Page 1

Revue de la Fédération des Détaillants en Chaussures de France Octobre 2014 - numéro 18

Remettre en question des préjugés tenaces es organisateurs de salon nous imposaient des dates de L plus en plus précoces qui étaient loin de nous satisfaire : dans un premier temps les stylistes imaginent des collections innovantes, mais dans un second temps les commerciaux agissent pour donner plus de compétitivité aux lignes et ainsi avoir des bonnes munitions pour rencontrer leurs clients. Tout cela prend du temps. Bijorhca a cassé cette tendance et montré l’exemple en reculant ses dates en septembre. Les salons de la chaussure, eux aussi, Le président reprennent le rythme de fin mai et fin septemPhilippe DAQUAI bre. Who’s Next abandonne juillet pour septembre, après un cession 2014 très décevante. Les détaillants n’ont pas accepté ce diktat du toujours plus tôt et ne se sont plus déplacés. Aux côtés de la Fédération qui agissait dans le même sens, ils ont réussi à imposer leur choix et leurs besoins. En période difficile, comme en ce début d’automne, nos concurrents pure-players sur Internet souffrent comme nous, sinon plus*, et sont tentés de lancer des opérations de baisse de prix pour appâter les consommateurs. Des détaillants, furieux de voir les marques, qu’ils ont fait connaître depuis des années, être bradées dès le début de la saison ont pris leur plus belle plume pour menacer leurs fournisseurs de cesser toute relation commerciale s’ils laissaient perdurer la situation. Plusieurs marques ont répondu favorablement et imposé le respect des prix de vente conseillés, même sur Internet. Là encore, aux côtés de la Fédération, ce sont les détaillants qui ont obtenu le respect d’une concurrence normale. Nous le voyons, des situations qui nous étaient défavorables peuvent être remises en question si nous sommes unis pour agir ensemble et si nous sommes bien décidés à montrer notre volonté. Votre Fédération est alors un outil de pression dont vous avez besoin et qui est à vos côtés. * Les dernières études montrent que les taux de retour y sont en hausse de 5 à 15 %, atteignant 70 % cet été pour le prêt-à-porter féminin. De plus en plus, les consommateurs n’hésitent plus à commander 5 ou 6 articles pour n’en garder qu’un seul. Il faut ajouter une baisse de 11 % du panier moyen et un taux de conversion (= le taux de visiteur d’un site qui va jusqu’au bout de sa commande) de 0,5 à O,7 % alors qu’il est souvent de 20 à 40 % et plus dans un commerce physique.

Sommaire 2 Les nouvelles et détestables pratiques commerciales. 3 Visite chez Pindière. 4 Crecendo Expo, le salon qu’il fallait. 5 TheMicam peine à trouver un nouveau souffle. 6 CEDDEC : Le point chez nos confrères de l'UE. Rappel relatif à l’obligation de la complémentaire santé. 7 L’affaire des semelles Louboutin 8 Conjoncture.

Le Conseil Fédéral. De gauche à droite : J.L Lagarde, J. Papillon, C. Delmas, M. Perez, Ph. Daquai, J.Grelet, M. Delacroix, J. Rivière, A. Corassant, JP Gonet. Présents également E. Wakselman et E. Kochman.

L’heure du rassemblement ! Une saison qui ne s’est pas trop mal terminée malgré des éléments tant climatiques que politiques négatifs. Le professionnalisme, l'adaptation au marché tellement changeant, la recherche de davantage de rotation de stock et de marge a permis à nombre de nos détaillants de sortir leur épingle du jeux. Hélas pas tous, loin de là ! Je pense à mes confrères qui voient leur rue désertée d'enseignes, se paupériser saison après saison. Ceux qui renouvellent leurs baux à des conditions inacceptables ou ceux dont certains fournisseurs refusent leur commande jugée insuffisante, et ce malgré des années de collaboration ! Voilà ce que j'entends et lis ; et je fais court. D'ailleurs nous n'avons jamais eu autant de travail tant les dossiers sont nombreux et complexes. Nous avons besoin de vous, nos actions ne seront efficaces que si nous sommes nombreux à les mener. Enfin, un grand merci aux membres du Conseil Fédéral qui décide des actions à mener, chacun s'impliquant sur des dossiers spécifiques avec un grand professionnalisme (photo).

Jean-Pierre GONET, Secrétaire National de la FDCF

www.chaussure.org

Journal du détaillant n°18  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you