Page 134

CHRYSALIDE

Mon père m’observait. Il s’interrogeait. L’envie de devenir écrivain pouvait-elle me reprendre ? Il scrutait mes réactions, me surveillait, guettait un indice témoignant du même mal que celui qui avait emporté ma mère. Que pourrait-il faire ? En levant les yeux de mon livre afin de réfléchir à un détail, je croisais son regard inquiet. Il valait mieux poursuivre la lecture dans ma chambre... Dix petits nègres. Page après page, je contemplais la capacité de l’auteur à faire naître des décors et des 
personnages dans mon esprit, à dresser des évènements successifs qui me tenaient en haleine. J’étais estomaqué par la puissance créatrice d’un cerveau humain. A la fin, j’élevais même l’auteur au rang de génie ! Les mots étaient dotés de magie. Aux tréfonds de mon être, je voulais être écrivain. Telle était ma vocation, celle que j’avais tue et qui se rappelait à moi. Seulement, je ne savais pas comment y parvenir. Devais-je m’inscrire à la médiathèque ? À un club de lecture ? Assister à des salons, des cafés littéraires ou des ateliers d’écriture ? La distance et les horaires étant incompatibles avec mon emploi du temps, il ne me restait que la médiathèque du centre-ville. Je décidais tout d’abord de diversifier mes lectures, en étudiant en parallèle les témoignages d’auteurs sur leurs techniques de travail et leurs sources d’inspiration. Dans un deuxième temps, je créais des fiches pour chaque œuvre lue, reprenant le genre, la trame du récit, le style d’écriture, les enjeux des personnages et recopiant les passages qui me plaisaient le plus. Enfin, je me mis â écrire, le plus souvent possible, dans un petit carnet qui ne me quittait jamais. J’avançais pas à pas mais l’écriture s’avérait plus délicate que prévu. Qu’avais-je envie de dire ? Quels personnages créer ? Combien ? Devant l’étendue neigeuse d’une page de papier, je ne cessais de m’interroger. Comment introduire une histoire de manière accrocheuse, donner corps à des personnages, définir un univers, déployer le récit avec simplicité, cohérence et fluidité, tenir le lecteur en haleine de façon - 133 -

Profile for La Fondation de Lille

Prix littéraire "Alain Decaux" de la Francophonie - 5e édition  

Recueil des nouvelles primées, publié à l'occasion de la 5e édition du Prix Littéraire "Alain Decaux" de la Francophonie. Sont publiés dans...

Prix littéraire "Alain Decaux" de la Francophonie - 5e édition  

Recueil des nouvelles primées, publié à l'occasion de la 5e édition du Prix Littéraire "Alain Decaux" de la Francophonie. Sont publiés dans...

Advertisement