Issuu on Google+

éCOLE POLYTECHNIQUE FéDéRALE DE LAUSANNE

p/a EPFL - Domaine IT - CP 121 - CH 1015 Lausanne 15 - tél. +41 21 69 322 11 - Web: http://dit.epfl.ch

Il y a 20 ans dans le FI Cette BD, parue dans le FI du 19 septembre 1989, en avait fait rire plus d’un à l’époque. Mais pas sûr que les moins de 30 ans apprécient aujourd’hui son humour décalé… Savent-ils encore que la touche Enter s’appelait sur les premiers ordinateurs RC, ou retour chariot, en souvenir des machines à écrire où cette touche permettait au chariot de revenir physiquement en butée à gauche, et donc de commencer une nouvelle ligne?

Sommaire FI 6/2009 1 Il y a 20 ans dans le FI 2 Activités HPC à l’EPFL, il y a du nouveau! Vittoria Rezzonico 3 Condor Week 2009 Pascal Jermini & Michela Thiémard 4 Stockage AU-DIT ! Aristide Boisseau 6 Microsoft E-Learning arrive à l’EPFL Thierry Charles 6 Programme des cours 10 ALTIX, une retraite bien méritée Jean-Claude Leballeur 11 Brèves Laurent Kling

Prochaines parutions No

Délai de rédaction

SP

30.06.09

01.09.09

7

03.09.09

22.09.09

8

08.10.09

27.10.09

9

05.11.09

24.11.09

10

03.12.09

22.12.09

Parution

FI 6 – 23 juin 2009 – page 1


Activités HPC à l’EPFL Il y a du nouveau! Vittoria.Rezzonico@epfl.ch, EPFL–SB, Services généraux Informatique

HPC-Tech,

le comité technique HPC, s’est réuni le mois dernier

pour discuter différents points: z l’éventuelle extension de Callisto, z le nouveau site Web hpc.epfl.ch et z les activités HPC au sein de l’École.

En plus que de conseiller le CoPil-HPC (Comité de pilotage HPC à l’EPFL) sur le plan technique, HPC-Tech s’occupe de la veille technologique du côté matériel et logiciel. À cette fin, plusieurs présentations techniques ont été organisées, je cite en particulier: z une présentation de ClusterVision, société spécialisée dans les clusters pour le HPC, le stockage et les bases de données. Leur produit ClusterVisionOS a été présenté. C’est un système d’exploitation basé Linux (RedHat, CentOS ou ScientificLinux) avec un environnement de gestion élaboré afin de rendre l’administration d’un cluster HPC simple. Cet environnement comporte un gestionnaire d’installation, des outils de surveillance et de notification de problèmes. De plus, le système tire avantage des senseurs SMART pour représenter graphiquement les températures des nœuds: très utile pour reconnaître les zones chaudes du datacenter. z une présentation de la société Kerlabs et leur solution Kerrighed. C’est aussi un système d’exploitation pour clusters de calcul basé Linux. Une fois installé, il offre une vue du cluster comme une unique machine SMP. Kerrighed est une extension de Linux qui permet la migration des processus d’un nœud à l’autre et l’agrégation mémoire. Parmi les fonctions je cite aussi le checkpointing des processus. La solution Kerrighed est intéressante lorsque des besoins ponctuels en RAM apparaissent: elle nous évite de devoir acheter une machine avec beaucoup de mémoire bigmem. Kerlabs offre aussi une solution hardware: un petit cluster de bureau comprenant l’OS Kerrighed. Le cluster à 4 nœuds, pas bruyant et sur roulettes, peut être facilement installé dans un bureau. z un séminaire HPC organisé conjointement par IBM, GATE Informatic et le DIT. Lors de ce séminaire, nous avons assisté à plusieurs présentations. On a pu apprendre les avantages de la nouvelle architecture de processeurs Intel Nehalem, découvrir la solution IBM iDataPlex pour intégrer des clusters de taille moyenne dans des datacenters tout en tenant compte de l’impact écologique, apprendre le fonctionnement de la connectique InfiniBand Voltaire et enfin on a eu un aperçu des possibilités offertes par le scheduler Moab de Cluster Resources. Une initiative supplémentaire a été lancée pour favoriser la communication entre les membres de la communauté HPC – il s’agit des HPC Power Users Seminars. Ces courtes FI 6 – 23 juin 2009 – page 2

présentations (20-30 minutes) données par des utilisateurs des ressources HPC de l’EPFL, visent à faire connaître ce qui se fait à l’EPFL dans le domaine du HPC. Lors du premier séminaire, nous avons eu les présentations suivantes: z le nouveau master en Science et Ingénierie Computationnelles; z le calcul scientifique pour équations aux dérivées partielles; z la simulation numérique de la fabrication et du comportement physique des MOSFET; z the Blue Brain Project – HPC meets Neurosciences. Ces séminaires ont bien été accueillis par les chercheurs, nous allons donc répéter l’expérience à la rentrée de septembre. Les activités concernant le HPC sont dorénavant énumérées sur le site hpc.epfl.ch/events.html. Les membres de HPC-Tech s’occupent de compléter le calendrier My auquel tout le monde a accès (choisir le calendrier du groupe HPCTech). En plus du calendrier relié au site Web, une liste de distribution a été créée. Pour être averti par mail des activités HPC, il suffit de vous inscrire à la liste en envoyant un mail à l’adresse: hpc-subscribe@listes.epfl.ch. Si vous souhaitez montrer votre travail lors d’un prochain séminaire HPC, n’hésitez pas à me contacter ! n

flash informatique Les articles ne reflètent que l’opinion de leurs auteurs. Toute reproduction, même partielle, n’est autorisée qu’avec l’accord de la rédaction et des auteurs. Abonnement à la version électronique du FI en envoyant un courrier à: fi-subscribe@

listes.epfl.ch

Rédacteur en chef: Jacqueline Dousson, fi@epfl.ch Mise en page & graphisme: Appoline Raposo de Barbosa Comité de rédaction: Aristide Boisseau, Paulo de Jesus, Patrice Fumasoli, Jean-Damien Humair, Laurent Kling, Vittoria Rezzonico, François Roulet, Christophe Salzmann, Predrag Viceic & Jacques Virchaux Impression: Atelier de Reprographie EPFL Tirage: 4000 exemplaires Adresse Web: dit.epfl.ch/FI-spip Adresse: Domaine IT EPFL CP 121, CH-1015 Lausanne 15 Téléphone: +4121 69 32246 & 32247


Condor Week 2009 Pascal.Jermini@epfl.ch & Michela.Thiemard@epfl.ch - Domaine IT

Comme

toutes les années, au mois d’avril a Deux thèmes principaux ont été abordés cette année: lieu la Condor Week, événement le green computing ainsi que la virtualisation dans le incontournable de la communauté Condor1. Condor est le contexte de Condor. Concernant le premier, les versions logiciel utilisé à l’EPFL pour la gestion de la grille de calcul actuelles de Condor contiennent un support initial pour déployée sur le campus. Cette année réveiller à distance des machines du fut un peu spéciale, car il s’agissait de pool quand une demande accrue en la 10e édition de la Condor Week, puissance de calcul est nécessaire et Condor à l’EPFL de même que le 25e anniversaire du de les éteindre une fois les calculs projet Condor. effectués. Cette fonctionnalité est Nous encourageons tous les collaborateurs Cette conférence a traditionparticulièrement utile lorsque les et tous les gestionnaires de salles à mettre nellement lieu dans le berceau de propriétaires des machines préfèà disposition leurs machines dans le pool Condor, c’est-à-dire à proximité de rent éteindre leurs machines le soir Condor de l’EPFL, afin de permettre aux l’Université du Wisconsin à Madien quittant le travail. La virtualisachercheurs de l’école d’exécuter encore son (WI). C’est le lieu de rencontre tion quant à elle a son utilité dans plus de calculs ! L’installation est rapide des principaux développeurs de deux domaines du grid computing: et ne met pas en danger la machine. Nous Condor et de la communauté d’utila sécurisation du système sur profitons aussi pour rappeler que tout lequel tourne l’application (avec lisateurs. Étant donné qu’il s’agit ordinateur acheté à l’EPFL avec l’aide des le concept du sandboxing) et la d’une communauté relativement crédits centraux doit faire partie de la grille petite et principalement issue du possibilité d’exécuter par exemple de calcul! Pour plus d’informations: greedy. monde académique ou de la recherdes applications Linux sur des maepfl.ch/install.php. che, les échanges sont très informels chines tournant uniquement sous Windows et vice-versa. et les développeurs n’hésitent pas La Condor Week est une conférence qui mise beaucoup à aborder les participants afin de s’enquérir des problèmes rencontrés lors de l’utilisation de Condor. sur la forte communauté Condor dans le monde entier. Cette La conférence est constituée de trois principales parties. proximité de la communauté permet d’avoir un retour imPremièrement, les tutoriels ont pour but d’enseigner aux noumédiat de la part des utilisateurs, et en général les doléances veaux arrivés dans le monde Condor comment déployer un et suggestions de la communauté sont écoutées et débattues pool et comment l’utiliser efficacement. Les administrateurs de manière ouverte. La conférence est aussi l’occasion de chevronnés auront aussi l’occasion d’apprendre quelques nouer des contacts avec d’autres utilisateurs de Condor, qui astuces qui ne sont pas forcément rencontrent souvent de mêmes expliquées de manière explicite dans problèmes: l’échange de bonnes reSwiss Grid School la documentation. Le deuxième volet cettes est donc de mise. Les racines est consacré aux utilisateurs (et en académiques de cette atmosphère Les 7 et 8 mai 2009 a eu lieu la première moindre partie aux développeurs) de familiale n’ont pas été reniées SGS (Swiss Grid School) 2, événement Condor: c’est l’occasion de montrer à étant donné que le développement organisé par SwiNG (Swiss National Grid la communauté ce qui est fait dans les continue à l’Université du WisAssociation), en conjonction avec la 4ème diverses institutions utilisant Condor, consin. Ceci permet également conférence internationale sur le Grid and et de présenter les nouveautés qui de ne pas céder aux chants sirènes Pervasive Computing 3, à Genève. Le but nous attendent dans les futures verde la mode, ce qui se produit assez de la SGS était d’offrir aux chercheurs sions de ce logiciel. Forts de notre souvent pour des logiciels avec un un point de rencontre pour discuter du expérience, nous avons profité de la penchant plus commercial, et de se concept de Grid dans l’environnement conférence pour présenter Greedy, le concentrer sur l’essentiel. Ces sages IT actuel. Plusieurs cours ont été organipool Condor de l’EPFL. La dernière paroles ont été prononcées par le sés, touchant des domaines très variés, de partie de la conférence est dédiée aux Professeur Miron Livny, créateur l’introduction au Grid Computing aux tables rondes (panels en anglais), qui et mentor du projet Condor: Stay aspects liés à la gestion de données sur une comprennent des discussions variées away from the hype and stick to the grille de calcul. Le DIT a aussi apporté sa telles que l’utilisation de Condor principals! n contribution aux cours, en présentant un dans de très grandes infrastructures, tutoriel sur le déploiement de grilles de ou encore dans un environnement calcul basées sur le logiciel Condor. Windows. 1

cs.wisc.edu/condor sgs09.eig.ch 3 gpc09.eig.ch 2

FI 6 – 23 juin 2009 – page 3


Stockage AU-DIT ! Aristide.Boisseau@epfl.ch, Domaine IT

Introduction

NAS

Cet article présente les possibilités de stockage offertes par le DIT. Nous détaillerons les différents services disponibles, à qui ils s’adressent et quels sont leurs meilleurs usages. NB: Cet article n’aborde pas le stockage des outils académiques IS-Academia et Moodle (is-academia.epfl.ch et moodle.epfl.ch) !

Rappel de l’architecture générale du stockage centralisé au DIT L’architecture est à quatre niveaux comme le montre la figure 1: 1. le stockage (disques); 2. le SAN (Storage Area Network), le moyen d’accès partagé au stockage; 3. les clients du SAN; 4. les services donnés par les clients du SAN au reste de l’école via EPNET. Au niveau 4 (Services IP), les différents clients (Windows, Linux, Mac, Solaris, …) accèdent à divers services tel que l’incontournable mail Exchange. Ce service est donné via plusieurs serveurs du niveau 3 (clients SAN) au DIT. Ces serveurs accèdent à leur stockage via le niveau 2 (SAN), le stockage n’est ni plus ni moins que des baies de plusieurs centaines de disques: le niveau 1 (stockage). Certaines données, comme celle du service mail, sont répliquées de manière synchrone. On dispose des données à double: une copie primaire au DIT et la copie secondaire dans le bâtiment INJ. Les lectures ne se font qu’au DIT dans ce cas de figure. En cas de problème au DIT (serveurs en panne, disques indisponibles, autres pannes…), le service mail pourrait être donné à partir de la copie secondaire Exchange service de promue copie primaire (lecture et écrimail ture) via un serveur de secours en INJ.

Services? On peut distinguer trois familles de stockage au DIT: services de fichiers, de mail et news et de backup; elles sont détaillées dans cet article.

Un premier exemple de service de fichiers est le stockage NAS du DIT. Chaque faculté de l’EPFL dispose d’un quota de stockage qu’elle attribue selon les besoins à ses utilisateurs (laboratoires/autres). La gestion du stockage est déléguée aux facultés. Pour plus de détails voir le site Web sanas.epfl.ch/ index.php?p=nassover qui présente le service NAS du DIT. Un exemple du service NAS est un service de fichiers pour l’ensemble du personnel des services centraux. Chaque collaborateur a un compte accessible par CIFS sous la forme \\scxdata.epfl.ch\username$. Cet espace est un espace privé, d’autres espaces de stockages sont dédiés au travail collaboratif (partage de données). Le service NAS au niveau 3 de la figure 1 est client du SAN, le NAS donne son service au niveau 4 (services IP).

Compte Students et Mydocuments

Dans les salles équipées de stations Windows, les étudiants peuvent se connecter avec leur compte de l’Active Directory et bénéficient d’un stockage centralisé au DIT de 1GB à ce jour. Cet espace de stockage est également accessible depuis le Web via le site: mydocs.epfl.ch. Un lien également intéressant pour le stockage des étudiants: studinfo.epfl.ch. Ce service est client du NAS.

Wikis

Les wikis peuvent être utilisés comme base de connaissances pour un travail de groupe par exemple. Le site wiki. epfl.ch présente les modalités du service wiki. Ce service s’adresse à l’ensemble des membres de l’École (étudiants et collaborateurs). Le service de wiki du DIT est au niveau 4

LAN – 100/1000 Mb/s

ESX serveurs service myvm

ESX serveurs service myvm

DIT

Réplication Synchrone écritures disques

Storage Area Network (switchs fibres)

FI 6 – 23 juin 2009 – page 4

Clients SAN

3

SAN

2

STOCKAGE

1

INJ

Service de fichiers

Un service de fichiers est un service de stockage à usage privé ou collaboratif, accessible par des protocoles tels que CIFS, NFS ou WEB.

4

Serveurs de secours

NAS service de fichiers

Storage Area Network (switchs fibres)

Services IP

fig. 1 – architecture générale


Stockage AU-DIT (Service IP) il est client du NAS pour son stockage et son service (les wikis) est également donné au niveau 4. Les wikis sont clients du NAS.

LAN – 100/1000 Mb/s 1*1Gb/s 2*1Gb/s

Media server T5120 SunSparc T2 8 cores 1.2Ghz -16GB RAM

Blogs

Les blogs peuvent être utilisés comme carnet de notes, outil collaboratif. Le site blogs.epfl.ch présente les modalités du service. Ce service s’adresse à l’ensemble des membres de l’école (étudiants et collaborateurs). Le service de blogs gère son stockage en local, à terme ce service sera client du NAS pour le stockage.

Master server T5240 SunSparc T2+ 2*6 cores 1.2Ghz 32 GB RAM 1 TB embedded catalog

2*1Gb/s

ACLS server SunSparc T1000 1Ghz -8GB RAM

Local MA B0 466

3*4Gb/s

3*2*1Gb/s 2*1Gb/s

Media server T5120 SunSparc T2 8 cores 1.2Ghz -16GB RAM

EMC2 filer NDMP media server

3*4Gb/s 4*4Gb/s

SAN – 1/2/4 Gb/s 1Gb/s

4Gb/s

4Gb/s

1Gb/s

2*4Gb/s

4Gb/s

2*4Gb/s

BLUE GENE drives ACLS controlled SL 8500 library 3200 tape slots

4Gb/s

4Gb/s

4Gb/s

SUN T6140 Disk array- 4GB 16 *1TB SATA-II

SUN T6140 Disk array- 4GB 16 *1TB SATA-II

1Gb/s

My.epfl.ch

Il s’agit également d’un outil NETBACKUP drives collaboratif ! Plus élaboré que les wikis et les blogs ce service intègre une gestion des groupes et des droits ainsi qu’une gestion de calendrier partagé. Tout sur le service à l’adresse suivante my.epfl.ch. Ce service s’adresse à l’ensemble des membres de l’école (étudiants et collaborateurs). My.epfl.ch est client du NAS.

Personnes.epfl.ch

Il s’agit d’un espace personnel pour publier son CV et autres informations sur son profil. Ce service s’adresse à l’ensemble des membres de l’école (étudiants et collaborateurs). Le service personnes.epfl.ch est client du SAN, c’est un service hébergé sur une machine virtuelle. Le service de virtualisation est client du SAN pour son stockage; pour plus d’explications, voir l’article Virtualisation paru dans le FI6/07: ditwww.epfl.ch/SIC/SA/SPIP/Publications/spip. php?article1298.

Infoscience

Drive T10000B 120 MB/s 1TB per tape

NETBACKUP drives

fig. 2 – architecture de backup 2009

Pour le service de news, toutes les informations sont disponibles sur le site suivant: www.epfl.ch/usenet. Le service news gère son stockage en local et son backup de manière autonome.

Service de backup

Le service de backup permet la sauvegarde des serveurs de l’EPFL sur une infrastructure centralisée: backup.epfl.ch. Le service de backup se charge en particulier du backup de toutes les données du service de fichiers NAS au DIT. La figure 2 représente un schéma de l’architecture du service de backup qui lui aussi est client du SAN pour l’accès aux lecteurs de bandes et également à ses disques (backup sur disques). Un futur article présentera cette nouvelle architecture mise en place cette année.

Cet outil permet de collecter et de signaler les publications scientifiques de manière simple, sûre et permanente et d’améliorer leur présence sur le Web pour les moteurs de recherche infoscience.epfl.ch. Le service Infoscience gère son stockage en local, à terme ce service sera client du NAS pour le stockage.

Résumé

Subversion

Quid des données ?

Il s’agit d’un service pour les développements informatiques (tout sur ce service proposé par le DIT: svn.epfl.ch). Ce service s’adresse à l’ensemble des membres de l’école (étudiants et collaborateurs). Le service Subversion gère son stockage en local, à terme ce service sera client du NAS pour le stockage.

À l’exception du service de news, les services présentés dans cet article sont clients du service de stockage centralisé au DIT (clients NAS ou clients SAN) ou le seront dans un proche avenir.

Où se trouvent mes données, sont-elles sauvegardées, combien de temps sont-elles conservées avant d’être effacées? Les réponses devraient se trouver sur la description dechaque service mentionné, en particulier sur les sites Web référencés dans cet article! n

Services de mail et de news

Inutile de présenter l’incontournable service de mail: dit. epfl.ch/mail . Ce service s’adresse à l’ensemble des membres de l’école (étudiants et collaborateurs). Le service mail est client du SAN. FI 6 – 23 juin 2009 – page 5


Microsoft E-Learning arrive à l’EPFL Thierry.Charles@epfl.ch, Domaine IT

Dans

le cadre Software Assurance de notre contrat Campus de Microsoft, nous avons le droit de donner accès à quelques modules E-Learning de Microsoft aux collaborateurs de l’EPFL (désolé, les étudiants ne peuvent y accéder !).

Qu’est-ce que MS E-Learning ?

Les produits officiels Microsoft E-Learning fournissent une expérience de formation complète en incorporant des fonctionnalités conçues pour améliorer vos acquis techniques et relancer votre productivité. Les évaluations, les laboratoires virtuels pratiques, les conseils d’experts et une approche interactive et non-linéaire contribuent à faire de Microsoft E-Learning une expérience de formation intéressante et flexible.

Les avantages

Microsoft E-Learning fournit l’accès à la formation appropriée sur les logiciels - partout et à tout moment aux experts en systèmes d’information, développeurs ou utilisateurs particuliers ou professionnels, quels que soient leur type d’organisation, leurs niveaux d’expertise et leurs styles d’apprentissage. Les produits Microsoft E-Learning sont développés par des experts Microsoft, de sorte que la formation provienne tout droit de la source.

L’apprentissage

Microsoft a conçu l’espace Mon apprentissage pour fournir aux stagiaires une expérience de formation centralisée et personnalisée. En ajoutant les produits de formation qui vous intéressent à cet espace, vous planifiez mieux votre temps, vous assurez le suivi de votre progression dans vos cours et vos autres activités d’apprentissage et vous accélérez votre formation.

Quels sont les cours disponibles ?

Sur windows.epfl.ch/info/docs/E-Learning.xls, vous trouverez un fichier Excel contenant la liste des cours disponibles. Il existe 3 paquets disponibles: Application, Système et Serveurs Les paquets Application et Système peuvent être commandés sur Distrilog (nous en avons en nombre suffisant). Le paquet Serveurs est distribué uniquement sur demande au moyen d’un courriel en spécifiant le ou les cours désirés avec un justificatif, courriel que vous enverrez à 1234@epfl. ch, avec, comme sujet, Demande d’accès à E-Learning Serveurs. Le nombre de paquets Serveurs étant limité, nous nous réservons le droit de refuser l’accès à ce module si le justificatif est insuffisant.n

Programme des cours organisés par le Domaine IT de l’EPFL

Renseignements (les matins des lu, ma & ve) Daniele.Gonzalez@epfl.ch ✆ 021/69 353 14 Fax: 021/69 322 20

Ces cours sont ouverts à tous, membres ou non de l’EPFL. Pour le personnel de l’EPFL, le DIT se charge des frais de cours. Les descriptifs des cours sont sur Internet: dit.epfl.ch/formation Vous pouvez nous atteindre à l’adresse: cours.dit@epfl.ch

CONDITIONS D’INSCRIPTION

Renseignements (tous les matins) Josiane.Scalfo@epfl.ch ✆ 021/69 322 44 Fax: 021/69 322 20

En cas d’empêchement à suivre le(s) cours, l’élève avertira le Domaine IT au minimum une semaine à l’avance (sauf cas exceptionnel), faute de quoi le DIT se réserve le droit de facturer à son unité les frais occasionnés pour le cours. Une confirmation parviendra à l’élève avant le(s) cours. S’il est déjà complet, l’élève sera informé de suite et son nom placé en liste d’attente. Dès qu’un cours identique sera fixé, il recevra un courriel l’informant des nouvelles dates. FI 6 – 23 juin 2009 – page 6


Formation Le DIT se réserve le droit d’annuler un cours si le nombre minimum de 4 participants n’est pas atteint ou pour des raisons indépendantes de sa volonté. Aucune compensation ne sera due par le DIT. Nom du cours DIAdem Basics I LabVIEW Advanced Basics I Basics II Basics II CLD / CLA DAQ Intermediate I Intermediate II

Acquisition et traitement de données système

date(s)

horaire

1/2 j.

09-0344

21 au 23.10.09 08:30 - 17:00 6

23 au 25.09.09 28 au 30.09.09 25 & 26.06.09 01 & 02.10.09 20.10.09 25 au 27.11.09 26 au 28.10.09 29 & 30.10.09

09-0340 09-0341 09-0037 09-0342 09-0343 09-0349 09-0345 09-0346

08:30 - 17:00 08:30 - 17:00 08:30 - 17:00 08:30 - 17:00 08:30 - 17:00 08:30 - 17:00 08:30 - 17:00 08:30 - 17:00

6 6 4 4 2 6 6 4

applications de gestion de l’EPFL Nom du cours système n° date(s) horaire 1/2 j. Service financier et CCSAP Comptabilité à l’EPFL, Infocentre, Notes de frais 09-0045 24, 25 & 29.06.09 08:30 - 12:00 3 Comptabilité à l’EPFL, Infocentre, Notes de frais 09-0046 02, 03 & 07.09.09 08:30 - 12:00 3

Nom du cours MySQL prise en main et développement

Nouveau Nouveau

Nouveau Nouveau

Nom du cours AJAX développement d’applications Web 2.0 C templates et STL CUDA programmer avec CUDA PHP5 développer un site Web Dynamique Spring 2.5 le framework Spring 2.5 Struts 2 développer des applications Web MVC Nom du cours Linux 4-sécurité

Nom du cours Excel 2007 VBA 1-introduction

Nom du cours Inform création de formulaires EPFL

base de données système n°

09-0285 programmation système n°

08 & 09.10.09 08:30 - 17:00 4 date(s)

horaire

1/2 j.

09-0283

01 & 02.10.09 08:30 - 17:00 4

09-0354

15 & 16.09.09 08:30 - 17:00 4

09-0284

05 au 07.10.09 08:30 - 17:00 6

09-0282

22 au 24.09.09 08:30 - 17:00 6

09-0281

02 au 04.09.09 08:30 - 17:00 6

tableur système n°

09-0289

www - Web système n°

1/2 j.

19 au 21.10.09 08:30 - 17:00 6

09-0287

horaire

09-0286

système système n°

date(s)

09-0248

date(s)

horaire

1/2 j.

26 au 28.10.09 08:30 - 17:00 6

date(s)

horaire

1/2 j.

31.08 & 01.09.09 08:30 - 17:00 4

date(s)

horaire

1/2 j.

25.06.09 08:30 - 12:00 1 FI 6 – 23 juin 2009 – page 7


Formation

Y Y Y Y Y Y Y Y Y Y Y

C

Y ours d été Y Y Y Y Y Y Y Y Y Y Y Y

Semaine Nom du cours LaTeX (français-English) les bases pour un travail de secrétariat LabVIEW DAQ FileMaker Pro 9 de l’intro aux scripts Jahia 4 création de sites Web EPFL Nouveau Le B.A.-BA… de la messagerie et d’Internet sur PC Excel 2007 VBA 2-avancé

27 - du 29 juin au 3 juillet

Semaine Nom du cours Nouveau Windows 7 1 -Installation et configuration 2 -Dépannage et maintenance Word 2007 de l’intro aux différentes mises en page Windows Vista l’essentiel des nouveautés Nom du cours

système

Mac OS X de la gestion des dossiers au Mail Dreamweaver CS3 introduction Project et MindManager 2007 introduction LabWindows/CVI I LabWindows/CVI I Excel 2007 transition et nouveautés Nom du cours Excel 2007 de l’intro à la feuille de calcul FI 6 – 23 juin 2009 – page 8

date(s)

horaire

1/2 j.

09-0269 29, 30.06, 02 & 03.07.09 08:30 - 17:00 8 09-0038

29.06 au 01.07.09 08:30 - 17:00 6

09-0176

29.06 au 02.07.09 08:30 - 11:00 4

09-0311

29.06 au 01.07.09 13:00 - 15:30 3

09-0304

30.06.09 08:30 - 12:00 1

09-0288

02 & 03.07.09 08:30 - 17:00 4

28 - du 6 au 10 juillet système

date(s)

horaire

1/2 j.

09-0356 09-0357

03 au 07.07.09 08:30 - 17:00 6 08 au 10.07.09 08:30 - 17:00 6

09-0316

06 au 09.07.09 13:00 - 15:30 4

09-0322

10.07.09 08:30 - 11:00 1

Semaine 29 - du 13 au 17 juillet système

Nouveau Windows 7 3 -Support des appli. et du système d’exploitation 4 -Déploiement de Microsoft Windows 7 Word Mac 2004 ou PC 2003 de l’intro aux différentes mises en page Accréditation Accréditation EPFL Word 2007 transition et nouveautés Nom du cours

1/2 j.

13 & 14.07.09 08:30 - 17:00 4 15 & 16.07.09 08:30 - 17:00 4

09-0317

13 au 16.07.09 13:00 - 15:30 4

09-0333

14.07.09 08:30 - 12:00 1

09-0323

15 & 17.07.09 08:30 - 11:00 2

date(s)

horaire

1/2 j.

09-0315

20 & 21.07.09 08:30 - 11:00 2

09-0307

20 au 24.07.09 13:00 - 15:30 5

09-0319

20 au 23.07.09 13:00 - 15:30 4

09-0039

22 au 24.07.09 08:30 - 17:00 6

09-0324

23.07.09 08:30 - 11:00 1

Semaine 31 - du 27 au 31 juillet système

horaire

09-0358 09-0359

Semaine 30 - du 20 au 24 juillet système

date(s)

09-0308

date(s)

horaire

1/2 j.

27 au 30.07.09 08:30 - 11:00 4


Formation TestStand I TestStand I PowerPoint 2007 de l’intro au diaporama Illustrator CS3 introduction PowerPoint Mac 2004 ou PC 2003 de l’intro au diaporama

09-0040

27 au 29.07.09 08:30 - 17:00 6

09-0321

27 au 29.07.09 13:00 - 15:30 3

09-0309

27 au 29.07.09 13:00 - 15:30 3

09-0329

29 au 31.07.09 08:30 - 11:00 3

Semaine 32 - du 3 au 7 août Nom du cours système n° Word 2007 transition et nouveautés 09-0326 EndNote création et intégration de fichiers de références 09-0325 Inform création de formulaires EPFL 09-0314 Nom du cours Cours de base apprentis PhotoShop CS3 retouche d’images InDesign CS3 introduction Nom du cours Flash CS3 introduction Excel 2007 transition et nouveautés FileMaker Pro 9 de l’intro aux scripts Outlook 2007 de la messagerie au calendrier LabVIEW FPGA Nom du cours LabVIEW Basics I Access 2007 1-introduction Linux 3-administration et réseau Jahia 4 création de sites Web EPFL Word 2007 les longs documents Excel Mac 2004 ou PC 2003 de l’intro à la feuille de calcul LabVIEW Basics II Windows Vista l’essentiel des nouveautés Accréditation Accréditation EPFL

Semaine 33 - du 10 au 14 août système

date(s)

horaire

1/2 j.

03 & 04.08.09 13:00 - 15:30 2 05 au 07.08.09 08:30 - 11:00 3 06 & 07.08.09 08:30 - 11:00 2 date(s)

horaire

1/2 j.

09-0175

10 au 21.08.09 08:30 - 12:00 10

09-0332

10 au 13.08.09 13:00 - 16:30 4

09-0310

10 au 13.08.09 13:00 - 15:30 4

Semaine 34 - du 17 au 21 août système

horaire

1/2 j.

09-0330

17 au 21.08.09 13:00 - 15:30 5

09-0328

17.08.09 08:30 - 11:00 1

09-0331

17 au 20.08.09 13:00 - 15:30 4

09-0320

19 au 21.08.09 08:30 - 11:00 3

09-0337

19 au 21.08.09 08:30 - 17:00 6

Semaine 35 - du 24 au 28 août système

date(s)

date(s)

horaire

1/2 j.

09-0338

24 au 26.08.09 08:30 - 17:00 6

09-0306

24 au 27.08.09 08:30 - 12:00 4

09-0280

24 au 27.08.09 08:30 - 17:00 8

09-0312

24 au 26.08.09 08:30 - 11:00 3

09-0318

24 au 27.08.09 13:00 - 15:30 4

09-0313

24 au 27.08.09 13:00 - 15:30 4

09-0339

27 au 28.08.09 08:30 - 17:00 4

09-0327

28.08.09 08:30 - 11:00 1

09-0334

28.08.09 08:30 - 12:00 1

FI 6 – 23 juin 2009 – page 9


Formation

INSCRIPTION POUR LES COURS ORGANISÉS PAR LE DIT A retourner à Josiane Scalfo ou à Danièle Gonzalez, DIT-EPFL, CP 121, 1015 Lausanne 15 Je, soussigné(e) Nom:_____________________________________ Prénom:_ ___________________________ E-Mail:________________________________________________ Tél.: _______________________________ Fonction:______________________________________________ Institut: _______________________________________________ Faculté:_____________________________ Adresse:_ ___________________________________________________________________________________ m’engage à suivre le(s) cours dans son (leur) intégralité et à respecter l’horaire selon les conditions d’inscription: Nom du cours

N° du cours

N° cours de remplacement

Date du cours

__________________________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________________________ Date:_ ______________________________________________

signature:___________________________

Autorisation du chef hiérarchique:_ _____________________________________________________________ Nom lisible:____________________________________________

signature:_ _________________________

Description ou titre des cours que je souhaite voir organiser par le DIT:_ ______________________________________ __________________________________________________________________________________________

ALTIX, une retraite bien méritée Jean-Claude.Leballeur@epfl.ch, Domaine IT

Mise

en production en mai 2005, Altix était la partie SMP du cluster Mizar. Après quatre ans d’excellents services, cette SGI 350 nous a quittés le 31 avril dernier afin de savourer une retraite bien méritée. Cette machine à mémoire partagée était utilisée pour des applications de type OpenMP (Open Multi Processing) qui est une interface de programmation (API) pour le calcul parallèle (langages FORTRAN, C et C++). Son architecture permettait un accès direct à l’ensemble de la m��moire par n’importe quel processeur: Altix était donc essentiellement utilisée pour des applications utilisant beaucoup de mémoire

et peu de processeurs. Altix était desservie par la frontale Mizarict (Itanium II elle aussi). Les applications étaient compilées et testées sur cette frontale avant d’être exécutées en production sur l’Altix par l’intermédiaire du système batch PBSPro. Mizarict reste active et connectée au cluster Mizar car elle sert de sauvegarde intermédiaire pour toute la partie Opteron du cluster qui reste en production: (à noter l’excellente stabilité de cette machine depuis 4 ans).

Caractéristiques de la jeune retraitée

SGI Altix 350 ( machine SMP), 16 processeurs Itanium (1,6 GHz, cache de 9 MB), 64 GB de mémoire vive, Système Linux SLES 9.

Quelques chiffres

Altix, c’est près de 56000 jobs pour un total de 713000 heures de calcul cumulé. C’est aussi sept pannes dont cinq provenait du hardware et deux du software).Le taux de disponibilité a été de 99,1 % , avec un pourcentage d’utilisation de 85 %.n Note de l’auteur: merci à Jacques Charon pour le dessin FI 6 – 23 juin 2009 – page 10


Brèves Laurent.Kling@epfl.ch, STI

Dans

un article fourre-tout, voici quelques nouvelles sur nos lucarnes.

Facile à pirater, mais plate-forme conseillée

Chaque année, un concours existe avec un principe simple: trouver une faille, emporter le PC. C’est le Pwn2Own, il a lieu pendant la CanSecWest (Canadian Security West): cansecwest.com/ et dvlabs.tippingpoint.com/blog/2009/02/25/ pwn2own-2009. Ces deux dernières années, Charlie Miller a réussi l’exploit de récupérer l’ordinateur, en l’occurrence deux Macintosh portables (un MacBook Air en 2008 et un MacBook Pro en 2009). J’entends déjà les trompettes de Jéricho des aficionados de la plate-forme dominante actuelle sur cette fracassante nouvelle: «Je vous l’avais bien dit, Microsoft Windows est mieux que Macintosh!» L’auteur de ces performances, mathématicien et ex-membre du NSA décrit en détail dans une interview du site Toms-

Hardware la méthode utilisée pour parvenir à ce Saint Graal, découvrir une faille de sécurité non documentée et l’exploiter pour prendre la maitrise de l’ordinateur: www.tomshardware. com/reviews/pwn2own-mac-hack,2254.html.

La conclusion de l’article peut

paraître étonnante Naturellement, la sempiternelle question fut posée de savoir quelles recommandations cet expert fait comme choix de plate-forme: «Je vais laisser Linux de côté, car je sais que ma grand-mère ne peut pas l’utiliser. Entre Mac et PC, je dirais que les Mac sont moins sûrs, pour les raisons que nous avons discutées ici (manque de technologies de protections avancées), mais qu’ils sont plus en sécurité, car il n’y a tout simplement pas beaucoup de malware. Pour l’instant, je recommande le Mac pour les utilisateurs typiques, car la probabilité d’une attaque est si basse qu’ils peuvent attendre des années avant de voir des logiciels malveillants, même si c’est plus facile pour un attaquant de les prendre comme cible.1».

Vista est moribond, vive 7 L’entreprise Microsoft, après avoir dépensé des millions dans des campagnes de publicité pour nous convaincre de migrer vers Windows Vista, fait maintenant volte-face. Le vice-président responsable de Windows, Bill Veghte a annoncé avec aplomb pendant la dernière conférence TechEd 2009 du 11 mai 2009: «Si vous utilisez le déploiement de Windows Vista... continuez, a-t-il dit. [Mais] si vous êtes au début de votre essai de Vista, il faudrait passer et faire vos essais sur [Windows 7] RC, et l’utiliser à l’avenir» 2. Charlie Miller

0.5 Go

Ubuntu Serveur 8.04 LTS

Windows XP SP3

Windows 7

Ubuntu Desktop 8.1

Windows Serveur 2008 core

Windows 7 RC

0.4 Go

0.4 GHz

0.3 Go

0.3 GHz

0.2 Go

0.2 GHz

0.1 Go

0.1 GHz

0.0 Go

0.0 GHz

Mémoire

Swap

0.30 GHz réel

0.04 GHz affiché CPU

Empreintes mises à jour

1

2

I’ll leave Linux out of the equation since I know my grandma couldn’t run it. Between Mac and PC, I’d say that Macs are less secure for the reasons we’ve discussed here (lack of anti-exploitation technologies) but are more safe because there simply isn’t much malware out there. For now, I’d still recommend Macs for typical users as the odds of something targeting them are so low that they might go years without seeing any malware, even though if an attacker cared to target them it would be easier for them If you’re deploying Windows Vista, and you’re taking advantage of the security and manageability and productivity advances that we’ve got there, we’re going to work, we are going to protect that investment for you, and you can utilize that. If you’re just starting your testing of Vista, with the release candidate and the quality of that offering, I would switch over and do your testing on the release candidate, and use that going forward, www.microsoft.com/presspass/exec/veghte/2009/05-11TechEd.mspx.

FI 6 – 23 juin 2009 – page 11


Brèves Firefox

Internet Explorer

Safari

Chrome

Opera 15000

100%

12500

80%

10000 60% 7500 40% 5000 20%

2500

avril 2007

avril 2008

avril 2009

Proportion des butineurs sur le site Web de la STI, mesure avec Google Analytics Naturellement, j’ai comparé les versions quasi finales et bêta que j’avais testées en mars 2009 (Empreintes, FI3/2009, ditwww.epfl.ch/SIC/SA/SPIP/Publications/spip. php?article1720). La mesure de la consommation du processeur entre l’environnement virtuel VMware ESX et son affichage dans Windows 7 RC présente une divergence importante (300 MHz versus 40 MHz). Ce décalage est probablement issu d’une analogie avec les valeurs financières, l’origine est cachée et seule la partie variable est affichée !

0

IE 8 est disponible

Les amateurs de travail bien fait connaissent les affres de devoir tester leur création graphique sur une gamme étendue de navigateurs. En général, Microsoft Internet Explorer (IE) est synonyme de spécificité que seul son créateur maîtrise, obligeant à truffer votre code HTML CSS2 de pièges logiques (Hack) pour pouvoir afficher un contenu similaire indépendamment de la plate-forme. Avec IE8 l’usager dispose de deux modes: z un mode CCS2 propre, et naturellement z un mode compatible où le comportement est similaire à IE 6 et IE 7. Dans ce cas, compatible = incompatible avec les standards, les informaticiens aiment nous donner le tournis.

Chrome

Le dernier-né de Google fait une entrée fracassante dans le monde des navigateurs, maintenant sa part de marché se rapproche de celle de Safari d’Apple. Un autre élément intéressant de Chrome est sa grande résistance à des tentatives de débordement de son espace de travail par l’utilisation de processus au lieu de fil d’exécution (threads).

Firefox progresse

Petit à petit, Firefox devient un acteur incontournable du marché des navigateurs. Maintenant, il est le premier pour la consultation du site Web de la Faculté STI. n

Guerre des butineurs, les nouvelles du front

Par un hasard probablement organisé par les amateurs de complots, trois nouvelles se télescopent:

Miracle, Windows 7 un système d’exploitation très économe en ressources CPU FI 6 – 23 juin 2009 – page 12

ISSN 1420-7192


Flash informatique 2009 - no 6