Page 1

RÉPONSES

Socialistes

La lettre des socialistes essonniens

#2 - janvier 2010

ÉDITO

i u séisme t ï a H é t i r a Solnisdsolidaires des victimesradnce - Solidarité Haïti n de F Resto nce.org s à Fondatio n o d s o v z ndationdefra o .f Dépose w w w / s ari

BP22 - 750

08 P

Carlos DA SILVA Premier secrétaire fédéral, Conseiller général de l’Essonne

Je souhaite également formuler des vœux de solidarité et de mieux-vivre ensemble. Au moment où la crise frappe durement notre société, partout les socialistes travaillent pour agir concrètement : dans les communes, au Conseil général de l’Essonne et au Conseil régional d’Ile-de-France, les socialistes et la gauche mettent en œuvre des politiques publiques ambitieuses et solidaires. Non seulement ces collectivités investissent massivement (crèches, écoles, collèges, lycées, gymnases, salles des fêtes, voirie…) mais elles sont aussi de véritables partenaires du quotidien (assistantes sociales, transports en commun, garde des enfants, création d’entreprises…). Cette année 2010 qui commence sera notamment marquée par un rendez-vous électoral d’importance : les élections régionales. En Ile-de-France, toute la gauche rassemblée autour de Jean-Paul Huchon a mis en place la gratuité des livres scolaires, inventé la carte Imagin’R pour les jeunes, doublé le nombre d’apprentis formés chaque année, contribué à ce que chaque jour, 100 nouveaux logements soient construits… Le rêve de Nicolas Sarkozy et de l’UMP : prendre la Région pour poursuivre le démantèlement de nos services publics, trouver des relais locaux pour imposer leurs choix désastreux de société. Bref, un cauchemar pour les franciliens. Notre ambition ? Demain, nous sommes prêts à aller plus loin dans la formation pour les chômeurs, à participer au capital d’entreprises… Nous souhaitons financer une mutuelle de santé pour les jeunes et engager un grand plan de rénovation des urgences hospitalières ou encore financer davantage les énergies renouvelables… Notre projet est prêt, il est sérieux, il peut être mis en œuvre dès le mois de mars prochain.

Les voeux de la Fédé

ENVIRONNEMENT Assumer l’exigence sociale avec l’urgence environnementale

températures à 2°C sans toutefois indiquer les moyens concrets pour y parvenir.

Ce sommet se trouvait être également un rendez vous crucial sur les conséquences sociales internationales. Outre l’entrée en vigueur du Traité de L’impact direct d’un accord international relatif à l’avenir Lisbonne le 1er décembre dernier qui ne de la Planète est notable sur le sort des personnes les devrait pas enrayer les carences des plus touchées par le dérèglement climatique. En effet, les précédents traités en matière économique populations les plus défavorisées sont celles qui demeuet politique, le rendez-vous majeur du mois rent les premières touchées par les catastrophes naturelles.

de décembre 2009 fut sans aucun doute, le sommet de Copenhague. Mais il est trop tard pour être pessimiste. Et au-delà de

la signature à l’appel « pour que la France se montre à la Nul n’a pu échapper à cette actualité tant le branle-bas hauteur du défi climatique », de sa participation à Copende combat général à l’approche de ce sommet a été hague et de la mobilisation suscitée par sa campagne important. L’ensemble des associations écologistes, des nationale, le Parti socialiste, ses militants, ses élu(e)s syndicats et des partis politiques se sont fortement s’appliquent à prôner l’idée d’une nouvelle gouvernance mobilisés afin d’alerter l’opinion sur mondiale, efficace et légitimée. l’urgence d’un accord international relatif aux changements climati- Le défi écologique est aussi Par la voix de sa Première Secréques. taire, le Parti Socialiste a rappelé et avant tout un défi social que le grand défi de la gauche Bien que les politiques environnedu XXIème siècle, c’est d’assumer que la gauche relèvera. mentales ne soient pas de noul’exigence sociale avec l’urgence veaux thèmes, il faut avouer qu’elles environnementale. sont restées une préoccupation selon les actualités relayées médiatiquement telles que Bien amorcée dans les villes, départements et régions, les marées noires, les alertes à la pollution automobile, la politique environnementale traduite par le renouvelleetc. Or, à ce jour, les problématiques des conséquences ment des énergies, des transports propres, la biodiversiliées au «réchauffement climatique» mobilisent et inter- té… se révèle concrète. pellent les consciences. Mais il faut aller plus vite et plus loin. La «croissance Les décisions du sommet de Copenhague n’ont verte», technologique et marchande ne suffira pas. L’écocependant pas porté uniquement sur le niveau des conditionnalité doit irriguer les politiques publiques, de émissions de gaz à effet de serre même si la déclara- même que la clause sociale est indispensable pour rendre tion finale a affirmé la nécessité de limiter la hausse des acceptables les futures fiscalités écologiques.

,,

Je souhaite, tout d’abord, au nom de tous les socialistes essonniens, militants et élus, vous présenter mes meilleurs vœux de santé, de prospérité et de bonheur ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui vous sont chers.

,,

le mercredi 27 janvier 2010 à 20h30 salle Jean-Baptiste Corot à Saintry-sur-Seine 173 route de Morsang

Présentation de la liste essonnienne aux élections régionales Merci de confirmer votre présence par mail à fede91@parti-socialiste.fr Réponses2.indd

1

Claire ROBILLARD

Stéphanie ATGER

1ère adjointe de Palaiseau et VicePrésidente du Conseil général de l’Essonne chargée de l’environnement et du développement durable et solidaire.

Conseillère municipale déléguée de Chilly Mazarin

Réponses Socialistes La lettre des socialistes essonniens #2 - janvier 2010 - www.ps91.fr 20/01/2010, 10:51


S’OPPOSER Touche pas à mon hosto ! Serge CHEVALIER Draveil

PROPOSER

Réponses Socialistes La lettre des socialistes essonniens #2 - janvier 2010

Athis-Mons, du petit LU à l’éco-quartier En 2003, le Groupe LU annonce son départ du Val d’Athis. 2,8 hectares sont disponibles, entre Seine et Orge. Cette mauvaise nouvelle pour l’économie locale, est devenue, à force de volonté, une véritable opportunité dans une ville où les besoins en logements sont importants malgré nos 40% de logements sociaux.

François GARCIA

Les hôpitaux publics redressent la tête ! et pourtant on les enfonce !

Pourtant cela ne suffit toujours pas ! Les hôpitaux sont présents lors de la canicule, lors des grands froids, des catastrophes diverses, des épidémies, y compris de grippe. Mais ce n’est pas assez ! En fait, ils veulent faire mourir l’hôpital ! L’ efficience des hôpitaux n’est plus à démontrer alors que l’Etat gaspille des crédits en matière de santé, et presque deux fois plus que le besoin de financement de l’hôpital, mais le Ministère veut accélérer les plans sociaux. Alors, ça suffit comme ça ! STOP à la marchandisation de la santé ! L’ hôpital public, c’est comme l’école ou la poste, piliers de l’égalité, de l’aménagement du territoire, et de la laïcité. Bref, c’est un pilier de la République. Alors, touchez pas à l’Hosto !

RÉAGIR

Notre service public de santé est remis en cause alors que l’hôpital public est le dernier garant de l’égalité d’accès aux soins de qualité. Le Gouvernement, sous prétexte de modernisation, veut faire de la santé un marché. Cécile MOUTTE, Juvisy-sur-Orge L’hôpital public est un élément clé de la cohésion sociale, fondé sur les principes de solidarité et d’égalité d’accès aux soins pour tous et sur tous les territoires. Il doit être défendu. Alice SEBBAG, Mennecy

Afin de préserver le quartier et de prévenir toute volonté de spéculation foncière ou toute installation d’activité nuisible à notre cadre de vie, le site est acquis en 2007 par l’Etablissement public foncier d’Ile-deFrance. Un portage foncier utile pour une ville qui n’aurait pas pu se permettre un tel investissement et qui a permis de penser durablement le projet d’aménagement plutôt que de le subir. Aujourd’hui, les premiers travaux d’aménagement du futur éco-quartier ont débuté : 200 logements sociaux, en pass’foncier qui offriront de vraies solutions à nos jeunes ménages, à quelques kilomètres du pôle économique «Orly-Rungis» et ses quelques 15 000 emplois. Des logements pensés durablement avec des bâtiments basseconsommation, l’énergie solaire utilisée pour les chauffe-eaux, un recyclage des eaux de pluie, 3000 m2 d’espaces verts et enfin l’objectif «0 déchet» ! Un éco-quartier qui intègre aussi des services publics. C’est le choix de la cohérence et de l’efficacité publique locale qui a été fait à travers le regroupement, dès le deuxième semestre 2010, des services de l’Agglomération Les Portes de l’Essonne ainsi que des services municipaux jusqu’alors éclatés en plusieurs sites. Du logement pour tous, un service public renforcé, une qualité de ville préservée dans un éco-quartier pensé durablement, avec les socialistes, Athis-Mons avance. Le rôle de l’Etablissement public foncier d’Ilede-France aux côtés de nos villes est important, il permet de préserver des quartiers de toute volonté de spéculation foncière tout en permettant un aménagement utile socialement et respectueux de l’environnement. Pierre GUYARD, Verrières-le-Buisson

RÉAGIR

La loi Hôpital Patients Santé Territoire démantèle le service public hospitalier pour céder des parts de marché de la santé au privé. Pourtant, les hôpitaux d’Ile de France ont réduit leur déficit de moitié, tout en augmentant leur activité et en comprimant leurs effectifs : 4 500 emplois en moins à l’A.P.H.P. (Assistance Publique Hôpitaux de Paris), 3 000 paramédicaux, 450 médecins, soit 1 hôpital de province rayé de la carte par an.

Maire d’Athis-Mons Président des Portes de l’Essonne

Des logements pensés durablement avec des bâtiments basse-consommation et l’objectif «0 déchet» c’est ainsi qu’il faut agir aujourd’hui pour mieux vivre demain. Annick FRULIO, Gif-sur-Yvette

La souffrance au travail le jeudi 4 février à 20h30

Agora du complexe spor f Jesse Owens 5 rue de l’Europe à Chilly Mazarin Avec la par cipa on de :

Gabriel Fernandez, docteur en médecine et en psychologie. Il est médecin du travail en ac vité. Il vient de publier « Soigner le travail » chez Eres. Florence Bègue, psychologue du travail et consultante en entreprises. Patrice Schmi , représentant CFDT chez CHEVRON. Ollivier Champe er, Secrétaire union locale CGT. Chris an Leroy, Directeur des Ressources Humaines d’une grande entreprise. Jérôme Cauet, Inspecteur du travail.

Réponses Socialistes lettre d’information de la fédération de l’Essonne du Parti Socialiste - directeur de la publication Carlos DA SILVA - Dépôt légal à parution 11 boulevard de l’Europe 91000 Evry - Tél : 01.60.78.23.24. - Fax : 01.60.77.23.48 - www.ps91.fr Réponses2.indd

2

20/01/2010, 10:51

Reponse socialiste N°2  

Réponse socalsite N°2, le journal des socialistes en Essonne.