Page 1

Can. 8$ • Sui. 10,70FS • Bel., Lux. 5,80€ • Dom 6,20€ • May. 8€ Esp., Port. (cont.) 6€ • D. 6,20€ • TOM S: 760 XPF • TOM A: 1500 XPF

A L T S E ’ C

LE JOURNAL D’UMOUR & BANDESSINÉES DEPUIS 1975 • N°462 DÉCEMBRE 2014

!   E T FÊ


Sommaire N°462 DÉCEMBRE 2014 2 DIEGO ARANEGA L’ ATELIER MARKETING 3 LINDINGRE L’ÉDITO 4 SATTOUF PASCAL BRUTAL 10 TERREUR GRAPHIQUE/BERNSTEIN FIST’ON

11 POCHEP PUB 12 FIORETTO/ISA LE SUPPLÉMENT GÉO 14 Waldeck LEROC/DUTREIX FINIR L’ANH-NÉE EN PENTE DOUCE PAR QUELQUES JOURS D’AMOUR

15 BERBERIAN DES NOUVELLES DU MONDE 18 ELOSTERV TROP MIMIS 19 FELDER/CIZO LE JOURNAL GROSPORC 23 MARCHALOT MARCHALOT EST UN DINGO ! 24 DUTREIX LE CHAT DU RABBIN 28 PIOTR CHRONIQUE D’UN MÉDECIN DE VILLE 29 HOUSSIN TENDRE ENFANCE 30 FIORETTO/TRAPIER MODERNITUDES 31 MONSIEUR LE CHIEN DRAME DANS LA CUISINE

34 Gérard DÉVIÉ/POURQUIÉ SOS 35 REUZÉ/FAYOL LE BLOG DE FIDEL CASTRO 38 PINET UNE HISTOIRE DE SANGRIA 42 CASOAR PICTO CELLULO & CIE 44 JC MENU CHROQUETTES 46 WITKO/BERNSTEIN SPACE SÉRÉNADE 50 LEFRED-THOURON ICH BIN GLAND 51 Dylan PELOT L’ENCYCLOPÉDIE

DES FILMS INTROUVABLES

53 NOUVEAUTÉS 54 CAMILLE EL GUIDO DEL CREVARDO 58 ZANELLO PRÉVENTION 60 Philippe QUESNOT/TERREUR GRAPHIQUE

COMME DANS 1 LITRE

61 MOOG DEVINE QUI VIENT DÎNER CE SOIR ? 65 TERREUR GRAPHIQUE/BERNSTEIN FIST’ON

66 HOUSSIN TENDRE ENFANCE 67 FIORETTO CHOUCHOUS MAMOURS & PISTONS 68 THIRIET 2 PAGES MAG 70 BESSERON/FELDER PIRE OUVRIER DE FRANCE 74 TRAPIER GISCARD & SES AMIS 75 HAUDIQUET/LIBON ÇA NE S’INVENTE PAS 76 MO/CDM PHILIPP KRADOW 82 FIORETTO MA BOÎTE EST À VOUS 83 POCHEP PUB 84 VUILLEMIN/MARTIN

Ours

Éditions AUDIE S.A.S. au capital de 300 000 € R.C. Paris B 352046197. 87, quai

Panhard & Levassor, 75647 Paris cedex 13. Tél. : 01 55 28 12 20. Président et Directeur de la publication : T. Capot. Journal : Directeur de conscience : Alexis. Rédacteur en chef : Y. Lindingre. Rédacteurs en chef adjoints : V. Solé - V. Fruchart. Fabrication : C. Argouarc’h (01 55 28 12 24). Directeur artistique : Plipo [design]. Relations Presse : V. Véron (01 55 28 12 27). Vente au numéro : G. Ghanem (01 55 28 12 31). Distribution : Presstalis. Service abonnements : Fluide Glacial, Bureau B1369, 60643 Chantilly Cedex - tél. : 03 44 62 43 55, email : abo.fluideglacial@everial.com. Abonnements : 1 an, 12 numéros mensuels : 58, 80 € 1 an, 12 numéros mensuels + 4 numéros hors-série : 85, 40 v. Dépôt légal : novembre 2014. Photogravure Reproscan. Imprimerie Pollina. Printed in France. ISSN 0339-7580. Commission paritaire N° 0617K81954. © Éditions AUDIE et les auteurs. redaxion@fluideglacial.com Albums : Responsable éditorial : V. Solé - Marketing : H. Langlois. La reproduction des dessins, photographies et textes est interdite sans l’autorisation écrite du journal. Les documents non sollicités par le journal ne sont pas retournés.

www.fluideglacial.com

courrier des lecteurs : movida@fluideglacial.com Notre prochain numéro paraîtra le jeudi 18

décembre 2014.

l’Edito par Yan Lindingre

Et revoilà de renouveau les refêtes de fin d’année qui se reprofilent à l’horizon.

Les fêtes de fin d’année, c’est comme les girolles. A peine cueillies, tambouillées (poilées avec beurre, ail et persil), bectées (faire descendre avec deux ou trois godets de muscadet) et digérées (sans encombre si vous n’avez pas malencontreusement mêlé à votre poëlée quelque Hygrophoropsis aurantiaca), le temps de saucer votre assiette, dis-je, elles émergent de nouveau de l’humus encore plus grosses, plus accortes, ces grosses salopes de girolles. Ainsi en est-il idem de les fêtes, telles des hydres à langue de belle-mère dont la tête coupée de frais repousse sans cesse en vous faisant pouet-pouet dans les oreilles. Mais la différence entre les fêtes et les champignons, car il y en a tout de même, c’est que le coin à fête t’es pas près de l’oublier puisque le coin à fête c’est toujours… dans ta salle à manger. Pas le temps de nettoyer les éclaboussures de pinard de l’année précédente que la smala par alliance rapplique déjà dans la turne chargée comme un tanker pour une semaine de boxon tels des Séraphin Lampion en goguette, prêts à en découdre avec deux tonnes de boustifaille. Tremblez, escargots, huîtres, saumons, dindes, veaux, vaches, cochons, bûches ! Ils reviennent et ils sont contents. Evidemment, on ne fait pas que bouffer. On se cause : Cette année, le beau-frère se lancera sans doute dans une étude comparée de la nouvelle 4008 Peugeot et de la nouvelle Renault Koleos. Et on l’écoutera religieusement jusqu’au bout : ode au toit ouvrant, panégyrique de la sellerie cuir, sacre des nouveaux ABS…

On se détend aussi : Cette année, ma belle-sœur, complètement pétée dès le premier round d’apéro, va tenter à 5 reprises de combler les temps morts en balançant une blague de Toto qu’elle entamera par la fin et dont il manquera un peu le milieu. Et lorsqu’on lui remettra à l’endroit, elle la comprendra pas. On se gâte : Cette année, comme tous les ans, ma bellemère m’offrira (pour la 15e fois… déjà !) une robe de chambre en lycra alors qu’elle sait bien, la vache, que ce qui me ferait plaisir et pour la moitié du prix du kilo de lycra, c’est un kilo de single malt 16 ans d’âge. Elle le sait ! ! ! Et comme en plus elle laisse pas le ticket de caisse, aucune chance pour moi de rectifier le tir façon “pétrole contre nourriture”. On débat : Cette année, comme tous les ans, mon beaupère va me bassiner avec le gouvernement qui n’est pas foutu de faire revenir la croissance. Il va me le répéter à l’envi sur un ton de scie circulaire, juste parce que dans une autre vie j’avais voté socialo, et que par malheur je m’en étais confié. Et la scie circulaire me passera à la question, curieuse qu’elle est de savoir si je suis fier de moi alors que moi… Alors que moi, comme tous les ans, je viens de nettoyer ma deuxième perfusion de bourgogne (une blanche et une rouge) et j’enclenche la marche avant (à croire que c’est ce qu’ils cherchent, les enfoirés) : “Vous avez qu’à la créer vous la croissance, bande de Morloques. Vous avez qu’à la rééquilibrer la putain de balance des paiements. Au lieu de nous encombrer avec vos cadeaux de merde fabriqués en Chine, offrez donc à vos chiards une Nintendo en sapin des Vosges.”

Tout y passe : Leurs vilaines sapes de cadres défraîchis fabriquées en Inde, la barbaque argentine pleine de gras dont ils se goinfrent à longueur d’année, leur citrate de bétaïne UPSA qui engraisse l’actionnaire US Bristol-Myers Squibb, jusqu’à leur papier-cul Coréen qui finira par leur brûler le fion jusqu’en enfer. Ils bouffent, ils rotent et ils chient anti-France !!! Alors qu’ils ne me fassent pas caguer avec la politique de l’offre tant qu’ils continueront à consommer comme des cons ! Silence autour de la table, au loin un enfant sanglote (ouf, c’est pas le mien), une cocotte bourrée de girolles, de foie gras exhale un ultime soupir, un ange passe. Petit saut dans le futur : Tiens, c’est déjà le nouvel an ! Pour une raison assez obscure, le nouvel an est toujours programmé en fin d’année. Histoire d’oblitérer le réveillon de Noël, peut-être. Même biture donc, mêmes conneries débitées par les mêmes tronches de cakes. Sauf que là, c’est mes copains. Et voilà toute la différence. Puisque comme dit l’adage : “heureusement qu’on choisit ses cons de copains”.


4


5


6


7


8


9


FLUIDE GLACIAL N°462  

Aperçu (cadeau : une histoire complète de PASCAL BRUTAL!)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you