Page 82

de l’assistance au temple. Puis il s’est interrompu et a demandé : "Vous vous trouvez bien loin de Cardston, n’est-ce pas?" Il s’est tourné vers le président Packer et a dit, à peu de choses près  : "Qu’en pensez-vous, président Packer?" Il s’est ensuite tourné vers l’assemblée et a dit quelque chose comme  : "Nous sommes heureux d’annoncer la construction d’un temple à Regina." Tout le monde s’est exclamé et la plupart avaient les yeux remplis de larmes. Quelle joie c’était! » La date de la consécration a été fixée au 14 novembre 1999 – un an exactement après la cérémonie de la première pelletée de terre. (9:323-24) Deux pieux Il y a 4 794 membres de l’Église en Saskatchewan en 2000. Il faut alors considérer la division du pieu de Saskatoon qui s’étend sur un vaste territoire géographique. Mais, étant donné le manque de paroisses et de dirigeants de la prêtrise pour pouvoir créer deux pieux, l’administration centrale de l’Église décide de former un pieu à Regina qui comprend le district de Fort Qu’Appelle,

66

en Saskatchewan, et de remplacer le pieu de Saskatoon par un district. Le 27 octobre 2001, Russell M. Nelson, du Collège des douze, préside une réunion d’organisation du pieu de Regina, en Saskatchewan. Le lendemain, à Saskatoon, Elder Nelson, sous l’inspiration, présente à une assemblée de saints du nord de la Saskatchewan la nouvelle présidence de pieu qui dirigera le pieu de Saskatoon. Cela prend l’assemblée par surprise! Les membres s’attendaient à ce que le pieu devienne un district mais, comme l’explique Elder Nelson,  même si «  le pieu de Saskatoon ne répond pas aux exigences relatives à un pieu » (avec seulement trois paroisses et six branches), il est « fermement convaincu que les membres ont besoin de la protection offerte dans un pieu, surtout pendant les périodes difficiles qu’ils connaissent actuellement ». À cause du manque de temps pour faire des entrevues, tous les dirigeants de pieu sont appelés directement de la chaire. (11:323, 325-26) Depuis la création du pieu de Saskatoon, en Saskatchewan, l’Église connaît une croissance soutenue dans la province. Une deuxième église est consacrée à Saskatoon en 2003. Puis, en 2008, les branches de Meadow Lake et de Melville (renommée plus tard la branche de Yorkton  – remplaçant celle autrefois dissoute) sont créées. En 2015, le pieu de Saskatoon comprend quatre paroisses et cinq branches (y compris une branche à Flin Flon, au Manitoba), et le pieu de Regina comprend quatre paroisses et quatre branches. (13:327)

Le président Gordon B. Hinckley s’adresse à 1 500 membres de l’Église à Regina, en 1998, et annonce la construction d’un temple dans cette ville. Les membres se réjouissent de cette nouvelle. (Lawrence Penner)

Le temple de Regina, en Saskatchewan, entouré de feuilles à l’automne. Le temple représente la réalisation des aspirations de plusieurs membres. Il est le symbole de la permanence et de la maturité spirituelle croissante de l’Église en Saskatchewan. (E. Dahl Quinton)

Profile for FCI_Digital_ISSUU

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof  

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof