Programme Collège - Festival International du Film de La Roche-sur-Yon

Page 1

DU 15 AU 20 OCTOBRE 2014

PROGRAMME du collège à l’université

PROGRAMME Collège

www.fif-85.com © LE gARÇoN ET LELEmoNDE © SITA CHANTE BLUES


Sommaire

L’édito................................................................................................ p.1 Décentralisation............................................................................... p.2 Accompagnement pédagogique/Formation Ecole et cinéma......... p.3 Thématique : Partir (à partir de la 6e).............................................. p.4-6 Tomm Moore (à partir de la 6e)........................................................ p.7 Christophe Honoré (à partir de la 3e)............................................... p.8 Variété (à partir de la 4e).................................................................. p.9 Passé / Présent (à partir de la 4e)..................................................... p.10 Planning des séances scolaires........................................................ p.11 Infos pratiques.................................................................................. p.12 Événements Jeune Public/ Contacts................................................ p.13

L’édito

Madame, Monsieur, La 5e édition du Festival International du Film de La Roche-sur-Yon se tiendra du 15 au 20 octobre 2014. Événement cinématographique yonnais, le Festival permet chaque année de découvrir des œuvres inédites de diverses nationalités, de (re)voir les films des réalisateurs mis à l’honneur, ainsi que des films de patrimoine. En 2013, le festival a fédéré plus de 17 000 spectateurs, dont près de 6000 scolaires, autour de sa programmation. Cette année, se déclinera autour de plusieurs rendez-vous phares avec notamment, les films de la Compétition Internationale qui concourent pour le Grand Prix du jury, les films de la Compétition Nouvelles Vagues mêlant des films de tous formats et toutes durées. On retrouvera également une rétrospective d’un réalisateur français, Christophe Honoré, mais aussi une sélection patrimoine « Passé/Présent », et la sélection « Variété » proposant des films en avant-première. L’éducation artistique constituant pour le festival comme pour le Concorde, une mission prioritaire, une sélection de films de cette programmation vous est proposée en séances scolaires : des séances adaptées à chaque niveau, à partir de la 6e, avec un accompagnement spécifique autour des films. Des ateliers d’analyse filmique seront également proposés. En parallèle nous avons conçu une programmation spécialement pour le jeune public autour du thème du Voyage, dont une partie est destinée aux collégiens et lycéens. Ces propositions constituent autant d’opportunités pour nourrir des projets d’éducation artistique et culturelle pendant l’année scolaire. Autant d’occasions données aux élèves de voir, entendre, analyser et commenter des œuvres actuelles ou du patrimoine. Les films et thématiques abordés pourront être approfondis en classe grâce à l’appui de documents pédagogiques disponibles sur notre site www.fif-85.com. Nous restons dès à présent disponibles pour toutes informations complémentaires. En espérant vous retrouver nombreux sur cette nouvelle édition du festival. L’équipe jeune public et scolaires Hélène HOËL / Éléonore BONDU / Stélios KYPRAIOS

02 51 36 37 73

Paolo MORETTI, Délégué général du festival

1


Décentralisation Parce que nous sommes soucieux d’offrir au maximum d’élèves l’expérience cinématographique, le Festival International du Film de la Roche-sur-Yon se déplace cette année à Aubigny (salle partenaire du Concorde). Des séances décentralisées en amont du festival, le 6 et le 7 octobre, donneront l’occasion à de nouvelles écoles du département de participer elles aussi à notre événement, de voir des films de la programmation et de mener un travail d’éducation à l’image dans les classes. Comme pour toute séance du festival, un professionnel ouvrira la séance par une présentation du film et, si les horaires le permettent, poursuivra la projection d’un moment d’échanges avec la salle.

AUBIGNY CINéMA LE CARFOUR COLLège (6e - 5e) Brendan et le secret de Kells Lundi 6 octobre à 14h Mardi 7 octobre à 14h

© BRENDAN ET LE SECRET DE KELLS

2


Accompagnement pédagogique

Invités

Participer à un festival offre l’opportunité d’un contact direct avec ceux qui font vivre le cinéma. à l’occasion de cette nouvelle édition, des acteurs, réalisateurs, techniciens ou critiques viendront accompagner les projections et dialoguer avec le public. Le programme des rencontres (dates et horaires) sera dévoilé très prochainement sur notre site www.fif-85.com.

Présentations et discussions

Accompagner un film nous semble primordial pour faciliter l’appropriation d’une œuvre, donner des clés de compréhension et quelques codes esthétiques. Une présentation en salle sera systématiquement proposée par un professionnel de l’éducation à l’image ou du cinéma avant chaque séance et, dans la mesure du possible, une discussion sera animée après le film.

Dossiers pédagogiques et dossiers de presse

Pour vous aider à concevoir un travail autour du film dans votre classe, en amont ou en aval de la projection, des documents pédagogiques, dossiers de presse et/ou critiques sont disponibles sur le site du festival www.fif-85.com dans la rubrique « scolaire ».

Ateliers d’analyse filmique

Faire entrer le cinéma dans la classe et utiliser cette forme de création artistique pour accéder à une nouvelle lecture du monde nous paraît un objectif éducatif déterminant. Portés par cette ambition, nous vous proposons d’approfondir l’analyse des films dans le cadre d’ateliers de 2h avec un groupe à effectif réduit (une classe). Dominique et Pierre Laudijois de l’association Petite lanterne, enseignants en cinéma, animeront ces ateliers. Ils appuieront leur analyse sur des extraits du film visionné et proposeront d’aller plus loin en étudiant la manière dont les codes esthétiques et le langage cinématographique donnent des pistes d’interprétation de l’œuvre. Tarif : 50 euros par classe

Formation école et cinéma

Rencontre avec un professionnel du cinéma

Mercredi 15 16h30-18h30

Le cinéma Le Concorde porte la coordination départementale du dispositif national École et cinéma. Ainsi depuis quatre ans, nous offrons aux enseignants un temps de formation avec un professionnel du cinéma. En lien avec la programmation, nous vous proposons une rencontre de deux heures avec un professionnel (réalisateur, directeur artistique,...) qui nous éclairera sur différents aspects de son travail. Nous avons eu la chance lors des précédentes éditions d’accueillir Nicolas Philibert et Jean-François Laguionie. Nous ne pouvons pas vous dévoiler cet invité à ce jour, mais nous pouvons d’ores et déjà vous assurer que cette rencontre permettra à chacun d’approfondir ses connaissances cinématographiques, de confronter le rapport entre cinéma et éducation, et d’entrer dans l’univers d’un artiste. Inscriptions auprès de Hélène Hoël / hhoel@cinema-concorde.com / 02 51 36 37 73 Informations : www.fif-85.com

3


Partir...

… en voyage, pour s’évader du quotidien, pour de vrai ou en rêve. Parcourir le monde, découvrir de nouvelles cultures, faire des rencontres. Ou partir par obligation, quitter un pays, sa famille et redémarrer à zéro. Partir à la recherche de quelqu’un ou pour fuir. Autant de raisons, de choix, à l’origine de bien des histoires, de films courts ou longs, et propices à la création cinématographique. Un programme de courts métrages adaptés aux collégiens et lycéens abordera ces sujets, de manière légère, poétique, ludique ou parfois plus grave, et permettra à vos élèves de découvrir plusieurs facettes du cinéma. Les longs métrages ne seront pas en reste, avec notamment le superbe film d’animation de Nina Paley Sita Chante le blues, un programme de courts métrages inédit et une (re)découverte d’un classique du patrimoine cinématographique, La Barbe à Papa (Paper Moon). De quoi démarrer l’année avec de belles images en tête !

VOYAGE AU LONG-COURT

Programme de courts métrages inédits Composé de courts métrages d’horizons et techniques diverses, ce programme aborde le thème du voyage sous plusieurs angles. Découverte d’un nouveau pays, départ voulu ou forcé d’un environnement familier, ou voyage dans un imaginaire de formes et de couleurs... Le tout réalisé de dessins de pastels, de crayons, ou d’assemblage de photos, une belle manière d’appréhender le cinéma autrement.

© carnet de voyage : madagascar

4


à partir de la 6e

VOYAGE AU LONG-COURT - PROGRAMME 3

Lundi 13 - 10h30

Inédit

Vendredi 17 - 9h

Courts métrages - 53’ - VF

CARNET DE VOYAGE : MADAGASCAR de Bastien Dubois (France - 2009 - 12’) Découvrez Madagascar à travers le regard d’un carnettiste. Les pages du carnet se tournent, les dessins s’animent pour nous faire découvrir l’extraordinaire diversité de l’Île Rouge, en particulier le Famadihana, le culte du retournement des morts.

URSUS de Reinis Petersons (Lettonie - 2011 - 10’) De jour, un ours travaille comme motard-acrobate dans un cirque itinérant. Mais le soir, il aspire à la vie sauvage et la forêt, où il pense qu’il pourrait trouver le véritable bonheur. Un jour, il décide de tout quitter et de rejoindre la forêt. WONDER de Mirai Mizue (Japon/France - 2014 - 8’)

Une suite de 8760 images de différentes formes et couleurs, dessinées à la main pendant 365 jours, nous emmène dans un voyage psychédélique.

KWA HERI MANDIMA de Robert-Jan Lacombe (Suisse - 2010 - 10’) A travers la redécouverte d’images d’archives longtemps conservées chez ses grands parents, Robert-Jan raconte son enfance passée à Mandima, un petit village du nord-est Zaïre où il est né. En partant d’une photo du grand départ, il observe et repense, à ces 10 premières années d’un petit garçon qui doit, un beau jour, partir ailleurs pour un autre pays. HASTA SANTIAGO de Mauro Carraro (Suisse/France - 2013 - 13’) Le parcours de Mapo sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Sur ce parcours mythique, il traversera des villes et croisera d’autres marcheurs qui ne portent pas forcément que leur sac à dos.

© HASTA SANTIAGO

© WONDER

5


à partir de la 6e LA BARBE À PAPA (PAPER MOON) de Peter Bogdanovitch États-Unis – 1973 (réédition) – 1h42 – noir & blanc - VOSTF

Jeudi 16 - 9h45

1935, pendant la Grande Dépression, au Kansas. A l’enterrement de sa mère, la jeune Addie, âgée de 9 ans, fait la rencontre de Moses Pray, petit filou de grand chemin, qui a jadis connu sa mère et qui a «le même menton qu’elle». Presque malgré lui, Moses accepte d’escorter la jeune Addie jusqu’au domicile de sa tante, dans l’Etat du Missouri voisin. Mais il va très vite se rendre compte que la fillette ne manque pas de tempérament...

Adaptation d’un roman qui fît succès aux États-Unis (Addie Pray de Alvin Sargent), Paper Moon - de son titre original - est l’une des œuvres phares du cinéaste-acteur Peter Bogdanovitch. Son coup de génie fut de réunir le duo père-fille Ryan O’Neal (Barry Lyndon) et Tatum O’Neal, dont la complicité crève l’écran. La jeune actrice remporta d’ailleurs un oscar pour ce rôle de jeune orpheline espiègle. L’expressivité de son jeu, passant de l’entêtement à l’enthousiasme, de la tristesse à la jovialité, fait le pont entre l’assurance adulte et la légèreté enfantine d’Addie. Au delà de ce duo quasi burlesque, Paper Moon reste un road movie dans la pure tradition du cinéma américain. Embarqués dans leur décapotable, Moses et Addie traversent les plaines interminables du Kansas. C’est sur ces bords de route que transparaissent les traces de la dépression des années 30, avec ces laissés-pour-compte et ces petits escrocs qui fascinent bien plus que les spéculateurs boursiers. Il plane alors sur le film une mélancolie teintée d’humour qui rend plus qu’attachant cette reconnaissance filiale. (Hélène Hoël)

© PAPER MOON

à partir de la 5e CHANTE LE BLUES de Nina Paley SITA États-Unis/Inde – 2008 – 1h22 – animation - VOSTF

Mardi 14 - 9h30 Jeudi 16 - 10h15

Sita, déesse indienne et épouse dévouée, est répudiée par son mari, Rama. Nina (la réalisatrice elle-même) dresse un parallèle entre sa vie et celle de Sita quand son propre mari, installé en Inde, met fin à leur mariage par e-mail..

Avec cette épatante tragi-comédie musicale animée, poétique, esthétique et délicieusement insolente, Nina Paley n’adapte pas le Ramayana, elle le décale, le réinvente en « Sitayana ». Animatrice autodidacte et douée, elle tresse ses fils narratifs en les dotant chacun d’un style particulier. Photos et dessin animé pour le récit autobiographique; triturage de collages et d’aquarelles peintes pour le résumé du Ramayana (commenté par un hilarant trio de marionnettes en ombres chinoises) ; et séquences chantées éclatantes de couleurs, où une Sita, très Betty Boop, ondule, chaloupe et s’approprie la voix tantôt guillerette, tantôt désolée d’Annette Hanshaw... Un cocktail irrésistible! (Sophie Bourdais, Télérama)

6


tomm moore

Grand représentant de l’animation irlandaise via sa société de production Cartoon Saloon, Tomm Moore, nous emmène une nouvelle fois dans un voyage à travers les contes celtiques, avec son nouveau film Le chant de la mer. A l’occasion de sa présentation en avant-première, mercredi 15 octobre au Grand R, nous vous proposons de (re)voir le film qui nous a fait découvrir ce réalisateur aux dessins si particulier, Brendan et le secret de Kells.

à partir de la 6e Brendan et le secret de Kells de Tomm Moore et Nora Twomey France/Belgique/Irlande - 2008 - 1h15 - VF - Animation

Lundi 6 - 14h Mardi 7 - 14h Jeudi 9 - 10h Mercredi 15 - 9h15

Irlande, IXe siècle. Dans l’abbaye de Kells, un jeune moine, Brendan attrape une oie sous l’œil amusé d’autres frères. Il lui retire des plumes qui serviront à l’enluminure. Mais l’oncle de Brendan, l’abbé Cellach, exige que les frères retournent à l’édification d’un mur qui doit les protéger des vikings. Les moines se révoltent contre cette peur en lui opposant la foi et racontent à Brendan le Livre d’Iona qui appartient au grand enlumineur, Aidan.

Le Secret de Kells, c’est ce livre fantastique, véritable chef d’œuvre de l’art religieux médiéval. Écrit en latin par des moines aux environs de l’an 800 après J.-C., ce livre contient les quatre évangiles du Nouveau Testament et est enrichi d’enluminures remarquables. [...] Empreintes de poésie, d’onirisme et de réelles trouvailles graphiques, les images de Moore possèdent une véritable identité visuelle. Monde où tout s’emboîte, où tout se lie d’harmonie, se répond et s’accorde, l’univers de Kells et ses alentours sont une suite de paysages croisés dans un rêve gracieux, fresques magiques et enchantées peintes sur les murs d’un imaginaire séduisant. Les transpirations sur leur environnement de l’esprit, de la personnalité des personnages, cette marque d’un expressionnisme revendiqué, donne de Moore l’idée d’un Burton qui filmerait plutôt du côté de la vie. Jamais sans talent. (Thomas Pietrois-Chabassier, Critikart)

© Brendan et le secret de Kells

7


CHRISTOPHE HONORé - Invité d’honneur

Avec déjà une dizaine de films à son actif, Christophe Honoré, est devenu ces dernières années, un figure marquante du cinéma français. Cet artiste, à l’aise autant sur les plateaux de tournage que de théâtre, s’inscrit dans une lignée de cinéastes (Truffaut, Demy,...) en alliant références et modernités dans ses mises en scène. Famille, amour et questions d’identité sont autant de thématiques parfois délicates qui ancrent ses films dans notre époque et participent à l’attachement aux personnages. Pour cette 5e édition, nous avons le grand plaisir d’accueillir une rétrospective de son œuvre. Une sélection est ainsi proposée aux scolaires, mettant en lumière son travail d’adaptation d’œuvres littéraires mais également celle dont il est le scénariste, ainsi que sa collaboration avec le compositeur Alex Beaupain.

e LA BELLE PERSONNE de Christophe Honoré France – 2008 – 1h30

à partir de la 3

Mercredi 15 - 9h30 Jeudi 16 - 9h30

Junie, seize ans, change de lycée en cours d’année suite au décès de sa mère. Elle intègre la classe de son cousin Mathias, qui l’intègre à sa bande d’amis. Junie est vite courtisée par les garçons du groupe, et consent à devenir la fiancée du plus calme d’entre eux, Otto. Mais bientôt, elle sera confrontée au grand amour, celui de Nemours, son professeur d’italien.

Après s’être amusé sur le terrain de la cinéphilie - Dans Paris (2006) et Les Chansons d’amour (2007) -, l’auteur revient ici à la littérature en s’emparant de La Princesse de Clèves pour en donner une «lecture» plus qu’une adaptation fidèle. Rien de plus actuel, en effet, que ce texte du XVIIe siècle considéré comme le premier des romans modernes et devenu, depuis que Nicolas Sarkozy l’a cité comme exemple d’une forme d’érudition inutile, un symbole de résistance à l’idéologie dominante. Transposant la cour du roi Charles II dans la cour du lycée Molière, Christophe Honoré tisse son intrigue autour d’une poignée d’adolescents du 16e arrondissement de Paris. Ces jeunes gens à la beauté laiteuse et au regard grave sont le premier sujet du film. Les deux pieds dans le monde d’aujourd’hui, ils dégagent en même temps quelque chose d’intemporel qu’accentue l’ancrage littéraire du film. (Isabelle Regnier, Le Monde)

© LA BELLE PERSONNE

8


VARIéTé

La programmation Variété est composée de films présentés en première française. Elle est à voir comme à entendre (on parle bien, en musique, de « variété française ») et propose une diversité de films qui ont néanmoins tous pour point commun, cette année, de repenser les corps et les genres cinématographiques à travers les complexités et les métamorphoses du corps humain, les multiples modes de vie, et à travers l’Histoire. Ce personnage est un homme-poisson, cet autre est une femme-vampire, Guillaume De Tonquédec est homme le jour et femme la nuit, musique électronique et musique persane : Variété propose un carrousel d’images, de formes et de sons, et des plaisirs variés.

à partir de la 4e VINCENT N’A PAS D’éCAILLES de Thomas Salvador France - 2014 - 1h14

Vendredi 17 - 14h

Vincent n’a pas d’écailles et pourtant, dans l’eau, il se sent comme un poisson. Il semblerait même qu’à son contact, il développe une certaine force. Vincent a une peau, comme tout être humain. Au bord des chaudes rives d’un lac du Sud-Est, en plein été, il travaille, il se bat, il rit, il tombe amoureux, il se fait des amis. Vincent n’a pas d’écailles, mais il nage, entre deux eaux: d’un côté l’animal, de l’autre l’humain. Comment aborder sur les rives de l’étrangeté ? N’est-ce-pas le rêve de tout homme d’avoir des ailes, ou de nager comme un poisson ? Ce rêve, le réalisateur Thomas Salvador le réalise doublement puisqu’il incarne lui-même son propre héros, Vincent, un personnage en fuite à cause d’un don, celui de développer de mystérieuses forces et pouvoirs au contact de l’eau. Dans ce film qui pourrait n’être que le premier épisode de sa vie, il s’installe au bord des lacs du Sud de la France, soudaine enclave utopique, où il découvre, pour un temps, l’amour, le travail, des amis, et délivre son secret. Rares sont les pièces de cinéma qui parviennent à travailler le genre du fantastique dans une histoire réaliste sans que les deux genres ne s’opposent frontalement et avec autant de subtilités. A ce titre, le film pourrait être une fable réaliste, et Vincent une nouvelle sorte de héros qui rêverait de s’accomplir Batman ou Spiderman (serait-il Fishman ?), mais qui, avant de pouvoir sauver le monde et au moment même où il s’y essaye, doit se sauver, lui, et nager, loin, encore plus loin, de ce qu’une frange de la société, représentée par les policiers au cours d’une course poursuite digne des premiers burlesques, lui impose. (Charlotte Serrand)

© VINCENT N’A PAS D’éCAILLES

9


PASSé / Présent

Cette année le Festival consacre une séance par jour à un film du patrimoine qui vient de faire l’objet d’une restauration, présenté en avant-première avant sa ressortie nationale. Cette programmation baptisée «Passé/Présent» a pour ambition et désir de promouvoir l’actualité du cinéma du patrimoine. Comme les autres programmations du festival, elle pose les questions de la contemporanéité du cinéma, à travers un souci physique de l’image, la survivance des mémoires, à travers également les questions de modernités et d’innovations techniques, que pourront soulever les distributeurs du film en question invités à le présenter lors de chaque séance.

e L’HOMME DE LA PLAINE d’ Anthony Mann éTATS-UNIS - 1955 - 1h44 - VOSTF

à partir de la 4

Jeudi 16 - 14h

Film du bac option cinéma 2005

Le taciturne Will Lockhart et son vieil ami Charley livrent des vivres à Barbara Waggoman, qui possède une boutique dans une petite ville perdue en territoire apache. Il se heurte à Dave Waggoman, cousin de cette dernière et fils du plus grand rancher du coin, Alec, et se met à la recherche d’un mystérieux trafiquant d’armes, qui fournit des fusils aux Indiens...

L’homme de la plaine, marque l’apogée du cinéma classique américain. La violence et la complexité de l’histoire, sorte de transposition westernienne du Roi Lear, est constamment équilibrée par la limpidité de la mise en scène et l’utilisation géniale des décors naturels sublimés par le CinémaScope. James Stewart est admirable, comme d’habitude, mais aussi les autres acteurs tels Arthur Kennedy et Donald Crisp. (Olivier Père, les Inrocks) C’est un beau western classique et symbolique. Avec ses codes, ses archétypes, sa morale ; avec ses couleurs, ses espaces, sa musique ; un shérif, des cow-boys, des indiens, deux vieux sages, trois jeunes fous, une jolie fille. […] C’est aussi un western moderne et engagé qui nous dit l’histoire d’une Amérique en marche vers son identité : celles des frontières abolies et du métissage, celle des vengeances inouïes et du goût du juste, celle du grand Hollywood et de la figure singulière et décalée de Jimmy… (Christine Juppé-Leblond, IGEN cinéma et audiovisuel, Novembre 2004)

© L’HOMME DE LA PLAINE

10


MATINéé

après-midi

11

à partir de la 6e

à partir de la 3e

Brendan et le secret de Kells -> AUBIGNY

MARDI 7

14:00 >15:40

à partir de la 4e

Brendan et le secret de Kells -> AUBIGNY

14:00 >15:40

LUNDI 6

Ouverture Jeune Public

Brendan et le secret de Kells -> concorde 1

10:00 >11:40

JEUDI 9

-> concorde 1

Voyage au long-court 3

10:30 >11:45

LUNDI 13

-> MANège

Le chant de la mer

14:30 >15:55

-> concorde 1

La Belle personne

09:30 >11:25

Brendan et le secret de Kells -> concorde 2

09:15 >10:55

MERCREDI 15

-> MANège

L’Homme de la plaine

14:00 >16:00

-> concorde 2

La Belle personne

09:30 >11:25

-> concorde 1

Sita chante le blues

10:15 >11:50

-> théâtre

Paper Moon

09:45 >11:50

JEUDI 16

Vincent n’a pas d’écailles -> MANège

14:00 >15:40

-> théâtre

Voyage au long-court 3

09:00 >10:20

VENDREDI 17

* Les horaires et lieux sont susceptibles d’être modifiés en fonction des inscriptions

-> concorde 1

Sita chante le blues

09:30 >11:15

MARDI 14

Les horaires comprennent la présentation et la discussion d’après séance lorsque le temps le permet.

Planning des séances scolaires *


Infos pratiques Tarifs : Séances / Ateliers / Conférences

- Séance : 3€ par élève, gratuit pour les accompagnateurs (dans la limite de la réglementation). - Atelier d’analyse de 2h en classe : 50 € par classe. Une facture ne comptabilisant que les élèves présents lors des séances sera envoyée directement à l’établissement après le festival.

Inscriptions

Les inscriptions se font en ligne sur le site internet du festival www.fif-85.com : du 1er au 26 septembre 2014 inclus. Vous recevrez un mail de confirmation de votre inscription, à partir du 22 septembre pour les écoles primaires et à partir du 29 septembre. Vous trouverez dans ce mail le détail de la séance, du lieu et de l’horaire choisis. Attention : En fonction des inscriptions, les horaires et lieux de certaines séances peuvent être modifiés. Le cas échéant, vous en serez informés dans un mail de confirmation, envoyé par notre équipe. Un formulaire d’inscription est disponible en ligne, vous permettant de vous inscrire aux séances/ateliers/ conférences voulus.

Les Lieux à La Roche-sur-Yon

- Le Grand R .......................... 350 à 500 places - Le Théâtre municipal ............ 250 places - Concorde 1 .......................... 195 places - Concorde 2 .......................... 99 places

Aubigny

- Le Carfour ............................. 180 places

Les Transports

Lignes régulières Les écoles yonnaises qui souhaitent assister à une séance et venir sur les lieux du festival avec une ligne régulière des bus de ville Impulsyon, peuvent directement contacter l’agence afin d’obtenir un tarif réduit (0.50 cts d’euros A/R). Merci d’attendre la confirmation de notre part de l’heure et du lieu de votre séance avant toute demande auprès d’Impulsyon. Bus spéciaux Les transports Rigaudeau sont partenaires du festival. Si vous le souhaitez, vous pouvez donc emprunter un bus spécial Rigaudeau et bénéficier des tarifs préférentiels du festival. Nous prenons en charge l’organisation de ces transports. Il vous suffit simplement d’en faire la demande sur le formulaire d’inscription en ligne de votre séance. Toutes les informations relatives aux transports de vos élèves vous seront transmises par mail à partir du 30 septembre.

Les Tarifs

- 48 € aller-retour pour les écoles yonnaises. - 106 € aller-retour pour les écoles extérieures à la Roche-sur-Yon (rayon de 20 km) - Décentralisation : Pour les communes dans un rayon de 15 km autour d’Aubigny le tarif est de 96 € aller-retour. Vous pouvez nous contacter pour savoir si la commune de votre école est concernée par ce partenariat. Il vous est possible de regrouper plusieurs écoles dans un même bus pour partager le coût du transport. La contenance du bus est de 63 places, accompagnateurs inclus.

12


LES événements JEUNE PUBLIC OUVERTURE JEUNE PUBLIC Mercredi 15 octobre, 14h30 au Grand R* LE CHANT DE LA MER de Tomm Moore Pour les 7 > 12 ans Par le réalisateur de Brendan et le secret de Kells

3,50€* au lieu de 6,50€

LES CINÉ P’TIT DéJ’ DU FESTIVAL

- Dimanche 19 octobre, 10h30 au Théâtre LES MOOMINS SUR LA RIVIERA de Xavier Picard Pour les 4 > 12 ans

- Lundi 20 octobre, 9h30 au Concorde* LES CONTES DE LA MER Pour les 3 > 6 ans

3,50€* au lieu de 6,50€

- Lundi 20 octobre, 10h45 au Concorde à LA POURSUITE DU ROI PLUMES de Esben Toft Jacobsen Pour les 6 > 12 ans

ET DES ATELIERS CINé !

Pour plus d’informations : www.fif-85.com *Contremarques disponibles dans les maisons de quartier yonnaises, dans les mairies d’Aubigny et les Clouzeaux et au Cinéma Le Concorde.

Contacts COORDINATION SCOLAIRES 02 51 36 37 73

Hélène HOËL / Éléonore BONDU / Stélios KYPRAIOS hhoel@fif-85.com ebondu@fif-85.com skypraios@fif-85.com

13