Issuu on Google+

Nr. 7 I 01/2009

Armoires de commandes FANUC Extension de la série “Heavy Duty“ : M-900iA/400L Histoire couronnée de succès

NOUVEAU

Charge de 1200 kg !

M-2000iA serie

Page 5


Calendrier des salons FANUC Metavak Hardenberg (industrie métallurgique) 24-26 mars Hardenberg, les Pays-Bas - Stand: information complémentaire à suivre Empack (industrie d’emballage et alimentaire) 1-2 avril Den Bosch, les Pays-Bas - Stand : L1028 Vision & Robotics 16-17 juin Nieuwegein, les Pays-Bas - Stand: information complémentaire à suivre

GAMME DE PRODUITS 1

LR Mate 200iC serie Handling Charge au poignet: jusqu’à 5 kg Max. rayon : 892 mm

2

M-10iA serie Handling Charge au poignet: jusqu’à 10 kg Max. rayon : 1420 mm

3

M-20iA serie Handling Charge au poignet: 10 jusqu’à 20 kg Max. rayon : 1885 mm

4

M-420iA serie Handling Palletizing/Depalletizing Charge au poignet: 40 jusqu’à 50 kg Max. rayon : 1855 mm

5

M-430iA serie High Speed Handling Charge au poignet: 1 jusqu’à 2 kg Max. rayon : 900 mm

6

3

1

4

9 6 8

ARC Mate iC serie Welding Charge au poignet: 6 jusqu’à 20 kg Max. rayon : 2009 mm

7

Paint serie Paint Charge au poignet: jusqu’à 15 kg Max. rayon : 2800 mm

8

M-710iC serie Handling Charge au poignet: 20 jusqu’à 70 kg Max. rayon : 3110 mm

9

R-2000iB serie Handling Charge au poignet : 100 jusqu’à 210 kg Max. rayon : 3500 mm

10

M-410iB serie Palletizing/Depalletizing Charge au poignet : 160 jusqu’à 700 kg Max. rayon : 3143 mm

5

2

7

12

2

11

M-900iA serie Handling Charge au poignet : 260 jusqu’à 700 kg Max. rayon : 3600 mm

12

M-2000iA serie Handling Charge au poignet : jusqu’à 1200 kg Max. rayon : 4680 mm

NOUVEAU

11

10

NOUVEAU


n° 7

01/2009

FANUC Robotics Benelux Intercity Business Park Generaal De Wittelaan 15 2800 Mechelen Tél. +32 (0)15 20 71 57 Fax +32 (0)15 20 71 92 www.fanucrobotics.be

EDI T ORIAL Au nom de toute l’équipe de Fanuc Robotics Benelux, je vous souhaite une heureuse et prospère année 2009 ! Les informations économiques issues du marché sont particulièrement sombres. De l’avis des observateurs, aucun secteur ou presque n’échappera aux difficultés que nous réserve l’année prochaine. Cela n’empêche pas que chez Fanuc on continue à voir les choses de manière positive ! Certes, les entreprises seront amenées à réduire leurs coûts de production, à préserver en permanence un niveau de qualité élevé, à respecter des délais de livraison très courts et à opter pour des solutions flexibles. Au vu de ces contraintes et des économies à réaliser, une automatisation poussée et le recours aux robots s’avèreront indispensables pour de nombreuses entreprises. De nouvelles opportunités de marché vont surgir. En 2008, nous avons anticipé cette situation en développant de nouveaux modèles. A la gamme de produits existante, nous avons adjoint pas moins de 16 nouveaux modèles de robots. Nous avons ainsi encore renforcé notre réputation qui nous désigne comme le fournisseur de la plus grande variété de robots au monde. Avec le M-2000iA, le plus grand robot de manutention au monde, offrant une capacité de 1200 kilos au poignet et qui en version bras long est capable de supporter une charge active de 900 kilos, nous avons eu droit à figurer dans le Guinness Book of Records. Cela dit, ce robot à records n’est pas la seule vedette de notre assortiment. On notera aussi par exemple le développement du rack controller 19 inch pour la série de robots LR Mate200iC. Ce mini, également désigné par l’appellation « Open-Air », constitue la solution idéale pour la construction mécanique, pour laquelle le manque d’espace est un problème constant. Nous ne sommes pas du genre à toujours porter le regard en arrière, mais soulignons tout de même que 2008 fut une année record à plusieurs égards : en Europe, nous avons installé près de 6000 robots. Cette performance est aussi le fruit de votre énorme engagement. Aussi, voudrais-je vous remercier personnellement et vous confier que je me réjouis sincèrement de la poursuite de notre agréable collaboration en 2009, qui sera peut être à son tour une année record. Paul Ribus General Manager

Bonne lecture !

3


ARmoires de commandeS FANUC Robotics Les robots FANUC ont plus d’une corde à leur arc. Outre le tout dernier dispositif de contrôle R-30iA, qui équipe actuellement de manière standard chaque robot, il existe plusieurs possibilités de choix en matière d’armoire de commande, avec comme nouveauté marquante, le boîtier Open-Air. Un aperçu.

Boîtier de commande Open-Air La série de robots LR Mate est très populaire auprès du secteur de la construction mécanique. Parce que l’espace constitue un paramètre capital dans le cadre de cette activité, la nécessite d’avoir recours à des modules compacts est réelle. FANUC Robotics y apporte une réponse en proposant une nouvelle armoire de commande, encore plus compacte et

plus légère que l’armoire LR Mate classique. Avec une largeur de 370 mm, une profondeur de 480 mm et une hauteur de 200 mm, le boîtier OpenAir requiert 50% moins d’espace que son équivalent traditionnel. Le design du dispositif Open-Air permet d’en empiler plusieurs les uns sur les autres ou d’en intégrer plusieurs dans un rack 19  inch.

Cela permet d’économiser énormément de place aux endroits où différents robots LR Mates sont actifs au sein d’une ligne de production. Un seul câble relie le robot et l’armoire de contrôle LR Mate ou le boîtier Open-Air.

Armoire de commande LR Mate Cette armoire de commande LR Mate classique ne convient que pour la série de robots LR Mate, avec capacité de poignet allant jusqu’à maximum 5 kilos, la plus petite de la gamme FANUC

Armoire de commande B-size Chaque série de robots accepte également l’armoire B-size. A partir d’une charge active de 6 kilos (à partir du robot M-10iA) l’armoire B-size est livrée standard, à l’exception de la série M-410iB, car pour ces robots, l’armoire de com-

mande est intégrée au socle, de manière à ne pas occuper d’espace supplémentaire. Largeur : 790 mm Profondeur : 600 mm Hauteur : 1360 mm

Tous les systèmes standards BUS sont disponibles dans les dispositifs de contrôle FANUC. Ainsi qu’un portail ethernet et USB. Il va de soi que toutes les commandes sont équipées du système iRVision. 4

Robotics. L’armoire est sensiblement plus compacte que l’armoire B-size. Voici ses dimensions : Largeur : 588 mm Profondeur : 320 mm Hauteur : 400 mm


Dans le Livre Guinness des Records ! Fanuc Robotics étend son offre avec le plus grand et le plus puissant robot de manutention au monde. Récemment, ce robot a même obtenu une mention dans le fameux Guinness Book des records.

Avec une charge utile jusqu’à 700 kg, les robots de la série M-900iA répondent déjà à de nombreuses exigences. FANUC Robotics va encore plus loin en lançant une toute nouvelle série de robots destinés à de très lourdes charges  : la série M-2000iA/1200 capable d’une charge utile allant jusqu’à 1200 kg. Cela en fait le robot 6 axes de manutention le plus grand et le plus puissant jamais apparu sur le marché, ce qui lui a même valu de figurer dans le célèbre Guinnes Book of Records. Un tel athlète ne répond pas seulement aux besoins de l’industrie automobile, mais trouve également de nombreuses possibilités d’application dans l’industrie générale. Deux versions La série de robots 6 axes existe en deux versions différentes  : une version standard avec charge utile de 1200 kg et une version à bras long de 900 kg. L’assemblage des deux versions est identique. La seule différence réside dans le fait que la version plus

M-2000iA

légère est équipée d’un bras supérieur plus long, ce qui permet à ce robot d’augmenter son rayon d’action de 950 mm pour atteindre 4680 mm. La portée maximale du M-2000iA/1200 correspond à un mouvement vertical rectiligne de 4683 mm. La version à bras long est capable pour sa part d’un mouvement vertical rectiligne de 6200 mm et d’un mouvement horizontal rectiligne de 8200 mm. A la fois puissant et rapide Outre la puissance, la rapidité d’exécution aussi est très importante. Malgré sa morphologie imposante, ce robot est capable d’atteindre des vitesses remarquables. La nouvelle technique de contrôle de FANUC a permis d’équiper les trois premiers axes de cette série M-2000iA de deux moteurs par axe. Cela permet à ces robots de travailler encore plus rapidement, tout en préservant leurs atouts traditionnels de puissance  : passage rapide d’un mouvement à l’autre, positionnement précis, charges très élevées et dynamique optimale. Le poignet de ces robots M-2000iA bénéficie entièrement de l’indice de protection IP67 et tout comme l’ensemble des robots FANUC, la série M-2000iA est équipée standard du système de contrôle visuel iRVision de FANUC.

R-2000iB

LR Mate 200iC

5


Extension de la série “Heavy Duty” serie M-900iA/400L Dans plusieurs secteurs, on n’hésite pas à placer la barre de plus en plus haut. Les fabricants cherchent en permanence le moyen d’augmenter la productivité, et aujourd’hui plus que jamais, vu le climat économique. FANUC apporte une solution en étendant son assortiment de robots « Heavy Duty ». Il existe en effet aujourd’hui une version à bras long de la version 600 kg, capable d’une charge active de 400 kg. Le long bras supérieur confère à ce robot un rayon d’action beaucoup plus important. FANUC Robotics ajoute une nouvelle perle à son assortiment de

robots « Heavy Duty ». Il s’agit du M-900iA/400L, une version du modèle 600 kg, équipé d’un bras long. Construit d’après le même concept élancé que la variante 600 kg, le nouveau M-900iA/400L dispose d’un long bras étroit grâce auquel la portée augmente de 800 mm. La plage opérationnelle totale atteint un rayon de 3600 mm. La portée maximale du robot M-900iA/400L permet d’exécuter un mouvement rectiligne horizontal de 1950 mm et un mouvement rectiligne vertical de 3430 mm.

Se prête à de multiples applications Le nouveau robot constitue le complément parfait des versions « Heavy Duty » 260 kg avec bras long, 350 kg et 600 kg. Toute cette série est bien évidemment dotée de manière standard du système d’observation iRVision de FANUC. La ligne de quatre robots « Heavy Duty  » permet un large éventail d’applications différentes, telles que la manutention, la palettisation, le chargement et le déchargement de machines-outils et offre de multiples services à l’utilisateur.

Le saviez-vous ? • Tous les robots M-900iA disposent d’une même empreinte au sol • Cette empreinte au sol est identique à celle de la série de robots R-2000iB • Les M-900iA/260L et M-900iA/350 peuvent être montés tant au plafond qu’au sol • Le robot M-900iA/600 est disponible en version 700 kg

M-900iA/260L

6

M-900iA/350

M-900iA/600


A partir du moment où le volume de production a augmenté sensiblement, Icopal s’est penché sur des solutions pour, d’une part, réaliser une économie de main-d’oeuvre et, d’autre part, augmenter le rythme de production.

Le robot relève de la gestion du changement Armand De Giorgi: “Les opérateurs doivent avoir confiance dans l’outil et doivent toujours pouvoir compter sur l’assistance technique du fournisseur.”

Icopal fabrique des tuiles en acier galvanisé. Une production de plusieurs millions d’unités par an a imposé la robotisation de la ligne de peinture. L’activité principale du groupe Icopal est la fabrication de membranes d’étanchéité pour toitures plates. Le groupe a son siège au Danemark et possède plus de 30 sites de production. Certaines divisions se concentrent en outre au développement et à la production de produits plus spécifiques. C’est le cas notamment d’Icopal Belgique à Herstal, qui avec l’usine au Danemark se partage la fabrication de systèmes légers destinés aux toitures en pente, connus sous la marque DecraR (ex-Polytuil). Armand De Giorgi, Manufacturing Manager Icopal: “Les tuiles de grande dimension, sont constituées d’un âme en acier galvanisé prépeint et revêtu, disponibles en plusieurs modèles et coloris. En fin de processus, la peinture est appliquée sur les tuiles et les accessoires par un système de poudrage, un procédé électrostatique. Cette ligne de peinture demandait beaucoup d’énergie en terme de main-d’oeuvre, puisque toutes les pièces qui doivent être traitées, étaient accrochées manuellement sur la chaîne de convoyage. A partir du moment où le volume de production a augmenté sensiblement, nous nous sommes penchés sur des solutions pour, d’une part, réaliser une économie de main-d’oeuvre et, d’autre part, augmenter le rythme de production.”

Ecouter l’utilisateur Après avoir établi un cahier des charges, plusieurs sociétés ont été contactées. “Nous ne sommes pas les seuls sur le marché et nous sommes beaucoup copiés. Nous tenions absolument à ce que notre expertise ne sorte pas d’ici”, précise De Giorgi. Trois sociétés ont pris les engagements requis par rapport à Icopal en termes de confidentialité. Finalement le choix s’est porté sur Trapo Belgium. Rien dans le projet n’est vraiment standard, hormis peut-être, à la base, le robot qui est issu de la gamme de solutions proposées par Fanuc Robotics. Armand De Giorgi en convient, il a fallu faire preuve d’imagination, parce que le produit est particulier à manipuler et à l’inverse de bon nombre d’applications, tout n’est pas parfaitement conditionné. De part et d’autre, le client et le fournisseur ont du adapter leurs méthodes de travail en vue d’atteindre un maximum de précision. Quant aux robots, ils ont été développés de manière à ce qu’ils acceptent parfaitement les fonctions exigées et à ce qu’on obtienne la configuration qui permette de travailler le plus efficacement possible. “Il faut d’abord écouter l’utilisateur”, prévient De Giorgi. “Apprendre à connaître ses problèmes, ses difficultés, s’adapter et trouver les solutions.” La procédure d’installation est toute récente. On a profité des vacances d’été et des trois semaines de fermeture pour amorcer la mise en place des robots et l’adaptation de la ligne. Les tuiles sont d’abord nettoyées et parfaitement dégraissées puis rincées à l’eau déminéralisée, pour ensuite être séchées en pas-

sant par un four. Le produit entre alors dans deux cabines de peinture entièrement automatisées de la dernière génération avec changement rapide de couleur. On produit plus de 40 versions différentes. Avant, au niveau du planning, l’ordre de fabrication était entièrement géré manuellement. “Je ne cache pas qu’il y avait des erreurs”, confie Armand De Giorgi. “Accrocher et décrocher les produits à la main, réaliser les emballages, tout cela à un cadence soutenue, nous ne pouvions pas continuer ainsi. C’est une des raisons qui nous a poussés à chercher d’autres solutions.” Fonctions multiples Une fois passées dans le four de fixation de la peinture, les tuiles doivent être décrochées et des paquets doivent être constitués avant d’être emballés. Trois à quatre personnes en plusieurs équipes étaient affectées à ce poste. Aujourd’hui, les robots s’en chargent, décrochent et accrochent les tuiles, les déposent en les empilant sur des convoyeurs et constituent des paquets suivant les commandes encodées. Un quatrième robot, ayant au passage pris un carton intercalaire, va chercher les paquets constitués, les dépose sur une palette en prenant soin de disposer le carton intercalaire, tant à la verticale qu’à l’horizontale. Quand la palette est terminée, elle est transférée directement vers une unité d’emballage automatique et centralisée puis direction magasin. Toute l’opération permet de tripler le volume. L’étape suivante du projet, prévoit également l’assemblage des commandes d’accessoires. 7


Si vous voulez une croissance rapide, FANUC Robotics est le partenaire idĂŠal ! 200,000 robots FANUC dans le monde

Initiez dès maintenant votre plan de relance en contactant FANUC Robotics.

8


iMotion Nr.7 - 01/2009 - French