Page 1

98

mars/avril/mai 2011

Diffusé à 38 000 exemplaires depuis 1979

(Publicité)


VOUS VOUS INSTALLEZ ? LIBERAL AVENIR : votre service dédié à l’installation professionnelle au 0825 870 691 (0,15 €/mn à partir d’un poste fixe)

Vous vous installez ou prévoyez de le faire prochainement ? Sans engagement de votre part et même si vous n’êtes pas client Banque Populaire, prenez dès à présent contact avec un conseiller spécialisé. • il vous aidera à réaliser les démarches administratives nécessaires à votre installation • vous orientera vers les bons interlocuteurs • vous guidera pour réaliser vos prévisions d’activité • définira avec vous vos besoins de financements Avec LIBERAL AVENIR, vous gagnez du temps pour mieux vous consacrer à vos patients. Alors sans tardez, prenez contact !

Banque Fédérale des Banques Populaires – 5, rue Leblanc, 75511 Paris Cedex 15 – Siren 552 028 839 RCS –

Masseurs-kinésithérapeutes


98

mars/avril/mai 2011

Diffusé à 38 000 exemplaires depuis 1979

Chagall 2 plans

Partenartiat L’INSEP Médical et Technogym

PAGE 10

reconduisent leur partenariat Depuis 1997, le fabricant italien et le département médical de l’usine française à champions travaillent main dans la main pour prévenir, rééduquer et réhabiliter l’élite du sport français. Un partenariat qui vient d’être renouvelé en début d’année.

Science PAGE 52 Origine de la vie sur Terre

Entretien

PAGE 12

Lombalgie Chronique Programme dynamique de Reconditionnement Fonctionnel du Rachis

, t r o f n otre co

V nous en faisons

L’asymétrie « naturelle » des molécules biologiques viendrait de l’espace

une affaire personnelle! Science

PAGE 54

Une révolution en biologie structurale

Technologie La Marche Therapy

PAGE 68

PAGE 64

Le marché de la chaussure instable «unstable shoe » est en pleine croissance. Seule marque du domaine dont l’efficacité des produits a été prouvée par de nombreuses études universitaires, MBT (Masaï Barefoot Technology) est à la fois pionnier et leader sur le marché de ce nouveau type de chaussure.

Campagne

PAGE 34

Le neurodon : Priorité à la recherche sur le cerveau et les maladies neurologiques

Pratique . Orthèse dynamique de fonction pour rhizarthrose ODYP La réalisation d’orthèses pour la rhizarthrose est une demande fréquente. La conception « sur-mesure » doit s’accompagner de principes de confection.

PAGE 22

“Picasso Compact” 4 plans

L’orthèse ODYP est une orthèse de fonction dont l’indication est la rhizarthrose du pouce de stade 1 à 3 (Dell). Son principe d’action est le recentrage de la TM et l’ouverture élastique du premier espace. Pour cela, un bracelet de cuir entoure le poignet et, passant sur la TM, en contient la subluxation par un maintien inextensible et ajustable. L’ouverture de la première commissure est assurée par une sangle élastique fixée au bracelet. La sangle élastique passe entre les cols de M1 et M2, ouvre la commissure tout en permettant une opposition facile, suit la ligne de flexion du pouce et s’attache par Velcro® sur la face palmaire du poignet. Confectionnée en matériaux résistants à l’eau, c’est une orthèse « tout terrain ». ODYP est complémentaire des attelles de repos statiques.

Réflexion Kinésithérapie et ergothérapie :

PAGE 56

Quelles implications pour favoriser le retour au travail ?

Contactez votre revendeur de confiance! info@ferrox.eu

Foto: istockphoto.com

Rencontres Kinés du Monde au Maroc


N° Azur 0 810 786 900 COÛT D’UN APPEL VARIABLE SELON L’OPÉRATEUR OPÉRATEUR TÉLÉPHONIQUE OPÉRA


98

mars/avril/mai 2011

Diffusé à 38 000 exemplaires depuis 1979

Partenartiat L’INSEP Médical et Technogym

PAGE 10

reconduisent leur partenariat Depuis 1997, le fabricant italien et le département médical de l’usine française à champions travaillent main dans la main pour prévenir, rééduquer et réhabiliter l’élite du sport français. Un partenariat qui vient d’être renouvelé en début d’année.

Science PAGE 52 Origine de la vie sur Terre L’asymétrie « naturelle » des molécules biologiques viendrait de l’espace

Entretien

PAGE 12

Lombalgie Chronique Programme dynamique de Reconditionnement Fonctionnel du Rachis

Science

PAGE 54

Une révolution en biologie structurale

Rencontres Kinés du Monde au Maroc Technologie La Marche Therapy

PAGE 68

PAGE 64

Le marché de la chaussure instable «unstable shoe » est en pleine croissance. Seule marque du domaine dont l’efficacité des produits a été prouvée par de nombreuses études universitaires, MBT (Masaï Barefoot Technology) est à la fois pionnier et leader sur le marché de ce nouveau type de chaussure.

Campagne

PAGE 34

Le neurodon : Priorité à la recherche sur le cerveau et les maladies neurologiques

Pratique . Orthèse dynamique de fonction pour rhizarthrose ODYP

PAGE 22

La réalisation d’orthèses pour la rhizarthrose est une demande fréquente. La conception « sur-mesure » doit s’accompagner de principes de confection. L’orthèse ODYP est une orthèse de fonction dont l’indication est la rhizarthrose du pouce de stade 1 à 3 (Dell). Son principe d’action est le recentrage de la TM et l’ouverture élastique du premier espace. Pour cela, un bracelet de cuir entoure le poignet et, passant sur la TM, en contient la subluxation par un maintien inextensible et ajustable. L’ouverture de la première commissure est assurée par une sangle élastique fixée au bracelet. La sangle élastique passe entre les cols de M1 et M2, ouvre la commissure tout en permettant une opposition facile, suit la ligne de flexion du pouce et s’attache par Velcro® sur la face palmaire du poignet. Confectionnée en matériaux résistants à l’eau, c’est une orthèse « tout terrain ». ODYP est complémentaire des attelles de repos statiques.

Réflexion Kinésithérapie et ergothérapie :

PAGE 56

Quelles implications pour favoriser le retour au travail ?


EDITO

N°98 mars/avril/mai 2011

L’hiver s’allonge, le soleil se fait rare, la neige gêne la vie quotidienne mais reste insuffisante pour faire le bonheur des amateurs de sport de glisse. Les mines sont moroses, les uns râlent…ils ne vont pas si mal, les autres se renferment dans leur mutisme… ils sont plus inquiétants… Et pourtant… Est-ce que ce ne sont pas les majorités silencieuses qui ont raison de tracer, non sans mal, leur sillon quand les minorités qui dirigent, qui représentent ou les minorités intégristes ne cessent de faire parler d’elles. J’ai des séances de kinésithérapie actuellement pour soulager mon dos vieillissant, quel bonheur d’écouter ce jeune confrère m’évoquer son quotidien. Il s’interroge beaucoup sur son avenir, il construit un parcours professionnel, il lit peu la presse pro… “il n’y a pas de stratégie dans ce qu’ils racontent… ils défendent le métier dans le désordre”, il suit l’actualité à travers les articles sur les pratiques kinésithérapiques qu’il découvre sur kinédoc et il n’a qu’un abonnement à une revue. Il termine sa formation d’ostéopathie pour le business. Il faut répondre aux attentes de la patientèle dit-il, c’est son joker …“comme on apprend dans les formations commerciales, le client vient acheter un modèle de base solide, efficace et pas cher et il repart avec des options à forte valeur ajoutée, parfois avec un modèle plus cher selon la qualité du vendeur”… Il compte poursuivre sa formation pour apprendre à réaliser des séances de groupe type école du dos, et s’engager un peu plus dans le bien-être mais pour cela il va poursuivre ses visites au Mondial de rééducation. Il m’avoue passer devant certains stands comme devant les vitrines de noël sans oser y entrer. Alors cher lecteur, vous voyez que l’avenir n’est pas si triste, prenez le temps de feuilleter votre FMT Mag, il est une source inépuisable d’information sur la profession, ses techniques et les matériels qui peuvent vous aider à réaliser les traitements de vos patients et à préparer un élargissement de vos compétences que ce soit du côté du bien-être, de la balnéothérapie, ou de toute autre forme de thérapie. Nous avons la chance d’avoir notre énergie, notre force, nos compétences et nos savoir-faire dans nos deux mains. Nous avons la chance d’avoir encore quelques Moniteurs Cadres en Masso-Kinésithérapie et quelques jeunes Cadres de Santé qui croient depuis toujours à notre métier et ont poursuivi leurs enseignements en s’améliorant chaque année. Nous avons la chance d’avoir quelques chercheurs performants trop peu nombreux encore pour donner à nos pratiques l’éclat qu’elles méritent.

Un concept inédit de santé globale

bold’air

®

rené jacquier®,

Parce que nous avons constamment besoin d’une oxygénation équilibrée

une solution contre l’hypoxie chronique

Evolis

®

jean frelat®,

La résistance à l’étirement, pour libérer le dos, renforcer la musculature et équilibrer le squelette... en douceur

Il semble qu’une société savante dite de la physiothérapie et qu’une autre association de recherche en kinésithérapie renaissent de leurs cendres, sauront-elles assurer le regroupement indispensable des professionnels autour Jean-Pierre Zana de valeurs communes ? C’est un beau Kinésithérapeute Cadre de Santé challenge auquel il faut participer, me semble-t-il, pour ne pas que s’éteigne la flamme qui nous anime chaque matin lorsque nos mains entrent en action.

Magazine pour la Rééducation, Réadaptation et le Fitness. Réservé au corps médical, paramédical et aux professionnels du sport. Directeur de la publication Louis ALGOUD Directeur de la rédaction Philippe GOETHALS philippe.goethals@reedexpo.fr

Tél. : 01 47 56 67 05

Responsable Marketing Clarisse SABLÉ clarisse.sable@reedexpo.fr

Tél. : 01 47 56 67 03 Publicité Lucile JALENQUES

Éditeur REED EXPOSITIONS FRANCE 52-54 Quai de Dion-Bouton CS 80001 - 92806 Puteaux cedex Diffusion 38 000 exemplaires Imprimé par IMAYE Tél. : 02 43 678 690 Crédit Photo Couverture LPG Systems

Tél. : 01 47 56 67 04

Comité de rédaction F. Gardon - P. Goethals - P. Ruelle J. Rolland - P. Turbil - J-P. Zana

Tous vos patients sont concernés !

Holiste

®

lucile.jalenques@reedexpo.fr

Maquette Studio Reed - Frédéric ESCLAUSE

une utilisation de la force musculaire excentrique, sans danger et en décompression

Revue éditée par Reed Expositions France. Tous droits de reproduction, textes et illustrations même partiels restent soumis à l’accord préalable de son directeur de publication… Les opinions ou les prises de position exprimées dans les rédactionnels n’engagent que la seule responsabilité des auteurs. Les manuscrits insérés ne sont pas rendus. Prix : 2,29 u

ISSN 1778-915X

Laboratoire et déveLoppement

le Port - 71110 artaix - france tél : +33 (0) 3 85 25 29 27 email : contact@holiste.com www.holiste.com


98

SOMMAIRE 10 12 14 18 22 30 32 34 36 40 41 50 52 54 56 62 64 68 70 72 74

. ........PARTENARIAT L’INSEP Médical et Technogym reconduisent leur partenariat . ........ ENTRETIEN Lombalgie chronique : Programme dynamique de Reconditionnement Fonctionnel du Rachis . ........RECHERCHE Lignée humaine . ........RECHERCHE Un pas vers un traitement de la cécité ?

mars avril mai 2011

10

L’INSEP Médical et Technogym reconduisent leur partenariat

. ........ PRATIQUE Orthèse dynamique de fonction pour rhizarthrose ODYP . ........ MATÉRIEL Optez pour le pack Domicile ou Cabinet avec l’Ultrason Intelect® Mobile Chattanooga

22

. ........ NOUVEAUTÉ Le laser thermique : une arme thérapeutique étonnante . ........ CAMPAGNE Le Neurodon

Orthèse dynamique de fonction pour rhizarthrose ODYP

. ........ CAMPAGNE Une campagne qui ne triche pas

La réalisation d’orthèses pour la rhizarthrose est une demande fréquente. >>>

. .......LOGICIEL Le logiciel de prescription d’exercices Physiotec

RÉÉDUCA Mag Le Journal du Salon

. ........ ZOOM SUR... Ecopostural . ........ SCIENCE Origine de la vie sur Terre, l’asymétrie « naturelle » des molécules biologiques viendrait de l’espace ........SCIENCE Une révolution en biologie structurale : l’imagerie de particules uniques par laser de rayons X

64 La Marche Therapy Le marché de la chaussure instable «unstable shoe » est en pleine croissance >>>

. ........ RÉFLEXION Kinésithérapie et ergothérapie. Quelles implications pour favoriser le retour au travail ? . ........RÉFLEXION Quels défis faut-il relever pour nourrir le monde en 2050 ? . ........ TECHNOLOGIE La Marche Therapy . ........ RENCONTRE Kiné du Monde au Maroc

68

Kiné du monde au maroc

. ........ LIBRAIRIE . ........ ÉTUDE Les Français face à la dépendance des personnes âgées . ........ FormationS

Abonnement

www.salonreeduca.com

Pour recevoir gratuitement FMT Mag, merci de nous faire parvenir votre demande par e-mail à : lucile.jalenques@reedexpo.fr, ou inscrivez vous en ligne www.salonreeduca.com - Rubrique FMT Mag Indiquer vos coordonnées complètes : Nom, Prénom, société, adresse postale et e-mail si vous souhaitez également recevoir les e-letters.


10 Partenariat www.salonreeduca.com

L’INSEP Médical et Technogym

reconduisent leur partenariat

Le logiciel Wellness de Technogym va permettre à Jean-Robert Filliard de quantifier précisément la charge de travail de « ses » sportifs. Des études qu’il envisage de publier par la suite dans des revues médicales et scientifiques.

Depuis 1997, le fabricant italien et le département médical de l’usine française à champions travaillent main dans la main pour prévenir, rééduquer et réhabiliter l’élite du sport français. Un partenariat qui vient d’être renouvelé en début d’année. Pour Orlando Ferrario, Directeur Général de Technogym, il est capital de tester ses produits (musculation et cardio-fitness) sur les formules 1 du sport. En France, c’est à l’Insep qu’il a trouvé ces perles rares. Et plus précisément au département médical de cette usine à champions, pour lequel il est le «fournisseur officiel»… De son côté, Jean-Robert Filliard se réjouit de pouvoir disposer de matériel de pointe pour travailler et surtout pouvoir évaluer ses poulains. Car si l’Insep rime avec sportifs de haut niveau, cela signifie également quantification et analyse des performances (Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance). Au département médical de l’Insep, de noubreux outils sont utilisés pour cette expertise, notamment

via des partenariats comme Thuasne, Hydrojet ou LPG… Mais Technogym reste le premier du genre, avec une convention signée en 1997.

Rééducation et réhabilitation des champions

Il s’agissait alors d’unir les compétences d’une entreprise privée à une institution publique. «Cette première collaboration nous a ouvert les portes du partenariat. A u j o u rd ’ h u i , n o u s t r a v a i l l o n s a v e c Technogym pour le cardio comme avec d’autres fournisseurs en cryothérapie ou en électrostimulation. Dans nos deux missions essentielles que sont la prévention et la récupération, nous recherchons la performance et nous nous adressons à ceux qui la représentent.» déclare Jean-Robert Filliard, Docteur en sciences du sport et adjoint au chef du département médical de l’Insep. «Les machines sont notamment utilisées par les sportifs au sortir des séances de kinésithérapie : «Au moment où l’on est

plus blessé, mais pas encore compétitif et qu’il faut retrouver sa place en équipe de France.» Ce renouvellement du partenariat va permettre au centre médical de l’Insep de «toucher» les dernières machines de la marque italienne, Jean-Robert Filliard en a profiter pour faire l’acquisition du logiciel Wellness : «cela va nous permettre de quantifier la charge de travail, d’officialiser les résultats et, pourquoi pas, publier nos résultats dans les revues médicales». Car contrairement à une salle de sport classique, ici ce sont des médecins et des kinés qui font office de profs. Et puisqu’il est question de projets et de salle de sport traditionnelle, Jean-Robert Filliard ne cache pas qu’il rentabiliserait volontiers son espace en permettant au public sportif du bois de Vincennes de venir profiter des installations durant les heures creuses de sa salle si particulière. Mais, précise Jean-Robert Filliard : «Nous n’en sommes qu’au stade de la réflexion.»

Bilan sportif 2010 49 sportif(ve)s de l’INSEP médaillé(e)s en 2010 lors de championnats du monde (senior et junior) et des Jeux Olympiques de la jeunesse (JOJ). 19 médailles d’or (dont 1 handisport) 14 médailles d’argent (dont 1 handisport) 16 médailles de bronze (dont 1 handisport) Championnats du Monde (séniors) 30 médailles > 14 médailles d’or (9 en individuel, 5 par équipe) > 7 médailles d’argent (5 en individuel, 2 par équipe) > 9 médailles de bronze (7 en individuel, 2 par équipe) Championnats du Monde juniors et Jeux Olympiques de la Jeunesse 19 médailles > 5 médailles d’or (3 en individuel, 2 par équipe) > 7 médailles d’argent (6 en individuel, 1 par équipe) > 7 médailles de bronze (4 en individuel, 3 par équipe)


Autre partenariat avec les cabines de cryothérapie totale. Certains sportifs des clubs alentours comme les ruggymen du Stade Français viennent profiter de séances pour accélérer leur récupération.

Ils sont passé(e)s par ou sont encore à l’INSEP Athlétisme : Jean GALFIONE, Alain MIMOUN, Marie-José PEREC Aviron : Sébastien VIEILLEDENT Badminton : Hongyan PI Basket-ball : Tony PARKER, Boris DIAW, Ronny TURIAF Boxe : Brahim ASLOUM, Jérôme THOMAS Canoë-Kayak : Tony ESTANGUET Cyclisme : Florian ROUSSEAU, Félicia BALLANGER Escrime : Jean-François LAMOUR, Eric SRECKI Gymnastique : Emilie LE PENNEC Haltérophilie : Venceslas DABAYA Judo : Fabien CANU, David DOUILLET, Marie-Claire RESTOUX, Teddy RINER Lutte : Steeve GUENOT, Christophe GUENOT, Ghani YALOUZ Natation : Malia METELLA Natation Synchronisée : Virginie DEDIEU, Muriel HERMINE Pentathlon Moderne : Amélie CAZE Sports de glace : Laetitia HUBERT Taekwondo : Mickaël BOROT, Gwladys EPANGUE, Pascal GENTIL Tennis : Guy FORGET, Amélie MAURESMO, Jo-Wilfried TSONGA Tennis de table : Jean-Philippe GATIEN Tir : Franck DUMOULIN Tir à l’arc : Sébastien FLUTE, Bérengère SCHUH

Mincir

est aussi un facteur santé

*Etude randomisée en double-aveugle menée sur 28 patients - RCS Nanterre B 441 011 988

Insep, les chiffres clés • Un établissement implanté sur plus de 28 hectares • 27 Pôles France (21 disciplines) : athlétisme, aviron, badminton, basket-ball féminin, basket-ball masculin, boxe anglaise, canoëkayak, cyclisme sur piste, escrime, gymnastique féminine, gymnastique masculine, haltérophilie, hockey sur gazon, judo, lutte, natation course, natation synchronisée, pentathlon moderne, plongeon, sports de glace, taekwondo, tennis, tennis de table, tir, tir à l’arc, water-polo • 630 sportif(ive)s de haut niveau • 150 entraîneur(e)s nationaux(les) et cadres fédéraux(les). • 80 personnels médicaux et paramédicaux • 52 enseignant(e)s – formateur(trice)s • 20 chercheur(e)s

Mais c’est aussi... • • • •

32 formations. 94% de réussite pour les formations scolaires. 76% de réussite pour les formations universitaires. 75% de réussite pour les formations professionnelles.

Jeux Olympiques Pékin 2008

•P  rès d’un tiers des sélectionnés Olympiques français : 98 sur 322. • 21 des 41 médailles olympiques françaises (soit 51% des médailles françaises) en 2008 à Pékin.

Objectif : Diminuer le tour de taille Innovation 2011 : Redustim® est un dispositif médical non-invasif pour la réduction du tour de taille associant l’efficacité des champs magnétiques basse fréquence à un drainage par micropression. Redustim® est une réponse efficace pour la prévention de maladies cardiovasculaires liées à l’obésité abdominale : après 12 séances la perte moyenne constatée est de plus de 6 cm de tour de taille*. Offrez une technologie performante à vos patients : renseignements au 01.47.15.25.25 ou sur www.redustim.com


12 Entretien Publi-Rédactionnel

www.salonreeduca.com

LOMBALGIE CHRONIQUE

Programme dynamique de Reconditionnement Fonctionnel du Rachis La formation - La main du thérapeute - La technologie Kinésithérapeute et Ostéopathe. Gérard MOISAN est formateur à l’I.F.M.K de Rennes ainsi que dans le cadre conventionnel auprès de nombreux organismes de formation sur la France. Il exerce dans un cabinet libéral avec pour spécialité la prise en charge des lombalgiques chroniques avec un parcours du dos. A cette activité conventionnée, il réalise des cours de gymnastique, au sein d’une école du dos et de la formation professionnelle dans les entreprises et les collectivités dans le domaine de la prévention des T.M.S..

Pouvez-vous nous rappeler les recommandations de la H.A.S chez le lombalgique chronique ? L’évaluation kinésithérapique du lombalgique chronique ne doit plus être abordée sur des critères exclusivement physiques insuffisants pour décrire ce type de patient. L’approche pluridimensionnelle physique, psychologique et sociale est plus pertinente. Quels sont les objectifs ? • L’amélioration des incapacités du patient lombalgique chronique passe par une participation de celui-ci. • Donner les moyens de la capacité musculaire : extensibilité des 2 M.I, force au niveau des stabilisateurs musculaires (lombaires et abdominaux) et endurance au port de charge calibrées et cardio-vasculaire. • Développer la proprioception, la qualité gestuelle, l’économie gestuelle dans les activités de la vie courante par une approche ergonomique. Quel est l’intérêt de cette formation sur le plan pratique ? Le programme RFR avec un parcours du dos, permet aux praticiens, de maîtriser : Le Bilan Diagnostic Kinésithérapique : • l’évaluation de la douleur, de réaliser les tests de mobilité au niveau du complexe lombopelvi-fémoral, • de diagnostiquer avec des outils performants l’équilibre du rachis-bassin des 2 membres inférieurs, avec entre autre le Quadrischio, • d’évaluer la force des chaînes musculaires antérieures et postérieures qui stabilisent le rachis dans des positions favorables (teste : Biering-Sorensen, Ito Shirado et Doabdo), • L’évaluation de l’incapacité fonctionnelle (échelle de Dallas et Eifel) ; • L’évaluation de l’endurance au port de charges calibrées, de la manière dont le patient porte celle-ci avec Mobidos et ballon . • L’évaluation de l’endurance cardio-vasculaire aux efforts répétés dans le cadre de l’activité professionnelle (test P.I.L.E), ainsi que l’évaluation psycho-sociale.

Après le bilan initial, comment se déroule le Programme RFR ? Le patient réalise 2 à 3 séances de normalisation articulaire plus massage, (levée des tensions et restrictions de mobilité). Suivent 15 séances de rééducation dynamique sur un parcours du dos. Ce parcours étirementrenforcement-proprioception, est réalisé avec un matériel de pointe parfaitement adapté au cabinet, en concordance avec les orientations définies par la H.A.S, un matériel peu encombrant, avec un coût pour un parcours Intégration Neuro-Musculaire-séquentiel tout à fait raisonnable. Pour les patients lombalgiques chroniques déconditionnés (en arrêt de travail depuis plusieurs semaines), je réalise 2 fois 15 séances en accord avec le médecin prescripteur et le médecin du travail. Quel matériel technique recommandezvous sur le parcours du dos ? • Au début de la séance de rééducation, le patient réalise des ASSOUPLISSEMENT DE LA REGION LOMBAIRE, afin d’améliorer la trophicité discale, il est fortement recommandé l’utilisation le Satisform ou le Zendos. • Pour les ETIREMENTS SOUS PELVIENS, le Quadrischio permet de réaliser des progrès conséquents avec sa facilité de mise en œuvre.

Pour le RENFORCEMENT musculaire, les exercices contre résistance manuelle associés au Doabdo permet de renforcer la chaîne musculaire antérieure et postérieure ainsi que le gainage la coordination musculaire. •P  our la PROPRIOCEPTION et le retour à une dynamisation de la fonction du rachis, le Mobidos, doublé d’exercices de ports de charges calibrées avec une pile-box. •S  ouvent, en fin de séance, le patient demande à se relaxer sur le Satisform à nouveau ou sur le Zendos. C’est dernière 10 minutes vont permettre au patient une récupération optimum. Conclusion : Le patient lombalgique chronique trouve un professionnel de santé aujourd’hui capable de lui redonner la fonction de son rachis, à travers l’évaluation performante du bilan initial et une prise en charge dynamique avec le parcours du dos sur un plateau technique performant. T. 09 70 40 57 89 info@satisform.eu www.satisform.eu/medical


14 Recherche www.salonreeduca.com

Lignée humaine Le métissage entre Homo sapiens et espèces plus archaïques n’est pas la seule explication aux données génétiques

Y

a-t-il eu métissage entre Homo Sapiens et les populations d’Homo archaïques qu’il a remplacées en Europe (l’homme de Néanderthal) et en Asie (Homo Erectus, l’homme de Denisova) ? Pas forcément, répondent deux bio-informaticiens, l’un du CNRS (1) et l’autre de l’Université d’Uppsala (Suède). Leurs simulations numériques montrent que d’autres événements démographiques pourraient rendre compte de la diversité génétique de notre espèce.

Depuis que l’on sait séquencer l’ADN, généticiens et bio-informaticiens s’intéressent de plus en plus aux origines de l’homme. Ils ont montré que l’« Eve mitochondriale » (la femme qui portait le dernier ancêtre commun des mitochondries (2) présentes dans la population actuelle) vivait il y a moins de 200 000 ans, de même que l’« Adam Y » (l’homme qui portait le der nier ancêtre commun des chromosomes Y actuels). Ensuite, ils ont voulu déterminer les âges des derniers ancêtres communs sur le chromosome X et les chromosomes non sexuels, mais jusqu’à présent, aucun consensus n’avait été atteint sur ce sujet. Certains parlaient d’1 à 1,5 million d’années tandis que d’autres pensaient qu’ils étaient contemporains de l’Eve mitochondriale et de l’Adam Y. L’idée prévalant était que, si les âges anciens des derniers ancêtres communs sur le chromosome X et les chromosomes non sexuels était confirmé, cela impliquait un métissage d’Homo Sapiens avec des hommes plus archaïques (repoussant le dernier ancêtre commun à l’époque où les populations archaïques se sont séparées). Deux chercheurs, l’un au laboratoire « Techniques de l’ingénierie médicale et de la complexité - Informatique, Mathématiques et applications » de Grenoble (3) et l’autre à l’Université d’Uppsala, ont analysé une base publique de données d’ADN, pour calculer les âges des ancêtres communs sur le chromosome X et sur les chromosomes

non sexuels. Ils ont trouvé respectivement 1 million et 1,5 million d’années, confirmant l’ancienneté de ces ancêtres. Dès lors, ils ont voulu savoir si cela impliquait un métissage. Ils ont réalisé des simulations numériques du devenir du patrimoine génétique des populations humaines selon les deux scénarios classiques habituellement envisagés : dans le premier, après être apparu en Afrique, Homo Sapiens aurait ensuite remplacé les espèces archaïques qui vivaient sur les autres continents. Dans le second, il se serait métissé avec ces populations (en Europe avec l’homme de Neandertal, en Asie avec Homo Erectus, l’homme de Denisova…). Ces simulations aboutissent à un écart entre l’âge de l’Eve mitochondriale et celui de l’ancêtre commun des chromosomes non sexuels qui présente un rapport de 1 à 4. Or le rapport est en fait de 1 à 8. Ni l’un, ni l’autre des deux scénarios ne peut donc rendre compte, à eux seuls, des données de la génétique. En revanche, deux hypothèses pourraient expliquer cet écart. Première hypothèse : avant la migration hors d’Afrique et depuis des centaines de milliers d’années, la population africaine a été morcelée en plusieurs groupes séparés par des barrières géographiques empêchant le brassage des gènes. Les ancêtres commun du chromosome X et les chromosomes non-sexuels dateraient alors d’avant l’isolement des différents groupes. Deuxième hypothèse : un « goulot

d’étranglement démographique » a eu lieu il y a environ 150 000 ans, pendant l’avantdernière glaciation. La rigueur du climat aurait alors provoqué une diminution de la taille de la population africaine. Les gènes présents sur les chromosomes non sexuels auraient franchi ce goulot d’étranglement, c’est-à-dire qu’ils auraient persisté dans la population après le goulot, contrairement aux gènes de l’ADN mitochondrial, qui eux, ne l’auraient pas passé (4). En conclusion, ce travail montre que l’âge ancien des derniers ancêtres des chromosomes X et non-sexuels n’implique pas forcément un métissage de notre lignée, comme on le pensait jusqu’à présent. En effet, le scénario sans métissage peut également rendre compte, par le biais de l’une ou l’autre des hypothèses des chercheurs (fragmentation ancestrale ou goulot d’étranglement pendant l’avantdernière glaciation) des résultats obtenus sur les âges des derniers ancêtres communs. A l’avenir, le séquençage de génomes entiers, en particulier celui de fossiles humains, permettra de tester ces hypothèses. Plus généralement, l’arrivée massive de génomes entiers va nous offrir une occasion sans précédent de mieux appréhender la paléogéographie humaine, et de mieux comprendre comment s’est façonnée la diversité génétique de notre espèce. Notes (1) d  u laboratoire Techniques de l’ingénierie médicale et de la complexité-Informatique, Mathématiques et applications de Grenoble (Université Joseph Fourrier/CNRS/Institut polytechnique de Grenoble/Ecole nationale vétérinaire de Lyon) (2) les mitochondries sont de petits organites cellulaires qui participent à la respiration et qui ont la caractéristique de n’être transmis que par la mère. Les chercheurs ont commencé par là, car l’ADN mitochondrial est beaucoup plus petit et facile à extraire que l’ADN nucléaire. (3) Université Joseph Fourrier/CNRS/Institut polytechnique de Grenoble/Ecole nationale vétérinaire de Lyon (4) Ceci est du à la plus petite « taille efficace » de la population mitochondriale (seules les femmes transmettent les mitochondries et il n’y a qu’une seule copie de chaque gène dans chaque individu, alors que hommes et femmes transmettent leurs chromosomes non-sexuels et chaque individu a deux copies). La différence de taille efficace, de 1 à 4, entraîne directement une chance quatre fois moindre de passer le goulot.

Références Deep Divergences of Human Gene Trees and Models of Human Origins, Michael GB Blum et Mattias Jakobsson, Molecular Biology and Evolution, numéro de Février 2011 (28(2): 889-898).


DuoClast

®

N

u a e v ou

EFFICACITÉ :

DolorClast®, et DuoClast®, les seuls appareils au monde à prouver qu’ils générent des cavitations(1)

PREUVE :

EMS le seul fabricant au monde à posséder 9 études randomisées(2) en double aveugle. Preuve de niveau 1 (3) = preuve irréfutable EMS le seul appareil d’ondes de choc radiales autorisé aux USA, par la FDA(4)

PiezoClast®

ondes de choc focales

DolorClast®

SÉCURITÉ :

ondes de choc radiales

u a e v u No

Le seul fabricant au monde à garantir l’efficacité, la performance pour ses pièces à main et la qualité de la puissance délivrée (niveau d’énergie : 0,55mJ/mm², compresseur à 8 bars). (1) Cavitation : phénomène indissociable et nécessaire à l’efficacité des ondes de choc (2) Etudes disponibles sur www.ems-medical.com (3) Preuve de niveau 1 : le plus haut niveau de validité d’une étude clinique, c’est à dire une étude randomisée en double aveugle ; irréfutable en terme d’efficacité (4) www.accessdata.fda.gov/scri pts/cdrh/cfdocs/ cfPCD/classification.cfm?ID=4037 www.accessdata.fda.gov/scri pts/cdrh/cfdocs/cfRL/ rl.cfm?lid=180954&Ipcd=ISA www.accessdata.fda.gov/scri pts/cdrh/cfdocs/cfrl/ rl.cfm?lid=193636&lpcd=ISA

1 er fabricant mondial d’ondes de choc Tél. : 01 34 58 03 80

courriel : info@ems-france.fr


“Le DolorClast® EMS est un appareil à ondes de choc extraordinaire aux possibilités exceptionnelles” Témoignages d’utilisateurs Les ondes de choc radiales EMS-DolorClast® font partie des meilleurs traitements des tendinopathies. J’obtiens des bons et très bons résultats dans 65 à 75% des cas sur 1600 patients dans le cadre de mon étude débutée il y a maintenant 11 ans. Depuis cette époque et de manière exclusive quand il s’agit de traitements par ondes de choc radiales, j’utilise le DolorClast®. En effet, je suis le premier en France à avoir utilisé les ondes de choc radiales du fabricant pionnier de cette thérapeutique. Depuis quelques années, je privilégie la pièce à main Power Haute Energie (PAM rouge EMS) pour le traitement de mes patients. Hervé de Labareyre, Médecin spécialisé en traumatologie du sport, Attaché à l’INSEP et CHU La Pitié Salpétrière.

Le DolorClast® EMS est un appareil à ondes de choc extraordinaire aux possibilités exceptionnelles. Notre étude au Grand Hôpital de Charleroi sur 36 000 patients toutes pathologies confondues tendinopathies, coudes, épaules, hanches, fascia plantaires etc. a donné plus de 80% de bons et très bons résultats !!!. C’est incroyable. Ivana Belotti. Masseur Kinésithérapeute au Grand Hôpital de Charleroi (Belgique)

Depuis que j’utilise les ondes de choc radiales avec le DolorClast® Classic EMS, j’obtiens des résultats « magnifiques » sur toutes les tendinopathies, les épines calcanéennes… Le DolorClast® est devenu indispensable à ma pratique quotidienne. Marc Pujo. Masseur Kinésithérapeute. Ex kiné INSEP

Mondial de la rééducation stand D038

1 er fabricant mondial d’ondes de choc Tél. : 01 34 58 03 80

courriel : info@ems-france.fr


18 Recherche www.salonreeduca.com

Un pas vers un

traitement de la cécité ? Les résultats d’une équipe de chercheurs de l’Université de Montréal qui travaille sur la régénération des circuits visuels, sont prometteurs et donnent la direction vers un traitement de la cécité

Janvier 2011 – Et si notre œil pouvait se reconstituer par lui-même à partir de cellules souches ? Ca n’est pas une utopie, mais l’objectif très réaliste d’un jeune chercheur de l’École d’optométrie de l’Université de Montréal qui n’a pas froid aux yeux. «Nous ne sommes pas à la veille d’injecter des molécules dans l’œil des bébés prématurés ou des personnes âgées souffrant personnes âgées souffrant de déficience visuelle mais, si je n’y croyais pas, je ne poursuivrais pas cette piste», dit JeanFrançois Bouchard, professeur agrégé à l’École d’optométrie et professeur accrédité à la Faculté de pharmacie.

Un pas vers un traitement

Le fondateur du Laboratoire de neuropharmacologie a obtenu des résultats tangibles avec des modèles animaux. « Chez le rongeur, nous avons la chance de disposer d’un animal qui connait une naissance prématurée : le hamster. On a noté que l’ajout d’agents pharmacologiques dans l’œil accélérait significativement la croissance des axones provenant de la rétine. C’est un résultat très encourageant », indique-t-il. Avec son équipe formée de six étudiantschercheurs (dont deux au doctorat) et d’un assistant de recherche, il étudie plusieurs hypothèses qui, combinées, pourraient mener à une percée majeure dans ce champ en plein essor. On expérimente en laboratoire, in vitro et in vivo, des molécules ciblant des récepteurs neuronaux capables de réguler la croissance de cellules. Trois axes sont privilégiés : le développement de la rétine, le guidage axonal (basé sur l’observation des circuits formés au cours de la croissance du réseau des cellules nerveuses visuelles) et la synaptogénèse (connexion des cellules entre elles).

Florence Dotigny, technicienne au laboratoire de neuropharmacologie de l’École d’optométrie et Jean-François Bouchard

Sur le plan fondamental, une meilleure connaissance des molécules endogènes favorisant la croissance de certaines cellules du système nerveux visuel pourrait ouvrir la voie à un médicament injectable. «Actuellement, il n’existe aucun traitement pharmacologique à la cécité et l’étude des mécanismes concernés dans l’établissement ou la régénération des circuits visuels constitue donc une voie remplie de promesses», mentionne le chercheur. En rêvant un peu, on comprend que, si un médicament parvenait à stimuler la régénération de la rétine, certains aveugles retrouveraient la vue, au moins en partie. «Des techniques grâce auxquelles des nonvoyants peuvent se situer dans l’espace à l’aide de caméras sont intéressantes, mais il serait beaucoup mieux de recréer le système neurovisuel lui-même», remarque-t-il.

Immense marché

Déjà, des brevets ont été déposés. Le marché est immense, puisque la cécité touche quelque 44 millions de personnes dans le monde selon l’Organisation mondiale de la santé. L’Institut national canadien pour les aveugles estime le coût annuel de ce handicap à au moins deux milliards de dollars au pays. «On sait que le nombre de bébés de faible poids est en hausse constante, ajoute le chercheur. Plus du quart des grands prématurés souffrent de déficiences visuelles, dont la cécité.»

À l’autre bout du spectre, chez les ainés, les travaux du professeur Bouchard sont aussi très attendus. En admettant qu’on puisse un jour reconstituer la rétine «biologiquement», les personnes atteintes de glaucome et de dégénérescence maculaire pourraient grandement bénéficier de ce progrès. Et ce serait pour quand ? Le chercheur n’ose pas s’avancer, laissant en ten dre qu e l a con cr ét i s a t i o n d e s hypothèses scientifiques peut parfois prendre des années ou encore faire des sauts inattendus. « Dans 15 ans, peut-être; dans 50 ans sûrement », lance-t-il.

A propos de Jean-François Bouchard Diplômé de l’UdeM en pharmacie en 1994, puis en pharmacodynamie-biochimique (2000), Jean-François Bouchard a poursuivi des recherches postdoctorales à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal. Il a publié dans des revues de haut calibre dont le Journal of Neuroscience, le British Journal of Pharmacology, le Journal of Comparative Neurology, le Journal of Neurochemistry et Circulation Research. C’est au cours de ses études doctorales qu’il a eu l’idée d’utiliser des cellules souches pour permettre l’autorégénération de la rétine. «Je me suis dit que ce qui fonctionnait dans le système nerveux avec la moelle épinière devrait fonctionner dans l’œil avec le système visuel. La nature a tendance à répliquer ses bonnes idées», explique-t-il. Depuis son installation à l’École d’optométrie en 2004, Jean-François Bouchard fait de l’enseignement – il est chargé du volet thérapeutique du cours Pharmacologie oculaire thérapeutique – et de la recherche. Il est financé entre autres par les Instituts de recherche en santé du Canada, le Fonds de recherche sur la nature et les technologies du Québec et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.


Importateur UNIQUE

en France • 21 rue eugène Süe • 94700 maISoNS-aLFort • info@shockwave-france.com

Création Attr’Action - www.attr-action.com - +33 (0)4 90 61 25 31 - Crédits photos : Shockwave - Storz medical


N° Azur 0 810 786 900 COÛT D’UN APPEL VARIABLE SELON L’OPÉRATEUR OPÉRATEUR TÉLÉPHONIQUE OPÉRA


22 Pratique www.salonreeduca.com

Orthèse dynamique de fonction pour rhizarthrose ODYP

La réalisation d’orthèses pour la rhizarthrose est une demande fréquente. La conception « sur-mesure » doit s’accompagner de principes de confection. Résumé L’orthèse ODYP est une orthèse de fonction dont l’indication est la rhizarthrose du pouce de stade 1 à 3 (Dell). Son principe d’action est le recentrage de la TM et l’ouverture élastique du premier espace. Pour cela, un bracelet de cuir entoure le poignet et, passant sur la TM, en contient la subluxation par un maintien inextensible et ajustable. L’ouverture de la première commissure est assurée par une sangle élastique fixée au bracelet. La sangle élastique passe entre les cols de M1 et M2, ouvre la commissure tout en permettant une opposition facile, suit la ligne de flexion du pouce et s’attache par Velcro® sur la face palmaire du poignet. Confectionnée en matériaux résistants à l’eau, c’est une orthèse « tout terrain ». ODYP est complémentaire des attelles de repos statiques.

La rhizarthrose en quelques chiffres • Femmes dans 80 à 90 % des cas • 20 % des arthroses de la main • Âge moyen de début : 50 ans

[2]

[3]

[4]

• Bilatérale dans plus de 90 % des cas après 5 ans d’évolution [2]

L’orthèse ODYP déjà présentée en 1997 devait subir quelques modifications pour devenir utilisable en usage courant intensif, professionnel, domestique, sportif ou de loisir [1]. Les matériaux utilisés sont maintenant résistants à l’eau et solides. La sangle élastique est positionnée de façon à éviter tout risque d’hyperextention de la MCP.

Figure 1. Les forces subluxant la TM et fermant la commissure du pouce.

Figure 2. L’instabilité de la TM, les ostéophytes.

Physiopathologie

les contraintes sur la TM sont multipliées par 10 par rapport à l’effort de serrage produit [5,6]. Un maintien non élastique de la tendance luxante de la TM sera donc préféré à un maintien élastique, inefficace au regard des forces en présence (figure 3).

L’instabilité de l’articulation trapézométacarpienne (TM), point de départ de la rhizarthrose du pouce est aggravée progressivement par l’association de la fermeture du 1er espace et de la subluxation latérale du 1 er méta sur le trapèze. Par compensation, la métacarpo-phalangienne (MCP) tend à l’hyperextension en une pseudoabduction [2] (figures 1 et 2). La pince pouce-index se comportant comme une pince à prise démultipliée,

Principe ODYP

Le principe de base est de contenir la tendance à la sub­luxation latérale du 1er métacarpien sur le trapèze par un bracelet inextensible tout en maintenant l’ouverture commissurale de façon élastique (figures 4 et 5).

En partenariat avec

Extrait du N°107 novembre 2010 a

b

Figures 3a-3b. Exemples d’orthèses élastiques pour rhizartrhose.


LE MENSUEL DE RÉFÉRENCE PROFESSIONNELLE DE TOUS LES KINÉSITHÉRAPEUTES

KINÉSITHÉRAPIE, LA REVUE est la revue professionnelle incontournable de tous les masseurs-kinésithérapeutes, en formation ou en exercice. Tous les mois, la revue diffuse les meilleurs travaux de la kinésithérapie afin d’établir le lien entre la technique, la pratique et les savoirs. Chaque numéro présente par ailleurs l’actualité essentielle de votre profession.

12 n°/an

1ère revue francophone à être indexée dans une base de données internationale.

EM

www.em-consulte.com/revue/kine Accès à la version en ligne depuis 2001 pendant toute la durée de l’abonnement !* • Moteur de recherche multi-critères • Accessible 24h/24h * Sauf pour les institutions, qui peuvent évaluer le montant de leur(s) abonnement(s) sur : www.elsevier-masson.fr/devisinstitution.php

INDEXATIONS : CINAHL, Heracles, EMBASE, Pascal-INIST-CNRS, REEDOC-IRRN, SPORTDiscuss-SIRC, ScienceDirect, Scopus

BULLETIN D’ABONNEMENT 2011

À RENVOYER À : Elsevier Masson Service Abonnements - 62 rue Camille-Desmoulins 92442 Issy-les-Moulineaux cedex - www.elsevier-masson.fr

OUI, je souhaite m’abonner à KINÉSITHÉRAPIE, LA REVUE pour un an

COORDONNÉES Mme

Mlle

TARIFS TTC FRANCE 2011 Etudiant*

M.

75 €

Nom

138 €

Institution 263 €

* Sur justificatif Pour les tarifs à l’étranger, veuillez contacter notre Service Abonnements : 01 71 16 55 99 - infos@elsevier-masson.fr

Prénom

RÈGLEMENT

Adresse CP

Ci-joint mon règlement d’un montant de :

Ville

J’accepte de recevoir des informations commerciales de la société Elsevier Masson par e-mail :

OUI

Particulier

NON E-mail

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/1/1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données personnelles vous concernant. Pour l’exercer, adressez-vous à : Elsevier Masson Service Abonnements – 62 rue Camille-Desmoulins 92442 Issy-les-Moulineaux cedex

S11AU012

AIDEZ-NOUS À MIEUX VOUS CONNAÎTRE Etudiant : en IFKM

Par chèque bancaire ou postal à l’ordre d’Elsevier Masson Par carte bancaire :

Visa

Eurocard / Master Card

N° Cryptogramme visuel (3 derniers n° au dos de votre CB) :

Signature obligatoire :

Autre :

Masseur-kinésithérapeute :

€ TTC

en libéral

en établissement

Date d’expiration :

Autre : Elsevier Masson SAS - Société par actions simplifiée au capital de 675.376 € - Siège social : 62 rue Camille-Desmoulins - 92130 ISSY-LES-MOULINEAUX - RCS Nanterre B 542 037 031 - Locataire-gérant de Société d’Edition de l’Association d’Enseignement Médical des Hôpitaux de Paris.


24 Pratique www.salonreeduca.com

L’orthèse doit permettre une utilisation quasi normale de la main, du poignet, des doigts longs et du pouce.

De largeur adaptée à la morphologie de la main, elle part du bracelet, parallèlement au pouce, en direction de la 1re commissure, passe entre les cols de M1 et M2 puis, s’amincissant, suit la ligne de flexion palmaire du pouce et se fixe par Velcro® protégé face palmaire du bracelet.

L’orthèse composite cuir-néoprène, ODYP est composée d’un bracelet cuir ou synthétique inextensible et d’une sangle élastique.

Sa tension adaptable permet d’équilibrer l’orthèse qui aurait, sans elle, tendance à glisser en proximal (figure 6).

•L  e bracelet entoure le poignet et présente une angulation variable entre 120° et 160° pour s’adapter à la forme en tronc de cône à base distale du poignet et du carpe. Passant sur la TM, il recentre ou limite la subluxation externe. Le serrage du bracelet est réglable par un retour sur boucle au dos du poignet. Sa fermeture se fait par Velcro® verrouillant l’attache palmaire de la sangle élastique.

Figure 4. Le principe ODYP : les forces à appliquer pour contenir la luxation et ouvrir la commissure.

•L  a sangle élastique en néoprène de 2 à 4 mm d’épaisseur est cousue en sandwich au bracelet.

Figures 5a-5b. L’orthèse ODYP en vues palmaire (a) et dorsale (b).

Figure 6. Schéma à plat de l’orthèse : 1 Bracelet cuir  2 Sangle élastique  3 Axe du pouce  4 Boucle de serrage  5 Découpe de libération radiale  6 Auto-agrippants d’attache 9 Pointe de l’orthèse  10 Angle d’adaptation du bracelet. a

b

Adaptation et prises de mesures

Angulation du bracelet : mesure de l’angle M1/ horizontale, pouce en position de repos, poignet en appui sur son bord ulnaire. L’angle obtenu sera multiplié par deux et soustrait à 180°. Exemple  : M1/ horizontale 15°, 15x2= 30°, 180°- 30° = 150° qui est l’angle

d’adaptation optimal du bracelet pour ce patient (figures 7 à 9). Largeur bracelet : de la base de M1 à recouvrir sur 1 à 2 cm à la styloïde radiale, la TM étant complètement recouverte. La partie cubitale du poignet est recouverte au plus juste pour libérer la mobilité du poignet. Le relief de la TM sera comblé par un ajout de mousse en regard de cette

articulation. La mousse s’écrasant presque complètement, il est nécessaire de renouveler l’opération jusqu’au complet comblement stabilisé du relief. La largeur du bracelet peut être augmentée et déborder de 1 à 2 cm au-delà des styloïdes en cas d’arthrose du poignet et/ ou du carpe associé. La largeur de la sangle élastique ne doit pas dépasser les cols de M1 et M2 pour

Figure 7. Prise de mesure de l’angle d’adaptation.

Figure 8. Vue radiale, les axes.

Figure 9. Attache palmaire du bracelet recouvrant et protégeant la fixation de la sangle.


Tm CARDIO 7600

Tm CARDIO 4000

Tm CARDIO 2600

Depuis plus de 20 ans, Tech med Tm est le seul concepteur-constructeur français de matériels cardio-training standards et spécifiques : • pour la rééducation fonctionnelle, • la réadaptation cardiaque, • la médecine du sport, • la réhabilitation à domicile LES + TECH MED TM : - Garantie de 5 ans - Contrats de maintenance : formules à la carte - Matériels aux normes CE : conforme à la directive 93/42 /CEE concernant les dispositifs médicaux*

Conception de matériels sur-mesure adaptés à de nombreuses pathologies

uw w w. te ch m e d -t m . com

20 ANS D’EXPÉRIENCE AU SERVICE DE VOTRE MÉTIER

u

*Sauf Tech Med Premium - **Conditions générales de vente disponibles sur simple demande. Document non contractuel.

Rééduquer en toute sécurité

Tech med Tm RN 6, route de St Bris • BP4 • F - 89290 Champs-sur-Yonne Tél. + 33 (0) 386 53 83 81 • Fax + 33 (0) 386 53 80 42 • contact@techmed-tm.com


26 Pratique www.salonreeduca.com

ne pas entraver l’opposition bien qu’une impression de confort soit perçue par une sangle élargie au-delà de ces limites. L’épaisseur de la sangle de 3 mm n’oppose qu’une faible résistance à l’écrasement, n’empêche pas l’opposition et ne sollicite pas de réaction des muscles adducteurs.

Matériaux utilisés •B  racelet : cuir bovin teinté, traité marine, épaisseur 2 à 3 mm. •S  angle élastique  : néoprène épaisseur 2 à 4 mm. • Boucle de serrage en acier inox. • Rivet laiton. • Fil nylon pour les coutures. •M  ousse Rolyan 2 à 4 mm en regard de la TM, face intérieure du bracelet pour parfaire l’adaptation au relief de la TM.

Confection

Le cuir est découpé en fonction des angles et mesures obtenues. Les bords de la pièce en contact avec la peau sont biseautés à l’abat-carre puis reteintés. Une petite pièce de cuir retenant la boucle de serrage est cousue face dorsale du poignet en prenant en sandwich le départ de la sangle élastique (figures 10 et 11). Les Velcros® d’attache du bracelet et de la sangle seront cousus en fin d’adaptation de l’orthèse.

Figure 10. Couture en sandwich de la sangle élastique entre les pièces cuir.

Figure 11. Des perforations à l’emporte-pièce aèrent le bracelet en usage en milieu chaud ou humide.

Utilisation

Résistant à l’eau, ODYP est une orthèse « tout terrain  », utilisable dans toutes les activités sollicitant les pinces ou les attitudes douloureuses des pouces. Son port sera plutôt diurne et limité aux activités pathogènes de la rhizarthrose (figure 12). Il sera nécessaire d’expliquer au patient qu’une utilisation excessive pourrait être néfaste en affaiblissant une musculature déjà déséquilibrée [7,8]. ODYP sera donc associée aux orthèses statiques de repos de port nocturne.

Contrôle d’efficacité de recentrage de la TM

Figure 13. Vue radio de la TM en serrage 4,5 Kgf sans ODYP.

Ces radiographies montrent l’efficacité du recentrage de la subluxation de cette TM soumise à la contrainte d’une Key-pinch évaluée à 4,5 Kgf (figures 13 et 14).

Figure 14. Vue radio de la TM en serrage 4,5 Kgf avec ODYP, à noter, le recentrage TM.

a

c

Figures 12a-12d. Exemples d’utilisation ODYP professionnelle, domestique ou de loisirs.

b

d

Indication

L’instabilité de l’articulation TM dans la rhizarthrose du pouce opérée ou non est l’indication d’ODYP. Le stade 4 de Dell où la TM est luxée sans possibilité de réduction et le stade 3 où la TM est douloureuse ne supporteront pas toujours l’appui du bracelet [9, 10]. La déformation en marche d’escalier des stades avancés ne permet pas toujours une bonne adaptation du recouvrement de la TM. L’indication idéale serait donc une instabilité réductible de la TM dans les stades 1 et 2, voire 3 chez des patients actifs.


28 Pratique www.salonreeduca.com

Évaluation

L’évaluation de cette orthèse se fait par l’analyse des résultats d’une grille de tests présentée ci-dessus, après collecte des résultats de cas revus.

Références

ODYP tests de prises En Kgf Examinateur Nom Prénom Âge Profession/activité Latéralité

Droite

Gauche

Stade RHIZ Chir/patho associées Sans ODYP Date 1 Droite

Date 2 Gauche

Droite

Gauche

Droite

Gauche

Grasp Key pinch Tip pinch Avec ODYP Date 1 Droite

Pierre Ruelle

MKDE orthèsiste Gemmsor

Date 2 Gauche

Grasp Key pinch Tip pinch Indice de satisfaction 0 à 10/40 Usage courant / Pro Maintien Résistance à l’usure D+ TTT

[1] R  uelle P. Orthèse de protection trapézométacarpienne. Ann Kinesither 1997;24:152-7. [2] Chantraine A, Gremion G, De Bosset C. Intérêt de l’orthèse dans la rhizarthrose. J Readapt Med 1992 ;12:58-61. [3] Ramella M, Martorana U, Pajardi G. Il trattamento conservativo per l’artrosi trapezometacarpica  : revisioni dei casi clinici. Riv Chir Mano 2004;41:105-8. [4] F rançois Y. Influence d’une orthèse pour le maintien de l’ouverture de la première commissure dans la rhizarthrose. Ann Chir Main 1987;6:245-54. [5] Allieu Y, Blotman F. Rhizarthrose du pouce et lésions arthrosiques péritrapéziennes. Arthrose de la main et du poignet. Encyclop Med Chir, Paris, Appareil locomoteur, 14066 A 10, 3/1984. [6] Patri B, Gatto A. Quelques données sur le vieillissement de la main. Ann. Kinésithér 1984;11:125-35. [7] H autefeuille P, Duquesnoy B. Rhizarthrose du pouce. Rev Pratique 1991;41:2714-7. [8] C ooney WP, Chao EVS. Biomechanical analysis of static forces in the thumb during hand function. J Bones joint surg 1977;59A:27-36. [9] Z ancolli EA, Ziadenberg C, Zancolli E. Biomecanics of the trapezometacarpal joint. Clin Orthop Rel Res 1987;220:14-26. [10] Florack TM, Miller RJ, Pellegrini VD, Burton RI, Dunn MG. The prevalence of carpal tunnel syndrome in patients with basal joint arthritis of the thumb. Journal of hand surgery-american volume. 1992;17:624-30. [11] B outan M, Genin-Etcheberry T, Peres J.M, Ribiere J. Le protocole Biarrot de rééducation post-opératoire de rhizarthrose. Kinésithérapie les annales. 2003 ;20-21:36-41. [12] D upeyron A, Ehrler S, Isner-Horobeti ME. Annales de réadaptation et de médecine Physique. 2001;44:123-31. [13] Mansat P, Railhac JJ, Fournié B. Arthrose digitale. La lettre de l’Observatoire du mouvement 2007;21:1-8.

Traitement de l’acné

par isotrétinoïne Le C on s ei l de Coordina t ion de la Dermatologie représentant la Société Française de Dermatologie, le Syndicat National des Dermatologues Vénéréologues, la Fédération Française de Formation Continue et d’Evaluation en DermatologieVénéréologie et le Collège des Enseignants en Dermatologie de France tient à exprimer la position des dermatologues concernant l’isotrétinoïne et ses effets secondaires. Les dermatologues sont parfaitement informés de ces effets secondaires et sont particulièrement attentifs à la nécessité de l’information préalable des jeunes patients et de leurs parents. Des cas de troubles psychiatriques parmi lesquels, dépression et idées suicidaires ont été signalés lors du traitement par isotrétinoïne. Il s’agit d’un effet secondaire potentiel rare mais pris très au sérieux puisqu’un certain nombre de suicides ont été rapportés au cours de traitement. A ce jour toutefois, les études réalisées et publiées dans la

littérature scientifique ne permettent pas de conclure à la responsabilité du traitement, l’adolescence étant une période de modifications importantes de la personnalité tant physique que psychologique. Malgré l’absence de preuve formelle, l’Afssaps a rappelé aux prescripteurs dès mai 2009 l’importance d’observer une grande vigilance pour détecter et prendre en charge de manière précoce et adaptée toute modification de l’état psychique habituel du patient. Depuis 2008, un groupe de travail réunit autour de l’Afssaps des dermatologues, des spécialistes méthodologistes et des pédopsychiatres afin d’améliorer les bonnes pratiques de la prise en charge de l’acné par isotrétinoïne. Les effets secondaires connus ne sont pas sousestimés ni négligés. Les instances dermatologiques et l’Afssaps rappellent régulièrement à l’ensemble des prescripteurs les précautions d’emploi et l’importance du suivi psychologique. Il

est recommandé en particulier de vérifier avant toute mise en route du traitement, la présence d’antécédents de troubles psychologiques du patient. Une échelle d’aide au repérage des symptômes dépressifs pour le dermatologue a été élaborée et est actuellement soumise à évaluation dans le cadre de la pratique médicale courante de prise en charge de l’acné sévère sous l’égide de l’Afssaps. Tout en étant parfaitement conscients de la gravité de tels effets secondaires les dermatologues, experts des maladies dermatologiques et de leurs traitements, considèrent que l’isotrétinoïne est une molécule très efficace qui traite depuis plus de 20 ans des adolescents atteints d’acné grave, maladie dont le retentissement psychologique important, l’impact sur la qualité de vie et le risque de séquelles cicatricielles à vie sont majeurs. Conseil de Coordination de la Dermatologie


30 Matériel Publi-Rédactionnel

www.salonreeduca.com

Optez pour le pack Domicile ou Cabinet

avec l’Ultrason Intelect® Mobile Chattanooga Pratique, simple et compact, l’Ultrason Intelect® Mobile Chattanooga est la référence des appareils utilisés quotidiennement dans les cabinets. Il répond parfaitement à toutes les préoccupations du praticien exigeant à la recherche d’un dispositif bi-fréquences 1 et 3 MH et désirant travailler librement en mode continu ou pulsé.

Pack Domicile

Pack Cabinet

Ultrason Intelect® Mobile



Ultrason Intelect® Mobile

+ 1 Batterie + 1 sac de transport + 1 Flacon de gel

1399€ TTC indicatif soit plus de 430€ d’économie !

1599€ TTC indicatif

TTC

Simplicité d’utilisation et ergonomie

monté sur guéridon + 1 tête supplémentaire offerte + 1 Bidon 5L e Gel

soit près de 700€ d’économie !

• Changement de fréquence d’un simple clic sans interrompre la séance • 17 protocoles thérapeutiques préprogrammés • Création et mémorisation de ses propres applications • Contrôle visuel et sonore de contact avec possibilité de décompte en temps effectif de traitement • Têtes totalement immergeables • Têtes chauffantes pour un meilleur confort pour votre patient

TTC

Technicité et Sécurité • • • • • • • •

Alimentation secteur ou batterie (option) Fréquence d’utilisation : 1 et 3 Mhz Puissance max : 2 W/cm² Reconnaissance automatique des têtes (Electronic Signature™) Poids : 2.3 Kg Dimensions : 33x29x16 cm Test de sécurité IEC 60601-2, IEC 60601-2, IEC 60601-2-5 CE 0413

Garantie 3 ans sur le dispositif – 1 an sur les têtes ////////////////////////////// Offres disponibles auprès de l’ensemble du réseau de distribution. DJO France Tél : 05 59 52 80 88 Fax : 05 59 52 62 99 physio@djoglobal.com


une marque du

Retrouvez toutes nos offres et promotions sur :

www.promokine.com et www.kinedirect.com

teur u b i r Dist clusif ex

uteur b i r t s Di clusif ex

03 22 67 54 54 ou 03 22 66 36 90 Catalogue envoyĂŠ sur simple demande


32 Nouveauté Publi-Rédactionnel

www.salonreeduca.com

Le Laser Thermique :

Une arme Thérapeutique Etonnante La technologie du Laser revient en Force. Depuis 5 ou 6 ans, la liste des pathologies susceptibles d’être soignées par la lumière infrarouge est effarante et ne cesse de s’allonger. Une innovation que nous attendions depuis des années et qui se confirme de façon spectaculaire. Une nouvelle médecine arrive, fondée sur la Biochimie cellulaire et non plus sur la pharmacopée. L’absence de contre-indications, de nocivité et la possibilité de l’adjoindre à d’autres thérapeutiques physiques en font une thérapie simple, avec une efficacité validée par de nombreux travaux scientifiques et observations cliniques. Le laser est donc une arme de choix dans l’arsenal thérapeutique

• Indications :

Dans la médecine, l’utilisation du laser pour le traitement des douleurs aigues et chronique s’avère très efficace, générant des temps de guérison beaucoup plus rapide. La lumière du laser doit traverser l’épiderme, puis une épaisseur plus ou moins importante du derme selon la position de la cible. Le rayonnement laser provoque des réactions biochimiques et accélère la guérison des pathologies liées aux muscles, tendons et les pathologies post-traumatiques. Les résultats thérapeutiques sont souvent exceptionnels et la durée des traitements particulièrement réduite (entre 3 et 10 minutes)

• Mécanismes d’actions :

Dans la peau, trois mécanismes majeurs vont se trouver activés par la lumière rouge et infrarouge. Prenons l’exemple de la cicatrisation d’une plaie. D’abord, cette lumière va permettre la

reconstitution de l’épiderme, par renouvellement de ces cellules, les kératinocytes. Le derme va lui aussi se reconstituer, par multiplication de ces principales cellules, les fibroblastes et par augmentation de la synthèse de collagène. Parallèlement, grâce à la stimulation des cellules immunitaires du derme, on obtiendra l’élimination des germes et des débris, c’est-à-dire le nettoyage cellulaire de la plaie, mais aussi une production d’agent anti-inflammatoire et réparateur. Enfin, notons que ce processus va s’accompagner d’effets antalgiques voir analgésique très importants.

• Technologie :

Le Laser thermique, peut non seulement viser cellule par cellule, mais pénétrer dans les moindres détails de celle-ci. Les progrès en matière de miniaturisation permettent désormais de proposer aux praticiens un laser qui conjugue Biostimulation et effet thermique vasodilatateur réunis

EFFETS PHYSIOLOGIQUES ET BIOLOGIQUES DU LASER THERMIQUE 1. Réparation accélérée des tissus et croissance cellulaire. 2. Cicatrisation plus rapide 3. Réduction de la formation de tissu fibreux 4. Effet Anti-inflammatoire 5. Effet Analgésie. 6. Amélioration de l’activité vasculaire. 7. Augmentation de l’activité métabolique. 8. Amélioration de la fonction nerveuse. 9.Immunorégulation.

dans la même fibre optique. Son émission à 970 nm améliore les effets thermiques du laser dans tout traitement pour lesquels celui-ci n’est pas une contre-indication. Son émission à 800 nm est particulièrement recommandée dans le traitement de toute pathologie pour lesquelles les effets thermiques associé à l’utilisation du laser sont contre indiqués, comme par exemple le traitement des plaies et des brûlures. L’utilisation de ses 2 longueurs d’onde combinées (800 et 970 nm) est donc très efficace lorsque l’effet thermique peut être associé à l’effet bio stimulant en thérapie, comme par exemple dans le traitement de la douleur. Ce type de laser permet de transférer une très grande partie de l’énergie aux tissus et permet également de générer un effet profond de bio stimulation.

En conclusion, grâce aux nouveaux lasers thermiques ultra fins et aux diodes électroluminescentes, la preuve a été apportée, par plusieurs centre de recherche majeurs, communiquent dans les principales revues médicale du monde entiers, que la lumière rouge et infrarouge avait un effet stimulant et revitalisant sur les cellules de strictement tous les organes : le cerveau, les muscles, les articulations, les os et les différentes couches de la peau.

32 rue de l’Avenir - 69740 GENAS Tél. +33 (0) 4 72 09 04 90 Mail : info@medical-advance.fr

www.klaser.eu


1 1 0 2 é t u a e v u No

100 cm

38 cm La table la plus basse du marché.

Les

3 règles d’or

de votre nouvelle table ciseau EX-050.

Vu au rééduca Salon 2010 et approuvée par de nombreux professionnels de la santé.

R ègle n°1 : Ne pas changer de trajectoire. Le châssis en X de votre nouvelle table ciseau EX-050 permet de monter la table sans aucun déplacement latéral : -

la table incontournable pour les espaces réduits.

R ègle n°2 : Être à la hauteur de la situation. Votre nouvelle table ciseau EX-050 a une hauteur variable électrique minimum de 38 cm et maximum de 1 m : la table idéalement adaptée à toutes les hauteurs dont vous aurez besoin.

-

Règle n°3 : S’associer à l’environnement.

Grâce à sa palette de 21 coloris de revêtement de sellerie au choix, votre nouvelle table ciseau EX-050 pourra être en totale harmonie avec les couleurs de votre cabinet : la table parfaitement coordonnée à vos envies. INDISPENSABLE pour les espaces réduits, FONCTIONNELLE par son amplitude, SUBLIMÉE par ses coloris tendances, la nouvelle table ciseau EX-050 DESIGN CORPOREL vous séduira à coup sûr.

: Et en + Catalogues gratuits en téléchargeant sur

www.design-corporel.com Ou en contactant le

03.20.29.90.02

- Roulettes de déplacement - Commande de la hauteur par télécommande radio sans fil (en option) - Coloris de châssis au choix entre blanc et gris - Garantie 10 ans*

P.A. du Moulin de Coisne - Rue de la République - 59496 SALOME Tél. : 03 20 29 90 00 - Fax : 03 20 29 89 92 e-mail : medical@design-corporel.com - www.design-corporel.com

*Châssis garanti 10 ans, vérin électrique 3 ans, vérin à gaz 1 an.

-

médical


34 Campagne www.salonreeduca.com

le neurodon Priorité à la recherche sur le cerveau *

et les maladies neurologiques

Appel de la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC) Le neurodon est une campagne d’informations et une collecte organisée toute l’année par la FRC au mois de mars au profit de la recherche sur le cerveau, son fonctionnement et ses maladies…

*

Depuis 10 ans la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau encourage et soutient la recherche sur le cerveau et les maladies neurologiques dans toute la France. A fin 2010, elle avait atteint son objectif : depuis sa création en 2000 plus de dix millions d’euros, ont été investis par son intermédiaire dans la recherche en neurosciences. « Il serait grand temps que la France, comme l’ont fait avant nous les Etats- Unis et le Japon, fasse de la recherche sur le cerveau et les maladies neurologiques une priorité nationale » souligne son Président fondateur Bernard Esambert.

Parce que les maladies neurologiques concernent un français sur dix , la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC) se mobilise depuis 10 ans pour encourager et financer des programmes de recherche transversaux et pluridisciplinaires. Plus de dix millions d’euros ont été par son intermédiaire attribués à plus de 200 équipes de recherche réparties sur toute la France. Les chercheurs sélectionnés ont été évalués par les meilleurs experts français et étrangers et certains lauréats travaillent dans des centres de recherche aussi prestigieux que l’Institut pour le Cerveau et la Moelle epinière (Hopital de la Pitié Salpêtrière à Paris-, l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm (Paris), le futur Neurocampus de Bordeaux, l’Institut des Sciences de la Méditerranée (Marseille) ou le laboratoire Cyceron (Caen). Les programmes financés concernent au moins deux maladies neurologiques et sont le fruit du travail d’équipes pluridisciplinaires. Les financements sont accordés pour une durée de deux ans et font l’objet d’un rapport financier et scientifique. Douze lauréats ont été sélectionnés dans le cadre du dernier appel d’offres.

> La campagne nationale déroulera donc dans PROC HA du neurodon plusieurs villes et permettra CAMP INE Chaque année une semaine au public d’échanger DU NE AGNE UROD pour présenter les rendezavec les chercheurs en ON vous proposés par la FRC n e u ro s c i e n c e s d e s a du 21 au 27 au public et expliquer les région, de découvrir leurs mars enjeux de la recherche sur axes de recherche et de 2 011 le cerveau. m i e u x c o m p re n d re l e s La semaine du neurodon est enjeux de cette discipline. l’occasion pour la FRC de présenter dans les médias les actions qu’elle > Un thème rassembleur : mène tout au long de l’année en partenariat sports et cerveau avec la Société des Neurosciences, Sport de l’esprit ou sport physique, le rôle la Société française de neurologie, la du cerveau dans la pratique sportive est de Semaine du Cerveau et l’ensemble de ses mieux en mieux démontré par les chercheurs partenaires. Une collecte « neurodon » se en neurosciences. Leurs découvertes déroule dans l’ensemble des magasins permettent aux médecins conseils et coachs Carrefour et Carrefour market (samedi 26 de faciliter l’apprentissage, d’améliorer les mars 2011) : les clients se voient remettre performances mais également de mettre un coupon muni d’un code-barre et valorisé en place des actions de prévention et à 2€. Au moment de leur passage en caisse d’espérer une meilleur prise en charge des les clients qui souhaitent participer au séquelles neurologiques d’accidents liés à neurodon donnent leur coupon à l’hôtesse la pratique de sports « à risques ». de caisse qui enregistre leur don ; celui-ci Dans le prolongement des actions mises est ajouté à leur ticket de caisse et sera en place dans le cadre de son partenariat avec la Confédération des Sports et Loisirs ensuite intégralement versé à la FRC. de l’Esprit (bridge, dames, échecs, jeu de go, scrabble), la FRC se rapproche progressivement de certaines disciplines > 2011 : année de la mobilisation Après dix ans de sensibilisation et sportives physiques (roller, kart, bike d’information, la FRC souhaite passer à and run, randonnée, marche). Invitée en une vitesse supérieure, et mobiliser le décembre 2010 des Etoiles du Sport, public pour que ce domaine de la recherche elle souhaite développer les rencontres scientifique soit enfin considéré comme organisées au profit de la recherche sur le cerveau dans différentes disciplines et une priorité nationale. Elle a donc décidé de multiplier les rencontres régions. Par leur caractère convivial et en régions notamment par l’organisation intergénérationnel ces opérations sont d’opérations événementielles à caractère d’excellentes occasions de rencontres avec convivial et intergénérationnel. S’appuyant le public et de faire passer ses messages. sur son réseau de correspondants et de Ces rencontres viendront s’ajouter aux partenaires, la FRC a décidé de mieux opérations culturelles (cinéma, expositions, faire connaître les acteurs de la recherche conférences, rencontres, débats, concerts) en neurosciences, en régions. Une série et permettront de toucher de nouveaux de rencontres/débats grand public se publics.


et toujours … Pour tout savoir

sur le cerveau, les maladies neurologiques et la recherche en neurosciences

• Les outils de sensibilisation que la FRC met à la disposition du grand public : la revue « Recherche en tête » et son hors série « 10 ans de recherche en neurosciences » et les guides « dix petits exercices », « le cerveau notre machine à apprendre ». Sans oublier l’exposition photographique « le cerveau dans tous ses éclats » disponibles sur simple demande.

>>> Rendez-­vous sur www.frc.asso.fr ou www.neurodon.fr •L  ’actualité de la recherche, les dossiers thématiques de la FRC, ... : rubrique La recherche • L’organisation de l’association et les appels d’offres, ... : rubrique La FRC • Les outils d’information et de sensibilisation, ... : rubrique Le neurodon

• Les appels aux dons : A ce jour, le montant des investissements consacrés à la recherche sur le cerveau représente seulement 1% du coût de la prise en charge de ces maladies neurologiques (estimé à 400 milliards d’euros à l’échelle européenne). La semaine du neurodon est donc également un des temps fort permettant de faire prendre conscience de la nécessité de soutenir la recherche et de récolter des fonds pour investir dans l’ordinateur le plus précieux au monde : le cerveau. Cette collecte se poursuit toute l’année.

Pour donner • • • •

 n ligne sur internet : www.neurodon.fr ou www.frc.asso.fr E Collecte dans les magasins Carrefour et Carrefour Market (samedi 26 mars 2011) Par PA (formulaire téléchargeable sur www.neurodon.fr ou www.frc.asso.fr Par courrier (adresser votre chèque à FRC – 9 ave Percier – 75008 Paris

A propos de la Fédération pour le Recherche sur le Cerveau

Fondée en 2000 par des associations accompagnant les malades, la FRC poursuit un but précis : stimuler une recherche appliquant différentes approches pour explorer et comprendre le cerveau, son fonctionnement, ses maladies. Elle a donc deux missions : financer des programmes de recherche et sensibiliser et informer le public sur les besoins et les avancées des neurosciences.

En 10 ans, la FRC par les fonds attribués et collectés sous le label neurodon, est devenue un interlocuteur incontournable de la communauté scientifique française. Le site internet de la FRC est le seul portail français entièrement consacré à la recherche sur le cerveau et les maladies neurologiques. www.neurodon.fr et ou www.frc.asso.fr

CRYO'CAB

CRYO'SLIM Polyvalent.... Dans votre cabinet, sur le terrain, pour les soins à domicile un appareil unique en toute situation.

Les applications EasyCryo Grace à ses effets instantanés (antalgique, anti-inflammatoire, vasomoteur et décontracturant), EasyCryo traite efficacement un grand nombre de pathologies traumatologiques et rhumatologiques.

TRAUMATOLOGIE : Lésions tendineuses, tendinopathies. Lésions musculaires. Lésions ligamentaires : entorses, luxations.... Hématomes. Oedèmes, soins post-chirurgicaux.

RHUMATOLOGIE : Cervicales. Lombalgies. Névralgies cervico-brachiales. Sciatiques, cruralgies. Polyarthrites rhumatoïdes.


36 Campagne www.salonreeduca.com

Une campagne

qui ne triche pas Pour renforcer ce double message naturalité/ efficacité, LPG choisit d’utiliser des photographies non retouchées. La retouche est devenue en effet pour beaucoup de gens le symbole d’une communication qui triche et qui ment. Or ce qui caractérise LPG, c’est justement l’obsession de répondre à la soif de beauté sans jamais tricher. Deux femmes au naturel ont ainsi été photographiées par la célèbre Kate Barry (fille de Jane Birkin). Et pour aller jusqu’au bout de la démarche, les deux mannequins ont suivi des séances de soins LPG afin de se préparer aux séances photos. Celles-ci ont d’ailleurs laissé entendre qu’elles continueraient leur programme, convaincues des bienfaits des techniques LPG… Il ne s’agit pas d’un concept « avant/après », d’une publicité de preuves, car de très nombreuses études scientifiques cautionnent l’efficacité des techniques LPG. Et les femmes qui en bénéficient en témoignent tous les jours. Cette campagne a avant tout pour ambition de révéler la vision forte et originale de la marque LPG.

P

ionnier et visionnaire depuis 25 ans avec ses techniques de beauté sans agression et sans artifice, LPG frappe un grand coup encore avec une nouvelle campagne de publicité grand public unique en son genre. Un message fort a été choisi « LPG DIT NON A LA BEAUTE ARTIFICIELLE » pour résumer le crédo de la marque, fidèle à l’idée d’une beauté naturelle, responsable, et intelligente. Entre chirurgie et médecine esthétiques trop lourdes et les cosmétiques aux effets superficiels, LPG s’affirme comme une 3ème voie 100% naturelle et efficace.

D’autre part, l’engagement de LPG pour une beauté intelligente a été soutenu par une étude menée par la sociologue Christine Detrez, maître de conférences à l’ENS de Lyon. Après avoir interrogé 39 femmes dans 4 villes de France (Paris, Marseille, Lyon et Lille), celle-ci rapporte une vision unanime des femmes sur la beauté d’aujourd’hui. Elles défendent une beauté qui leur correspond, qui reflète leur expérience et leurs sentiments. Cette beauté « rayonne », est synonyme d’énergie et d’échanges, témoigne de l’accord avec soi, avec les autres, d’harmonie et d’équilibre. En comparaison, la beauté « chirurgicale » leur semble révéler le malêtre, l’insatisfaction perpétuelle, voire les problèmes psychologiques des femmes qui s’y épuisent. Une femme qui vieillit bien, en accord avec elle, sera belle, mais avec la condition qu’elle s’entretienne, et ce dès la trentaine, sans pour autant tomber dans l’obsession.

• 50% des femmes interrogées font le lien entre beauté et jeunesse à cause de l’éclat et de la fermeté de la peau.

• 100%

des femmes s’accordent à penser que le secret d’un vieillissement harmonieux est d’être bien avec soi-même et de prendre soin de soi.

• 92% d’entre elles n’adhèrent

pas à une forme de beauté trop stéréotypée mais font en sorte de révéler leur propre beauté en se mettant en valeur.

• 2/3

femmes rejettent la standardisation des corps et des visages qui ont subi diverses interventions, que ce soit un coup de bistouri ou des lèvres gonflées au collagène.

*C  hiffres tirés de l’étude « LPG Sociétal » menée par la sociologue Christine DETREZ, Docteur en Sociologie, sur 39 femmes dans 4 villes différentes – 2010 -

Cette nouvelle communication sera relayée dès Mars 2011 dans une grande partie de la presse féminine (Femme Actuelle, Psychologies, Paris Match, Marie Claire, Elle…). Plus de 40 millions de contacts sont prévus pour le seul 1er trimestre 2011.


EN-MOTION

LE TAPIS ROULANT DE kINÉSITHÉRAPIE ET DE RÉÉDUCATION

PAR EXCELLENCE

Innovation, Design et Fonctionnalité :

Avec sa conception robuste, l’En-Motion représente un véritable atout pour votre cabinet. L’En-Motion bénéficie de nombreuses innovations et d’une caractéristique unique pour la rééducation : une hauteur d’accès extrêmement faible de 11 cm.

Console de commande : Ecran couleur TFT haute résolution, informations claires, contrôle par carte à puce (logiciel En-Track, option), représentation graphiques des profils d’exercices...

DUAL SLOPE TECHNOLOG réglage électroniq sur le panneau de comman des angles d’inclinaison positifs ou néga

25 ans de partenariat et de confiance Pour plus d’information, appelez ou écrivez à : Enraf Nonius S.A. 15, rue Paul Langevin ZAC les Beaudottes 93274 Sevran Cedex Tél. : 01 49 36 18 18 - Fax : 01 43 84 76 49 - enraf-noniusfrance@enraf-noniusfrance.com


Une gamme complète, avec des appareils de la plus haute qualité pour un entrainement médicalisé et sportif, adapté et sécurisé dans le cadre d’un traitement préventif, curatif ou palliatif. En-Cardio Bike Reha

EXCLUSIVITÉ !

FONCTION AUTO-SPEED : adaptation automatique de la vitesse : de 0,4 à 18 km/h, le capteur de mouvement adapte automatiquement la vitesse du tapis au rythme de marche du patient.

En-Dynamic Dorsi Haut

En-Cardio CrossWalker

Charge jusqu’à 235 kg : permet au thérapeute d’assister encore plus efficacement son patient.

En-Dynamic Rotator En-Dynamic Quadriceps

Réglage électrique des barres latérales multifonctionnelles de maintien.

En-Dynamic Membres Inférieurs Squat

En-Tree

Toute la gamme bénéficie des normes médicales CE MDD

Photos non contractuelles.

GY : que, nde, atifs.

La Gamme de Thérapie Active Enraf Nonius


40 Logiciel Publi-Rédactionnel

www.salonreeduca.com

tout est simple et rapide ! Avec le logiciel de prescription d’exercices Physiotec

Au cabinet de kinésithérapie Malalapapat, situé à Chamonix, le kinésithérapeute M . Stéphane BALMAT et son équipe utilise le logiciel de prescription d’exercices Physiotec depuis un certain temps déjà, au grand plaisir de ses clients… et de tous les membres de son équipe de professionnels. Solidement implanté au Canada ainsi qu’au Royaume-Uni, et maintenant offert en France, Physiotec nous permet de préparer rapidement et simplement des programmes d’exercices adaptés à la condition de chacun de nos patients. À partir du logiciel, nous avons directement accès à une banque de plus de 5000 exercices présentés sous forme de photos, d’instructions et de vidéos. Des programmes préétablis sont disponibles et nous pouvons également créer nos propres plans en fonction des besoins de nos clients. Cette flexibilité est un atout de plus qui fait en sorte d’améliorer la qualité de notre service à la clientèle.

Finis les photocopies, les dessins et les explications verbales approximatives ! Avant de pouvoir compter sur Physiotec, nous passions beaucoup de temps à expliquer aux clients chacun des exercices prescrits, à faire des photocopies ou même à exécuter des dessins qui étaient souvent… très approximatifs! Maintenant, nos clients ont la possibilité de recevoir une version imprimée de leur programme à notre cabinet, instructions et photos à l’appui. Mais la grande majorité d’entre eux optent plutôt pour consulter ces documents sur Internet, à partir d’un lien que nous leur fournissons. De cette façon, ils ont non seulement accès aux photos et aux instructions écrites, mais aussi à des vidéos claires et détaillées. Ainsi, ils comprennent et exécutent mieux leurs exercices, sont plus motivés et encore plus satisfaits des services qu’ils obtiennent chez nous. N’est-ce pas ce que nous recherchons tous ?

Faites l’essai; vous ne trouverez pas mieux que Physiotec pour la prescription d’exercices ! Pour plus d’information : www.physiotec.ca.

Des solutions qui s’appuient sur des recherches intensives ! Le logiciel Physiotec s’appuie sur les résultats d’études de l’École de réadaptation de l’Université de Montréal : • les résultats d’un traitement en kinésithérapie sont entre les mains du patient et il arrive fréquemment que ce dernier ne fasse pas correctement les exercices prescrits, ce qui réduit leur efficacité; • le patient ayant accès à une démonstration vidéo des exercices qui lui sont prescrits peut les exécuter avec une meilleure technique; • l’efficacité du programme d’exercices préparé par le kinésithérapeute est supérieure lorsque les instructions s’accompagnent de schémas et de textes explicatifs que le patient peut apporter à domicile. Avec Physiotec, vos patients ont accès à une description détaillée de leurs exercices par écrit, avec des photos et des vidéos, ce qui leur permet de les effectuer de la bonne manière et de voir leurs efforts couronnés de succès.

Saviez-vous que… grâce à Physiotec, vos clients peuvent consulter leur plan d’exercice personnalisé directement à partir de leur iPhone ou de leur Blackberry ?

Accédez à plus de 5000 exercices dans de nombreuses disciplines !

Physiotec comporte plus de 5000 exercices dans les domaines de spécialisation suivants • orthopédie • neurologie • gériatrie • pédiatrie • amputation de membres • rééducation vestibulaire • méthode Pilates • fitness


e

Mag

r u s n o l a s e l t u Toww.salonreeduca.com w

s n i a t r e pour c

r i n e v TE Sou DÉCOUVER

41

S RE T AU ’ pour D


42


43


44


45


46


47


48


Interview de Yann Compagnon Kinésithérapeute de l'équipe de France de Gymnastique

Monsieur Yann Compagnon, kinésithérapeute de l'équipe de France de Gymnastique, installé à Marcq-enBarœil dans le nord de la France

Yann, vous avez une longue expérience de la kinésithérapie en traumatologie et kinésithérapie du sport. Pouvez-vous nous en dire plus ? Effectivement, je suis installé depuis 1996 et depuis mes débuts je rééduque des sportifs principalement en traumatologie et pathologies micro-traumatiques. J’encadre en tant que kinésithérapeute l’Equipe de France de Gymnastique masculine. C’est un travail passionnant qui me procure une riche expérience et pousse à toujours évoluer pour proposer le meilleur traitement possible.

Et pour rééduquer vos patients sportifs, vous avez suivi une formation spécifique ? J’ai tout d’abord eu mon diplôme d’état en 1995 et j’ai rapidement compris que la formation continue était indispensable dans notre profession. J’ai donc entrepris de faire une formation spécifique à l’INSEP où j’ai eu la chance d’avoir des formateurs exceptionnels et d’être au contact des sportifs de haut niveau qui s’y entrainent et y sont soignés… Je fais également régulièrement d’autres formations pour actualiser mes connaissances. A propos de meilleurs résultats je vois que vous avez un très beau cabinet et un plateau technique impressionnant. Quel est votre meilleur outil pour la prise en charge des genoux traumatiques ? Je possède effectivement un plateau technique complet me permettant de prendre en charge toutes rééducations même en post-opératoire immédiat. Pour les genoux, j’utilise tout l’arsenal thérapeutique bien connu de mes confrères pour renforcer, stabiliser, remettre en charge, étirer etc. Mais une machine me permet d’aller plus loin dans la rééducation c’est la presse « VECTOR UP » EASYTECH. C’est une presse horizontale à résistance élastique qui permet un travail en chaîne fermée très progressif et évolutif. En effet, je peux faire travailler mes patients en bipodal ou unipodal, réaliser un travail concentrique, excentrique et même pliométrique en fin de traitement en augmentant progressivement la charge. Le travail sur la presse VECTOR est donc un outil très important dans la prise en charge des genoux traumatiques et très apprécié des patients car confortable grâce à la résistance élastique. De plus comme elle est informatisée, elle permet de personnaliser le traitement, mon patient travaille en biofeedback selon un objectif fixé (vitesse du mouvement, force, puissance…) et j’enregistre simultanément les résultats ce qui me permet d’évaluer la progression de mon patient dans le temps et également par rapport au côté sain. Et pour la rééducation des épaules quel est votre outil technique de prédilection ? Une fois que je peux démarrer la rééducation en travail actif (en accord avec le chirurgien ou le médecin), j’utilise la « DYNATORQ » EASYTECH. Comme la VECTOR UP, elle est informatisée et me permet d’évaluer mon patient et de réaliser un travail actif concentrique, excentrique isométrique. Je peux travailler tous les mouvements de l’épaule et particulièrement R1, R2 et R3. La résistance élastique de la DYNATORQ autorise un travail tout en souplesse. L’écran rotatif me permet de faire travailler mon patient en biofeedback selon un objectif de récupération articulaire ou de couple de force. Les récentes publications présentées aux congrès de la SFRE (Société Française de Rééducation de l’Epaule) à Dax en 2009 et à Monaco en 2010, ont d’ailleurs mis en évidence que les résultats obtenus avec la DYNATORQ étaient comparables à ceux obtenus en isocinétisme. La DYNATORQ est très importante dans le protocole de rééducation de mes patients opérés qui doivent absolument retrouver mobilité, force et proprioception de leur épaule. Comme la VECTOR UP, je recommande la DYNATORQ à mes confrères car c’est un outil qui devient indispensable pour optimiser la rééducation. Le mot de la fin ? La Kinésithérapie libérale a beaucoup évolué aussi bien au niveau des techniques que des technologies et permet une prise en er charge de haut niveau et dans les meilleures conditions de nos patients. Si notre 1 outil reste nos Mains, nous avons aujourd’hui grâce à des produits comme ceux d’EASYTECH, les moyens d’une kinésithérapie d’excellence en phase avec les recommandations de la Haute Autorité de Santé.

Distribué exclusivement par :

Amiens : Tel : 03 22 67 54 54 accueil@elitemedicale.fr

Nantes : Tel : 02 40 50 59 44

accueil@elitemedicaleouest.fr

Nice : Tel : 04 93 80 35 20 accueil@medi-pro.fr


50 Zoom sur www.salonreeduca.com Publi-Rédactionnel

Ecopostural

est une entreprise espagnole fondée il y a quinze ans et qui se spécialise dans la fabrication de mobilier pour la santé. L’entreprise innove constamment afin d’offrir des produits de qualité maximale et d’obtenir la satisfaction de ses clients parmi lesquels se trouvent des cliniques et cabinets professionnels, hôpitaux, centres balnéaires, spas et hotels. Dès sa création, les produits Ecopostural ont été très bien accueillis par les usagers, autant sur son territoire national qu’à échelle internationale, et la trajectoire de l’entreprise a connu une constante croissance. À l’heure actuelle, Ecopostural dispose de 6.000 m2 d’installations à Castellón de la Plana, Z.I. Ciudad del Transporte, en Espagne. Un des grands principes qui régit Ecopostural est de contribuer, au travers de ses produits, à améliorer la qualité de vie, le bien-être et la santé de tous. Innover est un facteur constant chez Ecopostural, et l’entreprise

compte sur la collaboration de groupes du secteur de la santé qui apportent leurs avis et évaluent les modifications faites sur les produits. L’objectif de cette collaboration est d’apporter une solution aux demandes et aux besoins des professionnels du secteur pour obtenir la satisfaction maximale des usagers. Pour choisir les matériaux employés dans la fabrication, Ecopostural part d’une série de prémisses : qualité maximale, sécurité maximale et un impact environnemental minimum dans l’obtention et l’utilisation de ses produits. De même, les produits Ecopostural ont un design attractif, une fabrication soignée et des finitions de qualité. Le contrôle du processus de fabrication assure que le résultat final est un article durable et de haute qualité, garanti 3 ans. Ecopostural dispose d’un grand stock de matériaux, ce qui permet de fabriquer les commandes de ses distributeurs dans un délai très rapide.

Ecopostural est membre de CVIDA – Association dédiée à la Qualité de vie- ainsi que l’IBV – Institut Biomécanique de Valencia-, centre technologique qui étudie le comportement du corps humain et la relation avec les produits qu’utilisent les personnes. C’est dans les installations de l’IBV à l’Université Polytechnique de Valencia que se font les tests d’homologation des produits d’Ecopostural. Fidèle à son principe d’innovation pour 2011, Ecopostural publiera un nouveau catalogue général en début d’année.

ECOPOSTURAL, S.L. Avda. Enrique Gimeno 27 12006 Castellón – Espagne Tel. +34 964 50 30 21 site : www.ecopostural.com


De nombreux professionnels nous font confiance. Avda. Enrique Gimeno, 27 (Ciudad del Transporte)

12006 CASTELLÓN (ESPAGNE) Tel.: +34 964 255 806 Fax: +34 964 503 410 info@ecopostural.com

Made in Spain

Nous sommes fabriquant avec une solide expérience et tous nos produits sont garantis 3 ans.

Fabrication rapide et courts délais de livraison.

OCRE estudi gràfic

Produits de grande qualité et finitions soignées

www.ecopostural.com


52 Science www.salonreeduca.com

Origine de la vie sur Terre Certaines molécules existent sous deux formes qui sont l’image symétrique l’une de l’autre dans un miroir : elles sont dites chirales. Or, sur Terre, les molécules chirales du vivant, notamment les acides aminés et les sucres, ne sont présentes que sous une seule forme : gauche ou droite. Comment la vie a-t-elle privilégié l’une de ces deux formes au détriment de l’autre ? Un consortium réunissant plusieurs équipes françaises piloté par Louis d’Hendecourt (1), directeur de recherche CNRS à l’Institut d’astrophysique spatiale (Université Paris-Sud 11 / CNRS), a pour la première fois obtenu un excès de molécules de forme gauche (puis un excès de forme droite) dans des conditions reproduisant celles de l’espace interstellaire. Ce résultat rend donc possible une origine « cosmique » de l’asymétrie des molécules biologiques sur Terre. Les chercheurs suggèrent également que la nébuleuse solaire s’est formée dans une zone d’éto iles massives. Ces travaux viennent d’être publiés en ligne sur le site de The Astrophysical Journal Letters. Réalisée au synchrotron SOLEIL, cette expérience a été menée en collaboration avec le Laboratoire de chimie des molécules bioactives et des arômes (Université de Nice/CNRS) et a bénéficié du soutien du CNES.

Les molécules chirales sont des molécules pouvant exister sous deux formes (énantiomères) qui sont l’image symétrique l’une de l’autre dans un miroir : gauche et droite. Par exemple, nos mains sont chirales car elles se présentent sous deux formes non superposables mais symétriques l’une de l’autre dans un miroir, la main gauche et la main droite. Les molécules biologiques sont pour la plupart chirales, certaines formes étant privilégiées. Ainsi, les acides aminés des protéines n’existent que sous une de leurs deux formes énantiomériques : la forme gauche (L). Les sucres présents dans l’ADN des organismes vivants sont eux uniquement de forme droite (D). On appelle homochiralité, cette propriété des molécules organiques de n’exister dans les être vivants que sous une de leurs deux formes structurales. Quelle est l’origine de cette asymétrie dans la matière biologique ? Deux hypothèses principales s’affrontent. La première suppose que la vie serait apparue à partir d’un mélange contenant 50% d’un énantiomère et 50% de l’autre (mélange dit racémique), et que l’homochiralité serait survenue progressivement au cours de l’évolution. La seconde estime que l’asymétrie menant à l’homochiralité serait antérieure à l’apparition de la vie, et d’origine « cosmique ».

Références

Le faisceau ultraviolet polarisé circulairement (UV-CPL) sur la ligne de lumière appelée DESIRS du synchrotron SOLEIL, matérialisé par son passage dans un filtre gazeux de xénon.

Elle est étayée par la détection d’excès en L sur certains acides aminés extraits de météorites primitives. Suivant ce scénario, ces acides aminés auraient été synthétisés dans l’espace interstellaire de manière non racémique et véhiculés sur Terre par des grains cométaires et des météorites. Pour conforter cette hypothèse, les chercheurs ont tout d’abord reproduit en laboratoire des analogues de glaces interstellaires et cométaires(2). Principale originalité de leur expérience : les glaces ont été soumises, sur la ligne DESIRS du synchrotron SOLEIL, à un rayonnement ultra-violet « polarisé circulairement » (UV-CPL) (3), censé mimer les conditions rencontrées dans certains milieux spatia ux. Lors du réchauffement de ces glaces, un résidu organique! a été p roduit. Une analyse fine de ce mélange a révélé qu’il contenait un excès énantiomérique significatif d’un acide aminé chiral, l’alanine. Supérieur à 1,3%, cet excès est comparable à celui mesuré dans les météorites primitives. Ainsi, les chercheurs sont parvenus à produire, dans des conditions interstellaires, des molécules « du vivant » asymétriques à partir d’un mélange ne contenant pas de substances chirales. C’est la première fois qu’une piste expliquant l’origine de cette asymétrie est démontrée par une expérience reproduisant une synthèse entièrement naturelle.

Ce résultat conforte l’hypothèse selon laquelle l’origine de l’homochiralité serait prébiotique et cosmique, c’est-à-dire réellement interstellaire. Selon ce scénario, l’apport de matière organique « extraterrestre » comportant un excès énantiomérique synthétisé via un processus astrophysique asymétrique (ici, il s’agit d’un rayonnement UV-CPL) serait à l’origine de l’asymétrie des molécules du vivant sur Terre. Cette matière pourrait même avoir été formée en-dehors du système solaire. Enfin, la nébuleuse solaire pourrait s’être constituée dans des régions de formation d’étoiles massives. En effet, dans de telles régions, un rayonnement infrarouge polarisé circulairement dans un même sens est observé. Au-delà de ces résultats, la sélection d’un seul énantiomère constatée sur Terre pour les molécules du vivant ne serait pas le fruit du hasard, mais bien celui d’un mécanisme physique déterministe. (1) médaille d’argent 2003 du CNRS (2) Louis d’Hendecourt a développé dans les années 80 une technique pour générer en laboratoire des analogues de glaces interstellaires. (3) La nébuleuse d’Orion produit de la lumière polarisée circulairement à 17 % dans l’infrarouge. Selon les calculs, elle rayonnerait également dans l’ultraviolet, un rayonnement capable de casser les liaisons covalentes (fortes) entre les atomes des molécules de glace.

Non-racemic amino acid production by ultraviolet irradiation of achiral interstellar ice analogs with circularly polarized light. Pierre de Marcellus, Cornelia Meinert, Michel Nuevo, Jean-Jacques Filippi, Grégoire Danger, Dominique Deboffle, Laurent Nahon, Louis Le Sergeant d’Hendecourt, and Uwe J. Meierhenrich. The Astrophysical Journal Letters. , vol. 727 (issue 2), L27 (2011).

© Thomas Lannes

l’asymétrie « naturelle » des molécules biologiques viendrait de l’espace


‘‘La diminution de la douleur et la récupération des amplitudes sont d’une rapidité surprenante. D’autant plus que j’ai en grande partie une patientelle « de passage».’’

‘‘J’utilise le laser K1200 de deux façons : - Pour les sportifs (je suis kiné pour des équipes) en cas de choc (œdème), d’hématome,ou de contracture musculaire, avec de très bons résultats. - Pour mes patients au cabinet avec notamment l’exemple d’un patient qui vient pour une bursite chronique qui a vu sa douleur disparaître en seulement deux séances ! C’est incroyable !’’

w w w . k l a s e r . e u

Mélanie DeuDOn, masseur kinésithérapeute en station de ski à Megève (74)

nicolas ViDaMant, kinésithérapeute du sport, ostéopathe à Montpellier (34)

‘‘J’utilise le K-laser pour la cicatrisation des plaies, et ce dernier permet d’accélérer considérablement la cicatrisation. Je l’utilise aussi en Rhumatologie (lombalgie, sciatalgie, arthrose….) et je suis agréablement surpris de l’amélioration de l’état des patients, notamment sur la douleur. J’ai même soigné une dame qui devait se faire opérer d’une prothèse de genou. Elle souffrait tellement que je lui ai fait une seule séance de Laser. La douleur a disparu pendant trois jours et elle a même pu marcher. C’est formidable de voir de tels résultats.’’

Dr David ValancOgne, médecin vulnologue, spécialiste des plaies et cicatrices à Poitiers (86)

c’est

v o u s qui en parlez qui en parlez

le mieux

‘‘Mes patients avaient souvent des résultats qui ne duraient pas dans le temps surtout au niveau de la douleur chronique. A ce niveau grâce au K1200 j’ai des résultats et qui durent, c’est formidable !’’

‘‘Après avoir contacté des confrères équipés du K-Laser et consulté la bibliographie le concernant, le K-Laser m’est apparu comme un outil thérapeutique interessant en médecine du sport. Je l’utilise au quotidien en traitement unique, ou en complément de therapeutiques manuelles ou médicamenteuses avec des résultats très satisfaisants.’’ Dr Damien ParcOt, médecin du sport, ostéopathe, médecin de l’équipe de France de Ski Freestyle à albertville (73)

‘‘Cet outil me permet d’aller là ou la main du thérapeute ne peut pas agir. Le fait de pouvoir bénéficier de trois longueurs d’ondes qui agissent à différents niveaux de la cellule par bio stimulation permet d’avoir des résultats qui sont parfois surprenants. C’est ma deuxième main thérapeutique !’’ David Van OutryVe, kinésithérapeute à Montpellier (34)

Georges Pelissier, masseur kinésithérapeute à Bourg-en-Bresse (01)

NOM : Prénom : Adresse : Tél. Mail : Je souhaite recevoir une documentation Je suis intéressé(e) par une démonstration dans mon cabinet

Coupon à renvoyer à : MEDICAL ADVANCE 32 rue de l’Avenir - 69740 GENAS Tél. +33 (0) 4 72 09 04 90 info@medical-advance.fr

www.klaser.eu Une solution exclusive


54 Science www.salonreeduca.com

Une révolution

en biologie structurale

l’imagerie de particules uniques par laser de rayons X

Produire un faisceau laser de rayons X ultra puissant pour visualiser une seule particule virale en un seul flash de quelques femtosecondes (10-15 seconde) : c’est la prouesse que vient de réaliser un consortium interdisciplinaire international de plus de 20 laboratoires (1), dont le laboratoire CNRS Information génomique et structurale. Ces chercheurs ont en effet reconverti l’accélérateur de particules de Stanford (SLAC) en un gigantesque appareil de radiologie pour particules « uniques » : cellules entières, virus, ou même macromolécules. Ces travaux publiés le 3 février 2011 dans la revue Nature annoncent une nouvelle ère pour la biologie structurale, en ouvrant l’utilisation des rayons X à l’étude de la structure tridimensionnelle d’objets biologiques asymétriques, non cristallisables, et même en mouvement. Les chercheurs travaillent désormais à améliorer la résolution des images pour parvenir à la visualisation dé taillée de l’extérieur comme de l’intérieur de ces particules biologiques. Les physiciens impliqués dans ces travaux étudient depuis le milieu des années 1990 la possibilité d’utiliser les accélérateurs de particules pour des études biologiques. Ils sont parvenus à adapter l’Accélérateur linéaire de Stanford (SLAC) en lui ajoutant toute une structure, composée d’aimants sur 800 mètres de long, pour produire, à partir de l’accélération des électrons, l’émission d’une quantité colossale de photons à la même fréquence dans les longueurs d’onde des rayons X durs. Ces photons constituent ainsi le faisceau laser de rayons X le plus puissant du monde. La puissance délivrée par cet instrument, le LCLS (Linac Coherent Light Sources), est de 6,5 1015 watts/cm2, soit une augmentation d’un facteur 10 milliards par rapport aux brillances disponibles jusqu’à présent ! Ce chiffre est difficilement concevable, quand on sait qu’un réacteur de centrale nucléaire délivre une puissance de 1000 mégawatts (1012 watts) … De plus, cette impulsion laser est très brève : 70 femtosecondes. Toute l’énergie envoyée

sur la cible est ainsi concentrée en un temps extrêmement court, ce qui permet d’obtenir une image avant l’explosion de l’échantillon. Chaque particule biologique injectée dans le faisceau de photons, à une vitesse de 300km/h, est transformée en un plasma à une température de 100 000 degrés Kelvin. Mais auparavant, elle a eu le temps de diffracter 1,7 millions de photons à partir desquels est recréée son image, grâce à des méthodes mathématiques et des logiciels développés par les chercheurs. Les aspects biologiques de ces travaux ont été assurés par l’équipe de Chantal Abergel dans le laboratoire CNRS Information génomique et structurale  dirigé par JeanMichel Claverie (professeur à l’Université de la Méditerranée). Les physiciens souhaitaient en effet valider ces travaux sur un objet biologique aussi « spectaculaire » que leur laser. Les chercheurs marseillais ont donc fourni l’objet d’étude, la particule de Mimivirus (2), et assuré la préparation et l’optimisation des échantillons nécessaires à l’expérience. Ces travaux valident la faisabilité de l’utilisation d’un accélérateur de particules comme outil de biologie structurale pour obtenir en un seul « flash » laser la photographie de particules uniques (virus, bactéries, protéines, cellules…). Ils constituent une avancée « historique » dans le domaine de la biologie structurale. En effet, jusqu’à présent, deux techniques permettaient d’étudier des objets biologiques : la radiocristallographie et la microscopie électronique. Or les exigences requises par ces techniques (être « cristallisables », symétriques, statiques, et d’une taille adéquate) (3) excluent la plupart des objets biologiques et faussent souvent les résultats car elles supposent que toutes les molécules sont identiques et imposent une symétrie qui n’est souvent pas réelle. Avec le laser LCLS, toutes les particules pourront être étudiées individuellement, quelle que soit leur taille et leurs propriétés. Cette technique annonce ainsi une nouvelle ère : celle de la biologie structurale des objets uniques. L’Europe se prépare à relever ce nouveau défi avec son propre instrument, baptisé ELI, dont la mise en chantier vient de commencer.

Le laser LCLS va permettre d’étudier la surface mais aussi l’intérieur des particules puisque les rayons X traversent les échantillons. La résolution actuelle des images obtenues est de quelques nanomètres (1nm=10-9m). Les chercheurs travaillent actuellement pour optimiser ces performances et obtenir une résolution de l’ordre de quelques angströms (1Å=10-10m). Les expériences planifiées pour les mois prochains devraient permettre d’obtenir la structure tridimensionnelle complète (capside et nucléocapside interne) d’une particule de Mimivirus à l’échelle du nanomètre et de comparer différentes particules de Mimivirus entre elles. Les chercheurs pourront ainsi explorer pour la première fois l’existence d’un polymorphisme structural des particules virales.

Notes (1) Ce consortium est dirigé par Janos Hajdu de l’Université d’Uppsala en Suède. (2) Découvert en 2003 par les équipes CNRS de Didier Raoult et de Jean-Michel Claverie à Marseille, Mimivirus est le plus gros virus à ADN connu à ce jour. (3) La radiocristallographie utilise la cristallisation d’un grand nombre d’objets identiques selon un réseau régulier pour amplifier leur signal individuel de diffraction. La microscopie électronique utilise les symétries (réelles ou approximative) des objets pour en reconstituer la structure tridimensionnelle à partir d’une multitude (des dizaines de milliers) d’images de leur projection sur un plan.

Références Single Mimivirus particles intercepted and imaged with an X-ray laser.

M. Marvin Seibert, Tomas Ekeberg, Filipe R. N. C. Maia, Martin Svenda, Jakob Andreasson, Olof Jönsson, Duško Odić, Bianca Iwan, Andrea Rocker, Daniel Westphal, Daniel P. DePonte, Anton Barty, Joachim Schulz, Lars Gumprecht, Nicola Coppola, Andrew Aquila, Mengning Liang, Thomas A. White, Andrew Martin, Carl Caleman, Stephan Stern, Chantal Abergel, Virginie Seltzer, JeanMichel Claverie, Christoph Bostedt, John D. Bozek, Sébastien Boutet, A. Alan Miahnahri, Marc Messerschmidt, Jacek Krzywinski, Garth Williams, Keith O. Hodgson, Michael J. Bogan, Christina Y. Hampton, Raymond G. Sierra, Dmitri Starodub, Inger Andersson, Saša Bajt, Miriam Barthelmess, John C. H. Spence, Petra Fromme, Uwe Weierstall, Richard Kirian, Mark Hunter, R. Bruce Doak, Stefano M archesini, Stefan P. Hau-Riege, Matthias Frank, Robert L. Shoeman, Lukas Lomb, Sascha W. Epp, Robert Hartmann, Daniel Rolles, Artem Rudenko, Carlo Schmidt, Lutz Foucar, Nils Kimmel, Peter Holl, Benedikt Rudek, Benjamin Erk, André Hömke, Christian Reich, Daniel Pietschner, Georg Weidenspointner, Lothar Strüder, Günter Hauser, Hubert Gorke, Joachim Ullrich, Ilme Schlichting, Sven Herrmann, Gerhard Schaller, Florian Schopper, Heike Soltau, Kai-Uwe Kühnel, Robert Andritschke, Claus Dieter Schröter, Faton Krasniqi, Mario Bott, Sebastian Schorb, Daniela Rupp, Marcus Adolph, Tais Gorkhover, Helmut Hirsemann, Guillaume Potdevin, Heinz Graafsma, Björn Nilsson, Henry N. Chapman, Janos Hajdu.


Une nouvelle énergie : la Radiofréquence thérapeutique Une synergie thérapeutique Biostimulation cellulaire, Microcirculation, Hyperactivation, Stimulation tissulaire sélective Une nouvelle thérapie manuelle pour accélérer la guérison

Une révolution dans vos fondamentaux Antalgie - Cicatrisation profonde - Fibrolyse Des résultats rapides au cours de la séance Rupture du cercle vicieux douleur/ inflammation/ raideur Libération des amplitudes de mouvements Diminution de la fibrose Réduction du temps de récupération Accélération de la reprise d’activité Traumatologie - Rhumatologie - Sport

Une fondation HUMAN TECAR

RAFAEL NADAL

N°1 mondial ATP tennis Quintuple champion de Roland-Garros

8 000 thérapeutes dans le monde 80 études scientifiques depuis 10 ans Un partage de la connaissance sur les protocoles thérapeutiques

“NOUS NE SOMMES PAS DANS L’ÉLITE SPORTIVE PAR HASARD“ FÉDÉRATION ESPAGNOLE ATLANTICO DE MADRID Champion Europa League 2010 DE FOOTBALL FC BARCELONE Champion du monde 2010 Champion Espagne 2010 INTER MILAN CHELSEA FOOTBALL CLUB Champion UEFA 2010 Champion Italie 2010

Human TECAR® distribué par MEDIMOUV Tél : +33 (0) 4 93 20 60 28 Fax : +33 (0) 4 83 33 18 23 mail : contact@medimouv.com

www.humantecar.fr

Champion Angleterre 2010

Plus de 20 vidéos à consulter sur YOUTUBE


56 Réflexion www.salonreeduca.com

Kinésithérapie et ergothérapie Quelles implications pour favoriser le retour au travail ?

Il et proposé dans cet article une réflexion pour que progresse le débat sur le partage des compétences imposé depuis des décennies par nos politiques. L’enjeu est primordial, il en va de la socialisation du patient mais qui en parle ? Qui s’en préoccupe ? Peut-on être un interlocuteur unique face à la complexité des pathologies liées au travail ? Jean-Pierre ZANA nous propose ses réflexions à la lumière de son expérience professionnelle de kinésithérapeute, d’enseignant et d’ergonome.

En juin dernier, dans le numéro 96 de FMT Mag, le compte rendu et une première réflexion sur la kinésithérapie et la prévention (à télécharger sur le site de FMT Mag : www.fmtmag. fr rubrique dossier) donnait quelques pistes à

explorer. La course à de nouveaux débouchés pour notre profession engagée par les représentants de notre profession, les articles dans certaines revues trop accrocheurs pour être sérieux, m’incitent à aller un peu plus loin. Concernant la prévention, l’accompagnement de nos patients dans les chemins difficiles de la re-socialisation, après un accident du travail ou une pathologie qui les a exclus du travail, ne doivent pas apparaitre pas comme une partie de notre pratique qui se résume en un coup de fil au médecin du travail ou une visite dans l’entreprise du dit patient. La kinésithérapie et l’ergothérapie en permettant à leurs patients de récupérer leurs fonctions perdues favorisent la reprise d’une vie normale ou paranormale mais permettent-elles pour les actifs de reprendre leur activité professionnelle ? A quelles conditions ou quelles adaptations ?

•Q  uelle est la place dans les projets thérapeutiques enseignés du retour au travail ? •Q  uelle est la place dans les ouvrages professionnels du retour au travail ? •C  omment la question du travail est abordée dans les cours de pathologies et de rééducation ? Pourtant de nombreux centres de rééducation ont équipé leurs plateaux techniques de matériels permettant de reproduire certaines situations de travail mais, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, médecins et patients conçoivent-ils ensemble un projet thérapeutique centré sur la reprise de l’activité professionnelle ? J’ai la chance de suivre chaque année les étudiants de 3e année préparant leurs dossiers de fin d’étude ; pourquoi font-ils si peu état de leurs relations avec les ergothérapeutes ? Pourquoi ont-ils autant de difficultés à projeter leur patient dans son futur social ? La question de la vie quotidienne est parfois développée le futur professionnel le plus souvent énigmatique. Ils évitent le plus souvent d’engager leur problématique sur ces questions fondamentales. Et, quand on leur pose la question du devenir de leur patient il se résume (de façon un peu cari-

catural) : «il va mieux, il est rentré chez lui» ou «il poursuit sa rééducation en ville les résultats sont apparus insuffisant». Pourtant dans les conclusions, leur traitement a été efficace, le patient a retrouvé les fonctionnalités perdues mais il manque quelques degrés d’amplitude articulaire dans une articulation ou un peu de stabilité d’un membre inférieur ou pire ils ne savent pas pourquoi le patient poursuit sa rééducation. Ces deux professions doivent travailler ensemble, beaucoup de centres le font déjà mais sur quelles bases ? Les formations initiales n’évoquent aucune complémentarité, les formations continues encore moins. Les décrets de compétences des deux professions ne facilitent pas la tâche non plus. Les ergothérapeutes par leur décret de compétence (article 1er) peuvent contribuer aux traitements des déficiences, des dysfonctionnements, des incapacités ou des handicaps de nature somatique, psychique ou intellectuelle, en vue de solliciter, en situation d’activité et de travail, les fonctions déficitaires et les capacités résiduelles d’adaptation fonctionnelle et relationnelle des personnes traitées, pour leur permettre de maintenir, de récupérer ou d’acquérir une autonomie individuelle, sociale ou professionnelle.


58 Réflexion www.salonreeduca.com

Les ergothérapeutes peuvent pratiquer leur art le cas échéant, au domicile des patients, sur prescription médicale. Les actes sont : 1° Des bilans ostéo-articulaires, neurologiques, musculaires, trophiques, fonctionnels, d’autonomie ou d’évaluation des difficultés relationnelles 2° La mise en condition articulaire et musculaire ou la facilitation d’une fonction, à l’exclusion des actes mentionnés à l’article L 487 du code de la santé publique, permettant d’accomplir actes définis au 3° 3° Par l’organisation d’activités d’artisanat, de jeu, d’expression, de la vie quotidienne, de loisirs ou de travail -L  a transformation d’un mouvement en geste fonctionnel - La rééducation de la sensori-motricité - La rééducation des repères temporo-spatiaux - L’adaptation ou la réadaptation aux gestes professionnels ou de la vie courante - Le développement des facultés d’adaptation ou de compensation: - Le maintien des capacités fonctionnelles et relationnelles et la prévention des aggravations - La revalorisation et la restauration des capacités de relation et de création - Le maintien ou la reprise de l’identité personnelle et du rôle social - L’expression des conflits internes. Pour rappel (article 1er du décret de compétence MK), la masso-kinésithérapie consiste en des actes réalisés de façon manuelle ou instrumentale, notamment à des fins de rééducation, qui ont pour but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu’elles sont altérées, de les rétablir ou d’y suppléer. Ils sont adaptés à l’évolution des sciences et des techniques. Selon les secteurs d’activité, précise l’article 13, où il exerce et les besoins rencontrés, le masseur-kinésithérapeute participe à différentes actions d’éducation, de prévention, de dépistage, de formation et d’encadrement. Ces actions concernent en particulier : a) La formation initiale et continue des masseurs-kinésithérapeutes ; b) La contribution à la formation d’autres professionnels ; c) La collaboration, en particulier avec les autres membres des professions sanitaires et sociales, permettant de réaliser

des interventions coordonnées, notamment en matière de prévention ; d) Le développement de la recherche en rapport avec la masso-kinésithérapie ; e) La pratique de la gymnastique hygiénique, d’entretien ou préventive. Le législateur arrivera-t-il à harmoniser les actions thérapeutiques de ces professionnels non contestables dans leurs actes mais dont la pluridisciplinarité reste encore à construire ? Certains écrits semblent assurer que le décret de compétence indique que le kinésithérapeute est habilité à participer à la réalisation de bilans ergonomiques et à participer à la recherche ergonomique (Article 12). Ils renforcent leur propos par les 30 heures d’ergonomie dispensées dans les IFMK. Cela rend-t-il pour autant les kinésithérapeutes ergonomes ?

«L’ergonomie est l’ensemble des connaissances scientifiques relatives à l’homme, et nécessaires pour concevoir des outils, des machines, et des dispositifs qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d’efficacité. La pratique de l’ergonomie est un art (comme on parle de l’art médical et de l’art de l’ingénieur), utilisant des techniques et reposant sur des connaissances scientifiques.» A. WISNER

Il semble à ce stade de faire quelques rappels fondamentaux. Le mot « ergonomie » vient du grec ergon (travail) et nomos (lois, règles). L’ergonomie peut donc être définie comme la science du travail ayant pour objet l’adaptation du travail à l’homme (amélioration des conditions de travail). Avoir comme objectif une meilleure adaptation du travail à l’homme implique (dans la mesure du possible) de considérer tous les aspects du travail : physiologiques, psychologiques, facteurs sociaux, facteurs objectifs et subjectifs. Une meilleure adaptation du travail à l’homme aura pour résultat la satisfaction des opérateurs, leur confort, leur santé mais aussi l’efficacité de leurs conduites opératoires.

Ne perçoit-on pas déjà l’écart entre les articles 12 et 13, les contenus de la formation initiale et cette définition complétée par l’encadré rappelant la définition de Wisner ?

L’ergonomie s’intéresse schématiquement à deux grands types de problématiques -p  roblématique de l’adaptation de l’outil aux caractéristiques physiologiques et morphologiques de l’être humain ou d’une certaine population, c’est l’ergonomie physique ; - problématique de l’adaptation des outils au fonctionnement cognitif des utilisateurs, c’est l’ergonomie cognitive. Ainsi dire qu’un outil est « ergonomique » ne veut rien dire en soi : un outil est ergonomique pour une personne donnée ayant un objectif donné. L’ergonomie doit être un outil pour le kinésithérapeute et l’ergothérapeute afin d’intégrer, dans leur projet thérapeutique, une dynamique de retour au travail. La connaissance du métier de leur patient, de son activité, de pouvoir visualiser la complexité de certains de ses gestes professionnels, de l’organisation de son travail, de l’aménagement de son poste de travail sont le minimum nécessaire à l’adaptation de leur traitement pour favoriser son retour au travail, sa re-socialisation. Certains kinés et certains ergothérapeutes ont franchi le pas et se sont formés en ergonomie. Ils allient très bien leurs doubles compétences. Faut-il que tous les professionnels de ces deux métiers en fassent autant ? La formation initiale en kinésithérapie a parfaitement intégrer la dimension ergonomique lorsque le lien est fait avec la rééducation des pathologies qui peuvent influencer l’efficacité professionnelle. Le vernis que les étudiants reçoivent semble suffisant. L’enseignement de l’ergonomie semble absent de la formation initiale en ergothérapie. Ce qui semble faire le plus défaut à ces deux professions c’est la question de l’influence du travail dans la genèse, le maintien et l’aggravation des pathologies à laquelle ces professionnels sont confrontés quotidiennement. Un vaste chantier qu’il faudra bien ouvrir si l’on veut rendre plus visible encore l’efficacité de nos pratiques.


8 FRANÇAIS SUR 10

CONSIDERENT QUE LA COMMUNICATION ENTRE LES CHERCHEURS ET LE GRAND PUBLIC EST INSUFFISANTE. Selon une étude menée en décembre 2010 par Harris Interactive1 pour l’Association pour la Recherche sur le Cancer (ARC), 83% des Français pointent du doigt le manque de dialogue entre les chercheurs et le grand public.

Les principaux enseignements du sondage Harris Interactive pour l’ARC > 8 Français sur 10 considèrent que la communication entre les chercheurs et le grand public est insuffisante. Le monde de la recherche apparaît difficilement accessible. En effet, seule 1 personne sur 10 (9%) a déjà eu l’opportunité de dialoguer sur le cancer avec un chercheur. Aujourd’hui, 43% des personnes interrogées, et tout particulièrement les CSP+ et les franciliens (51 et 52%), seraient intéressées pour les rencontrer et dialoguer avec eux sur le cancer. > 75% des français considèrent les chercheurs comme étant les interlocuteurs les plus légitimes pour dispenser de l’information sur les progrès de la recherche contre le cancer. Egalement plébiscités, les médecins et infirmières arrivent en 2ème position (65%). Les associations impliquées dans la lutte contre le cancer, telle l’ARC, bénéficient aussi de la confiance d’une majorité de répondants (56% et une surpondération significative à 69% sur la catégorie des 15-24 ans) pour la diffusion d’informations sur les avancées de la recherche en cancérologie. > 60% des personnes interrogées souhaiteraient évoquer en priorité les dernières avancées de la recherche sur le cancer. Si l’opportunité leur était offerte de dialoguer avec des chercheurs, les Français souhaiteraient connaître les dernières avancées de la recherche (60%), les perspectives des nouveaux traitements et leur efficacité (58%) ou les recherches menées pour améliorer le dépistage et le diagnostic des cancers (53%). 48% des personnes interrogées aimeraient également en savoir davantage sur les recherches concernant les facteurs de risques et la prévention des cancers. Les plus jeunes (moins de 24 ans) semblent par ailleurs davantage intéressés que l’ensemble des répondants par la compréhension du développement et de la propagation des cancers dans l’organisme (53% vs 44%). A noter également que les femmes sont significativement plus nombreuses que les hommes à vouloir savoir comment diminuer les effets secondaires des traitements (42% vs 36% pour l’ensemble des répondants). > 94% des Français considèrent que les chercheurs oeuvrent pour l’intérêt général mais soulignent les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Les chercheurs jouissent d’une très bonne image auprès du grand public. 8 personnes sur 10 pensent qu’ils exercent dans un secteur d’activité stratégique pour la France. La très grande majorité (89%) soulignent leur contribution positive à l’image de la France à l’international. Cependant, 92% estiment qu’ils manquent de moyens pour mener à bien leurs missions et 86% qu’ils ne sont pas assez reconnus dans l’hexagone par rapport aux autres pays. A noter qu’à l’heure actuelle les chercheurs apparaissent « lointains » pour 74% des Français, sans pour autant être déconnectés des réalités (seuls 29% des sondés le pensent).

1 Sondage réalisé par Harris Interactive pour l’ARC, auprès d’un échantillon national de 1000 personnes représentatif de la population française, du 1er au 8 décembre 2010.

MBT

, l’anti-chaussure qui agit sur les troubles musculo-squelettiques.

L’effet positif des MBT repose sur le principe de “l’instabilité naturelle”. Avec les MBT, le corps est contraint de maintenir un équilibre postural qui stimule le système musculaire et réduit les troubles articulaires. Le secret des MBT réside dans leur semelle unique et brevetée enveloppant la pièce maîtresse, le Sensor Masaï. Sa mousse à haute résilience permet de délester les articulations et provoque une instabilité multi-axiale qui oblige le corps à réagir par une activité musculaire renforcée. Les MBT agissent sur le système sensorimoteur et sont utilisées par de nombreux athlètes de haut niveau et des professionnels de la santé comme un outil proprioceptif, de rééducation posturale et de réadaptation fonctionnelle. L’utilisation des MBT est d’ores et déjà recommandée par des professionnels de la santé pour les pathologies suivantes : • Dos : hernies discales, lombalgies, mauvaises postures… • Pied et chevilles : épine calcanéenne, métatarsalgie, fasciite plantaire… • Hanche et genou : syndrome rotulien, blessures des ligaments, arthrose…

Conditions privilégiées et offres d’essais, renseignements au : 09. 81. 64. 06. 58

www.fr.mbt.com

MBT

PA

TENTED

The anti-shoe. MBT est disponible en distribution médicale


14-15-16 octobre 2011

Parc Floral de Paris

vendredi et samedi : 9h30-20h dimanche : 10h-18h

47e Mondial Rééducation

L’avenir c’est deux mains !

www.salonreeduca.com

FMT Agenda 2012, sur le stand


Contrat d'assurance vie

*

4,05% net en 2010 Professionnels de la santé, faites le choix d’une épargne compétitive pour vous et vos proches. Le contrat d’assurance vie RES MACSF c’est : Une épargne solide depuis plus de 40 ans Une épargne primée par la presse professionnelle Des frais de gestion parmi les plus bas du marché 200 € suffisent à l’ouverture d’un contrat.

Contactez nous au ( 3233** ou 01 71 14 32 33 ou sur macsf.fr * Taux net de frais de gestion de 0,5% et brut de prélèvements sociaux de 12,1%, pour un encours de provisions mathématiques de 13,67 milliards d'euros, soit un taux de 3,5599% net de prélèvements sociaux. Cet encours représente 88,87 % du total des provisions mathématiques en euro gérées par Macsf épargne retraite. **Prix d’un appel local depuis un poste fixe. Ce tarif est susceptible d’évoluer en fonction de l’opérateur utilisé

11_004 - MACSF épargne retraite – Société Anonyme au capital de 58 737 408 € - Siège Social : cours du Triangle - 10 rue de Valmy - 92800 PUTEAUX - Tél : 3233 - 403 071 095 RCS NANTERRE

RES


62

7 milliards d

’h

Réflexion www.salonreeduca.com

itants aujourda’bh ui

9 milliards d

emain

Quels défis faut-il relever pour nourrir le monde en 2050 ?

Comment nourrir près de 9 milliards d’individus à l’horizon 2050 dans le cadre d’un développement durable ? C’est à la présentation et la discussion des travaux de prospective menés dans cette perspective à l’Inra et au Cirad qu‘est consacré l’ouvrage « Agrimonde ». Marion Guillou, présidente de l’Inra, et Patrick Caron, Patrick CARON, directeur général délégué du Cirad, ont présenté, en présence des principaux auteurs, les résultats de ce travail sur les enjeux alimentaires et agricoles mondiaux à l’horizon 2050.

Dès 2006, l’Inra et le Cirad ont pris l’initiative d’une étude prospective, « Agrimonde », pour explorer les futurs possibles du système agricole et alimentaire mondial à l’horizon 2 0 5 0 . L’ e n j e u t i e n t e n u n e phrase  : comment nourrir près de 9 milliards d’individus dans le cadre d’un développement durable  ? Cette question se révèle complexe car il s’agit non seulement de couvrir les besoins nutritionnels quantitatifs de la population mondiale, mais aussi de permettre à chacun un accès à une nourriture saine et équilibrée, p ro d u i t e p a r d e s s y s t è m e s respectueux de l’environnement, tenant compte de la raréfaction des énergies fossiles, et intégrant les dimensions sociales. P ro d u i re m i e u x t o u t a u t a n t que produire plus constitue le véritable défi pour les agricultures du monde. Des experts, d’origines et de disciplines multiples, se sont mobilisés dans cette démarche prospective. Ils ont défini deux scénarios, l’un tendanciel (Agrimonde GO), l’autre de rupture (Agrimonde 1).

Nourrir la planète dans le cadre d’un développement durable est possible Dans les deux scénarios considérés, nourrir la planète en 2050 apparaît possible. Alors que le scénario tendanciel, Agrimonde GO, le permet au prix d’une dégradation environnementale, le scénario de rupture, Agrimonde 1, montre que cela peut se faire dans le cadre d’un développement durable, sous trois conditions principales : •N  e pas généraliser le modèle alimentaire des pays industrialisés. Il s’agit par exemple de réduire des consommations alimentaires excessives, et les pertes et gaspillages aux stades de la distribution et de la consommation finale (environ 25% dans la zone OCDE). •F  aire le choix d’une agriculture productive et écologique. Il s’agit de développer une agriculture plus productive, et simultanément plus économe en énergies fossiles et plus respectueuse de l’environnement. Une telle agriculture valorise au mieux les processus écologiques. Elle stimule et exploite les synergies entre espèces végétales et animales. Elle tire profit des avancées scientifiques, mais aussi des savoirs et savoir-faire traditionnels. •M  ettre en place une sécurisation des échanges internationaux des produits agricoles et agroalimentaires. L’augmentation nécessaire et prévisible des échanges agricoles en provenance des pays de l’OCDE, de l’ex-URSS et de l’Amérique latine vers l’Afrique, l’Asie et le Proche et Moyen-Orient, nécessite stabilisation et régulations.  

Agrimonde un outil de réflexion partagé Les évolutions évoquées appellent de nouvelles pistes de recherche. L’Inra et le Cirad ont d’ores et déjà mis en place des programmes répondant à certaines des questions soulevées par Agrimonde : l’atelier «  Dualine  » pour des systèmes alimentaires sains et durables, des projets européens entrepris sur la durabilité des productions animales (Animal Change) et la régulation des marchés alimentaires (AgFood Trade), ou encore la participation à des consortiums internationaux pour développer de nouvelles stratégies de production des céréales, notamment riz et blé. Une réflexion jugée prioritaire dans le prolongement d’Agrimonde est désormais engagée sur la modélisation de l’usage des terres (Land use modelling). Avec Agrimonde et ses prolongements, l’Inra et le Cirad s’insèrent pleinement dans les réflexions internationales menées sur cette question essentielle de la sécurité alimentaire mondiale. Source INRA


1ère AU CLASSEMENT

DES RADIOS DE TALK/INFO

DIFFUSEES UNIQUEMENT SUR INTERNET

Radio Public Santé

confirme sa position de leader des radios internet les plus écoutées en France (du lundi au dimanche): 1ère radio de talk/info parmi les webradios*, 2ème au classement webradios* toutes catégories confondues, selon les derniers chiffres de l’étude Streaming Live de eStat - Médiamétrie publiés ce mercredi. Il est important de noter que cette étude Médiamétrie porte uniquement sur les players web et applications mobiles et que les players externes comme les box ADSL, Tuner Wifi, les logiciels Winamp, iTunes...

ne font pas partie du périmètre actuel de la mesure du Streaming-Live Radio. Radio public santé estime que cette mesure d’audience ne confirme que 20 à 30% de son audience réelle. En complément de sa station principale créée en 2006, Radio Public Santé propose un bouquet de 6 flux audio thématiques (Public Santé Sexo, Public Santé Famille, Public Santé génération Seniors,…), plusieurs de ces flux sont dans le peloton de tête des programmes radio les plus écoutés sur internet. Le bouquet Radio Public Santé est accessible depuis n’importe quel type de connexion internet, sur PC, Mac, mobile, Tuner Wi-Fi, logiciel tuner, Box ADSL, ... *(radios uniquement diffusées sur internet)


64 Technologie www.salonreeduca.com

La Marche Therapy Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l’un avance l’autre veut le dépasser. Et moi comme un imbécile, je marche. Raymond Devos

Le marché de la chaussure instable «unstable shoe » est en pleine croissance. Seule marque du domaine dont l’efficacité des produits a été prouvée par de nombreuses études universitaires, MBT (Masaï Barefoot Technology) est à la fois pionnier et leader sur le marché de ce nouveau type de chaussure. Mais, contrairement à ses concurrents, la marque ne se concentre pas uniquement sur l’effet tonifiant et sculptant visant les femmes ; elle est également recommandée par les médecins et les kinésithérapeutes pour soulager les douleurs de dos et des articulations porteuses des membres inférieurs ainsi que pour prolonger la rééducation sensorimotrice.

Quel kinésithérapeute n’a pas imaginé une fois au moins, poursuivre la rééducation au-delà de son cabinet dans les gestes de la vie quotidienne parfois pourvoyeurs de mauvaises attitudes ou de contraintes dévastatrices ? Mal de dos, instabilité de genou, de cheville, boiteries, troubles fonctionnels et douleurs articulaires à la marche, sont quelques exemples de pathologies courantes ; toutes nécessitent un réajustement des gestes et de la posture afin de ne pas aggraver le tableau clinique puis, en fin de traitement, afin d’éviter les récidives. Mais comme le kinésithérapeute ne peut pas être derrière chacun de ses patients il doit donc chercher des outils facilitateurs de bonnes habitudes, des coups de pouce ou des rappels à l’ordre à intégrer dans le quotidien. La marche pourrait être une activité rééducatrice si le kinésithérapeute pouvait proposer à ses patients de la réaliser pieds nus et sur un sol meuble afin de rééduquer déroulement du pied, jeux articulaires physiologiques, tout en sollicitant les afférences sensitives et leurs réponses adéquates. Hélas, la vie citadine et sédentaire, les chaussures peu ou mal adaptées, les sols souvent trop durs sont autant de contraintes qui font que la marche n’est pas toujours une activité bienfaisante, même si les autorités sanitaires recommandent les fameux « 10.000 pas par jour » !

Entre chaussure et dispositif médical Peut-être avez-vous rencontré dans les magazines féminins ou en arpentant les allées du Salon Rééduca, des curieuses chaussures à semelle convexe. Vos patientes et patients vous ont peut-être déjà posé la

question de leur intérêt pour se muscler sans effort, pour traquer leur cellulite ou pour mieux récupérer après un effort sportif. Quoi qu’il en soit, il est impossible aujourd’hui pour un kinésithérapeute de passer à côté de ce phénomène, véritable symbiose entre le dispositif médical et la chaussure. L’histoire de la création de la première chaussure à semelle convexe en dit long sur les bienfaits d’une telle invention à condition bien sûr de ne pas se laisser abuser par les copies dont les seuls bienfaits sont d’ordre marketing.

Rêveries d’un promeneur solitaire Il n’y a pas que Jean Jacques Rousseau qui pensait en marchant ; en 1998, l’inventeur suisse des MBT (Masaï Barefoot Technology) en a fait de même en se promenant pieds nus dans une rizière. Lui qui souffrait du dos a instantanément ressenti un soulagement ; il s’est très vite demandé comment il pouvait recréer les bienfaits de cette marche pieds nus sur un sol meuble, une fois chaussé de chaussures citadines et qui plus est, en ville sur un sol dur ! Le corps humain n’est pas conçu pour le sol dur et plat comme il n’est pas conçu pour rester assis des heures devant un ordinateur. La marche urbaine que l’on pratique avec des chaussures conventionnelles aux semelles rigides supprime le déroulement physiologique du pied au sol. Elle place le rachis dans un déséquilibre constant favorisant l’apparition de contractures réactionnelles. Elle enferme le pied dans un carcan empêchant le jeu articulaire et les ajustements musculaires d’origine proprioceptive. Les talons souvent trop hauts en plaçant le pied en flexion plantaire


maltraitent les articulations sus et sousjacentes mal positionnées occasionnant une certaine réduction des surfaces portantes et une augmentation des charges appliquées sur certaines zones. La sédentarité (du latin « sedeo » être assis) ajoute à cette marche de mauvaise qualité biomécanique son cortège de pathologies : surpoids, troubles vasculaires, troubles métaboliques, ostéoporose etc. Tous les patients atteints de ces affections auraient pourtant bien besoin de reprendre la marche ou d’augmenter leur périmètre à condition bien sûr de trouver un compromis entre le besoin de marcher et la physiologie de la marche ! Pour prendre le contre pied de la vie citadine, marcher pieds nus dans une rizière ou sur une plage de sable fin n’est pas chose facile. L’ingénieur suisse le sait bien : pour changer les habitudes il faut inventer une « autre » chaussure qu’il appellera une anti-chaussure ! Il décide tout d‘abord de créer une semelle aux différents composants interposés entre la plante du pied et le sol rigide et plat. Il invente ainsi un nouveau contact, adouci, sans traumatisme pour le pied et l’ensemble du corps. Le talon de la chaussure est en particulier équipé d’un « sensor », une mousse à mémoire de forme, qui dès le premier contact envoie une information nouvelle, différente, générant une réponse musculaire adaptée. Reste à conceptualiser la façon de dérouler le pied pour recréer la biomécanique idéale du corps : en combinant deux convexités, une antéro-postérieure et une transversale, à une semelle intermédiaire intégrant une zone de balancement, la biomécanique du pied au sol est naturellement restituée. L’anti-chaussure est née !

La meilleure façon de réaliser plus de 10.000 pas par jour ! L’effet positif des chaussures instables repose comme leur nom l’indique, sur le principe de l’instabilité naturelle. Cette instabilité existe lorsque l’on marche sur un sol mou, irrégulier et les pieds nus. Grâce aux afférences sensori-motrices déclenchées par le biais de la double convexité (jeu articulaire bi-axial du pied) et du sensor (recréant l’irrégularité du sol et assurant un contact doux), le corps est naturellement stimulé dans l’objectif du maintien de l’équilibre, en station debout immobile ou lors de la marche. En position debout, en appui sur les deux pieds, l’instabilité induite et la recherche de l’équilibre sur la zone de balancement déclenche une réponse motrice stabilisatrice plaçant l’ensemble du corps dans un

alignement vertical au dessus de la zone de balancement. Cet alignement souvent oublié replace instantanément l’homo erectus que nous sommes dans une verticalité génératrice de soulagement des tensions anormalement créées par les déséquilibres antéropostérieurs de la posture. La mise en charge des articulations avec les surfaces portantes d’origine, recrée progressivement ou aide à préserver l’intégrité du cartilage articulaire : à poids égal, moins de surface portante entraine davantage de charge au mm², une surface articulaire de taille normale entrainant des contraintes équitablement réparties. La cheville et le complexe articulaire de l’arrière pied protégés des chocs sont remis en jeu par le biais de la zone de balancement (intersection des deux convexités). L’avant pied et les arches latérales retrouvent leur cinétique, amortie et activée où les articulations et les os sont mobilisés, protégés et les muscles stimulés. Les poutres composites de l’avant pied sont sollicitées, la fonction créant l’organe, il en résulte moins de crispations, de contractures et davantage de réactivité et de vigilance pour les muscles au contact intime du squelette. Le talon ou plus exactement l’anti-talon avec son élévation négative augmente la course de contraction et surtout d’étirement des triceps favorisant la chasse veineuse dans l’ensemble du réseau vasculaire des membres inférieurs. Le déroulement naturel du pied au sol, talon, arche externe, premier rayon et gros orteil est automatiquement recréé pour une démarche fluide. Au lieu de subir un non déroulement du pied, les muscles de l’ensemble des membres inférieurs réagissent de manière physiologique, permettant sans fatigue, la pratique du périmètre de marche recommandé par les autorités sanitaires (PNNS : 5.000 pas par jour pour 1 sédentaire, 10.000 pas pour être catégorisé comme un actif, plus de 12.500 pas pour un individu très actif !). En transformant un sol dur et plat, en une surface d’entrainement souple et instable, les anti-chaussures font réagir le corps et les muscles de la déambulation : la consigne des 10.000 pas par jour devient plaisir et poursuit activement les efforts de rééducation.

Le chemin se construit en marchant ! La connaissance de la biomécanique humaine augmente chaque jour et les techniques d’évaluation musculaire en

parallèle ; les références bibliographiques relatant les études scientifiques menées avec les chaussures instables ne sont pas très nombreuses mais elles sont réalisées avec les chaussures de la marque MBT. Elles sont la preuve de l’efficacité biomécanique des anti-chaussures. Voici quelques points démontrés scientifiquement et qui attestent du rôle réel que peuvent avoir les chaussures instables dans un contexte de rééducation. 1/ La marche et la station debout avec chaussures instables entrainent une modification des paramètres biomécaniques ; certains mouvements articulaires comme la flexion dorsale de la cheville sont augmentés. Le jeu de l’arrière pied est lui aussi modifié, amplifié par rapport à la marche avec des chaussures conventionnelles. Les enregistrements électromyographiques réalisés avant et après entrainement avec les chaussures instables ont montré une augmentation de la force des groupes musculaires les plus importants : + 9% pour les fessiers, + 19% pour les ischios jambiers, + 18% pour les triceps. Les muscles stabilisateurs actifs de l’arrière pied sont eux aussi optimisés. Les suites d’entorse des chevilles ou des genoux nécessitent des exercices sur plan instable ; adjoindre à l’activité de la marche journalière une activité de renforcement musculaire proprioceptif avec les chaussures instables permet de raccourcir les suites traumatiques. 2/ La marche et la station debout avec chaussures instables répartissent de manière plus équilibrée et plus large les contraintes reçues par les surfaces articulaires portantes en particulier celles des genoux. Cette meilleure répartition des contraintes sur une surface articulaire arthrosique peut expliquer les résultats obtenus sur la réduction des douleurs (-27%) dans le cas d’arthrose fémoro-tibiale. 3/ Les mouvements des articulations des pieds à nouveau permis par les chaussures instables et leurs semelles bi-convexes, entretiennent ou libèrent la souplesse de zones normalement peu ou pas sollicitées. Ainsi les contractions des muscles intrinsèques du pied et des orteils assurent à nouveau leur effet protecteur de poutre composite. En comparaison avec le port de chaussures classiques, la station debout avec chaussures instables diminue de 21% les pressions sur les métatarsiens et l’interligne de Lisfranc et de 11% les pressions sur le talon. Cette remise en jeu du pied dans ses fonctions statique et dynamique, tout en allégeant les contraintes peut certainement justifier l’usage des


66 Technologie www.salonreeduca.com

chaussures instables dans les pathologies telles que les épines calcanéennes, les métatarsalgies et la Maladie de Morton, l’hallux valgus, etc. 4/ La réactivité musculaire générée grâce aux chaussures instables sollicite les muscles profonds érecteurs du rachis ; résultat : la posture est redressée, le tronc est stabilisé et le tonus musculaire est normalisé. Lorsque la cause des rachialgies est d’origine posturale, alors la sédation des douleurs peut être extrêmement rapide. Dans la pratique de certains sports où la colonne vertébrale est très sollicitée, les résultats sont spectaculaires : chez des joueurs de golf de handicap 10, les douleurs rachidiennes sont diminuées de 44%. En complément des techniques de masso-kinésithérapiques antalgiques et rééquilibratrices, conseiller la marche au quotidien avec les chaussures instables sera un plus. La combinaison de l’antalgie, du renforcement musculaire et le meilleur alignement des segments, source de soulagement des douleurs, font de l’usage des chaussures instables un outil incontournable au quotidien. Enfin, en cas de surcharge pondérale, elle sera efficacement traitée par des conseils hygiéno-diététiques où la marche tient une place de capitale ; le choix de marcher avec des chaussures instables est d’autant plus judicieux qu’il accroît la consommation de calories de 2,5% par rapport à la marche avec des chaussures classiques. Les 10.000 pas journaliers seront autant de pas de rééducation.

Masaï Barefoot Technology Les Masaï (ceux qui parlent Maa) constituent une population d’éleveurs et de guerriers semi-nomades de l’Afrique de l’Est, vivant principalement entre les monts Kenya et Kilimandjaro (le plus haut sommet de l’Afrique, 5895 mètres). Ils ont la réputation de guerriers farouches à l’attitude hautaine et à la posture particulièrement droite et fière ; restés à l’écart du progrès, ils ignorent les frontières entre le Kenya et la Tanzanie et marchent nus pieds dans la savane. Ils acceptent difficilement leur sédentarisation décidée par les autorités dans le parc national de Masaï Mara. Du fait de leur activité de marche et de leur posture ils ne connaissent ni mal de dos, ni douleurs articulaires. Les champions kenyans sont réputés pour leurs performances sportives exceptionnelles ; ils ont remporté depuis les années 1980 environ 40% des médailles en course de fond et demi-fond aux jeux Olympiques et aux championnats du monde d’athlétisme. Les victoires du premier grand athlète kenyan, Kipchoge (Kip) Keino, médaillé d’or au Jeux Olympiques de 1968 (Mexico, 1500 m) et 1972 (Munich, 3000 m steeple), ont fait naître une forte émulation dans le pays où le niveau n’a cessé de monter. Symbole de la liberté sur les pentes abruptes du Kilimandjaro, qui mieux que le guerrier masaï pouvait imager cette marche aux pieds nus alliant respect de la nature et attrait de la performance. Conseiller aux patients de chausser les MBT, c’est leur faire retrouver la posture et la marche originelles. Jocelyne Rolland

Bibliographie (Medline)

• Lower extremity joint loading during level walking with Masai barefoot technology shoes in overweight males. Buchecker M, Wagner H, Pfusterschmied J, Stöggl TL, Müller E. - Scand J Med Sci Sports. 2010 Aug 30. • Metabolic cost and mechanical work during walking after tibiotalar arthrodesis and the influence of footwear. van Engelen SJ, Wajer QE, van der Plaat LW, Doets HC, van Dijk CN, Houdijk H. - Clin Biomech (Bristol, Avon). 2010 Oct;25(8):809-15. Epub 2010 Jun 22. • Gender differences in lower extremity gait biomechanics during walking using an unstable shoe. Nigg BM, G KE, Federolf P, Landry SC. - Clin Biomech (Bristol, Avon). 2010 Dec;25(10):1047-52. • Short and long term adaptation of variability during walking using unstable (Mbt) shoes. Stöggl T, Haudum A, Birklbauer J, Murrer M, Müller E. - Clin Biomech (Bristol, Avon). 2010 Oct;25(8):816-22. • Standing in an unstable shoe increases postural sway and muscle activity of selected smaller extrinsic foot muscles. Landry SC, Nigg BM, Tecante KE. - Gait Posture. 2010 Jun;32(2):215-9. • Effects of an unstable shoe construction on balance in women aged over 50 years. Ramstrand N, Thuesen AH, Nielsen DB, Rusaw D. - Clin Biomech (Bristol, Avon). 2010 Jun;25(5):455-60. • Changes in running kinematics and kinetics in response to a rockered shoe intervention. Boyer KA, Andriacchi TP. - Clin Biomech (Bristol, Avon). 2009 Dec;24(10):872-6. • Effects of an unstable shoe construction on standing balance in children with developmental disabilities: a pilot study. Ramstrand N, Andersson CB, Rusaw D. - Prosthet Orthot Int. 2008 Dec;32(4):422-33. • [Balance therapy shoes - a comparative analysis with respect to immediate training effects] Lohrer H, Turbanski S, Nauck T, Schmidtbleicher D. - Sportverletz Sportschaden. 2008 Dec;22(4):191-5. • In-shoe pressure distribution in «unstable» (MBT) shoes and flat-bottomed training shoes: a comparative study Stewart L, Gibson JN, Thomson CE. - Gait Posture. 2007 Apr;25(4):648-51. • Changes in gait and EMG when walking with the Masai Barefoot Technique. Romkes J, Rudmann C, Brunner R. - Clin Biomech (Bristol, Avon). 2006 Jan;21(1):75-81. • Unstable shoe construction and reduction of pain in osteoarthritis patients. Nigg BM, Emery C, Hiemstra LA. - Med Sci Sports Exerc. 2006 Oct;38(10):1701-8. • Effect of an unstable shoe construction on lower extremity gait characteristics. Nigg B, Hintzen S, Ferber R. - Clin Biomech (Bristol, Avon). 2006 Jan;21(1):82-8.

FAQ Pourquoi les semelles des MBT sont-elles si épaisses ? En récréant la marche sur un sol souple et irrégulier, les chaussures MBT relancent le bon fonctionnement du corps en station debout et à la marche : moins de douleur, de tensions, de raideurs, dans les pieds, les genoux, les hanches, le dos ! L’épaisseur de la semelle correspond à l’intégration des éléments qui recréent cette sensation de sol souple et irrégulier ; il s’agit d’une semelle mécanisée, concentrée de technologie dynamique d’où l’épaisseur inédite ! Faut-il s’habituer au port des chaussures instables ou trouve-t-on son équilibre immédiatement ? Les chaussures instables ne sont pas des chaussures comme les autres ; on les achète comme on achèterait un nouveau vélo ou un appareil d’entrainement sportif. Il faut donc parfois s’habituer à les porter, en augmentant le temps de port, en réalisant quelques exercices, en les portant chez soi puis à l’extérieur, etc. Normalement, la sensation de bien-être est quasi-immédiate et doit se prolonger lors des premiers pas. Les chaussures instables sont-elles des chaussures de sport ou des chaussures de ville ? Les chaussures instables ne sont pas des chaussures de sport ; les sportifs qui les utilisent le font pour la récupération après les compétitions (comme par exemple les cyclistes de l’équipe AG2R). La course à pied, en extérieur ou sur tapis roulant, de même que la gymnastique en salle est possible avec les chaussures instables à condition de ne pas présenter de troubles non rééduqués de l’instabilité des articulations des membres inférieurs. Le port de chaussures instables permet-il d’améliorer la cellulite ? Cette revendication pourtant alléchante pour de nombreuses femmes ne se vérifie pas avec le port de chaussures instables même les plus performantes. En effet, la graisse de la cellulite est particulièrement résistante aux régimes et à l’exercice. Se chausser autrement ne suffit pas à relancer la lipolyse localisée ni à assouplir le tissu conjonctif de cloisonnement de la cellulite ; tout au plus la mobilisation accrue de l’arrière pied et l’étirement du triceps sural améliore le retour veineux ce qui peut aider les femmes souffrant de rétention d’eau.


RECRUTEZ MALIN VOUS RECHERCHEZ

UN ASSISTANT POLYVALENT, > SOUTIEN À VOTRE PRATIQUE QUOTIDIENNE, POUR GAGNER DU TEMPS ET SOULAGER VOS MAINS, > FORMÉ POUR DÉVELOPPER ET FIDÉLISER UNE NOUVELLE CLIENTÈLE SOURCE DE REVENUS COMPLÉMENTAIRES.

RECRUTEZ LE NOUVEAU SKIN V6, • libre de suite,

• simple,

• mobile,

• intuitif,

• intervient directement

• maîtrise en autre les techniques de palper

à même la peau

sur l’ensemble des parties du corps sans limite de mouvement et sans contrainte, • privilégie le contact manuel pour conserver la main sur vos clients,

rouler, massage, pétrissage profond et drainage,

• prétentions salariales : à partir de 342 €/ mois*

NOUVEAU

Création graphique Hélène Cartelli 02/2011 - ©Xavier Chabert

Le corps à mains motorisé de Skinexians, l’INNOVATION 2010 qui révolutionne le palper rouler mécanique vers un soin en trois dimensions.

0398 GARANTIE 2 ANS

www.skinexians.com technology 884, rue des mercières - F-69140 RILLIEUX LA PAPE téléphone : 04 37 27 02 17 - Fax 04 37 27 08 05

*Offre de crédit bail en 60 mensualités correspondant à l’achat d’un Skin V6 + Joyskin au prix de 17 100 €, sous réserve d’étude et d’acceptation définitive de Locam, établissement financier. Offre soumise aux conditions, tarifs et modalités en vigueur à la date d’édition du présent document et réservée aux personnes agissant pour leur besoin professionnel. Conditions tarifaires et contractuelles disponibles sur demande.


68 Rencontre www.salonreeduca.com

Kinés Du Monde

au Maroc Depuis 2009, Kinés du Monde mène un programme au Maroc en partenariat à la fois avec la ville de Grenoble, dans le cadre de la coopération décentralisée avec la région de Tadla-Azilal, et les associations Bab el Kheir et Bayt Bahia, à Béni-Mellal, ville du Moyen-Atlas située à 200km au nord-est de Marrakech. Cette mission consiste en un suivi au long court, ponctué de missions courtes effectuées une à deux fois par an par différents professionnels selon les besoins du centre. L’objectif est un accompagnement des deux structures marocaines, un renforcement des capacités de son personnel, et ainsi l’amélioration des conditions d’accueil et de prise en charge des enfants, afin que chacun puisse bénéficier de conditions optimales pour son développement psycho-moteur et social, et au maximum adaptées à ses besoins. L’orphelinat de Bab el Kheir recueille les enfants nés sous X ou abandonnés et retrouvés dans la rue, et cherche à les faire adopter. Une dizaine d’enfants porteurs de handicaps moteurs, cognitifs et sensoriels, y résident cependant depuis des années, sans grand espoir de quitter un jour la structure pour une famille. Ce mélange d’enfants aux besoins et âges différents a amené la création d’une deuxième structure, Bayt Bahia, accueillant les enfants handicapés, et qui permet la mise en place de soins spécifiques et adaptés à chacun. Le programme de KDM a débuté par une mission de trois semaines effectuée par une kinésithérapeute et une psychomotricienne, avec comme objectif de transmettre aux éducatrices des notions fondamentales concernant les soins aux enfants polyhandicapés, notamment infirmes moteurs cérébraux (IMC). Ont ainsi été définis, expliqués et travaillés, entre autres : le positionnement

et la manipulation des enfants lors du repas (prévention des troubles de la déglutition) et de la toilette, les transferts, l’assise et le coucher, les risques et troubles associés au handicap (problèmes respiratoires, escarres, etc.), l’importance du jeu et des stimulations multi sensorielles et neuro-motrices. Pour personnaliser le suivi des enfants, un travail a été mis en place pour réaliser des prises en charge rééducatives spécifiques à chacun. Au printemps 2010 c’est une éducatrice de jeunes enfants qui s’est rendue à Béni-Mellal. Il s’agissait de transmettre au personnel de l’orphelinat des outils pratiques afin de favoriser le développement psychologique, social et moteur des nouveau-nés accueillis dans un contexte d’abandon. Alice a ainsi travaillé avec les nurses sur la notion d’attachement et la relation aux enfants pendant les soins. L’importance des techniques traditionnelles de maternage (portage, massage) a été rappelée, malgré le manque de temps et la charge de travail qui les ont fait disparaitre du quotidien des nurses. Ont été discutés également le lien créé grâce au regard, l’importance de la stimulation, le sens du jeu chez l’enfant et les jouets adaptés à chaque âge. Toutes notions qui ont permis d’humaniser les gestes que les nurses répètent enfant après enfant, et de rendre ainsi la communication plus chaleureuse, en recréant une relation bénéfique pour les deux parties. Bayt Bahia, le centre accueillant les enfants handicapés, a déménagé récemment. Kinés du Monde est sollicité pour des conseils à l’accessibilité et à l’aménagement de cette nouvelle structure. En 2011, ce sont un orthoprothésiste, un ergothérapeute et un médecin rééducateur qui y passeront quelques semaines, pour amener des techniques permettant d’améliorer encore la prise en charge des enfants les plus lourdement handicapés. Le programme de KDM au Maroc vise à offrir des soins et un accompagnement les plus adaptés possibles à chaque enfant accueilli à Bab el Kheir et Bayt Bahia, quel que soit son âge, en instance d’adoption ou résident à l’orphelinat, porteur d’un handicap ou non. Année après année, chaque mission menée avec le personnel des deux structures nous rapproche de ce but. Pour nous aider dans cette direction, rendez-vous en page produits ou www.kines-du-monde.org


ARTICLES DE SOUTIEN - 100% polyester - Format 42x31x15 15 litres - Coloris noir - Dos matelassé - Poche intérieure zippée - Inscription : "Enseigner pour mieux soigner" sur poche avant

La crème de massage

- crème fluide peu grasse pour massages courts et rapides (J) - crème Eco prévue pour massages plus longs (R) - Echo gel, neutre pour appareil Ultrason (V) - contenance 1 litre

*Disponible uniquement en France métropolitaine

38 €

le lot de 2 au choix

Le polo homme

Le T-shirt femme

24 €

- 100 % coton, coupe cintrée, col V - impression devant + signature au dos - 4 tailles : S, M, L, XL 2 modèles : - Rouge / noir (R) - Chocolat / crème (CH), maille fine, extrémités sans coutures

Le T-shirt KDM

20 €

- 100 % coton, impression au dos + signature sur le coeur - 4 tailles : S, M, L, XL - 2 couleurs : gris graphite (GR), abricot (AB)

Parapluie de poche

20 €

2 faces : logo KDM/ petits personnages. 85 cm, ouverture manuelle, baleines métalliques, poignée en plastique, toile polyester.

Le drap housse 38.50 € pour table de soins

*

31 €

- en éponge grain serré avec logo brodé, 65 x 195 cm, extensible - 4 coloris : blanc (BC), bleu clair (BL), vert clair (V), orange (O)

L’agenda professionnel 30 € Agenda QUO VADIS, format 24x30 cm, semainier sur 2 pages, amplitude horaire 7h-21h, indication 1/4 heure, reliure spiralée, couverture amovible

- 100% coton ; manches droites - logo brodé sur le devant - 3 tailles : M, L, XL - 2 couleurs : bleu marine (BM) et blanc (BC)

28 €

La tunique professionnelle 56€

L’agenda classique

Le T-Shirt microfibre 24 € ou 26 €

L’agenda de poche 10 €

- 65 % polyester, 35 % coton, 3 poches, blanc, col officier, avec pressions - Logo devant et couple enfants au dos - 4 tailles, unisexe : S, M, L, XL (attention taille grand)

- 100% polyester, tissu léger à séchage rapide - Encolure ronde - Impression dos et sur le coeur - Coloris Noir ou Blanc - Tailles S, M, L ou XL - Coupe femme (F) 26€ ou homme (H) 24€

Les cartons de rendez-vous

Format 21 x 27 cm, semainier sur 2 pages, amplitude horaire 7h-20h, indication 1/2 heure, reliure cousue, couverture rigide aspect velours, signet

Format 8,5 x 16 cm, semainier sur 2 pages, couverture amovible avec fentes pour cartes de visite - bleu turquoise

Le caducée 2011 19 €

Paquet de 100 unités, 20 rendez-vous par carte. Emplacement tampon professionnel

- en PVC - fixation au pare-brise par ventouse

17 €

@ D’AUTRES PRODUITS SUR INTERNET, UNE SEULE ADRESSE : WWW.KINES-DU-MONDE.ORG @ Coordonnées :

Article et/ou lot

Taille

(ou cachet professionnel)

Couleur Modèle

Qté

P.U.

Nom : Prénom : Adresse : Montant total des articles

Tél :

Participation frais de port 6 €

Fax/E-mail :

quel que soit le nombre d’articles commandés (les frais de port pour le caducée sont gratuits)

Don ou Adhésion 2011 (46€ ou 23€ pour les étudiants ) Total commande (je joins un chèque du montant correspondant)

KINESITHERAPEUTES DU MONDE 14, rue Colbert, 38000 GRENOBLE - Tél. : 04 76 87 45 33 Fax : 04 76 47 32 82 - E-mail : kdm.siegesocial@kines-du-monde.org - Site Internet : www.kines-du-monde.org

Somme

Tarifs valables du 1er juin 2010 au 31 mai 2011, sauf promotions. Photos non contractuelles.

25 €

Sac à dos


70 L’île lettrée Par France Gardon

www.salonreeduca.com

Randonnée – S’initier et progresser Roger CALMÉ

LA PEUR DE L’AUTRE Laurie Hawkes

Certaines personnes sont parmi leurs semblables comme des poissons dans l’eau. Elles évoluent dans les groupes avec aisance et, en cas de difficulté, considèrent l’autre comme la ressource la plus évidente : pour se confier, chercher conseil, demander son chemin, etc. D’autres au contraire ressentent, dans les mêmes situations, une réticence, une peur, voire une angoisse paralysante qui les pousse à éviter le contact avec autrui – c’est l’anxiété sociale. On les décrit comme timides, schizoïdes, évitants, hypersensibles, introvertis ou inhibés… L’anxiété sociale revêt en effet des visages divers et si tout le monde n’est pas égal face à la peur des autres, nul n’en est totalement exempt… Au fil de nombreux exemples, l’auteur décrit les multiples manifestations de l’anxiété sociale et nous en explique la logique, entre tempérament personnel et expériences de vie. En identifiant les origines de ses craintes (peur d’être jugé, de blesser autrui, peur de l’intimité…) et les mécanismes de ses propres inhibitions, chacun peut alors progresser dans ses relations interpersonnelles et refuser la tyrannie de la peur. Éditions Eyrolles 256 pages – 18 €

La randonnée séduit aujourd’hui près de huit millions de Français. Par amour de la nature, par goût de la découverte, entre amis ou en famille... Adaptée à tous les âges et toutes les conditions, la randonnée tient à la fois de la pratique sportive et du plaisir philosophique, répond autant au besoin de se dépenser qu’à celui de se ressourcer... Ce manuel pratique et très illustré vous donne toutes les informations et les conseils essentiels pour bien aborder cette activité, sereinement et en toute sécurité. La préparation, une approche de l’environnement et de la météo, la meilleure façon de marcher et de s’orienter, le choix d’un équipement adapté, les bons réflexes pour s’alimenter et prévenir d’éventuelles blessures... Tout au long de l’ouvrage, des spécialistes vous donnent également leur avis sur les différentes thématiques. Un guide pour tous, accessible et pragmatique, à lire absolument avant de partir... et à glisser dans son sac entre la gourde et la polaire ! Les principaux points abordés dans l’ouvrage Techniques de montée et de descente, gestion du temps de parcours, préparation physique, équipement, gestion de la météo, de la carte, de la boussole, de l’altimètre, du GPS, des terrains, Accident et secours, gestion du groupe, de l’alimentation et de l’hydratation, trekking et haute altitude, randonnée en milieu désertique, randonnée glacière Editions Amphora - www.ed-amphora.fr 192 pages – 19,80 €

Sport – Quelles sont tes victoires ? Urbanisme, culture, éducation

Votre dos Bien-être, santé, performance

Jean-Pierre Faye

Jack Savoldelli - Lionel Laidet

Si l’on s’en tient aux critères économiques, on peut considérer aujourd’hui que le sport a gagné. Mais ne doit-il pas aller chercher sa plus belle victoire dans la division supérieure, là où les critères sont essentiellement « sociétaux » ?

Selon une étude récente, près de 80 % des Français ont, ont eu ou auront mal au dos. Depuis quelques années, ces traumatologies touchent des personnes de plus en plus jeunes.

Le sport peut devenir un enjeu essentiel pour les générations futures, un vecteur d’éducation, une source de partage. Quelle place lui donner dans notre société ? Comment l’intégrer totalement à la ville ? Comment exploiter au mieux son potentiel fédérateur ? Jean-Pierre Faye nous apporte sa contribution éclairée et propose des pistes de réflexions à ces questions essentielles autour de trois propositions : – que les lieux de pratique sportive soient conçus pour réunir et favoriser les échanges, – que les valeurs sportives soient reconnues comme des supports éducatifs et professionnels, – que le sport permette au citoyen d’ambitionner un « art de vie » en adéquation avec ses sensibilités. Un ouvrage illustré, pragmatique et optimiste qui nous donne des clés pour mieux appréhender notre avenir et celui de nos enfants. Editions Amphora- www.ed-amphora.fr 64 pages – 17,50 €

L’usage fréquent de la voiture, une position inadaptée devant son ordinateur, de mauvaises postures lors de la manutention d’objets lourds, le manque d’activités physiques et une musculature trop faible... les origines de ce mal sont nombreuses. Après vous avoir présenté les différentes composantes anatomiques de la région dorsale et son fonctionnement, les auteurs font un inventaire des diverses origines du mal de dos et des traitements à suivre pour le soulager. Par la suite, ils vous donnent les informations et les conseils spécifiques pour prévenir ces douleurs, et vous proposent des exercices et des programmes variés pour éduquer, renforcer ou soulager efficacement votre dos. Un ouvrage concret et accessible à toute personne déjà concernée par ces douleurs ou qui souhaite les éviter. Editions Amphora - www.ed-amphora.fr 224 pages - Prix 22,50 €


 

ORGANISÉ PAR : Le

C.L.E.F 

   

POUR TOUTE INFORMATION CONTACTEZ-NOUS AU : 01.41.48.54.49 1


72 Étude www.salonreeduca.com

Les Français face à la dépendance des personnes âgées

avez-vous été confronté Êtes-vous confronté ou d’autonomie d’une ou dans le passé à la perte e? ées dans votre entourag plusieurs personnes âg

Face

à la gest Près de 4 Français sur 10 ont déjà été confrontés de près ion de l c a s a vi d e perte à la situation de perte d’autonomie d’une personne âgée. d ’autono e quotidienne personn 39% des Français déclarent être confrontés ou avoir déjà en mie d e(s) âgé été confrontés à la perte d’autonomie d’une personne âgée e(s) dan ’une ou plusie proche, ur s vous vo dans leur entourage. En avançant en âge, les Français sont us sente votre entourag s z e Des fem de plus en plus nombreux à voir un de leurs proches perdre … ? m Parmi le es particulièrem sa capacité d’autonomie (43% des plus de 50 ans, contre s França e n t im pliquées is ayant d’une pe 31% des jeunes). Notons également que l’expérience de déjà été rs confronté eux-mêm onne âgée dans la dépendance semble également être plus fréquente au s à la d es de pre le ép ndre prin ur entourage, 3 charge d sein des catégories plus favorisées que des catégories 9% se s endance cipaleme e cette p ont charg n e c t rs harge pri le o populaires (46% des cadres, professions libérales et s n n d e é és c d isions su é n r la prise famille. S cipale à leur co pendante, pour intermédiaires y ont été ou y sont confrontés, contre 35% en 10% qu njoint, e euls 8% i ont lais t 37% à se sont extérieure des catégories populaires) ; signe d’un effet de l’inégalité sé la un autre principa . lement a m Les fem embre d face à l’allongement de la vie ou d’une sensibilité ppuyés mes son e la sur une tp sur la pri personn différenciée au sujet. se en ch lus impliquées q e a ue les ho rge des p à déclare m e r s’en c harger e rsonnes âgées d mes dans les dé que, les e la lles cisions ho responsa mmes sont plus -mêmes, pour 3 famille : elles so nt 45% 3% des bilité à le nombreu hommes ur conjo x que le int(e) : 1 2% contr s femmes à délé . Tandis guer cett e 8%. e

n e âgée dépendante de so S’occuper d’une personn te un sacrifice entourage proche nécessi Interrogés sur le sacrifice que peut représenter le fait de s’occuper d’une personne dépendante, seuls 3% des Français répondent spontanément qu’ils ne sacrifient rien. Selon plus d’un Français sur trois, lorsque l’on s’occupe d’une personne âgée dépendante dans son entourage proche, on sacrifie avant tout sa vie familiale (39%), et le temps libre pour prendre soin de soi (36%). Certains ont également le sentiment que la relation de couple peut en pâtir (28%) ou le temps libre pour voir ses amis (25%). 21% parlent même d’y laisser sa propre santé (21%) et 16% de sacrifier sa vie professionnelle (16%). Notons que les individus ayant déjà été confrontés à une perte d’autonomie d’une personne âgée dans leur entourage ont des réponses similaires à ceux qui n’ont jamais été confrontés à cette situation. Pour les femmes plus encore que pour les hommes, s’occuper d’une personne âgée dépendante, c’est sacrifier sa vie familiale (42%, pour 35% des hommes) mais aussi sa propre santé (27%, pour 15% des hommes). A l’inverse, les hommes mettent davantage en avant le sacrifice du temps libre pour prendre soin de soi (40%, pour 33% des femmes) ou du temps libre pour voir ses amis (29%, pour 22% des femmes).


Les principaux enseignements Près de 4 Français sur 10 ont déjà été confrontés à la situation de perte d’autonomie d’une personne âgée de leur entourage. Pour faire face à la situation, les Français envisagent principalement des solutions permettant à la personne concernée de rester à son domicile, ils préfèrent éviter les institutions spécialisées mais aussi d’héberger la personne dépendante chez eux. Néanmoins, le recours à une aide à domicile professionnelle pourrait être un appui déterminant dans cette situation. Pour tous, s’occuper d’une personne âgée dépendante de son entourage proche nécessite des sacrifices, qu’ils concernent la vie familiale, le temps pour prendre soin de soi, la relation de couple ou le temps libre pour ses amis. Certains déclarent même y laisser leur propre santé. Dans ce contexte, ce sujet particulièrement sensible reste anxiogène pour la moitié des Français, et une large part de ceux qui y ont été effectivement confrontés. Si les décisions sur la prise en charge de la personne dépendante sont presque systématiquement prises en famille, les femmes se montrent plus impliquées que les hommes.

palement des Les Français envisagent princi sonne concernée solutions permettant à la per de rester à son domicile

En reva nche, la majorit placem é est rét ent en i i nstitut spéciali cente au sé A l’invers e

, les Fra placer la nçais so nes âgées, les nt plus ré personn d’autonomie des person e en insti ne son ticents Pour répondre à la perte p per a la à rt t a ttan g me per é tut spéc ns p utio a sol r des le nt cite s bis ialisé. Ce à l’idée de Français la perte Fra nça is plé sentimen qu’ils d’a domicile. t est Souligno utonomie d’un d soient ou non c concernée de rester à son visite régulière au domicile une onfronté n e ite s ess le néc q tion u u rs solu e te p sà le ro ts s q prê Cependant, cet c t u h h son e is o e mmes s les femm En la matière, les França e montre s. es à cett c ant de la personne en difficulté. o aut t n n e tou e t tr nell id e ion m é fess 3 o e (49% d 9% des ins rétic e à domicile pro es h ents femmes). perçu de à faire confiance à une aid ualité de Probable ommes l’envisa la prise e ille. Interrogés sur l’évent fam leur de re mb gent, me m n un fa c e qu’à ent h n v isag a t o env rg ri is e nça s n e Fra é en institu raison d es y réfl tions, 87% des u coût ts échissen catégori recourir à chacune des solu icile t égalem pécialisé, les ca es popu continue à vivre à son dom ne son per la tégories que te la e sor n ir en e t e t s de faire p ent in lu (4 isag te env s 7 rm % 87% so édiaires, des cad vent possible, et res et pro uvent que les contre 3 à lui rendant visite le plus sou 9% des fessions e à vivre à son domicile en tinu con ne son per e la libé m que ployés e également nelle. ion t ouvriers rales fess pro icile dom à e ). faisant appel à une aid

is ne souhaitent Et les trois quarts des França ne à leur pas prendre en charge la person propre domicile des Français concernés de Enfin, 71% des Français et 73% la solution qui consisterait près par la question sont contre en difficulté à leur propre e onn à prendre en charge la pers et 24% de ceux qui çais Fran des 27% ls domicile. Seu nt mettre en place rraie sont concernés de près pou aide à domicile une à urs reco le Mais cette solution. des Français 53% que se révèle déterminante puis l’appui avec tion solu e cett r sage pourraient envi Cett e elle. onn d’un e aide à dom icile prof essi er iculi part en cre vain con à solution parvient (63% es ulair les Français des catégories pop cad res et des ouv riers , con tre 45% des ). ales libér ons essi prof

de dépendance Dans ce contexte, la situation anxiogènes pour et sa prise en charge restent large part de ceux la moitié des Français, et une frontés qui y ont été effectivement con Face à la gestion de la vie quotidienne en cas de perte d’autonomie d’une ou plusieurs personnes âgées dans leur entourage proche, seuls 49% se déclarent plutôt sereins, contre 47% qui se déclarent plutôt angoissés. Cette inquiétude se manifeste y compris chez ceux qui ont été directement concernés, signe que les Français ont l’impression de ne pas être suffisamment armés pour faire face à ce phénomène (44% sont angoissés, contre 54%).

Sondage de l’institut CSA / VITALLIANCE réalisé par téléphone les 24 et 25 novembre 2010 au domicile des personnes interrogées. Echantillon national représentatif de 1006 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage), après stratification par région et catégorie d’agglomération.


74 Formations fmt

26/01/11 www.salonreeduca.com 7:43 Page 1

Ecole du Dos de kiné - rhumato/cardio-prévention Osthéothérapie Ballon

Ouverture à LA ROCHELLE d’un nouveau centre de

FORMATION TECHNIQUES EXPERT LPG Endermothérapie - Beauté/Santé Lipomassage - Endermolift Expert

FORMATION AUX TECHNIQUES EXPERT LPG 14 allées du Mail 17000 La Rochelle tél: 05 46 41 41 14 fax: 05 46 00 41 84 mail14larochelle@wanadoo.fr www.ecoledudos.biz renseignements: http://www.ecoledudos.biz/wordpress/

FORMATION MAIL14 ANDRE PETIT/ LA ROCHELLE

FORMATION POUR KINESITHERAPEUTES

Une nouvelle piste pour un candidat-vaccin contre le virus du sida Des chercheurs français associant l’Université Paris Descartes, le CNRS et l’Inserm au sein de l’Institut Cochin, en collaboration avec la société Mymetics et avec le soutien de l’ANRS, ont développé un candidat-vaccin contre la transmission sexuelle du VIH chez des macaques femelles. Cinq singes, vaccinés par voies nasale et intramusculaire, ont été protégés contre l’infection par le VIH par voie vaginale. Ce candidat-vaccin est le fruit de quinze années de recherche sur l’entrée du virus dans l’organisme et sur l’immunité locale au niveau des muqueuses. L’approche est nouvelle : elle consiste à induire la production d’anticorps spécifiques de la surface du virus au niveau des muqueuses génitales, mimant le phénomène observé dans une population de femmes naturellement immunisées contre le VIH et qui résistent à l’infection. Les pistes de recherche habituellement poursuivies ont pour objectif d’induire la production d’anticorps sanguins et/ou de cellules tueuses contre le VIH. L’originalité du candidat-vaccin développé par les chercheurs est d’induire la production d’anticorps au niveau des muqueuses, qui soient capables de prévenir très tôt l’infection par voie muqueuse, c’est-à-dire avant la multiplication du virus et sa dissémination dans le sang. Cinq macaques femelles (Macaca mulatta) ont été vaccinées par voies intramusculaire et nasale. Six mois plus tard, elles ont été exposées de façon répétée (13 fois) au VIH par inoculation vaginale. Les cinq animaux se révèlent protégés du développement de l’infection et restent séronégatifs, six mois après la dernière infection par le VIH. « L’analyse comparative des anticorps induits par la vaccination dans le sang et au niveau des muqueuses montre que ce sont seulement les anticorps muqueux spécifiques de la surface du virus -aussi bien IgG que IgA- qui permettent de protéger les macaques de l’infection par voie muqueuse. Ce type d’anticorps a été décrit comme un corrélat de la protection chez des femmes résistant à l’infection malgré des rapports sexuels non protégés et qui seraient donc naturellement immunisées. Cela permet de penser que notre candidat-vaccin simule ce type de réponse naturelle », explique Morgane Bomsel.

ADLV

nnonce-Kiné-FMT-115x80.indd 1

Ecole VODDER FRANCE

DRAINAGE LYMPHATIQUE MANUEL Méthode originale du Dr VODDER®

Programme - Informations - Inscription ADLV - Route de St Pée - 64210 Arbonne Tél /Fax : 05 59 41 81 03 ADLVodder@wanadoo.fr

www.drainage-lymphatique-vodder.com

Pour élaborer ce candidat-vaccin, les chercheurs ont étudié la protéine transmembranaire Gp41 de l’enveloppe du VIH. Il s’agit de la partie de l’enveloppe virale variant le moins parmi toutes les souches virales du sida. Gp41 contrôle, à la fois, l’entrée du virus dans les cellules de la muqueuse et l’infection d’une famille de lymphocytes T, les principales cellules cibles du VIH. Pour favoriser l’induction d’anticorps neutralisants 27/01/11 lors de 17:07:44 l’immunisation, les autres parties de l’enveloppe du VIH, nonneutralisantes, ont été retirées du candidat-vaccin. Le vecteur vaccinal de ce candidat-vaccin ou virosome est utilisé depuis plus de 10 ans dans plusieurs candidat-vaccins destinés à l’Homme. Grâce à sa surface lipidique mimant la surface du virus, ce virosome permet aux antigènes de Gp41 d’adopter une structure similaire à celle qu’ils ont in situ. Cela favorise l’induction d’anticorps neutralisants lors de la vaccination. « En plus d’une réponse immune de type humorale (c’est-à-dire liée à la production d’anticorps) anti-VIH puissante au niveau des muqueuses, sans avoir besoin d’une réponse cellulaire cytotoxique, le vaccin fonctionne relativement bien in vitro contre les sous-types B et C du VIH, responsables de 95% des cas aux Etats-Unis, en Europe et en Inde. Ce succès est prometteur », indique Morgane Bomsel. « Cependant, il reste beaucoup de travail à réaliser. Il existe plusieurs limites à ces résultats : le vaccin n’a été testé que sur des singes femelles. Il protège d’une infection vaginale non traumatique, ne reflétant pas nécessairement la réalité. Reste donc à étudier le vaccin chez des mâles et à voir son efficacité contre d’autres voies d’infection sexuelles (rectum, tractus oro-uro-génital). Enfin, il faut poursuivre cette étude, notamment quant à la durée de la réponse immunitaire protectrice », conclut Morgane Bomsel. En tout état de cause, comme l’a récemment souligné le Pr Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine, les modèles animaux montrent leur pertinence dans les recherches visant à développer des candidats-vaccins. Ce travail a été rendu possible grâce au financement de l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS), SIDACTION – Ensemble contre le sida et la fondation pour la recherche médicale (FRM) et réalisé en collaboration avec la société américaine Mymetics (Nyon, Suisse).


nouvelle série 400 de Gymna!

Découvrez la

Cadeau*

Lors de l’achat d’un appareil de la série 400, nous vous offrons un superbe lot de 3 serviettes Gymna de haute qualité (50x100cm) + 3 flacons de gel/lait de 500 ml *

* Offre valable du 1er mars au 30 avril 2011

• • • •

Electrothérapie, ultrasons, vacuum, laser, combiné et simultané Grand écran tactile couleur Livre électronique médical Navigation conviviale et intelligente grâce au système GTS 2

Contactez votre distributeur ou Email: info@gymna.com | www.gymna400.com/fr

FMT Mag n°98  

FMT Mag, le magazine de la rééducation, de la remise en forme et du bien-être

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you