Page 61

Une mission continue Darrel Nelson

Le présent chapitre examine la croissance et l’édification de l’Église dans le sud de l’Alberta depuis la consécration du temple de Cardston (Alberta) en 1923. Ce chapitre examine les conditions économiques et mondiales qui ont une incidence sur l’Église dans la région et définit les bénédictions spirituelles des membres qui sont fortifiés par la présence du temple dans leur communauté, malgré les épreuves auxquelles ils doivent faire face. Le temple de Cardston (Alberta) représente un symbole durable pour les membres de l’Église dans cette région et devient aussi un facteur important dans l’évolution de la communauté multigénérationnelle de saints des derniers jours du sud de l’Alberta. Ce noyau solide contribue de façon importante à la croissance de l’Église au Canada. (8:211-12) L’Église dans le sud de l’Alberta dans les années 1920 et 1930 Les saints des derniers jours sont au cœur de la population dans de nombreuses collectivités du sud de l’Alberta, mais l’histoire de l’Église dans la région est intégrée à celle de la population générale. Les membres de l’Église, tout comme leurs voisins ne faisant pas partie de leur foi, connaissent tous des défis et des épreuves dans tous les aspects de la vie quotidienne pendant les premières années de colonisation, et même pendant les années 1920 et 1930. (8:212) Parmi les plus grands défis figurent les efforts soutenus pour arroser les sols semi-arides de la région. Ces mêmes sols sont déjà jugés trop arides pour la production agricole. L’une des contributions importantes des mormons au Canada est l’introduction de l’irrigation dans le sud de l’Alberta à la fin des années 1890. Selon la loi adoptée par le gouvernement de l’Alberta en 1914, les agriculteurs se réunissent dans les coopératives locales, créent des districts d’irrigation, achètent des systèmes d’irrigation de la compagnie ferroviaire et adaptent et rallongent ces systèmes pour mieux répondre à leurs besoins agricoles. Le district d’irrigation du sud est créé

en 1919. En 1936, il existe huit districts d’irrigation dans la région et, en 2016, il en existe treize dans le sud de l’Alberta, et encore plusieurs projets d’irrigation privés, répandus sur plus de 600 000  hectares (près de 1,5 million d’acres) de terres agricoles productives. Afin d’assurer l’approvisionnement en eau pendant les années les plus sèches, les réservoirs de St. Mary, de Jensen et de Milk River Ridge sont construits dans les années 1950, en grande partie grâce au financement provenant des ordres supérieurs de gouvernement. (8:212-13) L’ absence d’humidité pendant les années de sécheresse que l’on connaît très souvent dans les années 1920 et 1930 pousse les membres qui habitent sur des terres agricoles arides à jeûner et à prier souvent, et ils sont souvent bénis par des pluies. Les agriculteurs profitent souvent des conseils inspirés d’Edward James Wood, qui est le président du pieu de l’Alberta entre 1903 et 1944 et le président du temple de Cardston (Alberta) entre 1923 et 1948. Wood conseille souvent les agriculteurs sur la meilleure saison pour cultiver leurs terres et prophétise l’arrivée des pluies. En 1936, pendant une grave sécheresse, Wood promet que, si les saints sont fermement ancrés dans la foi, ils connaîtront une récolte miraculeuse. Malheureusement, la sécheresse se poursuit et il ne pleut toujours pas. Quelques saints commencent à douter des paroles prophétiques de Wood. Mais, au moment de la récolte, les épis sont remplis de bons grains et les agriculteurs font miraculeusement une bonne moisson. La seule explication est que les journées avaient été chaudes et les nuits fraîches, causant une forte rosée qui avait permis aux cultures de retenir suffisamment d’humidité. (8:213-14, 217) L’irrigation ouvre la voie à une plus vaste colonisation dans le sud de l’Alberta, et cela donne lieu à une croissance remarquable de l’Église dans les régions autrement sauvages. Au fur et à mesure que les saints des derniers jours faisant partie des premières colonies se

Darrel Nelson, résident de Raymond, en Alberta, a travaillé pendant 37 ans dans les écoles primaires et secondaires, où il a enseigné toutes les matières. Outre sa carrière en enseignement, il est l’auteur de plusieurs œuvres, notamment des articles, des pièces, et de la musique. Il est également auteur de trois romans célèbres.

45

Profile for FCI_Digital_ISSUU

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof  

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof