Issuu on Google+

www.bilinguallink.com Your ultimate Link to bilingual opportunities

Looking to break into the bilingual market? Des questions sur les opportunitÊs bilingues? Jobs & Carrières Infos t+PCQPTUJOHTGPSCJMJOHVBMT t(VJEFPGDPNQBOJFT t$BMFOEBSPGDBSFFSFWFOUTBOENPSF

t-JTUFEhFNQMPJTQPVSCJMJOHVFT t(VJEFEFTDPNQBOJFT t$BMFOESJFSEFTGPJSFTEhFNQMPJFUQMVT


2

Editorial Jobs & Carrières Infos

2010 ... le virage

Publication: La Toile des Carrières Editeur Responsable : Rosse Cathy Handy

Dans un environnement où le seul langage connu est "trouver un job", il semblait qu’il n’y ait de place que pour des services de recherche d’emplois ou juste pour ce qui concourt à aider quelqu’un à trouver du travail.

Rédactrice en chef : Djia Mambu Collaborateurs : Jean Vachon Graphisme : Mevlana Media Solutions Inc. fmelani@rogers.com 416-789-9933

Contacts: Jobs & Carrières Infos 998, Bloor Street West, Suite 10612 Toronto, ON M6H 1L8 Téléphone: 1.866.784.3020 (ext 2922) Courriel: journal@bilinguallink.com Site Web: www.bilinguallink.com

L'unique journal des opportunités bilingues du Grand Toronto. Jobs&Carrières Infos est une publication bimensuelle éditée par la Toile des Carrières qui paraît tous les premier et troisième vendredis du mois et également disponible en ligne (version téléchargeable) sur le site internet www. bilingualink.com.

Rose Cathy Handy

Q

uelle belle coïncidence! Juste au moment où nous tournons la page de la tumultueuse décennie des années 2000 et surtout le turbulent 2009, nous opérons ce virage dans cette nouvelle année qui marque aussi le début d’une nouvelle décennie. Évidemment, les avares de la polémique ne ratent pas l’occasion pour se demander si la nouvelle décennie commence en 2010, ou l’ancienne se termine en 2010? Débat intéressant. Mais peu importe son camp ou sa position sur le sujet, on va juste admettre que 2010 est l’année du virage. Il y a douze ans, on lançait le premier numéro de "Jobs & Carrières Infos", un journal pas comme les autres, une idée originale, avant-gardiste, novatrice et vraiment géniale. Un journal avec de grandes ambitions de parler de carrière, de formation, d’emploi et d’entreprenariat en français en Ontario. Il fallait y penser!

Être bénévole à Noël

Au travail, seriez-vous Tintin...?

Le contenu des annonces et des textes qui paraissent dans Jobs&Carrières Infos est protégé par copyright. Toute reproduction non explicitement autorisée par écrit est formellement interdite.

Dans un Ontario où la seule expression acceptable de la presse écrite est de couvrir des événements communautaires et d’être le babillard de la francophonie torontoise ou ontarienne, oser penser un journal qui parle de carrière, de formation d’emplois et de l’entreprenariat, relevait d’une audace provocatrice et d’un culot offensant à en croire les réactions reçues à l’époque. Et pourtant, au-delà des constats territoriaux, on ne pouvait pas ignorer que les personnes activement à la recherche d’emploi ne sont qu’une fraction de la population dans le besoin. Pour peu qu’on regardait de plus près (ou de très loin d’ailleurs), on pouvait vite s’apercevoir qu’il y a de multitudes de situations et préoccupations qui s’accumulent année après année : Ceux et celles qui ont un job et qui veulent une vraie carrière ; Ceux et celles qui travaillent à temps partiel et veulent un emploi à temps plein; Les jeunes qui sont dans les écoles secondaires et n’ont aucune information sur les possibilités de carrières ou les secteurs porteurs; Les étudiants qui cherchent à savoir les alternatives de carrières dans un

secteur économique donné ; Les familles qui veulent concilier le travail, la vie de famille et l’environnement où elles vivent; Les femmes qui veulent se donner un revenu sans aliéner leur vie de famille; Les immigrants qui viennent d’arriver et veulent savoir par où commencer ; Les employeurs qui veulent se connecter avec le marché francophone pour y trouver des candidats compétents; Les anglophones qui veulent améliorer leur français pour se donner plus de chances de trouver un travail ; Les professionnels francophones qui développent des produits et services tous les jours dont personne n’est au courant dans la communauté francophone; Les institutions éducatives institutionnelles et communautaires qui offrent des programmes de formation et de mise à niveau qui peuvent changer les vies ; Les gouvernements qui sortent des programmes et décisions tous les jours et c’est juste une poignée de bien connectés qui le savent et en profitent dans la communauté ; Les hommes et les femmes qui sont dans les emplois et voient leurs droits fondamentaux ignorés tous les jours sans savoir qu’ils sont protégés par le droit et la constitution; Les professionnels formés à l’étranger qui veulent intégrer leurs

Index

Nous déclinons toute responsabilité reliée au contenu des annonces publiées dans ce journal, aux fautes d'impressions, de copies ou d'oublis ayant pu survenir, autres que celle concernant le choix de l'espace de l'annonceur. Toutes les annonces ainsi que les changements doivent nous parvenir au plus tard les vendredi avant 17h.

Par Rose Cathy Handy, Éditrice responsable de Jobs et Carrières Infos

19

domaines professionnels; Les prestataires de services francophones qui ont besoin de s’informer sur les changements et nouveautés du marché du travail et le marché bilingue. Une décennie plus tard, la technologie a connu une explosion sans précédent où l’information est disponible partout et sans efforts, la population francophone a doublé ou triplé dans certaines régions, mais force est de constater que toutes les catégories énumérées plus haut sont toujours dans le même besoin. Il me fait donc grandement plaisir de relancer le journal Jobs & Carrières Infos en ce janvier 2010. Dans notre tradition de promouvoir les opportunités de carrières pour les personnes qui parlent français et anglais, et d’offrir des outils qui accompagnent les personnes à la recherche d’opportunités et les détenteurs desdites opportunités, ce journal se veut être l’outil par excellence pour offrir les liens dans le marché bilingue. Nous nous engageons à faire participer tout le monde et couvrir le plus de sujets possibles et le plus de secteurs possibles. J’en profite donc pour lancer un appel à toute personne qui voudrait collaborer ou se servir de cet outil pour communiquer son savoir-faire, son produit, son service, son programme ou toute information d’en faire son journal privilégié. Bonne lecture, bonne année et tous mes meilleurs vœux de succès!

3 - Une fin d’année plein d’espoir en terme d’employabilité 5 - De judicieuses méthodes d’hygiène au travail 6 - Sage Business a trouvé sa solution à la foire d’emploi bilingue 9 - L’emploi saisonnier autour de la période des fêtes: le bon plan 10 - Avez-vous pensé à remercier vos collègues? 15 - Bilingual buddies, un programme de renforcement du bilinguisme à Glendon 20 - Le processus de reconnaissance des titres de compétences des nouveaux arrivants prendra moins d’un an

14

7 jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010

Gestion de projets, une formation sur mesure


3

the Connection | mag Nouvelles

Une fin d’année pleine d’espoir en terme d’employabilité P

rès de 80,000 emplois ont été enregistrés au courant du mois de novembre dernier au Canada, un rebondissement inattendu qui a fait reculer le taux de chômage de 0,1 % par rapport à octobre où il s’affichait à 8,6%. Ce chiffre constitue un espoir quand on sait que ce sont 400,000 emplois qui ont été perdus entre le mois d'octobre 2008 et le mois d'octobre 2009 et qui avait fait reculer le chômage de 2,3% dans tous le pays. Toutefois, le résultat varie selon les provinces, les secteurs d'activité et les catégories de travailleurs. La plupart des provinces ont connu une croissance ce mois de novembre, parmi les plus hausses, l’Ontario, le Québec et l’Alberta. Avec 27,000 emplois en plus, l’Ontario enregistre pratiquement le tiers de cette hausse. Juste après, vient le Québec avec 21,000 et ensuite l’Alberta avec 13,000. Cependant, ces provinces demeurent les plus touchées par la crise économique avec la Colombie britannique et le territoire de Terre-Neuve-et-Labrador. Le taux d'emploi annuel dans d'autres provinces comme la Nouvelle Écosse, le Nouveau Brunswick, le Saskatchewan et le Manitoba est resté relativement stable. L'Île du Prince-Édouard quant à elle, est la seule province qui enregistre une hausse annuelle (+2,2%). La grande majorité des emplois de ce rebondissement est largement dû au secteur des services qui compte 70,000 emplois en plus, dont les services d’enseignement (+38,000). Auparavant déjà, les secteurs de soin de santé et d'assistance sociale avaient rayonné par leur ascension avec plus de 30,000 emplois. Parallèlement, l'emploi dans les secteurs de l'immobilier et de la location, de l'information, de la culture et des loisirs a gagné du terrain au Canada durant la crise. Notons

Le Canada a connu une hausse accélérée d'emploi au mois de novembre 2009. (Le Quotidien, Statistique Canada, 2009.)

aussi l'évolution du travail dans les domaines de la finance et des assurances. Même si les chiffres de novembre ont tendance à changer la donne, le secteur manufacturier reste la principale cause du recul de la province. Très présent en Ontario, il avait chuté plus vite que n’importe quelle autre industrie en engendrant des dizaine de milliers de pertes d'emploi. On compte encore plus de 200,000 pertes dans tous le pays pour la fabrication (produits métalliques, matériel de transport, papier, impression, meubles, etc.) depuis le début de la crise jusqu'en octobre dernier. Il est suivi du secteur de la construction avec prés de 100,000 pertes d'emplois, et ensuite du commerce détail et de gros, du transport et de l'entreposage, de l'administration publique, etc. Durant le mois de novembre 2009, l’emploi à temps plein et à temps partiel a augmenté de +/- 40,000 postes chacun alors qu’ils avaient tous deux connu un recul assez important jusqu’en octobre 2009. Les

secteurs privés et publics quant à eux, connaissent tous deux un surcroît avec plus de 50,000 emplois chacun, tandis qu’ils en avaient perdus respectivement 449,000 et 55,000 entre octobre 2008 et octobre 2009. Inversement, le nombre de travailleurs indépendants, qui durant une année avait pourtant progressé (+10,000 travailleurs indépendants), a régressé de 32,000! Quant aux emplois permanents, ils ont chuté de prés de 4% tandis que celui de temporaire augmente de 0,7% toujours durant les 12 mois. Relevons que le recul a été fortement marqué chez les personnes travaillant plus de 40 ou 41 heures par semaine (-4,5%). Pour ce qui est des catégories de travailleurs, les femmes âgées entre 25 et 54 ans ont gagné plus de 50,000 emplois et les hommes de 55 ans et plus en ont gagné 17,000 en novembre 2009. Et si on analyse à plus long terme, parmi tous les travailleurs canadiens, les jeunes hommes travaillant essentiellement dans les professions liées à

Le taux de chômage avait reculé de 0,1% au courant du mois de novembre 2009. (Le Quotidien, Statistique Canada, 2009.)

la manufacture telles que citées plus haut sont ceux qui ont particulièrement été touchés par la crise, surtout les moins scolarisés, comprenez ceux qui ont fait des études secondaires ou moins. L'emploi dans le groupe des 15 à 24 ans a chuté de 10% chez les hommes et de prés de 7% chez les femmes. Pour cette même période, l'emploi pour les personnes d'âge actif ayant un diplôme universitaire a connu un léger fléchissement. Loin d'être laissés pour compte, les pères et les mères biparentales ayant au moins un enfant adultes subissent une diminution de 2,5%. Et, les mères seules avec de jeunes enfants encaissent une chute de 6,8% tandis que les pères seuls avec des jeunes enfants profitent d'une hausse de 4,6%. Aussi, les immigrants qui se sont récemment établis au Canada, c'est- à-dire au cours des cinq dernières années antérieures, enregistrent un déclin de plus de 6%, soit plus que les travailleurs nés au pays, surtout pour ceux du

Bilingual Experts Chers amis! Nous vous souhaitons un joyeux Noël et une heureuse année 2010. Si vous cherchez un nouvel emploi ou un changement de carrière - comptez sur nous. Nous sommes là pour vous aider! Cordialement, Bilingual Experts jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010

secteur de la fabrication. Pour les immigrants établis depuis plus de cinq ans à dix ans auparavant, eux ont été moins touchés par le repli économique que les citoyens canadiens. Par contre ceux qui se sont établis depuis plus de dix ans connaissent une légère hausse. Quant aux autochtones de 25 à 54 ans, le rythme de la perte d'emploi était deux fois plus élevé que celui de la population non autochtone, et le taux de chômage plus élevé. Les petits salariés sont aussi les plus touchés. Ceux qui touchent moins de 10$ de l'heure ont connu une baisse de presque 25%! Par contre, le nombre d'employés touchant plus de 40 dollars ou plus a augmenté surtout chez les femmes adultes dans le secteur en prospérité (assistance sociale, etc.). Pour en savoir plus, communiquez avec la Division de la statistique du travail de Statistique Canada au 613-951-4090 ou 1-866873-8788 (sans frais) et écrivez à travail@statcan.gc.ca


4

Annoncez vos postes et gagnez 15% de rabais ervices! pour une annonce publicitaire sur vos services!

Avantages pour les employeurs: t(FTUJPOTĂ?DVSJUBJSFEFTQPTUFTWPVTQFSNFUUBOU EhBGmDIFSFUEFNPEJmFSWPTPGGSFTOhJNQPSUFRVBOE t5SJBVUPNBUJRVFEFTDBOEJEBUTTFMPOEFTMJTUFT EJTUJODUFT-JTUF"FU-JTUF# tKPVSTEhBGmDIBHFEhFNQMPJ t"DDĂ’TĂ‹VOFCBORVFFYDMVTJWFEFDWDJCMBOUMFTQSPGFTTJPOOFMT

Visitez-nous aujourd'hui Ă : www.bilinguallink.com

Visitez le lien carrière du BilingualLink pour inscrire automatiquement votre cv en ligne et soyez parmi les 10 premiers ers candidats sÊlectionnÊs pour gagner une copie du guide

"Qui engage le personnel bilingue?" qui sera prochainement publiĂŠ par La Toile des Carrières! DĂŠjĂ  inscrit? Rafraichissez votre proďŹ l en ouvrant votre sessionn urs, en tant que chercheur d'emploi et vous serez ĂŠligible au concours, ne manquez pas cette occasion!

Visitez-nous aujourd'hui Ă : www.bilinguallink.com

jobs & carrières infos • numÊro du 8 janvier 2010


5

the Connection | mag Le saviez-vous?

De judicieuses méthodes d’hygiène au travail Quand faut-il se laver les mains au travail? • Chaque fois que vous allez aux toilettes. • Avant et après les réunions du personnel, si de la nourriture est servie. • Après avoir parcouru des journaux ou des revues dans la salle de détente. • Avant et après le déjeuner. • Après avoir utilisé le clavier ou les outils d'un(e) collègue. • Avant et après une séance d'accueil au bureau. • Quand vous utilisez du matériel de bureau partagé (p. ex., le télécopieur, le téléphone, etc.) L'hygiène au travail : quelques conseils Lavez-vous régulièrement les mains au savon et à l'eau tiède, pour rester en santé et tenir les surfaces propres et exemptes de

Quelles sont les recommandations pour le lavage des mains au travail?

U

germes; Lavez-vous les mains après avoir utilisé le matériel de quelqu'un d'autre (par exemple un ordinateur ou des stylos) ou du matériel partagé tel que la photocopieuse ou le télécopieur; Placez des affiches dans les toilettes et la cuisine pour rappeler aux collègues de se laver les mains à l'eau et au savon; Évitez le désordre. S'il y a beaucoup de papiers sur votre bureau, vous aurez plus de mal à le nettoyer et vous favorisez l'accumulation de poussière et d'allergènes; Faites votre part pour tenir les surfaces (p. ex., les comptoirs des toilettes) aussi sèches et propres que possible pour aider à enrayer la croissance des bactéries friandes d'humidité, telles que les moisissures. Signalez les fuites d'eau à la direction de l'immeuble ou au personnel d'entretien;

ne bonne hygiène des mains et l’étiquette respiratoire adéquate (éternuer et tousser dans sa manche) sont des mesures importantes de prévention de la transmission du virus H1N1. Les entreprises et les autres milieux communautaires dans lesquels les personnes se réunissent doivent fournir une quantité suffisante de dispositifs et de produits pour se laver les mains dans les toilettes, les cuisinettes et les autres

Essuyez-vous les pieds sur les carpettes à l'entrée pour protéger les planchers et la moquette et pour y laisser la saleté, la poussière, le pollen et les autres allergènes susceptibles de pénétrer dans le lieu de travail, collés à la semelle des souliers des travailleurs; Tenez les aires de travail exemptes de miettes et essuyez tout liquide répandu accidentellement, afin de réduire au minimum la propagation des bactéries d'origine alimentaire; Demandez au personnel d'entretien de changer souvent les filtres du système de ventilation. Rien de mieux que des lingettes désinfectantes/antibactériennes pour quiconque voyage en avion ou en voiture et séjourne à l'hôtel; Source: Association Canadienne De La Savonnerie Et De La Détergence

endroits similaires dans leur établissement. Ils pourraient également songer à fournir des sites de lavage des mains dans des endroits à haute fréquentation, notamment les lieux dans lesquels les gens se réunissent (à l’entrée des locaux, dans les aires de restauration, etc.). La disposition de postes de lavage des mains dans des lieux publics non surveillés (gares, stations de métro, parcs, etc.) n’est pas recommandée car il a été dé-

montré que le maintien de ces dispositifs en bon état de fonctionnement est difficile, sur le plan logistique. Source : Lignes directrices sur les mesures de prévention individuelles et collectives destinées à prévenir la transmission des symptômes grippaux (SG) dans la communauté, notamment du virus de la grippe pandémique (H1N1) de 2009. Agence de la santé publique du Canada.

The Ontario Provincial Police (OPP) Extends Best Wishes to You for 2010 As the New Year begins and you are thinking about making a difference to your community, think of beginning an amazing new career with the OPP. The OPP offers challenging, exciting, and wide-ranging career opportunities with competitive wages and benefits to those who are physically fit and possess unique skills, knowledge, perspectives, backgrounds, and experiences. To obtain more information on how you can make a difference, please visit our recruitment website at www.opp.ca or call 1-877-OPP-HIRE. "Be a Part of Our Tradition".

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


6

Profil

La compagnie Sage a trouvé sa solution à la foire d’emploi bilingue R

etour sur la foire aux emplois bilingues qui a eu lieu les 7 et 8 octobre derniers à la place de l'exposition à Toronto et qui a rassemblé plus de 80 employeurs et près de 1500 participants. Selon une évaluation de La toile des Carrières (Bilinguallink.com), qui organise la foire chaque année depuis 2001, 85% des chercheurs d’emplois sont satisfaits de l’événement et d’avantage veulent participer aux prochaines prévues pour 2010. Sage business Solution, entreprise de logiciels de comptabilité, était présente et bien décidée à repartir avec quelques profils en poche. Dépendant du groupe Sage, premier fournisseur mondial de logiciel de gestion de solutions d'affaires, l’entreprise Sage business Solution, fournit des logiciels de comptabilité financière, des logiciels de planification des ressources, des logiciels de gestion de la clientèle et d'information aux larges, moyennes et petites entreprises canadiennes et américaines. Philippe Crèche, superviseur de Sage Business Solutions à Mississauga, raconte l'importance de la présence de l’entreprise au salon de l’emploi bilingue: Nous avons deux fortes saisons d’activités par an et recherchons à chacun d’entre elles des employés temporaires ou permanents. Les profils recherchés sont plutôt techniques, avec une connaissance globale en informatique, en comptabilité et un bilinguisme..., même si un faible niveau d’anglais peu faire l’affaire…vous auriez du entendre mon anglais il y a 4 ans de cela! (rires). La foire d’emploi bilingue est donc une très belle opportunité de multiplier les

qu'il s’est vu offert l’opportunité de créer et de superviser une antenne bilingue du centre d’appel de Vancouver à Mississauga. Apres des débuts un peu chaotiques, l’équipe est maintenant à un total de 17 personnes recrutées depuis août 2008 dont six employés ont été recrutés lors de la foire d'emploi bilingue, parmi eux Graziano Giordano et Guillaume Thibault.

Philippe Crèche, superviseur de Sage Business Solutions

contacts avec de potentiels candidats. Ainsi, nous avons participé à la foire d’automne 2008 et 2009 et recruté 6 agents bilingues en contrat temporaire lors de cette dernière et nous espérons bien évidement pouvoir les étendre en contrats permanents. Cependant, nous n’avons pas eu autant de candidat que nous l’espérions et afin d'en recruter d’avantage, nous avons du élargir nos recherches et passer à travers des agences spécialisées. Malgré cela, la foire d’emploi reste un outil très utile à notre organisation et réponds de manière très positive à nos attentes, explique-il. Philippe Crèche, 37 ans, est arrivé au Canada comme beaucoup de jeune français doté d’un PVT flambant neuf. Une maîtrise en achat international en poche, il avait plutôt des craintes par rapport aux températures mais l’objectif ultime d’apprendre l’anglais. Vancouver s’étant imposé à lui, il a tout de suite trouvé un emploi temporaire au sein de l’entreprise Sage. C’est en travaillant dur pendant plusieurs mois

Graziano Giordano, agent technique de support bilingue, Sage Business Solutions

Graziano Giordano, agent technique de support bilingue, 23 ans. Après obtention de mon baccalauréat en information de gestion, j'ai travaillé deux ans comme programmeur analyste dans le département informatique d'une société aéronautique. J'ai déménagé à Toronto il y a six mois. J'ai commencé par enchainer des boulots de serveurs dans les restaurants et les bars pour me faire de l'argent temporairement et tenter d'autres expériences. J'ai rencon-

tré Philippe Crèche, mon actuel superviseur, lors de la Bilingual Job Fair qui eu lieu en octobre. Mon objectif était de rencontrer la société informatique Accenture mais elle n'était pas présente ce jour là, alors j'ai parcouru rencontrer les autres stands sans y trouver un intérêt particulier mais la société Sage m'intéressait bien. Je lui ai donc transmis mon curriculum vitae. Une semaine plus tard, la société me contacte pour une entrevue que j'ai passé avec Philippe lui-même, et quelques jours plus tard, Sage me recontactait pour m'annoncer que j'avais le job! J'ai donc commencé au mois de novembre au sein de l'équipe de support client avec un logiciel de comptabilité que la société vend à de nombreux clients. J'ai choisi ce travail parce que la compagnie touche mon domaine de compétence (l'IT) et me permet d'approfondir mes connaissances en comptabilité. De plus, je peux pratiquer mon anglais car nous recevons des appels francophones du Québec et des appels anglophones pour tout le reste du Canada ainsi que des États-Unis. Dans l'équipe, tous les agents sont bilingues et travaillent efficacement dans une bonne ambiance, que demander de mieux!... Il est peut-être un peu tôt pour parler de carrière mais il est clair qu'en travaillant avec Sage, on sent vite l'envie de grandir avec la société. Guillaume Thibault, agent technique de support bilingue, 25 ans, maîtrise en management. J’ai terminé mes études cette année et j’ai effectué un stage en tant que chef de produit chez Hewl-

Par Djia Mambu

Guillaume Thibault, agent technique de support bilingue, Sage Business Solutions

ett Packard (HP) pendant un an et de 6 mois chez Danone en tant que représentant des ventes chez Danone. Je suis arrivé il y’a un peu plus de deux mois à Toronto pour parfaire mon niveau d'anglais et acquérir de l’expérience. Après avoir trouvé un logement, ma copine et moi nous nous sommes mis à chercher un emploi. On s’est d’abord rendu au consulat de France pour avoir une idée sur le marché de l’emploi au Canada. Nous avons alors pris le temps de faire nos résumés et de commencer à appliquer pour des offres. Nous sommes allés à la Job Fair sans grand projet dans la tête mais juste l’envie de trouver un boulot qui nous permettrait d’obtenir une première expérience canadienne. Une fois, sur place j’ai approché les représentants de la société Sage qui m’ont parlé du poste que j’occupe actuellement. J’ai directement postulé et passé un entretien la semaine qui suivait et trois semaines après, j’ai commencé! J'espère décrocher une position permanente et évoluer dans la société parce que la compagnie offre beaucoup d’opportunités.

Une nouvelle annŽe c'est de nouvelles aventures, de nouveaux espoirs, de nouvelles rencontres, de nouveaux centres d'intŽrt, et pour certains une nouvelle vie. Toute l'Žquipe d'OdyssŽe vous souhaite une bonne annŽe! A new year means new adventures, new hopes, new interests, meeting new people and for some of you, a new beginning. The entire Odyssey team wishes you a happy new year ! jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


7

the Connection | mag Planifi cation de carrière

Au travail, seriez-vous Tintin, Milou ou Haddock?

Par Djia Mambu

Entretien avec Renée Rivest développer et améliorer au mieux son talent au sein de l'équipe. J&C Infos: Comment vous est venue l'idée d'allier vos différents profils aux personnages d'Hergé et vice-versa? R.R: C'était en 1994 que j'ai développé l’approche avec les personnages de la bande dessinée belge. Ca m'a pris 15 minutes! Lors de mes consultations, on m'avait suggéré à plusieurs reprises d'animer un programme de formation touchant différents aspects du management participatif de mes profils. Alors qui dit animer, dit bande dessinée! Ainsi, j'ai d'abord songé ventions et pouvoir y réfléchir sur à Astérix, puis aux frères Dalton de eux-mêmes, donc dans un premier Lucky Luke et même à Spirou qui temps ce livre leur était consacré. n'avait malheureusement pas assez Mais à ma grande surprise, c’est de personnages... Ensuite, Tintin surtout le grand public qu’il l’a m'est venu à l'esprit et c'était parconsommé! ti! Le travail consistait d'une part J&C Infos: Cet ouvrage se sub- à identifier les différents profils à stitue-t-il aux formations que vous partir des personnages d'Hergé et, délivrez aux entreprises? d'autre part, à compléter le profil à R.R: Non, il sert plutôt de com- partir de ceux-ci, et enfin travailler plémentarité à la méthode. Nous sur les métaphores. Quatre années avons deux types d’intervention. On de recherche appliquée et c'est rencontre le gestionnaire d'équipe en 1998 que j'ai enfin obtenu les pour établir ensemble un mode droits d'utiliser les personnages de de collaboration, puis l'équipe en- Tintin sans toutefois l'utilisation tière. Celle-ci doit absolument être des images, ce qui me convenait au complet afin d'amener chacun à bien parce que de toute façon tout le monde connait Personnages Type de leadership Ses plus grands Exemple*: Tintin! besoins de Construction J&C Infos: Dans réalisations d'une cathédrale votre ouvrage, vous invitez les Tintin Leadership de sens Contribuer à faire C'est le penseur de gens à devenir la cathédrale évoluer quelqu'un ou quelque chose. leur ''Hergé per"On va y'arriver, ca sonnel", qu'est ce va marcher!" Rester intègre par que cela signifie? rapport à ses valeurs. R.R.: C'est prendre conscience de Milou Leadership stratégique C'est l'architecte de Bien jouer son ou ses son pouvoir perrôles. la cathédrale sonnel, se rappeler Réaliser ce qui a été "Oui mais que nous sommes planifié. comment, quelles en quelque sorte sont les échéances, maître de notre le budget?" aventure et que nous avons la posHaddock Leadership d'action Donner son maximum C'est le premier à (son 110%) poser la pierre pour sibilité de la transconstruire la former, de la faire cathédrale Dire ce qu'il a à dire évoluer. Cette nosans retenue. tion est une des "C'est ce matin bases clés de la qu'on pose la premier pierre!" méthode. L'axe de développement Dupondt Être aimable (aimer et Leadership relationnel Ce sont ceux qui de carrière est avoir aimé en retour). vont chercher le très intéressant, ciment entre les pierres la première croyCréer de l'harmonie autour de lui. ance est de deve"Ensemble, on peut nir maître personle faire!" nel car plus on se connait, mieux on Tournesol Aller au bout de ses Leadership d'expertise C'est celui qui voit choisit son milieu passions "tripper". et de créativité la cathédrale gigantesque! et un meilleur enAvoir le sentiment vironnement de d'être libre. " On va faire travail. quelque chose de J&C Infos: Poucolossal!" vez-vous décrire * Cet exemple ne se trouve pas dans l'ouvrage et a été utilisé exclusivement pour J&C Infos. brièvement les dif-

Renée Rivest

Pour ceux et celles qui sont prêts à se lancer dans l'aventure humaine au travail, ceci peut s'avérer plus qu'intéressant pour vous. A partir d’une approche originale, vivante et interactive, la méthode Regain s'est alliée aux célèbres personnages de la bande dessinée d'Hergé pour faire comprendre des notions de développement de l’être humain en apportant des solutions concrètes aux défis actuels du monde du travail. Désormais bestseller, l'ouvrage " Êtes-vous Tintin, Milou, Haddock, Dupondt ou professeur Tournesol?" aux Éditions Septembre (2004) fournit des outils efficaces pour établir et maintenir des relations interpersonnelles stimulantes et valorisantes. Loin d'être une thérapie, c'est une œuvre pleine d'humour et de simplicité et dotée d'une grande profondeur comme nous le relève l'auteure Renée Rivest. Jobs & Carrières Infos: Vous avez plus de vingt années d’expérience en consultation dans le domaine de gestion, pourquoi avoir décidé d'écrire ce livre? Renée Rivest: Eh bien, la demande émane essentiellement de mes clients, ils voulaient prendre du recul par rapport à mes inter-

férents profils-personnages? R.R.: Tous les personnages sont magnifiques! Alors, tout d'abord commençons par Tintin. Il éprouve toujours ce besoin de sens, de comprendre le pourquoi des choses et a tendance à se projeter dans le futur. Milou, lui est le seul personnage sur quatre pattes et cela a son sens! Il est pragmatique, prudent, infiniment stratège et ressent ce besoin constant d'être organisé. Quant à Haddock, c'est le personnage le plus intense, il correspond exactement au "ici et maintenant!'', il vit l'instant présent. En ce qui

à ascendance Milou! Ce qui est encore plus intéressant, c'est l'interaction entre les différents profils lorsqu'on peut leur reprocher quelque chose. Disons, par exemple que le professeur Tournesol peut reprocher à Milou de ne pas être assez créatif, voire trop conventionnel alors que ce dernier peut répondre en disant qu'il n'est pas rêveur, et, à son tour reprocher à Haddock d'être audacieux et de vouloir foncer trop vite, et, le capitaine peut rétorquer en l'accusant d'être trop prudent et qu'il manque d'action

L’axe de développement de carrière est très intéressant, la première croyance est de devenir maître personnel car plus on se connait, mieux on choisit son milieu et un meilleur environnement de travail. concerne les Dupondt, ils ne jurent que par le fait qu'ensemble, on peut faire de grandes choses positives, selon eux l'échange mutuel est au cœur de la relation. Et enfin, the last but not the least, le professeur Tournesol, est celui qui vit le plus sa passion mais à fond! Pour lui, pour mieux vivre il faut réinventer notre façon de faire. J&C Infos: Quelles sont les combinaisons possibles avec les personnages? R.R.: C'est exactement là que cela devient intéressant! Vous pouvez correspondre à l'un ou l'autre personnage selon votre situation, et cela peut varier d'un jour à l'autre. Aussi, il est possible que vous soyez plusieurs personnages à la fois par exemple à dominance Tintin et

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010

etc.! Quelle aventure! J&C Infos: Quel est votre personnage préféré et auquel vous identifiez-vous? R.R: Le capitaine Haddock! (rires) surtout en situation d'interaction, j'aime son humour! Mais en ce qui me concerne, cela varie selon les situations et le contexte. En tant que présidente du Regain je suis plutôt Tintin et Milou, mais comme consultante, je suis plus Tintin et Tournesol. Comme conjointe je suis Milou et comme mère, je combine Tintin et Dupont ! Vous pouvez vous procurer le livre en ligne aux Éditions Septembre ou en contactant: Regain Groupe Conseil, Tel.:(418) 681-8113, regain@groupe-regain.com, www.groupe-regain. com


8

Planification de carrière

Transition en carrière dans le multimédia

Femmes de carrière, femmes d'avenir, femmes de pouvoir, femme d'influence, femmes immigrées, femmes venues d'ailleurs... et surtout si déterminées dans sa profession

Par La Toile des Carrières Le double effet de la récession que nous venons de traverser et l’explosion de la technologie a permis de relancer l’importance de la transition en carrière et le transfert de compétences vers d’autres métiers et d’autres carrières auxquels on ne pensait parfois pas. Certains métiers ont vu le jour et d’autres ont tout simplement été valorisés. Le secteur du multimédia est certainement, en technologie, un des secteurs qui continue de grandir en termes de possibilités de carrières. Soit, du fait de l’implosion de l’électronique, des jeux vidéos, du traitement de l’image, soit, de la consommation grandissante de l’information rapide. Voici donc quelques carrières à explorer dans le domaine du multimédia : Architecte de réseau; Blogueur; Concepteur de scénario; Designer de site internet; Directeur artistique; Graphiste; Illustrateur; Infographiste; Formateur en multimédia; Gestionnaire de projets; Gestionnaire de réseaux; Soutien technique électronique; Photographe; Réalisateur; Contrôleur de la qualité; Éditeur de vidéo ou de son; Traducteur et scripteur.

Vous qui représentez la différence et qui contribuez quotidiennement à ce que le Canada est aujourd'hui et à ce qu'il sera demain grâce à la relève que vous aurez inspirée...

Prenez place dans le numéro spécial qui vous sera entièrement consacré au mois de mars 2010 à l'occasion de la journée mondiale de la femme

Si vous remplissez ou quelqu’un que vous connaissez remplit ces critères, veuillez nous contacter!

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


9

the Connection | mag Dossier

L’emploi saisonnier autour de la période des fêtes: Le bon plan? L

ucile Rispel, 24 ans, travaille comme vendeuse à temps partiel dans un magasin de vêtements au centre commercial d’Eaton du centre ville de Toronto depuis novembre dernier. Arrivée de la France au mois de septembre dernier, elle va prendre le temps de s'installer pour mieux commencer sa recherche d'emploi. Comme beaucoup d'arrivants francophones, elle va se mettre à chercher un emploi qui lui permettra d'une part d'acquérir de l'expérience canadienne et d'autre part d'améliorer son anglais. "J'ai postulé un peu partout dans les magasins pendant deux à trois semaines et j'ai mis mon résumé en ligne sur le site internet du centre Eaton. On m'a contacté pour passer une entrevue avec le superviseur du personnel des magasins de Toronto qui s’est bien déroulée", explique-t-elle, "Elle m’a demandé sur quel site je voulais travailler, et comme j’habite au centre ville, j’ai choisi celui-ci et on m’a rappelé quelque temps après pour commencer un partiel de 20 heures par semaine". Avec un terme de novembre à janvier, le contrat de Lucille fixe son horaire à 4 jours par semaine mais varie de façon hebdomadaire. "On est une dizaine de travailleurs et plus ou moins la moitié de l’équipe travaille à temps plein, l’autre à temps partiel dont moi. Je ne veux pas chercher à combler ce travail avec un autre temps partiel parce que je veux être disponible quand on m’appelle surtout durant cette période!, dit-elle.

Beaucoup de travailleurs saisonniers débutent avec un temps partiel, quelques employés permanents étant en congé d'une part, et la demande des consommateurs augmentant d'autre part, l'employeur recrute du personnel supplémentaire pour renforcer l'équipe de vente. Cependant pour cela, il est toujours conseiller d'appliquer en avance, en l'occurrence aux alentours des mois de septembre et d'octobre. Pour les personnes qui comme Lucile cherche un emploi pour se lancer, c'est la période idéale pour trouver un premier job surtout dans ce domaine car non seulement les employeurs acceptent assez facilement les chercheurs de première expérience mais surtout parce que ces chercheurs ne sont pas confrontés à la concurrence des demandes provenant des étudiants. En effet, à partir des mois

Lucille Rispel, vendeuse à temps partiel au Centre commercial d’Eaton à Toronto

pas le cas car les étudiants occupaient déjà tous les petits boulots auxquels nous étrangers fraîchement débarqués pou-

quand même du y retourner trois fois avant qu'il me fasse finalement commencer!...Pour le restaurant, c'est une amie qui

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas vraiment le salaire d’un temps partiel qui pose problème mais plutôt le nombre d’heure de travail effectué!

de septembre et d'octobre, ceuxci retournent en cours contrairement à la période de mai-juin où ils finissent les cours et se mettent aussi à chercher un emploi, comme l'a aussi expérimenté Sarah Chergui, 25 ans, service à la clientèle dans une boutique d'une part, et serveuse dans un restaurant d'autre part: "En novembre, c'est beaucoup plus facile de trouver un emploi. Lorsque je suis arrivée en juin ce n'était

vaient prétendre". C'est grâce à une connaissance qu'elle va trouver l'emploi à la boutique, qui en fait recherchait une personne francophone à partir du mois de septembre 2009. "Quand à la mioctobre j'ai su que j'allais me retrouver sans travail au 1er novembre, j'ai commencé mes recherches et c'est le premier job que j'ai trouvé. J'ai été voir le propriétaire de la boutique. Il a semblé intéressé mais j'ai

y travaille elle même qui m'a dit qu'ils étaient à la recherche d'un mi temps parce que une des serveuses retournait à la fac". Combler deux boulots partiels en même temps, l'un permanent et l'autre temporaire, tel est le quotidien de ceux et celles qui ne veulent (ou ne peuvent) pas se satisfaire d'un seul emploi mi-temps. "C'est fatiguant mais indispensable, on ne vit pas avec un mi-temps!",

s'exclame Sarah. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'est pas vraiment le salaire d'un temps partiel qui pose problème mais plutôt le nombre d'heure de travail effectué. Selon elle, la flexibilité est une des bases du marché de l'emploi au Canada et en particulier lorsqu'il s'agit d'emploi à mi-temps. D'ailleurs, elle gagne le salaire minimum dans chacun des boulots qu'elle exerce, ce qui la convient pour vivre... L'une diplômée de l’école de commerce, l'autre disposant d'un master en conception de projets culturels, elle gardent toutes deux l'objectif de travailler un jour dans leur champs d'activités respectif. "J’ai fait beaucoup de stage dans le domaine de mes études et j'y compte bien y revenir plus tard", dit Lucille, "Mais ici mon premier objectif est d’acquérir cette première expérience canadienne et d'améliorer mon anglais alors je préfère me consacrer dans un travail de vente qui est une bonne façon d’atteindre mes objectifs pour le moment...Mais, j’espère tout de même qu’ils me proposeront quelque chose à plus long terme après les fêtes". C'est aussi le but du job saisonnier, si l'expérience s'est bien déroulée, il se pourrait qu'on propose un contrat à durée indéterminée ou éventuellement qu'on la rappelle pour une autre saison... Il y'a plus de chance de se faire embaucher dans un endroit ou l'on a déjà travaillé car on est déjà de la maison comme on dit!

Start the New Year off with a Great New Job! Since 1951, Drake has helped thousands of people find that perfect job, best suited to their skills, experience and career aspirations. From temporary assignments to permanent and executive placements or even contract-based opportunities, we can help. Visit drakejobs.com to review all the opportunities we have available in your area and be sure to upload your resume so that we can find you.

You may also contact the closest Drake branch to you by dialing

1 800 GO DRAKE jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


10

Pause Café

Avez-vous pensé à remercier vos collègues? U

ne manière de remercier vos collègues, vos clients, les membbres de votre personnel ou encore vvos fournisseurs est de leur faire ppart d'une carte ou d'un certificcat cadeau pour les remercier de lleur collaboration. Une tendance dde plus en plus répandue au sein ddes entreprises, la carte cadeau ss'est imposée au sein des comppagnies comme étant la nouvelle ffaçon d'offrir un cadeau surtout en ppériode de fêtes. Elle permet aux eentreprises de commander des sem maines, voire des mois à l'avance eet de décider de la date de récepttion. Tout dépend de la taille de la ttaille de l'entreprise en question. IImaginez vous une compagnie ccomme Coca Cola, on peut parller de toute une gestion! C'est au ddéfinitif un moyen qui arrange tout lle monde y compris les vendeurs. En effet, c'est ce que la majorité E ddes grand détaillants canadiens oont choisi d'offrir à leur clientèle ddepuis déjà plusieurs années. On

Par Djia Mambu

doit d'ailleurs ce phénomène aux détaillants qui possédaient une grande infrastructure et qui ont été les premiers à offrir les cartes cadeaux, suivis par les commerçants d'appareils électroniques et d'électroménagers, les magasins de meubles, puis les supermarchés et les magasins de vêtements, de chaussures, d'accessoires et enfin les pharmacies et les librairies. On observe que les magasins qui ont adopté ce système obtiennent de meilleurs résultats de vente mais font varier le pourcentage des ventes d'une période à l'autre. Cela s'explique par le fait qu'une grande quantité sont achetées plus tôt vers les mois de novembre et de décembre mais sont consommées plus tard vers les mois de janvier, février, voire bien plus tard. C'est seulement à ce moment là que les commerçants enregistrement les ventes effectives, ce qui explique parfois que le chiffre d'affaires soit plus gros en janvier qu'en décem-

bre. Aussi, quelque soit la valeur que contient leur chèque cadeau, les personnes bénéficiaires ont tendance à dépenser plus, beaucoup plus, et parfois même le double. Une variante est de marquer que votre entreprise soutient une organisme humanitaire, de bienfaisance ou de charité. C'est aussi une manière de témoigner de vos valeurs sociales et humaines, ce qui peut vous aider à élargir votre réseau professionnel. Selon Unicef, 86% des consommateurs se déclarent favorables à l’achat de produits de marques qui soutiennent des causes nobles. L'organisme met à disposition des entreprises un catalogue avec une collection de cartes de toutes sortes dont le modèle varie selon les saisons. En cette période de fête, elle relance sa campagne "Envoyez une carte, sauvez une vie!", dont les bénéfices iront aux familles des pays du tiers monde démunies de d'eau potable, de vaccins et de moustiquaire.

Participer au concours et gagner 1 session de consultation gratuite en démarrage d’entreprise ou planification de votre entreprise Qu’est-ce qui est plus important pour réussir en affaires d’après vous? t-FNBSDIÏSÏQPOESFËVOCFTPJOEBOTMBDPNNVOBVUÏ t-BOJDIFBQQPSUFSVOFTPMVUJPO BQQSPDIFPVQSPEVJUVOJRVF t*EÏFVOFJEÏFJOUÏSFTTBOUF t$BQJUBMMBSHFOUQPVSQBZFSMFTDPßUT t-BTUSVDUVSFPSHBOJTBUJPOEFMFOUSFQSJTF t-BQFSTPOOBMJUÏMBQFSTPOOF

Envoyez votre réponse et justification à journal@bilinguallink.com

Season’s Greetings Warm Thoughts and Best Wishes For a Wonderful Holiday & Happy 2010 The Staff at Green Apple Kids

Green Apple Kids, a place to learn and grow jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


11

the Connection | mag

-VOJRVFKPVSOBMEFTPQQPSUVOJUÊTCJMJOHVFTFO0OUBSJPGSBOÉBJTr 1VCMJDBUJPOCJNFOTVFMMF UPVTMFTQSFNJFSTFUUSPJTJ�NFTWFOESFEJTEVNPJTr %JTQPOJCMFFOMJHOFFOWFSTJPO1%'TVSXXXCJMJOHVBMJOLDPNr "SUJDMFTDPVWSBOUMhBDUVBMJUÊEVNBSDIÊEFMhFNQMPJCJMJOHVFr *OGPSNBUJPOEFRVBMJUÊFOQSPNPUJPOEFTPQQPSUVOJUÊTr 0GGSFTEhFNQMPJTCJMJOHVFTFUBTUVDFTr %PTTJFSTTVSMFTFOUSFQSJTFTr 1SPàMFTEFQPTUFTr 'PSNBUJPOTr &UDr

Consultants, professionnels, chercheurs, ĂŠtudiants, employĂŠs, chĂ´meurs, chercheurs, conseillers, travailleurs avec visas, ĂŠtrangers, annonceurs et autres,... Exprimez-vous et venez partager votre expĂŠrience avec le lecteur!

Les collaborateurs sont les bienvenus!

Pour information, Jobs & Carrières Info

TÊlÊphone: 1.866.784.3020 (ext 2922) journal@bilinguallink.com jobs & carrières infos • numÊro du 8 janvier 2010


12

s e r è i r r a C s

e d e l i o T a L

e

r n e g n o s ue dans

iq n u e l a i c prise so

Une entre

La promotion d

e carrières, c'e

st notre affaire

Une équipe experte et toujours à l'éco ute de vos besoin toujours prête à d s, épasser vos atten tes é

s

idée s e d c e v a r ors pai

iosit n é g n i ' d s e t débordan

té h

Une créativi

gue

é bilin h c r a m u d e t u s à l'éco

e c n ie r é p x e ' d s 15 année

Plus de 16000 personnes embauchées! jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


13

the Connection | mag

Le site de carrière www.bilinguallink.com

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


14

Formation et Education

Gestion de projets, une formation sur mesure P

our lancer ses activitĂŠs dans la grande rĂŠgion de Toronto, un des premier choix de la CitĂŠ collĂŠgiale est le programme de gestion de projet qui est dĂŠjĂ  offert depuis près de 10 ans dans la rĂŠgion d’Ottawa. DonnĂŠ en mode intensif, il s’adresse essentiellement aux personnes qui doivent voir Ă  la bonne marche des projets complexes dans le cadre de leurs fonctions en tant qu’employĂŠ ou indĂŠpendant ou encore si elles envisagent de changer de carrière. Ă€ la ďŹ n du programme, les ĂŠtudiants auront acquis les habiletĂŠs et connaissances nĂŠcessaires pour mettre en place et gĂŠrer des projets d’envergures variĂŠes. Ils utiliseront un logiciel de gestion de projets pour l’Êlaboration et la mise en Ĺ“uvre de leurs travaux. Pour atteindre ses objectifs, tout gestionnaire doit possĂŠder des compĂŠtences aďŹ n de diriger et de coordonner les ressources humaines et matĂŠrielles essentielles Ă  la rĂŠussite d’un projet. Ce cours d’introduction Ă  la gestion de projets jette un regard sur l’ensemble des processus rĂŠgissant la rĂŠalisation d’un projet simple. Par le biais d’analyses de cas et de simulations, vous vous familiariserez avec les diffĂŠrentes techniques de planiďŹ cation de projets ainsi qu’avec les ressources disponibles pour structurer efďŹ cacement la gestion de projets. L’utilisation d’un logiciel de gestion de projets permettra Ă  l’Êtudiant d’appliquer les concepts prĂŠsentĂŠs tout au long du cours. l’interface humaine vise l’acquisition de connaissances touchant la gestion des ressources humaines pour le gestionnaire de projets. On y apprend, entre autres, les concepts et principes de gestion des ressources humaines, la mise en Ĺ“uvre, la planiďŹ cation, l’exĂŠcution, la clĂ´ture et l’Êvaluation du projet, le dĂŠveloppement de compĂŠtences et la gestion du rendement. La dĂŠďŹ ni-

tion et la planiďŹ cation vise Ă  approfondir la mĂŠthodologie utilisĂŠe dans le dĂŠveloppement d’une structure de fractionnement de travail (SFT) aďŹ n de maĂŽtriser tous ses aspects. Ă€ partir de la SFT, on apprend Ă  utiliser des outils aďŹ n de crĂŠer des budgets, des calendriers de travail et des cheminements d’activitĂŠs. La fonction approvisionnement est une pièce maĂŽtresse dans le dĂŠroulement des opĂŠrations. Ă€ travers ce cours, vous serez amenĂŠ Ă  explorer les synergies qui se crĂŠent Ă  partir de ce noyau en mettant l’accent sur les aspects opĂŠrationnels et stratĂŠgiques de la fonction approvisionnement. Ă€ partir d’analyses de cas, on ĂŠvoluera au sein du cycle d’approvisionnement. Entre autres, on s’attardera sur la dĂŠtermination des besoins, les politiques d’approvisionnement, le cycle de transaction (appel d’offres, soumission, ĂŠvaluation des soumissions, nĂŠgociation, adjudication, mise en Ĺ“uvre, processus d’Êvaluation du rendement). Quant Ă  la gestion des risques et le contrĂ´le de la qualitĂŠ, eux servent Ă  optimiser les rĂŠsultats d’un projet et

Jean Vachon, formateur en gestion des projets

le succès d’une entreprise. Vous dĂŠcouvrirez les ĂŠtapes de contrĂ´le de la qualitĂŠ ainsi que le processus de gestion des risques. Ainsi, vous vous attarderez aux indicateurs et aux mĂŠthodes d’analyse aďŹ n d’Êtablir

les prioritĂŠs et de bien dĂŠďŹ nir le rĂ´le de chaque intervenant dans la rĂŠalisation d’un projet. Vous utiliserez, entre autres, des ĂŠtudes de cas variĂŠes qui vous permettront d’appliquer les concepts et de dĂŠvelopper une approche critique. Pour assurer le succès d’un projet, vous devez saisir l’importance de la phase de rĂŠalisation. Ă€ partir du moment oĂš le chef de projet assume la responsabilitĂŠ de celle–ci, il se doit de s’outiller aďŹ n d’assurer un contrĂ´le et un suivi efďŹ caces. Une fois le projet complĂŠtĂŠ, le chef de projet doit clore l’ensemble des dossiers et se prĂŠsenter Ă  son ĂŠvaluation de façon Ă  s’assurer que le produit corresponde bien Ă  l’Êtendue identiďŹ ĂŠe. Dans le cadre de ce cours, vous dĂŠcouvrirez les ĂŠtapes de contrĂ´le de la rĂŠalisation, ainsi que les techniques de clĂ´ture et la mĂŠthodologie d’Êvaluation. Le travail est entièrement dirigĂŠ, l’Êtudiant acquiert sa première expĂŠrience de gestion de projet. Il doit sous la supervision d’un professionnel du domaine s’engager dans un vrai projet dans son environnement de travail. Il pourra

Par Jean Vachon, PrÊsident de la SociÊtÊ en DÊveloppement et Gestion de Ressources et Directeur gÊnÊral d’EDUCPRO

donc Ă  la suite de cette expĂŠrience se prĂŠsenter chez un employeur et attester du fait qu’il a gĂŠrer un projet. Le succès de ce programme est directement rattachĂŠ au succès des participants. Beaucoup d’Êtudiants ont franchi de nouveau pas vers une nouvelle carrière en raison de ce programme. Certains sont devenus des PMP (certiďŹ cation professionnelle en gestion de projet) d’autres ont gĂŠrĂŠ des projets majeurs dans diverses industries et enďŹ n d’autres ont atteint des niveaux de salaire inespĂŠrĂŠs avant la formation. La formation est offerte en français. Conscient que le milieu du travail n’est pas toujours dans la langue de Molière un effort constant est faite aďŹ n d’assurer Ă  l’Êtudiant que la formation soit en français mais ĂŠgalement dans la langue de Shakespeare! CertiďŹ cat - Gestion de projets Ă  Toronto Gestion de projets: 10, 11 octobre et 7, 8 novembre Interface humaine: 21, 22 novembre et 19, 20 dĂŠcembre DĂŠďŹ nition et planiďŹ cation:16, 17 janvier et 13, 14 fĂŠvrier Gestion des risques: 27, 28 fĂŠvrier et 27, 28 mars Approvisionnement et gestion contractuelle: 17, 18 avril et 15, 16 mai RĂŠalisation, clĂ´ture et ĂŠvaluation ďŹ nale de projets: 22, 23 mai, 19, 20 juin Pour obtenir une description complète des cours de ce programme, tĂŠlĂŠchargez le guide de cours Ă  temps partiel et consultez les pages 21 et 22 sur le lien Internet suivant: http://www.lacitec.on.ca/ education_permanente.htm Pour vous inscrire en ligne : http://www.lacitec.on.ca Pour plus d’information, communiquer avec Winy Bernard au 416.964.9694 ou au 1-800-267-2483 poste 4080

'Souhaite à tous une bonne et heureuse annÊe, une annÊe de paix et de travail. Que 2009 soit la pire des annÊes à venir. Que cette annÊe 2010 marque le dÊbut d’une longue sÊrie de d’opportunitÊs pour tous. 'La crise financière qui a marquÊ cette annÊe pose un dÊfi d’envergure. A un niveau plus profond encore, nous sommes confrontÊs à une crise morale et identitaire. Gardez la tête haute et le cœur bien ouvert. Posez un sourire sur votre univers et la vie vous sourira en retour''.

0GmDF  t$FMM  tXXXUPGUDB jobs & carrières infos • numĂŠro du 8 janvier 2010


15

the Connection | mag Jeunes et Étudiants

Bilingual buddies, un programme de renforcement du bilinguisme à Glendon A

vec plus de 2500 étudiants dont 30% sont francophones, ou disons plutôt, parlent couramment le français, le Collège Glendon de l'Université de York à Toronto, est l'institution collégiale la plus bilingue de l'Ontario. Malgré l'existence de cours de langue et de ressources sur le campus comme par exemple l’atelier de rédaction, la demande des étudiants persiste quant au fait de disposer d’un service plus personnalisé qui les aiderait à améliorer et à mieux pratiquer la seconde langue. C'est ainsi que Renée Khargie, directrice des affaires bilingues de l’Association étudiante du Collège Glendon a créé en collaboration avec le département d’Affaires étudiantes et le Salon francophone du campus, un système de tutorat entre des étudiants francophones et anglophones qui s'avère être une ressource indispensable pour eux pendant leur année académique. Les étudiants anglophones et francophones, membres de l’association des étudiants et inscrits à un programme de minimum trois crédits, se retrouvent binôme ou en trio chaque semaine

Les amis bilingues du Collège Glendon

et décident du cadre de la rencontre qui leur convient le mieux. Cela peut aller d'une activité sociale ou culturelle, à une session de devoirs ou encore à un dîner par exemple, mais toujours dans le but de pratiquer l’anglais et le français. Une rencontre de l'ensemble du groupe

est aussi prévue chaque mois et les participants se voient remettre un certificat en fin d'année académique. "Avec cette initiative de mettre en contact les étudiants anglophones et francophones, on espère qu’il y aura un meilleur sens du bilinguisme'', dit Renée Khar-

gie, chargée du projet. Maintenant reste à voir si le taux de participation est égal tant du coté francophone que du coté anglophone. "Il est évident qu'il y'a un manque de francophones, admet la chargée du projet, c'est d'ailleurs pourquoi on fait la promotion du fait qu’il y aura un usage augmenté du français sur le campus. Dans le groupe, il y'a seulement un francophone pour deux à trois anglophones et les francophones apprennent mieux que les anglophones qui sont pris par la dominance de l'anglais sur le campus". Pas surprenant du tout quand on sait que 30% de la population estudiantine est francophone. En effet, l'anglais cours partout dans les couloirs du campus, ce qui explique que les anglophones sont plus nombreux et plus intéressés à participer à ce programme. Mais ce n'est pas tout, ''En réalité, on a plus de peine à trouver des francophones", explique Renée Khargie, ''Ceux qui participent sont plutôt les étudiants appartenant aux programmes d’échanges internationaux, les étudiants étrangers et les nouveaux arrivants car ils y

Des étudiants canadiens aux portes du parlement européen L

a prochaine édition de la SPECQUE, Simulation du Parlement Européen Canada-Québec-Europe aura lieu du 8 au 14 Août 2010, à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Créé en 1998 à partir d’une initiative à but non lucratif d’étudiants de l’Université Laval à Québec, ce programme vise à promouvoir les valeurs démocratiques et le fonctionnement de l’Union européenne. Cette année, la SPECQUE s’était déroulée dans les villes allemandes de Berlin et de Dresde. A cette occasion, l’ambassade du Canada en Allemagne avait accueilli plus d’une centaine d’étudiants issues de 20 nationalités différentes essentiellement canadiennes et européennes. Durant ce séjour de simulation, les participants ont l’opportunité de discuter de questions actuelles, objet de débats au Parlement européen. C’est ainsi que 40 d’entre eux ont pu représenter et mettre en valeur leurs propres cultures et ex-

La délégation de 2009

Par Djia Mambu

“Il est évident qu’il y’a un manque de francophones...Dans le groupe, il y’a seulement un francophone pour deux à trois anglophones mais les francophones apprennent mieux que les anglophones qui sont pris par la dominance de l’anglais sur le campus”. (Renée Khargie, directrice des affaires bilingues du Collège Glendon)

trouvent véritablement leur intérêt. Quant aux étudiants québécois, eux parlent déjà tellement bien l'anglais qu' on a même du mal à les distinguer des anglophones!" Voici quelques ressources et du soutien sur le campus: L’Atelier de rédaction www.glendon.yorku.ca/atelierderedaction; Le département de la Formation Continue (le Salon francophone) salonfrancophone@glendon.yorku. ca ; Le département d’Affaires étudiantes; L’Association étudiante du Collège Glendon Pour plus d'informations, contactez Renée Khargie, Directrice des affaires bilingues, Association étudiante du Collège Glendon, Local 93/Section locale 93, bilingualism@gcsu-aceg.ca http://www.gcsu-aecg.ca

Par Djia Mambu

périences canadiennes en exposant des sujets tels que le multiculturalisme, la prospérité, les études, les perspectives d’avenir, les valeurs sociales, la diversité et le bilinguisme au Canada. “La SPECQUE est une simulation unique au monde car c’est une simulation francophone qui regroupe chaque année plus de 140 étudiants universitaires venant de l’Europe et du Canada”, explique Karene Kwan Tat, étudiante en 3ème année au Collège universitaire de Glendon et chef de délégation de l’Université York pour la SPECQUE 2010,”Elle s’organise aussi sous le principe de l’alternance, c’est-à-dire, qu’elle se déroule une année au Canada et l’année suivante, quelque part en Europe”. Pour participer les étudiants doivent envoyer leur CV accompagné d’une lettre de motivation et répondre aux exigences de maîtriser le français et de manifester un intérêt au fonctionnement et aux

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010

Le parlement européen

enjeux de l’UE. Les frais de participation s’élèvent à $400 (repas et le logement). La SPECQUE 2010 se déroulera à Moncton au Nouveau- Brunswick du 8 au 14 Août 2010 Si vous êtes intéressés envoyez votre CV et une lettre de motivation à: Karene Kwan-Tat, Courriel: odile17@yorku.ca


16

Affaires

L’implication dans la communauté : un lien rentable en Affaires

L

es grosses banques, Aviva, Mac Donald’s, Allstream, des grosses corporations l’ont compris déjà. De plus en plus, les compagnies à travers le Canada développent des programmes pour la communauté et qui prennent des engagements divers dans « la communauté ». Des organisations nationales et internationales qui prennent chaque année l’engagement de s’impliquer davantage dans la communauté où elles opèrent. Pourquoi? À première vue parce qu’elles veulent répondre aux besoins de la communauté. Mais ce n’est pas la seule raison. Elles le font aussi parce qu’elles reconnaissent que des programmes solides de relations avec sa communauté peuvent aider à bâtir une fierté d’appartenance chez les employés et la confiance du public; en plus, qu’elles peuvent aider à bâtir un solide réseau de contacts d’affaires vers lequel on peut se tourner pour des conseils, des avis et même plus. C’est un excellent moyen de développer des liens solides qui peuvent aider à accroître votre visibilité dans la communauté et aboutir à des relations durables et positives pour les affaires.

sance des problématiques que vivent ces communautés est plus profonde et nettement plus à jour que si vous gériez une multinationale avec des dizaines ou des centaines de localités avec des perspectives nationales ou internationales.

L’implication communautaire est un atout certain dans les affaires où un petit commerce local peut se trouver avec un avantage considérable sur d’autres. En effet, si vous gérez une entreprise dans une ou deux communautés, votre connais-

Quand devez-vous vous impliquer dans des événements communautaires? Lorsque ces événements s’arriment bien avec les objectifs de votre entreprise et reflètent les valeurs qui vous sont chères en tant que pro-

L’implication communautaire peut être un moyen très puissant d’accroître la visibilité et les ventes aussi. Les entrepreneurs intelligents et les experts en marketing savent la valeur de créer des relations à l’intérieur de la communauté pour bâtir une forte réputation et encourager le bouche-à-oreille. Plusieurs manières pour une entreprise de devenir impliquée dans la communauté : • Commanditer une équipe locale de sport ou des événements au musée. • Participer dans les clubs et organisations. • Participer dans les conseils d’administration. • Participer dans les levées de fonds locales. • Commanditer les événements et activités communautaires. • Parrainer les activités locales dans les écoles.

priétaire d’entreprise et membre de la communauté Quand ne devez-vous pas vous impliquer dans des événements communautaires? Lorsque l’événement pourrait vous placer vous et votre entreprise dans une position défavorable ou qu’il pourrait être en opposition avec vos valeurs personnelles et celles de votre entreprise. Pour réussir son implication communautaire, Il faut connaître sa communauté. En effet, la première étape pour développer un solide programme de relation avec la communauté est de comprendre les besoins de sa communauté et cerner la nature des problèmes importants qui existent dans la communauté. Certaines ressources locales peuvent vous aider: • La chambre de commerce locale. • Les clubs locaux ou associations de gens d’affaires. • Les écoles, collèges et universités. • Les médias. • Les leaders communautaires locaux. • La mairie. Attention : le fait d’avoir votre nom inscrit dans les listes ou registres des organisations locales n’est pas suffisant, et ne signifie pas qu’on est impliqué. Pour que vos efforts soient réellement bénéfiques et rentables, il faudrait : 1. Rester fidèle à ses con-

victions personnelles: Si vous ne croyez pas à la mission d’une certaine organisation, vous ne devriez pas choisir cette organisation pour vos activités de relations avec les communautés. Vous pourrez forcer ou faire semblant pendant un temps, mais éventuellement, votre désintérêt finira par affecter votre participation 2. Faire preuve de créativité: Vous n’êtes pas obligé de vous restreindre aux seuls clubs ou organisations ou événements annuels. Avec un peu de créativité, vous pourrez observer autour de vous et identifier ce qui pourrait être fait de plus pour rendre votre communauté encore meilleure pour y vivre ou travailler. Ce qui peut résulter peut-être à organiser un nettoyage d’un parc, un enseignement d’un certain cours dans le collège communautaire du coin sur certains aspects des affaires ou de la vie; ce pourrait être de travailler sur un plan pour accroître le tourisme dans sa région; ou d’exposer un groupe de personnes âgées à une comédie musicale local 3. Respecter les engagements pris: Les organisateurs des activités communautaires reconnaissent souvent vite que certains participants s’impliquent non seulement parce qu’ils adhèrent à la cause de l’organisation, mais aussi parce qu’ils croient qu’ils vont bé-

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010

Par Rose Cathy Handy

néficier personnellement ou professionnellement de cette association. Ce qui est OK pour tout le monde. Mais en réalité il faut se souvenir qu’on récolte toujours ce qu’on sème. Alors, participer en nom seulement ne peut pas offrir le bénéfice maximal (recherché professionnellement et personnellement) qui peut découler d’une implication communautaire. 4. Il faut donner autant que vous recevez: Un des bénéfices important est le réseautage et les contacts qu’on peut accumuler. Ceux-ci peuvent être une source importante d’affaires ou de conseils en affaires. Mais il ne faut pas abuser de ce privilège. Soyez ouvert à partager vos connaissances et expertise avec les autres aussi. L’équilibre est dans le donnant-donnant 5. Éviter au maximum de ne servir que ses propres intérêts: Quand l’objectif de l’implication communautaire ou d’un programme de relation avec la communauté est de conscientiser le public sur son entreprise et ses activités, l’implication résulte souvent à la bienveillance communautaire et parfois une publicité positive pour soi et son entreprise. Il faut juste faire attention dans son approche et éviter d’exagérer ou de pousser plus loin, et de ne pas juste se servir de la communauté pour uniquement ses intérêts personnels.


17

the Connection | mag Travail Autonome

Besoin d’un second revenu?

Par Rose Cathy Handy

Voici 4 idées pour démarrer de petites entreprises sans gros investissement de départ

N

ettoyage de garage: De plus en plus de gens n’ont pas le temps et fourrent tout dans leur garage pour multiples raisons. Aidez-les à nettoyer ou décongestionner leurs garages. Ils paieraient très facilement $50 à $80 de l’heure pour que quelqu’un d’autre vienne y mettre de l’ordre. Investissement initial : $50. Comment trouver les clients: préparer des pamphlets et les distribuer dans les quartiers ou les afficher dans les centres d’achats, églises, cliniques médicales locales, etc... Cours de jardinage pour enfants: Vous visitez les écoles, les garderies, camps pour enfants, centres récréatifs et offrez d’enseigner aux enfants comment planter un petit jardin qui est gérable même par eux. Ces institutions sont toujours à la recherche de petites idées pour introduire les enfants et les jeunes à d’autres activités extra-curriculaires. Investissement initial; $200 pour acheter les semences pour les enfants à

ramener à la maison pour pratiquer seuls chez eux. Comment trouver les clients : approcher les directeurs d’écoles, de garderies, de centre de petite enfance, centres communautaires, etc... Photographe d’animaux: Ce sont des millions de personnes qui possèdent des animaux domestiques au Canada. Elles cherchent toujours une excellente photo de Loulou, Fido, Mika, leur compagnon de tous les jours pour mettre dans un cadre, ou imprimer sur un Tshirt, un oreiller, une casquette,

une tasse ou autre. On n’a plus besoin de mentionner combien ces êtres sont chers à certaines personnes. Vous pouvez donc commencer un business qui prend ces photos dans leurs maisons ou les lieux de leur choix. Investissement : si vous possédez déjà une camera, vous pouvez bâtir un portfolio en prenant déjà les photos des animaux de vos voisins, amis, familles. Il faudra avoir $300 pour les cadres, les accessoires…etc. Comment trouver des clients : afficher les photos déjà prises dans les babillards des écoles, galléries, centres d’achats, bou-

tiques pour animaux…etc. Service après vente: Vous vous occupez des installations, de l’assemblage et des montages d’appareils, meubles et matériels de tout genre pour vos clients après qu’ils les ont achatés. Que ce soit pour monter, démonter ou décrocher le nouveau lit, installer le nouveau stéréo, magnétoscope, assembler la salle à manger, le bureau à domicile, la chambre des enfants…etc, ce sont des milliers de personne qui chaque jour achètent des biens et se

retrouvent dans l’angoisse absolue pour les installer ou les monter. Vous pouvez sauver des vies ou des couples en offrant vos services! Besoins : Bonne maitrise de la technologie, pouvoir comprendre rapidement les manuels, capacité à se familiariser vite avec les modes d’emplois; force physique. Investissement initial : minimum $150 maximum $1000 (pour acheter certains outils). Comment trouver des clients : visiter les magasins locaux et demander que les vendeurs vous réfèrent des clients, le bouche à oreille.

Une activité à partager, une conférence, un forum, une session de formation qui s'en vient? Informez-nous en écrivant à journal@bilinguallink.com ou en téléphonant au

1.866.784.3020 (2922)

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


18

Divers

RÉPERTOIRE DES SERVICES Femmes francophones pour programme Élan Dans le cadre de notre programme Élan, nous cherchons des femmes francophones ou francophiles bénévoles, ayant plus de 16 ans, qui possèdent au moins une des compétences informatiques: Excel, Power point, Word, Access, démarrage d’un nouveau site web, traitement d’une page web. Les bénévoles nous accorderont leurs services selon leurs disponibilités, du lundi au vendredi, dans notre bureau. Parvine au 416-591-6565 poste 228, parvinb@oasisfemmes.org Consultation de coaching Voulez-vous faire de votre vie un chef d’œuvre ? Des nouvelles résolutions qui se répètent chaque année? Voulez-vous augmenter votre potentiel ? Atteindre vos objectifs? Contacter Patrick Rhein pour

une consultation de coaching sur mesure avec résultats garantis. patrick@coachfromwithin.com www.coachfromwithin.com 416 919 8466 Traductions Ang-Fr Traduction Anglais-Français, de conférences, livres, documents de travail, correction de rapports, articles, Marie Gisèle Owona Effa, 905-990-1509 gisele_owona@yahoo.fr Traductions, interprète Experienced bilingual Businessman available for translation, interpreting, consulting, market research, conferences, trade shows, board meetings/Homme d'affaires avec beaucoup d'expérience disponible pour traductions, interprète, conférences, consultant, recherche de marché,salons,

réunions de membres du comité de direction. Carl Bongaerts: Tel: 416-831-7841, carl.bongaerts254@yahoo.com 153-87 Avenue Road, Suite 528 Toronto, ON M5R 3T6 Bénévoles pour comités AMDT Venez participer à l’élaboration des politiques et procédures de l’Association Marocaine de Toronto (AMDT) en joignant les comités spécialisés à travailler sur les différentes thématiques (Gestion financière, Gestion des ressources humaines, Politique de communication et Cadre théorique organisationnel) afin de garantir le succès du projet de l'Association et de bien orienter son travail. Vous pouvez également participer en tant que bénévole et participer aux projets et aux activités futurs de L’AMDT.

Siham Chakrouni Coordinatrice de projet Association Marocaine de Toronto 1057, McNicoll Ave, Toronto ONM1W 3W6 Tel: 416 493 8635 Ext 22 Email: projects@amdt.ca www.amdt.ca 20$/h Tutrices et tuteurs recherchés Tuteurs of Toronto (TofT) recherche plusieurs tuteurs/enseignants francophones qualifiés. Le travail consiste à fournir un soutien scolaire aux élèves de 1ére à la 12éme année. Ce soutien scolaire fait l’objet d’une méthodologie propre à TofT. Vous recevrez donc une formation précise si votre candidature est retenue. Conditions requises : Être francophone Détenir un diplôme universitaire

(ou en phase de l’obtenir) Déjà avoir un emploi de jour (mitemps ou plein temps) Le travail se fait à domicile et généralement le soir (après 16h). Ceci implique que le tuteur se déplace chez l’élève. En considération des services fournis, TofT accepte de rémunérer les tuteurs à un taux compris entre de : 18 $/h et 20 $/h. Pour soumettre votre candidature, suivez les dix étapes suivantes (5 minutes) : http://toft.ca/_english/teachersapply-now/ Ce processus d’application démontrera votre sérieux et votre capacité à suivre une méthodologie simple. Lisez correctement les instructions et bonne chance. L'équipe administrative TofT, (647) 456-TofT (8638) www.toft.ca/_francais

Un service à proposer, une recherche, une demande, une annonce à faire? Allez dès maintenant sur www.bilinguallink.com ou écrivez-nous à journal@bilinguallink.com

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


19

the Connection | mag Exploration de Carrières

Être bénévole à noël: Début d’une carrière? S

eymou Boureima, (33 ans, étudiant en anglais et bénévole à l'aide juridique au CFT, au programme VIH et secrétaire et au journal Canoraaa). Bénévole photographe des enfants avec le père noël: "Je suis arrivé au Canada il y'a 6 mois en provenance du Niger. J'ai entendu parler du Centre francophone et de ses activités et j'ai été amené ici. Je préfère donner mon temps libre comme bénévole plutôt que de rester regarder la tv à la maison, j'y gagne beaucoup et je rencontre beaucoup de personnes avec qui je peux échanger, ce qui me sera nécessaire tôt ou tard car après mes cours d'anglais, c'est la recherche d'emploi qui va débuter!".

Mamy, bénévole au petitdéjeuner, réceptionniste au Centre francophone: "C'est la première année que je viens, ce sont mes collègues qui m'en ont parlé. Je me donne déjà rendez vous l'année prochaine pour aider, c'est ça le but du bénévolat!" Kariane, 10ème, bénévole au vestiaire, Carolyn, 11ème, bénévole au maquillage pour enfants et Anaïs, 16 ans, 11ème, bénévole au petit déjeuner et maquillage pour enfants, toutes élèves d'Etienne Brûlé, Anaïs: "C'est ma première fois, je suis venue parce que j'ai besoin des heures communautaires mais j'ai beaucoup apprécié, j'ai trouve ca bien organisé et j'ai fait plein de connaissances!". Patricia, bénévole au vestiaire: "Ca fait 5 ans que je suis au Canada et c'est la première fois que je participe et je reviendrais pour sûr! C'est une façon d'apporter sa contribution à la société et en même temps apprendre de nouvelles choses et connaître des gens, ça pourrait servir un jour qui sait!".

Robert Guy Despatie, (responsable de l'animation culturelle pour le CSDCCS). Bénévole réceptionniste téléphonique: "Je fais ça chaque année depuis 6 ans, c'est ma façon de contribuer à la fête de noël. J'ai eu quelques dizaines d'appels aujourd'hui, les gens appellent de partout. Je me fixe toujours un objectif de 2000$ et je fait part de mon propre don aussi, cette année j'ai remarqué qu'il y'a moins d'appels mais des plus gros montants,... Je vais définitivement continuer à venir les années qui vont suivre. C'est une belle fête, j'invite vraiment les gens à le faire parce que l'important, c'est de la faire ensemble...". Norbert Piché, (coordinateur des services à l'établissements au CFT). Bénévole coordinateur des appels: "Aujourd'hui on a eu une quarantaine d'appels, dont quelques fidèles... il y'a eu une forte augmentation cette année de la demande de nos clients. J'aide parce qu'il y'a des personnes qui sont beaucoup moins chanceuses que nous, alors c'est un devoir de partager ce que nous avons".

Par Djia Mambu

Sylvie Gozo, (employée au CFT), bénévole à la réception téléphonique: "J'ai eu entre 7 et 8 appels, c'est la 1ère fois que je participe, et ca me permet de voir mes collègues du Centre dans un autre cadre. Je reviend-

rais l'an prochain, quand je vois la demande d'assistance des familles augmentée au centre..."

Ruth Essoungou, (travailleuse en dans une école francophone), bénévole au

coin de la petite enfance: "Je suis ravie de revoir plusieurs personnes que je connais ici servir pour la cause. J'aime aider alors je participe comme je peux et je reviendrais l'année prochaine!".

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010

Le montant amassé est ensuite converti en bon d'achats échangeables dans un marché d'alimentation et réparti aux quatre organismes partenaires: CFT, Oasis- Centre des Femmes, Centre d'accueil héritage et REFIF qui les distribuent ensuite à leur clientèle pour les fêtes de fin d'année. Selon Agathe Kalala, secrétaire du Regroupement des Femmes Immigrantes Francophones, "La demande des familles a considérablement augmenté avec la crise économique. En en général on aide plus de cent familles, mais cette année ce sont plus de 200 familles qui ont fait une demande! Alors nous sommes tous mobilisés ici afin de les aider". Elle était accompagnée d'une quinzaine de bénévoles de la même association.


20

Recherche d’Emploi

Le processus de reconnaissance des titres de compétences des nouveaux arrivants prendra moins d’un an

Les travailleurs formés à l'étranger qui soumettront une demande pour obtenir une licence ou un permis afin de travailler dans certains domaines sauront dans l'année qui suivra si l'on reconnaît leurs compétences, c'est ce qu'a récemment déclaré l'honorable Diane Finley, Députée Ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences et coprésidente du Forum des

ministres du marché du travail. Le gouvernement du Canada a investit 50 millions de dollars sur deux ans pour son plan d'action économique afin de surmonter les obstacles à la reconnaissance des titres de compétence. En collaboration avec les provinces et les territoires, le ministère en charge a élaboré le cadre pancanadien pour l'évaluation et la reconnaissance des acquis étrangers pour per-

Un projet d’appui pour les professionnels formés à l’étranger dans les domaines de la santé et des services sociaux Le nouveau projet d’appui aux professionnels, d’expression française, formés à l’étranger dans les domaines de la santé et des services sociaux vise à outiller les organismes d’établissement et d’intégration à mieux informer les nouveaux arrivants et néo-canadiens sur le processus pour obtenir leur permis de pratique en Ontario. Ce projet de 18 mois, prévoit le développement d'un guide d’information, des sessions d’information sur le processus pour les nouveaux arrivants et néo-canadiens ainsi

qu'une rencontre provinciale qui permettra de présenter le guide aux agences et organismes d’établissement et d’intégration de l’Ontario. Parallèlement, une étude sur les barrières et défis que rencontrent les professionnels formés à l’étranger en santé et en services sociaux lors de leurs démarches pour obtenir leur permis de pratique permettra d’identifier des pistes d’action afin d’améliorer la navigation à travers ce processus. www.rifssso.ca

mettre à ces travailleurs d'utiliser leurs talents de façon efficiente et d'accroitre leurs chances de décrocher un emploi à la mesure de leurs compétences. "Notre gouvernement veut rendre le processus d'évaluation et de reconnaissance opportun, équitable, transparent et cohérent. Que les travailleurs formés à l'étranger puissent utiliser leur formation et leurs connaissances pour travailler plus tôt bénéficiera à tous les Canadiens", a ajouté la ministre. Les employeurs pourront ainsi disposer d'une plus large sélection de candidats dotés de qualification. Le gouvernement confirme ainsi son engagement à bâtir une maind'œuvre "compétente, diversifiée et talentueuse'' et sa résolution de sortir son pays du ralentissement économique auquel il fait face actuellement. Les architectes, ingénieurs, ergothérapeutes, pharmaciens seront parmi les premiers Le processus se déroulera en plusieurs phases et les gouvernements travailleront de pairs avec les organismes de réglementation,

Le Bureau d’orientation relatif aux titres de compétences étrangers (BORTCE) a été créé en mai 2007 afin d’offrir aux travailleurs formés à l’étranger des services d’information, d’orientation et d’aiguillage, au Canada et à l’étranger, pour que leurs titres de compétences soient évalués rapidement de manière à ce qu’ils trouvent un emploi plus vite dans le domaine où ils ont été formés. Le BORTCE collabore avec des partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux, de même qu’avec des organismes d’évaluation et de reconnaissance des titres de compétences étrangers pour renforcer le processus de reconnaissance des titres de compétences étrangers partout au pays. Des services Internet pour sont accessibles sur le site Web du BORTCE à l’adresse suivante : www.competences.gc.ca.

les établissements postsecondaires et d’autres partenaires clés pour procéder à la mise en œuvre du cadre. D’ici le 31 décembre 2010, le cadre sera d’abord mis en œuvre pour les architectes, les ingénieurs, les vérificateurs et comptables, les

technologues de laboratoire médical, les ergothérapeutes, les pharmaciens, les physiothérapeutes et les infirmières autorisées. Suivra ensuite la seconde phase pour d'ici décembre 2012, pour les professions de dentistes, techniciens des sciences de l’ingénierie, infirmières auxiliaires autorisées, technologues en radiation médicale, médecins et les professeurs. Pour en savoir plus sur le Plan d’action économique du Canada, consultez le www.actionplan. gc.ca/fra/index.asp. Le Cadre est accessible sur le site Web de Ressources humaines et Développement des compétences Canada à l’adresse suivante : http://www.rhdcc.gc.ca/fra/competence/publications/rtcae/cpc. shtml. Pour de plus amples renseignements sur la reconnaissance des titres de compétences étrangers, composez le 1 800 OCanada, visitez le site www.servicecanada.gc.ca ou rendez-vous au Centre Service Canada de votre région.

poss • ca

Possibilités est heureux de vous aider dans votre recherche d'emploi et vous souhaite une année professionnelle réussie. Possibilities is always happy to help you in your job search and would like to wish you a successful professional year Ce projet Emploi Ontario est financé par le gouvernement du Canada

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


21

the Connection mag Embauchez| -moi!

KEJAIRI SaĂŻda

Nicolas Asselineau Mobile: 647 456-3526 E-mail: nico.asselin@hotmail.fr

phone: 416-454-8853 e-mail: sadsou@hotmail.com Formations : 1995- 2000: 2000-2002: 2002-2003:

Caracteristiques Generales High school SacrĂŠ-cĹ“ur de Lindthout Educative and social section ISEI Institut supĂŠrieur d’enseignement inďŹ rmière 2 years in nurse aesthetic and chiropodist medical European center Aesthetician and beautician degree aesthetic and chiropodist medical European center Plantar reexology degree Annick Cayot Make-up and relooking academy Professional make-up degree Nail designer training BEPS brevet europĂŠen de premier secours (First aid certiďŹ cation)

2005: 2005-2006: 2007:

t5SPJTBOOĂ?FTEFYQĂ?SJFODFTEBOTMFEPNBJOFEFMB#BORVF'JOBODFFU'POET.VUVFMT t&YDFMMFOUFDPNNVOJDBUJPOFDSJUFTFUWFSCBMFBMBGPJTFO"OHMBJTFUFO'SBODBJT  NFUJDVMFVY TFOTEFTQSJPSJUFTFUSFTQFDUEFTFDIFBODFT DBQBDJUFBFUSFFGmDJFOUSBQJEFNFOU t-PHJDJFMT-PBO*2 8PSE &YDFM -PUVT/PUFT .BUSJY 4XJGU "DF "YJT %BTICPBSE

Experiences August 2009

August 2008 - 2009

Training in hospital and in a nursery Aesthetic center b-esthetics Working as aesthetician Instant tan and cosmetic adviser, Make-up girl for advertisement pictures of the beauty center Professional make-up training, Planet parfum (November 2006) Shop assistant, make-up girl- aesthetician Ilaycom

2005-2006: 2006-2007:

Sept 2006 – June 2007 Investment Banking

Trianon : old people’s home Day and night care linguistic exchange in New York a temp for Randstad, Manpower, Hostess, call center, shop assistant for Rriver Woods, GSK (Quality checking)

Nov. 2005 - May 2006

Middle OfďŹ ce - FortunĂŠo Direct Finance

t&ODIBSHFEFQSPDFEFSBMBSFOUSFFEFGPOETWJBUSBOTGFSUJOGPSNBUJRVFT t$POUSPMFEFMBDPVWFSUVSFEFTDMJFOUTBWBOUUPVUFEFNBOEFEFUSBOTGFSUEFTQFDFT t1SPDFEFSBMFOTFNCMFEFTUSBOTGFSUTEFDPNQUFTBMBGPJTUPUBMPVQBSUJFM

Languages : French: Dutch: English: Arabic:

Analyste de Credit & Processeur - Societe Generale

t4BTTVSFSRVFMFTQSPDFEVSFTFUMFTDSJUFSFTQPVSMBUUSJCVUJPOEFTDSFEJUTTPJUSFTQFDUFT t&ODIBSHFEFTDSFEJUTmOBODJFSTFUBDIFUFVSBUBVYmYFFUWBSJBCMF $SFBUJPOEFTFDIFBODJFSTEF SFNCPVSTFNFOU SFNCPVSTFNFOUBOUJDJQF EFQSFDJBUJPO SFmOBODFNFOUUJSBHFEFTOPVWFMMFTMJHOFTEF DSFEJU SFVOJmDBUJPOEFTMJHOFTEFDSFEJUT 5SBJUFNFOUEFTDBTInPXT t$BMDVMEFTGVUVSFTQBJFNFOUFUFOWPJEFTMFUUSFTEFQBJFNFOUFUEFMFDIFBODJFSEFSFNCPVSTFNFOU t$POUBDUBWFDMFTFNQSVOUFVST MFTCBORVFTQBSUFOBJSFTFUMFTPSHBOJTNFTEBTTVSBODFEFDSFEJU

Sale Representative B to B marketing of Prepaid Phone card (shop, cell phone shop, fax phone, etc) 2007-2008: March 2008- june 2008: Sept 2008- janv 2009:

Processeur Bilingue Fidelity Investment

t5SBJUFSMFOTFNCMFEFUSBOTBDUJPOTmOBODJĂ’SFTJODMVBOU5SBOTGFSUT 3BDIBUFUĂ?DIBOHFT t5SBJUFSMFTEFNBOEFTEFQMBOTZTUĂ?NBUJRVFT11" 134FUWFSTFNFOUEFT%JTUSJCVUJPOT t*EFOUJmFSMFTEFNBOEFTJODPNQMĂ’UFTFUMFTSĂ?TPVESFEFGBĂŽPOFGmDJFOUFTPJUQBSĂ?DSJUPV BVUĂ?MĂ?QIPOFBMBGPJTFO'SBOĂŽBJTFUFO"OHMBJT

Professional’s Experiences : 2001-2002: 2003-2005:

ReprĂŠsentant Bilingue en Relation avec les Courtiers

t'PVSOJSVOFYDFMMFOU4FSWJDF$MJFOU t(Ă?SFSĂ‹MBGPJTMFTBQQFMTFOUSBOUTFUTPSUBOUFOGPVSOJTTBOUVOFSĂ?QPOTFEĂ?UBJMMĂ?FFUTBUJTGBJTBOUF

mother speaker basic knowledge basic level uent

Sept 2002 - Sept 2006 July - August 2002

Surveillant de College Agent de Caisse – Credit Agricole

Education & Training

Hobbies:

Master’s degree: Banque/Finance/Sciences Economiques Bachelor’s degree: Banque/Finance/Sciences Economiques LycĂŠe: BaccalaurĂŠat ScientiďŹ ques option MathĂŠmatique

Dynamic, responsibility senses, punctual, sportive, sociable, tidy and attentive to the others, fashion, pictures, sport, travel, dance,culture‌

,PE[P&VMPHF"XJUPS

Sara Hanane Benzerga

tFVMPHF@B!IPUNBJMDPN #JMJOHVBM#VTJOFTT"OBMZTU

Cell phone: (647) 618-1979, E-mail: sarahlouna26@hotmail.com Bilingual Administrative Assistant

-BOHVBHFT4LJMMT t'MVFOUJO&OHMJTI'SFODI t1SPBDUJWF FYDFMMFOUPSBMXSJUUFODPNNVOJDBUPS OFHPUJBUPS BOBMZUJDBMUIJOLJOH QSPCMFNTPMWJOH EBUBBOEQSPDFTT BOBMZTJT QSPKFDUNBOBHFNFOU PSHBOJ[BUJPOBM BOEHPPEDVTUPNFSTFSWJDFTLJMMT t(SFBUUFBNXPSL TFMGNPUJWBUFE UJNFNBOBHFNFOU NVMUJUBTL BUUFOUJPOUPEFUBJM &31BOE$3.LOPXMFEHF BOE GBTUMFBSOFSDPNNJUUFEUPMFBSO t.40GmDF1SPGFTTJPOBM&YDFM .48PSE "DDFTT 0VUMPPL 1PXFS1PJOU /FUTDBQF *OUFSOFU&YQMPSFS 1IPUPTIPQ  'SPOU1BHF '91SP *OUSBL (6* (BUFXBZ 13. )PTU

&NQMPZNFOU&YQFSJFODF



t1SPNPUFE5FDIYFM4FSWJDFT*ODJOUIF%$.FUSPQPMJUBOBSFBBOEQSPTQFDUFEGPSOFXDMJFOUT t$PNNVOJDBUFEXJUIQPUFOUJBMDMJFOUTBOEBSSBOHFEGSFFEJBHOPTUJDTBQQPJOUNFOUT t"TTJTUFEJOEBZUPEBZPQFSBUJPOT JODMVEJOHXPSLJOHXJUI*OGPSNBUJPO5FDIOPMPHZTVQQMJFST DVSSFOUDVTUPNFST BOE mFMEUFDIOJDJBOT t"OBMZ[FE EFmOFEUIFCVTJOFTTOFFET BOEFYQBOEFE#VTJOFTT%FWFMPQNFOU4USBUFHZ t%FTJHOFENBSLFUJOHQSPNPUJPOTUSBUFHJFTUPJODSFBTFUIFDPNQBOZTWJTJCJMJUZBOEBUUSBDUJWFOFTTJOUIF%$.FUSPQPMJUBOBSFB t3FRVJSFEUPBUUSBDUBOEDMPTFPOBUMFBTUmWFOFXCVTJOFTTFTFBDINPOUI t.BOBHFEUIFDPNQBOZT$VTUPNFS3FMBUJPOTIJQ.BOBHFNFOU $3. TPGUXBSF

Les Estudines, Lyon, France, Assistant Manager, Marketing Department, 2002  t.BOBHFEBQBSUNFOUTTQSFBEJOCVJMEJOHTPGMFWFMTFBDIJOUIF4UVEFOU)PVTJOH%FQBSUNFOU t$PPSEJOBUFEBOENBSLFUFEWBDBOUSPPNTUPQPUFOUJBMDVTUPNFSTBOEMFENPTUMFBTFTJHOJOHQSPDFEVSFT t3FEFTJHOFEBQSPNPUJPOBMQMBOUPSFWJUBMJ[FBOEGPSUJGZ-FT&TUVEJOFTJNBHFJOUBSHFUFEIJHITDIPPMT VOJWFSTJUJFTJOUIF DJUZPG-ZPO.FUSPQPMJUBOBSFB t(BUIFSFETVTDFQUJCMFDVTUPNFSTJOGPSNBUJPOBOETFUVQGPMMPXVQQIPOFDBMMTBOEBEWJTFEUIFNUPWJTJUPVSCVJMEJOHT BOEJOGSBTUSVDUVSFTJOQFSTPOPSUISPVHIUIFXFCTJUF t(FOFSBUFENPSFEBJMZGPMMPXVQDBMMTUPDPOWJODFBUMFBTUXPVMECFUFOBOUTUPNPWFUPXBSEBTFDPOEWJTJU 4VDDFFEFEJODMPTFJOPOUPQPTTJCMFSFTJEFOUPOBEBJMZCBTJT t4FDVSFENPSFUIBOMFBTFTJHOJOHTJOUXFOUZGPVSXF

Highlight 0f QualiďŹ cations tZFBSTFYQFSJFODFCJMJOHVBMBENJOJTUSBUJWFQPTJUJPOTBOE$BMM$FOUFS t#BDIFMPSEFHSFFJO.JDSPCJPMPHZBOEFYQFSJFODFEJOMBCPSBUPSZFOWJSPONFOU t"EWBODFETLJMMTJO.40GmDF4VJUFJODMVEJOH.48PSE &YDFM 0VUMPPLBOE1PXFS1PJOU t"RVJDLMFBSOFSXJUIPVUTUBOEJOHBOBMZUJDBMTLJMMTBOEIJHIBUUFOUJPOUPEFUBJMT t%FNPOTUSBUFEPSHBOJ[JOH QMBOOJOH UJNFNBOBHFNFOUBOEQSPCMFNTPMWJOHTLJMMT t"HPPEUFBNQMBZFSXIPDBOXPSLVOEFSQSFTTVSFCPUIJOEFQFOEFOUMZBOEXJUIJOBUFBNJOBGBTUQBDFEFOWJSPONFOU t&YDFMMFOUDPNNVOJDBUJPOTLJMMTCPUIJO'SFODIBOE&OHMJTI

Relevant Work Experience

TD Canada Trust, Markham, ON, Bilingual Fraud Detection Agent, March 2009-Present t&OTVSJOHBIJHIMFWFMPGQSPGFTTJPOBMJTNXIFOJOUFSBDUJOHXJUIDVTUPNFSTPWFSUIFQIPOF t3FWJFXJOHBOEBOBMZ[JOHQPUFOUJBMGSBVEVMFOUUSBOTBDUJPOTVTJOHNVMUJQMFJOUFSOBMUPPMT t3FDPHOJ[JOHGSBVEVMFOUQBUUFSOTBOETVNNBSJ[JOHLFZmOEJOHT t.POJUPSJOH5%$BOBEB5SVTUT 5%$5 OBUJPOXJEFEFCJUDBSEBDUJWJUJFT t$PNQMFUJOHDMBJNGPSNTXIFOTVTQJDJPVTBDUJWJUJFTBSFDPOmSNFECZDVTUPNFST t4VHHFTUJOHBOEJOGPSNJOHDVTUPNFSTPONFUIPEUPNJOJNJ[FGVUVSFGSBVESJTLT t1SPWJEJOHPOHPJOHTVQQPSUUP5%$5DVTUPNFST 5%$5CSBODISFQSFTFOUBUJWFT &BTZ-JOF 5FMFQIPOF#BOLJOH BHFOUT  BOEPUIFS5%#VTJOFTT6OJUT t1SPQPTJOHQSPDFTTJNQSPWFNFOUJOQVUT t)FMQJOHUIF5%$MBJNT%FQBSUNFOUUSBOTMBUFNPTU'SFODIDMBJNTEPDVNFOUT Techxel Services Inc., Silver Spring, MD, USA, Marketing Coord./ Business Dev.,2005-2008

2004 UniversitĂŠ France 2003 Universite France 1999 France

Assistant Administrative Manager, Socinpharm, Prestamed and Medforce Consult, Algeria, 2005-2009 t1SPWJEFEHFOFSBMBENJOJTUSBUJWFTVQQPSUJODMVEJOHSFDPSENBOBHFNFOU PSEFSJOHPGmDFTVQQMJFT mMJOHBOE  QSPDFTTJOHJODPNJOHDBMMTBOENBJMT t0SHBOJ[FENFEJDBMDPOGFSFODFT t(SFFUFEWJTJUPSTBOELFQUBHPPESFDPSEJOUIFTJOHJOGPMEFS t'PMMPXFEVQUIFDMJOJDBMTUVEJFTBOENBSLFUSFTFBSDIGPSUIFNFEJDBMQSPGFTTJPOBMTGSPNUIFNVMUJOBUJPOBM QIBSNBDFVUJDBMDPNQBOJFT t4VQFSWJTFEUIFDPNQBOZhTDBMMDFOUFS t&TUBCMJTIFEBOENBJOUBJOFEUIFSFDPSEGPSFRVJQNFOUSFTFSWBUJPOBOEDPPSEJOBUFEUIFVTBHFPGUIFPGmDFFRVJQNFOU t4BGFHVBSEFEUIFPSHBOJ[BUJPOTBTTFUTBOEJOWFOUPSJFT t"TTJTUFEUIFUSBWFMBSSBOHFNFOUTBOEDPPSEJOBUFEUIFEBJMZPQFSBUJPOPGUIFPGmDF Medical Sales Representative, Pharmalliance Pharmaceutical Laboratory, Algeria, 2007 t%FWFMPQFEBOEJNQMFNFOUFEBUFSSJUPSZCVTJOFTT t"SSBOHFEBQQPJOUNFOUTXJUIEPDUPST QIBSNBDJTUTBOEIPTQJUBMNFEJDBMUFBNTBOEPSHBOJ[FEDPOGFSFODFTGPSUIFN t$POEVDUFEQSFTFOUBUJPOT NBOBHFECVEHFUTBOEQMBOOFEXPSLTDIFEVMFTBOEXFFLMZBOENPOUIMZUJNFUBCMFT



Sales Manager, Tikia Department Store, Algeria, 2004-2005 t"OBMZ[FETBMFTSFWFOVFT DPTUTBOEFYQFOTFT t-JBJTFEXJUIPUIFSMJOFNBOBHFST MJBJTPOXJUIDPTUVNFST t3FDSVJUFEBOEUSBJOFETBMFTTUBGG BOESFQPSUFECBDLUPTFOJPSNBOBHFST t4VQFSWJTFE NPUJWBUFEBOENPOJUPSFEUFBNQFSGPSNBODF

&EVDBUJPO

Microbiologist, Zerhouni Pharmacy, Algeria, 2004-2005 t1FSGPSNFEMBCPSBUPSZUFTUTJOPSEFSUPQSPEVDFSFMJBCMFBOEQSFDJTFEBUBUPTVQQPSUTDJFOUJmDJOWFTUJHBUJPOT t3FDPSEFEBOETPNFUJNFTJOUFSQSFUFESFTVMUTUPQSFTFOUUPTFOJPSDPMMFBHVFT t$POEVDUFETFBSDIFTPOJEFOUJmFEUPQJDTSFMFWBOUUPUIFSFTFBSDI t$POTUSVDUFE NBJOUBJOFEBOEPQFSBUFETUBOEBSEMBCPSBUPSZFRVJQNFOU VTJOHDPNQVUFSTBOEQFSGPSNJOH NBUIFNBUJDBMDBMDVMBUJPOTGPSUIFQSFQBSBUJPOPGHSBQIT

6OJWFSTJUZPG.BSZMBOE6OJWFSTJUZ$PMMFHF $PMMFHF1BSL .%.BTUFSJO*OUFSOBUJPOBM.BOBHFNFOUEFHSFF %FDFNCFS  .BKPS*OUFSOBUJPOBM.BOBHFNFOU 5FNQMF6OJWFSTJUZ 'PY4DIPPMPG#VTJOFTT.BOBHFNFOU 1IJMBEFMQIJB 1" #BDIFMPSPG#VTJOFTT"ENJOJTUSBUJPOEFHSFF  4FQUFNCFS  .BKPS*OUFSOBUJPOBM#VTJOFTTBOE.BSLFUJOH $&'". $FOUSFE&UVEFT'SBODP"NĂ?SJDBJOEF.BOBHFNFOU -ZPO 'SBODF .BKPS#VTJOFTT"ENJOJTUSBUJPOEFHSFFJOBTTPDJBUJPOXJUI5FNQMF6OJWFSTJUZ .BZ

CertiďŹ cate in medical communication and sales representative, Intermed Medical Communication College, Algeria, 2006 Bachelor in Microbiology, University of Science and Technology, Algeria, 2003 CertiďŹ cate the Career Action for Newcomers Program Job Start, Toronto, Ontario, 2009

Education

jobs & carrières infos • numÊro du 8 janvier 2010




22

DEUX POSTES RÉGULIERS DE TECHNICIENNES OU TECHNICIENS EN INFORMATIQUE CONCOURS AD-85(09) Concours externe – Site Web externe Le CSDCSO est un conseil scolaire public de langue française en pleine croissance qui compte près de 8 000 élèves de la maternelle à la fin du secondaire. Le Conseil dessert 29 écoles élémentaires et 9 écoles secondaires situées dans la région du Centre-Sud-Ouest de l’Ontario. Le Conseil scolaire de district du Centre-Sud-Ouest cherche à combler deux postes de techniciens ou techniciennes en informatique pour la région de Toronto. Lieu de travail principal : Secteur des affaires, Région de Toronto Date prévue d’entrée en fonction : Aussitôt que possible Horaire de travail : 8 h 30 à 16 h 30 Nombre d’heures/semaine : 35 heures/semaine Nombre de semaines/année : 52 semaines/année Taux horaire 2010 : 26,46 $ à 33,92 $ / l’heure Conditions de travail régies par la convention collective de la FEÉSO Sommaire des responsabilités : La personne choisie devra fournir un appui technique aux 6 sites désignés avec entre autres : soutien aux utilisateurs, installation de logiciels, d’ordinateurs, de commutateurs de réseau et configuration d’imprimantes, de numériseurs et d’autres périphériques. La personne devra également établir le diagnostic à la suite de bris d'équipements, procéder à des réparations ou installations mineures sur les équipements (mémoire, disque dur, divers périphériques, carte d'entrée/sortie, etc.) ou communiquer avec les fournisseurs appropriés pour les réparations et l'entretien. La personne devra assurer le bon fonctionnement, l’entretien des systèmes de vidéoconférence et effectuer les mises à jour nécessaires. Ella aura également à tenir à jour l'inventaire du matériel informatique, établir les priorités et effectuer le suivi des demandes de soutien, et tenir à jour le registre de gestion des demandes. Elle devra aussi effectuer l'entretien préventif des équipements informatiques et conseiller les usagers sur l'emploi efficace des technologies. Exigences et qualifications : ¾ ¾ ¾ ¾ ¾ ¾ ¾ ¾ ¾ ¾ ¾ ¾ ¾ ¾

Diplôme d’études collégiales de trois (3) ans en informatique Compléter au moins deux cours de ‘’MCSE ou MCSA’’ ou équivalent en expérience Suite Office 2003, Print Audit, Backup Exec, VNC, Trend Office Scan Connaissance de la configuration d'un réseau Microsoft Active Directory et du réseau de communication Connaissance des techniques de réparation et du montage d'ordinateurs Système d'exploitation serveur/client de Microsoft Capacité de traduire les informations techniques dans un langage commun Capable de travailler en équipe ou seul Excellentes habiletés de lecture et de communication écrite et orale en français et en anglais Aptitudes démontrées en service à la clientèle Bon sens de l'organisation et de la gestion des priorités Débrouillard, diplomate et courtois Occasionnellement, travail les soirs et fins de semaine selon les exigences de la situation Détenir un permis de conduire valide et une voiture pour les déplacements hebdomadaires à divers lieux de travail Date de fermeture : Jusqu’à ce que les postes soient comblés. Les personnes intéressées doivent faire parvenir une lettre de présentation avec curriculum vitae en français, au service des ressources humaines (recrutement), Conseil scolaire de district du Centre-Sud-Ouest, 116, Cornelius Parkway, Toronto (Ontario) M6L 2K5 ou par télécopieur : (416) 397-2005 ou par courriel à demandedemploi@csdcso.on.ca.

Les demandes reçues après la date et l'heure de fermeture du concours ne seront pas considérées. Nous ne communiquerons qu’avec les personnes retenues pour une entrevue. En vertu du Règlement ontarien 521/01 et du Règlement ontarien 170/02, toute personne employée par le CSDCSO doit fournir un relevé de ses antécédents criminels avant d'entrer en fonction. Étant donné que le Conseil souscrit aux principes d’équité en matière d’emploi et encourage les demandes de femmes, de minorités visibles, d’autochtones et de personnes handicapées, les personnes qui le désirent sont invitées à s’identifier comme étant membre de ces groupes désignés.

jobs & carrières infos • numéro du 8 janvier 2010


23

the Connection | mag

Vous voulez tapez dans

Offre d’emploi ÉDUCATEUR/TRICE EN CHEF - GARDERIE Sous la supervision du directeur des services à la famille et à la petite enfance, l’Êducateur/trice en chef sera responsable de prÊ mettre en œuvre des activitÊs quotidiennes qui favorisent le dÊveloppement des enfants âgÊs entre 24 mois et 12 ans. Il/elle ass dÊveloppement, la santÊ et la sÊcuritÊ des enfants à sa charge dans un environnement chaleureux, paisible et francophone.

l'Ĺ“il de votre futur employeur en paraissant dans le journal? Envoyez-nous votre CV Ă 

journal@bilinguallink.com ou tĂŠlĂŠcharger-le sur

ResponsabilitÊs L’Êducateur/trice sera responsable de fournir aux enfants un environnement qui favorise leur dÊveloppement oÚ les interactions a de leur entourage sont chaleureuses, positives et stimulantes. Il/elle devra s’assurer de connaÎtre le dÊveloppement des enfants identifier les besoins de ceux-ci et de pouvoir entreprendre les dÊmarches nÊcessaires pour y rÊpondre. Le poste comprend cer administratives telles la gestion de la garderie et du service avant et après l’Êcole incluant les ressources humaines.

www.bilinguallink.com

Exigences -

DÊtenir un diplôme d’Êducateur (trice) de la petite enfance OU s’engager à suivre le cours par correspondance ; PossÊder de l’expÊrience de travail auprès des enfants ; PossÊder une vÊrification des antÊcÊdents judiciaires vierge OU s’engager à entreprendre les dÊmarches nÊcessaires corps policier. MaÎtrise de la langue française (Êcrite-bonne ET parlÊe : excellente) et bonne connaissance de la langue anglaise - * u PossÊder de l’expÊrience en gestion et en administration – * un atout

Toujours Ă  la recherche du candidat idĂŠal pour combler un poste dans votre compagnie?

QualitĂŠs personnelles recherchĂŠes -

-

Souci du bien-ĂŞtre des enfants, patience PonctualitĂŠ Autonomie, dĂŠbrouillardise, crĂŠativitĂŠ Sens des responsabilitĂŠs Bon communicateur (trice) Tact et diplomatie

Envoyez vos offres d'emploi Ă 

journal@bilinguallink.com ou tĂŠlĂŠchargez-les sur

Salaire : De 16 à 18$/ heure selon l’expÊrience et la formation. Des avantages sociaux peuvent être disponibles pour toute pe à plein temps.

www.bilinguallink.com

Lieu de travail : École ÊlÊmentaire catholique Samuel-de-Champlain, Orillia

YMCA of Simcoe/Muskoka 104*5*0/5*5-&#JMJOHVBM:PVUI0VUSFBDI8PSLFSt4"-"3:3"/(&IPVSt104*5*0/5:1&'VMMUJNFZFBSDPOUSBDU 3FOFXBCMF

-0$"5*0/44JNDPF.VTLPLBt%&1"35.&/5:.$":PVUI4FSWJDFT NATURE AND SCOPE t&OHBHFJOCSJFGJOUFSWFOUJPOTEFTJHOFEUPFOTVSFUIBUBZPVUIXJUIQSPCMFNTHFUTDPOOFDUFEUPB TFSWJDFQSPWJEFSUIBUDBOBTTJTUIJNIFS t.BJOUBJOVQUPEBUFLOPXMFEHFBOEDPOOFDUJPOTXJUITFSWJDFQSPWJEFSTXIPDBOBTTJTUZPVUIXJUI

UIFJSHBNCMJOHQSPCMFNT t.BJOUBJOBDDVSBUFSFDPSETBOETUBUJTUJDTSFMBUFEUPUIFBDUJWJUJFTVOEFSUBLFOBOEPVUDPNFTBDIJFWFE BOESFQPSUUIFTFSFHVMBSMZUPUIFDPPSEJOBUPS

MAJOR RESPONSIBILITIES t%FMJWFSTDIPPMCBTFEBOEDPNNVOJUZBXBSFOFTTTFTTJPOTBCPVUHBNCMJOHBOEQSPCMFNHBNCMJOH t%FMJWFSFEVDBUJPOBMXPSLTIPQTGPSUFBDIFST IFBMUIQSPGFTTJPOBMT BOEPUIFSBHFODJFTPSHBOJ[BUJPOTXPSLJOHXJUIZPVUI t8PSLXJUIPUIFSPSHBOJ[BUJPOTJOUIFTDIFEVMJOH QSPNPUJOHBOEJNQMFNFOUJOHUIFBCPWFBDUJWJUJFT t3FNBJOBMFSUUPUSFOETJOHBNCMJOHBOESFQPSUUIFTFUPUIF1SPHSBN$PPSEJOBUPS

t&OHBHFJOCSJFGJOUFSWFOUJPOTEFTJHOFEUPFOTVSFUIBUBZPVUI XJUIQSPCMFNTHFUTDPOOFDUFEUPBTFSWJDFQSPWJEFSUIBUDBOBTTJTUIJNIFS t.BJOUBJOVQUPEBUFLOPXMFEHFBOEDPOOFDUJPOTXJUITFSWJDF QSPWJEFSTXIPDBOBTTJTUZPVUIXJUIUIFJSHBNCMJOHQSPCMFNT t.BJOUBJOBDDVSBUFSFDPSETBOETUBUJTUJDTSFMBUFEUPUIFBDUJWJUJFT VOEFSUBLFOBOEPVUDPNFTBDIJFWFEBOESFQPSUUIFTFSFHVMBSMZUPUIFDPPSEJOBUPS

QUALIFICATIONS

COMPETENCIES REQUIRED

t6OJWFSTJUZEFHSFFPSDPMMFHFEJQMPNB PSFRVJWBMFOU JO4PDJBM4DJFODFT &EVDBUJPOPSPUIFS SFMBUFEmFME t&YQFSJFODFJOUIFEFMJWFSZPGQVCMJDIFBMUI QSFWFOUJPOBOEBXBSFOFTTJOJUJBUJWFT t&YQFSJFODFXJUIPVUSFBDIBDUJWJUJFTBOETUSBUFHJFT t,OPXMFEHFPGBEEJDUJPOTBOEIBSNSFEVDUJPOQSJODJQMFT t&YQFSJFODFJOXPSLJOHXJUIZPVUI TFOTJUJWJUZBOELOPXMFEHFJOEFBMJOHXJUIZPVUI GSPNEJGGFSFOUDVMUVSBMBOESBDJBMCBDLHSPVOETBOEZPVUIXJUITQFDJBMOFFET t6OEFSTUBOEJOHPGQSJODJQMFTPGMFBSOJOHGPSCPUIZPVUIBOEBEVMUT t,OPXMFEHFPGHBNCMJOHJTTVFTBOBTTFU t'MFYJCJMJUZSFHBSEJOHBTTJHOFEXPSLIPVST t"CJMJUZUPXPSLJOBOFGmDJFOUNBOOFSXJUIBIJHIEFHSFFPGJOEFQFOEFODF t&YQFSJFODFXPSLJOHJOLOPXMFEHFPGUIFDPNNVOJUZSFTPVSDFT JO#BSSJFBOETVSSPVOEJOHBSFBTXPVMECFBOBTTFU t.VTUIBWFVTFPGBDBS t$SJNJOBMSFGFSFODFDIFDLJTSFRVJSFE t.VTUCFBnVFOUMZCJMJOHVBMXPSLFSJOCPUI'SFODIBOE&OHMJTI

QUALITY FOCUS (JWFTMFBEFSTIJQUPFOTVSJOHFOWJSPONFOUTBOEFYQFSJFODFTPS QBSUJDJQBOUTBOEDVTUPNFSTNFFUPSTVSQBTTUIFJSFYQFDUBUJPOT COACHING AND DEVELOPMENT $PNNJUTUPBTTJTUJOHQBSUJDJQBOUT TUBGGBOETFMGJODPOUJOVPVTMFBSOJOHBOEEFWFMPQNFOU RELATIONSHIP BUILDING AND COLLABORATION #VJMETQPTJUJWFJOUFSBDUJPOT CPUIJOUFSOBMMZBOEFYUFSOBMMZUPBDIJFWFXPSLSFMBUFEHPBMT RESULTS ORIENTED "CJMJUZUPNBOBHFBOEMFBEUPBDIJFWFBOEFYDFFEHPBMT COMMUNICATION "CJMJUZBOETLJMMTJOUIFFYDIBOHFPGNFTTBHFT JOGPSNBUJPOBOEJEFBTUISPVHIBWBSJFUZPGNFUIPET TEAM WORK "DUJWFQBSUJDJQBUJPOJO BOEUIFGBDJMJUBUJPOPG UFBNTGPSBDIJFWJOHNBYJNVNFGGFDUJWFOFTT INITIATIVE %PJOHUIFSJHIUUIJOHBUUIFSJHIUUJNF XJUIPVUCFJOHBTLFE

1MFBTFTVCNJUZPVSMFUUFSPGJOUFSFTUBOESFTVNF POPSCFGPSF+BOVBSZ UP +BOFUUF.D(FFt5FBN-FBEFS:PVUI4FSWJDFTt:.$"PG4JNDPF.VTLPLBt%VOMPQ4USFFU&BTUt#BSSJF 0OUBSJPt-."t'BY  t&NBJMKBOFUUF@NDHFF!ZNDBDB

jobs & carrières infos • numÊro du 8 janvier 2010


2009


Jobs & Carrieres Infos