Page 1

L’Église Sel et Lumière au cœur de notre société :

Les Associations Familiales Protestantes Une réponse pertinente pour Etre, Vivre et Agir en famille et pour les familles ! A l’UNAF, dans nos UDAF, au Haut Conseil de la famille, les familles protestantes évangéliques peuvent compter et faire la différence ! Alors, allons-nous mépriser cette « montagne » qui nous invite à faire briller notre « lumière » dans l’obscurité d’une France en perte de repères ? L’Église rassemble des familles avérées ou en projet La famille est au cœur de l’Eglise de Jésus-Christ. Non seulement les enfants, les jeunes, l’homme, la femme, les couples, les personnes âgées, tous sont pris en compte dans une Eglise qui vit normalement. Du reste, en s’associant, les familles font l’Eglise. Nous attachons de plus en plus d’importance aux problèmes de ceux qui nous rejoignent, car dans le monde d’aujourd’hui, beaucoup sont des blessés du chemin. En cela nos Eglises sont déjà des Associations Familiales. En 2013 ce sont 100 Associations Familiales Protestantes présentes dans 52 départements au sein des UDAF qui ont relevé le défi de représenter et défendre les familles, de développer des actions de terrain (solidarité, animations jeunesse, séminaires, etc. ), d’informer, de former, de transmettre les valeurs de l’Evangile, de démontrer une foi mise en actes dans notre société de défiance. Historique de l'UNAF - Union Nationale des Associations Familiales La réalité associative familiale est née à la fin du XIXe siècle sur l’impulsion principalement des familles protestantes. Elles avaient alors surtout pour but d’organiser l’entraide entre les familles. Arrivent ensuite les problèmes de la mortalité infantile, de la démographie, de la situation des familles nombreuses, des familles populaires … En 1945, le gouvernement provisoire de la République manifeste la volonté d’associer les familles à la reconstruction civique, sociale, économique et culturelle du pays, et au-delà, de les appeler à participer institutionnellement à la définition et au développement des politiques qui les concernent directement. Le résultat de cette volonté s’est traduit par l’Ordonnance du 3 mars 1945 qui institue alors l'UNAF et les UDAF. Une loi renforcera leurs missions en 1975. Progressivement, elles étendront leur vocation à la défense des intérêts des familles à tous les niveaux. Sur la pertinence des Associations Familiales Protestantes

Décembre 2013

Page 1/3


L’UNAF et les UDAF sont les partenaires institutionnels des pouvoirs publics dans tous les domaines de la politique familiale. Les Associations Familiales Protestantes en sont l’un des membres fondateurs. Les UDAF - Unions Départementales des Associations Familiales L'UDAF est une institution départementale, reconnue par l’ordonnance du 3 mars 1945 modifiée par la loi du 11 juillet 1975 qui lui confirme son caractère représentatif de l’ensemble des familles. 4 missions distinctes lui sont assignées : •

Donner son avis aux pouvoirs publics sur les questions d’ordre familial et leur proposer les mesures qui paraissent conformes aux intérêts matériels et moraux des familles.

Représenter officiellement auprès des Pouvoirs Publics, l’ensemble des familles et notamment désigner ou proposer des délégués des familles aux divers conseils, assemblées ou autres organismes institués par l’Etat, le Département, la Commune. Gérer tous services d’intérêt familial dont les Pouvoirs Publics estimeraient devoir leur confier la charge. Exercer l’action civile, devant toutes juridictions sans avoir à justifier d’un agrément ou d’une autorisation préalable de la part des Pouvoirs Publics.

• •

Un geste, une action toute simple Créer votre Association Familiale Protestante en liaison avec votre Eglise, c’est tout simple. En rejoignant la Fédération Nationale des AFP vous serez alors membre de votre UDAF et partenaire incontournable dans ce dispositif. Voir sur le site des AFP, la procédure : http://afp-federation.org/ Dans les UDAF, en AFP vos familles comptent ! Ce sont 714 000 familles qui adhérent à une UDAF à travers 70 mouvements familiaux, dont les AFP. Seules prés de 5 000 familles sont enregistrées dans les UDAF pour 2011 sous la bannière protestante ! Quand on connait la croissance des Eglises protestantes évangéliques et leur implication en direction de la famille et sur le terrain, on ne peut que s’interroger sur ce qui empêche nos Eglises de créer une Association Familiale Protestante et ainsi faire valoir les talents enfouis là où précisément notre société nous attend. Si on rêvait 140 000 chrétiens pratiquants se réclament de la branche luthéro-réformée. 460 000 se réclament du protestantisme évangéliques : soit 2354 Eglises protestantes évangéliques (données CNEF). Nous pourrions, dans les dix années qui viennent, imaginer sans triomphalisme la création de plus de 1 000 Associations Familiales rassemblant près de 50 000 familles ! Oui, alors les voix des familles protestantes évangéliques donneraient de « la saveur » là où les AFP sont interpellées, localement et sur le plan national.

La représentativité des associations familiales est directement fonction du nombre de familles adhérentes.

Sur la pertinence des Associations Familiales Protestantes

Décembre 2013

Page 2/3


Le nombre de voix est calculé par famille en suivant des règles précises. L’UDAF reçoit des subventions et en redistribue une partie, sous forme de fonds spéciaux, aux associations qui la composent. Cette répartition se fait au prorata du nombre de voix de chaque association. Sur le plan national, il en est de même entre l'UNAF (www.unaf.fr) - qui est le porte parole des familles auprès des instances gouvernementales, politiques et sociales - et la Fédération des Associations Familiales Protestantes qui fait partie de l’UNAF. Comment sont calculées les voix des associations ?

Par la composition de chaque famille adhérente d'une association inscrite à l'UDAF, chaque association représente un certain nombre de voix. Exemple : si votre assemblée de croyants rassemble 30 familles, ce sont potentiellement 30 familles qui adhérent à votre AFP. A chaque famille est attribuée : une voix par adulte adhérent, une voix par enfant mineur, plus une voix par groupe de trois enfants, une voix par enfant adulte handicapé et enfant mort pour la France. Vous imaginez aisément le poids d'une famille nombreuse en termes de voix ! Le nombre de voix attribuées à chaque association est porté sur liste électorale.

Contacts : ASSOCIATIONS FAMILIALES PROTESTANTES Françoise Caron - vice présidente (administratrice UNAF) : 06 32 88 09 22 http://www.afp-federation.org

Sur la pertinence des Associations Familiales Protestantes

Décembre 2013

Page 3/3

AFP - Une réponse pertinente  

Une réponse pertinente pour Etre, Vivre et Agir en famille et pour les familles !

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you