Issuu on Google+

édition 2016

Le journal de mes vacances en Finistère

! e u n ve

n ! e e i r è t B en Finis es t ê s Vou

4

// Les îles du bout du monde

Sein

8

// Les terres de légendes

Douarnenez

10

7

// Les plaisirs balnéaires

Les grandes marées

// Escapades saveurs

La demoiselle du Finistère

2

// Finistérien

Jean Galfione

3

9

// Sensations nautiques // Panorama d’exception

Le nautisme pour tous !

Crozon, les abers...

5

// Les cités historiques

Les cités de caractère

14

// Événements

Expos et festivals


2

// Finistérien

Jean Galfione

« On n’apprivoise jamais la mer. » Il a fait le tour du monde, de stades en stades, pour défendre les couleurs du saut à la perche français. Aujourd’hui, c’est sur la mer que l’ancien champion olympique Jean Galfione s’épanouit. Pour devenir skipper, le sportif a pris le risque de tout recommencer à zéro. Mais pas n’importe où. S’installer dans le Finistère était pour lui une évidence.

Du saut à la perche au bateau, comment s’est passée votre reconversion ? J’ai arrêté ma carrière de saut à la perche en 2005. Mais dès 2004, des copains m’ont embarqué en régate. J’ai pu participer à la coupe de l’America. On peut dire que j’ai fait mon apprentissage de la voile en formule 1. J’ai tout appris en accéléré. À l’époque je n’avais pas de plan de carrière. Et puis, j’ai eu envie d’aller plus loin. J’habite tout près du centre d’entraînement Pôle Finistère Course au large de Port-La-Forêt. C’est ce qui m’a décidé. Intégrer ce Pôle, cela signifie quoi pour vous ? J’ai la chance de rencontrer plein de navigateurs de talent : François Gabart, Sébastien Josse, Michel Desjoyeaux, Roland Jourdain, etc. Ils me donnent des conseils. On échange beaucoup sur les pontons techniques. Naviguer avec eux m’aide à comprendre les bons gestes. On n’apprivoise jamais la mer. Par contre, on apprend à agir correctement, à garder son sang-froid dans les situations extrêmes. Votre carrière de perchiste de haut niveau vous a-t-elle aidé ? Cela m’a ouvert des portes, c’est sûr. Au début, les partenaires étaient curieux de me rencontrer. Mais tous relevaient mon manque d’expérience. J’ai été patient. Il faut accepter de repartir à zéro et de ne plus être une référence de la discipline. En voile, les sensations sont extrêmement fortes. Mais c’est aussi très dur. Grâce à mon expérience de perchiste, je sais que l’échec fait partie du sport, qu’il ne faut pas s’arrêter là. Pour 2016, je me lance dans un nouveau projet Diam 24. Et je continue mon projet Class 40. Je vais changer de bateau et participer à plusieurs régates. Le but ultime de tout ça, c’est la Route du Rhum en 2018.

J’aime cette côte qui peut changer d’aspect dix fois dans la journée. ”

Quel lien entretenez-vous avec le Finistère ? La famille de ma mère est finistérienne. On venait toujours en vacances dans le pays Bigouden. Forcément, je suis très attaché à la région. C’est un vrai choix de vie de m’installer ici. Je m’y sens chez moi. Je suis toujours triste de partir ; et toujours content de revenir. J’ai voyagé dans beaucoup de pays, sur tous les continents. Je mesure à quel point cet endroit est extraordinaire. J’aime cette côte qui peut changer d’aspect dix fois dans la journée. Même quand il pleut, les paysages valent le coup. Ce n’est pas pour rien que les plus belles photos de tempêtes sont faites ici. Moi qui suis sensible à la nature, j’aime aussi particulièrement nos plages de sable blanc. Dans les terres également, les paysages sont sublimes, comme dans les Monts d’Arrée. Le Finistère est un pays de contrastes. Pour ma part, j’habite un lieu isolé, mais à seulement 20 minutes de Quimper, où il y a tout. Et puis, j’aime la culture bretonne et l’authenticité des gens d’ici. On sent beaucoup de solidarité. Pour moi, c’est le plus bel endroit au monde.

POUR SUIVRE JEAN GALFION E > www.facebook.com/jeangalfioneofficiel/


Sensations nautiques //

3

Le nautisme à portée de tous ! Depuis quelques années, une discipline fait l’unanimité sur toutes les plages de France : le stand up paddle, SUP pour les intimes. Un drôle de nom pour une activité qui l’est tout autant. Cette longue planche sur laquelle on se tient debout (ou assis pour commencer) et que l’on fait avancer à l’aide d’une pagaie a rapidement gagné les plages et les rivières du Finistère. Nombreux sont désormais les centres nautiques à proposer des initiations pour toute la famille. Très facile d’accès, le SUP offre à tous les sensations et les plaisirs de la glisse. Pour des débuts tout en sérénité, la baie de Locquirec et la rivière du Douron qui s’y jette, présentent un cadre paisible idéal. Après seulement quelques séances, partez en balade à la découverte des petites criques et autres recoins inaccessibles par voie terrestre. Amusant et relaxant, le SUP est aussi un sport complet qui fait travailler toutes les parties du corps en douceur.

grands. À Plougasnou le club de plongée propose des sorties à la découverte des fonds marins de la baie de Morlaix, ainsi qu’une sortie « À la rencontre des phoques gris ». Un moment magique aux côtés de ce peuple de la mer.

Pour profiter des bienfaits de l’eau sans s’éloigner de la plage, la marche aquatique est l’activité idéale. Le principe  : marcher dans l’eau, tout simplement. Sport en vogue, elle fait chaque année de plus en plus d’adeptes. La marche aquatique est une séance bien-être à ciel ouvert, avec l’horizon pour spectacle permanent. Crozon, Penmarc’h, Plobannalec - Lesconil ou Audierne proposent des séances adaptées aux débutants, pour faire le plein d’air marin.

Ils s’appellent Telenn Mor, Skellig, Cap Sizun, Belle Angèle, Popoff, Corentin, Recouvrance, Loch Monna, Saint-Guénolé ou Dahl Mad et furent en leur temps des temples de modernité. Ces bateaux-là promettent, eux aussi, des sensations nautiques uniques. Voiliers du patrimoine rénovés ou parfaites répliques d’anciens vaisseaux, ces trésors du patrimoine maritime finistérien embarquent les passagers pour des sorties à la journée, des croisières ou de simples escapades. On y découvre les manoeuvres d’antan pour hisser les voiles, pêcher le thon et la crevette ou draguer la coquille Saint-Jacques, expliquées par des marins qualifiés. Dans le charmant port de Térénez à Plougasnou, embarquez à bord du « Reder Mor », voilier emblématique de la baie de Morlaix.

Envie de nager en compagnie des phoques et des poissons, d’observer les seiches, de surprendre les crabes et les anémones ? Pour découvrir les merveilles sous-marines lorsqu’on ne sait pas plonger, rien n’égale la randonnée palmée ou «  snorkeling  ». Dans la baie d’Audierne, sur l’île de Molène, ou à Brest, cette activité, accessible dès huit ans, se développe pour le plus grand plaisir des petits et des

Dans le Finistère sud, il est un endroit dont les paysages se dessinent au fil des rias. Des vallées fluviales envahies par la mer qui fascinent quiconque s’y aventure. Dans les rias de l’Aven et du Bélon, près de Riec-sur-Bélon, Christophe Baur, guide sportif et nature, propose des sorties loisirs en aviron sur ces eaux aux couleurs changeantes au gré des marées. Pouvant accueillir quatre à six personnes, l’aviron permet de ressentir le plaisir d’être et d’avancer ensemble tout en profitant du calme enchanteur des paysages des rias.

Des sensations uniques

Des sorties en mer sur des voiliers modernes sont aussi possibles partout en Finistère. Vers l’archipel des Glénan, la presqu’île de Crozon, la baie de Douarnenez ou celle de Morlaix, le bateau prend le temps du voyage. Air iodé, cris des mouettes, clapotis de l’eau, on aimerait que cela dure toujours. Enfin, parmi les nombreuses activités nautiques du Finistère, on ne saurait oublier le kayak. Facilement maniable, il se faufile

partout pour le plus grand plaisir de toute la famille. Au coeur des terres finistériennes, le canal de Nantes à Brest est particulièrement propice aux escapades familiales. Naviguer sur ce long ruban d’eau calme et accueillant s’avère être d’une grande facilité et donne envie d’une seule chose : revenir. INFOs

> www.espace-mer-finistere.com

Coup de coeur Découvrez le Finistère par la mer, au rythme du vent Baie de Douarnenez, Presqu'île de Crozon, île de Sein, archipel de Molène... Offrez-vous une sortie sur l'eau en catamaran avec skipper ! À partir de 50€ par adulte et 25€ par enfant (- de 12ans) pour une sortie de 2h30. FLASHEZ CE CODE

Ses 1200 km de côte et sa façade maritime, s’ouvrant à la fois sur une mer et un océan, font du Finistère le lieu privilégié des sports nautiques de haut niveau. Michel Desjoyeaux, Samantha Davies, Vincent Riou, Jean Le Cam… Les grands noms de la voile sont un jour passés par Port-La-Forêt, au sud-est de Quimper, unique centre d’entraînement en France préparant les navigateurs à la course au large. Mais cette proximité de l’eau a également favorisé le développement de centres nautiques proposant toutes sortes d’activités, pour toute la famille. Nul besoin d’être un sportif de haut niveau pour pratiquer son activité favorite.

OU RENDEZ-VOUS SUR : WWW.FINISTERETOURISME.COM/ BON-CADEAU-CATAMARAN


4

// Les îles du bout du monde FICHE D’IDENTITÉ Nombre d’habitants : 197 (Insee 2014) Superficie : 56 hectares Longueur : 2 800 mètres Largeur : 25 à 800 mètres Point culminant : 9 mètres

Île de Sein,

secrète et singulière

Nichée au large de la pointe du raz, elle est l'un des bijoux du Finistère, tant par son patrimoine que ses paysages incroyables et son atmosphère si unique. Au départ du port de Sainte-Évette, sur la commune d’Audierne, les bateaux quittent le continent vers un nouveau monde : l’île de Sein, Enez Sun en breton. Paysage, histoire, habitants, douceur de vivre… tout ici mérite qu’on s’y attarde, le temps d’un après-midi ou d’une semaine, pour une parenthèse hors du temps. La magie opère dès la traversée. Pendant une heure, les falaises du Cap Sizun et la Pointe du Raz se dévoilent côté mer. Fous de Bassan et dauphins accompagnent même quelquefois cette évasion du continent. Un spectacle rare et fascinant. Puis c’est l’accostage : à marée basse, sur la jetée de Men Brial ; à marée haute, sur le port. Du haut de ses 16 mètres, le phare de Men Brial accueille les visiteurs depuis 1909. Ici, pas de voitures. Avec ses 56  hectares et son 1,50 mètre d’altitude en moyenne, l’île se découvre à pied, sans aucune difficulté. Dans le bourg, ruelles étroites et tortueuses font le bonheur des flâneurs. Le long des quais ou à l’intérieur du bourg, on se plaît à déguster, dans les commerces de l’île, les bars, langoustes, homards et huîtres que la mer, généreuse, offre aux hommes au gré des saisons.

Sein, une île héroïque Pour découvrir l’incroyable histoire de l’île, poussez les portes des écomusées. Celui de la Société Nationale de Sauvetage en Mer est installé dans l’abri du canot de sauvetage. Il retrace l’histoire du sauvetage en mer autour de Sein. Au cours des siècles, les iliens se sont forgés une solide réputation de sauveteurs courageux, liée aux conditions de navigation de la chaussée de Sein. L’ancien abri du marin abrite quant à lui le musée de l’île de Sein. L’occasion de découvrir ce que fut autrefois la vie quotidienne sur l’île, mais surtout, un pan important de l’histoire des Sénans : la résistance lors de la guerre 39-45. Les habitants de Sein furent en effet nombreux à rejoindre le Général de Gaulle dès son appel en 1940. L’arrivée de 133 Sénans en Angleterre aurait même inspiré cette phrase au général : « Mais l’île de Sein, c’est donc le quart de France ! » En août 1946, il remit la Croix de la Libération à toute l’île. Au Men Neï, se trouve ainsi une croix de Lorraine, mémorial des Forces françaises libres, inaugurée en 1960 par le Général lors de sa deuxième visite officielle sur l’île.

Non loin du bourg, s’élève l’imposante église Saint-Guénolé, du nom de celui qui fonda l’abbaye de Landévennec. Elle fut construite entre 1901 et 1902 à partir de pierres extraites du sol par les hommes, et transportées par les femmes, dans des paniers posés sur leurs têtes, jusqu’au site qu’ils avaient choisi. Deux menhirs s’y dressent fièrement depuis l’époque mégalithique. Appelés «  Les Causeurs  », leur aspect fait penser à un couple se murmurant des secrets. Ils sont classés Monuments historiques depuis 1901.

Pour tous, l’île est un petit coin de paradis Espace naturel exceptionnel, port d’intérêt patrimonial, partie intégrante du Parc Régional d’Armorique et du Parc naturel marin d’Iroise, l’île de Sein est un lieu privilégié, ses plages aux ambiances variées, portent des noms énigmatiques : Nomeur, Sables Blancs, Nabeur, Korrejou et Goster. Pour découvrir l’île par voie maritime, à bord d’un canoë-kayak ou debout sur un stand up paddle, le centre nautique de Sein propose des embarcations et sorties.

Près de la chapelle Saint-Corentin, le phare de Sein ou du Goulenez, ouvert à la visite, attend les passionnés de la mer. Construit sur les ruines de l’ancien phare détruit par les Allemands en 1944, il fut mis en service en 1951. Haut de 51 mètres, le phare offre une vue exceptionnelle sur l’île, la côte, les pointes du Raz et du Van ou encore la Baie des Trépassés. Au loin, se dessine la silhouette d’un autre phare : Ar Men, surnommé par ses gardiens « l’Enfer des Enfers ». Un phare mythique, dont la construction entre 1867 et 1881 fut extrêmement périlleuse pour les ouvriers. L’île de Sein est aussi un petit coin de paradis pour tous les amoureux de paysages somptueux et de nature préservée. Partout, l’horizon s’étend à perte de vue. Tout au sud est de l’île, la presqu’île de Kilaourou, reliée au bourg par le cordon de galets de Beg ar C’halé et accessible à marée basse uniquement, abrite des espèces végétales rares et protégées. INFOS

> www.mairie-iledesein.com

POUR ALLER À SEIN Penn ar Bed www.pennarbed.fr > 02 98 70 70 70 (liaisons toute l’année) Finist’mer www.finist-mer.fr > 02 98 89 05 95

Toutes uniques, toutes belles, toutes différentes...

les îles du Finistère Découvrez les îles du Finistère comme vous ne les avez jamais vues ! Ouessant, Sein, Batz, Molène et les Glénan sont autant de petits concentrés de Bretagne à parcourir...

Le phare d’Ar Men à l’extrémité de la chaussée de Sein

Après avoir découvert Sein, prenez le large pour Ouessant, la plus à l'Ouest et la plus grande des îles finistériennes. Sa nature foisonnante et ses paysages à couper le souffle vous charmeront à coup sûr. Au programme, musée des phares et balises, écomusée du Niou, etc. À quelques encablures, l'île de Molène et son archipel effleure à peine la surface de l'eau. Les ruelles colorées,

le sémaphore et la maison de l'environnement sauront vous dépayser. Au nord, à 15 minutes de Roscoff, Batz est un havre de paix à la fois maritime et agricole. Son microclimat permet aux plantes les plus exotiques de pousser, plantes que vous pourrez admirer au jardin Georges Delaselle. Enfin, au sud du Finistère, l'archipel des Glénan abrite la plus grande école de voile en

Europe. Idéal pour y naviguer en toute sécurité. Des eaux turquoise aux plages de sable blancs il y en a pour tous les goûts ! CHAÎNE YOUTUBE

Le phare de Sein veille sur l’île Le port et ses maisons colorées

Découvrez les îles du Finistère << Flashez ce QR Code


Les cités historiques //

Les Petites Cités de Caractère du Finistère

5

5 1

2

4

3

"Petite Cité de caractère" est un label attribué aux communes qui présentent les caractéristiques d’une ancienne ville et sont dotées d’un patrimoine urbain exceptionnel, en phase avec leur histoire et leurs activités prestigieuses d’hier. En Finistère, 5 cités vous ouvrent leurs portes... 1

Guerlesquin

2

Située sur les contreforts des Monts d’Arrée, à l’entrée du Parc Naturel Régional d’Armorique, Guerlesquin est une jolie cité, qui possède 3 places successives bordées de belles demeures et de monuments majestueux. J’y vais si je n’ai jamais vu de marché au cadran (vente de bovins et de veaux) : Guerlesquin accueille encore un marché au cadran ouvert à tous, les lundis matin, mardis après-midi. INFOS > www.tourisme-morlaix.fr

Le Faou

3

En parcourant ses rues, vous serez transporté à l’âge d’or de la ville, au moment où l’activité portuaire battait son plein. Après une promenade au bord de mer ou dans la forêt domaniale du Cranou toute proche, faîtes un détour par Rumengol, haut lieu de pèlerinage, et son église du XVIe siècle bâtie sur un site druidique. J’y vais pour ses nombreuses maisons à encorbellement du XVIe siècle et je profite pour m’arrêter et me balader sur le pont de Térénez (le plus grand pont à hauban courbe d'Europe). INFOS > Tél 02 98 81 06 85

Guerlesquin

Le Faou

Locronan

4

Tenant son nom de Saint-Ronan, ermite fondateur de la cité au VIe siècle, Locronan connut son apogée grâce à l’industrie de la toile à voile. Cette cité médiévale de granit bleuté possède de très belles demeures merveilleusement conservées. J’y vais pour me balader dans le décor de Chouans ou d’un long dimanche de fiançailles et aussi pour suivre les pas de Stéphane Bern : Locronan a été élu deuxième village préféré des français en 2013.

Pont-Croix

5

Entièrement pavées, les ruelles de Pont-Croix, réservées aux piétons, se faufilent vers le cœur du centre ville, où se dressent édifices religieux, champ de foire et demeures fastueuses. De nombreux artistes ont posé et posent encore leur chevalet dans les ruelles pittoresques de cette cité. J’y vais pour profiter de la vue sur les eaux tranquilles du Goyen

Roscoff

Baladez-vous à travers les ruelles du coeur historique, le long des façades richement sculptées des demeures d'armateurs qui firent la prospérité de cette cité dynamique, tournée vers la mer. J’y vais aussi pour découvrir le jardin exotique (labellisé Jardin remarquable) ou embarquer pour l’île de Batz. INFOS > www.roscoff-tourisme.com

INFOS > www.pont-croix.fr

INFOS > www.locronan-tourisme.com Locronan

Pont-Croix

Roscoff

Morlaix, ville aux trois collines À

travers ses petites et étroites

ruelles pittoresques, ses venelles escarpées, se révèlent les trésors cachés de la cité médiévale de laix.

Mor-

CHAÎNE YOUTUBE

Des siècles d’histoire riche et mouvementée ont laissé une empreinte architecturale forte dans la ville et la géographie particulière de la cité multiplie les points de vue d’où appréhender la beauté de Morlaix.

Découvrez la baie de Morlaix

<< Flashez ce QR Code

La Ville de Morlaix dispose d’un patrimoine très riche qu’il est indispensable de découvrir : 152  maisons à pans de bois, des venelles, des escaliers pentus, des jardins en terrasse, un passé historique marqué par l’activité cor-

saire, le commerce du lin, l’activité manufacturière du tabac… Les anciennes maisons à pans de bois magnifiquement agrémentées d'encorbellements enrichissent les nombreuses rues piétonnes au cœur de la vieille ville et témoignent d'un passé riche et prospère. Parmi elles, vous pourrez visiter la maison dite "  de la Duchesse Anne  " et la maison à Pondalez (16e siècle). Le port de Morlaix fut le plus important de Bretagne. Sur le quai du Léon, vous découvrirez la bâtisse à l'architecture solide et massive de la Manufacture Royale des Tabacs. Le Viaduc, bel ouvrage au cœur de la cité surprend par son imposante stature.

Fête et culture Morlaix, ville aux mille facettes, cité de caractère, jouit d'un formidable bouillonnement culturel. Dès juillet, la ville met à l’honneur la Bretagne et ses traditions avec une fête bretonne qui allie musique et danse, bagad et cercle. Puis chaque mercredi d’été, les arts de rue investissent les rues et places du centre ville pour offrir aux spectateurs des soirées hautes en voltiges, couleurs, humour et poésie. « Bel été », c’est la beauté de la ville qui se marie avec le talent des artistes et le bonheur des spectateurs. INFOS

> www.tourisme-morlaix.fr


6

// Les terres de légendes On a testé pour vous

Douarnenez façonnée par les légendes

La Ronde des Korrigans Le port Rhu

Raconte-moi une histoire

Les sardines, les gras... de nombreuses histoires ont vu le jour dans la cité comptée par Georges Perros il y a de cela près de 50 ans maintenant. Pourtant, loin de l’Histoire avec un grand «H», la ville de Douarnenez est également le théâtre de nombreuses légendes, toutes liées entre elles par leur décor. La plage du Ris

Tristan et Iseult : les amants de l’île

Ys : la cité d’or Née autour du mythe du Roi Gradlon et de Malgven, la ville d’Ys était un cadeau du roi à sa fille Dahut. Au coeur de la Cornouaille, Gradlon fit ériger une cité qui semblait sortir de la mer. Pour la defendre des hautes vagues et des tempêtes, il fît construire une immense digue encerclant la ville, avec une unique porte de bronze pour accès dont lui seul possedait la clé. Cependant, sa chère fille n’était pas une princesse ordinaire et aimait la compagnie des marins, qu’elle gardait avec elle chaque nuit... et qu’elle renvoyait chaque matin entre quatre planches, au-delà de la Baie des Trépassés. Un jour que la tempête faisait rage, Dahut tenta de voler la clé de la ville à son père, mais n’y parvint pas. Déçu et furieux de la tentative de sa fille, Gradlon poussa Dahut dans la baie, du haut d’une falaise et la tempête submergea la ville d’Ys, dont il ne resta bientôt plus rien. La légende raconte que par temps calme, on peut entendre les cloches de la cité disparue aux abords de la baie de Douarnenez. Pouldavid, l’un des quatres principaux quartiers de la ville, serait l’appellation francisée de «Poul Dahut» («le trou de Dahut»), endroit où la princesse aurait été poussée dans la baie. Une partie de la légende raconte également que Lutèce fut rebaptisée Paris car «Par Ys» en breton, signifie «pareil à Ys». Enfin, la légende de la ville d’Ys se termine en laissant l’espoir de voir un jour revenir cette ville décrite comme la plus belle capitale du monde : «Pa vo beuzet Paris ec’h adsavo Ker Is» («Quand Paris sera engloutie, resurgira la ville d’Ys»).

Les histoires d’amants maudits ont fait gratter bien des plumes, et couler des litres d’encre au fil des siècles. En Finistère, les «heureux élus» se nomment Tristan et Iseult. Chevalier breton, Tristan est envoyé en Irlande combattre le géant Morholt, beaufrère du Roi d’Irlande (sacrées histoires de famille, n’est-ce pas ?). Blessé par son adversaire, qu’il terrasse tout de même, le jeune chevalier échoue lors de son voyage retour sur les côtes irlandaises, où il est soigné par Iseult, fille de la Reine d’Irlande. Ainsi commence l’histoire d’amour entre les deux jeunes gens. À son retour à Douarnenez, Tristan apprend que le Roi Marc’h (dont le château était à l’actuel emplacement des Plomarc’h, nommés d’après le souverain) a l’intention d’épouser Iseult également. Chargé par le roi d’aller la chercher en Irlande, il accomplit sa tâche et Iseult épouse le roi à contrecoeur. Cependant, une aventure entre les deux amants est surprise par le Roi, qui renvoie Iseult en Irlande. Quelques temps plus tard, Tristan contracte une grave maladie et décide de partir voir sa belle une dernière fois. Sur le chemin, on lui annonce (à tort) qu’Iseult n’est plus, et il se laisse emporter par la maladie. Lorsque les bateaux débarquent, Iseult apprend la nouvelle et se laisse mourir de désespoir. La légende veut que les deux amants aient été enterrés dans une chapelle sur l’île à l’entrée du domaine du Roi Marc’h, laquelle porte aujourd’hui le nom de l’un d’eux : l'île Tristan.

Quand les enfants découvrent les Korrigans... Le rendez-vous est donné à l’ancienne école de Botmeur. Quand tout le monde est enfin arrivé, le petit groupe en majorité composé d’enfants prend routes et chemins guidé par Youenn. Youenn est musicien et conteur mais c’est également un ami proche des Korrigans. Quand le petit groupe rencontre l’un des korrigans, ils apprennent qu’un grand malheur touche le petit peuple de la lande. L’un de ces petits êtres a perdu sa voix et tout le petit groupe de randonneurs a pour mission de l’aider à la retrouver en dénichant quelques remèdes. Au son de la flûte traversière et portés par l’histoire si bien contée, les randonneurs, petits et grands, passent un très bon moment. À la fin de la randonnée, les enfants sont récompensés de quelques bonbons… Pour clôturer l’après-midi, un goûter de produits locaux est proposé à tous les participants.

L'île Tristan

On a aimé l’histoire, adaptée à toute la famille : les plus petits sont convaincus que les korrigans existent et pour les plus grands, les anecdotes sont intéressantes. le côté magique : cette balade développe l’imaginaire des enfants les éléments de culture bretonne, abordés de façon ludique un beau moment de complicité en famille !

Laissez-vous conter Douarnenez... L'office de tourisme de Douarnenez organise tout l'été des visites thématiques pour (re)-découvrir la ville des Penn Sardin. Au programme : le site des Plomarc'h : visite du site axée sur la légende de la ville d'Ys et le roi Marc'h, les mercredis à 14h30 Douarnenez à l'époque des Penn Sardin : les lundis à 14h et les jeudis à 17h Le port de pêche : le mardi à 6h

Comment occuper les enfants pendant les vacances ? Pour profiter de ces moments privilégiés avec eux, on décide de partir faire une sortie un peu originale en plein-air. Double avantage  : ils prennent l’air et profitent d’être dehors pour se dégourdir les jambes !

le

Port Rhu (autour des constructions de navires en bois) : le jeudi à 10h30.

Des visites de l'île Tristan sont également programmées en fonction des marées. Des changements peuvent être effectués, informations et réservation auprès de l'office de tourisme. INFOS > www.douarnenez-tourisme.com

On y va même si il fait très chaud car le parcours est ombragé il fait « crachin » car les arbres protègent bien les enfants n’aiment pas marcher. Ils vont adorer l’histoire et le goûter, ils ne verront pas le temps passer !

INFOS PRATIQUES Cette randonnée contée de 5 km, proposée par l’association ADDES, dure environ 2 heures. L’âge conseillé pour les enfants est de 4 à 12 ans. > www.arree-randos.com


Les plaisirs balnéaires //

7

Le Finistère du bord de mer...

Gué pour l'île Callot, en baie de Morlaix

Quel spectacle fascinant que d’observer la mer se retirer et révéler ces immenses étendues de sable d’ordinaire dissimulées au regard de l’homme. Les marées découvrent souvent des paysages époustouflants. Les plages exceptionnellement dévoilées rassemblent des milliers de personnes autour d’activités diverses et originales : pêche à pied, découverte de l'estran...

Elle surprend le vacancier endormi sur la plage ou met au défi les jeunes bâtisseurs de châteaux de sable : la marée est un phénomène quotidien qui rythme la vie d’une plage. Ce mouvement de l’eau, successivement montant et descendant, est universel. Il est dû à l’attraction de la lune et du soleil, qui agissent, tels des aimants, sur nos mers et nos océans.

permet de se vider complètement l’esprit. Certains repartent le panier vide, mais ce n’est pas grave », explique Lulu, animatrice nature à Fouesnant-Les Glénan. Ces moments de convivialité incitent à échanger des conseils, des bons coins et des recettes entre pêcheurs.

À marée montante, l’eau envahit alors la plage. À marée descendante, elle découvre d’immenses étendues de sable d’ordinaire dissimulées aux yeux des hommes. Le Finistère, cerné par la mer, est un territoire privilégié pour les observer et s’adonner à une activité bien connue des Finistériens : la pêche à pied. Car lorsque la mer se retire, elle n’oublie pas de partager ses fruits avec les pêcheurs. Crabes, crevettes, coques, moules, huîtres, bigorneaux, palourdes, parfois même coquilles Saint-Jacques et ormeaux, les gastronomes ne seront pas déçus. Cachés dans des petites mares ou au creux d’un rocher, les coquillages et autres animaux de la mer ne se laissent pas toujours facilement dénicher. Heureusement, les guides et animateurs nature des offices de tourisme du Finistère aident et conseillent les novices dans leurs recherches. Munis de l’équipement du pêcheur à pied (panier, râteau, couteau, gants, épuisette, réglette), vous avez toutes les raisons de prévoir un festin.

Plein les yeux en baie de Morlaix

Cap sur la riviera finistérienne Au sud de Quimper, territoire aux airs de riviera, les férus de fruits de mer et crustacés trouvent régulièrement leur bonheur. Pour les accompagner, les animatrices nature des offices de tourisme organisent régulièrement des sorties pour apprendre les bons gestes et les bonnes pratiques. Les sorties de découverte sur l'estran affichent systématiquement complet. Pourquoi un tel succès ? «  Vacanciers comme habitants viennent pour les paysages et le bol d’air, mais surtout parce que la pêche à pied

Spectaculaire, le paysage divulgué à marée basse l’est tout autant dans la baie de Morlaix, au nord du Finistère. Par fort coefficient, les traversées vers l’île de Batz, organisées par les compagnies associées des Vedettes de l’île de Batz, se font sur très peu d’eau. « On voit le sable au fond, les crabes, les algues... C’est très impressionnant », détaille Gilles Le Marec, directeur de l’office de tourisme intercommunautaire du Léon. Pour encore plus de sensations, le centre nautique de Roscoff propose exceptionnellement d’effectuer cette traversée à pied, de l’eau jusqu’à la taille lors des "grandes marées". Côté points de vue, la chapelle Sainte-Barbe, sur la presqu’île de Roscoff, est le lieu le plus connu pour observer le mouvement de la mer. D’autres sites existent, que des greeters* se font un plaisir de faire découvrir. Sur le port de Roscoff, le spectacle de la mer qui vient lécher les façades des hôtels en fait un spot photographique incontournable. * Habitants qui guident bénévolement les touristes

Découvrir l'estran avec les offices de tourisme Liste non exhaustive, renseignez-vous auprès de l'office de tourisme le plus proche ! Le Conquet Découverte de la ria avec un guide à marée basse Balade en kayak sur la ria > www.tourismeleconquet.fr Morlaix Sortie découverte des algues à Locquirec, Guimaëc et Saint-Jean-du-Doigt, parfois couplés avec des ateliers de cuisine. > www.tourisme-morlaix.fr

Pêche à pied devant le château du Taureau

Penmarc'h w Découverte de l'estran et pêche à pied : au programme, protection de l'environnement, la présentation des marées, ce que l'on rencontre en bord de mer, ce qu'on voit sur l'estran, les algues, la pêche à pied... > www.penmarch.fr

Fouesnant Au royaume de " Soizic, la bernique, et Norbert, le crabe vert » Au royaume des « coquillages et crustacés » > www.tourisme-fouesnant.fr

Au coeur de la baie de Morlaix face à Saint-Pol de Léon

Partout en Finistère, les offices de tourisme proposent des balades nature, ludiques et pédagogiques, pour les petits et les grands.

Les guides nature vous content l’histoire de la grande bleue, à travers la découverte des animaux de la plage, les bons gestes à adopter pendant la pêche à pied ou les secrets des rochers.

Tous les contacts des offices de tourisme sur www.finisteretourisme.com/ offices-de-tourisme


8

// Les itinéraires mythiques

À LA DÉCOUVERTE

des ports pittoresques LE FINISTÈRE POSSÈDE DES PORTS DE POCHE ADORABLES QU'IL FAUT ABSOLUMENT DÉCOUVRIR PENDANT VOTRE SÉJOUR. DISCRETS, PLUTÔT PETITS, ON PEUT FACILEMENT PASSER À CÔTÉ D'UN CERTAIN NOMBRE D'ENTRE EUX. ET POURTANT LEUR CHARME EST INFINI... ZOOM SUR L'UN D'ENTRE EUX.

À ne pas manquer !

Doëlan (Clohars-Carnoët) : Profitez des terrasses des bars et cafés pour un rafraichissement à tout moment de la journée !

Doëlan (Clohars-Carnoët)

Le retour des petits bateaux de pêche en fin d'après midi et la vente directe de poissons & crustacés à la halle aux poissons (rive droite)

un port de carte postale... Le voici, le petit port breton tel que votre inconscient l'imagine ! Un joyau maritime dans un écrin de quiétude. Les jolies maisons de pierre installées en gradin sur les rives se révèlent spectatrices d'un ballet de fringants bateaux de pêche, gardés par deux phares rayés, chouchou des photographes.

étroite et profonde qui offre un havre bienveillant. Et vous l'avez peut-être vu à la télévision, dans la série Doc Martin en partie tournée à Doëlan (nommé Port-Garrec dans la série)...

Port pittoresque à la beauté naturelle, ce concentré de charme a su garder son authenticité ! Une longue cale, quelques rochers et la plage de Beg An Tour permettent des baignades agréables.

De Doëlan, un sentier joue à saute-mouton entre sable et rochers jusqu’au Pouldu. Cette station balnéaire compte trois plages pour le plaisir de tous les vacanciers. Au Kérou, il est possible de s’initier aux joies du surf. A Bellangenêt, de douces étendues de sable accueillent petits et grands. Les Grands Sables, à l’abri du vent, sont placés sous le signe de la douceur. Le Pouldu a également son port, ancré dans l’estuaire de la Laïta.

Une perle du littoral sud Ne vous brusquez pas pour arriver à Doëlan ! Les sinueuses routes de campagne qui mènent au port révèlent de ravissants panoramas. Site confidentiel situé entre les parcs à huîtres du Bélon et la paisible Laïta, le port de Doëlan se love dans une ria

Du port aux plages

INFOS

> www.quimperle-terreoceane.com

UN DIMANCHE AU BORD DU CANAL QUE FAIT-ON DIMANCHE ? L’IDÉE D’UNE PROMENADE QUI SORT UN PEU DE L’ORDINAIRE VOUS TITILLE ? POURQUOI PAS UNE JOURNÉE AU VERT, MAIS QUAND MÊME AU BORD DE L’EAU, CELA VA DE SOI !

Les balades en famille, tout le monde aime… ou presque ! Pour motiver les enfants, proposez leur une balade-chasse aux trésors sur le canal : ils s’en donneront à cœur joie grâce au géocaching ! Préparez d'abord votre itinéraire : de PontCoblant, à quelques kilomètres de Pleyben, vous pouvez aller jusqu’à l’écluse de Rosveguen à 5 km. N’oubliez pas de consulter le site www.geocaching.com pour localiser les caches : pas moins de 6 sur cette portion ! LE DÉPART À Pont-Coblant, le site est impeccable. Grand parking pour y laisser la voiture, aire de pique-nique, et l’Auberge du Poisson Blanc pour se restaurer si besoin. Pique-nique sur le dos, c’est parti pour une joyeuse journée dans un cadre merveilleux ! À chaque virage, c’est la surprise de découvrir une nouvelle vue sur le canal… Mais où se cache le fameux trésor ?

À LA RECHERCHE DU LIT DU DRAGON C’est entre les 2 écluses de Sant Algon et de Buzit que vous trouverez les 4 premières caches au nom mystérieux de « lit du dragon ». De quoi éveiller la curiosité de vos apprentis sorciers ! Il sera temps alors de faire une première pause à la maison éclusière de Buzit, où vous pouvez observer les écluses et expliquer à vos petits curieux comment fonctionnait le franchissement des péniches lors de l’âge d’or du canal à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. RENDEZ-VOUS AVEC VICTOR Un peu plus loin, à Pont Ti Menn, vous découvrirez de l’autre côté du canal la silhouette imposante et tout de noir vêtue de Victor. Qui est-il ? Une lourde péniche chargée de 100 tonnes d’ardoises qui s’est échouée contre le pont et a coulé une nuit de décembre 1932… Il lui faudra attendre 2005 pour qu’une poignée de passionnés lui redonne vie hors de l’eau.

C’est l’occasion pour vos petits chasseurs de trésor d’explorer les environs pour trouver une nouvelle cache. ENFIN LE PIQUE-NIQUE ! À quelques pas de Victor, se trouve l’écluse de Rosveguen. Ouverte en été et le dimanche, la maison éclusière retrace l’histoire des bateliers et éclusiers. Juste à côté, le Centre d’interprétation de la vie éclusière présente vieux outils et métiers anciens. L’endroit est parfait pour piqueniquer. Table couverte, quelques jeux pour les enfants, et même des toilettes sèches ! Et la dernière cache n'est pas très loin ! Pendant que les enfants cherchent, vous pouvez déambuler le long d’un ruisseau qui rejoint le canal, jalonné des peintures marines de Jules Noël, artiste du XIXe siècle, contemporain de Baudelaire et originaire de Quimper. Il est temps de faire demi-tour et de découvrir le canal sous un autre angle. Une superbe journée au bord du canal ! INFOS

Retrouvez toutes les informations sur le canal de Nantes à Brest > www.smatah.fr


Panoramas d’exception //

9

Les abers Véritables fjords à la bretonne (mais beaucoup moins profonds), les abers sont de longues et étroites entailles dans les terres, que la mer vient découvrir ou recouvrir.

L'aber Wrac'h L'aber Ildut L'aber Benoît

L’aber désigne à la fois l’estuaire et la rivière. Paysages de mer et de rivières s’entremêlent, offrant une ambiance calme et apaisante. Le Finistère compte trois abers : l'aber Benoît, l'aber Ildut et l'aber Wrac'h, qui jalonnent la côte nord-ouest du département. Découvrezles en empruntant le GR34, pour des points de vue à couper le souffle. ÀA

DECOUVRIR

Partagez vos photos et souvenirs des abers sur la page facebook du pays des Abers !

> facebook.com/Office-de-Tourisme-du-Pays-des-Abers

Crozon

Quelle surprise quand le sérieux journal anglais The Guardian établit son palmarès des plus belles plages du monde 2016 ! Là, à la 14e place, rivalisant avec des noms qui font rêver comme Bora-Bora ou encore les Seychelles, figure Crozon-Morgat ! Le britannique met en avant des plages calmes, dans une baie abritée, les multiples activités possibles et les lieux de restaurations variés. Jugez vous-même ! ÀA

DECOUVRIR

Partagez vos photos et souvenirs de Crozon sur la page facebook de la presqu'île de Crozon > facebook.com/PresquiledeCrozon.tourisme L'île Vierge

Kayak au cap de la chèvre


10

// Escapades saveurs

La langoustine « demoiselle » du Finistère

On l’appelle affectueusement la « demoiselle » ou « l’or rose » du Finistère. Réputée et courtisée, la langoustine, pêchée dans le sud du département, est l’un des crustacés les plus appréciés des Français. à la fois noble et facile à cuisiner, elle s’accommode à tous les goûts. Au Guilvinec et dans les ports du pays Bigouden, l’arrivée des bateaux au port est un moment prisé par les restaurateurs attentifs à la fraîcheur de leurs produits.

Pour Gwenaël Coïc, dit Gwen, patron de l’Odyssée, chalutier attaché au port de Lesconil, la pêche est une histoire de famille. Passionné, ce fils et petit-fils de pêcheur prend la mer chaque jour. Pour trouver la meilleure zone de pêche, il se fie à son instinct et à sa connaissance des habitudes de ce crustacé si recherché. Port réputé pour sa langoustine, dont il était le fleuron dans les années 70, Lesconil possède le charme si particulier de ces lieux chargés d’histoire et dont les pierres gardent la trace laissée par l’homme au fil du temps. Ici, le visiteur est happé par la force de cette mer si proche, à la fois familière et impressionnante. Ce port, Gwen Coïc le connaît bien. Né à Plobannalec-Lesconil, le pêcheur a suivi les traces de son père et de son grandpère. «  Mon père pêchait au large. Il partait longtemps. Enfant, je ne l’ai pas beaucoup vu. La pêche à la langoustine est physiquement très dure, mais je rentre tous les soirs. » Tous les jours, lui et son matelot Ronan Tirilly embarquent pour une journée de pêche, de l’aube jusqu’à 17 heures, heure de la criée du Guilvinec. «  Une très bonne journée, c’est environ 250 kg de langoustines », explique Gwen. Il a choisi de rester ancré au port de Lesconil en raison de la proximité des zones de pêche. « J’ai mes habitudes dans le sud des Glénan. » Pour saisir le meilleur secteur, le pêcheur suit son instinct. « On a aussi des renseignements avec les copains. Avant, ça se passait beaucoup à la VHF. C’est moins le cas aujourd’hui. » Gwen connaît surtout très bien les habitudes du petit crustacé. « Les langoustines se trouvent au fond de la mer, de 60 à

130 mètres de profondeur. Un peu moins parfois dans la baie. Mais elles vivent un peu comme les taupes, dans des terriers qu’elles creusent à 5 ou 6 mètres dans le sol. » Avril à juin : période d’abondance Les pêcheurs ont parfois quelques frayeurs. « Pour trouver les plus belles langoustines, il faut slalomer dans les rochers. Le matériel peut s’accrocher. » Puis, il faut aller vite. Les chaluts sont remontés par enroulage hydraulique. Une manoeuvre délicate qu’il faut surveiller de près, Gwen à la barre ; Ronan à la manoeuvre. Les langoustines sont déchargées sur la table de tri et triées immédiatement. Les plus petites sont rejetées à la mer. « Il faut trier le plus vite possible pour les mettre dans les viviers et les garder vivantes, explique Ronan. Pour les acheteurs, c’est un gage de qualité. » La langoustine se consomme toute l’année. Mais c’est entre avril et juin « qu’on la trouve en abondance », confirme Gwen. C’est donc aussi à cette période qu’elle est la plus abordable financièrement. Les amateurs de produits ultra frais peuvent même acheter leurs poissons et fruits de mer directement au pêcheur de retour au port. « Une loi datant de Colbert nous permet de vendre notre pêche directement sur le quai. » À son retour au port, Gwen est presque sûr de trouver Didier Guillou, patron du Tara Cantine de Mer, qui attend la pêche du jour pour la servir, ultra fraîche, dans les assiettes de son restaurant… Recette à suivre... DECOUVREZ

Haliotika, la Cité de la Pêche > www.haliotika.com

La recette de Didier Guillou CASSOLETTE DE LOTTE ET LANGOUSTINES & SA FONDUE DE POIREAUX AU CIDRE Pour 4 personnes • 1,4 kg de filet de lotte pelée • 8 tranches de poitrine fumée • 100 g de lardons fumés • 2 x 25 cl de cidre brut (50 cl) • 3 x 25 cl de crème (75 cl) • Sel • Piment d’Espelette • 12 grosses langoustines • 5 cl de Cognac ou de Lambig • 2 beaux poireaux • 50 g de beurre 1/2 sel • Huile d’olive • Poivre 5 baies

La lotte

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6). Lever les filets et les larder avec la poitrine fumée. Les disposer dans un plat avec les lardons et 25 cl de cidre. Mettre au four pendant 8 minutes. Récupérer le jus de cuisson. Dans une poêle bien chaude, verser le jus de cuisson et laisser réduire avec la lotte 4 à 5 minutes. Crémer (25 cl de crème). Assaisonner avec du sel et du piment d’Espelette.

Poêlée de langoustines

Dans une poêle, faire revenir les langoustines dans de l’huile d’olive pendant 5 minutes, puis flamber au Lambig ou Cognac et crémer (25 cl de crème). Assaisonner avec du sel et une pincée de piment d’Espelette. Laisser réduire pendant 2 à 3 minutes.

Fondue de poireaux au cidre

Prendre 2 poireaux, les émincer, les laver et les égoutter. Dans une poêle, faire fondre les poireaux avec du beurre 1/2 sel en surveillant. Ajouter 25 cl de cidre et 25 cl de crème à la fin. Rectifier l’assaisonnement avec le sel et le poivre 5 baies. Dans une cassolette, tapisser de fondue de poireaux et y déposer la lotte et les langoustines. Mettre au four 3 minutes à 180°c (thermostat 6).

DEGUS TEZ

Tara Cantine de mer au port de Lesconil - 02 98 822 743 > www.cantinedemer.com


Le coin des enfants //

11

EN ROUTE AVEC

madame ordinaire www.madameordinaire.com

Le bon plan

famille & culture ! PASSEPORT CULTUREL, le réseau 100% culture et patrimoine du Finistère, vous propose 32 musées et sites à tarifs réduits avec des entrées offertes, après une première entrée plein tarif. N'attendez plus ! Informations dans les offices de tourisme ou dans les équipements participants à l'opération.

> passeport.culturel.finistere.fr

Saint-Goazec

Plougastel-Daoulas

Plougonvelin

Demoiselle 1 :“ S’il y a une forêt c’ est qu’il y a des loups, non ? ” Demoiselle 2 :“ Mais non, s’il y a un château, c’est qu’il y a des gens, donc pas de loups ! ”

“ Est-ce qu’on peut encore aller chercher des mûres ? ”

“ Est-ce qu’on peut recommencer à monter les marches ? ”

« Habitant à Brest, nous allons souvent à Plougastel-Daoulas. Il y a plein d’endroits de balades sympas. En empruntant le pont de Plougastel*, on y est en seulement 10 minutes. Plougastel, c’est le pays des fraises. Mara, Séraphine… il y en a plusieurs sortes. Elles sont cultivées sous des grandes serres, mais elles ne sont pas traitées. Cela reste à taille humaine. Et les fraises sont juste à hauteur des filles, qui se voient souvent proposer de les cueillir elles-mêmes. D’avril à la Toussaint, nous allons en chercher pour faire des confitures et d’autres recettes faciles pour les enfants. Au niveau du goût, elles sont incomparables. Les enfants aiment les croquer comme ça. On peut visiter le musée de la fraise et du patrimoine, pour connaître toute l’histoire de la presqu’île. Ici, il y a toujours quelque chose à faire, à voir, quelle que soit la saison : les tempêtes en hiver, la pêche à pied, notamment pour les huîtres sauvages, l’illumination du calvaire en été, etc. »

« Depuis qu’elles sont montées en haut du phare Saint-Mathieu, mes filles m’ont fait promettre d’aller visiter d’autres phares. Quand elles ont vu l’escalier, elles ont d’abord râlé. Mais une fois redescendues, elles voulaient recommencer. C’est un véritable défi de monter ces 163 marches. La Pointe est un endroit assez complet, avec plein de choses à voir : l’abbaye, le sémaphore, la chapelle, le musée. Il y a des ruines avec plein de passages secrets. Les filles veulent tout comprendre. Elles posent plein de questions. Heureusement que le musée explique tout très bien. »

Le château de Trévarez

« Le château de Trévarez à Saint-Goazec est un endroit très beau. J’y allais également enfant. Je me souviens de la bâche sur la toiture. Il n’avait pas encore été restauré. Récemment, deux nouvelles pièces ont été ouvertes au public. Le château est entouré d’un immense parc, connu pour sa collection de camélias. Il y a plein d’endroits pour jouer à cache-cache. Les filles adorent. Elles sont aussi fans de fleurs. Maintenant que la grande sait lire, elle découvre elle-même le nom des arbres sur les petits panneaux du parc. À l’intérieur du château, elles aiment les expos. Celle sur la vie de château leur a beaucoup plu. Elles ont adoré découvrir l’usage des cinq couverts différents autour des assiettes. Dans la salle de bains, elles ont beaucoup ri avec les toilettes en bois et la ficelle pour tirer la chasse d’eau. Nous y allons régulièrement, notamment à Noël. L’ambiance est toujours réussie. Il y a des ateliers pour les enfants. En tout cas, on passe toujours un bon moment. »

La presqu’île aux fraises

* Nom donné par les Brestois au pont de l’Iroise.

> De 1 à 7 € - www.cdp29.fr

CHAÎNE YOUTUBE

Installée depuis deux ans à Brest, Anaïs est « Madame Ordinaire », une jeune maman blogueuse qui sillonne le Finistère avec ses « Demoiselles » de 4 et 6 ans, à la recherche de lieux et d’activités captivants et insolites. Ce qu’elle aime : la Bretagne et les sorties hors des sentiers battus. Voici quelques-unes de ses destinations coups de coeur en Finistère.

DIY* : les étoiles de mer * Do It Yourself (Faites-le vous même)

Des étoiles comme s'il en pleuvait Pas facile d’occuper les enfants le week-end et pendant les vacances... On vous aide ! Découvrez ce tuto facile pour donner un petit air de mer à votre séjour en Finistère ! Pour cette recette, il vous faut > 1 tasse de farine > 1 tasse de sel > de la gouache blanche (pour la couleur)

Fabrication de la pâte à sel Mélangez le sel avec la farine, puis ajoutez la gouache, un peu d’eau et pétrissez la pâte. Formez ensuite des boules de pâte à sel. (Elles peuvent se conserver jusqu’à 48 heures dans un récipient hermétique.)

Les étoiles de mer

Et pour finir...

Pour fabriquer ces étoiles de mer, vous aurez simplement besoin d’un cure-dent et d’un peu de ficelle.

Vous pouvez les disposer de plusieurs façons selon vos goûts et vos envies : en guirlande, dans un vase, sur un meuble, en décoration de table pour un repas de fruits de mer...

1 Aplatissez les boules que vous avez formées puis découpez la pâte pour former les 5 branches de l’étoile. Arrondissez chaque extrémité. 2 Munissez-vous de votre curedents et lancez vous dans la décoration ! Ici, nous avons fait un trait par branche puis des petits points avec la pointe du cure-dent. 3 Faites un trou un peu plus large au sommet de l’une des branches pour pouvoir l’accrocher. 4 Les mettre sur du papier sulfurisé pour la cuisson et enfourner à 200° pendant plusieurs heures. Le temps de cuisson dépend de l’épaisseur des étoiles.

Ambiance bord de mer garantie ! Voilà de quoi embellir votre séjour en Finistère ;-)

Découvrez les fraises du Finistère << Flashez ce QR Code

La Pointe Saint-Mathieu

De 1,50 € à 3,50 € (gratuit – 6 ans) > www.amis-st-mathieu.org

Ce que Madame Ordinaire et ses Demoiselles aiment également > Visiter les fermes pédagogiques, les cidreries et les biscuiteries. > Pêcher à pied, surtout les crabes et dénicher les galets. > Se balader sur les sentiers pour ramasser des bâtons et des feuilles pour faire des moulins à vent et des herbiers.


12

// Gastronomie

Produits en

Finistère

AOP, AOC, IGP, IG*... pas facile de s’y retrouver dans les sigles d’appellations géographiques. Alors pour vous faciliter tout ça, voici les produits que l’on peut trouver en Finistère...

L’oignon de Roscoff Peut-etre le plus connu des AOP/AOC que l’on trouve en Finistère. Le fameux oignon de Roscoff est cultivé dans le hautLéon, entre Kerlouan et St-Pol de Léon, le long de la Manche. Les cultures d’oignons s’y sont développées depuis fort longtemps, d’abord destinées aux navires faisant escale dans le port de Roscoff, puis exportées en grande partie vers la GrandeBretagne par les « Johnnies ». L'oignon se reconnait facilement par sa couleur rosée caractéristique. Cru, son odeur est fruitée, sa texture est croquante et très juteuse. Son goût sucré et peu piquant permet une utilisation en salades. Cuit, il développe son goût sucré et fruité. La texture devient fondante. Il constitue un ingrédient de choix et devient vite indispensable pour la confection de soupes, sauces ou poêlées.

CHAÎNE YOUTUBE

oignon-de-roscoff.fr Découvrez l'oignon rosé de Roscoff << Flashez ce QR Code

Volailles fermières de Bretagne Les Volailles fermières de Bretagne (IGP et Label Rouge) rassemblent 145  producteurs bretons. Ils élèvent des volailles dans de grands espaces herbeux parsemés d’endroits ombragés. Issues de races rustiques, elles sont nourries exclusivement de céréales, de vitamines et de minéraux. Dotées d’une chair incomparable, délicatement goûtée et ferme à souhait, elles raviront petits et grands, en famille ou entre amis ! www.fermiers-d-argoat.org

Spiritueux et autres nectars ** Quand on déguste une crêpe, bien sûr, on pense à l’accompagner d’un bon cidre. L’AOC/AOP Cornouaille saura éveiller vos papilles sous ses fines bulles, son bon goût fruité oscillant de l’abricot au pamplemousse, et sa couleur dorée. Produit de la vallée de l’Aulne au pays bigouden, jusqu’aux frontières du Morbihan, le Cornouaille est composé d’un mélange de pommes à cidre amère, douce-amère, douce et acidulée, soigneusement sélectionnées pour respecter un cahier des charges strict. Mais questions cidres, il y en a pour tous les goûts. Aussi l’IGP Cidre de Bretagne, ou cidre breton, vous permettra de découvrir une palette variée de cidres, allant du plus fruité au plus amer, d’un jaune doré à l’acajou.

La farine de blé noir de Bretagne Gwinizh du Breizh Avant de pouvoir être transformée en de savoureuses crêpes, galettes ou pâtes, la graine de blé noir sous certification doit être transformée en farine de blé noir de Bretagne (IGP) par des meuniers bretons, héritiers d’une production ancestrale, dont le savoir faire a été transmis de génération en génération. Le blé noir, appartient à la Famille polygonacées, comme l’oseille ou la rhubarbe, ce n’est donc pas une céréale. Mais il possède néanmoins des qualités nutritionnelles très proches de celles du blé, sans toutefois contenir de gluten. Il est de plus un candidat parfait pour une agriculture bio : il ne supporte aucun traitement ni produit phyto sanitaire. Maintenant que vous le savez, vous n’avez plus qu’à vous mettre aux crêpes et au kig ha farz ! www.blenoir-bretagne.com * POUR Y VOIR PLUS CLAIR AOP : Appellation d’Origine Protégée AOC : Appellation d’Origine Contrôlée IGP : Indication Géographique Protégée (pour les produits naturels, agricoles et viticoles) IG : Indication Géographique (pour les produits manufacturés, artisanaux)

Pour ceux à qui les bulles ne réussissent pas, d’autres alcools locaux bénéficient d’appellation protégée : le Pommeau de Bretagne (AOC - IG) et l’eau-devie de cidre de Bretagne (AOC - IG). L’eau-de-vie, ou lambig en breton, est fabriquée par distillation d’un moût de pommes fermenté (tous les sucres se sont transformés en alcool). Jeune, Vieux ou Hors d’Âge, il se déguste en digestif. Le Pommeau lui est constitué d’un mélange (mutage) de jus de pommes fraîchement pressées et d’eau-de-vie de cidre. Il répond également à un cahier des charges très strict concernant les variétés de pommes utilisées, la teneur en sucre, la qualité de l’eau-de-vie... Découvrez ces produits grâce à la Route du Cidre en Cornouaille et venez à la rencontre de producteurs passionnés ! www.cidref.fr **l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

PENN AR BOX votre Concentré de bretagne partout dans le monde En vacances, on se fait plaisir. Et c’est l’occasion de découvrir des spécialités gourmandes ! Mais une fois rentré chez soi, on rêve de déguster à nouveau ces mets qui prolongent un peu les vacances. C’est ce que proposent Loïz et Julien, jeunes passionnés de caramel au beurre salé et autres lichouseries bretonnes, avec leur Penn ar Box. Prolongez vos vacances en recevant tous les mois à domicile un véritable concentré de Bretagne.

2 formules aux choix La Plij Box vous propose de nouvelles saveurs et de découvertes de produits alimentaires surprenants et innovants. La Buhez Box est elle un véritable kit de survie « made in breizh » et vous offre tous les mois 10 produits phare bretons. Ces 2 box sont accompagnées du magazine « Ar Gazetenn » qui présente les producteurs et les produits reçus. Ces derniers sont également mis en valeur par votre Penn ar Chef qui vous concocte des recettes à refaire à la maison. Penn ar Box vous réserve encore bien d’autres surprises ! Un espace dédié à la communauté vous permettra d’échanger avec tous les lichous amoureux de la Bretagne ! pennarbox.bzh


Mode //

influences finistère

13

Un concarnois habille

BEYONCÉ

Au printemps 2015, Beyoncé, la célèbre icône R’n’B, dévoilait sur son compte Instagram une robe noire et blanche très échancrée. « C’est dur à croire, mais oui, c’est bien Queen B dans une robe PRX », commentait dans la foulée Pierre Renaux sur son compte Facebook. Le jeune homme, originaire de Concarneau et formé à la très prestigieuse Académie royale des beaux-arts d’Anvers, est le créateur de cette robe aux couleurs Gwenn-ha-Du. Déjà remarqué par la reine Mathilde de Belgique, puis par Beyoncé, Pierre Renaux fait, à 24 ans seulement, une entrée fracassante dans le monde de la haute couture.

Broderies & Gwenn-Ha-Du

Pascal Jaouen a découvert très tôt la richesse du patrimoine vestimentaire brodé de la Cornouaille. Passionné de broderie, il l'enseigne et expose son travail depuis plus de 20 ans. Sa collection Gwenn-Ha-Du, vibrant hommage à la Bretagne allant du noir profond au blanc immaculé, se découvre jusqu'au 16 septembre 2016 à l'École de Broderie d'Art de Quimper.

Le Finistère se fait

haute couture

Dépassés les costumes traditionnels bretons ? Pas pour Jean-Paul Gaultier. Le créateur à la marinière a trouvé dans les broderies, coiffes, vareuses et cabans de Bretagne l’inspiration pour ses tenues haute couture.

DECOUVREZ

5€ / gratuit - 12 ans École de Broderie d'Art de Quimper, 16, rue Haute. > www.pascaljaouen.com

«  Les costumes folkloriques bretons sont riches de couleurs et de broderies. J’ai voulu associer la Bretagne au chic parisien et à la couture », a expliqué Jean-Paul Gaultier lors de la Fashion week 2015. Il y présentait sa collection haute couture automne-hiver 2015-2016, sur le thème de la Bretagne. Les robes s’appellent « Au raz de la pointe » ou « La Complète », le trench est « Quimperméable ». Plus qu’un clin d’oeil, les créations du couturier révèlent la finesse des broderies, dentelles, tissus et couleurs des costumes anciens. Retravaillés par le créateur, ils deviennent des vêtements alliant élégance et modernité. Jean-Paul Gaultier rend ainsi un bel hommage à la région en portant sa tenue fétiche, la marinière.

MODE : Adoptez la Finistère Attitude ! La Rayure par Armor Lux immanquable la bretonne à l'aise breizh ! Vous le savez, la rayure est indémodable. Et à coup sûr, elle sera encore la star de l’été cette année. Elle a fait sensation sur les podiums et on la trouve partout : vitrines, catalogues, pubs... on s’arrache les petits tops rayés ! À l'origine, la marinière a été adoptée par les marins car elle permettait de mieux les repérer dans l’eau. Et avec la rayure, cet été, c’est vous qu’on va repérer. Vous trouverez de la rayure à volonté chez Armor Lux qui confectionne une large gamme de prêt-à-porter femme, homme et enfant depuis des décennies. www.armorlux.com

Vous l'avez sûrement vue sur le coffre d'une voiture ! Il est impossible de la manquer ! Mais la marque bretonne se porte également, avec élégance, en mode sportswear ou même humoristik. Hommes, femmes, enfants, bébés, toute la famille s'y retrouve. Idéal pour montrer son attachement à la Bretagne ! À l'Aise Breizh, c'est aussi des accessoires tendances, du linge de maison et même de la décoration ou des assiettes ! Idéal pour rapporter un souvenir sympa de son séjour en Finistère !  www.alaisebreizh.com


14

// Événements 2016

Événements

eux en br m no nt so ts en em én év s Le ... es tr au d’ n Sportifs, culturels, musicaux, et bie ! n io at ér od m ns sa rir uv co dé à n, tio lec sé Finistère ! En voici une petite

Brest 2016

Temps fête

Fêtes maritimes internationales du 13 au 19 juillet

Douarnenez du 19 au 24 juillet

Elles ont brillamment passé le cap de leurs 20 ans en 2012 : les Fêtes Maritimes Internationales de Brest s’acheminent vers leur 7e édition, du 13 au 19 juillet 2016. Avec un grand événement  : l’accueil de la frégate l’Hermione, réplique historique du navire amiral de La Fayette, qui suscite l’enthousiasme du public. Et comme toujours, issus de tous les océans de la planète, des grands voiliers, des bateaux du patrimoine, des embarcations exotiques, des yachts de belle plaisance… Les fêtes maritimes offrent aussi à des centaines de milliers de passionnés, concerts, espaces d’exposition, animations et des séquences magiques : parades maritimes et feux d’artifice. Un magnifique spectacle sur la terre comme sur l’eau ! 6 jours de fête et départ des bateaux pour la Grande Parade le 19 juillet.

Pionnier des grands rassemblements maritimes, Temps fête célèbrera ses 30  ans au cœur d’une fête populaire et conviviale rassemblant 1000 bateaux, 3000 marins et 600 artistes. La présence de cette flotte exceptionnelle offrira un spectacle permanent. Les marins, fiers de leurs bateaux, donneront le meilleur d’eux-mêmes lors de la parade, des jeux nautiques, des courses, des concours de manœuvres et de godilles commentés en direct, des visites à bord... Sur scène, sur les quais, sur l’eau... Partout et pour tous, découvrez des moments féeriques dans un décor de bateaux traditionnels illuminés et mis en scène, pour vous offrir pendant 6 jours des rencontres permanentes et insolites. Feux d’artifices, concerts, spectacles de rue, fanfares, chants de marins… En journée comme en soirée, au rythme de la marée, une multitude d’animations, de musiques, de spectacles enchanteront les quais.

www.brest2016.fr

www.tempsfete.com

La Parade Maritime Brest-Douarnenez, le 19 juillet

FETES MARITIMES

Le Finistère en toute saison

Le Finistère renoue avec la Grande Parade. Plus de 1000 bateaux sont attendus le 19 juillet pour symboliser ce trait d’union entre les fêtes de Brest et de Douarnenez. Après le goulet, la pointe du Toulinguet, le célèbre passage au travers des Tas de Pois, le Cap de la Chèvre sera le dernier point de passage avant l’arrivée de cette armada au Rosmeur. www.parademaritime.com

Exposition «  Naviguer la tête dans les étoiles », du 2 avril au 2 novembre, au Port-Musée de Douarnenez www.port-musee.org Exposition « Bonne Fortune et mauvais sort  », du 16 juin au 2 janvier, à l’abbaye de Daoulas www.cdp29.fr

Le Finistère se dévoile toute Exposition «  Autoportraits du l’année ! Expositions, festivals, musée d'Orsay », du 17 juin au événements culturels ou 26 septembre, au musée des traditionnels... Beaux Arts de Quimper www.mbaq.fr Les occasions de découvrir les 1000 facettes de ce département ne Festival du livre jeunesse et BD «  Rêves d’Océans  » les 18 et manquent pas ! 19 juin à Doëlan Retrouvez toutes les fêtes et www.reves-doceans.fr manifestations sur www.finisteretourisme.com/agenda En attentant, en voici un petit aperçu !

Exposition «  Chagall, de la poésie à la peinture  », du 26  juin au 1er novembre, au Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la Culture à Landerneau www.fonds-culturel-leclerc.fr Festival Astropolis du 1er au 3 juillet à Brest www.astropolis.org Fête des Brodeuses, du 8 au 13 juillet à Pont l’Abbé www.fetedesbrodeuses.com Festival des Vieilles charrues, du 14 au 17 juillet à Carhaix www.vieillescharrues.asso.fr La Coupe Internationale d’Été Optimist, du 16 au 23 juillet à Loctudy www.cnloctudy.com

Festival Cornouaille Kemper, du 19 au 24 juillet à Quimper www.festival-cornouaille.bzh

Festival L’îlophone du 9 au 11 septembre à Ouessant www.ilophone.com

Tour du Finistère à la voile, du 23 au 29 juillet www.tour-finistere-voile.com

Journées des plantes de collection au Château de Kerjean les 24 et 25 septembre www.cdp29.fr

Festival Fête du Bruit dans Landerneau, du 12 au 14 août festival-fetedubruit.com Mise en couleurs des calvaires des enclos paroissiaux du 5 au 7 août à Guimiliau www.7calvaires.fr Festival Les Filets Bleus, du 12 au 15 août à Concarneau www.festivaldesfiletsbleus.fr Festival Mondial Folk, du 19 au 23 août à Plozévet www.mondialfolk.org Festival des Rias en pays de Quimperlé du 24 au 28 août www.lesrias.com

Festival du château gourmand au château de Kergroadez à Brélès du 6 au 9 octobre www.kergroadez.fr Festival européen du film court du 8 au 13 novembre à Brest www.filmcourt.fr Festival «  Théâtre à tout âge  » de fin novembre à fin décembre dans une trentaine de communes du Finistère www.tres-tot-theatre.com


Événements 2016 //

15

Si aujourd’hui la Pointe de la Torche est bien connue des amateurs de surf et autres sports nautiques de glisse, c’est bel et bien le windsurf qui en a fait un spot mythique. Du 22 au 30 Octobre 2016, les meilleurs riders mondiaux se retrouveront à la Pointe de la Torche pour disputer une épreuve de la Coupe du Monde. Des légendes d’hier feront leur grand retour sur le spot bigouden, tandis que les nouveaux ténors de la discipline auront enfin l’occasion d’en découdre sur ce spot si redouté. L’événement se déroulera au coeur des vacances de la Toussaint 2016. Au programme, du «  slalom  » pour des parcours entre plusieurs bouées, et des «  vagues  » avec sauts spectaculaires et performances techniques et artistiques.

Rendez-vous en centre Finistère pour un week-end sportif et festif ! Chaque année, les Roc’h vous emmènent à l’assaut des montagnes légendaires du Finistère. À plus de 380 mètres d’altitude, vous découvrirez des panoramas à couper le souffle. Au programme : des randos VTT, des raids, des parcours techniques, des ateliers et des marches libres ou accompagnées mais aussi un festnoz, des démonstrations de trial, le salon du VTT... www.lesroch.org

U VEA NOU SÉE U M pr ès trav

Lagrimas y penas, Augustin Rouart, 1943 huile sur toile (51x65,5cm), collection particulière © photo Philippe Fuzeau

« Les Rouart, de l’impressionnisme au réalisme magique » au nouveau Musée de Pont-Aven du 26 mars au 18 septembre

www.latorchewindsurf.com

La renaissance du nouveau Musée de Pont-Aven se réalise sous le signe de l’impressionnisme avec l’exposition de trois générations d’artistes et mécènes : Henri Rouart (1833 - 1912), son fils Ernest Rouart (1874 1942), son petit-fils Augustin Rouart (1907 - 1997). Au total, près de 130 oeuvres seront exposées, en provenance de collections particulières et de grands musées (Musée d’Orsay, Musée Marmottan-Monet, Musée des années 30…) et inviteront à la contemplation de l’œuvre intime de chacun des peintres. Henri Rouart, peintre du paysage, fut l’élève de Corot. Il fut aussi l’un des tout premiers collectionneurs des œuvres de Gauguin. Il réalise, tout comme son fils, Ernest Rouart, de beaux portraits de ses proches. Unique élève de Degas, Ernest Rouart épouse Julie Manet, fille de Berthe Morisot et d’Eugène Manet. Quant à Augustin Rouart, il s’abstrait de l’impressionnisme pour construire un style original qualifié de «  réalisme magique  » par Bruno Foucart.

EVENEMENTS SPORTIFS

Retrouvez tous les événements en Finistère sur

www.finisteretourisme.com/agenda

Kann Al Loar

ertur uv

x

à Huelgoat les 10 et 11 septembre

au

à la Pointe de La Torche à Plomeur du 22 au 30 octobre

e

Les Roc'h des Monts d'Arrée

a

La Torche windsurf 2016

Réo

en Finistère !

Fest Jazz à Châteauneuf-du-Faou du 29 au 31 juillet

www.museepontaven.fr

CULTURE

Le festival du Bout du Monde

www.kann-al-loar.bzh

Le festival de Châteauneuf-du-Faou qui se déroule sur les bords de l’Aulne propose une programmation variée, allant du blues au cajun et du Swing au New Orleans. Attaché à une ambiance familiale et décontractée, le festival prône des valeurs d’humanité et de partage. Au détour des cinq scènes, les quelques 3000 festivaliers peuvent profiter d’une ambiance chaleureuse et conviviale. Le festival mène une politique de soutien aux jeunes artistes et privilégie une programmation internationale de qualité qui participe à son originalité. Il se murmurerait que le Fest Jazz serait le « Marciac Breton » !

Né en 2000, le festival du Bout du Monde accueille chaque année 60  000 visiteurs autour d’une programmation métissée. Sur les 3 scènes du festival se succèdent artistes reconnus et découvertes, dans une ambiance chaleureuse et familliale. En 2016, le « Boudu  » accueillera Tiken Jah Fakoly, The Shoes, Natacha Atlas, Too Many Zooz, A-Wa, Boulevards des airs et bien d’autres !

MUSIQUE & DANSES

www.fest-jazz.com

www.festivalduboutdumonde.com

à Landerneau du 7 au 10 juillet La 29e édition du festival Kann Al Loar fera rimer une fois de plus cultures traditionnelles et actuelles à travers un programme multicolore de chants, musiques, danses et théâtre. Le grand défilé regroupant plus de 600 sonneurs et danseurs traditionnels constitue le temps fort de cet événement.

à Crozon du 5 au 7 Août


// Test

16

C'est les vacances ! On vous aide à choisir vos activités. Découvrez celles qui sont faites pour vous en répondant à ces questions.

1.

B A

3.

Pour vous les vacances riment avec :

Farniente, bronzage et insouciance. Remise en forme par la pratique de sports nouveaux et visites en tous genres. Châteaux de sable, pêche à pied et dégustations culinaires. Tout cela à la fois.

C D

D A B

2.

C

Pour vous sentir vraiment en vacances, vous avez besoin de :

C

Faire découvrir à vos enfants ce que vous aimiez à leur âge. Inviter vos amis à un barbecue façon « auberge espagnole » dans votre résidence de vacances. Rompre avec le quotidien en découvrant des endroits toujours nouveaux. N’avoir rien à décider, ni à faire.

D A B

Le musicien Yann Tiersen, installé sur l’île d’Ouessant, compositeur de la célèbre musique d’Amélie Poulain. Jean Galfione, champion olympique de saut à la perche reconverti dans la voile, installé dans le Finistère. La chanteuse Nolwenn Leroy, née à Saint-Renan près de Brest. L’actrice Clémentine Célarié, amoureuse de la presqu’île de Crozon.

4. A B C D

Si vous deviez passer vos vacances avec une star, vous choisiriez :

Le dimanche, soirée tranquille à la maison. Vous regardez :

Un long dimanche de fiançailles, de Jean-Pierre Jeunet, tourné à Penmarc’h. La série Doc Martin, tournée à Doëlan. Le Peuple migrateur, de Jacques Perrin, tourné à Kerlouan, Lampaul-Ploudalmézeau et SaintPabu. Élisa, de Jean Becker, tourné à l’île de Sein.

5. B A D C

Une bonne alimentation et beaucoup de repos. Rien que le soleil ! Ma peau aussi prend des vacances. Un peu de maquillage et beaucoup de bonne humeur. Marinière et crème solaire pour tout le monde.

6.

A D B C

Vos secrets de beauté pendant les vacances sont :

En vacances, vous êtes plutôt :

Sandwich au pâté et thermos de café. Coquillages et crustacés, crêpes, cidre, fraises… Je goûte toutes les spécialités locales. Gastronome, je recherche les meilleurs restaurants du moment. Palets bretons, galettes et caramels au beurre salé.

VOUS OBTENEZ UNE MAJORITÉ DE... A

B

C

D

Vous êtes une hyperactive des vacances

Pour vous, les vacances doivent être reposantes

Jamais sans ma tribu

Vous êtes multi-facettes

Partager des moments inoubliables avec vos enfants, les voir évoluer dans un environnement nouveau, expérimenter en famille de nouvelles sensations, voilà votre vision des vacances. Entourée de votre tribu, vous recherchez des activités ludiques et enrichissantes qui plairont aux petits et aux grands. On vous conseille : une balade nature. Des centaines de sorties nature sont proposées d'avril à septembre principalement. Avec un guide, toute la famille part à la découverte des milieux naturels et de la faune du Finistère. www.finisteretourisme.com/ete-nature

Pour vous, pas question de concevoir vos vacances selon un format précis et défini. Curieuse et enthousiaste, tous les programmes vous correspondent. Vous savez allier farniente et découvertes culturelles, activités sportives et sensations culinaires, à deux, entre amis ou entourée de toute la famille. Sans idées préconçues, vous savez vous adapter à toutes les ambiances, des plus simples aux plus sophistiquées. On vous conseille : une activité nautique. Kayak, marche aquatique, plongée, planche à voile, stand up paddle... Vous n'aurez pas assez de vos vacances pour tout tester. À vous l'aventure ! www.finisteretourisme.com/les-sensationsnautiques

Les vacances rêvées ? Celles qui vous permettront de réaliser tout ce que vous ne pouvez pas faire au quotidien, tout en vous amusant. Sur un bateau ou dans un musée, en randonnée ou à la découverte des îles lointaines, rien ne vous effraie. Sac sur le dos, aventurière en tous points, vous êtes en quête de nouveautés et de rencontres surprenantes. On vous conseille : une randonnée sur le GR34 pour découvrir des panoramas à couper le souffle ou une escapade sur une île (Batz, Ouessant, Molène, Sein ou l'archipel des Glénan) : les îles du bout du monde combleront vos envies de découvertes ! www.finisteretourisme.com/les-iles-dubout-du-monde

Vous avez besoin de vous ressourcer, de quitter le rythme effréné de la vie active. Les vacances à courir partout, ce n’est pas pour vous. Il vous faut du repos, dans un cocon de calme bienveillant et restructurant. Vos vacances idéales sont celles où le temps ne compte plus. On vous conseille : un break en thalasso. De la demi-journée au séjour, faites vous chouchouter en vous offrant une pause bien-être (Roscoff, Douarnenez, Bénodet ou Concarneau). www.finisteretourisme.com/thalassotherapie

Journal édité par Finistère Tourisme, Agence de Développement Touristique, 4 rue du 19 mars 1962, CS 92 005, 29018 Quimper cedex. Tél. 02 98 76 20 70 Directeur de la publication : Xavier Druhen Rédaction : Finistère Tourisme, Cibles & Stratégies Conception, réalisation : Finistère Tourisme 263,25x80_Mise en page 1 20/04/16 14:13 Page1

Crédits photographiques : M. Dubois, E. Bozec, M. Raterron, J. Galfione, B.Pelican, H. Ronné, Beyoncé, J.P. Gratien, Y. Le Gal, E. Berthier, M.J. Gouniot, J. Piriou, P. Torset, R. Gladu, A. Lamoureux, N. Job, D. Guillaudeau, ADDES, B. Galéron, P.J. Verger, Penn ar Box, H. Lewandowski, Mme Ordinaire, Temps Fête, H. Coutin, B. Taylor, À l'aise Breizh, Y. Delonglée, Le Roc'h des Monts d'Arrée, Freepik, Nas Ztudio. Tous droits réservés 2016.

www.routard.com

- Photo : Don Smith/Getty

C’est vrai, le luxe d’une chambre d’hôtel se juge à son nombre d’étoiles. Le Routard, l'indispensable de vos voyages.


Mon Finistère 2016