Page 1


e ProgramFmestival

La Castellerie. Association d'Art Parce que la constance est une valeur que nous défendons. Parce que la qualité est ce que nous recherchons, dans un objectif de pertinence, avec un public de plus en plus sensible aux questionnements que soulève l'art aujourd'hui. Parce que nous sommes aussi tous passionnés, de la vie, de nos amis et familles, de l'élevation de l'esprit aussi, nous souhaitons que cette troisième édition du festival de Tresques soit une édition riche. En rencontres, en quantité et qualité des œuvres exposées, en partage avec des visiteurs que nous voyons croissants et séduits. Le village de Tresques est de ces villages de la région Languedoc Roussilon dont le charme ne laisse personne indifférent. Il est un lieu propice à la parenthèse, dans une vie où la cohue ne laisse plus le temps de voir, entendre. Par la mise à disposition des rues et par son aide humaine, la commune de Tresques nous fait l'honneur d'accueillir en son sein ce festival. Nous l'en remercions chaleureusement, son maire, monsieur Alexandre Pissas, et aurons à cœur, cette année encore, de proposer un festival joyeux, envolé et de qualité qui nous le souhaitons saura combler chacune et chacun.

du

MERCREDI 15 AOÛT

E

14H : Ouverture au public des lieux d'exposition. 14-18H : Visite. Voir plan. Ateliers découverte. Place du Barry. 19H : MIX ELECTRO. PIERRE BRUNEL, THIEN VI, STEFANO ST ROCH.

JEUDI 16 AOÛT

E G

10H : Ouverture au public des lieux d'exposition. 10-18H : Visite. Voir plan. Ateliers découverte. Place du Barry. 18H30 : THEÂTRE - PLACE DU BARRY : “LA JEUNE FILLE A LA PERLE”. MARTINE FEIX, SONIA VALEZ. 20H : CONCERT – ECOLE LIBRE : PIANO. BACH ; PAR EVELINA BORBEÏ. CONCERT - NAMOGODINE

VENDREDI 17 AOÛT

E D

Tresques, plus qu'un festival, un lieu d'art. Avec l'inauguration d'un lieu d'exception dédié à l'art tout au long de l'année, LA TOUR DE GUET, est sans nul doute le point d'orgue de cette édition. Elle saura prolonger au delà encore, l'esprit du festival.

10H : Ouverture au public des lieux d'exposition. 10-18H : Visite. Voir plan. Ateliers découverte. Place du Barry. 18H30 : SOIREE DE VERNISSAGE – PLACE DU LAVOIR 21H : CONCERT – PLACE DU LAVOIR: MONSIEUR ORANGE PHHP MONSIEUR TRISTAN PERFORMANCES VJ-MACHINES : DAK et SOF MIX ELECTRO. PIERRE BRUNEL, THIEN VI, STEFANO ST ROCH...

SAMEDI 18 AOÛT Bienvenus à Tresques. Akoi Aka Président de l'association de la Castellerie Claude Daquin, Julie Gallo.

E A

E

10H : Ouverture au public des lieux d'exposition. 10-18H : Visite. Voir plan. Ateliers découverte. Place du Barry. 18H-21H : CINEMA – SOIREE ESPIGOULE. 19H : THEATRE – TOUR DE GUET “LA PLANQUE”. MYRIAM DOUHI, TEXTE DE ARLETTE FETAT. 21H : CONCERT – PLACE DU BARRY: MONSIEUR ORANGE PHHP MONSIEUR TRISTAN BODYPAINTING . MIX ELECTRO. PIERRE BRUNEL, THIEN VI, STEFANO ST ROCH… soirée de clôture.

DIMANCHE 19 AOÛT 10H : Ouverture au public des lieux d'exposition. 10-14H : Visite. Voir plan. 14H : fin d'exposition. Clôture de l'évènement. La date de la pièce de la compagnie des ménestrels n'a pas encore été fixée.

Tresques Festival Entrée Gratuite

www.tourdeguet.fr

Les lieux d'exposition en détails, infos et plan en dernière page


Dès l’âge de 14 ans, il côtoie le monde artistique au sein d’un cabinet d’architecture, discipline à laquelle il se forme. Il prend alors conscience de l’esthétisme, de la mise en forme et va ainsi développer « le fait de création » avec les esquisses les plus personnelles qu’il signera de son deuxième prénom Athanas. Enthousiaste de la vie, Stratos va alors rechercher le contact, les échanges, l’expression personnelle. C’est cela Stratos : toujours plus, à la recherche du difficile, le défi permanent et c’est dans cet esprit, à un moment déterminant de sa vie qu’il va participer à la course Paris-Dakar, voyage initiatique et révélateur. Nous sommes en 1983, il en revient serein, prêt pour l’aventure de l’Art avec un grand A dont il ressent alors l’appel si ce n’est le besoin, c’est alors la découverte quotidienne de la création. C’est ainsi que va naître le créateur de formes, l’assembleur de couleurs qui ose la sculpture en se souvenant de la panthère noire de la fête foraine de son enfance qui l’avait tant impressionné par sa forme et son allure. A son tour il allait créer cet espace, le sculpter pour mieux l’occuper, lui donner la puissance et le volume et par là même, matérialiser cette tension source de vitalité génératrice d’énergie. Stratos se prend alors à modeler fiévreusement, délaissant l’effet de masse si séducteur pour le spectateur, choisissant une nouvelle fois la difficulté pour aboutir à l’épure, celle là même qu’il adoptera pour ses peintures : ce sera « Rencontre de nuit » qui traduira sur la toile la forme sculptée. Et le regard de l’autre dans tout cela : pas vraiment évident, surtout quand on est seul, inconnu et novateur ! Et dans ces conditions exposer c’est s’exposer et Nîmes sera en 1993 la ville test pour présenter ses peintures qui ne manqueront pas de surprendre quelque peu le public. En véritable homme de défi Stratos enchaînera avec Saint Paul de Vence, le Saint-Paul des peintres, comme www.stratos-stratos.com vitrine de son travail. Nous sommes en 1995, c’est le succès avec la reconnaissance d’un public nouveau et déjà fidèle. Mais voilà, son idéalisme et son besoin de projet ne vont pas de pair avec ce confort qui se profile et bien vite, il s’en échappe. Et l’artiste véritable qu’il est, avance, fort de ses convictions, fuit la routine, accompagné contre vents et marées de Brigitte, son épouse, inconditionnelle et attentive. « J’ai l’esprit de contradiction. » se plaît-il à souligner mais de rajouter « dans le bon sens » et il est vrai que tout est logique dans cet itinéraire hédoniste avec à la clef le dénominateur commun que constitue le goût, celui qui donne le plaisir aux yeux et le bonheur de vivre.

Stratos

Portraits

Ciné ma Autoportraits Le film "portait autoportrait" sera diffusé dans la tour de guet par séquences de courts métrages durant toute la durée du festival. Portraits Autoportraits un projet multimédia de Gilles Porte. Un livre - album au Seuil. Des expositions simultanées à Paris, dans plus de 30 villes de France, et à l’étranger. Des courts métrages diffusés par Arte, Gulli et TV5MONDE, ainsi que sur ARTV (Canada), Canal Educarse (Argentine), Cuba Vision (Cuba), HALOGEN TV (USA), NHK (Japon), ODISSEA (Espagne), Planete Polska (Pologne), RAI (Italie), SBS (Australie), STV (Slovaquie), TSR (Suisse), YLE (Finlande).

Gilles Porte www.simv.gillesporte.fr & www.simv.over-blog.com


e r t â T h é nque a l P a L

D’Arlette Fétat Il se pourrait qu'on les aie mises là, dans un placard ou dans un hangar, pour les retrouver et les utiliser le jour où on en aura besoin... De temps en temps, dans ce lieu fermé, une vive lumière les mets au centre d'une action dont elles ne comprennent pas tout. Mais de qui on parle ? De ces deux personnes, qui sont peut-être deux personnages, deux mannequins d'une vitrine imaginaire, ou simplement deux chômeuses... qui pourrait le savoir ? Surtout pas elles deux, qui voient leurs souvenirs leur échapper et leur destin impossible à maîtriser. Lecture avec Myriam Douhi et Arlette Fétat

Théâtre

La jeune fil le à la perl e

Adaptation et mise en Scène Martine Feix

A la lecture du roman de Tracy Chevalier, il m’est immédiatement apparu que ce texte devait être rendu par deux comédiennes ne faisant qu’une Griet. L’une interprète Griet à l’âge où elle a vécu cette relation avec Vermeer; L’autre interprète Griet qui, bien des années plus tard, se souvient et évoque ce vécu. La La la la

pièce repose sur trois plans : sensibilisation artistique d’une jeune fille par un maître de peinture; La transgression relative des classes sociales par sensibilité artistique; La relation d’une femme avec son passé.

C’est sur ce troisième point que porte le choix de deux interprètes pour la jeune fille ; Cet aller-retour incessant entre l’innocence du présent en train de se vivre et la maturité du souvenir de ce présent devenu passé. L’une porte uniquement la jeune fille de 16 ans qui s’exprime en temps réel; L’autre porte tous les personnages, la narration, les propres commentaires de Griet-devenue-femme mais aussi certaines de ses répliques jalousement réappropriées. D’autre part, le jeu complice (regards, gestes, sourires, rires et larmes) nous invite à imaginer que, transgressant le temps, la jeune fille devenue femme rencontre réellement la jeune fille qu’elle n’a jamais cessé d’être et elles échangent à part égale l’innocence de l’une apprenant son avenir de l’aînée qu’elle porte déjà en elle […] quand la toile est achevée et qu’enfin l’art est servi. Alors, la muse redevient servante. Et pourtant, la servante n’oubliera jamais la muse et le peintre lui rendra hommage de manière posthume. C’est imprégnées de ces deux plans sous-jacents, ci-dessus développés, que les deux comédiennes transpirent les couleurs et lumières de Vermeer, invitant les spectateurs à se perdre dans les musées et s’abîmer dans le roman de Tracy Chevalier si sensiblement traduit par Marie-Odile Fortier-Masek.

Avec Martine Feix et Sonia Valez.


Evelina Borbeï

Sa carrière de concertiste la conduite dans les salles et festivals du monde entier, en particulier : Concertgebow d’Amsterdam, Suntory Hall à Tokyo, Symphony Hall à Osaka, le Théâtre du Châtelet à Paris, Roque d’Anthéron, Vigadó Hall à Budapest, l’Orangerie de Sceaux ; elle fait des tournées au Japon, en Chine et en Amérique Latine. Soliste de concerts symphoniques sous la direction des chefs Emmanuel Krivine, Jean-Claude Casadesus, Pascal Rophé, Bernard Calmel avec l’Orchestre National de France, l’Ensemble Orchestral de Paris, le National de Lille, le Philharmonique de Radio France, le New Japan Philharmonique, l’Osaka Century Orchestra, le National de Hongrie. Parallèlement à son activité de soliste elle se produit en musique de chambre avec Emmanuelle Bertrand, Frederieke Saeijs, Livia Stanese, Svetlin Roussev, Deborah Nemtanu, David Haroutunian. La musique contemporaine fait partie intégrale de son répertoire, comme le Divertimento pour piano, violon et orchestre de Nicolas Bacri créé en 2000 au Théâtre du Châtelet, l’enregistrement des œuvres de Stéphane Blet “Docteur Faust” enregistré chez Maguelone et salué par la critique ; les œuvres de Michel Phlippot, Michael Levinas, Dirk de Nef ou Avi Schonfeld interprétées lors de ses récitals.

acle Actuellement Evelina Borbei prépare un spect 3 Liszt Franz de s œuvre les “Le mouvement à travers le son dans Paris de -Arts Beaux des ers en partenariat avec les ateli

Ciném a

evelinaborbei.com

Soirée Espigoule Avec la présence du réalisateur Christian Philibert, ainsi qu'un des acteurs du film.

“Un film où tout n'est pas vrai, mais où rien n'est vraiment faux” En 1999 sortait sur les écrans français "les 4 saisons d'Espigoule", premier film d'un jeune réalisateur, Christian Philibert, tourné caméra à l'épaule et sans le moindre budget. Cet objet cinématographique absolument inclassable, à la frontière du documentaire et de la comédie, raconte une année de la vie d'Espigoule, un petit village provençal. Un mélange improbable entre un film de Pagnol, "c'est arrivé près de chez vous", un épisode de "strip tease" et "Astérix et Obélix". Il est depuis devenu un véritable film culte au point que chaque année des centaines de fans viennent de la France entière pour visiter le village et son fameux café du cours. Le 18 août, venez découvrir l'univers et la genèse d'Espigoule. Mais aussi, en avant première, la bande annonce de son prochain film "Afrik'aïoli".

ule.com

www.espigo

m usic e v i L PHHP

ANGE MONSIEUR OR

NAM BEÏ R O OGO B ELECTRO Xs MI A N DIN I L EVE E DAK ET SOF MONSIEUR TRIST AN


ACCESSIBILITE Les accès routiers environnants le village seront balisés pour faciliter l'accès aux visiteurs et touristes de passage dans la région, quelques jours avant et pendant la manifestation. STATIONNEMENT P1 P2 La commune de Tresques jouit de deux grands parkings pouvant accueillir plus de 300 véhicules. Ces parkings sont gracieusement mis à disposition par la municipalité et nous l'en remercions. L'ensemble des visites de différents sites permet un accès aux personnes à mobilité réduite. Une exception sera toutefois à apporter à la tour de guet dont l'infrastructure ne peut permettre l'accès dans ce cas de figure qu'aux expositions présentes dans le rez-de-chaussée. Nous nous chargerons alors de permettre une visite virtuelle sur un écran placé au rez-de-chaussée et destiné à cet effet. RESTAURATION E D Deux points de restauration sont prévus. Ils seront positionnés sur la place du Barry pour son point central. Le choix des cuisiniers a été effectué pour leur sensibilité au “bien manger”, avec ce que nous leur connaissons du respect des conditions d'hygiène et du goût. L'association mettra à disposition une buvette sur la place du lavoir. HORAIRES Le festival débutera le mercredi 15 août 2012 dès 14 heures pour se terminer le dimanche 19 août 2012 à 17 heures. Les points d'expositions seront ouverts chaque jour à 10 heures avec la présence de chaque artiste, jusqu’à 18 heures. Le vernissage de l'exposition aura lieu le vendredi 17 août dès 18 heures, place du Lavoir, D et selon la clémence de la météorologie, il pourrait être déplacé à la cave coopérative. COMMODITES F La commune met à disposition les toilettes situées à la salle des fêtes (en bas du village, face au stade) et à la mairie. CONTACTS, OBJETS TROUVES Pour toute demande de renseignement avant et durant le festival, merci de noter les numéros suivants : Akoi Aka : 06 51 71 11 77 Julie Gallo : castellerie@free.fr

Lieux & Artistes

G

ECOLE LIBRE

D

LAVOIR

H

SALLE DU 3e âge

F

MAIRIE

A

TOUR DE GUET - RDC

A

TOUR DE GUET – NIVEAU I

A

TOUR DE GUET – NIVEAU II

A

TOUR DE GUET NIVEAU III

A

TOUR DE GUET - SOMMET

1

2

3

4

Adaem – Installations, volumes. Dak sculptures Charles Stratos Akoi Aka - peinture Michele Rosner Boissin Jean-Paul Bonnaventure Charles Stratos Dak Sophie Rived Franck Guarinos Eddy Termini François Lewandrowski Stratos Pierre SGamma Guy Charron Simone Mourier - peinture Michele Rosner Boissin - sculpture Charles Stratos – sculpture Jean-Paul Bonnaventure Baptiste Sibé Williams Raynaud - peinture Wolgang Müller – sculpture Denis Guelpa Philippe Formet Ethel Manolo Dak - peinture Sof – peinture sculpture Alaistair Magnado - photographie Christophe Villedary – Peinture Lucy B. - sculptures Loïc Mèze – Mobilier d'art Eric Larrue - photographie Simo Aagadi – sculpture Phil Tauran - photographie Karl-Hugo Mars – sculpture Métal Jaime Tambouret - photographie Sophie Feraud - peintures & formes Charles Stratos-sculpture

La Galerie Dékapé est un espace étrange et insolite qui plait ou deplait, mais ne laisse jamais indifferent. Tous les sens sont solicités, plaisir des yeux, des oreilles et parfois des papilles... C'est un parcours d'expositions labyrinthique, une guinguette ombragée et une cave aménagée où vous pouvez siroter un smoothie, un café, un verre de vin, un kéfir… C'est aussi un lieu pour papoter, surfer, lire, écouter… et participer à toute sorte de rencontres (ou en proposer), ouvert presque tous les jours de 10h à 20h. Rue de la république, 31330 Grenade-sur-Garonne. tel: 0620804027. contact @dekape.net


www.tourdeguet.fr

Profile for Flipbookman

Tresques Contemporain 2012  

Festival d'Art Contemprorain de Tresques 2012

Tresques Contemporain 2012  

Festival d'Art Contemprorain de Tresques 2012

Advertisement