Page 1

Mieux se comprendre pour mieux entreprendre

RAPPORT

D’ACTIVITE 2016 2017

FONDATION FRANCE ISRAEL RECONNUE D’UTILITÉ PUBLIQUE 2,rue Alfred de Vigny,75008 PARIS +33(0)1 82 28 95 85

www.fondationfranceisrael.org


SOMMAIRE

EDITO

«LES ENTRETIENS DE LA FONDATION FRANCE ISRAEL» • Invité, le Ministre de l’économie Emmanuel MACRON ............................................................4 • «Donald TRUMP, Président des Etats-Unis : Quel impact sur la France et Israël ?» .................6 • Invité, le secrétaire d’Etat chargé du numérique Mounir Mahjoubi .............................................8 VOYAGE DES GRANDES ECOLES EN ISRAEL ..............................................................................10 • Voyages personnalisés ................................................................................................................12 • Gala HEC .................................................................................................................................14 VOYAGE DES DESCENDANTS DE JUSTES PARMI LES NATIONS ............................................16 • délégation 2016 • délégation 2017 DIPLOMATIE / ÉCONOMIE ............................................................................................................24 • DLD (Digital-Life-Design) 2016 et 2017 LES ÉVÈNEMENTS ............................................................................................................................25 • Festival du cinéma israélien • Conférence Ayoub Kara • Colloque international Schibboleth • Orchestre PSL en tournée • Festival international de Jazz à Jaffa • Petit-Déjeuner Business Leaders • Festival du théâtre français en Israel • Gala TAL Business School • Vernissage de l’exposition Jean-Feldman • Témoignage Maurice Joffo : «Pour quelques billes de plus» MAIS AUSSI

............................................................................................................................................34

SOUTENEZ LA FONDATION

..............................................................................................................36

Chers Amis, La devise de la Fondation France-Israël «Mieux se comprendre pour mieux entreprendre» prend chaque jour plus de sens, grâce à l’engagement de nos équipes, nos partenaires et tous nos soutiens. Qu’ils soient vivement remerciés. Les années 2016/2017 furent riches d’évènements et d’actions sur les plans économique, culturel, diplomatique et technologique. La Fondation a organisé de nombreux voyages avec des étudiants des Grandes Ecoles (HEC-ESSEC-ESCP, EDHEC, EM Lyon, KEDGE, Sciences Po, Dauphine, Descartes) pour leur permettre de découvrir la Start Up Nation. En 2017, ce fut la 8ème édition du Voyage en Israël des descendants de Justes parmi les Nations partis rendre hommage au courage héroïque de leurs grands-parents. En outre, dans le cadre des « Entretiens de la Fondation France-Israël » ont été notamment accueillis Emmanuel Macron, Ayoub Kara, Mounir Mahjoubi. Chacun a pu affirmer sa volonté de coopération entre la France et Israël. Sur le plan culturel, la Fondation a participé à de nombreux événements à Paris comme Tel Aviv ou Jérusalem. Notamment : Expérience Art Fair, concerts, Festival du film israélien en France, 1er Festival du théâtre français en Israël… Enfin, les partenariats avec Magen David Adom, Keren Hayessod, Hadassah, Schibboleth, Business leaders auront également contribué à rapprocher les sociétés française et israélienne pour leur faire partager ce qu’elles ont de meilleur. C’est avec beaucoup de dynamisme et d’engagement que les équipes de la Fondation France-Israël ont servi la vocation de notre institution. Les résultats ont été au rendez-vous ! Bien fidèlement, Nicole S. Guedj Ancien Ministre Président de la Fondation France Israël 3


«LES ENTRETIENS DE LA FONDATION FRANCE-ISRAEL» La FONDATION FRANCE-ISRAEL reçoit le 9 Février 2016 le Ministre de L’ économie

Emmanuel MACRON

Les Salons Hoche

Le 9 février 2016, Emmanuel Macron a été reçu par Nicole Guedj lors des « Entretiens de la Fondation France-Israël», suite à son récent voyage en Israël.

«Super-Macron» fait salle comble 15h59 , le 7 février 2016

Le ministre de l’Economie fait salle comble à la Fondation France-Israël, dont il sera l’invité mardi soir. Mardi soir, Emmanuel Macron, qui s’était rendu en Israël en septembre 2015, sera l’invité à Paris de la Fondation France-Israël, présidée par la chiraquienne Nicole Guedj. Dans un débat animé par le journaliste Frédéric Haziza, le ministre de l’Économie tirera les leçons de son voyage en Israël et, au-delà, «Super-Macron» (selon la formule de Nicole Guedj) répondra, a-t-il promis, aux questions des 600 personnes déjà inscrites. Mais un problème subsiste : la Fondation, débordée, refuse désormais, faute de place, toute nouvelle inscription. Macron, candidat préféré des Français à gauche Le ministre de l’Economie s’était rendu pendant deux jours en Israël et dans les Territoires palestiniens, en septembre dernier, sur fond de polémiques sur le boycottage d’Israël et sur les produits fabriqués dans les colonies de Cisjordanie occupée. Il y avait inauguré la zone industrielle de Bethléem, en partie financée par la France, et rencontré le président Mahmoud Abbas ainsi que son homologue palestinienne Abeer Odeh. Preuve de la popularité d’Emmanuel Macron en ce moment, 24% des Français voudraient le voir représenter la gauche lors de la prochaine présidentielle de 2017, selon un sondage du Parisien. Le ministre arrive en tête devant Manuel Valls (23%). Source: JDD papier

Devant une assemblée de 800 personnes dont de nombreux élèves de grandes écoles, le Ministre de l’Economie a été intérrogé sur des questions d’actualité sur la culture, le modèle économique, la sécurité, les ambitions ... Emmanuel Macron a salué le dynamisme d’Israël et ses objectifs mondiaux. Une stratégie israélienne qu’il souhaite appliquer dans certains domaines français tels que le développement et la recherche en France. Emmanuel Macron a également salué la communauté juive de France : «Les Juifs de France sont la France et la France sans les Juifs de France n’est plus la France». Il a condamné le boycott des produits israéliens qu’il qualifie d’odieux.

4

5


«LES ENTRETIENS DE LA FONDATION FRANCE-ISRAEL» REVUE DE PRESSE

ACTUALITÉ

La FONDATION FRANCE-ISRAEL

organise une conférence/débat le 8 Décembre 2016

Autour de son Excellence, l’Ambassadeur d’Israël en France Madame Aliza Bin-Noun, Frédéric Encel, André Bercoff et Thomas Snégaroff répondront à la question : «Donald Trump, Président des Etats-Unis : Quel impact sur la France et Israel?»

Tribunejuive.info : Quelles sont les personnalités qui participeront à ce débat ? Nicole Guedj : Tout d’abord l’Ambassadeur d’Israël en France, son excellence madame Aliza Bin Noun qui nous donnera la réaction du gouvernement israélien et les changements politiques attendus avec l’arrivée de Donald Trump. Nous aurons également trois journalistes et auteurs d’ouvrages qui analyseront l’avenir des États Unis, qui nous parleront de cette Amérique que nous ne connaissons peut être pas si bien que ça, du choix politique des américains. André Bercoff auteur de » Donald Trump, les raisons de la colère « le seul journaliste à avoir rencontré et interviewé Donald Trump nous racontera cette entrevue et décryptera les résultats de l’élection. Thomas Snegaroff, historien, spécialiste des questions géopolitiques des ÉtatsUnis avec son livre Géopolitique des Etats-Unis « nous expliquera si » Trump va réveiller l’Amerique ? » Frederic Encel, Auteur de » Géopolitique de la Nation France » Essayiste et docteur en géopolitique, analysera la nouvelle situation américaine face à Israël. Tribunejuive.info : Israël vient de traverser des moments difficiles, la Fondation France Israel a t-elle des projets pour aider le pays ? Nicole Guedj : Après les incendies dévastateurs qu’a subi Israel, les dégâts sont considérables, la Fondation France Israël, comme elle l’a fait en 2010, dans l’incendie du Carmel, en offrant un camion anti-incendie aux équipes de secours israéliennes, a décidé dans la continuité de ses actions de solidarité, de se mobiliser pour aider Israël à se reboiser, à reconstruire ce qu’elle a perdu, en plantant des arbres et voir les forêts revivre.

Tribunejuive.info : Y a t il une participation aux frais pour assister à cette soirée ? Nicole Guedj : Pour permettre l’accès aux plus grand nombre, la Soirée, qui sera suivie d’un cocktail, est gratuite mais l’inscription est obligatoire. Les intervenants dédicaceront leurs ouvrages à l’issue de la soirée.

6

Un mois jour pour jour après l’élection de Donald Trump, le 8 décembre 2016 à 19 h30 aux Salons Hoche, la Fondation France-Israël organise un événement exceptionnel afin de réfléchir aux conséquences géopolitiques de cette surprise électorale. L’Ambassadeur d’Israël en France, Madame Aliza Bin-Noun, sera accompagnée de Frédéric Encel, André Bercof et Thomas Snégaroff pour répondre à la question : « Donald Trump, président des Etats-Unis : Quel impact sur la France et Israël ? ». : Pouvez-vous nous rappeler les objectifs de la Fondation France-Israël ? Nicole Guedj : La Fondation France-Israël a été créée en 2005 à l’initiative de Jacques Chirac et Ariel Sharon afin de prolonger le réchauffement des relations diplomatiques entre les deux pays qui s’initie à ce momentlà. Sa principale mission est donc de consolider le lien qui s’est aujourd’hui retissé entre les sociétés civiles française et israélienne. J’aime à dire que son objectif consiste à améliorer l’image de la France en Israël et celle d’Israël en France. Par exemple, nous organisons des voyages avec des

PROPOS RECUEILLIS PAR ERIC KESLASSY

: Quel est l’objectif précis de cet événement ? N.G. : Il ne s’agit en aucun cas de donner une tribune à une quelconque parole polémique. Bien au contraire, l’objectif de cette soirée est de se poser des questions légiti-

Cet événement est ouvert à tous (il suffit de s’inscrire soit en ligne : www.weezevent.com/entretiensdelafondation franceisrael soit par téléphone au 01 71 70 25 30).

Le camion anti-incendie offert par la FFI au KKL

mes sur l’évolution des relations diplomatiques entre les trois pays à la suite de l’élection de Donald Trump. Pour l’instant, nous avons peu de réponses à nos questions alors qu’indiscutablement elles mettent en jeu la stabilité d’une région particulièrement exposée. Nous avons pensé qu’il était nécessaire d’élaborer des pistes de réflexion.

Nicole GUEDJ Ancien ministre,

: Pouvez-vous nous présenter vos prestigieux invités ?

Président de la Fondation France-Israël et son Conseil d'Administration

N.G. : L’ambassadeur d’Israël en France nous fera connaître comment, à ce jour, les autorités israéliennes se préparent aux nouvelles relations diplomatiques qui s’imposent avec les Etats-Unis. Au cours de sa campagne, Donald Trump a donné d’indéniables signes d’amitié. Comment est-ce perçu au plus haut sommet de l’Etat israélien ? André Bercoff est le seul journaliste français à avoir rencontré Donald Trump au

vous convient aux

"Entretiens de la Fondation France Israël" suivis d'un cocktail

Jeudi 8 Décembre 2016 à 19h30 aux Salons Hoche : 9 av. Hoche - 75008 Paris Sur le thème : "Donald TRUMP, Président des Etats-Unis : Quel impact sur la France et Israël ?"

« La soirée de la FFI du 8 décembre sera un événement ouvert à tous » personnalités publiques, des responsables politiques en particulier, avec l’ambition de renforcer l’amitié entre les deux peuples. Nous organisons aussi les « Entretiens de la Fondation France-Israël » qui donnent la parole à des acteurs du monde politique ou économique. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’avec Sydney Ohana, notre vice-président, nous proposons la soirée du 8 décembre prochain qui se veut un moment de partage intellectuel. Cet événement, qui sera accompagné d’un cocktail, est ouvert à tous.

N.G. : En effet, nous allons lancer un appel aux dons pour planter de nouveaux arbres en Israël. Cette action est menée dans le prolongement de celle de 2011, lorsque après le feu de forêt du Carmel, la Fondation France-Israël avait contribué à l’acquisition d’un camion anti-incendie. Vous pouvez effectuer vos dons sur le site de la Fondation, en précisant que vous l’affectez à l’Opération « 1000 arbres pour Israël » (www.fondationfranceisrael.org/donen-ligne). Ou encore par chèque à l’ordre de « FFI » en l’envoyant à l’adresse suivante : Fondation France-Israël, BP 20024 - 75008 Paris Cedex. ●

cours de sa campagne. Il nous dira s’il considère que l’image française du nouveau président américain est conforme à celle qu’il a pu se faire en le voyant. Penset-il qu’il changera une fois au pouvoir ? Spécialiste des Etats-Unis, Thomas Snégaroff nous aidera à sonder la société américaine. Comment une telle élection a-t-elle été rendu possible ? Et que peut-on attendre demain ? Enfin, Frédéric Encel, bien connu de vos lecteurs, nous apportera son expertise géopolitique du Proche-Orient et des relations franco-israéliennes. Comment, selon lui, les autorités israéliennes et françaises analysent l’élection de M. Trump.

Autour de son Excellence, l'Ambassadeur d'Israël en France, Madame Aliza BIN-NOUN, Plusieurs intervenants seront présents dont : - André Bercoff, écrivain et journaliste « Donald Trump, les raisons de la colère » - Frédéric Encel, géopolitologue français « Géopolitique de la Nation France » - Thomas Snegaroff, spécialiste des questions géopolitiques et des États-Unis sur France Info « Géopolitique des Etats-Unis »

: Vous avez également le projet de lancer une action de solidarité suite aux feux de forêts qui ont ravagé Israël ?

14 N° 1983 JEUDI 8 DÉCEMBRE 2016

Inscription obligatoire :

Par mail : info@fondationfranceisrael.org Par téléphone au 01 71 70 25 30

France

WWW.DIRECTMATIN

NICOLE GUEDJ, PRÉSIDENTE DE LA FONDATION FRANCE-ISRAË

«DE GRANDS ENJEUX MONDIAUX»

les grands enjeux mondiaux que soulève. Et nous tenterons comprendre quelle est cette Amér qui a choisi un homme ne sor pas du sérail politique.

Une amitié à faire fructifier.

La Fondation France-Israël sera réunie ce soir à Paris pour l’un des «Entretiens» qu’elle organise régulièrement. Selon sa présidente, l’ancienne ministre Nicole Guedj, cette rencontre sera l’occasion de se pencher sur les relations entre les deux nations et celles entretenues avec les Etats-Unis, qui viennent d’élire un nouveau président. Pouvez-vous nous rappeler la vocation de la Fondation France-Israël ? Elle a été créée par le président Jacques Chirac en 2006, après la visite d’Ariel Sharon en France. Un voyage qui a marqué le réchauffement entre les deux pays. La Fondation a vocation à prolonger les effets de ce rapprochement, en y associant les membres de la société civile. Nous intervenons dans des domaines généralistes, tels que l’économie, la culture, la mémoire et d’autres sujets de société. Quel sera le sujet des «Entretiens» qui se tiennent ce soir à Paris ? Les «Entretiens» de la Fondation permettent de mettre en lumière des sujets

© E. LICHTFELD

Tribunejuive.info: Plusieurs associations et médias sont partenaires de cet événement ? Nicole Guedj : Oui effectivement, nous avons plusieurs associations et médias partenaires qui nous ont rejoints. Nous n’avons pas pu en prendre d’autres et je le regrette mais le nombre d’invités est limité à la capacité de la salle qui nous accueille, et nous avons du respecter ces règles. Je veux aussi insister sur le fait que cette belle adhésion et ce partenariat à ce projet montre, que nous sommes en phase sur des sujets fondamentaux et majeurs, mais aussi que la cohésion existe dans la communauté et que cet élan est formidable.

D.R.

Posté le 1 décembre 2016 par Sylvie Bensaid

Tribunejuive.info : Pourquoi avoir choisi ce thème pour ces Entretiens ? Nicole Guedj : C’est un sujet majeur. Un mois jour pour jour après l’élection de Donald Trump à la présidence des États Unis, il nous a semblé important de débattre sur cette élection et de l’impact de celle-ci sur Israël et la France. Cette élection a créé la surprise et pose beaucoup de questions. Nous aurons bien sur les réponses au cours de son mandat.

Nicole Guedj reçoit des diplomates, des personnalités et des spécialistes de politique et de relations internationales devant une salle de près de 1000 personnes captivées et particulièrement concernées par ce qui se joue sur la scène internationale.

25

DÉCEMBRE 2016

« Améliorer l’image de la France en Israël et celle d’Israël en France »

Entretiens de la fondation France Israël La Fondation France Israël, sa présidente Nicole Guedj, ancien Ministre, et son vice-Président, le Docteur Sidney Ohana vous convient à une soirée dans le cadre des Entretiens de la Fondation France Israël, le 8 décembre, sur le thème : Donald TRUMP, Président des Etats-Unis : Quel impact sur la France et Israël ? Entretien avec Nicole Guedj

Un mois jour pour jour après l’élection de Donald TRUMP le 8 Décembre 2016 aux Salons Hoche, la Fondation France-Israël organise un évènement exceptionnel afin de réfléchir aux conséquences géopolitiques de cette surprise électorale.

ER

NICOLE GUEDJ PRÉSIDENTE DE LA FONDATION FRANCE-ISRAËL

D.R.

«Donald TRUMP, Président des Etats-Unis: Quel impact sur la France et Israël»

N° 1413 - JEUDI 1

La réunion organisée ce soir permettra d’analyser l’impact de l’élection de Donald Trump.

d’actualité grâce à des professionnels et des experts. Ce sera le cas aujourd’hui, alors que nous sommes un mois après l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. C’est l’occasion de voir l’impact de ce vote sur les relations avec la France et avec Israël.

Quelle est l’ambition des débats qui vont avoir lieu ? Toutes les questions n’auront pas de réponses formelles. Mais en ces temps de préparation, les responsables politiques échangent. Nous aurons la vision de ce qui peut arriver, à travers

7 7

Quels invités seront présents pour apporter leur éclairage ? Au côté de l’ambassadeur d’Israë France, Aliza Bin-Noun, nous recev le journaliste André Bercoff, qui a terviewé Donald Trump lors de sa c pagne, mais aussi l’historien Tho Snégaroff, spécialiste des Etats-U ou encore le géopolitologue Fréd Encel. Le tout soutenu par une d zaine d’associations partenaires.

Par ailleurs, la Fondation se mobilise après les feux de forêt survenus en Israël… En 2011, la Fondation avait montr solidarité en achetant des cam d’incendie. Dans ce même élan, n souhaitons collecter des fonds dan cadre de l’opération «1 000 ar pour Israël». Une action symbol mais essentielle. • fondationfranceisrael.org


«LES ENTRETIENS DE LA FONDATION FRANCE-ISRAEL» Israël l’autre pays… des startups

La FONDATION FRANCE-ISRAEL reçoit le 21 Novembre 2017 le Secrétaire d’Etat chargé du numérique

Mounir MAHJOUBI

Dans le cadre des «Entretiens de la Fondation France-Israël», le Ministre a livré devant une salle comble, ses impressions après son voyage dans la Start-up Nation notamment sa découverte de Tel-Aviv et BeerSheva...

Auteur : Loïc Richer

Mounir Mahjoubi prône « la paix par entrepreneuriat » au Moyen-Orient Invité par la Fondation France-Israël, le secrétaire au Numérique dit espérer seconder la diplomatie française en œuvrant à la création de partenariats entre Israéliens et Palestiniens Times of Israel Staff 26 novembre 2017, 15:16

Nicole GUEDJ lui a demandé d’évoquer aussi son parcours personnel qui l’a mené jusqu’au secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du numérique. Outre des questions d’actualité, il a souligné le modèle cyber sécuritaire israélien, ses startupers, investisseurs et les universités... Il a manifesté son souhait de développer de nouvelles coopérations francoisraéliennes. C’est avec spontanéité et parfois une pointe d’humour qu’il a dialogué avec Liran TANCMAN , investisseur et startuper Israélien et a répondu aux questions des participants , démontrant ainsi son expertise dans les domaines du numérique.

Le secrétaire d'Etat à l'Innovation Mounir Mahjoubi (d) aux côtés du prof. Blumberg, viceprésident de la Ben Gurion University of the Neguev, le 7 septembre 2017 (Crédit: Dani Machlis/BGU) Le secrétaire d’État au Numérique veut-il ‘disrupter’ la diplomatie ? Mounir Mahjoubi veut rendre la France attractive, et faire de ses starts-up, de ses scientifiques et de ses investisseurs des choix naturels pour les innovateurs qui cherchent des personnes aux compétences solides.

Nicole Guedj : « Un rendez-vous d’actualité » Par Jonathan Nahmany Le 19/11/2017

8

Le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du numérique Mounir Mahjoubi est l’invité des « Entretiens de la Fondation France-Israël » le 21 novembre dans les salons Hoche. Actualité Juive : Pourquoi recevez-vous Mounir Mahjoubi ? Nicole Guedj : J’ai accompagné le secrétaire d’Etat lors de sa récente visite en Israël début septembre dans la « Start up nation ». Au cours de la soirée du 21 novembre qui s’inscrit dans le cadre des Entretiens de la Fondation France-Israël, un des rendez-vous importants de notre institution, nous reviendrons en détail sur les enjeux de ce déplacement notamment sur le plan technologique (innovation, cyber-sécurité, etc) et en matière de coopération entre la France et Israël. Un chef d’entreprise israélien que Mounir Mahjoubi avait rencontré sur place à BeerSheva et qui a aujourd’hui vendu sa société au groupe PayPal prendra part au débat. A.J.: Qu’attendez-vous de cette rencontre et plus largement des « Entretiens » ? N. G. : Ces Entretiens de la Fondation France-Israël ont pour vocation de recevoir des personnalités du monde culturel, politique et économique que nous accompagnons en Israël. C’est aussi l’occasion d’évoquer certains sujets d’actualité qui concernent directement ou indirectement la France et l’Etat hébreu. Cet événement est toujours ouvert à un large public que nous convions, à l’issue de la soirée, à une dégustation de vins israéliens (notre façon de lutter contre le BDS...) Par ailleurs, je tiens à préciser que nous accueillerons dans un avenir proche Bruno Le Maire, Manuel Valls ou encore Valérie Pécresse, qui se sont récemment rendus à Tel-Aviv.

Quand on parle d’innovation, de fonds d’investissements et de startup on pense immédiatement à la Silicon Valley. On pense aussi au CES et à sa couverture médiatique importante, en France notamment. Il existe un autre pays qui, au regard de sa faible population, est assez nettement plus innovant et créateur de startups qui lèvent des fonds et réussissent : Israël. La Fondation France-Israël, présidée par Nicole Guedj organisait à Paris dans le cadre de ses entretiens, une soirée d’échanges avec Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au Numérique, l’occasion pour ZeVillage de faire le point sur cet Etat véritable fabrique à « startup » dont les jeunes entreprises mobilisent nettement plus d’investissements que les startups françaises. La Silicon Valley mais pas que… En effet, les jeunes pousses d’Israël lèvent en trois mois ce que les françaises collectent en une année (Capital Finance Groupe Les Echos & IVC) ! Tentons de cerner sur quoi repose cette réussite. Comment expliquer cette réussite ? S’il est un exercice difficile, c’est bien celui d’expliquer les raisons d’un développement territorial réussi. Tracer les échecs est souvent plus aisé. Une réussite est souvent la conjonction d’initiatives, de personnalités, de synergies, de hasards, de visions,…On aurait tord cependant de penser que s’en remettre au hasard et à sa bonne étoile suffit. Tout cela se provoque. Cet article est donc un essai de traduction de cette réussite et a pour but de faire ressortir quelques bonnes pratiques. Bonne lecture ! S’internationaliser vite ou périr D’abord parce que les entreprises israéliennes, eu égard à un marché domestique trop étroit et aux difficultés à exporter dans leurs région, n’ont d’autre choix que de s’internationaliser immédiatement et donc de lever des fonds pour financer une croissance accélérée. Un esprit startup fort L’esprit entrepreneurial des israéliens n’est plus à démontrer, en cela d’ailleurs les jeunes générations s’en rapprochent en France avec une envie d’entreprendre qui s’est largement développé, ces dernières années dans notre pays. Une volonté politique durable et pragmatique Comme dans tous les territoires qui n’ont pas droit à l’erreur et qui engagent leur avenir, Israël a mis en place une stratégie pragmatique d’émergence d’entreprises innovantes, comprenant vite que l’émergence du numérique permettrait de faire sortir de terre une filière puissante… partout où on le voudrait vraiment. C’est donc bien une volonté politique qui, dans un premier temps, a permis le décollage de la dynamique d’aujourd’hui. Israël a créé des lieux d’innovation, les programmes d’accompagnements liés, en n’oubliant pas d’abonder en financements d’amorçage, les meilleurs projets. 21 incubateurs d’entreprises financés par l’Etat et le plus souvent confiés à des acteurs privés d’innovation spécialisés par filière, ont permis cette montée en puissance. Grande différence par rapport à la France, ces incubateurs moins « généralistes » qu’en France, concentrent les compétences filière et attirent l’attention d’investisseurs et partenaires du fait de la concentration de matière grise d’un même secteur d’activité. Autre différence, le courage d’en confier l’animation à des acteurs privés. Confiance dans l’acteur privé. En 1991, lorsque ce programme a été lancé, la France n’était pas du tout mature pour ce type de logique public-privé. Elle l’est encore si peu… Des incubateurs de startups, puis des programmes d’accélération à l’américaine, enfin l’arrivée des accélérateurs de grandes entreprises

l

Les premiers accélérateurs ont été ancés dès 2011 en Israël, influencés par la démarche américaine. Ces programmes, souvent privés mais également publics (secteurs stratégiques clés), privilégient la rapidité de la croissance. En 3 ou 6 mois, les cohortes, ces « promotions » de startups véritables stages commandos de jeunes pousses aux dents longues, comptent en jours et en semaines quand encore beaucoup trop de lieux d’accompagnement d’entreprises en France comptent en mois. L’expérience américaine d’une jeune pousse mancelle de la cyber sécurité m’avait éveillé à cette différence fondamentale, le modèle d’accélération en Israël confirme l’efficacité de cette vitesse (certains projets mettront cependant beaucoup plus de temps à émerger, il n’y a pas ici d’exclusive) lorsqu’elle est accompagnée avec la compétence nécessaire. Quand un écosystème bouillonne, il attire. C’est ce qui se passe pour Israël avec l’arrivée, en grand nombre, d’entreprises qui comptent bien profiter de ce terreau pour voir émerger idées, technologies de ruptures et autres nouveaux modèles avec par exemple : Microsoft a inauguré la démarche suivi par IBM, Citibank, Barclays (le lieu est exploité par TechStars), Samsung, Orange, AOL (Nautilus) et Yahoo! et Plus Ventures (Sigma Labs)… De quoi faire rêver bien des régions françaises.

9


LES VOYAGES DES GRANDES ECOLES EN ISRAEL Voyages personnalisés des Grandes Ecoles

Témoignages « Aussi surprenant que cela puisse paraître, il y avait une certaine continuité entre la visite à Massada, le matin, et la conférence Elnet le soir. Les deux événements m’ont permis de comprendre le peuple Juif, son histoire, ce en quoi ils croient et ce pourquoi ils vivent »

Les Années 2016-2017 furent marquées par les voyages personnalisés des étudiants de Grandes Ecoles. Au programme: visite de lieux culturels et de réserves naturelles, conférences, rencontres avec différentes personnalités religieuses. Autant d’expériences qui ont permis de rendre les voyages inoubliables, de connaître Israël dans sa diversité et d’échanger avec les étudiants israéliens.

10

« Yad Vashem est un lieu imprégné d’histoire, à la fois discret et terriblement intimidant.

En le traversant, on n’ose à peine élever sa voix au-dessus d’un mumure et en sortant, on a juste envie de faire le silence autour de soi » Celina K. - HEC

11


LES VOYAGES DES GRANDES ECOLES EN ISRAEL

Des voyages personnalisés

Voyage professionnel sur “la Gestion de l’Eau en Israël : technologies & innovations

Conférence avec le Dc Denis Charbi «Le conflit israélo-palestinien»

Visite du centre d’activité et de production fruitière de recherche et de développement MOP afin de pro-duire des fruits hors saison

Rencontre avec le directeur et l’équipe médicale de Nahariyah en lien avec la guerre syrienne

Visite du Parc Amagon Hahula - réserve naturelle et plaque tournante d’oiseaux migrateurs

Conférence sur l’imigration et l’éducation israélienne

12

13


GALA HEC L'association HEC, ESSEC et ESCP Israël a convié ses sponsors, notamment la Fondation FranceIsraël, pour leur Gala annuel, dans le XVI arrondissement afin de faire un compte rendu de leur voyage et de les remercier du soutien apporté. Cet événement fut l'occasion de renforcer la coopération avec la Fondation et d'envisager de nouveaux projets .

14

15


VOYAGE DES DESCENDANTS DE JUSTES PARMI LES NATIONS D E L EM AGI 2A0 1T6 I O N La Fondation France-Israël, en partenariat avec le Comité français pour Yad Vashem, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et la SNCF, a conduit pour la septième année consécutive les descendants de Justes parmi les Nations, dans le cadre des commémorations de la Shoah. Nous avons pu rendre un hommage à la mémoire de leurs grands-parents mais aussi à tous les Justes qui, au péril de leur vie, ont sauvé celle de Juifs en danger. Cette histoire qui est la leur est aussi celle de la France, d’une France qui a dit non à la barbarie nazie, à l’indifférence: plus de 3000 Justes se sont ainsi levés, issus de toutes les couches sociales du pays, professeurs, ouvriers, artisans, retraités, aristocrates ou policiers. Ils étaient catholiques, protestants, athés ou, on le sait moins aussi, musulmans. Ils ont ouvert leur porte, caché des enfants, fourni des faux papiers, aidé à s’enfuir ceux qui étaient condamnés par l’ennemi. De la fierté, des sourires et des larmes naissent lors de discussions avec des rescapés de la Shoah à Yad Vashem, dans l’allée des Justes parmi les Nations, où les noms de leurs proches sont gravés pour l’éternité. Un sentiment très fort que cet héritage glorieux oblige. Les petits-enfants et les arrières-petits-enfants de Justes deviennent les ambassadeurs du travail de mémoire, les porteurs des valeurs de ces Justes dont aujourd’hui nous avons tant besoin. Face à la barbarie, aux totalitarismes, les Justes répondent fraternité, courage, tolérance. Face à la division, à l’indifférence, ils exaltent la solidarité nationale, le vivre ensemble. Ils sont l’humanité. «En ces temps si troublés, leur message doit nous guider, être un phare pour la jeunesse.» Enfin ce voyage est aussi une découverte, celle d’un pays, Israël, que tous visitent pour la première fois. Un petit pays par la taille, grand par ses réalisations, son modernisme, son énergie, un pays fort différent que celui si souvent décrit par les médias. De Tel Aviv à Jérusalem, des collines de Galilée aux jardins de Yad Vashem, les participants partent à la rencontre des Israéliens ordinaires, des kibboutzniks, des rescapés de la Shoah, des jeunes effectuant leur service militaire. Entre eux, des liens se tissent, des histoires voient le jour. « Qui sauve une vie sauve l’humanité toute entière » dit le Talmud. Ici, plus qu’ailleurs, sur cette terre trois fois sainte, comment ne pas en être intimement persuadé ? 16

17


VOYAGE DES DESCENDANTS DE JUSTES PARMI LES NATIONS TÉMOIGNAGES

Visite surprise de Clara à Claire à Roglit

TEMOIGNAGE D’ISABELLE «En partant je ne m’attendais pas à vivre quelque chose d’aussi exceptionnelle alors vraiment merci ! J’ai encore du mal à réaliser tout ça.»

TEMOIGNAGE D’ARIANE BOIS

Marainne de la délégation des descendants de Justes 2016 Les Justes ne sont pas des surhommes, ne se voient pas comme des héros. Pour en avoir beaucoup rencontré, je sais qu’en très grande majorité ils pensent n’avoir fait que leur devoir en offrant un toit, à manger, une cache pour quelques semaines, une fausse identité. Mais leur action a sauvé des vies, a permis à des familles entières de traverser l’épreuve de la guerre, a vu renaitre l’espoir chez ceux qui étaient persécutés à cause de leur seule naissance, pour ce qu’ils étaient.

TEMOIGNAGE DE SOPHIE «Un petit mot de retour de 5 jours en Israël, avec la 6eme délégation des descendants des Justes parmi les Nations. Il est marqué par de magnifiques moments et des rencontres inoubliables! Ramassage de Betteraves avec les soldats de l’armée israélienne, rencontre de sauvés, Yad Vashem, Roglit...

Juste... Une histoire Si Claire et Clara portent le même prénom, c’est parce que leur histoire est bien commune. La famille de Claire (Georges et Marie Louveau) a sauvé Clara pendant la deuxieme guerre mondiale. En avril 43, le couple décida de receuillir Clara et son frère Henri à la ferme. Clara, alors âgée de 13 ans, participa aux travaux de la ferme au même titre que les 3 autres enfants du couple. Pour Clara, petite fille de la ville, découvrir la campagne et les animaux était formidable, et en plus : « ce sont des gens qui nous donnaient affection, vêtements et assiette pleine». Georges et Marie ont accueilli Henri et sa sœur avec beaucoup de gentillesse, ne faisant aucune distinction avec leurs propres enfants. Depuis, Henri (décédé) et Clara font partie de la famille Louveau. Lors du voyage des descendants de Justes parmi les Nations, Clara s’est rendue spécialement en Israël pour honorer la famille Louveau. Avec beaucoup d’émotions, vous pouvez retrouver la vidéo d’Etsi, notre reporteur de cette belle surprise.

Sur le plan personnel, ce voyage m’a permis de me rendre compte de la reconnaissance du peuple d’Israël envers leurs Justes parmi les Nations»

Retrouvez la saga des Justes sur notre page «Fondation France-Israël» 18

Chaine infolive TV « Voyage des descendants de Justes 2016: à Roglit, Claire & Clara une rencontre»

19


VOYAGE DES DESCENDANTS DE JUSTES PARMI LES NATIONS DELEGATION AV R I L 2 017

Des descendants de Justes parmi les Nations accueillis par l’envoyée de France en Israël « L’honneur de la France, c’était eux, » a déclaré Hélène Le Gal Times of Israel Staff 26 avril 2017, 18:10

Dégustation dans un moshav de vins et fromages Israéliens

Réception à la Knesset par une députée Nurit Koren Dépose d’une gerbe à Yad Vashem

Roglit « Mémorial de la Déportation des Juifs de France»

Visite de la plateforme I24News et Interview de petits-enfants de Justes dans le journal

EMISSION SUR RCJ Dans le prolongement de la commémoration du 75e Anniversaire de la Rafle du Vel’d’hiv autour de Nicole GUEDJ et de l’équipe de la Fondation , des temoignages en direct.

Le voyage en Israël de descendants de Justes parmi les Nations est organisé par la Fondation France-Israël. (Crédit: Elodie Sauvage / Ambassade de France en Israël) L’Ambassadrice de France en Israël leur a rendu hommage à la délégation de descendants de Justes venus de France en déclarant : « L’honneur de la France, c’était eux ». Ce voyage en Israël de descendants de Justes parmi les Nations est organisé par la Fondation France-Israël pour la septième année consécutive. Nicole Guedj, sa présidente a déclaré vouloir offrir la possibilité de « à des descendants de Justes parmi les Nations, âgés de 25 à 40 ans, de rendre hommage à la mémoire de leurs grands-parents qui, au péril de leur vie, ont sauvé celles de Juifs en danger ». « Durant quatre jours, continue-t-elle ces héritiers de « héros de l’ordinaire », en passe de devenir des « Ambassadeurs de la Mémoire » se rendront à Yad Vashem, découvriront le nom de leurs grands-parents sur le Mur des Justes parmi les Nations, rencontreront des rescapés de la Shoah dont certains, protégés par les familles des membres de la délégation.

20

21


VOYAGE DES DESCENDANTS DE JUSTES PARMI LES NATIONS CARNET DE VOYAGE 2017 DAVID CENOU

Arrivée de la délégation à l’aéroport

Parrain de la délégation des descendants de Justes 2017 Auteur de bandes dessinées, David Cénou souhaite rendre hommage à ses grandsparents et, il nous fait l’amitié d’être le parrain de la 8e délégation de descendants des Justes parmi les nations.

Réception à la Mairie de Jérusalem Par le Maire Nir BARKAT et Tamar ABESSIRA

Né en 1971, David Cénou réside dans le Lot-et-Garonne, région qui l’a vu naître. C’est à ses 28 ans qu’il a (re)découvert la peinture puis vers la quarantaine qu’il publie sa première bande dessinée, « Mirador, tête de mort » (La Boîte à Bulles). Sa dernière œuvre s’intitule : « Un Juste », ouvrage qui rend hommage et retrace l’histoire de ses arrières grands-parents reconnus comme « Justes » par Yad Vashem à la demande de la famille Lévy, pour les avoir cachés et protégés sous l’occupation allemande.

Yad Vashem

22

Retrouvez la saga des Justes sur notre page «Fondation France Israël»

23


«ÉCONOMIE / DIPLOMATIE» Découverte de la Startup Nation

LES EVENEMENTS Le festival du cinéma israélien Mars 2016

Septembre 2016 Avec le Ministre de L’ économie

Emmanuel MACRON Septembre 2017 Avec le Ministre de L’ économie

A l’occasion de l’avant-première du festival du cinéma israélien mardi 29 mars 2016, la Fondation France-Israel a organisé le vernissage, de deux artistes Nellu Cohn et Shiry Avny.

Bruno LEMAIRE

Nellu Cohn, réalisateur-photographe, a exposé ses clichés des dessins de rues de Tel-Aviv. Tantôt mignonnes et cocasses, tantôt dérangeantes et fantasques, ces photographies représentent la diversité de cette ville dynamique.

Nicole Guedj, Président de la Fondation France-Israël, s’ est rendue à Tel Aviv avec la délégation de Bruno Le Maire (Ministre français de l’Economie et des Finances) et Mounir Mahjoubi (Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé du Numérique) dans le cadre du Digital Life Design (DLD) qui a eu lieu du 3 au 7 Septembre 2017. Elle s’y était aussi rendue en septembre 2016. Emmanuel Macron y était alors présent pour promouvoir la French tech. Ce déplacement a confirmé la mission de la Fondation France-Israël dont l’objectif est de rapprocher nos deux nations, comme ici, avec le secteur du numérique. De nombreuses rencontres furent au programme, des échanges avec des startups israéliennes qui souhaitent s’implanter en France...

Shiry Avny, artiste-peintre, a présenté son univers « Entre 2 mer(e)s ». Toiles, pochoirs sur vitres ou collages sur mur, tout y passe pour transmettre l’émotion que dégage ces mères courages.

24

25


LES ÉVÈNEMENTS

Avril 2016

AYOU B K A R A

EN CONFÉR ENCE À PSB Mardi 12 avril2016 , la Fondation France Israël en partenariat avec Elnet et l’association de Sciences Po’, Paris Tel-Aviv a organisé une rencontre entre le ministre druze israélien de la coopération régionale, Ayoub Kara et les étudiants des écoles de l’enseignement supérieur sur le campus de l’école PSB à Paris.

Juin 2016 L’ORC H E S T R E P S L E N T OU R N E E

En partenariat avec Haddassah, la Fondation France Israël a organisé une tournée exceptionnelle de l’orchestre PSL dirigée par Johan Farjot le 27 juin 2016

Les étudiants de Sciences Po’ qui sont partis du 26 mai au 4 juin prochain ont été invités officiellement à la Knesset par le ministre.

COLLOQUE International Schibboleth Participation de Nicole Guedj au Colloque International Schibboleth - Si c’était Jérusalem Actualité de Freud – Academic International Conference 18-19-20 AVRIL 2016 «En hommage à Raphaël Draï et à Benjamin Gross» Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah Sous la direction académique de : Michel Gad Wolkowicz vice-direction de : Michaël Bar Zvi 26

Trompétistes, clarinettes, violons... C’est plus de 70 instrumentistes et choristes issue de l’orchestre Paris Science Lettre qui se sont produits en Israël lors de deux concerts exceptionnels: un à l’hopital Haddassah, et l’autre au Kikar Hamusica

27


LES ÉVÈNEMENTS FESTIVA L INTER NATIONA L DE JA ZZ A JAFFA

2016 et 2017

Octobre 2017 La FONDATION FRANCE-ISRAEL est PARTENAIRE du PREMIER FESTIVAL DU THEATRE FRANÇAIS. REPRESENTATIONS THEATRALES EXCEPTIONNELLES avec, entre autres, FRANCIS HUSTER, PIERRE ARDITI, FRANCIS HUSTER ...

La Fondation France Israël est fière de soutenir le « Festival international de Jazz » en Israël ! Fort de son succès, cet évènement a enjoué Jaffa et la presse internationale en partenariat avec la Fondation. Fondé par Amikan Kimelman, musicien de longue date, ce festival a pour but de faire connaître la scène israélienne du Jazz au monde mais également de renforcer l’harmonie et la cohésion de la ville de Jaffa, lieu où Juifs et Arabes se mélangent. Au programme, c’est une cinquantaine de musiciens renommés ont rendu hommage aux maestros du Jazz entre autres ... En 2016 : Duke Ellington, Antonio Carlos Jobim, Cole Porter, Horace Silver etc. En 2017 : se sont produits le trompettiste Jean-loup Longnon et la chanteuse Marjorie Martinez Destiné à un public de tout âge, et la jeunesse étant mise à l’honneur, la Fondation France Israël est ravie de soutenir ce beau projet musical .

Nicole Guedj s’est rendue au premier Festival du Théâtre Français qui s’est déroulé du 22 au 30 octobre 2017 à Tel Aviv pour soutenir pleinement cet évènement culturel, ainsi que le créateur de ce festival : Steve Suissa. La Fondation France-Israël oeuvre quotidiennement pour rapprocher les sociétés civiles de la France et Israël dans plusieurs domaines ajoute ici une corde à son arc en soutenant cette action culturelle authentique et de grande qualité. 28

29


LES ÉVÈNEMENTS OCTOBR E 2017 GALA DE TAL BUSINESS SCHOOL

TAL Business School, dont Nicole GUEDJ est la marraine depuis sa création, est la première Grande Ecole de commerce et de management en Israël, créée pour un public d’étudiants francophones. Sa mission ambitieuse est de former et d’accompagner les futurs manager franco-israeliens de demain qui souhaitent faire carrière dans les fleurons de l’industrie israélienne ou de créer leur Start-up dans le high tech :

NOVEMBR E 2017 VER NISSAGE JEAN-FELDMAN

Jean FELDMAN, après 30 années de créativité intense au service de la pubilicité, a retrouvé son atelier et repris son chemin d’artiste, à la recherche de ses vérités. Il exposera ses oeuvres au Royal Monceau du jeudi 23 Novembre au vendredi 1er décembre. La Fondation France-Israël vous a convié à découvrir ce talent qui, tout au long de son parcours, a conservé de son premier voyage en Israël en 1950 un souvenir exaltant qui ne l’a jamais quitté...

- Cours de business et de management - Programme trilingue unique en Israel - Corps professoral exceptionnel - Conférences prestigieuses - Ouverture des masters en Janvier 2018

Intervention de Manuel Valls

30

Présentation de TBS par la directrice , Aurélie Ohayon

Intervention de Nicole Guedj

31


LES ÉVÈNEMENTS DECEMBR E 2017

PETITS-DEJEU NERS

MAUR ICE JOFFO

«Pour quelques billes de plus»

LA FONDATION FRANCE-ISRAEL, PARTENAIRE DE BUSINESS LEADERS COMME EN 2016, A PARTICIPÉ AU BUSINESS BREAKFAST AVEC DENIS JACQUET ET BENJAMIN MARTIN

Dans le cadre d’une séance de travail sur la mémoire et sur l’étude du Livre et du film le Sac de billes Mme Belitti recevait Maurice Joffo et a invité Dominique Dahan représentant la Fondation France Israël . Dominique Dahan a rappelé les actions menées en faveur de la mémoire de la Shoah: «Depuis plus de 8 ans, la Fondation emmène des délégations de petits-enfants de Justes parmi les Nations en Israël afin d’honorer aussi la mémoire de leurs aïeux qui se sont distingués en sauvant des juifs pendant la seconde guerre mondiale.» Elle a évoqué la rencontre à l’Ambassade d’Israël en avril 2017 avec Jonathan Allouche scénariste du dernier film avec Patrick Bruel Le sac de billes . Elle a raconté comment il avait remis à chacun des membres de la délégation un sac de billes en leur transmettant le message de reconnaissance des frères Joffo. Maurice Joffo, comme les élèves du lycée, en étaient bouleversés. Maurice Joffo a aussi insisté sur la vigilance à garder expliquant la constance des menaces antisémites. Il a par ailleurs mis l’accent sur «sa débrouillardise» depuis son plus jeune âge et sur la pugnacité qu’il a toujours gardé . Enfin il a dédicacé son nouveau livre , qui illustre sa vie d’après... la guerre, riches d’évènements incroyables : «Pour

The Business Leaders, en partenariat avec la Fondation France-Israël ont organisé le 20 Octobre 2017 leur business breakfast sur le thème : «Les Modèles Disruptifs : l’Ubérisation». Des discours passionnants de Denis Jacquet, Président de Parrainer la croissance de L’observatoire de l’Uberisation et Benjamin Martin, UBER FRANCE, directeur des Affaires publiques .

quelques billes de plus»

32

33


«MAIS AUSSI» 2016

2017

17 0 9 /0 1 /2 0 T M D A : UX L’A I D E A ARIA N E T R A E P O U R 17 P L A N IO T E R N A T IS 9 JA N V I E R 2 0 ENCE I N R C O N F É R V IC T I M E S // PA

RS 016 2 7 /0 6 /2 G O U V E R N E U S E D R E R DI N PR E M I E

HOM

11 M AG / 0 7/ 2 016 EAE LIE W I

017 R 11 / 0 7/ 2 L S C H A F F E U H A A P O E LA SH URS D D I S C O M O R I A L D E 2 017 T É E AU M UILL L E 11 J

ESEL

M AC R O ANUEL D’EMM LE CR IF T A B É C D E R ENCE I A T AV C O N F É N PA R T E N A R E 017 2 2 /0 3 /2

17 /0 7/ 2 01 IO N A L E ES N T I SÉ M I T R N É E N AT D E L A JO U M E S R AC I S T E S E T A E I N O M É RI C CÉR S E D S E V IC T I M OIR E DE S

CON FÉR 1 3 /0 3 /2 0 ENCE 17 E N PA R T D É B A T D E F R A N ENA R I A T AV E C Ç O IS F I L L O N LE CR IF

16 /0 7/ 20 CO M M É M OR AT 17 A N N I V ER SA I R E IO N DU 75 È M E DE L A R A FL E DU V EL D’ H I V 29/11/2017 CÉLÉBRAT ION DU 70È ANNIVERSA ME IRE DE L’AD OPTION DE LA RÉSO LUTION 18 1 PAR LES NATIONS U NIES

N

6

DE L A M ÉM

30/0 6/2 0 H O M M 17 AG E À S L’I M M O I M O N E V E I L : RT EL L E

15/09/2017 INSIGNES D U DBA HON DE LA PARI ORIS CAUSA S SCHOOL OF BUSINES S

REMISE DES

03/10/2017 SENTE ÉDOUARD PHILIPPE PRÉ RE IST MIN R MIE LE PRE TÉ JUIVE DE FRANCE AU UN MM CO LA À SES VŒUX

JEAN FR A NCO

0 5 /1 0 /2 0

I S I SA M BE

16

RT R EÇU PA R M A NUEL V ALLS

GU 017 L’A A F B É E P A R D A T IO N IS N A G OR FON CASINO VEC LA S O I R É E R T E N A R I A T A -I S R A Ë L E A C EN P FR AN 1 3 /0 6 /2

34

09/10/2017 UN COEUR SOUTIENT L’ASSOCIATION AËL -ISR NCE FRA ION LA FONDAT POUR LA PAIX

02/12/2017 SOIRÉE CARICATI VE DU FUTUR «IN STITUT RAFAËL» : MAISO N DE L’APRÈS CA NCER.

35


Mieux se comprendre pour mieux entreprendre

Soutenez des projets novateurs constructifs et ambitieux dans les domaines culturels , économiques ou scientifiques Retrouvez les actions menés par la Fondation sur le site www.fondationfranceisrael.org Vous pouvez effectuer un don en ligne sur le site internet ou établir un chèque à l’ordre de la fondation France-Israel et l’adresser à :

Fondation France Israël BP 20 024 75 362 Paris Cedex 08 66% du montant de votre don pour l’impôt sur le revenu ou de 75% pour l’ISF (reçu cerfa) 36

Ra ffi 18 01 18  

Rapport d'activité 2016 - 2017

Ra ffi 18 01 18  

Rapport d'activité 2016 - 2017

Advertisement