Issuu on Google+

Championnat National de la

Federation de Paintball Sportif 2013 :

les preparatifs

Pendant de nombreuses années, la FPS tenait plus de la forteresse imprenable, que d’une entité réellement représentative du paintball Français bien que cela soit sa mission. Après de longues années à remettre de l’ordre dans tout ça, Patrice Guigou et Bruno Lemaire, entouré du Comité Directeur, se retrouvent toujours face à un problème de taille, qui reste le talon d’Achille de la FPS : La communication ! Afin d’essayer de mieux comprendre ce qui s’y passe, nous avons décidé de creuser le sujet un peu plus en profondeur et de laisser justement la FPS s’exprimer de façon récurrente dans nos colonnes, sur des sujets qu’elle traite au quotidien. Tout n’est évidemment pas parfait, ni sujet à consensus, mais au moins chacun pourra comprendre ce qui s’y passe afin de débattre, poser des questions et pourquoi pas s’investir. Le premier sujet d’une longue série concerne donc le CDF… Photos: Michael Garijo Depuis plusieurs mois, l’organisation du CDF 2013 occupe la place centrale au sein de la Fédération. En effet, c’est un événement qui requiert une certaine disponibilité de la part des membres (bénévoles, faut-il le rappeler) de la FPS et du pôle administratif, afin de faire de cet événement, un moment qui soit le plus agréable pour les joueurs, les exposants et le public, mais aussi le plus représentatif de ce qu’est le paintball sportif en France.

60 Xpaint #71

Quel bilan avez-vous tiré  de l’édition 2012 à Puget sur Argens ? FPS  : Nous en avons sorti du bon comme du moins bon… D’année en année, la FPS tente d’améliorer cet événement, en tirant parti des expériences passées. Quel était votre objectif pour 2013 ? FPS  : Nous avions décidés pour 2013, d’impliquer un peu plus les ligues dans la réalisation du projet CDF, et d’être un peu

plus exigeant sur la participation des bénévoles ainsi que sur la qualité que nous pouvions avoir par le prestataire choisit. Quelles ont été les démarches pour trouver un nouveau prestataire ? FPS  : Nous avions lancé fin novembre un appel d’offres sur le projet, et 3 dossiers en sont revenus. Le premier était celui de la commune de la Queue en Brie, terrain très intéressant mais


impliquant beaucoup de contraintes techniques qui rendaient difficile la viabilité du projet. Le second était celui de PBS91 à Saulx les Chartreux, proposé par Laurent CAPRON. Il y avait de très bons points positifs vu la proximité de Paris, la qualité du turf, mais présentait aussi quelques contraintes techniques. Le troisième était celui de Saint-Dizier en Champagne-Ardenne proposé par Virginie DEVILLERS. Après dissertation entre les membres de la FPS et l’étude cas par cas des dossiers retournés, notre choix s’est finalement arrêté sur Saint-Dizier… Saint-Dizier ??? Pourquoi ???? FPS  : Pourquoi Saint-Dizier… Beaucoup de personnes se posent la question. Le dossier de Saint-Dizier était très complet, avec des plans cadastraux, un détail clair sur la façon d’organiser les terrains ainsi qu’un budget qui se rapprochait de ce que la FPS pouvait se permettre. Des Hôtels à proximité des terrains, un accès facile et visible de tous, Gare, TGV, aéroport, tout y est… Des bénévoles sur places fournis par l’association des Fly et Black paintball durant toute la durée de l’événement, et enfin une Ligue “Champagne Ardenne” qui s’investit. Si on ajoute à ça une Mairie qui croit en notre sport, se mobilise avec le prêt des

équipements dont nous avons besoin (tables, chaises, bancs, sanitaires en durs etc…) on arrive à quelque chose qui n’est pas négligeable… Une cérémonie aussi sera faite par le maire et l’adjoint au Sport. Et pour ne rien gâcher, nous allons bénéficier d’une campagne d’affichage (500 affiches du CDF), qui sera assuré par la Commune afin de communiquer sur l’événement, localement et faire connaître autant le paintball que de ramener du monde sur l’événement. Ce qui est une bonne chose à notre sens, et qui se faisait à l’époque pour des tournois comme l’étape du Millénnium de Toulouse. Nous travaillons aussi sur une couverture médiatique avec la presse locale et régionale, afin d’avoir du retour hors paintball tout au long de l’événement. C’est quelque chose que nous avions réussi à avoir à Puget, par exemple et sur lequel nous voulons vraiment essayer d’être constant. Encore une fois, c’est aussi notre rôle d’essayer de donner de la visibilité au CDF et au paintball sportif.

Comment s’organisent les préparatifs ? FPS  : La Ligue Champagne Ardenne, dont le Président est Clément PESENTI, avec la Présidente de l’association des Fly et Black Paintball Virginie DEVILLERS, ainsi que les membres de la mairie de Saint-Dizier sont sur le pied de guerre. Nous leur avons demandé un projet clé en main, que nous suivons bien entendu du coin de l’œil…


Championnat National de la

Federation de Paintball Sportif 2013 :

les preparatifs

Le commencement ? Virginie  : Nous avons tout d’abord fait appel (avec mon mari Gautier) à la mairie de SaintDizier, afin de savoir si elle était prête à nous suivre dans notre aventure. Aussitôt l’Adjoint au Sport de la commune nous a clamé un grand : “OUI” ! De là, la machine s’est mise en route, et étant aussi secrétaire de la ligue Champagne Ardenne, j’ai demandé au président ainsi qu’aux membres de mon association s’ils étaient prêts à nous suivre dans cette aventure.

Ayant tous la même passion, ils n’ont pas réfléchi et ont foncé tête baissée. Le seul souci que nous avions était de fournir de l’air pendant 2 jours non-stop… Nous nous sommes donc rapidement penchés sur la chose, donc mon mari a pris contact avec BAUER et BOOMMM (sans mauvais esprit…), la solution est arrivée ! Merci à eux d’avoir également accepté de nous suivre. Plus rien ne pouvait donc nous arrêter. Nous nous sommes emparés d’un papier, un stylo et hop  !!! Le dossier d’appel d’offres a été rempli et expédié à la FPS. Après quelques semaines d’attente le verdict tombe… Le CDF se fera bien à Saint-Dizier. Cela a évidemment été une joie pour tout le monde. S’investir dans ce projet est pour nous une façon de croire en ce que nous pouvons faire. Merci la FPS de nous faire confiance.

Ensuite il faut faire intervenir un prestataire pour une location de tente destiné à abriter les joueurs, la croix rouge, un gardiennage pour surveiller le terrain pendant les 2 jours, et enfin mettre à contribution les hôtels et camping aux alentours pour donner aux joueurs les meilleurs tarifs… Vous avez rencontré des difficultés ? Virginie  : L’organisation du Championnat de France nécessite beaucoup d’investissement de la part de tout le monde, c’est une évidence. Mais en aucun cas les gens ne baissent les bras. Nous avons aussi des partenaires qui nous aident dans cette mission, notamment la Protection Judiciaire de la Jeunesse qui, par le biais de ses ateliers réservés aux jeunes, nous fabrique les armatures métalliques qui entourent les terrains, ainsi que les membres de nos familles…

Quid des prestataires ? FPS : Afin de mener à bien l’événement, il faut impliquer énormément de monde. En tout premier lieu la Mairie, puis la ligue Champagne Ardenne, l’association des Fly et black paintball ainsi que Bauer France.

62 Xpaint #71

À quand le début des montages ? Virginie : Les membres du club seront à pied d’œuvres une bonne semaine avant l’événement, pour effectuer le montage des terrains, ainsi que la préparation alentour, afin de recevoir les exposants. Nous souhaitons vraiment que cette édition 2013 du CDF tienne toutes ses promesses et que toutes les personnes présentes en gardent un excellent souvenir !


Xpaint#71