Issuu on Google+

EDITION GENERALE DU MAROC

XXV ANNÉE -- Nº 13773

MERCREDI

27 OCTOBRE 0,30 DH

1965 Diréction - Rédation : Rue Mohamed-Saiha - Belle Fedala 132. Poste Principale - Casablanca

LE PLUS ANCIEN ET LE PLUS FORT TIRAGE DES JOURNAUX DU SOIR D´AFRIQUE DU NORD Tel 786 92 et la suite - C.C.P. 4563 Rabat - Dossier de presse Nº 17

Saint Albert JEUDI 28 OCTOBRE Saint Connard

Directeur Armand Baron

SALVADOR ALBERT GOMEZ CHRISTIAN A FA I T U N “ C A R T O N ” QUI C´EST CELUI-LA ? L E F E R R A I L L E U R D E E L H A N K V O U S E N A V E Z E N T E N D U P A R L E R ?

I LS COMMENCENT VRAIMENT Et en plus il a l´accent du A NOUS CASSER LES COUILLES CES ESPAGNOLS DU MAARIF.

Le ferrailleur de el Hank, non mais qu´est ce que c´est cette connerie ? Il faut pas commencer a nous faire chier avec ces rumeurs à la con. Le hero de Casablanca, ...non mais ça va pas ou quoi?. Depuis le mois dernier nous avons, helas, commencé a entendre parler d´un espagnol du Maarif qui d´aprés ce qu´on dit, est un vrai tombeur de femmes. Vous devez vous en souvenir, le ferrailleur n´est d´autre que ce petit espagnol du Maarif qui nous emmerde depuis quelque temps avec les raclés qu´il nous donne á la petanque. Le meilleur pointeur du Maroc n´est d´autre que lui.“Le ferrailleur”. Il est vraiment gonflé de venir nous raffler les nanas sous le nez. nous avouent les frimeurs du Sun Beach qui ne s´expliquent pas comment Albert a pu se faire toutes les gonzesses du “Sun”. Il les chache avec sa musique, il leurs dit des mots d´amour et puis apres, vite fait, il les embarque a la maison. J´te jure on est restés keks, il a de la gueule cet enculé.

Maarif. Je n´arrive pas a comprendre comment il s´arrange pour les entuber aussi facilement. C´est un charmeur de serpents ou je ne sais pas trop quoi. Déjà a la pétanque il nous a assez cassés les couilles avec sa frimme á la Maarifienne, alors il ne faut pas maintenant venir nous emmerder avec les nanas. Tous les abonnés du “Sun Beach” ont résolu se manifester à la place de France ce soir à huit heures. “Il faut proteger nos femmes de cet individu” ¿il se prend pour qui ce pinguoin? Le directeur des Provinces de France est taxatif à ce sujet. Il envisaje même de lui interdire l´accés à la kermesse. Il ne les aura pas, on va s´en occuper, ne vous en faitez pas, cette fois-çi il va falloir qu´il respecte nos régles. Les voisins du Maarif par contre on un avis tout a fait different vis à vis à ceux du “Sun”. C´est un mec super genial, la vie d´ma mère, c´t´un dragueur et alors? Naaldin mouk vas t´en chez ta mère, fait gaffe maintenant j´ai vu ta gueule et je sais ou t´habite..fait attention á voire c´que tu dis.

AUX FOLIES BÉRGERE “c´était le bon temps”

Torremolinos 2011 Manu Horrillo Le sympatique chanteur de Casa Salvador García Contreras “Christian Salvador” agé de 86 ans nous a acceuilli chez lui à Torremolinos. Avec son fils Gerard et sa femme nous avons longuement parlé des bons vieux temps à Casa quand cet homme charmant (et encore beau gosse malgré l´age), était une vraie vedette de la chanson. Ils ont été vraiment trés sympa avec nous, on a scanner pas mal de trés jolies photos, on bu le thé bil nahnah et tout et tout. Sa femme, une charmante dame agée de 89 ans à une mémoire prodigieuse et nous a ébloui avec sa sagesse et son sens de l´humour.

“Fito, un grand pére en pleine forme” Il fallait bien que ça arrive. Un d´entre nous est deja grand pére. C´est le cas de Fito Merino le champion cycliste qui inaugure la categorie de super veterant à la tête du peloton. Toute la redation de la vigie a voulu feliciter le pépé pour ses merveilleux petits enfants. Bravo Fito, encore une fois de plus tu nous depasse en pleine assenssion du tourmalet. Nous te souhaitons bien d´autre explois et aussi nous en profitons pour savoie si tu vas encore nous envoyer des photos pour la web. Enhorabuena tronco eres un campeón afectuosamente, Manu.

Schkoun? si quoi to ça? Lefacebouk il nigziste pa, si pa vré. Ti dékoun ou quoi? sa ser a rien. Allez vas t´en dans lourdinateur, vas barlé avic les potes. Montre liui tot li foto de quan tiété june. Népas peur, san coumblex, a laise, koum chi toi. Le ton il i passé é maintinan si plu la mime choze. Maintinan on est chibani et on sen fou di conneries de la junesse. Mem kon rigol koum des cons pour des kouneries. Moi ji trove si bien se feisbok, ji trovi di amis di la junesse a dar beida e j´mi son tri contan bor sa. J´li recoumande a tol´monde et jicris sur le feisbok tot les conneries q´je veu. Zama ji sui licrivein.

Christian se emociona muchisimo recordando los buenos tiempos. Añora especialemente a su amigo del alma Costa Patslides que nos abandonó hace un motón de años. La etapa de su vida que recuerda con mas intensidad es la que pasó en el folies Bergere de Paris. Menuda movida, en aquella época tuvo que ser fabuloso. También estuvo de gira en los paises de próximo oriente tocando en casinos y salas de fiesta. Deduzco que se pasó una vida divertidisima y es facil adivinar por qué sonrie continuamente cuando habla conmigo. Nos despedimos despues de charlar durante un par de horas . Al despedirse chocó su mano contra la mía en plan “tapes-cinq”. Me encantó poder hablar con él. Esta breve conversación ha sido bastante provechosa y he sacado, ademas de unas fotos cojonudas, un par de ideas muy buenas para Albert pero por ahora no voy a revelar nada porque esto de la prensa es muy peligroso. Es genial poder hablar con los que quedan de esta época y os animo a tirarles de la lengua en cuanto os encontreis con uno. Es una experiencia que pienso repetir en cuanto pueda. P.s. Si algunas de las que estais en Málaga quiere pasarse a saludarle, pues que no se lo piense. Su mujer es una auténtica base de datos. Es israelita y nació en Casablanca en 1921. Casi ná.


La Vigie Marrocaine