Issuu on Google+

FRANÇOIS DE CUVILLIÉS

HENRY VAN DE VELDE

JACQUES GARCIA

YVES GASTOU

JOHANN GOTTFRIED BÜRING

CHARLES RENNIE MACKINTOSH

FRÉDERIC MÉCHICHE

ANNE PAUL BRINKMAN

ROBERT ADAM

MADELEINE CASTAING

ANDRÉE PUTMAN

MARIE–PAULE PELLÉ

FRIEDRICH VON ERDMANSDORFF

BILLY BALDWIN

JOHN SALADINO

JAN DES BOUVRIE

LARS SJÖBERG

GILLES DUFOUR

STEFAN SHAD

GEORG WENZESLAUS VON KNOBELSDORFF

STEFANO MANTOVANI

PIERRE–HERVÉ WALBAUM

PIERRE YOVANOVITCH

BILL WILLIS

FRANÇOIS HALARD

STEPHEN SILLS

EMILE TARGHETTA D’AUDIFFRET DE GRÉOUX

DIDIER RABES

KARL FRIEDRICH SCHINKEL LA DUCHESSE D’UZÈS

Prix France : 50 € ISBN : 978-2-0812-9523-0

Flammarion

9782081295230_Interieurs_jaq.indd 1

BARBARA & RENÉ STŒLTIE

DE LOUIS XV À ANDRÉE PUTMAN

CESARE ROVATTI

Flammarion

DENNIS SEVERS

Création Studio Flammarion

VICTOR HORTA

13-X

DANIEL MAROT

Couverture : © ??

Confrontant des atmosphères aussi créatives qu’éclectiques, Barbara et René Stœltie retracent une histoire du design d’intérieur par le prisme des décorateurs qui ont révolutionné cet art.

INTÉRIEURS

INTÉRIEURS

BARBARA & RENÉ STŒLTIE

Flammarion

18/06/13 14:48


63


103


La diva de la rue Jacob Madeleine Castaing

Marie-Madeleine Magistry naît le 19 décembre 1894 à Chartres au sein d’une grande famille bourgeoise. Bien des années plus tard, elle se souviendra dans le moindre détail de la maison cossue où elle grandit et de l’intérieur familial qu’elle décrivait comme « Une suite de pièces sombres, meublées avec une insistance sur le poirier noirci et les styles Louis XV et Louis XVI. C’était triste à pleurer… »1. Faisait-elle allusion à cette époque qui voyait se consumer les derniers feux de l’ère victorienne, étranglée par une pruderie maladive qui trouvait même les chevilles des pianos à queue indécentes et les couvrait de petits jupons en chintz ridicules ? Enlevée à 15 ans par Marcellin Castaing – de quatorze ans son aîné – et qui, à cette époque, est maire de Longages, un village de Haute-Garonne, Madeleine frôle le scandale. Sa première grande expérience au cours d’une fabuleuse et longue vie émaillée d’événements décisifs. Il reste peu de témoignages directs de la vie luxueuse du beau couple Castaing. Quelques photos montrent la première incursion de Madeleine dans le domaine de la décoration dans son appartement à Nancy. Des prises de vue qui la dépeignent, belle et coquette, fréquentant les cafés de Montparnasse, se liant d’amitié avec Picasso et Olga Khoklova, attirant l’attention, entre autres, de Braque, Léger, Brancusi, Chagall et Modigliani et du peintre Chaïm Soutine (dont elle deviendra la protectrice et l’égérie) et gagnant l’affection d’Erik Satie, pourtant misogyne notoire, qui viendra la voir souvent dans son appartement parisien, rue Victorien-Sardou, et dans son magnifique manoir à Lèves, près de Chartres.

114


147


La renaissance du passé Jacques Garcia

Le phénomène Jacques Garcia ravit, enchante, dérange, intrigue, inspire et inquiète mais ne laisse personne indifférent. Face à l’œuvre de Garcia, on ne peut qu’éprouver une certaine émotion car ce décorateur hors pair qui a bouleversé la décoration en transformant des ruines en châteaux et des châteaux en fausses ruines est un véritable magicien. On a beaucoup écrit sur Garcia et publié d’innombrables images de ses réalisations dans les magazines et les livres. L’hôtel Mansart de Sagonne à Paris, le château de Menou dans la Nièvre, les nombreux appartements décorés pour une clientèle internationale sur plusieurs continents et la décoration d’hôtels et de restaurants parisiens célèbres comme le Fouquet’s, Ladurée Champs-Élysées, le Royal Monceau, l’hôtel L’Hôtel (l’ancien hôtel du Bélier où mourut Oscar Wilde) et l’hôtel Costes à Paris sont gravés à jamais sur notre rétine. Le dernier venu, l’hôtel La Mamounia à Marrakech, l’adresse préférée des grands de ce monde, est un véritable tour de force. Mais le chef d’œuvre incontesté de Garcia reste la restauration de son château en Normandie, le château du Champ de Bataille, bâti au XVIIe siècle pour le maréchal de Créqui et ancien fief de la famille Harcourt et qu’il acquit en 1992. Issu d’une famille modeste, mais riche par ses parents qui lui apprenaient la beauté des styles historiques français en l’emmenant visiter des châteaux, Jacques est devenu le self-made man par excellence. Un phénomène rare en France qui crée des intérieurs somptueux pour des clients ultra puissants et dont le goût pour la somptuosité se prolonge dans sa propre demeure…

182


FRANÇOIS DE CUVILLIÉS

HENRY VAN DE VELDE

JACQUES GARCIA

YVES GASTOU

JOHANN GOTTFRIED BÜRING

CHARLES RENNIE MACKINTOSH

FRÉDERIC MÉCHICHE

ANNE PAUL BRINKMAN

ROBERT ADAM

MADELEINE CASTAING

ANDRÉE PUTMAN

MARIE–PAULE PELLÉ

FRIEDRICH VON ERDMANSDORFF

BILLY BALDWIN

JOHN SALADINO

JAN DES BOUVRIE

LARS SJÖBERG

GILLES DUFOUR

STEFAN SHAD

GEORG WENZESLAUS VON KNOBELSDORFF

STEFANO MANTOVANI

PIERRE–HERVÉ WALBAUM

PIERRE YOVANOVITCH

BILL WILLIS

FRANÇOIS HALARD

STEPHEN SILLS

EMILE TARGHETTA D’AUDIFFRET DE GRÉOUX

DIDIER RABES

KARL FRIEDRICH SCHINKEL LA DUCHESSE D’UZÈS

Prix France : 50 € ISBN : 978-2-0812-9523-0

Flammarion

9782081295230_Interieurs_jaq.indd 1

BARBARA & RENÉ STŒLTIE

DE LOUIS XV À ANDRÉE PUTMAN

CESARE ROVATTI

Flammarion

DENNIS SEVERS

Création Studio Flammarion

VICTOR HORTA

13-X

DANIEL MAROT

Couverture : © ??

Confrontant des atmosphères aussi créatives qu’éclectiques, Barbara et René Stœltie retracent une histoire du design d’intérieur par le prisme des décorateurs qui ont révolutionné cet art.

INTÉRIEURS

INTÉRIEURS

BARBARA & RENÉ STŒLTIE

Flammarion

18/06/13 14:48


Intérieurs