Page 1

« Toilettage ou grand nettoyage ? »

1


Quelques repères sur Financière de l‘Echiquier Une des premières sociétés de gestion indépendantes

Répartition des encours par type de client

4,5

18%

Milliards d’euros d’encours sous gestion

40% 42%

333

Clients privés Grands comptes et institutionnels Distributeurs

Millions d’euros de collecte pour l ’année 2011 Répartition des encours par pays

23

Gérants et analystes

26%

France

74%

Source : Base de données Financière de l’Echiquier. Données au 31/08/2012

Etranger

2


L’essentiel des fonds au 21 septembre 2012 Univers d’investissement

L’actualité

Performances annualisées depuis la création

Performance depuis le 1er janvier

Agressor

Carte blanche au gérant

Le retour des belles histoires Toujours la valeur des choses

+13,2%(1991)

+20,6%

Echiquier Major

Grandes valeurs européennes

La surperformance des leaders européens La reprise de l’investissement

+6,5% (2005)

+22,1%

Echiquier Agenor

Petites et moyennes valeurs européennes

Les exportations allemandes Les nouveaux modes de consommation

+6,4% (2004)

+15,7%

Echiquier Quatuor

Valeurs "value" et de retournement

La revanche du "value" Un cocktail énergétique

+5,2% (2003)

+9,9%

Echiquier Global

Grandes valeurs internationales

Les meilleurs leaders globaux… …pour surperformer la croissance mondiale

+8,7% (2010)

+12,8%

Echiquier Oblig

Obligations d’entreprises

Le portage, une alternative aux emprunts d’Etat

+6,1% (2007)

+12,0%

Echiquier Patrimoine

Diversifié prudent

Eviter les à-coups des marchés

+4,2% (1995)

+3,2%

ARTY

Actifs de rendements (actions et obligations d’entreprises)

La liberté du gérant pour chercher les actifs de rendement

+5,2% (2008)

+10,2%

Données au 21septembre 2012. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Pour plus d’informations sur les fonds présentés, nous vous invitons à vous référer au prospectus disponible sur simple demande auprès de la société de gestion au 01.47.23.90.90 ou à contacter votre interlocuteur habituel.


Les initiatives de Financière de l’Echiquier Une fondation d’entreprise

Une entreprise où il fait bon travailler

agissant en faveur de personnes en difficultés sociales et professionnelles

Prix du partage et 13ème du palmarès 2012 décerné par l’institut Great Place to Work

Une entreprise responsable

Un engagement en faveur de l’environnement

indépendante et appartenant à 100% à ses dirigeants et salariés

Avec un bilan carbone réalisé en 2008 et la création d’un site dédié, Planète Echiquier

Encourager les talents

Le soutien à Thomas Normand pour participer à la Mini transat 6.50 en 2011 et à la Solitaire du Figaro 2012

4


Entreprises et marchĂŠs: notre point de vue 5


Ce que nous disions

La rigueur en Europe est durable

La rÊduction de l’effet de levier est structurelle

Le monde est en croissance

Les entreprises sont plus mobiles que les Etats

6


Europe : Risk on / Risk off Une année en trois temps Eurostoxx 50 €

ON

115

Stoxx Europe 600

ON

Eurostoxx 50€ : -17% STOXX Europe 600 : -8%

+12,8% +12,0%

110

105

100

95

90

Eurostoxx 50€ : +13% STOXX Europe 600 : +11%

85 30/12/2011

30/01/2012

29/02/2012

Données au 14/09/2012 Source : Bloomberg

Eurostoxx 50€ : +20% STOXX Europe 600 : +10%

OFF 31/03/2012

30/04/2012

31/05/2012

30/06/2012

31/07/2012

31/08/2012

7


Europe : Risk on / Risk off Evolution du taux de défaut implicite depuis le début de l’année Itraxx Main Europe

ON

190

ON

Niveau pour lequel 17 des 125 meilleures entreprises européennes feraient défaut d’ici 5 ans

180 170 160 150 140 130

OFF

120

110

Niveau pour lequel 12 des 125 meilleures entreprises européennes feraient défaut d’ici 5 ans Niveau pour lequel 11 des 125 meilleures entreprises européennes feraient défaut d’ici 5 ans

100 30/12/2011

30/01/2012

29/02/2012

31/03/2012

30/04/2012

Données au 14/09/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier

31/05/2012

30/06/2012

31/07/2012

31/08/2012

8


Europe : toujours privilégier les entreprises Un niveau absolu du taux de défaut implicite qui reste confortable Itraxx Main Europe

Niveau pour lequel 20 des 125 meilleures entreprises européennes feraient défaut d’ici 5 ans

200

150

Niveau pour lequel 12 des 125 meilleures entreprises européennes feraient défaut d’ici 5 ans

100

50

0 déc.-09

Niveau pour lequel 7 des 125 meilleures entreprises européennes feraient défaut d’ici 5 ans

mars-10

juin-10

sept.-10

déc.-10

mars-11

Données au 14/09/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier

juin-11

sept.-11

déc.-11

mars-12

juin-12

9


Etats-Unis : vers le bout du tunnel Des chiffres macro-économiques outre-Atlantique meilleurs qu’attendus 150

100

Indice de surprises macro-économiques aux Etats-Unis (Citigroup)

Inflexion à la baisse de l’indice de surprises macro-économiques. Signe précurseur de retournement de marché

PIB T2 à +1,5% (vs +1,4% attendu) Consommation des ménages à +1,5% (vs +1,3%)

50

Revenu des ménages à +0,5% (vs +0,4%)

0

-50

-100

Inflexion à la hausse de l’indice de surprises macro-économiques. Signe précurseur de retournement de marché à la hausse

-150

-200 janv.-10

avr.-10

juil.-10

oct.-10

Données au 31/08/2012 Sources : Bloomberg, Citigroup

janv.-11

avr.-11

juil.-11

oct.-11

janv.-12

avr.-12

juil.-12

10


Europe : "don’t fight Draghi" BCE : un ton "péremptoire" inhabituel qui rassure « La BCE est prête à faire tout ce qui est nécessaire pour préserver l’euro. Et croyez moi ce sera suffisant »

1

(Londres 26 juillet 2012)

« Pour que la BCE agisse, il faut toutefois que les dirigeants européens s'engagent à poursuivre leurs efforts d'assainissement budgétaire et de réformes structurelles »

2

(Francfort 2 août 2012)

5 ans italien

1

8%

5 ans espagnol

FTSE MIB (Italie)

2

Eurostoxx 50 €

2

120

7%

115

6,31% 6,38% 6%

1

125

7,59%

IBEX (Espagne)

5,55%

110 105

5,51%

100

5%

4,59%

5,19%

90

4%

3,88% 3% 29/06/12

95

14/07/12

29/07/12

13/08/12

28/08/12

Variations du 16/07/2012 au 14/09/2012 Sources : Bloomberg, BCE

12/09/12

85 80 29/06/12

14/07/12

29/07/12

13/08/12

28/08/12

12/09/12

11


Europe : "don’t fight Draghi" L’ensemble des courbes de taux de la zone € impactées : Taux 2 ans : -0,06%  0,10% 25 juillet  14 sept.

Taux 2 ans : 4,94%  2,27% 25 juillet  14 sept.

Taux 2 ans : 0,37%  0,24% 25 juillet  14 sept.

Taux 2 ans : 6,42%  3,14% 25 juillet  14 sept.

200

15 nov 2011 : tension extrême sur le 10 ans français. La France emprunte 2X plus cher que l’Allemagne à 10 ans.

180 160 140 120 100 80

14 sept 2012 : retour à la "normale", le Spread revient sur des niveaux de juillet 2011.

60 40 20 0 janv.-11

Spread France-… avr.-11

juil.-11

Données au 14/09/2012 Source : Bloomberg

oct.-11

janv.-12

avr.-12

juil.-12

12


Une situation technique particulière Peu de courageux avant l’été Ratio Bull - Bear 45

25

5

-15

-35

-55 déc.-08 mars-09

Situation technique sur un point extrême. Le différentiel acheteurs – vendeurs avait rarement été négatif sur une telle période.

juin-09

sept.-09 déc.-09 mars-10

Données au 14/09/2012. Source : Bloomberg

juin-10

sept.-10 déc.-10 mars-11

juin-11

sept.-11 déc.-11 mars-12

juin-12

13


Europe : les rendez-vous de la mise en œuvre Réunion de la BCE du 6 septembre : qu’y a-t-il derrière le " Enough " de Mario Draghi ?

OMT : Outright Monetary Transactions

- Montants potentiellement illimités

- Avec des conditions

- Partie courte : moins de 3 ans

- Les pays doivent faire la demande

- Absence de séniorité

- Inciter les intervenants à accompagner la BCE

- Propager le mouvement sur les taux longs

- Stérilisation totale

Mario Draghi réconcilie des positions au départ très antinomiques

12 septembre : la Cour de Karlsruhe valide le MES.

Accord du Bundestag nécessaire au-delà des 190Md € prévus 14


A l’heure des choix… Une même réalité pour 2 candidats

"Fiscal Cliff" : Hausse brutale d’impôts possible avec la fin de diverses exemptions et fortes réductions des dépenses de l’Etat. D’après le Congressional Budget Office l’économie américaine serait en récession en 2013 en cas de non prolongement des mesures fiscales.  dans cette année d’élection présidentielle, nous pensons que tout sera mis en place pour repousser cette échéance.

18000 16000 14000 dette publique sujette à limite

12000

"Debt ceiling" : plafond légal de la dette voté par le congrès. Il sera très probablement atteint d’ici la fin de l’année.

plafond légal

10000 8000

6000 4000 2000

Données au 31/08/2012 Sources : Bloomberg, base de données Financières de l’Echiquier, Les Cahiers Verts de l’Economie, Datastream

01-12

01-10

01-08

01-06

01-04

01-02

01-00

01-98

01-96

01-94

01-92

01-90

01-88

01-86

01-84

01-82

01-80

01-78

01-76

01-74

01-72

0

15


A l’heure des choix… Un président en activité, un challenger et des idées radicalement différentes

Baisser le taux d’imposition sur les sociétés de 35% à 25% Moins de régulation sur le secteur financier

Limiter les dépenses publiques à 20% du PIB d’ici 2020 vs 24% actuellement (500Md $ / an d’économie)

Baisse d’impôts généralisée sur toutes les tranches de revenus

Fin du Obamacare

Atteindre l’indépendance énergétique en 2020 Contre la politique de QE3

Plus ferme sur la politique à suivre en Iran

16


Monde : des politiques émergentes plus favorables Toujours le fléchissement mais les politiques sont à la manœuvre 58

PMI Chinois (source HSBC)

56 54

"Nous avons tout à fait les conditions et la capacité d'atteindre nos objectifs économiques et sociaux pour cette année"

52

Assouplissement monétaire • 2 baisses de taux consécutives • Diminution du montant minimal des réserves des banques Plan de relance dans les infrastructures de 2% du PIB

50 48 46

L’objectif de croissance du PIB de +7,5% en 2012 est maintenu 10%

Croissance annuelle du PIB Brésilien

8% 6% 4% 2% 0%

-2%

Baisse des taux de la banque centrale de 8,00% à 7,50% Nouveau plan de relance de 53,5Md € sur 30 ans ciblé sur les infrastructures.

-4% 12/07 06/08 12/08 06/09 12/09 06/10 12/10 06/11 12/11

Dernières données au 14/09/2012 Sources : Bloomberg, HSBC, Xinhua

17


Monde : point technique sur la situation actuelle Une situation moins favorable mais qui peut changer très vite Le ratios acheteur-vendeur moins lisible. Nous sommes dans une configuration commune sans tendance claire.

La volatilité implicite du S&P 500 très basse. Un signal vendeur. 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0

VIX

Ratio Bull - Bear

45 25 5 -15 -35 -55 déc.-08

juin-09

déc.-09

juin-10

déc.-10

juin-11

déc.-11

juin-12

Une situation technique assez neutre avec des indicateurs contrastés : • Signal vendeur sur le "Vix" • Signal neutre sur le "Bull-Bear" • Signal acheteur sur le "Sell side indicator"

Données au 14/09/2012 Sources : Bloomberg, Merrill Lynch

18


Ce que nous faisons / ce que nous croyons Un point d’entrée sur les émergents SHANGHAI COMPOSITE 7000

6000

5000

4000

3000

2000

1000

0 31/12/2004

31/12/2005

Données au 14/09/2012 Source : Bloomberg

31/12/2006

31/12/2007

31/12/2008

31/12/2009

31/12/2010

31/12/2011

19


Notre hypothèse en Europe : Draghi gagne la partie L’ajustement sera long

=?

Une équation inédite…

Croissance à 0 …qui a des conséquences parfois heureuses…

Taux à 0 La France emprunte à des taux négatifs sur le court terme : • Sur 3 mois à -0,013% • Sur 6 mois à -0,009% Le "strategic carry trade" : • Une émission 2 ans à 0,39% • Une émission 7½ ans à 1,57%

…mais reste difficile pour l’allocataire d’actifs.

Notre réponse pour changer le résultat de l’équation :

Données au 31/08/2012 Source : Bloomberg

1. Obligations d’entreprises, en montant d’un cran sur le risque 2. Continuer d’investir sur les sociétés orientées vers la croissance mondiale 3. La stabilisation en Europe va réveiller les appétits

20


Ce que nous faisons / ce que nous croyons Stabilisation et rattrapage de la zone € ? 120

Eurostoxx 50 €

STOXX Europe 600

S&P 500

110

+3,5%

100 90 80 70

-25,4%

60

-38,1%

50 40 janv.-07 1,10

juil.-07

janv.-08

juil.-08

janv.-09

juil.-09

janv.-10

juil.-10

janv.-11

juil.-11

janv.-12

juil.-12

P/BV. MSCI Europe / US

1,00 0,90

0,80 0,70 0,60 0,50 1975 1977 1979 1981 1983 1985 1987 1989 1991 1993 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011

Données au 14/09/2012. Sources : Bloomberg, CA Cheuvreux, Datastream

21


Ce que nous disions en janvier ce que nous pensons aujourd’hui La rigueur en Europe est durable l’€ survivra avec ou sans la Grèce.

La réduction de l’effet de levier est structurelle le marché de la dette est binaire et fermé pour les "petits acteurs"

Le monde est en croissance la consommation hors Europe comme axe d’investissement

la stabilisation de la zone € va réveiller les appétits

22


« Toilettage ou grand nettoyage ? »

Gestion Taux & Diversifiée : Echiquier Oblig & ARTY

23


ECHIQUIER OBLIG

Le fonds à la loupe Le rendement des obligations d’entreprises européennes

140 135

Du "stock-picking" au "bond picking"

Un couple rendement / risque raisonnable

Une réponse à la baisse des taux

Profiter de la base de données de Financière de l’Echiquier sur les entreprises européennes

Pour offrir plus de liberté, jusqu’à 25% du portefeuille en obligations "High yield"

Un taux de rendement attractif dans un environnement durable de taux bas

Echiquier Oblig

Iboxx 3-5 ans

130 125 120

+34,9% +33,1%

Rendement actuariel

3,1%

Duration

3,85

Sensibilité

3,73

115

Nombre de lignes obligataires

110

Actif total (M€)

72 59,7

105 100 95 90

Données au 31/08/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les calculs de performance sont réalisés coupons nets réinvestis. En revanche, la performance de l’indicateur de référence ne tient pas compte des éléments de revenus.

24


ECHIQUIER OBLIG

Focus sur la poche obligataire 4,50 4,00 3,50 3,00 2,50 2,00 1,50 1,00 0,50 0,00 déc.-11

Duration

Rendement actuariel

Evolution de la notation

5,50% 5,00%

100%

Investment Grade

4,00%

Non notés

3,50%

avr.-12

juin-12

Performance Echiquier Oblig

Iboxx 3-5 ans

0,1% 0,1%

0,2%

2,50% août-12

0,1%

+9,2%

9,3%

8,5% 0,1%

7,1%

9,2% 9,9%

88,9%

104

9,5%

8,6%

85%

106

0,1%

8,8%

6,6%

+11,1%

110 108

0,2%

95%

3,00% févr.-12

0,1%

1,5%

90% 112

High Yield

4,50%

86,2% 86,7% 86,8%

80%

88,2% 85,2% 83,5%

102

84,3%

81,2%

100 98 déc.-11

75% févr.-12

avr.-12

juin-12

août-12

Données au 31/08/2012. Sources : base de données Financière de l’Echiquier, Bloomberg

déc.-11

févr.-12

avr.-12

juin-12

août-12

25


ARTY

Le fonds à la loupe La solution tout-terrain pour apprécier votre épargne La recherche du meilleur couple rendement/risque

La mobilité face à des marchés erratiques

émis par les entreprises Les dividendes des actions Rendement moyen

130

ARTY

Les coupons des obligations

4,3%

Rendement actuariel

4,0%

75% Eonia - 25% Stoxx Europe 600

125

+23,1%

120

La latitude d’investir de 0 à 50% en actions Investissement en actions

18,8%

VE/CA 2012

1,6

Price / book

2,3

Titres en portefeuille

30

115

Capitalisation moyenne (M€)

110

Duration

3,3

105

Nombre de lignes obligataires

66

+1,6%

100 95 90 85 mai-08

mai-09

mai-10

mai-11

mai-12

Données au 31/08/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier.

Actif total (M€)

31 178

169

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les calculs de performance sont réalisés coupons nets réinvestis. En revanche, la performance de l’indicateur de référence ne tient pas compte des éléments de revenus.

26


ARTY

La poche actions en un coup d’oeil

Répartition par type d’actif : Exposition obligataire 65,9%

Exposition Actions : 18,8%

Principaux ratios de la poche actions

Capitalisation boursière

Liquidité 15,3%

AXA

PRYSMIAN

Michelin

GEBERIT

CAPITA

- 30 lignes - Capitalisation moyenne : 31 039M€

-1%

Rallye

SEB

xxxxxx

- Rendement : 4,3% - P/Book (2012) : 2,3 - PER (2012) : 13,2

Données au 31/08/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier.

"Value"

Croissance


ARTY

La poche actions en 2012 Performance de la poche actions depuis le début de l’année Performance

Exposition action

33%

115

31,3% 113

31%

+11,5%

111

29% 109

+8,9% 27%

107 105

25%

103 23% 101 99 97

21% Poche actions

Stoxx Europe 600

19%

95 17%

Données au 31/08/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier.

% actions

18,8%


ARTY

La poche obligataire en un coup d’oeil

Répartition par type d’actif

+

Exposition obligataire 65,9% Liquidité 15,3%

CONTINENTAL 7,50% 2017

APRR 5,00% 2017

DEUTSCHE TEL 5,75% 2015

Exposition Actions : 18,8%

Liquidité

Saint-Gobain 7,25% 2013

Principaux ratios de la poche obligataire - 66 lignes - Duration : 3,33

-1%

- Rendement actuariel : 3,98% - Taux fixe : 95,9% | taux variable : 1,8%|convertibles : 2,3%

-

- Investment Grade : 66,0% | High Yield et non noté : 34,0%

Données au 31/08/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier.

CEGEDIM 7,00% 2015

GRENKE 4,00% 2015

High Yield

Investment Grade


ARTY

La poche obligataire en 2012 et après ? Performance de la poche obligataire depuis le début de l’année 114

Exposition obligataire

Performance +12,8% 70%

112

68,7% 110

68,1%

68%

+9,2% 108

66%

65,9%

106 64% % obligataire

104 62% 102

100

Poche Obligataire IBOXX 3-5 ans

61,4% 60%

59,7% 98

58%

Données au 29/08/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier.


ARTY

Analyse de performance et mobilité Performance : ARTY dans différentes configurations de marché 1 400 1 300

2008-2009 Résister à l’effondrement

2009-2010 Profiter du rebond

2010-2011 Progresser dans des marchés erratiques

2011-2012 Profiter du rebond

+23,1%

1 200 1 100

+1,6%

1 000 900

-17,4%

800 700 600

ARTY Indice de référence (75% Eonia | 25% Stoxx Europe 600)

500 400 30/05/2008

Stoxx Europe 600 30/11/2008

31/05/2009

30/11/2009

31/05/2010

30/11/2010

Données au 17/08/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier, Morningstar.

31/05/2011

30/11/2011

31/05/2012


ARTY

Ce qu’il faut retenir What’s next ?

Ce que nous avons fait

Ce que nous faisons

Le fonds a bénéficié du mouvement de baisse générale des taux d’Etat et du resserrement des spreads de crédit

Augmentation de la pondération "high yield" à son niveau quasi maximal

Une grande mobilité dans l’allocation actions/obligations5 qui lisse la performance

Gestion active et opportuniste de la poche actions

La part du FCP investie en actions surperforme l’indice

Attention spéciale portée à la qualité des émetteurs et aux situations spéciales

ARTY se classe dans le 1er décile de sa catégorie cette année et depuis sa création.

Données au 28/08/2012. Source : Morningstar.

32


ÂŤ Toilettage ou grand nettoyage ? Âť

Le fonds Carte Blanche : Agressor

33


AGRESSOR

Le fonds à la loupe Carte blanche au gérant depuis 1991

"Contrarian" et opportuniste

Une attention constante à la valeur des choses

La sélection de managers d’exception

Aucune contrainte de style ni de taille

Des prix d’achat exigeants et la capacité d’avoir jusqu’à 40% de liquidités

Des projets portés par les meilleurs dirigeants et souvent soutenus par un actionnaire de référence

VE/CA Agressor

1650

CAC All Tradable

PER 2012

1450

+1170%

1250

Rendement (%) Capitalisation moyenne (M€)

1050 850

Titres en portefeuille

650

Actif total (M€)

450

+127%

250 50 nov.-91

nov.-94

nov.-97

nov.-00

nov.-03

nov.-06

nov.-09

Données au 31/08/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier.

1,3 14,3 2,6 8 613 45 903

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les calculs de performance sont réalisés coupons nets réinvestis. En revanche, la performance de l’indicateur de référence ne tient pas compte des éléments de revenus.

34


AGRESSOR

Nos choix pour la rentrée La croissance autonome

Les actifs mal valorisés

Le "contrarian" sera sélectif

La cosmétique au naturel

Du luxe à prix abordable

Un retournement attractif

 Leader des éléments naturels actifs pour la cosmétique

 Le groupe détient un pôle luxe de tout premier plan (GUCCI et BOTTEGA VENETA)

 6ème équipementier automobile mondial

 Un "pricing power" unique : l’argument de vente du produit, mais seulement 0,1% de son coût

 Un recentrage qui s’accélère (cession de CFAO) et un désengagement de la distribution en cours (REDCAT + FNAC)

 Une culture d’entreprise exceptionnelle

 La décote de la holding devrait disparaître après les cessions en cours

Et aussi…

Et aussi…

Source : base de données Financière de l’Echiquier

 La société bénéficie à plein de sa politique d’acquisition à bas coût pendant la crise  Les constructeurs automobiles concentrent leurs achats sur les fournisseurs globaux

Et aussi…

35


AGRESSOR

Ce qu’il faut retenir What’s next ?

Ce que nous faisons

Ce que nous avons fait Concentration des investissements sur un nombre limité de convictions fortes

Limitation de l’exposition à la consommation européenne

Profiter de la croissance mondiale à prix attractifs (CFAO et BOLLORE en Afrique)

5

Augmentation progressive du nombre d’investissements

Orientation du portefeuille sur des valeurs qui profitent de la croissance de la consommation émergente

Saisir des opportunités sur des dossiers mal compris par le marché (PPR)

Tirer parti de fenêtres d’investissements sur les valeurs cycliques européennes

Agressor se classe dans le 1er décile de sa catégorie cette année, à 3 ans et à 5 ans.

Données au 28/08/2012. Source : Morningstar.

36


« Toilettage ou grand nettoyage ? »

Croissance & Leardeship : Echiquier Major & Echiquier Global

37


ECHIQUIER MAJOR

Le fonds à la loupe Des modèles économiques d’excellence Une croissance à l’épreuve des cycles

Des positions de leadership affirmées

La vision de managers d’exception

Une croissance fondée sur un modèle réplicable et la capacité à cibler ses acquisitions

Des entreprises dont la part de marché est deux fois supérieure au principal concurrent

Les meilleurs dirigeants de leur métier pour assurer une croissance durable

VE/CA 2012 170

Echiquier Major

Stoxx Europe 600

+56,7%

150

PER 2012 Rendement (%) Capitalisation moyenne (M€)

130 110

+2,3%

90

Titres en portefeuille

Actif total (M€)

1,9 17,1 2,4 22 241 43

752

70 50 mars-05

mars-07

mars-09

mars-11

Données au 31/08/12. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les calculs de performance sont réalisés coupons nets réinvestis. En revanche, la performance de l’indicateur de référence ne tient pas compte des éléments de revenus.

38


ECHIQUIER MAJOR

Nos choix pour 2012 La prime au leader

Le gagnant du chocolat industriel

Changement de statut

La + industrielle des agences de publicité

Aller chercher la croissance

Leader de l’innovation cosmétique

 Le seul "pure player" du secteur avec un clair avantage à la taille

 La digitalisation : une opportunité de croissance

 Leader mondial des cosmétiques avec 39% du CA dans les pays émergents

 Le gagnant de tous les grands contrats d’outsourcing

 Des leviers sur la marge grâce à une excellente maîtrise des coûts

 Une valeur de croissance défensive dans un métier peu cyclique

 Le marché ne reconnait pas l’amélioration des fondamentaux

 Un modèle gagnant: L'Oréal croit plus vite que son secteur, favorisé notamment par ses produits de luxe (24% du CA)

 ISR : Avec 15% des achats mondiaux de fèves de cacao, Barry Callebaut est le plus important acheteur du secteur. 60% des achats sont réalisés directement auprès des coopératives et des audits réguliers sont réalisés.

 ISR : Un manager de talent qui prépare activement sa succession. Une excellente école de formation pour les salariés.

Et aussi…

Et aussi…

Source : base de données Financière de l’Echiquier

 L’innovation au centre du modèle : 16% du CA généré par les nouveaux produits en 2011  ISR : Une réelle démarche de progrès avec des objectifs ambitieux , notamment la réduction par 2 des émissions de CO2, de la consommation d’eau et de la production de déchets d’ici à 2015.

Et aussi…

39


ECHIQUIER MAJOR

Echiquier Major : la performance dans la durée Sur 3 ans et depuis le début de l’année Echiquier Major bat 95% des fonds de sa catégorie 60,00%

56,20% Echiquier Major

50,00%

Europe Stoxx 600

42,40%

40,00% 30,00%

14,20%

20,00%

18,50%

9,20%

10,00%

1,40%

0,00% Depuis le 11 mars 2005

3 ans

YTD

Un fonds classé parmi les meilleurs en Europe

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Ce fonds est investi en actions et présente donc un risque de perte en capital. Les calculs de performances sont réalisés coupons nets réinvestis. En revanche, les performances de l’indicateur de référence ne tiennent pas compte des éléments de revenus.

Données au 28/08/2012. Source : Morningstar.

40


ECHIQUIER MAJOR

Ce qu’il faut retenir What’s next ?

Ce que nous faisons

Ce que nous avons fait Investissement dans des leaders européens qui bénéficient à plein de la croissance mondiale

Une exposition forte aux consommateurs émergents

Sélection des leaders les plus internationaux

5

Un "stock-picking" pertinent au sein des secteurs : VOLKSWAGEN dans l’automobile, ILIAD dans les telecom, PRUDENTIAL dans le secteur financier

Concentration sur les modèles les plus résistants à la conjoncture européenne (NOVOZYMES et BARRY CALLEBAUT) Cession des dossiers qui atteignent les objectifs de cours fixés (DASSAULT SYSTEMES)

Echiquier Major se classe dans le 1er décile de sa catégorie cette année, à 3 ans et à 5 ans.

Données au 28/08/2012. Source : Morningstar.

41


ECHIQUIER GLOBAL

Aller chercher les meilleurs là où ils sont Le développement de la méthode Financière de l’Echiquier

Agressor Echiquier Junior

Echiquier Agenor

Echiquier Major

Echiquier Global

Echiquier Quatuor

La France

L’Europe

Le Monde

1991-2003

2003-2010

depuis 2010

42


ECHIQUIER GLOBAL

Le fonds à la loupe Des leaders mondiaux pour tirer profit de la croissance mondiale Une sélection de leaders globaux Aller chercher les meilleurs là où ils se trouvent

125

Echiquier Global

Une double expertise unique

L’expertise du

La gestion du spécialiste

consultant en stratégie

du "stock-picking"

VE/CA

MSCI AC World EUR

PER 2012

120

+21,6%

115

Rendement (%) Capitalisation moyenne (M€)

110

+10,5%

105 100

2,8 18,4 2,1 48 575

Titres en portefeuille

46

Actif total (M€)

67

95

90 85 avr.-10

oct.-10

avr.-11

oct.-11

avr.-12

Données au 31/08/2012. Sources : Bloomberg, base de données Financière de l’Echiquier.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les calculs de performance sont réalisés coupons nets réinvestis. En revanche, la performance de l’indicateur de référence ne tient pas compte des éléments de revenus.

43


ECHIQUIER GLOBAL

Nos choix pour la rentrée La prime au leader

Courbes en "S"

Les franchises mondiales

Leader ou co-leader sur 5 grands métiers

Profiter de la croissance indienne

Le leader mondial de la restauration rapide

 Bénéficie à plein de la croissance de l’urbanisation mondiale grâce à OTIS (ascenseurs) et CARRIER (climatisation)

 Le consommateur indien, le mieux positionné sur les courbes en S

 33 500 restaurants dans le monde (42% Etats-Unis / 21% Europe / 10% Japon)

 Un groupe qui prend des parts de marché sur tous ses segments

 Une croissance moyenne des ventes de 6% liée aux économies développées

 Une exposition à l’Inde en accompagnant un groupe mondial

 Une porte d’entrée après la sous performance boursière de 2012

Et aussi…

Et aussi…

 Un groupe qui a prouvé sa résistance aux crises (notamment en 2009)  Un leader qui achète agressivement pendant les crises

Et aussi…

44


ECHIQUIER GLOBAL

Répartition géographique Répartition du portefeuille par lieu de cotation

Données au 29/08/2012. Source : Financière de l’Echiquier; * (Chine, Hong Kong, Taïwan)

45


ECHIQUIER GLOBAL

Ce qu’il faut retenir What’s next ?

Ce que nous faisons

Ce que nous avons fait Renforcement du poids de la thématique digitalisation (25% du fonds) : TENCENT, EBAY, AMAZON.COM Prudence sur notre exposition aux valeurs cycliques des pays émergents Recherche de nouvelles opportunités d’investissements en Inde

Réallocation des profits de notre exposition aux USA dont les titres ont très bien performé

5

Augmentation progressive de notre exposition sur les émergents Poids de nos valeurs cycliques renforcé: CATERPILLAR, UNITED TECHNOLOGIES, BMW

Echiquier Global se classe dans le 1er décile de sa catégorie depuis sa création.

Données au 28/08/2012. Source : Morningstar.

46


A RETENIR •

ECHIQUIER OBLIG et ARTY : reprendre du risque via les obligations d’entreprises

AGRESSOR et ECHIQUIER MAJOR : les bons dossiers continuent à performer en Europe

ECHIQUIER GLOBAL : le monde est en croissance, profitez-en !

47


Ce document destiné à des investisseurs professionnels ne présente pas de caractère contractuel. Les informations sont fournies à partir des meilleures sources en notre possession. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les calculs de performance sont réalisés coupons nets réinvestis. En revanche, la performance de l’indicateur de référence ne tient pas compte des éléments de revenus. Les performances passées ne doivent pas être l’élément central de la décision d’investissement du souscripteur : les autres éléments figurant sur les rapports de gestion associés à l’OPCVM et les risques auxquels est exposé le fonds doivent être pris en considération. Les fonds de Financière de l’Echiquier sont majoritairement investis en actions et en obligations et présentent un risque de perte en capital. Nous vous invitons à vous référer au KIID et au prospectus disponibles sur simple demande auprès de la société de gestion au +33.(0)1.47.23.90.90 ou à contacter votre interlocuteur habituel. Echiquier Quatuor, Echiquier Junior et Echiquier Oblig sont autorisés à la commercialisation en France. Les autres fonds présentés sont autorisés à la commercialisation en France, en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas et en Suisse. Il sont également disponible dans le cadre des contrats d’assurance-vie de droit luxembourgeois en libre prestation de services.

Nous vous remercions pour votre confiance.

48

Toilettage ou grand nettoyage  

Septembre 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you