Page 115

La pose de la flèche sur le toit de l’ église de la ville de Québec est un événement important qui marque la fin de la construction du nouveau bâtiment. L’ église est consacrée en 1983. (Rémy Tremblay)

Joseph Rioux et quatre membres de sa famille sont baptisés dans le fleuve en août 1975. Le nombre de personnes qui participent à la réunion de la Sainte-Cène s’élève entre dix et vingt membres à cette époque.113 La branche de Rimouski est organisée en 1979.114 Joseph Rioux, pionnier de l’Église à Rimouski, meurt en 2013.115 Le 21 octobre 1984, des membres de la nouvelle branche d’Alma tiennent leurs toutes premières réunions. Ces membres assistaient auparavant aux réunions dominicales à Chicoutimi. Victorien Bouchard y devient le premier président de branche, en compagnie de ses deux conseillers, Jean-Claude Duchesne et Patrice Proulx. La nouvelle branche tient les réunions dans de nombreux endroits différents – dans une école, dans un presbytère et chez les Bouchard. En mai 1987, on commence à construire un nouveau bâtiment et en novembre de cette même année, la construction est suffisamment avancée pour y tenir des réunions de branche. Ce sont des moments heureux pour les membres de la branche d’Alma. Ils peuvent dorénavant participer à de nombreuses activités ensemble, comme les repas de Noël, des

épluchettes de blé d’Inde, des déjeuners de collège des anciens et des compétitions de quilles. La moitié des membres actifs participe à l’œuvre généalogique pour leur famille.116 En 1988, le nombre total de membres francophones dans la province du Québec dépasse 3 000 – dont 2 605 qui se retrouvent dans le pieu de Montréal (Québec) et 488 dans le district de Québec (Québec).119 Une conférence régionale a lieu le 19  septembre  1988 à la Place des Arts, à Montréal. Plusieurs membres francophones qui y participent sont déçus d’apprendre que les écouteurs requis pour écouter les sessions en français (grâce aux services de traduction simultanée offerts) arrivent en retard et qu’il n’y en a pas suffisamment pour tous les membres. Lorsque M. Russell Ballard du Collège des douze, qui présidait la session, prend la parole, il demande combien parmi tous les participants dans l’assemblée ne le comprennent pas. Plusieurs membres lèvent la main. Elder Ballard invite alors un traducteur à se placer à côté de lui pour traduire son message en français.120 La Mission canadienne de Montréal fait un décompte des membres de l’Église en

Pierre-Paul Morin, sa femme et leurs enfants, à la fin des années 1990. En 1978, quand il rentre de sa mission en Belgique et dans le nord de la France, toujours célibataire, Morin devient le premier président du district de Québec (Québec). En 2006, il devient président du nouveau pieu de Longueuil (Québec), puis, en 2014, il est appelé comme président de la Mission béninoise de Cotonou. (Rémy Tremblay)

99

Profile for FCI_Digital_ISSUU

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof  

HistoryofLatterDaySaints_051619 Softproof