Page 93

Douglas McGinn, président du district de North Bay, préside la consécration de l’église de Timmins, et déclare plus tard que « le président Monson a transformé la mission ». (13:382) Il y a, en 1962, un nombre sans précédent de 1 037 baptêmes, ce qui augmente la population totale de la mission à 4  475  membres. Des membres de l’Église appuient les programmes de construction de toutes les manières imaginables pendant une décennie de croissance rapide. Ils travaillent physiquement sur les chantiers de construction et participent à toutes sortes d’activités de financement. (13:382) Il est fort difficile de décrire les émotions que ressentent les membres lorsqu’ils entrent dans leurs nouvelles églises. Ils n’auront plus jamais à monter les escaliers jusqu’au dernier étage dans les bâtiments loués où ils doivent nettoyer les salles avant de faire leurs réunions. Les membres se sentent maintenant à l’aise lorsqu’ils invitent et accueillent leurs amis à l’Église. (13:383)

L’Église sort considérablement de l’obscurité en Ontario dans les années 1960. Grâce à la présence d’un kiosque à l’Exposition canadienne nationale de Toronto, on obtient les références de 1 500 personnes intéressées par l’Église. Des milliers de personnes voient le film « À la recherche du bonheur ». Grâce aux efforts du président de la mission, Lamont F. Toronto, pendant les célébrations du centenaire du Canada en 1967, on présente l’Église à de nombreux dirigeants des ordres municipal, provincial et fédéral. (13:383) Des membres font des sacrifices incroyables pour mieux servir dans leurs appels. Une sœur se déplace sur 1  500  km pour assister à une conférence de district;

un président du collège des anciens parcourt 2 468 kilomètres pendant ses vacances d’été pour rendre visite à des membres du collège. (13:382) En 1969, le siège social de la mission déménage à Brampton, suivant les conseils d’Elder Mark E. Petersen, directeur des missions de l’est des États-Unis et du Canada, qui suggère que le siège social se déplace loin des artères congestionnées du centre-ville de Toronto et plus près de l’aéroport. L’inspiration du Seigneur se manifeste dans l’achat d’un nouveau siège social au 200, Main Street South, à Brampton, car Joseph Smith s'était rendu à Churchville, un district historique de la ville, en 1837. Le temple de Toronto (Ontario) et le centre de pieu de Brampton (Ontario) seront plus tard construits dans la ville de Brampton. (13:385-86)

Marjorie Nicholls, avec ses deux enfants, Susan et Alan, et Elder Ronald L. Knighton, de Centerville, en Utah, avant son baptême tôt le matin du dimanche 26 juillet 1959, au lac Depot. Tout de suite après le baptême de Marjorie, le groupe se rend au lac Elliot pour assister aux réunions de l’Église. Marjorie y est confirmée membre de l’Église ce jour-là. Son mari, Lee, est baptisé en décembre, dans la piscine de l’Union chrétienne de jeunes gens (YMCA), à Sault Ste. Marie. La famille déménage à Welland plus tard, puis à Brampton, où elle sert fidèlement pendant de nombreuses années dans le temple de Toronto, en Ontario. (Marjorie Nicholls)

77

Profile for FCI_Digital_ISSUU

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof  

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof