Page 1


2


Sommaire N°442 AVRIL 2013

2 Diego Aranega

L’atelier marketing

3 LEFRED-THOURON L’édito 4 CHAUZY/LINDINGRE Le plus beau jour de ma vie 9 FRÉMION La Gazette 13 PIXEL/MONSIEUR LE CHIEN christine Pauvier, infirmière de secteur psychiatrique

16 La rédaction

mort d’un grand CON

17 DYLAN PELOT L’encyclopédie des films introuvables

19 LEFRED-THOURON

La France qui gangne

20 HUGOT 7 d’un coup ! 24 HAUDIQUET/LIBON Ça ne s’invente pas

25 Bertail

DOSSIER DU MOIS :

LES RICHES

26 BERBERIAN Le bonheur occidental 33 Natacha braque/Trapier

le blog en papier de Natacha Braque 34 Les belles cartes postales de PLONK & REPLONK

36 ISA Il faut sauver Nono Lagardère 40 MARWANNY/MORVANDIAU le bling-BLING à la portée des petites bourses

42 JULIEN/BERNSTEIN

Riches : passeZ du paradis fiscal au paradis tout court

46 Fioretto/ISA Supplément Le Figaro magazine

48 bertail 49 dutreix CYBORG de proximité 51 nouveautés 52 FRÉMION T’ar ta lacrèm 54 Thiriet 2 pages décongelées

56 CASOAR PictO, Cellulo & CIE 58 mo/cdm Geek War 65 BULLETIN D’ABONNEMENT 66 FRÉMION Lisez plus fort 67 PLANCHON/LINDINGRE

l’Editopar Lefred-Thouron

LES éLéPHANTS PERDENT LEUR TRIPLE A Faut-il y voir un effet de vases communicants ? Alors que l’éléphant disparaît progressivement de la surface du globe, le riche prolifère. Pourtant ce sont les pauvres qui exterminent les pachydermes pour vivre de trafic en espérant fortune. Que dire alors du panda ? Et du céros, et du roi de la jongle, Sa Majesté le lion, eux aussi en voie d’extinction ? Oui chers mes amis, chez nos animaux les bêtes les cent familles ont chaud au cul. Donc, le riche prospère. Non pas le blasé des encyclopédies en papier, celui de l’ère industrielle, avec sa redingote, son chapeau et son havane, qui règne sur Donaldville. Le riche actuel peut arborer un jean troué du genou et un piercing au tarbouif. Rien ne le distingue de la gouape jusqu’à ce qu’il enfourne le contenu de son caddie® dans la malle arrière du Hummer® sur le parking (pas®) du centre commercial. On en voit même courir les soldes. Celui-là est un nouveau riche, pareillement attaché à la déglingue qu’aux signes extérieurs. Dans certaines régions, on l’appelle aussi nouveau russe. Mais ce type de riche est accidentel et souvent éphémère, dont la femelle est dite riche très-très-éphémère. Encore ne parlonsnous pas du gagnant au tacOtac®, riche fugace du type drosophile à merde, insecte qui vit pendant les quelques jours nécessaires à claquer ses réserves de fric. Car la vraie richesse est ancestrale, ancrée dans l’arbre généalogique. C’est un état d’esprit, une seconde nature. Pour vivre riches, vivons cachés : l’estampillé l’a bien compris qui fuit la lumière et se garde de l’ostentation. Tout juste souffre-t-il, à l’occasion, un reportage photo tarifé dans ParisMatch, ousqu’il trône dans son bureau décoré dans la tradition du goût, avec tapisseries des Gobelins et brocarts des anciens protectorats. Tandis que madame pose

de Frémion

de chez Thiriet

Trouver un emploi

68 vuillemin enculés de riches ! Notre prochain numéro paraîtra le jeudi 18

avril cochon.

2013

Ours

Dossier du mois : le

Éditions AUDIE S.A.S. au capital de 300 000 € R.C. Paris B 352046197 87, quai Panhard & Levassor, 75647 Paris cedex 13. Tél. : 01 55 28 12 20. Président et Directeur de la publication : T. Capot. Journal : Directeur de conscience : Alexis. Rédacteur en chef : Y. Lindingre. Rédacteurs en chef adjoints : V. Solé - V. Fruchart. Fabrication : J. Depaulis (01 55 28 12 24). Maquette : Plipo [design]. Marketing & Relations Presse : C. Leriche (01 55 28 12 27) Vente au numéro : G. Ghanem (01 55 28 12 31). Distribution : Presstalis. Service abonnements : 123 rue Jules Guesde, CS 70029, 92309 Levallois-Perret Cedex 19 - tél. : 01 44 84 85 27, fax : 01 42 00 56 92. Abonnements : 1 an, 12 numéros mensuels : 46,80 € 1 an, 12 numéros mensuels + 4 numéros hors-série : 70,40 €. Dépôt légal : mars 2013. Photogravure Reproscan. Imprimerie Canale à Turin. Printed in Italy. ISSN 0339-7580. Commission paritaire N° 0617K81954. © Éditions AUDIE et les auteurs. redaxion@fluideglacial.com www.fluideglacial.com Albums : Responsable éditorial : V. Solé - Marketing : J. Vermer. La reproduction des dessins, photographies et textes est interdite sans l’autorisation écrite du journal. Les documents non sollicités par le journal ne sont pas retournés. La reproduction des dessins, photographies et textes est interdite sans l’autorisation écrite du journal. Les documents non sollicités par le journal ne sont pas retournés.

www.fluideglacial.com/leblog courrier des lecteurs : movida@fluideglacial.com

dans le jardin ousqu’elle a fait descendre la harpe pour s’en dégourdir les doigts. Pendant, les héritiers, légitimes et bâtards, pataugent dans une piscine sans rebord. Car il faut bien entretenir le rêve. La richesse ne se résume pas à une vile affaire de sous. Elle est plutôt question d’état d’esprit. La cuiller en argent dans la bouche n’est plus que symbole, depuis la libération du marché et la dématérialisation des actifs. Ce n’est pas Alain Minc® qui nous contredira : il s’en fout. Elle est aussi affaire d’influence et de tradition. Comme dit la chanson : “selon que vous soyez puissant ou poppotame, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir”. C’est bien de richesse intérieure qu’il s’agit, non pas de vulgaires liasses. Si le monde entchier manque d’éléphants, la géographie du riche est en revanche déséquilibrée. Une problématique que les gazettes altermondialistes résument par : contraste Nord-Sud. Il conviendrait de la régler comme son pendantique Est-Ouest. Pour faire simple, c’est en délocalisant la production de riches que nous pourrons prétendre à l’harmonie. Mais aussi, en en régulant la démographie. Tâche ardue. Les nouveaux riches ont conservé leurs habitudes fornicatoires d’anciens pauvres. Mieux connaître le riche, ses us et coutumes. Mieux savoir de son humanité, mais aussi de son anatomie et ses grandes fonctions de vie, car c’est avant tout un animal à sang chaud dans lequel bat un petit cœur : telle est l’ontologique orientation de ce numéro de Fluide Glacial, et son message. Nous pouvons espérer un monde meilleur, où cohabiteront les riches, anciens et nouveaux, les éléphants, les pandas et même le roi de la jongle, par-delà les principes et les murs de Donaldville.

3

FLUIDE GLACIAL N°442  

Aperçu

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you