Issuu on Google+


SONDAGE

lepetitforgeron.foe@gmail.com Quel a été votre article préféré ? Quelle est la partie du journal que vous trouvez la plus intéressante ? Que manque t-il au journal pour être encore meilleur ? Vous pouvez donner votre avis et partager vos idées, soit par email, soit sur le sujet de commentaire des éditions du Petit Forgeron.

2


Elles sont fraiches mes nouvelles, elles sont fraiches !

S

i fraiches que ça ? Car après tout, le journal que vous recevez en Août traite de ce qui s'est passé en Juillet, tout comme celui de Juillet traitait de ce qui s'était passé en Juin. Les nouvelles que vous y lisez vous parviennent donc avec moins d'un mois de décalage. Fichtre, ne sont-elles pas périmées depuis ? Quel intérêt, peut-on se demander, de lire des choses qui ne sont plus d'actualité ? Avec sa partie Culturelle, ce journal ressemble un peu à une revue historique. Il fut ainsi demandé s'il n'était pas plus pertinent d'abandonner la formule mensuelle pour une parution hebdomadaire. Quatre parutions par mois, relatant les évènements de la semaine, vous informant au plus près des nouvelles et rythmant votre quotidient de notre travail passionné. Mais il faut bien se rendre compte que nous avons du mal à boucler le journal en un mois, à trouver des sujets intéressants et à écrire dessus, alors devoir faire ce travail quatre fois par mois relèverait du miracle journalistique. Il faudrait réduire le nombre d'informations contenues dans le journal, sacrifiant la quantité à la proximité temporelle. Or, la Communauté n'est pas assez grande et papoteuse pour permettre un journal hebdomadaire. On se trouverait vite à cours de sujets. Nous en sommes donc pour l'instant réduit à un journal par mois, ce qui est bien dommage ; contraints de parler en Août de ce qui s'est passé en Juillet. Il faut admettre que la meilleure solution demeurerait de pouvoir parler en Août de ce qui va se passer en Septembre. Un petit voyage temporel, une subtile dyschronie, et pouf, déjà fini l'été, bonjour la rentrée pour les bienheureux travailleurs de tout bord et tout azimut. Ou bien en voyant moins loin, de parler en début Août des évènements qui auront cours dans le même mois. La Communauté pourrait jouer le jeu. Vous pourriez préparer les discussions à l'avance, les sujets, les arguments pour et contre ; vous pourriez nous envoyer vos récits et vos oeuvres graphiques ; nous faire part de vos suggestions et de vos problèmes dans le jeu ; tout cela avant que vous ne le postiez sur le forum, attendant avec malice que le journal sorte et en parle, pour vous conformer à ce qu'il s'y dit. Rêvons un peu. InnoGames pourrait nous dévoiler tous ses projets pour le mois à venir, au lieu de nous faire constamment des surprises avec des mises à jour de dernière minute. Vous auriez au final devant vos yeux ébahis un journal ne traitant pas des sujets d'actualité passée, mais d'actualité se pressant sur les portes du temps tandis que le présent vogue vers les mers du futur. Oui tout cela serait bien sympathique. En attendant que les rédacteurs soient soudain frappés de prescience et autres dons de divination, nous sommes condamnés à ne parler que du passé, et ergoter de temps en temps sur le futur incertain. Mais rassurez-vous, nos nouvelles sont bien fraiches. Elles sont restées dans le congélo, à coté des glaces. F AM I N E DE CRAYON 3


I N TE RRO G ATO I RE h a u te m e n t i n té re ssa n t

p 6 - F a m i n e d e Cra yon , ou p ou rq u oi l e s vê te m e n ts m ou l a n ts son t-i l s si se xy d e n os j ou rs p 9 - S h a w : à l ' O u e s t q u o i d e n o u ve a u ?

D I S C U S S I O N S q u i o n t d é ch a i n é e s l e s p a s s i o n s

p 1 2 - I n n oG a m e s se ra t-e l l e sa n cti on n é e p a r l e F M I p ou r e n tra ve a u com m e rce ? p 1 4 - Le s e m p i re s d e F oe son t-i l s vou é s à ê tre é p h é m è re s ?

E N Q U Ê T E d e té m o i g n a g e s

p 1 6 - P e u t on con si d é re r l ’ H i stoi re com m e u n e si m p l e h i stoi re ?

AVI S d e ch a n g e m e n t

p 1 9 - Vox p op u l i vox d e i

S U G G E S T I O N S d u ch e f

p 2 2 - R é é v a l u a ti o n d u b o n u s d e p i è c e s d ' o r - N u m é rota ti on d e s q u ê te s - C o n s é q u e n c e s n é g a ti v e s d ' a b a n d o n d e b a ta i l l e s

B O G U E S e t a u tre s ta p e tte s à m ou ch e s

p 2 5 - Ce s b og u e s q u i n ou s p ou rri sse n t l a vi e . . .

p2 6 p2 8 p2 9 p31

D U C O T E d e M i ch e l a n g e

- G a l e ri e s d e Vi n ci - Com m a n d e s d e ch e f d ' oe u vre - D é fi s d e M i ch e l a n g e - Ave n tu re s d e ssi n é e s 4


...mais qu'est ce qu'il y a là dedans ? p32 p33 p35 p36

LA F O RG E a u x é cri ts

- La p l u m e d u m oi s d é ce rn é e a u x é cri va i n s d é p l u m é s - E xtra i ts d e ré ci ts, à m a n i p u l e r a ve c p ré ca u ti on - Ch ron i q u e s p ou r l e s a ve n tu ri e rs d e sa l on - Le s g u e rre s d ' é cri va i n s fon t cou l e r d e l ' e n cre

VI E d e l a c o m m u n a u té

p 3 8 - An n on ce s d e g u i l d e

CU LTU RE d e ce rve a u x a va n t m i se e n con se rve

p 4 0 - L' h i stoi re d u j ou rn a l . P a rti e 2 : l ' i m p ri m e ri e p 4 2 - J u l e s Ve rn e e t se s oe u vre s

CO N CO U RS p ou r e sp ri ts e t m a i n s h a b i l e s

p 4 4 - Con cou rs d ' Aoû t : p é n é tre z u n e b rè ch e sp a ti ote m p ore l l e e t re m p orte z 3 0 0 d i a m a n ts p 4 5 - G ra n d s va i n q u e u rs d u con cou rs p ré cé d e n t

J E U X q u i re n d e n t ce j ou rn a l si i n té re ssa n t

p 4 6 - L' a n tre d u S p h i n x p 4 7 - M o ts m ê l é s à d é m ê l e r

S ’ E N G AG E R e t d e ve n i r vou s-m ê m e

p 4 8 - Re j oi n d re l a ré d a cti on d u j ou rn a l p 4 9 - Re j oi n d re l a m od é ra ti on d u foru m p 4 9 - Re j oi n d re l e s op é ra te u rs d u S u p p ort

Q U I s o n t- i l s ?

p 5 1 - M e m b re s d e l a ré d a cti on - M e m b re s d u S ta ff p 5 2 - Le s rôl e s d u S ta ff

LE S U P P O RT, te rre d ’ i n con n u e s e t d ’ é tra n g e té

p 5 3 - Com m e n t re sp e cte r l e rè g l e m e n t ?

5


I NTERROGATOIRE hautement intéressant .

. B o n j o u r m o n ch e r F a m i n e d e Cra yon . N ou s vou s voyon s i m p l i q u é d a n s l e j e u F org e of E m p i re s d e p u i s son ou ve rtu re . Acce p te z-vou s d ' ê tre i n te rrog é p ou r l e j ou rn a l comm u n a u ta i re d u j e u , " Le p e ti t F org e ron " ? F AM I N E DE CAPE : Ouep. Tou t d ' a b ord , a fi n d ' a ssou vi r n otre cu ri osi té , p ou rri e z-vou s vou s p ré se n te r u n p e u p l u s p ou r n os ch e rs l e cte u rs? F AM I N E : Je m'appelle Olivier, j'ai 20 ans, je fais du Droit et j'aime m'investir dans ce que j'aime, ce qui fait que j'aime aimer m'investir et donc je m'investis beaucoup. J'aime également écrire des récits et en lire, l'idée de jouer aux journalistes m'a donc assez amusée pour lancer ce projet de journal.

m'a poussée à m'investir pour la communauté. Ayant déjà fait partie d'un Staff, j'avais envie de renouveller cette expérience. Et c'est toujours aussi sympathique et agréable d'aider les joueurs, quand bien même vous avez parfois envie de leur taper dessus. à Grepolis, où j'ai été Super Opérateur, ayant arrêté de jouer parce que la tournure du jeu ne me convenait plus, j'ai reçu un email me convoquant aimablement sur l'aventure Foe et comme je ne glande pas grand chose de mes journées je suis allé m'inscrire. Pouvoir construire sa ville m'a attiré, j'aime bien les city builder, donc j'y suis resté.

D o n c n o u s p o u vo n s e n con cl u re q u e c' e st l e p ri n ci p e m ê m e d e F org e of E m p i re s q u i vou s a a u ssi d on n é l ' e nN ou s a i m e ri on s sa voi r d e vi e d ' a i d e r, e t d e vou s i n ve sti r q u e l l e fa çon vou s a ve z con n u a u se i n d e l a com m u n a u té ? F org e of E m p i re s, e t ce q u i vou s a p ou ssé à ve n i r su r ce F AM I N E : Non, le principe du j eu ? jeu m'a donné envie d'y jouer, puis c'est ma tendance natuF AM I N E : Auparavant je jouais relle à aider les autres qui 6

La com m u n a u té F org e of E m p i re s e st-e l l e d i ffé re n te com p a ra ti ve m e n t à votre a nci e n n e e xp é ri e n ce ? S i ou i , à q u e l N i ve a u ? F AM I N E : Dans toutes les communautés on retrouve le même genre de personnes : celles qui s'impliquent à fond, les gens supers sympas, ceux qui parlent partout, ceux qui se plaignent tout le temps et pour un rien, ceux qui font le bordel pour le plaisir, etc. Que ce soit sur le Forum ou le Support, on a le même type de joueurs. Alors non, ce n'est pas du tout différent, même si au début, le fait qu'on était très peu sur le forum à son lancement créait une ambiance conviviale extrêment sympathique : une


. vingtaine de joueurs enregist- joueurs signalent des bogues rés sur un forum, c'est autre pour lesquels nous ne pouvons rien. Il est extrêmement chose que 600 ^^ frustrant de devoir dire à un N ou s vou s a von s vu , j ou e u r joueur qu'on ne peut pas l'aia i d a n t vol on ti e r l e s a u tre s, der, d'autant plus quand les p u i s O p é ra te u r, p u i s S u p e r- joueurs ne comprennent pas O p é ra te u r, d a n s u n te m p s re- que ce n'est pas notre faute l a ti ve m e n t cou rt. Com m e n t et que nous n'y pouvons vraic' e st d é rou l é ce tte a sce n si on ment rien. Certains semblent limite penser que nous le fai? sons exprès. Au contraire, F AM I N E : Au début du jeu il n'y quand je parviens à résoudre avait pas d'annonces de re- le problème d'un joueur, je crutement, mais j'avais envie suis très content. Le signaled'aider alors je me suis pro- ment de bogue et autres posé quand même en MP à problèmes forme une bonne Tominor. J'avais mon expé- partie des tickets que nous rience de Super Opérateur traitons. Je gère aussi les insur Grepolis derrière moi qui fractions au règlement, même m'a bien aidé, j'ai pu devenir si je n'aime pas bannir. Je me le premier Opérateur de Foe suis engagé pour aider, pas sans nécessiter de formation. pour faire la police. Il faut Par la suite, Foe a grandi et comprendre qu'un opérateur de nouveaux mondes se sont qui aime bannir les joueurs, ouverts, nous ne pouvions n'est pas un bon opérateur. plus gérer le Support à seule- Quand on débute, on a un ment deux, Raffie et moi, peu peur de bannir, puis nous avons donc été nom- beaucoup y prennent goût. Il més Super Opérateurs afin n'y a aucune raison de mentir de pouvoir former de nou- sur ce point, de nombreux veaux Opérateurs. Notre im- opérateurs aiment bannir mense compétence le ceux qui enfreignent le règlement. Cela procure un sentijustifiait de toute façon. ment de justice, on punit les J u ste m e n t n ou s a l l i on s y malfrats qui ont osés perturve n i r, H orm i s form e r l e s n ou- ber l'équilibre du jeu. Au delà ve a u x O p é ra te u rs, q u e l l e s s o n t v o s tâ c h e s a u q u o ti d i e n ? F AM I N E : J'ai les mêmes tâches que n'importe quel opérateur : je suis présent autant que possible sur le Support où nous recevons les tickets des joueurs. J'y réponds, ce qui n'est pas toujours évident : souvent les 7

de ça il faut bien se rendre compte que les gens sont avant tout là pour s'amuser et que la plupart enfreignent le règlement sans de réelles mauvaises intentions. La bonne moitié des bannissements, les joueurs n'étaient même pas au courant qu'ils étaient en infraction. Le pourcentage de joueurs qui violent le règlement délibérément en tentant de ne pas se faire prendre, et qui en tirent de réels avantages au sein du jeu est beaucoup plus faible que ne le pensent la plupart des joueurs. Un bon opérateur ne doit pas bannir à tout va : il doit faire la part des choses, savoir se montrer clément. Cest malheureusement partie intégrante du travail d'opérateur. En tant que Super Opérateur, je dois en plus être là pour aider mes opérateurs, répondre à leur question, corriger leurs erreurs. Voila qui occupe mes journées ^^ P a rl on s à p ré se n t d e l ' é q u i p e F org e of E m p i re s. Com m e n t son t l e s ra p p orts e n tre O p éra te u rs e t M od é ra te u rs ? Trav a i l l e n t i l s e n s ym b i o s e ? L ' a l c h i m i e d e s d e u x te a m s a t-e l l e p ri se ? F AM I N E : Il est peut être utile de préciser qu'il n'y a pas de hiérarchie entre opérateurs et modérateurs : nous faisons tous partie de la même équipe et sommes au même niveau. Parfois les gens pensent que les opérateurs sont au dessus des modérateurs. Bien sou-


vent en effet, les joueurs vont d'abord expliquer leur problème sur le forum, où les modérateurs tentent de les aider, et s'ils n'y parviennent pas, ils leur disent de contacter le Support, donc les opérateurs. Il n'y a en réalité que deux lieux d'action différents, les opérateurs ne pouvant agir que sur le jeu, et les modérateurs sur le forum. L'équipe travaille ainsi parfaitement bien, les uns aidant les autres à résoudre les problèmes, répondre aux questions. Si les opérateurs savent souvent comment résoudre un problème, les modérateurs sont généralement plus au courant qu'eux de tous les bogues que connaissent les joueurs, car il y a plus de bogues signalés sur le forum que sur le Support. L'entraide est donc importante et l'esprit d'équipe donne à ce travail bénévole des allures très conviviales, entre potes.

a été laborieuse, il a fallu recruter des gens motivés, et construire le journal à partir de zéro. J'ai fait des recherches afin de savoir comment on créait un journal. C'était très amusant d'être dans la peau d'un rédacteur en chef, avec l'aide de mon adjoint Wisdom, donc de toi même, nous avons réfléchis à la structure du journal, au choix des articles. L'idée de diviser le journal en cinq parties correspondants aux cinq époques du jeu a été l'une des meilleurs trouvailles. Je désirais créer un journal très complet, avec beaucoup de choses à lire et d'un bon niveau rédactionnel. Beaucoup de gens se sont étonnés de sa taille, 53 pages pour la première édition, et c'est vrai que cela représente un vrai défi. Nous avons tous autre chose à faire en parallèle, les rédacteurs écrivent leurs articles pour le plaisir de participer à un projet journalistique. N ou s vo u s "Je ne vois aucun Mais les réaccon n a i sson s e n problème éthique à utiliser tions enthouta n t q u e S u p e r le journal pour m'auto- siastes des O p é ra te u r à décerner des prix ou premiers lecp ré se n t, m a i s raconter n'importe quoi" teurs nous a mon ou s s a vo n s tivé à continuer a u ssi q u e vou s p orte z l a ca s- sur cette voie : un contenu q u e tte d e Ré d a cte u r e n Ch e f large et intéressant afin de d u J ou rn a l . Com m e n t vou s vous donner de nombreuses ê te s-vou s re trou vé à ce p oste choses à lire. ? Com m e n t g é re z-vou s a u Sur le déroulement de la q u oti d i e n l a fa b ri ca ti on d e ce- création du journal, nous pul u i - ci ? blions en début de mois une liste des articles qui devront y F AM I N E : J'étais très intéressé figurer, les rédacteurs étant à l'idée que Foe soit doté libres de prendre ceux qu'il d'un journal communautaire, désirent voir d'en rajouter, j'ai donc monté un projet en puis ils ont tout le mois pour ce sens, qui a été validé par rendre leur article. Les gral'équipe. La première édition phistes pendant ce temps tra8

. vaillent sur l'image de couverture. A la fin du mois, je rassemble les articles et je les introduis dans le journal en faisant la mise en page, avec un logiciel nommé Scribus. Tout ce processus est long et fatiguant et on n'a même pas le temps de se reposer sur nos lauriers une fois fini : il faut recommencer. Mais lire que des gens ont aimé nous fait plaisir, alors on continue. N ou s voi l à a u cou ra n t d e b i e n d e s ch ose s g râ ce à vou s. J ' a i m e ra i s sa voi r u n e ch ose p e rson n e l l e m e n t : Lu tte zvou s tou j ou rs p ou r l a sa u veg a rd e d e s p a n g ol i n s ? F AM I N E : Je suis content que tu me poses la question, mais non, j'ai cessé de protéger les pangolins, après réflexion je ne pense pas qu'ils le méritent ; qu'ont-ils fait pour le monde ? Qu'apportent-ils à l'humanité ? Et non je n'ai pas été payé par un quelconque lobby anti-animaux pour cesser de faire de la propagande Green Peace. Ava n t d e cl ore ce tte i n te rvi e w, a ve z - vo u s u n m e s s a g e à fa i re p a sse r ? U n d e rn i e r m ot ? F AM I N E : Pissenlit Sur ce dernier mot qui en laissera plus d'un en méditation, l'équipe du journal ainsi que moi-même vous remerçions du temps que vous nous avez accordez, ainsi que vos réponses. Wi s d o m


début Avril sur The West France. Je travaille dans l'industrie du jeux vidéos depuis maintenant plusieurs années, et je suis toujours aussi enjoué et désireux de découvrir un nouveau jeu et une nouvelle communauté. Car sans les joueurs un jeu ne serait rien, c'est pour cela que j'aime mon poste. Je suis avec mon équipe le premier S h a w : Hi, pourquoi pas, oui contact avec les joueurs. si j'ai le droit à un cadeau !!

et j'espèrai secrètement qu'une telle place se libère. Elle est arrivée à point et je suis vraiment content d'avoir été sélectionné. Je ne regrette en rien aujourd'hui ma place dans cette jeune entreprise et avec mes collègues.

N ou s vou s re m e rçi on s p ou r c e ta b l e a u c o m p l e t s u r v o u s . Tou t fra i ch e m e n t d é b a rq u é ch e z I n n og a m e s d on c. Comm e n t vou s ê te s vou s re trou vé CoM a su r Th e We st F ra n ce ?

a u s e i n d e l a c o m m u n a u té c' e st e l l e b i e n d é rou l é e ?

B on j ou r S h a w, l ' é q u i p e d u j ou rn a l com m u n a u ta i re d e F org e of E m p i re s " Le p e ti t F org e ron " s' i n te re sse n t d e p rê t a u x a u tre s com m u n a u té I n n og am es, ai n si q u 'à l eu r l e a d e rs. S e ri e z-vou s te n té d e ré p on d re à u n e i n te rvi e w p ou r a ssou vi r l a cu ri osi té d e n os l e cte u rs, a ssoi fé s d e co n n a i s s a n ce s ?

(N on m a i s i l rê ve d é j à xD ! ) N ou s a i m e ri on s a va n t d e com m e n ce r l ' i n te rvi e w e n savo i r u n p e u p l u s s u r vo u s , p ou rri e z-vou s n ou s p a rl e r d e vo u s ? S h a w : Bonjour à vous tous chers lecteurs, je m'appelle Basile mais on m'appelle plus communément Shaw ! Je suis toujours étudiant en Marketing/Communication et également Community Manager chez InnoGames depuis

S h a w : Alors, j'occupais un poste de Coordinateur/CoMa externe bénévole dans d'autres compagnies et quand j'ai vu cette offre chez InnoGames, je n'ai pas hésité une minute et j'ai tenté ma chance. À dire vrai, je connaissais déjà l'entreprise, 9

Vou s a ve z su cce d é à N a ol i a à ce p oste , q u i a va i t i n sta u ré u n e org a n i sa ti on . Re p re n d re d e rri è re ce p oste n ' a t-i l p a s é té d i ffi ci l e ? Votre i n se rti on

S h a w : C'est en effet un peu ce que je redoutai lors de mon entrée dans l'équipe et cette communauté qui était déjà bien établie. C'était une toute première pour moi, car j'ai eu par habitude d'arriver dans des nouveaux projets que je faconnais à ma façon. Mais finalement, l'équipe m'a vraiment bien accueilli, Naolia m'a beaucoup aidé, soutenu dans mes débuts ainsi que


chaque membres de l'équipe nauté est maintenant en que je remercie encore. constante expansion et l'ambiance qu'elle dégage est positive. Il existe plusieurs jeux dans le même thème. Mais FoE regroupe beaucoup de qualités de ces différents jeux et a su se démarquer et trouver sa place dans ce monde de brute ! Donc un jeu original, en constante évolution positive, avec une communauté active qui veut aider un maximum pour obtenir un jeu stable avec des fonctionnalités riches et originales pour passer pleins de bons moments avec son alliance et ses amis(es). S u i te à votre b e l l e a n n on ce d e l ' ou ve rtu re d u j e u , p e n se zvou s q u e ce l l e -ci a e u u n i mp a ct su r votre com m u n a u té , e t q u e b on n om b re d e vos u ti l i sa te u rs on t é té con va i ncu s p a r ce n ou ve a u j e u p roposé par I n n og am es ? E n tron s d a n s l e vi f d u su j e t. Vou s ê te s p a r vou s m ê m e m e m b re d e l a com m u n a u té F org e of E m p i re s F ra n ce . Qu e p e n se z-vou s con crè tem e n t d e ce j e u ? E t d e s a c o m m u n a u té ?

S h a w : Je pense que oui, certes elle n'a pas convaincu directement ! Il faut toujours un petit temps pour s'adapter à nouveau jeu. Mais une fois le jeu bien lancé, et le système d'alliance implanté, il s'avère que des joueurs de The West "osent" s'aventurer un peu plus sur Forge Of Empires. Mais bon le principal étant qu'ils aient du temps pour faire les deux !! Le jour où je n'aurai plus de joueurs, j'irai fouetter Tominor et toute votre équipe !

te n d e z - v o u s à c e j o u r c o m m e a m é l i ora ti on s su r F org e O f E m p i re s ? Com m e n t p e rceve z vo u s s o n a ve n i r ? S h a w : Pour être franc, je n'ai plus trop le temps de jouer à Forge Of Empires. Mais si tu me mets le couteau sous la gorge (oui oui il le fait ),et bien voici une petite liste qui n'engage que moi ! Ce qui a pu me déranger est le fait de ne pas pouvoir 'tourner' la carte, et d'avoir un bon aperçu sous plusieurs angles. Également, le champ de batailles qui je trouve reste assez basique, une amélioration du design, des fonctionnalités ne serait pas un luxe. Et troisième point, la création d'évènement que ce soit sur le jeu ou forum serait vraiment sympathique. Je bois un bel avenir ! (hum vois plutôt^^) Forge Of Empires a un très bon potentiel et une bonne équipe derrière pour faire de ce jeu un succès. Des mises à jour régulières et des ajouts d'idées originales feront de ce jeu un lieu de rendez-vous et assurera sa perrénité. Je rappelle d'ailleurs que Forge Of Empires a été nominé au European Games Award, et cela est grâce à vous une fois de plus. Et nous avons encore besoin de vous pour voter pour FoE et nous faire remporter le prix du 'Meilleur jeu par Navigateur 201 2' Go vote : http://www.european-games-award.com/index.php/voting !!

S h a w : Concrètement, j'ai suivi de près l'avant et le lancement de Forge Of Empires et je dois avouer que tout s'est bien déroulé, je dirais même que les résultats ont été au dessus de ceux espéré. Le début a été un peu dur de part quelques bogues N ou s n ' e n som m e s p a s e npersistants qui sont mainte- core l à : ) N ou s vou l i on s vou s nant corrigés et la commu- d e m a n d e r u n e ch ose : Qu ' a t- N ou s vou s re m e rci on s p ou r 10


ce l a . D e votre coté , n ou s savon s q u e l e s m i g ra ti on s se son t b i e n d é rou l é e s, q u e votre n ou ve l l e m a scotte We sth y a é té b i e n a c c u e i l l i e . Q u e n ou s re se rve e n core Th e We st d a n s l e s p roch a i n e s sem a i n e s , vo i r m o i s ?

faire davantage d'interventions dans le futur. Tout cela dans un but d'améliorer l'ambiance de la communauté et de couper cette barrière entre les joueurs et l'équipe. Nous sommes sur un jeu avant tout, alors amusons-nous et arrêtons de pousser la gueuS h a w : Beaucoup de nou- lante !! veautés ! Nous sommes actuellement en phase de test La p re m i è re é d i ti on d u J ou rsur la Version 2.0. Celle-ci va n a l " Le p e ti t F org e ron " a vu l e bouleverser le jeu comme j ou r l e m oi s d e rn i e r. L' a ve zvous le connaissez actuelle- vou s l u ? S i ou i q u ' e n a ve zment. Principalement au ni- vou s p e n sé ? veau du graphisme, mais ce n'est qu'un début. Suite à ce- S h a w : C'était votre première la, beaucoup de nouveautés édition, et je pense les autres vont suivrent dans le jeu qui joueurs s'attendaient à voir vont changer les habitudes une édition de 1 5-20 pages joueurs et le mode de jouer au plus. de chacun d'entre eux. Et nous voilà avec 53 pages Concernant la communauté, à découvrir et à lire. Donc nous allons lancer des évè- surpris mais dans le bon nements de plus en plus sou- sens. Graphisme avec de vent que ce soit sur le forum belles finitions ainsi que la mais également via le jeu et mise en page qui ne donnait autres. Puis Westhy devrait qu'envie d'ouvrir et de

commencer la lecture au plus vite. Le contenu était vraiment intéressant et nous plonge davantage dans la vie de FoE côté InnoGames GbmH mais également côté communauté, ressenti joueurs ce qui est très bien ! Ava n t d e cl ôtu re r ce tte i n te rvi e w, a ve z-vou s u n d e rn i e r m e ssa g e à fa i re p a sse r ? S h a w : The West vous salue et merci à votre équipe pour ce journal qui est très attrayant. L'équipe du journal vous remercie pour votre participation et vous dis à très bientôt, nous l'espérons. WI S D O M

The West est un jeu d'aventure en ligne réalisé par InnoGames. Le jeu nous plonge en plein Far West et le but dans un premier temps est d'effectuer différents travaux et relever des défis pour pouvoir gagner de l'argent et des points de compétence. Par la suite on pourra construire sa propre ville, affronter les autres joueurs en duel et réaliser de nombreuses actions dans le but de devenir l'un des cowboys les plus puissants du jeu. Une fois les premières étapes passées, on peut choisir de spécialiser son personnage, on peut en faire un duelliste, un aventurier, un ouvrier ou encore un soldat, selon si vous préferez partir à la chasse à l'or ou si vous préferez explorer les vastes contrées de The West ou bien si vous voulez devenir la terreur du jeu. On peut également choisir de rester dans la légalité ou bien de s'orienter vers une vie différente en réalisant des holdup et autres. Source : http://www.2001 jeux.com/the-west.html

11


DISCUSSIONS qui ont déchainées les passions

mandes, et comme on est dans une guilde, personne n'est radin et tout le monde s'entraide gaiement, n'est ce pas.

utrefois, le commerce était limité aux seuls 80 voisins, dont les trois quart étaient inactifs, et le reste peu disposé à commercer, entre ceux qui ignoraient sans doute qu'on pouvait communiquer avec d'autres joueurs et qu'on ne combattait pas une Intelligence Artificielle plutôt surfaite, les joueurs à la fois malins et égoïstes qui produisaient tout ce dont ils avaient besoin et répugnaient à échanger avec les autres, et puis bien sûr les arrogants diamanteux qui peuvent de toute façon s'acheter tout ce qu'ils veulent. Dans ceux qui étaient assez complaisants pour se lancer dans la difficile entreprise commerciale, on devait aussi retirer les diables capitalistes qui osaient pratiquer des taux de change honteux en pariant sur le besoin des autres qui les forceraient à accepter toute offre, même à un taux de 1 :5 en leur défaveur, parce que c'est mieux que le 1 :1 0 du marchand. Au final, il ne restait plus beaucoup de joueurs bienveillants disposés à commercer à des taux normaux.

A

Quant les guildes jouent le FMI, cela peut donner des résultats très intéressants : fixer les taux en fonction des âges par exemple. Un taux de 1 :1 pour un échange de deux ressources du même âge, un taux de 1 :1 .5 pour une ressource de l'âge de bronze contre une ressource de l'âge de fer, 1 :2 pour une ressource de l'âge de bronze contre une ressource du Haut Moyen Âge, etc. C'est logique après tout, la production d'une ressource demande à chaque âge le double du précédent. Autant le reconnaitre, les ressources n'ont pas la même valeur. C'est là que des joueurs sont venus agiter les bras, ouvrir la bouche et émettre des sons : non ils n'étaient pas en train de danser pour exprimer leur joie de ce système commercial demandé par quasiment tout le monde depuis l'ouverture du jeu, mais bien au contraire de grogner que cela ne leur convenait pas. Quoi donc ? Ils auraient aimé davantage pour le commerce de Guilde ? Foin ! Selon ces prédicteurs de l'apocalypse, l'ouverture du commerce à la guilde signifierait la fin du commerce de voisinage, et donc à terme, du jeu, un peu comme l'ouverture du mariage aux couples de même sexe entrainera sous

Non, ce portrait du jeu pré-MAJ n'est pas du tout caricatural. Heureusement sont venues les guildes, puis le commerce de guilde. Nous allions enfin pouvoir nous débarasser de nos voisins encombrants en ne commerçant qu'avec les membres de notre propre guilde, d'autant que c'était gratuit : disparu le point Forge nécessaire, alors qu'on est obligé de payer pour commercer avec ses voisins. Une guilde bien organisée peut ainsi mettre au point des taux précis à suivre pour le commerce intra et infra-guilde, en s'aidant du forum interne pour faire des offres et des de12


peu l'effondrement de la société Française et du FMI.

les fouets du FMI. Par une MAJ discrète comme Inno aime en faire, le commerce de guilde a été légèrement modifié. Les joueurs ont été surpris de constater qu'ils devaient parfois payer un point Forge pour accepter l'offre d'un de leurs alliés. Mais pourquoi ? Pourquoi monde cruel ? Le nouveau système était le suivant : les joueurs ont le choix entre créer une offre de guilde, qui est vue par la guilde seulement et ne coutera pas de point Forge aux alliés, et une offre générale, qui est publique, vue par la guilde et le voisinage, et qui elle coûte un point Forge. La raison, on serait bien en peine de vous l'expliquer, personne n'est trop sûr d'avoir compris.

Puisqu'il est si facile de commercer avec les membres d'une guilde, d'autant que c'est gratuit, les joueurs vont cesser de commercer avec leurs voisins. Or, déjà que les voisinages étaient peuplés d'inactifs, d'ignorants, d'égoïstes, de diamanteux et de capitalistes cupides, voila que les rares joueurs bienveillants restants n'allaient plus que commercer avec leur guilde. Plus de commerce, plus de développement par manque de ressource que l'on ne peut pas produire, donc plus d'avancée dans l'arbre technologique, stagnation des villes, effondrement des civilisations, fin du monde. Tout se tient logiquement. Peu importe au final que la solution soit de rejoindre une guilde, puisque nous sommes dans un jeu en ligne multijoueurs.

Alors forcément, les joueurs se sont fait un plaisir de satisfaire les désirs masochistes d'InnoGames en se plaignant sur le forum et sur le Support. Non, non ! les Opérateurs ne sont pas masochistes (pour la plupart), nous n'avons aucune envie de nous faire crier dessus alors qu'on y est pour rien. Enfin, la bonne nouvelle fut tout de même donnée : le système est encore susceptible d'évoluer à l'avenir. En mieux, on suppose.

Le temps qui passa, et avec le regroupement des actifs dans de nouveaux voisinages effectué, nous pouvons confirmer que les peurs de ces joueurs étaient infondées. Le commerce de voisinage a continué son cours, redoublant d'ardeur au contraire puisqu'on était désormais entouré de 79 actifs, même potentiellement ignorants, égoïstes, diamanteux et capitalistes. Tout le monde pouvait donc vivre heureux dans une ferveur commerciale miraculeuse, sauf que...

Foin d'être masochiste, InnoGames applique peut-être à la lettre la politique de la carotte et du bâton : elle fait quelque chose qui soulève le mécontentement des joueurs, puis qui lui apporte leur approbation. Bon, après tout ça, je suis bien content que personne ne m'ait demandé ce que je faisais avec une cagoule de cuir sur la tête. Et la carotte ? Une petite faim.

Patatras. InnoGames ne pouvait supporter que tout se passe bien dans un de ses jeux et que personne ne grogne. InnoGames est une entreprise pleine de gens compétents, qui savent faire leur travail, développer des jeux, coder, corriger les bogues, trouver de nouveaux contenus formidables, etc. A la rédaction, nous n'avons trouvé qu'une seule réponse logique aux problèmes qui ne manquent pas de plomber ses jeux : Inno est masochiste. Ils aiment que les joueurs soient mécontents, cela leur permet sans doute par un mécanisme psychologique paradoxal de se sentir aimés. C'est ainsi qu'Inno s'est sentie obligée de saboter le commerce, ne redoutant ni le couroux subtile des joueurs, ni

F AM I N E COM M E RCI ALE

13


A

ctuellement dans FoE nous pouvons aller à l'âge de la Renaissance, pour arriver à ce stade il faut compter quelques mois, et quelques semaines pour les joueurs diamants. De plus, avec la version BETA nous n'avons pas un rythme qu'il y aura plus tard, c'est à dire que depuis la mise à jour 0.1 0.1 , nous pouvons commercer avec les membres de sa guilde gratuitement. Les joueurs gagnent donc du temps via les points forge.

une fois que les joueurs ne pourrons plus étendre leur ville, les médailles serviront-elles encore ? Ou bien les combats entre voisins seront-ils useless ? Surtout que combattre sans rien avoir au bout donne moins de motivation et encore plus si nous sommes à la fin des âges et que nous n'avons pas de nouvelles troupes à affronter et à apprivoiser tel un chasseur.

Ce système réduit-il la durée de vie de FoE ? Certainement, l'évolution sera accélérée via ce système de commerce. Mais pour compenser ce système, Inno proposera dans un avenir proche un nouvel âge, l'âge colonial a été confirmé par le Community Manager. nJ'espère sincèrement que de nouvels âges seront encore à venir, dans mon avancé personnel, je suis bientôt à la Renaissance et je me vois mal venir simplement faire des récoltes de temps en temps. Foe a un gros potentiel, ce qui veut qu'on attend beaucoup de lui.

Moi qui ai peur de bientôt finir les âges, et quand je vois que certains joueurs ont terminé la totalité des âges mais que font-ils alors ? Sont-ils parti sur le monde Brisgard voir même Cirgard sortie ce mois-ci pour continuer un peu de jouer à FoE ? Il serait dommage que les anciens mondes deviennent déserts au fil du temps alors que beaucoup auront investi dans ces mondes là.

Mais une fois ce nouvel âge terminé, qu'allons-nous faire ? Allons-nous simplement batailler de temps en temps avec nos voisins ? Depuis le mise à jour 0.1 0.1 certains voisinage sont réduit à 1 5-1 6 joueurs seulement. Pourquoi pas réunir et abandonner l'idée des voisinages, certes elle fait partie du jeu, mais elle bloque une certaine possibilité de diverssité. Par exemple je discute souvent avec des joueurs qui sont pas de mon voisinage, je trouve assez dommage de pas pouvoir entrer en interraction avec eux.

Le plus grand ennemis de FoE est la lassitude et de ce fait il est sûr qu'INNO doit trouver des solutions pour allonger la durée de vie de FoE ainsi qu'une grande diverssité dans son gameplay ou sinon le jeu sera voué à une vie éphémère. Vous êtes, vous joueurs et lecteurs du journal peut-être une des clés pour trouver la vie éternelle. Pensez à des idées, suggestions car il y a toujours une oreille prête à vous écoutez. B E STAFLE X

Pour en revenir aux batailles sur FOE les joueurs gagnent des médailles en fonction du classement dans les différents tournois. Ces médailles servent à acheter des expansions, mais la possibilité du territoire a ses limites, 14


Ceci est une page vide. Les pages vides sont le fléau du rédacteur en chef qui doit faire la mise en page à partir d'une maquette du journal déjà faite et où il n'est censé en théorie n'avoir qu'à rajouter les textes et les images. Que faire de cette page vide, s'est demandé désespérément le rédacteur en chef qui avait déjà beaucoup de boulot. Brassant ses bibliothèques d'images, il a trouvé celle-ci.

Nous allons donc faire un petit jeu. Vous allez regarder attentivement cette image. Plus loin dans le journal, au détour d'une page, vous sautant à la gorge comme un politique en manque de voix, vous sera posé une question sur cette image. Essayez d'y répondre de mémoire, sans revenir dessus pour tricher. Et c'est comme ça qu'on résout le problème d'une page vide ou deux.

15


ENQUÊTE de témoignages

Qu ' e st ce q u e l ' H i stoi re ?

peuple, c'est sa vie même. Son existence. En ce sens, U n p a n g ol i n e n ca va l e : l'Histoire n'est pas seulement L'Histoire, c'est le passé. Tout le passé, elle s'écrit au préce qui s'est déroulé avant sent, et se développe dans que je vienne au monde, la "L'Humanité a oublié suite d'évènements se prol'extinction des dodos duisant sur des milliers d'anet est donc condamnée à nées et me conduisant recommencer finalement à être poursuivis avec les pangolins" par des individus aux penUn pangolin en cavale sées mal avisées. L'Histoire apparait avant tout comme des racontars, ce qu'on dit du l'avenir. L'Histoire, c'est un passé. L'Histoire au final, peu la conscience de la nac'est la mémoire. tion. La conscience qu'elle a d'elle même et de ses actes. H É RODOTE (l e ch a t d e l a ré- On apprend énormément en d a cti on ) : L'identité d'un peuple et d'une nation, c'est son Histoire. Cet animal écailleux nerveux a raison de dire que l'Histoire c'est la mémoire. Car c'est elle qui fonde la personnalité des individus. Vous êtes ce que vous êtes parce que vous vous souvenez de votre passé et de tout ce qui vous a conduit à en arriver là. C'est le vaste développement d'un pays, de sa naissance jusqu'à sa mort, et tout ce qui s'est passé durant sa vie. L'Histoire est ainsi davantage que l'identité d'un 16

étudiant l'Histoire d'un peuple : ce qu'il dit de lui, mais aussi ce qu'il ne dit pas, ce qu'il cache, et la manière dont il le dit et dont il le cache. L'Histoire m'apparait donc comme fondamentale pour la civilisation humaine, et je ne dis pas ça parce qu'on m'a promis une double ration de croquettes. P e u t-on ou b l i e r l ' H i stoi re ? U n p a n g ol i n e n ca va l e : Oui c'est évident. L'Histoire est vaste et il est facile de l'oublier, sans le vouloir ou déli-


E s t- c e u n e b o n n e c h o s e d e d é tou rn e r l ' H i stoi re à d e s fi n s p u re m e n t com m e rci a l e s ?

bérément. C'est en oubliant l'Histoire qu'on la recommence. Et puisque l'Histoire, selon moi, c'est la mémoire avant tout, non seulement elle peut être oubliée, mais en plus quand c'est le cas, cela signe la mort d'une partie de l'Histoire. Certains passages de l'Histoire peuvent être trop traumatisants pour un peuple, qui va alors chercher à les effacer de sa mémoire. Je considère cela comme très grave, car le traumatisme ne fera que resurgir plus tard. Tout comme l'Humanité a tout oublié de l'extinction des dodos qu'elle a causée, elle recommence désormais avec les pangolins et n'hésiteras pas à oublier encore une fois. H É RODOTE : L'Histoire ne s'oublie jamais vraiment. Je considère les civilisations comme de vastes organismes, puisque

l'Histoire est leur conscience, elles ne peuvent pas oublier leur conscience, seulement la mettre de coté. Oublier l'Histoire est alors impossible, elle ne manquera pas de resurgir d'une manière ou d'une autre. Au pire, on ne fera qu'oublier une petite partie de l'Histoire. Mais oublier l'Histoire toute entière ? Non, ce n'est pas réalisable. L'acte même de vouloir mettre le passé de coté est un jalon de l'Histoire humaine. Les humains sont des êtres d'une curiosité insassiable, et un jour des gens chercheront à savoir que l'on a tenté d'oublier. Je pense même que les humains gardent une mémoire génétique de toute leur Histoire. Quelque part dans notre cerveau, dans notre ADN, l'Histoire de l'humanité veille. Et jamais elle ne s'oubliera. 17

U n p a n g ol i n e n ca va l e : C'est absolument honteux. Les humains sont prêts à tout pour de l'argent. D'autant qu'à détourner l'Histoire, on risque de la changer : films, livres et jeux sont réalisés selon le point de vue de leurs créateurs, qui ne parlent pas vraiment de l'Histoire, mais de leur version de l'Histoire. Ils peuvent changer des choses pour adapter l'Histoire, le passé, à leur époque, le présent. Ce qui est insensé. Nous avons l'exemple avec toutes les histoires tirées de la mythologie grecque. Jamais on ne verra à l'écran, produit par des entreprises américaines, la vraie mythologie, avec ses meurtres sanglants, son absence totale de pitié et de compassion, ses viols et ses massacres d'enfants. La version de nos jours sera édulcolorée. Il faut se conformer aux moeurs pour pouvoir vendre l'Histoire. Au final, l'Histoire est transfigurée quand elle sert le commerce. H É RODOTE : L'enseignement de l'Histoire doit avoir une vocation de recherche de la connaissance, pas de propagande ou d'argent. Car il n'y a pas que le détournement commercial qui pose problème : quand un Etat se sert de son Histoire pour créer de nouvelles


histoires, la mémoire des individus et la figure même de la Nation risquent d'etre bouleversées. Des personnages historiques sont élevés en héros, et d'autres sont jetés plus bas que terre. La reprise de l'Histoire revient à la réécrire. On réécrit l'Histoire pour qu'elle se conforme à la vision que l'on désire d'elle. Une vision commerciallement profitable, ou idéologiquement idéale. On fait de Vercingétorix le premier héros de tous les Français, mais a t-il réellement à voir avec la France d'aujourd'hui ? Il est essentiellement une reprise d'un gouvernement en mal de figures patriotiques. Et Clovis, roi des Francs, qui fait de son royaume un état catholique parce que Dieu lui a accordé la victoire. C'est ce qu'on nous apprend à l'école, on ne

nous dit simplement pas que la majorité de la population en Gaule était catholique et qu'il était politiquement intéressant de se convertir au christiannisme. L'Histoire est une arme dangereuse, quelles que soient les mains qui la manie.

l'Histoire. Comment voir la différence ? Au final, les petites histoires deviennent l'Histoire. Il n'y a que le présent qui est figé. Le passé est en constante reconstruction par les générations qui le suivent et le refaçonnent à leur envie.

Au fi n a l , l ' H i stoi re e xi ste t-e l l e vra i m e n t, ou b i e n n ' a p p ren on s-n ou s q u e d e s h i stoi re s ?

H É RODOTE : (pars manger ses croquettes alors que le pangolin s'enfuit à la vue d'hommes armés de pistolets tranquilisants)

U n p a n g ol i n e n ca va l e : La question se pose. Même l'Histoire contemporaine peut être discutée. Alors qu'en est il des siècles passés ? Nous pouvons apprendre des choses complètement fausses sans même le savoir. On peut nous enseigner des histoires, des contes, des mythologies, des mensonges, et les faire passer pour de

18

Eh bien merci tous les deux pour ces intéressants développements, nulle doute que cela nous donnera à réfléchir. F AM I N E D' I N TE RVI E WÉ S


AVIS de changements

Le s j e u x d e g e sti on /stra té g i e

après. Pour faire simple, le jeu consiste souvent à planter des choux ou élever des cochons. Bien sûr, de nombreuses variantes existent, mais globalement le principe reste le même : récolter des ressources pour construire des batiments de production de ... ressources. Oui, les mêmes. Exempts de confrontation avec les autres joueurs, ces jeux tranchent radicalement avec le stress des conquêtes. C'est justement après une partie un peu tendue que vous apprécierez le confort de ces mécaniques de jeu sans risque et sans enjeu. Il est même possible que vous enveloppe une chaude et rassurante sensation de déjà-vu nimbée d'un parfum familier. Généralement, ce n'est qu'au bout de quelques semaines qu'on parvient à mettre une image sur cette sensation : celle des parties de bridge auxquelles vous traînait sempiternellement votre grand-mère chaque mercredi après-midi et au cours desquelles chaque tic de l'horloge soulevait un suspens digne des plus palpitants épisodes de Derrick tellement l'arrivée du "tac" était longue et incertaine. Ah! Et l'odeur était moins celle de la camomille fumant sur le coin de la table que celle du formol dont on avait hebdomadairement extirpé les partenaires de jeu de Mémé. Parce qu'autant l'avouer, cette absence de confrontation PvP dans les rpg-gestion a légèrement tendance à les rendre un tantinet

Pour appréhender les implications d'une telle mise-à-jour, il est nécessaire de prendre un peu de recul pour comprendre la mécanique de jeu. Pour ceux qui aiment les étiquettes, FoE est rangé dans la catégorie des jeux de gestion/stratégie. Cette catégorie, depuis quelques années a pris des allures de fourretout, mais on peut y voir émerger trois tendances distinctes : les jeux de conquête, les rpg de gestion et les jeux de développement économico-militaires. Les jeux de conquête sont les plus anciens dans le petit monde du mmo. Ce sont des jeux hyper-addictifs et exigeants, responsables de moult heurts conjugaux, nuits blanches et échecs scolaires en tous genres. Tout joueur qui se respecte en a testé quelques uns en se jurant à chaque fois que l'on ne l'y reprendrai plus. Mus par le même leitmotiv "Marave ton prochain comme toimême", la partie "gestion" se limite souvent à récolter quelque ressource de base qui sert surtout de prétexte à envoyer ses troupes voir chez le voisin si l'herbe est plus verte. Les rpg-gestion ont vu le jour peu de temps 19


répétitifs, voire ennuyeux.

informatique ne relèvera pas du tout de la même difficulté s'il doit ou non permettre à un joueur seul d'y jouer... et la stupidité crasse de l'IA gérant les batailles de FoE devrait achever de convaincre les plus sceptiques... Dans ces jeux où les aspects militaires ne sont pas primordiaux, le problème se situe moins dans la conception d'une IA performante que dans la manière d'éviter de tomber cette fois dans les travers des jeux de rpg/gestion : une répétition quotidienne de centaines de clics poussifs qui occupent bien, mais qui évoquent plus "Les temps modernes" de Chaplin qu'un réveillon aux Folies Bergères. Ajouter des couches successives de difficultés sont des solutions faciles mais ça ne dure qu'un temps et ça ne relève pas l'intérêt du jeu. Des pansements sur une jambe de bois. Donc là, pas de mystère, il faut innover en permanence. Et innover, ça coûte cher ! Tout le problème est là : l'absence de PvP impose un modèle économique proche de celui des gestion/rpg qui maintien l'intérêt des joueurs à grands coups d'évènements, de nouvelles fonctions, de nouvelles cartes ou d'extensions qui coutent une fortune en développement et qu'il faut financer en incitant le joueur à sortir la carte bleue. Pour inciter les récalcitrants à payer, quel meilleur moyen que d'offrir des options payantes qui n'offrent plus du confort comme dans les jeux de conquête, mais un réel coup de pouce dans le jeu ? Evidemment, ce coup de pouce, en plus d'alimenter les sempiternels débats entre payeurs et non payeurs, met à mal l'objectif premier en incluant dans le jeu une composante hautement inégalitaire : le pognon. En résumé : jeu à chances égales = pas de PvP = jeu couteux = options payantes = inégalités de chances. Je pose 2 et je retiens 1 , je divise par l'age du capitaine et paf : jeu à chances égales = inégalités de chances. La boucle est bouclée... et après on s'étonne que les gens râlent ! Bien sûr, cette vision des choses est un peu caricaturale. Il existe bien des manières de casser ce cercle vicieux, mais elle résume

Entre deux eaux, les jeux de développement économico-militaires, cherchent à trouver un équilibre entre la castagne et la réflexion. Inspirés des plus anciens jeux PC (Settlers et DUNE II sont sortis à quelques mois d'écart) ils sont pourtant très récents dans le monde du mmo. La raison est très simple : ce sont les jeux les plus difficiles à concevoir. Stratégiques en restant accessibles, prenants sans être chronovores, le dosage est assez délicat à trouver. Tellement délicat, qu'à ma connaissance personne n'a vraiment réussi. Souvent mal compris par beaucoup de joueurs, ils prennent systématiquement une volée de bois vert à leur sortie à cause d'une maladie génétique commune : une espérance de vie limitée. Je m'explique : L'ambition d'un jeu qui offrirait une réelle compétition axée sur la gestion et la réflexion empêche l'implémentation d'un vrai PvP. J'entends par "vrai PvP" une bataille qui implique un échange de bons procédés : Un assaillant envoie une attaque qui laisse le temps à sa cible d'organiser des défenses, appeler des copains, bref d'entreprendre quelques actions qui justifient le mot "stratégie". Entendons-nous bien, aligner 8 troufions en serrant les fesses, égorger une poulet à moitié nu et couvert de sang au milieu d'une nuit de pleine lune en psalmodiant "Par Mars, Arès, St Isidore de Séville et St Jude, faîtes que l'IA soit moins con que d'habitude !!" N'est PAS de la stratégie. Donc, le PvP, en tous cas dans ses formes connues, ferait basculer le jeu dans les travers des jeux de conquête qui récompensent moins les grands stratèges que les oisifs qui peuvent se permettre d'être connectés au bon moment, voire 24h/24 pour les plus décérébrés. Or, le PvP est le moyen le plus économique de faire durer un jeu. Remplacer toutes les interactions possibles, les réactions instinctives ou émotionnelles d'un joueur humain par un programme informatique représente un travail colossal. Je pense qu'il est facile de comprendre que la conception d'un jeu d'échec 20


quand même la difficulté de trouver une équilibre dans ce genre de jeu.

inégalités sont flagrantes. Le classement, en grande partie basé sur les bâtiments et leur production devient bidon. Exit l'intérêt de la gestion de l'espace.

E t F o E d a n s to u t ç a ?

Maintenant, reste le gros morceau, celui qui, à mon avis, fait toute la typicité de ce jeu : le couple hétéroclite ressources rares/voisins. La grande diversité de ces ressources, aussi difficiles à se procurer qu'indispensables, associé au voisinage, ce microcosme avec lequel il faut interagir à la fois militairement et commercialement, est la grande composante de FoE. Gérer les relations diplomatiques avec ce groupe imposé d'individus inconnus dont on a absolument besoin pour trouver les ressources manquantes, mais qui, en même temps, sont des concurrents de tournois qu'il faut attaquer, ça, c'est intéressant ! Il est clair que la proportion d'inactifs rendait les choses invivables pour les malchanceux et que le brassage était indispensable... indispensable mais suffisant ! Quelle idée de détruire toute une des facettes les plus intéressantes du jeu en ouvrant ce commerce aux guildes et rendant ainsi l'accès aux ressources rares beaucoup trop faciles?? Traditionnellement, la progression est séparée en deux phases plus ou moins longues : d'abord un développement individuel, puis l'ère des guildes. Cette décomposition permet de découvrir un même jeu sous deux facettes différentes. C'est un moyen économique de prolonger la durée de vie du jeu en ajoutant, en début de partie, des difficultés qui se seraient révélées fastidieuses à la longue. Sur FoE, par exemple, il aurait suffit de conditionner l'intégration à une guilde à la construction d'un bâtiment de la renaissance. De plus, ça présente l'avantage de fournir au joueur un objectif à atteindre. Mais là, je ne comprends pas pourquoi ils nous ont jetés aussi rapidement dans les bras des guildes, pourtant aujourd'hui vides de sens. Auraient-ils cédé à la pression populaire? Vox populi, vox Dei. La voix du peuple est souveraine... mais ce n'est pas pour ça qu'elle a raison...

FOE est un jeu de développement économico-militaires destiné à une population plutôt mature. Cette affirmation ne devrait pas soulever les foules, mais il me semble nécessaire de le rappeler parce que le mot-clé dans cette définition est "jeu". Certains ont tendance à l'oublier, mais un jeu implique un peu de résistance, de compétition. Pour qu'il y ait compétition, il faut que plusieurs techniques puissent s'affronter, si possible autrement qu'à coup de carte bleue. Et honnêtement FOE n'est pas le pire du genre mais je crois que pour le découvrir vraiment, il faut un peu gratter le vernis. Clairement, ce n'est pas sur la gestion de l'arbre technologique que les joueurs vont pouvoir se tirer la bourre. Cet arbre là s'inspire plus du peuplier que du baobab. Toutes les branches vont dans le même sens. Inutile de chercher à favoriser l'approche commerciale, économique, militaire, à quelques exceptions près, il faut développer toutes les technologies, et dans le bon ordre de surcroît... Je ne sais pas s'ils ont embauché Leatherface ou le coiffeur de Yul Brynner comme jardinier, mais le jeu gagnerait en intérêt en lui laissant pousser quelques branches dissidentes à leur bonsaï. La gestion de l'espace est un peu plus intéressante... En tous cas, ça titille la nostalgie de l'ancien joueur de Tetris que je suis... Evidemment ce genre d'optimisation est difficilement compatible avec une quelconque recherche d'esthétique architecturale, mais bon, on joue pour la catégorie gestion et stratégie, pas maisons et jardins... Malheureusement, il y a, à mon sens, un petit dérapage de ce coté là. Si ici, la tentative de sortir du fameux cercle vicieux est louable, un détail vous y replonge fissa la tête dedans : il est beaucoup trop facile de se payer des extensions. Visitez vos voisins et constatez : Les 21


J'ai l'air de râler comme ça, mais je continue de penser que les débuts de FoE sont prometteurs. Ok, il y a quelques fautes de gout, quelques erreurs d'aiguillage, mais je pense qu'il y a de l'avenir et que ça reste un des meilleurs du genre. Le graphisme est agréable, le concept très diversifié et cohérent... il y a matière à en faire quelque chose. Et comme je suis le premier à fustiger les détracteurs qui ne proposent pas d'alternative, je me dois de dire où je vois son avenir : Le PvP n'est pas faisable ? Alors cherchons

du coté du PwP. Si pour garder l'esprit du jeu on ne peut pas développer la facette Player versus Player, creusons le Player with Player. Les concepteurs du jeu nous ont fait rentrer dans les guildes à grands coups de talon, qu'ils nous en montrent maintenant tout leur potentiel. Je suis persuadé que l'avenir de FoE passe par elles. D1 27

SUGGESTIONS du chef

La première suggestion sur laquelle je me penche est la d'or suivant les âges.

réévaluation du bonus de pièces

Cette suggestion est née de l’impulsion de Mazertov le 20 juin 201 2 est a été suivis par bon nombre de joueurs. Mazertov nous propose que les bonus de 500 po (pièces d’or) que nous attribue l’Hotel de Ville toute les 24h00 soit évolutif en fonction de notre progression dans les âges. Plusieurs joueurs ont suivi cette suggestion et sont d’accord pour dire que 500 po au départ dans les premiers âges c’est super, mais par la suite en évoluant vers des âges plus reculés cela devient obsolète. : P ou r m a p a rt e ffe cti ve m e n t, q u e l l e h e u re u se su rp ri se q u e d e m e voi r a ttri b u e r 5 0 0 p o p a r tra n ch e d e 2 4 h 0 0 . M a i s a ve c l ’ é vol u ti on à tra ve rs l e s â g e s, e ffe cti ve m e n t l e s 5 0 0 p o d e vi e n n e n t j e d i ra i s ri si b l e s fa ce à ce q u e n ou s d e m a n d e s e n re ssou rce s l e s d i ve rse s ch ose s. P ou r m a p a rt e ffe cti ve m e n t, l ’ é q u i p e d u j e u d e vra i t re voi r ce systè m e d e b on u s a fi n d e l e re n d re p l u s a d é q u a t à n os « b e soi n s » d u ra n t n otre é vol u ti on . Avis du Chef

La seconde suggestion que je voudrais détaillée est la numérotation des quêtes. Suggestion proposée par notre cher Starosse le 30 juin 201 2. Cette suggestion aurait pour but de lister et numéroter les quêtes. Une première numérotation pour les quêtes principales, mais aussi une pour les secondaires. Les joueurs ayant participé favorablement pour la plupart à cette suggestion ont été rejoins par 22


deux membres d’équipe sur le sujet (deux opérateurs à l’époque), qui selon eux, cette suggestion leur simplifierai leur tâche lors de la recherche d’une quête. : Tou t d ’ a b ord , j e ti e n s à d i re q u e ce rta i n s n om s d e q u ê te son t d i ffi ci l e s à m é m ori se r ou à re te n i r. Le systè m e d e n u m é rota ti on p ou rra i t se p ré va l oi r d ’ ê tre p l u s j u d i ci e u x p ou r n os m é n i n g e s. O n sa u ra i t ou on e n e st, sa n s ch e rch e r à e xp l i q u e r a u x a u tre s « M a i s si tu sa i s j e su i s à l a q u ê te ou i l fa u t fa i re ` b l a b l a b l a » q u a n d on n ou s d e m a n d e . Ave c l a n u m é rota ti on d e s q u ê te s, i l n ou s su ffi ra d e d i re q u e ce soi t a u x a u tre s j ou e u rs ou à l ’ é q u i p e e n ca s d e sou ci s « j e su i s à te l n u m é ro d e q u ê te » e t voi l à l e tou r se ra j ou é . D on c p ou r m a p a rt u n e s u g g e s ti o n b i e n p e n s é e . Avis du Chef

Quant à la dernière suggestion sur laquelle je vais me pencher avec vous : Abandonner une bataille avec des conséquences négatives.

Soumise par Servalien le 28 juillet dernier. Proposition qui suscite moults avis divergents. La proposition faite est de « pénaliser » un attaquant qui décide de fuir un combat. Par pénaliser je lis de lui faire perdre quelque chose de par sa fuite, son abandon du combat. Plusieurs façons de pénaliser l’attaquant fuyard ont été soumises. Comme lui faire perdre des po , des points de combats ou encore faire perdre une unité (la plus faible) ou encore un point de vie à chaque unité. Proposition très controversée que voilà de par la multitude d’avis divergents. : P ou r m a p a rt j e su i s vra i m e n t d u b i ta ti f q u a n t à ce tte su g g e sti on . I l e st vra i q u e p é n a l i se r q u e l q u ’ u n q u i vi e n t a u com b a t m a i s re p a rt a u ssi tôt sa n s a ffron te r l e d é fe n se u r, j e trou ve ce l a m oye n . Le d é fe n se u r n ’ y p e rd ri e n , d on c p ou rq u oi p é n a l i se r l ’ a tta q u a n t ? L’ a tta q u a n t fu i t, se re n d a n t com p te p ou r p l u si e u rs ra i son s d i ve rse s q u ’ i l n e ve u t p a s com b a ttre . La l og i q u e vou d ra i t q u e si i l fu i t, i l d i sp a ra i t d a n s l a n a tu re , d on c ce rta i n e s p rop osi ti on s d e p é n a l i sa ti on d e vi e n n e n t ob sol è te s d e p a r l e u rs a rg u m e n ts. P ou r m a p a rt l e systè m e a ctu e l d e vra i t re ste r te l q u ’ i l e st. Avis du Chef

23


24


BOGUES et autres tapettes à mouches

Qu ê te s d e sa ti sfa cti on n on p ri se e n com p te

la fenêtre d'achat est blanche et vous ne pouvez dépenser utilement votre argent. Ce problème survient avec Internet Explorer, comme de nombreux autres problèmes. Changez de navigateur et vous pourrez enfin nager dans les diamants. Pour tout autre problème de paiement (achat par SMS mais diamants non reçus, etc.) contactez le Support avec en type de ticket "Premium".

Les quêtes telle " Apaiser Canturia" et autres, demandant d'augmenter la satisfaction de 600, 777, etc. connaissent parfois un problème : les décorations et routes sont prises en compte, mais pas les bâtiments culturels. A noter que le bâtiment doit être construit après l'acceptation de la quête, et que vous devez être connecté lors de la fin de sa construction pour vous assurer qu'il soit pris en compte. Si malgré tout, votre augmentation de satisfaction n'est pas compris dans la quête, alors vous devez contacter le Support qui vous aidera à résoudre ce problème. D'une manière générale, être connecté au moment de la fin de la construction diminue les chances d'avoir ce bogue.

P rob l è m e a ve c l e s tou rn oi s e t l e s voi si n a g e s De dimanche à lundi, il arrive avec la MAJ des voisinages que ceux-ci et les tournois connaissent des problèmes : points de combat non comptabilisés, bataille impossible à résoudre, voisinages non complets, etc. Vous pouvez contacter le Support pour le signaler si cela vous fait plaisir, mais nous n'y pouvons rien pour l'instant. Le mieux est de ne pas faire de combats le dimanche aprèsmidi et soir, et attendre patiemment lundi soir/mardi que ces problèmes se résolvent d'eux mêmes.

Qu ê te d ' i n fi l tra ti on m a i s se cte u rs d é j à con q u i s Vous devez infiltrer 3 secteurs par exemple, mais 2 sont déjà conquis, vous ne pouvez donc en infiltrer qu'un. Comment finir la quête ? La conquête de toute la province désignée permet de valider la quête : ce qu'elle demande en réalité, malgré l'énoncé, n'est pas d'infiltrer X nombre de secteurs, mais de les conquérir. Vous n'avez donc pas besoin de contacter le Support pour résoudre cette quête.

E m a i l d ' a c ti v a ti o n e t 3 0 d i a m a n ts Voici un problème qui a innondé le Support pendant quelques semaines. Vous ne recevez pas votre email d'activation et par conséquent, vos fabuleux 30 diamants. Tout d'abord, allez dans Propriétés, Activation, et regardez si le bouton "Renvoyer un email" en bas à droite est grisé ou non. Si vous pouvez appuyer dessus, c'est que votre compte n'est pas activé. S'il est grisé, votre compte est activé. Mais vous n'avez pas reçu les 30 diamants ? Contactez le Support afin de les recevoir.

F e n ê tre d ' a ch a t d e d i a m a n ts b l a n ch e Vous voulez soutenir l'économie mondiale, sauver des milliers d'emplois et relancer la croissance économique européenne ; ce faisant en achetant des diamants ? Oui mais 25


DU COTÉ de Michelange

Nom : Dadou97460 Expérience : 2 ans Logiciel : Photofiltre Studio X Galerie : http://forum.fr.forgeofempires.com/showthread.php?1 685-Galerie-Of-dadou (N ote d e l a ré d a cti on : n ou s n ou s e xcu son s p ou r l a g ê n e m om e n ta n é e , m a i s l e s i m a g e s n e son t p a s d i sp on i b l e s p ou r l e m om e n t. Ve u i l l e z cl i g n e r d e s ye u x p l usi e u rs foi s a fi n d e ra ffra i ch i r l a p a g e . S i ce l a n e fon cti on n e p a s, e ssa ye z d e l i re a tte n ti ve m e n t l a d e scri p ti on q u i su i t p u i s d e fe rm e r l e s ye u x, d e vou s con ce n tre r trè s fort, e t d e vou s i m a g i n e r l ' i m a g e )

Commençons par la première qui pourrait hanter vos pires cauchemars ! Ce monstre est mise en valeur par des effets plutôt réussi, qui colle parfaitement avec le personnage de cette oeuvre. Les couleurs des différents effets correspondent bien avec la couleur et le thème choisi. L'écriture un peu chaotique est plaisante et se fond bien dans l'oeuvre sans pour autant passée inaperçu. Pour finir avec un cadre simple mais efficace. Après un court passage dans l'obscurité, nous allons rechercher un peu lumière... (N ote d e l a ré d a cti on : m e rci d e con ti n u e r d e g a rd e r l e s ye u x fe rm é s ta n t q u e ce p rob l è m e d ' i m a g e n e se ra p a s ré sol u . )

Cette deuxième oeuvre représente également une créature mystérieuse, mais celle-ci viendrait sûrement du paradis. Cet effet lumineux à droite est très bien situé et réalisé car il nous laisse 26


une impression interressante, comme si cette créature venait d'en sortir pour venir à nous. Ce qui est dommage, c'est que cet effet est très puissant, flash ce qui peut nuir un petit peu à la créature beaucoup plus pâle et discrète niveau couleur. Pour ce qui est de l'écrituere, cela reste très correct et en rapport avec les couleurs. (La ré d a cti on a e n ré a l i té ch a n g é d ' a vi s. P a r m e su re d ' é q u i té e n ve rs l e s a ve u g l e s, ce tte i m a g e a é té re m p l a cé e p a r u n e tra n scri p ti on e n b ra i l l e . P ou r l a voi r, ve u i l l e z p ose r vos d oi g ts su r l ' é cra n e t su i vre l e s su b ti l e s d é form a ti on s d a n s l a tra m e d u j ou rn a l )

La troisème oeuvre est plutôt étrange, avez-vous déjà vu dans vos villes un homme avec une moustache aussi ridicule et un chapeau comme ça ? Jamais cette personne pourrait devenir connu mondialement, même en 201 2 ! Mais elle reste une oeuvre simple, avec un fond simple en couleur mais qui laisse place au personnage, cet effet 3D qui je puis dire est plutôt bien, on pourrait croire qu'il veut aller loin de nous. Sommes-nous si moche ? Pour ce qui est de l'écriture, je le trouve pas très appropriée. Elle s'incruste pas assez dans l'oeuvre, elle prend trop de place et la police me plaît pas trop. Mais ceci reste mon avis personnel. (Ap rè s u n e a n a l yse a p p rofon d i e d e n otre j ou rn a l , n ou s d é cl i n on s fi n a l e m e n t tou te re sp on sa b i l i té d a n s l a p ré te n d u e a b se n ce d ' i m a g e d e l ' a rti cl e G a l e ri e d e Vi n ci . I l a p p a ra i t b i e n p l u s p rob a b l e q u e vou s soye z vou s-m ê m e à l ' ori g i n e d u p rob l è m e . Votre systè m e vi su e l re n vi e n d ra sa n s a u cu n d ou te à l a n orm a l e à l a p a g e su i va n te . ) Voici la dernière oeuvre que je vais vous présenter. Et oui c'est bien moi Bestaflex, avec ma musculature incroyable, qui ressort très bien avec cette couleur puis les effets lumineux montre l'intensité que j'emploi pour écrire cet article, la hargne est bien mise en valeur. Le symbole est également mit en valeur, comme si c'était le but à atteindre. Ça rempli bien l'oeuvre, ce qui permet de centrer le personnage ainsi laisser une bonne place pour l'écriture qui coordonne bien encore une fois avec le reste de l'oeuvre tant au niveau des couleurs que de la police. Ces quatres oeuvres m'ont beaucoup touché, je ne suis pas un expert mais je sais où il y a du travail ou non. Je pense que Dadou fait de son mieux, et qu'au fil du temps il progresse, suffit simplement de regarder sa galerie, plus il avance et plus les oeuvres sont belles. C'est une bonne leçon amis lecteurs, il faut du travail pour réussir !

27


Voici quelles étaient les conditions de l'aigle qui se cherchait un nouveau plumage : Kit Avatar plus Signature au dimensions forum Couleurs : carte blanche sauf rose et prune ainsi que couleur proche Image réel plutôt que dessin, mais vous pouvez proposez tout de même :-) Texte sur la signature : Aquilamaximus Modérateur.

Wakiza, illustre parmis les plumeurs, vint lui proposer un nouveau plumage tout de rose et de flammes. Des plumes de style, dit-il à un Aquilamaximus dubitatif. Pas de fromage pour Wakiza.

C'est finalement Lordy, avec la création ci dessus, qui gagna la satisfaction de l'aigle. Bravo à lui. Oups, on dirait qu'un ragondin vient de lui voler son fromage ! 28


Les commentaires de l'oeuvre : "Création que j'affectionne, particulièrement parce qu'elle est abstraite. Ne sachant pas ce que la création représente exactement du premier coup d’œil, l'auteur laisse les personnes visualisant la création se perdre dans l'imagination et l'interprétation personnelle, et j'adore ça ! Tu as touché mon point sensible, tu m'as fait imaginé, rêvé, il est donc naturel que la note soit élevée. Bien joué" H E RO E " C'est une création qui souffre de son hors-sujet, en effet ce bleu foncé et ces vagues puissantes qui bousculent un navire m'évoquent plus le fracas d'une tempête ou le rugissement de la mer plutôt que des vacances, par définition paisibles. Malgré la couleur sable du fond et le motif qui apparaît par dessus la transparence, qui ramènent à la plage (notamment avec les motifs, je pense tant aux populations du Pacifiques qu'aux surfeurs), le détournement du sujet n'aboutit pas à quelque chose de satisfaisant. Pourtant la création a son charme, dans ces vagues au style marqué, à la saturation déroutante et à la force surprenante. Autre point négatif, ces deux barres dans le coin droit supérieur. Je sens bien qu'elles maintiennent un équilibre dans la création, mais je ne sais apprécier ces fioritures rigides. Et enfin, le " waves are powerful " qui apporte une oblique en plein centre de la création, freinant à mon sens l'expressivité des vagues. Cependant cette création reste supérieure à sa comparse, malgré son imperfection et le paradoxe, ou tout du moins l'opposition, entre les deux thèmes qui cohabitent ici, seulement par son originalité, dans l'idée et la réalisation." E U DES 29


Ceci est une page vide. Oui, une autre page vide. Les pages vides ne posent pas de problème quand on parvient à les remplir par des pirouettes. Vous me direz, pourquoi garder une page vide ? Il suffit de la supprimer ou de mettre l'article de la page suivante à la place. Eh bien, mes chers lecteurs, c'est que la mise en page est un processus long et compliqué, et que ça m'arrange si je n'ai pas à trop la changer chaque mois, ni à changer les numéros de pages du sommaire. Mais ce n'est pas très grave puisque cette page n'est pas complètement vide. Alors voici deux petits jeux, au lieu d'un comme promis précédemment, pour vous remercier d'etre allé jusqu'à la 31 ème page.

Jeu numéro 1 : Sur l'image de la page vide précédente, que dit le personnage illuminé aux cinq hommes torse nu ? a) Vous savez, moi, je n'ai aucun problème avec les forgerons torse nu, j'ai plein d'amis forgerons torse nu, ce qui me dérange c'est le fait de forger torse nu. b) Une baguette et un pain au chocolat pas trop cuit s'il vous plait. Non pas celui-là, regardez, il est encore en fusion. c) Je cherche un apprenti forgeron grand comme ça, aux cheveux noirs, l'air un peu constipé, avec un casque de taureau qu'il s'est forgé lui même, vous connaissez ?

Jeu numéro 2 : _________ En neuf lettres, désigne une certaine incongruté dans le journal.

30


Non en fait il n'y a pas tant de pages vides que ça. C'est juste des prétextes pour faire de petits jeux sympas.

Jeu numéro 3 : En recopiant la joconde, le faussaire a fait 4358 erreurs. Sauras-tu les retrouver ?

31


LA FORGE aux écrits

Le Rp est l'écriture d'un même récit à plusieurs personnes. Chacun y joue un personnage qui lui est propre et à travers les yeux de chacun des personnages appartenant à chacun des Rpistes se façonne leur monde et leur histoire commune. Nombre de nos écrivains en herbe se sont prêtés au jeu pour le plaisir d'écrire ensemble et de partager une même histoire. Il s'agit là d'un Rp ouvert auquel tout le monde peut participer s'il en a envi et regroupant différents niveaux d'écrivains, n'ayez donc pas peur d'aller à votre tour poser votre pierre à l'édifice pour conter la légendaire histoire d'Astape... Résumé: La nouvelle et pacifique Astape est en proie aux tourments de la guerre amené par les ambitions de Ménestès. Devant l'imposante armé de l'envahisseur Astape est en mauvaise posture, une décadence observée par ses habitants qui ne peuvent plus compter que sur eux mêmes pour façonner leur destin. Vont ils fuir ? Résister à l'envahisseur ? Ou au contraire vont ils grossir les rangs de Ménestès ? Nul ne peut le dire, chaque plume décidera de la tâche qui incombera à son personnage pour qu'ensemble ils écrivent le destin d'Astape... Il s'agit donc d'un récit de guerre situé entre antiquité et fantasy qui se construit au fil des contributions. Ce Rp se construit encore et le moment est propice pour venir y ajouter votre personnage. La diversité des plumes et des avis donne lieu aux joies du Rp qui découle doucement sans que personne ne sache la destination. Avec quelques très belles participations et des surprises à chaque post, «Pendant ce temps» est l'assurance d'un récit surprenant qui vous entraînera dans un imaginaire collectif complet et original. On pourra cependant lui reprocher certaines incohérences et un manque de constance dans le récit mais c'est là les aléas du Rp et de l'écriture à plusieurs qui a les qualités de ses défauts, imprévisible et changeant c'est ce qui fait le charme et la faiblesse de «Pendant ce temps» et du Rp en général. Background et premier post de ce RP, par Elliana: Astape Quelque part dans des contrées civilisées, une cité est en ébullition. Partout les citoyens s'arment et s'agitent, les esclaves vont et viennent, courent et se ruent dans les maisonnées. Les femmes crient, les enfants pleurent, et les hommes ne déserrent pas les dents. C'est la cité d'Astape, qui se prépare à mourir, ou vivre. Titus Dans tout ce tumulte, un frêle messager parcourt la ville à vive allure. Il a abandonné son cheval à l'entrée de la ville, impraticable. Il fonce vers le palais. [...] 32


Ae l e n n , d e We rve l Commençons ce tour des récits du mois de Juillet par Aelenn une perle de Wervel, mêlant les dieux et la mer embarquez sur l'Intrépide et laissez vous guider par le fluide récit du conteur. Résumé : Alors que la frégate Intrépide vogue sur les flots les marins aperçoivent au loin une femme se tenant debout sur les flots. Il s'agit de la Déesse Massoree apparemment venu devant le champion qu'elle s'est désignée dans un pari entre Dieux. Mais que vient elle faire ici, prêt des mortels ? Et quel est l'objet de ce paris entre divinités ? Avec Aelenn Wervel nous plonge sans mal dans son imaginaire et place les bases pour un récit prometteur. Hélas il nous faut nous contenter des prémices du récit pour le moment puisque la suite n'est pas encore parue. Cependant avec ce début alléchant et bien écrit, des personnages charismatiques déjà en place et une intrigue qui s'esquisse à grand pas Aelenn détient tous les éléments pour nous fournir un récit de qualité. Plus qu'a espérer désormais que cette suite verra bel et bien le jour... Extrait : Ils arrivent. Ils sont proches de toi à présent, souffla une voix fluette quelque part dans l'océan obscur de l'esprit de Massoree. Amusée, la déesse ne put s'empêcher de sourire devant la prévenance de son amie, alors qu'elle-même surveillait déjà la situation. Elle pouvait même discerner un léger stress dans le ton qu'elle prenait. Je sais. Je les ai sentis. Je suis déjà sur place. Et nos deux champions sont-ils toujours ensemble ? Cette fois, c'était une voix au timbre masculin qui s'était fait entendre. Oui. Ils font route commune pour le moment. Mais il est clair que ça ne va pas durer. Chacun a commencé à placer ses pions. Reste à voir qui prendra le dessus... On prends les paris ?, proposa gaiement la voix masculine. Oh oui, pourquoi pas ? s'empressa la voix fluette. Je mise sur la femme ! Moi aussi ! Elle a un certain avantage déjà, et elle à l'air assez maligne pour s'en sortir, comparré à l'autre. Et toi, Massoree ? Massoree, elle, soupira d'abord intérieurement. Elle avait autre chose en tête que de prendre des paris sur la partie qui se déroulait en ce moment. Mais elle ne pouvait pas se permettre de laisser apparaitre ses sentiments sans attirer les soupçons de ses pairs. Aussi joua-t-elle le jeu. Je choisis l'homme. Sûre ? Si on prenait tous la même, ce ne serait pas drôle ! Ok, comme tu veux... Bien sûr qu'elle le voulait. La déesse voulait que l'homme en question, sur qui elle avait misé bien plus qu'un pari, remporte cette manche, ainsi que toutes celles qui suivraient. Elle avait tout misé sur lui, espérant qu'avec le temps son choix porterait ses fruits. [...] 33


E n q u ê te d ' u n e fi n , d ' E u d e s Maintenant continuons par la joute organisé par Eudes dans «En quête d'une fin» voyant s'opposer le Capitaine Beaudois et Sir ancelin dans un combat sans merci devant les clameurs de le foule et le regard avisé du Roi. Résumé : Au cœur de la lice deux hommes s'affrontent pour l'honneur et la gloire. Alors que le Capitaine Beaudois se pense déjà vainqueur et exulte son adversaire meurtri trouve en lui la force de se relever à la stupeur générale. Le combat peut alors reprendre entre les deux adversaires sous les yeux de la foule. Qui vaincra ? Qui aura gloires et honneurs ?... Un français très bien maîtriser, un vocabulaire bien riche et des phrases bien tournés permettent aux lecteurs d'assister ébahis à la scène et de contempler sans mal l'ouvrage d'Eudes. Une histoire quelque peu classique mais très agréable à lire. Cependant les lecteurs ignorent encore s'il s'agit là d'une œuvre se suffisant à elle-même ou si une suite arrivera très bientôt ? Les lecteurs eux aussi sont en quête d'une fin et espèrent pouvoir lire bien vite la suite de ces aventures... Extrait : Alors qu'il cabrait son cheval pour impressionner les jouvencelles, Beaubois faillit être désarçonné par le rugissement de la foule. Pour cause, à quelques pas de là, l'homme qu'il avait renversé se dressait à nouveau, pantelant et éreinté. Il ne prenait même pas la peine de soulever la pointe de son épée et semblait plutôt attendre qu'on l'achève dans les honneurs. Sa mine affligé faisait peine à voir, et on sentait sur son visage les dernières parcelles de fierté qui lui restaient s'animer pareilles à des étincelles furieuses. Comme on l'eût cru à la frontière de la mort, il fut d'autant plus surprenant qu'il se mit à marcher d'un pas las mais assuré vers sa Majesté, laissant sa lame labourer le sable. D'aucun avait pensé voir un tout autre dénouement, néanmoins si Sir Ancelin décevait, il ne déméritait pas dans la manifestation de ces dernières ressources. Sa voix pénétra la tribune royale comme un poignard dans une gorge tendue. Il fit l'effet d'un spectre, soufflant sur eux un vent de surprise. Les clameurs empêchèrent à toutes autres personnes d'entendre ce qu'il hasardait vers eux, tant ses paroles s'apparentaient à des murmures. On eût dit qu'il remuait simplement les lèvres dans le vide. Aux regards pétrifiés de cette noble assistance, les spéculations se mirent à aller bon train jusqu'à ce que le roi, qui seul souriait, porte sa main à son sceptre et, après avoir encensé le courage de son interlocuteur, accède à sa requête. Au moment où le roi leva des caves de son être les mots qui subjugueraient la foule, Ancelin rabattit son regard sur Beaubois avec une vivacité déconcertante. C'eut la portée d'un fouet, qui par-delà son plastron, parvint à enserrer puis meurtrir sa confiance. « Que le sang jaillisse et que la mort choisisse ! » [...]

La N a i ssa n ce d ' u n e g u e rri è re , d ' Al l e D ru i d e e t e ve 6 9 Et pour finir intéressons nous au Rp d'Al le Druide et d'eve69 qui écrivent à deux «La Naissance d'une guerrière» Plongez dans les légendes et les mythes celtiques avec au rendez vous magie et prophétie. Résumé: Al le Druide est un druide (comment ça je me répète?) dont le maître lui ayant tout enseigné est Merlin. Décidant de parcourir des terres dévastés par les guerres il fait la rencontre d'un nouveau-né, eve69. Entre bataille et accouchement la mère d'eve est gravement blessé et seul le Druide peut tenter de la soigner... Se faisant Al le Druide se lie au bébé et décide d'en faire sa disciple et de rejoindre son clan. Des jours heureux pourraient s'écouler entre les deux 34


CH AP I TRE I : L’ É ve i l d e s H é ros : su i te Tout ce qui était certain, c’était que ce sort venait de quelqu’un ou quelque chose de très bien caché. Les six Généraux décidèrent de chercher d’où pouvait venir ce sort, chacun des six partants dans une direction différente à la recherche d’indices menant au coupable, quel qu’il soit. Parcourant les terres d’Arvahall, les indices se faisaient de plus en plus incompréhensibles. Certains villageois parlaient de démons et de sorcières. Cela n’avait ni queue ni tête. Suivant malgré tout les dires des paysans, Wisdom fut le premier à obtenir une piste tangible. Dans un village, au Nord-Est de la capitale, à environ cent vingt kilomètres. Des villageois parlèrent d’une femme, toujours encapuchonnée, ne découvrant jamais son visage, venant de s’installer il y avait de cela trois ou quatre années. Elle ne venait jamais en ville durant les fêtes, que ce soit celle des Moissons ou simplement la fête du village organisée tous les ans. Vivant dans une caverne aménagée, seul l’herboriste du village s’y rendait de temps en temps afin de lui vendre quelques plantes. Mais depuis quelques semaines, la jeune femme semblait encore plus distante qu’à l’accoutumée. Cette inconnue était donc une véritable énigme pour le village qui s’épanouissait en contre-bas` Ne voulant pas prendre de risques, Wisdom fit porter un message aux autres Généraux par faucon. Il décida d’attendre encore une journée afin de laisser le temps aux cinq autres de le rejoindre. Dès l’aube, les premiers comparses firent leurs apparitions. Aquila le Druide et Raffie la Valkyrie étaient déjà là. Se rendant à l’auberge, où résidait Wisdom en attendant ses ami(e)s, les deux voyageurs demandèrent à voir le Seigneur Wisdom au plus vite. Dans un hochement de tête l’aubergiste quitta son comptoir et se rendit à la chambre du Seigneur. Frappant délicatement trois coups à la porte, ce dernier répliqua : « Messire Wisdom, excusez-moi de vous déranger mais deux de vos compagnons sont là, ils vous demandent en bas` - Très bien`j’arrive. » Redescendant de l’étage des chambres, l’aubergiste fit savoir que le Seigneur Wisdom allait bientôt arriver et que si Aquila et Raffie souhaitaient patienter avec de quoi boire et manger, ce dernier serait ravis de leur offrir le repas en l’honneur de leur présence ici. Ne refusant pas une telle offre les deux voyageurs prirent donc de quoi se remettre en attendant leur ami. Dix minutes plus tard, Wisdom le Nécromancien descendit de l’étage et se présenta à ses deux amis : « Alors, vous avez faits bon voyage ? - Un peu mouvementé mais sinon, je dois admettre que la région a`du charme ! Répondit Aquila sur un ton plutôt jovial mais clairement ironique` - Pour ma part, je n’ai rien trouvé à redire de ce voyage. Je n’étais pas bien loin non plus, ce qui doit évidemment aider. Rajouta Raffie avec un sourire satisfait. - Bien ! Dans ce cas, je vais vous faire part de ce que j’ai découvert ici. Il y aurait, d’après les villageois, une femme au comportement suspect sur le flanc de la montagne. J’ai demandé depuis combien de temps elle était ici et devinez quoi ? Elle est ici depuis exactement la même période où nous avons constaté les changements de comportement du Roi` - Donc tu penses qu’il y a un lien ? songea Aquila. - Et bien s’il n’y en a pas, ça y ressemble beaucoup` 35


Trois écrivains avaient eu assez de courage pour se défier et se livrer bataille au travers de leurs écrits: E u d e s, F a m i n e d e Cra yon e t We rve l , des extraits de ceux-ci furent dailleur donnés lors du numéro de Juillet. Une fois leur texte posté, nos chers forummers les plus critiques ont décortiqués leurs ouvrages et les ont notés en leur âme et conscience. C'est avec 1 21 points au total des 8 notes et une moyenne de 1 5 , 1 2 5 /2 0 que l'auteur du texte numéro 1 remporte la première Battle de la forge des écrits de Forge of Empires, j'ai nommé: We rve l ! Avec un récit agréable à lire et un texte s'accordant parfaitement aux contraintes de l'exercice et au format c'est le récit de pirate de Wervel qui aura le plus été apprécié par les lecteurs. Une histoire de pirates qui peut paraître classique mais parsemé de touches d'originalités ; tant par la forme avec l'alternance d'un récit à la troisième personne et de passages du journal intime du héros à la première personne qui permet de s'attacher très vite au personnage, que par le fond avec une absence de Happy End, bien au contraire... Une fin, bien qu'un peu rapide, qui permet au lecteur de ressentir cette petite émotion bien plaisante et plutôt rare dans un récit aussi court. Agréable, facile à lire, synthétique, avec des bases classiques pour vite embarquer le lecteur mais des touches d'originalité pour le retenir c'est le texte qu'aura le plus apprécié la communauté de Forge of Empires ! Voici la critique de gwendolyne a propos de ce récit: « J ' a i " vé cu " l ' h i stoi re d u d é b u t à l a fi n . . . J ' a d ore ! ! ! ! ! » Peut on espérer meilleur critique ? Au nom de toute l'équipe du Petit Forgeron: félicitation à toi pour cette victoire et surtout pour cet écrit de talent Wervel ! Cependant, bien que Wervel soit le vainqueur ses adversaires étaient très proches de lui avec une moyenne de 1 4,625/20 pour le texte trois d'Eudes et une moyenne de 1 4,325/20 pour Famine de Crayon. Des notes reflétant la bonne qualité d'écriture de cette battle et de ses participants dont vous pouvez retrouver les ouvrages dans la forge des écrits. Arrivé à la deuxième position le texte d'Eudes fut pénaliser par sa relative longueur. Avec un fond plus fouillé que les deux autres et un style plutôt agréable c'est peut être certaines longueurs qui lui ont coûtés la victoire. On peut remarquer là les attentes des lecteurs de ce forum qui privilégient les œuvres rapides à lire, une leçon pour tout écrivain en herbe de FoE. Malgré cela avec un peu de temps devant soit ce texte est bien plaisant. La critique d'Arria sur ce texte résume l'appréciation générale: « J ' a i b i e n a i m é ce tte h i stoi re é g a l e m e n t m a i s u n p e u trop l on g u e . I l a u ra i t fa l l u se l on m oi l a con d e n se r m a i s si n on c' e st vra im e n t trè s b i e n » 36


Et enfin, dernier dirons certains, troisième avec la médaille de bronze diront d'autres, arrive Famine de Crayon. Avec un vocabulaire très riche, une belle écriture et une pointe d'humour les lecteurs auront pourtant eu du mal a rentrer dans l'histoire et la vivre pleinement. C'est certainement le texte qui aura le plus partager les critiques, avec un style très bien écrit pour certains mais trop lourd pour d'autres, c'est peut être un manque d'accessibilité qui aura manqué pour remporter la victoire. L'adage «ça passe ou ça casse» se vérifie pour ce texte. Citons VonHunter pour résumer: « B i e n q u e l ' h i stoi re soi t ori g i n a l e e t q u ' e l l e soi t trè s b i e n é cri te , j e n ' a i p a s a ccroch é a ve c. » Quoi qu'il en soit félicitation à tous les participants pour cette battle de qualité, en espérant se régaler à nouveau de leurs textes à La Forge des écrits et que vous serez nombreux à aimer les lire ! Pour le mot de la fin je laisse place à une citation du texte vainqueur: « An a e l u i a va i t d i t u n j ou r q u e tom b e r d a n s l e vi d e , c' é ta i t com m e s' e n vol e r. La d e sti n a ti on é ta i t si m p l e m e n t p l u s d é fi n i ti ve . »

37


VIE de la communauté Arvahall Le s I n sé p a ra b l e s, l a g u i l d e q u ' i l vou s fa u t ! Comme son nom l'indique, la guilde des Inséparables est par excellence la guilde réunissant de grands guerriers mais également d'illustres commerçants travaillant les uns pour les autres. Cette communauté est soudée et désireuse de maximiser l'évolution de chacun de ses membres par de l'entraide et de nombreux conseils (stratégiques, militaires, commerciaux). Toutefois, c'est la bonne ambiance et la fraternité depuis la nuit des temps qui font d'elle une des structure les plus puissante d'Avahall. Notre rang élevé est une fierté, mais pas un but en soi. Nous préférons des membres actifs, soucieux de leur évolution et motivé malgré leur score parfois encore peu élevé à des membres à gros score mais très peu actif et sans aucune participation au sein de la guilde. Cette idéologie n'est pas commune, puisque la plupart des guildes recherchent le haut du classement. Chez nous, tout le monde a sa place s'il est motivé à sa propre progression mais également à celle des autres membres. Si vous pensez remplir ces conditions, quel que soit l'Age que vous traversez actuellement vous êtes les bienvenus et nous vous accueillerons chaleureusement, nos ateliers vinicoles font le meilleur des vins de ce monde. Toutefois, peu de places sont disponibles, il est donc préférable de motiver votre demande pour qu'elle soit le plus rapidement acceptée. Pour cela, il suffit d'envoyer un message privé à Fannye pour faire votre demande. Nous vous attendons !

Brisgard La g u i l d e Tri n i ty re cru te ! Suite aux annonces prometteuses et alléchantes des MAJ à venir nous avons décider de nous regrouper entre voisins actifs. Faites attention la peinture est encore fraîche sur les murs, la guilde venant tout juste d'être créee hier au soir =) Trinity possède ses valeurs intrinsèques : Respect : de soi et des autres Entente : amicale, bonne humeur, donner de la "vie" à nos cité que nous nous efforçons de faire grandir chacun de notre côté Entraide : découvrir et avancer dans le jeu ensemble Echange : principe de base de l'entraide qui nous permettra d'acquérir les marchandises dont nous avons besoin a moindre cout. Le système de guilde étant encore à l'age de pierre si on peut dire , Trinity compte donc beaucoup sur les prochaines MAJ prévues concernant l'amélioration des guildes sur FOE. Nous sommes donc tout nouveau tout beau et désireux de nous lancer "dans la bataille". La guilde est donc en "construction" et des postes sont donc à pourvoir afin de m'assister dans cette tâche 38


Qui recrutons nous ? Des personnes matures et actives. Cela signifie surtout, des personnes qui ne sont pas adeptes du langage sms, qui sauront garder une bonne ambiance au sein de la guilde, qui avançons dans la même direction : celle de l'entraide commerciale et militaire. Vous souhaitez être recruté ? Un message envoyé en jeu à ambry afin de vous présenter. Je ne guilde pas forcément, j'essaie de pouvoir créer une ambiance "familiale" et soudée plutot que trop de membres qui en fin de compte ne feront que se croiser. - Des membres actifs - Motiver les bâtiments de chacun chaque jour - Taux de change équitable - Un minimum de 2 000 points est requis pour postuler Très bon jeu à toutes et à tous et au plaisir de vous compter parmi nous =)

Cirgard P owa rj oys O f S h a d ows La grande porte en bois qui craquait amenant au hall des guildes menait sur un long et interminable couloir, traversant ce dernier, on pouvait alors entrer sur une salle cylindrique infestée de guerriers alcoolisés, de seigneurs riches exposant leurs bijoux en or et bien d'autres personnages. Du côté nord de la pièce un grand tableau était exposé, sur lequel de nombreuses affiches circulaient, vers le bas de ce tableau on pouvait facilement distinguer un parchemin poussiéreux cloué de sur ses quatre bordures, ce dernier étant porteur d'écrits annonçait un recrutement: Seigneurs, Guerriers, Demoiselles et autres personnes en tout genre "Vous devez savoir que ce monde est voué au chaos, l'anarchie nous tombera dessus plus tôt que ce que vous pensez, des barbares pilleront sans relâche, tueront vos femmes, vos maris, vos enfants, de riches monarques profiteront de la situation pour acheter vos terres... Pourquoi nous rejoindre? - Nous serons un nombre restreint pour une organisation optimale. - Chacun étant spécialisé dans la production de ses ressources, par conséquent les échanges commerciaux sont rapides et certains. - Notre forum interne n'est pas compliqué, il est clair, concis et simple d'utilisation. - Etant pour la plupart des adeptes du combat nous garantissons une Guilde qui bougera dans l'avenir. Ne vous laissez pas dépasser par ces évènements et réagissez en rejoignant les [POS] Powarjoys Of Shadows. Combattons ensemble la menace" - Les [POS] recrutent des joueurs actifs, avec un minimum de 2000 points, nous resteront un cercle restreint d'une vingtaine de membres, soit, profitez des places restantes. - Classement actuel de la guilde, top 50, prochain objectif, top 30. Pour toute candidature, contactez Mega_octopus IG, Armaghon IG et sur le Forum. 39


CULTURE de cerveaux avant mise en conserves

écailles, feuilles d’arbres, planchettes plus ou moins fines). Les moines utilisaient souvent des peaux d'animaux. Les premierès traces d'un papier grossier auraient été découvertes sur l'ancien limes des Han, qui remontent en Chine au IIe siècle avant notre ère. Le papier porteur d’un message le plus ancien connu à ce jour est daté de -8, sous la dynastie des Han Occidentaux. Il s’agit d’un fragment de lettre dont le papier est fait à partir de fibres de lin, sur laquelle une vingtaine de lettres ancienes ont été déchiffrés. Ce papier n'a été trouvé qu'en 2006 à Dunhuang, dans la province de Gansu. Jusqu'à ce jour, nous supposons seulement que ce sont les chinois qui ont découvert le papier. Qui? Personne n'en sait rien. Mais tirons un trait là-dessus et abordons la machine à papier.

remièrement, nous allons commencer par le papier, source de tout écrit. Déjà, que savons du papier? Je pense que tout le monde sait qu'il se présente sous forme de feuilles minces et est considéré comme un matériau de base dans les domaines de l’écriture, du dessin, de l’impression, de l’emballage et de la peinture. Il vient du mot latin papyrus, et c'est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales.

P

L'histoire du papier remonte à l'Antiquité, et le plus vieil exemplaire écrit est chinois et nous vient de l'an -8. Depuis cette époque, même avec les progrés techniques, le processus de fabrication n'a pas changé: il se fait en deux étapes. La désintégration de la matière première dans l’eau afin d’obtenir des fibres individuelles suspendues et, la formation de feuilles feutrées lorsque cette suspension est disséminée sur une surface poreuse et adaptée, à travers laquelle l’eau peut s'évaporer. Avant l’apparition du papier, les écrits étaient conservés sur des parchemins ou du papyrus et sur toutes sortes de surfaces (écorces,

La première machine à papier fut incontestablement inventée en 1 789 par Louis Nicolas Robert (1 761 - 1 828). L’alimentation en pâte est alors faite en continu et le papier sort en bobine. En moins de vingt-cinq ans, l’ingénieur Bryan Donkin perfectionne « sa » machine (pas moins de 40


40 modèles différents). Vers 1 825, les papetiers s’équipent en Europe et aux États-Unis : la machine est copiée, imitée. Vers 1 850 apparaît la première machine à fabriquer le carton multicouches. En 1 937, aux États-Unis, le Marihuana Tax Act, une taxe pour lutter contre la production de drogue à partir du cannabis, sonne le glas du chanvre en papeterie1 0. Il ne sera alors plus utilisé que pour les billets et le papier à cigarette.

ensuite sa route en Espagne et en Italie pour aboutir finalement dans toute l’Europe vers le début du XIIIe siècle. Ce support est plus léger, moins onéreux à fabriquer et absorbe plus facilement l’encre; il ne fait plus de bavure. Toutes ces inventions ont contribué de près ou de loin à ce que Gutenberg en vienne à trouver le fonctionnement de l’imprimerie. À l’époque, il était possible d’imprimer des motifs sur des tissus ou encore des images pieuses sur des jeux de cartes à l’aide d’estampes gravées dans le bois ou dans la pierre. Gutenberg, lui, s’est servi de toutes ces idées et les a combinées. Il a façonné des lettres dans le métal, il en a fait des modèles, des moules et il les a coulés avec un alliage de plomb résistant, pour en faire autant de copies qu’il désirait. De plus, ces caractères étaient petits et amovibles, on pouvait donc les déplacer selon les besoins. C’est là la grande découverte de Gutenberg. Ensuite, à l’aide d’une plaque, on disposait les caractères amovibles selon un ordre préétabli, on installait cette lame sur le pressoir, on positionnait le papier, on mettait l’encre sur les caractères et on pressait le tout. On pouvait donc faire autant de copies qu’on le désirait.

Passons à l'imprimerie... Ou plutôt à son inventeur, Johannes Gutenberg. Johannes Gutenberg... Il est vrai que nous savons peu de chose sur lui. Il est né vers 1 400 à Mayence. Cet imprimeur allemand est généralement considéré comme l'inventeur de l'imprimerie typographique en Europe pour avoir eu l’idée novatrice d’utiliser des caractères métalliques mobiles. Son invention, qui a largement contribué à la diffusion des textes et du savoir, est considérée comme un événement majeur de la Renaissance. Au début du XVe siècle, les moines avaient comme mission de retranscrire tout document biblique existant. Cette tâche était longue et ardue. Il fallait parfois plus de dix ans pour réécrire à la main le texte biblique. C’était aussi un procédé très coûteux car le support que l’on utilisait, des peaux d’animaux entre autres, coûtait très cher parce qu’on en usait énormément. Cette méthode commençait à souffrir car on n’arrivait plus à répondre aux besoins qui grandissaient constamment. La propagation du christianisme et l’arrivée des universités ont contribué à faire augmenter l’importance du livre et, par le fait même, des connaissances. Les écrits étant manuscrits, on ne pouvait pas s’en procurer assez vite. Il y avait donc plusieurs lacunes à combler. Devinez grâce sur quel support Gutenberg exerce sa machine? Le papier bien sûr? Quant à lui, le papier prend d’abord de l’expansion dans les pays arabes, poursuit

Ainsi, on pouvait répandre des informations importantes dans tout le royaume, et même au-delà. Sources: http://college.nickles.free.fr/techno/eleve2/imp ri.htm 41


J

ules Verne est né à Nantes le 8 février 1 828. La famille Verne est vouée à la magistrature, haute bourgeoisie de robe, selon l'expression de l'époque. Quant à sa mère, elle descend d’une famille nantaise d’origine écossaise qui compte de nombreux armateurs et navigateurs. C'est le premier fils de Pierre Verne et de Sophie Allote, il sera ensuite l'aîné de 5 enfants comprenant son frère Paul 1 829-1 897) et ses trois sœurs : Anna, née en 1 836, Mathilde, née en 1 839, et Marie, née en 1 842. Jules et son frère qui deviendra plus tard officier de marine sont attirés et fascinés par ce monde de l’aventure. Dans les greniers de la maison familiale, ils découvrent des trésors : papiers, objets ét ranges, pacotilles, vieux uniformes, lunettes, sextants` Leur oncle Prudent qui deviendra uncle Prudent, un des protagonistes de Robur le Conquérant les abonde de récits de voyages qui nourrissent leur imagination. Toute sa vie, Jules Verne aimera la mer, la navigation, la géographie, les sciences naturelle, parce qu’il en aura été imprégné toute son enfance.

allemands, Shakespeare... Il écrit des pièces de théâtre, d'abord des tragédies puis des comédies. Pendant dix ans, il va ainsi rédiger une vingtaine de pièces légères pour le boulevard et la comédie lyrique. C'est de là qu'il tiendra sa maîtrise des dialogues, de l'art du récit et de la mise en scène spectaculaire.

En 1 848, son père souhaite qu'il devienne avocat. Il le pousse à commencer des études de droit à Nantes. Jules Verne s'installe à Paris dés 1 848: il suit réellement ses études mais sans réelle conviction. Il écrit, il écrit et il lit beaucoup: Molière, Victor Hugo, Alfred de Musset, Dumas père, les romantiques

En janvier 1 851 , Pierre Verne demande à son fils de revenir à Nantes. Jules lui répond : "(...) quitter Paris, deux ans, c'est perdre toutes mes connaissances, annihiler le résultat de mes démarches, laisser l' ennemi réparer ses brèches". L’année 1 851 annonce un tournant dans ses préoccupations : il 42


s’attaque à l’étude des grandes réalisations de la science : l’aérostation sera son premier terrain d’étude. Il écrit Un drame dans les airs et imagine alors une série : Le roman de la science.

dernier aura une profonde influence sur Jules Verne et l’orientera dans ses recherches scientifiques. Le plus jeune des frères Etienne (1 802-1 892), écrivain et homme politique fut le premier maire de Paris. Il commence à écrire, des poèmes, une tragédie en vers. Il va terminer son droit à Paris en novembre 1 848, bien plus intéressé par le théâtre. Il y fait la connaissance d'Alexandre Dumas, qui accepte de monter sa pièce Les Pailles rompues, en 1 850, dans son Théâtrehistorique, où elle y est jouée douze fois. Malgré le succès tout relatif de l'œuvre, Jules Verne, qui vient de terminer son droit, refuse de succéder à son père à sa charge d'avoué. Il fréquente la Bibliothèque nationale, se passionnant pour la science et ses découvertes les plus récentes et se lie avec un ancien explorateur, Jacques Arago, devenu aveugle.

" (. . . ) q u i tte r P a ri s, d e u x a n s, c' e st p e rd re to u te s m e s c o n n a i s s a n c e s , a n n i h i l e r l e ré su l ta t d e m e s d é m a rch e s, l a i sse r l ' e n n e m i ré p a re r se s b rè ch e s. ' ' Pour se documenter, il passe des journées à la Bibliothèque nationale, où il croise les frères Arago. L’aîné François (1 786–1 853), savant physicien et astronome contribua comme ministre de la marine à l'abolition de l'esclavage. Jean (1 788-1 836), le second, aventurier participa à la guerre d'indépendance du Mexique où il devint général. Il inspira à Jules Verne Les Premiers navires de la marine mexicaine. Jacques (1 799-1 855), explorateur, bien que âgé et presque aveugle quand il le rencontre continue de voyager à travers le monde. Il est également l'auteur du Voyage autour du monde qui connut un grand succès. Ce

En 1 856, il fait la connaissance de sa future épouse, Honorine Morel, une amiénoise de vingt-six ans, veuve du Fraysne de Viane, et déjà mère de deux enfants. L'unique enfant de Jules Verne, Michel, naît le 3 août 1 861 . En 1 860, Jules Verne se met sérieusement à l'écriture et commence son premier roman: 5 semaines en ballon. Il rencontre Pierre-Jules Hetzel qui deviendra son éditeur et son ami. 1 863: Cinq semaines en ballon publié en 1 863, est un énorme succés! C'est là qu'il commencera une série qu'il appellera Voyages Extraordinaires. Il en publiera 64. Jules Verne, sans cesser d'écrire, fait plusieurs voyages partout dans le monde. 1 871 : Jules Verne s'installe à Amiens en Juillet 1 871 avec sa famille. Il y vivra jusqu'à sa mort. En 1 873, il publie le Tour du monde en quatre vingt jours. En 1 886, son ami Jean Pierre Hetzel meurt. Très touché, son esprit se décline peu à peu de la science... Jules Verne meurt enfin le 24 mars 1 905 à Turin à la suite d'une crise de diabète. Il laisse plusieurs livres donc la publication sera, jusqu'en 1 91 4, partiellement assurée par son fils Michel.

43


CONCOURS pour esprits et mains habiles

Principe du concours : A quoi ressemblera le monde en Septembre 201 2 ? A vous de l'imaginer. Le concours est ouvert à tous les talents : graphistes et écrivains. Vous avez donc le choix : - Ecrivez un article raconnant un évènement se déroulant au cours du mois de Septembre 201 2. Vous pouvez l'inventer complètement, ou bien vous inspirer du calendrier des évènements déjà prévus. Cela peut être loufoque et impossible, ou bien sérieux et fort probable. - Vous préférez le graphisme ? Réalisez la Une d'un journal quelconque mais dont l'édition sera datée d'une journée de Septembre 201 2. Vous pouvez créer vos propres images ou en prendre ailleurs, inventer les gros titres, etc. Vous choisissez soit l'une soit l'autre (écrit ou graph). Le reste est libre de votre imagination. Règlement du concours : Les réponses doivent être envoyées impérativement à l'adresse l e p e ti tforg e ron . foe @g m a i l . com avant le 26 août 201 2. Les participations seront ensuite publiées sur le forum et seront ouvertes au vote : vous voterez pour celui qui vous plait le plus.

Et vous, l'avenir en Septembre 201 2, vous l'imaginez comment ?

44


O rd re d e s te xte s : 3 - 1 - 2 - 4 (3) Perdre une guerre ne scelle pas la défaite d’un peuple. Celui-ci l’a bien montré. Une puissance rivale l’a vaincu une première fois, et malgré les difficultés, la pauvreté et les révoltes internes, il a su se relever et briller brièvement. Sous la conduite d’un jeune général adulé par ses troupes, ce peuple retrouva sa gloire passée. Ses ennemis ne se doutaient de rien, ils l’ont laissé grandir et se renforcer sans réagir. Ainsi a-til pu briser un traité qui liait son peuple au leur, et assiéger une de leurs cités alliées. La ville demanda de l’aide, mais n’en reçu point, car la puissance rivale sous-estimait le jeune général. Elle finit par tomber après huit mois de sièges et le général en sorti auréoler de gloire. La guerre venait d’être déclarée à nouveau. Question subsidiaire : Le peuple carthaginois (2) Le général triomphant doit porter le fer jusqu’à la cité ennemie s’il veut que la guerre se finisse vite. Il traverse des contrées parfois hostiles qu’il doit mater sévèrement pour continuer à avancer. D’autres fois, les peuples se trouvent être des amis qui nourrissent eux aussi une haine contre leur ennemi commun. Alors ils l’aident, notamment à parvenir jusqu’au cœur du pays adverse. La réputation du jeune général montera une nouvelle fois au firmament. Il accomplira ce que beaucoup qualifieront d’exploit, et qui retentit encore de nos jours. Son voyage est semé d’embuches, d’embuscades et autres problèmes qui minent ses forces. Il parvient tout de même à pénétrer en plein cœur du territoire adverse en surprenant ses ennemis. Question subsidiaire : L'exploit relaté est la traversée des Alpes. (1 ) Le général d’Afrique a eu recours pour s’arracher la victoire à une manœuvre audacieuse. Il disposa de ses soldats comme ceci ; les barbares formant un arc de cercle au cœur de sa formation, encadrés par ses propres soldats, tandis que ses cavaliers lourds opéraient sur le flanc gauche, et la cavalerie légère sur le flanc droit. Sa cavalerie mis en fuite les chevaux italiens tant au flanc gauche que droit, tandis qu’il semblait perdre le contrôle du centre de la bataille. Les italiens repoussèrent les rangs barbares qui firent sournoisement mine de s’enfuir. Les ennemis leur donnèrent la chasse sans se rendre compte que ce faisant, ils se retrouvaient entourés par le reste de l’armée, les soldats d’élite sur leurs flancs et la cavalerie triomphante enfonçant leurs arrières. Les barbares cessèrent alors de courir pour se retourner, prenant les italiens dans un étau qui les broya complètement. Ainsi le grand général d’Afrique fut-il victorieux et devint l’un des plus grands conquérants de l’Histoire. Question subsidiaire : La bataille de Cannes (4) La guerre fait rage dans la Méditerranée. Deux peuples s’affrontent, avec leurs généraux et leurs armées. Et seul l’un deux triomphe. La défaite pour l’autre est rude, il doit payer de sévères tributs et abandonner ses territoires conquis. Quant à son général qui l’a mené à la victoire de si nombreuses fois, il est contraint à l’exil. De nombreuses batailles l’attendent pourtant encore` Question subsidiaire : Hannibal perd

Gagnants : Yza rc avec 96 points est en première place et remporte donc 300 diamants. Viennent ensuite An g e -G a b ri e l avec 53 points et B i g Le o avec 31 points. Bravo à vous ! 45


J EUX qui rendent ce journal si intéressant

Niveau Facile : Lors d'un tournoi chevaleresque, un homme et son fils sont deux des candidats en lice. Une lance atteind le père qui meurt sur le coup. Son fils, également blessé, est transporté dans une tente. Le docteur chargé de l'examiner se penche sur la civière et s'exclame : "Mon dieu ! C'est mon fils !" C o m m e n t e s t- c e p o s s i b l e ? Niveau Moyen : En vous rendant à un six chevaliers de six écuyers. Chaque chevaux par la bride et, deux jeunes enfants sont

tournoi, vous croisez accompagnés chacun écuyers tient deux sur chaque cheval, installés.

Com b i e n d e p e rson n e s re n d e n t a u tou rn oi ?

et d 'an i m au x se

Niveau difficile : Dans la salle des gardes, attendent le départ pour 5% portent une arme. restants, la moitié porte

autres n'en portent aucune.

six cents hommes la guerre. Parmis eux, Parmis les 95% deux armes et les

A com b i e n l e n om b re d ' a rm e s d a n s l a sa l l e d e s g a rd e s s' é l è ve -t-i l ? Solutions des énigmes précédentes : 1 / Il suffit de les placer dos à dos. 2/ Il a jonglé. 3/ 30% ont leurs deux yeux, 25% leurs deux oreilles, 20% leurs deux bras et 1 5% leurs deux jambes. Donc 90% au moins ne cumulent pas les quatres handicaps. Ce qui fait 1 0% au minimum à qui il manque à la fois un oeil, une oreille, un bras et une jambe. 46


?

http://imageshack.us/f/842/sdshhsh.jpg/ La gagnante du mois de Juillet est F a n n ye . Félicitations. Tu as gagné un magnifique griffon en peluche (nous ne pouvons pas être tenu responsables s'il n'arrive jamais jusqu'à chez toi). Merci également à tous ceux qui ont participés et qui ont eu bon : B a ctt, J oe l , l e m a g e n oi rrr, La u re n t, Ch ri sti a n e t J a g a n . La solution : http://imageshack.us/f/7/motsmelssolution.jpg/ 47


S' ENGAGER et devenir vous-même Rejoindre la rédaction du journal « Le petit Forgeron » en tant que Ré d a cte u r. Rôle du Rédacteur : ᴥ Participer à la vie et conception du journal ; ᴥ Ecrire des articles en accord avec la charte de Rédaction ; ᴥ Être disponible et motivé ᴥ Faire preuve d'imagination et être force de proposition. Conditions pour postuler : ᴥ Il faut être sérieux, motivé et disponible. Une implication sérieuse est donc attendue. ᴥ Il faut avoir de bonnes qualités rédactionnelles en français, afin d’écrire des articles de bonne qualité, qui donnent envie d’être lus. ᴥ Il faut accepter la critique et savoir se remettre en question afin de s’améliorer et pouvoir travailler dans une bonne ambiance d’équipe. Aucune expérience dans le domaine de la rédaction n’est obligatoire, mais c’est un plus appréciable. - Si vous souhaitez postuler, envoyez votre candidature à wisdom.foe@gmail.com. - Afin de faciliter le traitement des candidatures, je vous invite à mettre ce titre comme suit dans votre e-mail : [Candidature Journal] Pseudonyme (Il est nécessaire de suivre ce modèle, sans quoi votre candidature ne sera pas traitée.) Nous attendons, bien entendu, que les candidatures soient soigneusement rédigées, car nous recherchons des gens motivés, sérieux et concis. Votre candidature devra donc être sérieuse et la plus soignée possible. Comment postuler ? ᴥ Votre pseudonyme ᴥ Votre âge ᴥ Votre activité dans la vie ᴥ Votre expérience dans le domaine de la rédaction (journal communautaire, Rôle Play, Récits/Ecrits ...) ᴥ Votre expérience sur les jeux en ligne ou communauté en ligne en général ᴥ Les raisons qui vous donnent l’envie de rejoindre ce projet ᴥ Vos disponibilités ᴥ Ce qui fait de vous le candidat idéal.

48


S' ENGAGER et devenir vous-même Vous voulez devenir O p é ra te u r et être au service du Support du jeu et de la Communauté de joueur ? Bien entendu, devenir Opérateur ne se fait pas en un claquement de doigts. C'est un poste clé de la Communauté, qui est important. Le Recrutement se fera par une annonce officielle via la section "Annonces" sur le forum. Rôle d'un Opérateur : ᴥ Répondre aux tickets du support ; ᴥ Régler les conflits entre joueurs ; ᴥ Être et rester à l'écoute des joueurs ; ᴥ S'assurer que le règlement du jeu soit respecté de tous afin que le jeu soit équitable pour chacun. L'équipe du journal vous informe des pré-requis nécessaire pour postuler au poste d'Opérateur sur Forge of Empires : ᴥ Faire preuve de motivation, sérieux et de maturité ; ᴥ Être âgé au minimum de 1 8 ans ; ᴥ Avoir une excellente maîtrise du français ; ᴥ Comprendre et connaître le règlement du jeu afin de pouvoir le faire appliquer ; ᴥ Avoir du temps à consacrer à la communauté, ce n'est pas poste qui se fait en 1 0 minutes en fin de journée ; ᴥ Savoir accepter la critique, qu'elle vienne de l'équipe ou des joueurs ; ᴥ Faire preuve de tact, de réactivité et de sérieux ; ᴥ Savoir travailler en équipe. La marche à suivre pour postuler se fera savoir lors de l'ouverture du recrutement. Vous voulez devenir M od é ra te u r du forum Forge Of Empires francophone et être au service de la Communauté de joueur ? Bien entendu, devenir Modérateur forum n'est pas une tâche facile. C'est un poste important dans la Communauté. Le Recrutement se fera par une annonce officielle via la section "Annonces" sur le forum. Rôle d'un Modérateur : ᴥ Maintenir le forum organisé ; ᴥ Proposer et participer à des projets et des animations ; ᴥ Répondre aux joueurs sur le forum ; ᴥ Être et rester à l'écoute des joueurs. Privilégier le dialogue ; ᴥ S'assurer que le règlement du forum soit respecté de tous afin que le forum reste agréable pour chacun. L'équipe du journal vous informe des pré-requis nécessaire pour postuler au poste de Modérateur sur Forge of Empires : ᴥ Être motivé ; ᴥ Être âgé au minimum de 1 6 ans ; ᴥ Avoir une excellente maîtrise du français ; ᴥ Comprendre et connaître le règlement du forum afin de pouvoir le faire appliquer ; ᴥ Avoir du temps à consacrer à la communauté, la modération n'est pas un travail qui se fait en 1 0 minutes en fin de journée ; ᴥ Savoir accepter la critique, qu'elle vienne de l'équipe ou des joueurs. ᴥ Savoir et aimer travailler en équipe La marche à suivre pour postuler se fera savoir lors de l'ouverture du recrutement. 49


50


QUI sont-ils ? A travers cet article, je vais vous énumérer les membres composant le journal "Le petit Forgeron". Ce sont eux qui ont conçu cette première édition de A à Z. Tout d'abord dans le rôle de Rédacteur en chef, nous avons F a m i n e d e Cra yon . Toujours à l'affût du moindre scoop, de la moindre nouvelle, c'est lui qui dirige ses troupes avec une poigne journalistique d'acier. Ensuite vient Wi sd om , Rédacteur en chef adjoint, il est le bras droit du Crayon. Son imagination vous emmènera dans divers sujets et univers. Nous allons passer aux rédacteurs et rédactrices : B e sta fl e x, Torkh a n M a rch e M ort, P ra l e ve rs, N i co Le S a g e , Ra ffi e , sou sl i k e t D 1 2 7 Cette équipe de rédaction se plie en quatre pour vous donner les dernières news, interviewe des célébrités de notre communauté, enquête sur les sujets brûlant, dans le seul but de vous apporter la satisfaction de l'information sur notre Communauté. Grâce à eux, vous serez tenus informés de tout ce qui se passe sur Forge of Empires. Mais attention vous n'êtes pas à l'abri d'une interview, d'un débat ou d'un sujet sur vous Ils ont l'oeil et le bon. Nous passons ensuite aux Graphistes du journal : Qu'est-ce qu'un journal sans de beaux graphismes tape à l'oeil, attrayants, qui vous donne envie de lire un journal ? Et bien grâce à nos deuxGraphistes, votre journal se pare de mille et une couleur pour votre plaisir durant votre lecture. Deux graphistes travaillent d'arrache pied au sein de la rédaction, j'ai nommé Wa ki za et D ad ou 97460. Ce mois-ci les équipes de Forge of Empires ont connu de nombreux changements. L’été comme nous le savons est synonyme de vacances et de départs dans des régions reculées en France ou à l’étranger pour se laisser dorer la pilule au soleil. Et bien que nenni ! Sur FoE.fr l’équipe des modérateurs a vu une arrivée significative de nouvelles recrues durant le mois de juillet. Nous vous présentons donc les nouveaux modérateurs et leur souhaitons la bienvenue : Arca d e n sa n g , D a i stya s, Lord y e t N ycta l . Du coté opérateurs nous n’avons pas à rougir non plus, une flopée de nouvelles recrues est arrivée aussi. J’ai le privilège de vous présenter nos nouveaux opérateurs : Arya , E m e ra l d , J a ckAd d i ct e t S ta rki l l e r. Malheureusement qui dit arrivée, dit départ. L’équipe n’a connu qu’un seul départ ce mois-ci. Nous souhaitons donc une bonne continuation à Heroe pour le travail effectué parmi nous. Nous allons finir sur une note plus joyeuse, en vous parlant des promotions. Ce mois-ci nous avons vu un nos chers F a m i n e d e Cra yon e t Ra ffi e avoir une ascension fulgurante au poste de Super Opérateur. Et notre cher Wi sd om qui ne cesse de grimper la stratosphère des postes en tant que Team Leader. Félicitations à eux pour leur promotion. 51


QUI sont-ils ? Voici une liste des groupes que vous rencontrerez sur le jeu et forum avec une description de leur poste. Si vous avez des questions ou des préoccupations, n'hésitez pas à nous contacter et nous reviendrons vers vous dès que nous le pouvons. M od é ra te u rs F oru m : Ce groupe là, est là pour vous aider sur des questions générales, pour animer le forum. Mais est également ici pour faire respecter les règles sur les sections. Si vous rencontrez des problèmes avec d'autres joueurs dans les sections ou sujets (ou via Mp forum), ce sont les personnes de ce groupe qui s'occupent de cela et à contacter. Les modérateurs sont généralement affectés sur des sections spécifiques (pour le moment nos modérateurs sont globaux),alors assurez-vous de contacter le modérateur de la section ou du forum approprié en premier lieu. Si c'est pour un signalement de message, vous pouvez simplement rapporter le message via ​l e bouton (deux petites cartes) dans le coin inférieur gauche du message, et il sera géré automatiquement par ces mêmes personnes. Les personnes de ce groupe sont bénévoles. O p é ra te u rs J e u : Comme les modérateurs du forum, ce groupe de personnes est là pour répondre à des questions sur le jeu ainsi que gérer les infractions au règlement dans le jeu, et répond au signalement de bogues et problèmes via le Support. Si vous envoyez un ticket sur le Support du jeu(par un clic droit de votre écran et en sélectionnant "support") ce sont les personnes de ce groupe qui s'occupent de vous. Ils sont habilités aussi à vous venir en aide, à vous répondre, sur les sections "Questions" et "Bogues et problèmes" du forum. Les personnes de ce groupe sont bénévoles. S u p e r M od é ra te u rs : Ce groupe de personnes sont les "superviseurs" immédiats des Modérateurs Forum. Ils ne sont pas affectés à une section particulière, mais à l'ensemble du forum, ils veillent à la bonne tenue du forum et participe activement à son évolution. Ils sont aussi là pour former et aider les modérateurs dans leur tâches quotidiennes. Si vous avez un problème avec un modérateur ou une question/problème resté sans réponse, n'hésitez pas à contacter un Smod (abréviation de Super Modérateur). Les personnes de ce groupe sont bénévoles. Com m u n i ty M a n a g e r : C'est le grand responsable du site (jeu et forum). Il est le salarié d'Innogames au sein du jeu, le lien entre la communauté et l'entreprise. Il gère principalement la bonne tenue de l'ensemble du site. Il veille sur tout. C'est par lui que remonte les bugs signalés à l'équipe travaillant à la conception du jeu, afin qu'ils puissent être fixés. C'est lui qui valide ou non la remontée des Suggestions et idées. C'est par lui que toutes les décisions importantes passent et sont validées pour l'amélioration du site. C'est lui qui gère l'équipe de bénévoles du site. Il est recommandé de contacter le CoMa (Comunity Manager) que si vous rencontrez des problèmes qui n'ont pu être résolu, ou attendez des réponses que le reste de l'équipe bénévole n'a pu vous fournir.

52


LE SUPPORT : comment respecter le règlement ?

MULTI­COMPTES

Le multi-comptes est le fait d'avoir plusieurs comptes sur un même monde. Vous créer 3 comptes sur Arvahall est par exemple interdit. La raison est bien évidemment d'éviter des comptes-fermiers qui ne servent qu'à alimenter un compte principal. Vous connecter sur le compte d'un autre joueur et jouer à sa place est également considéré comme du multi-comptes. Le coplaying (jouer à plusieurs sur le même compte) ou le sitting (s'occuper du compte d'un autre joueur en son absence) sont interdits. Vous n'avez pas le droit de vous connecter sur le compte de votre pote, de votre frère, de vos enfants ou de votre petite-amie. Comprenez que la raison est double : empêcher l'inégalité que représente le fait d'avoir accès à plusieurs comptes et donc les aides entre eux possibles, et protéger ces comptes. Les 3/4 des "vols de comptes" sont en réalité effectués par des proches à qui le joueur a communiqué son mot de passe. Le quart restant, c'est un mot de passe trop facile qui a été trouvé en coup de chance. La sanction est le bannissement permanent. Ne pensez pas tromper le Support, nous avons les moyens de détecter ces comportements et nous connaissons toutes les excuses-mensonges qui pseudo-justifient ces actes. Nous savons nous montrer cléments toutefois, car cela reste un jeu et vous avez le droit de jouer : soyez sincère, ne mentez pas, ne soyez pas agressifs ou irrespectueux, et vous aurez des chances d'être débannis rapidement. INSULTES

Le deuxième cas le plus courant de bannissement et sans doute celui qui peut s'éviter le plus facilement. Vous venez de vous faire piller une belle production de ressources, non seulement vous perdez la production mais aussi l'or et marchandises que vous avez dépensés pour la faire, cela vous énerve, en plus ce joueur vous attaque sans arrêt tous les jours, alors vous pétez un câble et vous l'insultez par messagerie privée. Si vous êtes insulté, contactez le Support en fournissant le nom du joueur et une capture d'écran des propos injurieux. Ne répondez pas au joueur qui vous insulte. Bien souvent les 53


"victimes" sont tentées de provoquer l'autre pour s'amuser, qui réagit donc en insultant de plus belle. Le mieux est de ne rien lui dire, et surtout pas ni de le provoquer, ni de l'insulter en retour. La sanction pour insultes est rarement le bannissement permanent. Ne contactez pas le Support en jubilant de ce que vous allez virer un joueur ordurier du jeu. Car tout le monde peut avoir des coups de sangs et réagir violemment, sans réfléchir, dire la première chose qui nous passe par la tête. Souvent ceux qui insultent sont également des enfants ou des adolescents. On ne peut pas attendre de leur part la même maturité qu'un adulte. Les joueurs injurieux sont donc avertis de changer leur comportement, puis bannis d'une dizaine d'heure à plusieurs jours en fonction de leurs propos et de la conscience qu'ils ont de ce qu'ils ont fait de mal. Car oui, il arrive que les joueurs s'excusent auprès du Support de leurs propos, puis aillent s'excuser auprès du joueur insulté. Le Support préfère parvenir par la discussion à une conclusion "à l'amiable" qu'un sanctionnement aveugle à tout va. PARTAGES DE CONNEXION

Vous jouez sur le même ordinateur et/ou la même connexion internet qu'un autre joueur, sur le même monde. C'est ce qu'on appelle, un partage de connexion internet. Ce n'est pas interdit par le règlement, il faut simplement le signaler au Support en précisant votre situation et le nom du ou des joueurs avec qui vous partagez votre connexion. Ce partage doit être courant, régulier, supérieur à 48h d'affilée. Si vous partagez la connexion le temps d'un week-end, ce n'est pas très grave. Mais au delà, vous pouvez être soupçonnés de multi-comptes et donc bloqués. La déclaration de PCI s'accompagne d'une demande de la part du Support à ce que vous cessiez toute interactions entre vos comptes. Cela comprend : - Le soutien (polir, motiver) - L'attaque - Le commerce Vous pouvez être dans la même guilde et vous envoyez des messages sans problème. L'interdiction des interactions ne vise pas à vous embêter, même si nous sommes conscients que cela peut être le cas, mais rétablir une situation d'équilibre qui peut être brisée : même si les Opérateurs parviennent bien souvent à distinguer un vrai PCI d'un multi-comptes, il vaut mieux éviter les interactions pour s'assurer que les joueurs ne tentent pas de frauder de cette façon. Voila, ce sont les trois cas les plus fréquents de bannissement, sachez que plusieurs centaines de joueurs peuvent être bannis chaque mois, alors n'essayez pas de violer le règlement, c'est une question de respect vis à vis des autres joueurs, et ça fait moins de boulot aux Opérateurs qui, quoi qu'on en dise, ne sont pas là pour bannir des joueurs.

54


Le Petit Forgeron - Edition Aout 2012