Page 1

ECHIQUIER IECHIQUIER N V E S T I S S E M E N GLOBAL T " VA LU E " : QUATUOR LesUplus N Pbelles O T E Nentreprises T I E L I N Tdu A Cmonde T ?

Le fonds "value"

Questions à Damien Mariette, gérant d’ECHIQUIER VALUE ECHIQUIER VALUE, qui sélectionne des valeurs européennes fortement sous-évaluées ou en situation de retournement, a effectué en 2013 un excellent parcours. Le fonds est géré depuis sa création par Damien Mariette, qui présente sa vision du marché et ses idées d’investissement pour 2014. Le fonds ECHIQUIER VALUE a réalisé en 2013 une progression de + 39,1 % et démarre 2014 avec une performance de + 8,4 % * (performance annualisée depuis la création du fonds : +42,6% **). Comment expliquez-vous ce parcours ? - Le secteur automobile fait partie des meilleurs contributeurs à la performance d’Echiquier Value en 2013. Nous y restons très exposés en ce début d’année avec des valeurs comme PEUGEOT, FAURECIA et MGI COUTIER***. - Le fonds bénéficie également de la bonne performance des petites valeurs françaises (ALBIOMA, EXEL INDUSTRIES) et européennes (SURTECO**). Quelle est la philosophie de gestion d’ ECHIQUIER VALUE ? - Nous cherchons à déterminer la juste « valeur des choses » pour procéder à nos choix d’investissement : il s’agit du moteur d’Echiquier Value, mais aussi du fondement de la méthode de gestion Financière de l’Echiquier depuis 1991. - En l’absence de contrainte, nous avons aujourd’hui un portefeuille équilibré composé d’entreprises de moyennes et grandes capitalisations. - Nous sommes en permanence à l’affût de nouvelles opportunités dans des secteurs peu représentés en France : la part européenne (hors France) du portefeuille est passée de 7,7 % à 22 % sur les 12 derniers mois. Quels sont les grands axes actuels de la gestion d’ ECHIQUIER VALUE ? - Nous prenons nos profits sur les dossiers qui ont largement atteint leurs objectifs : MONTUPET et SCHOUW & CO***. - Nous renforçons notre exposition à l’Europe du Sud, avec des titres comme CNH INDUSTRIAL en Italie, MELIA HOTELS et ABENGOA*** en Espagne. - Nous explorons de manière volontariste et anticonformiste des secteurs particulièrement délaissés : le papier en Finlande (avec les groupes STORA ENSO et UPM), la construction en Espagne et les infrastructures en Europe. - Nous procédons à une revue des grand titres européens qui ont particulièrement souffert ces derniers mois et présentent des opportunités de retournement. Quelle évolution de l’univers d’investissement "value" anticipez-vous pour les prochains mois ? - La thématique "value" bénéficie déjà depuis 6 mois du retour de l’appétit pour le risque et de l’amélioration de la liquidité en Europe, qui créent un environnement de marché plus enclin à s’intéresser aux actifs sous-évalués. - Nous pensons que cette amélioration conjoncturelle a vocation à se poursuivre dans les prochains mois : les titres exposés au cycle européen vont être les premiers à en bénéficier. - De nombreuses valeurs nous semblent encore loin de leur « juste prix » : l’investissement "value" a donc plus que jamais sa place au cœur des choix d’allocation ! - Ce contexte est propice à la stratégie de stock-picking particulièrement sélective que nous privilégions pour 2014. 

Le fonds ECHIQUIER VALUE présente un risque de perte en capital. Sa gestion est discrétionnaire : il existe un risque que le fonds ne soit pas investi à tout moment sur les valeurs les plus performantes. Sur les marchés de petites et moyennes capitalisations, le risque de baisse de la valeur liquidative de l’OPCVM est accru. Pour plus d'informations sur les risques et les frais prélevés par l'OPCVM, nous vous invitons à consulter le prospectus et le DICI disponibles sur simple demande. Ce document est réservé aux investisseurs professionnels et ne présente pas de caractère contractuel. Les informations sont fournies à partir des meilleures sources en notre possession. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les performances passées ne doivent donc pas être l’élément central de la décision d’investissement du souscripteur : les autres éléments figurant sur les rapports de gestion associés à l’OPCVM doivent être pris en considération. * Du 01/01/2014 au 07/03/2014 ** Du 01/01/2013 au 07/03/2014 ***Les noms des sociétés sont donnés à titre d’exemple : ni leur présence en portefeuille ni leurs performances ne sont garanties.

Itw value 07 03 14  
Advertisement