Page 1

FCGVIP N°20 - VENDREDI 24 NOVEMBRE 2017

MAGAZINE PARRAINE PAR

FC GRENOBLE RUGBY vs COLOMIERS

VINCENT BRESSY LA PREMIERE PIERRE...


FCGVIP

À LA UNE

AGENCE WS-A

LA PREMIÈRE PIERRE ! Vincent Bressy est le Dirigeant de la société Workspaces Architecture. Aujourd’hui il porte un nouveau projet qui vise à créer un Groupement Inter Entreprises destiné à révolutionner les pratiques énergétiques en matière de construction et rénovation. Il envisage le FC Grenoble Rugby comme un vecteur de communication pour promouvoir ce GIE. Il nous présente son projet. Vous êtes un jeune partenaire, pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas ? Je suis Vincent Bressy, architecte D.P.L.G. responsable de l’agence WS-A. Nous avons créé l’agence en 2007 avec ma femme qui est juriste. Cette double compétence nous permet d’avoir un double regard, que l’on veut très poussé et pointu, dans nos deux domaines. Je ne suis pas grenoblois pure souche. Je viens d’Avignon avec des origines Sicilienne encore très présentes. Je suis arrivé à Grenoble pour faire mes études d’architecture à l’ENSAG et je ne suis jamais reparti. Sportivement j’ai été nageur de niveau national pendant 15 ans. J’ai aussi fait du handball, mais je n’ai jamais joué au rugby, c’est une forme de frustration qui m’accompagnera toute ma vie, car j’aime par-dessus tout ce sport. Le combat, l’abnégation, le plaisir, le partage, le collectif... Pour compensation je retrouve cet esprit dans mon métier, l’architecture demandant elle aussi beaucoup de conviction. Je crois que vous êtes également actif au sein de l’Ordre des architectes Effectivement. Il y a 3 ans je me suis inscrit dans une démarche que l’on peut qualifier d’un peu plus politique. C’est une institution sous tutelle de l’état, qui dispose de 24 élus dans la région pour définir le cadre légal de notre profession. J’ai récemment été nommé vice président en charge du Juridique. Je suis aussi référent énergétique Auvergne-Rhône-Alpes entre autres activités...

FCGVIP COLOMIERS

Vous avez une vision qui dépasse le cadre architectural, pouvez-vous nous expliquer cet engagement ? Ma volonté, c’est de mettre l’architecture et la pérennité au cœur du débat, puis le financier. Si je caricature on ne construit pas aujourd’hui avec une volonté de mieux vivre mais autour d’enjeux seulement financiers. Ce qui m’anime c’est de laisser une trace juste, propre, d’avoir été à la hauteur de notre métier. Quand j’ai voulu faire architecte c’était pour le côté sociétal du métier, non pas pour m’enrichir. Aujourd’hui le grand public ne se rend pas toujours compte, mais il est primordial de bouger les lignes. Vous pensez à quoi concrètement ? L’idée que je porte (et que l’ensemble de la planète devrait d’ailleurs porter), c’est que l’enjeu énergétique est absolument fondamental et incontournable, dont l’objectif à atteindre est clair, 2050 : l’abandon du nucléaire. C’est une vraie vision à long terme qui doit être portée par toute une économie, les fabricants, les architectes, les ingénieurs … ainsi que l’ensemble des acteurs de l’acte de construire. Aujourd’hui les acteurs de la construction et de la rénovation raisonnent, quasi exclusivement, prix et à court terme, c’est une aberration. Il faut absolument sortir de cette spirale infernale, pour remettre au centre du débat, la qualité et la pérennité. Ce qui m’importe plus encore que le seul dessin architectural, c’est le conseil. Selon nous, une réhabilitation thermique exemplaire dépend des matériaux utilisés et correcte-


ment mis en œuvre en premier lieu, puis vient ensuite la notion de qualité architecturale au sens esthétique du terme. C’est la raison pour laquelle je souhaite mettre en place ce GIE. Cela fait 5 ans que je travaille sur ce projet. L’objectif c’est la transversalité. Réunir l’architecture et la politique architecturale sur une base thermique. Réunir autour d’une même table tout en portant le même regard : fabricants/industriels, architectes, ingénieurs, entreprises. Dans cette posture, il est absolument indispensable que les acteurs politiques s’emparent également des Lois Nationales (Loi sur la Transition Énergétique pour la Croissance Verte entre autres), pour les incarner au niveau local. Grenoble a toujours été innovant et précurseur notamment en matière d’accessibilité, pour ce qui est de l’énergétique également avec la campagne MurMur. À présent, il est indispensable de monter en compétence, si l’on souhaite conserver cette particularité qui nous caractérise. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce GIE ? L’idée de ce GIE (Groupement Inter Entreprises) c’est de créer un rassemblement de compétences, une unité, pour changer les pratiques malheureusement désastreuses au global. Notre objectif étant d’apporter une réponse globale et premium. Aujourd’hui, pour faire simple, lorsqu’il s’agit d’isolation on a tendance à mettre le bâtiment sous un emballage plastique jetable. Nous, ce que nous voulons c’est apporter de la pérennité et de la qualité. On ne parle pas de faire du luxe, mais d’apporter aux clients, vous et nous, des solutions qui durent dans le temps, qui soient plus acceptables, et au final moins coûteuses au regard de l’entretien et de la maintenance des ouvrages. L’objectif de ce GIE est de se rassembler pour être plus forts. Avoir un regroupement qui puisse porter ce message auprès des institutions et des politiques. Qui fait partie de ce GIE ? WS-A est un peu le chef de file de ce groupement, mais on attend que d’autres poussent avec nous. Nous n’en sommes qu’aux prémices, mais on peut déjà être très fiers que des groupes prestigieux comme Foamglas, Rockwool, Rockpanel

ou encore Weishaupt nous aient confirmé leur engagement à nos côtés. Ces sociétés vont nous permettre de créer une base que nous enrichirons au fur et à mesure des personnes qui nous rejoindront. C’est un projet très ambitieux, j’en ai conscience, mais je crois que pour atteindre des objectifs élevés il faut viser le plus haut possible. Quel est le lien avec le FCG ? C’est parce que l’on a les mêmes valeurs que je souhaite associer le FCG à cette aventure. Je souhaite utiliser les valeurs du rugby. Être solidaires, tous ensemble, structurés, avec un engagement total, une forme d’abnégation et surtout, un esprit de combat, non pas au sens militaire du terme, mais bien dans celui de l’engagement. Nous proposons que ce GIE devienne partenaire du FCG. Le FCG est une institution. Être partenaire du club c’est à la fois un acte de crédibilité et aussi une façon de pouvoir faire une forme de lobbying. Je n’aime pas trop ce mot, mais être partenaire c’est faire partie d’un réseau, pouvoir échanger avec d’autres entreprises, avec des décideurs et se faire entendre. Cela nous offrira une forme de tribune locale pour exprimer aux acteurs régionaux notre ambition commune. Cela fait maintenant 2 ans que je suis personnellement partenaire du FCG. J’ai rencontré au club des entrepreneurs, des investisseurs, des promoteurs, j’ai pu échanger avec eux et je peux témoigner que le réseau fonctionne. Le coût d’envoi de cette opération se réalisera donc aujourd’hui contre Colomiers ? Oui nous avons pris une prestation qui s’appelle le comptoir et nous inviterons 20 personnes. Nous envisageons cet événement comme la première pierre de l’édifice. Nous vivrons tous ensemble le match, partagerons notre passion pour le rugby et soutiendrons l’équipe avant d’échanger sur la stratégie commune que nous voulons mettre en place et de présenter à certains bailleurs sociaux, entre autres, que nous allons inviter notre vision. C’est un projet majeur, je le redis ambitieux, mais à la hauteur d’une ville comme Grenoble et d’un club comme le FCG qui ont toujours su relever les plus grands défis !

FCGVIP COLOMIERS


FCGVIP

PARRAIN DU MATCH

SOCIETE GENERALE

La culture du rugby !

Laurent Poignet est le nouveau Directeur Régional de la Société Générale. Après 30 ans de carrière au sein de la banque du rugby il reprend le partenariat qui unit la Société Générale avec le FC Grenoble Rugby. Passionné de rugby et partenaire du Lou et de La Rochelle lors de ses précédentes missions, il nous donne sa vision du FCG qu’il découvre en ce début de saison. Vous êtes le nouveau Directeur Régional de la Société Générale. Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre parcours ? J’ai un parcours purement Société Générale qui a débuté il y a 30 ans ce mois-ci. J’ai bénéficié de ce que l’on appelle « l’ascenseur social Société Générale » puisque j’ai commencé tout en bas de l’échelle et j’ai gravi tous les échelons un par un en faisant différents métiers. Aussi bien des métiers techniques que des métiers de management pour arriver à un poste de Directeur Régional il y a 4 ans à La Rochelle. On m’a proposé de revenir en région Rhône Alpes cet été. Région que j’affectionne tout particulièrement puisque je suis Lyonnais d’origine. Je n’ai pas hésité longtemps. Je connaissais bien l’agglomération puisque je venais régulièrement faire du vélo, de la randonnée et du ski dans les massifs qui entourent la ville pendant mes vacances lorsque j’étais à Lyon. Il est vrai que j’allais rarement dans le centre-ville, mais je suis aujourd’hui un pur grenoblois. J’habite au cœur de la ville et je dois avouer que je suis agréablement surpris. Grenoble est une ville vivante qui profite d’un cadre économique très favorable par rapport à ce que j’ai pu voir ailleurs. Les Grenoblois ont la chance de pouvoir profiter d’une agglomération qui possède une activité culturelle très riche et d’un cadre exceptionnel pour tous les sportifs amoureux de la nature. C’est un vrai plaisir pour moi d’être ici.

FCGVIP COLOMIERS

Comment se passe votre intégration professionnelle ? La Société Générale a environ 10 % de part de marché sur le secteur et dispose d’une trentaine d’agences. Je suis actuellement le plus possible sur le terrain pour m’imprégner de l’écosystème économique local, des problématiques et surtout j’essaie de rencontrer le maximum de nos clients. Quel est le rôle d’un Directeur Régional ? Je fais souvent un comparatif auprès de mes collaborateurs entre l’entreprise et le sport. Pour prolonger ce parallèle je dirais que le rôle d’un directeur est d’être un entraîneur. Je suis là pour diriger, mais surtout pour insuffler un esprit d’équipe et de combat pour aller jusqu’à la victoire. C’est à l’entraîneur de donner le goût du challenge à ses équipes de se surpasser, d’impulser le changement. Je suis un peu dans ce même état d’esprit au sein de l’entreprise. Chaque membre de l’équipe doit venir au travail tous les jours avec la même envie, pour donner le meilleur de lui-même et avec un objectif commun, la réussite collective. Quels sont les atouts de la Société générale ? On s’attache à être une banque de proximité pour les particuliers et les entreprises. À apporter de l’expertise. Nous avons toutes les spécificités de la banque pour la gestion de l’entreprise ou de la trésorerie, l’épargne salariale, le financement... mais nous sommes aussi présents aux côtés


des chefs d’entreprises pour la gestion de leur partimoine, notamment avec nos banques d’affaires en région. Nous leur proposons nos services pour les accompagner dans la transmission de leurs entreprises et la gestion de leur patrimoine en intégrant leurs particularités fiscales.

teurs. Le rugby est un formidable vecteur de communication, qui porte des valeurs saines que l’on partage au sein de l’entreprise. Je pense à la performance, l’aboutissement, l’esprit d’équipe, le dépassement de soi. C’est un partenariat qui s’inscrit dans la durée et qui porte l’image de l’entreprise.

Le rugby fait partie depuis des années de l’ADN de la Société Générale ? C’est vrai. Moi-même j’ai découvert le rugby à travers la Société Générale, c’est « LE » sport de l’entreprise. Je me souviens qu’enfant je regardais les matchs du tournoi des 5 nations, mais je me suis vraiment investi dans ce sport il y a 10 ans en arrivant sur Lyon. Auparavant j’avais travaillé dans des régions à culture plutôt footballistique (Nantes, Angers, Tours). C’est donc au LOU que j’ai découvert vraiment ce sport, l’attirance de nos clients et collaborateurs pour le rugby. C’est quelque chose de vraiment imprégné dans notre entreprise. Cette passion est encore montée d’un cran en travaillant à La Rochelle avec un partenariat plus important dans une agglomération plus petite. Nous avions des relations très étroites avec le club. Je n’ai pas raté un match, notamment la saison dernière qui a été formidable pour La Rochelle. La Société Générale est la banque partenaire du rugby que ce soit au national avec l’équipe de France, le Top14 et la Prod2, mais aussi auprès des petits clubs ama-

Vous avez découvert cette année le FCG, comment percevez-vous le Club ? Je suis régulièrement allé voir les matchs depuis le début de la saison et on a vraiment l’impression que le club a réussi à tourner la page de la terrible saison 2016-2017. Les matchs sont passionnants, il y a beaucoup de jeu, notamment cet essai extraordinaire du jeune arrière du FCG (Gervais Cordin). Je suis aussi agréablement surpris par les infrastructures du stade et la qualité du réceptif. J’ai vu beaucoup de stades de ligue 1 ou de Top14 et le FCG n’a rien à envier à personne pour la qualité de ses prestations. Nous invitons 8 personnes à chaque match. Il y a une grande satisfaction de nos clients tant pour l’accueil, les prestations, que la qualité de l’équipe sur le terrain. Je m’avance un peu, mais je vois le FCG remonter en Top14 cette saison et c’est tout ce que je lui souhaite. Une ville comme Grenoble avec sa population, le poids économique des entreprises et la ferveur autour du club, je pense que le FCG a sa place dans le Top14.

FCGVIP COLOMIERS


«La gestio n dématéri alisée permet d’é viter les ri sques»

PERPIGNAN VS FCG ! Mr prend les coups et reste solidaire même dans la défaite ! JUSQU’AU BOUT AVEC LE FCG

FORCE

& FIERTÉ

On ne peut pas éviter une défaite sur le terrain mais... on peut vous aider à gérer les risques liés à votre activité* www.e-interim.fr

*E-interim, solution de gestion administrative dématérialisée de votre personnel temporaire identifié


© Gilles Galoyer Studio Jamais vu !

©Insight Outside

© Pierre Jayet

ORGANISEZ VOS ÉVÉNEMENTS AU CENTRE DE CONGRÈS

SÉMINAIRES, RÉUNIONS Réservez l’une des 12 salles de séminaire entièrement équipées et à la lumière du jour, de 10 à 120 personnes.

SOIRÉES FESTIVES Soirées à thème, mises en lumière et en ambiance, notre équipe vous conseille et vous accompagne dans l’organisation de vos soirées.

CONFÉRENCES, ASSEMBLÉES GÉNÉRALES Confort et qualité de prestation sont garantis dans l’auditorium, modulable de 270 à 530 places. Doté d’un équipement de projection HD unique à Grenoble et d’un écran de 10m de long, il se distingue par la qualité d’image et la polyvalence dans les choix des projections qu’il vous offre. UNE ACCESSIBILITÉ REMARQUABLE Situé à 30 mètres de la gare, facilement accessible par les principales lignes de tram et avec 600 places de parking à proximité immédiate, le Centre de Congrès bénéficie d’une situation idéale au cœur de la ville. Nous vous accueillons dans un cadre moderne et lumineux, idéal pour tous vos évènements professionnels.

Centre de Congrès du WTC Grenoble - World Trade Center Grenoble 5-7, place Robert Schuman - BP 1521 - 38025 GRENOBLE CEDEX 1 T. +33 (0)4 76 28 28 80 - congres@wtc-grenoble.com - www.congres-wtcgrenoble.com


VOS MEILLEURS MOMENTS VIP AVEC

Photos : www.Laurentmet.fr

RETOUR SUR FCG - BIARRITZ

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

1 • Paul HERMELIN, PDG de CAP GEMINI accompagné des petits fils de Serge KAMPF. 2 • SAJECLIM - Dominique DUCROS (2e à droite). 3 • Franck BONATO - BONATO TP (au centre). 4 • Pierre PERRAUD - Groupe PERRAUD (1er à droite). 5 • Olivier GUIMET - SO WORK (au centre).6 • Eddy LEPORI - GEODIS Distribution & Express (1er à droite). 7 • Frédéric SEGUI - SOMAFI (2ème à gauche). 8 • Olivier BOULAIS - RENAULT BY MY CAR (2ème à gauche). 9 • Benoit GIULIANI - SCOOPRINT, (au centre) et Thierry LLABRES - NEA GRAPHIC (à droite). 10 • Stéphane COURT - IN EXTENSO, à gauche). 11 • SOGETI, Parrain du match. 12 • L’après match au Village Partenaires !


FCGVIP

INFINITE CLUB

SOIREE INFINITE CLUB

Sous le signe du 93

FCG Infinite Club, le Club des Décideurs Partenaires du FCG, organisait ce jeudi 16 novembre son deuxième événement de la saison 2017-2018. Cette soirée exceptionnelle s’est tenue dans le cadre majestueux et méconnu de l’Hôtel des Troupes de Montagne place de Verdun à Grenoble. Retour en images. Le FCG et les troupes de montagne partagent depuis toujours les mêmes valeurs. Institution locale, engagé sur de nombreux terrains d’opérations, le 93e régiment d’artillerie de montagne porte les couleurs de la nation, mais aussi de Grenoble dans toutes ses opérations. Cette soirée était l’occasion de mettre en lumière ces hommes de l’ombre et de faire un lien avec une génération emblématique du FCG, la génération 93, les mammouths. Les membres de Infinite Club ont ainsi pu revivre, au travers d’un film, la magnifique saison 1992-1993 et sa terrible finale, et de rendre hommage à quelques figures de cette épopée comme Michel Ringeval, Franck Hueber, Brice Bardou, Frédéric Velo, Gilbert Brunat, Martial Servantes, Dominique Mazille, présents à nos côtés ce soir-là.

FCGVIP COLOMIERS


FCGVIP COLOMIERS


PARTENAIRE DU FCG

© Gilles Galoyer Studio Jamais vu !

LE CENTRE DE CONGRÈS

LE CENTRE DE CONGRÈS EST HEUREUX DE RENOUVELER SA CONFIANCE ET SON SOUTIEN AU FC GRENOBLE RUGBY POUR LA 5E ANNÉE CONSÉCUTIVE

FORCE ET FIERTÉ ! Centre de Congrès du WTC Grenoble - World Trade Center Grenoble 5-7, place Robert Schuman - BP 1521 - 38025 GRENOBLE CEDEX 1 T. +33 (0)4 76 28 28 80 - congres@wtc-grenoble.com - www.congres-wtcgrenoble.com

FCG VIP FCG-Colomiers  
FCG VIP FCG-Colomiers  
Advertisement