Page 1

Rapport annuel 2015

0


TABLE DES MATIÈRES FLORA, DU NOUVEAU ? ........................................................................... 2 UNE MISSION RETRAVAILLÉE & UNE VISION CLARIFIÉE...................................................................................................... 2 OBJET SOCIAL DE L’ASBL FLORA (Statuts) ...................................................................................................... 2 SUPERVISION DE L’ASBL ................................................................................................................................. 2 MISSION DE FLORA ......................................................................................................................................... 1 VISION DE FLORA ............................................................................................................................................ 1 FLORA EN 2016 ............................................................................................................................................... 2

ORGANISATION DE FLORA ..................................................................... 3 MEMBRES DE FLORA .............................................................................................................................................. 3 ÉQUIPE DE FLORA .................................................................................................................................................... 3

ACTIVITÉS DE FLORA ............................................................................... 4 FORMATIONS EN COACHING D’INSERTION..................................................................................................................... 4 FORMATION & ANALYSE DE L’OUTIL : « LA DÉCONSTRUCTION DES STÉRÉOTYPES DE GENRE DANS LA RELATION ET DANS LE RAPPORT AU TRAVAIL ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES » ........................................................................................................ 5 ACCOMPAGNEMENT FORMATIF AVEC L’OUTIL MÉTHODOLOGIQUE ET PARTICIPATIF « DU JE AU NOUS » ................................... 6 ATELIERS D’E-CITIZENSHIP.......................................................................................................................................... 7 ACCOMPAGNEMENTS DANS LA TRANSMISSION INTERGÉNÉRATIONNELLE ET LE DIALOGUE INTERCULTUREL VIA LES TIC .................. 8 UN RÉSEAU D’ÉCHANGES ET D’ANALYSES DE PRATIQUES PARTICIPATIVES ........................................................................... 10 MATINÉE DE RÉFLEXION : « HOMMES & FEMMES, HISTOIRE DE PRÉJUGÉS ? » .................................................................. 11

PUBLICATIONS ....................................................................................... 13 TRYPTIQUE DE RECHERCHE-ACTIONS .......................................................................................................................... 13 LA CARTOGRAPHIE DE FLORA.................................................................................................................................... 13

COMMUNICATION DE FLORA .............................................................. 14 COMMUNICATION INTERNE ..................................................................................................................................... 14 COMMUNICATION EXTERNE ..................................................................................................................................... 14  SITE WWW.FLORAINFO.BE .................................................................................................................. 14  PAGE FACEBOOK “FLORA ASBL VZW” ................................................................................................. 16  PLATEFORME CLAROLINE FLORA ......................................................................................................... 16  SITE WWW.DU-JE-AU-NOUS.BE .......................................................................................................... 17  EMAILING & NEWSLETTER ................................................................................................................... 18  AUTRES CANAUX DE COMMUNICATION ............................................................................................. 18 NOS PERSPECTIVES COMMUNICATIONNELLES ............................................................................................................... 18 Notre futur objectif ...................................................................................................................................... 18

RAPPORT FINANCIER ............................................................................ 20 SOUTIENS FINANCIERS EN 2015 .......................................................... 21

1 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


FLORA, DU NOUVEAU ? Une mission retravaillée & une vision clarifiée OBJET SOCIAL DE L’ASBL FLORA (STATUTS) L'ASBL FLORA a pour but, à l'exclusion de tout but lucratif, de renforcer aux niveaux local, régional, communautaire, fédéral, européen et mondial, les partenariats entre des acteurs s'adressant principalement à des femmes et des hommes peu scolarisés et/ou à faibles revenus, afin de développer des actions communes en vue de renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes et de contribuer à la coconstruction d’une société durable dans la perspective du « gender mainstreaming », d’une économie solidaire et de la diversité.

SUPERVISION DE L’ASBL En 2015, la structure de l’ASBL et son équipe ont été supervisées par un psychopédagogue, Christian Bokiau. Ce travail a permis une clarification et une meilleure définition des objectifs institutionnels et des valeurs pour l’ASBL. La mission, la vision et les actions en parallèle avec les outils de formations et d’accompagnements ont été retravaillés, partagés par l’équipe et portés par la Direction. De novembre 2015 à juin 2016, une première série de 6 séances a été conçue autour des questions d’identité de Flora et de ses valeurs de Flora. Une deuxième phase de supervision devrait se mettre en place dès le second semestre 2016 et porter plus précisément sur les outils pédagogiques en lien avec la nouvelle identité clarifiée de Flora. Découvrez en page 3 et 4 le fruit de ce travail (qui évoluera sans doute et se précisera encore à l’avenir). Nous illustrons l’action globale de FLORA : sa mission, sa vision, ses axes de travail, son public et ses activités.

2 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


MISSION DE FLORA

VISION DE FLORA

1 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


FLORA EN 2016

2 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


ORGANISATION DE FLORA Membres de FLORA En 2015, l’ASBL Flora comptait 19 associations membres, dont : -

11 organisations membres effectives (3 à Bruxelles, 3 en Flandre et 5 en Wallonie) 8 organisations membres adhérentes (2 à Bruxelles, 2 en Flandre et 4 en Wallonie) 2 membres individuelles MEMBRES

Bruxelles

Flandre

Wallonie

Membres effectifs

> COBEFF > Interface3 > Groep Intro Brussel

> Buurtservice > GroepIntro Vlaams-Brabant > MoClean

> Collectif des femmes > Créasol > Crédal > Déclic Emploi > Le Germoir

> AKSI > Leren Ondernemen

> Au Plus Net > Collectif contre les violences Familiales > Forma > La Calestienne

Membres adhérents > OrCA > Gaffi

Membres individuelles

> Marie-Rose Clinet – Fondatrice de Flora > Anne-Marie Perrone – Directrice de Flora

CONSEIL D’ADMINISTRATION

> Lucie Becdelièvre - Directrice de la COBEFF > Marie Ledent - Coordinatrice chez Crédal > Lieven Monserez – Coordinateur chez Groep Intro Brussel > Anne-Marie Perrone (à titre consultatif) – Directrice de FLORA

Équipe de Flora En 2015, L’ASBL Flora a employé 12 personnes dédiées à différentes tâches : DIRECTION Anne-Marie Perrone ADMINISTRATION ET COMPTABILITÉ Perpétue Nyamvura COMMUNICATION Alice Rodrique Raphaël Vanleemputten

PROJETS Amélie Daems Florence Caufriez Marie-Rose Clinet Sonia de Clerck Ivanna Patton Veerle Van Rosendaal Thierry Vanschuylenbergh Kim Van Wallendael Vanessa Wyns

3 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


ACTIVITÉS DE FLORA De nombreux projets ont été développés en 2015 ou formaient la continuité des actions débutés en 2014.

Formations en Coaching d’insertion Financées par les organisations demandeuses En 2015, le financement assuré par le projet Fonds Social Européen (FSE) Coaching d’insertion n’a pas été renouvelé. Cependant, la demande de formations et d’accompagnements en coaching d’insertion reste importante. Cela reste interpellant et nous questionne sur notre offre de formations et d’accompagnements. En effet, les opérateurs de l’insertion sociale et professionnelle expriment de sérieux besoins d’accompagnements pour soutenir les professionnel/es du coaching aux prises avec la dégradation de l’environnement social et économique des utilisateurs de leurs services, dans le secteur de l’insertion socioprofessionnelle notamment. Flora est sensible à cette problématique et a décidé de mener une réflexion en équipe avec l’aide d’un intervenant spécialiste des questions psychosociales. L’objectif est trouver une adéquation méthodologique et pédagogique pour le travail avec les professionnel/les de l'insertion, mais aussi une stratégie communicationnelle pour la sensibilisation des responsables politiques et économiques aux réalités du terrain. Le défi à relever est de transformer les méfaits de l’activation en des opportunités d'insertion réussie. Différents modules de formations ont de ce fait encore été organisés en inter-organisations en 2015/2016. Une nouvelle formation de base en 8 journées a été organisée d’octobre 2015 à juin 2016 (13 participants venant de Bruxelles et de différentes régions de Wallonie).

Deux formations spécifiques en 4 journées ont eu lieu : « Analyse transactionnelle au service de l’accompagnement de projets d’insertion » avec 5 participants et « Jobcoaching : l’approche - directe ou indirecte – de l’employeur » avec 7 participants. Les formations thématiques en deux jours ont été suspendues, faute de temps, à l’exception de la formation « Comment faire d’un accompagnement sous la contrainte une chance ? » qui a été inscrite au catalogue de l’APEF. Cela nous a permis d’élargir notre public au secteur de l’aide à la jeunesse. Par ailleurs, la formation « Comment faire/entraîner à faire une ‘bonne première impression’ » a été organisée en interne pour une équipe de la FUNOC (Charleroi). COORACE n’a pas rassemblé assez de participants pour notre module Jobcoaching, mais nous avons répondu à une nouvelle demande de France : celle de GEIST21 Mayenne à Laval, un organisme accompagnant vers et dans l’emploi des personnes atteintes de handicap mental et mettant sur pied un projet pilote pour étendre cet accompagnement à des personnes atteintes d’un handicap psychique. En 2016, il était prévu de continuer uniquement la formation de base et la formation Jobcoaching mais les demandes pour la formation « L’utilisation du groupe pour l’accompagnement individualisé d’un projet d’insertion socioprofessionnelle » nous ont amenés à la reprogrammer ! COORACE a confirmé une session Jobcoaching à Besançon.

4


Formation & Analyse de l’outil : « La déconstruction des stéréotypes de genre dans la relation et dans le rapport au travail entre les Femmes et les Hommes » Financé par la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre de l’appel à projet Alter Egales 2015 Centres de formation en alternance, des travailleurs sociaux, des conseillers pédagogiques et des directeurs en raison de l’effet multiplicateur que ceux-ci peuvent exercer sur leur public par un changement de leurs représentations et aussi par la transmission du savoir et des outils dont ils disposent. Les objectifs de ce projet étaient : Flora travaille depuis de nombreuses années sur la thématique du genre et de la précarité dans le secteur de l’insertion socioprofessionnelle. Dès lors, il apparaissait pertinent de répondre à la proposition d’appel à projet diffusée par Isabelle Simonis, Ministre du Droit des Femmes via l’Assemblée du Droit des Femmes « Alter Egales ». Cette Assemblée a pour objectif en 2015 entre autres de lutter contre les stéréotypes de genre dans les relations et dans le rapport au travail.

-

-

-

Outiller les professionnels et leur public pour réfléchir leurs propres stéréotypes et préjugés sur le genre ainsi que sur la manière dont ils les transmettent. Éveiller à la compréhension du préjugé et de son fonctionnement pour l’aborder de manière plus sereine et plus construite avec les bénéficiaires des formations. Sensibiliser à l’intégration des rôles et des préjugés dans leur vécu Permettre d’identifier des potentiels humains sous-employés Apprendre à maîtriser son stress lors de la confrontation avec un porteur de préjugé Acquérir de nouvelles techniques de dialogue

Dans le travail sur la discrimination basée sur le genre, l’un des axes prometteurs est de remonter aux notions de catégories, de stéréotypes et de préjugés. Ces mécanismes sont d’autant plus redoutables qu’ils sont généralement extrêmement rapides et inconscients. S’intéresser à la racine des préjugés permet de comprendre pourquoi il est aussi difficile de les déconstruire. Or la déconstruction permet davantage un travail en profondeur sur le changement relationnel, et plus particulièrement sur celui du genre.

Après la constitution d’un groupe de 21 formateurs, la formation s’est déroulé en 4 jours et était constituée de 2 étapes composées d’une part, de la formation et d’autre part, de l’analyse critique de celle-ci par les formateurs ainsi que l’évaluation du processus.

Flora a fait le choix de rassembler un public diversifié. Ainsi, nous avons réuni pour cette formation : des écoles la Promotion sociale et

A ce jour, Flora constitue le rapport d’évaluation dont les résultats seront l’objet du rapport d’activité 2016.

-

5


Accompagnement formatif avec l’outil méthodologique et participatif « Du Je au Nous » Financé par le Fonds social européen (FSE) et le Fonds d’Impulsion à la Politique des Immigrés (FIPI) conflits, approfondir l’évaluation ou encore développer l’écoute active. Ainsi, il s’avère de plus en plus prégnant de transformer cet outil qui avait été construit pour un public de 1ère ligne en un manuel de guidance pour soutenir les animateurs qui désirent initier une dynamique participative avec leur public. En 2016, l’équipe Flora s’est fixé deux objectifs concernant le développement de l’outil « Du Je au Nous » en tant que formation ainsi qu’outil d’accompagnement d’équipes.

L’outil « Du Je au Nous » propose une méthodologie structurée et flexible pour travailler la participation avec un public. Des animations, du matériel didactique et des supports théoriques permettent d’élaborer avec les membres d’un groupe un projet collectif à partir de leurs intérêts, leurs besoins et leurs forces. En 2015, nous avons organisé deux fois 3 jours de formation à l’outil avec un total de 31 participants. Le public était essentiellement composé d’accompagnant/es de groupes précarisés, majoritairement issus de l’immigration qui venaient chercher un outil de participation citoyenne. A travers les mises en situation permettant de pratiquer l’outil Du Je au Nous, Force a été de constater que les animateurs étaient davantage en demande de travailler sur leur propre positionnement dans le groupe ou de développer des modules intégrant des méthodes pour stimuler la motivation, gérer les

1°) Une nouvelle conception de l’outil comme « boîte à outil » reliée à une plateforme d’échanges de pratiques online. Les professionnels pourront échanger des points de vue sur certains outils ou sur des questions plus théoriques de l’outil. 2°) À la demande des professionnels et des équipes qui ont expérimenté l’outil et au regard de la dégradation de la situation socioéconomique des quartiers à Bruxelles et en Wallonie, nous allons compléter l’outil par un chapitre concernant la question de l’activation sociale des personnes précarisées et éloignées de l’emploi. Pour cela, un long travail de supervision a débuté en 2015 et se terminera en 2016 sur la pertinence de l’outil « Du Je au Nous » comme méthode d’intervention sur les pratiques et dynamiques sociales.

6 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


Ateliers d’e-citizenship Financé par le Fonds d’Impulsion à la Politique des Immigrés (FIPI) L’objectif de ce projet d’ateliers e-citizenship menés à la Maison Mosaïque de Laeken vise à diminuer l’inégalité d’accès aux nouvelles technologies et à développer une dynamique collective « d’e-citoyenneté » avec des groupes précarisés ou fragilisés. En 2015, un atelier a été élaboré en collaboration avec l’association de la Maison Mosaïque (à Laeken) qui fait partie d’un des projets locaux de l’association Vie Féminine et dont l’objectif global est de renforcer l’autonomie des femmes, stimuler la participation citoyenne et créer de la cohésion sociale. Le groupe était constitué de 12 femmes d’origines diverses avec des niveaux scolaires très hétérogènes. La méthodologie consiste à accompagner l’animatrice en charge de l’apprentissage des de l’utilisation de l’ordinateur ou du téléphone portable en utilisant la base de l’outil participatif « Du je au nous » co-construit au sein de Flora qui

comprend 9 étapes et a l’avantage d’être très flexible et adaptable à tout type de groupe. Les résultats de l’accompagnement de ce groupe ont été la réalisation de 2 projets choisis par les femmes : un dîner interculturel dont les recettes des plats ont été préparées sur des fiches Word et un projet plus large qui consistait à organiser une sortie de fin d’année au Parc de Meise avec les membres de tous les autres ateliers soutenus par l’association. Grâce à cette expérience participative, les femmes ont pu s’exprimer dans un espace public, prendre conscience de leurs talents et aussi se sentir valorisées par le groupe, échanger des contenus de leur vie respective et mieux appréhender leur environnement et découvrir d’autres cultures. Ces projets ont renforcé les liens interpersonnels et amélioré les liens locaux dans leur quartier et leurs institutions.

7 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


Accompagnements dans la transmission intergénérationnelle et le dialogue interculturel via les TIC Financé par la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre de l’appel à projets « Promotion de la Citoyenneté et de l’Interculturalité (PCI) » 2015

Notre projet « d’Ateliers e-citizenship » qui consistait à organiser des ateliers dans des associations partenaires afin de développer une dynamique collective et une possibilité d’accès au TIC pour des groupes précarisés a permis de faire le constat que les nouvelles technologies avaient façonné le lien social et modifié le mode de la transmission des valeurs, des pensées et de culture entre les générations.

Deux groupes intergénérationnels ont été constitués : -

OBJECTIFS ET MISE EN ŒUVRE : C’est pourquoi les objectifs de ce nouveau projet : « Accompagnements dans la transmission intergénérationnelle et de la dialogue interculturel via les TICS », commencé en novembre 2015, s’inscrivent dans la lignée des précédents « Ateliers d’e-citizenship » et visent à : -

-

-

Développer l’échange des savoirs intergénérationnels dans l’interculturalité à partir de l’apprentissage des TIC. Créer un outil d’éducation en questionnant la notion d’apprentissage et la transmission Ouvrir des espaces de socialisation comme relais d’informations pour favoriser la transmission intergénérationnelle et créer le dialogue interculturel.

Un groupe de 5 personnes âgées provenant de la Maison Biloba (à Schaerbeek), un lieu de rencontre conçu comme un lieu de vie solidaire et un logement social et de 5 jeunes de 11 à 14 ans provenant de la Maison de quartier le « 58 » située dans le même quartier. Tous les participant/es sont issu/es majoritairement de l’immigration. Un groupe de 6 étudiantes d’éducatrices spécialisées de l’Ecole Supérieure De Fré avec 6 femmes issues de l’immigration également.

L’ASBL Fobagra, spécialisée en accompagnement de projets liés au numérique collabore à ce projet pour le groupe des jeunes et des seniors. Cette association nous aide à co-animer à l’aide d’un support technique le groupe réparti en binôme jeune/sénior autour d’un ordinateur portable. L’ensemble du groupe avait pour but de produire un roman-photos-BD à l’aide du logiciel Power Point.

Flora avait pour objectif de co-animer et d’accompagner le groupe dans les démarches suivantes : -

Permettre au groupe et aux professionnels de définir des thématiques communes comme support de travail en vue de réaliser le roman-photos-BD ;

8 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


-

Recueillir les paroles et actions issues des échanges intergénérationnels en situation autour d’une même tâche. ;

-

Diffuser le roman-photos-BD au-delà du groupe jeunes/séniors et produire ainsi un effet multiplicateur de nouveaux espaces d’échanges intergénérationnels

.

Organiser des rencontres entre professionnels des différents groupes en vue d’’échanger sur de nouvelles pratiques qui favorisent le développement de savoirs intergénérationnels dans l’interculturalité via l’apprentissage des TIC.

Le deuxième groupe est en cours d’élaboration et ne peut pas encore être représentatif au niveau des résultats. Un temps de mise en commun entre les professionnels qui ont encadré les animations est prévu. Une grille d’évaluation sera préparée par les professionnels de chaque groupe et mise en commun lors de la rencontre. D’autres questions plus spécifiques ou plus générales pourront également être relevées.

De plus, un des deux groupes tentera de réaliser des capsules vidéo sur un thème relevant de la transmission intergénérationnelle abordé lors de l’animation. Ces capsules pourront constituer la base d’une diffusion plus large.

9 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


Un Réseau d’échanges et d’analyses de pratiques participatives Financé par le Fonds social européen (FSE) – Agence Alter Egales Le réseau d’échanges et de pratiques participatives est né de la volonté de connecter entre elles des structures associatives pour réfléchir à la question de la participation et à de nouvelles formes d’espaces d’échanges. La finalité est de renforcer les initiatives collectives dans la construction de liens de complémentarité avec des systèmes institutionnels porteurs. Un groupe s’est rapidement réuni et était composé d’une dizaine d’organisations partenaires de Flora, de tailles et de niveaux différents. Impliqué dans une recherche-action collaborative menée par Flora sur les pratiques collectives d’entraide impliquant des parents célibataires précarisés à Bruxelles, SAW-B (Solidarité des Alternatives Wallonnes et Bruxelloises) a aussi été invité par Flora à participer à une rencontre exploratoire sur le thème des pratiques participatives. A l’issue d’une première rencontre du groupe, SAW-B et le CESEP (Centre Socialiste d’Éducation Permanente) ont proposé à Flora d’animer un groupe sur le thème de la participation et collaborer ainsi à la création du réseau. Un cycle de rencontres a été proposé, qui, à partir des problèmes pratiques se posant aux membres du groupe dans le cadre de leurs projets participatifs, co-construirait une analyse de ces expériences pour, au final, potentiellement réorienter l’action. Le cycle avait une durée prévue d’environ un an. Une première séance a été organisée en vue de présenter la démarche sur le fond et sur la

forme. Les personnes qui ont accepté de s’y engager l’ont fait à titre personnel. Elles provenaient des associations suivantes : Maison de quartier Bonnevie, Croix-Rouge, Les Petits Riens, Maison Mosaïque, Maison des femmes de Schaerbeek, Maison de la participation d’Anderlecht, Maison BilobaBiloba Huis. Un cadre de confidentialité a aussi été établi. La démarche a consisté à proposer une grille de lecture et de présentation commune pour partager toutes les démarches participatives. Cette grille a été utilisée et a été complétée au fur et à mesure de chaque présentation de pratique. Au terme de l’ensemble des présentations (au rythme de deux présentations par séance), une synthèse a été faite par les animateurs, avec quelques apports théoriques. La question de la dimension politique des pratiques participatives a été proposée comme question à approfondir. Pour ce faire, deux structures ont été invitées à partager leur réflexion avec le groupe à savoir l’association Periferia (pour l’ensemble de leurs actions) et Médecins du Mondes (pour une démarche faisant le lien entre paroles de femmes précaires et plaidoyer politique de l’association). Une avant-dernière séance a permis de retracer l’ensemble du chemin parcouru collectivement et de l’évaluer. Il a été décidé de produire deux textes qui pourraient devenir des analyses en 2016. Une dernière rencontre est prévue en septembre 2016 pour examiner ces projets de textes. Une présentation de la démarche devrait aussi avoir lieu lors de la journée d’étude organisée par Flora en décembre 2016.

10 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


Matinée de réflexion : « Hommes & Femmes, histoire de préjugés ? » -

-

Helena Polfliet - Conseillère de l’Égalité des Chances - Cabinet Secrétaire d’État Bianca Debaets Barbara Brunisso, Conseillère du Droits des femmes de l’Égalité des Chances - Cabinet Isabelle Simonis

Le deuxième panel présentait le niveau « théorique et méthodologique » et était constitué de spécialistes sur la question de genre : - Marie-Rose Clinet, chargée de projet et cofondatrice de l’ASBL FLORA « Le travail des femmes et des hommes de la Belle Epoque à l’An 2000 » - Carla Sandoval, spécialiste du genre à l’ASBL Le Monde selon les femmes « Les dimensions du concept de genre » - Marie Ledent, coordinatrice Crédal Entreprendre « Le baromètre de l’entrepreneuriat féminin et de l’étude sur les entrepreneures et l’argent »

Le mardi 8 décembre, une matinée de conférences et de débats autour du thème « Hommes & Femmes, histoire de préjugés ? » organisée par notre ASBL s’est déroulée dans la somptueuse Salle des Milices de l’Hôtel de ville de Bruxelles. L’évènement était bilingue. Cette matinée avait pour objectif de rassembler différents intervenant/es spécialisé/es sur la question de l’égalité des chances et du genre, tout en encourageant le débat entre le public et les intervenants : des questions générales sur le genre, sur les actions mises en place au niveau des institutions et au niveau local des acteurs de terrains en Belgique. Le premier panel d’intervenants présentait le niveau politique avec l’intervention de : - Mohammed Ouriaghli, Échevin du Logement, de l'Égalité des Chances et de l'Informatique de la Ville de Bruxelles

Enfin, le troisième panel présentait le travail de terrain avec des illustrations d‘expériences croisées des deux intervenants : - Pierre Biélande, formateur chez Écho Communication « Déconstruction des stéréotypes de genre dans l’interculturalité. Témoignage de son expérience avec des groupes de professionnels - & Sonia de Clerck, chargée de projet chez FLORA « Genre & multiculturalité : témoignage d’un accompagnement formatif à la participation dans une association de femmes à Bruxelles (Laeken) » À la suite des débats, les questions récoltées auprès du public ont été rassemblées sur la plateforme d’échanges Claroline Flora, encore en phase de test et développement.

11 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


QUELQUES PHOTOS DE LA MATINÉE DE RÉFLEXION : « HOMMES & FEMMES, HISTOIRE DE PRÉJUGÉS ? »

À droite, les 3 panels d’intervenants à la matinée (de haut en bas : le panel 1, 2 et 3)

L’évènement bilingue a accueilli plus de 70 participants provenant des 3 Régions

Des débats organisés de manière interactive et grâce auxquels les questions du public ont pu être récoltées

12


PUBLICATIONS

Tryptique de recherche-actions Fin de l’année 2015, nous publiions la recherche-action : « Monoparentalité et pauvreté, renforcer l’empowerment : de parent à parents ». Les résultats de cette rechercheaction sont à lier avec deux précédents projets de notre ASBL : En effet, menées entre 2013 et 2015, les recherches-actions “Agrandir les marges de manœuvre”, « PICCA » (Public Innovation through Complementary Co creative Actions) et “‘t Klikt” peuvent être vus comme un tryptique. Chacune de ces recherches-actions, à partir d’un angle de vue particulier, a interrogé la possibilité de co-créer des politiques de lutte contre la pauvreté en tenant compte de ce que les principaux concernés mettent collectivement en place pour tenter s’en sortir. Pour rappel : ‘t Klikt se focalisait sur des initiatives menées autour de la culture et du temps libre. “Agrandir les marges de manœuvre” parlait, quant à lui, de pratiques collectives impliquant des mères célibataires. Et le projet PICCA élargit la question à un ensemble plus vaste de pratiques collectives émanant de groupes désignés comme vulnérables. Ces trois recherches-actions sont étroitement liées et peuvent également être lues séparément. Plus d’infos sur www.florainfo.be

La cartographie de Flora Dans l’idée de perspective et de continuité de ces recherches-actions, un outil de cartographie sociale avait été mis en place dans le cadre du projet : « Monoparentalité et pauvreté : renforcer l’empowerment », finalisée en 2015. En 2016, nous nous sommes réappropriés cet outil dans une volonté de vulgarisation et de facilité d’utilisation. Il a ainsi été retravaillé, réévalué, évoluant d’un outil à visée politique à un réel outil de formation. La cartographie a pour vocation de montrer à ses utilisateurs l’aspect systémique dans la réalisation de leur projet. En effet, elle leur permet de prendre conscience de manière visuelle des interactions existantes et possibles entre les différents acteurs impliqués ou potentiellement implacables dans la réalisation d’un projet (de n’importe quel type). L’outil réactualisé de la cartographie se veut être concret et facile d’utilisation pour servir à un grand nombre de situations et projets divers. À l’heure de la rédaction de ce rapport, la cartographie a déjà été intégrée, pour la première fois, dans une formation « Du je au nous » et ce avec succès ! La théorisation étant terminée, il est nécessaire d’encore le confronter aux attentes et réalités du terrain socio-professionnel d’aujourd’hui.

13


COMMUNICATION DE FLORA En 2015, L’ASBL Flora a investi dans le développement digital et numérique. En effet, nos outils de communication ont fortement évolué tant au niveau de la « communication interne » que de la « communication externe ».

Communication interne Nos outils et logiciels de « communication interne » ont été mis à jour pour faciliter le travail en équipe et les échanges à distance (amélioration de l’utilisation de la suite office 365, installation de Microsoft Office 2016 pour toute l’équipe). Notre ASBL attache effectivement énormément d’importance à une bonne utilisation et compréhension de ces outils et investit d’ailleurs en ce sens. En effet, Flora considère qu’une communication interne

rondement menée permet de consacrer naturellement plus de temps à la réalisation de projets, à la créativité et la bonne organisation du travail dans l’équipe.

Communication externe C’est aussi au niveau de la « communication externe » que Flora a beaucoup travaillé cette année. De nombreuses informations ont été diffusées dans le courant de 2015. Voici un aperçu de nos principaux moyens de communication online de notre ASBL :

 SITE WWW.FLORAINFO.BE Nombre de visiteurs en 2015 : 31 986 Le site www.florainfo.be représente la base de l’information online de notre association (contact, historique, équipe, actualités, inscriptions aux formations, etc.).

Nous avons continué la communication régulière sur le site dans la rubrique la plus populaire « Actualités & Analyses ». Elle représente en effet l’audience la plus importante car elle aborde de manière transversale les actualités des projets, les coups de cœurs, l’agenda de Flora, les formations à venir, les offres d’emplois et bien d’autres sujets.

14 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


« Flora y sera / Flora y était » Dans le futur, nous espérons développer plus ces actualités sous la forme d’une double rubrique « Flora y sera / Flora y était ! et vous ? » également reliée à notre Page Facebook. L’idée est partie du manque de temps évoqué par de nombreux partenaires de Flora quant à leur présence à certains

poursuivi est l’interaction online avec les internautes et partenaires. Actuellement, seules des visites de consultations d’infos sont effectuées par les partenaires sur notre site web et sur notre page Facebook. Il reste un grand chantier à effectuer. À suivre…

Évènement « La Fabrique des Pauvres » – Le Forum, oct.2015 disponibles sur notre page Facebook, Raphaël Vanleemputten

événements et moments clés de réflexions publiques. Flora a décidé de participer « pour ses partenaires » à des événements qui portent sur les thématiques propres à ses actions et celles de ses partenaires. Pour cela, nous communiquons toute information, support technique, image, liens intéressants, etc. à destination de ceux qui n’ont pu faire le déplacement. En pratique, une première information annonçant un événement est communiquée par Flora sous la forme « Flora y sera et vous ? ». Dans un deuxième temps, arrive l’information « Flora y était ! Et vous ? » rend compte de l’événement en question. Le but

15 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


Refonte du site web En 2015, un travail de refonte du site a été entamé. Celui-ci va bientôt connaître une profonde transformation : une remise en forme de son contenu visant une nouvelle interface simplifiée, avec un responsive design c’est-àdire adaptable aux différents supports (smartphones et tablettes).

Le nouveau site de Flora correspondra ainsi aux besoins actuels et facilitera aussi l’échange d’informations avec nos différents publics et partenaires, tout en étant le lien vers la plateforme Claroline Flora et les réseaux sociaux (Facebook et Twitter, testé plus récemment en 2016).

 PAGE FACEBOOK “FLORA ASBL VZW” Nombre de likes : 462 Cette année, nous avons plus et mieux travaillé notre présence sur Facebook en partageant des infos, photos et illustrations sur les évènements auxquels nous avons assisté (salons, présentations, formations, etc.) et aussi sur les évènements auxquels nous conseillons d’assister suivant les thématiques qui nous tiennent à cœur : l’égalité des genres, l’insertion sociale et l’insertion socioprofessionnelle. Toujours en renvoyant l’internaute vers notre site web, nous tentons d’engendrer de l’interaction sur ce réseau social.

 PLATEFORME CLAROLINE FLORA 2015 représente assurément l’année de développement de nouveaux projets web pour Flora. En effet, nous avons commencé à tester une nouvelle plateforme d’échanges jusque-là inconnue : « Claroline Flora ». Cette plateforme a été utilisée suite à notre projet de Réseau d’échanges de pratiques participatives (voir point « Activités & Projets »). La plateforme a pour objectif la mise en réseau de nos partenaires et des participants aux formations (pour ces derniers, elle sera utilisée à la façon d’une plateforme de MOOC Massive

Open Online Course), en leur offrant un espace d’échanges de documents et de dialogue. Ce projet est toujours en phase de construction et

16 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


sera encore plus développé en 2016 selon les subsides financiers alloués. En pratique, nos partenaires pourront échanger, autour de leurs pratiques et via les outils de formation que Flora leur propose au fil du développement des projets, partenariats et

aussi par les expérimentations que nous réalisons avec eux ou avec d’autres structures associatives. La plateforme Claroline Flora constitue ainsi un des projets importants de développement web de notre association pour l’avenir.

 SITE WWW.DU-JE-AU-NOUS.BE

Nombre de visites en 2015 : 222 701. Nous pouvons voir que les visites ont été très nombreuses sur ce site et prouvent l’intérêt et l’importance d’un développement futur de plateforme d’échanges online plus générale regroupant tous les outils de Flora et pas seulement celui « Du Je au Nous ».

Rubrique à l’audience la plus importante : « Présentation de l’Outil ». Elle permet notamment aux internautes de consulter et télécharger gratuitement l’outil «Du Je au Nous».

17 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


 EMAILING & NEWSLETTER Les envois d’emails de masse sont également un moyen de communication privilégié par notre association. Ils restent indispensables et efficaces pour faire parvenir nos messages directement à nos différents publics.

Par ailleurs, un travail de remise à jour de nos bases de données est en cours afin d’optimiser nos envois d’emails via un nouveau logiciel d’emailing mieux adapté aux besoins communicationnels actuels.

Nombre d’abonnés à notre « base de données de Newsletter » (FR/NL) : 3217 Nombre d’abonnés à notre « base de données Formations » (FR/NL) : 3700 Les internautes peuvent s’y abonner sur www.florainfo.be.

 AUTRES CANAUX DE COMMUNICATION Merci aux associations suivantes d’avoir relayé régulièrement nos actualités et nos infos relatives aux formations en 2015 : ES info,

Amazone, Vie Féminine, Agence FSE, Apef, CBCS, Econosoc, Culture et santé, l’agence Alter.

Nos perspectives communicationnelles Afin d’améliorer la dynamique communicationnelle de l’ASBL et diriger de plus en plus nos actions vers un travail online suivant la tendance actuelle qui nous mène à adopter pleinement les nouvelles formes de communications digitales, nous continuons en ce sens de développer tous ces moyens de communication afin de donner une visibilité maximale à nos projets et à redynamiser au mieux le réseau de partenaires de FLORA.

NOTRE FUTUR OBJECTIF Pour conclure, nous voulons encourager l’internaute et les membres de nos réseaux à s’informer et à partager leurs expériences de manière autonome et spontanée les uns avec les autres via nos moyens de communication online (site web, réseaux sociaux et plateforme Claroline Flora). La finalité est de développer des relais d’information utiles et directement utilisables par tout professionnel ou non, intéressé sur des thèmes sociétaux, la recherche d’un outil méthodologique ou pédagogique, l’information d’un événement, etc.

18 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


19 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


RAPPORT FINANCIER CHARGES Honoraires Frais de fonctionnement Rémunérations et charges Amortissements Charges financières Charges exceptionnelles TOTAL

2015 18 521,67 € 38 853,80 €

2014 30 677,14 € 46 962,46 €

4,56% 9,56%

348 437,64 € 85,75% 203,30 € 0,05% 45,15 € 0,01% 266,47 € 0,07% 406 328,03 €

CHARGES 2015 Amortissements 0%

480 251,52 € 85,58% 1 012,15 € 0,18% 53,90 € 0,01% 2 205,00 € 0,39% 561 162,17 €

Honoraires 4% Frais de fonctionnement 10%

Charges exceptionnelles 0%

Rémunérations et charges 86%

Charges financières 0%

RECETTES Subsides Prestations Projets Autres recettes Produits financiers Produits exceptionnels TOTAL

2015 115 587,08 € 31,40% 222 139,62 € 60,34% 26 944,96 € 7,32% 623,19 € 0,17% 2 838,92 € 0,77% 368 133,77 €

RECETTES 2015 Produits financiers 0%

5,47% 8,37%

2014 278 619,71 € 49,39% 225 319,78 € 39,94% 36 466,19 € 6,46% 1 869,95 € 0,33% 21 817,54 € 3,87% 564 093,17 €

Produits exceptionnels 1%

Autres recettes 7%

Subsides 32%

Prestations Projets 60%

20 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


SOUTIENS FINANCIERS EN 2015 L’ASBL FLORA a compté sur de nombreux soutiens financiers provenant de diverses instances pour effectuer ses actions. Nous tenons à les en remercier chaleureusement.

21 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL


ASBL FLORA* Rue du Progrès 323/7 1030 Bruxelles BELGIQUE info@florainfo.be +32(0)2 204 06 40

Abonnez-vous à notre newsletter sur www.florainfo.be

Flora Asbl Vzw

Pour toutes questions relatives à ce rapport annuel 2015 Contactez Raphaël Vanleemputten - Chargé de communication

raphaelvlp@florainfo.be |+32 (0)2 204 06 45 *

Le rapport annuel est édité chaque année sous la licence Creative Common et rapporte les activités de l’ASBL Flora. Ce rapport est rédigé en collaboration avec l’équipe Flora, sous mandat du Conseil d’administration. Il sera soumis à l’Assemblée générale du 14 juin 2016 pour approbation.

22 Rapport d’activités 2015 – FLORA ASBL

Rapport Annuel FLORA 2015  

Découvrez les actions réalisées par l'ASBL en 2015 et nos perspectives d'avenir

Rapport Annuel FLORA 2015  

Découvrez les actions réalisées par l'ASBL en 2015 et nos perspectives d'avenir

Advertisement