Page 58

Il existe bien des histoires intéressantes à raconter sur les robustes pionniers qui colonisent cette région à la fois accidentée et isolée de la province et y établissent l’Église. Parmi ces nombreux exemples se trouvent Orin et Mabel Gulbranson et leurs huit enfants qui, en 1962, quittent leur domicile du Minnesota et voyagent jusqu’en Utah dans des chariots couverts tirés par des chevaux. En 1966, la famille déménage vers le nord, jusqu’à Vanderhoof, en ColombieBritannique, à la recherche de meilleures perspectives économiques. Cette fois, par contre, ils voyagent en camion et, grâce à leurs efforts et à leur exemple, l’Église connaît une forte présence dans la communauté. (7:197-200) Facteurs de croissance La Colombie-Britannique attire beaucoup de monde à cause de ses splendeurs naturelles, de son climat tempéré, surtout dans les régions du sud, et de ses ressources économiques considérables. L’ œuvre missionnaire à la fois vigoureuse et soutenue continue pendant de nombreuses décennies, sous la direction des missions successives, ce qui mène à la création de la Mission canadienne de Vancouver en 1974 (voir les cartes présentées au chapitre 4). Outre l’afflux important de gens et l’œuvre missionnaire ardue et soutenue, d’autres facteurs importants jouent un rôle clé dans la croissance de l’Église en ColombieBritannique. Des enseignants du Département d’éducation de l’Église jouent un rôle essentiel dans l’enseignement et le soutien aux nouveaux dirigeants et membres. Des groupes de divertissement qui voyagent de l’Utah et d’Idaho vers le nord présentent la culture et l’héritage de l’Église aux membres, ce qui encourage surtout les jeunes à servir une mission et à être scolarisés dans les écoles dirigées par l’Église. (7:201-03)

42

Les efforts individuels des membres pour la construction des églises locales créent des liens profonds entre eux et les préparent à offrir un service encore plus précieux. Des bâtiments construits au complet sont alors au cœur de la vie sociale, culturelle et spirituelle des membres. Des activités de paroisse et de branche, notamment des dîners, des bals, des productions dramatiques, des activités sportives, des conférences inspirantes et des conférences destinées aux jeunes et aux personnes âgées, sont conçues pour accueillir les amis et les voisins dans les bâtiments et leur présenter l’Évangile de Jésus-Christ. Des programmes du séminaire et de la Primaire pour les jeunes, et les Semaines de l’éducation pour adultes, qui mettent en vedette des conférenciers du Département d’éducation de l’Église, améliorent leur compréhension de l’Évangile. Les centres d’histoire familiale encouragent et facilitent cette œuvre importante, aussi bien pour les membres que pour les non-membres. Les membres de l’Église organisent régulièrement des collectes d’aliments qui permettent l’approvisionnement des banques alimentaires locales, afin de mieux servir la collectivité. (7:201-05) À partir de 1990, la vallée du bas Fraser accueille un nombre grandissant d’immigrés, notamment de la Chine, de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud, et l’Église organise en conséquence des paroisses et des branches pour les membres chinois, coréens et hispanophones. Ces membres apportent toute une richesse culturelle et encore d’autres convertis, créant une nouvelle expérience pour l’Église dans la région. Pour célébrer cette diversité culturelle croissante dans la région de Vancouver, les trois pieux de la vallée du bas Fraser organisent, en 2007, une production de grande envergure pour le grand public. « Le monde entier, tous les peuples » met en vedette de la musique originale, de la danse et des costumes aux couleurs vives pour souligner chacune des communautés ethniques. Ce spectacle est présenté trois soirées consécutives au théâtre historique Massey, à New Westminster, et est largement acclamé, tant par les membres de l’Église que par le grand public. (7:205-06)

Les scouts de Burnaby au jamboree de Farragut, en Idaho, en 1966. La participation au programme de scouts est une composante importante du programme des Jeunes Gens de l’Église dans la province. Sur cette photo, les scouts partagent des aspects de la culture autochtone de la Colombie-Britannique avec leurs compagnons américains. (Collection d’Edna Penn)

Le magnifique temple de Vancouver, en Colombie-Britannique, septième temple au Canada, est consacré en 2010 par le président Thomas S. Monson. (Richard Yates)

L'église des saints des derniers jours à Fort St. James est, au départ, un magasin de la Compagnie de la Baie d’Hudson, mais elle est vendue un peu plus tard pour construire une église à Vanderhoof. (Jane Chromarty)

Profile for FCI_Digital_ISSUU

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof  

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof