage de trois jours en Israël. Il s’agit du cinquième voyage de ce type organisée par la Fondation France-Israël mais c’est la première fois que les participants sont reçus à l’Elysée. A l’occasion de la réception, le chef de l’Etat a longuement écouté les récits de ces jeunes qui n’ont souvent su que tardivement le rôle de leurs grands-parents ou arrière-grands-parents pendant la guerre pour sauver des juifs des rafles et arrestations. Saluant "ces héros du quotidien", M. Hollande a souligné combien il était "important que des vivants puissent encore témoigner" de leur action et "faire ressurgir la mémoire de cette époque". 3.000 Justes en France La présidente de la Fondation France-Israël, Nicole Guedj, s’est réjouie de ce moment "très important". "Vous faites entrer des petits enfants de Justes à l’Elysée en 2014. Eh bien, ça a du sens et j’espère que cela en aura de plus en plus parce que ça va aider à transmettre les valeurs des Justes". Elle a précisé qu’à l’issue de leur voyage en Israël, ces jeunes participeraient à la rédaction d’un ouvrage sur leur périple. Le titre de "Juste parmi les Nations", au nombre d’environ 3.000 en France, est décerné par le Mémorial Yad Vashem à ceux qui ont sauvé des juifs pendant la guerre.


20 petits-enfants de Justes parmi les Nations se rendent en Israël

Du 26 au 30 avril, à l’occasion des cérémonies de commémoration de la Shoah, la Fondation France Israël conduira en partenariat avec le Comité français pour Yad Vashem, la Fondation pour la mémoire de la Shoah et la SNCF, une délégation de 20 petits-enfants de Justes parmi les Nations français en Israël.

Nina Sitbon pour Tel-Avivre.com

Pour la cinquième année consécutive, la Fondation France-Israël permettra à des descendants de Justes âgés de 18 a 30 ans de rendre hommage à la mémoire de leurs grands-parents qui, au peril de leur vie, ont sauvé celles de Juifs en danger. Ces jeunes seront recus avant leur départ; au Palais de l’Elysée, par le President François Hollande. qui a déjà eu l’occasion de dire son admiration pour les Justes qui ont défendu l’honneur de la France lors notamment de son discours au Vel d’Hiv Ces héritiers d’une histoire « à part » en passe de devenir des ambassadeurs de la Mémoire, se rendront à Yad Vashem, découvriront le nom de leurs grands-aprents sur le mur des Justes parmi les Nations, rencontreront des rescapés de la Shoah dont certains protégés par les familles des membres de la délégation. Ils auront également l’occasion de rencontrer de jeunes français et israéliens, étudiants à l’université de IDC, des entrepreneurs, soldat de Tsahal… Une facon de pérenniser les liens qui unissent l’histoire des Justes à celle d’un jeune et moderne Etat, celui d’Israël. Selon Nicole Guedj, ancien Ministre et Présidente de la Fondation France Israël: « L’histoire des Justes parmi les Nations, ces hommes et ces femmes d’exception, forts de l’ombre, héros de l’ordinaire qui ont sauvés des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale, est emprunte de courage, de dévouement et d’humilité. Aujourd’hui, nous voulons célébrer l’Histoire de cette France qui s’est élevée contre la barabarie nazie et la transmettre en exemple aux nouvelles générations françaises et israéliennes. » Cette année, le parrain de ce voyage est l’artiste contemporain Gerard Garouste, dont la vie et l’oeuvre sont intimement liées à l’histoire de la Shoah, au triste souvenir de ceux qui avait collaboré.L’écrivain Eliette Abecassis accompagnera la délégation pour recueillir les impressions, les mots et les émotions des descendants des Justes.


François Hollande reçoit des jeunes descendants de Justes à l'Elysée

Le président a reçu de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale, juste avant leur voyage de trois jours en Israël. Le président François Hollande a reçu samedi à l'Elysée une vingtaine de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale, qui devaient ensuite entreprendre un voyage de trois jours en Israël. Il s'agit du cinquième voyage de ce type organisé par la Fondation France-Israël mais c'est la première fois que les participants sont reçus à l'Elysée... A l'occasion de la réception, le chef de l'Etat a longuement écouté les récits de ces jeunes qui n'ont souvent su que tardivement le rôle de leurs grands-parents ou arrière-grands-parents pendant la guerre pour sauver des juifs des rafles et arrestations. Saluant "ces héros du quotidien", M. Hollande a souligné combien il était "important que des vivants puissent encore témoigner" de leur action et "faire ressurgir la mémoire de cette époque". La présidente de la Fondation France-Israël, Nicole Guedj, s'est réjouie de ce moment "très important". "Vous faites entrer des petits enfants de Justes à l'Elysée en 2014. Eh bien, ça a du sens et j'espère que cela en aura de plus en plus parce que ça va aider à transmettre les valeurs des Justes". Elle a précisé qu'à l'issue de leur voyage en Israël, ces jeunes participeraient à la rédaction d'un ouvrage sur leur périple. Le titre de "Juste parmi les Nations", au nombre d'environ 3.000 en France, est décerné par le Mémorial Yad Vashem à ceux qui ont sauvé des juifs pendant la guerre.


Hollande reçoit à l'Elysée des jeunes descendants de Justes le 26/04/2014

Le président François Hollande a reçu samedi à l'Elysée une vingtaine de jeunes descendants de Justes ayant sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale, qui devaient ensuite entreprendre un voyage de trois jours en Israël. Il s'agit du cinquième voyage de ce type organisée par la Fondation France-Israël mais c'est la première fois que les participants sont reçus à l'Elysée. A l'occasion de la réception, le chef de l'Etat a longuement écouté les récits de ces jeunes qui n'ont souvent su que tardivement le rôle de leurs grands-parents ou arrière-grands-parents pendant la guerre pour sauver des juifs des rafles et arrestations. Saluant "ces héros du quotidien", M. Hollande a souligné combien il était "important que des vivants puissent encore témoigner" de leur action et "faire ressurgir la mémoire de cette époque". La présidente de la Fondation France-Israël, Nicole Guedj, s'est réjouie de ce moment "très important". "Vous faites entrer des petits enfants de Justes à l'Elysée en 2014. Eh bien, ça a du sens et j'espère que cela en aura de plus en plus parce que ça va aider à transmettre les valeurs des Justes". Elle a précisé qu'à l'issue de leur voyage en Israël, ces jeunes participeraient à la rédaction d'un ouvrage sur leur périple. Le titre de "Juste parmi les Nations", au nombre d'environ 3.000 en France, est décerné par le Mémorial Yad Vashem à ceux qui ont sauvé des juifs pendant la guerre.


Dimanche 27 avril

HOLLANDE ET L’HOMMAGE AUX JUSTES

IL LES ECOUTE raconter comment ils ont découvert que leurs grands-parents ou leur arrière-grands-parents ont sauvé des Juifs pendant la guerre. François Hollande est ému, heureux de rendre hommage à travers ces jeunes aux « Justes ». « Je suis hyperfière », raconte Estelle, dont les arrière-grands-parents ont sauvé deux enfants juifs. Une histoire familiale qu’elle ne connaît que depuis an, lorsqu’ils ont été décorés de la médaille des Justes. Pauline, elle, parle de son arrière-grand-mère : « Elle est toujours vivante, elle a 102 ans, elle a sauvé Rachel, qui, aujourd’hui vient quand elle le peut passer une semaine avec mon arrière-grand-mère. » Comme les autres jeunes venus de toute la France et même du Québec, ces étudiantes étaient reçues, hier, à l’Elysée. « Il y a votre fierté familiale, il y a aussi la fierté nationale, la fierté d’avoir des héros du quotidien », témoigne le chef de l’Etat. La discussion glisse sur les valeurs, l’éducation. « Le pire, ce qu’il faut combattre, c’est l’indifférence. C’est le message qu’on doit donner à la société française. Il ne faut jamais se figer dans sa propre identité. Il faut partager les drames, être solidaire de tous les drames, vous avez ce devoir de dire que vos grands-parents se sont battus contre l’injustice », conclut le Président, avant de s’attarder à boire un verre avec ces jeunes Français, réunis par la Fondation France-Israël, partis hier soir pour un voyage d’hommage à leurs aïeux qui les mènera à Yad Vashem, à Jérusalem.

Revue de presse 2014 voyage des justes  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you