Issuu on Google+

L’AVENIR magazine

156 Octobre 2013

L’AVENIR S’OFFRE À VOUS... OFFREZ VOUS À LUI !

et impulsez des solutions nouvelles !

Jeune Chambre Economique Française Le Mouvement des Jeunes Citoyens Entreprenants Association reconnue d’utilité publique LE 10 JUIN 1976


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

2

L’éditorial de

David GBEDEMAH

Président National JCEF 2013

La Jeune Chambre Économique est la référence des jeunes actifs pour impulser les solutions nouvelles face aux défis : « Économie - Emploi - Europe ». La Jeune Chambre Économique Française (JCEF), créée depuis 1952, a pour mission d’offrir aux jeunes des opportunités de développement en leur donnant la capacité de créer des changements positifs. Son rôle est de contribuer au développement économique et au progrès social en œuvrant concrètement à travers des projets au cœur de nos territoires. Le monde évolue, les temps changent, de nouveaux défis se présentent à l’humanité et notre société rencontre de nouvelles problématiques. La JCEF s’appuie sur les jeunes actifs, leur audace, leur capacité à dépasser les règles établies, leur aptitude à innover et à impulser les solutions nouvelles. La jeunesse active a la capacité d’exploiter d’autres voies car l’avenir lui appartient ! Tout comme vous, je crois qu’un autre monde est possible ! Le monde meilleur de nos rêves est à notre portée ! Nous, Jeunes Citoyens Entreprenants, sommes source d’espoir, nous jouons

notre rôle, nous agissons autrement car c’est notre devoir et notre responsabilité. Nous sommes porteurs de la pensée positive pour impulser une belle opportunité de solutions nouvelles aujourd’hui. Dans le contexte socio-économique actuel, sur les territoires les membres JCEF rassemblent les énergies, les compétences et les talents issus des générations nouvelles pour devenir les équipes régénératrices dont chaque région de France a besoin pour se donner un avenir. C’est pourquoi, La Jeune Chambre Économique innove, entreprend et agit dans «Économie – Emploi - Europe» ! Nous voulons ici réaffirmer notre implication dans le développement économique, la dynamisation de l’emploi au sein des territoires et la reconstruction d’une Europe plus efficace. Ce magazine vous présente notre mouvement, notre rôle de laboratoire d’actions et force de propositions, nos positionnements ainsi qu’un échantillon de nos projets JCE. Les initiatives présentées ici sont des réponses concrètes déployées par la JCEF et qui méritent d’être poursuivies, amplifiées voire généralisées. Bonne lecture,

SOMMAIRE Page 2 Éditorial de David GBEDEMAH

Page 21 En avant pour Rio !

Page 3 à 10 L’année 2013 en actions

Page 22 Les événements nationaux : 3 façons de s’évader

Page 11 Où le jeune se refait une jeunesse

La Jeune Chambre Économique Française, c’est quoi ? La Jeune Chambre Économique Française est une association reconnue d’utilité publique, qui œuvre pour le développement économique et le progrès social. Fondée en 1952, elle est indépendante de tout courant politique, rel igieux ou syndical. Elle fédère 150 Jeunes Chambres Économiques Locales réparties dans 23 fédérations sur tout le territoire hexagonal et ultra-marin. Elle est affiliée à la Jeune Chambre Internationale (JCI) présente dans 120 pays et réunissant 200.000 jeunes actifs de 18 à 40 ans. La JCEF en quelques chiffres : - 150 JCEL - 3.000 jeunes actifs de 18 à 40 ans - Plus de 650 projets par an en France - 5 axes de travail : • Agir pour l’emploi • Développer l’économie • Être solidaire • Préserver la planète • Aménager son territoire.

Directeur de publication : David GBEDEMAH, Président National 2013 Rédacteur en chef : Laurent DUMONTEIL, Administrateur délégué à la Communication Équipe de rédaction : Aline DOSDAT, Chargée de mission nationale, les contributeurs et l’ensemble du Conseil d’Administration de la JCEF Conception : M Communication 05 49 11 73 35 Crédits photos : Fotolia, JCEF Impression : Imprimerie Ciais 04 93 97 40 00 15.000 exemplaires - Octobre 2013


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

3

Comment notre action nationale s’inscrit pleinement dans le discours international Les grandes étapes du discours de Chiara Milani, Présidente mondiale JCI 2013...

Cette année les différentes interventions de notre Présidente mondiale ont été rythmées par son slogan, aussi fort qu’emblématique :

DareOsezto act ! agir ! Les trois objectifs de la Jeune Chambre International (JCI) en 2013 sont les suivants : Être reconnu comme un porteur de solutions aux plus grands challenges de notre temps comme définis par les 8 objectifs de développement du millénaire (cf. page 21) ; Donner aux membres la possibilité de répondre aux besoins du monde et par ce biais créer un impact plus important ; Améliorer la qualité des services pour les membres JCI autour du monde. Chiara Milani a fait l’honneur de sa présence cette année à plusieurs reprises en France : Paris, Metz, Antibes, Aix-en-Provence, Menton, Saint-Denis de la Réunion , SaintLeu, pour rappeler, dans un grand message d’espoir et d’énergie, que nous autres, jeunes membres, possédons tous les outils pour faire face aux grands défis de notre société. Elle insiste sur la responsabilité sociétale individuelle (ISR), le rôle que chaque individu peut jouer dans la construction d’un monde meilleur.

La déclinaison d’un programme innovant : Économie // Emploi // Europe

Forte du rassemblement de 3.000 jeunes autour de ces axes fédérateurs « Économie – Emploi – Europe » la Jeune Chambre Économique constitue une vraie réponse aux difficultés auxquelles chacun est confronté au quotidien. C’est dans cette hardiesse que se regroupent, d’une part, le discours national d’impulsion de solutions nouvelles et, d’autre part, celui de JCI d’oser agir : en choisissant ces thématiques plutôt que d’autres et offrant l’élan pour les organiser, notre mouvement devient un vecteur de relance de l’économie, de création d’emplois et de reconstruction de l’Europe.

Là où certains penseront qu’il est plus que naturel de renforcer ces axes pour améliorer la situation économique et sociale, ce que propose la JCE, encouragé par l’exemple JCI, c’est de donner la possibilité, à tous, de trouver la solution, sans attendre qu’elle vienne de plus hautes institutions. Non pas par défiance vis-à-vis de ces dernières, bien entendu, mais parce que l’action indviduelle vers un but global ne peut qu’être facteur de renforcement de l’intérêt général.

oser agir

À petite échelle, que penseriez-vous ? Il n’existe pas de petite échelle quand la réponse est entre les mains de chacun. L’innovation de ces slogans réside dans ce subtil détail.

Cette intégration de notre mouvement au niveau national répond, en outre, à un sujet prépondérant pour la JCEF et dans le monde JCI : la francophonie. C’est par la mise en valeur de nos actions et de notre langue que nous existons et nous développons. Ce langage qui nous lie fait perdurer la force de nos messages et de notre culture.


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

4

S’offrir au vecteur d’impulsions qu’est la communication Force de notre temps, une bonne année ne serait pas si elle n’était pas également une évolution en matière de communication. La Jeune Chambre Économique Française a profité de de 2013 pour mettre en place une application smartphone qui permettra à chaque membre d’être en contact avec la Jeune Chambre plus aisément. Outre cette avancée technologique, notre organisation a réalisé un film de 4 minutes pour présenter ses actions, son dynamisme, sa créativité. C’est l’occasion de remercier toutes les personnes qui adressent au siège chaque jour les informations qui permettent à la Jeune Chambre Économique de déceler tant de richesses.

C’est encore l’occasion d’inviter toutes les personnes qui ne l’ont pas encore fait d’y participer activement, et faire évoluer la bible JCEF pour nous aider à connaître les solutions actuelles…

Et inventer celles de demain...


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

5

S’offrir à une marche avec l’Europe La JCE permet aux jeunes de participer au développement d’une Europe active, non seulement en leur permettant d’accéder à des groupes de réflexion au sein même des institutions européennes, mais surtout à envisager de faire partie intégrante de ces grandes institutions.

Le choix de la France pour l’accueil de la future conférence des Présidents européens La JCEF occupe une place spéciale au sein de notre organisation internationale, elle est la seule organisation nationale à être présente dans les 4 zones JCI (Afrique, Moyen-Orient, Amériques, Asie/Pacifique, Europe). De plus elle est la patrie de la francophonie, langue parlée dans plus de 20% des pays membres de la JCI.

Anna GRILL

C’est pour cela qu’elle est très VP Mondiale JCI attendue sur la scène internationale. Quand la JCEF a proposé (assignée à 5 d’accueuillir la Conférence des pays européens Présidents Nationaux Européens : Allemagne, 2014 (European President Meeting), Suisse, Monaco, l’équipe de JCI Europe a aprouvé le Autriche, Écosse) projet. De plus l’opportunité de faire se rencontrer nos Présidents locaux KNOW HOW TRANSFER français, et les Présidents nationaux JCI Know-How Transfer (KHT) est une européens a terminé d’emporté opportunité unique pour les membres Jeune Chambre de découvrir les institutions européennes.

Cette année, le thème central proposé par JCI et très largement relayé par les institutionnels rencontrés, était l’Emploi, en particulier l’Emploi des Jeunes. À travers la présentation de projets menés dans nos organisations locales, JCI a pu démontrer en direct l’implication de ses membres, dans tous les pays, à travailler sur cet épineux sujet. D’un bord politique à l’autre, chacun de nos échanges a amené son lot de réflexions et d’ouvertures pour de futurs partenariats entre la Jeune Chambre et nos institutions. Au-delà de l’opportunité d’en apprendre toujours plus sur le fonctionnement de l’Union Européenne, KHT offre également une plateforme précieuse pour assurer à notre mouvement de la visibilité et surtout une vraie légitimité sur des dossiers majeurs.

l’adhésion de tous les membres Européens. En effet, l’EPM sera couplé avec la 27ème Conférence des Présidents des JCEL. Outre l’aspect rencontre, l’aspect lieu unique et cadre exceptionnel - le Club Med d’OPIO près d’Antibes Sophia Antipolis - offre aux futurs présidents un cadre provençal de travail avec des salles de séminaire sur les hauteurs d’Antibes, à proximité de la Technopôle de Sophia Antipolis.

Interview d’anciens membres Jeune Chambre ÉCONOMIQUE par David GBEDEMAH, Président National 2013 de la JCEF Mme Sophie AUCONIE, vous êtes Députée Européenne, en quoi votre expérience Jeune Chambre a contribué à votre développement et à votre engagement citoyen d’aujourd’hui ?

« La JCE m’a permis de mieux appréhender la vie publique locale. J’ai pu également m’approprier la cohésion territoriale de mon département. À travers mon engagement, j’ai développé des talents de leadership, de management de projets mais aussi de diplomatie qui me sont utiles !

Plus que jamais, nos territoires ont besoin de retrouver un cap. La JCE doit oser proposer la France du XXIème siècle. Notre découpage territoriale et notre organisation ne sont plus pertinents et ce sont des forces économiques.

La JCE doit être une véritable force de proposition.»


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

6

S’offrir au vecteur d’amélioration qu’est la formation PRÉSIDENT EN DEVENIR OU PRÉPARER LA PRISE DE RESPONSABILITÉ CITOYENNE En 2013, nous continuons à institutionnaliser la formation «Président en devenir», tout en impulsant une solution nouvelle. C’est un séminaire de 3,5 jours avec 3 éléments exceptionnels : 1. Pour que nous devenions ce que nous sommes, nous devons avoir des citoyens actifs leaders de leur territoire comme président de JCE locale. Une solution est aussi de former nos membres à le devenir. 2. La proximité avec les plus grands leaders de notre organisation : cette année, la présence de Roland KWEMAIN, Président Mondial 2010 de la JCI. Un ancien président mondial comme formateur est une pratique de la JCI Academy au Japon. Cette dernière forme les futurs Présidents Nationaux et les Présidents locaux du Japon de 80 et 1.500 membres par organisation locale.

3. Aider nos futurs présidents locaux à briser les barrières que l’on se met et qui nous donnent tant d’excuses. Cette session a été importante avec ces 3 nouveaux éléments. Nous pouvons en toute confiance promettre que leurs JCELs auront des résultats au-delà de toutes leurs espérances. Une JCEF forte en membres engagés, avec de grandes actions impactantes est le résultat d’organisations locales menées par des jeunes citoyens actifs leaders de leur territoire. Le rôle le plus important au sein de notre organisation est celui du Président local. Cette session internationale 2013 a impulsé une nouvelle solution et nous devons inviter nos futurs présidents à suivre les prochains épisodes.

LA PRÉSENCE EXCEPTIONNELLE D’UNE PERSONNE REMARQUABLE Cette première session internationale a été animée par Roland KWEMAIN, Président Mondial 2010, David GBEDEMAH, Président National 2013, et Albert SARTE, administrateur national 2013 délégué à la formation. Son parcours et ses réalisations sont remarquables. En tant que membre JCI, au niveau national, il est devenu le Président national du Cameroun en 2006. Au niveau international, il a notamment été désigné, en 2007, Vice- Président JCI, avant d’être élu en 2008 Président de l’AMDEC (Conseil de développement de l’Afrique et du Moyen –Orient). Premier président mondial issu de la zone Afrique, il a visité durant son année plus de 70 ONMs (Organisation National Membre).

Séminaire de formation «Président en devenir», session internationale à Antibes Sophia Antipolis en août 2013.


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

7

Une reconnaissance internationale THE TEN OUTSTANDING YOUNG PERSONS (TOYP) Chaque année depuis 30 ans, le programme TOYP de la Jeune Chambre Internationale (JCI TOYP), permet de distinguer officiellement le talent de jeunes gens qui, dans leur domaine d’intervention, suivent la voie de l’excellence impactant de fait les communautés concernées par les changements positifs créés.

comptant plus de 2.000 adhérents répartis sur 55 sites et réunis autour d’une cause : l’accompagnement des jeunes gens rejetés par leur entourage du fait de leur choix de vie (homosexualité, bisexualité, transexualité).

En 2013, Nicolas NOGUIER, s’est vu distingué dans la catégorie «Contribution aux droits des enfants, à la paix mondiale et/ou aux droits de l’Homme» pour son action ciblée visant l’égalité des droits, quelle que soit l’orientation sexuelle. Fort de son histoire personnelle, c’est le 8 janvier 2003 que Nicolas Noguier déclare l’association loi 1901 « Le Refuge » à la Préfecture de l’Hérault. Elle est désormais une association nationale reconnue d’utilité publique,

Cette organisation fournit à la fois un logement temporaire, un accompagnement social et psychologique, une écoute attentive, la médiation familiale ainsi que les interventions préventives. Sur un axe préventif, l’association travaille également avec des établissements secondaires pour développer une sensibilisation à l’homosexualité, prônant la prise de conscience et l’acceptation d’une question d’importance de nos sociétés modernes.

www.le-refuge.org

LA JCE DE CHÂTEAU-GONTIER LANCE LE FORUM CITÉ CAP ET TROUVE DES SOLUTIONS EN TROIS DIMENSIONS ! Un seul but : donner envie aux personnes présentes lors du Forum de s’engager dans la vie associative, politique ou économique (engagement citoyen). Une superbe initiative pour, non seulement valoriser les partenaires de cette JCE Mayennaise, en montrant leurs domaines de compétences, mais aussi renouer avec les réseaux en travaillant sur trois types d’acteurs implantés sur le territoire : les politiques, les entreprises et les associations. Les 3 dimensions de CITE’CAP : - L’économie ; - L’emploi ; - L’aménagement du territoire.

Pour ce faire : mettre en avant, autour d’un forum liant les trois acteurs, l’engagement et les actions citoyennes en cours sur le territoire, qu’elles soient issues du domaine politique, économique ou associatif et inciter chacun à devenir acteur de notre société. Les 3 étapes de l’action : - Observer ; - Écouter ; - Échanger, discuter et proposer.


9

L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

Florilège des réflexions menées lors de la 60ème Convention Nationale de la JCEF à Menton

À la fin du printemps, plus de 600 membres, présidents d’organisations locales et régionales de la JCE de l’ensemble du territoire français se sont retrouvés à Menton pour, notamment, réfléchir sur les trois grands axes définis de l’année : « Économie – Europe – Emploi ». Outre l’opportunité de dresser un premier bilan de l’année 2013, cet évènement a permis aux congressistes de rencontrer, d’échanger avec des personnalités économiques et politiques parmi lesquelles : Yvon GROSSO, Président du MEDEF 06, Jean-Michel MATAS, représentant du

Président de la CCI Nice Côte d’Azur, Jean Léonetti, Député-Maire d’Antibes et Ancien Ministre délégué aux Affaires Européennes, Jean-Claude Guibal, Député-Maire de Menton, Christian TORDO, représentant de Christian Estrosi, Député-Maire de Nice et Ancien Ministre de l’industrie, le Sénateur Pierre Laffitte, Ladislas POLSKI, représentant du Président du Conseil Régional PACA et Sophie Elizéon, Déléguée Interministérielle auprès du premier Ministre. Force de prise de position, parmi les réflexions menées, la JCEF a plus particulièrement permis de porter la

voix des 3.000 jeunes actifs français sur des sujets socio-économiques d’ampleur et en l’occurrence de se positionner sur la limitation ou non dans le temps du statut de l’autoentrepreneur. Avec une large majorité (plus de 83 %), la Jeune Chambre Économique Française s’est donc positionnée en faveur d’une réforme qui a pour objectif de limiter dans le temps le statut de l’auto-entrepreneur ; tout en insistant sur la pertinence de ce dispositif en faveur de l’entreprenariat et de l’emploi.

UNE FORMIDABLE ACTION CITOYENNE


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

10

Les projets nationaux CE QUE VOUS A OFFERT

CE QUE VOUS OFFRIRONS LES FUTURS PROJETS NATIONAUX

LE PROJET NATIONAL ACTUEL Créé par la Jeune Chambre Économique d’Orléans, « Osez citoyens » cible les jeunes de 16 à 25 ans en leur montrant l’intérêt qu’ils ont personnellement et professionnellement à s’engager. Plusieurs actions ont été menées : •

Rassemblement des jeunes bénévoles et des entreprises qui s’engagent en les faisant témoigner devant des jeunes lycéens, étudiants ;

AXE AGIR POUR L’EMPLOI Répondant au besoin d’accompagnement de la mobilité professionnelle, cette initiative facilite l’intégration dans le tissu économique local des proches et conjoints de personnels mutés dans une nouvelle région.

AXE développer l’économie

Réalisation d’une exposition photos grand format de portraits de jeunes bénévoles ; Tournage d’un film sur le bénévolat et de teasers (diffusés devant des jeunes lycéens, étudiants, apprentis, jeunes en réinsertion) ;

La première édition d’« Osez Citoyens » a été réalisée en octobre 2011 à Orléans. Depuis, elle a été organisée à Chartres et se déclinera dans une dizaine d’autres villes en France. « Osez Citoyens » a été reconnu comme action remarquable par le Ministère Français de la Jeunesse et des Sports en 2011. Cette action a pour ambition de sensibiliser les pouvoirs publics à la nécessité d’une reconnaissance de l’engagement bénévole dans le processus de validation des acquis de l’expérience et d’inscrire le service civique dans un dispositif obligatoire. En savoir plus sur : www.osez-citoyens.com

En permettant à des profils variés de rencontrer des entreprises diverses, « Tapas’ 1 Job » accroît le vivier de candidatures mis à disposition des entreprises tout en stimulant le réseau entrepreneurial du bassin d’activité concerné.

Besoin détecté ? Combler les limitations financières et l’isolement des jeunes entrepreneurs.

Par la mise en place de conférences, de formations, de séances de travail, « Business Affinity » permet de créer des synergies, d’initier des idées, de fédérer des compétences pour le bien et la réussite de projets entrepreneuriaux.

AXE PRÉSERVER LA PLANÈTE Né d’un constat, nous sommes de plus en plus sensibles à la préservation de l’environnement. « Toile 2 Vert » répond à la difficulté encore fréquente de trouver aisément les lieux de collecte des déchets ou les points favorisant les transports éco-citoyens.

Pour cela, une solution technologique novatrice, d’usage simple, pour une transition écologique pour tous.

AXE AMÉNAGER SON TERRITOIRE

C’est le maillon proposant aux habitants de transmettre leurs idées et projets directement à leurs élus. Fortes d’une meilleure connaissance des attentes, besoins et propositions

de leurs résidents, les municipalités peuvent alors amender leur politique publique afin de coller au mieux aux attentes des citoyens. Appui technologique pour une citoyenneté active effective, à la veille d’échéances électorales, le projet « ID citoyen » prend tout son sens.


11

L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

Où le jeune se refait une jeunesse ! Si le terme de « jeunesse » se fait souvent synonyme de folie, de naïveté, d’énergie débordante, le personnage qui la caractérise, « le jeune », est quant à lui, tout aussi souvent cantonné à une idée inverse, molle et quelque peu… affalée. Coincé sous sa frange à la Justin Bieber, le jeune est montré (moqué ?) tant par les média que par son entourage, comme un être égocentré dépourvu de bras et de hardiesse, plus concentré sur son ordinateur ou son portable que sur l’idée d’améliorer la société. Et pourtant…

Débarrassé de la coupe qui lui barre la route, accoutré de façon à retrouver son agilité, le jeune si décrié devient un génie de l’informatique, se dévoile visionnaire et se fait vecteur d’une opiniâtreté nouvelle qu’il serait dommage de ne pas mettre en valeur ! Pour une définition du « jeune » loin des stéréotypes, plus proche de sa vitalité, la Jeune Chambre Économique, permet, depuis sa création, d’offrir à cette catégorie de la population des vraies solutions, pour, dans un engagement au sein d’un mouvement à envergure internationale, l’aider à trouver des solutions nouvelles.

Interview d’anciens membres Jeune Chambre ÉCONOMIQUE par David GBEDEMAH, Président National 2013 de la JCEF Mme Sophie ÉLIZÉON, vous êtes Déléguée interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’Outre-Mer. Quel message aimeriez-vous délivrer aux jeunes âgés de 18 à 40 ans, qui souhaitent «oser agir» et «IMPULSER les solutions nouvelles» au cœur des territoires ? La jeunesse est un moment dynamique, impatient, audacieux. Le chemin emprunté pour agir est souvent celui de la rébellion, de l’opposition aux systèmes. C’est plus vrai à 18 ans qu’à 40… quoique ! Or, le chemin, à mon sens, le plus efficace pour apporter notre pierre à l’édification d’un monde meilleur (ou qui nous parait meilleur) est celui qui consiste à entrer dans le système pour le faire changer de l’intérieur. C’est lorsque vous maîtrisez la grammaire que vous êtes autorisé à proposer des variantes, vous pouvez la faire évoluer en démontrant l’avantage des évolutions que vous portez. J’ai la conviction que cette règle est adaptable à tous les systèmes. La JCI offre cette possibilité d’intégrer le système pour le faire bouger.

La JCI offre cette possibilité d’intégrer le système pour le faire bouger. Association reconnue d’utilité publique en France, ayant voix consultative auprès d’instances internationales, siégeant dans des CESER, etc. La JCI est la structure qui permet au colibri* qui sommeille en chacun-e de nous de faire sa part de manière professionnelle et donc efficace.» *Dans la forêt qui brûle : Tous les animaux s’enfuient et croisent à tour de rôle le colibri qui vole vers le feu, repasse dans l’autre sens, revient vers le feu, etc. L’un d’entre eux finit par lui dire mais que fais-tu colibri? Pourquoi ces aller-retour incessants? Le colibri répond je vais au lac prendre de l’eau que j’apporte pour éteindre le feu! L’animal s’étonne : mais tu es fou tu vas mourir et les quelques gouttes d’eau que tu pourras transporter au cours de tes voyages ne suffiront pas à éteindre le feu. Ce à quoi le colibri retourne : ce n’est rien je fais ma part.

Une citation simple de Nelson Mandela que j’admire, qui illustre parfaitement la JCE et les enseignements que j’en ai retiré : « it is always impossible until it’s done ».


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

12

Quand l’engagement dans la reprise économique se lie à la vision solidaire LE SAVIEZ-VOUS ? La JCEF s’est fortement mobilisée en faveur de la création de l’ancêtre des CESER, au moment de l’institution des régions en France. Lors du Congrès National de Lyon, des 1er et 2 juin 1962, les membres de la JCEF ont voté une résolution pour la création de Conseils économiques et sociaux régionaux. Une rencontre entre plusieurs organisations et la JCEF aboutit à la mise en place d’un Comité d’Organisation de la Région Parisienne, regroupant les membres d’Organisations professionnelles et syndicales. Par la suite est né le Comité Consultatif Économique et Social, qui servit de modèle à la création de tous les Comités Économiques et Sociaux Régionaux en 1992, appelé par la suite CESER en 2002. Jacques Chirac, membre JCE avait été désigné comme le représentant de la JCE dans la CODER du Limousin en 1964.

Pour la Jeune Chambre Économique de Reims, lors d’ateliers publics et privés tenus le 20 septembre 2013, le débat s’est placé sur l’apport de solutions pour améliorer l’employabilité des jeunes ainsi que l’attractivité du bassin rémois.

Lors de ces ateliers de réflexion, la JCE a pu réunir autour de quelques tables des acteurs emblématiques tels que notamment le MEDEF, la mission locale, le Centre des Jeunes Dirigeants, la CCI, le CESI, l’APEC, le Rectorat ou le Réseau Entreprendre.

Cette conférence est l’issue d’une action initiée en 2012, dédiée à la rédaction d’un livre blanc listant les dispositifs déjà existants et apportant des solutions novatrices et concrètes.

L’analyse, toujours en cours, et à laquelle il est possible de participer via un questionnaire disponible sur Internet - http://bit.ly/Conf2Reims verra son aboutissement parachevé lors d’un événement daté du 26 novembre 2013 à la CCI de Reims.

COUP DE POUCE DE LA FONDATION MANPOWER Lors de la Convention de Menton, la Jeune Chambre Économique de SaintNazaire et sa région a reçu un prix «Coup de Pouce» de 10.000 euros de la Fondation Manpower pour l’Emploi pour son action ZOOM Métiers-Mixité. Pour la Jeune Chambre Économique de Saint-Nazaire et sa région, en recréation depuis fin octobre 2012, cette récompense nationale fait la fierté de ses membres. Ce «Coup de Pouce» est une opportunité de promouvoir et développer l’association et les actions sur le territoire nazairien.

L’emploi, comme solution durable pour la reprise économique De nombreuses Jeunes Chambres Économiques se sont penchées sur la question de l’emploi des jeunes. Comment le trouver ? Comment le créer ? Comment mettre en valeur la jeunesse ? Voilà les problématiques récurrentes auxquelles les différentes Jeunes Chambres Économiques locales s’efforcent d’impulser des solutions durables. Ce faisant elles démontrent encore et toujours être un facteur de cohésion, en recentrant ces débats dans des conférences qui regroupent tant des instances patronales que des instances dédiées aux jeunes, ou mieux, les jeunes euxmêmes notre mouvement devient force de réflexion vers les bonnes solutions.


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

13

Les tables rondes pour l’emploi lorrain Afin de valoriser les entreprises locales intégrant avec succès l’économie circulaire dans leurs activités, et de transmettre au public cette envie d’entreprendre des démarches similaires, la Jeune Chambre Économique de Nancy a initié une soirée «éco cycle event» le 20 juin 2013, réunissant une cinquantaine de personnes.

Le 28 mai dernier, la Jeune Chambre Économique de Metz a organisé une table ronde sur le thème de la génération Y : virtuelle, protestataire ou engagée ? Ces jeunes nés entre 1980 et 2000 et qui bousculent les habitudes et les façons de travailler des générations précédentes. Les jeunes intervenants Y, n’ont pas hésité à revendiquer leur appartenance à une génération non pas virtuelle, mais hyper connectée qui a grandi dans un monde où l’ordinateur personnel, le jeu vidéo et l’Internet sont devenus de plus en plus importants et accessibles. Tous ont reconnu que les Y étaient tiraillés entre une certaine impatience, l’envie du « toujours plus » et celle de la quête de sens, la volonté à revenir vers des valeurs essentielles. Les participants de la table ronde ont prouvé que la génération Y était aussi une génération qui n’hésite pas, contrairement aux idées reçues, à s’engager dans des structures associatives. L’engagement est alors souvent un moyen de donner du sens à son action. Sociologues et professionnels de l’entreprise ont loué cette jeunesse à l’esprit d’équipe, investie et capable de s’adapter aux changements tout en faisant preuve d’une créativité sans limites.

Au cours de cette table ronde, animée par Dominique Valck (Président par intérim du Conseil de développement durable du Grand Nancy), les représentants des structures NrGaïa, SODIPRO, COLAS Est, et des bureaux de conseil ECOTA et le Pôle FIBRES ont témoigné de leur expérience et de leur motivation pour le développement de ce nouveau concept au sein de leurs activités. À l’issu de cette conférence, un cocktail, offert par la CUGN, a facilité les échanges entre les intervenants et les

participants, gérants ou non de diverses entreprises, intéressés et curieux de cette nouvelle approche économique. Les intervenants et le public, ravis de cette 1ère rencontre à Nancy, ont fait part de leur envie de réitérer l’expérience de l’éco cycle event. Une transmission de l’action «éco cycle event» est envisagée au Conseil du développement durable de la CUGN afin d’initier une démarche environnementale non abordée à ce jour.

Interview d’anciens membres Jeune Chambre ÉCONOMIQUE par David GBEDEMAH, Président National 2013 de la JCEF M. Serge BABARY, vous êtes actuellement Président de la CCI Touraine, en quoi votre expérience Jeune Chambre a contribué à votre développement et à votre engagement citoyen d’aujourd’hui ?

« La JCE apporte en général à ses membres le goût de s’investir dans la cité, d’y prendre des responsabilités, de tenter d’y exercer un leadership. C’est cette formation particulière qui m’a été précieuse pour conquérir, puis assumer mes différentes responsabilités. Il faut toujours avoir une vision prospective, ne pas hésiter à troubler le jeu des petits arrangements locaux, s’exprimer fort dès lors que son dossier est solide, s’attirer la sympathie par un comportement exemplaire. Nous sommes dans une période de RE-NAISSANCE, toutes les certitudes économiques, financières, environnementales, sociétales sont remises en cause.

Il vous faut RE-INVENTER l’avenir, une tâche immense… Allez-y !»


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

14

Quand les solutions écologiques travaillent pour l’innovation LA JCE DE COLMAR SE «BOUCHE POUR LA PLANÈTE» Inspirée d’une action de la JCE d’Épernay, en Alsace, terre vinicole, l’enjeu est de valoriser la collecte et le recyclage des bouchons en liège en partenariat avec l’association «Les bouchons de l’espoir».

L’action sera transmise à cette association de retraités, en plus de leur collecte habituelles (plastiques et capsules mettallique). Pour une véritable action de solidarité, les montants récoltés suite à la valorisation du poids des bouchons sont reversés à l’association l’ARAM.

La Jeune Chambre Économique Française est représentée dans 10 Conseils Économiques Sociaux et Environnementaux Régionaux (C.E.S.E.R) de France. Fidèles à nos engagements, à nos valeurs et à notre envie d’agir, les JCEL participent activement aux commissions des C.E.S.E.R. avec la volonté de faire progresser les territoires, d’affirmer leur rôle de citoyens, d’être constructif et d’apporter à la jeunesse, le dynamisme et l’esprit d’innovation que l’on nous connaît. 2013 est l’année de renouvellement des délégués C.E.S.E.R. 16 candidats se sont positionnés pour le mandat 2014- 2020. Ce fut aussi pour nous l’année de lancement du réseau de nos délégués réunis dans l’organe force de proposition de la JCEF : l’Observatoire Économique et Social. L’objectif est de partager les expériences et les travaux de nos représentants pour que nos membres puissent s’approprier, les utiliser et apporter eux

Les jardins citoyens comment repenser l’urbanisme L’action «Coup de Pousse», de la JCE de Reims s’inscrit pleinement dans cette liaison. En décidant de créer un jardin intergénérationnel, « pour faire pousser les liens entre les générations », la Jeune Chambre locale s’est donnée pour objectif certes de rompre l’isolement des jeunes et des moins jeunes, mais surtout l’objectif de cultiver les liens entre les hommes.

Défit pédagogique pour certains, écologique pour d’autres : la JCE du Pays d’Aix-en-Provence a annoncé le samedi 28 septembre le lancement de la charte des jardins partagés d’Aixen-Provence. Ce projet, qui se fonde sur des valeurs de solidarité, de convivialité, de lien et de partage entre les générations et les cultures, et de cohésion sociale, permet la gestion de jardins de manière collective par des habitants regroupés en association, étant précisé que les modes de production écoresponsable et le respect de la biodiversité seront encouragés.


15

L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

Quand la soldarité devient richesse de transmission LES RETRAITÉS RÉAPRENNENT OU TRANSMETTENT L’ART DE VIE Par cette action la JCE d’Antibes Sophia Antipolis a voulu montrer aux personnes en fin de vie, à leur famille, et plus largement au grand public que l’on peut accompagner par des actions positives et enrichissantes le sujet difficile qu’est la fin de vie. Dans le cadre de ce projet, des personnes isolées, en l’occurrence résidentes d’une maison de retraite, ont rencontré des artistes, lesquels, au terme de leur entretien, ont créé une œuvre dont ils ont, à terme, fait don à la personne isolée. Une exposition a pu avoir lieu au sein de la maison de retraite partenaire de cette action, moment émouvant au cours duquel les artistes, les résidents, leur famille, le public ont pris conscience de la valeur du travail créatif et solidaire accompli.

UN RÉSEAU DE VOISINS À LYON La JCE de Lyon crée un réseau de voisins différents dans les immeubles et quartiers et réfléchit à définir une structure et des outils simples d’emploi pour appuyer leur mission.

à l’aide d’une méthodologie simple à mettre en place. Au bout d’un an, il fait continuer la chaîne grâce à un passage relais organisé.

Bienfait pour toit vise à mettre en place un réseau structuré de voisins référents pour faciliter l’entraide de proximité : maladie, accident, garde, isolement.. Le voisin référent a pour rôle de coordonner les liens entre les voisins,

SANG’ENTREPRISE en TARN ET GARONNE La JCE de Tarn et Garonne comble un manque, l’absence de couverture en collecte de sang dans les entreprises, par son action innovante : l’organisation de collecte interentreprises.

Cette action est naturellement accompagnée d’une campagne de sensibilisation et permettra aux nombreuses PME-PMI d’accéder, au même titre que les sociétés les plus importantes, aux collectes de sang.

UNE JOURNÉE DE SENSIBILISATION AUX GESTES QUI SAUVENT À la JCE de Haute-Mayenne, l’action « GESTES » permet de répondre à un autre besoin.

savent utiliser un tel appareil et/ou connaissent les gestes de premier secours.

Depuis presque trois ans, des défibrillateurs sont installés en France dans les lieux publics (mairies, terrains de sport, établissements de loisirs etc.) pour agir rapidement lorsque l’on est témoin d’une personne faisant un malaise cardiaque. Malheureusement, en dépit de cet effort louable, peu de personnes

En partenariat avec des organisations spécialisées dans les interventions d’urgence, ainsi que l’association des Donneurs de Sang de la Mayenne, la JCEL a organisé une journée de sensibilisation gratuite à destination des écoles.


Interview d’anciens membres Jeune Chambre ÉCONOMIQUE par David GBEDEMAH, Président National 2013 de la JCEF M. Alain GARGANI, vous êtes Président de la CGPME des Bouches du Rhône. Que retenez-vous de votre expérience ? Quels conseils pourriez-vous apporter aux membres de la Jeune Chambre Économique Française qui portent l’esprit d’entreprendre à travers des projets ?

Les années d’engagement au sein de la JCE m’ont permis d’appréhender les élections à la CGPME13 en m’appuyant sur l’expérience acquise : construction d’une équipe, d’un programme, d’outils de communication (cf Entrepreneurs Positifs sur Facebook, mon principal outil de campagne)… En bref, la parfaite maîtrise de la mécanique électorale.

permettant de vivre pendant trois ans sans autre revenu ; - Vérifier que le projet porté est innovant, qu’il correspond à une attente du marché au moment où il est lancé ; - Ne jamais rester seul (toujours développer et étendre ses réseaux relationnels) ; Une fois ces trois points réglés, reste à foncer !

Au niveau personnel, je retiens une formidable école à la prise de responsabilité pour des changements positifs. Et surtout, la naissance d’un beau réseau d’amitiés qui perdure encore aujourd’hui.

L’entreprenariat est une des plus belles aventures humaines dans laquelle il ne faut pas avoir peur de prendre des risques, d’innover, de se tromper, d’apprendre et ensuite de gagner. Et surtout, et toujours, en restant des Entrepreneurs Positifs !»

Mes conseils : - Disposer d’un

fond

financier


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

17

Comment la culture se révèle une mise en valeur du territoire Agir pour demain c’est également avoir une démarche culturelle.

LA JCE DE RENNES EXPOSE L’ART DANS LES MILIEUX INSOLITES «L’idée première de ce projet est partie d’un constat simple : il y a beaucoup de bâtiments inoccupés, et il y a une baisse des moyens pour les associations culturelles, compte tenu de la situation économique actuelle. », expose Matthieu Lebars, le Président de la JCEL de Rennes. La commissions s’est mise en quête de lieu insolite en démarchant plusieurs

municipalités, et la ville de Cesson Sévigné, qui touche la ville de Rennes a répondu positivement à cette démarche en proposant un château d’eau désaffecté. Le thème de l’eau avec pour mission une sensibilisation ludique devenait évident.

La puissance économique n’est rien sans cette force-là, sans l’exception culturelle à la française !

LA JCE D’ÉPERNAY ART ACCESS Avec ART ACCESS, la Jeune Chambre Économique d’Épernay et sa région a choisi d’investir des espaces publics et des lieux communs afin que les habitants soient directement confrontés aux artistes, tous originaires ou installés dans la Marne.

La valorisation du territoire passe non seulement par son approche matérielle, à savoir la situation géographique de la JCE locale, mais également ses richesses immatérielles.

Le 25 mai dernier, les Sparnaciens ont eu le plaisir de découvrir les œuvres d’une dizaine de plasticiens à l’occasion du 1er épisode d’ART ACCESS : une exposition en plein air dédiée aux arts plastiques et organisée place Hugues Plomb.

Au cours de cette journée, placée sous le signe de la démocratisation culturelle, quelques centaines de curieux, de tous horizons confondus, sont venus s’intéresser au travail des artistes présents.

UNE PRISE DE CONSCIENCE DE LA RICHESSE PATRIMONIALE DE LA FRANCE UN BILAN SUR LES MADE IN Partant du constat que de nombreux produits essentiels proviennent de notre patrimoine, la JCE de Laval a lancé l’action «53 produits Made In Mayenne » permettant de valoriser les produits de prestige et de forte notoriété fabriqués dans son département. Le « Made in… » : des actions à travers la France mises en œuvre par les JCE depuis 2010.

À l’instar des expositions réalisées par le Sénat sur les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris, 30 JCEL ont lancé la promotion des produits et des savoir-faire de leur département. Cette action a pour objectif de permettre à l’économie locale d’utiliser ses produits comme vecteurs de développement de l’image du département et de son attractivité.

À ce jour, plus de 600 produits et savoirfaire ont été identifiés par les Jeunes Chambres Économiques Locales. Les actions « Made in », des occasions pour les visiteurs de prendre conscience de la richesse économique de leur département et de se décider, si ce n’est pas déjà le cas à acheter des produits locaux !


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

18

LES PIEDS DANS L’EAU SUR LA LOIRE Les 6 et 7 juillet, les membres de la JCE de Sully Gien ont vu le point culminant de leur action « Gien Plage». Action initiée dès 2012, Gien Plage avait pour objectif d’apporter une solution à des problèmes divers tels que : • La disparition des zones de rencontres et d’échange sur la ville de Gien ;

La perte de dynamisme du centre ville ; La non utilisation des atouts environnementaux de la ville.

L’interdiction de baignade en Loire avait entraîné la déperdition de ces plages depuis le début des années 1970.

En l’occurrence, la ville de Gien dispose de plages naturelles en bord de Loire avec de magnifiques vues sur le château de la ville.

La JCE de Sully-Gien a donc travaillé d’arrache pied pendant plus d’un an pour permettre aux riverains de redécouvrir ces richesses environnementales.

LA JCE CAYENNE MET EN VALEUR L’ÉCONOMIE LOCALE À TRAVERS LA CONSOMMATION LOCALE Depuis plusieurs mois, la Commission RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), dirigée par Gilles SUZANON conduit des travaux avec pour finalité le développement économique et durable du territoire guyanais. Dernier axe de travail de cette commission : valoriser le «Consommer local» dont la finalité est de sensibiliser politiques et grand public

à l’importance du développement endogène, de permettre une meilleure appréhension des pratiques de consommation locale et de proposer une réponse adaptée au contexte guyanais. Objectifs : • Valoriser et faire connaître les produits locaux • Valoriser les savoir-faire et les

technologies utilisées par les entreprises locales Favoriser l’achat citoyen en privilégiant le « consommer local »

La Jeune Chambre Économique de Cayenne met en place une action en trois étapes qui tend à valoriser la production locale en commençant par étudier les habitudes et caractéristiques de consommation des habitants de la Guyane.


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

20

Œuvrer pour des idéologies non pour des chimères À L’INSTAR DE JCI, LA JCE S’ENGAGE POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DES NATIONS-UNIES

Adoptés par les Nations-Unies en 2000, les huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) représentent des grands enjeux humanitaires tels que : la réduction de la pauvreté extrême, l’accès à l’éducation primaire, le développement durable ou encore la lutte contre les maladies transmissibles. En tant que partenaire des NationsUnies depuis 1954, JCI s’est naturellement positionnée au niveau mondial comme étant un fournisseur de solutions pour ces grands enjeux. Fort de notre méthodologie et de notre présence à travers le monde, les membres JCI réunissent les

acteurs associatif, privé et public dans plus de 5.000 communautés pour apporter des solutions aux problématiques liées à l’éducation, la santé, le développement durable, ou l’emploi et l’entrepreneuriat. Nos solutions sont partout uniques et répondent aux besoins détectés dans chaque communauté. L’ensemble de ces projets « gouttes de pluies » visent à faire un océan de changements positifs et nous aider à atteindre les OMD. En 2008, les membres de la JCI ont décidé de faire une action concertée pour l’un des OMD : combattre le paludisme. Nous nous sommes engagés à récolter plus de 10 millions USD

avant 2015 pour fournir 1 million de moustiquaires aux personnes démunies, dans les zones à fort risque de paludisme. Sachant que toutes les 60 secondes un enfant meurt du paludisme, et qu’une moustiquaire peut protéger plusieurs enfants pendant 4 ans, ce défi humanitaire nous semblait être l’un des plus urgent à résoudre. Vous pouvez faire un don aujourd’hui pour sauver une vie et éradiquer le paludisme d’ici 2015 : www.crowdrise.com/jcifrance

chorégraphie en se filmant devant un bâtiment emblématique de sa ville, de façon à être reconnu. Le soir du 29 septembre, les vidéos des JCEL de Cannes, Antibes, Nice CA et Manosque ont pu être projetées. Ces initiatives montre une excellente solidarité inter-jeunes chambres.

LE DIALOGUE CONSTRUIT LA FRATERNITÉ, FONDEMENT DE LA PAIX Le 29 septembre 2013, quelques jours après la Journée Internationale de la Paix, la Jeune Chambre Économique de Cannes Le Cannet Mandelieu, sous l’impulsion de son président Patrick PEIRIN, a organisée une grande conférence débat mettant autour d’une table différents représentants religieux : catholique, musulman,

juif, bouddhiste et protestant pour les faire débattre sur la paix et le mieux vivre ensemble. L’idée est la suivante  : créer une chorégraphie réalisée sur une musique originale intitulée «  Une Danse pour la Paix  » et demander à toutes les JCEL qui le souhaitent de reprendre la

Des mots simples et apaisés étaient : ici, on veut se comprendre et être entendu. Ces réalités qui, d’ordinaire ne se rencontrent pas naturellement, apprennent ainsi, par le dialogue, à se découvrir, à mieux se connaître et donc à se respecter malgré les différences. Mais surtout cela permet de mettre en lumière l’existence de valeurs communes, humanistes et spirituelles, partagées par ces religions et présentes en chacun de nous qui seront le socle pour la construction d’une nouvelle culture de paix.  Ces rencontres sont, d’après une intervenant, «  un témoignage au monde que la religion peut être un facteur de paix et non de guerre ».


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

21

En avant pour Rio !

À ne pas manquer au mois de novembre 2013 : le Congrès Mondial JCI 2013 ! Assister à un Congrès Mondial, c’est l’opportunité de s’engager dans des discussions dynamiques, d’accéder, par ce dialogue avec des milliers de participants arrivant de tous les horizons, à de nouveaux objectifs. Le partage des idées sur les actions locales et nationales entre les congressistes leur permet non seulement de trouver des solutions nouvelles, mais surtout d’être éclairés sur une manière, un style différent d’entreprendre son action.

Outre ces activités studieuses, ce type d’événement offre la possibilité extraordinaire de visiter un nouveau pays, une nouvelle culture et naturellement d’admirer la mise en valeur du territoire réalisée par JCI. Autant de raisons pour s’évader au mois de novembre vers cette destination paradisiaque ! www.jcicongressrio2013.com


L’avenir s’offre à vous... Offrez vous à lui !

22

3 événements nationaux // 3 façons de s’évader // DU SOLEIL TOUTE L’ANNÉE La JCE d’Antibes Sophia Antipolis aura l’immense honneur de réunir deux événements incontournables à OPIO du 5 au 9 février 2014 en accueillant non seulement l’ensemble des présidents des 160 Jeunes Chambres Économiques Locales en France à la XXVIIème Conférence des Présidents JCEF, mais surtout, tous les Présidents et Vices-Présidents nationaux des 38 pays européens dans laquelle la JCE est implantée pour L’European President

Meeting 2014.

Ce sera également l’occasion pour la JCE d’Antibes Sophia Antipolis de célébrer un troisième événement majeur, à savoir son 50ème anniversaire dans un endroit exceptionnel, le Club Med d’OPIO ayant été choisi pour accueillir l’ensemble des participants dans cette entreprise 3 en 1.

// 61ème convention nationale de la jcef à angers Ce sont quelques 650 congressistes qui auront le plaisir de se retrouver à Angers,en Pays de la Loire, les 27 et 28 juin prochains pour la Convention Nationale de la JCEF. Formations, rencontres, assemblées générales, intervenants, partenaires, soirées exceptionnelles, seront au rendez-vous. L’occasion de donner une chance d’être présents aux absents de 2009 !

// 60ème congrès national de la jcef à nantes Cet événement vient clôturer l’année de la JCEF. En 2014, ce rendez-vous incontournable aura lieu à Nantes, les 9 et 10 novembre. 1.500 congressistes seront amenés à se retrouver, se former, participer aux assemblées géénrales, aux conférences, fêter ensemble leur année de travail. Quels seront les membres et Jeunes Chambres récompensés lors de la cérémonie des récompenses . Pour le savoir, rejoignez-nous en pays de la Loire !



AVENIR_2013_JCEF