Page 1

ARTS ET SCIENCES fas.umontreal.ca

Programmes de 1er cycle


LES DIPLÔMES ET LES TYPES DE PROGRAMMES

Baccalauréat spécialisé

>

Baccalauréat bidisciplinaire

>

Baccalauréat par cumul

>

Majeure Mineure 30 crédits >

IL EST POSSIBLE DE POURSUIVRE VOS ÉTUDES PENDANT L’ÉTÉ. Les cours offerts par l’UdeM durant la belle saison (dont près de 200 à la Faculté des arts et des sciences) vous permettent de moduler votre parcours universitaire ou de découvrir un nouveau programme d’études.

universitedete.umontreal.ca

Mineure 60 crédits >

Mineure

>

Mineure

>

Diplôme

Pour obtenir un diplôme de baccalauréat dans un programme de la Faculté des arts et des sciences, il faut habituellement accumuler 90 crédits. Différentes combinaisons sont possibles :

90 crédits >

Le baccalauréat spécialisé La grande majorité des 90 crédits sont obtenus dans une même discipline ou un même champ d’études. Ce programme pourrait permettre l’accès aux cycles supérieurs. Le baccalauréat bidisciplinaire Ce programme de 90 crédits jumelle deux disciplines connexes. Il pourrait permettre l’accès aux cycles supérieurs dans l’une ou l’autre des deux disciplines. Le baccalauréat par cumul > Composé d’une majeure et d’une mineure (ou d’un certificat) La majeure compte 60 crédits. Jumelée avec une mineure de 30 crédits, elle permet l’obtention d’un diplôme de baccalauréat par cumul (ès arts ou ès sciences). Ce baccalauréat pourrait permettre l’accès aux cycles supérieurs dans la discipline de la majeure. > Composé de trois mineures (ou certificats) La mineure (et le certificat) compte 30 crédits. Trois mineures peuvent être jumelées pour composer un diplôme de baccalauréat par cumul (ès arts ou ès sciences). Le module Les modules sont des programmes de courte durée qui peuvent être suivis parallèlement à votre programme d’études. Au terme des 15 crédits (de 6 à 12 crédits pour des cours de langue et de 3 à 9 pour ceux sur la culture), vous obtiendrez une attestation d’études.

Les programmes de la Faculté des arts et des sciences de l’UdeM sont en constante évolution. De nouveaux programmes sont créés, alors que d’autres sont revus afin de les adapter aux défis et réalités de notre société en matière de formation universitaire ou suivant le dévelop­ pement de la discipline. Nous vous invitons à visiter régulièrement les sites Web des unités responsables des programmes qui vous intéressent, de même que le site de la Faculté :

fas.umontreal.ca


QUELQUES DÉFINITIONS UTILES

Cote R

La cote de rendement au collégial, aussi appelée cote R, est une méthode statistique visant à mesurer la performance des étudiants du collégial au Québec. Pour obtenir l’information la plus à jour concernant la cote R à l’admission de chaque programme, allez à admission.umontreal.ca. Pour les programmes à capacité d’accueil limitée, la cote R est donnée à titre informatif. Elle représente celle du dernier candidat admis. Cependant, le fait d’avoir une cote égale à celle de la dernière personne admise l’année précédente ne garantit pas l’admission l’année suivante. Pour les programmes avec une cote R minimale, la cote R représente celle en deçà de laquelle un candidat ne peut être admis au programme. Toutefois, selon la disponibilité des ressources et la qualité des dossiers reçus, l’atteinte de cette cote R minimale ne peut garantir l’admission. Dans tous les cas, il vaut mieux se référer au site Web pour obtenir l’information la plus à jour.

Crédit

Un crédit est une unité qui permet d’attribuer une valeur numérique à la charge normale de travail exigée d’un étudiant pour atteindre les objectifs d’un cours. Un crédit représente 45 heures consacrées par un étudiant à l’atteinte des objectifs d’un cours ; ce nombre inclut, s’il y a lieu, les heures de travail personnel jugées nécessaires par la Faculté. À la Faculté des arts et des sciences, un diplôme de baccalauréat équivaut à 90 crédits. La plupart des cours correspondent à 3 crédits.

1er cycle

Les programmes dits de 1er cycle sont les baccalauréats, les majeures, les mineures et les certificats.

2e cycle

Les programmes dits de 2e cycle sont les maîtrises (avec stage, mémoire ou travail dirigé), les diplômes d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) et les microprogrammes.

3e cycle

Les programmes dits de 3e cycle sont les doctorats.

Cycles supérieurs

Lorsqu’on parle de cycles supérieurs, on fait référence aux 2e et 3e cycles.

Orientation

L’orientation est un regroupement thématique de cours à l’intérieur d’un programme de 1er cycle. L’inscription dans une orientation exclut la possibilité de choisir des cours dans une autre.

Cheminement honor

La Faculté propose une vaste gamme de champs d’études et de parcours adaptés aux besoins de tous, tel le cheminement honor. Ce parcours s’amorce en troisième année. Il totalise au moins 12 crédits d’un programme. Le cheminement honor est réservé aux étudiants qui excellent dans l’ensemble de leurs cours et qui sont inscrits à l’un des baccalauréats spécialisés de la Faculté des arts et des sciences suivants : biochimie et médecine moléculaire, études anglaises, géographie environnementale, histoire, histoire de l’art, informatique, littérature comparée, neuroscience cognitive, psychologie, relations industrielles, science politique, sciences biologiques, sciences économiques.

Cheminement international

Destiné aux étudiants désirant acquérir une expertise internationale et vivre une expérience à l’étranger. À la Faculté des arts et des sciences, il est offert aux baccalauréats spécialisés suivants : biochimie et médecine moléculaire, géographie environnementale, relations industrielles, sociologie, traduction, travail social. Par ailleurs, notez qu’il est possible de participer à un échange étudiant dans la majorité des disciplines de la Faculté des arts et des sciences. Pour en savoir plus, reportez-vous à la page ci-contre.

Cheminement intensif

Ici, il est possible de faire un baccalauréat en deux ans seulement. Ce cheminement intensif prévoit six trimestres consécutifs à temps plein, incluant deux étés. Les programmes offerts en cheminement intensif sont les suivants : communication, informatique, mathématiques, science politique.

Passerelles DEC-BAC

Les passerelles DEC-BAC de la Faculté des arts et des sciences permettent la reconnaissance de crédits aux étudiants titulaires d’un DEC technique souhaitant poursuivre leurs études dans l’un des baccalauréats spécialisés suivants : biochimie et médecine moléculaire, informatique, relations industrielles, sciences biologiques, sociologie, travail social. Ces passerelles permettent d’éviter le dédoublement des connaissances acquises et de réduire la durée de la scolarité.

COOP

Trois stages rémunérés de quatre mois chacun sont prévus au régime coopératif. Les stages commencent généralement après la première année, en alternance avec les trimestres d’études. À la fin du programme, l’étudiant possède une année d’expérience et a noué des relations avec des personnes clés du marché du travail. À la Faculté des arts et des sciences, l’orientation COOP est offerte aux baccalauréats spécialisés suivants : informatique, mathématiques, traduction. D’autres définitions se trouvent à admission.umontreal.ca/info-conseils/outils/glossaire


Biochimie et médecine moléculaire CAROLINE LAPIERRE, ÉTUDIANTE AU BAC EN BIOCHIMIE ET MÉDECINE MOLÉCULAIRE

Étudier la biochimie et la médecine moléculaire à l’UdeM, c’est faire partie d’un des départements universitaires les plus reconnus du Canada. C’est aussi avoir accès à des équipements et à des installations de pointe. C’est côtoyer des chercheurs de haut calibre.

Percer les plus infimes secrets de la vie > Vous espérez participer aux percées majeures en génétique, en génomique humaine et en médecine grâce à la biochimie et son approche moléculaire ? > Vous souhaitez répondre aux défis actuels de la médecine moléculaire ? En effet, la biochimie est une discipline au cœur des sciences de la vie et de la médecine qui entretient des liens étroits avec la biologie moléculaire, la génétique, la chimie et la bio-informatique. C’est l’analyse de la structure, des propriétés chimiques et des fonctions des molécules biologiques qui a permis aux biochimistes de mieux comprendre les aspects moléculaires des processus normaux et les maladies des organismes vivants. Les biochimistes contribuent ainsi à une meilleure connaissance des bases moléculaires de la médecine et à l’élaboration des médicaments.

Ce programme, qui relève de la Faculté des arts et des sciences, est proposé par le Département de biochimie et médecine moléculaire, un département de la Faculté de médecine.

> POUR L’INFORMATION LA PLUS À JOUR VISITEZ

biochimie.umontreal.ca


BIOCHIMIE ET MÉDECINE MOLÉCULAIRE

NOTRE PROGRAMME [ admissions ] Baccalauréat spécialisé en biochimie et médecine moléculaire Cote R variable*..................................................................................... AUT. PROGRAMME UNIQUE AU CANADA ! Ce programme offre une formation de premier plan aux étudiants qui se destinent à des carrières en recherche biomédicale, en enseignement ou en sciences de la santé. Trois orientations vous sont proposées en deuxième année : > Biochimie : accent sur la biologie structurale et sur le design moléculaire de biomolécules et de médicaments. > Médecine moléculaire : accent sur les bases moléculaires et cellulaires des maladies humaines et sur l’élaboration des thérapies. > Génétique et génomique humaine : accent sur les approches génétiques et sur l’analyse de l’information génomique et de ses applications en génétique médicale. *[ cote R variable en raison de la capacité d’accueil limitée ]

VOS PERSPECTIVES D’EMPLOI Les biochimistes travaillent principalement dans : > les laboratoires des industries pharmaceutique, chimique et agroalimentaire ; > des organismes de santé ; > des instituts de recherche ; > le secteur des biotechnologies ; > le secteur de l’environnement. Ils effectuent des analyses et des recherches en laboratoire, conçoivent des méthodes et des procédés et font des contrôles de la qualité. Ils sont conseillers techniques, superviseurs d’équipe ou représentants pharmaceutiques, ou ils travaillent comme agents de brevets (en combinant leur formation scientifique avec une formation en droit).

Les titulaires d’un baccalauréat spécialisé en biochimie et médecine moléculaire qui ont suivi deux cours de physicochimie peuvent devenir membres de l’Ordre des chimistes du Québec sans examen supplémentaire, ce qui leur donne le droit exclusif d’exécuter certaines tâches à titre, par exemple, de biochimistes cliniques. Le baccalauréat permet aussi de se préparer à un programme de formation professionnelle en sciences de la santé.

ET ENCORE PLUS... > Programme scientifique en recherche biomédicale très poussé, tant sur le plan théorique que sur le plan expérimental. > Cours de deuxième et troisième année visant l’approfondissement des connaissances en biochimie, biologie cellulaire et moléculaire, génétique, immunologie, bio-informatique, ingénierie des protéines, protéomique, génomique, pharmacologie et biochimie clinique. > Travaux pratiques en laboratoire totalisant plus du tiers du programme. > Cheminement général : stage obligatoire de quatre mois dans un laboratoire de recherche (habituellement rémunéré). > Cheminement honor pour les étudiants performants, comportant deux stages de recherche dans des laboratoires différents. > Passerelle DEC-BAC pour les diplômés d’une technique. > Initiation à la communication scientifique : analyse critique de publications, rédaction d’un projet de recherche et d’un article. > Introduction à la bioéthique pour examiner les répercussions éthiques et sociales des découvertes en recherche biomédicale et appliquée. > Nombreux cours en commun durant le baccalauréat pour faciliter l’intégration et les travaux d’équipe. > Laboratoires d’enseignement équipés d’appareils très sophistiqués (séquençage automatisé de l’ADN, salles de culture de cellules, ultracentrifugeuses, microscopes à fluorescence, etc.). > Professeurs travaillant dans les instituts et hôpitaux de recherche de l’Université de Montréal et dans des entreprises pharmaceutiques.

> Cheminement international possible dans chaque orientation du programme. Permet à l’étudiant d’effectuer un trimestre à l’étranger.

fas.umontreal.ca


Ce baccalauréat innovateur répond aux besoins pressants du marché du travail ; les professeurs sont disponibles et nous transmettent toute leur expertise avec une grande passion.

Bio-informatique PAMELA MEHANNA, DIPLÔMÉE DU BAC EN BIO-INFORMATIQUE ET ÉTUDIANTE À LA MAÎTRISE

L’UdeM est la seule université canadienne à offrir une formation en bio-informatique aux quatre cycles d’études : baccalauréat, maîtrise, doctorat et stage postdoctoral.

Développer une bidisciplinarité > Comment peut-on analyser une quantité phénoménale de données biologiques provenant du génome et les interpréter en termes de fonctions biologiques ? > Que doit-on savoir afin de pouvoir résoudre un problème biologique à l’aide d’outils informatiques ? Les réponses résident dans une science encore jeune, la bio-informatique, une discipline qui utilise et conçoit des outils informatiques pour extraire, organiser et analyser les données du vivant. Devenue indispensable pour faire avancer la recherche en médecine, en biologie, en environnement ou même en agriculture et en halieutique, la bio-informatique est promise à un brillant avenir. Elle est devenue une composante essentielle de la recherche actuelle en sciences de la vie et contribue notamment à l’analyse de données, à la recherche de gènes en action dans les maladies humaines et à la modélisation des mécanismes moléculaires et cellulaires.

Ce programme est offert conjointement avec le Département de biochimie et médecine moléculaire, un département de la Faculté de médecine.

> POUR L’INFORMATION LA PLUS À JOUR VISITEZ

diro.umontreal.ca


BIO-INFORMATIQUE

NOTRE PROGRAMME [ admissions ] Baccalauréat spécialisé en bio-informatique Cote R minimale de 25............................ AUT. Axé sur la biochimie et l’informatique, ce programme interdisciplinaire permet également d’acquérir de solides bases en chimie, en biologie et en mathématiques. Il vous offre aussi une formation expérimentale de base principalement en séquençage de l’ADN et en caractérisation des protéines. Les cours intègrent les biosciences et l’informatique et sont orientés vers l’analyse des génomes ainsi que la mise au point d’algorithmes et d’outils informatiques pour l’analyse de données biologiques. DU NOUVEAU AU PROGRAMME. En deuxième année, vous choisirez l’une des cinq spécialisations suivantes : > Génétique > Médecine moléculaire > Langage et conception logiciel > Informatique théorique et optimisation > Statistique et apprentissage machine

ET ENCORE PLUS...

VOS PERSPECTIVES D’EMPLOI Les débouchés les plus prometteurs pour les bio-informaticiens se trouvent du côté des :

De manière générale, ils accompliront diverses tâches :

> instituts de recherche ;

> organisation et entreposage de données ;

> milieux hospitaliers ;

> conception et implantation d’algorithmes et de méthodes analytiques ;

> universités ; > entreprises en bio-informatique et en génomique ; > services de recherche et dévelop­pement des industries pharmaceutique et biotechnologique. Sur le marché du travail, les diplômés auront accès à des emplois variés : bio-informaticien, gestionnaire de données cliniques, agent de recherche, développeur d’applications bio-infor­matiques, etc.

> analyse de données en vue de comprendre le fonctionnement des macromolécules du vivant ou des organismes vivants, d’identifier les gènes responsables de maladies génétiques, de contribuer à la création de vaccins ou à des tests de dépistage génétique, etc.

> Stage de recherche obligatoire de quatre mois dans un laboratoire universitaire, hospitalier ou industriel. Plusieurs bourses de stage d’été sont d’ailleurs disponibles. > Initiation à la communication scientifique et à l’éthique. > Laboratoires d’enseignement informatisés, laboratoire de modéli­s ation moléculaire et laboratoires humides, avec équipements modernes : séquenceur automatisé, PCR, spectrophotomètre, ultracentrifugeuse, système d’électro­phorèse de protéines et d’ADN, équipement informatique, etc. > Conférences données par des chercheurs de renom.

Selon Génome Québec, « la génomique contribue déjà à dynamiser notre économie […] Dans ce contexte, le recrutement, l’exploitation et la formation d’experts sont prioritaires, notamment en bio-informatique et en biostatistique appliquée à la génomique ; ces compétences en grande demande sont essentielles à l’exploitation de la masse de données produites. »

fas.umontreal.ca

> Possibilité d’être engagé par un professeur, durant l’été, pour participer à ses travaux de recherche. > Possibilité d’un stage en bio-infor­matique et en génomique au Centre de recherche Robert-Cedergren.


Le baccalauréat en chimie m’offre une occasion d’acquérir des connaissances variées qui seront très utiles dans le développement de nouvelles techniques d’analyse.

Chimie Kevin Delorme, étudiant au bac en chimie

Le Département de chimie de l’UdeM est l’un des plus importants du Canada dans la discipline et il jouit d’une renommée internationale pour la qualité de ses activités de recherche et de ses installations.

Une ouverture sur la communauté scientifique > Vous aimeriez jouer un rôle dans la protection de l’environnement et l’amélioration de la santé grâce à la mise au point de nouvelles méthodes d’analyse et de nouveaux médicaments ? Être chimiste, c’est participer au bien-être de la société et à l’essor industriel du pays. Plus palpitante que jamais, la chimie moderne trouve des applications dans les domaines pharmaceutique, biotechnologique, pétrochimique, métallurgique, médical, des cosmétiques et médicolégal. À ce large champ d’applications s’ajoute notamment la conservation des œuvres d’art.

> Pour l’information la plus à jour visitez

chimie.umontreal.ca


Chimie

nos PROGRAMMES [ admissions ] Baccalauréat spécialisé en chimie Cote R minimale de 22...................................................... AUT.

HIV.

Le baccalauréat spécialisé en chimie offre une solide formation composée de cours obligatoires dans toutes les sous-disciplines de la chimie : analytique, inorganique, organique et physique. En troisième année, vous pourrez choisir parmi cinq orientations, dont la générale, et les quatre suivantes : > Chimie bioanalytique et environnementale : détection et identification des composés chimiques dans les matrices biologiques et environnementales. Élaboration de procédés de remédiation. > Chimie pharmaceutique et bioorganique : mise au point de nouveaux médicaments. Étude des processus chimiques chez les organismes vivants. > Chimie assistée par ordinateur : simulation de la structure, de l’activité et des propriétés des molécules à l’aide d’outils informatiques. Calculs numériques sur les nanostructures et les nouveaux matériaux. > Chimie des matériaux et biomatériaux : conception de matériaux et d’alliages pour les secteurs des polymères industriels, de la santé, des nano­sciences et des nanotechnologies.

et encore plus...

Ce programme donne accès à un permis d’exercice de l’Ordre des chimistes du Québec sans autre examen d’admission. Majeure en chimie Cote R minimale de 20......................................................................................... AUT.

HIV.

Mineure en chimie Cote R minimale de 20......................................................................................... AUT.

HIV.

> Deux stages optionnels de quatre mois en milieu universitaire ou industriel (crédités et généralement rémunérés). > Apprentissage en milieu professionnel au moyen de travaux en laboratoire.

vos perspectives d’emploi L’avenir des chimistes se dessine, entre autres, dans les secteurs clés suivants :

Les chimistes interviennent également dans des domaines très variés au sein des industries :

> l’environnement ;

> agroalimentaire ;

> la chimie pharmaceutique ;

> des cosmétiques ;

> les biotechnologies ;

> pétrochimique ;

> les nanosciences et les nanotechnologies ;

> pharmaceutique ;

> les matériaux ;

> métallurgique ;

> la modélisation par ordinateur.

> environnementale ; > des plastiques et des caoutchoucs ; > des pâtes et papiers. Notez que le Département entretient des liens étroits avec de nombreux laboratoires de re­cher­che pharmaceutique de la région montréalaise, ce qui constitue un atout de taille au chapitre de l’emploi pour les diplômés.

> Séances de révision avec des travaux pratiques pour la majorité des cours. > Possibilité d’être engagé par un professeur, durant l’été, pour participer à ses travaux de recherche. > Conférences présentées par des leaders internationaux en recherche, incluant plusieurs Prix Nobel. > Professeurs réputés et performants – plusieurs sont titulaires de chaires de recherche et lauréats de prix prestigieux. > Nombreux prix et bourses accordés aux étudiants qui obtiennent les meilleurs résultats. DES INSTALLATIONS MAJEURES > Département parmi les mieux équipés du Canada ; laboratoires et équipements spécialisés de haut niveau couvrant tous les domaines de la chimie. > Laboratoires régionaux, notamment en résonance magnétique nucléaire, diffraction des rayons X, spectro­métrie de masse, caractérisation des matériaux, chimie combinatoire. > Ateliers de soufflage du verre, d’électronique et de mécanique pour appuyer les activités de recherche et d’enseignement.

fas.umontreal.ca


Le fait marquant de mon cheminement à l’UdeM est sans contredit la qualité de l’enseignement et du soutien auxquels j’ai eu droit. On m’a donné les outils pour orienter mon avenir professionnel.

Cours sur le terrain à la Station de biologie des Laurentides située à Saint-Hippolyte. Cours sur le terrain en Gaspésie.

Géographie YANNI BROUILLARD

Le Département de géographie de l’UdeM se classe parmi les meilleurs du Canada sur les plans de l’enseignement et de la recherche. Il propose une vision unique des relations entre les êtres humains et leur milieu, et intègre de manière originale les nouvelles technologies. La géographie y est enseignée selon une approche novatrice et stimulante !

Point de rencontre des sciences sociales, de la nature et de l’environnement > Vous vous intéressez à l’étude des relations entre l’être humain et l’environnement ? > Vous souhaiteriez voyager dans le cadre de votre travail ? Grâce à sa capacité d’observer, de décrire et d’analyser les systèmes humains et naturels et avec sa maîtrise d’outils tels les systèmes d’information géographique et la télédétection, le géographe contribue à résoudre des problèmes contemporains liés notamment à l’environ­nement, à la gestion des ressources, à l’évolution des métropoles, à la mondialisation et au développement. Comme il travaille souvent sur le terrain, le géographe est appelé à voyager.

> POUR L’INFORMATION LA PLUS À JOUR VISITEZ

geographie.umontreal.ca


GÉOGRAPHIE

NOS PROGRAMMES [ admissions ] Baccalauréat spécialisé en géographie environnementale Cote R minimale de 22.......................................................................................... AUT.

HIV.

Le programme de baccalauréat spécialisé est au croisement des sciences naturelles et des sciences sociales. Il vous offre une excellente formation de base en géographie humaine et physique, centrée sur le thème de l’envi­ronnement et du développement durable. En deuxième année, vous devrez choisir l’une des deux orientations : > Environnement physique : étude des composantes et des mécanismes régissant l’évolution des géosystèmes naturels (changements climatiques, contamination des sols, dynamique des bassins versants, etc.). > Environnement humain : étude de l’être humain en tant qu’agent de transformation des milieux et en tant qu’individu ou groupe sur lequel s’exercent des actions (transformations métropolitaines, développement local ou régional, mondialisation, santé, espaces protégés). Quelle que soit l’orientation choisie, vous êtes tenu de suivre deux cours sur le terrain sous forme de séjours d’études. Majeure en géographie Cote R minimale de 20............................................................................. AUT.

HIV.

Mineure en géographie Cote R minimale de 20............................................................................. AUT.

HIV.

Baccalauréat bidisciplinaire en démographie et géographie Cote R minimale de 22.................................................................................................... AUT.

HIV.

Pour étudier les problèmes de population et des relations entre les populations humaines et leur milieu.

VOS PERSPECTIVES D’EMPLOI Les diplômés travaillent dans une impressionnante gamme d’entreprises des secteurs public et privé.

Ils travaillent comme : > cartographes ;

Parmi les employeurs, notons les :

> gestionnaires de bases de données géographiques ;

> municipalités ;

> analystes ;

> MRC ;

> experts-conseils ;

> firmes de consultants (environnement, géomarketing, géomatique, etc.) ;

> chargés de projet.

> laboratoires d’analyse ; > ministères provinciaux et fédéraux ; > agences de coopération internationale ; > ONG.

Ils collaborent en outre à la résolution de pro­blèmes d’environnement, de développement et d’aménagement.

ET ENCORE PLUS... > Cheminement honor pour les étudiants performants du baccalauréat spécialisé, comportant un stage avancé de recherche pour favoriser le passage aux cycles supérieurs. > Large place à l’apprentissage relatif aux méthodes et aux outils géographiques de pointe utilisés sur le marché du travail : systèmes d’information géographique, modélisation environnementale, télédétection et photo-interprétation. > Stage rémunéré optionnel en milieu professionnel ou travail dirigé en guise d’initiation à la recherche. > Possibilité d’être engagé par un professeur, durant l’été, pour participer à ses travaux de recherche. > Bibliothèque, cartothèque et laboratoire d’analyse et de gestion de l’information géographique. > Programme de préparation à l’emploi PRO conçu spécialement pour les géographes (ateliers, excursions, conférences midi, etc.).

> NOUVEAU ! Le cheminement international permet d’étudier un ou deux trimestres dans une université étrangère.

fas.umontreal.ca


Analyse vidéo de la démarche humaine. Étudiants au Laboratoire d’informatique graphique.

Informatique SABRINA OUARET, ÉTUDIANTE AU BAC EN INFORMATIQUE

Le Département d’informatique et de recherche opérationnelle de l’UdeM se classe dans le peloton de tête des meilleurs départements d’informatique du Canada par sa taille et sa productivité.

Au-delà de la programmation > Vous souhaitez travailler dans l’un des domaines de l’informatique ou dans une entreprise technologique de pointe ? L’informatique est une véritable science qui utilise l’ordinateur comme outil pour traiter l’information sous ses formes les plus diverses. Parmi les applications qu’on trouve au Département figurent la synthèse d’images pour le cinéma ou le jeu vidéo, le génie logiciel, la vision assistée par ordinateur appliquée au domaine médical et aux arts technologiques, la traduction automatique, la cryptographie, l’optimisation des réseaux de télécommunication, la gestion des entreprises ou des services publics, la conception de tutoriels intelligents, l’analyse des structures moléculaires, la téléportation quantique. Et cette liste est loin d’être exhaustive !

> POUR L’INFORMATION LA PLUS À JOUR VISITEZ

diro.umontreal.ca


INFORMATIQUE

NOS PROGRAMMES [ admissions ] Baccalauréat spécialisé en informatique Cote R minimale de 25...........................................

AUT.

HIV.

Mise sur les aspects fondamentaux du domaine et favorise l’innovation. Comprend un tronc commun en bases théoriques, en programmation, en architecture des systèmes et en mathématiques appliquées à l’informatique et à l’optimisation.

Deux cours : >  design et développement Web >  sécurité informatique

Aborde les problèmes pratiques et théoriques soulevés par la construction et l’utili­sation des ordinateurs ainsi que par l’élaboration de logiciels. Parmi les sujets traités, on note : l’architecture des ordinateurs ; le génie logiciel ; l’infographie ; la téléinformatique ; l’intelligence artificielle ; les tutoriels intel­ligents ; l’informatique théorique et quantique ; la biologie informatique ; le multimédia ; le parallélisme ; l’apprentissage automatique ; la recherche opérationnelle ; la vision. Baccalauréat spécialisé en bio-informatique Cote R minimale de 25..................................

Stage facultatif au baccalauréat spécialisé (cheminement régulier)

AUT.

Pour acquérir une solide formation en biochimie, chimie, biologie, informatique et mathématiques. Ce programme, qui combine la génomique et l’infor­matique, est le seul offert aux trois cycles d’études, y compris au postdoctorat dans le domaine au Canada. Les cours intègrent les biosciences et l’informatique, ainsi que la mise au point d’outils algorithmiques et informatiques pour l’analyse des données biologiques. Un stage dans un laboratoire de recherche universitaire, hospitalier ou industriel est obligatoire.

ET ENCORE PLUS...

Majeure en informatique Cote R minimale de 25.............................................................................

AUT.

HIV.

Mineure en informatique Cote R minimale de 25.............................................................................

AUT.

HIV.

Baccalauréat bidisciplinaire en mathématiques et informatique Cote R minimale de 25..................................................................................................

AUT.

HIV.

AUT.

HIV.*

Pour avoir une solide formation mettant l’accent sur les aspects théoriques de l’informatique, sans en négliger toutefois les aspects essen­tiels que constituent les langages de programmation ou l’architecture des ordinateurs. Baccalauréat bidisciplinaire en physique et informatique Cote R minimale de 25........ Pour une compréhension des phénomènes physiques et une connaissance des aspects techniques de l’informatique, qui lui sont de plus en plus indissociables. L’approche numérique de ce programme complète les méthodes traditionnelles axées sur la théorie et l’expérimentation. Orienté vers la réso­lution de problèmes complexes, ce programme ouvre les portes de la recherche ou de l’emploi dans de nombreux domaines de haute technologie. Nous offrons aussi un certificat en informatique appliquée aux personnes sur le marché du travail qui souhaitent parfaire leurs connaissances en informatique ou en acquérir de nouvelles. * Les étudiants commençant le baccalauréat bidisciplinaire en physique et informatique au trimestre d’hiver doivent prendre note qu’ils ne pourront pas compléter le programme en six trimestres.

VOS PERSPECTIVES D’EMPLOI D’ici 2020, on prévoit une croissance soutenue de la demande de diplômés en infor­ma­tique. La formation acquise au Département ouvre la voie à une multitude d’emplois. En plus de pouvoir démarrer leur propre entreprise, les informaticiens peuvent être embauchés notam­ment par les : > PME spécialisées en informatique ou en recherche opérationnelle ; > compagnies de conception de jeux vidéo ; > firmes de consultants ; > institutions financières ;

Ils y travaillent, entre autres, comme : > développeurs de logiciels ; > gestionnaires de projets multimédias (jeux vidéo, arts technologiques, etc.) ; > architectes de systèmes de commerce électronique ;

> Cheminement honor – comporte un stage avancé de recherche pour favoriser le passage aux cycles supérieurs ❖. > Cheminement intensif – permet de terminer le programme en deux ans ❖. > Orientation COOP – propose une alternance de stages rémunérés et de trimestres d’études ❖. > Passerelle DEC-BAC pour les diplômés d’une technique ❖. > Bourse Ada-Lovelace, destinée aux finissantes du collégial – permet d’effectuer un stage en laboratoire au cours de l’été précédant le début du programme d’études. > Bourses d’excellence destinées aux étudiants inscrits à temps plein à l’un des programmes de premier cycle en informatique, financées par l’Association des diplômés du DIRO (ADDIROUM) dans le but d’encourager l’obtention du diplôme dans les meilleurs délais. > Possibilité d’être engagé par un professeur, durant l’été, pour participer à ses travaux de recherche. > Pavillon moderne comprenant de l’équipement de pointe : postes de travail évolués fonctionnant sous différents systèmes d’exploitation (UNIX, Linux, Windows, MacOS), ordinateurs en réseau, systèmes multimédias et systèmes multi­processeurs. > Liens étroits avec plus de 40 entreprises privées ou publiques.

> consultants en technologies de l’information ; > spécialistes en informatique médicale, en recherche opérationnelle ou en sécurité des systèmes informatiques ;

> ministères et sociétés d’État ;

> administrateurs de bases de données de systèmes informatiques ;

> centres de recherche en informatique ;

> gestionnaires de réseaux.

> établissements d’enseignement.

NOUVEAUTÉS !

> Possibilité de séjours d’études à l’étranger – collaboration avec l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) permettant de passer deux trimestres à Paris. Les cours suivis à Paris sont intégrés au programme d’études ❖. ❖ Uniquement pour le baccalauréat spécialisé en informatique.

fas.umontreal.ca


J’étudie en mathématiques parce que j’aime la logique sous-jacente à chaque théorème. J’ai toujours voulu enseigner cette discipline et faire découvrir aux autres que les mathématiques sont un langage dont les applications n’ont pas de limite !

Mathématiques Statistique Actuariat ISAAC NZARAMBA, ÉTUDIANT AU BAC EN MATHÉMATIQUES

Le prestigieux concours Putnam invite les étudiants du baccalauréat en mathématiques de toute l’Amérique du Nord à résoudre des problèmes. Quelque 2000 étudiants nord-américains y participent annuellement. Ces dernières années, les étudiants de l’UdeM se sont classés dans le premier décile, ce qui n’est pas un mince exploit.

L’art de résoudre des problèmes > Vous aimez jongler avec les chiffres ? > Votre maîtrise des concepts abstraits fait de vous l’un des étudiants les plus recherchés la veille d’un examen ? Alors vous possédez déjà deux atouts pour entreprendre des études en mathématiques. Qu’on parle de la météo, de la Bourse, de spectacles pyrotechniques, de l’approbation d’un nouveau médicament ou de la construction d’un hôpital de pointe, les mathématiques sont omniprésentes. Les champs d’application des mathématiques sont nombreux et vont de l’analyse de données (essais cliniques, statistiques officielles, recensements) à la modélisation appliquée à la biologie en passant par l’économie, la démographie, etc.

> POUR L’INFORMATION LA PLUS À JOUR VISITEZ

dms.umontreal.ca


MATHÉMATIQUES

STATISTIQUE

ACTUARIAT

NOS PROGRAMMES [ admissions ] Baccalauréat spécialisé en mathématiques Cote R minimale de 22..................................... AUT. HIV. Après avoir fait 15 crédits du tronc commun (qui en compte 23), vous devrez choisir l’une des cinq orientations : > Actuariat : formation relative à l’analyse et au contrôle du risque et des effets du hasard Agrément de l’Institut canadien notamment sur le calcul des polices d’assurance, des régimes de rentes, des prestations de des actuaires pour l’orientation sécurité sociale, des taux d’intérêt, des profits des entreprises, etc. Les cours de cette orientation en actuariat. préparent aux quatre premiers examens, à la validation par l’expérience en éducation (VEE) et à certaines parties des examens plus avancés de la Society of Actuaries et de la Casualty Actuarial Society. OFFERT EN PROGRAMME COOPÉRATIF. > Statistique : formation qui intègre les mathématiques, les logiciels statistiques et les méthodes numériques afin que l’étudiant acquière une forme de raison­nement et des outils de travail pour recueillir des données, les analyser et les interpréter. Un cours en fin de baccalauréat initie les étudiants à la consultation. Cette orientation peut mener au titre de statisticien associé (A.Stat.) de la Société statistique du Canada. OFFERT EN PROGRAMME COOPÉRATIF. > Mathématiques financières : pour comprendre l’analyse financière moderne et les différents outils de gestion du risque. Intègre des contenus en mathématiques, statistique, informatique et sciences économiques. > Mathématiques pures et appliquées : pour approfondir vos connaissances en algèbre, analyse, probabilités, géométrie, équations différentielles. Elle est l’orientation tout indiquée pour accéder aux cycles supérieurs en mathématiques ou dans un domaine connexe. L’étudiant peut s’inscrire à un mémoire de fin d’études dans une branche choisie sous la supervision d’un professeur. > Sciences mathématiques : formation dont la grande flexibilité permet une initiation aux mathématiques tout en tenant compte des champs d’intérêt de l’étudiant : écologie, génétique, démographie, économie, climatologie, etc. Peut mener aux cycles supérieurs selon le choix de cours.



Majeure en mathématiques Cote R minimale de 20.......................................................................

AUT.

HIV.

Mineure en mathématiques Cote R minimale de 20.......................................................................

AUT.

HIV.

Baccalauréat bidisciplinaire en démographie et statistique Cote R minimale de 22...... Pour mettre à profit les outils statistiques de façon à mieux suivre l’évolution des phénomènes démographiques et à en comprendre les causes et les conséquences sur le fonctionnement social.

AUT.

HIV.

ET ENCORE PLUS...

Baccalauréat bidisciplinaire en mathématiques et économie Cote R minimale de 22..... AUT. Pour permettre à l’étudiant d’acquérir les outils mathématiques nécessaires à la modélisation et l’analyse des phénomènes économiques. Baccalauréat bidisciplinaire en mathématiques et informatique Cote R minimale de 25.................................................................................................. Pour avoir une solide formation en matière de fondements théoriques, en program­mation et en algorithmique, de même qu’en architecture des ordinateurs. Ce programme insiste sur les aspects théoriques de l’informatique.

HIV.

AUT.

HIV.

Baccalauréat bidisciplinaire en mathématiques et physique Cote R minimale de 22...... AUT. Pour ceux qui sont passionnés par les aspects fondamentaux et théoriques de ces deux domaines et qui hésitent entre l’un et l’autre, ce programme au volet expérimental moins chargé permet de couvrir toutes les facettes importantes des deux disciplines.

HIV.

VOS PERSPECTIVES D’EMPLOI On prévoit une forte demande de main-d’œuvre en biostatistique et dans les domaines qui tou­chent à divers produits statistiques. En actuariat et en mathématiques financières émergent de nouvelles activités comme l’évaluation des risques rela­tivement au piratage informatique ainsi que l’éla­bo­ration et la gestion de régimes d’avantages sociaux. En mathématiques pures, les étudiants gagnent souvent à faire une maîtrise en mathématiques, en statistique ou dans une discipline connexe comme la physique, l’informatique ou l’économie. Une fois titulaires d’une maîtrise ou d’un doctorat, ceux-ci pourront occuper des postes dans des entre­prises de haute technologie, au sein de l’ad­minis­tration publique, dans des centres de recher­che ou des universités.

fas.umontreal.ca

Plusieurs organismes recherchent des spécialistes en statistique, en actuariat et en mathématiques, dont les : > compagnies d’assurance ; > établissements financiers ; > firmes d’actuaires-conseils ; > PME ; > organismes gouvernementaux (Statistique Canada, Institut de la statistique du Québec, Loto-Québec, Régie de l’assurance maladie du Québec, etc.) ; > firmes de sondage ; > entreprises d’informatique et de haute technologie ; > centres de recherche.

> Orientations Actuariat et Statistique offertes en cheminement régulier ou intensif (possibilité de terminer le baccalauréat spécialisé en deux ans). > Orientations Actuariat et Statistique offertes aux programmes coopératifs (trois stages rémunérés en entreprise). > Deux stages optionnels en entreprise privée ou publique, quelle que soit l’orientation (au baccalauréat spécialisé). > Séances de travaux pratiques en petits groupes pour favoriser la compré­hension de la matière. > Nouveau laboratoire moderne équipé de 22 postes de travail à l’usage exclusif des étudiants du 1er cycle en mathématiques. > Plusieurs logiciels spécialisés dont C, C++, MsExcel et VB, Mathematica, Matlab, SPSS, SAS et Splus. > « Midis math » pour les étudiants du baccalauréat spécialisé, durant lesquels des chercheurs renommés et des étudiants présentent des idées dont ne traitent pas les cours, des projets de recherche, des applications technologiques, etc. > Conférences en actuariat et en statistique données par des profes­sionnels. > Prix et bourses d’excellence offerts par le Département. > Professeurs lauréats de la prestigieuse bourse Killam et membres titulaires de la Société royale du Canada, du SIAM et de l’American Mathematical Society.


Ligne de faisceau pour la caractérisation de matériaux d’intérêt pour la nanotechnologie. Laboratoire de recherche en optique des matériaux organiques.

Physique MAUDE LIZAIRE, DIPLÔMÉE DU BAC EN PHYSIQUE

Comptant parmi les plus dynamiques départements de physique du Canada, celui de l’UdeM se distingue par le nombre de chercheurs, la diversité des disciplines dans lesquelles ils travaillent, l’envergure des projets qu’ils mènent, les importantes subventions qu’ils obtiennent et les installations majeures dont ils disposent.

> POUR L’INFORMATION LA PLUS À JOUR VISITEZ

De l’infiniment grand à l’infiniment petit > Vous rêvez d’étoiles ? > Les particules fondamentales vous intriguent ? > Vous vous intéressez à la physique du vivant ? Alors la physique est la discipline toute désignée. Science fondamentale qui traite des propriétés de la matière et dont les principes régissent les phénomènes naturels, la physique est à la base de toutes les sciences de la nature. Les technologies de pointe doivent beaucoup à des avancées majeures en physique. Discipline riche, vivante et dynamique, située en amont de l’innovation technologique, elle est au cœur de nouveaux secteurs de recherche tant fondamentale qu’appliquée.

phys.umontreal.ca


PHYSIQUE

NOS PROGRAMMES [ admissions ] Baccalauréat spécialisé en physique Cote R minimale de 22................................................ AUT.

HIV.

Découvrez la relativité, la mécanique quantique, la thermodynamique, les inter­actions entre particules ; expérimentez et appliquez cet apprentissage en choisissant l’une des orientations suivantes :

ET ENCORE PLUS...

> Astronomie et astrophysique > Physique des matériaux 

> Bourse Marie-Curie, destinée aux finissantes du collégial – permet d’effectuer un stage en laboratoire au cours de l’été précédant le début du programme d’études.

> Physique du vivant > Physique subatomique > Orientation générale Majeure en physique Cote R minimale de 20................................................................................... AUT.

HIV.

Mineure en physique Cote R minimale de 20................................................................................... AUT.

HIV.

Baccalauréat bidisciplinaire en mathématiques et physique Cote R minimale de 22.......................................................................................................... AUT.

HIV.

Pour ceux qui sont passionnés par les aspects fondamentaux et théoriques de ces deux domaines et qui hésitent entre l’un et l’autre, ce programme au volet expérimental moins chargé permet de couvrir toutes les facettes importantes des deux disciplines. Baccalauréat bidisciplinaire en physique et informatique Cote R minimale de 25................................................................................................ AUT.

HIV.*

Combinez une connaissance de l’informatique avec une compréhension des phénomènes physiques. Le programme, axé sur la résolution de problèmes complexes, ouvre les portes de la recherche et de l’emploi dans plusieurs domaines de haute technologie.

> Possibilité de faire un stage de recherche rémunéré pendant l’été. > Possibilité de faire deux stages rémunérés et crédités dans un milieu industriel. > Vie étudiante très dynamique et inclusive ! L’association des étudiants, la PHYSUM, jouit de son propre Café, La Planck, où tous sont invités pour travailler, étudier ou simplement relaxer entre les cours. La PHYSUM organise aussi beaucoup d’activités. > Possibilité de vivre une expérience de recherche grâce à un projet de fin d’études supervisé par un professeur.

Le Département de physique rassemble une équipe diversifiée de 30 professeurs et de près de 60 chercheurs et techniciens, incluant des découvreurs de planètes extrasolaires, des fabricants de nanostructures et de composés électroniques à base de polymère, des chercheurs de la matière sombre et du boson de Higgs, des modélisateurs du monde quantique, des inventeurs de matériaux pour l’énergie solaire et des investigateurs du fonctionnement de la cellule.

> Laboratoires d’informatique mis à la disposition des étudiants en physique pour la réalisation de leurs travaux. La bibliothèque de physique complète ces ressources.

Mettez vos talents au service de projets excitants dans des équipes réputées et profitez d’installations de recherche de calibre international !

> Conférences de chercheurs réputés permettant aux étudiants de se tenir au fait des dernières avancées en physique et de préciser l’orientation de leurs études.

* Les étudiants commençant le baccalauréat bidisciplinaire en physique et informatique au trimestre d’hiver doivent prendre note qu’ils ne pourront pas compléter le programme en six trimestres.

RECHERCHE DE CALIBRE INTERNATIONAL

VOS PERSPECTIVES D’EMPLOI Les programmes de 1 cycle en physique visent d’abord à former des généralistes en sciences physiques, ce qui explique pourquoi de nombreux bacheliers désirent faire une spé­cialisation aux 2e et 3e cycles.

Riches d’une formation solide et polyvalente, nos diplômés sont appréciés pour leurs compétences en résolution de problèmes complexes, qu’ils peuvent mettre à profit dans de nombreux secteurs d’activité :

En raison de l’innovation constante des techno­logies, les perspectives d’emploi des physiciens sont excellentes après une maîtrise ou un doctorat, notamment dans les secteurs touchant les technologies de pointe :

> les entreprises de haute technologie ;

er

> télécommunications ; > photonique ; > aérospatiale ; > biomédical ; > biophysique.

fas.umontreal.ca

> le secteur de l’informatique ; > les établissements d’enseignement ; > les laboratoires de recherche et développement. Les diplômés en physique participent à l’éla­­b o­ration des technologies permettant l’ap­pli­ca­tion de nouvelles découvertes ou collaborent à des projets de recherche.

> Participation à de grands projets internationaux : LHC au CERN, SNOLab, Télescope Spatial James Webb, etc. > Recherches innovantes comme les nanotechnologies, les énergies renouvelables, la physique médicale, et la recherche d’exoplanètes (iREx). > Installations permettant de mener des recherches d’envergure internationale : Laboratoire René-J.-A.-Lévesque, Observatoire du Mont-Mégantic, superordinateurs du réseau Calcul Québec. > Professeurs jouissant d’une solide réputation à l’étranger, publiant leurs travaux dans des revues renommées et obtenant de prestigieux prix et bourses.


Sciences biologiques GEORGES HRAOUI, ÉTUDIANT AU BAC EN SCIENCES BIOLOGIQUES

Le Département de sciences biologiques de l’UdeM est un pôle d’excellence en recherche. Il dispose d’installations reconnues aux échelons national et international : la Station de biologie des Laurentides, l’Institut de recherche en biologie végétale, le Centre sur la biodiversité et le Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique. La compétence de nos professeurs est récompensée par l’attribution de nombreux prix et distinctions, tant en recherche qu’en enseignement.

> POUR L’INFORMATION LA PLUS À JOUR VISITEZ

L’être vivant, au cœur des sciences biologiques > Si vous vous intéressez à l’étude de la vie, de la molécule à la biosphère… > Si vous êtes curieux de savoir comment fonctionnent les organismes… > Si les problèmes environnementaux de la planète bleue vous préoccupent… > Si le phénomène de la disparition des espèces vous importe… Alors songez à étudier en sciences biologiques, car jamais une science n’aura autant changé notre vision du monde, l’image que nous avons de nous-mêmes et la perception de notre avenir. Les récentes découvertes scientifiques soulèvent de nombreuses interrogations, et la biologie propose des solutions novatrices aux principaux défis que notre société devra affronter. Tantôt, c’est la cartographie du génome qui retient l’attention, d’autres fois, ce sont les appli­cations de la génétique aux végétaux et aux animaux, sans oublier l’empreinte de l’être humain sur l’environnement et le climat.

bio.umontreal.ca


SCIENCES BIOLOGIQUES

NOS PROGRAMMES [ admissions ] Baccalauréat spécialisé en sciences biologiques Cote R variable*.............................. AUT.

HIV.

Initiez-vous, dès votre première année du baccalauréat, à la complexité du vivant : biochimie, biologie moléculaire et cellulaire, génétique, microbiologie, biologie végétale et animale, écologie, évolution. En deuxième année, vous aurez à choisir une orientation dans laquelle vous pourrez approfondir vos connaissances :

ET ENCORE PLUS... > Travaux en laboratoire et sur le terrain. > Possibilité d’effectuer des stages dans le cadre d’un travail d’été rémunéré.

> Biologie moléculaire et cellulaire > Physiologie > Biodiversité, écologie et évolution Majeure en sciences biologiques Cote R variable*....................................................................... AUT.

HIV.

Mineure en sciences biologiques Cote R variable*................................................................. AUT.

HIV.

Baccalauréat spécialisé en microbiologie et immunologie Cote R variable*....... AUT. Apprenez les concepts et méthodes qui sont propres à la microbiologie avec cette formation de base dans des disciplines spécialisées telles que la bactériologie, la virologie et l’immunologie. Vous serez initié à la pratique en laboratoire et vous familiariserez avec le milieu de la recherche. Le programme comprend un tronc commun qui s’ouvre sur deux orientations. > Microbiologie et immunologie moléculaires : permet aux étudiants d’accroître leur connaissance de la vie à l’échelle microscopique dans des domaines comme l’infectiologie, l’auto-immunité et la vaccinologie. > Microbiologie environnementale : propose une formation diversifiée en microbiologie, avec un accent sur les applications environnementales dans différents domaines comme la génomique, les changements environ­nementaux et l’écotoxicologie. Le baccalauréat en microbiologie et immunologie est offert en partenariat avec le Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de la Faculté de médecine, et géré par ce dernier.

*[ cote R variable en raison de la capacité d’accueil limitée ]

VOS PERSPECTIVES D’EMPLOI

> Cheminement honor pour les étudiants performants, comportant un stage avancé de recherche pour favoriser le passage aux cycles supérieurs (pour le baccalauréat spécialisé en sciences biologiques). > Passerelle DEC-BAC pour les diplômés de certaines techniques (pour le baccalauréat spécialisé en sciences biologiques). > Possibilité de bourses pour les meilleurs étudiants. > Laboratoires équipés d’instruments de travail parmi les plus sophistiqués. > Siège du réseau national FONCER de formation étudiante en gestion durable des activités minières Mine de savoir. > Centre sur la biodiversité de l’Université de Montréal abritant notamment la collection entomo­logique OuelletRobert et l’Herbier Marie-Victorin. > Institut de recherche en biologie végétale, situé au Jardin botanique de Montréal – rassemble des professeurs du Département et des chercheurs de la Ville de Montréal.

Les emplois se trouvent surtout en sciences environnementales et dans les secteurs pharmaceutique et biotechnologique, là où les sciences biologiques connaissent des avancées importantes.

Les biologistes planifient et effectuent des études en laboratoire ou sur le terrain pour gérer les ressources naturelles et mettre au point de nouvelles pratiques et de nouveaux produits.

> Station de biologie des Laurentides où l’on trouve sur 16 km2 de territoire protégé, forêts, lacs, marécages, tourbières ainsi que des laboratoires et de l’hébergement.

Les biologistes travaillent dans les :

Ils occupent également des emplois axés sur :

> ministères et services gouvernementaux ;

> le contrôle de la qualité ;

> centres hospitaliers ;

> la représentation commerciale ;

> Symposium annuel au cours duquel les étudiants chercheurs présentent leurs travaux de recherche aux étudiants du 1er cycle.

> laboratoires d’analyse et de recherche ;

> la diffusion d’information scientifique ;

> municipalités ;

> l’enseignement de la biologie au collégial et à l’université.

> entreprises pharmaceutiques, alimentaires, agricoles, forestières et minières ; > bureaux-conseils ; > centres de la nature ; > jardins zoologiques et botaniques ; > organismes à but non lucratif ou de coopération internationale ; > parcs et réserves naturelles.

fas.umontreal.ca

Les microbiologistes travaillent quant à eux dans une grande variété de secteurs, autant en recherche fondamentale et clinique que dans l’industrie biophar­ ma­ ceutique, des domaines de la santé, de la qualité de l’air, de la sécurité des aliments et de l’eau potable, puis de l’environ­n ement. Comme plusieurs emplois exigent un certain degré de spécialisation, plusieurs bacheliers poursuivent des études de maîtrise.

> Professeurs titulaires de chaires de recherche et lauréats de prix prestigieux. > Café-BIO (café étudiant). > Séries de séminaires hebdomadaires de recherche.

> Nombreuses possibilités de séjours d’études à l’étranger.


UNE PORTE OUVERTE SUR LE MONDE

Vous songez à étudier en Europe ? Vous préférez demeurer sur le continent américain ? Ou alors, est-ce l’Asie qui vous attire ? Avec plus de 300 universités partenaires sur les cinq continents, la Faculté des arts et des sciences vous ouvre toutes grandes les portes sur le monde. À vous de choisir où vous irez approfondir vos connaissances dans le cadre d’un échange étudiant ou d’un stage ! Envie de partir à la découverte du monde ? Plusieurs ressources sont disponibles pour vous aider à préparer votre projet. Pour connaître les possibilités liées à votre programme d’études, nous vous suggérons de vous adresser au responsable des échanges étudiants du département ou de l’école que vous intégrerez. Les conseillers de la Maison internationale pourront, quant à eux, vous donner les outils nécessaires à la préparation de votre séjour. maisoninternationale.umontreal.ca

Les langues À VOUS DE CHOISIR ! Avant de planifier votre séjour à l’étranger, utilisez le nouvel outil de recherche élaboré pour les étudiants de la Faculté des arts et des sciences. Parfait pour trouver la destination qui vous conviendra, selon votre champ d’études ou la langue d’enseignement. fas.umontreal.ca/international

Avant de quitter le sol québécois et afin de faciliter votre séjour à l’étranger, consi­d érez apprendre une autre langue ! La Faculté des arts et des sciences vous offre des cours d’allemand, d’anglais, d’arabe, de catalan, de chinois, de coréen, d’espagnol, de grec moderne, d’italien, de japonais, de portugais et de russe. Les cours de langues de la Faculté des arts et des sciences vous permettront d’atteindre les niveaux de compétences définis par le Cadre européen commun de référence pour les langues. En plus de vous permettre d’obtenir une reconnaissance linguistique internationale, ils favoriseront votre intégration dans une université étrangère ou au marché du travail. centre-de-langues.umontreal.ca


L’ÉTUDIANT, AU CŒUR Un esprit sain dans un corps sain Ce proverbe prend tout son sens à l’UdeM, où vous pourrez profiter de ressources liées à la condition et à l’activité physiques et où l’on fait de la santé une priorité…

CEPSUM – Le Centre d’éducation physique et des sports de l’Université de Montréal (CEPSUM) est l’un des plus grands complexes sportifs du Québec. Activités, ligues, séances animées, gymnase, salle de conditionnement physique, piscine olympique, clubs sportifs, pratiques libres et piste de course ; le CEPSUM, c’est le rendez-vous des gens actifs ! cepsum.umontreal.ca Les Carabins – Le programme de sport d’excellence de l’Université de Montréal accueille 450 étudiants-athlètes parmi les meilleurs. Chacun d’eux a l’occasion de se dépasser dans sa discipline : badminton, cheerleading, football, golf, hockey féminin, natation, rugby, ski alpin, soccer, tennis ou volleyball. Affichez vos couleurs ! carabins.umontreal.ca

Les cliniques de l’UdeM sont nombreuses et proposent leurs services aux étudiants : Clinique de médecine du sport, Clinique de kinésiologie, Cliniques dentaires, Clinique universitaire de la vision, Clinique universitaire de nutrition, etc. umontreal.ca (sous Vie sur le campus, cliquez sur Cliniques) Le Centre de santé et de consultation psychologique regroupe des psychologues, médecins, nutritionnistes et infirmières prêts à vous venir en aide. cscp.umontreal.ca

UN CAMPUS PLUS BLEU QUE JAMAIS ! L’environnement et le développement durable font partie des préoccupations de l’UdeM. Agriculture urbaine, préservation du patrimoine naturel, réduction de l’empreinte écolo­gique, promotion du transport collectif et du covoiturage ou virage bleu, les initiatives ne manquent pas ! durable.umontreal.ca

Vous n’êtes pas de la région montréalaise ? On peut vous aider à trouver un endroit où loger !

Le Bureau du logement hors campus gère une banque d’appartements bien situés, à proximité des différents pavillons de l’UdeM. logement.umontreal.ca

Le Service des résidences propose jusqu’à 1120 studios à prix très abordable sur le campus. residences-etu.ca


DES PRIORITÉS Réalisez vos objectifs d’études Vous êtes, il va sans dire, le principal artisan de votre réussite, mais soyez assuré que nous nous en préoccupons aussi et que nous mettons à votre disposition plusieurs outils et programmes pour vous guider tout au long de votre parcours universitaire.

Le Carrefour des Services aux étudiants vous réserve un accueil convivial et fournit une aide indispensable pour une adaptation rapide et harmonieuse à la vie sur le campus. carrefoursae.umontreal.ca Le Centre étudiant de soutien à la réussite (CÉSAR) propose de nombreux ateliers de dévelop­pement de compétences et de recherche d’emploi. Son personnel vous accompagne de votre entrée à l’Université jusqu’à vos débuts sur le marché du travail. Le CÉSAR offre aussi du soutien aux étudiants en situation de handicap. cesar.umontreal.ca

Le Service d’appui à la formation interdisciplinaire et à la réussite étudiante (SAFIRE) de la Faculté des arts et des sciences est un centre de services pédagogiques et universi­taires pour les étudiants. Il informe notamment les étudiants qui désirent être admis dans un programme d’études offert à l’UdeM, conseille ceux qui ont besoin d’une préparation parti­ culière ou d’un perfectionnement et met en place des mesures pour favoriser la réussite étudiante. safire.umontreal.ca

Le Bureau de l’aide financière (BAF) offre des ressources-conseils et de nombreux programmes de bourses pour donner un coup de pouce à votre situation financière. Les étudiants qui possèdent un bon dossier scolaire sont admissibles à des bourses d’excellence. baf.umontreal.ca

Le personnel du réseau des bibliothèques de l’UdeM fournit un accompa­ gnement de premier ordre dans les démarches de recherche et d’accès à la documentation. Les bibliothèques comptent plus de quatre millions de livres et documents numériques. bib.umontreal.ca

Impliquez-vous ! Peu importe votre champ d’études, vous aurez la chance de vous impliquer que ce soit dans les journaux ou à la radio, dans les associations ou les cafés. Nous vous proposons aussi des activités qui vous aideront à stimuler votre créativité et votre curiosité culturelle.

Journaux étudiants – En plus de Quar­tier

Libre, plusieurs journaux sont publiés pério­­ diquement par les étudiants et vous offrent la chance d’affiner votre plume. sae.umontreal.ca/associations/journaux.htm

Radio étudiante CISM – Véritable tremplin pour la relève, CISM se veut une radio jeune qui vise à promouvoir la diversité et l’innovation. cism893.ca

Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM) – La FAÉCUM est l’organisme qui regroupe la plupart des associations étudiantes du campus de l’UdeM. Elle offre de nombreux services à ses membres, dont des assurances et des conseils juridiques. faecum.qc.ca

Les activités culturelles – Les Servi­ces aux étudiants offrent plus de 140 ateliers en arts visuels, cinéma, médias, danse, théâtre, langues, communications, mode, création, musique et photographie à l’UdeM. Quelle sera votre préférence ? sac.umontreal.ca

Une foule de questions ? Un carrefour d’informations !

514 343-PLUS Plus d’aide, plus de renseignements, plus d’indications, plus de ressources.


Plusieurs disciplines vous passionnent et vous hésitez encore ? Vous ne savez laquelle choisir ? TEST CURSUS 1

2

3

POUR FAIRE LE BON CHOIX DE PROGRAMME

Passez le test ! Le test Cursus est une démarche exploratoire qui vous permettra de cerner vos préférences. Parcourez les profils de professionnels qui travaillent dans le milieu qui vous intéresse et les programmes offerts !

admission.umontreal.ca/cursus

Toujours indécis ? Optez pour la mineure en arts et sciences ! Cote R minimale de 18 Constituée d’au moins deux concentrations choisies par l’étudiant, la mineure en arts et sciences permet de vérifier ses champs d’intérêt ou de consolider ses connaissances avant d’entamer un autre programme.

Vous êtes titulaire d’un DEC (ou l’équivalent), mais il vous manque des préalables pour être admis au programme souhaité ? Le programme Compléments de formation vous permettra de compléter les préalables requis pour le programme dans lequel vous souhaitez être admis.

Vous n’avez pas de diplôme d’études collégiales (ou l’équivalent) ? Le programme Année préparatoire s’adresse à vous si vous n’avez pas obtenu un diplôme d’études collégiales (ou l’équivalent). Sous certaines conditions, ce programme peut vous permettre de vous rendre admissible à la majorité des programmes de 1er cycle.

safire.umontreal.ca


Vivez Montréal et le quartier Côte-des-Neiges ! À flanc de montagne et entouré d’espaces verts, le campus principal de l’UdeM est situé dans Côte-des-Neiges, un quartier convivial qui se distingue par la moyenne d’âge peu élevée de sa population. Laissez-vous porter par la richesse culturelle d’un quartier où les saveurs du monde, les langues et les musiques s’entremêlent dans de nombreux cafés et restaurants. Selon le journal Voir*, il s’agit du quartier « idéal pour quiconque a envie de partir à la découverte du monde en quelques coins de rue ! ». Le campus est desservi par trois stations de métro, plusieurs lignes d’autobus et le BIXI, qui vous permettent de vous y rendre facilement. En plus des boutiques, librairies, épiceries…, on trouve de tout à proximité ! Vous pourrez également accéder au centre-ville en quelques minutes.

L’UNIVERSITÉ VUE DU MONT ROYAL

LE QUARTIER DES SPECTACLES

LE QUARTIER CÔTE-DES-NEIGES

Montréal est une métropole des plus vivantes. Elle possède une culture en ébullition, une scène artistique prolifique, des festivals réputés. C’est la plus européenne des grandes villes nord-américaines. Comme elle est de taille humaine, on s’y sent en sécurité. Ses multiples possibilités en matière de logement et l’efficacité de son transport en commun séduisent d’emblée.

Pour le meilleur des deux mondes : un campus au cœur d’un milieu naturel et d’un quartier vibrant, puis à quelques stations de métro d’un centre-ville dynamique. *Marjolaine ARCAND, « Vie de quartier : CDN-NDG », Voir Montréal (21 mars 2013)


OSEZ CONTINUER !

XIA ZHOU ZHOU a osé continuer à la maîtrise en sciences économiques !

Désireux de poursuivre vos études aux cycles supérieurs pour avoir le plus d’atouts possible une fois sur le marché du travail ? Pensez-y dès à présent et maintenez votre moyenne élevée pour mettre toutes les chances de votre côté... > Maîtrises avec profil de recherche (avec mémoire) ou appliqué (avec stage ou travail dirigé) – 45 crédits > Diplômes d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) – 30 crédits > Microprogrammes – de 9 à 18 crédits

Poursuivre au doctorat ? Dans certains programmes de maîtrise, il est possible d’effectuer un passage accéléré au doctorat, sans avoir à rédiger un rapport ou un mémoire.

fas.umontreal.ca/osezcontinuer

2016

Pour consulter la liste des programmes de 2e et de 3e cycle :


Pour connaître les dates limites pour déposer une demande, les conditions d’admission et la structure des programmes ou pour faire votre demande d’admission en ligne : admission.umontreal.ca

Anthropologie

Histoire de l’art

Archivistique

Informatique

Biochimie et médecine moléculaire

Linguistique

Bio-informatique

Littérature comparée Littératures de langue française

Chimie Cinéma

Littératures et langues modernes

Communication

Mathématiques | Statistique | Actuariat

Criminologie Démographie

Philosophie

Études allemandes

Physique

Études anglaises

Psychoéducation

Études asiatiques

Psychologie

Études autochtones

Relations industrielles

Études classiques

Science politique

Études du jeu vidéo Études hispaniques

Sciences biologiques

Études internationales

Sciences économiques

Études médiévales

Sécurité et études policières

Géographie Gestion de l’information numérique Histoire

Sociologie Traduction Travail social

Faculté des arts et des sciences   /FASUdeM   /FASNouvelles

fas.umontreal.ca

Sciences 2016  

Brochure des programmes de sciences de la Faculté des arts et des sciences de l'Université de Montréal

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you