Page 1

N O S I S A 2010 2009

/


Éditos

Éditos

Cette nouvelle et enthousiasmante saison culturelle 2009/2010 sera d’autant plus dynamique qu’elle a été l’occasion d’une clarification des missions respectives de la ville et de l’association la Faïencerie-Théâtre de Creil, dans le cadre des compétences de chacune.

La richesse et la diversité culturelles françaises, dont nous sommes fiers, sont menacées. La précarisation des artistes interprètes, auteurs et créateurs, comme celle des compagnies et des lieux de diffusion réduit inéluctablement les espaces d’expression et de liberté. C’est pourquoi, cet hiver, à deux reprises, l’équipe de la Faïencerie-Théâtre a tenu à faire grève et manifester pour défendre, comme les chercheurs, les enseignants, les personnels hospitaliers et tant d’autres, les moyens d’exercer nos missions de service public.

Ainsi la ville de Creil, propriétaire du lieu, a-t-elle repris en gestion directe l’ensemble du bâtiment dont le volet sécurité, particulièrement contraignant dans cet établissement. Elle assure dorénavant la gestion, l’entretien et l’animation de la Médiathèque Antoine Chanut, de la Manufacture, dont elle vient d’achever la rénovation, ainsi que de l’espace restauration le Flora. La salle de spectacle de la Faïencerie est, quant à elle, mise gracieusement à la disposition de l’association la Faïencerie-Théâtre de Creil qui peut se concentrer dorénavant pleinement sur sa mission de programmation culturelle. Nous sommes également heureux de souhaiter la bienvenue à nos amis de Nogent-sur-Oise qui ont souhaité nous rejoindre et élargir ainsi le public déjà nombreux qui fréquente notre théâtre. L’accroissement constant de son rayonnement sur tout le sud de l’Oise nous porte à défendre ardemment la labellisation de la Faïencerie-Théâtre de Creil comme scène nationale dont l’action de développement culturel vise à favoriser de nouveaux comportements à l’égard de la création artistique et contribuer à une meilleure insertion sociale. Nous vous donnons quant à nous rendez-vous en septembre 2009, pour une présentation complète de la saison culturelle creilloise qui complètera et enrichira la programmation de la Faïencerie.

Nous saluons le soutien que la ville de Nogent-sur-Oise apporte cette année à notre ambition, rejoignant ainsi l’ensemble des municipalités de l’agglomération creilloise dans le financement de Faïencerie-Théâtre de Creil, avec l’appui de la Région Picardie, du Conseil général de l’Oise et du Ministère de la culture et de la communication (DRAC Picardie). Avec Marcel Bozonnet, Patrice Chéreau, Odile Duboc, Andrés Marín, de grands maîtres du théâtre et de la danse partagent l’affiche de cette nouvelle saison avec nos coups de cœurs et les révélations de la nouvelle génération : Bruno Beltrão, Rodolphe Dana, Patricia Ferrara, Laurent Hatat, David Lescot, Thierry Thieû Niang et Catherine Germain. Le rire, comme antidote à la crise n’est pas en reste avec Julien Cottereau, Fellag et les BP Zoom et notre attention pour les familles se traduit aussi par une offre tout public étendue aux Escales Nomades. Place à la fête, en musique, avec de grands concerts dans la salle de la Manufacture dernièrement réhabilitée. Enfin, du frisson et des découvertes avec un bouquet d’artistes circassiens insolites qui, réunis pour notre 1ère biennale cirCACtuelle fin mars 2010, vous inviteront à partager une semaine décalée et sensationnelle… Autant de rendez-vous que notre programmation cinéma hebdomadaire viendra enrichir de ses regards croisés sur le monde.

Bons spectacles ! Jean-Claude VILLEMAIN Maire de Creil Conseiller général de l’Oise

Nous revendiquons haut et fort notre engagement auprès du public, des artistes et des compagnies en faveur de la création et de l’éducation artistique pour résister à la standardisation et à la marchandisation de la culture. Et pour ce faire nous défendons un véritable plan de relance de l’Etat en faveur de la culture.

Gallia BASMAISON Adjointe au maire Epanouissement citoyen et culture

Au nom du conseil d’administration de l’association La Faïencerie-Théâtre de Creil, je souhaite repréciser son rôle. L’association a ceci de particulier qu’elle n’a pas de capitaux propres, mais dépend exclusivement de subventions publiques et des recettes de spectacles et de mécénat. C’est non seulement une association de gestion (garante de la bonne gestion de l’outil) mais surtout une instance de décision, garante des intérêts de la ville de Creil et plaque tournante entre les différentes institutions partenaires qui participent au financement de ses missions : Montataire, Villers-St-Paul et maintenant Nogent-sur-Oise, Conseil général de l’Oise, Conseil régional de Picardie, Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Picardie).

Belle saison à tous !

Paul-Jacques HULOT Directeur

Le conseil d’administration se félicite du nombre de plus en plus important de collectivités partenaires défendant ainsi les choix de la Faïencerie-Théâtre de Creil. Il continue à travailler dans le sens d’un élargissement du nombre de ces collectivités. Ceci se traduit toutefois par un travail croissant de l’équipe, même si celui-ci est recentré sur sa mission culturelle au sens large. Que l’équipe de La Faïencerie-Théâtre de Creil en soit ici félicitée. Le conseil d’administration a beaucoup oeuvré ces derniers temps à l’attribution du label “Scène Nationale” pour la Faïencerie-Théâtre de Creil. Plusieurs indicateurs (audit, choix des collectivités territoriales…) semblent montrer, si ce label est maintenu, que nous avons de très bonnes chances d’être choisi sous réserve d’un arbitrage exclusivement politique qui nous serait contraire et par la même intolérable. Bel avenir ensemble et belle saison à tous ! Philippe GEORGET Président 1


Sommaire À VOIR EN FAMILLE !



SOMMAIRE THÉÂTRE • LA COUPURE Conception et mise en scène PIERRE FOURNY / ALIS - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 06

 • TÊTE À CLAQUES Mise en scène et écriture JEAN LAMBERT - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 08 • TOUT DOIT DISPARAÎTRE de LAURENT LECLERC par la compagnie BAROUF THÉÂTRE - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 11 • NATHAN LE SAGE de G.E. LESSING / Mise en scène LAURENT HATAT - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 13 • LA DOULEUR de MARGUERITE DURAS / Mise en scène PATRICE CHÉREAU - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 17 • UNE FÊTE POUR BORIS de THOMAS BERNHARD / Mise en scène DENIS MARLEAU - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 25 • CONCESSIONS de KOSSI EFOUI / Mise en scène NICOLAS SAELENS - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 26  • SEULE DANS MA PEAU D’ÂNE Texte et mise en scène ESTELLE SAVASTA - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 29 • LE CYCLOPE d’EURIPIDE / Mise en scène CHRISTIAN ESNAY - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 33 • LA GUERRE EST FINIE... de GIANINA CÃRBUNARIU / Mise en scène CHRISTIAN BENEDETTI - - - - - - - - - - - - - - - page 38  • LA PRINCESSE AU PETIT POIDS de ANNE HERBAUTS / Mise en scène Nathalie BENSARD - - - - - - - - - - - - - - - page 39 • BAÏBARS... d'après le ROMAN DE BAÏBARS / Mise en scène Marcel BOZONNET - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 45 • L’AFFAIRE DE LA RUE DE LOURCINE d’EUGÈNE LABICHE, Mise en scène D. JEANNETEAU et M.-C. SOMA - - - page 54 • ONCLE VANIA d’ANTON TCHÉKHOV / Mise en scène RODOLPHE DANA et KATJA HUNSINGER - - - - - - - - - - - - - - - page 61  • LA MER EN POINTILLÉS Conception et mise en scène SERGE BOULIER - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 62

=

CIRQUE / ARTS DE LA RUE / HUMOUR • CHEMIN DE FER Un spectacle de la compagnie METALOVOICE - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 04  • LE TENNIS Un spectacle de la compagnie LE TENNIS - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 05  • IMAGINE-TOI Un spectacle de JULIEN COTTEREAU - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 09  • COURT-MIRACLES Création collective mise en scène par CHRISTIAN COUMIN - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 20 • FELLAG TOUS LES ALGÉRIENS SONT DES MÉCANICIENS - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 24  • A WONDERFUL WORLD Un spectacle de la compagnie BP ZOOM - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 27  • 1ERE BIENNALE cirCACtuelle - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 51

CHANSON / JAZZ / MUSIQUES DU MONDE • EMMANUEL ANDERTAL - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 10 • AMADOU ET MARIAM - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 15 • ANDY EMLER MEGAOCTET - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 32 • ORCHESTRE NATIONAL DE BARBÈS - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 35  • EL GAFLA FÊTE DE LA SOUPE - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 40  • ROUGE TOMATE Un spectacle de TARTINE REVERDY - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 46  • L’ATTIRAIL EN CINÉ-CONCERT - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 48 • SANSEVERINO - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 59

ESCALES NOMADES • HÉLÈNE d’EURIPIDE / Mise en scène CHRISTIAN ESNAY

DANSE • H3 Chorégraphie BRUNO BELTRÃO / GRUPO DE RUA - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 23 • EL CIELO DE TU BOCA V2 Chorégraphie et danse ANDRÉS MARíN - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 31 • D’UN JOUR À L’AUTRE Chorégraphie PATRICIA FERRARA - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 34 • BABEMBA Chorégraphie SERGE AIMÉ COULIBALY - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 42  • UN AMOUR de et avec CATHERINE GERMAIN et THIERRY THIEÛ NIANG - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 49 • TROIS BOLÉROS Chorégraphie ODILE DUBOC - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 53  • ARCHIPEL Chorégraphie EMILIO CALCAGNO - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 56

MUSIQUE CLASSIQUE ET LYRIQUE • ORCHESTRE DE PICARDIE : CARTE BLANCHE À GILLES APAP / ANTONIO VIVALDI - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 28 • LA LA LA – OPÉRA EN CHANSONS Direction musicale G. JOURDAIN Mise en scène B. LAZAR - - - - - - - - - - - - page 36 • ORCHESTRE DE PICARDIE : FRANCK MARTIN / BEETHOVEN Direction GILBERT VARGA - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 47 • FILHARMONIA SLASKA : DVORÁK / CHOSTAKOVITCH - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 63

2

-------------------------------------------

page 05

 • A LA RECHERCHE DE L’OISEAU BLEU d’après MAURICE MAETERLINK / Mise en scène PASCALE OYER - - - - - - - - - page 18 • LA COMPAGNIE DES SPECTRES de LYDIE SALVAYRE / Mise en scène GÉRARD LORCY - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 19 M.-C. LE PAVEC / Mise en scène J. JOUANNEAU - - - - - - - - page 41 • LA COMMISSION CENTRALE DE L’ENFANCE Texte, mise en scène et jeu DAVID LESCOT - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 57

 • MAMIE OUATE EN PAPOÂSIE de J. JOUANNEAU et

• ÉDUCATION ARTISTIQUE - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 64 • ACTION CULTURELLE - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 65 • SÉANCES SCOLAIRES - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 66-67 • COPRODUCTIONS, CRÉDITS PHOTOS - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 68-69 • LA FAÏENCERIE MODE D’EMPLOI - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 70-71 • TARIFS & ABONNEMENTS - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 72-73 • CARTE MUSIQUE CAC - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 74 • FORMULAIRE D’ABONNEMENT - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 75-76 • L’ÉQUIPE DU THÉÂTRE - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - page 77

3


Arts de la rue

Arts de la rue

CHEMIN DE FER

HÉLÈNE

une programmation de l’OMCE de Nogent-sur-Oise

EURIPIDE Mise en scène CHRISTIAN ESNAY

Un spectacle de la compagnie METALOVOICE

Samedi

19 septembre 20h30

Chemin de fer c’est l’histoire d’une trajectoire, d’une route, d’une voie que se sont tracés des enfants d’ouvriers et de cheminots, devenus artistes et techniciens de METALOVOICE après être passés par le punk, le rock garage puis le rock ferroviaire des tambours du Bronx.

Un théâtre tragique qui laisse la place à l’humour et à la drôlerie, monté avec la complicité d’un chœur citoyen composé d’amateurs de l’atelier théâtre de La Faïencerie.

Hélène, raconte comment les dieux ont créé une fausse Hélène qu’ils ont ensuite offerte à Pâris afin de provoquer la ruine de Troie. Hermès ayant transporté la véritable en Egypte depuis dix ans. Hélène (la vraie), raconte ici ses retrouvailles avec Ménélas… Compagnie LES GÉOTRUPES

Marché Couvert Place Burton à Nogent-sur-Oise Départ en bus de La Faïencerie à 19h45

Composition et direction musicale : Martine-Joséphine THOMAS Avec Rose Mary d’ORROS, Belaïd BOUDELLAL, Eric LAGUIGNÉ et le CHŒUR AMATEUR DE L’ATELIER THÉÂTRE DE LA FAÏENCERIE Présenté dans le cadre de la Fête de quartier du Moulin à Creil

Dans le cadre de CREIL RESPIRE, week-end de la citoyenneté et du développement durable

Auteurs : Christophe Martin METALOVOICE Conducteur artistique : Pascal DORES Compositeur : Eric STERENFELD Chorégraphe : Serge AMBERT Avec : Y. DECAMPS, E. RABITA ou P. MIGNARD, comédiens POGO, percussionniste-acteur Anne MINETTI, danseuse Nasser LAOUD, bon atout fer

Réservé aux abonnés Tarif OMCE de Nogent-sur-Oise Tarif unique abonnés : 10 € Durée : 1h30 4

LE TENNIS

Spectacle en accès libre présenté trois fois à débusquer entre 14h00 et 18h00 à l’intérieur du périmètre piéton. Lieux et horaires seront précisés début septembre.

Dimanche

6 septembre 18h00 Site des carrières du quartier du Moulin à Creil Accès libre Durée : 1h30

Dimanche

20 septembre Compagnie LE TENNIS

Guidés par la nécessité de comprendre la relation qui lie leurs origines sociales à leurs propos et leurs esthétiques artistiques, les adeptes de la “poésie industrielle” nous livrent aujourd’hui des fragments d’une histoire intime et modeste. En réponse à ces témoignages sensibles se déploie un exposé sur la restructuration du bassin industriel en France depuis le Front Populaire.

Deux athlètes survoltés, un arbitre fantaisiste, une rencontre exceptionnelle... Les champions de la spécialité s’affrontent lors d’un match amical organisé par la Fédération Internationale de Tennis de Cirque. Sur un central improvisé, tirs de massues et revers de jonglage se succèdent sur des rythmes effrénés. Puissance et agilité, suspens et coups bas : sur le court se retrouvent le toucher de Mc Enroe, la hargne de Connors, l’humour de Lendl... Que du beau jeu !

Frédo LEHAUT et Sylvain COUSIN - les joueurs Alex SAINTIN - l’arbitre Fred ROUCHERAY - le coach

À VOIR EN FAMILLE !

Accès libre Durée : 20’ 5


Objet Scénique Non Identifié

Objet Scénique Non Identifié

LA COUPURE (À VUE) Conception, écriture, scénographie, mise en scène PIERRE FOURNY Chacune des deux moitiés du mot ainsi obtenues est contenue dans un autre mot, ou plusieurs autres mots.) Au final, comme à son habitude, ALIS redonne vie aux mots, en mêlant avec inventivité, son, sens et vue. Jubilatoire !

Vendredi

2 octobre 20h45

La Coupure est un véritable spectacle, dans le sens où il réveille la petite partie du cerveau qui fait réfléchir. C’est non seulement bluffant par la précision et la richesse inventives mais aussi instructif.

Samedi

3 octobre

Ouest France - 24/12/08

18h00*

Acteurs, manipulateurs, images projetées et machinerie, le projet du groupe ALIS emprunte à l’univers de Georges Perec et de Lewis Carroll. Un bricolage poétique en deux volets - exposition et spectacle - qui mélange avec bonheur jeux de langue, d’esprit et de poésie.

Groupe ALIS Collaboration à l’écriture et à la mise en scène Xavier BRIÈRE Avec Maud BOUCHAT, Xavier BRIÈRE et Pierre FOURNY, Constance DOLLÉ (apparition vidéo) Fabrications des machineries scéniques, direction technique, régie plateau : Albert MORELLE Réalisations multimédia, programmation : Alexandre LIVERNEAUX Ingénieur du son, régie son et vidéo, technique lumière : Antoine GÉRARD Conseil technologies numériques : Gérard TEISSÈDRE

Il est parfois utile de rappeler que le théâtre est avant tout un jeu. Voilà ce que le groupe ALIS ne cesse de proclamer et de mettre en pratique pour notre plus grande joie depuis un quart de siècle avec cette proposition en deux parties. Tout d’abord l’installation, La Coupure (en un mot commençant…), offre un parcours de rébus ludiques et géants qui aiguisent la vue et l’ouïe. Puis le spectacle-conférence, La Coupure (à vue), qui s’inspire de la “poésie à 2 mi-mots” (Procédé d’une simplicité désarmante, la poésie à 2 mi-mots consiste à couper les mots d’un trait horizontal.

Tarif : B Durée : 1h15

* Dans le cadre de la troisième journée des “dys” dans l’Oise de 9h00 à 18h00. Manifestation organisée par les associations de Dyslexie / Dysphasie / Dyspraxie de l’Oise, la Médiathèque de Creil, PICASCO et La Faïencerie-Théâtre de Creil.

6

Installation

LA COUPURE (EN UN MOT COMMENÇANT…) Conception et réalisation PIERRE FOURNY

Du 24 septembre au 3 octobre Salle de La Manufacture - Entrée libre Fabrications : Albert MORELLE (direction), Pierre-Étienne MORELLE, Antoine GÉRARD Conception des dispositifs sonores : Gérard TEISSÈDRE

Six menterie 7


Clown-mime show

Théâtre, marionnettes

TÊTE À CLAQUES

IMAGINE-TOI JULIEN COTTEREAU

Mise en scène et écriture JEAN LAMBERT

Samedi

10 octobre 19h00 LES ATELIERS DE LA COLLINE Avec Vanessa LEQUEUX (vie du plateau), Quantin MEERT, François SAUVEUR Conception univers graphique et poupées : Dominique RENARD

À travers l’histoire d’une famille mise au ban de la société, Tête à claques assène une salutaire gifle théâtrale en dévoilant les mécanismes sociaux à l’œuvre dans l’exclusion et la stigmatisation des plus faibles. Le propos sans concession bouleverse le spectateur qui oscille entre la farce comique et l’émotion pure.

À VOIR EN FAMILLE !

Tarif : C Durée : 1h10 A partir de 9 ans 8

Pour le douzième anniversaire des jumeaux, leur maman Gina avait invité les voisins à un grand repas. Les plats n’ont jamais pu être servis. Trop d’incendies volontaires ce jour là. Un des jumeaux a été accusé et arrêté sur le champ. Douze ans après, il retrouve son frère à la table du festin. Tous deux décident de parler enfin. Alors ils plantent le décor. Sur scène, des poupées géantes et des toiles peintes. Tout est là : la maison, le café, l’usine, la campagne, la famille, les voisins, les camarades d’écoles, les collègues d’usine. Dans ce village reconstitué, les deux frères racontent la lente descente aux enfers de leur famille exclue et dénigrée par la communauté. La caricature est rieuse et les dialogues savoureux. Marionnettes et décor à métamorphoses favorisent la distanciation. Derrière une apparence burlesque, Tête à claques est un spectacle intense et profond qui distille quelques grains de sable dans les rouages de nos certitudes.

Mise en scène : Erwan DAOUPHARS / Collaboration : Fane DESRUES

Sans aucun dialogue, ni logique, Julien Cottereau nous embarque dans une irrésistible sarabande de sensations arrachées à la banalité du monde. Le spectacle est indescriptible ; disons simplement qu’il y est question de menace, de princesse en détresse, de créatures rugissantes et de chien errant. Molière 2007 de la révélation théâtrale, ancien du Cirque du Soleil et membre de l’association Clowns sans frontières, Julien Cottereau propose un spectacle universel qui s’adresse à ce que l’humanité a de plus beau, de plus rare, de plus cher : notre enfance qu’il nous fait retrouver avec émerveillement.

Mercredi

14 octobre 20h45 Molière 2007 de la révélation théâtrale masculine.

Une étoile est née. Digne héritier du mime Marceau, Julien Cottereau soutient aussi la comparaison avec Buster Keaton et Charlie Chaplin. Nathalie Simon - Le Figaro - 22/10/08

Par les temps qui courent, faire rire, serrer le cœur, émouvoir et épater par-dessus le marché prend des allures d’exploit. Humaniste, plein de foi en la capacité de chacun à changer la réalité, gentil aussi, Imagine-toi est insaisissable, à l’écart de toutes les productions actuelles. Rosita Boisseau - Le Monde - 02/11/08

De temps en temps sortent des œuvres inclassables qu’on nomme des ovnis. Ce clown-mime show ubuesque a des allures de petit bonheur céleste dont on n’explique pas la grâce fulgurante. Julien Cottereau, c’est l’imagination au pouvoir.

À VOIR EN FAMILLE !

Tarif : B Durée : 1h15 9


Théâtre

Chanson

EMMANUEL ANDERTAL

TOUT DOIT DISPARAÎTRE LAURENT LECLERC COMPAGNIE BAROUF THEATRE

Vendredi

Samedi

23 octobre

24 octobre

20h45

15h00 Mise en scène : Laurent LECLERC et Margaux DELAFON Interprétation et création masque : Margaux DELAFON

Rester vivant jusqu’à la mort ! Pour ce concert, le troubadour creillois chantera ses propres compositions mais également celle des plus grands de la chanson française : Ferrat, Brassens, Trenet, Aznavour… Emmanuel Andertal fait ses premières gammes sur une guitare à 14 ans. A l’adolescence, il commence à jouer dans les bars et les restaurants de Picardie et se produit pour la première fois sur scène à 25 ans. Trente ans après ses débuts, il continue de sillonner la France pour faire découvrir ses compositions. Lui, qui pendant dix ans, a été l’invité régulier de Pascal Sevran et de La Chance aux chansons est resté fidèle, à ses idées et à ses musiciens creillois dont certains sont des copains de maternelle. Il revient aujourd’hui à La Faïencerie pour présenter son dernier album Le Monde à l’envers.

C’est l’histoire d’une trahison. Un jour, les enfants de Daphné, 93 ans, viennent la chercher pour l’emmener en promenade. Finalement la promenade la conduit tout droit dans “un centre”. Un endroit où elle va être obligée de rester. Coupée de sa vie, de ses affaires, sans y être préparée, elle découvre les lieux, essaie de s’adapter, rencontre de nouveaux interlocuteurs. Mais rapidement sa personnalité hors du commun et son envie de vivre jusqu’à la mort submergent ce petit monde et Daphné mènera la révolte dans le ventre de cette “maison de vieux”. Désopilante, Tout doit disparaître est pourtant une pièce qui dénonce et éclaire nos comportements, nos souffrances en donnant la parole à ceux que communément on nomme “les vieux”, dont les paroles sont souvent plus libres que celles des gens plus jeunes.

La comédienne Margaux Delafon et le metteur en scène Laurent Leclerc nous offrent un pur moment de plaisir ! Ouest France

Le texte est publié aux éditions Les Cygnes 2008

Tarif unique : 10 € Placement libre 10

Spectacle programmé en partenariat avec le CCAS de la Ville de Creil dans le cadre de la Semaine Bleue du 19 au 25 octobre 2009

Spectacle proposé par la ville de Creil, dans la cadre de son action sociale. Aucune participation financière n’est demandée. L’accès au spectacle se fera au travers de dons de fournitures scolaires qui seront redistribuées dans la cadre d’actions humanitaires. Les dons pourront être déposés à l’accueil de la FaïencerieThéâtre à partir du mardi 20 octobre aux heures d’ouverture habituelles.

Salle de La Manufacture Placement libre Jauge : 150 places Durée : 1h05 11


Théâtre

Théâtre

NATHAN LE SAGE GOTTHOLD EPHRAÏM LESSING Mise en scène LAURENT HATAT 1187, Jérusalem au temps des Croisades. Le sultan Saladin vient de reprendre la ville aux Croisés. Victorieux, il agit vis-à-vis des juifs et des chrétiens dans un esprit de tolérance inconnu jusqu’alors. Seuls les Templiers, qui tuent en invoquant Dieu, ne trouvent pas grâce à ses yeux. Or, fait inouï, il vient justement d’en épargner un. Ce dernier qui erre par les rues de la ville, sauve à son tour des flammes une jeune fille juive dont le père, Nathan, un riche marchand, revient justement d’un long voyage… La “folle journée” peut commencer.

Jeudi

5 novembre 20h45 Vendredi

6 novembre 14h30 Traduction : Dominique LURCEL Conseiller artistique : Laurent CAILLON

Éloge de la tolérance et vibrant plaidoyer du savoir vivre ensemble, Nathan le sage, pièce maîtresse de la dramaturgie allemande du 18e siècle réconcilie les trois religions monothéistes en balayant fanatismes et bigoteries de tous poils. Avec cette parabole de la rencontre d’un musulman apôtre de la tolérance, d’un juif philosophe et d’un chrétien assailli par le doute, Lessing, en 1779, bouscule les représentations de son temps et du nôtre.

Dans un espace et des costumes hors du temps, loin de tout pittoresque, une jeune troupe rondement menée nous enseigne avec esprit et insolence combien il est essentiel de penser par soi-même. Hors toute convention, tout conformisme. Bien avant Brecht, du théâtre déjà ouvertement politique. La leçon résonne étrangement fort aujourd'hui. Fabienne Pascaud - Télérama - avril 2008

Nathan le Sage traduit par Dominique LURCEL est publié aux Éditions Gallimard, 2006. 12

Avec : Azeddine BENAMARA Manuel BERTRAND Mounya BOUDIAF Olivier BRABANT Sarah CAPONY Alexandre CARRIERE Daniel DELABESSE Céline LANGLOIS Damien OLIVIER Bruno TUCHSZER

Tarif : A Durée : 2h15 13


Musiques du Monde

Musiques du Monde

AMADOU & MARIAM

Mardi

10 novembre 20h45

L'hypocrisie dans la politique, Ce n'est pas bon. Ce n'est pas bon. Nous n'en voulons pas. Démagogie dans la politique, Ce n'est pas bon. Ce n'est pas bon. Nous n'en voulons pas. La dictature dans la politique, Ce n'est pas bon. Ce n'est pas bon. Nous n'en voulons pas. Du bonheur, du bonheur pour le peuple. De l'amour, de l'amour pour le peuple.

Un couple que l’on ne présente plus. Le pétillant duo porte haut les couleurs de la culture malienne depuis le début des années 2000. Avec le succès de l’album Dimanche à Bamako, Amadou et Mariam ont raflé une Victoire de la musique, deux BBC Radio et 3 Awards dans la catégorie World Music. Ils pétrissent leur univers musical d’influences diverses grâce à de nombreuses collaborations : Manu Chao, Mathieu Chedid, ou encore Keziah Jones. Assoiffés de partage, leur musique est une invitation au métissage et au voyage, à l’instar du titre de leur dernier album Welcome to Mali. Un disque où les voix singulières d’Amadou et Mariam sont enrobées par un subtil mélange de douces mélodies, de rythme funky et de guitare bluesy.

Tarif : B

Amadou et Mariam 15


Théâtre

LA DOULEUR MARGUERITE DURAS Mise en scène PATRICE CHÉREAU et THIERRY THIEU NIANG

La dernière guerre, Marguerite Duras l'a vécue tout à la fois comme femme dont le mari avait été déporté, comme résistante, mais aussi, comme écrivain. Lucide, étonnée, désespérée parfois, elle a, pendant ces années, tenu un journal, écrit des textes que lui inspirait ce qu'elle voyait, ce qu'elle vivait, les gens qu'elle rencontrait ou affrontait. Ce sont ces récits et des extraits de son journal, que Marguerite Duras a réunis sous le titre La Douleur. La Douleur est un récit autobiographique, le journal de l’absence éprouvante, de l’attente chargée de menaces, de la peur atroce, écrasante, du désespoir, de la honte de vivre en attendant le retour de Robert Antelme (Robert L. dans le texte), son mari, déporté dans un camp allemand. Elle ignore en cet avril 45, printemps de la Libération, s’il est toujours vivant. Errante dans une ville assommée, courant de bureau en bureau, maudissant son téléphone, ne mangeant plus, ne dormant plus, elle attend, elle guette, elle cherche le moindre signe d’espoir. La guerre continue en elle alors qu’alentour la joie de la Libération s’extériorise. Son groupe de résistants se réorganise pour encadrer le retour de ceux qui en reviennent. Lui aussi en reviendra, dans un corps où la vie n’a plus de poids.

Mercredi

18 novembre 20h45 Interprété par DOMINIQUE BLANC

(…) C’est un moment très fort de théâtre. Une interprétation de Dominique Blanc, c’est toujours un geste artistique d’une puissance émotionnelle digne des plus grands moments de l’opéra : c’est musical et éblouissant. Armelle Héliot - Le Quotidien du Médecin 10/12/08

Dans ce texte autobiographique, Marguerite Duras raconte l’insupportable attente du retour de son homme déporté par les nazis. Avec la complicité de Thierry Thieû Niang, Patrice Chéreau met en scène l’une de ses actrices fétiches, la saisissante Dominique Blanc.

Le texte La Douleur est publié aux Éditions Folio Gallimard.

Tarif : A Durée : 1h30 17


Théâtre

Théâtre

A LA RECHERCHE DE L’OISEAU BLEU

LA COMPAGNIE DES SPECTRES

MAURICE MAETERLINK

LYDIE SALVAYRE Mise en scène GÉRARD LORCY

Mise en scène PASCALE OYER

Novembre

Novembre

2009

2009

Les dates et lieux de ce spectacle seront communiqués début septembre. Soyez vigilant, ça se passe aussi près de chez vous !

Les dates et lieux de ce spectacle seront communiqués début septembre. Soyez vigilant, ça se passe aussi près de chez vous ! Compagnie Ô FANTÔMES

Compagnie de LA YOLE

Avec Elisabeth MOREAU

Avec Rachel GODO

Scénographie Isabelle ROUSSEAU Lumière : Jean OPFERMANN Olivier BRUN

Scénographie et costumes Pascale OYER et Rachel GODO avec la collaboration de Hélène DEMENE et Sabine BOUVIER. Réalisation audiovisuelle Laurent SUTER

À VOIR EN FAMILLE !

Hors abonnement Tarif unique : 5 € Durée : 50’ A partir de 6 ans 18

A la recherche de l'Oiseau bleu est un conte, une histoire de féérie, qui retrace la quête de deux enfants guidés par la Lumière vers un oiseau, à la fois proche et inaccessible. Cette recherche nous entraîne vers des mondes apparemment magiques, qui s'avèrent étrangement familiers, où les arbres, les animaux, les cauchemars, les choses s’animent. Tyltyl et Mytyl, grâce au diamant de la fée Berylune, commencent leur périple en quittant le pays du silence des choses... Une voile, quelques objets, des instruments, des pièces de tissu, et ce voyage se raconte entre rêve et réalité.

Louisiane nous fait le récit de ce jour mémorable d’avril 1997 où Maître Échinard, huissier de justice, fit irruption au domicile qu’elle partageait avec sa mère, Rose Mélie. Rose vivait sous le joug d’une colère incompressible née un jour de 1943, où son frère fut salement assassiné par deux miliciens. Ce passage de Maître Échinard fut l’occasion pour Louisiane de rejoindre sa mère dans sa colère. Aujourd’hui, sur scène, Louisiane transmet l’héritage. Elle mène un récit cruel et gai qui mêle le pathétique et le grotesque, les anecdotes dérisoires de son quotidien solitaire et l’horreur du meurtre. Elle joue sa mère, elle se joue elle, et l’huissier, et le Maréchal Putain et sa Maréchale, et l’infâme Darnand, et ses sbires. Elle dresse le portrait d’une sale époque. Elle dit tout, les saletés et l’amour. Elle résiste. Elle crée. La Compagnie des spectres est publié aux Editions du Seuil 1995 et “Point” N°P561

Hors abonnement Tarif unique : 5 € Durée : 1h15 19


Cirque, marionnettes

COURT - MIRACLES Compagnie LE BOUSTROPHÉDON Création collective mise en scène par CHRISTIAN COUMIN

Samedi

28 novembre 19h00 Avec Loïc APARD, Lucie BOULAY, Johanna EHLERT, Matthieu SIEFRIDT

La création de ce spectacle est née d'une nécessité, celle de témoigner d'une réalité vécue auprès d'enfants de Palestine et d'Israël, suite à une mission avec Clowns sans frontières. La nécessité aussi de colporter les nouvelles du monde avec un regard d'artiste afin de toucher à l'humanité de chacun, autrement que ne le font les médias. Le camp de réfugiés n° 12 est universel : ici, là-bas, aujourd'hui ou hier, la guerre est partout la même, ravageuse. Dans cette cour de miraculés, des éclopés et des infirmières continuent à vivre avec la nécessaire insouciance des survivants, non loin du conflit qui gronde toujours. La solidarité s'organise dans cet hôpital de fortune : on inscrit les entrants, on transporte les blessés, on sectionne quelques jambes, on fait la chasse aux rats, on improvise un orchestre de fortune. Les côtés parfois sordides des situations désespérées sont donnés à voir : on vide les poches des mourants, on chaparde de la nourriture… Tout à la fois cruels, tendres, héroïques et effrayants, ces rescapés de guingois se réinventent une humanité perdue. Abordant pourtant un sujet tragique, ce spectacle réussit la gageure absolue de l’émerveillement : marionnettes et humains s'entremêlent avec brio pour créer un univers où l’illusion et la confusion salvatrices deviennent des échappatoires à l’horreur. Naissent sous nos yeux ahuris, d’étranges créatures, dont on se demande sans cesse si ce sont des marionnettes qui portent des hommes ou des hommes qui portent des marionnettes. L’univers de bric et de broc, la cocasserie et l’absurdité de certaines situations font naître l’humour et la poésie là où on ne l’attend pas, comme des fleurs dans un champ de mines. Cette chronique humaniste est brillante ; elle touche à nos émotions les plus profondes par son incroyable vitalité.

À VOIR EN FAMILLE !

Tarif : B Durée : 1h10 A partir de 7 ans 20

La compagnie Le Boustrophédon mêle les techniques du cirque et de la marionnette avec une maîtrise éblouissante. Elle signe un spectacle engagé et généreux et d’un sujet grave, fait naître l’espoir et la beauté. Incontournable !


Danse hip hop

BRUNO BELTRÃO // H3 GRUPO DE RUA Chorégraphie BRUNO BELTRAO

L’écriture de Beltrão s’autorise toutes les libertés. Chez lui, le geste se veut libérateur et le hip hop outil d’émancipation. On y cherche sa place dans le monde comme dans une arène, la rage au corps et la tête tendue vers le ciel. Avec le Grupo de Rua, le hip hop, danse individuelle par essence, se pratique en groupe : duos, trios, vastes mouvements d’ensemble. La chorégraphie occupe tout l’espace, crée des points de force, des équilibres, de larges envolées circulaires dans une incroyable maîtrise des corps. Porté par une bande son d’une richesse insoupçonnée, H3 fait voler en éclats le cadre de scène. BRUNO BELTRÃO, né au Brésil en 1980, est danseur dans les clubs de Rio de Janeiro dès l'âge de treize ans. Il se fait tout d'abord connaître dans le milieu hip hop avant d'étudier, à 20 ans, la danse contemporaine, la philosophie et l'histoire de l'art. Dès 1996, il fonde sa propre compagnie, le Grupo de Rua de Niterói, avec laquelle il développe un travail chorégraphique critique à l'égard du langage et des structures codifiées du hip hop.

Beltrão a tout simplement cloué sur place le public présent - plutôt jeune. H3, dans un éclairage rasant qui fait la part belle à l’ombre, est un choc visuel et sensuel. Philippe Noisette - Les Inrockuptibles - décembre 08

Mardi

er 1 décembre 20h45 Assistant à la direction : Ugo ALEXANDRE Lumières : Renato MACHADO Costumes : Marcelo SOMMER Avec Thiago ALMEIDA Bruno DUARTE Eduardo HERMANSON Luiz Carlos GADELHA Kleberson GONCALVES Kristiano GONCALVES Filipi DE MORAES Danilo PEREIRA Bruno WILLIAMS.

Catapulte humaine, courses à l’envers, sauts répétés, Beltrão fait imploser les codes du hip hop, en réinventant une grammaire des corps en milieu urbain. Les techniques au sol se trouvent ici magnifiées par l’époustouflante puissance de jeu de ses danseurs.

Tarif : B Durée : 50’ 23


Théâtre / Création

Humour

TOUS LES ALGÉRIENS SONT DES MÉCANICIENS

UNE FÊTE POUR BORIS

FELLAG

THOMAS BERNHARD Mise en scène DENIS MARLEAU

Samedi

Mercredi

5 décembre

9 décembre

20h45

20h45 A l’Espace Jean Legendre de Compiègne Départ en bus de La Faïencerie à 19h30

Mise en scène et interprétation : Marianne ÉPIN et FELLAG

Texte français de Claude PORCELL

Humour abrasif, univers carnavalesque et folie. Une fable grinçante, déjantée et cruelle, contre le règne de l'argent, l’hypocrisie, l'infantilisme social, la morale bien pensante… portée par le souffle d’une scénographie spectaculaire. Noir et jubilatoire.

Il paraît que le rire est le remède à la crise. Pour rendre hilarants les désastres du quotidien des Algériens, on peut être tranquille, Fellag fait le boulot ! Une terrasse ensoleillée dans un bidonville de la périphérie d’Alger. Salim et Shéhérazade, sa femme, qui font partie de la classe moyenne paupérisée algérienne passent en revue de façon drolatique, absurde ou émouvante les difficultés de leur vie quotidienne…

Tarif : A Durée : 1h30 24

Sociologue perplexe, philosophe décalé, Fellag explore avec un bonheur communicatif les rouages grippés de son pays natal. Penché sur le moteur de l’Algérie, il en extrait mœurs, usages, fantasmes, désirs et les passe au crible d’un humour bienveillant. (…) un grand moment de distraction et de réconciliation. Une invitation à communier, serein, sous le capot du voisin. Catherine Lagrange - Le Point - 04/12/08

La Bonne Dame a perdu ses jambes et son mari dans un accident d'auto, et entretient avec le monde un rapport de cordiale détestation. Johanna, sa dame de compagnie, subit en silence ce monstre d’égoïsme. La "fête" culminera lors de l'anniversaire du nouvel époux, Boris, un demeuré, dont la plus grande "qualité" est d’être amputé lui aussi. Un banquet grandiose imposé par la maîtresse de maison, avec treize autres culs-de-jatte invités, ultime cène tonitruante, hilare, et funeste… Sur scène, seuls trois comédiens de chair animent ce microcosme carnavalesque, plongés dans des jeux de déguisement et de métamorphoses technologiques. En interaction avec des mannequins animés par projections vidéo, ils composent l'assemblée bruyante et hilare de tous ces infirmes de la vie, basculant du grotesque à une cruauté pathétique. Le grand metteur en scène québécois Denis Marleau met ici son talent et sa maîtrise des nouvelles technologies au service du grand dramaturge autrichien.

Avec Christiane PASQUIER Guy PION Sébastien DODGE Conception, vidéo et scénographie : Stéphanie JASMIN et Denis MARLEAU

Réservé aux abonnés Tarifs Espace Jean Legendre 4 Etoiles & Passion : 16 € Privilège : 11 € 25


Cirque, humour

Théâtre

CONCESSIONS

A WONDERFUL WORLD

KOSSI EFOUI

BP ZOOM

Mise en scène NICOLAS SAELENS

Vendredi

11 décembre

Ecrit et mis en scène par JOS HOUBEN, PHILIPPE MARTZ et BERNARD COLLINS

Chaque spectateur est appelé à lâcher prise avec sa réalité pour plonger dans un univers où évoluent des exilés, à moins que ce ne soit de faux-exilés racontant leur histoire sur un plateau télé. Un texte exigeant, poétique, avec ses touches d’humour, pour une mise en scène sans concessions : vidéo, musique et jeu d’acteurs…

Samedi

12 décembre 19h00

20h30 Au Palace de Montataire Départ en bus de La Faïencerie à 19h45

Dramaturgie et scénographie Antoine VASSEUR Écriture Corporelle Annette COQUET Marionnettes Norbert CHOQUET Musique Karine DUMONT Avec Alexandra BOUKAKA, Marie-Dolorès CORBILLON, Julien FLAMENT, Julien PÉRIGNON, Cheryl MASKELL, Philippe RODRIGUEZ-JORDA

Réservé aux abonnés Tarifs Palace de Montataire 4 Etoiles & Passion : 7 € Privilège : 3 € Durée du spectacle : 1h15 26

Avec Philippe MARTZ et Bernie COLLINS

Les résidents de l’interzone, La petite boxeuse et Le coach aveugle, L’étudiant, La mère, L’homme de cave…, sont des gens qui ont tout vendu, à commencer par leur nom propre et le nom propre du pays qu’ils ont abandonné. Ailleurs désigne pour eux le pays disparu mais c’est le même mot qui désigne le “Monde” où ils rêvent de renaître avec un nouveau nom… Un monde dans lequel Winterbottom & Winterbottom Excellence Century Production Inc. offre des places en “récompense” à la traversée des malheurs. Kossi Efoui

La nouvelle création de ce couple de clowns burlesques est un hommage candide au vieux rêve de l’homme désirant s’envoler. Concours d’avions de papier, construction d’une nacelle en carton, un cintre et des bretelles en guise de propulseurs : tous les moyens sont bons pour défier les lois de l’apesanteur. Il y a eu Laurel et Hardy, Dean Martin et Jerry Lewis, il y a aussi Mister B et Mister P, un duo de clowns reposant sur les oppositions comiques. L’un est rond, gominé, il porte avec prestance une redingote et des lunettes aux verres épais. Professoral, il met un point d’honneur à tout prendre en main et tout lui réussit. L’autre est grand, dégingandé, son costume mal ajusté lui donne un air godiche. Confiant et suiveur malhabile, il a toujours un train de retard et sa gaucherie constitue un danger permanent. Dans une économie de parole et d’artifices scéniques, le duo révèle l’incongruité et la drôlerie des attitudes humaines en une succession de gags réjouissants. Un spectacle léger comme une bulle de savon, à recommander aux mordus des Monty Pythons, Jacques Tati et autres Buster Keaton…

À VOIR EN FAMILLE !

A partir de 5 ans Tarif : B Durée : 1h00 27


Théâtre

Musique

ORCHESTRE DE PICARDIE CARTE BLANCHE À GILLES APAP

SEULE DANS MA PEAU D’ÂNE Texte et mise en scène ESTELLE SAVASTA

Direction et violon Gilles APAP

Mardi

Samedi

15 décembre

16 janvier

20h45

19h00

Avec le groupe BLUEGRASS

Compagnie HIPPOLYTE A MAL AU CŒUR

Jean-Marie REDON, banjo Thierry LECOCQ, mandoline Sharon LOMBARDI, guitare basse

Avec Camille FORGERIT et la voix de Lætitia ANGOT

et les cordes de l’ORCHESTRE DE PICARDIE

Parfois, la musique classique s'ennuie. Elle a besoin d'authentiques artistes comme Gilles Apap pour la réveiller, même si cela chagrine quelques beaux esprits endimanchés et trouble les maniaques de l'habitude. ANTONIO VIVALDI LES QUATRE SAISONS MUSIQUE IRLANDAISE BLUE GRASS AMERICAN OLD TIME

Tarif : A 28

Découvert par Yehudi Menuhin, GILLES APAP est un violoniste hors pair, aussi à l’aise dans un concerto de Mozart (où il lui arrive de siffloter…) que dans la virtuosité tsigane ou le folk irlandais. Avec ses acolytes du groupe Bluegrass (banjo, mandoline et guitare basse) il interprète cette fois les célébrissimes Quatre Saisons de Vivaldi, mais en y apportant sa touche personnelle. Au-delà de la saveur nouvelle des arrangements, des clins d’œil et des grains de folie, on saluera une fois de plus le naturel et la générosité de cet extraordinaire artiste avec lequel les musiciens de l’Orchestre de Picardie se font une fête de jouer !

Librement inspiré du conte de Charles Perrault, ce spectacle à l’écriture délicate, évoque la force métaphorique de la peau que l’on se créé à l’adolescence, comme un refuge aux chagrins d’enfance. Ce conte nous dit avec quelle douceur une reine aimait son enfant et la douleur de la petite fille à la mort de sa mère. Il nous dit aussi l’amour fou du roi pour une princesse dont la beauté lui rappelle tellement la disparue. Et pour cause, le portrait dont le roi est tombé amoureux est celui de sa fille. Pour échapper à ce mariage insensé, elle lui lance trois défis ; il les relèvera tous. Il ne restera plus à l’enfant que la fuite, au fond des bois, avec cette peau d’âne sacrifié en guise de manteau - carapace. Avec Seule dans ma peau d’âne, Estelle Savasta s’attache surtout à nous raconter la délicate mue de l’enfant en jeune femme. Pas de mots sur le plateau mais un univers sonore peuplé d’images. Et une gestuelle du corps qui dit beaucoup de la solitude de l’enfant, comme cette langue des signes, langage intime des secrets qu’elle se raconte à elle-même. Dans un décor d’une merveilleuse simplicité, l’émotion à fleur de peau jaillit, la mue accomplie. La jeune femme se relève, retrouve sa voix, sa légèreté. Elle est prête à aimer.

Le texte Seule dans ma peau d’âne est publié aux Editions Lansman

À VOIR EN FAMILLE !

Tarif : C Durée : 1h00 A partir de 8 ans 29


Danse flamenca

ANDRÉS MARÍN EL CIELO DE TU BOCA V2 Chorégraphie ANDRÉS MARíN

Ponctuant de ses frappes sonores et mates la symphonie de cloches du musicien Llorenç Barber, Andrés Marín atteint à une sorte de flamenco mystique : géométrie parfaite du mouvement, sens aigu du déséquilibre, art de la rupture, passion du détail. El cielo de tu boca est un travail de composition sonore et chorégraphique surprenant porté par la richesse, mais surtout par l’audace de ses musiciens et de son chanteur. Andrés Marín offre une œuvre profondément masculine et exigeante.

Jeudi

21 janvier 20h45

A l’instar d’Israel Galván accueilli à La Faïencerie-Théâtre en janvier 2008, le nom d’Andrés Marín renvoie à un flamenco engagé et stylé. Avec El cielo de tu boca, la danse d’Andrés Marín atteint sa maturité stylistique sans rien perdre de sa singularité. Elle étincelle dans l’obscurité.

Messe pour le flamenco vivant, pourrait être l’autre titre de El cielo de tu boca. Authentique, traditionnel et complètement d’avant-garde, Andrés Marín continue d’emprunter le chemin de l’expérimentation, ouvrant de nouvelles voies à un “flamenco nuevo” avec cette symphonie de cloches orchestrées par Llorenç Barber, qui accompagne sa danse, tendue à l’extrême, puissante, faite de ruptures radicales et de déséquilibres maîtrisés. Céline Musseau / Sud-Ouest, 13/11/2008

Danse Andrés MARíN Cloches et polyphonie Llorenç BARBER artiste invité Chant soliste, nom à confirmer Guitare Salvador GUTIÉRREZ Percussion Antonio CORONEL Direction artistique dramaturgie Andrés MARíN Salud LÓPEZ Santiago BARBER Juan VERGILLOS Chorégraphie Andrés MARíN Conseiller chorégraphique Salud LÓPEZ Direction musicale Llorenç BARBER Salvador GUTIÉRREZ Direction scénique Salud LÓPEZ Andrés MARíN Mise en scène Santiago BARBER Documentation Juan VERGILLOS Lumières Ada BONADEI (VanCram) Audiovisuels Yvan SCHRECK

Tarif : A Durée : 1h10 31


Théâtre / Création

Jazz

ANDY EMLER MEGAOCTET

LE CYCLOPE EURIPIDE Mise en scène CHRISTIAN ESNAY

Le Cyclope, drame satyrique, constitue l’épisode le plus célèbre de l’Odyssée d’Homère. Le vin et l’ivresse qui piègeront le cyclope Polyphème permettent d’introduire le chant des satyres, bande joyeuse des serviteurs de Dyonisos. Cette pièce, prend sa source dans les innovations d’Euripide pour qui aucune émotion n’est interdite, aucun registre n’empêche l’autre. La tragédie peut plaisanter et la comédie parler sérieusement. Il s’agit là d’un théâtre tragique qui laisse la place à l’humour et à la drôlerie, caractérisé par des scènes comiques, et un abord très éclectique et peu traditionnel de la dramaturgie. Une fantaisie inventive à découvrir avec trois comédiens qui, respectant les règles du théâtre antique, endossent tous les rôles, prenant plaisir à se travestir et partageant ce plaisir avec les spectateurs.

Mercredi

27 janvier 20h45 Andy EMLER, piano, compositions, direction Médéric COLLIGNON, bugle, cornet, voix Laurent DEHORS, saxophone ténor, clarinette basse, cornemuse Thomas DE POURQUERY, saxophones alto et soprano, voix Philippe SELLAM, saxophone alto François THUILLIER, tuba Claude TCHAMITCHIAN, contrebasse Eric ECHAMPARD, batterie François VERLY, marimba, percussions

32

28 janvier 20h45 Vendredi

29 janvier Le MegaOctet créé en 1989 et dirigé par Andy Emler demeure “ce laboratoire des plus belles audaces“ tel qu’André Francis le présenta un jour. Cette formation n’est jamais sur le terrain musical où on l’attend. Trop turbulente, trop festive pour n’être qu’un mini big band de jazz convenu et, trop virtuose, trop extravagante pour endosser le rôle de l’orchestre de divertissement haut de gamme. Andy Emler est un “tambouilleur“ d’esthétiques multiples, doublé d’un compositeur singulier, surprenant et joueur. Partageur de plaisir, il est accompagné d’une tribu de talentueux voltigeurs, improvisateurs inspirés, qu’il met en valeur individuellement au sein d’un orchestre homogène et bourré d’énergie, qui, à l’instar d’autres projets amis, pratique ce que son leader nomme “une musique européenne vivante de début de siècle”. Nos spectateurs fidèles se réjouirons de retrouver le tubiste François Thuillier qu’ils ont déjà pu apprécier avec l’European Tuba Trio et le Méga Tuba Orchestra.

Ce qui est réjouissant avec Andy Emler, c’est que d’emblée ça pétule - d’aucuns préféreraient “ça groove”, mais il y manquerait une certaine nuance terrienne roborative. (…) Il faut dire que les multi-instrumentistes qu’il a choisis sont tous remarquables par un rare mélange de formidable maîtrise instrumentale, de vivacité et de gaieté musicienne. Philippe Carles - Jazz Magazine

Tarif : A

Jeudi

Nouvel album “CROUCH, TOUCH, ENGAGE” - juin 2009

19h00 Avec les comédiens de la Compagnie LES GÉOTRUPES et les adolescents de l’atelier théâtre de La Faïencerie

CHRISTIAN ESNAY / Artiste en résidence Acteur, metteur en scène et formateur, il a été de l’aventure du Groupe T’chan’G ! de Didier-Georges Gabily de 1991 à 1997. Les saisons précédentes, il a présenté à La Faïencerie Iphigénie à Aulis et Hélène d’Euripide ainsi que deux pièces d’Howard Barker : Les Européens et Tableau d’une exécution créées à l’Odéon - Théâtre de l’Europe à Paris.

Tarif : C Salle de La Manufacture Placement libre 33


Musiques du Monde

Danse

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBÈS

D’UN JOUR À L’AUTRE Chorégraphie PATRICIA FERRARA

Mardi

2 février 20h45 Mercredi

3 février 19h00 Avec Antonia PONS CAPO et Jérôme BRABANT Musique en direct Philippe GELDA Environnement technique Christophe BERGON

Tout commence dans un espace blanc, sans référence, laissé libre à l’imagination. Deux danseurs, une femme et un homme, partent de cet espace de tous les possibles pour nous offrir un duo insolite, lent et suave, tout en sérénité.

Samedi

6 février 20h45

Entremêlement, transformation, hybridation, confusion des corps... Il est question ici d’“entre eux deux”, de relation à l’autre et de perception. Vêtus de pulls élastiques dont ils s’enveloppent parfois de la tête aux pieds, les danseurs jouent avec les formes, fusionnent et se détachent pour créer des corps composites. La traversée de ces deux êtres chimériques, dont on ne connaît ni l’origine ni la destination, est un gage poétique, dans un mouvement constant qui tantôt nous interroge, tantôt nous emballe, et nous laisse par endroits avec nos propres souvenirs.

“C’est aussi fluide qu’un dessin animé où les formes évoluent insensiblement en plantes ou en corps. Petit à petit, (...) ce corps à corps tendre mais sans abandon avance… ensemble. Au passage, Patricia Ferrara ponctue la progression d’images inédites, étrangement belles et servies par deux danseurs superbes” Nicole Zimermann - France 3 - janvier 2008

En partenariat avec La Manekine / CCPOH

Fondé en 1995 par Youcef Boukella, bassiste et compositeur, l'Orchestre National de Barbès (ONB) prône une philosophie du métissage où s'entrecroise une multitude de communautés. A l'image de cette fratrie de onze musiciens pour la plupart originaires du Maghreb, la musique distillée par l'ONB est un répertoire aux influences mêlées entre rock et trad', gnawa, raï, salsa, chââbi, reggae, alaoui ou encore jazz. Groupe de scène avant tout, l'ONB a son truc pour réussir la mixture sans jamais perdre son entrain et sa gaieté.

Joyeuse bande de musiciens débarqués soudainement sur la scène parisienne, l'Orchestre National de Barbès (connu par les aficionados sous le nom de l'ONB) représente le nouveau courant de la musique world maghrébine.

Tarif : B / Durée : 40’ Salle de la Manufacture Placement libre 34

Nouvel album à paraitre début 2010

Fatah GHOGGAL Chant / Guitare Taoufik MIMOUNI Claviers / Chant Kamel TENFICHE Percussions / Chant Ahmed BENSIDHOUM Derbouka / Chant PETRY Michel Batterie Youssef BOUKELLA Basse Medhi ASKEUR Chant Hafid BIDARI Chant / Percussions Emmanuel LE HOUEZEC Saxophone Mustapha MATAOUI Claviers / Chant Khliff MIZIALLAOUA Guitare / Chant

Tarif spécial : Plein 15 € Abonnés et réduits : 10 € Salle de la Manufacture Concert debout - Placement libre 35


Spectacle musical

LA LA LA

OPÉRA EN CHANSONS Direction musicale GEOFFROY JOURDAIN - Mise en scène BENJAMIN LAZAR

Mardi

23 février 20h45

Les plus grands tubes de Fréhel, Juliette Gréco, Boris Vian, Dalida, Julio Iglesias, les Rita Mitsouko, Michael Jackson, Prince ou encore Madonna revisités pour chœur a cappella. Quarante artistes sur scène dans une mise en scène enlevée. Rien que du bonheur !

Scénario : Geoffroy JOURDAIN, Morgan JOURDAIN, Benjamin LAZAR Composition et arrangements : David COLOSIO, Morgan JOURDAIN, Vincent MANAC’H Chorégraphie : Gudrun SKAMLETZ

Une chanteuse déchue reçoit un bouquet de fleurs de la part d'un discret adulateur. Ce bouquet est accompagné d'une lettre mystérieuse qui l’entraine dans une quête éperdue de sa splendeur passée. Plus qu'une comédie musicale, La La La, Opéra en chansons propose un voyage dans notre mémoire personnelle et collective. Au travers d'arrangements originaux, un chœur a cappella, des comédiens et des danseurs racontent une histoire dont la chanson, investissant les lieux d'une ville et les temps d'une vie, est le personnage principal.

Avec : les 34 chanteurs du chœur de chambre Les Cris de Paris et les 6 acteurs et danseurs de la compagnie Le Théâtre de l'incrédule.

Ce spectacle a été sélectionné par les Victoires de la Musique 2009 et la compagnie Les Cris de Paris a reçu le Prix Audi Talents Awards 2008 dans la catégorie groupe musical de l'année.

Une expérience comme il s'en fait peu dans l'univers lyrique. Benjamin Lazar, valeur française de la mise en scène en hausse, et le chœur de chambre Les Cris de Paris ont concocté cet opéra en chansons où s'enchaînent, sous forme de tableaux, les tubes de la variété française et internationale arrangés pour chœur a cappella avec inventivité. Deux heures de rire et de pur plaisir. Thierry Hilleriteau - Le Figaro - 03/12/08

De chanson en chanson, la musique populaire, musique des âmes donne à cet opéra l’impression d’un renouvellement inattendu, surprenant… Mélangeant tous les genres opéra, comédie musicale, théâtre… pour n’en fusionner que mieux. Monique Parmentier - Resmusica - 02/01/09

Tarif : A+ Durée : 1h45 36


Théâtre

Théâtre / Création

LA GUERRE EST FINIE, QU’EST-CE QU’ON FAIT ?

LA PRINCESSE AU PETIT POIDS

GIANINA CÃRBUNARIU

ANNE HERBAUTS Mise en scène Nathalie BENSARD

Mise en scène, adaptation CHRISTIAN BENEDETTI

La princesse de ce conte souffre d’un mal étrange qui la ronge : sans savoir pourquoi, elle est la plus malheureuse au monde. Une pléiade de personnages extravagants vient la divertir et l’étourdir. Mais la profusion de cadeaux et les trésors d’imagination déployés par cette cour désemparée n’y changeront rien : la princesse est inconsolable. Il n’y a que ce petit livreur d’eau pour redonner le goût de la vie à cette princesse, comme si le bonheur était à chercher dans le dénuement et la simplicité.

Vendredi

26 février 20h30

La princesse au petit poids, adaptation de l’album éponyme d’Anne Herbauts est aussi une invitation, faite aux jeunes spectateurs, à découvrir une fabrique de théâtre, pour trois comédiens et un musicien. Tour à tour conteurs, personnages de l’histoire, manipulateurs de marionnette, ils font et défont, à vue, les images de ce conte. L’espace de jeu et les coulisses d’où les comédiens sortent costumés sont matérialisés, la musique est jouée en direct sur le plateau. Toute la “petite cuisine du spectacle” nous est ainsi offerte, dans cet univers un peu décalé, mêlé de cirque, danse, musique, théâtre d’ombres et d’objets…

Au Théâtre du Beauvaisis à Beauvais Départ en bus de La Faïencerie à 19h00

Avec : Jean-Philippe RICCI, Renan CARTEAUX… distribution en cours

Dans La guerre est finie qu’est ce qu’on fait ? la guerre en Irak n’est mentionnée que comme prétexte, de façon presque anecdotique, parce qu’on ne peut pas se mesurer avec des gens qui l’ont vécue dans leur propre corps et qui savent mieux que vous de quoi il retourne. Il ne s’agit pas de rendre compte d’une situation historique, même si elle joue un rôle central.

38

27 février 19h00 COMPAGNIE LA ROUSSE Avec Nathalie HAUWELLE, Sophie DE RATULD, Christophe MALAVAL, Marc SÉGALA

Imaginé comme les pages d’un album que l’on tourne, ce spectacle onirique et merveilleux invite les jeunes publics à découvrir le plaisir et la diversité de la création artistique.

La force du compagnonnage scénique entre la jeune dramaturge roumaine Gianina Cãrbunariu et le metteur en scène Christian Benedetti, c’est qu’il éclaire notre aveuglement béat devant un monde sclérosé avec une tonicité corrosive qui oscille entre vitriol, gravité et rire cynique !

Réservé aux abonnés Tarifs Théâtre du Beauvaisis 4 Etoiles & Passion : 15 € Privilège : 13 €

Samedi

À VOIR EN FAMILLE !

En tant que metteur en scène, je suis ému par le savoir faire et la maîtrise d’un aussi jeune écrivain. Pour moi, Gianina Cãrbunariu est comme un journal, elle m’informe et me tient éveillé. Christian Benedetti

L’album illustré d’Anne HERBAUTS est publié aux Editions Casterman

Tarif : C Durée : 45 ‘ A partir de 3 ans 39


Théâtre

Soirée festive, culinaire et musicale

EL GAFLA

MAMIE OUATE EN PAPOÂSIE

FÊTE DE LA SOUPE

JOËL JOUANNEAU / MARIE-CLAIRE LE PAVEC Mise en scène JOËL JOUANNEAU

Samedi

27 février 20h00

Mars

Le principe reste toujours le même : vous venez avec une soupe de votre spécialité, à partager sous le signe de la diversité des cultures et puis après on fait la fête avec El Gafla : une tornade musicale que vous n’êtes pas près d’oublier !

2010 Les dates et lieux de ce spectacle seront communiqués début septembre. Soyez vigilant, ça se passe aussi près de chez vous !

Clément - violon Julien - guitare Karim - guitare/chant Thibaut - cajon, congas, derbouka, chain Jean - basse Kayou - saxophones Paul - trompette

À VOIR EN FAMILLE !

Tarif spécial : Plein 15 € Abonnés et réduit : 10 € Salle de la Manufacture Placement libre 40

Avec Alain AITHNARD et Mireille MOSSÉ

El Gafla ? En arabe, “la caravane”. En musique, un esprit rock de la casbah. En concert, une déflagration qui vous marque longtemps ! En clair, un phénomène qui est passé rapidement de bars de quartier de Ménilmontant à un duo avec Manu Chao dans une furieuse adaptation de Clandestino, emmenée par Karim Chaya et sa “Radio Casbah”. A la croisée des musiques modernes et traditionnelles, les mélodies d’El Gafla rassemblent les rives de la Méditerranée en mélangeant habilement châabi, jazz manouche et chanson française, avec un sens du groove à l’africaine et des sonorités plus orientales. En français, en arabe ou en kabyle, Karim chante aussi bien la mélancolie que la fête ou l’amour avec cette invitation au voyage et au partage.

Les associations qui souhaitent participer à cette fête peuvent contacter Caroline Porebski : accueil@faiencerie-theatre.com Les modalités de participation seront communiquées en novembre.

Blupblup, une île minuscule, assez loin d’ici, en Papoâsie. Cette île n’a plus qu’un seul habitant (ou survivant, on ne sait pas), un géant noir du nom de Kadouma. Depuis quelque temps, il n’est plus seul sur son île, Mamie Ouate est là... Lilliputienne blanche et vieille dame indigne, elle est entomologiste et rêve de capturer “Virginia”, l’énigmatique femelle papillon que les entomologistes du monde entier recherchent. Kadouma devient le bras droit de Mamie Ouate et troque les services qu’il lui rend contre du crabe et du foie gras. Le blanc et le noir, le grand et le petit, le nord et le sud : mettre ensemble Mamie Ouate et Kadouma, c’est faire allusion à ce qui sépare mais aussi à ce qui unit. Au bout “du conte”, nos deux compères auront accompli un voyage initiatique et auront touché du doigt quelques mystères de la relativité, appris que deux et deux ne font pas toujours quatre, que le blanc n’est pas toujours blanc et que pour trouver le centre du monde il suffit parfois de suivre le bout de son nez. À VOIR EN FAMILLE !

Hors abonnement Tarif unique : 5 € Durée : 50’ A partir de 6 ans 41


Danse

Danse

BABEMBA Conception et chorégraphie SERGE AIMÉ COULIBALY

Mercredi

3 mars 20h45 Danseurs : Lacina COULIBALY, Lévy TIEREMA KOAMA, Sigué SAYOUBA Serge Aimé COULIBALY Musiciens : Sana Seydou KHANZAI, Domba SANOU, Benjamin COLLIER Chanteuse : Djénéba KONÉ Scénographie : Papa Mahamoudou KOUYATÉ

Plateau de sable, loupiotes colorées et bidon de métal, cette pièce chorégraphique pleine d’espoir est chargée d’une énergie ancestrale et porte en elle, en filigrane, l’histoire de l’Afrique.

Il ne s’agit pas ici de dresser le portrait de ces grands combattants que sont Nkrumah le ghanéen au rêve panafricain, Lumumba du Congo de l’indépendance, Mandela d’Afrique du Sud, et Sankara pour un Burkina Faso intègre, mais de s’en nourrir pour retrouver les valeurs et la part d’héroïsme qui sont en chacun de nous, et dont la jeunesse africaine a besoin pour construire l’avenir. Avec quatre danseurs, une chanteuse griotte et deux musiciens (guitare et kora), Serge Aimé Coulibaly nous propose une écriture explosive et singulière, une danse tour à tour créative, élégante et virtuose, tissée de tous les pas appris depuis l’enfance par les interprètes. Entre revendication politique, échecs quotidiens et rêve d’harmonie, Babemba est une pièce à la fois drôle et engagée, parfois naïve, toujours juste et porteuse d’espoir. SERGE AIMÉ COULIBALY, danseur d’exception qu’on avait pu découvrir chez Alain Platel ou Sidi Larbi Cherkaoui est l’un des chorégraphes africains les plus prometteurs de sa génération. Il représente l’avenir d’une danse qui prend toute sa place sur la scène internationale.

Le chorégraphe donne l’image d’une Afrique des possibles. D’un univers dévasté surgit l’espoir des lendemains et à l’Afrique des drames et des misères, Serge Aimé Coulibaly offre soudain l’espérance tenace d’une Afrique des Lumières. Tarif : B Durée : 1h10 42

Les Echos - Octobre 2008.

43


Théâtre / Création

BAÏBARS

LE MAMELOUK QUI DEVINT SULTAN d'après le ROMAN DE BAÏBARS Mise en scène : MARCEL BOZONNET

Le Roman de Baïbars est l’un des plus grands contes populaires arabes. L’histoire de Baïbars s’inspire d’événements historiques réels, mais s’en éloigne aussi grandement, laissant place au merveilleux, au grotesque, au picaresque et à la piété populaire. Réunissant des artistes de France, de Syrie, du Liban, de Tunisie et d’Algérie, ce spectacle en français, laisse entendre la langue arabe pour nous conter l’épopée de ce sultan qui a régné sur le Caire et Damas au 13e siècle.

Cette histoire classique de la culture arabe, à la fois épopée et roman picaresque, relate le destin extraordinaire d’un orphelin esclave devenu sultan : Baïbars. On connaît de la littérature arabe Les Contes des Mille et une nuits, les poèmes d’amour et les grands mystiques. Hélas, la culture populaire orale est tombée dans l’oubli. Or il existe de grands cycles narratifs ou sîras (romans) qui, par leur ampleur, font penser aux romans médiévaux du cycle du Graal. L’un d’eux est, Le Roman de Baïbars (…). Les plus anciennes sources écrites de cette narration remontent au 17e siècle, mais elle fut principalement transmise oralement, à raison d’un épisode journalier, par des conteurs professionnels, aux clients des cafés d’Alep, du Caire et de Damas jusque dans les années 1970. C’est à partir de cette grande œuvre que nous créons un spectacle, qui porte sur la “scène commune”, selon l’expression d’Abdelwahab Meddeb, l’héritage culturel arabo-musulman. Marcel Bozonnet

Comédien et metteur en scène, professeur de théâtre, Marcel BOZONNET entre dans la troupe de la Comédie-Française en 1982 ; il en devient le 47e sociétaire en 1986. Il dirige ensuite le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris de 1993 à 2001 puis la Comédie-Française de 2001 à 2006 où il ouvre la salle Richelieu à des auteurs contemporains (Marie Ndiaye, Valère Novarina,..) et invite des metteurs en scène internationaux : Bob Wilson, Piotr Fomenko, Anatoli Vassiliev…

Le Roman de Baïbars traduit de l'arabe par Georges BOHAS et Jean-Patrick GUILLAUME est publié aux éditions Actes Sud, collection Sindbad *version courte adaptée pour les scolaires.

Mercredi

10 mars 20h45 Jeudi

11 mars 19h00 Vendredi

12 mars 14h30

*

Avec Mouhamad AL RACHI, Richard DUBELSKI, Hala OMRAN Philippe RODRIGUEZ-JORDA, Alain SAADEH, Yasmina TOUBIA Sara VILLENEUVE Adaptation pour la scène : Marcel BOZONNET et Judith ERTEL Collaboration artistique : O. GHANAM, C. FEUTRIER Musique : J. M. FERNANDEZ, R. DUBELSKI Avec la collaboration de R. KORAÏCHI et de L. MENCHARI

Tarif : A Durée : 2h30 avec entracte Salle de la manufacture, placement libre 45


Musique

Chanson / Création

ROUGE TOMATE

ORCHESTRE DE PICARDIE

Compagnie TARTINE REVERDY

FRANCK MARTIN / BEETHOVEN Direction GILBERT VARGA

FRANCK MARTIN Concerto pour 7 instruments à vent

Mardi

16 mars

LUDWIG VAN BEETHOVEN Symphonie n°3 op.55 en mi bémol majeur, dite “Héroïque”

19h00 Avec Tartine REVERDY : auteur, compositeur, interprète, voix, claviers, accordéon… Anne LIST : voix, contrebasse, basse, trompette… Joro RAHARINJANAHARY : voix, guitare, percussions…

Tartine Reverdy, chanteuse pimpante et engagée déjà accueillie en décembre 2007, revient avec un nouveau spectacle inspiré par la thématique des couleurs. Un concert à voir, à écouter et à déguster en famille avec des parfums inédits : bananes / rosées des prés, ananas / nuages sucrés, jambon / purée... Il y aura des chansons rouges pour parler d’injustice, blanches pour faire la fête aux ours polaires et chanter la banquise, une bleue pour ne faire rien d’autre que buller en été, contempler le ciel, une chanson pour dire qu’on n’est jamais entièrement noir ou blanc, une verte pour regarder pousser la mousse…

À VOIR EN FAMILLE !

Tarif : C Durée : 1h30 À partir de 6 ans 46

Distinguée entre autres, par l’Académie Charles Cros et l’Adami, Tartine Reverdy est de la veine de ces auteurs qui donnent à entendre une lecture poétique du monde sans tomber dans une vision surannée de l’enfance. Complice, son adresse est simple et directe. Ses textes dessinent un univers contrasté, sensible et léger, intime et champêtre ; la composition musicale se nourrit d’influences métissées. La Compagnie Tartine Reverdy s’implique avec générosité dans son rapport au public et favorise un contact privilégié avec les enfants, sans démagogie aucune, dans la sincérité de la rencontre. Elle propose, en amont de sa venue, des jeux d’écriture qui peuvent donner lieu à une exposition ainsi qu’à une lecture partielle en concert.

Un lyrisme intense allié à de vives et chatoyantes couleurs instrumentales : c’est bien ce que réussit à faire le compositeur suisse Frank Martin dans son étonnant Concerto pour sept instruments à vent (1949). Epaulés par les cordes et de sonnantes et bondissantes timbales, les solistes virtuoses de l’Orchestre de Picardie sont à la manœuvre.

Vendredi

19 mars 20h45 Avec les solistes François GARRAUD, flûte Bernard PHILIPPE, hautbois Michel CORENFLOS, clarinette Alain MUSSAFIA, basson Tudor UNGUREANU, cor Marc GEUJON, trompette Nicolas DRABIK, trombone

En seconde partie, changement d’époque et d’univers. Par ses proportions gigantesques et ses folles audaces, la Symphonie en mi bémol parut incompréhensible aux contemporains de Beethoven. Ils n’en soupçonnèrent pas davantage l’extraordinaire grandeur, ni cette profonde et jubilante humanité qui nourrit toujours aujourd’hui “l’Héroïque”. D’origine hongroise, né à Londres, Gilbert VARGA a étudié le violon dès l’âge de 5 ans avec son père, le célèbre violoniste hongrois Tibor Varga. Il a ensuite étudié la direction d’orchestre avec Franco Ferrara, Sergiu Celibidache et Charles Bruck. Renommé pour sa technique exemplaire, Gilbert Varga a principalement travaillé au début de sa carrière avec de nombreux orchestres de chambre en Allemagne et en France. Il a ensuite dirigé les orchestres les plus importants du monde entier dont l’Orchestre de Paris, le Bayerische Staatsorchester, le Berlin Radio Symphony, le Gulbenkian Orchestra, l’Orchestre de la Suisse Romande…

Tarif : A 47


Danse

Musique

L’ATTIRAIL

EN CINÉ-CONCERT

UN AMOUR De et avec CATHERINE GERMAIN et THIERRY THIEÛ NIANG

Leurs langages sont différents et étrangers l’un à l’autre, mais leur écoute est naturelle. Ils ont l’impression de se connaître. Dans la lumière du plateau, ils cherchent un moyen de s’approcher, de s’apprivoiser. Elle, le clown, regarde le danseur ; lui, la sent. Tels frère et sœur, ils explorent la relation duelle, les vertiges de l’amour…

Mardi

23 mars

Danseur et chorégraphe, instituteur et psychomotricien de formation, Thierry THIEÛ NIANG crée régulièrement avec des équipes artistiques où peuvent se mêler professionnels, amateurs, enfants, adultes, personnes handicapées.

20h45 Eric LABOULLE, batterie, percussions Sébastien PALIS, accordéon, saxophone Xavier DEMERLIAC, guitares, trombone, euphonium, bandes sonores Xavier MILHOU, contrebasse, voix Alexandre MICHEL, clarinettes, monocorde, voix

Catherine GERMAIN crée le personnage Arletti, dans La curiosité des anges. Ce clown a été ensuite au cœur de trois autres spectacles dont elle est co-auteure : Le 6e jour, Le concert, Les clowns.

Dès la naissance de L'Attirail, en 1994, l'univers musical est posé : création d'un folklore imaginaire et sans frontière, liberté de composition sans enracinement dans une culture précise, mélange en tous genres de sonorités acoustiques, attirance pour les musiques de film, énergie proche du rock and roll.

Jeudi

25 mars 20h45 avec les regards de François CERVANTES, Patrice CHÉREAU, Laurent FRÉCHURET et François RANCILLAC Textes de François CERVANTES Lumière Stéphane SALMON

L’Attirail est un groupe épatant, fait de bric et de broc, qui rassemble plein de trucs réjouissants et poétiques. Sous un nom qui ne veut rien dire et tout dire à la fois, il nous emmène vers de lointains voyages aux parfums d’Europe Centrale pour une ballade cinématographique en compagnie d’Harold Lloyd.

MONTE LÀ-DESSUS À VOIR EN FAMILLE !

Tarif : B Durée : 1h20 Placement libre 48

de Sam TAYLOR et Fred NEWMEYER Avec Harold LLOYD USA - 1923 - N&B - Muet Harold est venu à Los Angeles pour faire fortune. Mais il stagne dans son job de petit vendeur. Il a une idée : proposer à son patron de faire de la publicité au magasin en faisant escalader la façade par un ami acrobate. Sauf que voilà : c'est lui qui va devoir s'y coller !

À la manière d’un poème, deux présences se découvrent et se dévoilent : un clown et un danseur, une femme et un homme, Catherine Germain et Thierry Thieû Niang. Deux artistes exceptionnels nous racontent une histoire, celle d’un amour possible.

À VOIR EN FAMILLE !

Tarif : B Durée : 1h00 49


Entre théâtre, acrobatie danse, musique, et jonglerie, LA MOURRE spectacle halluciné et burlesque, regorgeant de mots et de performances physiques, ouvre la porte d’univers où les parallèles peuvent enfin se croiser.

ère

DU

26 MARS AU 2 AVRIL

Si l’enjeu artistique de la Biennale CirCACtuelle est bien de donner à voir le cirque d’aujourd’hui dans toute sa diversité, elle se veut aussi une manifestation événementielle populaire, festive et accessible à tous les publics sur le territoire de l’Agglomération creilloise. APPRIS PAR CORPS

tion amma Progr ale, fin aires, et hor ilés x u lie é t d vo seron ier 2010. v n en ja

Avec ELOGE DU POIL, spectacle d’une troublante originalité, la jongleuse et ventriloque Jeanne Mordoj aborde sans complexes quelques tabous bien enracinés quant au poil et à la féminité.

Un authentique marathon de la performance inutile. Le bon goût du dérisoire, voilà ce que l’on cultive sous LA SERRE.

REV, création 2010 de Cahin-caha cirque bâtard. Des RÊVes en bulles s’élevant du subconscient. Des REVolutions, rotations, répétitions, mots clefs du cirque au sens premier de cercle mais également techniques de méditation… Dans IETO le désarroi de l’un amplifie la nonchalance de l’autre. L’un avec l’autre, ils nous entraînent dans un non-sens jouissif, dans l’absurde irréalité de mouvements inattendus.

La virtuosité acrobatique, les forces d’attraction et de répulsion à l’œuvre entre deux frères, qui n’ont de cesse de s’éprouver physiquement.

P. P. P. comme Position Parallèle au Plancher ou Pour le Plaisir des Paradoxes d’un jongleur givré en quête d’identité. Enterrement de vie de glaçons ?

Envie pour LES COUSINS d’endosser le costume des clowns traditionnels, d’affirmer que ce qui importe dans le clown, c’est son humanité, et qu’au-delà du costume, il nous fasse rire.

51


Danse

Danse

TROIS BOLÉROS Chorégraphie ODILE DUBOC

Avec dix danseurs sur le plateau, la première version développe la sensation d’accumulation progressive, identique à celle des instruments. La danse se berce du souvenir de la musique, laissant les corps, volubiles, échapper à l’implacable crescendo. La seconde version est un duo tout en nuances qui pourrait être un boléro d’amour. Les corps, pourtant rivés au sol, s’élancent, s’abandonnent et s’enlacent, telle une sculpture vivante de Camille Claudel. Enfin, les vingt et un danseurs de la dernière version rendent hommage au mouvement de masse, à l’espace déployé, s’amusant de l’obsédante métrique de la musique et donnant presque à voir la structure intime de la partition. Odile DUBOC, a dirigé le Centre Chorégraphique National de Belfort de 1990 à 2008. Depuis dix ans et plus d’une centaine de représentations en France et à l’étranger ses Trois boléros sont devenus un incontournable du répertoire contemporain.

Création majeure du répertoire d’Odile Duboc, cette pièce de 1996 propose trois versions chorégraphiques et trois directions d’orchestre de la célèbre partition de Ravel. Tellement célèbre qu’elle invite le spectateur à profiter pleinement de la danse tout en redécouvrant une musique qu’il croyait connaître. 52

Jeudi

22 avril 20h45 Conception : Odile DUBOC et Françoise MICHEL Musique : Maurice RAVEL Premier boléro : 10 danseurs Orchestre Symphonique de Londres sous la direction de Pierre MONTEUX Deuxième boléro : 2 danseurs Orchestre Symphonique de la RAI de Milan sous la direction de Sergiu CELIBIDACHE Troisième boléro : 21 danseurs Orchestre Philharmonique de New-York sous la direction de Pierre BOULEZ

En trois regards et un seul spectacle, on apprend avec les corps comment circuler dans une œuvre. La danse d’Odile Duboc n’est pas de celles qui gonflent l’égo. Elle travaille en creux, contre l’exaltation, au plus près de la nuance. Un grand plaisir de danse. Marie-Christine Vernay - Libération - mars 96 Tarif : A Durée : 1h10 53


Théâtre - vaudeville

Théâtre - vaudeville

L’AFFAIRE DE LA RUE DE LOURCINE EUGÈNE LABICHE Mise en scène DANIEL JEANNETEAU et MARIE-CHRISTINE SOMA

Jeudi

29 avril 20h45 Vendredi

À sa critique acerbe et drôle des petits-bourgeois, Labiche ajoute une intrigue policière haletante et corrosive. Le réveil embrumé de deux acolytes lui fournit une étude délirante des troubles de l’identité. Précipités dans un tourbillon de quiproquos, les personnages atteignent des sommets dans l’absurde.

30 avril 19h00 Avec : Caroline ARROUAS, Jean-Charles CLICHET, Marion DUPHIL, Adeline GUILLOT, Laure GUNTHER, Antoine KAHAN, Alexandre PALLU, Gilian PETROVSKI, Marie RÉMOND (distribution en cours…) issus du Groupe XXXVII de l’école du TNS

Tarif : A Durée : 1h00 54

Comme tous les ans, Lenglumé, un bourgeois rentier, marié et rangé s'enivre au banquet des anciens du lycée. Mais ce matin-là, il émerge du lit conjugal avec à ses côtés un homme… Trou noir de l’ivresse et du rêve. Qu’ont-ils fait la veille au soir ? Effaré, il découvre dans le journal qu’une femme vient d’être trouvée morte rue de Lourcine. On recherche les assassins. Dans le trouble des vapeurs d’alcool, le doute s’empare des deux hommes : et si c’était nous ?

Avec les jeunes comédiens issus de l’école du Théâtre National de Strasbourg, nous avons essayé d’inventer un cauchemar à multiples facettes, une sorte de machine infernale, où les personnalités des interprètes donnent à voir ces personnages sous des angles variés. Ils nous ont permis d’aborder la pièce de Labiche sans à priori, et de plonger dans ce qui est au cœur de notre théâtre : la peur archaïque de la perte de soi, la possibilité pour tout être humain de commettre le pire. Ils l’ont fait avec une générosité et une bonne humeur rares. Nous avons avec eux sauté le pas vers l’univers de la comédie, que nous ne connaissions pas. De Tex Avery à Alfred Hitchcock, des rêves de Kafka aux visions de David Lynch, de la comédie musicale aux songes brumeux et inquiétants, nous avons traversé avec eux nombre de mondes esthétiques, en toute liberté. Daniel Jeanneteau et Marie-Christine Soma 55


Théâtre

Déambulation chorégraphique / Création

ARCHIPEL Chorégraphie EMILIO CALCAGNO

LA CCE

LA COMMISSION CENTRALE DE L’ENFANCE Texte, mise en scène et jeu DAVID LESCOT

Avril - Mai

Mercredi

5 mai 19h00 Jeudi

6 mai 20h45 Création en janvier 2010 au festival de la BD d’Angoulême Compagnie E.C.O Distribution en cours

À VOIR EN FAMILLE !

Déambulation libre Salle de la manufacture Tarif : C Durée : 1h30 A partir de 10 ans 56

Archipel est la nouvelle déclinaison du projet BDanse, qui mêle avec bonheur les univers de la bande dessinée et de la danse. Cette fois-ci, la compagnie E.C.O nous invite à une déambulation ludique et un brin nostalgique qui rend hommage aux héros phares de l’histoire de la BD. Bécassine, Crazy Cat, Lucky Luke, Snoopy… Ils sont plus attachants les uns que les autres, ces héros décalés qui portent chacun à leur manière un regard candide sur le monde et nous dévoilent leur part de rêve. Ils nous convient tous à une plongée dans l’histoire de la BD, à l’écoute de nos souvenirs. Ceux des albums illustrés aux angles écornés qui, avant de bercer notre enfance, avaient déjà coloré celle de nos parents. Dans le dispositif déambulatoire d’Archipel, chaque personnage est incarné par un danseur, qui, doté de ses attributs et de ses objets emblématiques évolue à l’intérieur d’une boîte animée. Parcourir cette installation au gré de son inspiration permettra à chacun de redécouvrir des personnages que l’on croît déjà connaître, de naviguer entre ces îlots colorés, de s’y arrêter pour mieux prendre le temps de dériver dans les espaces de son imaginaire.

Enfant, je passais mes vacances d’été dans les colonies de vacances de la Commission centrale de l’enfance, cette association créée par les Juifs communistes français après la Seconde Guerre mondiale, à l’origine pour les enfants des disparus. Elles existèrent jusqu’au milieu des années 80.

2010 Les dates et lieux de ce spectacle seront communiqués début septembre. Soyez vigilant, ça se passe aussi près de chez vous ! Collaboration artistique Michel DIDYM Lumière Armand ROCKE Avec David LESCOT

Révélation masculine aux Molières 2009

J’ai voulu raconter par bribes cette histoire, qui me revient par bouffées de souvenirs, parfois confus, parfois étonnamment distincts : il y est question de conscience politique, de l’usure d’un espoir, de règles strictes, d’idéologie tenace, de transgressions en tous genres, d’éveil des sens. J’en ai fait un petit poème épique, parlé, chanté, scandé, qui fait le va-et-vient entre les temps de l’origine et ceux de l’extinction, entre la petite et la grande histoire. J’ai imaginé pour cela une sorte de cabaret minimaliste, pour que l’on entende aussi les chansons inoubliables que nous entonnions à l’époque, et pour lesquelles je m’accompagne d’une magnifique guitare électrique tchécoslovaque des années 60 (autant dire rare). David Lescot

Ah comme on l’aime, ce spectacle qui se glisse discrètement dans le printemps, comme une lettre inattendue, qui vous laisse souriant, ému, content. Brigitte Salino - Le Monde, 30 mai 2008

Hors abonnement Tarif unique : 5 € Durée : 1h00 57


Chanson

Chanson

SANSEVERINO On l'a connu il y a quinze ans, trublion survolté aux tendances un peu punk au sein des Voleurs de Poule. On l'a redécouvert il y a cinq ans, héros inattendu d'un jazz manouche ressuscité. Sanseverino est désormais une valeur sûre de la nouvelle scène française, toujours prêt à dégainer les surprises comme autant de coups pendables.

Mardi

11 mai 20h45

Armé d'un débit de mitraillette, il déverse à nos oreilles un interminable flux verbal. Ce ne sont pas les mots qu'il démolit dans ses textes, mais la tradition ampoulée d'une chanson académique. Lui, le roi des assonances et des allitérations, ose au contraire des textes à tiroirs où le son l'emporte souvent sur le sens, et où l'humour dissimule parfois des couplets moins légers qu'ils n'en ont l'air. Le petit cousin de Boby Lapointe et du grand Django continue de cultiver ses différences et c’est tant mieux.

Nouvel album prévu en octobre 2009

Tarif : A + 59


Théâtre

ONCLE VANIA ANTON TCHÉKHOV Mise en scène RODOLPHE DANA et KATJA HUNSINGER

D’entrée on est invité à choisir un rafraîchissement, du thé, quelques biscuits… On est chez Vania, comme chez soi. Au milieu de l’espace, une table. Autour de la table, les comédiens. À proximité des comédiens, les spectateurs très proches de l’espace de jeu. Les frontières entre fiction et réalité, entre acteurs et spectateurs tendent à disparaître. Le vaudeville tragique peut commencer… Le Collectif Les Possédés s’empare de la célèbre histoire de la vente d’une propriété de famille. Face à la décision du père de se séparer de la maison, chacun des personnages va prendre position, se débattre à sa manière entre la foi et le renoncement, entre désirs et réalité. Situation tchékhovienne par excellence, l’événement révèlera les contours des personnalités et troublera le jeu des relations humaines.

La mise en scène que propose le collectif Les Possédés est formidable de simplicité, sensible à l’humour désemparé de l’auteur et d’une proximité avec la salle qui nous fait percevoir le drame en une succession de gros plans captivants. Tchékhov, son grand art de portraitiste, réduit à l’essentiel : des visages perdus mais agités, remplis de vie. S.B. - Charlie Hebdo - 04/03/09 Les comédiens apportent à leurs personnages une humanité évidente et simple, se débattant comme ils peuvent dans la banalité de leurs destins. Tragiques ou ridicules, ils semblent réinventer en permanence le texte, dans un jeu physique et direct, qui cogne comme un coup de poing. Didier Méreuze - La Croix - 09/03/09

Jeudi

20 mai 20h45 Vendredi

21 mai 19h00 COLLECTIF LES POSSÉDÉS Traduction André MARKOWICZ et Françoise MORVAN Avec Simon BAKHOUCHE Katja HUNSINGER Marie-Hélène ROIG Michelle FARGES David CLAVEL Rodolphe DANA Nadir LEGRAND

Tarif : A Durée : 2h00 Salle de La Manufacture Placement libre 61


Musique

Théâtre d’objets

LA MER EN POINTILLÉS Le BOUFFOU THÉÂTRE

FILHARMONIA SLASKA DVORÁK / CHOSTAKOVITCH Direction MIROSLAW JACEK BLASZCZYK

Conception et mise en scène SERGE BOULIER

Mercredi

Samedi

26 mai

29 mai

16h00

19h00

Molière 2007 du spectacle Jeune Public

Soliste TOMASZ STRAHL violoncelle

Avec Serge BOULIER, Séverine COULON Construction marionnettes et machineries : Serge BOULIER, Séverine COULON, Véronica GOMEZ IPARRAGUIRRE

ANTON DVORÁK Concerto pour violoncelle op.104 Issue d’un fait divers, La mer en pointillés est l’histoire candide et émouvante d’un Charlot des Balkans, fustigeant les nouveaux temps modernes. Désireux de voir la mer au moins une fois dans sa vie, cet homme d’Europe de l’Est enfourche sa bicyclette pour aller à sa rencontre. Il traverse plusieurs pays, croise nombre de gens, devient le témoin de conflits sociaux, participe malgré lui au Tour de France… il touche presque au but. Mais sans les papiers nécessaires à la traversée de la dernière frontière, il est reconduit chez lui. Son rêve de toucher la grande bleue ne se réalisera pas. Attirant l’attention des plus jeunes par la forme (la scène est un joyeux bric-à-brac de rouages, manivelles, cordages et poulies), ce spectacle s’empare d’une question complexe : la part du rêve de chacun dans les cadres imposés par la vie collective.

Le Bouffou Théâtre s’illustre depuis une vingtaine d’années dans l’art de la marionnette et du théâtre d’objets afin d’ouvrir les portes de nos imaginaires sur des sujets parfois complexes. Ici la scénographie fourmille de trouvailles visuelles Tarif : C Durée : 45’ pour évoquer avec la légèreté de la poésie A partir de 3 ans l’impossible rêve d’un voyageur. Salle de la Manufacture - Placement libre

2010 Année de la Russie en France Filharmonia Slàska (Katowice - Pologne)

DIMITRI CHOSTAKOVITCH Symphonie n°5 op.47 en ré mineur Le Filharmonia Slàska présentera deux œuvres majeures du répertoire classique : tout d'abord le très romantique Concerto pour violoncelle n°2 qu’Anton Dvorák composa alors qu'il séjournait aux Etats-Unis durant l'hiver 1895. Ce dernier concerto qu'écrivit le compositeur tchèque est un hommage à son dernier amour que l'immense violoncelliste Mstislav Rostropovitch interpréta inlassablement.

La Symphonie n° 5 de Dimitri Chostakovitch a été écrite en 1937. Cette œuvre bouleversante du grand compositeur russe est d'une forme très classique empruntée à Beethoven et Tchaïkovski. Le musicien n'a pas pour autant réprimé sa personnalité et toute l'œuvre peut même être interprétée comme la marque d'une profonde révolte contre la tyrannie.

À VOIR EN FAMILLE !

62

L'Orchestre de Picardie et La Faïencerie -Théâtre de Creil sont heureux d'accueillir l'Orchestre Philharmonique de Silésie (Katowice - Pologne) partenaire du réseau ONE, réseau d'orchestres européens qui pour la 3e fois a reçu le soutien de la Commission Européenne au titre du programme Culture.

Tarif : A 63


L’ÉDUCATION ARTISTIQUE

ACTIONS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET DE LA SANTÉ

Nous sommes convaincus que la culture n’est pas seulement un supplément d’âme mais qu’elle permet de nourrir sa sensibilité, de former son jugement, de favoriser l’épanouissement de sa personnalité, à contre-courant d’une société qui tend à la marchandisation et à l’uniformisation des esprits. Cet objectif vise tout un chacun bien sûr mais l’éducation artistique concerne les plus jeunes, des primaires aux lycéens, puisque, êtres en devenir, ils seront les spectateurs et les citoyens de demain. Circulaires et directives affichent la volonté de replacer l’éducation artistique au cœur des missions des professionnels de la culture et de l’éducation. Pourtant les obstacles sont encore nombreux et favoriser l’accès des plus jeunes à la rencontre des arts vivants relève d’un véritable militantisme de la part des enseignants, des artistes et des médiateurs que nous sommes.

Avec la Maison des Solidarités et de la Famille de Nogent-sur-Oise, la Faïencerie-Théâtre poursuit son partenariat cette saison, en proposant un atelier d’initiation aux arts du cirque, en lien avec la biennale cirCACtuelle. La Faïencerie-théâtre est partenaire de l’établissement Le Clos du Nid de Cires-les-Mello, pour la quatrième saison consécutive. Une douzaine d’adultes déficients intellectuels participent à un atelier théâtre animé par Hélène Hardouin, comédienne, au studio de danse de la Faïencerie.

ACTION CULTURELLE

ACTIONS EN TEMPS SCOLAIRES À DESTINATION DES ÉCOLES, COLLÈGES ET LYCÉES Les artistes qui nous accompagnent, Les Géotrupes et la compagnie ô Fantômes pour le théâtre, la compagnie E.C.O pour la danse s’engagent à nos côtés à concevoir des projets de sensibilisation en direction des jeunes : répétitions en classes de la pièce Le Cyclope, cabarets politiques, diffusion du Pôle d’Intervention Chorégraphique au sein des établissements scolaires, conférence dansée et vidéos danse, ateliers de pratique artistique… D’autres propositions sont liées à la programmation de la Faïencerie-Théâtre et touchent à des disciplines variées. Parce qu’une pratique artistique ne se conçoit pas sans une école du spectateur et parce que présenter la diversité des langages artistiques est le gage d’une richesse des regards sur le monde. Ainsi, nous concevons en partenariat avec les enseignants des projets autour : • du théâtre d’objets et de la marionnette (en partenariat • de la chanson, avec la compagnie Tartine Reverdy et la avec Le Tas de Sable, Pôle des Arts de la Marionnette en vidéaste Lou Galopa. région Picardie) en lien avec les spectacles accueillis. • du cirque, en lien avec la programmation du théâtre et • du théâtre contemporain : argumenter, lire, dire et voir de la première biennale cirCACtuelle. le théâtre contemporain (avec l’association Postures, en partenariat avec l’ANETH) en lien avec les thèmes et les auteurs de la saison.

ATELIER THÉÂTRE ADULTES

Animé par la compagnie Les Géotrupes, l’atelier théâtre pour adultes vise cette saison la production de petites formes théâtrales à jouer à domicile. La première œuvre présentée sera “La noce chez les petits bourgeois” de Bertold Brecht. Conditions d’inscription : 60 € par semestre / 40 € pour les résidents de la CAC (communauté d’agglomération de Creil).

Les lundis soirs de 19h30 à 22h00, au studio de danse de La Faïencerie. ATELIER THÉÂTRE ADOLESCENTS

Dans le cadre de la résidence de la compagnie Les Géotrupes, nous accueillons fin janvier 2010, la création du Cyclope d’Euripide, pièce satyrique pour 3 comédiens et un chœur amateur qui sera composé des élèves comédiens de l’atelier théâtre de la Faïencerie. L’épisode le plus célèbre de L’Odyssée d’Homère a inspiré Euripide car le vin et l’ivresse qui piégeront le cyclope Polyphème permettent d’introduire le chœur des satyres, bande joyeuse des serviteurs de Dyonisos. Conditions d’inscription : 50 € par semestre / 30 € pour les résidents de la CAC (communauté d’agglomération de Creil).

Présentation du Pôle d’Intervention Chorégraphique de la compagnie E.C.O en septembre 2008 au lycée Jean Monnet de Crépy en Valois.

Atelier théâtre du Lycée Marie Curie de Nogent-sur-Oise

Par ailleurs, la Faïencerie-Théâtre est partenaire de l’option Art Danse au lycée Jean Monnet de Crépy en Valois, animée par Valérie et Jérôme Merle, de l’option Théâtre au lycée Marie Curie de Nogent sur Oise, animée par Gaëlle Périot-Bled et Aurore Gobert, et de l’atelier-théâtre du collège Jean-Jacques Rousseau de Creil, ainsi que des actions inscrites dans le projet culturel de l’établissement dans le cadre d’un partenariat pivilégié. Et la Faïencerie-Théâtre accompagne toujours 4 classes d’écoles élémentaires de l’agglomération de Creil dans le dispositif “Danse à l’école” ainsi que des parcours artistiques dans des collèges dans le cadre du Contrat Départemental de Développement Culturel. Les partenaires de l’éducation artistique de La Faïencerie-Théâtre sont : la Ville de Creil (Contrat Local d’Education Artistique), le Conseil Général de l’Oise (Contrat Départemental de Développement Culturel), l’Inspection Académique de l’Oise (CLEA et Danse à l’Ecole), le Rectorat d’Amiens, la Région Picardie (Passeport Culturel), la DRAC Picardie. 64

Les lundis soirs de 17h30 à 19h30, au studio de danse de La Faïencerie. L’inscription aux ateliers donne un accès gratuit à 3 spectacles de théâtre par semestre. Date de reprise des ateliers : le lundi 28 septembre 2009.

D’autres rendez-vous seront donnés au public dans chaque édition de notre bimestriel : pointera les actions culturelles ponctuelles imaginées autour de la programmation, telles que les cafés littéraires, les rencontres avec les équipes artistiques, les “Parlons danse”, les stages et ateliers de pratique artistique, les répétitions publiques… Soyez attentifs ! 65


SAISON JEUNE PUBLIC 2009/2010 TÊTE À CLAQUES (page 8)

Du CM1 au collège Jeudi 8 octobre à 14h30 Vendredi 9 octobre à 10h et 14h30

REPRÉSENTATIONS SCOLAIRES ROUGE TOMATE (page 46)

Du CP au CM2 Lundi 15 mars à 14h30 Mardi 16 mars à 10h et 14h30

NATHAN LE SAGE (page 13)

ARCHIPEL (page 56)

De la 4° au lycée Vendredi 6 novembre à 14h30

De la 6° au lycée Jeudi 6 mai à 14h30

COURT-MIRACLES (page 20)

Du CE2 au collège Jeudi 26 novembre à 14h30 Vendredi 27 novembre à 14h30

LA MER EN POINTILLÉS (page 62)

De la MS de maternelle au CP Mardi 25 mai à 10h et 14h30 Jeudi 27 mai à 10h et 14h30 Vendredi 28 mai à 10h et 14h30

A WONDERFUL WORLD (page 27)

Du CP au collège Vendredi 11 décembre à 14h30

MODALITÉS PRATIQUES DE RÉSERVATION

Les bulletins de réservation sont adressés aux établissements scolaires en juin ou retirés directement à l’accueil du théâtre. SEULE DANS MA PEAU D’ÂNE (page 29)

Du CE2 au collège Mardi 12 janvier à 10h et 14h30 Jeudi 14 janvier à 10h et 14h30 Vendredi 15 janvier à 10h et 14h30 LA PRINCESSE AU PETIT POIDS (page 39)

De la MS de maternelle au CE1 Jeudi 25 février à 14h30 Vendredi 26 février à 10h et 14h30

BAÏBARS (page 45)

De la 6° au lycée Vendredi 12 mars à 14h30

Ils devront être remplis et renvoyés à La Faïencerie-Théâtre

avant le lundi 14 septembre 2009 à Caroline Porebski. par courrier : ATTENTION NOUVEAU CEDEX ET NOUVELLE BOÎTE POSTALE :

La Faïencerie-Théâtre de Creil Allée Nelson - BP 50012 60104 Creil Cedex par fax : 03 44 24 95 71 par courrier électronique : c.porebski@faiencerie-theatre.com TARIFS DES REPRÉSENTATIONS SCOLAIRES

Maternelles et élémentaires :

Écoles de la CAC : 3,50€ Écoles hors-CAC : 5,00€

Collèges et lycées :

Tous établissements : 5,00€*

*Sauf pour les représentations de NATHAN LE SAGE et de BAÏBARS qui sont au tarif unique de 10 € La gratuité est accordée aux accompagnateurs des classes, à raison d’1 pour 12 élèves en élémentaire et d’1 pour 8 en maternelle. Des conditions dérogatoires sont accordées aux établissements classés en ZEP (nous consulter). 66

67


CO-PRODUCTIONS ET CRÉDITS PHOTOGRAPHIQUES CHEMIN DE FER Ce spectacle à été crée grâce a l'aide et le soutien de : Le Parapluie, Centre international de création artistique - Aurillac (15), Citron Jaune ILOTOPIE, CNAR Port Saint Louis du Rhône (13), Atelier 231, CNAR - Sotteville-les-Rouen (76), Le Hangar, Fabrique des arts de la rue - Amiens Métropole (80), Culture Commune, Scène nationale du bassin minier - Loos-en-Gohelle (62), L’arc, Scène nationale - Le Creusot (71), Ministère de la Culture et de la Communication - Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et du Spectacle Scénariser la ville, coproduction SACD - Festival international de théâtre de rue d’Aurillac SPEDIDAM La Cie METALOVOICE est conventionnée par : le Ministère de la Culture et de la Communication Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne, le Conseil Régional de Bourgogne (Direction Culture et Patrimoine, Sport et Jeunesse), Le Conseil General de la Nièvre (Direction de l’Action Culturelle), la Ville de Corbigny et le Pays Nivernais-Morvan. HÉLÈNE / LE CYCLOPE Production déléguée : Compagnie Les Géotrupes Coproduction : La Faïencerie, Scène conventionnée de Creil - Centre Dramatique National / Orléans Loiret-Centre et la Scène nationale de Mâcon, avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, Drac Picardie (aide à la résidence) du Conseil régional de Picardie et du Conseil général de l’Oise LE TENNIS Avec le soutien / Le LIDO, centre des arts du cirque de Toulouse / CIRCUITS, scène conventionnée arts du cirque- Auch / SACD/ Numéros neufs / Photo : Stéphane Casali LA COUPURE La déambulation : Production, administration, coordination, communication : Garance Roggero, assistée d'Élise Michelet. Infographie : Alexandre Liverneaux / Production : ALIS Le spectacle : Production, administration, coordination, communication : Garance Roggero, assistée d'Élise Michelet. / Coproduction : Scène nationale de Sénart, L'Hippodrome scène nationale de Douai, ALIS. Avec le concours du DICRÉAM (DIspositif d’aide à la CRÉAtion Multimédia) / Ministère de la Culture et de la Communication. Avec le soutien de La Gare Mondiale de Bergerac. Production déléguée : ALIS / Remerciements à la Ville de ChâteauThierry, à l’UCCSA, à la Communauté de Communes du Tardenois et à la Ville de Fère-enTardenois. / Photo : ALIS TÊTE À CLAQUES Création des Ateliers de la Colline en coproduction avec le Théâtre de la Place et Art/ Â Dieppe. Prix de Madame la Ministre de la Culture et Coup de foudre de la presse aux Rencontres de Théâtre jeune public - Huy 2007. Avec l’appui de la Communauté française et de la région Wallonne, l’aide du Service des Affaires Culturelles des provinces wallonnes, de la COCOF, du Théâtre de la Place, du Centre culturel de Seraing, de Art / Â Dieppe et du Cercle à Stockay 68

St Georges. / Photo : Lou Hérion IMAGINE-TOI / JULIEN COTTEREAU Photo : Véronic Roux-Voloir TOUT DOIT DISPARAÎTRE Production de la compagnie Barouf Théâtre NATHAN LE SAGE Production : anima motrix, Théâtre du Nord Théâtre national Lille Tourcoing / Région NordPas-de-Calais, Nouveau Théâtre de Besançon Centre dramatique national de Franche Comté, Théâtre de la Commune - Centre dramatique national d’Aubervilliers. anima motrix est compagnie associée au Théâtre du Nord. Elle est conventionnée par le Ministère de la Culture (DRAC Nord-Pas de Calais) et le Conseil Régional Nord-Pas de Calais. Elle est soutenue par la Ville de Béthune. / Spectacle créé le 5 mars 2008 au Théâtre du Nord à Tourcoing. / Nathan le Sage traduit par Dominique Lurcel est publié aux Éditions Gallimard, 2006. / Photo : Eric Legrand LA DOULEUR Production et diffusion : Les Visiteurs du Soir Photo : Ros Ribas A LA RECHERCHE DE L’OISEAU BLEU Production : Compagnie de la Yole ; La Compagnie de la Yole est conventionnée en résidence d'implantation dans l'Oise. Elle est soutenue par le Ministère de la Culture - DRAC Picardie, le Conseil Régional de Picardie, le Conseil Général de l'Oise, la ville de Beauvais, la ville de Noailles et la commune de Ponchon. / Photo : Suzanne Kanazir LA COMPAGNIE DES SPECTRES Coproduction : La Faïencerie-Théâtre de Creil. Ce projet reçoit l’Aide en réseau des lieux culturels de Picardie, du Conseil Régional de Picardie. Avec le soutien du Ministère de la Culture-DRAC Picardie, du Conseil Régional de Picardie, du Conseil Général de l’Oise et de la ville de VillersSaint-Paul. COURT-MIRACLES Aide à la création : Studio Lido, Centre des Arts du Cirque de Toulouse / Régime d'assurance chômage des intermittents du spectacle / La Paperie - chez Jo Bithume, lieu de fabrique des arts de la rue / Festival des arts de la rue et du cirque CERGY, SOIT ! - Ville de Cergy / Nil Obstrat, Centre de création artistique et technique / ARTO/Festival de rue de Ramonville / Fonds d'Action artistique Festival Avignon et Compagnie 2007 / La Grainerie, Fabrique des arts du cirque, Balma / La Palène, Rouillac / Théâtre de La digue, Toulouse / Centre Culturel de Ramonville / Mairie de Toulouse / Conseil Régional Midi-Pyrénées / Préfecture de région Midi-Pyrénées / Direction régionale des affaires culturelles / Ministère de la culture et de la communication, Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles. Merci à : Antonin, Perrine, Mathilde, Richard, Sylvain, Serge, Didier - Pierre Gosselin, L'Usinotopie, Cie le bruit qui court, Villemur-surTarn - Jean-Claude Leportier, compagnie

Coatimundi - Frédéric Marchand - Association Zafou'rire, Le Poët-Laval - E.X.I.T.S / Théâtre du Réel, Saint Martin d'Hères - David, ainsi que toute l'équipe de l'Association Regards et Mouvements - et toutes les personnes qui nous ont soutenus et encouragés dans notre travail. Photo : Raphaël Kann H3 Production Grupo de Rua de Niterói, Rio de Janeiro. Coproduction Festival d'Automne à Paris / la Ferme du Buisson, Scéne nationale de Marne la Vallée / le Grand Théâtre de Luxembourg / International Arts Festival, Salamanca 2008Junta de Castilla y Léon / Kunstenfestivaldesarts. Avc le soutien du Hebbel-Am-Ufer, Berlin. Coréalisation Festival d'Automne à Paris. Photo : Scumeck TOUS LES ALGÉRIENS SONT DES MÉCANICIENS / FELLAG Production : Société Volubile Productions Remerciements : Olivier Poubelle et l’Equipe d’Astérios Spectacles, Dominique Delorme et l’Equipe des Nuits de Fourvière / Photo : Philippe Delacroix UNE FÊTE POUR BORIS Lumières : Marc Parent / Musique : Nicolas Bernier et Jérôme Minière / Staging vidéo et montage : Pierre Laniel / Design sonore : Nancy Tobin / Costumes : Isabelle Larivière / Mannequins et poupées : Claude Rodrigue / Maquillage-coiffures Angelo Barsetti / Automatisation : Christian Hamel / Accessoiriste et assistant à la scénographie : Stéphane Longpré / Assistance à la mise en scène : Martin Émond / Direction technique : Francis Laporte / Une création d’UBU / en coproduction avec l’Espace Jean Legendre Théâtre de Compiègne (France), le Festival d’Avignon (France), le Festival TransAmériques (Canada - Québec), l’Usine C (Canada - Québec), le Manège.Mons (Belgique), la Maison de la culture d’Amiens (France), Cankarjev Dom (Slovénie) Avec le soutien particulier du Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec et du Conseil des Arts de Montréal - Échanges culturels / UBU est subventionné par le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des Arts Montréal Photo : Stéphanie Jasmin CONCESSIONS Production : Cie Théâtre Inutile. Coproduction : Maison des Arts et Loisirs de Laon, le Palace à Montataire, L’échangeur scène conventionnée de Fère-en-Tardenois. Co-réalisation Maison du théâtre d’Amiens. Avec le soutien du Granit - scène nationale de Belfort. La Cie théâtre Inutile est subventionnée par le Ministère de la culture DRAC de Picardie, le Conseil régional de Picardie, le Département de la Somme et Amiens Métropole. / Photo : Mickaël Troisveaux

WONDERFUL WORLD / BP ZOOM Avec le soutien du Théâtre le Samovar à Bagnolet et l'Espace Périphérique, La Villette et la Ville de Paris. Photo : Antoine Billaud

réalisation des images filmées. Merci à Wilfried Histi pour les œuvres de l'artiste branché du Cocktail. Merci à Anne-Sophie Dupoux et Grégoire Millot pour leur soleil qui chante. / Photo : Olivier Michel

SEULE DANS MA PEAU D’ÂNE Production : Compagnie Hippolyte a mal au cœur. Coproduction : Théâtre 71, Scène nationale de Malakoff, Le Créa Kingersheim et ARCADI. Avec le soutien de la SPEDIDAM et la participation artistique du Jeune Théâtre National. / Photo : Daniça Bibeljac

LA GUERRE EST FINIE, QU’EST-CE QU’ON FAIT ? Coproduction Théâtre du Beauvaisis

EL CIELO DE TU BOCA V2 Production exécutive Andrés Marín Production Andrés Marín Flamenco Abierto S.L., Agencia Andaluza para el Desarrollo del Flamenco. Remerciements à la Hermandad Sacramental de la Resurrección / Photo : Luis Castilla ANDY EMLER MEGAOCTET Photo : Jeanne Davy D’UN JOUR À L’AUTRE Coproduction Théâtre de la Digue et CDC Toulouse Midi-Pyrénées / Photo : Frédéric Stoll LA LA LA - OPÉRA EN CHANSONS Production : Les Cris de Paris - Le Théâtre de l'incrédule / Coproduction : Théâtre de Suresnes Jean Vilar, La Clef des Chants/Région Nord-Pas de Calais, Le Théâtre musical de Besançon. Avec le soutien en production : Fondation Orange, Opéra Comique, Centre National de la Chanson, des Variétés et du Jazz, Adami, Spedidam, Nord-VI Les Cris de Paris bénéficient du soutien de la Fondation Orange, de la Direction régionale des affaires culturelles d'Ile-de-France/Ministère de la Culture et de la Communication, de la Ville de Paris et de Musique Nouvelle en Liberté. / Ils sont en résidence au Conservatoire Nadia et Lili Boulanger (Paris IXe) et sont équipés de diapasons électroniques "e-tuner" grâce au soutien de la Fondation Orange. Avec : les 34 chanteurs du chœur de chambre Les Cris de Paris / Sopranos : Mathilde Bobot, Célia Bocquel, Aurore Bouston, Blandine Bouvier, Adèle Carlier, Sabine Devieilhe, Emmanuelle Monier, Charlotte Plasse, Catherine Safir / Altos : AnneLou Bissieres, Estelle Corre, Helena Menachemoff, Emilie Nicot, Raphaël Pichon, Marie Pouchelon, Laure Verguet / Ténors : Jean-Marc Bedecarrax, Karim Doulaki, Loup-Denis Elion, Jean-Baptiste de Ereno, Christophe Gires, Mathieu Marinach, Emmanuel Richard, Randol Rodriguez, Xavier Stouff / Basses : David Colosio, Simon Dubois, Jean-Michel Durang, Olivier Gal, Geoffroy Heurard, Morgan Jourdain, Vincent Manac’h, Vincent Monier, Michel Ohayon Les acteurs et danseurs de la compagnie Le Théâtre de l'incrédule : / Natalia Cellier, PierreFrançois Dollé, Elsa Imbert, Benjamin Lazar, Louise Moaty, Gudrun Skamletz Merci à Alexis de Favitski et Les Gens Bien production, ainsi qu'à Hervé Pons pour la

LA PRINCESSE AU PETIT POIDS Production : Compagnie La Rousse. Avec l’aide de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France, Ministère de la Culture et de la Communication. / Photo : François Lepage EL GAFLA Photo : Alban Gabet MAMIE OUATE EN PAPOÂSIE Coproduction : Théâtre du Jeu de Paume - Aix-enProvence / Cie l’Eldorado / Photo : Christine Sibran BABEMBA Production Faso Danse Théâtre, Association Doni Doni. / Coproduction Centre de Développement Chorégraphique-La Termitière (Ouagadougou), La rose des vents, Scène nationale Lille Métropole (Villeneuve d’Ascq), Les Ballets C de la B , Grand Bleu ENPDA Lille Région Nord-Pas-de-Calais, Centre Culturel français Henri Matisse de Bobo Dioulasso, Centre Culturel français Georges Méliès de Ouagadougou, Faso Danse Théâtre, Serge Aimé Coulibaly / Avec le soutien de Culturesfrance et de la Communauté urbaine de Lille, Conseil Régional Nord/Pas-de-Calais, ADAMI. / Avec le soutien à la diffusion de Arcadi / Photo : Nestor Da

de production : Théâtre Massalia /Friche la Belle de Mai- Marseille, CNCDC de Châteauvallon Photo : Christophe Raynaud de Lage 1ÈRE BIENNALE DE CIRCACTUELLE Eloge du poil / Photo : Camille Sauvage PPP / Photo : Jean-Luc Beaujault La mourre / Photo : Milan Szypura La Serre / Photo : Pierre Borasci Appris par corps / Photo : Riccardo Musacchio et Flavio Ianniello TROIS BOLÉROS Coproduction : Contre Jour - Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort - La Filature, Scène Nationale de Mulhouse - Théâtre de la Ville, Paris -Centre Jean Renoir, Scène Nationale de Dieppe - La Coursive, Scène Nationale de La Rochelle. Danseurs de trois boléros : Cyril Accorsi, Brigitte Asselineau, Sophie Chadefeaux, Bruno Danjoux, Sarah Degraeve, Vincent Druguet, Madeleine Fournier, Stéfany Ganachaud, Myriam Gourfink, Stéphane Imbert Marie-Pierre Jaux, Eric Lutz, Blandine Minot, Geneviève Pernin, Agathe Pfauvadel, Alban Richard, Luigia Riva, Françoise Rognerud, Raphaël Soleilhavoup, Sylvie Ton Nu, David Wampach. Photo : Christiane Robin L’AFFAIRE DE LA RUE DE LOURCINE Production Théâtre National de Strasbourg. Production déléguée pour la tournée Maison de la Culture d’Amiens. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National - Photo : Elisabeth Carecchio

BAÏBARS Production : Maison de la Culture d’Amiens Centre de création et de production / Coproduction : La Compagnie des Comédiens-Voyageurs, le Théâtre National de Marseille - La Criée, le Festival des Francophonies en Limousin. / En partenariat avec Le Théâtre National Populaire Villeurbanne, l’Auditorium du Louvre, le Centre Culturel Français de Damas, Culturesfrance, l’IRCAM et le CENTQUATRE. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National / Illustration : Rachid Koraïchi

ARCHIPEL Coproduction La Faïencerie-Théâtre de Creil, scène conventionnée pour les écritures d’aujourd’hui / La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-vallée. / La compagnie ECO est en résidence à La Faïencerie-Théâtre de Creil. Elle est subventionnée par le Conseil Général de l’Oise et par le Conseil Régional de Picardie / Illustration : Florent Ruppert et Jérôme Mulot

ROUGE TOMATE Coproduction : La Passerelle de Rixheim, et la ville de Schiltigheim / Avec le soutien de la Ville de Strasbourg, du Conseil Régional et Général dAlsace, la Sacem, l’Adami.

ONCLE VANIA Production : Les Possédés / Co-production La Ferme du Buisson, Scène nationale de Marne-LaVallée / Administration/diffusion Made in Productions / Les Possédés sont artistes associés à La Ferme du Buisson, Scène nationale de Marne-la-Vallée. Photos : Christophe Paou / Les Possédés

ORCHESTRE DE PICARDIE / FRANCK MARTIN BEETHOVEN Photo : F. Broede UN AMOUR Production/ L’entreprise - cie François Cervantes Cie Thierry Thieû Niang - association Zébulon et compagnons / www.thierry-niang.fr / Coproductions / Les Salins scène nationale à Martigues, Théâtre de Sartrouville centre dramatique national, Comédie de Saint Etienne centre dramatique national , La Brèche centre des arts du cirque de Basse Normandie / Partenaires

SANSEVERINO Photo : Philippe Delacrox

LA MER EN POINTILLÉS Coproduction : Meli’môme - Reims / Le Parvis, Scène Nationale de Tarbes et des Pyrénées / Ville de Lorient - Grand Théâtre / Théâtre d’Angoulême, Scène Nationale / Avec le soutien duThéâtre du Champ Exquis - Blainville sur Orne / de L’Arche, scène conventionnée pour l’enfance et la jeunesse, scènes jeunes publics du Doubs. Photo : Jean Henry 69


FAÏENCERIE MODE D’EMPLOI ACCUEIL

FAÏENCERIE MODE D’EMPLOI LES SOIRS DE SPECTACLE

L’accueil et l’administration de La Faïencerie sont ouverts : matin après-midi mardi fermé 14h00 à 18h00 mercredi 10h00 à 12h30 14h00 à 18h00 jeudi fermé 14h00 à 18h00 vendredi fermé 14h00 à 18h00 samedi 10h00 à 12h30 14h00 à 18h00 Durant les vacances scolaires (hors vacances d’été) l’accueil est ouvert : matin après-midi mardi fermé 14h00 à 18h00 mercredi 10h00 à 12h30 14h00 à 18h00 jeudi fermé vendredi fermé 14h00 à 18h00 samedi fermé

LE STATIONNEMENT Parking gardé et gratuit les soirs de spectacle.

ACCUEIL DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE

HORAIRES DES SPECTACLES

Afin de mieux vous accueillir, nous vous remercions de bien vouloir nous informer de votre venue au 03 44 24 95 70

Les spectacles commencent à l’heure précise ! se reporter à la page de chaque spectacle.

LE VESTIAIRE

Attention ! Les portes de la salle sont fermées dès le début de la représentation. Dix minutes avant le début du spectacle, les places numérotées ne sont plus garanties. En cas de retard, vous ne pouvez accéder à la salle qu’en fonction des impératifs du spectacle.

Gratuitement à votre disposition sur certains spectacles.

BAR RESTAURANT LE FLORA Le Flora est ouvert les soirs de spectacle une heure avant la représentation. Restauration traditionnelle et rapide. Réservation : 03 44 71 20 59

CO-VOITURAGE La Faïencerie propose de mettre en relation les personnes motorisées avec celles qui ne le sont pas pour rentrer les soirs de spectacle. Merci d’indiquer sur votre formulaire d’abonnement si vous acceptez de co-voiturer un spectateur dans votre quartier.

PLAN D’ACCÈS Pratique ! L’accueil et la billetterie restent ouverts en continu les soirs de spectacle et de cinéma. NOUS CONTACTER Renseignements - Location : 03 44 24 95 70 - Courriel : accueil@faiencerie-theatre.com Site internet: www.faiencerie-theatre.com

BILLETTERIE LOCATION

MODE DE RÈGLEMENT

Vous pouvez réserver vos places : - Par téléphone au 03 44 24 95 70 - Par courrier accompagné de votre règlement à l’ordre de La Faïencerie-Théâtre à l’adresse suivante :

Règlement possible en espèces, chèque, carte bancaire et Chèques Vacances. Possibilité de règlement par télépaiement avec votre carte bancaire

ATTENTION NOUVEAU CEDEX ET NOUVELLE BOÎTE POSTALE : La Faïencerie-Théâtre de Creil Allée Nelson - BP 50012 60104 Creil Cedex Attention ! Toute réservation devra être réglée dans un délai de 48 heures. Passé ce délai, les places seront remises en vente. Ouverture des locations Pour les personnes non abonnées, la billetterie est ouverte deux mois avant la date du spectacle.

70

Prélèvement mensuel Pour les abonnements possibilités de prélèvement mensuel (46 € minimum) sans frais : • sur 2 mois à partir de 92 € • sur 3 mois à partir de 153 € • sur 5 mois à partir de 244 € • sur 7 mois à partir de 321 € Mise en place des modalités de prélèvements, uniquement à l’accueil du théâtre. Merci de vous munir d’un R.I.B.

POUR VENIR A LA FAÏENCERIE De la gare : 10 min. à pied. En voiture : suivre les indications Centre ville et/ou La Faïencerie Parking gardé et gratuit les soirs de spectacle

71


LES ABONNEMENTS

8 BONNES RAISONS DE S’ABONNER LES ABONNEMENTS SONT OUVERTS DÈS LE JEUDI 11 JUIN

4 ÉTOILES

PASSION

L’abonnement 4 spectacles et plus. Choisissez au minimum quatre spectacles, dont au moins 1 théâtre T , dans la grille 4 ÉTOILES

L’abonnement 8 spectacles et plus. Choisissez au minimum 8 spectacles, dont au moins 2 théâtre T , dans la grille PASSION

• Jusqu’à 50 % de réduction avec l’abonnement, bénéficiez des meilleures places aux tarifs les plus avantageux.

Mise en place des modalités de prélèvements, uniquement à l’accueil du théâtre. Merci de vous munir d’un R.I.B.

• Priorité absolue de réservation s’abonner, c’est avoir une priorité de réservation sur tous les spectacles de la saison.

• Des infos et des invitations vous devenez un interlocuteur privilégié de La Faïencerie et recevez régulièrement chez vous les informations et les invitations aux rencontres artistiques du théâtre.

• Bénéficiez d’ une place offerte* pour un spectacle de votre choix de la 1ère biennale cirCACtuelle qui se déroulera du 26 mars au 2 avril. (Voir programme p. 50) *Uniquement pour les résidents de la CAC (Communauté de l’Agglomération Creilloise)

PRIVILÈGE L’abonnement 3 spectacles et plus pour les moins de 25 ans. Choisissez au minimum 3 spectacles (et plus si vous le souhaitez) dans la grille PRIVILÈGE • Le choix des spectacles est libre. • Pour tout abonnement Privilège adressé par courrier, merci de joindre la photocopie d’une pièce d’identité.

• Des tarifs réduits s’abonner, c’est aussi bénéficier du tarif réduit pour le cinéma et du tarif abonné à l’Espace Jean Legendre de Compiègne, et au Théâtre du Beauvaisis de Beauvais ainsi que du tarif de groupe à La Maison de la Culture d’Amiens.

NOUVEAU CETTE SAISON : Tout abonné résidant de la CAC (Communauté de l’Agglomération Creilloise) recevra une invitation pour un spectacle de son choix de la 1ère biennale cirCACtuelle qui se déroulera du 26 mars au 2 avril. ( Voir programme p. 50)

LES TARIFS

• Des facilités de paiement / Prélèvement mensuel à partir de 92 €, vous pouvez régler votre abonnement en plusieurs fois sans frais. Prélèvement mensuel de 46 € minimum : • sur 2 mois à partir de 92 € • sur 3 mois à partir de 153 € • sur 5 mois à partir de 244 € • sur 7 mois à partir de 321 €

• Possibilité de faire évoluer votre abonnement après avoir choisi le nombre minimum de spectacles requis pour s’abonner (3, 4 ou 8 selon la formule), vous pouvez faire évoluer votre abonnement à votre guise, tout au long de la saison (selon les places disponibles) et tout en continuant de bénéficier de la priorité de réservation et du tarif abonné.

QUAND ET COMMENT VOUS ABONNER ? SPECTACLES

A+

A

B

C

PLEIN

27 €

22 €

16 €

8€

CAC / GROUPE*

21 €

17 €

13 €

6€

REDUIT – 25 ANS**

17 €

15 €

10 €

5€

ABONNEMENT 4 ÉTOILES

19 €

15 €

12 €

5€

ABONNEMENT PASSION

17 €

13 €

10 €

5€

ABONNEMENT PRIVILÈGE

15 €

10 €

8€

5€

• À l’accueil de La Faïencerie À partir du jeudi 11 juin et jusqu’au samedi 11 juillet. Puis à partir du vendredi 4 septembre Du jeudi 11 juin au samedi 4 juillet L’accueil de La Faïencerie est ouvert aux horaires habituels. Du mardi 7 juillet au samedi 11 juillet L’accueil de La Faïencerie est ouvert : - Mardi 7, mercredi 8, vendredi 10 et samedi 11 de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 - Fermé le lundi 6 et jeudi 9 Reprise des horaires habituels à partir du vendredi 4 septembre

*Tarif réduit : Résidents des villes de Creil, Villers-Saint-Paul, Montataire, Nogent-sur-Oise et les personnes de plus de 65 ans. Groupe à partir de 10 personnes. **Tarif réduit – 25 ans : peuvent aussi bénéficier de ce tarif les demandeurs d’emploi, les intermittents du spectacle et les personnes handicapées.

72

• Liberté de modifier vos choix en cas d’empêchement, vous avez la possibilité d’échanger votre place pour un autre spectacle de la même catégorie (selon les places disponibles), jusqu’à 48 heures avant la date de représentation.

• Par correspondance Plus simple et plus rapide : l’abonnement par courrier. Pensez-y ! Réception des abonnements dès le 11 juin

A l’aide du bulletin d’abonnement (un par personne) à nous renvoyer accompagné d’un chèque libellé à l’ordre de La Faïencerie théâtre. Vous pouvez aussi photocopier le bulletin d’abonnement, le télécharger sur le site du théâtre www.faiencerie-theatre.com ou demander d’autres formulaires à l’accueil si besoin. Pour l’abonnement PRIVILÈGE (moins de 25 ans), vous devez joindre une photocopie de votre carte d’identité. Important Pour nos abonnés qui veulent prendre leur abonnement par correspondance et le régler par prélèvement, celui-ci sera pris en compte, par ordre d’arrivée du courrier. Ensuite, ils devront simplement venir régler à l’accueil du théâtre (pensez à vous munir d’un R.I.B), les modalités de prélèvements dans les quinze jours qui suivent l’envoi. (hors vacances d’été) Passé ce délai, les places réservées seront annulées.

73


LA CARTE ÉCOLES DE MUSIQUE DE LA CAC La Faïencerie-Théâtre de Creil réserve aux élèves des écoles de musique de CREIL, MONTATAIRE, VILLERS-SAINT-PAUL et NOGENT-SUR-OISE, un quota de 20 places à 2 € avec un tarif réduit pour l’adulte accompagnateur pour les spectacles suivants :

ABONNEMENT THÉÂTRE 09/10 Nom ............................................................................................................................................................................................... Prénom.........................................……......................................................................................................................................... Adresse : N°............ Rue ...........................................................….............................................................................................. ....................................................................................................................................................................................................... Code Postal ........................................ Ville ..................................................................................................................................

EMMANUEL ANDERTAL (page 10)

ROUGE TOMATE (page 46)

Tél.......................................................................................................... Mobile ............................................................................

un spectacle de la compagnie TARTINE REVERDY Adresse courriel ....................................................................................................................................................................... Merci de bien renseigner votre adresse mail, car cette saison nous enverrons le plus possible nos informations par internet. ORCHESTRE DE PICARDIE CARTE BLANCHE À GILLES APAP (page 28)

ORCHESTRE DE PICARDIE FRANCK MARTIN / BEETHOVEN

Direction GILBERT VARGA (page 47)

Année de naissance .........................................................

❑ je suis motorisé et j’accepte d’être sollicité pour du co-voiturage. (Voir informations p. 71) ❑ je ne suis pas motorisé et cherche un co-voiturage Merci de remplir un formulaire par personne. Photocopiez ce formulaire, si vous souhaitez souscrire plusieurs abonnements. Vous pouvez aussi le télécharger sur www.faiencerie-theatre.com

EL CIELO DE TU BOCA V2

Chorégraphie et danse ANDRÉS MARíN (page 31) L’ATTIRAIL EN CINÉ-CONCERT (page 48)

❑ 4 ÉTOILES : L’abonnement 4 spectacles et plus. Choisissez au minimum quatre spectacles dont au moins 1 théâtre ❑ PASSION : L’abonnement 8 spectacles et plus. Choisissez au minimum 8 spectacles dont au moins 2 théâtre

ANDY EMLER MEGAOCTET (page 32)

T

T

dans la grille 4 ETOILES (voir au verso)

dans la grille PASSION (voir au verso)

❑ PRIVILÈGE : L’abonnement 3 spectacles et plus pour les moins de 25 ans. Choisissez au minimum 3 spectacles (et plus si vous le souhaitez) dans la grille PRIVILÈGE (voir au verso) • Le choix des spectacles est libre. • Pour tout abonnement Privilège adressé par courrier, merci de joindre la photocopie d’une pièce d’identité. LA LA LA

OPÉRA EN CHANSONS

Direction musicale GEOFFROY JOURDAIN Mise en scène BENJAMIN LAZAR (page 36)

TROIS BOLÉROS

Chorégraphie ODILE DUBOC (page 53)

SPÉCIAL ABONNÉS DE LA COMMUNAUTÉ DE L’AGGLOMÉRATION CREILLOISE Vous bénéficiez d’une place offerte pour un spectacle de votre choix de la 1ère biennale cirCACtuelle qui se déroulera du 26 mars au 2 avril. (Voir programme p. 50) Place à retirer à l’accueil du théâtre à partir de janvier 2010

BABEMBA

Chorégraphie SERGE AIMÉ COULIBALY (page 42)

FILHARMONIA SLASKA DVORÁK / CHOSTAKOVITCH (page 63)

Les places sont à retirer aux dates habituelles d’ouverture de la billetterie hors abonnement (2 mois avant chaque spectacle ) sur présentation d’une carte émise par La Faïencerie-Théâtre et délivrée par les écoles de musique début septembre. 74

OUVERTURE DES ABONNEMENTS : JEUDI 11 JUIN

Si vous désirez plus de renseignements sur les spectacles, payer par prélèvement mensuel et nous demander d’autres informations, nous serons à votre disposition à partir de cette date et jusqu’au 11 juillet puis à partir du 4 septembre. RÈGLEMENT :

❑ Chèque ❑ Prélèvement (voir conditions page 73) Les abonnements accompagnés d’un chèque de règlement (joindre une photocopie de la carte d’identité pour les abonnements Privilège) seront traités par ordre d’arrivée (voir conditions p. 73) 75


= Théâtre

=

SPECTACLE

Merci de cocher la date le cas échéant ainsi que le tarif DATE

 Sam. 19 sept. 20h30  Ven. 2 oct. 20h45  Sam. 3 oct. 18h00  Sam. 10 oct. 19h00  Mer. 14 oct. 20h45  Ven. 23 oct. 20h45  Jeu. 5 nov. 20h45  Ven. 6 nov. 14h30  Mar. 10 nov. 20h45  Mer. 18 nov. 20h45  Sam. 28 nov. 19h00  Mer 1er déc. 20h45  Sam. 5 déc. 20h45  Mer. 9 déc. 20h45  Ven. 11 déc. 20h30  Sam. 12 déc. 19h00  Mar. 15 déc. 20h45  Sam. 16 jan. 19h00  Jeu. 21 jan. 20h45  Mer. 27 jan. 20h45  Jeu. 28 jan. 20h45  Ven. 29 jan. 19h00  Mar. 2 fév. 20h45  Mer. 3 fév. 19h00  Sam. 6 fév. 20h45  Mar. 23 fév. 20h45  Ven. 26 fév. 20h30  Sam. 27 fév. 19h00  Sam. 27 fév. 20h00  Mer. 3 mars 20h45  Mer. 10 mars 20h45  Jeu. 11 mars 19h00  Ven. 12 mars 14h30  Mar. 16 mars 19h00 ROUGE TOMATE ORCH. DE PICARDIE / G. VARGA  Ven. 19 mars 20h45  Mar. 23 mars 20h45 L’ATTIRAIL EN CINÉ-CONCERT  Jeu 25 mars 20h45 UN AMOUR TROIS BOLÉROS  Jeu. 22 avril 20h45 L’AFFAIRE DE LA RUE DE LOURCINE T  Jeu. 29 avril 20h45  Ven. 30 avril 19h00  Mer. 5 mai 19h00  Jeu. 6 mai 20h45 ARCHIPEL SANSEVERINO  Mar. 11 mai 20h45 ONCLE VANIA T  Jeu. 20 mai 20h45  Ven. 21 mai 19h00 LA MER EN POINTILLES  Mer. 26 mai 16h00 T  FILHARMONIA SLASKA  Sam. 29 mai 19h00 TOTAL CHEMIN DE FER / Nogent sur Oise LA COUPURE T TÊTE À CLAQUES T IMAGINE-TOI / JULIEN COTTEREAU EMMANUEL ANDERTAL NATHAN LE SAGE T AMADOU et MARIAM LA DOULEUR T COURT-MIRACLES T BRUNO BELTRAO / H3 TOUS LES ALGÉRIENS… / FELLAG UNE FÊTE POUR BORIS / Compiègne CONCESSIONS / Montataire A WONDERFUL WORLD / BP ZOOM ORCH. DE PICARDIE - GILLES APAP SEULE DANS MA PEAU D’ÂNE T EL CIELO… / ANDRÉS MARíN ANDY EMLER MEGAOCTET LE CYCLOPE T D’UN JOUR À L’AUTRE ORCH. NATIONAL DE BARBÈS LA LA LA – Opéra en chansons LA GUERRE EST FINIE… / Beauvais LA PRINCESSE AU PETIT POIDS T EL GAFLA / FÊTE DE LA SOUPE BABEMBA BAÏBARS T

76

Cochez 8 spectacles minimum dont 2 théâtres T

Cochez 3 spectacles minimum

4 ETOILES

PASSION

PRIVILÈGE

 10 €  12 € 5€  12 €  10 €  15 €  12 €  15 €  12 €  12 €  15 €  16 € 7€  12 €  15 € 5€  15 €  15 € 5€  12 €  10 €  19 €  15 € 5€  10 €  12 €  15 €

 10 €  10 € 5€  10 €  10 €  13 €  10 €  13 €  10 €  10 €  13 €  16 € 7€  10 €  13 € 5€  13 €  13 € 5€  10 €  10 €  17 €  15 € 5€  10 €  10 €  13 €

 10 € 8€ 5€ 8€  10 €  10 € 8€  10 € 8€ 8€  10 €  11 € 3€ 8€  10 € 5€  10 €  10 € 5€ 8€  10 €  15 €  13 € 5€  10 € 8€  10 €

5€  15 €  12 €  12 €  15 €  15 € 5€  19 €  15 € 5€  15 €

5€  13 €  10 €  10 €  13 €  13 € 5€  17 €  13 € 5€  13 €

5€  10 € 8€ 8€  10 €  10 € 5€  15 €  10 € 5€  10 €

L’ÉQUIPE Direction Paul-Jacques Hulot Mireille Jarniac

directeur assistante de direction

direction@faiencerie-theatre.com

Administration Florence Margueray Patricia Goloubov

administratrice comptable

administration@faiencerie-theatre.com

Information, relations publiques Jean-Jacques Burellier secrétaire général, adjoint à la programmation Claire Chaduc action culturelle, éducation artistique et programmation jeune public Gaëlle Gillieron coordination des Escales Nomades et accueil des compagnies Séverine Landon attachée à l’information et aux relations publiques Caroline Porebski relations publiques et billetterie

Équipe technique Jean-Christophe Fleith Miguel Sanchez Olivier Georges Jean-Baptiste Lecomte Laurent Malo Nathalie Rosso

directeur technique régisseur général régisseur lumière opérateur son régisseur plateau régisseuse plateau

Entretien et sécurité Noureddine El Ouni Renaud Poignard

agent technique agent technique

communication@faiencerie-theatre.com actionculturelle@faiencerie-theatre.com g.gillieron@faiencerie-theatre.com communication@faiencerie-theatre.com accueil@faiencerie-theatre.com

jc.fleith@faiencerie-theatre.com technique@faiencerie-theatre.com

entretien@faiencerie-theatre.com

Techniciens intermittents Julien Appert, Sylvie Baudier, Alain Bridoux, Christophe Briquet, Christophe Caméra, Didier Carlier, Laurent Ghys, Valérie Job, Eric Lebourgeois, Gilles Margottet, Marc Perez… La Faïencerie Théâtre de Creil est une association Loi 1901 dont le conseil d’administration est composé de : M. Jean Anciant président d’honneur M. Philippe Georget président et les membres du conseil d’administration : Mme Monique Beaur, Mme Monique Bertin , M. Luis Cardoso, Mme Chantal Choisy, Mme Bernadette Collin , M. Didier Gaffet, Mme Jeannine Hernandez, M. Jean-Yves Horriot, M. Mustapha Houari, M. Georges Jouandin, Mme Bahia Kouachi, M. Mohamed Laïchour, Mme Arlette Lebel, Mme Anne-Marie Marty , Mme Christiane Poras

Licences 1ere, 2eme, 3eme catégories : 60-339 / 60-340 / 60-341

T

Cochez 4 spectacles minimum dont 1 théâtre T

Ste SOFRACO commissaire aux comptes La Faïencerie Théâtre remercie pour leur soutien la Caisse d’Épargne de Picardie et FMC Radio

À VOIR EN FAMILLE !

77


LA FAÏENCERIE-THÉÂTRE DE CREIL SCÈNE CONVENTIONNÉE POUR LES ÉCRITURES D’AUJOURD’HUI EST SUBVENTIONNÉE PAR LA VILLE DE CREIL, LE CONSEIL RÉGIONAL DE PICARDIE LE CONSEIL GÉNÉRAL DE L’OISE, LE MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION (D.R.A.C DE PICARDIE), LES VILLES DE VILLERS-SAINT-PAUL, DE MONTATAIRE ET DE NOGENT-SUR-OISE ET BÉNÉFICIE DU SOUTIEN DE LA C.A.C DE L’O.N.D.A. ET DE L’ACSÉ

ATTENTION NOUVEAU CEDEX ET NOUVELLE BOÎTE POSTALE LA FAÏENCERIE-THÉÂTRE DE CREIL ALLÉE NELSON BP 50012 60104 CREIL CEDEX RENSEIGNEMENTS - LOCATION : 03 44 24 95 70 ADMINISTRATION - TEL : 03 44 24 47 30 - FAX : 03 44 24 95 71 COURRIEL

: accueil@faiencerie-theatre.com : www.faiencerie-theatre.com

Couverture : H3 / Photo : Scumeck

SITE INTERNET

Programme 2009 2010  

La Faïencerie-Théâtre de Creil Saison 2009 - 2010

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you