Issuu on Google+

Soundwave Mémoire Diplôme 2012 Maison Félix


L’intérêt croissant pour la musique conduit à une demande de plus en plus grande du public pour participer à des live ou des sets. Il suscite également une offre de nouveaux lieux, dont très peu sont véritablement appropriés à ce genre d’expérience et à sa dimension évènementielle. Le constat est également celui d’un public exponentiel qui se trouve confiné dans des lieux inadaptés. Quelques évolutions émergent, dont la Grande Halle de la Villette, mais sans parti pris architectural véritable. Je veux créer un espace dédié aux musiques qui soit : · Un nouveau concept de scène. · Un nouveau service incluant : · Une librairie musicale : Tout l’historique de la musique y sera proposé avec une banque de données de tous les styles de ........musique et leurs supports. · Un lieu de rencontre pour les artistes (professionnels ou débutants) associé à un espace de travail, ce qui n’existe pas ....... actuellement. · Un espace d’apprentissage de la musique pour les passionnés.


- Je souhaite que les artistes qui viennent travailler utilisent cet espace comme lieu de performance (concerts, ...shows…) et qu’il contribue à promouvoir la nouvelle génération de musiciens. - Je souhaite également une scène permettant des scénographies différentes dans l’échelle et dans l’image des ...artistes. - La dimension de partage facilitera la découverte et l’apprentissage de la musique, pour une population ...pratiquant plus la virtualité des blogs que les espaces réels d’échange. Pour cela j’envisage la réhabilitation d’une ancienne usine de fabrique de décors à Saint Ouen pour lui insuffler une nouvelle vie, tout en gardant sa structure et en respectant l’historique du lieu.

Je veux faire ressentir ce qu’est un live, une émotion, un étonnement… faire vivre une expérience.


Usine Tisserant à Saint-Ouen, ancienne fabrique de structures en acier pour décors de théâtre


Références


Espace live En fonction des variations de la pression exercée sur le sol par le public, la scénographie évolue : Les volumes cubiques « Allspark » se déplacent sur les 3 axes pour transformer l’espace en fonction des performances musicales et du public. Le « ShockWave », mur composé de petites plaques métalliques commandées pneumatiquement, permet aux visuels d’être en relief.


Substainable Dancefloor © Lorsque l’on danse, les dalles de la piste se compressent de quelques millimètres sous les mouvements des pas. Cette simple compression est suffisante pour activer le générateur de la dalle et produire jusqu’à 35W par dalle. Cela permet ainsi de repérer où sont les danseurs et l’impact de la musique sur leur dynamisme. Ainsi l’espace s’adapte et change.


Cube “Allspark” Structure métallique de 5,5x2,8x2,2 mètre avec différents revêtements possibles ( toile, écrans LED, structure, miroir...) servant à moduler l’espace de performance.


Mur ShockWave Répondant aux stimuli de la foule et de la musique, ce mur composé de centaines de plaques métalliques sur vérins permettent de créer en volumes tous les visuels ou scénographies imaginables.

Aegis Hyposurface ©


ThunderClap Bar interactif dont la surface donne une réponse visuelle aux différents stimuli (verres, bouteilles, mains) et à l’ambiance de la soirée. Studios d’enregistrement avec matériels à la disposition des artistes. Le «Prisme», mur en mouvement, composé de différentes surfaces réfléchissantes ou digitales.


Bar interactif Grâce à une projection par le dessous et un capteur infrarouge la surface du bar réagit. Ce lieu sert aussi de vestiaire et d’accès au stockage.

Ibar ©


Le “Prisme” Mur interactif permettant la transition entre l’espace Live et la bibliothèque musicale. Jouant sur les formes triangulaire ce mur a la possibilité de se refermer sur le public et de changer la perception des sons et de l’espace.


Les Studios 7 studios sont mis à disposition des artistes venant travailler dans un lieu proche de leurs fans et de leur espace de performance. La structure de ces studios est indépendante de celle du bâtiment pour éviter toute interférence; ils sont insonorisés en reprenant le principe des chambres anéchoïques.


Bibliothèque musicale Cette bibliothèque offre tous les styles de musiques ainsi que tous leurs supports (CD, vinyles, mp3). La diffusion de la musique se fait par un déploiement du plafond sur le principe de l’Origami. Grâce aux informations transmises par le sol, l’espace d’écoute se crée en fonction du positionnement et du nombre de personnes.


Zones d’écoutes


Pour faciliter l’écoute plusieurs modules sont à disposition, chacun équipé de tous les périphériques pour tous les supports disponibles. Connectés à internet le public a la possibilité d’écouter leurs playlists à partir de leur mobile ou ordinateur par une connection Wifi.

Module d’écoute avec format vinyle, CD, mp3, cassette...


Le sol enregistre la position des visiteurs en reprenant le principe du Substainable floor et envoie ces données au plafond qui s’ouvre ou se replie pour créer une zone d’écoute adaptée au nombre de personnes.


Ces trois espaces associent recherche, performance et convivialité des échanges. Premier espace en France conçu pour accueillir ces performances uniques associant son et image, SOUNDWAVE sera le nouveau cœur de la passion musicale.


www.felixmaison.com


Mémoire SoundWave