Page 1


sommaire 1 • Pierre Mac Orlan, L’Ancre de Miséricorde – 11 2 • Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer – 23 3 • José Maria de Heredia, Les Conquérants – 35 4 • Henry de Monfreid, Les Secrets de la mer Rouge – 45 5 • Guy de Maupassant, Sur l’eau – 59 6 • Alphonse Daudet, L’Agonie de la Sémillante – 73 7 • Jules Verne, Voyages et aventures du capitaine Hatteras – 95 8 • Sir Ernest Shackleton, L’Odyssée de L’Endurance – 109 9 • Rudyard Kipling, Capitaines courageux – 127 10 • Ernest Hemingway, Îles à la dérive – 141 11 • Joseph Conrad, Typhon – 153 12 • Robert-Louis Stevenson, Le Creux de la vague – 165 13 • Stefan Zweig, Magellan – 177 14 • Louis-Antoine de Bougainville, Voyage autour du monde – 189 15 • Joshua Slocum, Seul autour du monde sur un voilier de onze mètres – 205 16 • Herman Melville, Moby Dick – 219 17 • Roger Vercel, Remorques – 231 18 • Charles Baudelaire, L’Albatros – 245


La Petite Bibliothèque maritime idéale 52

Les Secrets de la mer Rouge 53


La Petite Bibliothèque maritime idéale 64

Sur l’eau 65


La Petite Bibliothèque maritime idÊale 100

Voyages et aventures du capitaine Hatteras 101


Il avait tenu à ce qu’Hussey conservât son banjo. « – Croyez-vous vraiment que nous devions l’emporter ? – Certainement, avait répondu Shackleton. Il s’agit là d’une médecine mentale, vitale pour nous. » ••• Quand la glace se brise sous leur dernier campement, les hommes mettent les canots à l’eau et, après six jours d’une épouvantable traversée dans les glaces, débarquent sur l’île de l’Éléphant. Ils n’avaient pas mis le pied sur la terre ferme depuis le 5 décembre 1914. À terre, ils peuvent manger et se construire un abri. Mais il n’y a aucune chance que quiconque vienne les chercher sur l’île de l’Éléphant ! Shackleton prend alors une décision incroyable… ••• « La conclusion de mes inventaires et de mes réflexions fut celle-ci : un voyage en bateau pour aller chercher du secours s’imposait sans retard. Le port le plus proche où nous trouverions assistance était Port-Stanley, dans les îles Falkland, à 540 milles. Mais il était téméraire d’espérer y arriver dans un bâtiment frêle, avec peu de voiles, en luttant contre le vent nord-ouest prévalant dans ces parages. La Géorgie du Sud était plus loin – 800 milles –, mais dans la direction du vent. »

La Petite Bibliothèque maritime idéale 118

« Le 21 avril, une accalmie permit au charpentier de commencer à réunir les matériaux d’un pont pour le James Caird. Il établit un mât du Standcomb-Wills horizontalement de l’avant à l’arrière du canot de secours, pour renforcer la carène et empêcher le bateau de “s’arquer”, ce qui est à craindre par grosse mer. Il n’avait pas assez de bois pour ponter complètement le canot, mais en employant les patins des traîneaux et tous les couvercles de boîtes, il parvint à établir une charpente qui courait du gaillard d’avant jusqu’au réservoir arrière. C’était fait de beaucoup de morceaux ; mais recouvert de toiles, ce serait un abri… La chose faite donna au bateau une apparence de sécurité, mais je ressentais à ce spectacle la même impression désagréable que vous donne un décor de théâtre. » •••

L’Odyssée de L’Endurance 119


Un Américain, Davis, et deux Anglais, Huish et Herrick, sont échoués à Tahiti comme du bois flotté sur la plage. Ce sont trois hommes sans espoir, « à la côte », prêts à tous les mauvais coups pour trouver leur pitance. L’occasion se présente à eux de quitter l’île pour convoyer un voilier, le Farallone, vers l’Australie. Voici en quelques mots le tableau du « Trio », le premier des deux volets du Creux de la vague. ••• « – J’ai trouvé un bateau. – Un bateau ? s’écria Herrick. Lequel ? – Cette goélette que nous avons vue ce matin devant la passe. – La goélette avec le pavillon du lazaret ? – C’est cela même, dit Davis. C’est le Farallone, jaugeant 160 tonneaux, frété de San Francisco pour Sydney, avec du champagne de Californie. Le capitaine, le second et un homme, morts de la petite vérole, probablement celle qui vient de sévir dans les Paumotous. Le capitaine et le second étaient les seuls Blancs ; tous les hommes des Canaques ;

Le Creux de la vague 167


La Petite Bibliothèque maritime idÊale 182

Magellan 183


Bibliothèque maritime idéale  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you