Page 17

Le progrès de l’Église au Canada Roy A. Prete

Le présent volume a pour but d’offrir une image panoramique du progrès que connaît l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours au Canada. C’est une histoire fascinante qui se poursuit depuis près de deux siècles (depuis la création de l’Église à Fayette, New York, en 1830), une croissance remarquable en dépit de plusieurs obstacles et défis. La saga commence avec les premiers missionnaires qui prêchent l’Évangile « sans bourse, ni sac » dans le Haut-Canada à partir de 1832. Elle se poursuit par l’exode de plusieurs des premiers convertis canadiens qui quittent le Canada pour rejoindre le groupe principal de l’Église qui se déplace de New York pour se rendre en Ohio et au Missouri, puis en Illinois, afin d’éviter de fortes persécutions dans la région. Elle comprend le parcours ardu à travers les grandes plaines, depuis l’Illinois jusqu’en Utah et dans les vallées des Rocheuses, qui commence en 1846 sous la direction de Brigham Young, après l’assassinat du prophète Joseph Smith, fondateur de l’Église, en 1844. (1:1) L’Église s’impose comme collectivité de pionniers dans les régions montagneuses de l’Ouest lorsque de nouveaux convertis des États de l’est, de l’Angleterre et de l’Europe continuent à s’y installer régulièrement. En 1887, des pionniers mormons de l’Utah déménagent dans le sud de l’Alberta, suivant un deuxième parcours vers le nord cette fois-ci (et non pas vers l’ouest comme ils font la première fois) afin d’échapper aux persécutions continues dont ils sont victimes aux États-Unis. Un peu plus tard arrivent des vagues de pionniers qui construisent le canal St. Mary et qui s’installent sur les terres irriguées. La consécration du temple de Cardston (Alberta) en 1923 signifie l’établissement permanent de l’Église au Canada. Les efforts soutenus de milliers de dirigeants laïcs, de membres et de missionnaires, qui ont tiré parti des modestes assises du sud de l’Alberta, ont depuis mené à l’établissement permanent et à une forte présence de l’Église partout au pays. (1:1)

Les chapitres suivants racontent l’histoire des réalisations remarquables qui commencent avec quelques familles dispersées au Canada avant la colonisation de l’Alberta en 1887 et qui, à la fin de 2015, se transforment en une communauté de saints des derniers jours qui comprend près de 194 000  membres répartis dans 48  pieux (semblables à un diocèse), avec huit temples d’un bout à l’autre du pays. Un neuvième temple est annoncé pour Winnipeg, au Manitoba. Une bonne partie de cette croissance se fait depuis le dernier demi-siècle, depuis 1966, quand il y a seulement 50 015 membres et un seul temple au Canada. L’hypothèse du présent livre, le travail collaboratif de plusieurs spécialistes, est que la foi est de loin le principal élément de cette réalisation – la foi des dirigeants, des membres et des missionnaires – qui est comme le fil conducteur de la présente histoire. (1:1-2) Les chapitres qui suivent montrent également que l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours au Canada s’adapte au milieu canadien, c’est-à-dire aux traditions culturelles, et que les membres créent de nouvelles traditions dans le contexte canadien, tout en se conformant aux politiques et aux programmes de l’Église de partout dans le monde. Les mormons du Canada (connus comme «  mormons » tout simplement vu leur croyance au Livre de Mormon comme livre d’Écritures qui complète la Bible) sont le reflet (avec quelques petites variations) de la mosaïque ethnique et culturelle diverse du Canada : les Autochtones, une communauté francophone importante au Québec, et un nombre important de minorités visibles d’un large éventail de cultures, surtout dans les grandes villes. Les mormons forment un groupe ethno-religieux ayant un mode de vie et des valeurs familiales distincts. Les mormons du Canada contribuent énormément au leadership de l’Église dans de nombreux domaines – au Canada, comme ailleurs dans le monde – dès les premiers jours de l’Église au Canada et jusqu’à présent. (1:2)

Roy A. Prete est professeur émérite d’histoire au Collège militaire royal du Canada de Kingston, en Ontario. Il a publié un livre et plusieurs articles sur la Première Guerre mondiale, et il est rédacteur ou corédacteur de huit livres, dont six au sujet de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

1

Profile for FCI_Digital_ISSUU

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof  

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof