Page 135

du Richelieu, mais heureusement sa maison n’ est pas touchée directement par le désastre. La maison de sa fille se situe sur une colline et, même s’il y a de l’eau autour de sa maison, sa famille n’est pas touchée. Mais il me dit qu’il était là-bas samedi et y a observé les "Mains serviables". Il dit qu’ils sont “incroyables”. Ils chantent, ils travaillent fort et impressionnent tout le monde. Apparemment, ils sont passés plusieurs fois à la télévision. La police les félicite même pour une raison inconnue – il ne donne pas de précisions. Mais il dit : “Les mormons sont bien reconnus et bien aimés ici au Québec! Vos membres sont magnifiques. S’il vous plaît, remerciez-les de notre part à tous", dit-il.226 » Grâce à cette expérience, le Comité des affaires publiques au Québec établit un partenariat avec la CroixRouge du Québec. La Croix-Rouge, de son côté, travaillait avec les saints des derniers jours à titre d’essai auparavant mais, depuis cette expérience, elle demande de l’aide des bénévoles mormons pour de nombreux projets de secours aux sinistrés et d’autres projets de service. Le 14 avril 2013, les pieux locaux accueillent la 34e commémoration chrétienne annuelle de la Shoah (Holocauste) pour faire suite à l’invitation du Dialogue

Le miracle de la 56e Avenue L’un des résidents locaux décrit son expérience avec les bénévoles des « Mains serviables mormones  », et l’appelle «  Le miracle de la 56e Avenue ». Il explique : « Un matin, de très bonne heure, nous conduisons vers Saint-Paul-de-l‘Île-aux-Noix. Nous allons donner un coup de main à nos amis dont les terrains sont inondés depuis sept semaines. Le nettoyage nécessite des efforts herculéens. Nous sommes seulement sept ou huit personnes. Comment transporter tous les débris se retrouvant dans les rues qui sont séparées du champ par un beau fossé rempli d’eau? Puis, tout à coup, une dizaine ou une vingtaine de personnes arrivent miraculeusement, vêtues de dossards jaunes portant l’emblème des « Mains serviables mormones ». Plus de 400 mormones et mormons de la région du Québec, de l’Ontario et des provinces maritimes sont présents. C’est vraiment incroyable – des jeunes gens pleins d’enthousiasme. En moins d’une heure seulement, le terrain est compètement nettoyé et les débris sont chargés dans des camions. Nos amis voient enfin la lumière au bout du tunnel. Combien de temps ce travail autrement impossible aurait-il pris si nous avions été seuls? Un grand merci à nos bénévoles mormons. Nous admirons tous votre soutien et votre générosité.227 »

judéo-chrétien de Montréal. Chaque année, ce Dialogue invite une église chrétienne à œuvrer avec des membres de la communauté juive de Montréal pour souligner le jour commémoratif de la Shoah. Environ 250 personnes participent à cet événement, qui comprend de la musique, des prières, le témoignage de survivants de l’Holocauste, et une cérémonie de veillée aux chandelles. La rabbin Lisa Grushow et la chantre Rachelle Shubert du Temple Emanu-El-Beth Sholom y participent, en compagnie de George Eric Jarvis, président du pieu de Mount-Royal, à Montréal (Québec). On invite les participants à se souvenir des vies perdues et des individus et des familles qui sont traumatisés par l’Holocauste. On les encourage à se souvenir de l’importance des événements interreligieux, comme celui-ci, pour promouvoir la camaraderie entre communautés. Le président Jarvis demande aux participants d’observer dans la Shoah un rappel constant de la promotion de la liberté religieuse et de la défense des droits humains des personnes de toutes les religions.228 Les contributions à la société québécoise continuent. Quand la présentation musicale Le Livre de Mormon est à l’affiche à Montréal en décembre 2014, plusieurs événements sont organisés dans le but de lutter contre les stéréotypes concernant les saints des derniers jours. Richard et Claudia Bushman donnent des conférences à l’Université McGill, à l’Université Concordia et à l’Université de Montréal. Parmi ces conférences se trouvent : «  Le déroutant Livre de Mormon  » et «  Féminisme mormon  : problématiques historiques et contemporaines.229 » Le Comité des affaires publiques lance aussi de nombreuses campagnes sur les médias sociaux pendant cette période afin de partager des messages positifs sur l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. L’une de ces campagnes présente une « mobilisation éclair » de Noël. L’organisatrice de l’événement, Marie-Frédérique Carter, explique que «  nous voulions envoyer un message de bonne volonté à Noël aux habitants de notre belle ville! ». Le 6 décembre 2014, plus de 200 saints des derniers jours, sous la direction de la soprano professionnelle, Marianne Lambert, chantent des chants de Noël au Complexe Desjardins. Un enregistrement de cet événement qui est affiché dans une vidéo sur YouTube reçoit plus de 100  000 visites pendant la saison de Noël de 2014.230 L’ œuvre généalogique continue de l’Église au Québec est également importante dans l’intégration de l’Église dans la communauté. L’une des contributions importantes de l’Église est la participation à la conservation des registres de l’état civil au Québec jusqu’en 1876. Un journaliste spécialiste de la généalogie explique ceci : «  La Société généalogique d’Utah et l’Assemblée des évêques du Québec sont enfin parvenues à une entente en octobre 1976, soit huit ans après la demande initiale. 119

Profile for FCI_Digital_ISSUU

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof  

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof