Page 1

Le

Fil

Alliances

d’

Magazine international de la Fondation Alliance Française

Projet Alliance 3.0. -- Jeune fille de Kaolack et tableau numérique interactif (TNI) à l’Alliance Française de Kaolack, Sénégal © Léa Baron

N°44

Printemps 2018


SOMMAIRE Édito La Fondation en action .......... P. 4/10 Missions du président Ittalie : réunion annuelle des AF d’Italie Bordeaux : réunion annuelle des AF de France Plan Alliance 2020 : modèle de site Internet pour les AF Projet Alliance Française 3.0 Demandez le programme ! Le Théâtre de l’Alliance Française Dossier Francophonie ............ P. 11/20 Ils/elles font le réseau ............. P. 21/24 Témoignages Journée internationale des droits de la femme : 5 collaboratrices interrogées Volontaire international de la Francophonie en Roumanie

La vie du réseau Les anniversaires ................... P. 25/27 Dubaï (Émirats arabes unis), Rotterdam (Pays-Bas), Texoco (Mexique), Ambatondrazaka (Madagascar) Amérique du Nord ................. P. 28/32 États-Unis : Solidarité : l’Alliance Française de Puerto Rico Plateforme «Mon Alliance» New York : «Animation First», «Tilt Kids Festival», Ateliers philosophiques Denver : défilé robe en papier Amérique latine .................... P. 33/39 Argentine : inauguration AF Pilar Colombie : AF Carthagène des Indes : visite d’une star du football AF Bogota : certifications normes techniques Équateur : AF Cuenca : visite du chef d’exposition Musée de l’Homme AF Guayaquil : jazz et Saint-Valentin Mexique : lancement de la saison culturelle AF Acapulco : partenariat gastronomique en Périgord Pérou : AF Lima : festival international «Temporada Alta» AF Cuzco : La Nuit des Idées

Asie ...................................P. 40 Inde : visite d’Emmanuel Macron à Delhi Émirats arabes unis : Dubaï : visite d’une délégation parlementaire ; ouverture d’un nouveau restaurant Afrique .............................. P. 41/44 Afrique du Sud : inauguration AF de Bloemfontein Kenya : AF Nairobi : ouverture d’un bureau de Sciences Po Madagascar : AF Diego Suarez : lancement d’une campagne de financement participatif pour un «culturobus» République démocratique du Congo : visite de l’ambassadeur de France ; Journée des personnes handicapées Brèves AF : Centrafrique, Ghana, Kenya, Mauritanie, Sénégal Europe .............................. P. 45/51 Espagne : 7e Concours de photographie France : AF Toulouse : inauguration nouveaux locaux Islande : exposition «Lumikura» Italie : partenariat AF d’Italie/Fonde Salute Pays-Bas : inauguration AF Amsterdam Russie : AF Irkoutsk : séjour linguistique Ukraine : AF Lviv : La Nuits des Idées Brèves : Bulgarie, France, Monaco, Roumanie Océanie ............................. P. 52/53 Australie : AF Melbourne : exposition Art aborigène The Alliance Française French Film Festival Les bons plans .................... P. 54/55 Collecte de fonds Témoignage AF de Saint-Louis (États-Unis)

Directeur de la publication : Bertrand Commelin Directrice adjointe de la publication : Marine Billoir Rédactrice en chef : Florence Castel Fondation Alliance Française, 101 boulevard Raspail, 75006 Paris, France Contact : communication@fondation-alliancefr.org

2


ÉDITO

É

Cette communauté humaine, qui fête cette année ses 135 ans, tisse des liens précieux entre les cultures du monde par son action de promotion et de défense de la langue française et de la diversité culturelle. Au travers de ses 834 implantations dans le monde, le réseau Alliance Française représente un mouvement unique, singulier et d’une modernité inouïe, que j’ai plaisir à découvrir chaque jour et dont la Fondation Alliance Française se porte garante par son rôle indispensable d’animation et de régulation. J’ai déjà eu l’occasion d’effectuer quelques premiers déplacements, en Italie pour la réunion du réseau des 36 Alliances Françaises italiennes, plus récemment en France pour l’inauguration des nouveaux locaux de l’Alliance Française de Toulouse ou encore à Bordeaux pour la réunion des 27 Alliances Françaises de France. J’ai, à chaque instant, pu constater l’incroyable dynamisme, l’enthousiasme et la passion qui animent les équipes, impressionné par l’engagement et le dévouement de chacun sur le terrain. J’aurai l’occasion, dans les mois qui viennent, de découvrir de nouvelles Alliances, d’appréhender au mieux leur singularité et la diversité de leurs contextes et territoires, avec le souci constant d’être à l’écoute des équipes, protecteur des intérêts, de l’indépendance et de l’autonomie de chaque association.

Michel Doulcet © Fondation AF

lu à l’unanimité le 1er février dernier à la présidence de la Fondation Alliance Française, j’avance dans cette nouvelle mission en mesurant chaque jour les enjeux et défis qui se posent au magnifique réseau des Alliances Françaises.

Le Fil d’Alliances, journal trimestriel de la Fondation, dresse le tableau des activités mises en œuvre par les Alliances dans le monde. Il met en exergue une variété foisonnante d’événements francophones et de projets qui font la part belle à l’innovation, la formation, la langue française et la culture et rendent compte de la richesse et de la diversité du réseau. Je vous invite à partir à leur découverte et en profite pour saluer ici, une nouvelle fois, le formidable travail mené par toutes les équipes des Alliances et de la Fondation. Aujourd’hui, mon objectif reste intact : faire de notre mouvement un véritable réseau capable de répondre aux enjeux d’un monde en profonde mutation, réuni autour de ses valeurs, de son savoir-faire et de sa marque. La Fondation Alliance Française, mobilisée au service des Alliances, est convaincue plus que jamais de l’utilité des chantiers à mener pour construire, ensemble, un réseau connecté, innovant et solidaire. Un réseau fier de porter sa voix singulière dans un environnement de plus en plus compétitif où les défis de la modernisation et de l’attractivité sont plus forts que jamais. Michel Doulcet, Président de la Fondation Alliance Française

3


MISSIONS

Réunion du réseau des Alliances Françaises en Italie

Le consul général à Naples, le président de la Fondation AF et le directeur du lycée hôtelier de Matera

L

Lello Romano, président de la Fédération des AF en Italie, M. Doulcet et Fabrice Placet (DG)

e président de la Fondation Alliance Française, M. Michel Doulcet, s’est rendu à Matera le 22 mars dernier pour assister à la première journée de la réunion du réseau des Alliances Françaises d’Italie.

« ... les Alliances Françaises d’Italie sont aujourd’hui mobilisées autour de projets mutualisés forts... »

Ce déplacement revêtait un caractère particulier puisque c’était la première fois que le président nouvellement élu allait à la rencontre des Alliances en dehors des frontières hexagonales.

Intitulée « Penser demain, agir ensemble », cette rencontre se proposait de faire le point sur les différents projets impulsés un an auparavant par la délégation générale dans le cadre de son plan de développement et de définir les grandes lignes directrices pour 2018. En ouverture de la réunion, le président de la Fondation a réaffirmé le rôle que l'institution entend jouer aux côtés des Alliances : les rassembler autour de valeurs partagées et sur la base d'un cadre commun, valoriser et mutualiser leurs actions, protéger ce qu'elles ont construit localement - notamment avec la politique de protection de la marque. Il a par ailleurs salué l'engagement remarquable dont il s’est dit très impressionné - de tous les bénévoles qui animent et font vivre quotidiennement les Alliances et a souligné l’articulation exemplaire et parfaitement complémentaire entre la Fédération des Alliances et la délégation générale. En présence du consul général à Naples, M. Jean-Paul Seytre, et de l’attachée de coopération éducative à l’Institut français d’Italie, il s’est par ailleurs félicité de la collaboration étroite qui existe entre le poste diplomatique et le réseau des Alliances, notamment sur la question stratégique du développement des certifications. Sous l’impulsion de la délégation générale et en coordination avec la Fédération, les Alliances Françaises d’Italie sont aujourd’hui mobilisées autour de projets mutualisés forts qui font de chacune d’entre elles des actrices d’une véritable dynamique nationale. Mikael de la Fuente, délégué géographique pour l’Europe et l’Amérique du Nord, Fondation Alliance Française

La Fondation en action

4


MISSIONS

Réunion des Alliances Françaises de France à Bordeaux

(De gauche à droite) : M. Degenne, M. Doulcet, M. Berthoz

Réunion de travail des directeurs.trices des AF de France

A

lors que le Président de la République a récemment présenté trente-trois propositions « pour la promotion de la langue française et du plurilinguisme », le réseau des Alliances Françaises en France s’est réuni à Bordeaux les 5 et 6 avril derniers, en présence du président de la Fondation Alliance Française, M. Michel Doulcet. Réunion de travail avec les président.es des AF de France

Le président de la Fondation était accompagné du délégué général pour les Alliances Française de France, M. Matthieu Juin-Levite, de Mme Marine Billoir, responsable de la communication et des partenariats et de Mme Clémentine Braud Méchin, responsable marketing et développement. Accueilli par Frédéric Berthoz, représentant des présidents des Alliances de France et de Alain-Pierre Degenne, président de l’Alliance Française de Bordeaux, vice-président de la Fondation, Michel Doulcet est revenu sur les raisons de son engagement auprès du réseau des Alliances Françaises et a exprimé le souhait de s’inscrire dans la continuité pour garantir la stabilité de la Fondation, après la crise née de la démission collective du 17 janvier dernier. En tant que garant de l’unité du réseau, de sa pérennité, de son nom et de sa renommée, Michel Doulcet a indiqué vouloir être un président à l’écoute, un président protecteur des intérêts et de l’intégrité du mouvement, de l’autonomie des Alliances, de leur liberté d’entreprendre et de leur capacité à innover et à prendre des risques pour se développer. Réunis en ateliers séparés, les présidents ont pu échanger longuement avec Michel Doulcet sur sa vision du réseau, ses

La Fondation en action

objectifs prioritaires et les axes d’accompagnement à envisager pour les années à venir auprès des Alliances Françaises de France. Les directrices et directeurs des Alliances, réunis autour du délégué général Matthieu Juin-Levite, de Clémentine Braud Méchin et de Marine Billoir, ont travaillé sur l’élaboration du futur site internet et de leur brochure réseau, du programme d’action à élaborer dans le cadre de la convention signée avec le ministère de la Culture pour favoriser l’accès à la culture des populations qui en sont éloignées et de favoriser l’apprentissage du français pour les migrants. Il a par ailleurs été décidé d’élaborer une offre mutualisée «tourisme-linguistique» en France, en partenariat avec les Régions de France. Enfin, il leur a été rappelé tous les outils de communication que la Fondation Alliance Française met à leur disposition pour valoriser leurs actions et la réunion a également permis d’évaluer ensemble leurs besoins. Matthieu Juin-Levite, délégué général pour les Alliances Françaises de France Alliance Française - 126 Rue Abbé de l’Épée, 33000 Bordeaux + 33 (0)5 56 79 32 80 - af@alliance-bordeaux.org

5


PLAN ALLIANCE 2020

Un modèle de site Internet pour les Alliances Françaises Eléments graphiques extraits de la maquette

Une première pour les Alliances Françaises, une charte digitale commune C’est une première, les Alliances Françaises pourront à l’avenir disposer d’un modèle de site Internet avec une identité digitale commune de marque Alliance Française. La Fondation Alliance Française, au sein du groupe de travail Marketing, et après une étude des besoins auprès des Alliances Françaises, a conçu et réalisé un modèle de site Internet pour l’ensemble du réseau mondial. Ce site a été pensé et réalisé pour chacune des Alliances, afin de les aider à mieux valoriser leur présence sur Internet et mieux vendre auprès de leurs différents publics l’offre unique d’enseignement et d’expérience culturelle qu’elles proposent. Ce nouveau site sera à disposition des Alliances qui souhaitent en bénéficier dès la mi-juin.

Un besoin commun partagé Nombreuses sont les Alliances Françaises qui disposent d’un site Internet moderne, efficace permettant de s’inscrire en ligne à un cours ou à un événement culturel. Pour ces Alliances, la transformation digitale est déjà une réalité, qui peut représenter pour certaines jusqu’à 50% de leurs inscriptions. Parmi les 834 Alliances Françaises, beaucoup souhaitent moderniser leur site Internet existant et faire le pas vers un site de transformation commerciale et de promotion de leurs offres de cours et de leur offre culturelle. C’est de ce constat exprimé par les Alliances Françaises qu’est né le projet de modèle de site Internet des Alliances Françaises : hétérogénéité des sites Internet donnant une image parfois disparate des Alliances Françaises, attente des Alliances à se regrouper sous une identité digitale commune pour renforcer la marque et donner une assise en tant que membre d’un réseau mondial, besoin de modernisation d’un site internet existant, nécessité d’une approche marketing de présentation des offres centrée sur le parcours de l’utilisateur et de son besoin. Le modèle de site Internet est aussi destiné aux Alliances qui manquent de moyens et de compétences pour disposer d’un site Internet de qualité.

Un site centré sur les besoins de l’internaute pour valoriser les offres de l’Alliance La Fondation, après avoir lancé un appel d’offres, a travaillé au travers de sa Responsable Marketing et développement Clémentine Braud-Méchin, avec l’agence digitale Pixies et 5 Alliances Françaises pilotes qui ont accompagné la création des pages modèles (Lagos, Almaty, Norfolk, Saint Domingue, Kiev). L’objectif était de réaliser un site d’approche commerciale pour favoriser la transformation des internautes en clients potentiels de l’Alliance au travers d’une identité Alliance Française moderne et digitale. Pour cela, ont été

La Fondation en action

définis des persona (profil de clients) pour définir les parcours types des internautes sur le site en fonction de leurs différents besoins. La création du site devait répondre à des exigences d’utilisabilité (ergonomie), de compatibilité mobile, et d’expression de l’identité Alliance Française. Renforcer la marque pour améliorer la visibilité et la notoriété des Alliances, promouvoir l’offre d’apprentissage des Alliances et l’excellence de son enseignement, valoriser l’action culturelle comme levier différenciant vis-à-vis de la concurrence, attirer des nouveaux publics (culturels, apprenants, donateurs, entreprises partenaires…), optimiser les parcours clients digitaux pour mieux convaincre et séduire, faciliter les modes d’inscription depuis le digital auprès des Alliances : telles sont les ambitions du modèle de site Internet des Alliances Françaises. Le modèle de site Internet se compose d’une dizaine d’écrans servant de modèle de page : page d’accueil, présentation des offres de cours, présentation d’une offre en particulier, planning culturel, planning des cours, raisons d’apprendre le français, formulaire d’inscription, mot du jour en français, page de résultat de recherche du moteur d’envie, page type de contenus. À découvrir en juin le détail des pages créées.

6


PLAN ALLIANCE 2020 Eléments graphiques extraits de la maquette

Méthodologie La Fondation a décidé de mettre à disposition des Alliances un modèle de site Internet sous deux formats (fichiers natifs de création ou fichiers html Wordpress) permettant aux Alliances de créer elles-mêmes leur site Internet soit au travers de leur prestataire local interne ou externe à l’Alliance avec les fichiers de création, soit via la plateforme Wordpress. Celles qui souhaitent adapter leur site Internet existant pourront aussi le faire avec les fichiers natifs de création.

Modalités et présentation Un mini-site Internet de présentation détaillée des écrans et des fonctionnalités du modèle de site Internet Alliance Française sera accessible à la mi-juin depuis le site de la Fondation. Une charte d’engagement d’utilisation sera signée entre l’Alliance et la Fondation afin de protéger les droits d’utilisation des créations graphiques pour l’Alliance, et pour la Fondation de protéger la marque. Un modèle de site Internet est également en préparation sous l’égide du délégué général France, Matthieu Juin-Levite pour les Alliances de France et pourra être décliné pour les pays qui souhaiteront en bénéficier (sortie prévue courant juin). Pour plus d’informations sur les modalités et les tarifs : cbraud-mechin@fondation-alliancefr.org Clémentine Braud-Méchin, responsable marketing et développement, Fondation Alliance Française

La Fondation en action

7


PROJET ALLIANCE 3.0

Projet Alliance Française 3.0 * : avancées et perspectives * Soutenu par le Gouvernement de la Principauté de Monaco, le projet Alliance Française 3.0 vise à faciliter l’accès à l’éducation et à la culture des populations défavorisées et à réduire la fracture numérique. Objectif 1

Améliorer les compétences en langue française des publics des Alliances Françaises, par l’usage du numérique éducatif Les cours de français ont commencé pour les 31 jeunes filles déscolarisées recrutées au Sénégal, à Kaolack et Ziguinchor. Plusieurs d’entre elles ont un suivi particulier au vu de leur niveau Alpha. Les équipes pédagogiques des deux Alliances ont conçu une méthode pédagogique incluant l’usage du numérique en cours : les jeunes filles utilisent le tableau numérique interactif (TNI) et l’ordinateur fréquemment. La conception du plan de formation de 200 instituteurs mauritaniens a commencé en partenariat avec les directions régionales de l’éducation nationale.

Formation KoomBook à Tananarive

Objectif 2

Faciliter l’accès à la culture et l’éducation grâce à des bibliothèques numériques mobiles

Après la signature en juillet de la convention avec Bibliothèques Sans Frontières, le travail de sélection des documents a débuté en août 2017. 27 personnes au total ont été formées à l’utilisation du KoomBook en Afrique du Sud, à Madagascar et en Mauritanie. Ces premiers stagiaires pourront former les équipes des Alliances et lancer les premiers ateliers à partir des contenus des KoomBook.

Cours de français pour les 31 jeunes filles déscolarisées à Kaolack

Objectif 3

Former des groupes de jeunes au code

Afin d’accueillir des ateliers numériques dans de bonnes conditions, des travaux ont été menés en Mauritanie (rénovation des 5 médiathèques), au Sénégal (travaux de climatisation) et en Afrique du Sud (rénovation de l’Alliance de Soweto).

Objectif 4

Réintégrer des jeunes filles déscolarisées dans une dynamique d’apprentissage 31 jeunes filles ont été recrutées au Sénégal (16 à Kaolack depuis février et 15 à Ziguinchor depuis octobre) pour suivre une formation en français, en bureautique et afin de les ouvrir au monde professionnel. Avec une moyenne d’âge de 18 ans, les raisons de leur déscolarisation sont souvent économiques ou liées à leur famille (mariage ou grossesse précoce).

Trois fois par semaine, elles suivent des cours de français à l’Alliance. Le numérique pédagogique est une dimension essentielle de ces cours : utilisation de l’ordinateur et du TNI, bientôt des tablettes. Elles participent aux activités culturelles. Par ailleurs, elles sont suivies par un conseiller d’orientation psychologue qui les aide à formuler un projet professionnel.

Objectif 5

Modéliser et étendre le projet

En juin 2017 est arrivée Camille Lefebvre, volontaire internationale de Monaco, à la Fondation Alliance Française au poste de Chef de projet Alliance Française 3.0 dont elle est en charge du pilotage. Elle travaille également sur la communication autour du projet. L’extension du projet a été abordée en 2017, avec en particulier les Alliances du Ghana, de la République Démocratique du Congo et du Maroc.

La Fondation en action

Formation au KoomBook à Johannesburg

Quelles perspectives du projet pour 2018 ? L’arrivée du matériel va permettre aux 38 Alliances du projet de commencer les ateliers numériques. Les premières Alliances qui vont se lancer sont celles de Mauritanie, où les médiathèques fraichement rénovées accueillent les KoomBook. La formation des équipes continue : la coordinatrice KoomBook à Madagascar va distribuer le matériel et former les équipes des 17 Alliances restantes. Les équipes sénégalaises vont travailler sur l’enseignement avec le numérique. Les formations en français vont prendre une nouvelle ampleur: 200 instituteurs mauritaniens commenceront les cours au premier trimestre. Les jeunes filles des Alliances du Sénégal vont passer le DELF et 30 nouvelles recrutées commenceront leur formation. Camille Lefebvre, chef de Projet Alliance 3.0

8


THÉÂTRE DE L’ALLIANCE FRANÇAISE

Georges Bernanos à l’honneur

Une rencontre : «Pourquoi Bernanos aujourd’hui ?»

E

n amont des représentations de La France contre les Robots de Georges Bernanos, la Fondation Alliance Française a accueilli Gilles Bernanos, petit-fils de l’auteur, Jean-Baptiste Sastre et Jean-Claude Zylberstein pour une rencontre, le 1er février, autour du thème : Pourquoi Bernanos aujourd’hui ?, dans le Théâtre de l’Alliance Française.

La France contre les Robots est un essai adapté par Gilles Bernanos et Jean-Baptiste Sastre, interprété par Jean-Baptiste Sastre avec la collaboration artistique de l’actrice Hiam Abbass. Gilles Bernanos est le petit fils de Georges Bernanos et le fils de Jean-Loup Bernanos, qui fut administrateur passionné de l'œuvre de son père quarante années durant. Gilles a repris en 2003 cet héritage. Il a œuvré à la réédition des romans de l'écrivain : Les Grands cimetières sous la lune et La France contre les robots, aux éditions du Castor Astral. Il a participé en 2017 à la réédition du Chemin de la Croix des Âmes aux éditions du Rocher et, avec Jean-Claude Zylberstein, à la sortie de La Révolte de l'esprit aux Éditions Les Belles Lettres.

Jean-Claude Zylberstein est un avocat, journaliste et éditeur français. Défenseur des créateurs, de Salman Rushdie à Françoise Sagan, d'Yves Navarre à Daft Punk. Il est responsable aux éditions Les Belles Lettres d'une collection d'essais intitulée "Le Goût des Idées" et qui publie cette année, pour la première fois en un volume unique, La Révolte de l'esprit de Georges Bernanos, recueil de textes qui complète Le Chemin de la Croix des Âmes et annonce déjà La France contre les robots.

Deux représentations au Théâtre Les 3 et 5 février 2018, le Théâtre de l’Alliance Française accueillait «La France contre les Robots» de Georges Bernanos, interprété et mis en scène par Jean-Baptiste Sastre en collaboration avec Hiam Abbass et Gilles Bernanos. Composé au Brésil en 1944, «La France contre les robots» est le dernier grand texte écrit et conçu par Bernanos comme un livre autonome. En tête du premier chapitre de l’essai est indiquée une date : 5 janvier 1945. Une note de l’édition Robert Laffont précise : « Cet ouvrage, dont le texte vient de parvenir en France, fut écrit à la fin de 1944 et donné par l’auteur au Comité de la France libre du Brésil qui en a publié l’édition originale. » Il est vraisemblable que l’essai fut composé par l’écrivain, non seulement «à la fin», mais pendant toute l’année 1944. Derrière ce titre, se cache un texte d’une actualité brulante. Ce monologue poignant

Demandez le programme !

et toujours actuel a conquis le public présent aux deux représentations. Si l’on a pu voir au cinéma Hiam Abbass dans «Une famille syrienne» ou dans «Corps étranger» de Raja Amari, elle a également travaillé avec des réalisateurs aussi prestigieux que Jim Jarmusch, Steven Spielberg, Amos Gitaï, Jean Becker ou Denis Villeneuve. Jean-Baptiste Sastre, formé au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, a mis en scène «Richard II» au Festival d’Avignon. Il se consacre aujourd’hui à des projets en direction des compagnons d’Emmaüs, des sans-abris, des réfugiés, des enfants des rues... Cette opération a été soutenue par Artistik Rézo.

9


THÉÂTRE DE L’ALLIANCE FRANÇAISE

Partenariat entre la Fondation Alliance Française et Radio France pour l’enregistrement d’émissions en public «Chambre classique» Le 26 mars, France Musique a enregistré en public une émission de Chambre classique présentée par JeanBaptiste Urbain et diffusée les dimanches à midi. Étaient au programme le Quatuor Modigliani qui fête ses 15 ans et qui a interprété des œuvres de Korngold, Puccini, Rachmaninov, Saint-Saëns (réécouter l’émission en >>) ; le Quatuor Éclisses, quatuor de guitares (diffusion le 22 avril).

«Des Papous dans la tête» Le 23 mars, la Fondation Alliance Française a accueilli les équipes de Radio France pour l’enregistrement de l’émission Des Papous dans la tête. Jeux littéraires, d’écriture et de langage, où prime le goût du non-sens, l’esprit bouffon, la gourmandise de la dérision. Autour de Françoise Treussard, le « club » des Papous réunit des gens qui ne font pas profession d’être des amuseurs. Peintres, écrivains, cinéastes, journalistes, comédiens, chanteuses aussi, et même agrégés de lettres ou de philosophie, ils ont en commun de prendre leurs distances avec l’esprit de sérieux, ont le courage du dérisoire, osent la légèreté. Jouer, c’est provoquer l’inattendu, une affaire de fêlés, et parfois la fêlure donne de sacrées surprises. Réécouter l’émission Partie 1 >> Partie 2 >>

Quatuor Modigliani © D.R.

Le «club» des Papous © D.R.

Quatuor Eclisses © D.R.

Soirée littéraire avec Alexandre Najjar Le 6 février dernier, la Fondation Alliance Française a reçu l’auteur libanais Alexandre Najjar à l’occasion de la parution de «Mimosa» (Éditions les Escales). Cette rencontre littéraire s’est tenue dans l’enceinte du Théâtre rénové de l’Alliance Française en présence d’une soixantaine de personnes. M. Najjar, auteur du célèbre «Dictionnaire amoureux du Liban» (Éditions Plon) a suscité l’intérêt de la communauté libanaise de Paris.

Alexandre Najjar (gauche) et Antoine Boussin © D.R.

Demandez le programme !

10


,

FRANCOPHONIE

FOCUS Semaine de la langue française et de la Francophonie 2018 À l’occasion de la 23e édition de la Semaine de la langue française et de la Francophonie qui s’est tenue du 17 au 25 mars, le réseau des 834 Alliances Françaises et la Fondation Alliance Française se sont mobilisés pour célébrer la langue française, sa richesse et sa diversité, à travers de nombreux événements organisés en France et à l'étranger. La thématique de cette édition : la parole. Une myriade d’événements ont été organisés par les Alliances Françaises, avec leurs étudiants et le grand public en partageant leur goût pour les mots à travers diverses manifestations : dictées, conférences, expositions, projections cinématographiques, spectacles, chant, concours linguistiques et poétiques, ateliers d’écriture, gastronomie, etc. Ce temps fort est l’occasion de valoriser les multiples projets réalisés tout au long de l’année dans le cadre de l’opération « Dis-moi dix mots ». La Fondation Alliance Française a participé à plusieurs manifestations :

Le 19 mars, la Remise du prix 2017 du concours international d’écriture « La Plume d’Or » à Natalia VERSHYNINA, étudiante à l’Alliance Française de Dnipropetrovsk (Ukraine). Sous le patronage du ministère de la Culture et de Mme Jacky Deromedi, Sénateur représentant les Français établis hors de France, l'association Défense de la langue française propose, avec le soutien de la Fondation Alliance Française, un grand concours de français, destiné aux étudiants des Alliances Françaises. En savoir plus, cliquez ici >>

Bertrand Commelin au micro © D.R.

Le 20 mars, à l’initiative du groupe des Ambassadeurs francophones en Norvège, Bertrand Commelin, secrétaire général de la Fondation Alliance Française est intervenu sur les défis de la Francophonie en Afrique lors du débat «Parler français en Afrique : un atout décisif !» au Centre Culturel Africain à Oslo, Norvège. En savoir plus, cliquez ici >>

Le 21 mars, La Journée des Dictionnaires s’est tenue au Théâtre de l’Alliance Française sur le thème « Les dictionnaires et les femmes », en partenariat avec la Fondation Alliance Française. Elle a été animée par Jean Pruvost, professeur émérite à l’Université de Cergy Pontoise, linguiste, organisateur et créateur des Journées des dictionnaires. En savoir plus, cliquez ici >> Natalia Vershynina © D.R.

Dossier Francophonie

Jean Pruvost © D.R.

11


FRANCOPHONIE ASIE CHINE La délégation générale des Alliances Françaises en Chine et en Mongolie pilote, en collaboration avec les ambassades et représentations de Belgique et Wallonie-Bruxelles, Cameroun, Canada et Québec, France et Suisse le festival musical «Mars en Folie 2018» pour 35 concerts à travers 11 villes en Chine Hangzhou : Jeu-concours de lecture de poésie sur Wechat CORÉE DU SUD Icheon : Festival de cinéma «Cinespace Juan/ Cinema France» - Concert de 3 musiciens français dans le cadre du festival Mars en Folie ÉMIRATS ARABES UNIS Dubaï : Rencontre littéraire avec Tahar Ben Jelloun autour de ses oeuvres et sur sa récente exposition à l’IMA à Paris et sa nouvelle passion, la peinture INDE Chandigarh : Projet avec la plasticienne Marine Huot sur le recyclage des déchets, mis en place avec les étudiants en 3 phases : réflexion / récupération / construction

OCÉANIE

Pune : Festival du cinéma francophone 2018 PHILIPPINES Manille : Concert de chansons françaises avec Charles-Baptiste TAÏWAN Taipei et Kaohsiung : Demi-finales et Finale du concours de chansons françaises, 3 expositions, rencontres inter-écoles, Concert de la Francophonie, projections de films THAÏLANDE Bangkok : Jeu Kahoot, concours de calligrammes, concert, film d’animation : un riche programme culturel proposé par l’Alliance et les ambassades des pays membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie en Thaïlande (Belgique, Canada, France, Maroc, Suisse), ainsi que le Lycée français et l’Association thaïIandaise des professeurs de français. SRI LANKA Kotte, Colombo : Dictée de 100 mots sur un extrait des Misérables de Victor Hugo, suivie d’un concours de chanson française destiné aux écoliers de 14 à 25 ans

NOUVELLE-ZÉLANDE Dunedin : 2e week-end annuel francophone d’immersion sur la Quarantine Island. Une expérience entièrement en français. Auckland : Soirée de la Francophonie- Rencontre avec l’écrivaine Amélie Lucas-Gary, lauréate 2018 de la Résidence Randell Cottage en Nouvelle-Zélande

Émirats arabes unis - Alliance Française d’Abu Dhabi L’écrivain Tahar Ben Jelloun a été réçu le 21 mars à l’Alliance d’Abu Dhabi, en partenariat avec l’Alliance Française de Dubaï et l’Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi, pour une conférence et une séance de dédicaces de son dernier ouvrage La Punition. Un récit autobiographique paru aux éditions Gallimard. Ecrivain, poète, artiste et titulaire du prix Goncourt pour son roman La nuit sacrée en 1987, Tahar Ben Jelloun a vu ses ouvrages traduits dans plusieurs dizaines de langues. Lors de sa visite à l’Alliance Française Abu Dhabi, l’auteur a inauguré une salle de classe à son nom. Ainsi, l’Alliance Française Abu Dhabi est l’unique Alliance parmi les 834 Alliances dans le monde à posséder une salle Tahar Ben Jelloun.

Séance de dédicace Tahar Ben Jelloun © AF Abu Dhabi

Chine Festival «MARS EN FOLIE»

Le plus grand festival musical francophone de Chine, «Mars en Folie», revient comme chaque année à Shanghai au mois de mars. Organisé par les Alliances Françaises de Chine, les ambassades de Belgique, du Canada, de Suisse, du Luxembourg et du Québec, il présente au public chinois 4 groupes aux styles musicaux variés, qui mettent tous à l’honneur la francophonie.

24h de français en direct sur Wechat Le site et réseau Chinefrancophonie s'est lancé dans une grande première avec le pari audacieux d'un premier 24h de français en direct sur la messagerie chinoise Wechat. Durant 24h, des milliers de messages vocaux ont été échangés autour de nombreux thèmes comme : c'est quoi la Francophonie, la communauté québécoise de Shanghai, le quotidien d'une Alliance Française en Chine, l'Afrique francophone, l'apprentissage du français avec la radio...

Dossier Francophonie

12


FRANCOPHONIE AFRIQUE AFRIQUE DU SUD Le Cap : Concert gratuit avec les groupes YéYo et Sylvestre Kabassidi Durban : Festival annuel Francofête pendant la Journée des Droits de l’Homme : chanteurs francophones, groupes locaux ; réalisation d’une peinture murale sur le thème Green Johannesburg : Guinguette parisienne CENTRE AFRIQUE Bangui : Poème en étoile - Balades poétiques et lectures performances COMORES Moroni : Spectacle Chien Bleu de la Compagnie Moon Arty de la Réunion CÔTE D’IVOIRE San Pedro : Conférence sur l’OIF

ÉTHIOPIE Addis Abeba : Journée Oulala ! animations musicales concert du groupe de blues psychédélique mauritanien Noura Mint Seymali, pour la 1ère fois en Afrique de l’Est GHANA Accra : Quinzaine de la Francophonie au Ghana avec des musiciens guadeloupéens - Lancement de l’année Caraïbes– Afrique « Dialogues artistiques transatlantiques » KENYA Nairobi : Exposition « Cétacé mystérieux » réalisé par le programme « Biodiversité » de la Commission de l’Océan Indien - Conférence-ciné « Espèces en danger : trouver le bon équilibre » LÉSOTHO Maseru : Concert gratuit du groupe The Dark Blue Orchestra

« Le destin tragi-comique de Tubby and Nottubby » en représentation en Tanzanie Après plus de 130 représentations dans le monde, les comédiens de la compagnie Théâtre Fools and Feathers ont passé une semaine à Dar es Salaam. Proposé en ouverture de la Semaine de la langue française et de la Francophonie, c’est grâce à l’expertise des équipes de l’Alliance Française de Dar es Salaam que ce spectacle ambitieux a pu être accueilli dans un pays où ce genre de proposition était inédite. La magie et la grâce de la pièce ont su rendre la gravité et la dimension tragique du propos porté par deux clowns comédiens, inspirés de l’univers de Shakespeare.

Compagnie Théâtre Fools & Feathers © AF de Dar es Salaam

Préalablement à leur prestation scénique, Louis Fortier et Sophie Brech ont pu conduire un atelier avec les danseurs de Muda Africa, unique école de formation professionnelle au spectacle vivant en Tanzanie. Le résultat de cet atelier a été présenté en ouverture de la représentation. Cette belle mobilisation de l’Alliance de Dar es Salaam a été soulignée par la dizaine de représentations diplomatiques mobilisée pour faire rayonner la Francophonie en Tanzanie. Frédéric Tiberti, directeur, Alliance Française de Dar es Salaam

Dossier Francophonie

13


FRANCOPHONIE

La Francophonie au Swaziland L’Alliance Française de Mbabane a ouvert la Semaine de la Francophonie avec une soirée contes le 20 mars. L’événement faisait écho au thème de la Francophonie 2018 puisqu’il mettait en avant le langage et la diversité culturelle en interprétant différents contes traditionnels africains en français, anglais et siSwati. Comme chaque année, un des temps forts fut le festival de la Francophonie pour les écoles et deux journées y ont été consacrées : l'une pour les écoles primaires, l'autre pour les lycées du Royaume. L’Alliance Française de Mbabane a donc invité les écoles ans lesquelles le français est enseigné (plus de 50 institutions). Au total, 313 élèves ont participé à cette 5e édition du festival des écoles.

Festival de la Francophonie pour les écoles © D.R. AF Mbabane

Stands d’artisanat et culintaires © D.R. AF Mbabane

Performances de danseurs © D.R. AF Mbabane

Le festival mettait en avant des activités centrées sur la langue française et la diversité culturelle. 400 dessins ont été reçus dans le cadre de La Grande Lessive, événement artistique et culturel international, qui permet à chacun de réaliser une œuvre artistique et de l’accrocher sur un fil. L’autre activité proposée, “Dis-moi dix mots” offre aux écoles la possibilité de réaliser une production artistique, reposant sur un travail linguistique. Par le choix des dix mots : bagou, volubile, accent, griot, jactance, placoter, ohé, susurrer, truculent, voix, le concours a mis à l’honneur l’oralité et les multiples rôles joués par la parole dans la société. Pour la première fois, l’Alliance Française de Mbabane a soumis aux lycéens swazis une thématique de débat : Les langues étrangères doivent-elles être enseignées au cours du système éducatif swazi ? Les arguments furent variés des deux côtés et le débat passionné. Le point d’orgue de ce festival de la Francophonie 2018 a eu lieu le samedi 24 mars dans les locaux de l'Alliance. Deux scènes ont permis à une quinzaine de chanteurs ou danseurs de s’exprimer par des performances allant de la musique traditionnelle, à la musique francophone, en passant par du jazz ou de la country. De jeunes artistes se sont pressés pour participer au battle de rap, car le gagnant avait l’opportunité de se produire lors du très attendu MTN Bushfire festival. Une zone pour enfants avec ateliers dessin, maquillage, jeux de société étaient à disposition avec du personnel dédié et les plus grands ont pu profiter de l’espace volley-ball et du skate park, pendant que les adultes déambulaient à travers des stands culinaires et artisanaux. Le Swaziland est un pays riche du point de vue artisanal, l'Alliance a donc mis à l’honneur cette diversité de produits. Le festival de la Francophonie est un événement majeur car il touche aux activités de base de notre institution : promouvoir la diversité linguistique et culturelle. Son succès est un signe que les objectifs de l'Alliance Française sont atteints. Valérie Munier, directrice, Alliance Française de Mbabane

Dossier Francophonie

14


FRANCOPHONIE EUROPE ESPAGNE Madrid : 4e édition de «La Muestra» – Festival de cinéma francophone Valladolid : Journées de la Francophonie autour des 50 ans de Mai 68 FRANCE Bordeaux-Aquitaine : Concours d’écriture en partenariat avec l’Inspection académique autour de « dix mots sur tous les tons ». Annonce des textes primés. Lecture théâtralisée des textes par Jean-Pierre Terracol, président du Théâtre La Lucarne - La langue française en 2018, quelle (s) évolution(s) ? Conférence-Rencontre à la librairie Mollat - Projection du moyen métrage A court d’enfants de Marie-Hélène Roux Grasse : Projection de film franco-belge Jeune Femme - La Grande Dictée de Grasse - Spectacle de Théâtre d’improvisation Grenoble-Alpes : Projection/débat du film «Atelier de conversation» en présence du réalisateur Marseille : Remise des prix aux lauréats du concours d’écriture à la mairie - Conférence sur l’huile d’olive et les 100 mots de son vocabulaire Montpellier : Projection du film documentaire Atelier de conversation suivie d’un débat animé par Nathalie Auger, professeure des Universités et Gérard Ribot, président de l’Alliance – Spectacle TRAM 83 de Fiston Mwanza Mujila, une des voix majeures de la littérature congolaise contemporaine Nice : Projection du film de Christian Duguay : Un sac de billes - « Dis-moi dix mots » : activités proposées dans toutes les classes Rouen-Normandie : Journée des portes ouvertes Strasbourg : Soirée de lancement de la Fête de la Francophonie au Conseil de l’Europe ; Exposition « Dis-moi 10 mots sur tous les tons » ; Atelier d’écriture « Dis-moi 10 mots sur tous les tons » ; Ciné-débat autour du documentaire « Atelier de conversation » ; Dictée de l’Alliance Française avec lecture d’un texte de Patrick Chamoiseau. Toulouse : Lecture du premier roman de Gaël Faye, Petit pays (Grasset), prix Goncourt des lycéens 2016 Wasselonne : Conférence « La Lettonie, une identité européenne » – Dictée 2018 IRLANDE Dublin : 2e édition du Festival du film francophone – 19e Festival littéraire franco-irlandais sur le thème «Sexe et sentiments» ISLANDE Reykjavik : Saveurs Francophones : le Maroc et le Vietnam – Conférence « Les îles francophones des Caraïbes et du Pacifique »

ITALIE Trévise : « La nouvelle génération d’actrices et d’acteurs du Cinéma français d’aujourd’hui » : Conférence de M. Karim Ghiyati Vallée d’Aoste : Exposition des Sœurs Chevalme, faisant partie du projet « Un nouveau regard – l’art contemporain des pays francophones » Vérone : La Belgique et le Québec à l’honneur Viareggio : 2e soirée du cycle autour de Jacques Prévert, un focus sur son apport au cinéma MOLDAVIE Chisnau : 17e Festival du Film Francophone PORTUGAL Lisbonne : « En panne de mots » soirée de lecture de poèmes du poète Philippe Deyspesses, accompagnée par un musicien RÉPUBLIQUE TCHÈQUE Le réseau des Alliances en République Tchèque a proposé une myriade d’événements durant le mois de mars : théâtre, cinéma, concerts, danse, sport, dégustations de vins, petits déjeuners thématiques, ateliers d’écriture, cafés littéraires etc. dans les Alliances de Brno, Pardubice, Plzeň, Ostrava et Bohème du sud. Pardubice : Le groupe de musique baroque Les Folies Françoises a joué dans le château de Pardubice. Les Alliances de Pardubice et de Plzeň ont mis l’accent sur la bande dessinée en organisant des ateliers d’écriture, animés par l’artiste français Sylvère Jouin alias le Cil Vert, illustrateur et auteur de bande dessinée. ROYAUME-UNI Cambridge : Conférence sur Pondichéry: «The French city in India» une ville partagée entre la culture indienne et française Manchester : Projection/Débat : «Le combat des mouvements féministes au Maghreb après le Printemps Arabe». Intervention de Zahia Smail Salhi, professeure d’Etudes Arabes Modernes à l’Université de Manchester, spécialiste des mouvements féministes au Maghreb RUSSIE Irkoutsk : Festival de cinéma français SLOVAQUIE Banska Bystrica : Exposition, projections de films, rencontre avec Médecins sans frontières, Ateliers cuisine, Journée des portes ouvertes SUISSE Bâle : «Parler français en Louisiane», conférence par Alex Décotte, journaliste et animateur de la Radio suisse romande et de la Télévision suisse romande Genève : Performance d’écriture spontanée Zurich : Porte ouverte à la littérature québécoise

France - Alliance Française de Grasse Fâché ou pas avec le français, l’Alliance de Grasse avait le moyen de réconcilier tout le monde avec les mots. Une «Grande Dictée» a été organisée à Grasse au Palais des Congrès. Le but ? Tester l’orthographe des participants avec des mots récemment entrés dans le dictionnaire comme «meuf», «booste», «ouf», «chrono». Corine Mourre, directrice de l’Alliance de Grasse a créé et dicté le texte de cette grande dictée où 120 participants se sont livrés à l’épreuve (avec des anciens parfois un peu perdus avec les nouveaux mots face à des collégiens réjouis de les connaître.) 120 candidats étaient réunis à Grasse © C. Catala Viale

Dossier Francophonie

15


FRANCOPHONIE AMÉRIQUE LATINE & CARAÏBES ARGENTINE Cordoba : Conférence de l’architecte Julio Rebaque de Caboteau sur Charles Thays, architecte français ayant réalisé la plupart de ses travaux en Argentine. Mendoza : Rencontres artistiques, ateliers, musiques Olavarria : Chansons et de poèmes La Plata : Conférence : “Intervención de la arquitectura de Le Corbusier en el mundo”, pour le 130e anniversaire de la naissance de Le Corbusier présentée par l’artiste uruguayen Alejandro Masseilot Reconquista : Journée de jeux en français – La parole mise à l’honneur BRÉSIL Aracaju : Présentation du film La veuve de Saint-Pierre et débat Grande ABC : Dîner français avec le chef Ricardo Galache Manaus : Conférence «Le français et l’anglais : je t’aime moi non plus» – Dîner francophone Porto Alegre : Concert du chanteur français Mathieu Boogaerts Salvador de Bahia : Projections gratuites des films Barbara et Wallay BOLIVIE Sucre : Foire de la Francophonie CHILI Valparaiso/Viña del mar : Festival de cinéma - Concert du chanteur Abaji – Musique orientale, blues et musique française Ile de Pâques : Concert de l’artiste francophone Abaji COLOMBIE Carthagène des Indes : 1ère édition de FRANCOFORUM « Les voyages forment la jeunesse » échanges sur des expériences dans des pays francophones et sur l’impact de cette mobilité dans les vies professionnelles et personnelles COSTA RICA San Jose : Cabinet de curiosités linguistiques CUBA La Havane : Conférence d’Agnès Vannouvong, professeure d’études de Genre à l’Université de Genève sur le thème Une affaire de genre - Exposition de Paolo Titolo Translucidas sur les transsexuels cubains ÉQUATEUR Cuenca : Création spectacle du Ballet Folklorique National d’Haïti GUYANE Georgetown : Soirée de cinéma française en commémoration du Festival de la Francophonie 2018 HAÏTI Gonaïves : 3e édition du Festival du Film francophone Débats d’idées : « La cohabitation linguistique dans l’espace francophone » et « Bilinguisme en Haïti, l’expérience du feuilleton » « Le trésor caché des Lamayotes » - Soirée de spectacles francophones MEXIQUE San Luis Potosi : Exposition photographique de Jean-François Druz : «Empreintes, Expressions et Emotions d’Afrique» Toluca : Concert de chansons françaises et africaines du chanteur et musicien camerounais Sébastien Essomba Résidence de création textile de la styliste franco-mexicaine Fabienne Guilbert Burgoa URUGUAY Montevideo : Foire gastronomique

Dossier Francophonie

16


FRANCOPHONIE

Francophonie polyphonique à l’Alliance Française de San Salvador

Choeur en répétition © D.R.

Peut-être avez-vous eu vent du projet Alliances Polyphoniques initié en 2017 par l’Alliance Française de San Salvador ? Un concert réunissant 700 choristes sur la scène nationale du téatro Présidente de San Salvador. Un moment magique qui a généré un engouement incroyable et surtout une furieuse envie de poursuivre l’aventure de la part des protagonistes. Le rendez-vous est donc pris pour le 2 juin prochain sur cette magnifique scène nationale. Pour améliorer encore la qualité de la proposition artistique, l’Alliance Française productrice de ce spectacle a décidé d’organiser cette année, en plus de la semaine précédant le concert, une deuxième semaine de répétitions intensives. Le mois de mars traditionnellement dédié à la Francophonie est apparu comme une évidence. Grâce à l’appui de l’ambassade du Canada au Salvador et à TV5Monde, Fabrice Pereira, chef de chœur et Christophe Allègre, pianiste, membres de l’association Chanson Contemporaine, ont traversé l’Atlantique pour une semaine de travail riche d’échanges musicaux et artistiques, d’émotions et de francophonie.

Fabrice Pereira, chef de chœur © D.R.

Ils ont collaboré avec les 3 chœurs qui constituent les acteurs de ce projet. Tout d’abord un chœur semi-professionnel salvadorien de 35 chanteurs en cours d’apprentissage du français à l’Alliance Française et qui travaillent au projet fou d’aller chanter en France. Ensuite, un chœur cosmopolite et polyglotte de 120 adultes tous amateurs au sens noble de celui qui aime. Enfin un chœur de 550 enfants de 6 à 12 ans, élèves du lycée français de San Salvador qui débordent d’envie, d’énergie pour entonner les mélodies de «Sister» d’Emily Loizeau ou de «Temps à nouveau» de Jean-Louis Aubert. Une captation en direct a été vue sur les réseaux sociaux par plus de 87 000 personnes avec un commentaire de Jean Louis Aubert : «Magnifique, ça met la larme à l'œil, Bravo à tous ! Et merci aussi .» Voir la vidéo >> L’équipe de l’Alliance de San Salvador s’était lancée le pari de terminer cette semaine de répétitions par l’organisation du premier FlashMob francophone dans un centre commercial de la capitale. Voir la vidéo >> Max Vasseur, directeur, Alliance Française de San Salvador

La Francophonie au Paraguay Chaque mois de mars, la ville d’Assomption vit la Francophonie à son façon et cette année encore durant une semaine, différentes expressions et expériences se sont déroulées dans les murs de l’Alliance Française. Le concept qui se reproduit et se perfectionne au fil des ans, consiste à regrouper les pays membres et observateurs de l’OIF diplomatiquement présents dans le pays, et leur accorder dans le lieu symbolisant la vie culturelle française une journée durant laquelle ils peuvent offrir gratuitement un événement propre, s’intégrant dans l’esprit de la célébration désormais rituelle. Chaque journée a amené une action particulière placée sous le signe d’un pays particulier. Parler, penser, chanter et manger français a été rendu possible au Paraguay, grâce à l’étroite collaboration et soutien de l’ambassade de France, des missions et institutions partenaires. Voir toutes les manifestations, cliquez ici >> Dominique Scobry, directeur, Alliance Française d’Assomption

Dossier Francophonie

Concert du jeune poète-chanteur Marc Aymon organisé par la Suisse © D.R.

17


FRANCOPHONIE AMÉRIQUE DU NORD ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE Lafayette : Compétition de pétanque Los Angeles : Conférence « Cette Francophonie qui nous lie !» San Francisco : Concert du duo Suisse Pêcheurs de Rêves buffet du monde francophone et concert de musique sénégalaise suivi par des conférences - Soirée cinéma québécois New York : Tilt Kids Festival, festival multidisciplinaire qui invite des artistes novateurs et visionnaires issus de New York, des pays francophones, et des quatre coins du globe à redéfinir l’art pour le jeune public.

CANADA Edmonton : 5e édition du French Film Festival d’Edmonton Ottawa : Récital de piano commenté en français par le pianiste belge Olivier de Spiegeleir Victoria : Conférence : « À la recherche des composantes fondamentales de l’univers » avec Michel Lefebvre, professeur, Départment de Physiques et Astronomie, Université de Victoria

Les Alliances Françaises du Canada célèbrent avec une dictée en ligne une auteure manitobaine Gabrielle Roy est une des auteures canadiennes d'expression française les plus traduites dans le monde. Née à Saint-Boniface en 1909, le quartier francophone de Winnipeg, la capitale du Manitoba, elle est l'icône de la francophonie de l'ouest du Canada, bien loin de la province du Québec. Son premier roman "Bonheur d'occasion" a été récompensé par le prix Fémina en 1947. Dans le cadre des célébrations du 15e anniversaire de l’inauguration de la Maison Gabrielle Roy à Winnipeg et de la Semaine de la langue française et de la Francophonie, les Alliances Françaises du Canada se sont mobilisées d'un océan à l'autre pour faire entendre la voix de la francophonie canadienne et déployer la Dictée Gabrielle-Roy, un projet initié par l'Alliance du Manitoba en partenariat avec la Maison Gabrielle Roy et la bibliothèque Gabrielle Roy de la ville de Québec. Dictée Alliance Française d’Edmonton © D.R.

Le 22 mars, jour de la naissance de la grande écrivaine, les Alliances Françaises d'Halifax, Moncton, Ottawa, Toronto, Winnipeg, Calgary, Edmonton et Victoria ont accueilli plus de 300 participants réunis et connectés sur Internet. L'auteure, poète et universitaire manitobaine Lise Gaboury-Diallo a lu un texte extrait de "La Montagne Secrète". Les images vidéo et le son étaient retransmis par des moyens professionnels en direct dans les salles des Alliances Françaises et de leurs partenaires. Projetée sur de grands écrans, la dictée a été corrigée dans chaque centre. La dictée étant inclusive et non compétitive, trois heureux participants ont été tirés au sort et ont reçu des lots offerts par les partenaires et commanditaires de cet événement pan-canadien. Le réseau des Alliances Françaises au Canada est fier d'avoir pu mettre en valeur une auteure francophone d'Amérique du Nord. Il invite déjà les Alliances Françaises du monde entier à participer à la prochaine édition qui sera elle aussi, gratuite et accessible en un simple clic. Lien vers la captation de la dictée Gabrielle-Roy 2018 >> Alan Nobili, directeur, Alliance Française du Manitoba

Dossier Francophonie

18


FRANCOPHONIE

La saison francophone à l’Alliance Française d’Arménie L’Alliance Française d’Arménie a lié la Journée internationale de la langue française et de la Francophonie avec la Journée internationale des droits de la femme : plusieurs événements ont été organisés pour aborder la problématique des discriminations à l’égard des femmes et mettre à l’honneur certaines personnalités féminines. - Concours pour étudiants lancé par les centres francophones internationaux Lions Club et AAEF. - Rencontre-débat avec Tatev Petrossian et projection du film. - Exposition des photos de concours La mode et les codes vestimentaires. - Journée canadienne en partenariat avec l’ambassade du Canada.Le rappeur québécois MC June a animé un atelier de slam. La réalisatrice et directrice du Festival International du Film de Montréal Laurie Gordon, a présenté une série de courts métrages. - Rencontre avec Corinne et Richard Zarzavatdjian, deux auteurs du livre “Cuisine d’Arménie” qui a connu un grand succès. - Dis-moi dix mots. Cet événement organisé pour les apprenants de français, a inclus trois catégories de participants, les adolescents, les spécialistes, et les jeunes adultes. Le concours, était composé de plusieurs épreuves : dictée, test de culture général et production écrite. Visite de M. Lemoyne à l’AF d’Arménie - Visite de M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères. Suzanne Gharamanian, directrice, Alliance Française d’Arménie

Célébration de la Francophonie à La Haye, Pays-Bas sous le signe du cinéma La manifestation La Francophonie tout court s’est tenue le 12 mars dernier avec la projection de dix courts métrages provenant de dix pays différents et abordant des thèmes variés. Elle a réuni plus de 350 spectateurs, parmi lesquels l’ambassadeur du Maroc aux Pays-Bas, qui s’est exprimé au nom du groupe des ambassadeurs francophones à La Haye et l’ambassadeur représentant permanent de l’OIF auprès de l’Union européenne à Bruxelles, qui a également prononcé un discours d’ouverture. Á l’issue des projections, le Prix du Jeune public a été remis par 5 membres du jury, élèves du lycée français de La Haye et de l’école européenne de Bergen. C’est le court-métrage d’animation français Lettres de femmes, réalisé par Augusto Zanovello à l’occasion du Centenaire de la fin de la première Guerre mondiale qui a remporté les suffrages : à travers des personnages en papier mâché qui se « réparent » à l’aide des courriers qu’ils reçoivent de la part de femmes aimées, le film célèbre l’importance des mots, de l’échange et du partage, d’autant plus précieux en situation de guerre. L’ambassadeur de France aux Pays-Bas, a reçu le Prix au nom du réalisateur et a, à cette occasion, célébré les valeurs de la Francophonie.

Remise de prix © D.R.

Anne Rabeyroux, directrice de l'Alliance Française de La Haye, déléguée générale de la Fondation Alliance Française aux Pays-Bas

Dossier Francophonie

19


FRANCOPHONIE

Francophonie à l’Alliance Française de Banská Bystrica, Slovaquie : la fête dans le bon sens

Concours de la chanson francophone © K. Tomášiková Soirée franco-espagnole © K. Palova

Chaque année, au mois de mars, l’Alliance Française Banská Bystrica œuvre pour promouvoir la Francophonie dans la région. En 2018, ce sont 16 événements regroupant 1 750 spectateurs qui en ont témoigné. Si les apprenants du français sont au cœur des manifestations, tous ceux qui s’intéressent à la culture francophone sont les bienvenus. Le dynamisme du Mois de la Francophonie à l’Alliance Française est assuré par la place importante que nous attribuons à la jeunesse de la région qui aide à créer de meilleurs événements. Cette année, Spievam po francúzsky est un exemple du dynamisme et de la qualité qu’apportent les jeunes. La demi-finale du concours de la chanson francophone, encadrée par le lycée de Ružomberok, a permis aux jeunes chanteurs de montrer leur talent. Les locaux impressionnants de la synagogue de Ružomberok ont souligné l’ambiance artistique de cet événement auquel succèdera la finale (inter)nationale le samedi 12 mai à Banská Bystrica. Deux autres animations ont contribué au volet musical du Mois de la Francophonie. La 3e édition de la Soirée franco-espagnole a été un moment important du rapprochement avec la communauté hispanophone de la ville, y compris les élèves et les professeurs du lycée bilingue espagnol. Celle-ci a mis en avant la danse contemporaine. Des ateliers cuisine ont été organisés dans les lycées de la région grâce à la motivation des élèves du Lycée catholique (KGŠM) qui ont rendu cet atelier inoubliable.

Dossier Francophonie

En plus de la 9e édition du Quiz franco-slovaque pour les adultes, l’Alliance Française a organisé le 5e KvizKids, adapté aux élèves des écoles primaires. Cette édition a connu une participation record. Le Mois de la Francophonie est traditionnellement lié à des projections de films français. Cette année, la collaboration a été fructueuse avec plus de 300 spectateurs, avec la projection du film « Le sens de la fête » réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache. En partenariat avec l’Institut universitaire franco-slovaque, l’Alliance Française a mis en place une Journée ateliers dont l’objectif était de présenter aux lycéens les études en français à Banská Bystrica. Tous ces événements ont contribué au regroupement du monde francophone de la région. Petra Lukovská, assistante de direction, Alliance Française de Banská Bystrica

20


LES FEMMES DU RÉSEAU

5 collaboratrices du réseau Alliance Française ont répondu à quelques questions posées par la Fondation Alliance Française à l’occasion de la Journée Internationale des droits de la femme 2018.de la femme 2018

«Enthousiasme Curiosité Indépendance»

Sylvie Lescuyer

Alliance Française de Catane, Sicile, Italie

Sylvie Lescuyer fait partie de l’équipe pédagogique de l’Alliance Française de Catane depuis 1998. Elle est membre du comité de direction depuis 2000 et également examinatrice et formatrice DELF/DALF. Lors des séminaires de formation pour les enseignants organisés par l’Alliance, elle propose des ateliers sur les TICE, la méthodologie EMILE et TV5MONDE. Au niveau communication, elle s’occupe de la page Facebook et gère la lettre d’infos mensuelle. Les 3 mots qui guident votre quotidien ? Enthousiasme, curiosité, indépendance. Quelles ont été les animations dans le cadre de cette Journée internationale des droits de la femme ? La projection, dans le cadre des “Mardis du cinéma”, rendez-vous mensuel à l’Alliance de Catane, du film Potiche (François Ozon), l’histoire de l’émancipation d’une femme rangée en une femme d’affaires qui finira en politique, qui est résolument un manifeste féministe. Le 8 mars même, l’histoire rejoint l’Histoire et nous collaborons au séminaire “Historia” d’histoire comparée, organisé par le lycée scientifique “Boggio Lera” de Catane, le lycée classique “Spedalieri” de Catane, l’Institut français de Palerme, l’IMES Sicilia, l’Université de Catane (Dipartimento di Lettere, Dipartimento di Scienze Politiche e Sociali) avec, en particulier, l’intervention de Marie-Adeline Le Guennec (Chercheuse Ecole Française de Rome). Comment fête-on le 8 mars en Sicile ? Avec du mimosa, beaucoup de mimosa, trop de mimosa car les

Ils/Elles font le réseau

arbres sont malheureusement souvent abîmés pour remplir les stands montés pour l’occasion à chaque coin de rue … La femme qui vous inspire le plus ? Sans hésitation, Lucie Aubrac, un modèle de résistante, bien sûr, mais aussi d’intellectuelle, d’enseignante, de femme, d’épouse, de mère. Outre son rôle dans la Résistance, elle représente pour moi, en tant que femme, un exemple pour sa vie affective : liée d’un amour fou à son mari, elle réussit à le faire évader plusieurs fois, au péril de sa vie, et accoucha même alors qu’elle était en cavale. En tant que professeure, c’est un modèle pour sa vie professionnelle : elle a longtemps maintenu son métier d'enseignante sans pour autant mettre un terme à son action militante et clandestine. Même à la retraite, infatigable, elle s’est employée, notamment par d'innombrables conférences dans les établissements scolaires à travers toute la France, à communiquer aux nouvelles générations le sens des valeurs de solidarité, de fraternité et de justice. Je suis née près de Lyon, je connais certains des lieux qu’elle a fréquentés, son histoire me fascine et m’émeut et j’aurais beaucoup aimé pouvoir la rencontrer. Pour terminer, je dirai qu’il reste encore beaucoup à faire partout dans le monde, mais si on jette un coup d’œil en arrière, nous avons déjà parcouru un bon bout de chemin et pouvons en être fières. La détermination et l’optimisme doivent nous guider.

21


LES FEMMES DU RÉSEAU Madeleine Brachet,

Fédération des Alliances Françaises du Mexique �adeleine Brachet, diplômée de l’école HEC, Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur française, est présidente de la Fédération des Alliances Françaises du Mexique depuis 2010, après avoir été «Travail, présidente de l’Alliance Française de Mexico. Elle est membre du conseil Amitié francod’administration de la Fondation mexicaine» Alliance Française et du Conseil de la Chambre de Commerce FrancoMexicaine. Les 3 mots clés qui guident votre quotidien :? Travail, travail, amitié franco-mexicaine.

venté un système de codage des transmissions qui est à la base du WIFI moderne et le Bluetooth.

Comment fête-on cette Journée du 8 mars au Mexique ? Nous la fêtons à Mexico avec l’exposition « Sin pedir perdón: cómics sin Dios ni amo » (« Sans demander pardon : BD sans Dieu ni maître ») qui expose jusqu’au 9 mars, en écho avec le Festival d’Angoulême, la scène BD féminine de la ville. Dans tout le pays, des conférences, d’autres expositions et des cycles de cinéma ont lieu comme à Zacatecas (Conférence « Les femmes, la littérature et la paix » et cycle « Réalisatrices : la deuxième vague »), à Villahermosa (Cycle de cinéma : « Mars, mois de la femme »).

La situation des femmes au Mexique ? Il n’y a que quelques dizaines d’années que les femmes contribuent de façon générale au développement du pays dans pratiquement tous les domaines. On peut les rencontrer sur les terrains de la science ou d’autres qui étaient supposés réservés aux hommes : « Développement du Métro, se transporter par air pour secourir des victimes ou la recherche aérospatiale ».

La femme qui vous inspire le plus ? Heidy Lamar, actrice de cinéma spectaculairement belle qui a in-

Ceci ne veut pas dire qu’elles ne doivent pas affronter des stigmates qui sont encore courants dans le pays : « Vous êtes trop jolie pour faire un bon ingénieur ». L’équité de genre s’est améliorée mais nous sommes encore loin d’une situation juste.

Audrey Lureau, «Disponibilité Exemplarité Bienveillance»

Alliance Française de Perth, Australie Directrice de l’Alliance Française de Perth depuis septembre 2017, Audrey Lureau avait déjà assuré les mêmes fonctions au sein de l’Alliance Française de Cuenca, Équateur, de 2013 à 2017.

Les 3 mots qui guident votre quotidien ? Disponibilité, exemplarité et bienveillance. Les animations particulières à l’Alliance Française de Perth pour cette Journée internationale des Droits de la femme ? Aurélie Salvaire, fondatrice de The A Factor et auteure d’un nouvel essai Shiftbalance dans lequel elle dresse un bilan saisissant, engagé et féministe. La femme qui vous inspire le plus ? Simone Veil.

Ils/Elles font le réseau

22


LES FEMMES DU RÉSEAU Isabelle Pédot,

Alliance Française de Halifax, Canada «Sourire, Écouter, Animer» Isabelle Pédot a commencé en tant qu’enseignante en 1996 et a pris la direction de l’établissement en 2000. Cela fait désormais 20 ans qu’elle contribue au développement des activités de l’Alliance Française de la province canadienne de la Nouvelle-Écosse, et qu’elle veille ce que les missions soient bien remplies. Quelles animations organisez-vous pour la Journée internationale des droits de la femme ? Nous organisons une activité cinématographique avec l’Office national du Film canadien et proposons une série de documentaires sur des femmes francophones du Canada, leur passion artistique et leur métier. Nous orientons aussi nos cours et abordons le sujet de la journée internationale des droits de la femme dans la salle de classe auprès de nos apprenants. Comment fête-on le 8 mars au Canada ? Cette journée du 8 mars est célébrée avec de nombreuses initiatives locales et politiques. Le thème de la Journée internationale des droits des femmes de cette année #MonFéminisme, s’inspire du rôle que le féminisme continue à jouer dans la définition du Canada et des pays du monde entier. #MonFéminisme célèbre les féministes, des premières suffragettes aux activistes d’aujourd’hui, qui inspirent les autres par leur détermination à changer les choses. Ce sont les militantes, les porte-paroles et les partenaires qui continuent à montrer le chemin à suivre pour obtenir des changements positifs. 3 mots qui guident votre quotidien ? Sourire - Écouter - Animer. La femme qui vous inspire le plus ? Toutes celles que je rencontre au quotidien.

Ils/Elles font le réseau

Gaëlle Le Breton,

Alliance Française de Chengdu, Chine

«Esprits

d’équipe, Engagement, Communication»

Gaëlle Le Breton (milieu) © D.R.

Gaëlle Le Breton est directrice de l’Alliance Française de Chengdu depuis 2016. 3 mots qui guident votre quotidien ? Esprit d’équipe, engagement, communication Des animations particulières à l’Alliance pour cette Journée internationale des droits de la femme ? Nous n’avons pas un événement spécifique le 8 mars mais notre programmation du mois de la francophonie est placée sous le signe de la journée de la femme. Ainsi, 2 concerts mettent à l’honneur les femmes, la chanteuse camerounaise Lornoar et la chanteuse Michaëla du groupe Fergessen. Par ailleurs, une exposition sur le littoral de la photographe Maia Flore est organisée au Musée de Chengdu. Enfin, l’Alliance de Chengdu s’est associée à une pâtissière de talent Xiang Fei Fei pour proposer des ateliers de pâtisseries françaises. Pour la conférence de presse qui lançait la programmation culturelle du service de coopération et d’action culturelle et de l’Alliance Française, un plateau exclusivement féminin a été invité par la consule générale de France, Fabienne Mansencal, à prendre la parole. Comment fête-on cette Journée du 8 mars en Chine ? Pour cette journée, les entreprises et les administrations chinoises offrent une demi-journée de congés à prendre pendant l’année, un cadeau et proposent des activités réservées aux femmes (repas, visite d’un musée, randonnées…) Quelle est la femme qui vous inspire le plus ? Simone Veil

23


TÉMOIGNAGE

Un volontaire international de la Francophonie pour le réseau des Alliances Françaises en Roumanie

L

Romuald Ngomossi © AF Ploiesti

e réseau des Alliances Françaises de Roumanie a eu le plaisir d’accueillir pendant 12 mois un volontaire International de la Francophonie : Romuald Ngomssi, jeune camerounais, doctorant en Arts du Spectacle et Cinématographie. Son parcours professionnel est ancré dans le milieu de la communication audiovisuelle et multimédia. Tout au long de son mandat, il a été chargé des programmes « jeunesse et communication » pour le réseau des 4 Alliances Françaises de Roumanie et attaché d'animation culturelle. Dans le cadre de sa mission, il a animé les différentes plateformes de communication en ligne et a permis à l’Alliance de Ploiesti de renouer des partenariats avec les médias locaux afin de promouvoir les activités des Alliances à travers les ondes radio et télé. Il a été facilitateur (pour le compte du réseau AF) de projets culturels (écoles d’été, mini festival de théâtre, poésie, peinture, bande dessinée etc.) ayant lieu dans les lycées francophones et bilingues en y apportant un appui technico-artistique.

projet qui a été effectuée à l’Alliance de Ploiesti a permis la formation d’une cinquantaine de jeunes. Son implémentation dans l’ensemble du réseau a permis de toucher 88 élèves, 103 professeurs. Ces derniers prendront part à la première édition du Festival de film de poche de Roumanie initié par le volontaire et appuyé par l’Institut français de Bucarest (fin mai 2018). C’est donc à travers ces différents projets que Romuald Ngomssi a pu faire vivre l’esprit de la francophonie (promotion du français et des cultures francophones) à travers le réseau des Alliances Françaises de Roumanie et ceux de l’Institut français jusqu’à la fin de sa mission en mars 2018. Il a ainsi pu concevoir et mettre en place un projet numérique autour de la promotion de la langue française par la production des films francophones à partir des smartphones pour les jeunes Roumains afin d’attirer davantage ce publics vers la langue française et la communauté francophone.

« La phase pilote du projet effectuée à l’Alliance Française de Ploiesti a permis la formation d’une cinquantaine de jeunes. »

En collaboration avec les responsables du réseau des Alliances de Roumanie, il a initié un projet de formation des élèves et professeurs du bilingue aux techniques de bases de réalisation cinématographique et d’apprentissage du FLE à partir de la production filmique. La phase pilote dudit

Ils/Elles font le réseau

Le réseau des Alliances Françaises de Roumanie remercie l’Organisation Internationale de la Francophonie pour ce programme de Volontariat International qui permet aux institutions à travers le monde de vivre des expériences interculturelles d’une grande richesse. Steluta Coculescu, directrice, Alliance Française de Ploiesti

24


ANNIVERSAIRES

35 ans

pour l’Alliance Française de Dubaï, Émirats arabes unis Dîner de gala © AF Dubaï

L’ambassadeur de France au pupitre et le directeur AF Dubaï

P

armi les nombreux rendez-vous culturels français aux Émirats Arabes Unis, un des événements phares de l'année 2018 est la célébration du 35e anniversaire de l'Alliance Française de Dubaï, «ville mythique dans l’imaginaire français», le hub de la mondialisation heureuse comme le citait déjà le quotidien Le Monde en août 2007. Depuis 1983, en synergie avec l’ambassade de France aux Émirats Arabes Unis, l’Alliance Française de Dubaï participe au développement de la culture francophone et favorise de ce fait une meilleure connaissance mutuelle entre notre pays hôte et la France. Sa mission première qui consiste à offrir une formation linguistique de qualité avec un souci d’excellence et de démocratisation du savoir a contribué à faire redoubler l’intérêt pour la langue française et les cultures francophones des milliers d’étudiants, venus d’horizons divers, qui poussent la porte des trois branches tous les jours. En trente cinq ans de cours donnés à plus de 50 000 apprenants, l’Alliance Française de Dubaï est devenue un acteur majeur de la vie culturelle locale et a consolidé les liens existants entre la France et les Émirats Arabes Unis, notamment en prévision de l’exposition universelle de 2020. Pour ce 35e anniversaire, un long weekend de festivités a été mis en place dès le 22 février avec un prestigieux gala en plein air, avec la présence de 300 convives dont l'ambassadeur de France aux Émirats Arabes Unis qui a ouvert « L’Année du dialogue France-Émirats » et le consul général. De nombreux officiels locaux ainsi que les entreprises partenaires étaient présents.

La vie du réseau

En début de soirée, un spectacle son et lumières, a déroulé, à la manière lyonnaise de la Fête des Lumières, l’histoire de l’Alliance sur les murs de l’enceinte puis les activités de ces 35 ans passées. Enfin le groupe niçois Les P’tites Ouvreuses a clôturé la soirée en musique.

Le lendemain, ce même groupe a fait vibrer le nouvel auditorium numérisé de l'Alliance qui ouvrait ses portes pour la première fois au public. Le 24 février, lors d'une Family Fun Day, la Journée Famille mensuelle, sous le thème "Guinguette Chic". Les publics francophones et francophiles ont été conviés à une journée placée sous le signe de la musique, de la danse et de l'art sous toutes ses formes avec au programme des animations, une FlashMob, une lecture de contes avec la conteuse tunisienne Raida Guermazi, la projection du film Knock avec Omar Sy et Les P'tites Ouvreuses qui alternèrent les airs de musettes et les chansons poétiques à danser au Bal de la Guinguette Chic avec un brunch gourmand proposé par Odéon, le nouveau restaurant français de l’Alliance . De nombreuses manifestions viendront ponctuer toute l’année 2018. Le bilan de ces 35 années au service de la promotion culturelle et de la diffusion de la langue française est riche. « Nous accueillons plus de 3 200 apprenants par an répartis sur trois sites (Oud Metha, Mall of the Emirates et le petit dernier au Dubai Knowledge Park), et mettons en place une centaine d'événements culturels chaque année à destination des membres et du public (Médiathèque, Galerie, Auditorium...). Ce n'est pas seulement un centre de promotion de la culture française et francophone, c'est un point de rencontre essentiel pour tous les amis de la langue française, de la culture et des arts » tient à souligner le directeur de l’Alliance. Bernard Frontero, directeur, Alliance Française de Dubaï

25


ANNIVERSAIRES

125 ans

pour l’Alliance Française de Rotterdam, Pays-Bas

C

réée en 1893, l’Alliance Française Rotterdam figure parmi les premières Alliances Françaises du réseau fondées dans le monde. En 2018, nous célébrons les 125 ans de création et d’existence de notre organisation, avec un programme culturel singulier et de nombreux événements et activités proposés tout au long de l’année.

L’Alliance Française Rotterdam est l’un des acteurs francophones majeurs dans la bouillonnante ville de Rotterdam, une cité qui bouscule souvent les codes de par sa modernité et son audace, et l’Alliance Française de Rotterdam a l’ambition de s’inscrire dans cette même démarche : surprendre son public, proposer des soirées innovantes, prendre part et collaborer aux festivals de la ville, etc. L’Alliance Française de Rotterdam est riche d’histoire de par son évolution, son bâtiment unique situé au cœur de la ville et habillé de l’empreinte de l’architecte Daniel Buren, par l’histoire de ses fondateurs et de ses mécènes qui ont participé à l’extraordinaire francophilie qui existe aux Pays-Bas : l’un des réseaux le plus denses avec 34 Alliances Françaises ! Aurore Brault, responsable culturelle Alliance Française de Rotterdam Architecture du bâtiment, AF de Rotterdam

25 ans

pour l’Alliance Française de Texcoco, Mexique a thématique de l’événement fut « La cour du Roi

L

Soleil ». « La cour » est arrivée déguisée ou masquée à la Finca La Colorada et en a profité pour découvrir l’exposition « Imagine France : Le fantastique voyage » de l’ambassade de France et Atout France.

De nombreux artistes se sont présentés pour marquer l’événement, en commençant par un collectif de jongleurs, de clowns et de magiciens et par une démonstration de parkour. Après l’entrée des rois, le public a pu s’émerveiller devant un numéro de danse du ventre représentant le Liban puis devant des danses traditionnelles du Mozambique. Les plus petits ont pu créer leurs propres masques avec l’artiste Yunuen Ramírez .

Bal costumé pour les 25 ans © AF de Texcoco

Le théâtre ne pouvant pas manquer à la cour de Louis XIV, une compagnie locale a présenté une pièce inédite suivie d’un défilé de costumes pour le plaisir des rois. Ceux-ci ont remercié la cour avec un concert de jazz manouche. L’Alliance de Texcoco a rendu hommage à sa fondatrice, Catherine Rousselet, qui a fait part de plusieurs anecdotes sur les débuts de cette grande aventure, suivi des mots du délégué général de la Fondation Alliance Française au Mexique, Marc Boisson. Scarlett V. Sánchez Casasola, directrice, Alliance Française de Texcoco

La vie du réseau

26


ANNIVERSAIRES

40 ans

pour l’Alliance Française d’Ambatondrazaka, Madagascar

Marathon organisé pour l’anniversaire de l’AF © AF Ambatondrazaka

P

our fêter le 40e anniversaire de l’Alliance Française d’Ambatondrazak, les habitants de la ville et des environs ont été conviés aux nombreuses activités organisées tout au long de quatre jours de festivités mêlant loisir, éducation et convivialité.

Inauguration des nouvelles salles de classe

Au programme, une série de jeux, de quizz et d’activités sportives qui a impliqué l’intégralité des apprenants de l’Alliance, toujours plus nombreux à rejoindre l’association. En 2017, ils étaient près de 850 étudiants différents à avoir suivi des cours de français et plus de 8 000 à participer à la trentaine d’évènements organisés au fil de l’année. En collaboration avec la Direction Jeunesse et Sport et la Ligue de l’Athlétisme, un grand marathon a été organisé dans la ville. Une dizaine d’écoles locales ainsi que de nombreuses associations sportives ont répondu à l’appel et ont bravé la chaleur pour venir à bout de cette épreuve sportive. Pour clôturer les festivités, une cérémonie, conviant les institutions et autorités de la ville, les directeurs des établissements scolaires, les différents partenaires et amis de l’Alliance, a permis à l’équipe de l’Alliance de montrer tout le chemin parcouru durant ces 40 années d’existence et de remercier toutes les personnes qui ont, de près ou de loin, participé à cette réussite. Elle a également permis l’inauguration de trois salles de classe, illustrant les nombreux travaux de réaménagements qui ont eu lieu tout au long de l’année 2017. Les festivités du quarantenaire de l’Alliance d’Ambatondrazaka auront été un véritable succès. Anaïs Bonnet-Bonamino, directrice, Alliance Française d’Ambatondrazaka

La vie du réseau

27


AMÉRIQUE DU NORD

Solidarité : l’Alliance Française de Puerto Rico, États-Unis, a reçu son générateur électrique

Installation du générateur © AF de Puerto Rico

C

’est avec joie et reconnaissance que l’Alliance Française de Puerto Rico a annoncé l’arrivée du générateur électrique, acheté grâce aux fonds levés suite aux ouragans des 6 et 20 septembre 2017.

Tout cela est le fruit d’un élan de générosité qui prouve combien le réseau des Alliances sait être solidaire pour soutenir un de ses membres en difficulté. Un réseau fort et soudé, pour une cause également épaulée par des donateurs anonymes, ou privés.

État des lieux : l’Alliance de Puerto Rico avait perdu une session complète de cours Novembre/Décembre 2017. Malgré cela, grâce aux efforts fournis à tous les niveaux au sein de l’Alliance, la reprise en janvier a été meilleure que prévu (session de cours janvier-mars), avec seulement - 8,5%. Depuis septembre, 300 000 Portoricains ont quitté l’île, soit 10 % de la population totale.

solidarité réseau

Six mois après le passage des ouragans, les coupures d’électricité sont encore nombreuses puisque 40 % des abonnés (dont certains étudiants ou employés) ne sont toujours pas alimentés. Ce générateur est désormais une « assurance-survie ». Il s’active dès que les coupures électriques surviennent. Après des mois intenses de lutte pour maintenir ses activités et garder chaque étudiant, ce générateur représente la lumière, au sens propre et au sens figuré ! Le président, Carlos Urrutia, la directrice, Christine Debreu et tout le personnel de l’Alliance Française de Puerto Rico, tiennent à remercier plus que chaleureusement toutes celles et ceux qui ont participé à cette action solidaire. Christine Debreu, directrice, Alliance Française de Puerto Rico

La vie du réseau

28


AMÉRIQUE DU NORD

Lancement de la plateforme «Mon Alliance» aux États-Unis

AF de Seattle

D

AF de La Nouvelle-Orléans

epuis le lancement des classes pilotes dans deux Alliances américaines en janvier dernier, la plateforme « Mon Alliance » remporte un francsuccès. Les Alliances de Seattle et de La NouvelleOrléans totalisent 165 utilisateurs inscrits en un peu plus d’un mois. Les 39 classes ouvertes et les 37 modules de formation montrent la grande appétence des apprenants et des enseignants pour ce nouvel outil. Le premier axe de travail du déploiement de cette plateforme aux États-Unis est de faire du numérique un levier d’innovation pédagogique.

Pour ce faire, les Alliances devront réaliser une analyse commerciale et marketing en amont de l’adoption de la plateforme : analyse fine de marché concurrentiel local, analyse de création d’un plan de communication spécifique, stratégie de positionnement tarifaire et nouveau modèle économique de rentabilité des cours.

« Faire du numérique un levier d’innovation pédagogique »

L’objectif de la délégation générale est de former les équipes, et de les accompagner afin que cette plateforme soit au service de pratiques pédagogiques innovantes. En janvier, deux formations ont été organisées avec les Alliances de Seattle et de La Nouvelle Orléans et un webinaire a été organisé en mars sur le thème « Le potentiel pédagogique des cours en ligne ». Le deuxième axe est de faire de cette plateforme un nouveau facteur d’attractivité de nos Alliances, dans un pays où les offres de cours en

La vie du réseau

ligne sont très présentes. Plus de 53% des écoles publiques de niveau lycée offrent une partie de leur curriculum en ligne. Dans l’éducation supérieure, plus de 5 millions d’élèves suivent chaque année des modules sur une plateforme, et de nombreuses structures privées concurrentes proposent des offres hybrides de FLE.

Ce sont ces thématiques qui seront abordées à l’occasion de la formation proposée aux personnels des Alliances Françaises américaines et canadiennes les 10 et 11 mai prochains, intitulé Marketing des cours en ligne animée par Neige Pruvost, directrice de l’Alliance Française de Cochabamba, Bolivie. Le déploiement national de la plateforme est prévu au printemps 2018. Marguerite Bickel, déléguée générale adjointe des Alliances Françaises aux États-Unis

29


AMÉRIQUE DU NORD

Première édition "Animation First" au FIAF New York

M

algré une renommée internationale et une production de films importante, l’animation française est encore assez méconnue aux États-Unis et il n’existe pas, à New York, de temps fort dédié à cet art.

Le temps d’un weekend, le FIAF a présenté, pour la première fois, la richesse et la diversité de l’animation française au public américain et notamment au public adulte. À travers 52 films et courts métrages, des conversations avec des personnalités de l’industrie telles que Michael Dudok de Witt, Serge Elissade ou encore François Serre, un atelier de réalité virtuelle et de réalité augmentée, l’édition inaugurale d’Animation First a transporté plus de 3 500 participants au cœur de l’animation française. Atelier de réalité virtuelle © D.R. FIAF

Le succès de cette première édition a dépassé nos espérances, c’est donc naturellement que nous avons décidé d’une deuxième édition en février 2019. En savoir plus, cliquez ici >>

3e édition du Tilt Kids Festival, FIAF New York

L

a 3e édition de Tilt Kids Festival, festival multidisciplinaire dédié aux enfants, à leur familles et à leur professeurs s’étend sur un mois et invite des artistes novateurs et visionnaires issus de New York, des pays francophones, et des quatre coins du globe à redéfinir l’art pour le jeune public. Coproduit par le French Institute Alliance Française et les services culturels de l’ambassade de France et en partenariat avec des institutions culturelles majeures de New York telles que Cooper Hewitt Smithsonian Design Museum, Brooklyn Public Library, ou encore NYU Skirball Center for the Performing Arts, Tilt encourage le jeune public à vivre l’art dans un esprit de liberté et d’aventure. Présentant le travail de créateurs et de personnalités mondialement connus, mais pas forcément pour leur travail à destination du jeune public, ce festival unique et innovant offre des activités ludiques et culturelles à toute la famille. Les artistes francophones jouent un rôle central dans ce festival, qui permet souvent de montrer leur travail pour la première fois à un public américain.

“A fête to flex youthful imaginations ! It’s French in origin, fantastical in concept and freewheeling in execution!” – The New York Times, March 3, 2017 Inaugurée en mars 2016, les deux premières éditions du festival ont connu un large succès auprès de la presse locale, nationale et internationale. Plus de 10 500 adultes et enfants ont pris part aux performances et évènements de Tilt 2017, dépassant les attentes de manière significative et augmentant le nombre d’enfants présents à nos programmes le reste de l’année. Avec une implication encore plus grande des écoles locales et des partenaires communautaires pour cette troisième édition, Tilt étendra la portée de son impact à un groupe d’enfants géographiquement et socio économiquement plus divers. À travers des ateliers, des lectures publiques de contes populaires multinationaux et culturels, des forums philosophiques et des présentations dans des écoles, nous étendons et diversifions les communautés auxquelles profite le festival. En savoir plus, cliquez ici>>

Catherine Baumann, directrice du développement et de la stratégie, French Institute/ Alliance Française (FIAF) New York

La vie du réseau

30


AMÉRIQUE DU NORD

Les petits penseurs : ateliers de philosophie avec les enfants au FIAF New York, États-Unis

Atelier avec les enfants © K.Branning et A.Delaunay

D

ans le courant de l’année 2016, le FIAF (French Institute/Alliance Française) a déposé sa candidature aux Fonds médiathèques XXI, le plan de développement des médiathèques soutenu par l’Institut français. Ce fonds soutient notamment la création de projets visant la diffusion de la culture française à l’international spécifiquement par des actions menées au sein des médiathèques du réseau (Instituts français et Alliances Françaises). La proposition du FIAF, intitulée « Les Petits Penseurs », s’inspire des cafés philosophiques pour les adultes et des ateliers philosophiques pour les enfants actuellement très populaires en France. Le projet consiste en la création de huit ateliers de philosophie basés sur le modèle du débat socratique adapté aux enfants et ayant pour point de départ des questions de leur quotidien. La particularité de ce programme est qu’il s’adresse aussi bien aux enfants francophones qu’aux enfants apprenants inscrits dans les classes de Français Langue Etrangère du FIAF.

« La philosophie n’est pas une pédagogie de la réponse, mais une pédagogie de la question. »

Le programme « Les petits penseurs » a également été conçu pour être élargi au réseau américain des Alliances Françaises. À l’instar des programmes «Benjamin» et «Merlin» des années précédentes, «Les petits penseurs» est un projet fédérateur pour les Alliances Françaises du réseau désireuses de développer l’offre de leur médiathèque et, en particulier, leurs programmes pour la jeunesse. En outre, «Les petits penseurs» permet le croisement entre les ressources documentaires et pédagogiques.

La vie du réseau

Le FIAF lançait avec enthousiasme son nouveau programme dès janvier 2017 au sein de sa médiathèque en tant qu’Alliance pilote. Par la suite, le programme a été étendu à sept autres Alliances du réseau américain : Boston, Chicago, Denver, Minneapolis, la Nouvelle-Orléans, Philadelphie, et Porto Rico. Toutes ces Alliances ont reçu une mallette pédagogique contenant la sélection d’albums, les fiches pédagogiques, et l’ensemble des ateliers a rencontré un succès certain, tant chez les enfants que chez les parents qui ont également reçu des ressources pour prolonger l’activité en famille.

Ce projet représente un beau défi par son originalité (aborder des notions philosophiques en français pour des publics francophones et en voie d’apprentissage) et son bilan positif en est une belle récompense. Enfin, l’UNESCO (Chaire UNESCO philosophie enfants) vient d’attribuer au programme «Les petits penseurs» le label «Pratiques de la philosophie avec les enfants : une base éducative pour le dialogue interculturel et la transformation sociale», un testament de son mérite pédagogique. Katharine Branning, directrice adjointe, et Aurélie Delaunay, responsable de la programmation jeunesse au Haskell Library - FIAF New York

31


AMÉRIQUE DU NORD

Denver Paper Fashion Show 2018 Un trophée en papier pour l’Alliance Française de Denver, États-Unis

L Défilé création en papier © AF Denver

e 23 mars, au Denver Center for the Performing Arts, le monde de la mode était «sur son trente et un». À l’occasion du quatorzième Paper Fashion Show organisé par le One Club for Creativity de Denver, et présidé par Anne Redureau, plus de 30 stylistes de la région sont venus présenter leurs dernières créations. Cependant, dans les coulisses? aucun signe de tissus, de rubans ou de trousses de couture. Les étoffes ont été remplacées par du papier aux formes et aux couleurs diverses et les aiguilles à coudre par de simples paires de ciseaux.

Pour la troisième année consécutive, l’Alliance Française de Denver était l’un des sponsors de l’événement et présentait pour la deuxième fois une création unique en papier. En 2017, pour célébrer les 120 ans de la naissance de l’Alliance, jupons et perruques rendaient hommage à la reine Marie Antoinette.

« L’Alliance Française de Denver, l’un des sponsors de l’événement, présentait pour la 2e fois une création unique en papier. » La vie du réseau

Cette année, dans un style beaucoup plus sobre, le modèle Caitlin Badinger (modèle officiel du magazine 303 pour la Denver Fashion Week) arborait fièrement une création de la toute jeune styliste (18 ans) mais néanmoins prometteuse Isabella Aragon, étudiante au lycée d’East Denver, et de son amie Mabel McKenna. Après plusieurs mois de travail, nos trois mousquetaires de la mode ont brillé sur le podium puisque la robe s’est vue attribuer le premier prix dans la catégorie Young Designers Award. Un trophée qui fait honneur au charme et à l’élégance à la française et qui ne peut que faire pâlir les plus grands noms de la mode. Aujourd’hui, sans aucun doute la relève est assurée. Aude Hertzler, Alliance Française de Denver

32


AMÉRIQUE LATINE

Inauguration de l’Alliance Française de Pilar, Argentine

(De gauche à droite) : le maire, le président AF de Pilar, le conseiller culturel, la directrice AF Pilar, l´ambassadeur et la déléguée générale de la Fondation AF en Argentine © AF de Pilar

L

e 9 mars, l’Alliance Française de Pilar, 54e Alliance Française du réseau argentin, a été inaugurée dans un cadre atypique, au coeur d´un superbe jardin. L´inauguration avait des airs de garden-party, pour le plus grand plaisir des nombreux invités venus soutenir cette nouvelle Alliance petite en taille mais avec de grandes ambitions, dans un contexte très porteur.

« ... la convivialité et la fête ne manquent jamais dans les Alliances Françaises du réseau argentin... »

En effet, depuis une quinzaine d´années, Pilar est une ville en pleine expansion au niveau démographique, économique et universitaire, située à une cinquantaine de kilomètres de Buenos Aires. Dans cet environnement, il ne manquait plus qu´une Alliance Française. C´est pourquoi, Debora Maschwitz, franco-argentine ayant vécu 11 ans à Paris (nouvelle directrice de l´Alliance Française de Pilar) à l’initiative de cette création, s´est entourée d’un Conseil d’administration dynamique pour mener à bien ce nouveau projet. Après une matinée de visites dans les entreprises françaises implantées à Pilar (Sanofi-Pasteur, Maped) et futures partenaires de l´Alliance de Pilar, l’ambassadeur de France en Argentine, S.E Pierre-Henri Guignard, le maire de la ville, Nicolás Ducoté, le conseiller de coopération et d’action culturelle, Yann Lorvo et la déléguée générale de la Fondation Alliance Française en Argentine, Nathalie Lacoste-Yebra, accompagnés de personnalités académiques et d’invités nombreux, ont inauguré la nouvelle Alliance. Les discours et la coupe de ruban ont laissé la place á un concert de chansons franco-argentines et un cocktail car la culture, la langue française... mais aussi la convivialité et la fête ne manquent jamais dans les Alliances Françaises du réseau argentin. Nathalie Lacoste-Yebra, directrice de l’Alliance Française de Buenos Aires et déléguée générale de la Fondation Alliance Française en Argentine

La vie du réseau

33


AMÉRIQUE LATINE

La star internationale du football, Didier Drogba, à l’Alliance Française de Carthagène des Indes, Colombie

L

e 19 mars dernier, à l’occasion du lancement de la semaine de la Francophonie, l’Alliance Française de Carthagène des Indes a été honorée par la visite de la star internationale de football Didier Drogba.

De passage en Colombie, le nouvel ambassadeur de « Sports and Peace » et ex-capitaine de la sélection nationale ivoirienne a répondu favorablement à notre invitation. Cette organisation internationale créée en 2007 poursuit l’objectif « d’utiliser le sport comme outil pédagogique » dans le but de promouvoir et transmettre la paix dans le Monde. C’est ainsi que Didier Drogba fut particulièrement sensible à l’invitation de notre institution.

Thomas Simoes et Didier Drogba © AF de Carthagène

« Le réseau des Alliances Françaises œuvre à la paix dans le monde. »

Au-delà de la visite, nous avons pu présenter pour la première fois le réseau des Alliances Françaises à travers le monde au vainqueur de la ligue des champions 2012 (Chelsea). Didier Drogba, surpris par l’ampleur et le dynamisme de ce réseau international, a salué l’initiative de la promotion de la langue française et de la diversité culturelle, convaincu, lui aussi, que le réseau des Alliances Françaises œuvre à la paix dans le monde. Thomas Simoes, directeur et Chloé Graniou, responsable communication,

Récompense pour l’Alliance Française de Bogota

Équipe de l’Alliance de Bogota © AF de Bogota

U

n an de travail récompensé. Le 2 février, en présence des représentants de l’ambassade de France en Colombie, ICONTEC a remis au président du Conseil d’administration de l’Alliance Française de Bogota les certificats officiels d’obtention des normes techniques colombiennes NTC 5555, NTC 5580, et le certificat de la norme ISO 9001 (2015), qualifiant ainsi notre système intégré de gestion de la qualité. Une récompense partagée avec toute l’équipe dans cette nouvelle avancée vers la professionnalisation de la qualité au sein de l’institution. Marie Grangeon-Mazat, directrice, Alliance Française de Bogota et déléguée générale de la Fondation Alliance Française en Colombie

La vie du réseau

34


AMÉRIQUE LATINE

Le chef d’exposition du Musée de l’Homme à Paris en visite à Cuenca, Équateur

L

ors de son séjour en Équateur, dans le cadre d’une coopération scientifique et technique impulsée par l’Alliance Française de Quito et l’ambassade de France en Équateur, Virginio Gaudenzi, actuel chef d’exposition du Musée de l’Homme à Paris, s’est rendu à Cuenca en janvier dernier.

Après avoir rencontré les autorités du musée ethnographique Pumapungo, les représentants de l’Alliance Française de Cuenca, ainsi que des journalistes, M. Gaudenzi a animé une conférence sur l’expérience muséographique et la nouvelle proposition du Musée de l’Homme de Paris. L’équipe du Musée Pumapungo, accompagnée de la consule honoraire de Cuenca et de l’Alliance Française, ont emmené M. Gaudenzi sur les traces des missions géodésiques françaises aux alentours de Cuenca. La visite de M. Gaudenzi vient renforcer les liens entre Cuenca et le Musée de l’Homme, des liens historiques puisque Paul Rivet, créateur du Musée de l’Homme, faisait partie de la deuxième mission géodésique et a laissé son

M. Gaudenzi et la consule honoraire © AF Cuenca

empreinte à Cuenca. Ces différentes lignes de coopération permettront de générer des échanges de savoirs et de pratiques, mais aussi académiques entre chercheurs du Musée de l’Homme et du Musée Pumapungo. Enfin, une exposition sur Paul Rivet est envisagée d’ici à 2020 au Musée de l’Homme, dans laquelle Cuenca pourrait avoir une place importante. Antoine Lissorgues, directeur, Alliance Française de Cuenca

L’Alliance Française de Guayaquil enjazze les coeurs pour la Saint-Valentin

C

Lorenzo Naccarato Trio © Luiz Gorotiza

ette année, c’est avec le trio de jazz francais de Lorenzo Naccarato que l’Alliance Francaise de Guayaquil a célébré le 14 février : un vrai coup de foudre.

Étudiants, curieux, fans de jazz ou couples en quête d’une soirée romantique pour la Saint-Valentin, les Guayaquiliens ont été nombreux à venir se laisser surprendre et charmer par le jazz “cinématique” du jeune trio francais. Après un premier temps d’écoute doucement déroutant, le public a été séduit par la proposition moderne et originale de Lorenzo Naccarato Trio, un jazz qui s’inspire des ambiances cinématographiques pour élaborer des mélodies aussi veloutées que vives et dramatiques.

La vie du réseau

Le Centre équatorien Nord-américain s’est joint à l’événement en mettant à disposition sa salle de spectacle. Cette coopération s’inscrit dans la logique de partenariat grandissante de l’Alliance Française de Guayaquil, qui souhaite renforcer et pérenniser ses amitiés institutionnelles, particulièrement cette année, où elle célèbrera en août prochain ses 60 ans d’existence et offrira chaque mois une programmation culturelle encore plus dense et variée.

Elsa Briand, coordinatrice culturelle, Alliance Française de Guayaquil

35


AMÉRIQUE LATINE

Lancement de la saison culturelle des Alliances Françaises du Mexique

Conférence de presse © AF Mexico

L

a conférence de presse de la saison culturelle 2018 du réseau des 33 Alliance Françaises mexicaines s’est tenue le 20 février. Résolument inscrite dans la création contemporaine avec, pour la première fois, la résidence itinérante d’une jeune artiste de création textile et une programmation autour des réalités et perceptions du monde, elle s’est déroulée à la Fábrica digital, un espace dédié à l’expérimentation et à la formation aux technologies numériques. Avec ce lieu, le réseau des Alliances Françaises du Mexique a également installé la saison culturelle dans le patrimoine historique du pays. La Fábrica digital est un espace dont la structure moderne est mise en valeur par un contraste dont les architectes mexicains sont friands, avec le palais colonial où elle se situe, à deux pas d’un des tout premiers édifices construits au XVIe siècle par les Espagnols, l’Eglise San Francisco.

illustration. D’origine mexicaine, elle est diplômée de l’École nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy. À la faveur de son séjour d’une à deux semaines dans onze villes du Mexique, les Alliances Françaises peuvent installer leur coopération culturelle dans le temps long, au gré de créations textiles à la mise en scène collaborative.

En ce qui concerne l’ensemble de la saison, chaque Alliance peut prendre à son compte la campagne de communication nationale et est destinataire de son kit de promotion. En fonction de ses possibilités financières, chacune peut accueillir tout ou partie de la programmation. La thématique peut être illustrée par des événements au coût modeste mais à fort impact. C’est le cas de la programmation de films ou de conférences.

« La saison culturelle permet aux Alliances d’y participer quelles que soient leur taille et leurs priorités culturelles... »

Autour de la thématique globale, elle-même divisée en trois blocs Réalité/virtualité, Réalité/fiction, Réalité/réalités, la programmation propose jazz arabo-caribéen, musique électronique, musiques actuelles, graffiti et lightpainting, théâtre contemporain et expositions.

La saison culturelle invite et permet à toutes les Alliances d’y participer quelles que soient leur taille, leurs priorités culturelles et la particularité du dialogue artistique local. La mise en œuvre de résidences de jeunes talents, avec au premier semestre de chaque année un projet sur la création textile, participe de ce dialogue franco-mexicain. Fabienne Guilbert Burgoa, la première lauréate de notre appel à résidence, en est une parfaite

La vie du réseau

Le la a été donné le 20 février, à la Fábrica Digital, avec une intervention appréciée d’un spécialiste des réalités virtuelles du Centre multimédia du Cenart de Mexico. Il s’agissait de faire de la conférence de presse de la saison culturelle des Alliances Françaises un événement multiforme. L’exposition «La joie» a enfin été présentée aux journalistes et spectateurs, où chaque œuvre s’anime via une application mobile. Marc Boisson, délégué général de la Fondation Alliance Française au Mexique

36


AMÉRIQUE LATINE

La gastronomie mexicaine à la rencontre du Périgord noir

Délégation mexicaine © D.R. Centre éducatif gastronomique franco-mexicain dans le Périgord noir © D.R. Vallée de la Dordogne © D.R.

L

’Alliance Française d’Acapulco a, depuis des années, largement étendu son rayon d’actions. Les nombreux partenariats qu’elle a développés lui ont permis un ancrage dans la ville et dans l’État du Guerrero. L’une des expressions a été, en 2017, le passage du statut de Centre Associé à celui d’Alliance Française. Dans le domaine culturel, sa participation active au Festival franco-mexicain [*], dont le directeur est le président de l’Alliance, le montre avec éclat. Une nouvelle phase s’enclenche, dont il nous fait part ci-après, avec la création dans le Périgord noir d’un centre éducatif franco-mexicain. Une belle réalisation, impliquant des deux côtés de l’Atlantique de grands partenaires institutionnels. Marc Boisson, délégué général de la Fondation Alliance Française au Mexique [*] 2018 marque la 15e édition du Festival franco-mexicain.

«Capitalisant plus de 15 ans d´expérience dans les relations culturelles entre le Mexique et la France, Jean-Christophe Napias et Karim Gilles Djellit respectivement directeur de l´Alliance Française d´Acapulco et directeur du Festival Franco-Mexicain, ont pris l´initiative de créer en Périgord noir dans un cadre naturel préservé et reconnu pour sa gastronomie un centre éducatif gastronomique franco-mexicain. L’établissement se trouve entre 10 et 30 minutes des prestigieux villages tels que La Roque Gageac, Beynac, Sarlat et des sites préhistoriques comme les Eyzies.

« Une plateforme de financement participatif a été mise en place. »

Ce centre, dont le lancement est prévu le 27 avril 2018 lors de la visite d´une délégation mexicaine, sera réservé aux étudiants en gastronomie dans un premier temps ; il se composera d´un restaurant-école dirigé par le chef Javier Guerrero Reynada, d´un espace où seront dispensés des cours de français de la gastronomie (FOS/FS), des ateliers de cuisine et enfin d´un potager biologique où seront mis en valeur les patrimoines agraires des deux nations. Les partenaires du projet sont la mairie de Saint-Laurent la Vallée, le département de la Dordogne, l´Université du « Claustro de Sor Juana » et le ministère du tourisme mexicain. Toutefois, des efforts supplémentaires seront encore nécessaires pour donner continuité et pérennité à ce projet, c´est pour cela qu’a été pris l´initiative de faire un appel participatif à travers une plateforme de crowdfunding. Les fonds récoltés serviront à améliorer les installations, propriétés de la mairie ainsi qu´à mettre en place un programme de bourses. Lien de la plateforme >> » Karim Gilles Djellit, directeur du Festival franco-mexicain, président de l’Alliance Française d’Acapulco

La vie du réseau

37


AMÉRIQUE LATINE

Plein succès pour la 3e édition du Festival international de théâtre «Temporada Alta» à Lima, Pérou Guerre (Compagnie Samuel Mathieu) - Festival Temporada Alta 2018 © D.R. AF Lima

P

our la troisième année consécutive, l’Alliance Française de Lima a organisé le festival de théâtre expérimental et indépendant Temporada Alta, du 8 au 25 février 2018. Inauguré par le ministre de la Culture à l‘occasion de la représentation du spectacle «Guerre» de la Cie Samuel Mathieu, le festival était composé de 10 pièces (France, Espagne, Mexique, Chili, Israël, Italie, Pérou) et de 19 représentations. Il a attiré plus de 4 000 spectateurs et a permis de confirmer la positionnement leader de la France dans le domaine des arts vivants au Pérou.

Créé il y a 26 ans à Gérone (Espagne), le festival Temporada Alta présente chaque année plus de 100 spectacles de théâtre indépendant et expérimental. Base d’accueil de grands noms des arts de la scène autant que rampe de lancement de jeunes compagnies créatrices de nouveaux langages artistiques, il est devenu une référence en Europe. Désireux d’un développement en Amérique latine, il s’est implanté ces dernières années à Buenos Aires (Argentine) et Montevideo (Uruguay). L’Alliance Française de Lima a organisé en février dernier la 3e édition de ce festival. Il permet de favoriser l’échange culturel entre l’Europe et l’Amérique latine, de présenter une offre expérimentale et alternative relativement inexistante dans le pays, d’appuyer la création de jeunes artistes et de créer une vitrine pour la France, en tant que premier événement d’envergure de l’année culturelle au Pérou. L’objectif réaffirmé est d’associer notre coopération culturelle aux valeurs d’engagement et d’innovation. Pour ce faire, la programmation a été élaborée selon deux critères précis :  l’utilisation de langages artistiques innovants et expérimentaux, peu présents sur la scène culturelle péruvienne ;  la mise en scène de thématiques socio-politiques contemporaines, promouvant le débat d’idées, la réflexion distanciée et les prises de

position. Les thèmes de la solitude, de l’individualisme, de la relation homme-femme, du rapport au corps et du racisme ont par exemple été abordés. Le directeur de l’Alliance a inauguré le festival aux côtés du ministre de la Culture, Alejandro Neyra, à l’occasion de la première représentation à l’étranger du spectacle « Guerre », récemment créé au festival CIRCA d’Auch, de la Compagnie Samuel Mathieu, au Grand Théâtre National de Lima. Ce festival permet à la France de bénéficier d’une exposition médiatique de premier plan avec 81 interviews et reportages. Le principal quotidien du pays, « El Comercio », lui a consacré 19 articles, l’annonçant même fin 2017 comme l’un des moments les plus attendus de l’année. Il a l’avantage d’être le premier événement culturel de l’année au Pérou, et le seul d’envergure durant la période estivale, ce qui positionne la France de manière particulièrement stratégique comme leader dans ce domaine.

Yohann Turbet Delof, directeur, Alliance Française de Lima, délégué général de la Fondation Alliance Française au Pérou

Lancement de la saison culturelle 2018 au Pérou En quelques années, l’Alliance Française de Lima a reconquis sa place de leader en matière culturelle au Pérou. C’était l’objectif de sa nouvelle politique culturelle, lancée fin 2015, qui venait affirmer les grandes orientations de son action : professionnalisme, création contemporaine et engagement pour les droits de l’homme, les minorités, les innovations sociales et le débat d’idées. La saison culturelle de l’Alliance a été lancée avec une fête électro réunissant plus de 400 personnes, dont les représentants de nombreux postes diplomatiques, du ministère de la Culture et des principales institutions culturelles péruviennes. Plus de 350 événements viendront ponctuer la vie culturelle péruvienne.

La vie du réseau

38


AMÉRIQUE LATINE

«La nuit des idées 2018» : une expérience pleine de promesse à Cuzco, Pérou

E

n partenariat avec Ankawa Internacional, organisation internationale à but non lucratif spécialisée dans les questions de gouvernance, de développement et d'innovation, l'Alliance Française de Cuzco a souhaité participer à la 2e édition de la Nuit des idées en convoquant un panel paritaire de personnalités variées.

La Nuit des Idées à Cuzco © AF Cuzco

Le 26 janvier, trois femmes et trois hommes ont donné à entendre leur point de vue sur la thématique « L’imagination au pouvoir ? » au travers de leurs spécialités respectives. Du monde des affaires au secteur universitaire, de la gestion de projets aux hautes études appliquées à la Gouvernance, au Développement et à l’Innovation, les visions plurielles des intervenants ont donné lieu à de riches débats. Faisant écho aux grands enjeux actuels à l'échelle nationale et internationale, une importance particulière a été conférée à la FEMME au travers de trois interventions : l’importance de l’imagination et des femmes dans la science ; le rôle des femmes dans les nouveaux paradigmes de pouvoir ; l’imagination pour l’entreprenariat : une perspective de genre. L’hommage à Mai 68 n'a pas été en reste avec l’intervention De Córdoba à Paris : impact des mouvements étudiants au XXe siècle. De plus, une perspective scientifique a enrichi le débat autour des problématiques liées à l'écologie et la génétique. Enfin, le cycle de conférences s'est clos par une vision plus générale et pleinement humaniste : L’imagination est plus importante que le savoir. Chaque année, la Nuit des idées est une invitation à découvrir l’actualité des savoirs, à écouter celles et ceux qui font avancer les idées dans tous les domaines, à échanger sur les grands enjeux de notre temps, à célébrer la circulation des idées entre les pays et les cultures, les disciplines et les générations.

À l’issue de cette rencontre entre universitaires et professionnels, le public a pris la parole afin de dialoguer avec les intervenants pour « célébrer la circulation des idées entre les pays et les cultures, les disciplines et les générations ». Cette deuxième Nuit des Idées organisée à l’Alliance de Cuzco a reçu un accueil très favorable et suscité la curiosité de publics nouveaux, avides d'espaces d'expression. La Nuit des Idées 2018 a permis de matérialiser l’expérience du dialogue et de l'ouverture en ce sens qu’elle a offert un espace de liberté pour repenser des réalités d’une brûlante actualité, dans un pays qui s’interroge en permanence sur son identité. Johanna Roth, directrice, Anthony Rohou, coordinateur académique et pédagogique, Alliance Française de Cuzco

La vie du réseau

39


ASIE

Le Président de la République française à l’Alliance Française de Delhi, Inde

Selfie avec les présidentes et présidents

L

Emmanuel Macron visite la médiathèque © D.R. AF Delhi

’Alliance Française de Delhi a reçu le 10 mars 2018, le Président de la République française M. Emmanuel Macron ainsi que la ministre Indienne des Affaires étrangères Mme Sushma Swaraj. Au cœur de la galerie Romain Rolland, qui accueillait pour l’occasion l’exposition de l’Agence Française de Développement « A world in common », les deux dignitaires ont échangé sur le renforcement des relations bilatérales entre l’Inde et la France. Ils ont abordé le développement des partenariats stratégiques dans les domaines du commerce, de la défense, de la sécurité, de la culture et de l’éducation.

Française où la responsable, Sarah Bakry, lui a fait part des projets du réseau des médiathèques d’Alliances Françaises en Inde. Le délégué général de la Fondation et directeur de l’Alliance de Delhi, Jean-François Ramon, a pu échanger avec le ministre des Affaires Etrangères, M. Le Drian, sur la vie du réseau et mettre en avant l’importance de ses actions. Dans son discours du 11 mars devant la communauté française, à la résidence de l’ambassadeur, le président Macron a rendu hommage au travail des Alliances. Les neuf présidents d’Alliances venus à Delhi pour l’occasion, ont tous été salués en personne par le président et son épouse.

Suite à cette rencontre, le président de la République française s’est rendu à la médiathèque de l’Alliance

Anaïs Cayzac, assistante, délégation générale de la Fondation Alliance Française en Inde

Alliance Française de Dubaï, Émirats arabes unis Visite d’une délégation parlementaire

E

n visite aux Émirats arabes unis en février dernier, le Premier ministre s’est fait le représentant d’un partenariat franco-émirien que Paris voudrait pouvoir renforcer. La délégation parlemantaire qui l’accompagnait s’est rendue à l’Alliance Française de Dubaï, le 12 février, où elle a été reçue pour déjeuner. Se sont joints à la délégation une trentaine d’invités dont le directeur des participants internationaux, Expo Dubaï 2020 et Erik Linquier, commissaire général de la France pour Expo2020.

La vie du réseau

Ouverture d’un café-bistro-traiteur

F

ruit d’une belle aventure humaine et culinaire, Odéon, un nouveau café-bistro a ouvert ses portes à l’Alliance de Dubaï. Plus qu’un restaurant, on s’y retrouve pour déguster les bons petits plats gourmands et savoureux du chef Thomas Duhamel. Un projet bistro-nomique avec une cuisine simple mais bien faite pour exprimer la passion pour la cuisine française. Bernard Frontero, directeur, Alliance Française de Dubaï

40


AFRIQUE

Nouveaux locaux pour l’Alliance Française de Bloemfontein, Afrique du Sud

I

nstallée depuis sa fondation, en 1953, dans des locaux du centre ville de la capitale de la province des États Libres, l’Alliance Française de Bloemfontein a décidé de voir plus grand. Le 9 mars 2018 ont été inaugurés de nouveaux locaux, agréables et idéalement situés pour les étudiants. Ce déménagement est l’occasion d’intégrer de nouvelles personnes à l’équipe de l’association : renouvellement de la direction, nouvelle présidente…

Le délégué général de la Fondation Alliance en Afrique du Sud et Australe, Gérald Candelle, a inauguré les nouveaux locaux de l’Alliance de Bloemfontein qui fait partie intégrante du réseau d’Afrique Australe. Elle maintient vivante la francophilie dans une ville où de nombreux habitants sont fiers des patronymes français transmis par leurs ancêtres. Le lendemain, la Francophonie a été célébrée en symphonie avec un programme de musique classique présenté par l’Orchestre Symphonique des États Libres, en honneur de la Francophonie. Offenbach, Ravel et Franck se sont succédé sur la scène du théâtre Sand Du Plessis, pour un auditoire de plus de 400 personnes.

Orchestre symphonique © AF Bloemfontein

Rémi Beghin, directeur, Alliance Française de Maseru

Un bureau de Sciences Po à l’Alliance Française de Nairobi, Kenya

A

près Pékin, New-York, Dehli, Bombay, Sciences Po signe une convention avec l’Alliance Française de Nairobi pour l’ouverture de son premier bureau en Afrique et au sein d’une Alliance Française.

L’inauguration s’est tenue le 19 février dernier dans les locaux de l’Alliance. Les discours du président de l’Alliance, de l’ambassadeur de France au Kenya et en Somalie et de la vice-présidente de Sciences Po en charge de l’international ont salué ce nouveau partenariat entre l’Alliance Française de Nairobi et Sciences Po. De nombreux collègues du réseau des services culturels étaient présents car se tenait en même temps la réunion régionale annuelle dans les locaux de l’Alliance de Nairobi. La Fondation Alliance Française était représentée par la déléguée géographique Afrique, Asie, Océanie. Pour toutes les opérations de promotion, le représentant de Sciences Po au Kenya et pour l’Afrique travaille en relation avec l’Alliance Française de Nairobi et le bureau de Campus France au Kenya.

La vie du réseau

M. Sam Ngaruiya, président de l’AF Nairobi © AF Nairobi

Le bureau de Sciences Po à Nairobi doit assurer : - La mise en œuvre de partenariats avec des acteurs privés, entreprises, fondations ; - Le développement de nouveaux partenariats universitaires ; - L’encouragement de la mobilité étudiante et professorale dans les deux sens ; - Le renforcement des relations de proximité avec les lycéens et étudiants ; - Une liaison avec les 600 Alumni présents sur le continent africain et les acteurs académiques, économiques, institutionnels et associatifs. Cédric Taurisson, délégué général de la Fondation Alliance Française au Kenya, directeur de l’Alliance Française de Nairobi

41


AFRIQUE

Campagne de financement participatif pour une annexe mobile «culturobus» pour l’Alliance Française de Diego Suarez, Madagascar

Présentation du projet

L’Alliance Française d’Antsiranana souhaite mettre en place un «culturobus» : une sorte d’annexe mobile de l’Alliance offrant un accès libre à des livres, des jeux, des films, des outils numériques et à des spectacles qui circulera entre la ville et la brousse. Antsiranana, ou Diego Suarez, est la capitale de la région Diana, région au plus extrême nord du pays. En 1967, Diego Suarez ouvrit sa propre Alliance Française et grâce à la confiance et au soutien des Diegolais, elle est aujourd’hui,une des plus importantes Alliances de Madagascar.

Le contexte

L’Alliance Française d’Antsiranana se trouve dans le centre-ville de Diego Suarez, ce qui lui procure une grande visibilité. Néanmoins, les apprenants qui s’inscrivent ne viennent que rarement dans cette partie de la ville. On estime à 120 000 le nombre d’habitants à Diego, dont 80 % habitent dans les quartiers périphériques plus au sud de la ville. Les quartiers les plus éloignés du centre se trouvent parfois à plus d’une heure de route à cause de l’état déplorable de la chaussée. La majorité des habitants ne possèdent pas de moyens de transport et doivent recourir aux tuk-tuk et taxis. Cependant le trajet aller/ retour pour venir à l’Alliance s’élève à 6 000 Ariary (1.60 €) pour ceux qui habitent loin. Dans le contexte économique actuel où le pouvoir d’achat a fortement diminué et où le

La vie du réseau

salaire minimum est de 150 000 Ar/mois (soit 40 €/mois), ce trajet est bien trop coûteux. 70% des Diegolais se trouvent être des jeunes de moins de 20 ans, ils se retrouvent donc bloqués dans leurs quartiers, loin des activités culturelles que propose l’Alliance.

centre-ville. Les véhicules de type sprinter sont les véhicules qui sont utilisés comme taxi brousse. Ils sont assez résistants pour parcourir les routes malagasy et assez grands pour pouvoir aménager l’intérieur de manière à créer notre annexe mobile.

Faire quoi ?

Ce véhicule serait entièrement autonome grâce à ses panneaux solaires et pourrait ainsi circuler librement dans la région Diana.

Depuis 2014, l’Alliance se déplace et tente d’aller au plus près des habitants avec l’opération « Hors les murs ». Un programme de cinéma itinérant en plein air et gratuit a vu le jour avec une aide financière de la part du Conseil Départemental du Finistère: Le CinéQuartiers. Le succès est incroyable, on voit une vraie demande de la part de la population. Nous souhaitons aller plus loin dans notre démarche en créant une véritable annexe mobile de l’Alliance Française. L’idée est d’acheter un véhicule qui deviendrait à lui tout seul : une médiathèque, une ludothèque, un outil numérique, un cinéma, un minithéâtre ainsi qu’une scène de spectacle et qui circulerait continuellement entre les écoles de la ville, les quartiers périphériques et les villes de brousse à proximité. Notre choix de véhicule s’est tout de suite porté sur un type sprinter. Un car, comme on peut le voir avec les bibliobus en France, serait beaucoup trop grand et ne serait pas adapté aux routes de brousse. Un véhicule trop petit, comme une 4L, ne pourrait pas contenir tout ce que nous voulons exporter en dehors du

Pour quand ?

Nous avons récemment acheté le véhicule sur fonds propre et nous allons commencer à faire quelques travaux dessus. Les autres travaux pour rendre le bus fonctionnel ne pourront commencer que lorsque nous aurons perçu l’argent récolté du financement participatif et de potentielles aides publiques. Nous comptons donc sur votre générosité pour que ce projet puisse voir le jour le plus rapidement possible.

L’équipe derrière le projet

À l’Alliance Française, il y a 15 salariés permanents et 17 enseignants, tous Malagasy. L’ensemble de l’équipe est engagé dans ce projet pour démocratiser la culture dans la ville de Diego Suarez.

EN SAVOIR PLUS ET PARTICIPER AU PROJET - cliquez ici >> Dominique Grimault, directeur, Française de Diego Suarez

Alliance

42


AFRIQUE

Visite de l’ambassadeur de France en République démocratique du Congo, à l’Alliance Française à Kisangani

L

Inauguration de la nouvelle médiathèque par l’ambassadeur de France © AF Kisangani

’ambassadeur de France, M. Alain Rémy, s’est rendu à l’Alliance Française de Kisangani le 11 avril dernier, et a pu apprécier les chantiers qui avaient été ouverts depuis l’automne dernier.

A l’occasion de cette visite, l’ambassadeur a pu inaugurer la nouvelle médiathèque et le studio de musique en présence du gouverneur de la Province et du président de l’Alliance Française de Kisangani. Ces deux nouveaux espaces complètent le vaste chantier de réhabilitation entrepris par l’ancien directeur, 5 ans auparavant.

Inauguration du studio de musique © AF Kisangani

En marge de sa visite, l’ambassadeur s’est rendu dans la réserve biosphère de Yangambi (97 km de Kisangani). La veille, il avait rencontré le gouverneur de la Province et les deux hommes ont pu échanger sur la situation socioéconomique de Kisangani et son avenir en souhaitant renforcer la coopération bilatérale qui lie déjà les deux pays. L’ambassadeur a enfin visité le dispositif Campus France (implanté dans l’Université) et il a également rencontré les membres et acteurs de la société civile et ceux de l’Alliance Française. Ces rencontres lui ont permis d’apprécier les projets menés par l’Union européenne en faveur de l’environnement et de la forêt, assister à un spectacle de danse des studios Kabako et au vernissage des œuvres d’un artiste local. Ce fut un séjour très dense et très médiatisé qui a accentué une bonne visibilité de l’Alliance Française, renforçant ainsi son image déjà considérée comme un pôle d’excellence dans la région.

Animations à l’Alliance Française de Kisangani pour la Journée Internationale des personnes handicapées

À

l'occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, l'Alliance Française de Kisangani a organisé, dans ses murs, deux animations en faveur des Boyomais vivant avec le handicap.

Cette action a été menée en collaboration avec le Bureau de la coordination provinciale des personnes handicapées (BUCOPEHA). Au programme, un petit concours d'orthographe disputé par trois catégories (Albinos, malentendants et handicapés moteur) qui a permis de décerner des lots de dictionnaires et fournitures scolaires et la diffusion du film Intouchables auquel les participants ont été très sensibles. Mention spéciale aux compétiteurs malentendants qui ont composé la dictée avec la langue des signes. Près de 200 personnes étaient présentes pour ce rendez-vous festif et convivial, un moment de partage et de vivre ensemble.

Dictée © AF Kisangani

Régis Ségala, directeur de l’Alliance Française de Kisangani et délégué général de la Fondation Alliance Française en République démocratique du Congo

La vie du réseau

43


AFRIQUE

Centrafrique Le film « Chambre N° 1 » de Leila N’Deye Thiam, qui avait été réalisé dans le cadre des Ateliers Varan, à l’Alliance Française de Bangui, a été nommé dans la sélection officielle du Festival International du Cinéma, Vision du Réel de Nyon, en Suisse. Ce festival est l’un des plus important en Europe. Créé à la fin des années 60, le festival Visions du réel, fait partie des « grands » festivals internationaux consacrés au documentaire.Les autres films réalisés dans le cadre des Ateliers Varan sont toujours dans la course et font l’objet de candidatures sur d’autres événements Internationaux.

Ghana Au moment où le Ghana souhaite renforcer ses liens avec les pays francophones, une série d’événements a été organisée pour célébrer la Francophonie à Accra. Ce sera aussi le début de la saison « Dialogues artistiques transatlantiques Caraïbes-Afrique » qui sera marquée par la visite d’artistes des Caraïbes françaises. Fin avril, les amateurs de jazz pourront venir écouter les cinq concerts organisés dans le cadre du festival de jazz à l’Alliance Française d’Accra dont ceux du saxophoniste ghanéen Steve Bedi et du groupe de jazz Bwakoré de la Martinique.

Kenya France 24 du groupe France Médias Monde a fait son entrée le 28 mars dernier sur le réseau public de Télévision numérique terrestre (TNT) du Kenya. La soirée de lancement a eu lieu à l’Alliance Française de Nairobi. France 24 devient au Kenya, la première chaîne étrangère à bénéficier d’une diffusion sur la plateforme SIGNET, la TNT publique kényane, cet accès lui permet d’être accessible à 2,3 millions de ménages kényans, soit 56% des ménages disposant d’une télévision contre 23 % précédemment lorsque sa diffusion se faisait sur le réseau privé. Lancement de France 24 © D.R. AF Nairobi

Mauritanie La nouvelle médiathèque de l’Alliance de Kaédi ne contient pas que des livres. Grâce au soutien du Gouvernement de la Principauté de Monaco, chaque Alliance Française de Mauritanie a pu acquérir un #KoomBook : les équipes pourront les utiliser lors des cours de français et des activités dans les médiathèques. Ils donnent accès à des contenus pédagogiques et culturels, qui seront enrichis au fil des semaines.

Inauguration médiathèque © D.R. AF Kaédi

L’inauguration de la médiathèque s’est faite en présence de Bastien Nicaise, responsable de programmes à la Direction de la Coopération Internationale du Gouvernement de Monaco, et de Camille Lefebvre, volontaire internationale de Monaco à la Fondation Alliance Française et chef de projet Alliance 3.0. La médiathèque de l’Alliance de Kaédi est prête à accueillir les prochains usagers.

Sénégal À l'occasion de la Quinzaine de la Femme et de la Quinzaine de la Francophonie, l'Alliance Française de Kaolack organise de nombreux concours, dont le concours photo « FEMMES DE KAOLACK » afin de mettre à l’honneur les femmes de la ville dans le cadre de leurs activités (travail, loisirs, vie quotidienne etc.)

La vie du réseau

44


EUROPE

7e concours international de photographie Alliance Française en Espagne

1er prix - Baudouin Mouanda - "Les Fantômes des Corniches"

L

a remise des prix du 7e Concours international de photographie Alliance Française en Espagne et de l'EFTI, le Centre international de Photographie et de Cinéma, a eu lieu en janvier 2018 à la Résidence de France à Madrid. Ce concours vise l’excellence en matière de photographie contemporaine internationale et a pour objectif de découvrir des auteurs de talent et de soutenir le développement de leurs projets photographiques. Compte tenu du succès des années précédentes, le concours est devenu une référence dans le calendrier des activités photographiques en Espagne. Son importance se mesure à l’aune de plusieurs critères : l’augmentation du nombre de participants, l’écho médiatique, la qualité des œuvres présentées, ainsi que le niveau du jury, composé de personnalités renommées du monde de la culture.

personnalités du monde des arts : Le 1er prix a été remporté par Baudouin Mouanda pour "Les Fantômes des Corniches". À 35 ans, ce photographe professionnel, membre du Collectif Génération Elili et d’Afrique in visu, fait partie du renouveau de la photographie contemporaine congolaise. Une exposition itinérante de ses œuvres est prévue à l’EFTI de Madrid, et dans des Alliances en Espagne. Il bénéficiera de l’édition d’un catalogue monographique de son travail. Le 2e prix a été remporté par l’Espagnol Alejandro Martinez Vélez pour son travail, "Migrants à Belgrade". Cet artiste s’intéresse au photojournalisme et son travail se concentre sur les effets de la crise économique en Espagne.

« À travers ce concours international de photographie, l’Alliance réaffirme en Espagne sa volonté de dialogue interculturel. »

L’Alliance Française en Espagne a choisi de consolider l’avenir du concours grâce à sa nouvelle collaboration avec EFTI, école de photographie de prestige en Espagne. L’appel à candidature du concours est ouvert aux auteurs photographes professionnels du monde entier. Thème libre en 2017, contrairement aux années précédentes. L’Alliance a reçu près de 1 200 candidatures, en provenance de 70 pays. Les trois lauréats ont été désignés par un jury composé de sept

La vie du réseau

Lauréats du 7e concours international © AF de Madrid

Enfin, la Mexicaine Elizabeth Vinck Monroy a remporté le 3e prix pour son projet "Entre ouvert". Ses œuvres ont été sélectionnées par plusieurs jurys de concours internationaux et ont été exposées à Mexico, Santiago du Chili, Lisbonne et Bruxelles. "C’est un projet qui parle des migrants à travers des objets, des espaces ; c’est un mélange entre textes et images, entre différents points de vue", a-t-elle commenté à propos de son travail. À travers ce concours international de photographie, l’Alliance Française réaffirme en Espagne son rôle d’enseignement de la langue française et son engagement pour la diffusion des œuvres, la promotion des artistes et du dialogue interculturel. Nicolas Zurmeyer, responsable mécénat et partenariats institutionnels, Alliance Française de Madrid

45


EUROPE

Inauguration des nouveaux locaux de l’Alliance Française de Toulouse, France Innovation, expertise de pointe, conditions d’accueil exceptionnelles, un engagement pour toujours plus de qualité

S

Inauguration Alliance Française de Toulouse

Nouveaux locaux pour l’Alliance de Toulouse

ituée au cœur du quartier Saint-Agne à Toulouse, dans le bâtiment de l'ancienne caserne Niel, actuelle Maison des Associations, lieu municipal par excellence dédié au tissu associatif toulousain, l’inauguration des nouveaux locaux de l’Alliance Française de Toulouse, a eu lieu mardi 27 mars 2018, en présence du maire de la ville, M. Jean-Luc Moudenc, du président de la Fondation Alliance Française, M. Michel Doulcet, du délégué général pour les Alliances Françaises de France, M. Matthieu Juin-Levite et de très nombreux membres et amis de l’Alliance Française. L’Alliance Française de Toulouse c’est aujourd’hui 800 m² de locaux rénovés et adaptés, modernes, équipés en outils numériques innovants et qui donnent les moyens de développer une offre linguistique et culturelle à destination de tous les publics. Événement majeur pour une Alliance Française, l’inauguration de ces nouveaux locaux est le symbole d’un dynamisme renouvelé et d’une volonté d’entreprendre par la présidente du Conseil d’administration, Mme Nathalie SpangheroGaillard, professeur d’université, avec l’aide indispensable de la directrice, Mme Françoise Cantarel et de toute l’équipe de l’Alliance Française de Toulouse. M. Michel Doulcet, président de la Fondation Alliance Française a profité de cet événement pour honorer, M. et Mme Pierre Tarabbia, membres fondateurs de l’Alliance Française de Toulouse. Ingénieur physicien de profession, M. Pierre Tarabbia a été le président de cette Alliance jusqu'en juin 2015. Il fut aussi membre du conseil d’administration de l’Alliance Française de Paris Ile-de-France jusqu’en 2007, avant de devenir, la même année, l’un des quatre membres du Collège des fondateurs de la Fondation Alliance Française, où il fut secrétaire du bureau

La vie du réseau

Nouvelle salle de classe © D.R.

jusqu’en novembre 2013. Mme Tarabbia fut la première directrice de l’Alliance Française de Toulouse de 1985 à 2000. Durant trente ans, M. et Mme Tarabbia se sont battus pour faire vivre, survivre et développer cette Alliance Française à Toulouse. Cette médaille de la Fondation Alliance Française vient honorer les services distingués par un engagement sur la durée au sein de la Fondation, de l’Alliance Française Paris et de Toulouse. Dans la soirée, une réception a réuni près de 200 personnes dans la salle polyvalente de la Maison des Associations pour célébrer cet événement. L’ouverture d’une nouvelle page dans la vie de l’Alliance Française de Toulouse qui entame sa 33e année. Matthieu Juin-Levite, délégué général pour les Alliances Françaises de France

Alliance Française - 3 bis place Guy Hersant - 31400 Toulouse +33 (0)5.34.45.26.10 - contact@alliance-toulouse.org

46


EUROPE

Exposition de « Lumikura » de Raphaël Alexandre à Reykjavik, Islande

A

fin de développer les échanges artistiques francoislandais, l’Alliance Française de Reykjavik, en partenariat avec la galerie Listastofan et avec le soutien de l’ambassade de France en Islande, a proposé à un artiste français, une bourse de résidence de création artistique, d’une durée d’un mois.

C’est le projet « Lumikura » de Raphaël Alexandre qui a été retenu. La ville de Reykjavik propose chaque début d’année un festival des lumières, le « Winter Lights Festival », qui implique durant 4 jours les principaux établissements culturels, avec des expositions ou des installations gratuites consacrées à la lumière : façades éclairées, expositions éphémères, spectacles, concerts, etc. Le projet « Lumikura » est une cabine photographique, avec un temps de pause long, qui comprend une ampoule LED au bout d’un bras articulé qui dessine une spirale autour de la tête de la personne qui se fait photographier, en heurtant le visage, elle dessine de façon aléatoire, une spirale plus ou moins parfaite autour de la personne qui peut jouer avec la lampe. Le photographié peut ensuite contrôler la photographie, sur une tablette, l’effacer ou la valider, elle est alors publiée sur une page Facebook dédiée qui rassemble tous les portraits. Le public s’est largement approprié le dispositif pour réaliser des autoportraits sérieux ou ludiques, flous ou nets, seul ou à plusieurs, etc. L’exposition dans la galerie comprenait également une série de portraits réalisés par Raphaël Alexandre à l’aide de «Lumikura». En 2018, l’Alliance Française de Reykjavik et la galerie Listastofan reconduiront le programme commun de résidence de création artistique. Affiche du projet Lumikura

La vie du réseau

Jean-François Rochard, directeur, Alliance Française de Reykjavik

47


EUROPE

Partenariat entre les Alliances Françaises d’Italie et le Fonde Salute

E

n 2017, un plan de développement national concernant le réseau des Alliances Françaises en Italie a été mis en place afin d’apporter plus de cohérence à l’organisation dans le but de garantir la pérennité de ses actions.

L’un des avantages comparatifs est le maillage du territoire, réalité géographique qui doit ouvrir des opportunités en terme de développement. Alors que l’activité demeure locale et que le campanilisme est ancré dans les pratiques, comment inviter les Alliances à modifier leur horizon opérationnel ? Cette problématique est à la base des réflexions et deux axes émergent: • L’exigence de résultats concrets pour démontrer la pertinence de ce changement méthodologique car il n’est pas aisé de manager un réseau de bénévoles avec une pratique et des revendications locales très affirmées ; • La force de la communication (25 000 abonnés aux lettres d’informations, 35 000 abonnés sur Facebook, 1 300 sur Instagram). Mais comment passer d’une réalité comptable à une logique opérationnelle? Différentes procédures ont été mises en place pour que la communication, sans perdre de sa spécificité et de son efficacité, devienne à la fois l’amplificateur de l’action nationale mais aussi un outil de levée de fonds. Une politique commune d’animation des réseaux sociaux est en cours de formalisation avec une éditorialisation des messages nationaux. Il s’agit donc de mettre : • Du national dans le local (partage des posts communs...). • Et du local dans le national afin qu’il se

La vie du réseau

fasse l’écho des réussites de chacun à travers des messages partagés. Cela correspond à une approche par la marque qui doit garantir une montée en gamme et servir de support au développement d'une culture organisationnelle pour permette de mieux répondre aux défis futurs tout en construisant nos propres opportunités.

Photo : Luc Roger, directeur général et représentant légal de harmonie mutuelle Italie, Ferdinand Matera, directeur général César puits, avec Fabrice Placet, délégué général Fondation AF en Italie © D.R. AF Turin

La création du journal des Alliances Françaises d’Italie a été une première réussite car il rend visible notre excellence et devient de fait un outil de management qui permet à chaque Conseil d’administration de se penser au-delà de ses contraintes locales. Il ne s’agit pas d'homogénéiser les pratiques mais de se réclamer d’un dénominateur commun, notre mission. Une fois cette étape affirmée, les 36 Alliances deviennent des vecteurs de notoriété pour des entreprises désireuses de s’implanter sur le marché italien. Nous pouvons offrir une visibilité via l’ensemble des réseaux de Catania en Sicile ou de Venise dans le nordest et des supports d’affichage à travers la valorisation de nos événements culturels. Ainsi, en octobre 2017, un premier partenariat a été signé avec l’entreprise franco-italienne Fondo Salute. Leur engagement financier s’est construit à la fois sur un catalogue national d’activités culturelles et éducatives, fruit d’un travail de compilation des initiatives locales, et sur notre possibilité de leur apporter la notoriété dont ils ont besoin en

mobilisant l’ensemble de nos supports de communication. Afin de confirmer l'adhésion du plus grand nombre, nous sollicitons des entreprises qui partagent nos valeurs : Fondo Salute est une société coopérative européenne pour la santé et la protection sociale. Mais aussi une certaine approche du partenariat, ainsi, dans la relation avec Fondo Salute, nous mettons en avant une vision et non la commercialisation d’un espace publicitaire. Ce premier partenariat est un signal fort pour l’ensemble des bénévoles qui animent les 36 Alliances d’Italie car il nous confirme dans nos choix stratégiques. Nous sommes en discussion avancée avec la SNCF et nous venons de conclure un partenariat avec Harmonie Mutuelle et le Cavilam dans le cadre de la création d’un prix d’excellence académique pour le meilleur DELF scolaire… cela en partie grâce à l’harmonisation de nos pratiques dans le domaine de la communication, preuve de l’engagement commun.

Fabrice Placet et Bérénice Bottecchia, Alliance Française de Turin

48


EUROPE

Inauguration de la nouvelle Alliance Française d’Amsterdam, Pays-Bas

Bibliothèque d’Amsterdam qui héberge l’Alliance

Dessin réalisé par PLANTU © AF Amsterdam

P

our célébrer son inauguration, le 17 janvier dernier, l’Alliance Française d’Amsterdam a accueilli Plantu, Joep Bertrams et Tjeerd Royaards, respectivement président et dessinateurs de Cartooning for Peace, pour une conférence exceptionnelle et la présentation en avant-première néerlandaise de l’exposition « Tous Migrants ! » devant la salle comble du grand amphithéâtre de Bibliothèque Publique Centrale Amsterdam. C’était une soirée exceptionnelle en présence de nombreux partenaires et acteurs du réseau francophone aux PaysBas, de M. Philippe Lalliot, ambassadeur de France aux Pays-Bas et soutien de l’Alliance Française d’Amsterdam, des représentants des Alliances Françaises des Pays-Bas, de la déléguée générale du réseau, du directeur de la Bibliothèque Publique Centrale Amsterdam (OBA) et de plus de 250 personnes. Cette rencontre était l’occasion de célébrer une étape majeure du déploiement du réseau culturel français dans sa nouvelle configuration : celle de l’ouverture de la nouvelle Alliance Française d’Amsterdam dans les murs de la bibliothèque, parmi les plus innovantes d’Europe. L’Alliance Française d’Amsterdam est à présent la 34e Alliance Française du dense réseau des Pays-Bas. Elle a démarré son activité en janvier 2018 avec une première rentrée des cours et déjà une cinquantaine d’étudiants.

Grand amphithéâtre de la bibliothèque publique d’Amsterdam Exposition «Tous Migrants !» © AF Amsterdam

La vie du réseau

Aurore Brault, communication, Alliance Française d’Amsterdam

49


EUROPE

Grand succès sur les réseaux sociaux pour la «Nuit des Idées» à Lviv, Ukraine

«... cette mise en lumière sur les réseaux sociaux a touché près de 40 000 personnes.»

La Nuit des Idées © AF de Lviv

L

emberg, Léopold, Lvov ou encore Lviv, autant de noms qui désignent la même ville d’Ukraine dont la riche histoire témoigne de ses évolutions culturelles passées et présentes à la croisée de l’Orient et l’Occident.

Le 26 janvier dernier, la cité inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco avait une fois de plus répondu présente à la 3e édition de la « Nuit des Idées ». C’est dans la bibliothèque universitaire, en partenariat avec l'ambassade de France en Ukraine, l’Institut français de Kiev et la Fondation Alliance Française, que l’Alliance de Lviv a organisé l’événement sur le thème : « L’imagination au pouvoir » autour d’une question : « La créativité en politique : une chimère ? ». Manifestation ouverte à tous, tout le monde pouvait poser des questions et suivre le débat grâce à la retransmission des échanges en direct, via Facebook Live. Relayée par le réseau des Alliances Françaises et par la Fondation Alliance Française, cette mise en lumière a touché près de 40 000 personnes, qui ont pu découvrir les interlocuteurs de premier plan conviés aux échanges parmi lesquels,

l’invité d’honneur, Stephen Boucher, auteur de l’essai Petit manuel de créativité politique : comment libérer l'audace collective . Le conférencier a échangé ses idées face aux personnalités, artistes, citoyens, étudiants, philosophes venus en nombre. Partant du postulat que la créativité a conquis tous les domaines, qu’elle apporte des solutions efficaces dans les entreprises, le design, la science… M. Boucher note qu’une seule sphère lui reste hermétique: la politique. L’essayiste a souligné le « changement » et les idées nouvelles promises par les politiques et la difficulté d’identifier le renouveau dans leurs propositions et leurs actions. À l’aune de leur expérience, les intellectuels présents à la tribune ont confronté leur vision en s’interrogeant sur la façon de résoudre les problèmes de société plus vite, mieux et avec moins… L’intérêt suscité par cet espace d’expression offert aux amoureux du débat démocratique ne diminue pas au fil des ans et ancre d’autant plus l’initiative comme un rendez-vous régulier et désormais attendu. Nicolas Facino, directeur, Alliance Française de Lviv

Séjour linguistique et activités culturelles à l'Alliance Française d'Irkoutsk, Russie

C

omme chaque année, l'Alliance Française d'Irkoutsk a organisé pendant une semaine au mois de mars (du 17 au 25) un séjour linguistique et culturel pour des Français (et francophones avec trois participants suisses) qui souhaitent apprendre le russe et découvrir la culture russe. Celui-ci s'est déroulé sur l'île d'Olkhon, au cœur du lac Baïkal. Dix participants ont reçu 13h de cours de russe et ont participé à diverses excursions sur le lac glacé, visité la ville d'Irkoutsk et découvert la culture et nourriture russe et bouriate.

Affiche festival de cinéma français

Participants au séjour linguistique © AF d’Irkoutsk

Le Festival de Cinéma Français qui s’est tenu début avril a diffusé 7 films en français, sous-titrés en russe, dans un cinéma du centre-ville. Près de 200 personnes étaient présentes lors de l'ouverture. Le film présenté était Polina, danser sa vie, film franco-russe de Valérie Müller et Angelin Preljocaj. Hubert-Félix Delattre, stagiaire communication, Alliance Française d'Irkoutsk

La vie du réseau

50


EUROPE Plovdiv, Bulgarie « Amusons nous ensemble » à la fête organisée par l'Alliance Francaise de Plovdiv, le 14 février à la Galerie "Markovo tepe". Le coin romantique francais a beaucoup plu et nombre des messages d’amour, de vœux... avec de la musique jouée par les lauréats du Festival International de la chanson francophone "Clef d'or", des danses - Rumba, Quickstep, Jaif - tout cela en version française et can-can flash mob - et dans une très bonne humeur ! Emplacement spécial Saint-Valentin © AF de Plovdiv

Bordeaux, France L’Alliance Française de Bordeaux Aquitaine a obtenu le renouvellement du label FLE avec la note maximale pour chacun des critères. Ce label est valabe 4 ans et est délivré par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du ministère de la Culture et du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Rouen, France Après avoir obtenu en 2016 le renouvellement de son Label Qualité FLE jusqu’en 2020, l’Alliance Française de Rouen-Normandie lance son nouveau site internet www.afrouen.org. Plus moderne, plus ergonomique, plus intuitif et dans l’air du temps, ce nouvel outil offre un accès rapide et plus facile à l’information essentielle. Un site e-commerce qui reflète l’image, les valeurs et l’offre de cours de l’Alliance Française, école de référence pour l’apprentissage du français en Normandie. Un nouvel outil de communication qui met également en avant les atouts de la région Normandie ainsi que le nouveau partenariat entre l’Alliance Française Rouen-Normandie et l’agence Normandie Attractivité.

Monaco Daniel Rondeau, écrivain et diplomate, a répondu à l’invitation de l’Alliance Française de Monaco, en partenariat avec l’Alliance Française de Nice, pour une conférence sur les parcours méditerranéens. L’écrivain a évoqué, devant un public venu nombreux, les villes méditerranéennes d’hier et d’aujourd’hui, Carthage, Tanger, Alexandrie, et Istanbul, qu’il connaît bien et qui ont fait chacune l’objet d’un livre. Il a également présenté son dernier ouvrage, Mécaniques du chaos (Grasset), qui a reçu le Grand Prix du roman de l’Académie française. Daniel Rondeau © AF de Monaco

Ploiesti, Roumanie

M. Sam Steluta Coculescu (à gauche) et l’ambassadrice © AF de Ploiesti

La vie du réseau

La médaille d’Officier de l’Ordre des Palmes Académiques a été remise par l’ambassadrice de France en Roumanie à Mme Steluta Coculescu, présidete de l’Alliance Française de Ploiesti pendant 25 ans, actuellement directrice et maître de conférences à l’Université Pétrole-Gaz de Ploiesti, qui a travaillé avec compétence et passion pour la diffusion de la langue, de la culture et de la civilisation françaises. «L’Alliance Française nous a appris à partager les valeurs universelles de la démocratie. Elle est pour nous un lieu privilégié où se rencontrent les grands esprits, ceux qui ont créé et transmis le respect de l’autre, la tolérance, la générosité, la paix et le progrès de l’humanité. Merci l’Alliance Française. Merci la France. » (Steluta Coculescu, Bucarest, le 19.12.2017)

51


OCÉANIE

Exposition «Dhumbadha Munga : aux racines du savoir» à l’Alliance Française de Melbourne, Australie

Oeuvre de Dhumbadha Munga © AF Melbourne

T

he Torch présente pour la 3e année consécutive à l’Alliance Française de Melbourne l’exposition d’art contemporain aborigène Dhumbadha Munga (Talking Knowledge), inaugurée l’année dernière par le ministre des affaires étrangères français. Temps fort du Festival des arts indigènes Yalukut Weelam Ngargee, organisé par la municipalité de St Kilda dans l’un des quartiers balnéaires les plus emblématiques de Melbourne, l’exposition réunit une cinquantaine d’œuvres alliant peinture, sculpture sur bois et objets en céramique.

l’œuvre, le programme proposé par The Torch touche par sa singularité en misant sur le cœur vivant de la culture aborigène : l’expression artistique.

Si parmi les 9 artistes exposés cette année, 6 sont d’anciens détenus issus des prisons de l’État du Victoria, c’est que Dhumbadha Munga n’est que la partie visible d’un ensemble beaucoup plus complexe dont l’ambition ultime vise à la réinsertion des détenus aborigènes dans la société civile.

Dhumbadha Munga a cette humilité de mêler les artistes émergents aux artistes dont les oeuvres ont déjà rejoint les plus prestigieuses collections publiques ou privées du pays. Et pas de hiérarchie non plus entre anciens détenus et encadrants. Ils sont tous dans le même bateau.

À travers l’organisation d’ateliers, il s’agit avant tout de reconnecter l’individu à son clan d’origine pour lui permettre de s’exprimer dans le présent. Mais pour qu’un futur se dessine, faut-il encore prétendre à une certaine indépendance financière. Et c’est là sans doute ce qui fait toute l’originalité d’un programme qui entend donner des clés de compréhension du marché de l’art et favorise l’inscription de la production artistique dans une démarche professionnelle.

« ... le cœur vivant de la culture aborigène : l’expression artistique. »

Chaque pays a sa part d’ombre, si la douceur de vivre est bien l’une des caractéristiques de l’Australie, l’une de ses plus sombres réalités veut que la minorité autochtone (2,5 % de la population) représente près de 30 % de la population carcérale du pays.

La rencontre entre l’Alliance de Melbourne et The Torch n’est pas fortuite : entre tradition et modernité, les deux institutions trouvent un moyen privilégié d’inscrire leur projet respectif sur leur territoire d’implantation et sur un terrain, celui de l’art contemporain, qu’elles ont à cœur de défendre à travers une programmation artistique exigeante et régulière.

Parmi toutes les actions de prévention et de réinsertion à

Michel Richard, directeur, Alliance Française de Melbourne

La vie du réseau

52


OCÉANIE

L’«Alliance Française French Film Festival», le plus grand festival de cinéma en Australie

P

our sa 29e édition, l’Alliance Française French Film Festival a réservé un programme varié, haut en couleur et engagé présentant une cinquantaine d’œuvres.

Il s’agit de l’un des plus grands festivals de cinéma en Australie mais aussi du premier festival de cinéma français à l’étranger. Suivi par 175 000 personnes, ce festival est devenu l’un des événements cinématographiques les plus importants en Australie et le festival de films français le plus important hors de France. Les Australiens sont de grands amateurs de culture française et de la France en général. Le réseau des Alliances Françaises qui gère ce festival en partenariat avec l’ambassade de France a beaucoup investi ces dernières années pour en faire la promotion avec une importante présence médiatique nationale. Créé en 1990, le Festival du Film Français des Alliances Françaises (AFFF) se déroule chaque printemps pendant 5 semaines de façon itinérante au travers de plus de 30 Alliances Françaises en Australie. Les villes d’Adelaïde, Brisbane, Canberra, Melbourne, Perth, Sydney et Hobart ont leur propre festival. Chaque année, ce festival est une véritable vitrine et une plateforme de lancement pour près de 50 films français et coproductions (action, romance, comédie, thrillers, films pour enfants, animation et documentaires) dont la plupart sortent ensuite sur les écrans en Australie et Nouvelle Zélande. Comme l’indique le directeur artistique, Philippe Platel, dans une interview au Petitjournal.com, la sélection assure un équilibre fidèle à la production du cinéma français et aux succès de l’année auprès du public et des professionnels. Les acteurs et réalisateurs sont invités et «il est important d’avoir à la fois les grands noms que tout le monde attend mais aussi les nouveaux talents. Il est primordial de pouvoir montrer des premiers films et des interprètes qui arrivent dans le paysage du cinéma français et qui sont plein d’espoir. Pour cette édition, nous avons plusieurs premiers films, notamment Custody «Jusqu’à la garde», qui a eu le Lion d’argent à Venise ou encore «M» de Sara Forestier.» Depuis fin février et durant tout le mois de mars à Melbourne, Sydney et Canberra les spectateurs ont eu la chance de pouvoir assister à de nombreuses projections dans les cinémas de la ville et se plonger dans l’univers d’émotions du cinéma français. La projection du film C’est la vie (Le Sens de la fête) réalisé par Olivier Nakache et Eric Toledano, duo derrière le succès du film Intouchables a marqué l’ouverture du festival et suscite

La vie du réseau

l’engouement. Gilbert Ducasse, président de l’Alliance Française de Melbourne, Philippe Platel, directeur artistique du festival, Philippe Mangeot, co-auteur du film BPM 120 battements par minute ainsi que David Stratton, critique de cinéma et parrain de l’événement, se sont exprimés avant la projection. Laurent Lafitte a effectué une tournée en Australie pour présenter le Film Au revoir là-haut réalisé par Albert Dupontel. Il a pu rencontrer le public australien au travers d’une séance questions /réponses à l’issue des projections. Le film 50 is the new 30 (Marie-Francine) de et avec Valérie Lemercier a clôturé le festival. Pour la 30e édition de 2019, les archives seront ressorties pour en faire un moment d’exception. Plus d’informations : site officiel du festival : www.affrenchfilmfestival.org

Patrice Gilles, directeur de l’Alliance Française de Canberra et délégué général de la Fondation Alliance Française en Australie et Florence Castel, Communication, Fondation Alliance Française

53


LES BONS PLANS

Fondamentaux de la collecte de fonds : partir sur de bonnes bases

L

a collecte de fonds (fundraising) est devenue un élément indissociable du développement des associations. Techniques, stratégies, méthodes et outils : retrouvez ici quelques clés pour optimiser la collecte de votre Alliance et partir sur de bonnes bases.

QUELQUES CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES POUR UNE COLLECTE EFFICACE ! 1. Définir des bases solides :

 Un projet fort, structuré et partagé  Un objectif clair et une ambition réaliste  Une gouvernance mobilisée : il est utile de trouver des ambassadeurs de votre cause !  Des indicateurs d’impact (qualitatifs et quantitatifs) pour évaluer votre collecte

2. Bâtir son offre :

 Des projets porteurs de sens : en quoi mon projet “change le monde”, répond à un enjeu ?  Des contreparties imaginées pour chaque donateur

3. Construire un argumentaire = votre discours :  Votre organisation et votre besoin  Votre développement / votre réponse au besoin (projets innovants et/ou urgents, impacts)  Vos donateurs (qu’attendez-vous d’eux ? quelle relation leur proposez-vous ?)

Il s’agit d’un document synthétique qui présente votre projet et votre objectif financier. Celui-ci doit être ambitieux mais réaliste. Posez vous toutes les questions : Quel montant, pour financer quoi, dans quels délais, pour quelles raisons ? Construisez un argumentaire solide, qui porte la mission, la vision, les valeurs et l’ambition de votre Alliance et de votre projet. Pensez à vous présenter également en tant que porteur de projet. Ce document, central dans votre collecte, sera utilisé en interne pour mobiliser et fédérer, et à l’externe pour convaincre les donateurs ; il devient votre vitrine !

4. Élaborer son plan de collecte :

 Avoir des cibles et une base de prospection définie : quels réseaux, quels prospects approcher ?  Quels types de dons (grands, petits, moyens) aller chercher et quels moyens mettre en place pour chaque type de don (campagne presse, rdv face à face...) ?

Les bons plans du réseau

Le cercle vertueux de la collecte de fonds

Pensez à la “phrase ascenseur” ! Si vous vous retrouviez dans un ascenseur avec LE mécène que vous rêvez de rallier à votre cause, que diriez-vous pour le convaincre en 30 secondes ? Cette formule vous servira à expliquer clairement qui vous êtes et pourquoi vous avez besoin de fonds.

“Les gens donnent aux gens” ! People give to people ! Collecter des fonds, c’est nouer un lien entre des personnes. Le donateur soutiendra votre organisation, mais aussi et surtout, il aura envie de donner à la personne qui lui demande !

Les règles d’or  Fixez-vous un objectif de collecte, ambitieux mais atteignable, clair, concret et cadré  Organisez votre calendrier  Jouez collectif, impliquez, motivez autour de vous !  Démarrez votre collecte le plus tôt possible  Communiquez ! (site, réseaux, au sein de votre Alliance) et informez sur l’avancée de votre collecte  Remerciez vos donateurs  Ne vous découragez pas !

54


LES BONS PLANS TÉMOIGNAGE DE L’ALLIANCE FRANÇAISE DE SAINT-LOUIS : UNE COLLECTE DE FONDS POUR LA RÉNOVATION DE SON BÂTIMENT L’Alliance Française de Saint-Louis et ses 350 membres ont pu acheter en 2016 leur propre bâtiment et ont lancé une campagne de $100,000 pour la rénovation intérieure : construction d’une entrée avec accueil, bureau pour les professeurs et l’administration, six salles de classes, bibliothèque, grande pièce de vie. En huit mois, ils ont reçu près de $110,000. Voici les étapes clés qui ont amenée l’Alliance à ce résultat. Définition du but de la campagne

L’objectif : lancer une campagne de collecte de $100,000 permettant de financer la rénovation du bâtiment de l’Alliance Française. Isabelle Heidbreder, directrice exécutive, a réuni chez elle un comité de six membres du conseil d’administration capables d’identifier des donateurs potentiels à St. Louis. Ils ont identifié les cibles et évalué leur lien à l’Alliance et leur capacité financière (conseil d’administration, membres, fondations, organisations culturelles et entreprises locales). Le but étant bien sûr de rester réaliste !

Établissement de la durée de la campagne

Une date limite a été déterminée par ce même comité : 12 mois - pour élaborer les différentes étapes à suivre, travailler efficacement avec le conseil d’administration et les volontaires clés, et pouvoir communiquer avec la communauté francophone locale.

La rédaction de la déclaration de campagne

La description du plan de la campagne a été l'action la plus déterminante. Il était indispensable d’y faire figurer trois points : nos buts dans le contexte de la mission de l'Alliance, l’impact et les avantages futurs de cette levée de fonds pour la communauté et l’urgence de cette levée de fonds.

Lancement du plan de campagne sur notre site internet

Avec la mise en avant d’éléments séduisants et

percutants : les avantages futurs plutôt que les besoins immédiats, ainsi que les services offerts par l’Alliance à la communauté : les enfants que nous servons, les jeunes étudiants et adultes qui étudient chez nous, l'importance du DELF, les conférences, soirées cinéma, ateliers offerts au public, et notre programme de sponsorisation du concours de rédaction et la mise en place de bourses, pour les lycéens et étudiants universitaires locaux.

Le travail avec nos membres/ volontaires

Tous les membres d’une Alliance qui décident de se lancer dans une levée de fonds doivent partager la même vision, le même effort. Pour ce faire, volontaires et dirigeants doivent être préparés à solliciter. Peu de gens sont des solliciteurs-nés. Mais tout le monde peut apprendre ! Un bon apprentissage pratique est nécessaire: Quelles sont les raisons pour cette collecte de fonds ? Comment a-t-elle été développée? Quels en seront les bénéfices pour la communauté ? Anticipez les questions et préparez vos réponses ! À chaque réunion, prenez le temps de pratiquer et faites un exercice de sollicitation.

Sources pour arriver au but / événementiel

La source financière principale est venue du donateur privé. C’est à travers lui que nous avons pu identifier de nouveaux donateurs, fondations, corporations, entreprises, et organisations, enclins à répondre à la mission de l'Alliance. Mais il ne faut pas négliger l’événementiel ! Tombola, vente aux enchères, concert de jazz… plusieurs événements ont été organisés en huit mois : Fête de Noël 2016 : un grand événement dans le nouveau bâtiment totalement vide pour célébrer l’achat et partager les projets de rénovation : plans d’architecte, délimitations au sol des futures salles, dessins etc… Cet événement a transformé les 90 élèves et membres de la communauté présents d’invités à contributeurs.

Alliance Française Saint-Louis

Un concert de jazz en février 2017 réunissant dans un bâtiment de la ville 60 personnes pour promouvoir la culture francophone et la célébrer en musique. Pourquoi un concert ? Parce que le nouveau bâtiment de l’Alliance accueillerait des concerts, de la danse, du théâtre, des conférences, des films… Quelques mois plus tard… Inauguration du nouveau bâtiment en mai 2017 : étudiants, directeurs, membres de l’Alliance et de la communauté francophone/francophile de St. Louis, dont Nelly Sadoun, déléguée générale de la Fondation AF aux États-Unis, directeurs d’Alliances de tous les États-Unis, attachés et consuls ont participé à cette célébration. Isabelle Heidbreder, directrice exécutive a reçu durant cette cérémonie les Palmes Académiques. Elle a annoncé qu’en huit mois, la mission était accomplie, avec une collecte de plus de $109,000 ! « Chaque cadeau compte : avec $25 on fait un pas, avec un don de $25,000 on fait un saut ».

Le cercle vertueux : Fidéliser et trouver de nouveaux mécènes

La collecte de fonds ne s'arrête jamais, qu’elle soit en préparation ou dans sa phase active. Fidéliser et élargir la base de donateurs en est la clé ! Il faut faire perdurer les bonnes habitudes pour continuer à attirer des fonds… Marine Billoir, Fondation Alliance Française et Lucy S. Morros, Ph.D., présidente de l’Alliance Française de Saint-Louis

Campagne d’action à Alliance Française Saint-Louis © D.R. AF Saint-Louis

Les bons plans du réseau

55


Vous voulez proposer des articles pour le Fil d’Alliances ? Vous avez des questions ? des suggestions ? des commentaires ? des bons plans ? N’hésitez pas à nous en en faire part : communication@fondation-alliancefr.org 101 boulevard Raspail - 75006 Paris + (33) 01 53 63 08 03 - www.fondation-alliancefr.org 56

Le Fil d'Alliances n°44 - Printemps 2018  
Le Fil d'Alliances n°44 - Printemps 2018  
Advertisement