Issuu on Google+

PORTFOLIO 2011 // COSTECALDE FANNY

/Architecte Diplomé d’Etat


2


SOMMAIRE DES TRAVAUX PRESENTES Durant ma formation Universitaire entre Toulouse, Lima et Paris « Permettre à celui ou celle qui envisage de devenir architecte de commencer à maîtriser les outils nécessaires à la fabrication réfléchie des espaces» Louis KAHN

MASTER ENSA/Paris-Belleville

Projet de fin d’études / Juillet 2011 Enseignant / Pierre Louis Faloci

EXTENSION D’UNE GARE, PALAIS DES CONGRÈS, HÔTEL ET MUSÉE // SÈTE

Projets de 5eme année /Juil 2010 Enseignant / Emmanuelle Colboc

CENTRE d’ACCUEIL D’URGENCE // ST PIERRE LES NEMOURS

/ Fev 2010 SALLES de SPECTACLE Enseignant / Pierre Louis FALOCI // MEUDON LA FORET

Facultad de Aquitectura y Urbanismo/LIMA

LICENCE ENSA/Toulouse

Projet de 4eme année / Juillet 2009 THERMES Enseignant / Jean Pierre CROUS// Cajamarca,PERU SE / Enrique NORMAND/ Cynthia WATHMOUTH Projets de 3eme année / Juillet 2008 /fev 2008 Enseignants/ Laurent TOURNIE / Frank MARTINEZ / Miriem BEKKOUCHA

GROUPE SCOLAIRE // Les VARENNES 18 LOGEMENTS en SITE RURAL // Les VARENNES ANALYSE de la MAISON BIANCHI de Mario Botta // LIGORNETTO SUISSE 3


4


Rue du Jol

EXTENSION D’UNE GARE, PALAIS DES CONGRÈS, HÔTEL ET MUSÉE // SÈTE, Hérault Projet de fin d’études / Juillet 2011 ENSA/Paris-Belleville Enseignant / Pierre-Louis Faloci

a

z

Ma démarche en figure, est la résultante d’une volonté programmatique et conceptuelle qui résoudrait à elle seule les problématiques de circulation, les volontés de rendre praticable un site de délaissé urbain, mais aussi de donner à voir tout une partie cachée de la ville ; cette hypothèse de travail à l’origine impose des idées concrètes à traiter, que résument le travail en coupes que j’ai réalisé tout au long du semestre. Conserver l’existant / soulever le bati/ travailler le socle Franchir de maniere radicale/ travailler un rapport au ciel En générant une partition d’un territoire en devenir et de la ville constituée, de l’étang et de la ville horizontale.Tres vite j’ai émis l’idée de travailler sur les voies et de proposer un franchissement radical.Pour moi l’enjeu essentiel est de se poser la question de l’idée qui entrera le mieux en résonance avec l’esprit du lieu, et non de trouver la meilleure forme dans ce contexte. J’ai cherché à travailler un espace optique pur, pas un espace esthétique.Avec comme idée directrice l’envie de trouver une solution architecturale réinterprétant les éléments caractéristiques de la ville de Sète. Un dispositif architectonique constitué d’éléments complémentaires avec une référence culturelle locale. - Un vide pour rencontre: le patio soulevé d’accès au quai , dans une géométrie simple bordé par les circulations. - Des espaces fonctionnels : Attenants mais moins lumineux et rythmés comme « Espaces servants » - Un Symbole d’universalité: La figure du vide qui induit l’élévation vers le ciel.

5


HÔTEL S’élève

SIGNAL Entrée côté ville 1 Hall dissocié de la gare 2 Espace extérieur en toiture 3 Chambres sur 3 niveaux, chambres doubles et suites

A

B

C

D

E

4 Espace de fitness et remise en forme ouvert sur l’étang

LA GARE Deux entrées; côté étang / ville Tous les services de plain-pied Hall d’attente triple hauteur

MUSÉE S’ouvre sur l’étang

TRAVERSANTE 1 Brasserie sur place haute 2 Sas d’entrée 3 Hall d’attente / commerces 4 Guichets SNCF 5 Cafétéria 6 Librairie 7 Espace d’attente fermé 8 Vente souvenirs 9 Brasserie soulevée

VOLUME CREUSÉ Entrée centrale depuis la passerelle 1 Espace extérieur regardant le ciel 2 Volume double hauteur, parcours musée 3 Espace extérieur 4 Salle de projection 5 Espace d’exposition triple hauteur 6 Librairie, boutique

guichets location véhicules

La passerelle

F

H

H

G

G

F

+4,00

Franchissement / Pont / Centralité Passerelle desservant toutes les fonctions

BUREAUX ANNEXES SNCF TECHNIQUE

ACCUEIL général hotesses

bagagerie

Locaux technique parking service

reunions

SAS

STRUCTURE

ENCEINTE / TRAME

+4,00

Les lames

-3,50

Structure / Circulation / Abris / Façade Trame porteuse dans la même direction que les voies

Ancienne gare Sas d’entrée CENTRE DES CONGRES R+1 Administration / Hall / Vestiaires R+2 Restauration / Cuisines R+3 Terrasse

CENTRE DES CONGRÈS Proue Entrée ancienne gare; dialogue avec l‘existant

6

Equerre 2 Foyer 3 Amphithéâtre 4 Salles de commission ouvertes 5 Salles de séminaires 6 Espace détente 7 Espace extérieur

A

B

C

D

E


Proposer un pôle attracteur, La construction du programme est née des contraintes et des lignes de forces du site. Proposer des programmes complémentaires qui donnent chair au projet, pour élancer la nouvelle urbanisation de l’Est de la ville mais aussi améliorer ce carrefour urbain aux nombreuses qualités à révéler. Structurer l’entrée de la ville, faire de cet espace résiduel entre bretelles d’autoroutes un espace urbain qui rééquilibrerait le Plan masse (logements sociaux densification). Travailler à l’absorption,la disparition de la courbe de la voie routiere. Proposer de nouveaux moyens de déplacement dans Sète pour désengorger le trafic routier . Détourner le programme pour en offrir plus qu’une gare. Les fonctions se superposent aux rails contenants les différents programmes : un centre des congres et son hotel, ainsi qu’un musée.

7


+19,50m

+13,70m

+10,70m

+7,70m

+4,70m

+4,00 m +/- 0,0 m

-4,00m

Espace fermés d'attente

vente souvenirs

BRASSERIE

terrasse exterieure

salle 4 Bateaux transporteurs/voiles reconstruction techno

+4,70

F technique

F

ENTREE COTE ETANG

G

KIOSQUE JOURNAUX

H

G

STOCK mobiliers

caféteria

H

caféteria

guichets SNCF

HALL d'ATTENTE

Foyer +5,30 bar

+4,70

ENTREE PRINCIPALE

ACCUEIL Hall Bureaux +4,70

CUISINES

Vestiaires

HALL D'Accueil HOTEL

espaces buffet

lcx stock bar

reunions BRASSERIE

A

B

C

D

E

+19,50m

+13,70m

+10,70m

+7,70m

+4,70m

8

+4,00 m +/- 0,0 m

-4,00m

parking service


+19,50m

AMPHITHEATRE EXTERIEUR

+13,70m

REGIE

+10,70m

CUISINES

+7,70m

FOYER

BAR BUFFETS VESTIAIRES

+4,70m

+4,00 m +/- 0,0 m

HALL ATTENTE BATEAUX-BUS

-4,00m

Se soulever pour Franchir, bâtir au dessus des voies

GALERIE

RESTAURATION

MUSEE

BUREAUX

MAINTENANCE

-L’idée de travailler une entrée de gare traversante s’est imposée dés le départ. Aller chercher un accès coté étang, pour éviter l’afflux routier excessif et donc obtenir un désencombrement des ruelles de la ville est une option déjà envisagée par la municipalité. Mais cela rentre dans la volonté exprimée par notre plan urbain de fabriquer une liaison canal /étang plus simple. D’autre part de ne pas avoir un dos de gare mais plutôt un bloc soulevé qui mettrait en valeur l’étang de Thau et la pointe courte. La gare prend une nouvelle centralité avec ce principe de double entrée d’un coté un parc en attente et de l’autre une place soulevée. S’extraire des premiers bâtiments de la ville qui sont décevants et cadrer sur l’Etang à l’arrière.. - Un objet pont comme pièce de transition charnière qui articule deux mondes. C’est un bâtiment-pont entre deux systèmes, entre l’étang et la centralité existante de la ville de Sète. C’est un moment, une centralité avec des états en attente de reconquête à l’arriere. Le franchissement radical en passerelle piétonne vient chercher un belvédère tourné vers l’ostréiculture et le château avec par un edicule d’exposition temporaire pour redescendre vers la piste cyclable et piétonne qui borde le lac Soulever la fonction majeure, pour qu’au niveau des trains l’espace file.

9


10


CENTRE d’ACCUEIL D’URGENCE // ST PIERRE LES NEMOURS Projet de 5eme année / Juillet 2010 ENSA/Paris-Belleville Enseignant / Emmanuelle Colboc

Un Centre d’Accueil d’Urgence est un programme complexe : il s’agit d’une structure pour jeunes de 0 à 18 ans dans une situation sociale compliquée. Un CAU doit être porteurs de valeurs humanistes, le bâti doit être perçu comme une structure « contenante et sécurisante » pour l’enfant. La parcelle en pente à est en lisière de la foret de fontainebleau située en bordure de la ville elle possède une bâtisse du 20e conservée. Pour l’implantation, ma binôme se positionne plus haut et construit l’angle avec un système de terrasse pour son groupe scolaire. Laissant libre l’ouest permettant un parcours piéton de bas en haut de la parcelle rythmé par des vues traversantes. J’ai décidé de sculpter le sol et de proposer un socle à l’endroit de tension existant sur la parcelle :le resserrement en son centre.J’ai travaillé la notion d’enclos comme une enceinte poreuse, d’opacités tout en voyant sans être vue, celles de seuil et de l’apesanteur pour ne pas produire une structure rigide et fermée. Et assez vite, est venue une figure : un système de double équerres l’une sur l’autre (l’une serait le mur de « soutènement habité », l’autre l’opacité soulevée) permettant, dans chaque branches, de distribuer chaque section relatives à chaque tranches d’âges et surtout libérant un patio -soulevé- comme espace central «en plus », qui soit celui qui fédère l’ensemble. Une Figure qui se ferme en plan (disparition de l’environnement immédiat) et s’ouvre en coupe : mettant en scène la topographie haute et laissant deviner la silhouette de la ville au loin. Comme un barrage optique qui une fois en son sein fait cadrage.

11


12


Ainsi au niveau le plus bas nous avons les services avec un accès depuis la rue pour les livraisons, ouvert sur le miroir d’eau et la place publique mise à distance du bâtiment ainsi libérée. Qui est tenue par la masse du gymnase. Au Rez-de-chaussée en retrait par rapport à la rue l’accueil se situe sous l’angle soulevé. On l’on peut percevoir l’ensemble du projet et s’orienter très vite. Il désert la partie administrative, la section 0-3 ans celle des 3-6 ouverte en port a faux sur la salle de sport, et la partie médicale qui clôt le système et laisse filer les vues. En R+1 viennent ensuite les deux dernières sections toutes deux bénéficiant de leur propres terrasses et possèdent les chambres ouvertes vers le centre du système et donc sur la foret de fontainebleau. L’important ici était le vide, le creux entre deux pleins, j’ai dilaté le plan et fait s’interpénétrer les espaces de vie commune et la sphère plus privée des chambres pour un projet réglé et organise des fuyantes.

13


14


SALLES de SPECTACLE // MEUDON LA FORET Projet de 5eme année / Fevrier 2010 ENSA/Paris-Belleville Enseignant / Pierre Louis FALOCI

Dans un site chargé d’histoire puisque composé en son temps par Le Notre (dont il reste encore les tracés: l’enfilade de lacs ainsi que la percée finale) les intentions se travaillent en trinome.L’exercie consiste à relier Meudon haut et Meudon bas par le biais d’un parcours piéton. Nous proposons un chemin qui viendrait perpendiculairement à l’Axe de Le Notre glissant le long des collines tantôt au niveau de la cime des arbres tantôt semi enterré. Je travaille sur une salle de spectacle de 400personnes et une salle de conférence de 150places. Mon bâtiment vient s’inscrire en équerre en bordure du lac et tient la forêt.Il est à la fois le début et la fin du parcours, se situant sur le point le plus haut par rapport à l’ensemble du site. Je le décolle de la surface de l’eau, et fait rentrer un décaissé d’eau en son sein. Les espaces s’interpénètrent. L’entrée cadre le ciel, et organise un rampe vers l’espace de cafétéria, dans lequel semble flotter la salle de conférence, de plein pied avec un espace extérieur en cours anglaise. L’administration et elle aussi soulevée terminant le système. La salle de spectacle, s’étend en amphithéâtre extérieur par la continuité des gradins. Le foyer en arrière se développe en double hauteur avec un éclairage zénithal naturel. Au plus haut niveau se trouve une salle d’exposition/belvédère sur l’ensemble du paysage, encadrée par les Grills de chaque salle de spectacle asseyant la vue. La salle de spectacle possède ainsi en guise de décor naturel, le lac 15 et ses alentours offrant une vue cadrée au ras de l’eau.


Régie

Foyer

Salle de spectacle 450 places

Scene

Balcons de la salle de Spectacle

Acces "haut"

B

Vide sur hall

B

Acces auditorium

A

A

Auditorium 150 places

Niveau bas de l'Administration

PLAN R+1

Acces Administration

Auditorium 150 places

Accueil

16 PLAN AA

vide sur caféteria

PLAN RdC

COUPE BB


17


18


THERMES // Cajamarca,PERU Projet de 4eme année / Juillet 2009 Facultad de Aquitectura y Urbanismo/Universidad Catholica de LIMA Enseignant / Jean Pierre CROUSSE

L’atelier de fin d’études de Lima, auquel j’ai eu la chance de participer, s’est développé sur un an. L’objectif du studio étant le développement touristique de la partie Nord du Pérou par l’élaboration d’un équipement public au traves de plusieurs exercices. J’ai choisi une ville: Cajamarca, un mot clé : la porosité et j’ai travaillé sur la reconstruction d’un centre thermal remplaçant celui déjà existant. Situé dans une immense parcelle à l’extérieur de la ville le bâtiment se résume en une ligne cernée de deux sources d’eau chaudes. En mettant la piscine commune (travaillée comme espace idéal), au sommet de l’édifice, surélevée, elle surplombe l’ensemble des thermes et crée l’entrée.

19


+1,60

BAテ前 VAPOR

C

C

FUENTE PRINCIPAL

+9,87

+6,27

PISCINA EXTERIORA

PISCINA INTERIORA

ESPEJO DE AGUA

ESPEJO DE AGUA

INGRESO TECNICO

COCINA RESTAURANTE Y ADMINISTRACION

ADMINISTRACION

HALL

CHAISES LONGUES PISCINA EXTERIORA

CISTERNA DE AGUA -1,65

20

CUARTOS DE BOMBA

DEPOSITO


BAÑO VAPOR

C

C

FUENTE PRINCIPAL

+4,82

+1,400

±0,00

PISCINAS INDIVIDUALES

PISCINA EXTERIORA

BAR

COCINA CAFETERIA

-1,05

Selon des concepts simples en référence aux sources d’eaux chaudes, j’organise les espaces intimes (bains individuels) autour d’un cloître regardant le ciel, et des espaces communs (restauration) ouverts vers le paysage. La piscine commune comme espace idéal est une boite percée permettant un jeu d’ombre et de lumiere sur l’entrée de l’ensemble du batiment. L’espace de piscine exterieur est ouvert sur le ciel , celui interieur propose un cadrage sur les toits de CAJAMARCA. Un Lieu de transition en compression compose le lien exterieur/ interieur. Par l’exercice du détail, et de la maquette au 1/2 j’ai proposé une façade adaptée au paradoxe de mon projet : créer une enceinte poreuse.

BAÑO VAPOR

C

C

FUENTE PRINCIPAL

+9,87

+6,27

CABINAS DE MASAJES CON DUCHAS

PISCINA INTERIORA

+4,82

+1,400

RECEPCION PARA PISCINAS COMUNES

RECEPCION GENERAL

HALL

ESPEJO DE AGUA

±0,00

-1,05

21


22


18 LOGEMENTS et un GROUPE SCOLAIRE // Les VARENNES Projet de 3eme année / Juillet 2008 Ecole Nationale Superieure d’Architecture de Toulouse Enseignants/ Laurent TOURNIE & Frank MARTINEZ

le projet de 3eme année nous ammene à travailler toute l’annéeune sur une commune rurale pres de Toulouse. Nous y implanterons d’abord 18 logements (parcelle haute) puis une ecole comunale (parcelle basse) rassemblant maternelle et primaire. Séparés par un espace public qu’il a fallut réorganiser et dessiner.Ces travaux s’effectuerent en binome. Pour l’Ecole, située sur une parcelle en pente, notre réponse est d’absorber cette pente en proposant un parvis haut et une rampe d’acces traversant le toit. L’Ecole disparait ainsi laissant place à la vue de la vallee depuis le mail public. Cette place est mise à istance des salles de classes par un saut de loup et la 5eme façade de L’ecole est travaillee en conséquence: dalles sur plots alternant avec des bandes plantées, la toiture étant visible depuis le mail. L’organisation spatiale au sein de l’ecole se fait simplement. Juxtant l’entrée, se concentrent les espaces d’administration et de lieux communs: autour de la rampe d’acces (qui plonge dans le batiment ) , produisant de part et d’autre deux cours de récréations. L’une et l’autres attenant aux classes primaire à l’ouest et maternelle à l’est.

23


D

- 3m

24


96 57 15 15 621 1525 15 243

210

PLAN CLASSE DE PRIMAIRE

247

197

267

10

226 224

8

210 100

3 46 120

A l’échelle de la classe nous avons travaillé celui ci comme un espace ideal au 50°. La circulation dessert les classes, elle longe le mur de soutenement qui, orienté au sud lui apporte de la lumiere naturelle.

22 20 14 23 8 81

La classe directement en lien avec la cour possède son propre patio en dessas du niveau de jeu et d’étude des enfants. Orientées au sud les classes (les tables sont disposées vers l’est), ont la poutre béton qui ceinture l’ensemble du batiment ainsi que des lames de bois pour proteger éléves du soleil haut. Ainsi la façade offerte à la vallée n’est en quelque sorte qu’une ligne,entre mur de soutenement/garde corps et poutre haute de béton:une faille horizontale, une ombre.

6 7 2 22 72

50

204

275

214

6

28

10

Des voiles de béton viennent rythmer cet espace et répondent aux redans créés par les entrées de chaque classe dont la partie interieure permet d’avoir un point d’eau.

25


26


225 996 7 1,873 72 844 353 32

3,347

ML

18,24

0,44

3,62

0,48

3,96

0,24

3,96

41

3,78

1,00

0,35

ML

R

Le programme des logements comprant 16 maisons de 170m2, de trois chambres, deux salles de bains et une pièce annexe avec un accès indépendant de l’habitation. L’enjeux était principalement l’acces, l’idée de se retrouver avec un alignement de portes de garage nous semblait innaproprié face au site en belveder qur donnait sur la vallée. Notre réponse était donc de diviser la parcelle en créant un îlot urbain: des maisons en fond de parcelle, d’autres sur la rue (deux habitats possibles): pour permettre de diminuer l’impact de tant de logements sur rue, créer un système de venelles plus intimes pour y accéder.

27


+2,80

+2,80

114 8,01

7,85

2285

2 170

8,01

7,85

N

N

2 170

PLAN MASSE 1/1000

PLAN MASSE 1/500

PLAN RdC

PLAN R+1

PLAN R+2

Coupe CC Coupe CC

28 Coupe AA

Coupe BB


MAISON BIANCHI BOTTA L O TTO S SS ro et d’Analyse eme année uillet cole ationale Superieure d’Architecture de Toulouse nseignants Laurent TO ran MA T

Travail collectif réalisé par l’ensemble de l’atelier pour produire un carnet analytique sur la Maison Bianchi à Ligornetto en Suisse. Analyser les principes constructifs en détail pour comprendre les moyens de mise en oeuvre utilisés par BOTTA .

29


Fanny COSTECALDE

9 Rue Armand Carrel PARIS19e née le 21/02/1987 permis B

fanny.costecalde@gmail.com 06 72 02 07 50

Architecte Diplomé d’Etat

FORMATION

VOYAGES

30

2009-2011

Master d’Architecture Ecole nationle superieure d’architecture de Paris-Belleville

2008-2009

Echange d’un an, Facultad de Arquitectura y Urbanismo de Lima, PEROU

2005-2008

Licence d’Architecture Ecole Nationale Superieure d’Architecture de Toulouse

2011 2010 2009 2008 2006 .../2005

Voyage d’Etude en FINLANDE Turin, Milan ITALIE Quebec,CANADA; NYC Etats Unis; BOLIVIE Echange PEROU; Bilbao ESPAGNE, Voyage d’Etude dans le Tessin, SUISSE ; Voyage d’Etude en ESPAGNE ; ECOSSE Voyage humanitaire SENEGAL; AUSTRALIE


Experiences Professionnelles

Réalisation 3D d’un batiment d’hébergement pour un internat d’excellence à SOURDUN participation à l’élaboration du PC,et du DCE. Elaboration des concepts urbains sur la faisabilité de la réabilitation de la base aérienne 112 de Reims. http://brsarchi.com/#/projects/104

NOV/FEV 2010/2011

Agence BRS à PARIS,

2009-2011

Association ARCHITECTU- Réponse à différents concours internationaux ainsi qu’à des commandes spécifiques. RES SOLIDAIRES à Paris

STAGE DE 3 Mois

http://www.architectures-solidaires.org/

MISSIONS VARIEES

MAR/JU 2009

Agence BARCLAY&CROUSSE Elaboration du PC, et du DCE (et carnets de détails) d’une maison individuelle dans le sud de Lima. à Lima, PEROU. STAGE de 4 Mois

http://www.barclaycrousse.com/

MAI/JUIN 2008

Agence LE GALLIC à Toulouse, STAGE de Suivi de chantier

Assistance au pres de l’Architecte pour les visites, réunions et les suivis de comptes rendus de chantier.

FEV. 2008

Service Départemental d’Architec- Présence sur les différents chantiers en cours et découverte ture et du Patrimoine à Paris. de la fonction d’Architecte des Batiments de France.

FEV. 2007

Association d’écoconstruction Participation à la Réalisation d’une maison individuelle, du L’ATELIER BLANC, gros oeuvre au second oeuvre .

STAGE Hors Agence

STAGE Ouvrier

Diplômes

JUIL 2011 2007/2003 2005

ENSA Paris/Belleville Toulouse

Compétences

INFORMATIQUE

-ARCHICAD (2D +++/3D++) , VECTORWORKS +, AUTOCAD +, -INDESIGN++, PHOTOSHOP++, ILLUSTRATOR ++ , -SKETCHUP ++, ARTLANTIS ++

LANGUES

ESPAGNOL, courant

-Obtention du diplome d’Etat d’Architecte, mention TB -Obtention du diplome d’animateur (BAFA) puis de directrice; -Obtention du Baccalauréat Scientifique , mention A B

// ANGLAIS, lu, parlé 31


PORTFOLIO 2011// COSTECALDE FANNY ARCHITECTE DE