Page 1

Le 8 mai 2009 : »» 64e commémoration de l’Armistice de 1945

www.ville-fecamp.fr JUIN 2009

Le 7 juin 2009 : ÉLECTIONS EUROPÉENNES

33

L’agenda Vendredi 5 juin 20h45 : K-Rumba, concert dans le cadre de Rivage Musical à la Salle de l’Union - rue de l’Aumône Les 5 et 6 juin Opération Fête des Mères, organisée par l’association ACF (Artisanat et Commerce Fécampois) Samedi 6 juin 9h à 18h : Marché à la Brocante organisé par le Rotary Club et Brocante à Fécamp - av. Gambetta 22h : Concert de “ Sad Hill et Kissing Gate ”, rock au Parc D’arbre en arbre - avenue Maréchal de Lattre de Tassigny Dimanche 7 juin Élections européennes 10h30 : Visite inaugurale de l’exposition “ Vues d’Enfance ”, par Marie-Hélène Desjardins, commissaire d’exposition, au Musée des Terre-Neuvas - 27 boulevard Albert 1er Les 9 et 10 juin Grande Braderie de la Trinité Du 6 et 14 juin Foire de la Trinité sur le parking de la Mâture Vendredi 12 juin 18h30 : Concert “ Les Petits Cours ” organisé par l’École municipale de Musique - Salle de l’Union, rue de l’Aumône Samedi 13 juin 19h : Trio Dumesnil-Sirois, concert dans le cadre de Rivage Musical au Temple protestant - 80 rue Jules Ferry Mardi 16 juin 22h : Les Fêtes de la Jeunesse, projection sur grand écran organisée par les Archives municipales à la Maison du Patrimoine - 10 rue des Forts

Edito Edito

»» Votre choix est important, votez !

L

La cérémonie du 8 mai a été suivie par un public nombreux. Rassemblée et unie autour de ses anciens combattants, la population fécampoise a voulu, une nouvelle fois, marquer sa reconnaissance envers celles et ceux qui se sont sacrifiés pour que nous puissions vivre libres. Nous mesurons à quel point il est précieux de pouvoir vivre en paix au sein d’une Europe unie. La construction européenne s’est

L’exigence de solidarités mise en chantier après la seconde guerre mondiale : après le chaos, il était nécessaire de reconstruire et de se réconcilier. C’est chose faite et l’on doit s’en réjouir. Aujourd’hui, nous devons tirer les leçons de cette crise économique qui frappe le monde entier. Ses conséquences les plus dures ne sont pas encore apparues selon les experts et nous ne faisons qu’entrer dans une période de récession qui sera difficile. Ce qui frappe c’est que le modèle français est devenu en quelques semaines très à la mode. Il est cité en exemple par nos dirigeants qui, paradoxalement, il y a quelques mois, n’avaient de cesse de le remettre en cause. Plus que jamais en cette période, le besoin de

plus de solidarité se fait sentir à Fécamp, en France et en Europe. La précarité gagne partout du terrain, elle s’installe même durablement dans de nombreux foyers et c’est précisément dans ces moments que l’action publique prend tout son sens. C’est par un élan collectif que nous parviendrons à surmonter nos difficultés. Il est illusoire de croire que l’individu peut s’en sortir seul, y compris le plus souvent au détriment des autres. C’est bien un nouveau modèle de société, basée sur une redistribution collective renforcée des richesses, qui doit être mis en place en France et en Europe.

À la Une À la Une L’ACCÈS À L’EMPLOI : UNE PRIORITÉ La Municipalité de Fécamp se mobilise pour l’emploi. En 2009, un budget de 750 000 € est donc réservé aux contrats aidés ou aux contrats d’apprentissage. Le Maire, Patrick Jeanne, tient à souligner que : “ la Ville a toujours joué pleinement son rôle en faveur des CES (Contrat Emploi Service), des Emplois Jeunes ou maintenant des CAE (Contrats d’Accompagnement à l’Emploi) ”. De plus, 25 000 € sont consacrés cette année à l’emploi de personnes connaissant des difficultés sociales (fin d’intérim par exemple) et ne bénéficiant pas de contrats aidés, au travers de contrats d’une semaine. De même, 20

jeunes ont été recrutés dans le cadre d’un chantier réservé aux moins de 25 ans aux serres municipales sur une durée d’un an. Enfin, 20 personnes supplémentaires vont bénéficier d’un C.A.E. dans les services de la Ville, la prise en charge certains de ces contrats par l’État étant aujourd’hui plus importante. LES CONTRATS AIDÉS : effectifs et budget • À la Ville de Fécamp 90 C.A.E. (465 000€) 10 apprentis (50 000 €) 15 contrats d’avenir (165 000 €) 3 contrats adulte relais (70 000 €) • À la Communauté de communes : 26 personnes en C.A.E.

Du219 au 21 juin

Estivoiles

»» Un week-end de spectacles, de concerts et d’activités nautiques pour faire rêver les plus jeunes et faire danser les plus grands ! Avec le spectacle phare des CELTIC LEGENDS le samedi à 22h30. À partir du 20 juin Exposition d’œuvres de Bernard Mougin, autour du corps de la femme, au Palais Bénédictine - rue Alexandre Le Grand

PRÈS DE 4 MILLIONS D’INVESTISSEMENT POUR DÉVELOPPER LA VILLE ET ACCOMPAGNER L’ÉCONOMIE LOCALE 3 964 485 €, c’est le montant exact des investissements qui seront menés par la Ville au cours de cette année pour alimenter l’économie locale. Les chantiers programmés concernent essentiellement la mise aux normes des feux tricolores (410 000 €), la rénovation des menuiseries de la résidence pour personnes âgées Paul Bert (222 000 €). Le programme de voirie est cette année en progression de 18,5% par rapport à l’an passé, 385 000 € seront injectés dans la réfection des artères de la

ville et 150 000 € vont être consacrés à la réfection des voiries du cimetière. Des travaux de sécurité et d’entretien seront également menés dans les écoles (250 000 €). Enfin, 100 000 € sont programmés pour l’éclairage public (par la mise en place progressive d’éclairage à LED plus économiques). Il s’agit là des investissements les plus importants, d’autres travaux qui amélioreront la vie quotidienne des habitants sont également programmés (skate-park, travaux de réhabilitation des quartiers anciens, etc).


La parole à

✓ POUR LE MAINTIEN DE LA Z.U.S.* Lors du dernier Conseil municipal, la Ville de Fécamp a affirmé sa volonté de conserver le périmètre actuel de la Z.U.S. (Zone Urbaine Sensible). La reconnaissance du quartier du Ramponneau comme Zone Urbaine Sensible et Zone de rénovation Urbaine est fondamentale pour l’avenir du quartier. Cette reconnaissance permet de bénéficier d’avantages tant pour les actions, les porteurs locaux que pour les bénéficiaires des actions, c’est-à-dire les Fécampois. Les élus fécampois sont très vigilants quant à l’évolution de ce dossier et vont se battre pour le maintien du dispositif actuel. En effet, le Gouvernement a annoncé la parution du livre vert “ Géographie prioritaire de la politique de la ville et contractualisation ”, introduisant une concertation avec pour objectif la révision de la géographie prioritaire de la politique de la ville. Fécamp va donc participer à cette concertation, afin de faire valoir ses arguments pour le maintien de la Z.U.S., telle que définie aujourd’hui. Les propositions émises seront ensuite transmises à la délégation interministérielle à la Ville par le Préfet de la Seine-Maritime.

/////////////////////////

La Ville est soucieuse du développement durable. VRAI

Une nouvelle fois l’opposition ment : elle arrange les chiffres à sa manière. En effet, c’est la facture d’eau qui va baisser de 15% et pour y parvenir, la Ville de Fécamp a baissé ses taxes de 80%. L’opposition doit apprendre à lire un budget. Sur une facture type de 120 m3, la part communale liée à la distribution de l’eau passera de 97,08 € à 49,08 € et la part communale liée à la collecte et au traitement des eaux usées passera de 104,04 € à 56,04 €. Sur le montant total, cela représente une économie de 101,28 €.

La Ville de Fécamp, au côté de la Communauté de communes, souhaite investir durablement dans le tourisme. VRAI Le tourisme est une activité économique porteuse d’avenir. Chacun en est conscient. La Seine-Maritime a de très nombreux atouts. Fécamp a une véritable carte à jouer dans ce domaine qui génère des créations importantes d’emplois. Le Musée, la rénovation du Grand Quai, le projet du Casino, le Front de Mer, le Cap Fagnet, le projet éolien offshore seront déterminants pour faire franchir une nouvelle étape dans l’attractivité touristique de notre territoire. L’Office Intercommunal de Tourisme œuvre à sa promotion.

La taxe locale sur la publicité extérieure est facultative. FAUX Fécamp applique depuis les années 80 une taxe sur les emplacements publicitaires par panneaux, sur les emplacements publicitaires fixes (TSE). La loi d’août 2008 instaure une nouvelle taxe locale sur la publicité extérieure (TPLE). Son objectif est d’élargir le champ matériel de la taxation des supports publicitaires et de s’adapter au marché de la publicité. A partir du moment où une ville percevait la TSE, elle n’a donc d’autre choix que d’adopter ce nouveau dispositif voté par les députés sauf à renoncer à toute taxe y compris celle instituée auparavent.

* Z.U.S. : Zone Urbaine Sensible

Vue imprenable sur la mer Afin de développer les possibilités de balades, la Ville de Fécamp va donc faire l’acquisition d’une bande de terrain de 10 mètres de large environ. Ce parcours, situé au bord de la falaise, cheminera entre la chapelle Notre-Dame-deSalut et le pied des éoliennes et permettra, pour les plus courageux, de faire une boucle entre la chapelle et la sente aux matelots, en passant à proximité de l’hôpital militaire allemand. Dans l’esprit de ce qui a déjà été réalisé, des aménagements permettront le balisage des itinéraires de balades. La stabilisation du bord de la route entre les éoliennes et la chapelle est évoquée pour rejoindre le Cap Fagnet et ses vues panoramiques sur la mer et la ville. L’aménagement d’une aire de pique-nique est également envisagé. Le projet ne sera définitivement établi qu’après une étude de faisabilité complète dans le cadre du développement touristique.

Une réflexion globale “ Nous souhaitons confier à un architecte spécialisé la réflexion sur l’aménagement de cet espace. Il nous semble souhaitable de développer les possibilités de balades, de randonnées à pied ou en VTT ou encore de découverte de la faune et de la flore locale pour que chacun puisse profiter des lieux suivant ses envies et ses capacités. Il faut, bien sûr avant toute chose, s’assurer que les conditions liées à la sécurité sont remplies ” explique Philippe Mocquard, adjoint au Maire chargé du suivi de ce projet.

Philippe Mocquard, adjoint au Maire, chargé du projet en visite avec Patrick Jeanne, Estelle Grelier, Françoise Lemaître, adjointes au Maire et les techniciens de la Ville.

Inaugurés en juin 2006, les aménagements du Cap Fagnet comptent déjà des cheminements sécurisés, des belvédères pour profiter d’une vue panoramique sur Fécamp et ses environs avec accès pour les personnes à mobilité réduite. Des tables, bancs et toilettes écologiques sont venus compléter la valorisation de ce site emblématique de la vie fécampoise, classé au titre des monuments historiques et zone de conservation de la faune et de la flore.

Brèves brèves UNE BILLETTERIE POUR FÉCAMP À partir de la mi-juin, billets de spectacles et de loisirs pourront être achetés directement à l’Office Intercommunal de Tourisme. Un distributeur permettra de sélectionner un spectacle et d’imprimer les places. Grâce à ce partenariat avec le leader du marché de la billetterie, ce sont 60 000 événements chaque année concernant Fécamp mais également toute l’offre nationale qui seront disponibles à l’Office. “ Ce service sera accessible pendant les horaires de l’Office du Tourisme et permettra aux personnes intéressées d’obtenir leurs billets directement et sans frais supplémen- Estelle Grelier, taires de livraison ” explique Estelle Grelier, Présidente de la Communauté présidente de la Communauté de communes de communes de Fécamp.

ANRU, DE BONNES NOUVELLES EN PERSPECTIVE… Depuis le 11 février, la Ville attend un retour de l’État sur ce dossier. Lors de la RTP*, plusieurs points ont été montrés du doigt, sousentendant même que le dossier pourrait être refusé. La Ville a été obligée de revoir sa copie : aucune reconstruction sur site, 70 logements construits sur le Plateau St-Jacques et quelques autres sur le Chemin de Ganzeville. Le 26 février, des représentants de la Caisse des Dépôts et Consignations, partenaire du projet, sont venus sur le quartier, pour obtenir des éléments précis afin de défendre au mieux le dossier. Gérard Hamel, Président du Conseil d’Administration de l’ANRU devrait venir avant l’été. Gilles Lagarde, Sous-Préfet de Seine-Maritime, se veut optimiste quant à l’issue du dossier. Espérons que la patience sera récompensée… RTP* : réunion technique paritaire

✓ TICKET-SPORT, LE SUCCÈS EST TOUJOURS LÀ !

Nombre d’enfants différents qui ont participé aux activités sportives sur l’année scolaire :

Le ticket-sport a été créé à Fécamp en 1990 grâce au partenariat entre l’Office des Sports, l’Éducation Nationale et les associations sportives. Le taux de fréquentation montre le réel intérêt que portent nos jeunes (âgés de 8 à 16 ans) à la vie sportive (voir graphiques ci-contre). Pas moins de 18 activités différentes sont proposées lors de chaque session. Le Gouvernement annonce aujourd’hui qu’il ne peut plus trouver 2 000 € pour soutenir l’organisation du ticket-sport alors qu’il trouve des milliards par ailleurs... “ Je serais navrée de voir les jeunes fécampois renoncer au ticket-sport, alors que, grâce à ce dispositif, de nombreux enfants sont amenés à découvrir de nouvelles disciplines ” souligne Aline Sirat, adjointe au Maire chargée de la Jeunesse et des Sports. Le Conseil municipal, quant à lui, réaffirme Aline Sirat, sa volonté de poursuivre ce dispositif pour adjointe au l’année prochaine, d’autant plus qu’il fêMaire tera son vingtième anniversaire...

2008-2009 : 444

L’opposition affirme que les taxes communales sur l’eau vont baisser de 17%. FAUX

Avec une moyenne de 20 000 visiteurs par an, le Cap Fagnet est devenu un site très apprécié par les touristes et un lieu de promenade pour les Fécampois. L’endroit a déjà fait l’objet d’un aménagement en 2006. Tenant compte d’une fréquentation à la hausse, l’équipe municipale étudie aujourd’hui la possibilité de compléter les équipements existants pour poursuivre les plaisirs d’une balade à la découverte des éoliennes, des richesses du littoral et des témoins de l’histoire locale.

Taux de fréquentation 2008-2009 toutes écoles confondues :

PÂQUES : 233

C’est un engagement municipal et les Fécampois sont très sensibles à la qualité de vie dans leur ville. Ils participent d’ailleurs aux réunions publiques organisées par les élus pour évoquer des solutions allant dans le sens du développement durable. Faire des économies d’énergie, réfléchir à des modes de déplacement doux, à la préservation des espaces naturels, à la construction de bâtiments plus écologiques, à des comportements plus respectueux de l’environnement, c’est l’engagement pris par la Municipalité qui le concrétise en lançant son Agenda 21.

2007-2008 : 436

BALADE SOUS LES ÉOLIENNES

L’opposition L’opposition mmunicipale unicipale

FÉVRIER : 238

LE MAIRE RÉPOND :

Conseil municipal conseil municipal

2006-2007 : 426

/////////////////////////

Actualités Actualités

TOUSSAINT : 217

/FAUX VraiVRAI / Faux

L’augmentation des impôts a été adoptée par la majorité lors du dernier Conseil Municipal. Ce seront donc +12% pour la taxe foncière et +8% pour la taxe d’habitation. La hausse des impôts était-elle une nécessité ? Non et nous l’affirmons ! S’il est vrai que la baisse de la population à Fécamp (19914 ha) a des conséquences sur les finances de la ville, il n’était pas nécessaire d’augmenter les impôts pour boucler le budget 2009. Il s’agit uniquement d’un choix de la majorité municipale auquel nous nous sommes fermement opposés. Des arbitrages étaient ils possibles ? Oui ! Nous aurions souhaité des arbitrages parmi des dépenses qui ne sont pas prioritaires comme les dépenses liées à la communication (en hausse constante) ou encore les indemnités des élus de la majorité qui sont passées de 140000 à 181000 €uro. Des arbitrages auraient permis de boucler le budget 2009, sans augmenter les impôts des Fécampois. La hausse des impôts va-t-elle plus toucher les propriétaires ? Effectivement ! En augmentant de 12% la taxe foncière, c’est l’idéologie de la majorité « gauche plurielle » qui l’a emportée : Taxer toujours plus les propriétaires à Fécamp ! Est-on riche lorsqu’on est propriétaire de sa maison ou de son appartement qu’on rembourse tous les mois. Les locataires qui subissent également la hausse des impôts (+8%) ne seront pas encouragés à accéder à la propriété à Fécamp. Les habitants du plateau SaintJacques ont le droit à la sécurité ! Les habitants de la plaine Saint-Jacques sont inquiets pour la sécurité de leurs enfants. La chaussée déformée et l’absence de trottoirs sont dangereux pour les piétons et les véhicules. Même si cette voirie est encore dans le domaine privée, elle sera rétrocédée à la Ville à l’issue de la construction des habitations. Ce problème n’est pas nouveau et il aura fallu une pétition pour que ces Fécampois se fassent entendre. Des travaux de sécurisation ont été effectués, mais cela reste du provisoire... ...en bref...en bref...en bref...en bref...en

Brèves brèves

ÉOLIENNES EN MER : LE PROJET AVANCE 2014 : c’est à cette date que la première éolienne pourrait tourner à une dizaine de kilomètres au large de Fécamp. La société WPD, qui envisage d’installer un parc de 60 éoliennes en mer, était à Fécamp le 20 avril dernier pour présenter les avancées dans ce dossier. Les élus locaux et les citoyens ont pu ainsi se faire une idée plus précise de ce que pourrait être le futur parc offshore à la fois dans son implantation au large des côtes, mais aussi sur les nombreuses retombées attendues. Ce parc en mer aura des conséquences positives pour les communes du littoral. D’abord en termes d’emplois : 500 salariés travailleront sur le chantier d’installation des éoliennes durant deux ans et 60 emplois seront péren-

nisés durant la phase d’exploitation estimée à une vingtaine d’années. Ensuite financièrement : 3,6 millions d’€ seront redistribués pour moitié aux collectivités locales - la Ville de Fécamp percevra chaque année plus de 600 000 €, et pour moitié aux activités de pêche et de plaisance. Reste que la délimitation d’une zone baptisée Natura 2000 et visant à protéger la faune et la flore pourrait venir perturber le dossier. Si la zone choisie par le gouvernement est trop large (au-delà des 12 miles nautiques), il deviendra difficile d’y installer un parc éolien. Seul le ministère de l’environnement peut autoriser l’installation d’éoliennes au sein même de cette zone, d’où la demande de soutien à ce dossier de Patrick Jeanne à l’adresse d’un député présent dans la salle : “ Nous comptons sur vous pour faire entendre notre voix au plus haut niveau ”.

Souvenons-nous de l’eau... Si les taxes communales sur l’eau vont baisser de 17%, n’oublions pas qu’elles avaient augmenté de 200% durant la précédente mandature... Cherchez l’erreur... la baisse de la dotation de fonctionnement de l’Etat n’est que de 200 000 €uro alors que la majorité municipale va lever 1,8 million d’€uro d’impôts supplémentaires. Quel drôle de calcul ! Une lueur dans le paysage Fécampois. Nous nous réjouissons de l’avancée significative du projet éolien Off Shore au large de nos côtes avec, nous l’espérons des retombées économiques et des créations d’emplois. Les conseillers municipaux du groupe « fiers d’être Fécampois » : David Roussel, Agathe Rioult, Philippe Salenne, MarieAgnès Poussier-Winsback, Raynald Maheut fiersdetrefecampois@laposte.net


L’info Quartiers L ’ i n f odes des Q uartiers Centre Yvon Lamour : un bâtiment moderne pour l’accueil gérontologique

1

Les travaux du futur centre Yvon Lamour (1, 2 et 3)

Nouveaux locaux pour la Ludothèque

Nous vous avions déjà parlé, il y a quelques mois, de la construction du centre de gérontologie Yvon Lamour situé sur le plateau St-Jacques. Aujourd’hui, le gros œuvre des travaux a été réalisé et le bâtiment est arrivé en élévation au 2e niveau. Le chantier 3 du pôle logistique (blan- “ livré ” au premier trimestre 2010 chisserie, services tech- et le pôle logistique en juin 2009), niques et service trans- les structures seront finalisées et le ports) qui jouxte le site centre pourra être opérade l’Hôpital-clinique du tionnel. Rappelons qu’il pays des Hautes-Falai- s’agit ici de remplacer le ses avance également à centre de gérontologie de bon rythme. Depuis l’arri- Maniquerville dans le but vée de l’hôpital, le quar- de créer un pôle central tier ne cesse de se déve- des services médicalisés, lopper et dans quelques facilitant ainsi leur accès. mois (le centre doit être Le nouveau bâtiment per-

Le futur pôle logistique de l’hôpital

être envoyé par la Ville de Fécamp et en aucun cas ne peut se présenter sous ce titre. Restez attentifs.

Nouveaux stationnements pour l’avenue Jean Lorrain

La ludothèque ouvrira ses nouveaux espaces fin mai ; l’inauguration se déroulera le 29 mai à 16h45. Située rue Traversière, derrière la Maison de Quartier du Ramponneau, elle accueillera le public dans de plus grands locaux avec notamment une pièce à thème et l’acquisition de nouveaux jeux. Pour le bonheur des plus petits, les petites piscines gonflables seront de retour cet été devant la ludothèque entourées d’un espace verdoyant et ensoleillé. Les horaires d’ouverture restent inchangés : mardi 14h30 -18h30, mercredi 10h -12h et 14h - 17h, vendredi 14h30 - 16h. Pour toutes inscriptions ou renseignements, vous pouvez contacter Sylvie Levaray et Géraldine Delahaye au 02 35 27 85 41.

C’est en concertation avec les commerçants de l’avenue Jean Lorrain que les nouveaux aménagements ont été réalisés. Avec 16 places de stationnement supplémentaires, un cheminement piétonnier et la rénovation de la passerelle, ces installations permettent aux clients d’accéder en toute sécurité aux commerces situés en face. Les travaux ont duré trois semaines et ont été effectués par la SNET en collaboration avec l’entreprise de travaux publics Dieppedalle.

“ Les crottes de toutous, c’est ici et c’est tout ! ”

Vigilance sur le démarchage à domicile Suite à de nombreux appels de particuliers, la Ville de Fécamp souhaite préciser qu’elle n’envoie pas, pour la représenter, d’agents commerciaux au domicile des particuliers. Seule la Société DB COM, qui démarche chez les commerçants pour le Fécamp Mag et l’agenda municipal, a en sa possession une lettre d’accréditation signée du Maire. Tout autre démarcheur ne peut prétendre

mettra l’accueil des patients dans des conditions optimales et rassurantes, notamment au vu de la proximité des autres services médicalisés. À noter également que pour ce projet, la région Haute-Normandie a octroyé une subvention permettant l’installation d’un système solaire de production d’eau chaude. Un moyen de réaliser une économie d’énergie non négligeable : avantage financier et environnemental.

À l’initiative des jeunes élus du Conseil Municipal Enfants (CME), un concours réunissant les enfants des classes de CE2, CM1, CM2 et de CLIS de Fécamp a été organisé. Objectif : trouver un slogan pour une dizaine de poubelles équipées de distributeurs de sacs

plastiques pour déjections canines, baptisées “ Toutounets ”. Après délibération du jury, la proposition de la classe de CM2 de Mme Bidois de l’École du Port, est arrivée en tête des votes. Comme le précise Vanessa Tourbatez, conseillère municipale chargée du CME, “ ces dispositifs seront très Vanessa Tourbatez, prochainement conseillère municipale, implantés dans annonce les résultats les lieux straavec les élus du C.M.E., tégiques de la Patrick Jeanne et Estelle Grelier, Prési- Ville ”. dente de la Communauté de communes.

Fécamp obtient de nouveau le pavillon bleu

Il n’avait plus flotté sur la plage de Fécamp depuis 2003. Le pavillon bleu fera son retour cet été sur la digue de la cité des Terre-Neuvas. Gage de respect de l’environnement et d’une eau de baignade de qualité, le pavillon bleu sera officiellement remis à la Ville le 29 mai prochain à Nice. De très nombreux touristes, notamment étrangers, sont très sensibles à cette distinction, qui prouve, s’il le fallait, les efforts faits par la Ville pour améliorer en permanence la qualité de son front de mer. En effet si la qualité de l’eau est incontournable, le pavillon bleu souligne également la propreté de la plage et plus généralement, de la ville. Un atout de plus pour séduire les visiteurs, chaque année plus nombreux, à nous rendre visite aux beaux jours.

Des élus à l’écoute du handicap Une permanence handicap sera organisée chaque premier vendredi du mois au CCAS de Fécamp. Le premier de ces rendez-vous est fixé au vendredi 5 juin de 9 heures à 11 heures. Une permanence mensuelle lors de laquelle, Muriel Robine, conseillère municipale déléguée chargée de l’accessibilité Muriel Robine, sera accompagnée de adjointe au Maire Marie-Pierre Desservettaz, conseillère municipale, pour recevoir des personnes confrontées au handicap. Par ailleurs, la Ville devrait investir dans les prochaiMarie-Pierre nes semaines dans deux Desservettaz, conseillère fauteuils roulants, spécialemunicipale ment conçus pour accéder à la plage de Fécamp. Ces deux fauteuils seront à la disposition du public concerné directement au point plage.

(

Le prochain Fécamp MAG sera disponible à partir du 6 juillet 2009. Publication municipale d’information BP 178 - 76404 FÉCAMP cedex Tél. 02 35 10 60 00 Fax. 02 35 28 14 56 www.ville-fecamp.fr Directeur de la publication : Philippe MOCQUARD Directeur de la communication : Éric TINDILIÈRE Rédactrice en Chef : Nathalie GASTON Ont participé à ce numéro : Muriel LECACHEUR Hélène ARGENTIN Benjamin LOESEL Steeve GARDAN (stagiaire) Émilie LECOQ (stagiaire) Conception/Mise en page : Julie LIVER-CARLESI Impression : Imprimerie E.T.C. Distribution : ADREXO


Fécamp actu 33  

Retrouvez le Fécamp Actu n°33

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you