Page 1

OVNĂ?SPtKBOWJFStUFMtXXXCJMJOHVBMMJOLDPN

Loi sur l’AccessibilitÊ La tragÊdie d’Haïti pour les Personnes HandicapÊes Par La Toile des Carrières

Par Djia Mambu

T

D

’ici 2025, la province de l’Ontario devra entièrement ĂŞtre accessible pour les personnes handicapĂŠes, tel est l’objet de la Loi 2005 sur l’AccessibilitĂŠ pour les Personnes HandicapĂŠes de l’Ontario (LAPHO), adoptĂŠe le 13 juin 2005. A cette ĂŠpoque donc, le gouvernement s’Êtait ďŹ xĂŠ vingt annĂŠes pour que les personnes Ă  mobilitĂŠ rĂŠduites puissent accĂŠder Ă  tous les services et secteurs sans se sentir discriminĂŠes par rapport aux autres. Selon cette loi, la province ĂŠtablit des règles sur l’accessibilitĂŠ auxquelles les entreprises et organisations doivent se conformer aďŹ n d’Êliminer les obstacles dans les secteurs de la vie quotidienne tels que le service Ă  la clientèle,

le transport, l’emploi, l’information et les communications et le milieu bâti. La première norme a avoir ÊtÊ adoptÊe est celle du service à la clientèle. Elle a force de loi depuis 2008 et s'applique à toutes entreprises et organisations fournissant des biens et services qui comptent au moins un employÊ. Cette norme comprend aussi le fait que les compagnies sont sensÊes former leur personnel à servir les personnes handicapÊes. D'ailleurs, cette formation est obligatoire pour le personnel qui est en contact avec le public, la clientèle ou qui Êlabore des politiques rÊgissant les services à la clientèle. Suite en page 9...

out le monde a ÊtÊ bouleversÊ par la plus grande catastrophe naturelle de ce dÊbut d’annÊe. La violence des photos et le choc des images les unes après les autres ne laissent personne insensible à cette tragÊdie humaine. Au-delà de la grande leçon que nous ne contrôlons vraiment rien sur terre, nous avons aussi vu la revalorisation de certains mÊtiers qui commençaient à être oubliÊs avec la rÊvolution technologique que nous vivons depuis les trois dernières dÊcennies. Bien que nous continuons à s’Êmerveiller des histoires des rescapÊs et de survivants qu’on a pu retrouver grâce aux iphones, blackberries et autres produits Êlectroniques; d’autres moments nous ont ramenÊ à l’importance à l’ordinaire. Derrière les histoires incroyables et les reportages extraordinaires qu’on entendait jour après jour, voici une compilation de quelques mÊtiers traditionnels que la tragÊdie d’Haïti a redonnÊ vie et grande importance :

(Hamilton) Arcel Mittal Dofasco observe Êgalement une amÊlioration dans le secteur de l’acier et prÊvoit mettre en activitÊ un troisième haut fourneau d’ici l’ÊtÊ 2010 en vue d’augmenter la production. La compagnie aurait besoin d’engager 30 nouveaux employÊs pour ce projet de 100 millions de dollars. De plus, Dofasco prÊvoit embaucher 100 nouveaux ouvriers en 2010 pour remplacer les employÊs partis à la retraite. (London) Armatec, entreprise de dÊfense

mondiale, construit une nouvelle usine Ă  Dorchester. L’entreprise emploie actuellement 360 personnes Ă  quatre usines Ă  London. Ă€ la ďŹ n des travaux Ă  l’automne 2010, environ 400 personnes travailleront au parc industriel. Le complexe abritera approximativement dix industries, ce qui crĂŠera un campus de technologie et d’innovation. Armatec fabrique diverses plateformes de protection blindĂŠe pour les vĂŠhicules destinĂŠs au marchĂŠ mondial.

Merci à tous ces braves professionnels que nous avons vus à l’ouvrage jour et nuit.

Index

5

Problèmes liÊs à l'utilisation d'une souris d'ordinateur

9

Nouvelles rĂŠgionales du marchĂŠ du travail Bonnes nouvelles du marchĂŠ travail Ă  travers nos rĂŠgions en page 3!

• SĂŠismologue; • Ambulancier; • Reporter; • Journaliste de presse; • Photographe; • Secouriste; • ThĂŠrapeutes; • Travailleurs sociaux; • Gestionnaire d’orphelinat; • SpĂŠcialiste de levĂŠe de fonds; • Coordinateur de bĂŠnĂŠvoles; • MĂŠdecins d’urgence ; • Chirurgiens; • InďŹ rmiers – inďŹ rmières ; • Conducteurs de camions; • Psychologues;

6

15

14

Rencontre avec deux employĂŠs du secteur mĂŠdical

7

Une rĂŠsolution pour le nouvel an? Pourquoi pas?

20

19

Place aux rĂŠsolutions 2010!

www.bilinguallink.com Your ultimate Link to bilingual opportunities

Looking to break into the bilingual market? Des questions sur les opportunitÊs bilingues? Jobs & Carrières Infos t+PCQPTUJOHTGPSCJMJOHVBMT t(VJEFPGDPNQBOJFT t$BMFOEBSPGDBSFFSFWFOUTBOENPSF

t-JTUFEhFNQMPJTQPVSCJMJOHVFT t(VJEFEFTDPNQBOJFT t$BMFOESJFSEFTGPJSFTEhFNQMPJFUQMVT


2

Editorial Par Rose Cathy Handy, Éditrice responsable de Jobs et Carrières Infos

Jobs & Carrières Infos

Les 7 résolutions pour la nouvelle année

Publication: La Toile des Carrières Editeur Responsable : Rose Cathy Handy Rédactrice en chef : Djia Mambu Collaborateurs : Patrick Rhein Annie Peltea Alain Samson Publicité : Annie Peltea Tel: 1-866-784-3020 (2926) annie@bilinguallink.com Graphisme : Mevlana Media Solutions Inc. fmelani@rogers.com 416-789-9933

Contacts: Jobs & Carrières Infos 998, Bloor Street West, Suite 10612 Toronto, ON M6H 1L8 Téléphone: 1.866.784.3020 (ext 2922) Courriel: journal@bilinguallink.com Site Web: www.bilinguallink.com L'unique journal des opportunités bilingues du Grand Toronto. Jobs&Carrières Infos est une publication bimensuelle éditée par la Toile des Carrières qui paraît tous les premier et troisième vendredis du mois et également disponible en ligne (version téléchargeable) sur le site internet www.bilingualink.com. Nous déclinons toute responsabilité reliée au contenu des annonces publiées dans ce journal, aux fautes d'impressions, de copies ou d'oublis ayant pu survenir, autres que celle concernant le choix de l'espace de l'annonceur. Toutes les annonces ainsi que les changements doivent nous parvenir au plus tard les vendredi avant 17h. Le contenu des annonces et des textes qui paraissent dans Jobs&Carrières Infos est protégé par copyright. Toute reproduction non explicitement autorisée par écrit est formellement interdite.

N

ous sommes à ce moment de l’année encore où tout le monde se fait des promesses, prend des décisions ou des engagements par rapport à soi-même ou aux autres qu’on arrive parfois difficilement à honorer. J’ai fait un petit jeu depuis le début de l’année en demandant à chaque personne que je rencontrais en rendez-vous quelle était sa plus grande résolution? J’ai entendu : m’acheter une voiture neuve, acheter une maison, ouvrir un compte de retraite, appeler mes parents chaque mois, me marier, aller en croisière, aller voir les Raptors jouer quand Kobe Bryant ou Lebron James viennent à Toronto, aller à l’église chaque dimanche, jouer au Lotto plus souvent, ouvrir un compte épargne, passer plus de temps avec mes enfants, organiser une fête une fois par mois, faire un voyage en Asie une fois par an, aller à la pêche avec ma fille, etc. De ces réponses variées que j’ai collectées, j’ai pensé qu’il est important de faire le tour des résolutions qui devraient être en tête de liste de toute personne en quête de nouvelles opportunités cette année. La certitude que nous avons est que 2010 sera complètement une année différente de la précédente. Toutes les théories sur la récession s’entendent sur une chose : elle a

Rose Cathy Handy

un cycle de vie de 18 mois maximum, ensuite l’économie rebondit. Sauf un mirage total ou une catastrophe naturelle de grandeur planétaire, on peut avoir la certitude que cette année la récession sera finie, les compagnies vont recommencer à investir et donc embaucher. Plusieurs auront des services et produits à proposer aux compagnies sous forme d’affaires, et d’autres auraient des talents et compétences à offrir sous forme de main-d’œuvre. Tout le monde doit être prêt. Que ce soit pour démarrer ou croître une entreprise, commencer une nouvelle carrière ou trouver un travail, chaque personne devrait se donner une liste réaliste de résolutions atteignables, mesurables et simples.

Courrier des lecteurs Bonjour, C'est assez horrible à dire mais, plus je vis au Canada et plus j'aime la France! ;-) Au niveau de la santé et du travail, je préfère la France, ici les travailleurs n'ont aucun droits, aucune garantie de garder leur emploi. En 6 mois j'ai eu 4 petits boulots et pas un seul contrat de travail. Ce qui implique: pas de préavis de licenciement, pas de congés payés, pas d'indemnité de précarité en cas de cdd, etc. De plus, en France lorsqu'on est embauché pour effectuer un certain nombre d'heures par semaine, l'employeur ne peut pas aller en deçà. Ici c'est la porte ouverte aux abus et exploitations en tout genre ça ne semble déranger personne. Les managers/patrons ne se demandent pas si leurs employés pourront payer leur loyer ou faire leur courses. C'est ce qu'il m'arrive à la boutique de chocolat depuis que je lui ai dit que j'avais trouvé un autre emploi, je suis passé de 20h à 6h cette semaine... j'aime bien avoir un certain cadre, certaines garanties,... Sarah, Toronto

Bonjour, Merci infiniment d'avoir écrit cet article! Vous avez fait un superbe travail! Encore merci. Bien à vous.

Si je devais suggérer des résolutions aux personnes qui ont besoin de changement majeur dans leur situation professionnelle cette année, voici les 7 résolutions que toute personne qui veut réussir ou trouver du travail devrait se donner : • Je vais continuer à chercher des opportunités dans la ville/la région où je réside, mais surtout en dehors de ma région cette année; • Je vais rechercher et retenir 5 alternatives à mon métier que je peux pratiquer aussi dans la vie en ayant le sentiment d’une carrière bien accomplie; • Je vais consacrer 5 h par semaine au bénévolat dans un domaine qui me passionne; • Je vais lire au moins 1 livre par mois pour mon développement personnel et boire 1 litre d’eau par jour; • Je vais consacrer 5h par semaine dans un loisir qui me passionne vraiment et faire 30 minutes de marche ou d’exercice physique par jour; • Je vais participer à une rencontre de réseautage 1 fois par mois et toujours faire au moins 2 contacts réels avant de sortir de là; • Je vais approfondir ma foi et atteindre mon lieu de prière une fois par semaine.

L’année peut vraiment s’améliorer grandement si on applique ces quelques résolutions ou au moins 3 de son choix. La recherche d’emploi ou d’opportunité et la réussite sont un engagement personnel et un exercice difficile qui exigent : • La discipline pour suivre le plan et les objectifs qu’on s’est fixé et éviter de se faire distraire par les choses de la vie et la nature • Le courage - par définition est l’habileté de faire face au danger, difficultés, incertitude, la peine ou le chagrin sans se laisser submerger par la peur ou détourner de la direction choisie – de tenir bon peu importe les situations. • La créativité pour s’adapter et s’ajuster aux réalités • La ténacité pour ne jamais baisser les bras tant que les objectifs ne sont pas atteints • La stabilité mentale pour nous permettre de contrôler les multiples émotions qui nous envahissent ou nous visitent tout au long du parcours • Une vision claire car ce sera toujours notre point de départ • Un plan clair • Une conviction sans équivoque qu’on va y arriver peu importe les obstacles. Bonne lecture et bon succès!

Communiqué Nomination de Rose Cathy HANDY au conseil consultatif des services de santé en français

Karene, Toronto Wao! Le journal est vraiment très très, très Beau! Bravo!

Nomination de notre Éditrice Responsable du journal Jobs & Carrières Infos, Rose Cathy Handy, au Conseil consultatif des services de santé en français auprès du gouvernement de l’Ontario

Marie-Jacquard, Charlottetown Bonjour, Merci ma pour l'annonce sur Jobs& Carrières Infos Vous avez fait du très bon travail! Siham, Scarborough Salut, Je profite de l’occasion pour vous souhaiter la bonne année. Merci pour le lien du journal. Au plaisirs. Jean, Ottawa

« Je suis très contente de faire partie de ce conseil, déclare Rose Cathy Handy. La santé est un secteur qui me touche très personnellement et tout ce que je peux faire pour avancer la cause des minorités raciales et ethnoculturelles francophones de l’Ontario sur ces questions, je vais certainement donner le maximum de mon temps et mes idées. Je voudrais particulièrement voir plus d’accès aux soins de santé en français, plus de programmes de promotion de santé et une excellente qualité de services de santé pour les francophones. Et la clé de tout ceci est bien entendu qu’il y ait plus de professionnels en santé qui parlent français à travers tout l’Ontario ». (La rédaction)

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010


3

the Connection | mag Nouvelles

Nouvelles régionales du marché du travail GRAND TORONTO

L

a Ville de Toronto a été choisie pour la tenue des Jeux panaméricains en 2015. La soumission retenue inclut la construction d’un village des athlètes d’une valeur d’un milliard de dollars, lequel comprendra une composante pour des logements à prix abordable qui serviront après les Jeux, un nouveau centre de sports aquatiques et un centre d’entraînement sportif de haut niveau. D’autres sites seront aménagés dans la région du Golden Horseshoe. Le coût des projets sera partagé entre les gouvernements fédéral et provincial et l’administration municipale. UBS AG, la plus grande banque de Suisse, a annoncé son intention d’engager du personnel à la vente et à la formation au Canada pour le volet « actions » de ses activités. UBS AG a des bureaux à Toronto, Montréal, Calgary et Vancouver. General Motors du Canada Limitée (GM) a confirmé que l’entreprise commencera la production du Buick Regal à l’usine General Motors à Oshawa à partir du début de 2011. Selon les estimations préliminaires, entre 600 et 750 travailleurs licenciés seront rappelés. Centraide de la région de Peel a annoncé l’octroi de 70 000 $ en subventions à l’intention des organisations ayant des projets à vocation sociale et 40 000 $ en subventions d’assistance technique pour les projets à vocation sociale axés sur les programmes de formation en cours d’emploi et d’expérience de travail dans la région de Peel. Les programmes qui reçoivent un financement aident les jeunes, les femmes victimes de violence et les personnes atteintes de troubles mentaux ou ayant une déficience intellectuelle à trouver un emploi intéressant. Rogers Communications Incorporated réduira de 900 le nombre de cadres intermédiaires au Canada.

HAMILTON

L

es personnes qui voudraient recevoir des conseils sur le démarrage ou l’exploitation d’une petite entreprise peuvent recevoir de l’aide à la bibliothèque publique de Welland. Un agent d’information sur les entreprises sera à la bibliothèque une journée par mois pour répondre à des questions ou pour rencontrer des personnes individuellement. L’usine de fabrication H. D. Brown de St. George fermera ses portes en janvier 2010 et 30 ouvriers perdront leur emploi. L’entreprise, qui fabrique des accessoires et du matériel d’emballage pour les industries de l’automobile et de l’aviation, a été

touchée par la restructuration de l’industrie automobile. Le siège social de St. George ainsi que l’entrepôt et le centre de distribution de Brantford continueront leurs activités avec une main-d’œuvre combinée de 40 employés. Lakeside Steel Inc. reçoit des commandes supplémentaires de l’Ouest canadien et prévoit ajouter un autre quart de travail en janvier 2010. Actuellement, plus de 300 ouvriers travaillent à l’usine de Welland. National Steel Car a obtenu un contrat pour la fabrication de 400 nouveaux wagons couverts pour le Canadien National (CN). L’entreprise rappellera au travail environ 500 ouvriers en janvier 2010 afin de réaliser ce projet de trois à quatre mois. L’usine a fermé à la fin de l’été dernier en raison d’un manque de commandes. National Steel Car espère obtenir un autre contrat pour la fabrication de 750 wagons à minerai. Le cas échéant, 600 autres ouvriers seraient rappelés au travail. Naturally Norfolk Inc. recevra un million de dollars du ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario pour la construction d’une nouvelle usine de traitement à Dehli. L’usine créera 48 emplois à son ouverture auxquels s’ajouteront 85 autres emplois au cours des cinq prochaines années. Speedy Auto Service ouvrira ses portes à St. Catharines, en janvier 2010, et emploiera cinq personnes. Commisso’s Fresh Foods ouvrira ses portes à la fin du printemps 2010 dans un ancien magasin Winner’s de Niagara Falls. Le concessionnaire Toyota de Welland commencera bientôt la construction d’un nouvel établissement de quatre millions de dollars sur la rue Niagara. L’entreprise compte actuellement 15 employés et embauchera d’autres employés au fur et à mesure que l’établissement prendra de l’expansion.

LONDON On négocie actuellement la création d’un partenariat en enseignement et en recherche entre l’Université Western Ontario et l’Institut Stratford de l’Université de Waterloo. Le campus de Stratford enseigne les médias numériques, un secteur dont la croissance devrait atteindre 2,2 billions de dollars américains d’ici 2012. On peut obtenir des renseignements supplémentaires sur le partenariat à www.uwo.ca. General Motors (GM) investit 90

et au camionnage. La construction du prolongement de la piste d’atterrissage et les travaux d’amélioration à l’aéroport municipal de Tillsonburg se poursuivent. Le prolongement permettra l’augmentation du trafic aérien et pourrait créer de nouvelles perspectives pour les travailleurs à l’entretien et à la réparation des aéronefs. Le projet de 2,1 millions de dollars comprend également un nouveau terminal. Deux écoles de pilotage devraient ouvrir leurs portes en 2010.

WINDSOR millions de dollars dans l’usine CAMI Automotive à Ingersoll. L’argent servira au réoutillage de l’atelier de débosselage (section West Body Shop) de l’usine et à d’autres améliorations requises pour augmenter la production. Afin de satisfaire à la demande de véhicules Equinox de Chevrolet et Terrain de GMC assemblés à l’usine, les 143 travailleurs licenciés restants seraient rappelés au travail au milieu de 2010. L’usine fonctionnant avec trois quarts de travail, six jours par semaine, CAMI revient au plein emploi pour la première fois depuis de nombreuses années. La récente prorogation du contrat permet aux deux usines Magna à St. Thomas, Formet et Presstran, de continuer de fabriquer des châssis de camion et de véhicule utilitaire sport pour General Motors (GM). Grâce à la prorogation du contrat, les travailleurs actuels conserveront leur emploi. Formet assemble les châssis de la prochaine génération. Environ 900 personnes travaillent à l’usine, et 500 autres sont mises à pied. Chez Presstran, environ 450 travailleurs emboutissent les pièces pour Formet, et 400 autres sont mises à pied. General Dynamics Land Systems Canada (GDLS) a décroché un contrat supplémentaire de 2,2 milliards de dollars auprès de l’armée américaine pour la construction de 724 véhicules blindés légers. Les premiers véhicules assemblés seront prêts en avril 2011. L’entreprise prévoit embaucher jusqu’à 100 ingénieurs et technologues pour la conception du nouveau véhicule. GDLS a émis des avis de licenciement à environ une douzaine d’employés à compter de janvier 2010. D’autres avis de licenciement pourraient être émis plus tard en raison de la période d’inactivité précédant le début des travaux dans le cadre du nouveau contrat. Le personnel sera rappelé dès le début de la production. Kanter Marine de St. Thomas s’est

vu octroyer un contrat de 360 000 $ pour la construction de deux bateaux servant aux relevés hydrographiques pour Pêches et Océans Canada. Près d’une douzaine de travailleurs sont actuellement employés à l’établissement. Le travail additionnel pourrait donner lieu au rappel du personnel mis à pied. Les bateaux seront prêts en mars 2011. Next Dimension, fournisseur de services en TI, a récemment ouvert un bureau à London. L’entreprise fournit des solutions technologiques aux entreprises des secteurs de la médecine, des finances et de la fabrication. Le bureau de London emploie quatre travailleurs et souhaite en recruter deux employés de plus. On trouvera un complément d’information sur l’entreprise à newsletter.ledc.com Un groupe privé a acquis eJust Systems Inc. à London. L’entreprise développe un logiciel de gestion électronique des accusations criminelles dont se servent les services de police et le secteur de la justice. Les nouveaux propriétaires prévoient engager plus de travailleurs. London a reçu un financement fédéral de 8 millions de dollars pour le nouveau projet de porte d’entrée pour un centre international de transbordement de fret aérien. Le fret sera expédié à London en provenance de l’Europe et des États Unis et distribué vers d’autres destinations. La Ville de London et l’aéroport international de London verseront également des fonds au complexe de 11 millions de dollars. Le projet comprend des travaux d’amélioration à l’aéroport et aux routes. La construction devrait commencer en mars 2010. Outre les emplois de construction, le nouveau terminal de fret pourrait créer jusqu’à 100 emplois en manutention du fret, en emballage et en ravitaillement. Le projet pourrait également créer 50 autres emplois dans des activités associées à la douane

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010

On est à la recherche d’administrateurs pour combler des postes vacants au conseil d’administration de la chambre de commerce de Sarnia Lambton. Transit Windsor, le système de transport public de la ville, cherche à recruter cinq nouveaux chauffeurs. En 2009, le marché fermier saisonnier de Petrolia a permis aux fournisseurs de réaliser un chiffre d’affaires brut de plus de 88 700 $ et a permis de créer 32 emplois saisonniers. Grâce à une subvention du gouvernement fédéral, un marché saisonnier permanent de 24 kiosques devrait s’établir à Petrolia d’ici le 31 mars 2010. Bénéficiant d’un financement de 6 millions dollars offert par le gouvernement fédéral dans le cadre du Plan d’action économique, VIA RAIL fera effectuer des travaux, d’une valeur de 17 millions de dollars, sur le tronçon Chatham Windsor afin d’améliorer son service ferroviaire sur la liaison Toronto Windsor. Le projet devrait être terminé à la fin de 2010. Enbridge Inc. et Renewable Energy Systems Canada Inc. ont investi approximativement 285 millions de dollars dans un projet d’énergie éolienne à Chatham. On estime que 300 emplois de construction et huit emplois en exploitation seront créés. Le projet devrait être achevé en décembre 2010. OLS Pembroke regroupe ses deux centres d’appels à son deuxième établissement, l’ancien édifice Eddie Match. L’établissement sera rénové et agrandi afin de répondre aux exigences de la croissance des affaires. Les centres d’appels comptent actuellement 425 employés, mais OLS engagera 100 autres personnes. La construction devrait débuter au début de 2010 et être terminée au printemps de 2010. http://www.servicecanada.gc.ca


4

Annoncez vos postes et gagnez 15% de rabais ervices! pour une annonce publicitaire sur vos services!

Avantages pour les employeurs: t(FTUJPOTĂ?DVSJUBJSFEFTQPTUFTWPVTQFSNFUUBOU EhBGmDIFSFUEFNPEJmFSWPTPGGSFTOhJNQPSUFRVBOE t5SJBVUPNBUJRVFEFTDBOEJEBUTTFMPOEFTMJTUFT EJTUJODUFT-JTUF"FU-JTUF# tKPVSTEhBGmDIBHFEhFNQMPJ t"DDĂ’TĂ‹VOFCBORVFFYDMVTJWFEFDWDJCMBOUMFTQSPGFTTJPOOFMT

Visitez-nous aujourd'hui Ă : www.bilinguallink.com

Visitez le lien carrière du BilingualLink pour inscrire automatiquement votre cv en ligne et soyez parmi les 10 premiers ers candidats sÊlectionnÊs pour gagner une copie du guide

"Qui engage le personnel bilingue?" qui sera prochainement publiĂŠ par La Toile des Carrières! DĂŠjĂ  inscrit? Rafraichissez votre proďŹ l en ouvrant votre sessionn urs, en tant que chercheur d'emploi et vous serez ĂŠligible au concours, ne manquez pas cette occasion!

Visitez-nous aujourd'hui Ă : www.bilinguallink.com

jobs & carrières infos • numÊro du 22 janvier 2010


5

the Connection | mag Le saviez-vous?

Saviez-vous que l’utilisation d’une souris d’ordinateur peut devenir un problème? souris dans le cadre de leur travail doivent simultanément se servir du clavier, elles font travailler les mêmes petits muscles maintes et maintes fois, ce qui peut être une source d'inconfort, de douleur et même de troubles musculo-squelettiques liés au travail (TMSLT). Quels facteurs de risque sont associés à l'utilisation d'une souris? Il existe deux facteurs de risque associés à l'utilisation régulière d'une souris:

L

a souris, pièce courante de matériel informatique, aide les personnes à utiliser les ordinateurs avec plus de facilité et de rapidité. Depuis l'apparition de la technologie Windows dans les années 1990, en grande partie responsable de la popularité des logiciels nécessitant l'usage intensif de la souris, cette dernière est devenue une pièce d'équipement

standard dans tous les bureaux. Utiliser une souris comme seul dispositif d'entrée de données (comme pour les jeux informatisés) ne présente pas de danger pourvu que le poste de travail soit bien aménagé et que l'utilisateur s'accorde des pauses fréquentes. Toutefois, puisque la plupart des personnes qui utilisent une

Premièrement, manipuler une souris nécessite que la personne exécute de petits mouvements précis avec sa main, ses doigts et son pouce. Positionner la souris, la déplacer, la glisser ou cliquer sur ses boutons à maintes et maintes reprises fait travailler les même petits muscles qui, fatigués et surutilisés, peuvent causer : • Une douleur sur le dos de la main. • Une douleur autour du poignet.

• Une douleur le long de l'avantbras et du coude. • La formation de nodules douloureux, et à un stade avancé, de kystes synoviaux autour des articulations et le long des tendons. • Un engourdissement et des picotements dans le pouce et l'index, qui peuvent se transformer en syndrome du canal carpien.

des épaules. Si l'utilisateur a une mauvaise posture et qu'il s'incline vers l'avant, il risque également de souffrir de douleurs dans le bas du dos.

Deuxièmement, la position de la souris peut présenter un danger si celle-ci est difficile à atteindre. Nombre de postes de travail offrent peu d'espace; puisque le clavier se trouve déjà directement en face de l'utilisateur, la souris est placée la plupart du temps près de l'extrémité supérieure droite du clavier, vers l'arrière du bureau. Effectuer de tels mouvements et adopter de telles positions à répétition pendant la journée peuvent causer un endolorissement et de la fatigue et imposer une charge supplémentaire aux muscles du haut du dos et des épaules. Par conséquent, une utilisation répétée de la souris peut occasionner de la douleur et un endolorissement dans la région du cou et

Concevoir un poste de travail informatisé où une personne utilise un clavier et une souris (ou tout autre dispositif d'entrée de données comme les boules roulantes ou les tablettes graphiques) simultanément peut se révéler très difficile. Il se peut qu'il soit impossible d'éliminer complètement les risques d'endolorissement, de douleur et de TMSLT; par contre, choisir la souris appropriée, la positionner correctement et être conscient de la position adoptée et de la façon de faire travailler ses muscles peuvent contribuer à améliorer la situation.

Nouvelles du Gouvernement Le Plan d’action économique du Canada a été préparé par le gouvernement canadien pour stimuler notre économie, protéger les Canadiens pendant la récession

mondiale et investir dans notre croissance à long terme. En ces temps économiques difficiles, le gouvernement s’engage à soutenir les Canadiens à faible revenu,

Source: Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, http://www.tbs-sct.gc.ca

Gardez la forme!

au moyen de mesures fiscales et de transferts, afin de les épauler immédiatement et de les aider à bâtir un meilleur avenir pour eux-mêmes et leurs familles.

Le gouvernement du Canada aide les nouveaux arrivants à intégrer le marché du travail

Réforme fiscale du gouvernement McGuinty en vue de créer des emplois et d’attirer des investissements

G

À

râce à un nouveau projet financé par le gouvernement du Canada, les nouveaux arrivants au pays recevront l’aide dont ils ont besoin pour mieux intégrer le marché du travail. Le gouvernement canadien, par l’intermédiaire de son Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers, octroiera à JVS Toronto un financement de plus de 1,7 million de dollars pour appuyer un projet de services intégrés en ligne avant l’arrivée. Le projet aidera les nouveaux arrivants à bien intégrer le marché du travail en leur offrant un ensemble exhaustif d’outils en ligne avant même leur arrivée au pays. Ces outils en ligne fourniront aux travailleurs qualifiés étrangers l’information nécessaire dès le moment où ils auront décidé de s’établir au Canada, c’est-à-dire des renseignements sur la formation linguistique, le marché du travail, le mentorat et les techniques de recherche d’emploi. www.plandaction.gc.ca.

Que peut-on faire pour diminuer les risques de blessures lorsqu'on utilise une souris?

partir du 1er janvier, la province réduit le taux de la première tranche d’imposition d’un point de pourcentage, la faisant passer de 6,05 % à 5,05 %. Par conséquent, l’Ontario revendiquera le taux le plus bas sur la première tranche d’imposition de toutes les provinces, c’est ce qu’a déclaré le gouvernement McGuinty en début de cette nouvelle année. En outre, 90 000 contribuables ontariens à faible revenu ne seront plus assujettis à l’impôt sur le revenu des particuliers de l’Ontario. La grande réforme fiscale de l’Ontario prévoit des paiements directs et un allégement fiscal permanent de 10,6 milliards de dollars pour les Ontariens. Elle inclut un nouveau crédit de taxe de vente de l’Ontario permanent, ainsi que l’amélioration du crédit d’impôts fonciers de l’Ontario, une réduction du taux d’impôt sur le revenu des sociétés et la fusion des taxes de vente en une taxe de vente harmonisée unique pour renforcer l’économie du pays. Ministère du Revenu, ontario.ca/revenu

V

otre cerveau vous rapporte de l’argent! Sans doute, mais n’oubliez pas que c’est votre cours qui le soutient. Mieux vous vous sentirez dans votre peau, et plus vous serez capable de produire des efforts continus dans le travail. Être en plein forme, c’est ajouter un atout à votre jeu. 90% des hommes qui grimpent les échelons de l’entreprise ne sont pas en bonne condition physique. Contrairement à eux, vous pourrez commencer plus tôt, faire moins de pauses et terminer la journée par an sprint.

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010

Vous dormirez également mieux. Vous vous sentirez revigoré et vous fatiguerez moins. Votre moral sera au beau fixe et vous ignorez les moments de déprime. Le week-end ou le soir, vous aurez encore l’énergie et la motivation indispensables pour entrainer une équipe de foot, aller au théâtre ou faire du bénévolat. A vous de voir comment vous y prendre pour garder la forme. Source : Les 75 lois de Fox : Comment devenir le nr.1, Jeffrey J .Fox, L’Archipel, 2001.


6

Profile

Rencontre avec deux employés du secteur médical Martin Dubé, 42 ans, travailleur social et conseiller en santé mentaleadulte au Centre de Santé communautaire Hamilton/Niagara.

Halima HABBAL, 30 ans, promotrice de santé volet hygiène dentaire au Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara. Jobs & Carriers Infos: Quand avez-vous commencé à travailler au Centre et pourquoi ?

Jobs & Carriers Infos: Quand avezvous commencé à travailler au Centre et pourquoi ? Martin Dubé : Je travaille pour le Centre de santé depuis juillet 2003. J’ai débuté avec une clientèle enfants-adultes pour quelques années avant la réorganisation de mon secteur de travail. Depuis, ma clientèle se compose d’adultes rencontrant des situations difficiles telles que le deuil, la dépression, l’ anxiété, les problèmes relationnels, la faible estime de soi, l’isolement social, la gestion des émotions, la gestion de la colère, etc. J’adore mon emploi au CSC car j’ai la chance de travailler en Français, au sein d’un organisme qui a adopté une approche multidisciplinaire en ayant comme objectif l’amélioration de la santé globale de la clientèle. J’ai la chance de travailler en collaboration avec différents professionnels de divers secteurs entre autre des médecins, des infirmières, des diététistes, des travailleurs communautaires, des conseillers au sein du CSC et d’autres ressources communautaires de la région. Il y a une multitude de raisons qui font en sorte que j’adore mon travail au CSC. J&C Infos: Quelle formation avez-vous eu besoin pour faire ce occuper ce poste ? M.D: Je possède un BAC en travail social que j’ai obtenu à l’Université de Montréal. Certains de mes collègues possèdent soit une maîtrise, un baccalauréat ou un diplôme en travail social ou dans un domaine connexe. J&C Infos: Comment avez-vous trouvé cet emploi ? M.D: Le poste était affiché dans un journal francophone : Le Régional. Maintenant, on peut visiter le site web du Centre

Martin Dubé, travailleur social et conseiller en santé mentale-adulte

de santé communautaire pour y trouver des offres d’emploi. J&C Infos: Que faisiez-vous avant ce travail ? M.D: J’étais éducateur spécialisé pour un conseil scolaire Francophone en Ontario. J&C Infos: Qu’estce que votre profession implique ? M.D: Un travailleur social peut travailler pour différents organismes ou institutions : Écoles, Hôpitaux, Centres de santé, Centres d’hébergement, Organismes gouvernementaux tels l’Aide à l’enfance, etc. Pour utiliser le titre de Travailleur social, on doit faire partie de l’ordre des travailleurs sociaux de l’Ontario. Au Centre de santé, j’offre du counseling individuel et j’organise des ateliers sur différents sujets en liens avec la santé mentale. Je participe aux initiatives et comités communautaires visant l’amélioration de la qualité de vie des adultes, je prépare des rapports, j’assure la tenue de dossiers et des statistiques, etc., et ce, au sein d’une équipe de professionnels dynamiques. J&C Infos: Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière avec ce poste ? M.D: Il est possible de poursuivre comme conseiller, mais d’autres possibilités existent au sein de l’organigramme du CSC. Aussi, l’organisme prend constamment de l’expansion au niveau des services offerts. Le CSC encourage également la formation continue. J&C Infos: Quel est

votre salaire actuel et y’a t’il une évolution dans le salaire depuis que vous avez commencé ? M.D: Mon salaire se situe aux environs de 50 000 $ par année. Le CSC offre d’excellents avantages sociaux et les salaires sont compétitifs. Une échelle salariale existe . J&C Infos: Y’a t’il beaucoup de débouchés, d’ouvertures pour d’autres emplois ? M.D: Une multitude de débouchés existent au sein du CSC et dans d’autres secteurs également tels que Conseils scolaires, hôpitaux, organismes gouvernementaux, organismes communautaires, domaine privé, etc.

J&C Infos: Avezvous un commentaire à ajouter ? M.D: Le commentaire que j’aimerais ajouter est le fait que j’adore mon milieu de travail, le poste que j’occupe, l’équipe dont je fais partie, les valeurs et objectifs du CSC aussi bien que la clientèle visée. J’encourage les personnes intéressées à s’informer auprès du CSC au sujet des possibilités d’emploi. Je ne mets aucunement en doute mon choix de carrière ! J’aimerais également ajouter que bien que nous soyons francophones en milieu minoritaire, il existe de nombreux débouchés pour les personnes d’expression française. Bien entendu, le bilinguisme est un atout, mais le français est loin d’être un frein. Par conséquent, j’encourage les jeunes à poursuivre leurs études en français!

Halima HABBAL: J’ai commencé à travailler au centre de santé communautaire en 2008. Mon intérêt de joindre un centre de sante communautaire en général a été suscité pendant mes études collégiales lors de présentations au bénéfice d’un centre de santé communautaire. Depuis, je me suis donnée pour vocation d’aider, éduquer et partager ma passion de la santé bucco-dentaire surtout auprès de la communauté la plus défavorisée. Une fois diplômée, j’ai été attirée par le Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara vu sa réputation au sein de la communauté francophone en particulier mais aussi vu la richesse des activités et services qui y sont offerts. J&C Infos: Quelle formation avez-vous eu besoin pour faire ce occuper ce poste ? H.H: J’ai suivi une formation de 2 années au Collège Boréal de Sudbury, précédée par une année de cours préparatoires pour augmenter mes chances d’admission dans le programme. J&C Infos: Comment avezvous trouvé cet emploi ? H.H: J’avais obtenu mon diplôme collégial en gestion administrative au Maroc dont je suis originaire. Je travaillais dans le département de communication au ministère de l’éducation nationale. Après mon installation au canada, j’ai décidé de réorienter ma carrière et je savais que la meilleure clé pour mon intégration passait par un diplôme. C’est mon professeur d’« ESL » qui m’a encouragé à franchir les portes du domaine de l’hygiène dentaire, étant donné qu’elle savait l’intérêt que je portais au domaine dentaire, et je lui en suis très reconnaissante aujourd’hui. J&C Infos: Que faisiezvous avant ce travail ? H.H: Comme tout nouveau gradué, trouver un emploi risque d’être un défi au début. Beaucoup de patience mais surtout une bonne dose de persistance est primordiale.

Halima HABBAL, promotrice de santé volet hygiène dentaire

Une fois mes études terminées, j’ai commencé par travailler dans des cliniques dentaires privées. Après une année, je me suis joint à l’équipe extraordinaire du Centre de santé communautaire, grâce à une annonce pour un poste administratif publié sur leur site Internet. J’ai ainsi débuté mon parcours dans l’administration sans pour autant être découragée par l’absence d’un service dentaire. Je savais néanmoins que j’avais une grande chance d’exercer ma profession au regard de l’approche innovante du Centre notamment en ce qui concerne la création de nouveaux projets, et l’occasion n’a pas tardé à venir. J&C Infos: Qu’est-ce que votre profession implique ? H.H: Une bonne dose de qualité humaine est primordiale. Esprit d’équipe, autonomie, capacité d’écoute, facilité à communiquer, sens de responsabilité, PATIENCE, sens de l’observation, discrétion, diplomatie, minutie s’avèrent très essentiel aussi. J&C Infos: Quelles sont les possibilités d’évolution de carrière avec ce poste ? H.H: Pour le moment, notre focus est de promouvoir la santé bucco-dentaire chez les enfants et les jeunes au sein des communautés, des familles et des écoles... A moyen terme, nous envisageons avoir notre propre clinique dentaire pour offrir des services de prévention en santé bucco-dentaire. L’évolution optimale de mon poste tel que je le considère pourrait me porter à un niveau décisionnel. J&C Infos: Quel est votre salaire actuel et y’a t’il une évolution dans le salaire depuis que vous avez commencé ? H.H: Pour un poste d’hygiéniste dentaire, le salaire horaire moyen en Ontario est de 31.99$ selon l’Association des hygiénistes dentaire canadienne. Le salaire augmente

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010

d’habitude annuellement selon le contrat établit avec l’employeur. Le CSC offre de très bon avantages sociaux et des salaires très compétitifs. J&C Infos: Y’a t’il beaucoup de débouchés, d’ouvertures pour d’autres emplois ? H.H: Une hygiéniste dentaire a une multitude de choix pour les endroits où elle veut s’établir, tout dépend des préférences et bien-sûr aussi des disponibilités d’embauche sur le marché du travail. Il est possible de travailler dans des centres de santé communautaire, des cliniques dentaires privées, des hôpitaux, l’armée, institut correctionnelle, centres de soin de longue durée ou encore s’établir à son propre compte. J&C Infos: Avez-vous un commentaire à ajouter ? H.H: J’aimerai juste préciser que le choix du métier de promotrice de santé/hygiéniste dentaire est un métier de vocation. Il y’a beaucoup de défis qui peuvent être rencontrés durant le parcours que seules la passion et la détermination permettront de les surpasser. Je suis très chanceuse de faire partie d’un organisme qui partage des valeurs qui me sont sacrées, et aussi travailler avec des collègues que le respect et l’entraide sont leurs devises essentielles. Pour ceux qui arrivent au Canada, je souhaite ajouter qu’il est important d’avoir une bonne maitrise d’au moins une des langues officielles. En ce qui me concerne, j’ai suivi des cours intensifs en anglais à ESL (English as Second Langage) pour me permettre d’avoir une base en grammaire, et au ALC (Adult Learning Centre) pour côtoyer des canadiens et apprendre un peu plus sur la culture canadienne et sur la communication (orale et non verbale).Je suis fière de pouvoir dire aujourd’hui que je suis parfaitement bilingue ce qui a été un immense atout dans mon parcours professionnel.


7

the Connection | mag Planifi cation de carrière

Une résolution pour le nouvel an? Pourquoi pas? Ê

tes-vous du genre à regretter le passé? À vous dire Et si...? Et si vous aviez osé demander à Marc de vous accompagner au bal de finissants au secondaire? Et si vous aviez refusé ce transfert à Drummondville il y trois ans? Et si vous aviez vendu votre entreprise quand on vous en a offert un prix d’or l’an dernier? Et si vous aviez davantage étudié lors de cet examen qui pouvait mener à l’obtention d’une bourse d’études? Et si vous aviez refusé les avances de Leyla, au party de Noël de votre entreprise, en décembre dernier? Et si vous aviez choisi un champ d’étude en fonction de vos goûts plutôt que de laisser vos parents décider? Et si vous aviez fait plus d’exercice au cours des dernières années? Et si vous vous étiez donné la peine d’être plus présent pendant que vos enfants grandissaient? Et si? Et si? Votre vie actuelle serait toute autre si vous aviez pris des décisions différentes à ces moments critiques. Seriez-vous plus heureux? Le seriez-vous moins? Vous pouvez fantasmer à volonté mais cela ne vous mènera nulle part. Nul ne peut retourner en arrière. En cultivant les regrets, vous ne ferez qu’entretenir le ressentiment et les remords. J’ai cependant une bonne nouvelle pour vous : votre vie n’est pas finie. Les décisions que vous prendrez aujourd’hui et dans le futur auront un grand impact sur ce que sera votre vie la semaine prochaine, le mois prochain, l’an prochain. Vous pouvez influencer le reste de votre vie. Il suffit de lâcher les Et si...? et de vous concentrer sur les Et maintenant? Pourquoi ne pas en faire votre résolution en ce début d’année? Donnez-vous des objectifs? Coupez-les en petites étapes faciles à entreprendre et fabriquez-vous un avenir à la hauteur de vos ambitions. Et si vous n’avez pas d’ambitions, réapprenez à rêver! Mais attention! Certaines règles doivent être respectées pour qu’un objectif puisse être considéré valables… 1. Un bon objectif est écrit

Par Alain Samson, auteur et conférencier, “Pourquoi travaillez-vous?”

des vôtres avant de poursuivre votre démarche. 9. Un bon objectif vous fait grandir Un bon objectif ne se contente pas de vous laisser inchangé; il ne vise pas le statu quo. Il exige que vous sortiez de votre zone de confort, que vous développiez de nouvelles compétences, que vous acquériez de nouvelles connaissances, que vous rencontriez de nouvelles personnes ou que vous releviez de nouveaux défis. Imaginez que vous êtes alpiniste. Un bon objectif constitue un nouveau sommet à atteindre. Pour y arriver, vous utiliserez l’expérience que vous ont apporté vos ascensions précédentes mais vous vous attaquerez à un sommet plus élevé ou plus difficile. C’est à cette condition que vous trouverez l’expérience exaltante.

S’il ne l’est pas, ce n’est pas un objectif mais une fantaisie, un phantasme ou un vœu pieux. Dès qu’il est couché sur papier, il devient déjà plus concret. Il est déjà en train d’être réalisé. Que souhaitez-vous accomplir cette année ? Ne vous gênez pour rêver à vitesse grand V. C’est votre vie vous en êtes aux commandes. 2. Un bon objectif est précis La seule lecture de votre objectif devrait éveiller en vous des images de ce que sera votre réalité quand l’objectif aura été réalisé. Ne vous contentez pas de « j’aimerais maigrir ». Donnez-vous un objectif : combien souhaitez-vous peser au début de l’an prochain ? 3. Un bon objectif est limité dans le temps Si vous ne fixez pas de date pour la réalisation de votre objectif, vous ne saurez pas s’il a été réalisé ou non. 4. Un bon objectif est dans votre zone de contrôle Un bon objectif doit traiter d’éléments qui figurent dans votre zone de contrôle ou dont vous pouvez prendre le contrôle. Il ne sert à rien de se fixer des objectifs portant sur des éléments qui sont à l’extérieur de votre zone de contrôle. 5. Un bon objectif est formulé en termes positifs Un bon objectif devrait représenter une quête et non une fuite. Vous ne devez pas fuir une réalité que vous n’aimez pas mais partir en quête d’une réalité que vous envisagez avec enthousiasme. Votre esprit retient les mots que vous utilisez quand vous formulez votre objectif prioritaire. Si vous le formulez en termes négatifs (« J’aimerais ne

plus avoir cet affreux patron. » ou « J’aimerais ne pas être aussi gros.»), votre esprit retient les mots affeux patron et gros. Ces mots ne peuvent pas mobiliser votre énergie. Mais que dire de « J’aimerais être transféré dans un service ou le patron est plus compréhensif » ou de « Je souhaite perdre 5 kilos d’ici la fin de septembre »? Ce sont là des objectifs qui laissent entrevoir un bénéfice 6. Un bon objectif vous enthousiasme La réalisation de votre objectif exigera des efforts et du temps. L’énergie que vous devez y consacrer ne sera pas disponible si vous ne percevez pas d’avantage au bout de la démarche. C’est la raison pour laquelle vous devriez dresser une courte liste des avantages que vous retirerez quand votre objectif aura été atteint. 7. Un bon objectif est réaliste Si vous savez d’entrée de jeu que votre objectif est irréaliste et que la partie est jouée d’avance, vous ne sera aucunement motivé à vous investir dans l’aventure. Vous perdrez

par défaut. Sans vous garantir le succès, un bon objectif doit tout de même vous laisser entrevoir la possibilité de le réaliser. Compte tenu de leurs situations respectives, les objectifs de Louise et de Denis sont réalistes. Qu’en est-il du vôtre? Mais attention. Le mot de réaliste ne veut pas dire raisonnable. Rêvez. Lancez-vous à l’assaut de sommets qui exigeront vos moindres efforts. Ne vous contentez pas de la petite colline d’en face s’il y a une montage à affronter à une centaine de kilomètres de chez vous. 8. Un bon objectif vous appartient Un bon objectif vient de vous. Vous pouvez bien entendu prendre en compte, lors de sa rédaction, les gens qui vous entourent mais ce n’est pas à eux de les décider. Si vous poursuivez les objectifs des autres, leur réalisation vous laissera insatisfait. Votre objectif prioritaire vous appartient. Vous devrez probablement en parler à quelques personnes mais vous n’êtes pas obligé de le faire et vous n’avez pas nécessairement à obtenir l’approbation

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010

10. Un bon objectif commence par « Je veux » Nous avons, jusqu’ici, utilisé les mots « J’aimerais » chaque fois que nous souhaitions formuler un objectif. Mais le temps du conditionnel est maintenant passé. Si votre objectif respecte les neuf conditions précédentes, vous pouvez maintenant utilisez le présent et commencer votre formulation par les mots « Je veux ». Quel est le pire gaspillage qu’on puisse faire? Au niveau sociétal, le gaspillage des ressources naturelles est un problème de premier plan. Mais n’en va-t-il pas de même sur le plan individuel? Une personne qui jouit de certaines forces et qui accepte de rester dans une situation où elle est incapable de les utiliser gaspille ce pour quoi elle est ici, en ce moment. Elle y perd parce qu’il devient impossible pour elle de vivre une vie pleine et la société y perd aussi parce qu’elle est privée de des plus précieux dons de cette personne. Cette année qui débutera bientôt pourrait bien être l’année où vous découvrirez enfin ce qui vous passionne, ce qui vous fait vibrer, votre raison d’être. C’est ce que je vous souhaite. Pour information : www.alainsamson.net.


8

Planification de carrière

Travailler à partir de la maison Par Rose Cathy Handy

sur votre écran, vous ne pouvez pas accueillir les appels avec les « what’sup?», « how ya doing? », « allô mon frère, ma belle, ma puce », « hey »; encore moins « Résidence Ducharme» croyant que ça vous fait paraître bourgeois ou important... juste parce que vous êtes à la maison. La ligne de travail doit être répondue comme toute corporation devrait se signaler.

Quelques astuces pour éviter les problèmes communs de travail à partir de la maison? 1. Souvenez-vous que vous travaillez juste à partir de la maison et non à la maison. Donc sortez de chez vous au moins une fois par jour pour prendre de l’air et reconnecter avec l’extérieur. 2. Dressez-vous des objectifs quotidiens à atteindre et donnez-vous une discipline de travailler sur vos objectifs en bouclant votre liste quotidienne des choses à faire. 3. Ne vous laissez pas distraire par les interruptions incontrôlées : le facteur, les vendeurs de porteà-porte, les évangélistes, les bruits de construction chez les voisins, la femme de ménage, les alarmes, le téléphone résidentiel, la TV. 4. Assurez-vous que tout votre matériel imprimé communique clairement votre professionnalisme et que vous êtes sérieusement en affaires. Ce n’est pas parce que vous travaillez à partir de la maison que vous devez communiquer votre numéro de téléphone et votre courriel en les écrivant à la main sur le dos d’une vieille enveloppe déchirée de votre ancien relevé bancaire, ou sur un bout de papier tâché d’huile. Il faut absolument vous doter de cartes d’affaires professionnelles, de papier entête…etc. Parfois au lieu d’écrire app. 205, vous pouvez écrire suite 205 pour avoir l’air encore plus corporatif.

7. Traitez les interruptions de la maison comme si vous étiez dans un bureau. Si vous avez besoin de garderie pour les enfants, il faut l’arranger, si vous avez un chien, il faut prendre des dispositions adéquates. Les histoires des voisins, on vous les racontera après les heures de travail. Un arrêt pour aller aux toilettes ne devra pas enclencher une heure de nettoyage de la salle de bain parce qu’on a remarqué une tâche dans le miroir…etc. Si vous étiez au bureau, vous alliez vous occuper de ces choses quand vous rentrez à la maison 8. Démarquer clairement votre espace de travail en utilisant: une partition, un mur, une étagère ou une chambre séparée. Il est important que ce soit visiblement clair pour vous et toute personne qui rentre chez vous qu’il y a un espace de travail là et le reste est votre maison 9. Ne permettez pas que la paperasse du travail envahisse toute la maison. Utilisez des équipements d’archivage appropriés pour bien garder la maison propre et préservée. 10. Arrêter des heures de travail fixes et faites comprendre à tout le monde quand vous êtes disponible pour le travail et quand vous pouvez être disponible pour le bavardage ou d’autres activités d’ordre personnel. 11. Évitez d’exagérer dans les heures de travail juste parce que vous êtes à la maison. Vous devez continuer à avoir une vie normale, donc pensez à préserver votre temps pour une vie normale.

5. Installez une ligne téléphonique séparée. Ceci vous garantit en tout temps de distinguer quelle ligne sonne et comment vous allez répondre au téléphone.

12. Placer un signe qui rappelle clairement que vous ne voulez pas de bruit ou être dérangé-e quand la porte est fermée ou car vous travaillez à ce moment là.

6. Répondez au téléphone avec un accueil plaisant et professionnel. Bien que vous reconnaissez le numéro de téléphone qui s’affiche

13. Solliciter le support de la famille et les amis habituels pour qu’ils respectent le fait que vous travaillez à partir de la maison

Femmes de carrière, femmes d'avenir, femmes de pouvoir, femme d'influence, femmes immigrées, femmes venues d'ailleurs... et surtout si déterminées dans sa profession

Vous qui représentez la différence et qui contribuez quotidiennement à ce que le Canada est aujourd'hui et à ce qu'il sera demain grâce à la relève que vous aurez inspirée...

Prenez place dans le numéro spécial qui vous sera entièrement consacré au mois de mars 2010 à l'occasion de la journée mondiale de la femme

Si vous remplissez ou quelqu’un que vous connaissez remplit ces critères, veuillez nous contacter!

journal@bilinguallink.com

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010


9

the Connection | mag Dossier

Accessibilité pour les Personnes Handicapées Le 1er janvier 2010 était la date buttoire pour les organismes publics désignées par la loi de 2005 sur l’Accessibilité pour les Personnes Handicapées de l’Ontario (LAPHO)

Que doivent faire les petites entreprises et organisations? Selon la loi donc, les organisations du secteur public qui sont désignées par la norme, comptez tous les ministères de la provinces de l'Ontario, les municipalités, les organisations de transport en commun, les hôpitaux, les conseils scolaires, les collèges et universités et le président de l'Assemblée législatives ainsi que les organisations qui comptent au moins 20 employés, devraient déjà s'y être conformés et avoir offert une formation adéquate étant donné qu'ils avaient jusqu'au 1er janvier 2010, date butoire. Mais selon Denise Leroux, gestionnaire pour la Table provinciale francophone pour la personne handicapée (Ontario), elle n'est pas convaincue que cet objectif a ete atteint du au fait qu'il y'a peu d'appui pour aider ces organismes. Elle souligne cependant l'effort de certains organismes qui exercent dans le secteur de la deficience intellectuelle tels qu'Integration Communautaire du Nipissing Ouest et l'Association pour l'intégration sociale d'Ottawa qui ont développé des mecanismes d'accessibilités et le fait qu'elle recoit de nombreuses requêtes fréquentes allant dans ce sens, mais ce qu'elle peut faire à ce niveau c'est de les orienter vers des ressources... Toutes les autres organisations et

ce compris les entreprises privées et les organisations sans but lucratif ont jusqu'au 1er janvier 2012. A partir de ces dates, une formation mise à jour doit être offerte chaque fois que les politiques, pratiques ou procédures régissant la fourniture de biens ou de services aux personnes handicapées sont modifiées. Mais que peut-on attendre de cette seconde étape alors que la première est loin d'avoir fait son compte. Et, 2025 n'est pas si loin en fin de compte... Rejoignez-vous tous les clients possibles? En voila une question que vous serez de plus en plus amenés à répondre. Sachez qu'on prévoit que le nombre de personnes handicapées continuera de croître à mesure que la population du pays vieillit. Ne perdez pas ce segment de marché aux mains de vos concurrents! Les raisons pour lesquelles vous voulez faire des affaires avec cette population croissante de personnes ayant un handicap sont nombreuses : • Elles ont un pouvoir d’achat évalue à prés de 25 millions de dollars par an pour tout le pays. • Elles vivent parmi les autres membres de la collectivité, travaillant avec eux et exercent une influence sur eux. Elles ont des contacts avec, en moyenne, cinq ou six autres personnes : collègues, parents, pro-

priétaires d’entreprises et autres fournisseurs de services. • Ce sont des clients et des consommateurs fidèles qui recommandent vos produits ou votre service de qualité. En tant que propriétaire et gestionnaires d’entreprises vous visez un même but : des clients heureux, satisfaits et dont les besoins sont comblés. Vous voulez que vos clients se sentent à l’aise chez vous et qu’ils reviennent. Si vous prenez les mesures appropriées, vos clients parleront de vous à leurs amis, à leurs collègues de travail et aux membres de leur famille. Que votre organisation soit petite ou grande, il est d'importance cruciale pour vos affaires d'attirer tous les clients potentiels. En améliorant vos services à l'intention, des personnes handicapées, vous pouvez élargir votre clientèle et accroitre vos bénéfices. Il existe aussi une aide financière qui peut contribuer à rendre votre organisation accessible, ce financement est offert aux entreprises, employeurs et organisations communautaires 1. Gouvernement du Canada Agence du revenu du Canada, Tel : 1 800 959-5525, Site web : www.ccraadrc.gc.ca/menu.html 2. Industrie Canada : http://strategis.ic.gc.ca/epic/internet0infednorfednor.nsf/en/home 3. Gouvernement de l’Ontario – Ministère du Développement du nord et des Mines- Fonds du patrimoine du nord de l’Ontario : (705) 945-6701, www.mndm.gov.on.ca/ nohfc 4. Ministère du Renouvellement de l’infrastructure publique: 414 325-0424, www.pir.gov.on.ca

Source: (Ressources de formation pour les petites entreprises et organisations: Normes d'accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario (LAPHO), www.AccessOn.ca)

Pourquoi l’accessibilité est bonne pour votre entreprise? D’après la loi et les prévisions concernant l’évolution de la population ontarienne dans les prochaines décennies à venir, les entreprises ont tout intérêt à se conformer aux normes liées à la loi sur l’accessibilité des personnes handicapées. Quelle est votre clientèle? Comprend-elle des personnes handicapées? Voici quelques raisons pour lesquelles vos clients devraient comprendre des personnes handicapées : • Quelque 1,85 million d’Ontariennes et d’Ontariens ont un handicap, soit environs une personne sur sept. 47,2% des personnes âgées en Ontario (65 ans et plus) ont un handicap; • D’ici les 10 prochaines années et au delà, les personnes âgées et les personnes handicapées représenteront une part de marché importante dans les domaines de loisirs, du commerce de détail, du divertissement, de l’emploi et du logement (entre 20 et 25% selon les estimations); •Selon la Banque Royale du Canada, les personnes ayant un handicap ont un pouvoir d’achat de quelques 25 milliards de dollars par année au Canada et elles exercent une influence sur les décisions en matière

de dépenses de 12 à 15 millions d’autres consommateurs; • Au Canada, en Europe et aux États-Unis, 75% des personnes ayant un handicap sont physiquement et financièrement aptes à voyager. Selon le General Accounting Office, l’industrie américaine du tourisme d’accueil estime que depuis l’entrée en vigueur de l’”Americans with Déshabilites Act”, ses recettes annuelles ont connu une croissance de 12%. En rendant votre entreprise accessible aux personnes handicapées, vous pouvez : • Tirer parti d’un marché considérable et d’un pouvoir d’achat énorme; • Bénéficier de la fidélisation des personnes handicapées et de leurs familles et amis; • Améliorer votre image auprès du public; • Être dans le peloton de tète au moment ou les « baby boomers » commencent à éprouver des limitations et à exiger des services accessibles.

(Accessibilité = Inclusion, Outils et suggestions pour l’application des normes d’accessibilité pour les services à la clientèle, Mars 2009, Table provinciale francophone pour la personne handicapée, www.personnehandicapee. on.ca)

Participer au concours et gagner 1 session de consultation gratuite en démarrage d’entreprise ou planification de votre entreprise Qu’est-ce qui est plus important pour réussir en affaires d’après vous? t-FNBSDIÏSÏQPOESFËVOCFTPJOEBOTMBDPNNVOBVUÏ t-BOJDIFBQQPSUFSVOFTPMVUJPO BQQSPDIFPVQSPEVJUVOJRVF t*EÏFVOFJEÏFJOUÏSFTTBOUF t$BQJUBMMBSHFOUQPVSQBZFSMFTDPßUT t-BTUSVDUVSFPSHBOJTBUJPOEFMFOUSFQSJTF t-BQFSTPOOBMJUÏMBQFSTPOOF

Envoyez votre réponse et justification à journal@bilinguallink.com

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010


10

Pause Café

La Plaisirologie ou la science du plaisir Vous êtes-vous déjà demandé ce qui vous motive pour la prise d’une décision ? Ce qui vous fait revenir vers tel ou tel produit, telle ou telle personne, tel ou tel service ? Pourquoi votre niveau d’énergie est si élevé quand vous éprouvez du plaisir ? Prenez le temps d’observez vousmême, vous verrez que chaque action prise qui vous donne le plus haut degré de satisfaction, est liée à votre plaisir direct. C’est ce qui vous fait y revenir. Tout d’abord, le rendement est directement proportionnel au plaisir éprouvé. Ensuite, la présence du plaisir ou son absence contribue de façon déterminante à notre bien-être personnel et organisationnel. Et enfin, le plaisir est sain, générateur de santé et surtout multiplicateur de bonheur. Définissons alors la plaisirologie comme étant un concept unique et révolutionnaire qui nous ramène au coeur même de la nature humaine : la motivation première de l'être humain est la réduction des tensions et l'augmentation de son plaisir général dans la vie. La recherche du plaisir est la motivation fondamentale à la base de l'équilibre de tous les êtres vivants. La plaisirologie nous ramène donc à l'essentiel, c'est-à-dire au fondement biologique du plaisir. Le plaisir est nécessaire à tout organisme vivant pour fonctionner, s'épanouir et se sentir en vie. La plaisirologie donne au plaisir son sens le plus large et une place de premier ordre dans l'atteinte de nos objectifs. Trouver du plaisir dans tout ce que l'on fait est possible et tout à fait réalisable, non seulement dans notre vie personnelle, mais aussi dans notre organisation. La recherche du plaisir est la motivation fondamentale à la base de l'équilibre de tous les êtres vivants. Que ce soit pour le choix de votre musique, de votre nourriture, de votre partenaire, de votre travail, de votre loge-

Patrick Rhein, Plaisirologiste - Formateur

ment, de vos vacances etc…Plus l’on se donne du plaisir par nos actions, plus nous élevons notre

niveau énergétique et ce qui en découle est une foule de répercutions positives : Votre santé et système immunitaire sont directement affectés positivement, votre sommeil est meilleur, les gens vous approchent plus facilement et aiment être en contact avec vous, la chance vous sourit d’avantage, vos affaires ou vos résultats explosent, votre créativité s’exprime magnifiquement, votre sexualité excelle, etc… Je confirme, le plaisir est définitivement sain, générateur de santé et multiplicateur de bonheur. De plus, il est nécessaire à tout organisme vivant pour fonctionner, s'épanouir et se sentir en vie. La

plaisirologie, quant à elle science du plaisir, donne au plaisir son sens le plus large et une place

de premier ordre dans l'atteinte de nos objectifs. La plaisirologie nous ramène donc à l'essentiel, à l'importance biologique du plaisir, qui lui, nous pousse à l'action; Motif + Action => Motivation, Plaisir = Motif + Action

Le sens du plaisir au travail Trouver du plaisir dans tout ce que l'on fait est possible et tout à fait réalisable, non seulement dans notre vie personnelle, mais aussi dans notre organisation. Dans votre travail comme dans vos relations personnelles, dans les petites choses comme dans

Par Patrick Rhein, EQC, CAC, ORSC, Life Coach, Plaisirologiste - Formateur, Life Coach

les grandes, toutes nos ambitions et tous nos calculs ne sont que mille et une facettes d’une même volonté : éprouver du plaisir. Lorsque nous devenons conscients de l’importance du plaisir, nous dirigeons notre vie différemment, nous donnons une orientation plus saine et bienveillante à nos émotions et nous devenons plus heureux. Commencez par vos posez ces questions : Quelles sont ses valeurs qui vous donnent le plus de satisfactions quand elles sont prisent en considérations? Quelle est la profession, la tâche, le programme qui vous permet d’exprimer et de ressentir le plus de plaisir ? Par exemple : Comment motiver une équipe de travail ? Pour mieux contribuer à eux-mêmes et à leur organisation, les gens doivent trouver un sens et du plaisir à leurs actions car, c’est bien connu

: on ne fait rien pour rien ! Dans un environnement où les organisations doivent changer rapidement pour rencontrer le défi de la conLa plaisirologie donne au plaisir son sens le plus large et une place de premier ordre dans l’atteinte de nos objectifs. Trouver du plaisir dans tout ce que l’on fait est possible et tout à fait réalisable, non seulement dans notre vie personnelle, mais aussi dans notre organisation.

Avez-vous mal au dos? Lisez ceci... • Quand vous êtes assis, commencez toujours par rapprocher votre siège de la table, tenez-vous le dos droit, les reins légèrement cambrés, le menton levé (pour éviter le double menton). Ne repliez pas vos jambes sous la chaise (surtout ne repliez pas une seule jambe sous la chaise!). • Evitez également de vous asseoir de travers, une fesse dans le vide, car cela risque de vous remonter une épaule (scoliose) • En station debout, immobile,

évitez de vous croiser les bras derrière le dos. Cette attitude distend certains muscles qui n’ont pas à l’être, force la cambrure des reins, donne du bedon et décolle les omoplates. Faut-il en dire davantage ? • Couché, ne dormez pas sur un matelas mou, et lancez au loin les piles d’oreillers qui font ressembler à Louis XIV recevant au lit! Le mieux est de dormir le plus plat possible, de tendre vers l`horizontale. Ne craignez pas les matelas bien durs : c’est meilleur pour la santé, meil-

leur pour la ligne et vous dormirez très bien dessus. • Les causes de mal formations dorsales chez les enfants sont nombreuses : comptons parmi les plus fréquents, la mauvaise attitude prise en classe, le surménage, les vêtements trop lourd et mal adapté au corps, la faiblesse des muscles etc.… Les enfants au dos trop cambré tireront plus de profit des exercices que les enfants au dos vouté… Le corps doit disposer d’un espace suffisant pour pouvoir s’étirer ; et

currence, les individus doivent donner le meilleur d’eux-mêmes. Comment cela peut-il se réaliser sans le plaisir ? L’approche préconisée vise d’abord à conscientiser les gens sur l’influence et le pouvoir qu’ils ont pour vivre une vie satisfaisante et enrichissante et, sur leur capacité de trouver plaisir et satisfaction dans tout ce qu’ils font dans le moment présent.

La gestion du stress Les recherches ont démontré que si nous éprouvons du plaisir à exercer une activité, notre niveau de stress en sera considérablement réduit, tout comme les conséquences néfastes qu'il provoque. Il est donc essentiel de considérer la gestion du stress à travers la notion de plaisir. Pour plus d’information pour assister à des séances de coaching et des ateliers sur mesure, contactez Patrick Rhein au 416 919 8466 ou patrick@coachfromwithin.com, www.coachfromwithin.com Voulez-vous augmenter votre efficacité, votre potentiel, votre niveau de bonheur, de productivité ? Voulez-vous obtenir de meilleurs résultats dans votre vie, sur le plan personnel comme sur le plan professionnel ? Quand voulez-vous commencer ? En assistant au programme, vous aurez accès à plus de connaissance et de conscience mais surtout vous serez témoins des changements majeures qui auront un impact sur votre vie et sur ceux qui vous entourent, donnez-vous des ailes ! Futuresources « from within » vous donne les moyens, grâce au coaching et aux formations sur mesure, de devenir les artistes de la création de votre plaisir quotidien et de faire de votre vie un chef d'oeuvre professionnel et personnel.

Par Annie Peltea

chacun ferait bien de jeter un coup d’œil critique sur les fauteuils, divans, chaises etc.… • Les chaises, notamment, sont souvent source d’attitudes très défectueuse, donc de tension. Le seul remède est d’apporter tous ces soins au choix d’un siège, surtout, s’affaiblit ; la circulation sanguine est freinée. Songez, lors de l’achat du siège lequel vous passez huit heurs par jour pendant un nombre respectable d’années, qu’il existe des spécialistes qui adapt-

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010

ent chaque siège à l'anatomie de l’individu. C’est précieux, croyez-moi. Et de plus (quel que soit votre siège) songez à vous tenir droit au lieu de vous affaisser et de bien respirer… Comme on le dit souvent : Le bonheur humain n’est qu’un mélange de bonne humeur et de bonne santé. (Source: Elsevier Sequoia dans les clés de la réussite moderne)


11

the Connection | mag

-VOJRVFKPVSOBMEFTPQQPSUVOJUÊTCJMJOHVFTFO0OUBSJPGSBOÉBJTr 1VCMJDBUJPOCJNFOTVFMMF UPVTMFTQSFNJFSTFUUSPJTJ�NFTWFOESFEJTEVNPJTr %JTQPOJCMFFOMJHOFFOWFSTJPO1%'TVSXXXCJMJOHVBMJOLDPNr "SUJDMFTDPVWSBOUMhBDUVBMJUÊEVNBSDIÊEFMhFNQMPJCJMJOHVFr *OGPSNBUJPOEFRVBMJUÊFOQSPNPUJPOEFTPQQPSUVOJUÊTr 0GGSFTEhFNQMPJTCJMJOHVFTFUBTUVDFTr %PTTJFSTTVSMFTFOUSFQSJTFTr 1SPàMFTEFQPTUFTr 'PSNBUJPOTr &UDr

Consultants, professionnels, chercheurs, ĂŠtudiants, employĂŠs, chĂ´meurs, chercheurs, conseillers, travailleurs avec visas, ĂŠtrangers, annonceurs et autres,... Exprimez-vous et venez partager votre expĂŠrience avec le lecteur!

Les collaborateurs sont les bienvenus!

Pour information, Jobs & Carrières Info

TÊlÊphone: 1.866.784.3020 (ext 2922) journal@bilinguallink.com jobs & carrières infos • numÊro du 22 janvier 2010


12

s e r è i r r a C s

e d e l i o T a L

e

r n e g n o s ue dans

iq n u e l a i c prise so

Une entre

La promotion d

e carrières, c'e

st notre affaire

Une équipe experte et toujours à l'éco ute de vos besoin toujours prête à d s, épasser vos atten tes é

s

idée s e d c e v a r ors pai

iosit n é g n i ' d s e t débordan

té h

Une créativi

gue

é bilin h c r a m u d e t u s à l'éco

e c n ie r é p x e ' d s 15 année

Plus de 16000 personnes embauchées! jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010


13

the Connection | mag

Le site de carrière www.bilinguallink.com

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010


14

Formation et Education Par Djia Mambu

Formation paramédicale:

La cible des étudiants immigrants Avec un programme de deux ans et deux mois, le cours en soin infirmier délivré par le Collège Boréal est un des cursus les plus populaires du campus de Toronto. Plus d’une vingtaine d’étudiants s’inscrivent chaque année pour suivre cette formation. Anatomie Physiologie, Pathologie, Sociologie, Terminologie, Psychologie, Anglais etc. sont les matières enseignées. Parallèlement, les formations en Travail Social et Technique de garde et Petite Enfance accusent également un taux élevé de participation d’étudiants. Qu’est-ce qui fait le succès de ces programmes d’études paramédicaux? Zoom sur les professeurs et étudiants. Céline Doré, professeur en en soin infirmier au Collège Boréal: Je fais ce métier depuis sept années, et ce qui est sûr c’est que le métier d’infirmière est un emploi garanti ici en Ontario, surtout si vous êtes bilingues. Un infirmier peut démarrer avec 25 à 26 dollars de l’heure ou 40.000 dollars par année pour commencer et peut grimper très vite les échelons. Aussi, ils peuvent travailler dans plusieurs endroits comme les hôpitaux, les centres d’accueil, les agences etc. Le programme est intense, c’est vrai mais les étudiants sont courageux et il ya très peu d’échec. Celui-ci est du à un mauvais choix d’orientation ou au manque de temps à cause des responsabilités extérieures. Carole Brière-Lavalée, professeur en soin infirmier au Collège Boréal: Il y’a deux raisons essentielles pour lesquelles les étudiants font ce choix. La première est le fait qu’il y’ait un emploi garanti au bout du compte. Ensuite, il y’a ce désir d’aider, d’apporter un plus dans la vie de quelqu’un. Un gros pourcentage démontre que c’est la motivation des gens qui leur pousse à entreprendre ces études. L’obstacle est peut-être l’anglais, les étudiants doivent absolument savoir parler la deuxième langue dans ce milieu de travail. De plus, c’est un atout en Ontario et même plus, si vous êtes multilingue et de différentes cultures étant donné que les patients sont d’origine diverses. On a beaucoup d’étudiants adultes et ils doivent être mis à niveau en passant des tests et des cours de préscience. Puis beaucoup ont déjà une famille, des enfants, donc des charges et responsabilités financières et doivent avoir un job pour subvenir à leurs besoins familiaux et personnels. Jessica Longonya, professeur et personne ressource d’Éducation à l’Enfance: Je suis en charge de ce programme à 22 cours et de superviser les professeurs à temps-partiel. Il y’a 40 étudiants inscrits, très peu d’hommes plutôt des jeunes files ou des mères. La forma-

tion porte sur le service des garde de bambins (18-24 mois), l’observation en service de garde, la préparation au séminaire, l’apprentissage des enfants, leur développement, leur stimulation. Avec ce diplôme d’éducatrice qualifiée, vous pouvez travailler dans des garderies, des hôpitaux, des écoles ou encore être aide-enseignant ou assistante pour commencer ou encore mieux, vous pouvez travailler comme indépendante, seule chez vous à la maison. C’est très différentes préjugés qu’on avait l’habitude d’entendre comme le fait que le travail consiste essentiellement à changer les couches des enfants. On est confronté aussi à des conflits culturels, chacun apporte sa culture, sa religion, sa vison des choses. Ce qui est certain, c’est qu’on embauche bien dans ce secteur et qu’il est difficile de manquer de travail. Kalia Tchibanga, 21 ans, étudiante en 2ème année en soin infirmier auxiliaire: J’ai commencé par suivre des cours en prescience pour adapter mon niveau car au début je ne savais pas exactement ce que je voulais faire mais je voulais m’impliquer dans ce secteur. C’est en m’entretenant avec le conseiller en orientation que j’ai compris qu’on engageait beaucoup les infirmières, alors je me suis lancée là dedans et j’aime beaucoup. Le programme est intense, c’est vrai et il y aussi les stages. Je pense continuer pour avoir le bac puis aller à l’Université. Lynda Rhazali, 25 ans, étudiante en 2ème année en soin infirmiers: «J’ai commencé en 2008 avec une formation en biochimie à l’Université de Moncton. Mais il n’y pas beaucoup de débouchés car c’est trop spécialisé. J’ai toujours été intéressée par le domaine de la santé. C’est une discipline que j’ai toujours admiré et je veux graduer pour pouvoir passer l’examen de l’Ordre pour devenir membre de l’Association des Infirmiers et des Infirmières de l’Ontario car avec ce diplôme, je pourrais être employée partout dans la province. Ensuite, j’espère passer le baccalauréat à l’Université d’Ottawa pour être enregistre comme infirmière qualifiées. Linda Etienne, 22 ans, étudiante en éducatrice à l’enfance: Je me suis inscrite à cette formation que je considère comme en tremplin pour entrer à l’Université. Je souhaiterais devenir professeur et c’est plus facile d’entrer à l’université avec un diplôme du Collège. Jeanine Manitou, étudiante en ESE, Éducation Service à l’Enfance: Moi, à plus de 50 ans, je retourne dans les bancs de l’école car je veux apprendre ce qu’est l’Enfant. J’étais gestionnaire d’un orphelinat dans mon pays d’origine et la notion de l’Enfant est tout à fait différent d’ici. Cette formation m’apprends beaucoup et j’espère être amenée à partager mon expérience et à en apprendre d’avantage.

Jessica Longonya, professeure d'Éducation à l'Enfance

Céline Doré et Carole Brière-Lavalée, professeures en Soin Infirmier au Collège Boréal

Lynda Rahali, étudiante en Soin Infirmier Auxiliaire

Kalina Tshimanga, étudiante en Soin Infirmier Auxiliaire

Jeanine Maditulu, étudiante en Éducation Service à l'Enfance

Linda Etienne, étudiante en Éducation Service à l'Enfance

Préposé aux Services de Soutien Personnel Formation: Préposé aux Service de Soutien Personnel. Fonction: Offrir de l'aide à des personnes qui éprouvent des difficultés à mener les activités essentielles de la vie quotidienne. Ils s'occupent d'individus de tout âge et travaille dans différents environnements. A la différence des soins infirmiers, cette formation se limite aux soins de base.

Diplôme: Licence après deux ans et possibilité d'exercer partout en Ontario. Opportunité d'emplois: En raison des besoins crées par la croissance démographique et le vieillissement de la population, les possibilités d'emploi dans cette profession augmentent. La demande de services a également augmentée à la suite de l'augmentation du nombre de centre de soins infirmiers et d'établissements de soins de longue durée (pour personnes atteintes de maladies chroniques ou d'affections invalidantes. Elle est très utile dans le secteur communautaire et offre beaucoup d'opportunité d'emplois. Salaire: Le salaire annuel d'un Préposé aux Services de Soutien Personnel peut varier de 18000 à 37000 dollars selon les milieux de travail. Atouts: Le bilinguisme et la polyvalence sont des atouts qui démarquent en tant que professionnel de la santé pouvant servir une clientèle plus variée.

Admission: Diplôme d'études secondaires de l'Ontario ou l'équivalent. Frais: le cout actuel est de 2812$ (Collège Boréal)

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010


15

the Connection | mag Jeunes et Etudiants

Écolière et entrepreneure à 17 ans Pendant que les uns se cherchent encore ou courent encore après leur rêve, les autres ont déjà démarré leur propre business. C’est le cas de Karla Moy qui a bâtit “HustleGRL”, son entreprise de graphic design. Il faut se rendre à l’évidence, fini les parcours classiques façon vieille école, désormais place à la génération débrouillarde. A à peine 17 ans, Karla Moy détient sa propre entreprise de graphic designer qu’elle a fondé elle-même. Étudiante en 12ème année à l’école secondaire Jeunes Sans Frontières à Brampton, cette jeune fonceuse passionnée d’Art est son propre patron, travaille pour sa propre compagnie qu’elle gère toute seule. Le graphisme, les affiches, les sites internet et tout ce qui concerne le numérique, c’est son domaine, c’est son truc, comme elle le dit. Elle compte de nombreux clients dont essentiellement des artistes, des organisateurs d’événements et des personnes individuelles qui elles même démarrent leur entreprise. Sa compagnie fonctionne ainsi: Les clients la contactent par téléphone ou par courriel, lui commande un travail et elle leur fixe les prix. Elle demande un premier payement de 50 % avant d’effectuer le travail et reçoit les 50 % restants après réception du travail au client. En général, ces tarifs varient en entre 100 et 700 dollars par travail effectué. Le plus gros contrat à 1200 dollars! Comment cela a-t-il commencé? Arrivée au Canada en 1996 avec ses parents et ses quatre frères,

a demandé de créer un site internet, un logo et des cartes de visites. « Je ne me souviens pas de la dernière fois que j’ai demandé de l’argent à mes parents mais par contre, je me souviens bien de la dernière fois qu’eux m’en ont demandé!”, dit-elle en riant.

Karla a développé sa passion pour l’art numérique assez tôt. “Mon père prenait des cours d’Art à l’Université et lorsqu’il travaillait sur l’ordinateur, je plongeais toujours ma tête au-dessus de son épaule pour voir ce qu’il faisait. Quand ce n’était pas lui qui était sur l’ordinateur, c’était moi! J’ai commencé par m’intéresser à des programmes vers l’âge de 9-10 ans et j’apprenais toute seule avec les erreurs”, poursuit-elle, “A cette époque, je rendais des petits services gratuits au gens, puis à 12 ans, je me suis aperçue que la demande augmentait, et les gens appréciaient de plus en plus la qualité de mon

travail alors je me suis demandé pourquoi pas charger mes services? C’est alors que j’ai demandé à mes parent de m’ouvrir un compte en banque et depuis, je suis financièrement indépendante”. Karla se souvient encore de son tout premier job pour un client comme si c’était hier : “Ma toute première paie était de 5 dollars payé par PayPal, c’était un client des ÉtatsUnis qui m’avait demandé de faire une petite bannière qui m’a pris à peine 10 minutes!”, se souvient-elle. Mais depuis, les affaires ont bien évoluées et la jeune fille a même décroché un contrat de travail de 1200 dollars pour un client qui lui

Près de 200 dollars de facture de téléphone “Mon père me dit souvent : Toi ce qu’il te manque, c’est un patron”, dit la jeune fille en rigolant. En effet, contrairement aux autres jeunes qui ont un job pour subvenir à leur besoins personnels, Karla n’a jamais eu à faire à un patron, un gérant ou un supérieur qui doit contrôler son travail ou son emploi du temps “Je n’ai jamais travaillé au MacDo ou à l’épicerie du coin. J’ai toujours été indépendante alors j’ai choisi de faire mon argent moimême et de travailler pour mon propre compte”. Et c’est ainsi qu’elle procède depuis le début de l’ouverture de son compte Saving, qui lui sert pour ses besoins personnelles mais surtout pour payer ses factures de téléphone qui constituent essentiellement les dépenses de son budget : “Du fait que j’ai beaucoup de clients aux États-Unis, il m’arrive souvent d’appeler et d’envoyer des message là bas, c’est ce qui fait exploser ma facture de téléphone, mais ce ne sont que des conversations professionnelles donc, je le considère comme un investissement », se rassure-t-elle. Un emploi du temps

Emplois d’été Canada 2010

Par Djia Mambu

surchargé mais organisé En plus de faire tourner son business, Karla est également capitaine de l’équipe féminin de Basketball dans son école et aide ses parents, tous deux enseignants, dans leur tutorat. Aussi, elle fait parti du programme « Remix Project » avec un groupe d’une trentaine d’élèves entre 16 et 21 ans qui partagent cette passion pour l’art, la photographie, la vidéo ou encore le journalisme. C’est aussi l’occasion pour elle de se rencontrer avec son mentor, Bryan Espiritu, dont elle admire le travail. Et, avec tout ca, Karla obtient d’excellents résultats à l’école. Mais commet fait-elle? Vous avez raison de vous le demander. A question facile, réponse facile: Elle organise son temps! N’estce pas magnifique? Elle voit ses amies pendant ses activités car la plupart d’entre elles sont issues de son réseau d’artistes, soit font parti de son équipe de basketball. Elle commence ses devoirs pendant la période de temps libre à l’école et les termine dès qu’elle rentre à la maison pour ensuite aider ses parents dans le tutorat. “Je prends mes études très au sérieux, d’ailleurs mon père me dit d’arrêter tout si je n’obtiens pas de bon résultats scolaires!”... Quand on possède déjà sa propre compagnie à cet âge là, de quoi peuton encore rêver? Notre génie en herbe est entrain d’appliquer au OCAD, Ontario Collège for Arts and Design et à l’Université de Ryerson pour suivre des cours en Nouvelles technologies des médias et en Radio-Télévisons, elle espère devenir directrice artistique pour une compagnie pour laquelle

Par La Toile des Carrières

Le gouvernement du Canada lance l’initiative pour aider les étudiants et les collectivités

L

a ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l’honorable Diane Finley, a annoncé le lancement de l’initiative Emplois d’été Canada 2010, qui aide les étudiants à acquérir une expérience de travail et permet d’offrir d’importants services à la collectivité. Le financement sera offert aux organismes à but non lucratif, aux employeurs du secteur public ainsi qu’aux petites

entreprises du secteur privé afin de créer des occasions d’emploi d’été de grande qualité pour les jeunes âgés de 15 à 30 ans qui étudient à temps plein et qui prévoient retourner à l’école dans la prochaine année scolaire. Grâce au Plan d’action économique du Canada, « le gouvernement a augmenté le financement d’Emplois d’été Canada de 10 millions de dollars en 2009 et verse un autre 10 mil-

lions de dollars à cette initiative en 2010, afin d’aider à constituer la main-d’œuvre la mieux formée, la plus compétente et la plus souple du monde. Les fonds d’Emploi d’été Canada appuient principalement l’emploi des étudiants dans des organismes à but non lucratif. ». Pour rappel, en 2009, le gouvernement du Canada avait conclu des ententes avec près de 22 000 organismes, appuyant ainsi la création

de 37 500 emplois d’été pour des étudiants. Le budget alloué à Emplois d’été Canada en 2010 quant à lui est de 97,5 millions de dollars. À cette somme s’ajoutent les 10 millions de dollars versés dans le cadre du Plan d’action économique du Canada. Ces fonds seront répartis entre les 308 circonscriptions. Les députés seront invités à se prononcer sur les priorités particulières de leur collectivité ainsi qu’à valider

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010

la liste des projets recommandés à des fins de financement. Les formulaires de demande seront disponibles à compter du 1er février 2010 et ils devront être remplis et présentés au plus tard le 26 février 2010. Les employeurs intéressés peuvent faire leur demande en ligne à l’adresse www.servicecanada.gc.ca/eec2010, ou se présenter au Centre Service Canada le plus près. www.plandaction.gc.ca.


16

Affaires

Vaincre la peur, la clé du succès en vente et en affaires posant beaucoup de questions et saisissant à qui vous voulez vendre un produit ou un service, vous adopterez une meilleure approche avec chaque client. Posez des questions ouvertes qui peuvent engendrer d’autres questions pour approfondir le problème. Plus vous faites parler le client potentiel, mieux vous en saurez sur lui. 2. Évaluez votre marché Il faut toujours suivre ce que le marché vous indique. Allez avec ce qui a fonctionné dans le passé. Parfois il y a beaucoup de vérités cachées derrière les habitudes.

lusieurs personnes n’aiment pas entendre le mot NON. Et pourtant on fait face à ce mot tous les jours et probablement à chaque heure de notre vie. De votre enfant de deux ans qui vous dit non, juste parce qu’il a découvert le pouvoir du mot ou juste le mot; ou du boss qui dit non à l’augmentation de salaire que vous attendiez, le magasin qui vous dit qu’ils n’ont plus en stock cette chemise que vous regardez à travers la vitrine depuis 1 mois, et juste quand vous vous décidez finalement à l’acheter, pouf! ils n’en ont plus! Nous n’aimons certainement pas entendre le mot « non ». Alors qui aimerait travailler dans une profession où l'on vous dit non pratiquement chaque jour? Les professionnels de la vente font face au rejet tous les jours. Ce qui est normal d’ailleurs quand on pense à toutes les fois où on frappe à notre porte à 2h l’aprèsmidi, on se réveille de sa sieste pour trouver devant sa porte ce petit bonhomme avec sa cravate qui veut vous vendre un aspirateur à vapeur et veut vous convaincre que vous devriez jeter celui que vous venez d'acheter juste le mois dernier et acheter le sien. Ou encore votre téléphone qui sonne à 6h30 le soir pendant que vous faites face à une explosion verbale de votre mari qui vient de voir le relevé de la carte de crédit où tout l’argent a été dépensé, et c’est lui qui répond au téléphone qui sonne à ce moment là, juste pour entendre le vendeur au téléphone lui demander comment il va aujourd’hui, et d’ajouter qu’il a une bonne nouvelle pour lui: une carte de crédit avec un

P

taux d’intérêt très bas. Évidemment, sa seule réponse sera de raccrocher le téléphone. Pour tous les vendeurs la possibilité ou la probabilité de rejet est un phénomène quotidien. Soit du fait que les gens n’ont pas besoin des produits qu’ils offrent, soit parce qu’ils ne peuvent juste pas se les permettre. Alors, les clients potentiels disent souvent "non, non, non et non". Ce n’est donc pas le fait que les clients disent non qui est un problème, mais c’est la réaction du vendeur face au "non" qui mérite l’attention car c’est cette réaction qui est généralement la clé du succès ou de l’échec pour tout vendeur. Le rejet peut provoquer le doute, le sentiment d’échec, anxiété, stress, déception, dépression, ou tout autre sentiment négatif que les gens cherchent souvent à éviter. Comme vendeur, le secret est de réaliser que les gens ne vous rejettent pas, vous personnellement en tant qu’individu, ils rejettent juste ce que vous vendez à ce moment là. Par conséquent il ne faut pas laisser ce rejet affecter négativement vos émotions. Puisque le rejet se produit chaque jour dans la vente, on ne peut pas aborder sa journée en ayant peur du rejet. Car vous courez alors le risque d’affecter votre confiance, votre performance, et le succès de la compagnie. Quand vous n’obtenez pas le oui convoité, il faut juste se souvenir que le client ne vous rejette pas personnellement, mais plutôt le produit ou

le service que vous vendez à ce moment là. Il faut se souvenir que votre but est de vendre un produit ou un service, et accepter que parfois il peut répondre au besoin du client, et parfois pas du tout. D’où l’importance de se préparer avant de commencer à proposer son produit ou son service; s’armer ardemment avant d’affronter ces clients potentiels et essayer d’anticiper sur leurs besoins afin de mieux positionner le produit ou le service que vous vendez. Le bon vendeur est celui qui est capable de comprendre toutes les composantes du besoin des clients et éduquer le client par rapport au produit ou au service afin de permettre au client de voir comment le produit ou le service répond à un ou plusieurs de ses besoins. Pour ce faire, il faut rassembler le maximum d’information et bien comprendre son produit ou son service. Le bon vendeur est aussi celui qui va mieux comprendre comment répondre aux attentes du client, présenter plus les avantages et bénéfices du produit ou service et non juste montrer au client les belles parties du produit ou service. Mais si vous avez tout fait, pris toutes les informations, préparé toutes les réponses…et que vous continuez à être paralysé par la peur, voici quelques conseils qui peuvent vous aider à vaincre ces blocages : 1. Posez beaucoup de questions Faites le maximum de recherche sur vos clients potentiels. En

3. Soignez votre apparence Personne ne peut renier la confiance qu’on ressent toujours quand on prend la peine de s’habiller bien et de soigner son allure. Ceci nous procure toujours un sentiment de pouvoir, d’autorité, d’invincibilité. On se souvient des images de ces narcissiques qui ont pour habitude de se regarder toujours dans le miroir et qu’on aime traiter de tous les noms qu’on croit négatifs. Il est certain qu’on peut tout dire d’eux mais on ne peut jamais leur reprocher de manquer de confiance en eux, qui frôle l’arrogance d’ailleurs. Et, ils soignent toujours leur apparence. Une bonne habitude à copier peut-être. 4. Demandez de l’aide au besoin Si toutes vos stratégies ne fonctionnent pas, aller chercher de l’aide extérieure ou appeler au secours. Très souvent les gens s’enferment dans un orgueil mal placé et pensent qu’en demandant de l’aide, ils vont avoir l’air incompétent, moins important, ignorant ou idiots, anormal ou malade. Une fois de plus c’est la peur de ce que les autres pensent qui va vous ralentir et vous retenir, par conséquent vous écarter de vos objectifs. Une méthode simple est d’examiner les raisons qui vous font avoir peur, et développer les méthodes pour y remédier. Sinon il est toujours possible de voir un spécialiste pour conquérir sa peur. Tant que vous ne perdez pas de vue vos objectifs, faites juste ce que vous avez à faire pour y arriver et vous verrez que la peur n’est qu’une idée qu’on se fait dans sa tête et rien de plus.

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010

Par Rose Cathy Handy

4 astuces pour maximiser votre succès en vente au quotidien tiré de Ralph R. Roberts « 52 weeks of sales success » 1. Commencer par la tâche la plus difficile Chaque jour commencez la journée en dressant la liste de tout ce que vous avez à faire ce jour-là. Choisissez ainsi la tâche la plus compliquée et commencez par accomplir celle-là. 2. Dites à tout le monde que vous connaissez ce que vous faites Il n’y a pas meilleur moyen d’atteindre le maximum de personne plus vite que par son cercle de connaissance. Parfois on ignore le nombre exact de personnes qu’on connait. Mais si vous prenez la peine de dresser la liste des amis, membres de la famille, collègues, voisins, camarades, connaissances…c’est étonnant ce que la liste peut être longue. Et avec effet de multiplication, vous pourrez rapidement rejoindre plus de personnes qu’un spot publicitaire peut vous ramener. 3. Restez positif-ve Les gens positifs ont toujours le pouvoir de générer de l’énergie positive. Les clients captent très vite les ondes négatives, alors rassurer vous de propager des ondes positives 4. Travaillez aujourd’hui pour demain et votre futur Il nous arrive tout le temps d’aller dans les épiceries, supermarchés, rencontres sociales et autres. Vous ne savez jamais qui est à côté de vous, ou qui vous croisez. Alors développez le sens du contact en pensant toujours que la personne que vous rencontrez aujourd’hui peut devenir le gros client de demain ou après. 5. Accrochez-vous ! Peu importe les coups durs du moment, il faut toujours se dire que le bout du tunnel est proche. Accrochez vous et continuez à pousser vers l’avant.


17

the Connection | mag Calendrier

Renforcer la mobilisation des acteurs pour une immigration francophone réussie dans le Centre Sud Ouest: Forum régional organisé par le Réseau de soutien à l’immigration franco-

Webinaires de la Consortium des communautés en santé - L’inclusion et les déterminants de la santé: Le mardi 23 février 2010 13h à 14h30 Facilitatrice: Hélène Roussel, Carrefour de la promotion de la santé, Nexus Santé - Éléments essentiels à la création d’un partenariat gagnant: Le mercredi 10 mars 2010 13h à 14h30 Facilitatrice: Hélène Roussel, Carrefour de la promotion de la santé, Nexus Santé

phone région Centre-Sud-Ouest de l’Ontario les 24 et 25 février 2010 à l'Hôtel Sheraton au 1150, rue Wellington Sud, London-Ontario. Inscrivezvous avant le 10 février 2010 par téléphone, télécopieur ou courriel:

Latifa Rahhali (905) 528-0163 (248) ou 1-866-437-7606 (248) (905) 528-9196

- Novice 101: Une initiation bilingue au domaine du mesus-age d'alcool ou d'autres drogues pour les nouveaux membres de professionnels de la santé. Date et facilitateur à déterminer

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Consortium, veuillez contacter Téléphone : 416.408.4841 or 1.800.766.3418 poste 3 Télécopieur : 416.408.4843

latifa.rahhali@cschn.ca www.reseausoutien.org

Courriel : consortium@ohcc-ccso.ca Site Web : www.ohcc-ccso.ca/consortium

ATELIERS SUR LA PLEINE PARTICIPATION DES FEMMES À L’ÉCONOMIE

Enviro Expo 2010 du 15 au 18 avril

Un projet économique de grande importance, développé par l’Union culturelle des Franco-Ontariennes (l’UCF) en collaboration avec le Centre Canadien pour le Renouveau Communautaire (CCRC), se réalise présentement dans toutes les régions de l’Ontario. Dix-huit femmes, multiplicatrices ont reçue une formation unique en son genre touchant l’économie. En tant que multiplicatrices, ces personnes-ressources offriront 50 séries de 8 ateliers à près de 500 femmes en 2010 et 2011. Pour obtenir plus de renseignements sur les ateliers offerts dans votre région, contactez l’UCF:

téléphone : 613-741-1334

courriel :ucfo@on.aibn.com

L’ex président Bill Clinton sera le premier conférencier à Enviro Expo 2010, qui aura lieu au Caesars Windsor, du 15 au 18 avril. Organisé par l’Essex Region Conservation Foundation, Enviro Expo accueillera plus de 350 fournisseurs et 20,000 participants.

Une activité à partager, une conférence, un forum, une session de formation qui s'en vient? Informez-nous en écrivant à journal@bilinguallink.com ou en téléphonant au

1.866.784.3020 (2922) jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010


18

Répértoire des Services

Centre d’Accès Centre d’Accès African aux soins aux soins Community communautaires communautaires Health Services de East York de Scarborough 790 Bay St, Ste 1140, Toronto

416.591.7600

Centre d’A ccès aux soins communautaires de Toronto 250 Dundas Street West, Suite 305, Toronto

416.506.9888

Pavillon Omer Deslauriers 2920, Avenue Lawrence Est, Scarborough

416.397.7042   

1 Leaside Park Drive, Unit 1, Toronto

416.423.3559

1940 Eglinton Ave. East, Scarborough

416.701.4646

Centre Francophonede Hôpital Toronto général de 416.922.2672 North York 22 College Street,Toronto

5, Fairview Mall Drive, bureau 280,Toronto

4001 Rue Leslie, Toronto

416.492.2672 

416.756.6642

Cherchons des femmes francophones/ francophiles bénévoles,+16 ans, avec compétences informatiques.

Voulez-vous faire de votre vie un chef d’œuvre ? Des nouvelles résolutions qui se répètent chaque année? Voulez-vous augmenter votre potentiel ? Atteindre vos objectifs ?

Femmes Francophones Consultation Pour Programme Élan De Coaching Parvine au 416-591-6565

poste 228 parvinb@oasisfemmes.org

Patrick Rhein, 416 919 8466 patrick@coachfromwithin.com www.coachfromwithin.com

Bénévoles Traductions Traductions, pour comités AMDT Ang-Fr interprète Traduction Anglais-Français, de conférences, livres, documents de travail, correction de rapports, articles,

Marie Gisèle Owona Effa, 905-990-1509 gisele_owona@yahoo.fr

Joignez les comités spécialisés de l’Association Marocaine de Toronto pour travailler sur les Experienced bilingual Businessman available différentes thématiques et participez for translation, interpreting, consulting,market comme bénévole aux projets et aux research, conferences, trade shows, board meetings. activités futurs de l'association.

Carl Bongaerts, 416-831-7841

mail: carl.bongaerts254@yahoo.com, 153-87 Avenue Road, Suite 528, Toronto, ON  M5R 3T6

Siham Chakrouni, 416 493 8635 Ext 22 projects@amdt.ca, www.amdt.ca

Un service à proposer, une recherche, une demande, une annonce à faire? Allez dès maintenant sur www.bilinguallink.com ou écrivez-nous à journal@bilinguallink.com jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010


19

the Connection | mag Exploration de Carrières

Les aînés au chômage sollicités pour les emplois L

es gouvernements du Canada et de l’Ontario ont conjointement investit près de 60 millions de dollars sur trois ans pour permettre d’aider les travailleurs âgés au chômage à acquérir de nouvelles compétences afin qu’ils puissent se trouver un emploi sur le marché du travail actuel. Cet investissement a pour objectif de permettre à 5000 travailleurs âgés de suivre une formation, avaient récemment déclaré le ministre de la Formation et des Collèges et Universités de l’Ontario, l’honorable John Milloy et la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l’honorable Diane Finley: « Nous voulons aider les Canadiens qui perdent leur emploi, y compris les travailleurs

âgés, à retourner sur le marché du travail le plus tôt possible. Chaque région a des besoins différents, et c’est pourquoi nous travaillons de près avec l’Ontario afin de veiller à ce que les travailleurs âgés aient

accès au soutien, à la formation et aux occasions de perfectionnement dont ils ont besoin pour se trouver un emploi et s’adapter à l’économie changeante», a expliqué cette dernière. Selon eux, il s'agit aussi

d'une manière de s'assurer que les employeurs vont disposer de personnes qualifiées et dotées d'expériences, ce qui serait positif d'un point de vue économique pour le pays ». Encore faut-il faire état de l'évolution de la situation. La population canadienne vieillit, dans une quinzaines d'années, cette catégorie de personne aura sans doute doublée. Selon Céline Marx, directrice générale de la Fédération des aînés et des retraités francophones de l'Ontario (FAFO) "Nous comptons plus de 200.000 francophones âgés en Ontario dont le tiers de plus de 65 ans et ca ne cesse d'augmenter! Il nous faut être proactif, faire des formations, faciliter la réinsertion professionnelle à temps plein, à temps permanent".

Par Djia Mambu

En effet, selon les dernières statistiques, la province de l'Ontario recense une population de plus de 210.000 francophones âgée de 50 ans dont 84.000 a plus de 65 ans, soit 36,5% de franco-ontariens ont plus de 50 ans. Mais ce n’est pas tout, alors que le revenu moyen annuel de la province avoisinent les 33.000$, plus de la moitié de la population franco-ontarienne de 65 ans enregistraient un revenu moyen annuel de 25.000. Près de 10% d’entre eux occupent toujours un emploi. Pour en savoir davantage sur le Plan, veuillez consulter le site Web suivant : www.plandaction. gc.ca. http://www.fafo.on.ca/

L’Initiative ciblée pour les travailleurs âgés, lancée en 2006, est une initiative fédérale-provinciale-territoriale de partage des coûts qui offre des services d’aide à l’emploi et des activités (par exemple, le perfectionnement des compétences), afin d’aider les travailleurs en chômage âgés de 55 à 64 ans vivant dans des collectivités vulnérables. À ce jour, plus de 6 000 travailleurs de partout au pays ont bénéficié de cette initiative. En plus du financement accru, le Plan d’action économique du Canada prévoit un changement aux critères qui permettra à l’Initiative de cibler un plus grand nombre de collectivités. Les villes et municipalités qui comptent moins de 250 000 habitants et qui sont constamment aux prises avec un taux de chômage élevé, ou encore dont l’économie repose essentiellement sur une industrie ou un employeur principal touché par une réduction des effectifs ou une fermeture, même si elles sont situées dans des régions métropolitaines de recensement populeuses, seront admissibles. Auparavant, seules les régions métropolitaines de recensement dont la population était inférieure à 250 000 habitants étaient admissibles au financement de l’Initiative ciblée pour les travailleurs âgés. Ainsi, quelque 250 collectivités supplémentaires pourront bénéficier de cette initiative, sous réserve de la participation du gouvernement provincial ou territorial. Source: (www.plandaction.gc.ca.)

Les 5 stratégies del’affirmation 1. L’évitement: Si votre intérêt pour la relation est faible et que vous ne tenez pas vraiment à faire triompher votre point de vue. A quoi bon investir du temps et des efforts à régler une situation que vous supportez relativement bien? Les armes: silence, absence ou omission de divulguer certains renseignements. Par contre, si vous vous entêtez à croire que la situation ne vous embête pas tant que ca, alors que c’est faux, vos relations avec le collègue qui vous irriteront en se dégradant et vous risquez d’exploser quand la pres- sion deviendra trop forte. 2. La dictature: Recourir à la dictature, c’est forcer votre visà-vis à adopter votre point de vue. C’est imposer votre opinion. Visible- ment, votre intérêt pour la relation est faible, vous tenez à triompher et vous n’avez pas mis au point de stratégies plus efficaces. En effet, à quoi bon

stratégie trop souvent, votre estime person- nelle chutera car à chaque fois que vous optez pour cette straté- gie, vous niez vos pro- pres intérêts. Si vous dites toujours oui, vos collègues finiront par croire que vous manquez d’opinion et ils finiront par cesser de vous demander votre avis au moment ou il faudra prendre une dé- cision, ce qui diminu- era votre pouvoir dans l’entreprise.

de mettre des gants blancs si le fait de heurter votre collègue ne vous dérange pas trop? Les armes: menaces, cris, mesures disciplinaires, l’altercation phy- sique ou les jeux de coulisses. 3. L’accommodation: Accommoder l’autre équivaut a faire le choix conscient de se plier à ses

exigences malgré le sentiment qu’il a tort. Cette stratégie est particu- lièrement invitante quand on tient beaucoup à la relation avec l’autre et qu’on ne tient pas vraiment à im- poser sa façon de voir les choses. Les armes : l’assentiment et l’ouverture d’esprit. Mais si vous utilisez cette

4. La négociation: C’est lorsque vous êtes prêts à sac- rifier une partie de vos intérêts pourvu que l’autre fasse de même. Vous tentez d’obtenir le maximum d’accommodation de la part de votre collègue tout en tentant de préserver votre relation à long terme. Les armes: la communication, l’écoute, la reformulation et la recherche de compromis. Cette stratégie permet de faire connaître votre position sans

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010

nécessairement l’imposer, vous donnez l’occasion de faire des compris sans pour au- tant nier vos intérêts personnels. 5. La coopération: Ici, vous tenez à vos objectifs personnels et que vous visez également une relation à long terme. Coopérer oblige à s’affirmer positivement en présentant la confrontation comme une occasion d’améliorer le sort des deux parties. Les armes: les franchises, le respect, Louverture d’esprit, l’écoute et la formulation. Même si vous leur dites régulière- ment leurs quatre vérités, ceux qui vous entourent auront envie de tra- vailler plus souvent avec vous. Cela dit, une stratégie peut être mieux appropriée qu’une autre dans certaines situations... à vous de voir... (Affirmez-vous!, Alain Samson, S.O.S. Boulot, Les Éditions trans- continentale, 2002)


20

Recherche d’Emploi

Création d’entités de planification des services de santé en français L

e Réseau franco-santé du Sud de l’Ontario (RFSSO) accueille très favorablement la sortie du règlement 515/09 relatif à la création d’entités de planification des services de santé en français en Ontario, en application de la Loi 2006 sur l’intégration du système de santé local, portant sur l’engagement de la collectivité francophone tel que défini par l’article 16 de la Loi. Le RFSSO estime que ceci n’est qu’une première étape d’un processus qui devrait aboutir à la mise en place d’Entités de planification ayant un rôle prépondérant non seulement dans le processus de planification et de développement, mais aussi dans la mise en œuvre de programmes et services de santé pour la communauté francophone de l'Ontario. Née en 2003 d'une initiative de réseautage de la Société santé en

Par la Toile des Carrières

locale ou régionale qui amélioreront l’accès aux services de santé en français et qui favoriseront la formation, le recrutement et le maintien en poste des professionnels de la santé francophones.

français, le Réseau franco-santé du Sud de l’Ontario est une organisation à but non lucratif dont le but est d’assurer à tous les francophones du Sud de l’Ontario l’accès, en français, à des servic-

es de santé de qualité. Il joue un rôle de leadership et d’appui pour toutes les questions qui touchent la prestation de services de santé en français. Il facilite la mise sur pied d’initiatives à l’échelle

L'organisation a plusieurs partenaires, parmi eux : - Le Collège Boréal, - Les Associations Canadiennes françaises de Windsor-Essex-Kent, London-Sarnia et DurhamPeterborough, - Le RIFSSSO, - Le Réseau de soutien à l’immigration francophone du Centre-sudouest, - La Fondation des maladies du cœur, - La Cité collégiale, - L’Université Laurentienne, - L’Université Queens, - L'Université Western de

l’Ontario, - Le Bureau de santé MiddlesexLondon, - La Fondation des maladies du cœur, - Le CSC Hamilton-Niagara, - Le London Intercommunity Health Centre, - L’Hôpital Salt Lake, - Le Centre de toxicomanie et de santé mentale, - Les Conseils scolaires francophones, - Le Ministère à l’enfance et à la jeunesse, - Le Bureau des services en français du ministère de la santé, - Les communautés francophones, - L’AFO, - La FAFO, - Etc.

Sources: Fatoumata D. Barry, agente de projet et communications au Réseau franco-santé du Sud de l’Ontario, 1-888-549-5775, fbarry@francosantesud.ca

Place aux résolutions! Elles reviennent chaque année, nous accompa- gnent quelque temps et re- viennent l’année suivantes, on peut ne pas s’en passer comme on peut les éviter et pourtant, elles sont si nécessaires. Entretien avec Patrick Rhein, coacheur et formateur. Jobs & Carrières Infos: Pourquoi les gens prennent des résolutions en début d’année? Patrick Rhein: C’est dev- enu une tradition, un prétexte, un moyen de repartir de bon pied, de se remettre en question après une année écoulée et après les fêtes de fin d’année. J&C Infos: Quelles sont les résolutions qui revien- nent le plus souvent? P.R.: Il y’a plusieurs domaines : Carrière, Amour, Finance et Santé sont ceux qui reviennent le plus souvent mais il y’a aussi la fa- mille, le développement person- nel, la spiritualité le temps libre, l’environnement personnel et aussi le caractère.

J&C Infos: Combien de temps tiennent ces résolu- tions en général?

elle permet de clarifier ce que vous voulez dans les différents domaines de votre vie. Cette méthode utilise « La roue de la vie » qui consiste en un questionnaire particulier pour chaque domaine de la vie en allant du plus général à l’essentiel et en évoluant les barrières que vous pouvez rencontrer. A cela, il faudrait ajouter le processus émotionnel pour donner la vie pour que ca ne reste pas qu’au niveau intellectuel.

P.R: En général, elles tiennent quelques semaines, parfois quelques mois parce la plupart sont uniquement mentales et non écrites. Pour qu’elles aient une chance de marcher, il faut absolu- ment les mettre par écrit, de cette façon, cela vous permet d’y retourn- er, de vérifier. C’est un engagement avec plus d’effet, quoique ca ne suffit pas encore. Si vous voulez vrai- ment faire vos résolutions sérieuse-ment, l’idéal serait de recourir à l’aide d’un coach pour atteindre vos objectifs, ainsi vous pourrez être au meilleur de votre potentiel. J&C Infos: Pourquoi les déterminations reviennent chaque année? P.R.: On a tous envie de se remettre en question, de devenir meilleur, vivre une vie plus épanou- ie, on est toujours a la recherche du meilleur, sans cesse.

J&C Infos: Quelle résolu- tion conseillez-vous pour la santé?

J&C Infos: Y’a-t-il d’autres moments dans l’année où il faudrait se fixer des objec- tifs? P.R.: Idéalement, il faudrait se donner des résolutions deux fois par an, plus précisément en été et en hiver et les réviser régulièrement en restructurant ces objectifs. Avec l’assistance d’un coach,

vous atteindrez au moins 85% de vos objectifs! J&C Infos: Quelle est la bonne méthode? P.R.: «The go succesfull formula» (NDLR: La formule gagnante pour atteindre ses objectifs) est celle que je recommande car

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010

P.R. : Manger mieux, sainement, surtout après les fêtes, faites du sport! La santé, c’est ce qui a de plus important! Tout est question de discipline, l’important, c’est que ca marche!Les formulaires de demande seront disponibles à compter du 1er février 2010 et ils devront être remplis et présentés au plus tard le 26 février 2010. Les employeurs intéressés peuvent faire leur demande en ligne à l’adresse www.servicecanada. gc.ca/eec2010, ou se présenter au Centre Service Canada le plus près. www.plandaction.gc.ca.


21

the Connection mag Embauchez| -moi!

ANN LEEK

+&//*'&3,*-0-&(3"/%

tBMFFL!IPUNBJMDPN

t,JMP+FOOZ!HNBJMDPN

4VNNBSZPG2VBMJmDBUJPOT t$PNQFUFOU"OE,OPXMFEHFBCMF*O1FSGPSNJOH'JOBODJBM"DDPVOUJOH%VUJFT t"5FBN8PSLFS8JUI")JHI-FWFM0G"DDVSBDZ*O3FHBSET5P%BUB&OUSZ"OE 'JMF.BOBHFNFOU t1SPWFO4LJMMT*O.FFUJOH%FBEMJOFT"OE.BOBHJOH.VMUJQMF5BTLT t4USPOH8SJUUFO"OE7FSCBM$PNNVOJDBUJPO"CJMJUJFT t"CJMJUZ5P$PNNVOJDBUF8FMM8JUI$VTUPNFST"OE.FFU&YQFDUBUJPOT

1SPGFTTJPOBM&YQFSJFODF Accounting Administrator, Moore Propane, North Bay, April 2007-present

Office Administrator, W.A. Mackey Fuels Agency, North Bay, Feb. 20000-August 2006

t"DDPVOUT1BZBCMF t"DDPVOUT3FDFJWBCMF t$PMMFDUJPOT t.POUI&OE t4FUUMF$VTUPNFS%JTQVUFT BDDPVOU%JTDSFQBODJFT t#JMMJOHJOWPJDJOH

t*OWFOUPSZ$POUSPM t"DDPVOU3FDPODJMJBUJPO t#BOL3FDPODJMJBUJPO t%BJMZ5BOL#BMBODJOH"OE3FQPSUJOH t&YDFMMFOU$VTUPNFS3FMBUJPOTIJQT t.POUIMZ-VCF$PVOU"OE3FQPSUJOH t$PMMFDUJPOT t"DDPVOUJOH"ENJOJTUSBUPS

0#+&$5*7& 5PPCUBJOBQPTJUJPOBTBCJMJOHVBM$VTUPNFS4FSWJDF3FQSFTFOUBUJWF 1&340//"-"553*#65&4"/%40'54,*--4 t)JHIMZNPUJWBUFE/BUJWF'SFODI4QFBLFS t&YDFMMFOUDPNNVOJDBUPSXJUIHSFBUJOUFSQFSTPOBMTLJMMT t%FUBJM0SJFOUFEBOEHSFBUPSHBOJ[BUJPOBMUJNFNBOBHFNFOUTLJMMT t"CMFUPXPSLVOEFSNJOJNBMTVQFSWJTJPOCVUZFUBHSFBUUFBNQMBZFS t7FSZnFYJCMFBOEFBTJMZBEBQUTUPDIBOHFT t*5TLJMMT 8PSE &YDFM 1PXFS1PJOU .JDSPTPGUPGmDF

&91&3*&/$& 2009 MAVERICK RESEARCH INC. – Toronto t$PNQVUFSEBUBFOUSZPQFSBUPS t3FDPSEJOHEBUBBCPVUUIFBOTXFSTHJWFOCZDVTUPNFSTUPWBSJPVTRVFTUJPOOBJSFTBWBJMBCMF 2010 BILINGUALLINK – Toronto t1BSUJDJQBUFEJOPSHBOJ[JOHPGUIFCJMJOHVBM+PCTGBJS 7PMVOUFFSXPSL

%JTUSJCVUFECSPDIVSFTUPDMJFOUTXJUIBMJTUPGQBSUJDJQBUJOHDPNQBOJFT "OTXFSFEHFOFSBMDMJFOUJORVJSJFTTVDIBTKPCGBJSEVSBUJPOBOEIPVSTPGPQFSBUJPO )FMQFEQBSUJDJQBUJOHDPNQBOJFTJOTFUUJOHVQUIFJSTUBOET &OTVSFEBMMBUUFOEJOHDMJFOUTSFHJTUFSFEUIFJSOBNFTBOEDPOUBDUJOGPSNBUJPO 2008 - 2009 WIFIRST - Paris t.BOBHFS%FWFMPQNFOUDPOTVNFSMPZBMUZ$PNQMJBODF(SPVQ 3FTQPOTJCMFGPSEFWFMPQJOHDPOTVNFSMPZBMUZJOJUJBUJWFT .BOBHFEmWF  DPOTVNFSMPZBMUZ$PNQMJBODFDPNNFSDJBMmFMEXPSLFS %FWJTFETUSBUFHJFTPOIPXUPXPSLXJUIEFMJORVFOUDVTUPNFSBDDPVOUT $VTUPNFS4FSWJDF3FQSFTFOUBUJWF "OTXFSFEUFDIOJDBMJORVJSJFTSFHBSEJOHTPGUXBSFTZODISPOJTBUJPOBOEDPOmHVSBUJPO 3FDPNNFOEFETVCTDSJQUJPOTCBTFEPODVTUPNFSOFFET 3FUBJOFEDVTUPNFSTCZFEVDBUJOHUIFNBCPVUPVS TFSWJDFTBOESFTPMWJOHJNNFEJBUFDVTUPNFSDPODFSOT 2006 DEPARTEMENTAL COMMITEE OF TOURISM - Paris t1BSUJDJQBUFEJOPSHBOJ[JOHPGjUIFNPOUIPGWJTJUPGDPNQBOJFTx PGGFSFEGPSUIF%FQBSUNFOUBMDPNNJUUFFPG5PVSJTNPGUIFj)BVUTEF4FJOFx #PPLFEWJTJUTGPSHVFTUTJODPNQBOJFT 3FTQPOTJCMFGPSQSPDFTTJOHUIFUPVSGFFT "DDPNQBOJFEBOEGSBNFEUIFWJTJUT

Performance Nissan, North Bay, On, April 1995 – April 1998 t.BJOUBJOFE"DDVSBUF3FDPSET*ODMVEJOH"DDPVOUT1BZBCMF "DDPVOUT3FDFJWBCMF"OE 1BZSPMM t.BOBHFE5IF$PMMFDUJPOT0G%FMJORVFOU"DDPVOUT t"TTJTUFE"OE8PSLFE$MPTFMZ8JUI"MM%FQBSUNFOUT0WFSTFFJOH"ENJOJTUSBUJWF"OE 'JOBODJBM3FTQPOTJCJMJUJFT Preparation Of Monthly Financial Statements Including Bankereconciliation t$BOBEB5SVTU /PSUI#BZ 0O 4FQUFNCFSo"QSJM t/BUJPOBM5SVTU /PSUI#BZ 0O %FDFNCFSo4FQUFNCFS $VTUPNFS4FSWJDF3FQSFTFOUBUJWF t1FSGPSNFE%BUB&OUSZ0G5FMMFST8PSL"OE7FSJmFE'PS"DDVSBDZ0G3FDPSET t1SPWJEFE#BOL5FMMFS%VUJFT'PS*OEJWJEVBM$VTUPNFST t$PNQMFUFE4BMFT0G'JOBODJBM4FSWJDFT 3STQ .PSUHBHFT -PBOT .BOBHFE$BTI%F XJUIESBXBMT'PS5IF#SBODI Education and Training &DPMF4FDPOEBJSF"MHPORVJO /PSUI#BZ 0OUBSJP )JHI4DIPPM%JQMPNB t(SBEVBUFEXJUIBTFDPOEBSZFEVDBUJPOEJQMPNB$PNQVUFSUSBJOJOHBU"%1 GPSEFBMFSTIJQNBJOGSBNF0OTJUFUSBJOJOHPGmOBODJBMJOTUJUVUJPOTFSWJDFT $VTUPNFSTFSWJDFUSBJOJOH .:0#BDDPVOUJOHQSPHSBN

&%6$"5*0/

Language: Fluent in both English and French



SIMBA KAMA 416-281 4567, bamsi@hotmail.com Objective

MARIE GISÈLE OWONA EFFA 905-990-1509, gisele_owona@yahoo.fr QUALIFICATIONS

To obtain a position that will enable me to use my strong customer service skills, and education background.

Experience 2007-2009 Le PALAIS DE PLUMES Head Waitress “Chef de Rang” 2005- 2007 RESTAURANT LE QUIM`S Head waitress “Chef de rang” 2003- 2005 HOTEL CONRADE

Brussels, Belgium Brussels, Belgium Brussels, Belgium

HOSTESS, RECEPTIONIST t3FDFQUJPOJTU)PTUFTTBOEDVTUPNFSTFSWJDFEVUJFT t)BOEMFBMMDMJFOUJORVJSJFTSFHBSEJOHIPUFMJOGPSNBUJPO t3FDFJWFBOESFTPMWFBMMDMJFOUDPNQMBJOUT t"SSBOHFSPPNSFTFSWBUJPOT t1FSGPSNBMMEVUJFTSFMBUFEUPDIFDLJOBOEDIFDLPVU t"SSBOHFDMJFOUTIPUFMBOESFDFJWFQBZNFOU 2001-2004 RESTAURANT LE JARDIN DU DELICES Head waitress “chef de rang”

Brussels, Belgium

CHEF DE RANG RESPONSIBILITIES t5IFDIFGEFSBOHSFQPSUTUPUIFNBJUSFEIPUFTBOEBTTJTUT JOUIFEBZUPEBZSVOOJOHPGUIFSFTUBVSBOU t$BSSJFTPVUBMMEVUJFTBTEJSFDUFECZUIFNBJUSFEIPUFT t1SFQBSFTUIFSFTUBVSBOUGPSTFSWJDF DMFBOJOHBOEMBVOESZEVUJFTMJOFOQSFQBSBUJPO  TJMWFSQPMJTIJOH UBCMFUPQQSFQBSBUJPOT BMMPUIFSiNJTFOQMBDFwUBTLT t1FSGPSNTBMMEVUJFTFYQFDUFEBTBIPTUBOESFDFJWFTBOEHSFFUTBMMHVFTUT t&YQMBJOTNFOVUPHVFTUT t4FSWFTEJTIFT XJOFBOECFWFSBHFTFSWJDF CSFBETFSWJDF  DMFBSTUIFUBCMF t$PPSEJOBUFTTFSWJDFBOEEVUJFTXJUIPUIFS$IFGTEFSBOH  DPMMFBHVFTBOENBOBHFNFOU

Education 1997-2000 – Institut du Sacrée Coeur - Nivelles, Belgium t1SPGFTTJPOBMTUVEJFT t)PUFMBOE3FTUBVSBOU4UVEJFT t'VMMZUSBJOFEBTGSPOUPGIPVTF CBTFEPOUIF &VSPQFBOUSBJOJOHSFHVMBUJPOT Language t'SFODI &OHMJTI

#BDIFMPSJO"EWJTFBOE%FTJHOGPSUPVSJTUQSPEVDUT&VSPQFBO*OTUJUVUFPG5PVSJTNo1BSJT

Hobby t$PPLJOH 3FBEJOH

tBOTEFYQÏSJFODFFOQSPHSBNNBUJPO informatique t-BOHVFT'SBOÎBJTFU"OHMBJTQBSMÏFT MVFTFUÏDSJUFT t#POOFDPOOBJTTBODFEF8PSE &YDFMFU1PXFSQPJOU t5SBWBJMMFVTFSFTQPOTBCMF FGmDBDFFUNJOVUJFVTF t$PNNVOJRVFCJFOBWFDEFTHFOTEFDBSBDUÒSFT différents

t$BQBCMFEFGBJSFQSFVWFEFUBDUFUEFEJQMPNBUJF EBOTMBHFTUJPOEFTSFMBUJPOTBJOFT t&OUIPVTJBTUF SÏDFQUJWFFUEÏTJSFVTFEBQQSFOESF FUEBDRVÏSJSEFOPVWFMMFTDPNQÏUFODFT t$BQBCMFEFUSBWBJMMFSTPVTQSFTTJPO t'MFYJCMFFUQBUJFOUF

COMPÉTENCES TRAVAILLEUSE SOCIALE CONSEILLERE MATRIMONIALE ET FAMILIALE t²MBCPSFSFUNFUUSFFOPFVWSFEFT programmes de counseling ou d’intervention pour aider les clients à déterminer leurs objectifs et les moyens à utiliser pour les BUUFJOESF t²WBMVFSMFGmDBDJUÏEFTQSPHSBNNFTEF counseling et des interventions, BJOTJRVFMFTVDDÒTEFTDMJFOUTEBOTMB SÏTPMVUJPOEFTQSPCMÒNFTEÏDFMÏTFUMB progression vers la réalisation des buts mYÏT t$POTFJMMFSMFTDMJFOUT PGGSJSVOFUIÏSBQJFFU des services de médiation et animer les TFTTJPOTEFHSPVQF t7ÏSJmFSMFTSÏTVMUBUTEFTQSPHSBNNFTEF DPVOTFMJOHFUMBEBQUBUJPOEFTDMJFOUT t²WBMVFSMFTGPSDFTFUMFTGBJCMFTTFTEFT DMJFOUTFODFRVJBUSBJUBVYDPNQÏUFODFT t3FNQMJSMFSBQQPSUEBENJTTJPO t3FODPOUSFSMFTDMJFOUTQPVSÏWBMVFSMFVS QSPHSÒT MFTFODPVSBHFSFUEJTDVUFSEF EJGGÏSFOUTQSPCMÒNFTPVEJGmDVMUÏT t%JSJHFSMFTDMJFOUTWFSTEBVUSFTTFSWJDFT TPDJBVY t0SHBOJTFSEFTBUFMJFSTEFEZOBNJRVFEFMBWJF  EFTTFSWJDFTËMBKFVOFTTF ANALYSTE PROGRAMMEUR t²DSJSF NPEJmFS JOUÏHSFSFUUFTUFSMFT programmes

t.BJOUFOJSFUNFUUSFËKPVSMFTQSPHSBNNFT EÏKËFYJTUBOUTTFMPOMFTCFTPJOT t*EFOUJmFSFUDPNNVOJRVFSMFTQSPCMÒNFT UFDIOJRVFT MFTQSPDFTTVTFUMFTTPMVUJPOT t1SÏQBSFSMFTSBQQPSUT MFTNBOVFMT d’utilisateurs et autres documentations accompagnant les outils réalisés : l’opération et la maintenance des QSPHSBNNFT t$PMMFDUFSFUSBTTFNCMFSMBEPDVNFOUBUJPO EFNBOEÏFQBSMFTVUJMJTBUFVST t%ÏWFMPQQFSEFTMPHJDJFMTTQÏDJmRVFTFUMFT JNQMBOUFS EXPERIENCE DE TRAVAIL Conseillère Familiale Assemblée Chrétienne du, Québec Feb – July 2009 Réveil des Nations à Laval Travailleuse Sociale Centres Communitaires, Cameroun 2006-2008 Travailleuse Sociale Centres Communitaires, France 2004-2005 Analyste Programmeur 40$"3 DPNQBHOJFE"TTVSBODF

Douala, Cameroun 1988-2000 Analyste Programmeur )POFZXFMM#VMMË:BPVndé, Cameroun 1987-1988 Analyste Programmeur Compagnie GénérBMFEFT&BVY  1BSJT'SBODF1986-1987

EDUCATION ET FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme Universitaire de Technologie Diplôme Certificat d’école biblique - 2005 Université de Orléans, France Institut Biblique de Normandie, France Diplôme DUT en Informatique -1986

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010


22

Reimbursement Supervisor Job ID # 1055190 Job Location Canada-Ontario-Toronto Job Stream Medical/Healthcare Job Type Permanent, Full-Time

Salary/Rate Number of Positions Open Start Date of Employment Posting Date

Bilingual Customer Service Representatives 1 ASAP 20-Jan-2010

Job ID # 1055188 Job Location Canada-Ontario-Kingston Job Stream Call Centre Job Type Permanent, Full-Time

Salary/Rate Number of Positions Open Start Date of Employment Posting Date

1 ASAP 20-Jan-2010

Job Description

Job Description

Permanent job opportunity Position: Reimbursement Supervisor Salaried position + excellent beneďŹ ts package offered

Are you Bilingual & looking for a Full Time job? We have great opportunities for candidates who have a professional attitude & 1-2 yrs exp. in customer service. Your excellent communication skills allow you to educate clients on the features & beneďŹ ts of products/services, credit insurance & debt deferment. You are able to work in a highvolume service environment & are capable of communicating effectively with difďŹ cult/irate customers. You are responsible for handling inquiries, resolving customer concerns, retaining & promoting products & services. Your prime role is to handle incoming calls with regards to credit protection insurance coverage. You have your High School Diploma, acurate data entry skills & are proďŹ cient with Word, Excel & Internet Explorer. If this sounds like an opportunity that you would like to pursue, please drop your resume off to our ofďŹ ce located at Gardiners Square, 645 Gardiners Road between 8:00am & 5:00pm Monday-Friday.

BASIC FUNCTION The Reimbursement Supervisor is directly responsible for supervising the Reimbursement Specialists, managing special projects; overseeing patient turnaround times and for mentoring and training the Reimbursement Specialists. QUALIFICATIONS t.VTUIBWFBNJOPGZFBSTQSFWJPVT3FJNCVSTFNFOU4QFDJBMJTUFYQFSJFODF XJUIJOUIF)FBMUI$BSF*OEVTUSZ ZFBSTJOBTVQFSWJTPSZDBQBDJUZ t1PTU4FDPOEBSZ%JQMPNB t"CJMJUZUPNBOBHFDPNQMFYQSPKFDUTJOEFQFOEFOUMZ t"UFBNQMBZFSXJUIEFNPOTUSBUFEBCJMJUZUPQSPWJEFTVQFSJPSDVTUPNFSDBSF t&YDFMMFOUDPNNVOJDBUJPOTLJMMT WFSCBMBOEXSJUUFO t4USPOHDPNQVUFSTLJMMTJOB8JOEPXTFOWJSPONFOUVTJOH.40GmDF &YDFM 8PSE

t#JMJOHVBM 'SFODI&OHMJTI BWFSZTUSPOHBTTFU

Friendly, outgoing & professional attitude. Ability to work under pressure in a fast paced environment. Leadership skills will be noticed. Grade 12 education or equivalency is a must. Must be Bilingual English/French. 1-2 years experience in a customer service environment. Must be bondable. Bilingual English/French. 1- 2 yrs customer service experience, sales or call centre. Professional telephone manner. Strong computer skills, acurate data entry is a must.

Please submit resume quoting job title in the subject to: jan.giordano.manpower.com

Manpower is an Equal Opportunity Employer

Contact Information

Contact Information

Company Name: Manpower Contact Name: Manpower

Email Address: jgiordan.14861.1614@manpowerdona.aplitrak.com

Company Name: Manpower

Email Address: KingstonON.14773.1614@manpowerna.aplitrak.com

Phone Number: 905-948-1235

Contact Name: Manpower

Phone Number: 613-384-9675

Bilingual Customer Service Rep.-Collections Job ID # 1055189 Job Location Canada-Alberta-Edmonton Job Stream Call Centre Job Type Permanent, Full-Time

Salary/Rate Number of Positions Open Start Date of Employment Posting Date

Bilingual Reimbursement Specialist $35,000/yr 1 ASAP 20-Jan-2010

Job ID # 1055191 Job Location Canada-Ontario-Toronto Job Stream Medical/Healthcare Job Type Permanent, Full-Time

Salary/Rate Number of Positions Open Start Date of Employment Posting Date

1 ASAP 20-Jan-2010

Job Description

This client has been providing quality automotive ďŹ nancing services to Canadians for over 45 years now and offers a great work environment as well as beneďŹ t package. The speciďŹ c department involves direct telephone interaction in the inbound call centre handling all general customer inquiries including past due customers. Hours of operation are Monday-Friday between 6am-8pm and every second Saturday. Located on the Westend, this is a permanent opportunity. Responsibilities: *Ensure high quality of service thus, meeting the organization's expectations *Exemplary customer service skills *Make timely decisions *Collections Requirements: *Customer Service Background *Advanced oral communication in BOTH FRENCH and ENGLISH *Excellent negotiation and time-management skills *Ability to offer creative solutions to minimize losses *4000 key strokes/hr *Must be successful during the Call Centre Simulation Assessment *High School Diploma and Post Secondary education preferred If you wish to apply please forward your resume to: Melissa.zizanis@na.manpower.com Subject Line: Bilingual CSR Due to high volume of candidates, only the successful individuals will be contacted. Thank you for your application! Manpower is an Equal Opportunity Employer Contact Information Company Name: Manpower Contact Name: Manpower

Email Address: EdmontonAB.17615.1614@manpowerna.aplitrak.com Phone Number: 780-420-0110

Job Description Permanent job opportunity with a leading health care provider Position: Bilingual Reimbursement Specialist Offering excellent compensation package with extensive beneďŹ ts package offered. The Bilingual Reimbursement Specialist is directly responsible for the management of individual reimbursement cases. Acting as a patient advocate, you will liaise with various health care professionals and associate parties to explore all options of ďŹ nancial support for medications and/or services. The incumbent must be able to work effectively, with short lead times and changing client demands. You will bring your experience from the insurance or pharmaceutical industries to succeed in this environment. PRINCIPAL ACCOUNTABILITIES 1. Initiate and coordinate new reimbursement programs, and coordinate and follow-up on existing programs as per contract requirements with pharmaceutical manufacturers in accordance with SOPs. 2. Communicate with clients to obtain consent and to gather pertinent information for providing reimbursement services. 3. Liaise with the required parties (provincial and private insurers, physicians, nurses, pharmacists, employers’ human resource representatives and internal staff), act as a patient advocate, explore all options for funding of medications and/or services, determine coverage details and develop/maintain complete and accurate documentation required to facilitate a successful outcome of the reimbursement process. 4. Work with staff in the coordination of reimbursement services to facilitate medication dispensing, invoicing, payment schedules and loan programs. QUALIFICATIONS ¡ Bilingualism is a MUST – English & French (verbal and written) ¡ Two to Three years Reimbursement experience ¡ University degree or Post Secondary Diploma or equivalent working experience in the healthcare or insurance industry ¡ A team player with the desire to provide superior customer care ¡ Excellent communication skills ¡ Ability to prioritize and meet tight dead lines ¡ Strong computer skills in a Windows environment using MS OfďŹ ce (Excel, Word)

Contact Information Company Name: Manpower

Email Address: jgiordan.77956.1614@manpowerdona.aplitrak.com

Contact Name: Manpower

Phone Number: 905-948-1235

jobs & carrières infos • numÊro du 22 janvier 2010


23

the Connection | mag

Représentant(e) industriel Job Type Salary/Rate Number of Positions Open Start Date of Employment Posting Date

Permanent, Full-Time $116,028/yr Détail sur le siteweb ASAP 20-Jan-2010

Job Description Un de nos clients, une multinationale en pleine expansion, est a la recherche d'une personne avec expérience dans le domaine industriel-manufacturier afin de combler un excellent poste de représentant(e). La personne sera base à Québec mais sera appeler a voyager dans tous le Québec et les Maritimes. Vous serez responsable du développement, de la prospection, du service aux clients existants, de la rétention, etc.,...

Ingénieur (re) En Métallurgie et outillages Job ID # 1055429 Job Location Canada-Quebec-Quebec City Job Stream Engineering Job Type Permanent, Full-Time

Salary/Rate Number of Positions Open Start Date of Employment Posting Date

$67,683/yr 1 01-Dec-2010 21-Jan-2010

Job Description Notre client, une entreprise international nous a mandate afin de combler un poste d'ingénieur en métallurgie et outillage. Le titulaire du poste est responsable de la maximisation de matrices, poinçons, outillages, etc.,... Dans l’optique de réductions de couts accrues et d’amélioration de nos performances, l'ingénieur est également responsable d’effectuer les essais sur divers matériaux, d’établir des devis, d’effectuer des études de procèdes et d’apporter le support a la production. De plus, il documente et fait la mise au point des procèdes de fabrication des outils permettant d’assurer la livraison de produits répondant aux exigences des clients.

Comme profil, vous posséder plus de 5 ans d'expérience en vente industrielle ou dans l'industrie de la construction, HVAC, systèmes de gicleur, protection incendie, etc.,... Vous êtes BILINGUE, vous posséder d'excellentes connaissances dans l'acier, tuyaux, pièces métalliques, etc.,... Vous posséder un BAC ou un DEC en mécanique, génie industriel ou connexe ainsi qu'une expérience comme charge de projet (un atout).

Rôle et responsabilités - Apporte un support technique en production pour corriger les situations hors contrôle en relation avec les outillages et divers matériaux ainsi que les procèdes de fabrication; - Obtient et analyse les données requises à la résolution des problèmes; - Réalise des améliorations afin de réduire les couts d’opération, la consommation d’outillage, les taux de rejet ou l’amélioration de la qualité de nos produits; Prend connaissance des besoins techniques des clients internes et externes; - Rédige toute la documentation technique permettant de transférer en production les instructions de travail relatives aux procèdes et a leur contrôle; - Donne du support technique aux ingénieurs et aux adjoints techniques dans la résolution des problèmes en relation avec l’outillage, les divers alliages et matières premières diverses; - Communique directement avec les fournisseurs externes afin de mettre en place des actions correctives ou des améliorations; - Effectue des audits fournisseurs; - Rédige des rapports d’études, d’investigations techniques et d’audits; Coordonne des équipes de travail; - Toutes autres taches connexes.

Le salaire de base sera entre 60K et 80K de base, plus des bonis variant entre 30K et 50K ainsi qu'une voiture de fonction et tous les avantages sociaux. Un generous compete de deepness sera abuse offer.

Exigences Bac en métallurgie, mécanique ou autre formation connexe au profil rechercher. Excellentes connaissances des outils et métaux; Expérience de 4 ans et plus dans des fonctions similaires; Bilinguisme (français-anglais) parle et écrit est OBLIGATOIRE

Contact Information Email Address: sauger.79213.1614@manpowerdona.aplitrak.com

Contact Information Company Name: Manpower

Email Address: sauger.08750.1614@manpowerdona.aplitrak.com

Phone Number: 418-874-7294

Contact Name: Manpower

Phone Number: 418-874-7294

Comme taches principales vous serez aussi en charge de promouvoir tous les produits de l'entreprise, d'être a l'affut des nouveaux marches, de cibler les nouvelles opportunités, d'établir des plans stratégiques et de participer au foire commercial ou autres lorsque requis. De plus vous devrez faire des présentations de groupe a l'intérieur de certaine entreprise et industries d'envergures.

Company Name: Manpower Contact Name: Manpower

(Bilingual) Clinical Digital Imaging Specialist - Sales Rep Job ID # 1052809 Job Location Canada-Ontario-Markham Job Stream Sales/Sales Management Job Type Permanent, Full-Time

Salary/Rate See details on the website Number of Positions Open 1 Start Date of Employment ASAP Posting Date 15-Jan-2010

Job Description POSITION: (Bilingual) Clinical Digital Imaging Specialist REPORTING TO: Regional Sales Manager – Eastern Canada STATUS: Permanent F/T + full benefits - medical/dental/pension plan etc. OVERVIEW: The Clinical Digital Imaging (“CDI”) Specialist attempts to achieve maximum product sales and profit, increasing the Division’s market share in designated territory. He/she is responsible for product sales and support, general management and business record keeping of a designated territory. The CDI Specialist is responsible for staying current in the knowledge of the Clinical Digital Imaging solutions and markets to reach sales goals, while complying with company policies and procedures QUALIFICATIONS: · B.S. in natural sciences, computer sciences, or engineering preferred. · Must be Bilingual in English and French. Proficient verbal and written communication must be demonstrated in both English and French. · Preferred experience in imaging systems sales and or software/technology sales. · Microscopy imaging experience desired, computer/network integration experience desired, microscopic imaging software and CCD camera knowledge, digital pathology experience a plus. · Travel regularly within Canada and occasionally within the United States. · Sales experience is preferable in capital equipment or like product. · Excellent oral and written communication skills. · Strong selling and negotiating skills. · Advanced computer skills required. Knowledge of IT server integration and networks essential. · Project Management, Workflow analysis, Change management skills an asset. Please email resume quoting job title in the subject box to: jan.giordano@na.manpower.com Contact Information Company Name: Manpower Contact Name: Manpower

Email Address: jgiordan.72540.1614@manpowerdona.aplitrak.com Phone Number: 905-948-1235

Bilingual Customer Service Representative Job ID # 1052808 Job Location Canada-Ontario-Toronto Job Stream Customer Service Job Type Contract, Full-Time

Salary/Rate Number of Positions Open Start Date of Employment Posting Date

$16/hr 1 ASAP 15-Jan-2010

Job Description

Are you fluent in speaking French and English? Do you have customer service experience? Are you looking to develop your banking career? If you answered YES to these questions then you may be interested in this great opportunity. Manpower Banking is currently looking for bilingual (French/English) Customer Service Representatives to work in one of the major banks in Toronto. You must be flexible to work any shift throughout the day. The ability to work rotating shifts on the weekend is also a requirement. The ideal applicant must be comfortable and experienced dealing with customers in French and English and must have excellent organization skills. The pay rate is $16/hr. Interested applicants can apply on-line at www.manpowerjobs.com Manpower is always on the look out for qualified bilinguals, and if customer service is not your thing, then we would be delighted to discuss other opportunities with you. If this position sounds interesting or you would like to be considered for other bilingual positions then send us your resume today! Please apply at : www.manpowerjobs.com We look forward to receiving your resume and wish you all the best. Manpower is an Equal Opportunity Employer Contact Information Company Name: Manpower

Email Address:TorontoONFinancial.61351.1614@manpowerna.aplitrak.com

Contact Name: Manpower

Phone Number: 905-948-1235

jobs & carrières infos • numéro du 22 janvier 2010


Jobs & Carrieres Infos January 23  

This job is done by Mevlana Media Solutions from A-Z. fmelani@rogers.com

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you