Page 1


4

« L’été, la nu les br uits so it, nt en fête » Edgar Poe. Je vous présente ce bien curieux livre crée sur un principe participatif. C’est très simple, à partir d’une idée, d’une pensée ou d’un mot c’est l’envie de rassembler les gens et bien sûr leurs talents. Rien de mieux que de parler de la FÊTE pour rassembler et mettre tout le monde d’accord ! On a toujours quelque chose à fêter... et on trouve toujours une bonne raison de faire la fête, n’est ce pas ! Alors fêtons ensemble au fil des pages l’arrivée de cet étrange objet...

Ségolaine Beart


5 Conception et mise en page : © Juliette Manceau Textes : Léa Frédeval } pages 16, 21, 26 et 30 Gentien Arnault } pages 10 et 24-25 Illustrations :  Ségolaine Beart } Sans titre - acquarelle..............................................................................................4  Louisa Manceau } L’été, la nuit, les bruits sont en fête - collage et dessin............................6  Chloé Lefèbre } Sans titre - collage et photo-montage......................................................................8  Cédric Boutin } Friture - photos-montage............................................................................................11  Manon Anne } Des Genoux et des Yeux - crayon de couleurs et critérium..............................12  Gentien Arnault } Orgie de Jeunesse - encre de chines, plume et pinceau.............................13  Valentin Charlot } Jazz et Poule - encre de chine, encre sympathique, informatique.............14  Maxime Brugnon } Sans titre - dessin par ordinateur......................................................................17  Julien Deransy } Sans titre - dessin et photos-montage.................................................................18  Justine Sage } Fiesta - photos-montage et dessin par ordinateur.................................................20  Dorian Pons } Fiesta d’été - dessin par ordinateur............................................................................22  Nicolas Jolles } Sans titre - dessin par ordinateur.............................................................................25  Meghann Biteau } Lachez les chiens - photos-montage................................................................27  Manon Hazebroucp } Au café Haze - technique stylo et feutre....................................................28  Élodie Pernet } Get the party started - dessin.................................................................................29  Valentine Manceau } Sans titre - dessin, peinture et collage........................................................31  Juliette Manceau } Folie douce - dessin, feutre et crayon de couleurs......................................32  Éloise Cavalo } Sans titre - Encre, peinture et acquarelle................................................................34


Louisa Manceau

6


7


8


9

Chloé Lefèvre


10 C'est marrant, quand j'étais petit j'aimais pas la fumée, mais je jouais avec la fumée. J'ai un peu changé, j'aime la fumée. Celle des autres et la mienne, la sentir collée à ma peau, et ne pas s'en détacher. Je suis presque en train de supplier pour en avoir, une petite drogue sociale. Un apparat de tumeur, une façade de nicotine. Un semblant de sourire, ce n'est que la fumée qui se disperse. Tout le monde se transforme à sa manière en casper. Je vois des gens qui n'existent que peu. On se regarde tous, on se capte sans vraiment trop savoir qui on est. Mathieu, Louis, Alain, Michel, les plus jeunes en premier, je crois. On échange beaucoup sans vraiment tout retenir. On s'en fout, demain on aura tout oublié, comme la promesse d'aller faire un jogging à 7h du matin, parce qu'on est de vrai amis maintenant. C'est vrai quoi, on a tout fait ensemble, en deux heures, toute une amitié s'est fondée. Deux heures, c'est ce que dure l'odeur de clope dans une pièce quand on aère. C'est ce que dure le souvenir dans un esprit alcoolisé. Les pâtes cuisent en 3 minutes, comme ça même les héroïnomanes n'oublient pas. Un esprit de synthèse dans un corps synthétisé. Tout asséché autour de quelques éléments clés, les keywords culturels. Histoire qu'on sache qui tu es sans t'avoir adressé la parole.


11

CĂŠdric Boutin


Manon Anne

12


13

Gentien Arnault


14


15

Valentin Charlot


16

Une masse se mouvant au fil du son Des corps qui s’entremêlent pour mieux s’aimer Ça dégouline d’amour, déborde d’alcool, foudroie de légèreté Sans cesse en mouvement, on se perd dans la foule Doux délice Des gens, encore des gens, toujours des gens Cette musique si forte et pourtant si jouissive... Le temps s’arrête, on aimerait ne jamais revenir à la réalité D’ailleurs, on va l’oublier, cette réalité L’espace d’un verre, d’une cigarette, ou de pire encore...


Maxime Brugnon

17


18


19

Julien Deransy


Justine Sage

FIE_ FIE FIE_ FIE _ 20

STA_ STA STA_


21

Changes toi ! Remues toi ! On va être en retard L’excitation est déjà palpable Ce soir, on ne pense qu’à nous Ce soir on ne fait que vivre L’extase est déjà là Allez, ressers toi ! Non, là ça déborde Quelqu’un peut monter le son ?! T’as pas une clope ? Devines qui est là ? Non Encore Éclats de rire J’adore cette chanson Avec ou sans lumière Abandonnes-toi Ton sourire est de l’autre côté


AOUT

22

21 O

FIESTA


23

29

02

JUILLET

Dorian Pons


24

Je suis rentré chez moi, tout est terminé en quelque sorte. Je suis tombé amoureux, plusieurs fois même, en me disant que c'était la femme de ma vie, puis j'ai revu mon verre, et je me suis dit que c'était lui la femme de ma vie. Un air de bulle sur l'estomac, je continue à valdinguer de comptoir en comptoir, de verre en verre, de rêve en rêve. J'me sens comme ce que je serai dans 20 ans, comme le mec qui n'aura pas été capable de lâcher son whisky pour une brune aux yeux verts, vendeuse de rêve et fournisseuse de bonheur. Je me sens comme un patch à la nicotine pour un accroc à l'héroïne, comme doué de toute la volonté du monde, mais incapable d'en faire quoi que ce soit. En pensant à cette comparaison, je m'allume une clope, histoire de me faire rire. Et puis je me reperds dans les mots et les couleurs. Je confonds le blond et le brun, l'amande et le thé. En mélangeant mes souvenirs, je mélange mes sens. J'entends la couleur de ses yeux, et le grain de sa peau. Et je me lèche les babines en pensant à son shampoing. Ridicule. L'alcool envenime tout, même ce que je suis. On est toujours content de partager cette confusion, sauf quand on doit construire quelque chose de droit et de solide.


Nicolas Jolles

25

Une tour construite par des ouvriers ivres, Babel a été fondé par des ivrognes. C'est triste mais en pensant à cela, je pense assez souvent aux autruches, perchées sur leur cous, qui ne peuvent se permettre un quelconque dépassement, sans risquer l'amende mortelle. Au lieu de ça, j'ai balancé le mien, sans respect aucun pour les autruches, maltraitant mes cervicales. Puis voilà, mon cœur s'emballe autant que mes yeux rêvent, je ne suis pas parti au final. Je suis resté, me sachant comme ayant quelque chose à faire. À regarder, à apprécier. J'avais raison. Et puis la déception, le regard tombe, la tension aussi. J'aurai du rentrer, et je me suis dit non. Au final c'est débile, je dis bonsoir, claque la bise à trois personnes, en salue de la main deux autres. Et j'me tire, comme un moins que rien, ne sachant pas quoi faire de mon regard, prêt à entrainer ce que je suis dans les pires entrailles jamais connues.


26 00h18 Elle ne reconnaît plus personne Une foule se déplace autour d’elle, un microcosme d’enthousiasme, une nuée de gens heureux C’est tout ce qu’elle ressent Ah oui, parce que là, maintenant, elle ne voit plus, elle n’entend plus : elle ressent Son âme n’est que papier à cigarette, fin, translucide Perméable en somme Le reste n’est que vacarme et images floues C’est tout Elle avait besoin de vie Elle en est maintenant transcendée


27

Meghann Biteau


28

Manon Hazebrouq


Elodie Pernet

29


30

Colles toi à moi Encore Serres toi À boire Tu trébuches Elle chancelle Ses bras me rattrapent Je te croque Ils se sourient Voilà C’est la fête


31

Valentine Manceau


32


33

Juliette Manceau


Elo誰se Cavalo

34


Remerciements

à tous ceux qui ont participé au fanzine, à Julien et Manon pour leur enthousiasme et leur implication ;-)

Exprimez-vous

si vous souhaitez participer au prochain numéro ou réagir sur ce numéro, vous pouvez vous inscrire dès maintenant sur la page facebook FanzParticipatif : www.facebook.com/FanzParticipatif

35


Profile for juliette maneau

Fanz'Participatif  

« L’été, la nuit, les bruits sont en fête » Edgar Poe. Je vous présente ce bien curieux livre crée sur un principe participatif. C’est trè...

Fanz'Participatif  

« L’été, la nuit, les bruits sont en fête » Edgar Poe. Je vous présente ce bien curieux livre crée sur un principe participatif. C’est trè...

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded