Issuu on Google+

- GRATUIT -


Georgy Doremus


Tout le meilleur du BMX sélectionné par des riders, pour les riders ! BMX

Accessoires

Equipement Personne

Femme

Enfant

Streetwear Mode

Marques

Nouveautés

Des passionnés à votre service 100% des produits en stock I Plus de 200 marques disponibles Notre équipe vous conseille :

> Vente en ligne

0805 69 00 67

> Vidéos exclusives

- contact@probikeshop.fr

> Nouveaux produits en direct

> News, Promo, Cadeaux


PHOTO: ANDREW WHITE


United disponible maintenant par

unitedbikeco.com


MAXIME

CHARVERON The 'NEW LIMITS' Collection 2012

RIDER: MAXIME CHARVERON | PHOTO: RYAN FUDGER

WWW.WETHEPEOPLEBMX.DE WWW.FRENCHYS-DISTRIBUTION.COM |

FACEBOOK.COM/WETHEPEOPLEBIKECO


EXPERT SERIES

MASTER SERIES

THE ARCADE

THE CRYSIS

>> tt: 20.25”, cs: 13.2”, ht: 75°, st: 71.5°, bb height: 11.75°, so height: 7.8” <<

>> tt: 20.75”, cs: 13.2”, ht: 75°, st: 71°, bb height: 11.8”, so height: 8.5” <<


— présenter — — Publication Fabien CONRY fabien@figurebmx.fr — Artistique / Marketing Lilian CONRY lilian@figurebmx.fr — Projet / Rédaction John GARCIA john@figurebmx.fr Shelter DOE shelter@figurebmx.fr Lilian et Fabien CONRY — Publicité Fabien CONRY — Photographie Freddy BERMOND freddy@figurebmx.fr Xavier TSCHUDI xavier@figurebmx.fr — Soutien photographie Simon CASSOL Loic BENOIT MAYOL Gervais ROUSSEAU Jeremie CARRERE

10 présenter

— Mise en page / Illustration Vincent JACQUIN / Small Studio / small@figurebmx.fr — Contributeurs textes Kévin KALKOFF Alex VALENTINO Julien SCHEUBEL Matthias DANDOIS Kévin KIRALY Dyllon LLOYD Fabien DULONG Thomas CAILLARD Nils DENHEZ — Contributeurs photos Walter PIERINGER Joe RICH Stéphane BAR VANS Ricky ADAM Guillaume DUCREUX Vincent GUEDEZ Ismael IBANEZ Mickael DA CRUZ — PHOTO - COUVERTURE Chilling Apache par John GARCIA (Canon AE-1) — PHOTO - ÉDITO C’est l’Été ! par Freddy BERMOND (Canon 7D)

— Edité par NEW ROUND 6 rue René LEYNAUD 69001 LYON


— éditer — Presque pas eu le temps de voir passer le 1er que nous sommes déjà plongés dans ces vagues orchestrées de deadlines, remises des fichiers, impression, etc… Le bateau Figuré vogue toutes voiles dehors sur la mer de la presse BMX… L’initiative a reçu de beaux témoignages et beaucoup d’encouragements, ce qui a bien motivé l’équipage, vous vous en doutez… Pour nous, la sortie du mag, c’est un peu la lumière du phare pour un marin… La fin d’un voyage, le calme après la tempête… Travailler sur un numéro est bien souvent une épopée chargée de surprises, parfois bonnes, parfois moins… Toujours avec l’amour des belles photos comme mât central et la passion du BMX en guise de capitaine, Figuré tient la barre de l’indépendance et de l’autodidactisme. Ce navire nous l’avons construit de toutes pièces, de la coque au mât, animés par la simple motivation de faire les choses par nous-mêmes et de n’apprendre que par la pratique. Nos filets se garnissent à chaque sortie d’expériences, de contacts et de rencontres… Ricky ADAM évoque le sujet au travers son livre (rubrique approuvé) et témoigne de son engagement vers le mouvement DO IT YOURSELF. Chaque occasion de créer, de se réaliser est quoi qu’il en soit une initiative respectable est forcément une pêche fructueuse… Le marin, ce qu’il aime c’est naviguer !!! Sur la terre ferme, son bateau amarré au port, il ressent vite l’appel de la mer… Alors après quelques jours de repos, nous avons d’ores et déjà levé l’ancre, cap sur l’automne d’un troisième numéro... 12 éditer


ĂŠditer 13


— sommaire — SAISONNIER

16

L’été, les road trips, les apaches APPROUVER

26

DESTROYING EVERYTHING de Ricky Adam STYLER

30

Sergio Layos et Ruben Alcantara PHOTOGRAPHIER

34

Des clichés, mais des beaux ! ILLUSTRER

42

The DAWN, le cadre de Maxime Charveron ŒUVRER

52

Nicolas Cambon VOYAGER

56

Macneil à Lyon Vans à New York PARTICIPER

74

Bmx Street Station Pegless Jam EVOLUER

78

Le Guidon SELECTIONNER

82

Notre selection de matos pour l’été DATER

92

Little Devil via Vincent Guedez JOUER

96

5 erreurs à dénicher Imprimé en Franche Comté chez EST IMPRIM sur un papier issu de forêts durablement gérées. Toute reproduction ou publication même partielle est interdite sans autorisation préalable. L’éditeur ne saurait être tenu pour responsable des erreurs et manquements dans le contenu du magazine. Merci. 14 éditer


T I V A T Y E P B JAND I RIDE A REDLINE. I AM

S.COM REDLINEBICYCLE


— saisonnier L’été, les road trips, les apaches — Textes : John Garcia Photos : Freddy Bermond, John Garcia

16 saisonnier


saisonnier

17


Nicolas Badet / Photo : Freddy

— voyager, profiter, rider, s’amuser, c’est l’été — 18 saisonnier


— L’ÉTÉ —

C’est les vacances sous un bon vieux chapeau de paille, c’est l’écran total, la baignade, les doigts de pied en éventail, bref le chill dans toute sa splendeur… C’est aussi LA période pour se réunir entre potes, charger les bikes dans la voiture et faire voguer la galère…

Le trip APACHE, c’est plus qu’une tournée, c’est une épopée à quarante personnes, avec un merveilleux mélange entre des planches à roulettes et des BMX… Des vacances entre camarades pour le simple compte du riding, de la déconne et du dépaysement… Espérons que les aventures de ces apaches vous donnerons envie de faire comme eux : voyager, profiter, rider, s’amuser, c’est l’été !!! Nous voilà repartis une fois de plus pour un TRIP APACHE, le 4ème! Cette année ça tombe bien le week-end du 1er Mai fait un pont de 4 jours, donc c’est 3, ou 4 jours de trip, chacun fait comme il veut, un seul rendez-vous SANTANDER le dimanche! Une grosse partie de l’équipe s’est rejoint le samedi aprem à Captain Welling, le BMX shop de Biarritz. Ca fait du beau monde! Les chillax de Bordeaux, les Browntown du centre, les potes de Toulouse, Tarbes, Pau, Lourdes et environ, et même notre ami Pierre Blondel qui lui est descendu de Paris!

Photo : John

saisonnier 19


Ben Gea / Photo : Freddy

Il pleut, mais on prend quand même la route pour Santander. Arrivés là-bas, il pleut toujours donc on tire les bâches entre les vans et hop, l’apéro est lancé! Pour ceux qui ne l’avait pas déjà commencé, héhé! Le lendemain, gros soleil, ça se lève tranquille, ça ride, ça chille autour du bon son garage du ghettoblaster de Seb. Un autre convoi de voitures de skateurs arrive en début d’aprèm, on se retrouve donc à 43. Il y a du monde partout sur le park, en skate, en vélo, ça se suit dans tous les sens. Anto nous fait peur en tapant fort la tête en arrière peu de temps avant que mon pouce se retourne sur un violent atterrissage…

20 saisonnier


Florian Fitte / Photo : Freddy

Le temps pour Killian de nous faire un petit transfert jusqu’au gazon et la session est écourtée par la pluie, on charge les voitures et direction SOMO, un nouveau spot complètement fou en bord de plage avec une vague en béton! Arrivés làbas, la pluie s’est calmée, on sort la seule et unique raclette et on sèche le bowl pour une session du soir plutôt excitée! En effet les chillax nous mettent le feu, Foufa est au mégaphone, ça tricote le coping en skate et ça flaire la courbe, le tout dans une bonne ambiance, tout le monde est autour du bowl avec la canette à la main, ça jette des pétards un peu partout et la soirée se finit tard !

saisonnier 21


— la session prend place sur le park, les skateurs tuent le rail, ça va haut sur le hip — Kilian Limousin / Photo : Freddy

Le lundi matin le soleil tape sur le béton tout neuf de SOMO, certains ont planté les tentes sur la plage et d’autres dorment dans les voitures sur le parking. Comme la veille, les gens se lèvent chacun leur tour. La douche froide de la plage pour certains, le café du bar d’à côté pour les autres puis la session prend place sur le park, les skateurs tuent le rail, ça va haut sur le hip puis nous prenons la route pour LEIOA en fin d’aprèsmidi.

22 saisonnier


Comme à chaque arrivée, le groupe s’impose et prend place pour une nouvelle session sur le park qui a été agrandi. Comme s’il n’était pas assez grand ! Badet ponce le rail façon crank slide, ça skate tranquillement la pool puis la soirée arrive. A la grande surprise de tout le monde, Titi se met à cheval sur la margelle de la pool, les fusées chillax volent dans tous les sens, le son crache, tout va pour le mieux jusqu’à l’arrivée de la Guardia Civil qui nous demande alors d’arrêter ce vacarme car il y a eu une dizaine de plaintes depuis le début de la soirée! Réveil 7h30 pour camping sauvage, et nuisances sonores de la veille, les yeux encore collés, la Guardia nous ordonne de prendre la direction de la France! Le spot d’ALGORTA étant à un quart d’heure de route, nous prenons la décision de s’y rendre pour y finir la nuit et passer l’après-midi sous le soleil. Quelques carvings dans les courbes raides pour les plus motivés et le trip apache touche à sa fin, ce fut encore un très bon trip, rythmé par la pluie et le beau temps. Merci à toute l’équipe. A l’année prochaine!

Foufa / Photo : Freddy

saisonnier 23


RaphaĂŤl Courteville / Photo : Freddy

Mehdi Vivens / Photo : John 24 saisonnier


MARKUS REICH

A-DAMN FLATLAND FRAME KIT 2012 • A-DAMN frame • A-BLAST bar • Addict fork • Exhib seat/post combo Available at all good BMX shops.

W W W . K H E B I K E S . C O M

French Distributor: EUROTOP Sport · 213 route de Rouffach · BP50586 Colmar cedex · eurotop@saico.fr | KHE Headquarter: TG Supplies GmbH · Gablonzer Strasse 10 · 76185 Karlsruhe · info@tg-supplies.com


— approuver DESTROYING EVERYTHING de Ricky Adam — Texte : Fabien - Photos : Ricky

Il traîne dans les squats, fréquente les concerts punk Straight Edge, ne mange rien en provenance des animaux, il est engagé, il est anglais et militant pour le mouvement DO IT YOURSELF (fais le toi-même)… Accessoirement, il est aussi parfaitement doué à la gâchette d’un appareil photo au point que DIG MAGAZINE en a fait son photographe de prédilection… Ricky ADAM sort son 1er livre de photos, un événement culturel auquel Figuré s’associe car nous allons le distribuer pour la France… Au-delà de l’objet et de la qualité du travail photographique, le message est plus profond… Respect le Ricky, on approuve de A à Z… 26 approuver


Ricky, une présentation ? Depuis combien de temps es-tu photographe ? Racontes-nous des histoires, on en est friands par ici… Je suis né et j’ai grandi dans le Nord de l’Irlande et j’ai découvert la photo à l’âge de 16 ans après avoir pris quelques photos avec l’appareil du père d’un pote. J’ai grandi avec la photographie dans mon sang mais je n’ai pas eu les moyens de me payer un appareil avant mes 19 ans. A partir de ce moment, j’ai été accroc… J’ai commencé à prendre des photos vers 1997. Je me souviens avoir été témoin de toutes ces choses incroyables qui étaient en train de se passer autour de moi, principalement dans des domaines qui m’intéressaient à l’époque, comme le BMX et le DoItYourself Punk. Quand j’ai eu mon premier appareil, je me suis juste mis à prendre des photos, sans vraiment réfléchir à ce que je prenais, je shootais juste, ici et là. C’est difficile à expliquer, je me sentais juste bien. Et quand je voyais les résultats, ça me poussait à en prendre davantage. Personne à l’époque ne prenait de photos des concerts DIY punk auxquels je me rendais. Au-delà du fait d’apprécier prendre ces photos, au fil du temps, tous les clichés que je produisais ont constitué une certaine forme de « source documentaire » des aspects de la scène punk dans laquelle j’évoluais. Acquérir un appareil a définitivement été un moment décisif dans ma vie…

Pourrais-tu nous raconter comment est né ton premier livre ? C’est arrivé assez rapidement… Un an avant la sortie de « Destroying Everything  », j’ai réalisé que je possédais tout un stock de photos, d’assez bonne qualité et qui avaient toutes un point commun. J’ai passé des années à jouer dans des groupes, voyager et prendre des photos pour DIG. J’ai voulu éditer un livre avec toutes ces images qui m’ont inspirées d’une façon ou d’une autre, ces situations et ces scénarios que j’ai vécu pendant toutes ces années… Le livre compile plein de photos «  brutes  ». Je dois dire que ce n’est pas vraiment un livre de BMX, mais plutôt un livre avec des éléments du BMX et de musique… Dans l’ensemble, les photos mettent en scène les jeunes des banlieues défavorisées et traitent de la frustration d’être jeune, sans perspective d’avenir mais qui se battent et se rebellent en faisant leurs propres initiatives. Les autres photos sont celles de groupes de zik que j’aime particulièrement. Les photos «  live  » de groupes punk complètent bien le livre en lui donnant une dynamique. J’ai passé une bonne partie de l’année à réunir et sélectionner toutes ces photos…Pendant tout ce temps, je me disais qu’il fallait que j’attende encore un peu pour collecter encore plus de matière… Mais je ne suis dit que ça n’en finirait jamais, que j’en voudrais toujours plus donc j’ai dit stop et j’ai

approuver 27


— Je déteste les braguettes avec des boutons… —

senti que c’était le bon moment. Cependant il y a quand même quelques photos qui sont dans le livre et que j’ai pris quelques semaines seulement avant l’impression… Je voulais un titre qui reflétait au mieux le sujet et « Destroying Everything…Seems Like The Only Option » colle parfaitement. Ce titre est une assez juste représentation du contenu du livre. Plein de sujets photographiés ont une personnalité auto-destructrice et je dois inclure ma personne dans cette catégorie… Je pense que chacun d’entre nous a un côté auto-destructeur plus ou moins marqué, ça fait partie de la nature humaine. Quel que soit ce que vous attendez de ce bouquin, j’espère qu’il vous appelle à faire les choses par vous-mêmes, à penser de façon indépendante, et d’être passionné par ce en quoi vous croyez.

Quels sont tes prochains projets pour le photographe voyageur que tu es ? Dans les prochains mois, je vais faire un max de promo pour le livre... Je vais prendre des photos pour DIG etc etc… Je vais m’envoyer plein de bouffe végétarienne, acheter des disques, etc. En fait, je n’ai jamais été très bon pour planifier les choses… Une dernière chose à partager avec nous? Je déteste les braguettes avec des boutons…ha ha ha.

28 approuver


— styler Sergio Layos & Ruben Alcantara

Ruben / Photo : Joe Rich

30 styler


styler 31


— Ruben et Sergio maitrisent le sujet, ils aiment abuser de grands décalés et nous on aime les publier… —

Photo : Lilian

32 styler


Sergio / Photo : Ismael Ibanez

S’il y a des riders qui ont l’art et la manière, c’est bien les plus connus des Espagnols… Sans déconner, ces deux là ont un tel flow que chacune de leurs apparitions est une démonstration de style… D’ailleurs le style ça ne s’apprend pas, c’est presque naturel ! On peut certes progresser et gagner en flow mais ne nous voilons pas la face, nous n’égalerons jamais los maestros, nous ne seront jamais que des copieurs… Ruben et Sergio maitrisent le sujet, ils aiment abuser de grands décalés et nous on aime les publier…

styler 33


— photographier Des clichés, mais des beaux ! —

34 photographier


Kevin Porter / Photo : Walter Pieringer

photographier 35


Benjamin Perrier Photo : Simon Cassol

36 photographier


photographier 37


Alex Valentino / Photo : Boz

38 photographier


photographier 39


Tom Dugan / Photo : Joe Rich

40 photographier


moyEu ElItE trAIl à cAssEttE caractéristiques du moyeu Elite : – 6 cliquets et 204 points d’engagement instantané sans point mort – Drivers en chrome-molybdène (titane en option) 9t ou 10t avec des roulements surdimensionnés pour une meilleure rotation. – Visserie type “Button Head” avec zone 14 mm (titane en option)

MARK

Distribué en France par ABP Import tél : 06.66.79.19.80 Email : info@abp-import.com

profileracing.com

mulVIllE

fabriqué aux États-unis depuis 1968


42 illustrer


— illustrer “the dawn” le cadre de Maxime Charveron

Texte / Interview : Fabien, Lilian Photos : Boz

En France, ils se comptent sur les doigts d’une main ces riders chanceux de pouvoir avoir leurs noms sur un cadre… Maxime CHARVERON fait récemment partit de ces riders méritant qui s’est vu offrir l’opportunité de travailler sur son pro model… Un procédé technique, fastidieux aux multiples étapes. Nous sommes revenu plus particulièrement sur la partie visuelle du cadre (graphisme et design) au travers de quelques questions au graphiste (forcément) mais aussi au Team Manager et bien entendu au principal intéressé…

illustrer 43


Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ? (Où habites-tu ? Quel âge as-tu ? Tes centres d’intérêts ? Depuis combien de temps tu rides ?) Je m’appelle Maxime Charveron, j’ai 21 ans, je suis brun aux yeux caca, je pèse 83kgs, j’habite à Lyon et je pratique le bicycle motocross depuis environ 13 ans et 6 mois. Dans la vie j’aime bien faire du vélo... Et voir mes amis parfois, et il m’arrive même d’aller au cinéma. Décris-nous les différentes étapes de THE DAWN ? (En quelques lignes, pas non plus 8 pages, mais que les djeuns comprennent). Wethepeople m’a dit qu’ils étaient chauds de me faire un cadre alors j’ai dit oui. Du coup, j’ai commencé par envoyer les specs qui m’intéressaient, c’était ce qu’ils attendaient plus ou moins du coup j’ai reçu des dessins du cadre. Ensuite on a parlé couleurs, étant donné que je voulais du noir et brut ils n’ont pas rechigné, ils ont ajouté du bleu et vert pour aller avec leur ligne de pièces. Enfin, il a fallu que je trouve un nom pour savoir sur quelle idée seraient basés les stickers, en sachant qu’un nom français aurait été trop dur pour les gros Américains, j’ai juste pris le premier mot d’un film de zombie parce que j’adore ça : «Dawn» de «Dawn of the dead».

44 illustrer


— j’ai juste pris le premier mot d’un film de zombie parce que j’adore ça —

illustrer 45


Je voulais grave des stickers avec des dessins de zombies mais ça ne marchait pas trop alors j’ai envoyé au graphiste des idées sur tatouage et du coup il a fait un truc top  ! (sachant que les premiers stickers avaient un mauvais robot... J’aime pas les robots) ! Voilà, j’ai fait des petites modifs comme le collier de selle après avoir testé les prototypes mais sinon la géométrie était exactement celle que j’attendais. Comment décrirais-tu ton cadre ? Il est parfait pour pratiquer le 20” en toutes circonstances, qu’il pleuve du béton, tremblement de terre, avalanche de bois, c’est un peu un 4X4 du bmx, il aurait 20/20 chez Turbo ! Est-ce que ton cadre correspond à ce que tu voulais ? Grave, j’ai même pas changé les cotes après le premier proto, en même temps j’ai eu pas mal de cadres alors je savais exactement ce que je ne voulais pas!!

46 illustrer


— C’EST UN PEU LE 4x4 DU BMX, il aurait 20/20 chez Turbo ! — Photo : Lilian

illustrer 47


— Version 2 —

48 illustrer

— Version 3 —

— Version finale —


— Version 1 —

Comment avez-vous choisi le style graphique du sticker ? D’où est venue votre inspiration ?

Sebastian muller (Graphiste) Pourrais-tu te présenter ? Et aussi nous parler des personnes qui ont travaillé avec toi sur le cadre de Maxime ? En fait, le graphisme du cadre «  The Dawn  » est le fruit de la collaboration de toute l’équipe de graphistes de Wethepeople. Chacun a fait ce qu’il faisait de mieux, que ce soit dans l’illustration, dans le type de matériel utilisé ou même dans le choix des couleurs. Au final, on a vraiment composé, jusqu’à aboutir au sticker final.

Nous avons demandé à Maxime de nous envoyer des exemples de graphismes qui lui plaisaient. Il nous a donc envoyé quelques captures d’écrans, croquis et esquisses de tatouages ou d’illustrations. Nous avons tâché de suivre au mieux ses indications, sans pour autant s’éloigner du style «  wethepeople ». Je pense qu’on a fait du bon boulot en créant un bel objet signature, sans se laisser trop influencé par ce qui a déjà été vu ou fait ailleurs. D’où partez-vous pour au final contenter le travail de tous? Comme je vous l’ai dit, Maxime nous a fourni pas mal de supports qu’il aimait. Le design

— les premiers stickers avaient un mauvais robot... J’aime pas les robots — initial était uniquement basé sur une typo que Maxime avait aimé. Mais on l’a trouvé un peu dur à lire et on lui a donné notre avis. On préférait quelque chose de plus illustré comme un personnage ou un logo. Maxime a été cool et après quelques croquis on est arrivé à un concept sur lequel avancer. Est-ce que Maxime vous a demandé beaucoup de changements ? Comment s’est passée la collaboration ? Il n’y a pas eu tellement de changements et c’était vraiment cool de bosser avec Maxime. Il a fait quelques modifications sur la typo et n’avait pas aimé l’illustration de robot avec laquelle nous étions arrivés. Mais au final on a collaboré efficacement et nous étions tous satisfaits du résultat.

illustrer 49


Paul robinson (Team manager) Pourrais-tu te présenter? Hey je m’appelle Paul, j’ai 31 ans, j’aime bien boire une bière Cobra bien fraîche, quand je ne suis pas en train de m’envoyer une pinte de Northern. Je bosse chez  wemakethings  où je m’occupe essentiellement du marketing pour Wethepeople mais aussi de manager le merveilleux team éclat, parmi d’autres responsabilités. Expliques-nous ce que tu fais chez Wethepeople ? Je bosse pour le marketing de la marque… Infatigablement haha ! Ce qui implique un gros 50 illustrer

travail sur le web, à organiser tournées et contest, et à envoyer un tas de trucs… Comment décidez-vous de travailler sur un nouveau pro model ? Harry avait de supers idées pour un cadre et a travaillé dessus avec Maxime. Ils se sont retrouvés sur pas mal de points mais Max a également apporté sa pierre à l’édifice. Quels sont les critères essentiels pour une marque lors de la création d’un cadre pro model ? Dans le cas précis de Maxime, ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ait son propre cadre signature, c’est une super star en France, non ?

Est-ce que ça a été simple de travailler avec Maxime  ? Tout le monde sait qu’il est ingérable hey hey ! J’ai entendu dire qu’il n’avait pas dormi pendant 15 jours, n’avait bu que des apéros, bouffé des olives et fait des barspins jusqu’à ce qu’il trouve le parfait design pour son cadre. Est-ce que le résultat final est proche de l’idée initiale ? Assez oui… le boitier de pédalier a été légèrement modifié et ça rend plutôt bien. Je roule avec maintenant et c’est de loin le meilleur cadre que j’ai ridé.


— oeuvrer nicolas cambon — Interview : Fabien Photos : Simon Cassol

52 oeuvrer


Pour ceux qui ne te connaissent pas, tu présenterais à la France ce beau jeune homme que tu fais ?   Nicolas Cambon, 35 ans dont 23 sur un petit vélo, je vis à Albi dans le Tarn où je travaille pour l’association ROOTS bmx.   Tu as une actualité chargée Nico… Quel est le programme pour 2012 ?   Oulaa !! Ah là c’est dur ça, vu que je travaille pour l’asso, que j’ai créé TRANSUMANCE bmx shop qui est un nouveau concept car pas de site net, pas de catalogue mais le matos est toujours dans la voiture et je vends là où je vais rider, le premier shop «déambulant  », et enfin vu que je dois pas mal rider pour différents projets je ne sais pas par où commencer. Bon, en gros avec l’asso, j’ai l’Ideal 1936 qui est notre nouveau park indoor et l’école de bmx à faire tourner toute l’année. L’organisation de pas mal d’événements  : Street en Scène,

Zguen Fest, Xtreme Sessions, le RSS... Mais aussi l’ALBICYCLETTE Jam (qui remplace la TWENTY Jam) les 31 août et 1er septembre sur un autre site, une grande place à l’ombre des platanes face au Théâtre. Ce changement va nous permettre de concocter un parcours plus ludique car on peut utiliser un kiosque, des escaliers et une fontaine, ça va être beau je pense. Réservez votre weekend end et j’allais oublier, toujours les Beast Trick Street le samedi après-midi.   Le shop va continuer à déambuler au gré de mes déplacements. Et au niveau du riding, j’ai une tournée avec le team Stolen US de prévu, quelques contest comme les Sessions Volcaniques, les VU et plein de jam où des acteurs locaux se donnent du mal, il faut à tout prix les soutenir, le trip moto HELLS On Wheel avec ma vieille brelle et enfin quelques parts vidéo pour les marques qui me soutiennent.

oeuvrer 53


— Donnez-vous les moyens de vivre vos rêves !!!! —

Tu as connu et même participé à beaucoup d’évolutions dans le BMX depuis plus de 20 ans, quel regard portes-tu sur toutes ces années ? Et comment vois-tu l’avenir du BMX ?   Bon, le BMX est à l’image de la société, de plus en plus individualiste et on vit dans un monde d’images, c’est-à-dire que la com et la façon dont un rider se comporte, voire s’habille sont aussi importantes que son riding. Un grand nombre de riders ne rident plus lorsque le spot ne leur convient pas, au cas où on les verrait en difficulté sur leur BMX. Perso ce qui me plait depuis le début c’est d’être sur mon vélo et de rider des spot improbables, je me mets en difficulté en permanence. Par contre notre sport a de plus en plus de pratiquants, et d’événements bien cool souvent organisés par quelques jeunes motivés, Aurillac, la Carcass Jam, le Rural Fest... comme je le disais il faut les soutenir encore plus que les gros events. Au niveau des pratiquants, il y en a beaucoup plus, mais si on avait plus d’éducateurs diplômés notre sport exploserait. Je le vois sur Albi avec une grosse demande des jeunes de 6 à 10 ans, mais sans structure et sans éducateur les parents préfèrent les mettre au club de foot ou au Rugby plutôt que de les laisser pratiquer au park municipal, avec toute sa faune enfumée et alcoolisée (c’est l’image de tous les skate park en France). Pour faire court, vu que la Fédération française de cyclisme ne fera jamais rien pour nous, il faut se bouger 10 fois plus, créer des assos ainsi que des structures (park, trail, rampe), les faire vivre en organisant des animations (démo, initiations) et adhérer à BMX FRCUP qui est la seule alternative actuellement pour

54 oeuvrer


lutter contre les grosses institutions (fédé, ministère) qui font du profit sur notre dos. Encore une fois comme le système économique actuel, les riches font du profit et les autres subissent. Bougeons-nous !!!   Un dernier mot ?   Un grand merci à VANS (11 ans déjà...), DICKIES, STOLEN Bike (merci l’équipe Unleaded), Seven Underwear et Frends Headphone (Xav), Bicycle Union (Courage François et David !) qui me soutiennent, à Philippe Noyer, pour sa 11ème année de présidence de l’asso ROOTS bmx, tous les riders Albigeois avec qui je ride ainsi que Virginie et mon fils Sasha pour tout ce que l’on partage, enfin merci à toi Fafa et Simon pour les photos.

oeuvrer 55


— voyager macneil à lyon — Kevin

Dès le 1er jour, alors qu’on attend Kevin qui se pouponne devant son miroir après une grosse sieste bien méritée, un des barmans sort de l’hôtel, vient me voir, discute un peu et me dit que c’est le grand frère de Cyril «  Crazy  » GAY. Du coup, il nous a pas mal aidé à « lustrer » les planches du bar de l’hôtel le soir… Pour une des petites anecdotes du tour, après quelques verres, un pastis que Dillon a recraché dans la minute (bah oui les étrangers ils n’aiment pas trop hehe  !!), on a eu le droit à du québécois « dans le texte » comme on dit, du genre : Fab : « Ouais j’ai perdu mon permis à cause de 56 voyager

Textes : Nils Denhez Photos : Boz

l’alcool, ça va ça va, vous en avez pas fait des conneries vous ? » Dillon : « Une fois j’tais avec ma blonde dans mon char « Bi M double you », j’passe le corner en drifting et Kalis je gagne 4 points pass’ j’avais pas la safety belt ! » Fab, moi et Lénaïc : « Mouhahahahahahahahahahahahahahaha !!!! » Ces Québécois alors  !!! En une soirée, il a bien failli nous faire péter les abdos ! J’avoue que dans le genre, Fab avec ses « mais si, ça va allez, ça s’éclaircit du côté d’Bennouville j’te dis !! » tous les jours par dizaine, nous a bien fait marrer aussi, Le Havre - Québec, même combat...

La météo nous aura joué quelques mauvais tours sur ce trip, du premier soir à la dernière journée en passant par la 3ème journée où nous étions tous frigorifiés mais Kevin, Dillon et Fabien ont tout de même fait le « job », à base de pegs Macneil fumant sur le moindre bout de curb ou de rail lyonnais. Voilà 3 jours et demi de très bons spots à Lyon avec de très bonnes personnes en termes de riding et de sympathie, merci aux Lyonnais, Rémi, Lenaïc, Boz, Fabien, Dillon et Kevin.


— Le Havre / Québec même combat —

Kevin

— Fabien DULONG —

— Kevin KIRALY —

— Dillon LOYD —

voyager 57


Quelques mots de

Kevin KIRALY Lyon est bien mieux que je ne l’imaginais, beaucoup de très bons spots que je n’ai pas eu le temps d’exploiter au mieux, ces 3 jours furent trop courts.

Kevin

Quelques mots de

Fabien DULONG

Très content d’avoir découvert la ville de Lyon, j’ai passé du bon temps à rouler avec les gars, tous ces spots plus fous les uns que les autres, vraiment une bonne expérience à refaire.

58 voyager Fabien


Dillon

voyager 59


Quelques mots de

Dillon LOYD

J’adore la France, je la préfère au Québec, il y a tellement de spots incroyables… J’ai aimé rouler ici et espère pouvoir y revenir bientôt. Dillon

60 voyager


MACNEIL BMX CO. RIDER: JEFF KOCSIS / PHOTO: JEREMY PAVIA / MACNEILBMX.COM

MACNEIL X DEFGRIPS GOMME SOFT EN KRAYTON, MUSHROOM STYLE, FLANGELESS, 160MM DE LONGUEUR, DIAMÈTRE 30MM BARENDS “PRESS FIT” EN NYLON, 9.90€

voyager 61


Hold Tight Stem


2013 Arum subrosabrand.com â&#x20AC;&#x201C; frenchys-distribution.com

549

Shadow Solus Mid

Rant Cassette Hub


64 voyager


— voyager vans à new york —

Textes : Julien Scheubel - Photos : Vans

Tout est parti d’une discussion sur une terrasse lyonnaise avec Pierrot Grevet. L’idée d’allier nos forces pour un projet BMX était présente depuis longtemps. Nous n’avons pas eu besoin de chercher longtemps pour booker la destination. New York sera le spot pour réaliser ce que nous souhaitions faire. Il m’aura fallu encore moins de temps pour booker le team… Un text du genre : NYC dans un mois ? Et les réponses positives sont tombées en moins de 3 min, même pas le temps de finir ce merveilleux capuccino… Un mois plus tard, East Village nous accueillait avec la ferme intention de nous faire prendre 10 ans en 7 jours. Mission accomplie. Merci New York.

voyager 65


Kevin / Matthias / Alex

Alors par où commencer?! Ce fût ma première fois à NYC, je suis seulement passé en transit dans l’aéroport, j’étais donc très excité à l’idée d’y aller!! Surtout avec un crew comme celui-là. Un bel appart dans Manhattan avec vue sur le centre depuis le toit! Et une ville qui regorge de spots. Bon ok pas mal de ledges et de plan incliné durant cette semaine, pas une seule courbe mais ça change et c’était bien aussi! Tout le monde était en bike car c’était plus pratique pour bouger. On a pas mal pédalé du coup, tous les spots étant un peu éloignés les uns des

66 voyager

autres vu la taille de la city mais rien de tel pour découvrir une ville et tous ses quartiers si différents... On a aussi eu la chance de rencontrer Raplhy Ramos et Marlon Europe pour ne citer qu’eux...et ils nous ont emmené sur tous les bons spots qu’ils connaissaient! De Manhattan à Brooklyn jusqu’au quartier de Wall Street, Chinatown ou dans le Queens. Je dois dire qu’après avoir passé une semaine aux côtés des locaux, cela nous a permis de découvrir des spots que l’on aurait jamais trouver seuls et aussi des endroits bien cool pour chiller..

J’en ai encore plein les yeux... Cette ville est fabuleuse! Deux jours avant la fin du trip, à cause de la fatigue engendrée les jours précédents, j’ai laissé mes deux poignets en bas d’un ledge...On est donc partis en session shopping le jour d’après, seulement le dernier jour pour moi où j’ai suivi tout le monde sans pouvoir rider...Bien dommage vu les spots visités! Si c’est à refaire je suis partant... Merci à The Diggest / Thibault, Vans / Andy et Kang pour le trip!! Kevin KALKOFF


voyager 67


Tyron / Ralphy

Ma première impression en arrivant à la grande pomme, a été de constater l’atmosphère dégagée par cette ville, le mélange des cultures et l’harmonie qui en ressort. Je me suis même dit que je pourrais presque vivre là-bas, mais ce que j’ai le plus retenu c’est la gentillesse des riders locaux qui nous ont accueilli et baladé comme si on les connaissait depuis toujours. Grosse dédicace à Tyrone Williams, Marlone Europe et surtout à Ralphy Ramos qui nous a mis plus que bien. Je dois avouer que me balader aux quatre coins de New York m’a fait beaucoup de bien,  j’ai beaucoup aimé croiser les quartiers latinos et écouter les musiques hispaniques qui sortaient des voitures, traîner dans Chinatown et sentir les odeurs de bouffe asiatique, voir les chapeaux les plus grands que j’ai jamais vu dans les quartiers juifs de Brooklyn, voir à quel point on peut se sentir bien dans le Queens quand on chill avec ses potes, en prendre plein les yeux niveau styles vestimentaires à Manhattan, contempler l’immensité des buildings dans le centre de New York, et le plus important de tout ça a été de pouvoir le faire avec ses potes. Oui, et aussi un petit peu de Bmx. Alex VALENTINO 68 voyager


— le plus important de tout ça a été de pouvoir le faire avec ses potes —

voyager 69


70 voyager


Ce trip est encore parti d’une idée de Kang après un verre (non alcoolisé celui-là) pris en terrasse à Lyon... L’année dernière c’était Biarritz, cette année New-York. Le stress de l’immigration américaine passé, on arrive en Cadillac Escalade à Lower East Side (le quartier «cool» de NY) et on apprend que c’est là qu’est notre appartement, le Wakang fait bien les choses, Welcome in New-York City! Le décor est planté. On passe notre première journée à chiller dans les rues de Manhattan à la recherche de spot, mais on se fait tout le temps virer par la sécu, c’est pas foufou. Gosse nous dit qu’il connaît un local (le bon Ralphy Ramos), l’appelle, et là le trip prend une autre tournure. Ralphy nous présente à toute l’équipe de «Dah shop» géré par Tyrone Williams. Les gars sont tellement cool! Ralphy est resté avec nous toute la semaine, à nous montrer les spots de Brooklyn, Chinatown, jusqu’au

Queens en passant par le Bronx, toujours un grand sourire aux lèvres, Vraiment cool! On roulait toute la journée avec un sacré crew (Nigel, Armen, Ralphy, Tyrone, Edwin...). On était New Yorkais quoi! Là-dessus ajoutez 2-3 bonnes soirées dans les endroits huppés de la ville, des phases de touristes sur le toit de l’Empire State Building, une journée de shopping intense où certains ont tout perdu, Le Pierrot Grevet qui enchaînait les «PierreRicharerie», notre toit d’appart qui dominait la Skyline de Manhattan... Pas degueu le trip Vans à NYC... Dernière chose, gros Big up au crew rider le plus productif du monde (KK et gosse), au crew média sous perfusion de copines (Vince et Pierrot) et au bon Wakang, vous êtes vraiment des potes! :) Matthias Dandois

voyager 71


72 voyager


Jared CHILKO photo : Danny Birrell

OVERDRIVE CASSETTE 36 trous / 9 dents / 418 grammes compatible avec l’utilisation de pegs et des pattes de cadre 10 mm et 14 mm axe femelle Cr-Mo traité thermiquement corps aluminium 6061-T6

D i s t r i b u t i o n France : www.frenchys-distribution.com

www.SupERSTARbmx.COm


— participer BMX STREET STATION — Texte : Fabien

Jason Phelan / Photo : Guillaume Ducreux

74 voyager

Ben Wallace / Photo : Stéphane Bar

Cette année le BMX STREET STATION, a pris la forme d’un double contest avec une ligne de box pour les riders aériens et un park street pour les techniciens…Toujours placé devant la gare Part Dieu à Lyon, l’événement s’est donc voulu plus ouvert aux évolutions de style de riding avec la mise en place de ces 2 parks… Passons les détails, mais sachez seulement que tout s’est déroulé avec une ambiance détendue, un sacré niveau, plutôt pas mal de soleil, bref all good times comme ils disent…


Yohan Bieuron Motocross

LA CRĂ&#x2030;MERIE

w w w.lacremeriebmxproshop.com


— participer pegless jam —

Texte : Thomas Caillard / Photos : Mickael Da Cruz

Justin Fouque

La PEGLESS Jam 5, c’était comme d’habitude, une vraie Jam à l’ancienne pour laisser les copains profiter d’un park exceptionnel avec des ledges en granit et des rails à gogo. Le contest s’est déroulé par team de 5, histoire de rider avec ses potes sans pression. Merci à tous les riders pour leur soutien, merci à l’asso Family grâce à qui cet évènement existe, merci à tous les sponsors qui nous font confiance. Pour info, on a gagné l’oscar de la plus belle remise de prix, on ne sait même plus qui a gagné…d’ailleurs on s’en fou…RIDE FOR FUN… 76 voyager


— le guidon — évoluer le guidon — —

1988 S&M Slam Bar

Le Slam Bar est apparu en 1988 avec 12° de Backsweep, 1° de upsweep, 28” de largeur et une hauteur de 8”. Il était utilisé par les racers et les directeurs. Puis la tendance est allé au Park et aujourd’hui au street. Ce guidon a supporté toutes ces tendances en étant toujours une référence jusqu’à aujourd’hui. Les riders sont passés de la race au dirt, puis du dirt au park et aujourd’hui au street toujours avec le même guidon. Le Slam Bar est une légende vivante qui fait partie de l’histoire du BMX. Aujourd’hui il peut paraître petit, mail il est toujours là! (Approuvé par Chris Moeller)

1990’s GT 4 pièces

Dans le milieu des années 90, GT sortait un guidon 4 pièces. Jusque là rien d’extraordinaire puisque les années 80 avaient vu naitre des guidons extravagants à plus de 4 pièces. Pourtant ce guidon a son importance puisqu’il aura sûrement inspiré les guidons 4 pièces d’aujourd’hui tel le Animal. N’oublions pas cependant qu’il y eu d’autres guidons 4 pièces d’un autre design tel le S&M Castillo.

1990’s Hoffman Jumping Bar

Ça peut paraitre étrange aujourd’hui, mais il fut un temps ou avoir un petit guidon était le must ! C’était dans les années 90. Hoffman avait donc sorti un petit guidon dénommé le Jumping Bar. Petit mais polyvalent puisqu’à l’époque des riders l’utilisaient aussi bien en trail qu’en park. 78 évoluer

Pour beaucoup de rider, le guidon est le pièce la plus importante du vélo. Sa géométrie et son positionnement dans la potence sont des choix très personnels qui vont donner au bike le bon «feeling». Depuis au moins deux décennies la taille et la forme des guidons à fait des vas et viens entre les petits et les grands, les deux pièces et les 3 pièces et plus. Certains ont apportés une innovation, d’autres pas. Certains ont été plébiscité, d’autres pas.


— Une chose est sûre, l’offre n’a cessée de croitre et les évolutions techniques successive ont permis de passer de petits guidons à parfois plus de 1 kg à de grands guidon à moins d’1kg. Nous avons sélectionné pour vous quelques exemples qui ont marqué l’histoire et qui sont la base de plein de guidon actuel. Nous ne traitons pas ici des guidons de Race ni des guidons de Flat et cette rubrique n’est pas la vérité absolue, mais juste le reflet de nos expériences en tant que rider

Odyssey Civilian

2002

Macneil XLT Bar

2007

S&M Perfect 10

2010

Bien que le Civilian Bar ne fut pas le premier guidon en 41 THERMAL que nous ayons fait, il fut certainement le premier à rencontrer un succès commercial et une belle notoriété. Pour les riders il était un guidon dont la garantie à vie n’était pas un argument marketing, mais une vrai garantie basée sur la solidité réelle du guidon. Apparu en 2002, il était petit avec des angles atypiques : 7.75° / 24.5° / 12° / 4.5°. (Approuvé par Jim Bauer)

Dans les années 2000, en plus de mettre 13 butted et un traitement thermique après soudure, Macneil avait eu l’idée de faire des trou dans son guidon. A première vue on pouvait penser que ça servait à gagner du poids, mais la vrai utilité de ces trous étaient d’éviter au poignées de bouger. Et oui l’action conjointe de la pression de la main et de la gomme s’immiscant dans les trous, évitait aux poignées de tourner. D’une taille de 7.75” de haut et 27.5” de large, le back sweep et le up sweep étaient déjà identiques à ce qu’il se fait le plus en matière de guidon 12° et 1°.

Ces dernières années, les marques ont sorti des guidons de plus en plus grands. Jouant de de quelques millimètres supplémentaire. Mais une marque a sortie « le grand guidon ». Pas de chichi, juste un bon grand guidon pour les grands riders et ceux qui aiment les grands guidons. Tout le monde a cru a une blague lorsque ce guidon est apparu la première foi à Interbike 2010. Mais S&M a bel et bien fait le Perfect 10 en 2010 devenant la première marque à passer la barre des 10” ! (Approuvé par Chris Moeller)

évoluer 79


Sountenez votre shop local et les shops français. Ils ont en besoin et le BMX en France aussi !

Unleaded

Unleaded

Flybikes > Cadre Trueno Sergio LAYOS Sig.

100% cromo avec renforts internes Dropouts 5mm investment cast Toptube : 20.6” et 21”, Angle de direction : 75° Angle de selle : 71°, Standover : 8.4” Hauteur BB : 11.75”, Bases : 13.4” Freins amovibles EBS - Livré sans tasseaux Couleurs : Matt Black, Matt Yellow Poids : 1.997kg en 21”, Prix : 299 euros www.unleaded.fr

Flybikes > Cadre Urbano Chris FINNIGAN Sig.

— sélectionner —

100% cromo avec renforts internes Dropouts 6mm investment cast Toptube : 21”, Angle de direction : 75.5° Angle de selle : 69°, Standover : 8.4” Hauteur BB : 11.75”, Bases : 13.2” Freins amovibles EBS Couleurs : Matt Black, Matt Yellow Poids : 2.175kg, Prix : 349 euros www.unleaded.fr

Unleaded Flybikes > Fourche Agua

100% cromo, traitée thermiquement après soudure, Pivot 100% usiné CNC Bras triple butted , Déport : 27 et 32mm, Dropouts : 4 et 5mm Unleaded (investment cast pour les deux) Poids : 807 et 937 grammes Flybikes > Jante Piramide Prix : 135 euros Double parois, Triple pins de raccord www.unleaded.fr Hauteur : 17 (brakeless) et 21mm Largeur : 34mm, Couleurs : Black, Polished Poids : 490 et 495 grammes Prix : 44.90 euros www.unleaded.fr

Unleaded Flybikes > Pneu Rampera Ruben Alcantara Sig Construction Silkworm Crampons Medium Taille : 2.15» et 2.35» Couleur : Black, Tanwall Poids : 620 et 740 grammes Prix : 32.90 (Black) et 36.90 euros (Tanwall) www.unleaded.fr

KHE Bikes GUIDON A-BLAST BAR

Full heat treated 4130 CrMo, Multi butted tubes, 9” high, 27.25” wide, 5° upsweep, 6° backsweep Poids: 860 g, Prix: 99,95 euros www.khebikes.com

BMX Avenue POTENCE Mental Kuma Top Load

Alu 7075 T6 , fabriquée en Lettonie avec un bon suivi qualité, Longueur 49 mm Couleurs : Noir  ou Polish , Prix : 69 euros www.bmxavenue.com

KHE Bikes CADRE Adam Kun pro model

TT 19”, CS 12.9”, HT 74,5°, ST 71°, BB 47 mm from centerline, Sanko CrMo, MidBB, Integrated headset, Integrated seatclamp Poids: 1.75 kg, Prix: 399,95 euros www.khebikes.com

Esprit BMX Fourche Mankind Justice

82 sélectionner

Design Ultra Slim, Déport 25mm Couleur : Noir, chrome, vert, violet, bleu Poids : 852 g, Prix : 119 euros www.mythic-distribution.com


BMXgangster .com ° ° ° ° ° °

BMX complets Pièces détachées Conseils Montages BMX custom Roues à la carte Paiement paypal, chèque et CB

www.bmxgangster.com (Un DVD et un poster offerts pour toute commande supérieure à 50 euros jusqu’au 30 juin 2012)

BMX custom Amity 949 €


Frenchys WTP > BMX VOLTA

Top Tube : 21”, TT - Matt Black ou Matt White, Cadre : 100% cr-mo sanko, hydro formed down tube gusset, Fourche Saltplus Magic sanko 100% cr-mo, Guidon 100% cr-mo, Pédalier Saltplus Metron 48 (L&R) 3 pièces cr-mo 175mm 48 cannelures, Roulements Mid sealed, Roues Saltplus Trapez cassette sealed 9T switch drive, axe 10/14mm, Braquet : 25x9, Divers : selle Eclat Oz pivotal, Poignées Eclat Chester B, Levier Eclat Sniper, Pédales Eclat Slash PC, Potence Saltplus delta front load 50mm, Frein Eclat Unit U brake, Pneus Eclat Command, Poids : 11.15kg, Prix : 799 euros www.frenchys-distribution.com

Frenchys SALTPLUS > POTENCE DELTA FRONTLOAD

Alu 6061-T6 usiné CNC, Vis creuses Longueur : 50 mm, Couleur : Black, matte red, matte cyan Poids : 293 grs, Prix : 45 euros www.frenchys-distribution.com

Frenchys AEROSPACE > JANTE ODYSSEY

Jante soudé double paroie, Alu 6000, Largeur : 34 mm, Hauteur : 23 mm 36 H, Couleurs : Metallic Silver, Black Poids : 434 grs, Prix : 79 euros www.frenchys-distribution.com

Frenchys SUBROSA > CADRE VILLICUS V2 Hoang Tran signature

Frenchys SHADOW > SELLE KOBZA Pro model de Lahsaan Kobza Disponible en slim et mid Poids : 309 gr en MID 269 gr en SLIM Prix : 39 euros www.frenchys-distribution.com

Materiaux : 4130 Sanko Cromo, Top tube, down tube et seat stays double butted, Top Tube : 20.5”, 20.75”, 21”, HT : 75 ° / ST : 69 ° / CS : 13.75°, Tasseaux de frein démontables, Ecusson gravé sur le wishbone Couleurs : matte black, matte gun metal gray Poids : 2.13kg pour le 20.5” www.frenchys-distribution.com

Clandé ALONE > H8H8H8 BAR CHROME ALONE 2 BAR

Clandé ALONE > CADRE ADL / CHROME ALONE 2

100% Full Sanko 4130, TT 20.75” or 21” HT : 75°, ST : 71° CS : 13.4”, BB Height 11.73”, Standover 9” Tapered T/T, S/S and C/S, DT et CS tube de 1,2mm résistant aux pocs, Removable Brake Mounts; Dropouts 5mm Dispo en : Matte Black, Matte Clear, Trans Red, Trans Green, Trans Blue, Chrome, Gold Poids : 2.18kgs, Prix : 330 euros www.clandebmx.com

Clandé

BLACK SHEEP X MARIE JADE > SELLE PIVOTAL FAT

Pas de logo, Dispo uniquement en noir Poids : 335g, Prix : 21 euros www.clandebmx.com 84 sélectionner

100% Multibutted Traité thermiquement après soudure Rise 8.88”, Wide29”, Backsweep 12°, Upsweep 2° 19mm Diameter crossbar Dispo en : Matte Black, Matte Clear, Trans Red, Trans Blue, Trans Green, Chrome, Gold Poids : 860g, Prix : 79 euros www.clandebmx.com


Redline Cadre Device G7

Pattes moulées avec tendeur de chaine intégré, Tubes Sanko, 100% traité thermiquement après soudure, Traitement de surface Shot peening, augmente la résistance à l’apparition et à la propagation de fissure, Top et down tube double buté, Collier de selle intégré, Mid BB, Noir satin, Dispo en : 20.2”, 20.5”, 20.75”, 21”, 21.25, Angle de direction 75°, de selle 71°, chainstay : 13.5-14 Poids : 2.1 Kg, Prix : 399 euros www.redlinebicycles.com

Redline Pédalier Device G7

2 piéces, axe creux de 22mm, Traité 100% thermiquement après soudure, Manivelles et axe, Accepte couronne à droite et à gauche, Livré avec outil de montage / démontage, Poids: 845g Prix : 179 euros www.redlinebicycles.com

Race Company BMX MIRRACO Detroit

Ezco CADRE PROPER BSH pro model Joris Coulomb

4130 cromoly double butted tubing, Renfort downtube avec logo estampillé, Top tube 20.6’’, 20.8”, 21”, 21.2”, Bases 13.47”, Angle de fourche 74.75°, Angle de selle 70°, Pattes traitées thermiquement de 5mm d’épaisseur, Boîtier mid, Tasseaux de freins et guides de cables démontables, Couleur 2012 : Bleu Azur, Noir charcoal, Vert armé & Noir satin, Prix : 319, Poids : 2.27kg www.ezco.fr

Cadre : Cadre 21”, Crmo 2 tubes, Fourche : Crmo, Guidon 2-pc. 8” rise, Pédalier : 3 pièces Crmo 170mm, Roues : Alu 36 trous, 25x9, Moyeux Axe 10mm à l’avant et 14mm à l’arrière, moyeu AR microdrive, Selle : selle / tige de selle 1 pièce, Pédales : Black label plastic, Axes chromoly, Poignées : Black Label, Freins : C-Star rear U-Brake w/ Black Label pads, Couleurs: Flat Black / Flat Grey, Poids : 11.2 kg, Prix: 439 euros www.raceco-mtb.com

Superstar

Pédalier Duty pour plateau splined

Axe 19 mm cr-mo traité, creux, 48 cannelures, Manivelles 175 mm cr-mo traité, Têtes de manivelles biseautées préservant les malléoles, Disop en regular ou Splined, RHD/LHD, Poids : 813 g, Prix: 149 euros (noir) ou 159 euros (smocked chrome) www.superstar.com

Superstar HUB OVERDRIVE CASSETTE

36 trous / 9 dents, compatible avec l’utilisation de pegs et des pattes de cadre 10 mm et 14 mm, axe femelle Cr-Mo traité thermi quement corps aluminium 6061-T6 Poids : 418 g, Prix : 149 euros www.superstarbmx.com

Sunex Sunex Casquette NEW ERA Troy Lee Design 86 sélectionner

Logo brodé, Dispo en black, white, red, navy, Prix: 35 euros www.sunex.fr

Tee-shirt HIPSTER Troy Lee Design

100% cotton, Dispo en Charcoal, Brown Prix: 25 euros www.sunex.fr


Adidas lunettes conductor low white

Lunette fournie avec 3 paires de logo adidas originals pour des lunettes à personnaliser suivant vos envies Prix : 129 euros www.adidas.com

DC Shoes TONIK

Prix : 70 euros www.decshoes.com

Etnies

Eastpak

RVM2 Ruben Alcantara X T-1

SAC À DOS SLAPPY

Sac à dos en Cordura et Nylon, Enduit jaune Ligne URBAN ACTION  Prix : 55 euros www.eastpak.com

Prix : 85 euros www.etnies.com

Nike MAVRK MID

Modèle mi-montant aux lignes pures répondant aux exigences des puristes qui recherchent légèreté, la chaussure Nike 6.0 Mavrk Mid 2 allie classicisme, confort et résistance. Prix : 78 euros www.nike.com

Vans Authentique RAD Savakas TEE-shirt Riots & Hollywood

Hollywood : shot of Eddie Cleveland Riots : shot of the recent London riots by Daniel Benson Prix : 24.99 £ www.savakas.co.uk

Templar WESC > Banjo golden 88 sélectionner

Unisex premium headphones Prix : 70 euros www.templar.fr

Prix : 60euros www.vans.fr


FRENCHYS-DISTRIBUTION.COM — THESHADOWCONSPIRACY.COM


Photo: Tristan Afre

BEN HUCKE THE ADJUSTABLE OFFSET CAPTIVE FORK AVAILABLE NOW

FACEBOOK: ON.FB.ME/SHADOWBMX

— TWITTER.COM/SHADOWBMX


Van Homan

Derek Adams

92 dater


— LD était « LA » marque de BMX dans le monde —

— dater Little Devil via Vincent Guedez

— —

Interview : John Garcia / Photos : Vincent Guedez

Âge : 41 ans Début dans le BMX : Mars 1982. Marié, deux enfants. Vit sur la commune du Chalard dans le Limousin (87). Travaille pour l’Agence Photographique Arédienne.

Comment as-tu fait pour travailler avec Little Devil et Derek Adams ? Cette collaboration est née d’une longue histoire d’amitié avec Van Homan, Garrett Byrnes et Derek Adams entre autres. Tout d’abord par une prise de contact sur des contests comme la Backyard jam, FISE, CFB et autres trucs qui se faisaient à l’époque. Puis après plusieurs voyages aux USA et séjours chez Van et Derek à Philadelphie, l’achat de photos pour des pubs par Little Devil et après quelques road trips ensemble, Derek a décidé de me prendre à plein temps dans l’entreprise. Little Devil a été crée par Derek Adams en 1995, dans le garage de son grand-père. Derek vendait ses premiers t-shirts comme beaucoup, sur les contests qui fleurissaient pas mal à l’époque, puis chemin faisant, la marque grossit grossit. Il ouvre alors un shop de skate et bmx, et continue les t-shirts avec Mike Clarke (le bras droit de Derek) dans le sous-sol du shop. Je suis arrivé à cette époque... Une époque de fou, avec la vidéo seek and destroy, c’est devenu complètement dingue  !! LD était LA marque de BMX dans le monde, le Team était la dream team, les jeunes étaient juste fous de Garrett, Van et autres Matt Berringer. Ils étaient invités partout, ce qui déclenchait parfois des petites émeutes LOL. La marque continue toujours d’évoluer  : nouveaux locaux, skate park indoor pour pouvoir rouler et filmer tranquille, une dizaine de personnes qui travaillent en plein temps pour LD, création ou association avec de nouvelles marques (square one, harvest...).

dater 93


Puis vint la création de Orchid, une idée de marque de chaussures 100% Bmx, qui trottait dans ma tête et dans celle de Derek. Perso, je n’avais pas les sous et Derek oui, du coup, bingo ! Un jour, Derek arrive en France et m’annonce la news, trop content. Nouveau team de malade, Orchid grossit et demande de plus en plus d’énergie, LD arrive dans sa 13ème année, une belle année pour mourir... Comment était l’ambiance dans l’équipe de chez LD ? Au début, le rêve  !!!! Van, Derek et Mike vivaient dans la même maison, en banlieue de Philly, je dormais sur le canapé ou dans un lit quand l’un ou l’autre n’était pas là. Derek partit vivre avec sa copine de l’époque, la marque grossit pas mal, changement de locaux et changement de faune qui tourne autour de nous, plus des profiteurs que des amis, mais bon c’est comme ça… L’ambiance était géniale, des trips tous les mois un peu partout, des contests aussi, des séances de photos quand j’en avais envie, des vidéos qui fonctionnaient plutôt pas mal LOL. Seek and Destroy et Criminal Mischief furent des vidéos cultes de la marque.

Garret Byrnes

Derek Adams

94 dater

Le seul problème : Derek et son grand cœur. Il a embauché trop d’amis riders dans la boîte et cela n’a pas été la meilleure idée de l’année, pas mal de branleurs et d’autres qui étaient juste là pour gratter des trucs et cracher à la face de Derek, un peu comme en France, mais plus soft qu’en France... Après il y a eu le début de la crise et mon retour en France. Pas facile de voir une marque se finir, même si j’aime beaucoup Orchid, mais il était impossible pour moi de continuer à travailler avec certaines personnes.


RÉPONSES : 1/ Lunettes de soleil en invert - 2/ Mini empli Honeytone, upside down - 3/ Le badge sous l’objectif à disparu (et ouais !) - 4/ L’autocollant Little Devil à tourné - 5/ Les médiators ont changé de place

96 dater

— jouer —

5 erreurs À DÉNICHER


dater 97


what’s next ? —

Préparez vos cartables !

Figuré N° 3, édition automne débarque en Septembre à la rentrée des classes. Ça va se la ronfler grave dans la cour d’école !!!

Prochaine parution le 21 / 09 / 2012

Et bien sûr, on est toujours dans l’aire du temps, vous pouvez donc nous retrouver sur notre site internet à l’adresse

www.figurebmx.fr Ainsi que sur les plus célèbres réseaux sociaux facebook

twitter

instagram


conductor hi

adidas.com/originalseyewear

© 2012 adidas AG. adidas, the Trefoil, and the 3-Stripes mark are registered trademarks of the adidas Group. Silhouette Int. Schmied AG, adidas Global Licensee.© 2012 adidas AG. Le nom adidas, le logo trèfle et la marque aux 3 Bandes sont des marques desposées par le Groupe adidas. pic ©: Alex Förderer

all originals have the look



Figuré n°2