Issuu on Google+

L'aquaculture au Canada : Aperçu Gilles Verret, directeur, politique en aquaculture Direction générale de la gestion de l'aquaculture Pêches et Océans Canada Forum national sur les pêches autochtones II 2 octobre 2012

1


Introduction • Le secteur aquacole dans un contexte mondial • Le secteur aquacole canadien • Contexte pour l'Initiative de mobilisation de l'aquaculture autochtone (IMAA) 2


L'aquaculture est le secteur de production alimentaire à la croissance la plus fulgurante à l'échelle mondiale • La production en 2010 s'élevait à 77 Mt évaluées à 125 milliards de dollars américains (FAO 2012) • Il s'agit d'environ 50 % du poisson et des produits de la mer produits dans le monde pour la consommation humaine • Une part croissante des produits de la mer produits et consommés mondialement proviennent de l'aquaculture

2010

Pêche sauvage Le volume a atteint environ 90 Mt

3


Croissance prévue de la demande mondiale • Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), d'ici 2030 : – La demande mondiale en produits de la mer aura augmenté de près de 30 % – Une hausse de la production mondiale de 40 Mt est nécessaire pour satisfaire la hausse de la demande mondiale

• Les débarquements mondiaux devraient atteindre 90 Mt On ne s'attend pas à une augmentation significative à l'avenir • Par conséquent, l'aquaculture devra alimenter la hausse de la demande prévue 4


L’aquaculture au Canada • L'activité économique totale se chiffre à 2G$ • 14 % des produits de la mer produits au Canada • 35 % de la valeur totale • Le secteur aquacole procure 14 500 emplois (directs et indirects) au Canada, la plupart dans les collectivités rurales et côtières


Aquaculture dans les provinces • Principalement sur les côtes du Pacifique et de l'Atlantique • Toutefois, elle est présente dans chacune des provinces ainsi qu'au Yukon

6


Principales espèces cultivÊes au Canada

7


Nouvelles possibilités

• Morue charbonnière (C.-B.)

• Flétan (Atlantique)

• Esturgeon (eau douce)

• Omble chevalier (eau douce)

• Pageot (N.-É.)

• Pétoncles (Est/Ouest) • Panope du Pacifique (C.-B.) • Concombre de mer (C.-B.) • Palourdes et coques (C.-B.)


Le Canada vis-à-vis du reste du monde • 22e au monde • 0,3 % de la production aquacole totale mondiale • Bien que la production aquacole mondiale ait cru de 7 à 9 % annuellement, les volumes de production au Canada sont restés stables au cours des 10 à 12 dernières années


Possibilités de croissance • La demande mondiale croissante pour les produits de la mer présente des possibilités pour le Canada • Possibilités d'emplois et augmentation de la prospérité économique dans les collectivités rurales et côtières partout au Canada • Les collectivités autochtones et des Premières Nations intéressées, ainsi que les entrepreneurs sont bien placés pour tirer profit de ces possibilités 10


Durabilité • Bien qu'une telle croissance soit possible, elle doit être gérée afin de protéger l'environnement et ses écosystèmes aquatiques • La protection des écosystèmes aquatiques ainsi que de ses stocks et de ses pêches de poissons sauvages constitue une partie clé du mandat du MPO • Le développement de l’aquaculture doit : – être achevé de façon à respecter et à protéger l'environnement et ses pêches – Cela concorde avec les valeurs et principes autochtones qui visent la préservation de la terre, de l'air et de l'eau pour une utilisation par les générations futures 11


Initiative de mobilisation de l'aquaculture autochtone • Partout au Canada, environ 50 Premières Nations sont engagées dans le secteur aquacole et font l'élevage du poisson et des mollusques et crustacés • Les possibilités de croissance pour ce secteur peuvent augmenter significativement cette participation

12


INPASA – Participation des Autochtones • L'Initiative nationale pour des plans d'action stratégiques en aquaculture (INPASA) constituait un exercice national collaboratif servant à souligner les étapes vers une activité aquacole durable sur le plan économique, environnemental et social • Le but de l'INPASA consiste à sensibiliser les Autochtones du Canada sur les possibilités d'engagement accru dans le domaine de l'aquaculture • On a déterminé deux initiatives stratégiques clés pour accroître l'engagement autochtone dans le secteur aquacole : – Le développement économique (PAA-1) – Le renforcement des capacités (PAA-2) 13


Forum national sur les pêches autochtones • Le Forum national sur les pêches autochtones (FNPA I) a eu lieu à Halifax du 29 au 31 mars 2011 • 150 participants provenant de partout au pays y ont participé • Le commerce de la pêche constituait le sujet de discussion clé sous le thème : « Possibilités, défis, solutions » • Des sujets comme le marketing, la formation, l'aquaculture, l'accès aux sources de capitaux, l'image de marque et le tourisme de la pêche ont été abordés

14


Recommandations issues du FNPA I • Suivi de quatre recommandations principales à effectuer – – – –

Formation et perfectionnement des compétences Développement de l’aquaculture Accès aux capitaux Marketing

• Le FNPA II a été organisé afin d'en discuter davantage • Les résultats de l'initiative de mobilisation de l'aquaculture autochtone (IMAA) guideront les discussions sur l'aquaculture


L'Initiative de mobilisation de l'aquaculture autochtone (IMAA) • Pour bâtir sur l'INPASA afin d'augmenter l'engagement autochtone partout au Canada, le MPO a investi dans l'Initiative de mobilisation de l'aquaculture autochtone (IMAA) • Les recommandations émanant du Forum national sur les pêches autochtones (FNPA I) propres à l'aquaculture font aussi l'objet d'une étude par l'IMAA • L'IMAA (et le FNPA II) : ont été élaboré en partenariat avec les organisations autochtones partout au pays – les résultats de cette élaboration ont guidé nos discussions lors du FNPA II 16


L'IMAA – Processus/Résultats obtenus Nos investissements : • 14 réunions de « Niveau 1 » ont eu lieu à différents endroits au pays • 3 réunions de « Niveau 2 »  Atlantique (Moncton, N.-B.)  Centre du Canada et Nord (Saskatoon, Sask.)  Pacifique (Vancouver, C.-B.)

• 3 réunions additionnelles comprenant l'élaboration d'un plan stratégique :  L'Aboriginal Aquaculture Association  La Waubetek Business Development Corporation

• Nos discussions au cours des deux prochains jours au FNPA II mèneront à l'élaboration d'étapes subséquentes productives

17


FNPA II • Le FNPA II a été organisé sous le thème « Saisir les possibilités économiques » • Pour le FNPA II, les coprésidents ont accepté d'établir pour objectif la préparation de stratégies, de réseaux et de processus qui contribueront au développement économique des Autochtones dans les secteurs des pêches et de l'aquaculture au Canada 18


Cibler le développement économique : En accord avec les priorités du gouvernement et des chefs des Premières Nations • Le Cadre fédéral pour le développement économique des Autochtones  Le développement économique constitue la première étape essentielle

• Le Plan d'action conjoint Canada – Premières Nations  Formule des engagements conjoints pour stimuler le développement économique chez les Autochtones

• La Rencontre de la Couronne et des Premières Nations  Les actions suivantes seront immédiatement appliquées par le Canada et les Premières Nations :  On travaillera pour établir un partenariat renouvellé  On s'efforcera de capitaliser sur les possibilités de développement économique

L'objectif du FNPA II (élaborer des stratégies, des réseaux et des processus qui contribueront au développement économique réussi des Autochtones dans les secteurs des pêches et de l'aquaculture du Canada) cadre bien avec ces priorités


3 pm - A - NAFF II NATIONAL OVERVIEW - Aquaculture - GILLES VERRETT - In place of GUY BEAUPRE - FREN