Page 1

Annie Pastor

INVENTIONS

IMPROBABLES MAIS VRAIES ! IL FALLAIT Y PENSER… OU PAS !


Annie Pastor

INVENTIONS

IMPROBABLES MAIS VRAIES ! IL FALLAIT Y PENSER… OU PAS !


AVANTPROPOS

Les inventions qui vous sont présentées dans ce livre sont toutes authentiques. Des femmes et des hommes ont travaillé des mois, des années et parfois même leur vie entière pour les mettre au point. Afin qu’elles apportent le petit « plus » qui semblait leur manquer, pour leur faciliter la vie ou améliorer celle de leurs congénères. Ils étaient mus par la passion de chercher et de trouver, de bricoler, d’expérimenter... d’inventer avec parfois l’envie d’être enfin reconnus. Si ces inventions nous paraissent étranges, elles se révélaient pourtant légitimes lors de leur création. La société évolue, les innovations techniques permettent aujourd’hui davantage de confort, les croyances se sont débarrassées de certains carcans moraux, la médecine n’en finit pas de progresser, la physique de nous surprendre... En quelques années, ces objets qui avaient alors une fonction ont perdu leur sens et sont devenus obsolètes, ridicules, voire dangereux. Ils évoquent pourtant des problèmes révolus ou persistants. Les poules ont toujours besoin de leurs lunettes, les enfants de toujours plus de sécurité, les automobilistes aimeraient garer leur voiture n’importe où. Nous rêvons tous de rester jeunes sans chirurgie,et certaines d’avoir une poitrine avantageuse sans silicone. Pourtant, nous savons aussi que les armures en ferraille ne nous protégeront pas de l’explosion atomique, qu’il y a peu de chances pour que nous soyons enterrés vivants, que non, c’est sûr aujourd’hui, la masturbation n’est pas dangereuse pour la santé. Ces formidables trouvailles ont été brevetées, certaines ont été réalisées, produites, commercialisées. D’autres, très peu en fait, sont demeurées sur le papier en attendant de les rendre encore plus performantes... ou plus dingues. Ce qui contribue à la beauté de l’humanité, c’est sa formidable inventivité. Alors continuons à chercher, quitte à en rire quelques années plus tard !


1

Vous trouverez ici ce qui est nécessaire pour vous occuper de nos amies les bêtes.

À PLUMES OU À POILS LES ANIMAUX SONT NOS AMIS

Afin de ne pas les froisser, nous éviterons de les nommer ainsi, et utiliserons le mot animaux... mieux, compagnons. Pensez à leur pelage rêche, terne et malodorant, leurs yeux implorants dont les écoulements semblent être provoqués par le coryza. Alors, avant qu’ils ne finissent empaillés, profitons de leur compagnie et choyons-les.


SANS LES AILES

COMMENÇONS PAR LES VOLATILES. CES ÊTRES QUE L’ON JALOUSE PARCE QU’ILS ONT LA CAPACITÉ DE VOLER SANS CARLINGUE. TANT ET SI BIEN QUE NOUS LES AVONS ENFERMÉS, AFIN QU’ILS PUISSENT RÊVASSER, À NOS CÔTÉS, À CETTE LIBERTÉ QU’ILS N’AURONT PLUS JAMAIS.

Les perruches sont un peu comme des bébés. Pour leur bien-être, voici les couches lavables à la main. Conseils : changer les couches une fois par semaine. L’odeur de toute façon vous y obligera. Important : ces couches ne conviennent pas aux bébés humains.

Les poules ne nous font pas rêver mais elles nous font bouffer. C’est bien connu, ces cocottes supportent mal les rayons du soleil. En été, les lunettes de soleil « protector » seront indispensables. Elles seront fières et sûres d’elles avec leurs lunettes. Plus aucun coq ne leur résistera... Existent en plusieurs coloris. (Bon, nous vous devons la vérité, sans lunettes, elles se becquettent le croupion les unes les autres, jusqu’à ne laisser qu’un bout de fesse sanguinolent. Ce sont des pestes, jalouses et cancanières enclines au cannibalisme.)

Ne laissez pas votre pigeon sans activité. Il pourrait déprimer et en perdre ses plumes. Offrez-lui un petit appareil photo. Un coup de bec sur le déclencheur et voilà votre pigeon photographe heureux de devenir un vrai artiste ou reporter de guerre. Non, on ne vous prend pas pour des pigeons, il existe bel et bien des caméras pour pigeon (le volatile qui roucoule, pas l’imbécile, qui peut aussi roucouler d’ailleurs).

6


CHEVAL DE TÊTE CONTINUONS AVEC NOTRE CONQUÊTE LA PLUS NOBLE, LE CHEVAL. N’EST-IL PAS HEUREUX, CHOYÉ, CHOUCHOUTÉ ? VOILÀ DIFFÉRENTES COIFFES TANT UTILES QU’ÉLÉGANTES

Quand vous l’amenez sur une aire de conflits (parce qu’on n’abandonne pas un cheval sur l’autoroute), le masque à gaz et le couvre-chef en fer le protégeront des obus, des gaz moutarde, des grenades lacrymogènes, des matraques, etc.

Le bonnet anti-insolation, que l’on remplit d’eau fraîche par le petit bouchon (on se demande comment ils ont pu faire sans, avant notre invention).

Et enfin la coiffe anti-moustiques puisqu’on lui a coupé la crinière (si c’était que ça !) et qu’il ne peut donc plus faire fuir les insectes par lui-même.

On peut tirer une conclusion quand on découvre toutes ces inventions, c’est que rien n’est plus important que la tête du cheval, sinon comment pourrait-on lui murmurer à l’oreille (sic) ? 7


QUI AIME BIEN, CHASSE BIEN

BON, NOUS AIMONS LES ANIMAUX, MAIS IL Y A DES LIMITES. CERTAINS NOUS POURRISSENT NOS JARDINS, NOS MAISONS, NOS POUBELLES, NOTRE VIE, QUOI !

Prenons par exemple la taupe. Nous parlons bien du petit mammifère fouisseur et non pas d’agents doubles dormants. Ça n’y voit rien (ne dit-on pas « myope comme une taupe » ?), du coup ça creuse, ça creuse de façon compulsive, n’importe où et partout... pour chercher ses lunettes. Au final votre potager comporte un réseau de galeries souterraines plus fourni que le sous-sol parisien. Un seul moyen, le « piège-revolver ». D’un coup de clic, terrifiées les taupes prendront leurs cliques et leurs claques pour aller élire domicile ailleurs.

Tirer ici Là

Autre cas. Vous vous baladez tranquillement dans votre jardin et là tout d’un coup vous tombez nez à nez avec un insecte. N’importe lequel, puceron, cochenille... Vous regardez de plus près : ils sont des centaines à s’agglutiner sur les feuilles. Beurk ! Sortez votre pistolet à insectes... et capturez-les un à un. En vous y prenant au début du printemps vous pouvez espérer les avoir éradiqués avant l’automne. Bon là en l’occurrence, sur le schéma, ça ressemble plutôt à un gendarme. Il ne faut pas le tuer celui-là. Il n’est pas forcément utile, mais il est inoffensif.

Et maintenant là

8


Sept leurres de canard (nous n’en présenterons que deux).

Pour chasser, il faut savoir attirer. Les canes en plastique (C) intrigueront les mâles qui se baladent tranquillement à la recherche de l’âme sœur. Ils rappliqueront alors droit vers le « bateau aux canettes ».

Vous êtes ici

Petites palmes

Dès que le chasseur caché entend marcher en canard sur le pont du bateau, il doit rapidement ouvrir le couvercle (petit c). Attention, il faut rester discret pour ne pas déranger le volatile dans ses ébats compliqués et plastifiés, cela afin de le prendre par surprise. Fausses canes en plastique

Un vol de plumes à l’horizon, vite cachez-vous à l’intérieur de la « vache-broute-caquette » (ce n’est pas une vraie vache, bien sûr). Pour savoir quoi en faire après l’avoir tuée : 1. Plumez votre canard. 2. Prenez 3 oranges, 1 verre de Grand Marnier. 3. Fin de la recette sur www.faitlecanard.com. Vache charolaise en bois brut. Étonnante de réalisme avec sa tête qui broute toute seule. Pour encore plus d’efficacité, nous conseillons aux chasseurs de faire : meuuuuuuuhhhhh !

Pour une fin heureuse du poisson. La canne à pêche-miroir lui fera croire qu’il est convié à un pique-nique en tête à tête avec lui-même. Il pourra se tenir la nageoire et se sentir moins seul quand son dernier souffle viendra.

9


Remerciements à Joan Spiess pour son aide précieuse, et au BA Speedbird Heritage Centre et au Cnum.

Tous les documents photographiques, sauf ceux mentionnés autrement, font partie de collections personnelles. Les brevets présents dans l’ouvrage sont dans le domaine public. Les Éditions Fluide Glacial ont fait les recherches nécessaires à l’obtention des autorisations pour les photographies et les illustrations reproduites dans cet ouvrage. Toute personne détentrice d’un droit sur ces photographies ou sur ces illustrations qui n’aurait pas été contactée pour une raison quelconque est invitée à se faire connaître auprès des Éditions Fluide Glacial afin de procéder aux rectifications nécessaires pour les réimpressions futures de ce livre.

© Annie Pastor - Fluide Glacial 2016 Éditions Audie, 87 quai Panhard-et-Levassor, 75647 Paris cedex 13. Imprimé et relié par XXXXXXX. Dépôt légal octobre 2016. Première édition. Diffusion France et étranger : Flammarion.

www.fluideglacial.com


I

ngénieurs en mal de célébrité, bricoleurs illuminés, dessinateurs obsessionnels de machines infernales, Tryphon Tournesol ordinaires ou tout simplement fous furieux atteints du célèbre syndrome dit du “concours Lépine”... L’auteure a entrepris de répertorier et commenter les projets ou prototypes les plus farfelus de ces Géo Trouvetout très inspirés. À la découverte de leurs inventions incongrues, un seul commentaire s’impose au lecteur : “mais…. pourquoi ?”

Prix : 16 € - N001

9:HSMDPC=U\ZYV\:

Inventions improbables mais vraies  

Annie Pastor

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you